Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Réflexion !

Aller en bas 
AuteurMessage
ChrisLam

avatar


MessageSujet: Réflexion !   Sam 10 Mar 2018, 10:20

[i]Original : « Quand l’homme noir Respectera l’homme noir Personne ne marchera sur l’homme noir » .Si on peut taper sur les noirs en toute impunité c’est bien parce que les noirs eux-mêmes se tapent entre eux pour des broutilles. Malcom X

Réflexion!
« Quand le musulman respectera un autre musulman personne ne marchera sur un musulman !... »
« Quand un chrétien respectera un autre chrétien personne ne marchera sur un chrétien !... »
« Quand un juif respectera un autre juif personne ne marchera sur un juif !... »
« Si on manque de respect et qu'on se tape les uns sur les autres c’est bien parce qu' au sein de nos propres communautés on se manque de respect et qu'on se tape  les uns sur les autres  !... »
Chrislam
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Réflexion !   Sam 10 Mar 2018, 14:55

Je crois que Malcom X voulait rendre la fierté à la race noire afin qu'elle sorte des préjugés si durement appris.
Personnellement je pense que c'est par excès de fierté que l'on chute. Donc attention au curseur.

« Qui sème le vent récolte la tempête »

Celui dans la lutte s'effondre tôt ou tard s'il n'est pas dans l'universalisme et le don.
Celui qui est humilié juste par essence incarne notre propre humiliation.
Celui qui humilie du fait de son essence sera à son tour humilié.

C'est la leçon judéo-chrétienne. Mais je crois que Malcom X n'aimait pas trop cette religion.
Pour lui c'était la religion de la soumission aux maîtres. Il préférait la religion de la lutte, celle du combat contre les maitres.

Aux yeux de ses admirateurs, il est un défenseur impliqué des droits des Afro-Américains ayant mis en accusation le gouvernement des États-Unis pour sa ségrégation de la communauté noire. En revanche, ses détracteurs l'accusent d'avoir alimenté une forme de racisme, le suprémacisme noir et la violence...

Peu après sa libération, Malcolm Little rencontre Elijah Muhammad à Chicago, ce qui marque son intégration complète à Nation of Islam. Assez rapidement, il change son nom de famille pour « X ». Malcolm explique que ce nom représentait le rejet de son « nom d'esclave » en l'absence de son véritable nom d'origine africaine... X prédit l'inévitable et imminent retour des Noirs à ce qu'il voit comme leur place naturelle, à savoir en haut de l'échelle sociale et de l'ordre social. Malcolm sait que sa renommée devient une cause de jalousie considérable à Nation of Islam, et s'efforce de ne pas l'alimenter lors de ses apparitions en public. Mais il apparaît cependant bientôt comme le deuxième meneur le plus influent de Nation of Islam, après Elijah Muhammad lui-même. Il ouvre des temples supplémentaires, et notamment un à Philadelphie. On lui attribue souvent un rôle important dans la croissance de l'organisation, passée de 500 membres en 1952 à 30 000 en 1963... Conformément à l'idéologie de Nation of Islam, il prône le repli identitaire et le séparatisme noir. Il s'oppose au mouvement afro-américain des droits civiques, non seulement parce qu'il en critique la méthode non-violente, mais surtout parce que ce mouvement est porteur d'universalisme, d'indifférenciation entre les races. Malcolm X encadre l'organisation de Fruit of Islam, un groupe paramilitaire. Il organise en 1957 avec ses troupes le siège d'un poste de police puis d'un hôpital. Malcolm X prononce de nombreux discours haineux, appelant à la haine des Blancs, se réjouissant lorsqu'un avion d'Air France « plein de Blancs » s'écrase ou lorsque Kennedy est assassiné. Ces discours de haine l'ont popularisé, car il se faisait ainsi l'exutoire de la rage d'une jeunesse noire défavorisée...

En 64 il annonce la fondation de sa propre organisation religieuse, « The Muslim Mosque Inc. ». Peu de temps après, il se convertit à l'islam sunnite orthodoxe. Le 13 avril 1964, Malcolm X part de l'aéroport international John-F.-Kennedy pour faire le pèlerinage à La Mecque (le hajj) dont il revient sous le nom musulman de Malek El-Shabazz53. Son épouse et ses filles prennent alors le nom de famille de Shabazz. Il condamne le racisme antiblanc de Nation of Islam. Il écrit ainsi à propos de son pèlerinage : « Il y avait des dizaines de milliers de pèlerins, de partout dans le monde. Ils étaient de toutes les couleurs, des blonds aux yeux bleus aux Africains à la peau noire. Mais nous étions tous les participants d'un même rituel, montrant un esprit d'unité et de fraternité que mes expériences en Amérique m'avaient mené à croire ne jamais pouvoir exister entre les Blancs et les non-Blancs. L'Amérique doit comprendre l'islam, parce que c'est la seule religion qui efface de sa société le problème des races. » Mais Malcolm X reste fidèle à une action tournée de façon privilégiée vers le peuple noir. Il refuse aussi de condamner la violence des opprimés et a des paroles assez dures pour les tenants de la non-violence, qu'il accuse d'encourager à la soumission. C'est ainsi le cas dans son célèbre discours The Ballot or the Bullet, du 3 avril 1964, peu après son retour de La Mecque, où il menace de recourir à la violence...

Pour lui, la priorité n'est donc pas d'unir les Blancs et les Noirs ; il faut d'abord que l'union des Noirs soit complète. Peu de temps après son retour de La Mecque, Malcolm X fonde l'Organisation pour l'unité afro-américaine, un groupe politique non religieux. Il affirme ainsi sa volonté de mener à la fois une lutte religieuse pour l'islam, et une lutte politique pour les Noirs, les deux fonctionnant de façon autonome. Si Malcolm X rompt avec la Nation of Islam sur le plan religieux, il reste relativement fidèle aux idées socio-économiques de l'organisation nationaliste noire, insistant notamment sur l'importance de l'existence d'entreprises noires indépendantes des Blancs et de l'auto-organisation de la communauté.
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: Re: Réflexion !   Sam 10 Mar 2018, 17:34

brigit ^^ a écrit:
Je crois que Malcom X voulait rendre la fierté à la race noire afin qu'elle sorte des préjugés si durement appris.
Personnellement je pense que c'est par excès de fierté que l'on chute. Donc attention au curseur.

« Qui sème le vent récolte la tempête »

Celui dans la lutte s'effondre tôt ou tard s'il n'est pas dans l'universalisme et le don.
Celui qui est humilié juste par essence incarne notre propre humiliation.
Celui qui humilie du fait de son essence sera à son tour humilié.

C'est la leçon judéo-chrétienne. Mais je crois que Malcom X n'aimait pas trop cette religion.
Pour lui c'était la religion de la soumission aux maîtres. Il préférait la religion de la lutte, celle du combat contre les maitres.

Aux yeux de ses admirateurs, il est un défenseur impliqué des droits des Afro-Américains ayant mis en accusation le gouvernement des États-Unis pour sa ségrégation de la communauté noire. En revanche, ses détracteurs l'accusent d'avoir alimenté une forme de racisme, le suprémacisme noir et la violence...

Peu après sa libération, Malcolm Little rencontre Elijah Muhammad à Chicago, ce qui marque son intégration complète à Nation of Islam. Assez rapidement, il change son nom de famille pour « X ». Malcolm explique que ce nom représentait le rejet de son « nom d'esclave » en l'absence de son véritable nom d'origine africaine... X prédit l'inévitable et imminent retour des Noirs à ce qu'il voit comme leur place naturelle, à savoir en haut de l'échelle sociale et de l'ordre social. Malcolm sait que sa renommée devient une cause de jalousie considérable à Nation of Islam, et s'efforce de ne pas l'alimenter lors de ses apparitions en public. Mais il apparaît cependant bientôt comme le deuxième meneur le plus influent de Nation of Islam, après Elijah Muhammad lui-même. Il ouvre des temples supplémentaires, et notamment un à Philadelphie. On lui attribue souvent un rôle important dans la croissance de l'organisation, passée de 500 membres en 1952 à 30 000 en 1963... Conformément à l'idéologie de Nation of Islam, il prône le repli identitaire et le séparatisme noir. Il s'oppose au mouvement afro-américain des droits civiques, non seulement parce qu'il en critique la méthode non-violente, mais surtout parce que ce mouvement est porteur d'universalisme, d'indifférenciation entre les races. Malcolm X encadre l'organisation de Fruit of Islam, un groupe paramilitaire. Il organise en 1957 avec ses troupes le siège d'un poste de police puis d'un hôpital. Malcolm X prononce de nombreux discours haineux, appelant à la haine des Blancs, se réjouissant lorsqu'un avion d'Air France « plein de Blancs » s'écrase ou lorsque Kennedy est assassiné. Ces discours de haine l'ont popularisé, car il se faisait ainsi l'exutoire de la rage d'une jeunesse noire défavorisée...

En 64 il annonce la fondation de sa propre organisation religieuse, « The Muslim Mosque Inc. ». Peu de temps après, il se convertit à l'islam sunnite orthodoxe. Le 13 avril 1964, Malcolm X part de l'aéroport international John-F.-Kennedy pour faire le pèlerinage à La Mecque (le hajj) dont il revient sous le nom musulman de Malek El-Shabazz53. Son épouse et ses filles prennent alors le nom de famille de Shabazz. Il condamne le racisme antiblanc de Nation of Islam. Il écrit ainsi à propos de son pèlerinage : « Il y avait des dizaines de milliers de pèlerins, de partout dans le monde. Ils étaient de toutes les couleurs, des blonds aux yeux bleus aux Africains à la peau noire. Mais nous étions tous les participants d'un même rituel, montrant un esprit d'unité et de fraternité que mes expériences en Amérique m'avaient mené à croire ne jamais pouvoir exister entre les Blancs et les non-Blancs. L'Amérique doit comprendre l'islam, parce que c'est la seule religion qui efface de sa société le problème des races. » Mais Malcolm X reste fidèle à une action tournée de façon privilégiée vers le peuple noir. Il refuse aussi de condamner la violence des opprimés et a des paroles assez dures pour les tenants de la non-violence, qu'il accuse d'encourager à la soumission. C'est ainsi le cas dans son célèbre discours The Ballot or the Bullet, du 3 avril 1964, peu après son retour de La Mecque, où il menace de recourir à la violence...

Pour lui, la priorité n'est donc pas d'unir les Blancs et les Noirs ; il faut d'abord que l'union des Noirs soit complète. Peu de temps après son retour de La Mecque, Malcolm X fonde l'Organisation pour l'unité afro-américaine, un groupe politique non religieux. Il affirme ainsi sa volonté de mener à la fois une lutte religieuse pour l'islam, et une lutte politique pour les Noirs, les deux fonctionnant de façon autonome. Si Malcolm X rompt avec la Nation of Islam sur le plan religieux, il reste relativement fidèle aux idées socio-économiques de l'organisation nationaliste noire, insistant notamment sur l'importance de l'existence d'entreprises noires indépendantes des Blancs et de l'auto-organisation de la communauté.

J'ai transposer aux querelles actuelle entre tous les hommes je le signale .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion !   Dim 11 Mar 2018, 15:41

ChrisLam a écrit:
[i]Original : « Quand l’homme noir Respectera l’homme noir Personne ne marchera sur l’homme noir » .Si on peut taper sur les noirs en toute impunité c’est bien parce que les noirs eux-mêmes se tapent entre eux pour des broutilles. Malcom X

Réflexion!
« Quand le musulman respectera un autre musulman personne ne marchera sur un musulman !... »
« Quand un chrétien respectera un autre chrétien personne ne marchera sur un chrétien !... »
« Quand un juif respectera un autre juif personne ne marchera sur un juif !... »
« Si on manque de respect et qu'on se tape les uns sur les autres c’est bien parce qu' au sein de nos propres communautés on se manque de respect et qu'on se tape  les uns sur les autres  !... »
Chrislam

Je le comprends mieux dans le sens de "quand l'homme noir respectera l'homme noir" c'est à dire lui même.

Notre force est de nous respecter nous-mêmes, et de refuser de nous appliquer la vision déformée des gens qui nous méprisent.

On l'a suffisamment dit ce sont aussi les mères qui élèvent leurs fils pour en faire des machos.

Et les noirs qui se classaient automatiquement parmi les "losers" sans espoir de quitter leur ghetto, persuadés que l'école ne les mèneraient nulle part, étaient ceux qui acceptaient la formule que puisqu' ils étaient ratés d'avance tout ce qu'ils pouvaient faire c'était de correspondre au cliché du noir-délinquant.

Je pense qu'entre nos groupes communautés, c'est souvent ce qui se joue: accepter le cliché de l'autre et répondre à ce cliché en haissant l'autre.
Il faut commencer par s'aimer soi-même, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: Re: Réflexion !   Dim 11 Mar 2018, 16:19

cailloubleu a écrit:
ChrisLam a écrit:
[i]Original : « Quand l’homme noir Respectera l’homme noir Personne ne marchera sur l’homme noir » .Si on peut taper sur les noirs en toute impunité c’est bien parce que les noirs eux-mêmes se tapent entre eux pour des broutilles. Malcom X

Réflexion!
« Quand le musulman respectera un autre musulman personne ne marchera sur un musulman !... »
« Quand un chrétien respectera un autre chrétien personne ne marchera sur un chrétien !... »
« Quand un juif respectera un autre juif personne ne marchera sur un juif !... »
« Si on manque de respect et qu'on se tape les uns sur les autres c’est bien parce qu' au sein de nos propres communautés on se manque de respect et qu'on se tape  les uns sur les autres  !... »
Chrislam

Je le comprends mieux dans le sens de "quand l'homme noir respectera l'homme noir" c'est à dire lui même.

Notre force est de nous respecter nous-mêmes, et de refuser de nous appliquer la vision déformée des gens qui nous méprisent.

On l'a suffisamment dit ce sont aussi les mères qui élèvent leurs fils pour en faire des machos.

Et les noirs qui se classaient automatiquement parmi les "losers" sans espoir de quitter leur ghetto, persuadés que l'école ne les mèneraient nulle part, étaient ceux qui acceptaient la formule que puisqu' ils étaient ratés d'avance tout ce qu'ils pouvaient faire c'était de correspondre au cliché du noir-délinquant.

Je pense qu'entre nos groupes communautés, c'est souvent ce qui se joue: accepter le cliché de l'autre et répondre à ce cliché en haissant l'autre.
Il faut commencer par s'aimer soi-même, quoi.

Le mépris de soi même entraine il me semble le mépris des autres.
Le deuxiéme commandemant dit bien Aimer son prochian comme soi même!...
Celui qui méprise de commandement ou ne l'applique pas se méprise lui même et signe donc sa propre condamnation.
C'est ce qui me fait penser que Dix commandement suffisent et que tout le reste n'est en fin que le mode d'emploi.
Je dirais mêmes plus du deuxiéme eu dixiéme il ne sont que les modes d'emploi des deux premiers.

Le désobéissance du peuple de dieu ( c'est à dire tous les croyants ) est sans conteste la forme la pklus absolue de déplaire à Dieu.

En claire Dieu nous aime
Nous devons dire et croire en cet Amour;
Dieu nous demande de le partager.
J'avoue humblement que des fois on a envis de casser la G...... à certains..!
Mais Jésus mis-a part l'anecdote du temple n'a jamais casser la figure à ceux qui le critiqués.
Il laissé parler et Jésus avait la réponse qui faisait mouche comme on dit.
Mais voila l'orgueil des hommes a pris le dessus et cet orgueuil a fait que l'on met tous les malheures du monde sur le dos des croyants.

Quand Jésus dit par la bouche des apôtres que le maitre et l'e serviteur , pour ne pas dire esclave, sont égaux devant Dieu il faut admettre que cela fout la pagaille dans une sociét ou maitre est esclaves n'avaient pas les mêmes droits et devoirs.

Pourquoi les pays chrétiens on continué longtemps le trafic des esclaves ?
Les chrétiens et tous ceux qui pratiquaient le trafic d'esclaves appliquaient-ils les deux premier commandements ?
Un exemple bien Français avec Napoleon qui rétabli l'esclavage tout chrétien qu'il était  !...

L'histoire humaine est rempli de faux bon envers Dieu et le plus grave est que ceux qui nous reprochent ces faux bons faont aussi des faux bons.

Quand Jésus dit : Je vous donne MA PAIX je vous laisse la paix  PAIX et paix n'ont pas la même signification.
PAIX de Dieu sans compromis
paix des hommes avec des compromis

On essaye par tous les moyens nous croyant de faire en sorte que la paix des hommes soit ressemblante à la PAIX DE DIEU.
On se rend compte de toute évidence que cela n'est pas facile.
On en cause toujours mais on oublit souvent de l'appliquer.

Aimer son prochain même ses ennemis dit Jésus ! Pas facile !...
La chair prend le dessus sur l'Esprit.

Oui aimer son prochain c'est aussi s'aimer soi même.
Mais cet Amour de soi n'est en rien du nombrilisme mais le don de soi pour tous  car on fait parti du "TOUS"

Et entre nous soit dit a-t-on des comptes à rendre à Dieu ou à ses prophétes ?

Jésus est prophéte et Messie Fils de Roi et par LUI et LUI seul TOUT a été accompli et il est le premier ressucité d'entre les morts .
Personne ne peut prendre sa place .
Les autres prophétes ne sont que prophetes.

Comme l'a dit Soeur Emanuelle l'essentiel c'est d'aimer!...

On ne lit pas assez les béatitudes et plus grave ont ne les applique pas trés bien.
Aimer celui qui nous fait donner aimer celui qui donne, aimer celui qui reçoit, aimercelui qui rejette.
Et pour cela il ne faut pas être fataliste car on n'en sort plus.

Etre fatliste c'est démissionner davant les dix commandements

Oui! Vraiment! Pas facile d'aimer !...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexion !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur la prière
» Réflexion sur les icônes pour nos pages d'icônes
» Une petite réflexion de l'Avent avec coeurtendre...
» Réflexion: un monde sans TV!
» Réflexion sur l'attachement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: