Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Pierre, pierre de l'Eglise

Aller en bas 
AuteurMessage
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 10:58

18 "Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle."

Dieu nous rassemble sous un même édifice afin que nous soyons nourris chaque jour, par sa Parole, et alors que nous aurions tous dû être sous la même coupole de cet édifice, les édifices eux se sont multipliés en genres.

Ce n'est pas cela l'important, c'est la Parole qui doit rester intacte et fidèle à la Bible.

Le sujet que je voulais aborder est, peut on singulièrement dire que nous avons tout compris ?

Je prend pour exemple ce verset qui est un pilier de l'église et où il est dit "que les portes du séjour des morts" n'auront aucun effet sur elle.

Comment comprenez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 11:46

Église éternelle, corps du Christ, temple de Dieu.

Jésus leur répondit: Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai.
Les Juifs dirent: Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras!
Mais il parlait du temple de son corps.


Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous,
Que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes?
- Luc

Aussi mon coeur est dans la joie, mon esprit dans l'allégresse, Et mon corps repose en sécurité. Car tu ne livreras pas mon âme au séjour des morts, Tu ne permettras pas que ton bien-aimé voie la corruption. Tu me feras connaître le sentier de la vie; Il y a d'abondantes joies devant ta face, Des délices éternelles à ta droite. - Psaumes

Quant à parler des portes, oui, c'est récurrent dans la bible. Encore une fois Jésus parle selon la foi de ceux qui l'écoutent.

Les porte ne prévaudront point cela veut dire que l'autorité des portes ne prévalent pas sur l'autorité de l’Église en tant que Christ.

Il les fit sortir des ténèbres et de l'ombre de la mort, Et il rompit leurs liens.
Qu'ils louent l'Eternel pour sa bonté, Et pour ses merveilles en faveur des fils de l'homme!
Car il a brisé les portes d'airain, Il a rompu les verrous de fer.
Les insensés, par leur conduite coupable Et par leurs iniquités, s'étaient rendus malheureux.
Leur âme avait en horreur toute nourriture, Et ils touchaient aux portes de la mort.
Dans leur détresse, ils crièrent à l'Eternel, Et il les délivra de leurs angoisses;
Il envoya sa parole et les guérit, Il les fit échapper de la fosse.
Qu'ils louent l'Eternel pour sa bonté, Et pour ses merveilles en faveur des fils de l'homme!
Qu'ils offrent des sacrifices d'actions de grâces, Et qu'ils publient ses oeuvres avec des cris de joie!
- Psaumes
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 12:15

brigit ^^ a écrit:
Église éternelle, corps du Christ, temple de Dieu.

Jésus leur répondit: Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai.
Les Juifs dirent: Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras!
Mais il parlait du temple de son corps.


Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous,
Que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes?
- Luc

Aussi mon coeur est dans la joie, mon esprit dans l'allégresse, Et mon corps repose en sécurité. Car tu ne livreras pas mon âme au séjour des morts, Tu ne permettras pas que ton bien-aimé voie la corruption. Tu me feras connaître le sentier de la vie; Il y a d'abondantes joies devant ta face, Des délices éternelles à ta droite. - Psaumes

Quant à parler des portes, oui, c'est récurrent dans la bible. Encore une fois Jésus parle selon la foi de ceux qui l'écoutent.

Les porte ne prévaudront point cela veut dire que l'autorité des portes ne prévalent pas sur l'autorité de l’Église en tant que Christ.

Il les fit sortir des ténèbres et de l'ombre de la mort, Et il rompit leurs liens.
Qu'ils louent l'Eternel pour sa bonté, Et pour ses merveilles en faveur des fils de l'homme!
Car il a brisé les portes d'airain, Il a rompu les verrous de fer.
Les insensés, par leur conduite coupable Et par leurs iniquités, s'étaient rendus malheureux.
Leur âme avait en horreur toute nourriture, Et ils touchaient aux portes de la mort.
Dans leur détresse, ils crièrent à l'Eternel, Et il les délivra de leurs angoisses;
Il envoya sa parole et les guérit, Il les fit échapper de la fosse.
Qu'ils louent l'Eternel pour sa bonté, Et pour ses merveilles en faveur des fils de l'homme!
Qu'ils offrent des sacrifices d'actions de grâces, Et qu'ils publient ses oeuvres avec des cris de joie!
- Psaumes


"Les portes du séjour des morts" tu vois en elles une fermeture à la foi, une autorité qui ne s'impose pas ici, sur l'autorité de l'Eglise qui la dépasse de loin.

Donc s'il y a des portes, il y a 2 mondes, un monde où les gens évoluent dans le péché, et un monde où les gens évoluent dans la sainteté.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 12:37

Aquilas** a écrit:
18 "Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle."

Dieu nous rassemble sous un même édifice afin que nous soyons nourris chaque jour, par sa Parole, et alors que nous aurions tous dû être sous la même coupole de cet édifice, les édifices eux se sont multipliés en genres.

Ce n'est pas cela l'important, c'est la Parole qui doit rester intacte et fidèle à la Bible.

Le sujet que je voulais aborder est, peut on singulièrement dire que nous avons tout compris ?

Je prend pour exemple ce verset qui est un pilier de l'église et où il est dit "que les portes du séjour des morts" n'auront aucun effet sur elle.

Comment comprenez vous ?

"Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église


De mon côté cette phrase m'a toujours étonnée, car je ne vois pas comment on passe de cette phrase à l'organigramme chrétien
très hiérarchisé comme à l'Elysée.
Tout en haut le pape, dessous les cardinaux, puis les évêques, puis les prêtres, vicaires. Les femmes nulle part, alors que Jésus semblait très virulent contre les religieux professionnels et que ses compagnons vivaient dans l'égalité, y compris les hommes et les femmes. Les femmes étaient omniprésentes dans les évangiles et ont disparu du paysage religieux officiel.

Comment faire découler tout cela d'une simple phrase?
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 12:42

Aquilas** a écrit:
"Les portes du séjour des morts" tu vois en elles une fermeture à la foi, une autorité qui ne s'impose pas ici, sur l'autorité de l'Eglise qui la dépasse de loin.

Donc s'il y a des portes, il y a 2 mondes, un monde où les gens évoluent dans le péché, et un monde où les gens évoluent dans la sainteté.


Oui tu as raison de rappeler que la mort vaut ici et maintenant. Mais n'oublie pas que nous sommes dans la grâce, nul n'est parfait,

Il faut se contenter du peu que nous sommes et accepter le pardon, nous rappeler avec ferveur le commandement du Christ.

Ce qu'il faut retenir c'est que le Christ entre et sort du monde des morts, il a autorité sur les portes.

Il vient nous chercher sans cesse déjà ici et maintenant, il est un don afin que nous soyons un don.

Cette Parole est agissante en nous ici et maintenant, en primauté à tout autre lieu et temps. Restons humbles.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 12:49

cailloubleu a écrit:
"Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église

Comment on passe de cette phrase à l'organigramme chrétien très hiérarchisé.

Comment faire découler tout cela d'une simple phrase?

Ils ont eu peur que la Parole soit mal enseignée et perdue. Ils se sentent dépositaire de l'enseignement.

Mais nous devons aussi reconnaitre le rôle de tuteur de l'Eglise catholique, même dans son imperfection.

L'arbuste que la communauté chrétienne représente est l'assemblée du Christ, la véritable Église éternelle.

C'est elle qui a la vie. Le tuteur n'est pas la vie, il est retranché du monde. Mais il s'essaye à donner le guide à l'image du Christ.

Disons que c'est le dernier bastion quand tout s'écroule, cela aurait du être la roche nue de Dieu dans son enseignement le plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 14:27

cailloubleu a écrit:
Aquilas** a écrit:
18 "Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle."

Dieu nous rassemble sous un même édifice afin que nous soyons nourris chaque jour, par sa Parole, et alors que nous aurions tous dû être sous la même coupole de cet édifice, les édifices eux se sont multipliés en genres.

Ce n'est pas cela l'important, c'est la Parole qui doit rester intacte et fidèle à la Bible.

Le sujet que je voulais aborder est, peut on singulièrement dire que nous avons tout compris ?

Je prend pour exemple ce verset qui est un pilier de l'église et où il est dit "que les portes du séjour des morts" n'auront aucun effet sur elle.

Comment comprenez vous ?

"Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église


De mon côté cette phrase m'a toujours étonnée, car je ne vois pas comment on passe de cette phrase à l'organigramme chrétien
très hiérarchisé comme à l'Elysée.
Tout en haut le pape, dessous les cardinaux, puis les évêques, puis les prêtres, vicaires. Les femmes nulle part, alors que Jésus semblait très virulent contre les religieux professionnels et que ses compagnons vivaient dans l'égalité, y compris les hommes et les femmes. Les femmes étaient omniprésentes dans les évangiles et ont disparu du paysage religieux officiel.

Comment faire découler tout cela d'une simple phrase?

A Timothée comme à Tite Paul a écrit des lettres pour qu'eux se fassent l'écho de la manière dont doit être menée l'Eglise.

2 "Il faut donc que l'évêque soit irréprochable, mari d'une seule femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite, hospitalier, propre à l'enseignement."

Alors que l'évêque devait être un laïc il est un homme clérical.

Lorsqu'on se questionne sur la manière dont est apparu le Pape, on s'aperçoit que le Pape n'est que l'évêque de Rome mais comme Rome est importante, l'évêque de cette ville a pris une proportion relative à la ville dont on dit d'elle qu'elle est le centre névralgique de la foi.

Les premiers papes étaient mariés, onze je crois, et puis au fil du temps, le choix s'est porté sur le célibat.

L'inspiration vient de Paul lui même qui avait fait voeu de chasteté, et afin d'être plus conformes à Jésus, les hommes ont préféré faire le même choix que Paul, certainement.

Mais alors qu'il y a donc maintenant le Pape qui règne sur les Cardinaux qui eux règnent sur les évêques, il y a eu délégation de pouvoirs, surement pour une meilleure gestion.

Quant aux femmes Crying or Very sad "34 que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d'y parler; mais qu'elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi.
35 Si elles veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leurs maris à la maison; car il est malséant à une femme de parler dans l'Église."


Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 14:32

brigit ^^ a écrit:
Aquilas** a écrit:
"Les portes du séjour des morts" tu vois en elles une fermeture à la foi, une autorité qui ne s'impose pas ici, sur l'autorité de l'Eglise qui la dépasse de loin.

Donc s'il y a des portes, il y a 2 mondes, un monde où les gens évoluent dans le péché, et un monde où les gens évoluent dans la sainteté.


Oui tu as raison de rappeler que la mort vaut ici et maintenant. Mais n'oublie pas que nous sommes dans la grâce, nul n'est parfait,

Il faut se contenter du peu que nous sommes et accepter le pardon, nous rappeler avec ferveur le commandement du Christ.

Ce qu'il faut retenir c'est que le Christ entre et sort du monde des morts, il a autorité sur les portes.

Il vient nous chercher sans cesse déjà ici et maintenant, il est un don afin que nous soyons un don.

Cette Parole est agissante en nous ici et maintenant, en primauté à tout autre lieu et temps. Restons humbles.

"nous sommes dans la grâce, nul n'est parfait" dis tu.

C'est à dire.
Revenir en haut Aller en bas
respect13




MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 14:38

Aquilas** a écrit:
18 "Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle."

Dieu nous rassemble sous un même édifice afin que nous soyons nourris chaque jour, par sa Parole, et alors que nous aurions tous dû être sous la même coupole de cet édifice, les édifices eux se sont multipliés en genres.

Ce n'est pas cela l'important, c'est la Parole qui doit rester intacte et fidèle à la Bible.

Le sujet que je voulais aborder est, peut on singulièrement dire que nous avons tout compris ?

Je prend pour exemple ce verset qui est un pilier de l'église et où il est dit "que les portes du séjour des morts" n'auront aucun effet sur elle.

Comment comprenez vous ?

Salut Aquilas :)

Pour moi, ce passage s'adresse bien à Pierre.
Le verset qui suit dit en effet :

"Et moi, je te dis que tu es Pierre,
et que sur cette pierre je bâtirai mon Église,
et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.
Je te donnerai les clefs du royaume des cieux :
ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux,
et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux."

(Matthieu 16.18-19)

Selon moi, ici, le Christ dit que c'est entre les mains de Pierre que les clefs du Royaume seront remises.
La remise des clés représente l'autorité donnée à la personne pour gérer une ville.
Pierre, en étant désigné comme porteur de ces clés, représente cette autorité conférée par le Christ.
C'est d'ailleurs pour cela que l'on représente Pierre avec des clés.

A aucun autre apôtre une telle remise est effectuée, et en ce sens cela me paraît être un indicateur du fait que le troupeau de la ville est confié à Pierre.
C'est l'institution, si ce n'est de la légitimité de la succession papale, de l'autorité écclésiale, a minima.

Cela me fait penser à un autre passage des évangiles, quand le Christ, une nouvelle fois, s'adresse exclusivement à Pierre en disant de paître son troupeau, par 3 fois, alors que les autres apôtres étaient présents.

"Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre :
Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci ?
Il lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime.
Jésus lui dit : Pais mes agneaux"

(Jean 21.15)

Sans doute y avait-il ici une sagesse, non pas de l'orgueil de Pierre et de la papauté, mais de la nécessité d'organiser au mieux le culte pour pouvoir guider correctement les fidèles ?
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 15:02

respect13 a écrit:
Aquilas** a écrit:
18 "Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle."

Dieu nous rassemble sous un même édifice afin que nous soyons nourris chaque jour, par sa Parole, et alors que nous aurions tous dû être sous la même coupole de cet édifice, les édifices eux se sont multipliés en genres.

Ce n'est pas cela l'important, c'est la Parole qui doit rester intacte et fidèle à la Bible.

Le sujet que je voulais aborder est, peut on singulièrement dire que nous avons tout compris ?

Je prend pour exemple ce verset qui est un pilier de l'église et où il est dit "que les portes du séjour des morts" n'auront aucun effet sur elle.

Comment comprenez vous ?

Salut Aquilas :)

Pour moi, ce passage s'adresse bien à Pierre.
Le verset qui suit dit en effet :

"Et moi, je te dis que tu es Pierre,
et que sur cette pierre je bâtirai mon Église,
et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.
Je te donnerai les clefs du royaume des cieux :
ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux,
et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux."

(Matthieu 16.18-19)

Selon moi, ici, le Christ dit que c'est entre les mains de Pierre que les clefs du Royaume seront remises.
La remise des clés représente l'autorité donnée à la personne pour gérer une ville.
Pierre, en étant désigné comme porteur de ces clés, représente cette autorité conférée par le Christ.
C'est d'ailleurs pour cela que l'on représente Pierre avec des clés.

A aucun autre apôtre une telle remise est effectuée, et en ce sens cela me paraît être un indicateur du fait que le troupeau de la ville est confié à Pierre.
C'est l'institution, si ce n'est de la légitimité de la succession papale, de l'autorité écclésiale, a minima.

Cela me fait penser à un autre passage des évangiles, quand le Christ, une nouvelle fois, s'adresse exclusivement à Pierre en disant de paître son troupeau, par 3 fois, alors que les autres apôtres étaient présents.

"Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre :
Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci ?
Il lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime.
Jésus lui dit : Pais mes agneaux"

(Jean 21.15)

Sans doute y avait-il ici une sagesse, non pas de l'orgueil de Pierre et de la papauté, mais de la nécessité d'organiser au mieux le culte pour pouvoir guider correctement les fidèles ?

Bonjour Respect13

Oui, tout à fait d'accord avec toi, et d'ailleurs, les clés que détient Pierre, ce sont les clés de l'Eglise dont les portes sont fermées sur le séjour des morts, est ce à dire que l'Eglise est sainte, et que lorsque l'on franchit le seuil, nous entrons dans une autre dimension ? Oui pour moi il n'y a pas de doute, l'église est sainte.

Ce matin j'ai écouté Monseigneur Teyrouzian qui est un évêque chrétien d'orient, un chrétien d'Arménie, catholique.

J'ai été agréablement surpris par son discours, c'était à la 2, l'émission chrétiens orientaux foi-espérance et tradition.

J'ai complètement adhéré à son discours, il a en quelques mots donné "les bons fruits" disant qu'il est un de ceux qui a pris conscience que vivre sur terre est une punition et qu'il doit faire de son mieux pour se faire pardonner, sachant que sa vraie vie se situe au Ciel, patience et longueur de temps, amour et félicité pour tous ceux qui l'écoutent dans la paix et l'amour du Seigneur.

Il a insisté sur son rôle, lui évêque, est conscient qu'il doit être "saint", car il a choisit de revêtir l'habit de prêtre, il a pris aussi mandat de sainteté toute sa vie, et est conscient de sa faiblesse humaine, qu'il peut déroger car tout comme Paul la route est longue est jonchée d'étraves qui peuvent faire surgir des sentiments auxquels ils doit pourvoir faire face, c'est une discipline dure, d'est un engagement solennel, il s'interdit l'erreur, il est conscient de sa responsabilité car de lui dépend le Salut de ceux qui l'écoutent.

Pourquoi Jésus décide toutefois que l'évêque soit un laïc ?

Il y est question "d'économat" car un évêque est chargé de la gestion administrative, pour justement que les prêtres n'aient pas de préoccupation matérielle de ce type.

Mais puisqu'un évêque aujourd'hui est promu parce qu'il montre des signes de perfection c'est de sa valeur religieuse dont il est question et non pas de son savoir faire économique.

C'est un choix humain qu'un évêque soit donc à la prêtrise et puis l'homme a pris une liberté là qui finalement ne poserait pas de problème en soi parce que l'évêque hiérarchisé a du poids vis à vis de ceux qui l'écoutent.

Et il faut des visages à la Chrétienté, des hommes qui signent leur temps par leurs prouesses à l'église.

Le message que Jésus donne à Pierre est clair car Jésus pose une condition. Si tu m'aimes tu aimeras tes ouailles autant que tu m'aimes et autant que je t'aime.

Donc c'est le signe de la très grande responsabilité du prêtre, de l'évêque, du cardinal, du Pape.

Revenir en haut Aller en bas
respect13




MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 15:21

Aquilas** a écrit:
respect13 a écrit:


Salut Aquilas :)

Pour moi, ce passage s'adresse bien à Pierre.
Le verset qui suit dit en effet :

"Et moi, je te dis que tu es Pierre,
et que sur cette pierre je bâtirai mon Église,
et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.
Je te donnerai les clefs du royaume des cieux :
ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux,
et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux."

(Matthieu 16.18-19)

Selon moi, ici, le Christ dit que c'est entre les mains de Pierre que les clefs du Royaume seront remises.
La remise des clés représente l'autorité donnée à la personne pour gérer une ville.
Pierre, en étant désigné comme porteur de ces clés, représente cette autorité conférée par le Christ.
C'est d'ailleurs pour cela que l'on représente Pierre avec des clés.

A aucun autre apôtre une telle remise est effectuée, et en ce sens cela me paraît être un indicateur du fait que le troupeau de la ville est confié à Pierre.
C'est l'institution, si ce n'est de la légitimité de la succession papale, de l'autorité écclésiale, a minima.

Cela me fait penser à un autre passage des évangiles, quand le Christ, une nouvelle fois, s'adresse exclusivement à Pierre en disant de paître son troupeau, par 3 fois, alors que les autres apôtres étaient présents.

"Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre :
Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci ?
Il lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime.
Jésus lui dit : Pais mes agneaux"

(Jean 21.15)

Sans doute y avait-il ici une sagesse, non pas de l'orgueil de Pierre et de la papauté, mais de la nécessité d'organiser au mieux le culte pour pouvoir guider correctement les fidèles ?

Bonjour Respect13

Oui, tout à fait d'accord avec toi, et d'ailleurs, les clés que détient Pierre, ce sont les clés de l'Eglise dont les portes sont fermées sur le séjour des morts, est ce à dire que l'Eglise est sainte, et que lorsque l'on franchit le seuil, nous entrons dans une autre dimension ? Oui pour moi il n'y a pas de doute, l'église est sainte.

Ce matin j'ai écouté Monseigneur Teyrouzian qui est un évêque chrétien d'orient, un chrétien d'Arménie, catholique.

J'ai été agréablement surpris par son discours, c'était à la 2, l'émission chrétiens orientaux foi-espérance et tradition.

J'ai complètement adhéré à son discours, il a en quelques mots donné "les bons fruits" disant qu'il est un de ceux qui a pris conscience que vivre sur terre est une punition et qu'il doit faire de son mieux pour se faire pardonner, sachant que sa vraie vie se situe au Ciel, patience et longueur de temps, amour et félicité pour tous ceux qui l'écoutent dans la paix et l'amour du Seigneur.

Il a insisté sur son rôle, lui évêque, est conscient qu'il doit être "saint", car il a choisit de revêtir l'habit de prêtre, il a pris aussi mandat de sainteté toute sa vie, et est conscient de sa faiblesse humaine, qu'il peut déroger car tout comme Paul la route est longue est jonchée d'étraves qui peuvent faire surgir des sentiments auxquels ils doit pourvoir faire face, c'est une discipline dure, d'est un engagement solennel, il s'interdit l'erreur, il est conscient de sa responsabilité car de lui dépend le Salut de ceux qui l'écoutent.

Pourquoi Jésus décide toutefois que l'évêque soit un laïc ?

Il y est question "d'économat" car un évêque est chargé de la gestion administrative, pour justement que les prêtres n'aient pas de préoccupation matérielle de ce type.

Mais puisqu'un évêque aujourd'hui est promu parce qu'il montre des signes de perfection c'est de sa valeur religieuse dont il est question et non pas de son savoir faire économique.

C'est un choix humain qu'un évêque soit donc à la prêtrise et puis l'homme a pris une liberté là qui finalement ne poserait pas de problème en soi parce que l'évêque hiérarchisé a du poids vis à vis de ceux qui l'écoutent.

Et il faut des visages à la Chrétienté, des hommes qui signent leur temps par leurs prouesses à l'église.

Le message que Jésus donne à Pierre est clair car Jésus pose une condition. Si tu m'aimes tu aimeras tes ouailles autant que tu m'aimes et autant que je t'aime.

Donc c'est le signe de la très grande responsabilité du prêtre, de l'évêque, du cardinal, du Pape.


Merci Aquilas, je partage totalement cet avis.
Les apôtres doivent être saints, et il y a un passage de Saint Paul qui affirme d'ailleurs que celui qui aspire à la charge pastorale doit être irréprochable.
Donc le principe d'une Eglise rendue sainte est absolument nécessaire, par l'oeuvre de ses prêtres.

Il est non seulement nécessaire pour cela qu'une autorité soit établie, afin d'éviter une division du troupeau, mais en plus qu'elle laisse les prêtres s'affairer aux affaires du Père : guider le troupeau et le rendre saint lui aussi.
Pour cela, des laïcs sont nécessaires, afin de laisser le prêtre s'occuper de la charge de berger.
Et en cela, il y a une légitimité au célibat, qui constitue une réponse pragmatique pour la charge des prêtres, qui doivent se consacrer entièrement à leurs enfants (le troupeau), ce qu'une famille à charge peut compliquer.
Il était sans doute plus aisé pour un prêtre célibataire de se donner entièrement à Dieu et à sa paroisse, d'être mobile pour prêcher, etc, que s'il avait une famille en dehors de la paroisse, qui serait d'ailleurs à la charge de l'église.

Chacun a des dons, certainement, et la vocation de prêtre me paraît une saine et sainte vocation, pour répondre au même appel que Saint Pierre Wink

Sois bénie
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 15:24

respect13 a écrit:
Aquilas** a écrit:


Bonjour Respect13

Oui, tout à fait d'accord avec toi, et d'ailleurs, les clés que détient Pierre, ce sont les clés de l'Eglise dont les portes sont fermées sur le séjour des morts, est ce à dire que l'Eglise est sainte, et que lorsque l'on franchit le seuil, nous entrons dans une autre dimension ? Oui pour moi il n'y a pas de doute, l'église est sainte.

Ce matin j'ai écouté Monseigneur Teyrouzian qui est un évêque chrétien d'orient, un chrétien d'Arménie, catholique.

J'ai été agréablement surpris par son discours, c'était à la 2, l'émission chrétiens orientaux foi-espérance et tradition.

J'ai complètement adhéré à son discours, il a en quelques mots donné "les bons fruits" disant qu'il est un de ceux qui a pris conscience que vivre sur terre est une punition et qu'il doit faire de son mieux pour se faire pardonner, sachant que sa vraie vie se situe au Ciel, patience et longueur de temps, amour et félicité pour tous ceux qui l'écoutent dans la paix et l'amour du Seigneur.

Il a insisté sur son rôle, lui évêque, est conscient qu'il doit être "saint", car il a choisit de revêtir l'habit de prêtre, il a pris aussi mandat de sainteté toute sa vie, et est conscient de sa faiblesse humaine, qu'il peut déroger car tout comme Paul la route est longue est jonchée d'étraves qui peuvent faire surgir des sentiments auxquels ils doit pourvoir faire face, c'est une discipline dure, d'est un engagement solennel, il s'interdit l'erreur, il est conscient de sa responsabilité car de lui dépend le Salut de ceux qui l'écoutent.

Pourquoi Jésus décide toutefois que l'évêque soit un laïc ?

Il y est question "d'économat" car un évêque est chargé de la gestion administrative, pour justement que les prêtres n'aient pas de préoccupation matérielle de ce type.

Mais puisqu'un évêque aujourd'hui est promu parce qu'il montre des signes de perfection c'est de sa valeur religieuse dont il est question et non pas de son savoir faire économique.

C'est un choix humain qu'un évêque soit donc à la prêtrise et puis l'homme a pris une liberté là qui finalement ne poserait pas de problème en soi parce que l'évêque hiérarchisé a du poids vis à vis de ceux qui l'écoutent.

Et il faut des visages à la Chrétienté, des hommes qui signent leur temps par leurs prouesses à l'église.

Le message que Jésus donne à Pierre est clair car Jésus pose une condition. Si tu m'aimes tu aimeras tes ouailles autant que tu m'aimes et autant que je t'aime.

Donc c'est le signe de la très grande responsabilité du prêtre, de l'évêque, du cardinal, du Pape.


Merci Aquilas, je partage totalement cet avis.
Les apôtres doivent être saints, et il y a un passage de Saint Paul qui affirme d'ailleurs que celui qui aspire à la charge pastorale doit être irréprochable.
Donc le principe d'une Eglise rendue sainte est absolument nécessaire, par l'oeuvre de ses prêtres.

Il est non seulement nécessaire pour cela qu'une autorité soit établie, afin d'éviter une division du troupeau, mais en plus qu'elle laisse les prêtres s'affairer aux affaires du Père : guider le troupeau et le rendre saint lui aussi.
Pour cela, des laïcs sont nécessaires, afin de laisser le prêtre s'occuper de la charge de berger.
Et en cela, il y a une légitimité au célibat, qui constitue une réponse pragmatique pour la charge des prêtres, qui doivent se consacrer entièrement à leurs enfants (le troupeau), ce qu'une famille à charge peut compliquer.
Il était sans doute plus aisé pour un prêtre célibataire de se donner entièrement à Dieu et à sa paroisse, d'être mobile pour prêcher, etc, que s'il avait une famille en dehors de la paroisse, qui serait d'ailleurs à la charge de l'église.

Chacun a des dons, certainement, et la vocation de prêtre me paraît une saine et sainte vocation, pour répondre au même appel que Saint Pierre Wink

Sois bénie

Tu as raison.

"24 Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive.
25 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera."

Revenir en haut Aller en bas
respect13




MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 15:30

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 17:16


Au fait, Pierre, c'est le saint patron des maçons ? Very Happy

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 17:24

OlivierV a écrit:

Au fait, Pierre, c'est le saint patron des maçons ? Very Happy

Non Olivier, Pierre est le père de l'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 17:34

Aquilas** a écrit:
OlivierV a écrit:

Au fait, Pierre, c'est le saint patron des maçons ? Very Happy

Non Olivier, Pierre est le père de l'Eglise.

Ah bon ? Moi, j'ai toujours entendu que c'était Dieu le père de l’Église. Pierre étant seulement son vicaire...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   Dim 11 Mar 2018, 18:05

OlivierV a écrit:
Aquilas** a écrit:


Non Olivier, Pierre est le père de l'Eglise.

Ah bon ? Moi, j'ai toujours entendu que c'était Dieu le père de l’Église. Pierre étant seulement son vicaire...

Non parce que Dieu est Notre Père à tous.

Pierre est le père de l'église, ou si tu préfères, il doit garder l'église en "bon père de famille" comme en droit.

Agir "en bon père de famille' c'est agir comme un père le ferait au sein de sa famille.

La famille c'est l'église, et Pierre en est le gardien puisque les clés lui ont été remises, Pierre tient les lieux garnis et veillent au maintien de l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierre, pierre de l'Eglise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre, pierre de l'Eglise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CAMBRONNE Pierre Jacques Etienne
» (1994) "Faut pas pousser!" émission de TF1 animée par Pierre Bellemare
» quelle est ma pierre pour m'aider dans mes reves ?
» la dérision ouvre la porte à la persécution
» L'hérésie de notre époque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: