Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 L'attachement à la terre

Aller en bas 
AuteurMessage
La petite voix




MessageSujet: L'attachement à la terre   Mar 13 Mar 2018, 13:17

13.03.2018

Je préviens ce topic ne sera pas très organisé, je vais juste vous partager quelques choses auquel je réfléchis depuis plusieurs mois. Je vais beaucoup blablater et cela ne sera pas très précis du point de vu "politique", cela est voulu. Je vous invite à vraiment venir enrichir le topic. Ce topic a pour but de "réconcilier" les français entre eux autour de l'amour de la terre, du terroir etc etc

Je suis adepte de Youtube, je regarde beaucoup de vidéo politique, et donc revient souvent les sujet sur l'intégration à tous les niveaux, scolaire, social, professionnels, familial; sur les statuts des fonctionnaires, des politiques, etc etc Et donc j'entendais souvent les problèmes d'intégration surtout de la jeunesse dans les domaines cité plus haut.
Et puis je me baladais sur YOUTUBE et je me disais que pratiquement toutes les vidéos parlent pour les citadins, et je trouve que la population rurale et la vie rurale est mal représenté.

SUITE AU PROCHAIN POSTE
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L'attachement à la terre   Mar 13 Mar 2018, 13:33

La petite voix a écrit:
[...] Ce topic a pour but de "réconcilier" les français entre eux autour de l'amour de la terre, du terroir etc etc [...]

Par exemple chez moi il-y-a :


Le Mont-Ventoux, classé « réserve de la biosphère » par l’UNESCO depuis 1990, est également un terroir généreux, propice à la culture des primeurs, de la vigne et de la lavande. Dans ce jardin de la France, poussent naturellement à profusion

-fraises « de Carpentras »,
-cerises « de Venasque »,
-figues « de Caromb »,
-asperges « de Mormoiron »,
-raisins « Muscat du Ventoux »,
-épeautre,
-herbes aromatiques,
-olives…
-mais aussi truffes!

Des produits de la nature aux qualités gustatives incomparables qui font prendre à vos papilles un accent provençal !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L'attachement à la terre   Mar 13 Mar 2018, 13:43

Cyril 84 a écrit:
La petite voix a écrit:
[...] Ce topic a pour but de "réconcilier" les français entre eux autour de l'amour de la terre, du terroir etc etc [...]

Par exemple chez moi il-y-a :


Le Mont-Ventoux, classé « réserve de la biosphère » par l’UNESCO depuis 1990, est également un terroir généreux, propice à la culture des primeurs, de la vigne et de la lavande. Dans ce jardin de la France, poussent naturellement à profusion

-fraises « de Carpentras »,
-cerises « de Venasque »,
-figues « de Caromb »,
-asperges « de Mormoiron »,
-raisins « Muscat du Ventoux »,
-épeautre,
-herbes aromatiques,
-olives…
-mais aussi truffes!

Des produits de la nature aux qualités gustatives incomparables qui font prendre à vos papilles un accent provençal !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Attend attend je ne parle pas de cela. Ça vient.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L'attachement à la terre   Mar 13 Mar 2018, 13:50

En fait y'a des sortes de castes, les grands citadins qui vivent dans les grandes villes , les banlieusards, les petit citadins qui vivent dans des villes moyennes, et les ruraux.
Je me considère comme une rurale vivant dans une petite ville de 12 000 habitants, puisque que tout autour de chez moi c'est la campagne et la forêt, la population est sociable, on peut discuter avec les gens sans qu'ils ne soient interloqués qu'on leur adresse la parole par exemple ce qui n'est pas le cas en ville.
Je trouve que ma position est avantageuse je suis à mi-chemin entre les deux, je comprend les citadins mais aussi les ruraux. Bref
Je caricature et détour les portraits à la hache biensure.

En fait souvent les grands citadins ont une culture classique, leur attachement à la France est abstraite et se fait au travers de littérature, l'histoire, et les arts.

Les banlieusards ont une culture populaire, avec un mixte de culture selon leurs origines.

Les petits citadins eux ont une culture mixte, mélange de culture classique et de culture populaire.

Et enfin les ruraux ont une culture populaire et du terroire.


En fait chaque caste a une vision de la France différente et un sentiment d'appartenance plus ou moins fort.

Depuis que je suis arrivée en Alsace je ne comprenais pas pourquoi ils étaient si chauvin, surtout on voyant les protestations contre la fusion de l'Alsace et la Lorraine. C'etait vraiment bizarre pour moi parce que je suis une "déracinée" en quelques sortes, j'ai beaucoup déménagé et je me revendiquais comme "libre".
Être attaché à sa terre pour moi, c'était un truc de paysans parce qu'ils cultivent la terre et ne prennent pas de vacances, et ne connaissent rien en dehors de leur région. À force de voir leur amour pour leurs tradition, et grace au partage, je me suis sentis inclus.
En voyant à quel point cela fédère, je me suis dis que c'était une bonne chose, et qu'ils ont raison de défendre et perpétuer les traditions qui font la richesse de la France.

C'est pour cela que le monde entier est fasciné par la culture Française, parce qu'elle est variées.

Voyant cela je me suis dis que c'était dommage que tous les français ne partagent pas cette dimension de la culture Française.


L'école nous donne à tous un accès à la culture classique, pour que nous ayons un socle commun, mais néglige les autres cultures qui ne sont pas bien représenté SURTOUT la culture du terroire. Hors chaque région à son propos terroire avec son patrimoine, sa propre histoire, et que c'est au travers de cela que l'on construit son identité.

Ce qui a fait mal à la France c'est l'uniformisation de la culture. Comme pour l'artisanat qui a été remplacé par l'industrie, la culture du terroire a été dissolue par la culture classique.
Elles devraient pourtant se compléter.  

Bref. J'ai du mal expliquer les choses.  rabbit je veux dire tellement de choses. Merci de votre patience


Il manque donc cette dimension du terroire qui effacent les différences et rapproche les gens.

Beaucoup de banlieusards ne sortent jamais de leur zone pour aller à la campagne et voir autre chose. Ceux qui sont d'origines x et y ne partent pas en vacances pour connaître leur pays, ils partent au bled dans un pays qui ne les a pas vu naître, et n'arrivent pas à s'enraciner dans la culture francaise à cause de cela.
Pareille pour les grands citadins qui ne connaissent pas la France profonde et ont une culture abstraite de la France et sont parfois dans leur monde.

Quand je vois toutes la misère social des jeunes de banlieue d'un côté, et que je vois les villages fantômes, j'ai envie de dire aux jeunes banlieusards de venir s'installer à la campagne pour qu'ils puissent prendre le racine, et que certain village puissent revivre avec des jeunes.
Quand on vit à la campagne on se sent vraiment français parce qu'on vit au cœur du pays.

Il y a une vie en dehors du béton, il a des savoir-faire en dehors du parcours scolaire académique, il y a l'artisanat, l'agriculture et se sont des beaux métiers, il y aurait de quoi faire si les jeunes voulaient bien relancer cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'attachement à la terre   Mar 13 Mar 2018, 15:50

La petite voix a écrit:
Il manque donc cette dimension du terroire qui effacent les différences et rapproche les gens.

Beaucoup de banlieusards ne sortent jamais de leur zone pour aller à la campagne et voir autre chose. Ceux qui sont d'origines x et y ne partent pas en vacances pour connaître leur pays, ils partent au bled dans un pays qui ne les a pas vu naître, et n'arrivent pas à s'enraciner dans la culture francaise à cause de cela.
Pareille pour les grands citadins qui ne connaissent pas la France profonde et ont une culture abstraite de la France et sont parfois dans leur monde.

Quand je vois toutes la misère social des jeunes de banlieue d'un côté, et que je vois les villages fantômes, j'ai envie de dire aux jeunes banlieusards de venir s'installer à la campagne pour qu'ils puissent prendre le racine, et que certain village puissent revivre avec des jeunes.
Quand on vit à la campagne on se sent vraiment français parce qu'on vit au cœur du pays.

Il y a une vie en dehors du béton, il a des savoir-faire en dehors du parcours scolaire académique, il y a l'artisanat, l'agriculture et se sont des beaux métiers, il y aurait de quoi faire si les jeunes voulaient bien relancer cela.


Et pourtant ces territoires sont bel et bien liés ma chère Estandrine, le petit coin que nous avons fait nôtre dans les Vosges, regorge de profs de fac à la retraite ou pas qui viennent bricoler avec les gens du terroir qui viennent préserver un coin de nature, il y a des Hollandais des Allemands et des Belges qui retapent des maisons et se sentent européens et même français, et des populations locales très cultivées qui montent des spectacles, des opéras, en créant les les livrets, les costumes,les décors.
C'est incroyable, je pense qu'on retrouve tout cela dans toutes les régions.

Mais je partage ta tristesse que ces régions ne fournissent pas d'emploi et soient désertées, des classes ferment, des collèges ferment, c'est dommage et dans les ville le béton grandit.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: L'attachement à la terre   Mar 13 Mar 2018, 16:04

Je ne suis pas sûr d'avoir saisi tout le contenue du topic mais , je trouve intéressant l'invitation faites aux banlieusards de tenter la compagne et j'ai eu tout à coup envie de contempler la nature française avec du fromage et un bon jus de raisin ( hmmm)... je sais c'est cliché mais , il faudrait que je visite pour m'enlever ce cliché de la tête .
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'attachement à la terre   Mar 13 Mar 2018, 16:16

Je vis dans une petite ville dans un territoire rural... qui meurt depuis 40 ans petit à petit... le centre ville est un des plus pauvres de france. (- de 500€/mois en moyenne)

Et... les problèmes qui sont dénoncés dans les banlieues sont les mêmes.



L'agriculture est mécanisée, l'industrie agro alimentaire majoritairement saisonniere, le tourisme est saisonnier aussi...


Beaucoup de gens ont des contrats de 20 ou 30h, et pas forcément 12 mois sur 12...

L'artisanat... les contrats d'apprentissages sont rares.

Même à pole emploi ils disent aux jeune de partir qu'il n'y a rien, en proposant des aides pour déménagement.




Thedj Il y a les cartes postales, et le quotidien Wink
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L'attachement à la terre   Mar 13 Mar 2018, 17:58

cailloubleu a écrit:

Et pourtant ces territoires sont bel et bien liés ma chère Estandrine,  le petit coin que nous avons fait nôtre dans les Vosges, regorge de profs de fac à la retraite ou pas qui viennent bricoler avec les gens du terroir qui viennent préserver un coin de nature, il y a des Hollandais des Allemands et des Belges qui retapent des maisons et se sentent européens et même français, et des populations locales très cultivées qui montent des spectacles, des opéras, en créant les les livrets, les costumes,les décors.
C'est incroyable, je pense qu'on retrouve tout cela dans toutes les régions.

Mais je partage ta tristesse que ces régions ne fournissent pas d'emploi et soient désertées, des classes ferment, des collèges ferment, c'est dommage et dans les ville le béton grandit.

Ah Cailloubleu, ne le prend pas mal, mais des personnes qui sont profs de facs, et qui achètent des maisons à là campagnes sont des personnes aisées qui s'offrent le "luxe de la tranquillité à la campagne".
Je doute qu'ils ne soient très proche de leur voisins même si ils leur arrivent de bricoler avec eux.
C'est un peu comme ces stars qui achètent des villas en Corse, mais vivent un peu à part. Pareille pour les étrangers qui achètent des maisons dans le Bordelais.
Y'a pas vraiment de mélange, ceux qui ont été habitués à vivre en ville toute leur vie, lorsqu'ils se retrouvent à la campagne gardent leur habitudes individualistes.
Je vais même te dire qu'il y a plus d'interactions social entre les gens dans les quartiers populaires que dans les quartiers pavillonnaires.  

Je me souviens avoir vu dans un épisode de l'émission "Maison à vendre" avec Stéphane Plazza, un couple de retraité qui voulait vendre leur appartement de campagne parce qu'ils s'ennuyaient. Ils avaient achetés l'appartement comme résidence secondaire et y passaient leurs WE et leurs vacances, mais ils ne connaissaient même pas leurs voisins!
Ici chez moi, on s'invite les uns chez les autres à prendre le café, papoter etc etc.
Je pense que cette facilité vient du fait de la proximité des maisons, on ne peut ignorer nos voisins LOL

Je crois que justement il pourrait avoir de la vie dans les campagnes si les citadins les repeuplaient.
Si les commerces ont fermés, les écoles, c'est parce que les gens sont partis en ville chercher du travail et que les villes n'ont fait que des extensions.
Si il est possible de construire des quartiers pavillonnaires et sorte de village dortoirs, c'est qu'il y a de l'argent pour, alors cet argent pourrait servir aux amménagements ruraux. Tout est question de politique. Malheureusement la politique s'est embourgeoisé et à laissé tombé les campagnes.

Si les gens reviennent dans les campagnes il y aura à nouveau de la demande et l'offre dans les campagnes.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L'attachement à la terre   Mar 13 Mar 2018, 18:23

Thedjezeyri14 a écrit:
Je ne suis pas sûr d'avoir saisi tout le contenue du topic mais , je trouve intéressant l'invitation faites aux  banlieusards de tenter la compagne et j'ai eu tout à coup envie de contempler la nature française avec du fromage et un bon  jus de raisin ( hmmm)... je sais c'est  cliché mais , il faudrait que je visite pour m'enlever ce cliché de la tête .

Tenter la CAMPAGNE et pas la COMPAGNE lol!

Les français ont perdu le contact avec la réalité en vivant dans les villes et devenant des consommateurs et plus en étant des producteurs. À l'école on nous apprend beaucoup de théories pour faire de la gymnastique du cerveau, mais au final on n'arrive plus à trouver des solutions aux problèmes simple du quotidien. Avant les gens bricolaient, maintenant les gens achètent des service et des produits finit. Faut utliser son cerveau pour bricoler, sinon la gymnastique de l'esprit sert à rien LOL


Dernière édition par La petite voix le Mar 13 Mar 2018, 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L'attachement à la terre   Mar 13 Mar 2018, 18:29

*Encelade* a écrit:
Je vis dans une petite ville dans un territoire rural... qui meurt depuis 40 ans petit à petit... le centre ville est un des plus pauvres de france. (- de 500€/mois en moyenne)

Et... les problèmes qui sont dénoncés dans les banlieues sont les mêmes.



L'agriculture est mécanisée, l'industrie agro alimentaire majoritairement saisonniere, le tourisme est saisonnier aussi...


Beaucoup de gens ont des contrats de 20 ou 30h, et pas forcément 12 mois sur 12...

L'artisanat... les contrats d'apprentissages sont rares.

Même à pole emploi ils disent aux jeune de partir qu'il n'y a rien, en proposant des aides pour déménagement.


Thedj Il y a les cartes postales, et le quotidien Wink

Oui, mais en ville il y a aussi beaucoup de travail précaire, donc autant vivre à la campagne, ça fait du bien au moral et on a plus de contact humain.

Je crois que le but des politiques actuelles est d'enrichir les villes et donc aussi les maires qui font des carrières politiques. Ils ne sont pas si différent de ceux de l'Assemblée Nationale.
Le système est fait pour entretenir ces gens et leurs familles qui ne savent pas ce qu'est de "travailler à la sueur de son front".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'attachement à la terre   Mar 13 Mar 2018, 19:20

La petite voix a écrit:


Ah Cailloubleu, ne le prend pas mal, mais des personnes qui sont profs de facs, et qui achètent des maisons à là campagnes sont des personnes aisées qui s'offrent le "luxe de la tranquillité à la campagne".
Je doute qu'ils ne soient très proche de leur voisins même si ils leur arrivent de bricoler avec eux.

Non, pas du tout, ils partagent les repas, les préparatifs de fêtes, et sont complètement impliqués dans la vie du village, ils n'habitent pas des maisons de stars mais de vieilles maisons de village. Tu vois lorsqu'il y a vraiment très très peu d'habitants, tout le monde doit dépendre de tout le monde et c'est une bonne leçon, le principe de l'île déserte.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L'attachement à la terre   Mar 13 Mar 2018, 21:13

Invité a écrit:
La petite voix a écrit:

Ah Cailloubleu, ne le prend pas mal, mais des personnes qui sont profs de facs, et qui achètent des maisons à là campagnes sont des personnes aisées qui s'offrent le "luxe de la tranquillité à la campagne".
Je doute qu'ils ne soient très proche de leur voisins même si ils leur arrivent de bricoler avec eux.

Non, pas du tout, ils partagent les repas, les préparatifs de fêtes, et sont complètement impliqués dans la vie du village, ils n'habitent pas des maisons de stars mais de vieilles maisons de village. Tu vois lorsqu'il y a vraiment très très peu d'habitants, tout le monde doit dépendre de tout le monde et c'est une bonne leçon, le principe de l'île déserte.

Eh ben tant mieux pour les gens que tu connais, j'ai pensé à ceux qui achètent une maison à la campagne mais ne vivent pas vraiment à la camgnarde.

Je trouve dommage que tu sois parti, je reviens et tu as disparu, je n'ai pas compris.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'attachement à la terre   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'attachement à la terre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Christ est venu résoudre sur terre un problème de nature énergétique
» L'énigme de l'hélium 3 : une clé pour comprendre la Terre !
» Sainte Thérèse de Lisieux ! Il est des âmes sur la terre qui cherche en vain le bonheur..
» Connaître sa mission sur terre
» Terre Plate et Moyen Age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: PARLONS DE NOUS !-
Sauter vers: