Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Quand le politique faillit, le religieux revient de manière féroce

Aller en bas 
AuteurMessage
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Quand le politique faillit, le religieux revient de manière féroce   Jeu 22 Mar 2018, 10:29

22.03.2018

Rachid Benzine: "Quand le politique faillit, le religieux revient parfois de manière féroce"

Rachid Benzine, philosophe, écrivain, professeur et islamologue, était l'invité de La Première ce jeudi matin. Il ne cesse d'interpeller notre société, nos religions, la jeunesse dans les écoles et les universités depuis les attentats du 22 mars, de tenter d'expliquer les fondements de l'Islam à ceux qui ne le comprennent pas ou plus.

Source

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Quand le politique faillit, le religieux revient de manière féroce   Jeu 22 Mar 2018, 10:30


Une jeunesse en perte d'idéal


Suite aux attentats qui ont secoué l'Europe ces dernières années, "il est difficile de répondre si notre réaction face aux attentats était appropriée puisqu'il s’agit d’un phénomène nouveau dans nos sociétés européennes", selon Rachid Benzine.

"Nous ne savons pas encore comment appréhender ces phénomènes de radicalisation et de désengagement et nous avons parfois une hystérie en termes de débats face à la radicalisation." Il estime que nous ne nous posons pas les bonnes questions, notre société devrait plutôt se pencher sur "ce qui fait qu’un jour un certain nombre de nos jeunes sont attirés par cette idéologie violente".

Rachid Benzine pense que la radicalisation est un problème sociétal par rapport à notre jeunesse, la société n'ayant rien à lui offrir. "Tout ça parce que la réponse politique n’est pas à la hauteur, la société a besoin d’espérance, la jeunesse a besoin d’idéal. Quand le politique faillit, le religieux a tendance à revenir au-devant de la scène, parfois de manière féroce."

Il y a également un problème au sein même de l’Islam : la raison pour laquelle les textes religieux soient mobilisés de manière meurtrière. Pour le philosophe, "il faut sortir de cette histoire mythique, fantasmée, convoquée par les djihadistes ou fondamentalistes, d’un passé qui n’a jamais été celui qu’ils sont en train de raconter".

Rachid Benzine estime qu'"il faut sortir d’un double déni, le premier c’est de dire c’est la faute de l’Islam et pas de la société, le deuxième déni c’est de dire que ça n’a rien à voir avec l’Islam. Nous ne savons pas du tout comment prendre le religieux, nous sommes devenus des analphabètes d’un point de vue religieux, et donc il fait peur. Comme nous ne savons pas l’appréhender, nous essayons de le mettre de côté".

Face à la radicalisation qui menace la jeunesse, "il faut lui donner les clés, la faire sortir d’un certain nombre de certitudes, de discours qu’elle entend à la mosquée, sur internet ou ailleurs".

Le théâtre pour maîtriser les appréhensions


Pour transformer les appréhensions de la société sur l'Islam, Rachid Benzine passe sur les planches des théâtres de Mons et de Liège avec une pièce, "Pour en finir avec la question musulmane". Celle-ci raconte l’histoire d’une personne fichée, considérée comme radicalisée et donc, sous surveillance. Ça provoque des remous dans son immeuble, la pièce traite donc de la peur, de la sécurité et de nos libertés.

"Ça parle aussi de nos névroses identitaires. Dans cet immeuble, c’est une micro-société face aux faits religieux, musulmans, face aux peurs", décrit Rachid Benzine. Il poursuit : "le théâtre est là pour bouger notre imaginaire, vous partager une expérience, vous vous identifier aux personnages de fiction".

Cette polarisation, on la retrouve des deux côtés : "le populisme ou la facho-sphère, c’est l’autre face du fondamentalisme. Ce sont deux faces d’une même pièce. Ils vont jouer sur la croyance du eux et du nous".

Le repli identitaire traverse les religions et le populisme, Rachid Benzine évoque le discours de Bart De Wever, estimant que les juifs évitent les conflit, à la différence des musulmans : "il ne se rend pas compte de cette manière dont il procède, une manière de crisper. Le populisme procède par cette idée de la généralité. Face à ce type de discours, il faut être capable de déconstruire pour montrer la complexité, la nuance mais aussi être capable de proposer ce qui nous manque : un récit commun de la société".

Face aux attentats, Rachid Benzine reconnaît que la peur est légitime "la question c’est de savoir ce que nous en faisons, qu’elle traverse l’ensemble de la population, musulmane ou non, il faut un peu humaniser tout cela, dés-islamiser nos questions et voir que nous sommes embarqués dans le même bateau. Nous ne pourrons pas continuer éternellement à construire un bouc émissaire pour apaiser notre société".

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
pachouli

avatar


MessageSujet: Re: Quand le politique faillit, le religieux revient de manière féroce   Jeu 22 Mar 2018, 12:56

faudrait apprendre a ce pseudo intellectuelle ,très appréciés des médias,le bon "nègre "de maison que le religieux est un homme politique
Revenir en haut Aller en bas
Red1




MessageSujet: Re: Quand le politique faillit, le religieux revient de manière féroce   Jeu 22 Mar 2018, 13:00

Citation :
Il y a également un problème au sein même de l’Islam : la raison pour laquelle les textes religieux soient mobilisés de manière meurtrière. Pour le philosophe, "il faut sortir de cette histoire mythique, fantasmée, convoquée par les djihadistes ou fondamentalistes, d’un passé qui n’a jamais été celui qu’ils sont en train de raconter".

Je pense qu'il est nécessaire d'approfondir cette question parce que dire qu'il n' y a rien à proposer à la jeunesse et voir toutes les personnes en colère se jeter sur le coran ce n'est pas vraiment du hasard .

Le coran demande tout de même au croyant de lutter et de donner tout ce qu'il a dans la lutte , corps et bien .
Il n'est pas étonnant de voir Malcolm X se convertir à l'islam .

Le coran parle propose un idéal mais aussi la force par la foi de le réaliser . Mais quel est cet idéal proposé ? Je pense comme le dit Benzine qu'il y a un glissement .
Une personne qui considère tout ce qui n'est pas lui comme corrompu , polythéiste , dépravé , matérialiste ... est une personne qui se laisse aller à la haine et cela parce qu'il aime Dieu , enfin sa conception de Dieu .

Or nous voyons rien que dans ce forum , qui n'est qu'un petit échantillon de ce qu'il y a dans le monde , la conception musulmane et la direction qu'elle prend .
Elle est certes quiétiste mais tout ce qui n'est pas eux est mauvais . la discussion reste impossible , et la raison déconnecté , car la seule certitude réside dans sa croyance qui ets la seule juste et la seule qui mérité d'être défendue .

On pense malheureusement que l'époque des compagnons étaient bénies , alors que cette époque n'a été que problème sur problème . Après la mort de Mohamed il y a eu les guerre du ridda , Omar a galvanisé les troupes par les conquêtes , Othman fut assassiné parce qu'il a privilégié sa famille , Ali piètre politicien (trop naïf) et Mu'awiya a établi une monarchie héréditaire , Yazid était un alcoolique ... et tout ceci sur fond de guerre et de bataille !

Le monde musulman a opprimé les minorités , le fait que le monde musulman se soit montré meilleur que les autres empires ne signifient pas que les musulmans ont été doux et clément . Mais les minorités religieuses n'ont pas connu les pires atrocités , ceux qui ont subi les pires oppressions sont des musulmans et cela par des musulmans !
Les chiites et les sunnites , la Mihna abbassides ...

Aujourd'hui dans le même esprit d'être persuadé d'avoir la vérité , la seule vérité , la meilleure éthique on en arrive à mépriser les autres et on en arrive à les considérer comme ennemi .
Des ennemis de l'islam ? Des ennemis de Dieu ? Si c'est le cas alors tout croyant qui souhaite l'agrément de Dieu se battra afin de défendre Dieu et cela parce qu'il aime Dieu !
Et on en arrive à des massacres d'innocent , on en arrive à entrer dans des écoles et tuer des enfants . Et cela parce que nous considérons que le musulman est meilleur que le non musulman aux yeux de Dieu !

Il y a bel et bien un profond problème religieux dans le jihadisme et le coran ne suffit pas à faire prendre conscience que ces agissements sont mauvais .
Les intellectuels musulmans ont un lourd travail et une lourde responsabilité tout comme le musulman lambda qui est prêt à tout pour défendre la religion , le prophète et Dieu .

En tout les cas je constate simplement qu'au sein même des musulmans il y a surdité n soupçon et appel à la haine .
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Quand le politique faillit, le religieux revient de manière féroce   Jeu 22 Mar 2018, 13:03

pachouli a écrit:
faudrait apprendre a ce pseudo intellectuelle ,très appréciés des médias,le bon "nègre "de maison que le religieux est un homme politique

Si le religieux musulman est un homme politique, je ne serais pas très fiers à leur place vu la situation dans certains pays à majorité musulmane.

Mais bon, venant de toi, salafiste patenté, cela ne m'étonne guère... Tu es le bon "nègre" de ces salafo/wahhabites...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le politique faillit, le religieux revient de manière féroce   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le politique faillit, le religieux revient de manière féroce
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'impression que cette foutu phobie revient ..
» Chef religieux et politique
» Quand automne en saison revient : poême
» L'habit religieux
» Le laisser aller de la classe politique face aux communautarismes et intégrismes religieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: Salon pour Musulmans et personnes en recherche-
Sauter vers: