Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 La commémoration des témoins de Jéhovah

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jean claude




MessageSujet: La commémoration des témoins de Jéhovah   Sam 31 Mar 2018, 16:33


31.03.2018

Bonjour à tous et à toutes
Aujourd'hui c'est la commémoration dans toutes les salles du royaumes pour la France à 21eures 30
Vous êtes tous chaleureusement invité

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Dim 01 Avr 2018, 18:56

Jean claude a écrit:

31.03.2018

Bonjour à tous et à toutes
Aujourd'hui c'est la commémoration dans toutes les salles du royaumes pour la France à 21eures 30
Vous êtes tous chaleureusement invité

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Commémoration de quoi, mon cher JEAN CLAUDE ?

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Jean claude




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Mar 03 Avr 2018, 19:54

Citation :
Commémoration de quoi, mon cher JEAN CLAUDE ?
Bonjour mon cher Mario,
Bien nous avons fêté la commémoration de la mort de Jésus.
Ps.. afin d'en savoir plus, tu peux aller sur le lien direct.
Amitié
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Mer 04 Avr 2018, 09:44

Jean claude a écrit:
Citation :
Commémoration de quoi, mon cher JEAN CLAUDE ?
Bonjour mon cher Mario,
Bien nous avons fêté la commémoration de la mort de Jésus.
Ps.. afin d'en savoir plus, tu peux aller sur le lien direct.
Amitié



Et le jour de Pâques, vous ne le commémorez pas ?!?

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Jean claude




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Mer 04 Avr 2018, 13:12

Citation :
Et le jour de Pâques, vous ne le commémorez pas ?!?
Mon cher Mario
En fait on commémore juste ce que Jésus nous commande.
Mais qu'entends tu au juste pour le fait de commémorer le jour de Pâque?
Amitié
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Mer 04 Avr 2018, 16:16

Jean claude a écrit:
Citation :
Et le jour de Pâques, vous ne le commémorez pas ?!?
Mon cher Mario
En fait on commémore juste ce que Jésus nous commande.
Mais qu'entends tu au juste pour le fait de commémorer le jour de Pâque?
Amitié


Mais Jésus n'a jamais demandé à ce que l'on commémore sa mort.


Par contre sa mort, sans sa résurrection ( commémorée par la fête de Pâques) n'a aucun sens, il me semble !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Jean claude




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Mer 04 Avr 2018, 17:38

Citation :
Mais Jésus n'a jamais demandé à ce que l'on commémore sa mort.

Salut Mario,

Définition: Repas commémorant la mort de Jésus Christ; mémorial de sa mort. C’est le seul événement que le Seigneur Jésus Christ ait ordonné à ses disciples de commémorer. Ce mémorial est aussi appelé Souper ou Repas du Seigneur. — I Cor. 11:20.

Je ne sais pas si c'est ce que tu veux me faire dire?

continuer à faire ceci ’ en souvenir de Jésus. Une autre traduction rend ainsi les paroles de Jésus : “ Faites ceci en mémoire de moi. ” (1 Corinthiens 11:24, Bible de Jérusalem). On appelle également le Repas du Seigneur le Mémorial de la mort du Christ.
Enfin, je cite la Bible de Jérusalem puisque c'est celle-ci que tu préfères.








Amitié
Revenir en haut Aller en bas
Vrai

avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Lun 16 Avr 2018, 11:46

mario-franc_lazur a écrit:
Jean claude a écrit:

Mon cher Mario
En fait on commémore juste ce que Jésus nous commande.
Mais qu'entends tu au juste pour le fait de commémorer le jour de Pâque?
Amitié


Mais Jésus n'a jamais demandé à ce que l'on commémore sa mort.
Mais c'est sa mort qu'il a demandé de commémorer en disant : "Ceci est (ou représente) mon corps, donné pour vous; faites cela en mémoire de moi." (Luc 22:19).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Lun 16 Avr 2018, 11:57

Vrai a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:



Mais Jésus n'a jamais demandé à ce que l'on commémore sa mort.
Mais c'est sa mort qu'il a demandé de commémorer en disant :  "Ceci est (ou représente) mon corps, donné pour vous; faites cela en mémoire de moi." (Luc 22:19).

Tu es musulman?

Sinon tu saurais que le pain représente son corps vivant. Sa présence vivante si tu préfères. Et c'est valable à chaque messe et pas seulement le jour de Pâques.

Revenir en haut Aller en bas
Jean claude




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Lun 16 Avr 2018, 12:02

Citation :
Tu es musulman?

Sinon tu saurais que le pain représente son corps vivant. Sa présence vivante si tu préfères. Et c'est valable à chaque messe et pas seulement le jour de Pâques.
Tous les chrétiens le mémorial,
Moi je suis chrétien qui ne fait pas la fête, mais la commémoration de la mort de Jésus.
Amitié
Revenir en haut Aller en bas
Vrai

avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Lun 16 Avr 2018, 13:14

Christian^ a écrit:
Vrai a écrit:
Mais c'est sa mort qu'il a demandé de commémorer en disant :  "Ceci est (ou représente) mon corps, donné pour vous; faites cela en mémoire de moi." (Luc 22:19).
Tu es musulman ?
Non, quelle drôle d’idée !

Christian^ a écrit:
Sinon tu saurais que le pain représente son corps vivant. Sa présence vivante si tu préfères. Et c'est valable à chaque messe et pas seulement le jour de Pâques.
Il est pourtant bien évident que le pain et le vin symbolisent sa personne qui allait être offerte en sacrifice. Il va de soi que ce jour là (le jour de sa mort) Jésus a donné ce commandement (refaites ceci en mémoire de moi) servant à commémorer non pas sa résurrection mais sa mort, car c'est par sa mort qu'il a racheté l'humanité, pas par sa résurrection.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Lun 16 Avr 2018, 18:19

Vrai a écrit:
Christian^ a écrit:

Tu es musulman ?
Non, quelle drôle d’idée !

Christian^ a écrit:
Sinon tu saurais que le pain représente son corps vivant. Sa présence vivante si tu préfères. Et c'est valable à chaque messe et pas seulement le jour de Pâques.
Il est pourtant bien évident que le pain et le vin symbolisent sa personne qui allait être offerte en sacrifice. Il va de soi que ce jour là (le jour de sa mort) Jésus a donné ce commandement (refaites ceci en mémoire de moi) servant à commémorer non pas sa résurrection mais sa mort, car c'est par sa mort qu'il a racheté l'humanité, pas par sa résurrection.

Mais Pâques c'est le dimanche, pas le vendredi! C'est sa résurrection qui est fêtée pas sa mort.

Le Vendredi Saint les catholiques font maigre en signe de tristesse. Ils ne mangent pas de viande mais du poisson Et ils se réjouissent dès le lendemain en attente du dimanche et de la résurrection de Jésus.


_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Vrai

avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Lun 16 Avr 2018, 19:48

cailloubleu* a écrit:
Vrai a écrit:

Non, quelle drôle d’idée !


Il est pourtant bien évident que le pain et le vin symbolisent sa personne qui allait être offerte en sacrifice. Il va de soi que ce jour là (le jour de sa mort) Jésus a donné ce commandement (refaites ceci en mémoire de moi) servant à commémorer non pas sa résurrection mais sa mort, car c'est par sa mort qu'il a racheté l'humanité, pas par sa résurrection.
Mais Pâques c'est le dimanche, pas le vendredi! C'est sa résurrection qui est fêtée pas sa mort.
A l’initiative de qui ? Parce que Jésus n’a jamais demandé que les chrétiens fêtent sa résurrection. Par contre, il a demandé de commémorer mort sacrificielle.
cailloubleu* a écrit:
Le Vendredi Saint les catholiques font maigre en signe de tristesse. Ils ne mangent pas de viande mais du poisson Et ils se réjouissent dès le lendemain en attente du dimanche et de la résurrection de Jésus.
Jésus n’a rien demandé de tel. Puis je ne vois pas la différence entre manger de la viande et du poisson, les deux étant des mets savoureux. L’enseignement de Jésus et des apôtres ne contient rien qui dise de fêter sa résurrection. Par contre, ceux qui se conforment à ses enseignements commémorent, tous les ans à la date de la Pâque selon le calendrier Juif, sa mort sacrificielle.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Lun 16 Avr 2018, 20:02

Vrai a écrit:
Non, quelle drôle d’idée !

Salut Vrai .

Comme tu es nouveau, je t'invite à te présenter dans la section "faisons connaissance", ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Lun 16 Avr 2018, 20:08

Vrai a écrit:
cailloubleu* a écrit:

Mais Pâques c'est le dimanche, pas le vendredi! C'est sa résurrection qui est fêtée pas sa mort.
A l’initiative de qui ? Parce que Jésus n’a jamais demandé que les chrétiens fêtent sa résurrection. Par contre, il a demandé de commémorer mort sacrificielle.
cailloubleu* a écrit:
Le Vendredi Saint les catholiques font maigre en signe de tristesse. Ils ne mangent pas de viande mais du poisson Et ils se réjouissent dès le lendemain en attente du dimanche et de la résurrection de Jésus.
Jésus n’a rien demandé de tel. Puis je ne vois pas la différence entre manger de la viande et du poisson, les deux étant des mets savoureux. L’enseignement de Jésus et des apôtres ne contient rien qui dise de fêter sa résurrection. Par contre, ceux qui se conforment à ses enseignements commémorent, tous les ans à la date de la Pâque selon le calendrier Juif, sa mort sacrificielle.  

Non c'est une première ce que tu dis là, ça n'a aucun sens. La mort c'est négatif, il n'y a aucun sens à commémorer et plus même à fêter une chose négative.
Nous ne sommes pas juifs, nous ne suivons pas leur calendrier et nous fêtons le dimanche. Je pense qu'il y a des chrétiens plus érudits que moi qui te répondront, pour moi Pâques c'est l'espérance et le renouveau après la mort.

_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Vrai

avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Lun 16 Avr 2018, 21:59

cailloubleu* a écrit:
Vrai a écrit:
A l’initiative de qui ? Parce que Jésus n’a jamais demandé que les chrétiens fêtent sa résurrection. Par contre, il a demandé de commémorer mort sacrificielle.

Jésus n’a rien demandé de tel. Puis je ne vois pas la différence entre manger de la viande et du poisson, les deux étant des mets savoureux. L’enseignement de Jésus et des apôtres ne contient rien qui dise de fêter sa résurrection. Par contre, ceux qui se conforment à ses enseignements commémorent, tous les ans à la date de la Pâque selon le calendrier Juif, sa mort sacrificielle.
Non c'est une première ce que tu dis là, ça n'a aucun sens.
Mais, ça n'est une première que pour tous ceux qui ont perdu de vue la raison de la venue du Messie. Et prétendre que ça n’aurait aucun sens revient à nier les Ecritures.

cailloubleu* a écrit:
La mort c'est négatif, il n'y a aucun sens à commémorer et plus même à fêter une chose négative.
La mort de Jésus n’est pas négative puisqu’elle était incontournable pour racheter l’humanité du péché et de la mort. Et il ne s’agit pas de la fêter mais de la commémorer.

cailloubleu* a écrit:
Nous ne sommes pas juifs, nous ne suivons pas leur calendrier et nous fêtons le dimanche.
Mais Jésus était juif et il suivait à la lettre les pratiques de la Loi de Moïse, et c’est le jour de la Pâque juive, jour où les juifs partageaient l’agneau pascal qu’il a ordonné à ses disciples de commémorer sa mort sacrificielle en prenant le pain et le vin comme symboles du sacrifice de sa personne qui allait être donnée en rançon pour la multitude : Car le Fils de l'homme est venu non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie (son âme [psyché]) en rançon pour la multitude. (Marc 10:45).

cailloubleu* a écrit:
Je pense qu'il y a des chrétiens plus érudits que moi qui te répondront, pour moi Pâques c'est l'espérance et le renouveau après la mort.
Pourtant, ce n’est pas la résurrection de Jésus qui a racheté l’humanité, c’est sa mort sacrificielle offerte en rançon propitiatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Jean claude




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Mar 17 Avr 2018, 12:13

Citation :
Nous ne sommes pas juifs, nous ne suivons pas leur calendrier et nous fêtons le dimanche

Bjr,

Jésus était Juif, mais s'adressait au monde entier non?

Si on ne suit pas le calendrier Juif, bien tout est décalé.
Jésus a donné son âme en rançon non pas pour certains mais pour tous ceux et celles qui le suivrait en tant que disciple.
Amitié
Revenir en haut Aller en bas
Vrai

avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Mar 17 Avr 2018, 20:46

Petite précision pour mettre tout le monde à l'aise. Je ne suis pas témoin de Jéhovah, bien que je partage certaines de leurs croyances.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Mar 17 Avr 2018, 22:31

Vrai a écrit:
Christian^ a écrit:

Tu es musulman ?
Non, quelle drôle d’idée !

Christian^ a écrit:
Sinon tu saurais que le pain représente son corps vivant. Sa présence vivante si tu préfères. Et c'est valable à chaque messe et pas seulement le jour de Pâques.
Il est pourtant bien évident que le pain et le vin symbolisent sa personne qui allait être offerte en sacrifice. Il va de soi que ce jour là (le jour de sa mort) Jésus a donné ce commandement (refaites ceci en mémoire de moi) servant à commémorer non pas sa résurrection mais sa mort, car c'est par sa mort qu'il a racheté l'humanité, pas par sa résurrection.

le pain ne symbolise pas le corps charnel de Jésus, mais plutôt le corps enseignant, donc l'esprit.

Car l'homme ne se nourrit pas que de pain car aussi de toute parole de Dieu.

Le pain est symbole de nourriture spirituelle et nous pouvons trouver un parallèle entre " souvenez vous de moi " et " gardez mes paroles " ( celui qui m'aime garde mes paroles ) .

Donc le pain symbolise aussi l'enseignement de Jésus, il n'y a pas que le don du sang sur la croix, il y a aussi le don de la parole vivifiante.

Ainsi qui dit enseignement d'une parole vivifiante, dit vie. C'est conforme avec l'enseignement de Jésus qui n'annonce pas que sa mort, mais aussi sa résurrection et son élévation.

Donc Mario a raison. Dans le christianisme comme dans l'enseignement de Jésus, sa mort n'est pas isolé de sa résurrection et de son élévation dans son enseignement.


Donc quand on prend le pain, l'enseignement, on ne commémore pas que la mort du Christ, mais l'ensemble du don et donc aussi du don de vie à travers la résurrection.

C'est une logique biblique mais aussi une logique chrétienne, car dans l'esprit d'un chrétien la mort du Christ n'a pas de raison sans sa résurrection et son élévation.

Les 3 choses sont connues du chrétien, dans son esprit et en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Mar 17 Avr 2018, 22:34

Jean claude a écrit:
Citation :
Nous ne sommes pas juifs, nous ne suivons pas leur calendrier et nous fêtons le dimanche

Bjr,

Jésus était Juif, mais s'adressait au monde entier non?

Si on ne suit pas le calendrier Juif, bien tout est décalé.
Jésus a donné son âme en rançon non pas pour certains mais pour tous ceux et celles qui le suivrait en tant que disciple.
Amitié

Bonjour,


Donc tout le monde prend le pain ce jour là ? chaque tj prend le pain ou que quelques uns ?

Car j'ai le souvenir où finalement, personne ne le prenait dans la salle. Est ce toujours d'actualité ?
Revenir en haut Aller en bas
Vrai

avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Mer 18 Avr 2018, 07:24

Tonton a écrit:
Vrai a écrit:

Non, quelle drôle d’idée !


Il est pourtant bien évident que le pain et le vin symbolisent sa personne qui allait être offerte en sacrifice. Il va de soi que ce jour là (le jour de sa mort) Jésus a donné ce commandement (refaites ceci en mémoire de moi) servant à commémorer non pas sa résurrection mais sa mort, car c'est par sa mort qu'il a racheté l'humanité, pas par sa résurrection.

le pain ne symbolise pas le corps charnel de Jésus, mais plutôt le corps enseignant, donc l'esprit.
Pure spéculation philosophique.
Revenir en haut Aller en bas
Jean claude




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 10:48

Citation :
Bonjour,
Donc tout le monde prend le pain ce jour là ? chaque tj prend le pain ou que quelques uns ?
Car j'ai le souvenir où finalement, personne ne le prenait dans la salle. Est ce toujours d'actualité ?

Bonjour tonton,
Pour te répondre,
Il faut savoir qu' il ne reste plus beaucoup de ces oints, mais il en reste dans les milliers de congrégations dans le monde.

Pour ce qui est des emblèmes, (le pain sans levain, et le vin) c'est seulement ceux qui font partie des 144000, c'est à dire
selon Rom 8:16:  L’esprit lui-même témoigne avec notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. 17 Si donc nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : oui, héritiers de Dieu, mais cohéritiers de Christ, pourvu que nous souffrions avec lui pour être aussi glorifiés avec lui.

Or moi je ne suis pas de ceux là mais j'ai l'aspiration terrestre (Révélation 21:3,4) qui est de vivre sur la terre éternellement dans le paradis qu'on perdu nos premiers parents Adam et Eve

Rev 3:3 Alors j’ai entendu une voix forte venant du trône dire : “ Voyez ! La tente de Dieu est avec les humains, et il résidera avec eux, et ils seront ses peuples. Et Dieu lui-même sera avec eux. 4 Et il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ”

Psaumes 37:11 Mais les humbles posséderont la terre,
et vraiment ils se délecteront de l’abondance de paix.

Psaumes 37:29 Les justes posséderont la terre,
et sur elle ils résideront pour toujours.

(Isaïe 66:22) “ Car tout comme les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je fais se tiennent devant moi ”, c’est là ce que déclare Jéhovah, “ ainsi se tiendront là votre descendance et votre nom. ”

(Matthieu 25:46) Et ceux-ci s’en iront au retranchement éternel, mais les justes à la vie éternelle. ”

(Révélation 21:3) Alors j’ai entendu une voix forte venant du trône dire : “ Voyez ! La tente de Dieu est avec les humains, et il résidera avec eux, et ils seront ses peuples. Et Dieu lui-même sera avec eux.

(Isaïe 45:18) Car voici ce qu’a dit Jéhovah, le Créateur des cieux, Lui, le [vrai] Dieu, Celui qui a formé la terre et qui l’a faite, Lui, Celui qui l’a solidement établie, qui ne l’a pas créée tout simplement pour rien, qui l’a formée pour être habitée : “ Je suis Jéhovah, et il n’y en a pas d’autre.

(Matthieu 5:5) “ Heureux ceux qui sont doux de caractère, puisqu’ils hériteront de la terre.

Amitié
Revenir en haut Aller en bas
Vrai

avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 11:58

Jean claude a écrit:
Citation :
Bonjour,
Donc tout le monde prend le pain ce jour là ? chaque tj prend le pain ou que quelques uns ?
Car j'ai le souvenir où finalement, personne ne le prenait dans la salle. Est ce toujours d'actualité ?

Bonjour tonton,
Pour te répondre,
Il faut savoir qu' il ne reste plus beaucoup de ces oints, mais il en reste dans les milliers de congrégations dans le monde.

Pour ce qui est des emblèmes, (le pain sans levain, et le vin) c'est seulement ceux qui font partie des 144000, c'est à dire
selon Rom 8:16:  L’esprit lui-même témoigne avec notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. 17 Si donc nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : oui, héritiers de Dieu, mais cohéritiers de Christ, pourvu que nous souffrions avec lui pour être aussi glorifiés avec lui.

Or moi je ne suis pas de ceux là mais j'ai l'aspiration terrestre (Révélation 21:3,4)
Mais il n'est dit nulle part que seulement certains chrétiens participeraient à la consommation du pain et du vin et pas les autres. Le partage du pain et du vin concernait tous les chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 16:25

Vrai a écrit:
Tonton a écrit:


le pain ne symbolise pas le corps charnel de Jésus, mais plutôt le corps enseignant, donc l'esprit.
Pure spéculation philosophique.

Pas que, philosophique certes mais aussi sociologique. Il te suffit d'aller faire un tour sur le débat ouvert par Allbatar sur les fakenews pour avoir une idée de ce que veut dire : " l'homme ne se nourrit pas que de pain ".

Ainsi, parmi tous les qualificatifs représentant la fonction du Christ dans les évangiles, il est question aussi de pain de vie.

Ainsi, déjà par la manne, Dieu se présente comme alimentant l'homme non seulement de ce dont il a besoin pour son corps, mais aussi pour son esprit par la notion de " loi " qui représente son influence pédagogique.

Moïse le rappelle au peuple avant qu'il ne franchisse le Jourdain. Il s'agit d'édifier une " sagesse " afin de servir de référence.

Dans les évangiles, Jésus symbolise cette loi en allant jusqu'au don total de soi sur la croix. Mais ceci pas pour se donner du crédit, même si par la résurrection, il s'agissait de donner preuve qu'il est bien envoyé de Dieu en raison du climat d’incrédulité présent pendant son ministère.

Ceci dans le but de montrer que le monde ne tourne pas selon la logique divine, puisque sa condamnation est injuste, la résurrection en étant le correcteur aussi, mais dans le but de donner un exemple de paix.

En effet, bien des hommes ont construit un empire par la force des bras armés qui les accompagnaient. Mais le royaume du Christ, s'est construit sans. Il réunit des milliards de personne, depuis 2 000 ans alors que ceux de César , d’Alexandre le grand ou de Napoléon, n'ont duré qu'un temps.

Il y a donc aussi, dans le sacrifice du Christ, une approbation divine pour la paix dépendante plus du fait de savoir donner que de chercher à recevoir. C'est certains, pour vivre en paix, il faut apprendre à faire des concessions.

Il ne s'agit donc pas forcement de donner sa vie pleinement, de se jeter à l'eau pour sauver la vie d'un alors que l'on ne sait pas nager, mais aussi simplement de savoir mettre un peu de côté, la nature de l'égo pour apprendre à vivre en paix avec celui qui est différent.

Il y a donc aussi, dans le geste du christ, dans sa mission, un principe pédagogique, source de vie et source de paix.

Un chrétien qui prend le pain, sans avoir conscience de cet enseignement, sans se le commémorer aussi, est un chrétien qui finalement ne connait pas l'histoire de Jésus. Je ne vois comment c'est possible, je ne vois pas comment commémorer l'histoire de Jésus sans en connaître son contenu.

Certes Jésus est mort, mais un chrétien sait qu'il est ressuscité et élevé. Donc, dans son esprit, un chrétien ne peut pas commémorer que la mort du Christ, alors qu'il sait aussi qu'il est ressuscité et élevé.

Ca forme un tout.

Si tu veux mon avis, celui qui dit commémorer la mort du Christ sans commémorer en même temps sa résurrection et son élévation, ne cherche en réalité, qu'à vouloir affirmer qu'il n'est pas comme les autres chrétiens, rien de plus.

Il cherche plus à démarquer sa différence, sans tenir compte que tous les chrétiens se réfèrent à la même histoire. Et que donc, ils ont les mêmes choses en mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 16:57

Vrai a écrit:
Jean claude a écrit:
Bonjour tonton,
Pour te répondre,
Il faut savoir qu' il ne reste plus beaucoup de ces oints, mais il en reste dans les milliers de congrégations dans le monde.

Pour ce qui est des emblèmes, (le pain sans levain, et le vin) c'est seulement ceux qui font partie des 144000, c'est à dire
selon Rom 8:16:  L’esprit lui-même témoigne avec notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. 17 Si donc nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : oui, héritiers de Dieu, mais cohéritiers de Christ, pourvu que nous souffrions avec lui pour être aussi glorifiés avec lui.

Or moi je ne suis pas de ceux là mais j'ai l'aspiration terrestre (Révélation 21:3,4)
Mais il n'est dit nulle part que seulement certains chrétiens participeraient à la consommation du pain et du vin et pas les autres. Le partage du pain et du vin concernait tous les chrétiens.

Oui, c'est une absurdité.

Ainsi, je répond à Jean claude en même temps.

Dans les salles de TJ, ce qui se passe, est qu'une assiette de pain circule dans l'assemblée mais personne n'y touche.

faite ceci en souvenir de moi, mais en même temps, ne le faite pas.

Effectivement, Jésus n'a pas dit cela. Il a juste dit faite ceci en souvenir de moi, sans y ajouter toutes ces spéculations qui ne viennent pas du texte qui pourtant, devrait servir de référence.

C'est un évangile haché.

Les tj font la même chose avec le sang. Ils tiennent compte que d'une partie du récit de la femme souffrant d’hémorragie et n'osant touché le Christ, que par sa robe. Ils inventent l'idée que la robe du Christ est un vêtement consacré alors que ceci n'est dit nul par dans es évangiles. Jésus ne portait pas un " uniforme " religieux. Et, de plus, à la fin de son histoire, Jésus accorde sa bénédiction à cette femme et non pas l'inverse comme ils le prétendent.

Personnellement, les tj font ce qu'ils veulent de la bible, ce ne sont pas les seuls à en déformer son contenu sans pour autant, que cela en fasse des " mauvaises personnes ". Non, les valeurs humaines restent commune, donc l'état d'esprit reste le même. On est dans la paix avec les tj, pas de soucis à avoir.

Mais pour moi qui travaille dans le médical, il faut comprendre que refuser une perfusion à un enfant alors que cela le sauverait, ben, ça passe pas.

D'abord parce que je n'aime pas cette image qu'il donne de Dieu, d'autant qu'en Christ les priorités ne sont pas fixées sur les lois rituels, mais sur des vérités de l'esprit. Donner l'image d'un Dieu qui demande de laisser un enfant mourir alors que l'on peut le sauver, en présentant un argument qui n'existe nul par dans les évangiles, c'est dérangeant.

Au niveau des valeurs donc, pour ce point, je n'aime pas cette image qu'il donne du Dieu des chrétiens. Qui n'est pas celle dont en ont aussi les juifs et les musulmans. Seulement eux.

Ils semblent donc plus préoccupés par leur volonté de se démarquer des autres, et dans ce cas présent, ils ne se refusent pas d'emmener leur enfant à l'hosto, mais pour placer l’infirmier devant leur triste réalité.

Ils arrivent devant l’infirmier qui lui ne veut que sauver un enfant, pour lui dire, vois, moi je suis si dévoué à Dieu que je viens finalement te demander de le laisser crever.

Mais reste chez toi alors ! Ne mêle pas un infirmier qui n'a rien demandé devant le sacrifice d'un enfant. Il s'agit de faire de cet infirmier le prêtre sacrificateur, c'est ça ?

Donc, tu vois, il s'agit surtout de faire du prosélytisme y compris quand la vie d'un enfant est en jeu.

Là, les limites sont largement dépassées. Chacun fait son prosélytisme comme il le veut, mais se servir du sacrifice d'un enfant...c'est simplement abominable.

Ainsi, le soucis des tjs, c'est que derrière tout ce qu'ils font, le but c'est de faire de toi un tj.

Tu peux prendre un café avec un musulman, un catho et discuter de théologie en pleine connaissance des désaccords de convictions et maintenir cette relation dans cet état. Mais chaque fois que je propose une telle invitation à un tj, qui comprend alors que jamais je ne rejoindrais leur mouvement, ils finissent pas te tourner le dos.


Jean claude a écrit:
Citation :
Bonjour,
Donc tout le monde prend le pain ce jour là ? chaque tj prend le pain ou que quelques uns ?
Car j'ai le souvenir où finalement, personne ne le prenait dans la salle. Est ce toujours d'actualité ?

Bonjour tonton,
Pour te répondre,
Il faut savoir qu' il ne reste plus beaucoup de ces oints, mais il en reste dans les milliers de congrégations dans le monde.

Pour ce qui est des emblèmes, (le pain sans levain, et le vin) c'est seulement ceux qui font partie des 144000, c'est à dire
selon Rom 8:16:  L’esprit lui-même témoigne avec notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. 17 Si donc nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : oui, héritiers de Dieu, mais cohéritiers de Christ, pourvu que nous souffrions avec lui pour être aussi glorifiés avec lui.

Or moi je ne suis pas de ceux là mais j'ai l'aspiration terrestre (Révélation 21:3,4) qui est de vivre sur la terre éternellement dans le paradis qu'on perdu nos premiers parents Adam et Eve

Rev 3:3 Alors j’ai entendu une voix forte venant du trône dire : “ Voyez ! La tente de Dieu est avec les humains, et il résidera avec eux, et ils seront ses peuples. Et Dieu lui-même sera avec eux. 4 Et il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ”

Psaumes 37:11 Mais les humbles posséderont la terre,
et vraiment ils se délecteront de l’abondance de paix.

Psaumes 37:29 Les justes posséderont la terre,
et sur elle ils résideront pour toujours.

(Isaïe 66:22) “ Car tout comme les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je fais se tiennent devant moi ”, c’est là ce que déclare Jéhovah, “ ainsi se tiendront là votre descendance et votre nom. ”

(Matthieu 25:46) Et ceux-ci s’en iront au retranchement éternel, mais les justes à la vie éternelle. ”

(Révélation 21:3) Alors j’ai entendu une voix forte venant du trône dire : “ Voyez ! La tente de Dieu est avec les humains, et il résidera avec eux, et ils seront ses peuples. Et Dieu lui-même sera avec eux.

(Isaïe 45:18) Car voici ce qu’a dit Jéhovah, le Créateur des cieux, Lui, le [vrai] Dieu, Celui qui a formé la terre et qui l’a faite, Lui, Celui qui l’a solidement établie, qui ne l’a pas créée tout simplement pour rien, qui l’a formée pour être habitée : “ Je suis Jéhovah, et il n’y en a pas d’autre.

(Matthieu 5:5) “ Heureux ceux qui sont doux de caractère, puisqu’ils hériteront de la terre.

Amitié

il n'est nul par question ici, dans tes citations, de comprendre qu'il s'agit de former un corps d'élite au sein du christianisme en relayant les autres membres de la communauté au rang de spectateurs de ce qu'ils font.

Dans un " partage ", chaque membre est participant. C'est la fonction au combien essentielle, du corps du Christ et donc de cette église spirituelle, dont chaque chrétien est une pierre participante comme le démontre Pierre dans son épître.

Certes, il y a celui doué pour le prêche plus qu'un autre. Mais il a aussi celui qui balaye le sol de la salle après le culte.  Ensemble, ils forment un tout. Celui qui prêche peut aussi balayer, et celui qui balaye peut aussi prêcher. Mais chacun peut avoir ses préférences en fonction des dons accordés.

Ce n'est donc pas à un homme de décider qui est celui qui devra balayer et qui est celui qui devra prêcher. Pourquoi voudrais tu obliger celui qui préfère balayer à prêcher et celui qui prêche à balayer ?

Dieu ne le demande pas. Il demande simplement d'accorder autant de mérite à l'un comme à l'autre. Celui qui balaye a autant de mérite que celui qui prêche. Il n'y a pas plus de " prestige " dans la facilité de l'orateur, que dans l'humilité de celui qui se dévoue à la propreté du temple.

Les 2, chacun selon ses dons et la liberté de les exprimer ont autant d'importance dans le temple, il n'y a pas de plus et il n'y a pas de moins.

Tu veux donner du prestige à celui qui balaye en le faisant prêcher ? Alors que pour lui, se sera un moment pénible en raison de sa discrétion  ? Pourquoi faire ? C'est une obligation de prêcher ? Oui, mais celui qui est humble et au service des autres, prêche également. Peut être pas avec de jolies phrases, mais il vit pleinement l'évangile. Et c'est sa façon d'être qui prêche l'évangile.

Tu n'as pas compris cela dans l'édification du corps de Christ tel que le présente Paul dans son épître et tel que Pierre l'entend également ?

Tu préfères dire que pour obtenir du prestige, il faut que tout le monde prêche et que tout le monde fasse du porte à porte ?

Méfie toi de ceux qui prétendent dire que telle ou telle chose est plus prestigieuse qu'une autre. Méfie toi aussi de ceux qui ne savent pas laisser s'exprimer les différents dons que Dieu accorde aux uns comme aux autres, pour ensuite partager.

Ceux là sont des dirigeants, et non pas des accompagnants. Finalement, ils demandent aux autres d'être ce qu'ils sont eux, plutôt que de laisser s'exprimer chacun selon ce que Dieu accorde.

Ton histoire, donc d'élite, seule prétendante au partage du pain et du corps, n'est rien de plus que l'édification d'un côté d'une classe dirigeante et de  l'autre, celle des " bénis oui oui " qui gobent tout ce qu'elle entend.

Il n'y a rien de tout ça en Christ, il n'y a ni juifs, ni non juifs, ni libres, ni esclaves, ni homme, ni femme, mais 1 en Jésus christ.
Revenir en haut Aller en bas
Vrai

avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 17:03

Tonton a écrit:
Vrai a écrit:

Pure spéculation philosophique.
Pas que, philosophique certes mais aussi sociologique. Il te suffit d'aller faire un tour sur le débat ouvert par Allbatar sur les fakenews pour avoir une idée de ce que veut dire : " l'homme ne se nourrit pas que de pain ".
Méfie toi de la philo, c'est ce qui a amené bien des idées et des doctrines fausses dans le christianisme. Rappelle-toi ce que Paul a dit de la philo.
Tonton a écrit:
Si tu veux mon avis, celui qui dit commémorer la mort du Christ sans commémorer en même temps sa résurrection et son élévation,  ne cherche en réalité, qu'à vouloir affirmer qu'il n'est pas comme les autres chrétiens, rien de plus.
A moins qu’en agissant ainsi (en obéissant à l’ordre donné par Jésus) il cherche à montrer que tous les chrétiens devraient faire comme lui, étant donné que ce qui a permis de racheter l’humanité c’est sa mort, pas sa résurrection. D’ailleurs, Jésus n’a pas dit de commémorer ou de fêter sa résurrection, certainement parce que sa résurrection n’a aucune valeur de rachat.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 17:05

Vrai a écrit:

Méfie toi de la philo, c'est ce qui a amené bien des idées et des doctrines fausses dans le christianisme. Rappelle-toi ce que Paul a dit de la philo.

Il aurait dit quoi Paul au sujet de la philo ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Vrai

avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 17:34

OlivierV a écrit:
Vrai a écrit:

Méfie toi de la philo, c'est ce qui a amené bien des idées et des doctrines fausses dans le christianisme. Rappelle-toi ce que Paul a dit de la philo.

Il aurait dit quoi Paul au sujet de la philo ?
Prenez garde que personne ne vous séduise par la philosophie et une vaine tromperie, selon la tradition des hommes, selon les éléments du monde, et non selon le Christ (Colossiens 2:8)
Revenir en haut Aller en bas
Jean claude




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 17:42

Citation :
Mais il n'est dit nulle part que seulement certains chrétiens participeraient à la consommation du pain et du vin et pas les autres. Le partage du pain et du vin concernait tous les chrétiens.

Les onze fidèles disciples auxquels il a déclaré: “Je fais une alliance avec vous, tout comme mon père a fait une alliance avec moi, pour un royaume.” (Luc 22:29). Ils étaient tous appelés à régner avec Jésus dans les cieux (Jean 14:2, 3). De nos jours, ceux qui participent au pain et au vin à l’occasion du Mémorial doivent avoir été introduits par le Christ dans cette ‘alliance pour un royaume’.

Combien de personnes ont part au Repas du Seigneur? Selon Jésus, seul un “petit troupeau” de personnes sont appelées à faire partie de ce gouvernement céleste (Luc 12:32). Leur nombre total s’élève à 144 000 (Rév. 14:1-3). Les premiers membres de ce groupe ont été choisis en l’an 33 de notre ère. Il est donc logique de penser que les participants au Repas du Seigneur ne sont plus très nombreux à notre époque.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Jean claude




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 17:45

Citation :
Certes, il y a celui doué pour le prêche plus qu'un autre. Mais il a aussi celui qui balaye le sol de la salle après le culte. Ensemble, ils forment un tout.
Oui effectivement, elles sont ensemble
Cependant deux classes les 144000 et les autres brebis qui quand à elles se voient hériter la terre.
Amitié
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 18:15

OlivierV a écrit:
Vrai a écrit:

Méfie toi de la philo, c'est ce qui a amené bien des idées et des doctrines fausses dans le christianisme. Rappelle-toi ce que Paul a dit de la philo.

Il aurait dit quoi Paul au sujet de la philo ?

Tout dépend de quoi nous parlons. La philosophie, telle qu'elle se définit selon les critères d'enseignement laïque est en contradiction avec la théologie monothéiste. Ce n'est pas tout à fait faux car, il y a dans l'histoire de l'occident, une dualité entre la philosophie grecque et les principes Judéo chrétiens. Sauf que ces principes judéo chrétiens forment aussi une forme de philosophie tout comme le soufisme forme aussi une forme de philosophie au sein de l'islam.

Donc tout dépend de ce que tu mets derrière le mot philosophie. Mais, dans la théologie, puisqu'il est aussi question d'introspection, on va retrouver de la philosophie, de la sociologie et de la psychologie.

Toutes les " philosophies " ont donc en commun, une mise en relativité de l'existant pour pousser à la réflexion.

Il y a donc une différence notable entre la philosophie grecque et celle du monothéisme mais elle ne se situe pas dans un principe d’introspection qui reste commun. Sauf, que la pensée de Platon ou de Socrate, si elle vise à apporter une réflexion personnelle sur l'individu au sein de sa société, se définit en fonction des critères de leur propre société. Celle du monothéisme en est une autre.

Pour comprendre Platon, il faut avant comprendre comment fonctionnait la société grecque. Pour faire simple, elle était divisé en 3 catégories. Les " savants ", les " producteurs ", les " soldats ".

Le monothéisme ne conçoit pas la société de cette façon. Tous peuvent être savant, producteur et soldat en même temps.

Puisque je parle de société, l'une comme l'autre, ont aussi leur théologie. Et c'est en comprenant l'une comme l'autre que l'on peut comprendre alors, en quoi les philosophies respectives sont en contradiction.

Les dieux de l'olympe, n'avait pas de plan pour l'humanité. Mis à part peut être Dionysos, qui était bien plus que le Bacchus romain, les dieux ne se mêlaient pas vraiment à l'histoire de l’humanité. Ou qu’anecdotiquement.

Les croyants grecs donc agissaient auprès de leurs dieux, en espérant leur intervention mais sans en avoir la garantie. De ce fait, la société grecque a surtout développé l'initiative humaine. A travers donc la philosophie mais aussi la gymnastique. Je vais prendre un raccourcis, mais pour parler simplement, la philosophie grecque, si elle développe la possibilité pour tous d'avoir sa propre réflexion, le fond sociétal entraîne plutôt le culte de la personnalité.

A contrario, le monothéisme parle d'un Dieu unique, qui intervient pleinement dans l'histoire de l'humanité avec un plan précis. Il est donc présent dans toutes les dimensions de la vie, que l'on soit " savant ", " producteur " ou " soldat ".

Ce qui est différent du polythéisme qui accorde à chacun un dieu différent, voir plus.

Donc, le monothéisme, par le fait d'un Dieu unique, intervenant sur chaque chose, favorise moins l'individualisme en fonction de ce que l'on est sociétale ment. Au contraire, la dimension de l'individu s'exprime dans une profondeur qui ne se base pas sur ce genre d'apparence.

L'effet est donc d'être un individu faisant partie d'un tout et non pas un soldat qui cherche l'approbation de Mars ou le pécheur celle de Poséidon.

la différence donc notable entre les 2 formes de philosophie, se situe donc principalement dans la notion de l'individu dans un tout. Avec l'idée d'un esprit tout puissant, unique et pour tous et toutes.

Donc, en occident, l’influence grecque étant, puisque même les celtes sont d'origine troyenne, Celtos , roi troyen d’origine troyenne ( puis Francos pour les francs ) - les tribus prenant le nom de leur roi -
encore aujourd'hui, nous retrouvons une dualité entre l'individualisme et le commun.

Pour le culte de la personnalité par exemple, le star système qui fonctionne comme le théâtre grec.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 18:18

Jean claude a écrit:
Citation :
Certes, il y a celui doué pour le prêche plus qu'un autre. Mais il a aussi celui qui balaye le sol de la salle après le culte. Ensemble, ils forment un tout.

Oui effectivement, elles sont ensemble
Cependant deux classes les 144000 et les autres brebis qui quand à elles se voient hériter la terre.
Amitié

2 classes ? donc 2 en Jésus christ alors qu'il est dit 1 en Jésus christ.


Jean claude a écrit:
Citation :
Mais il n'est dit nulle part que seulement certains chrétiens participeraient à la consommation du pain et du vin et pas les autres. Le partage du pain et du vin concernait tous les chrétiens.

Les onze fidèles disciples auxquels il a déclaré: “Je fais une alliance avec vous, tout comme mon père a fait une alliance avec moi, pour un royaume.” (Luc 22:29). Ils étaient tous appelés à régner avec Jésus dans les cieux (Jean 14:2, 3). De nos jours, ceux qui participent au pain et au vin à l’occasion du Mémorial doivent avoir été introduits par le Christ dans cette ‘alliance pour un royaume’.

Combien de personnes ont part au Repas du Seigneur? Selon Jésus, seul un “petit troupeau” de personnes sont appelées à faire partie de ce gouvernement céleste (Luc 12:32). Leur nombre total s’élève à 144 000 (Rév. 14:1-3). Les premiers membres de ce groupe ont été choisis en l’an 33 de notre ère. Il est donc logique de penser que les participants au Repas du Seigneur ne sont plus très nombreux à notre époque.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Gouvernement céleste ? non, dans le royaume céleste, il n'y a pas de gouvernement, mais un seul souverain. Régner avec, ne veut pas dire régner à la place. Les apôtres ne règnent pas sur les chrétiens, non, c'est uniquement Christ qui règne sur terre autant dans le cœur de l'apôtre que dans celui qui prêche ou dans celui qui balaye. Cela afin que toute forme d'autorité soit uniquement remise à Dieu.

Te rappelles tu de cette parabole du banquet où Jésus parle de celui qui ne cherche pas à prendre la meilleure des places mais qui sait attendre humblement que son hôte le lui la propose ?

ou encore, l'histoire du fils de Jonathan, qui finalement se retrouve à la table de David ?
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 18:19

Vrai a écrit:
OlivierV a écrit:


Il aurait dit quoi Paul au sujet de la philo ?
Prenez garde que personne ne vous séduise par la philosophie et une vaine tromperie, selon la tradition des hommes, selon les éléments du monde, et non selon le Christ (Colossiens 2:8)

Ce qui expliquerait sans doutes les siècles d'obscurantisme de l’Église...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 18:20

Tonton a écrit:
OlivierV a écrit:


Il aurait dit quoi Paul au sujet de la philo ?

Tout dépend de quoi nous parlons. La  philosophie, telle qu'elle se définit selon les critères d'enseignement laïque est en contradiction avec la théologie monothéiste. Ce n'est pas tout à fait faux car, il y a dans l'histoire de l'occident, une dualité entre la philosophie grecque et les principes Judéo chrétiens. Sauf que ces principes judéo chrétiens forment aussi une forme de philosophie tout comme le soufisme forme aussi une forme de philosophie au sein de l'islam.

Donc tout dépend de ce que tu mets derrière le mot philosophie. Mais, dans la théologie, puisqu'il est aussi question d'introspection, on va retrouver de la philosophie, de la sociologie et de la psychologie.

Toutes les " philosophies " ont donc en commun, une mise en relativité de l'existant pour pousser à la réflexion.

Il y a donc une différence notable entre la philosophie grecque et celle du monothéisme mais elle ne se situe pas dans un principe d’introspection qui reste commun. Sauf, que la pensée de Platon ou de Socrate, si elle vise à apporter une réflexion personnelle sur l'individu au sein de sa société, se définit en fonction des critères de leur propre société. Celle du monothéisme en est une autre.

Pour comprendre Platon, il faut avant comprendre comment fonctionnait la société grecque. Pour faire simple, elle était divisé en 3 catégories. Les " savants ", les " producteurs ", les " soldats ".

Le monothéisme ne conçoit pas la société de cette façon. Tous peuvent être savant, producteur et soldat en même temps.

Puisque je parle de société, l'une comme l'autre, ont aussi leur théologie. Et c'est en comprenant l'une comme l'autre que l'on peut comprendre alors, en quoi les philosophies respectives sont en contradiction.

Les dieux de l'olympe, n'avait pas de plan pour l'humanité. Mis à part peut être Dionysos, qui était bien plus que le Bacchus romain, les dieux ne se mêlaient pas vraiment à l'histoire de l’humanité. Ou qu’anecdotiquement.

Les croyants grecs donc agissaient auprès de leurs dieux, en espérant leur intervention mais sans en avoir la garantie. De ce fait, la société grecque a surtout développé l'initiative humaine. A travers donc la philosophie mais aussi la gymnastique. Je vais prendre un raccourcis, mais pour parler simplement, la philosophie grecque, si elle développe la possibilité pour tous d'avoir sa propre réflexion, le fond sociétal entraîne plutôt le culte de la personnalité.

A contrario, le monothéisme parle d'un Dieu unique, qui intervient pleinement dans l'histoire de l'humanité avec un plan précis. Il est donc présent dans toutes les dimensions de la vie, que l'on soit " savant ", " producteur " ou " soldat ".

Ce qui est différent du polythéisme qui accorde à chacun un dieu différent, voir plus.

Donc, le monothéisme, par le fait d'un Dieu unique, intervenant sur chaque chose, favorise moins l'individualisme en fonction de ce que l'on est sociétale ment. Au contraire, la dimension de l'individu s'exprime dans une profondeur qui ne se base pas sur ce genre d'apparence.

L'effet est donc d'être un individu faisant partie d'un tout et non pas un soldat qui cherche l'approbation de Mars ou le pécheur celle de Poséidon.

la différence donc notable entre les 2 formes de philosophie, se situe donc principalement dans la notion de l'individu dans un tout. Avec l'idée d'un esprit tout puissant, unique et pour tous et toutes.

Donc, en occident, l’influence grecque étant, puisque même les celtes sont d'origine troyenne, Celtos , roi troyen d’origine troyenne ( puis Francos pour les francs ) - les tribus prenant le nom de leur roi -
encore aujourd'hui, nous retrouvons une dualité entre l'individualisme et le commun.

Pour le culte de la personnalité par exemple, le star système qui fonctionne comme le théâtre grec.


Pourtant, pour composer sa Somme Théologique, Thomas d'Aquin s'est entièrement appuyé sur Aristote...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 18:33

OlivierV a écrit:
Tonton a écrit:
Tout dépend de quoi nous parlons. La  philosophie, telle qu'elle se définit selon les critères d'enseignement laïque est en contradiction avec la théologie monothéiste. Ce n'est pas tout à fait faux car, il y a dans l'histoire de l'occident, une dualité entre la philosophie grecque et les principes Judéo chrétiens. Sauf que ces principes judéo chrétiens forment aussi une forme de philosophie tout comme le soufisme forme aussi une forme de philosophie au sein de l'islam.

Donc tout dépend de ce que tu mets derrière le mot philosophie. Mais, dans la théologie, puisqu'il est aussi question d'introspection, on va retrouver de la philosophie, de la sociologie et de la psychologie.

Toutes les " philosophies " ont donc en commun, une mise en relativité de l'existant pour pousser à la réflexion.

Il y a donc une différence notable entre la philosophie grecque et celle du monothéisme mais elle ne se situe pas dans un principe d’introspection qui reste commun. Sauf, que la pensée de Platon ou de Socrate, si elle vise à apporter une réflexion personnelle sur l'individu au sein de sa société, se définit en fonction des critères de leur propre société. Celle du monothéisme en est une autre.

Pour comprendre Platon, il faut avant comprendre comment fonctionnait la société grecque. Pour faire simple, elle était divisé en 3 catégories. Les " savants ", les " producteurs ", les " soldats ".

Le monothéisme ne conçoit pas la société de cette façon. Tous peuvent être savant, producteur et soldat en même temps.

Puisque je parle de société, l'une comme l'autre, ont aussi leur théologie. Et c'est en comprenant l'une comme l'autre que l'on peut comprendre alors, en quoi les philosophies respectives sont en contradiction.

Les dieux de l'olympe, n'avait pas de plan pour l'humanité. Mis à part peut être Dionysos, qui était bien plus que le Bacchus romain, les dieux ne se mêlaient pas vraiment à l'histoire de l’humanité. Ou qu’anecdotiquement.

Les croyants grecs donc agissaient auprès de leurs dieux, en espérant leur intervention mais sans en avoir la garantie. De ce fait, la société grecque a surtout développé l'initiative humaine. A travers donc la philosophie mais aussi la gymnastique. Je vais prendre un raccourcis, mais pour parler simplement, la philosophie grecque, si elle développe la possibilité pour tous d'avoir sa propre réflexion, le fond sociétal entraîne plutôt le culte de la personnalité.

A contrario, le monothéisme parle d'un Dieu unique, qui intervient pleinement dans l'histoire de l'humanité avec un plan précis. Il est donc présent dans toutes les dimensions de la vie, que l'on soit " savant ", " producteur " ou " soldat ".

Ce qui est différent du polythéisme qui accorde à chacun un dieu différent, voir plus.

Donc, le monothéisme, par le fait d'un Dieu unique, intervenant sur chaque chose, favorise moins l'individualisme en fonction de ce que l'on est sociétale ment. Au contraire, la dimension de l'individu s'exprime dans une profondeur qui ne se base pas sur ce genre d'apparence.

L'effet est donc d'être un individu faisant partie d'un tout et non pas un soldat qui cherche l'approbation de Mars ou le pécheur celle de Poséidon.

la différence donc notable entre les 2 formes de philosophie, se situe donc principalement dans la notion de l'individu dans un tout. Avec l'idée d'un esprit tout puissant, unique et pour tous et toutes.

Donc, en occident, l’influence grecque étant, puisque même les celtes sont d'origine troyenne, Celtos , roi troyen d’origine troyenne ( puis Francos pour les francs ) - les tribus prenant le nom de leur roi -
encore aujourd'hui, nous retrouvons une dualité entre l'individualisme et le commun.

Pour le culte de la personnalité par exemple, le star système qui fonctionne comme le théâtre grec.

Pourtant, pour composer sa Somme Théologique, Thomas d'Aquin s'est entièrement appuyé sur Aristote...

Entièrement tu dis ? j'avoue ne pas savoir ce que cela veut dire. Selon moi, les vecteurs intervenant viennent plutôt de différentes sources. La foi, la culture, l'histoire de vie, le lieu de naissance, les gens rencontrés, etc...


OlivierV a écrit:
Vrai a écrit:
Prenez garde que personne ne vous séduise par la philosophie et une vaine tromperie, selon la tradition des hommes, selon les éléments du monde, et non selon le Christ (Colossiens 2:8)

Ce qui expliquerait sans doutes les siècles d'obscurantisme de l’Église...

OUI, mais faut pas jeter la pierre sur une institution en particulier. il faut comprendre que les institutions sont des organisations humaines, et donc, derrière des principes communs, on peut retrouver un fonctionnement basé sur le mérite et l'élitisme.

Toutes les institutions fonctionnent de cette façon.

C'est là que se trouve le paradoxe, philosophiquement parlant.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 18:41

Vrai a écrit:
OlivierV a écrit:


Il aurait dit quoi Paul au sujet de la philo ?
Prenez garde que personne ne vous séduise par la philosophie et une vaine tromperie, selon la tradition des hommes, selon les éléments du monde, et non selon le Christ (Colossiens 2:8)

et donc la " bonne " philosophie se définit selon le christ et celle qui est trompeuse, selon la tradition des hommes et les éléments du monde.

Ainsi, tu peux lire :

prenez garde que personne ne vous séduise par la philosophie selon la tradition des hommes et des éléments du monde et non celle du Christ.

Le christ n'est pas aussi sans nous pousser à réfléchir sur ce qui nous entoure.

Toute dépend donc ce que tu mets derrière la philosophie, parle t-on de sa dimension laïque enseignée selon les écoles de pensée grecques initiales ou simplement d'une réflexion sur le sens de la vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Vrai

avatar


MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Jeu 19 Avr 2018, 19:30

Tonton a écrit:
Vrai a écrit:

Prenez garde que personne ne vous séduise par la philosophie et une vaine tromperie, selon la tradition des hommes, selon les éléments du monde, et non selon le Christ (Colossiens 2:8)

et donc la  " bonne " philosophie se définit selon le christ et celle qui est trompeuse, selon la tradition des hommes et les éléments du monde.

Ainsi, tu peux lire :

prenez garde que personne ne vous séduise par la philosophie selon la tradition des hommes et des éléments du monde et non celle du Christ.

Le christ n'est pas  aussi sans nous pousser à réfléchir sur ce qui nous entoure.

Toute dépend donc ce que tu mets derrière la philosophie, parle t-on de sa dimension laïque enseignée selon les écoles de pensée grecques initiales ou simplement d'une réflexion sur le sens de la vie ?
Y a-t-il une "bonne" philosophie ? Celle contre laquelle Paul mettait les chrétiens en garde était celle qui était en vigueur à son époque, celle qui a fait d'énormes dégâts jusqu'à aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Jean claude




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Ven 20 Avr 2018, 09:20


Citation :

Tonton
Gouvernement céleste ? non, dans le royaume céleste, il n'y a pas de gouvernement, mais un seul souverain. Régner avec, ne veut pas dire régner à la place. Les apôtres ne règnent pas sur les chrétiens,


Christ règnera bien pendant mille ans contrairement à ce que tu écris.

Révélation 20:4 Et j’ai vu des trônes, et il y avait ceux qui se sont assis dessus, et on leur a donné le pouvoir de juger. Oui, j’ai vu les âmes de ceux qui ont été exécutés à la hache à cause du témoignage qu’ils rendaient à Jésus et parce qu’ils parlaient de Dieu, et ceux qui n’avaient adoré ni la bête sauvage ni son image et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Et ils ont pris vie et ont régné avec le Christ pendant mille ans. 5 (Le reste des morts n’ont pas pris vie jusqu’à ce que les mille ans soient achevés.) C’est là la première résurrection. 6 Heureux et saint quiconque a part à la première résurrection ; sur ceux-là, la deuxième mort n’a pas de pouvoir, mais ils seront prêtres de Dieu et du Christ, et ils régneront avec lui pendant les mille ans.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Ven 20 Avr 2018, 18:03

Vrai a écrit:
Tonton a écrit:


et donc la  " bonne " philosophie se définit selon le christ et celle qui est trompeuse, selon la tradition des hommes et les éléments du monde.

Ainsi, tu peux lire :

prenez garde que personne ne vous séduise par la philosophie selon la tradition des hommes et des éléments du monde et non celle du Christ.

Le christ n'est pas  aussi sans nous pousser à réfléchir sur ce qui nous entoure.

Toute dépend donc ce que tu mets derrière la philosophie, parle t-on de sa dimension laïque enseignée selon les écoles de pensée grecques initiales ou simplement d'une réflexion sur le sens de la vie ?
Y a-t-il une "bonne" philosophie ? Celle contre laquelle Paul mettait les chrétiens en garde était celle qui était en vigueur à son époque, celle qui a fait d'énormes dégâts jusqu'à aujourd'hui.

C'est multiple,

D'abord dans la société de Paul comme celle du Christ, une pensée philosico-théologique, amenait à considérer que toute personne ayant un défaut était impure.

Pour la paix entre tous, il faut commencer par philosopher sur la différence de l'autre pour ne pas la juger. Chose complexe et pas facile, car notre nature étant, nous jugeons facilement.

Nous pouvons donc voir cette différence dans la façon de penser qu'apporte le Christ, différente de celle qui jusqu'alors, c'était inscrite dans la tradition.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   Ven 20 Avr 2018, 18:06

Jean claude a écrit:

Citation :

Tonton
Gouvernement céleste ? non, dans le royaume céleste, il n'y a pas de gouvernement, mais un seul souverain. Régner avec, ne veut pas dire régner à la place. Les apôtres ne règnent pas sur les chrétiens,


Christ règnera bien pendant mille ans contrairement à ce que tu écris.
 
Révélation 20:4 Et j’ai vu des trônes, et il y avait ceux qui se sont assis dessus, et on leur a donné le pouvoir de juger. Oui, j’ai vu les âmes de ceux qui ont été exécutés à la hache à cause du témoignage qu’ils rendaient à Jésus et parce qu’ils parlaient de Dieu, et ceux qui n’avaient adoré ni la bête sauvage ni son image et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Et ils ont pris vie et ont régné avec le Christ pendant mille ans. 5 (Le reste des morts n’ont pas pris vie jusqu’à ce que les mille ans soient achevés.) C’est là la première résurrection. 6 Heureux et saint quiconque a part à la première résurrection ; sur ceux-là, la deuxième mort n’a pas de pouvoir, mais ils seront prêtres de Dieu et du Christ, et ils régneront avec lui pendant les mille ans.

Ils seront prêtres, serait ce donc les prêtres qui règnent sur les chrétiens ? Qui règnent sur les prêtres alors ?

1000 ans ou 1 seule année, en Dieu, c'est la même chose car en Dieu, un jour peut en durer 1000 et 1000 en durer 1.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La commémoration des témoins de Jéhovah   

Revenir en haut Aller en bas
 
La commémoration des témoins de Jéhovah
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Commémoration de la mort de l’empereur Napoléon, 5 mai 2007
» commémoration
» La vie après la mort : un lieu où l’amour sera total ! Solennité de tous les saints et commémoration des fidèles défunts
» Commémoration des 70 ans de la lettre de Mgr Saliège à Toulouse
» Homelie pour la commémoration de tous les fidèles défunts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: Salon pour Chrétiens et personnes en recherche-
Sauter vers: