Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Mer 11 Avr 2018, 11:50


Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans lancé pour les orphelins du jihad


Les enfants abandonnés lors de la retraite de l’État islamique sont des milliers. À Alep, un projet qui implique catholiques et musulmans veut leur donner un avenir.


Pendant quatre ans, Alep, la ville syrienne la plus peuplée et la capitale économique du pays avant la guerre, a été divisée en deux : la partie occidentale, contrôlée par les forces du gouvernement et les milices alliées de Damas, et la partie orientale, sous le contrôle de la galaxie des forces qui s’opposent au président Bachar al-Assad.

Avec l’apport déterminant et controversé des forces russes et iraniennes, la bataille d’Alep s’est terminée à la fin 2016 par l’abandon de la zone orientale par les rebelles et les milices jihadistes.

Source

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Mer 11 Avr 2018, 11:52



Plus de 2 000 orphelins à Alep

Dans cette région de la Syrie, une ville détruite par les bombardements et des milliers de morts ne sont pas le seul héritage du conflit. Durant les années d’occupation d’une partie du centre urbain, les miliciens de Jabhat al-Nosra, groupe jihadiste lié initialement à Al-Qaïda, et de l'organisation État islamique ont été rejoints par leurs femmes, ils se sont mariés avec des femmes du pays et ont enlevé des jeunes filles provenant souvent des minorités religieuses pour en faire des esclaves sexuelles.

De ces unions sont nés des milliers d’enfants qui, maintenant que leurs pères sont morts ou ont fui, sont orphelins et ne sont pas reconnus par l’État. Certains ont six ou sept ans : « C’est une partie de la société que personne ne veut regarder, un problème qui est souvent caché pour ne pas provoquer de scandale », peut-on lire dans un document de l’Association pro Terra Sancta.

Et c’est pour faire face à cette urgence, comme l’expliquent à Oasis Monseigneur Georges Abou Khazen, vicaire apostolique d’Alep des Latins, et frère Firas Lutfi, que de concert avec les autorités religieuses d’Alep a été lancé le projet « Un nom et un futur », entièrement consacré à ces enfants, à leurs sœurs et mères.

Un projet qui s’occupe d'une urgence à 360 degrés

Actuellement, les destinataires de l’initiative représentent environ 2 000 enfants de parents inconnus. Si on les abandonne, ils risquent d’être exploités par des réseaux criminels et terroristes nous affirment les deux prêtres. Sans oublier qu'ils ont déjà subi les traumatismes de la guerre et des bombardements. Ces enfants ne figurent pas dans les registres de l’État civil, par conséquent ils ne reçoivent aucune assistance. Au contraire, on les « regarde souvent de manière hostile parce qu’ils sont considérés comme les enfants du péché ».

La première étape du projet est de modifier la législation syrienne, en promouvant l’approbation d’une norme qui permette de « recenser » ces enfants, sans qu’ils doivent être accusés des fautes de leur pères. Actuellement, la loi est discutée au Parlement.

Parallèlement à cette première phase, grâce à la structure organisationnelle mise à disposition par l’Association pro Terra Sancta, qui s’occupe aussi de la collecte de fonds, on veut répondre aux besoins fondamentaux de 500 de ces familles, en termes de nourriture, vêtements et autres biens de première nécessité.

Le projet mené conjointement par les communautés catholiques locales – qui selon Mgr Georges Abou Khazen jouent un rôle « de pont » – et par les autorités musulmanes va au-delà de la première assistance. Par le soutien au niveau psychologique, pédagogique et la participation à des projets éducatifs spécifiques, l’initiative veut permettre à chaque enfant de s’insérer complètement dans la société, en favorisant le dépassement des traumatismes de la guerre.

L’accès au système scolaire est un problème ultérieur. Lorsque les enfants seront enregistrés, ils devraient pouvoir aller à l’école mais, le plus souvent, les effets des situations traumatisantes qu’ils ont vécues compliquent l’apprentissage et creusent un fossé entre eux et leurs camarades du même âge qui ont vécu des situations relativement plus simples.

C’est pour cette raison que l’étape successive, après l’inscription à l’état civil et l’assistance légale, est le lancement de cours intensifs qui permettront aux enfants des régions les plus touchées par les combats et les bombardements de rejoindre le niveau de leurs camarades et pouvoir ainsi commencer avec eux le parcours scolaire officiel.

Le projet « Un nom et un futur » est le premier qui s’occupe de cette urgence à 360 degrés. Il doit donc prendre en considération la situation des mères de ces enfants qui, expliquent Mgr Georges Abou Khazen et frère Firas, par peur cachent fréquemment leur condition de mère, en faisant semblant qu’elles sont leurs sœurs. Des activités spécifiques leur seront aussi consacrées : assistance sanitaire, juridique et psychologique, cours d’alphabétisation et des programmes adaptés d’éducation professionnelle qui leur permettent, selon les habilités et préférences de chacune, d’obtenir un travail légal pour élever leurs enfants.

Une espérance pour la paix

Tandis que les turcs continuent leur avancée dans les zones contrôlées par les kurdes, le régime et les russes alliés du régime bombardent la région de la Ghouta orientale, d’où proviennent souvent des attaques vers la capitale Damas, la guerre en Syrie semble ne pas pouvoir s’arrêter. « L’espérance pour la paix vient de la population qui est fatiguée » du conflit, affirme Mgr Georges Abou Khazen.

Voilà pourquoi réaliser le projet avec les autorités islamiques d’Alep, dit le Vicaire apostolique, prouve la valeur « d’une forme pratique de dialogue interreligieux qui vise à construire une société meilleure pour tous ». Les relations nées durant la période de la guerre, explique frère Firas, sont nécessairement authentiques : « Au moment où nous sommes tous deux devant un besoin concret, chacun doit retirer son masque et répondre. Pour cette raison, dans l’équipe du projet, il y aura des chrétiens et des musulmans. »

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Mer 11 Avr 2018, 19:33

OlivierV a écrit:

Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans lancé pour les orphelins du jihad


Les enfants abandonnés lors de la retraite de l’État islamique sont des milliers. À Alep, un projet qui implique catholiques et musulmans veut leur donner un avenir.


Pendant quatre ans, Alep, la ville syrienne la plus peuplée et la capitale économique du pays avant la guerre, a été divisée en deux : la partie occidentale, contrôlée par les forces du gouvernement et les milices alliées de Damas, et la partie orientale, sous le contrôle de la galaxie des forces qui s’opposent au président Bachar al-Assad.

Avec l’apport déterminant et controversé des forces russes et iraniennes, la bataille d’Alep s’est terminée à la fin 2016 par l’abandon de la zone orientale par les rebelles et les milices jihadistes.

Source

J'aimerais bien savoir si les musulmans et les chrétiens vont s'entendre pour ce qui touche
à l'éducation religieuse des orphelins...

Les petits musulmans d'un an et demi, confiés à des parents adoptifs chrétiens, pourront-ils être élevés chrétiennement ?
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Mer 11 Avr 2018, 19:40

Raziel a écrit:


J'aimerais bien savoir si les musulmans et les chrétiens vont s'entendre pour ce qui touche
à l'éducation religieuse des orphelins...

Les petits musulmans d'un an et demi, confiés à des parents adoptifs chrétiens, pourront-ils être élevés chrétiennement ?

Je pense que c'est vraiment le cadet de leurs soucis....

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Mer 11 Avr 2018, 19:42

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:


J'aimerais bien savoir si les musulmans et les chrétiens vont s'entendre pour ce qui touche
à l'éducation religieuse des orphelins...

Les petits musulmans d'un an et demi, confiés à des parents adoptifs chrétiens, pourront-ils être élevés chrétiennement ?

Je pense que c'est vraiment le cadet de leurs soucis....

Tu peux penser ce que tu veux, mais je ne vois pas comment, une fois la paix revenue, les sujets
traditionnels de la paix ne puissent ressurgir !

Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Mer 11 Avr 2018, 19:53

Raziel a écrit:
[
J'aimerais bien savoir si les musulmans et les chrétiens vont s'entendre pour ce qui touche
à l'éducation religieuse des orphelins...

Les petits musulmans d'un an et demi, confiés à des parents adoptifs chrétiens, pourront-ils être élevés chrétiennement ?

Le mieu c'est de les élever neutre et qu'ils choisissent par eux même le moment venu ..mais , bien-sûr que la survie est plus importante que l'éducation religieuse .
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Mer 11 Avr 2018, 20:15

Thedjezeyri14 a écrit:
Raziel a écrit:
[
J'aimerais bien savoir si les musulmans et les chrétiens vont s'entendre pour ce qui touche
à l'éducation religieuse des orphelins...

Les petits musulmans d'un an et demi, confiés à des parents adoptifs chrétiens, pourront-ils être élevés chrétiennement ?

Le mieu c'est de les élever neutre et qu'ils choisissent par eux même le moment venu ..mais , bien-sûr que la survie est plus importante que l'éducation religieuse .

Hors de question d'élever des neutres !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Mer 11 Avr 2018, 20:41

Raziel a écrit:


Hors de question d'élever des neutres !!!!

Lol et bien c'est ton avis je le respecte ...
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Jeu 12 Avr 2018, 06:14

Raziel a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


Le mieu c'est de les élever neutre et qu'ils choisissent par eux même le moment venu ..mais , bien-sûr que la survie est plus importante que l'éducation religieuse .

Hors de question d'élever des neutres !!!!

Et bien dans ce cas, ils seront élevés selon leur culture qui est dans ce cas culture musulmane.

Je ne pense pas que les chrétiens qui s'investissent dans ce projet aient la moindre visée prosélyte. Pas plus que n'en avaient les moines de Tibérine ou un Charles de Foucault par exemple. Ou une communauté de moniales catholiques de rite byzantin que j'ai connu au Maroc.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Jeu 12 Avr 2018, 09:54

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


Le mieu c'est de les élever neutre et qu'ils choisissent par eux même le moment venu ..mais , bien-sûr que la survie est plus importante que l'éducation religieuse .

Hors de question d'élever des neutres !!!!

Et bien dans ce cas, ils seront élevés selon leur culture qui est dans ce cas culture musulmane.
.


Un peu plus haut, tu écrivais : "Je pense que c'est vraiment le cadet de leurs soucis...."


Et notre frère THED écrivait : "Le mieux c'est de les élever neutre et qu'ils choisissent par eux même le moment venu ..mais , bien-sûr que la survie est plus importante que l'éducation religieuse ."

Mais maintenant , quand je te lis, mon cher OLIVIER, je vois bien qu'on ne peut pas concevoir une éducation "neutre" ( c'est-à-dire présentation des 2 religions sans aucune pression) pour un enfant orphelin de parents musulmans ! Dommage !!!

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Jeu 12 Avr 2018, 11:25

mario-franc_lazur a écrit:


Un peu plus haut, tu écrivais : "Je pense que c'est vraiment le cadet de leurs soucis...."


Et notre frère THED écrivait : "Le mieux c'est de les élever neutre et qu'ils choisissent par eux même le moment venu ..mais , bien-sûr que la survie est plus importante que l'éducation religieuse ."

Mais maintenant , quand je te lis, mon cher OLIVIER, je vois bien qu'on ne peut pas concevoir une éducation "neutre" ( c'est-à-dire présentation des 2 religions sans aucune pression) pour un enfant orphelin de parents musulmans ! Dommage !!!

Mais je pense exactement comme Thedjezeyril. Je répondais simplement à l'affirmation de Raziel qui disait qu'il était hors de question d'élever des enfants de manière neutre.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
la mouette




MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Jeu 12 Avr 2018, 14:11

Salut.

À mon avis, encore de la poudre aux yeux...où, comment, après avoir foutu le dégât se faire passer pour des saints....

Rappeler simplement, à tous ces pauvres victimes, que cette vie n'est que jouissance d'illusion, et qu'il y aura dans la vie dernière, indulgence de Dieu, et Son contentement !

Parole d'une orpheline de guerre , que Dieu a guidé et guide à Sa demeure de paix;-)
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Jeu 12 Avr 2018, 14:37

la mouette a écrit:
Salut.

À mon avis, encore de la poudre aux yeux...où, comment, après avoir foutu le dégât se faire passer pour des saints....

Rappeler simplement, à tous ces pauvres victimes, que cette vie n'est que jouissance d'illusion, et qu'il y aura dans la vie dernière, indulgence de Dieu, et Son contentement !

Parole d'une orpheline de guerre , que Dieu a guidé et guide à Sa demeure de paix;-)


Je ne comprend pas tu veux dire qu'il ne faut pas prendre soin de ces orphelins ??
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Jeu 12 Avr 2018, 14:58

En général, les actions communes entre musulmans et chrétiens, ne peuvent que s'inscrire dans le cadre de la laïcité.

Ce cadre est donc forcement indispensable pour mener des actions communes. Donc, si cette association est au départ, une action commune entre musulmans et chrétiens, elle s'inscrira dans le temps comme étant une action laïque.

Ce n'est pas le seul projet de cette nature en Syrie, un autre, sous fond financier chrétien, mais en action commune avec les musulmans, consiste à construire des centres culturels ouvert à tous.

L'action peut donc se concevoir entre chrétiens et musulmans, mais dans un finalité laïque.


Ainsi, que deviendront ces enfants ? deviendront ils chrétiens ou musulmans ? la question effectivement ne se pose pas, car le fond est bel et bien laïque. Je pense que c'est ce qu'Olivier a voulu dire.
Revenir en haut Aller en bas
la mouette




MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Jeu 12 Avr 2018, 15:20

Thedjezeyri14 a écrit:
la mouette a écrit:
Salut.

À mon avis, encore de la poudre aux yeux...où, comment, après avoir foutu le dégât se faire passer pour des saints....

Rappeler simplement, à tous ces pauvres victimes, que cette vie n'est que jouissance d'illusion, et qu'il y aura dans la vie dernière, indulgence de Dieu, et Son contentement !

Parole d'une orpheline de guerre , que Dieu a guidé et guide à Sa demeure de paix;-)





Je ne comprend pas tu veux dire qu'il ne faut pas prendre soin de ses orphelins ??

:-)  Bien sur que c'est un devoir pour tout un chacun de prendre soin des orphelins!
Mais il n'y aura jamais  de meilleur soin à leurs donner que de leurs rappeller que Dieu veille !
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Jeu 12 Avr 2018, 15:30

la mouette a écrit:


:-)  Bien sur que c'est un devoir pour tout un chacun de prendre soin des orphelins!
Mais il n'y aura jamais  de meilleur soin à leurs donner que de leurs rappeller que Dieu veille !

Ou de leur dire que père Noël leur donnera des cadeau ?? Bien-sûr l'espoir est une chose cruciale pour les enfants ... mais, le meilleur soin c'est plutôt l'éducation et la protection.. une fois plus âgé ils chercherons eux même Dieu s'il en sentent le besoin .
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Jeu 12 Avr 2018, 16:27

la mouette a écrit:

Mais il n'y aura jamais  de meilleur soin à leurs donner que de leurs rappeller que Dieu veille !

leur rappeler que Dieu veille ? Après tout ce qu'ils ont enduré ? J'ai comme qui dirait, quelques doutes...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Jeu 12 Avr 2018, 21:32

mario-franc_lazur a écrit:
OlivierV a écrit:


Et bien dans ce cas, ils seront élevés selon leur culture qui est dans ce cas culture musulmane.
.


Un peu plus haut, tu écrivais : "Je pense que c'est vraiment le cadet de leurs soucis...."


Et notre frère THED écrivait : "Le mieux c'est de les élever neutre et qu'ils choisissent par eux même le moment venu ..mais , bien-sûr que la survie est plus importante que l'éducation religieuse ."

Mais maintenant , quand je te lis, mon cher OLIVIER, je vois bien qu'on ne peut pas concevoir une éducation "neutre" ( c'est-à-dire présentation des 2 religions sans aucune pression) pour un enfant orphelin de parents musulmans ! Dommage !!!

Un enfant, s'il est très jeune, doit être élevé dans la religion de ses parents adoptifs.

S'il est moyen jeune, c'est un peu compliqué. Tout dépend de ce qu'il a connu de ses anciens parents.

S'il a plus de 13 ans, l'équivalent de la bar mitzva ou profession de foi, il peut choisir.

Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Jeu 12 Avr 2018, 21:34

Raziel a écrit:


Un enfant, s'il est très jeune, doit être élevé dans la religion de ses parents adoptifs.

S'il est moyen jeune, c'est un peu compliqué. Tout dépend de ce qu'il a connu de ses anciens parents.

S'il a plus de 13 ans, l'équivalent de la bar mitzva ou profession de foi, il peut choisir.


Ah ouai ?? De quels psychologues ou éducateur spécialisé tient tu cette information ??
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Jeu 12 Avr 2018, 21:40

Thedjezeyri14 a écrit:
Raziel a écrit:


Un enfant, s'il est très jeune, doit être élevé dans la religion de ses parents adoptifs.

S'il est moyen jeune, c'est un peu compliqué. Tout dépend de ce qu'il a connu de ses anciens parents.

S'il a plus de 13 ans, l'équivalent de la bar mitzva ou profession de foi, il peut choisir.


Ah ouai ?? De quels psychologues  ou éducateur spécialisé tient tu cette information ??

Ce n'est pas une information. C'est une doctrine d'action. Une règle qui me semble bien pesée.

Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Jeu 12 Avr 2018, 21:53

Raziel a écrit:

Ce n'est pas une information. C'est une doctrine d'action. Une règle qui me semble bien pesée.


Moi je trouve que c'est une règle arbitraire .. pensé uniquement pour mettre des bâtons dans les roues de ce genre d'initiative .
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Ven 13 Avr 2018, 15:22

Raziel a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


Ah ouai ?? De quels psychologues  ou éducateur spécialisé tient tu cette information ??

Ce n'est pas une information. C'est une doctrine d'action. Une règle qui me semble bien pesée.


Si il existe des règles bien pesées concernant l'éducation d'un enfant, j'aimerai bien que tu me les donnes.

Une chrétienne, catholique, mère de 3 enfants, m'a dit un jour, qu'elle les avait tous élevé de la même façon. Pourtant, me dit elle, ils sont radicalement différents. Ils ont tous leur propre personnalité et leur propre caractère.

Pour elle, le chrétien, le musulman et le juif, sont les 3 enfants d'une seule et même mère.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Ven 13 Avr 2018, 18:27

Raziel a écrit:


Ce n'est pas une information. C'est une doctrine d'action. Une règle qui me semble bien pesée.


Ah si maintenant l'éducation relève d'une doctrine, je comprends mieux l'endoctrinement de certains...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
la mouette




MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Sam 14 Avr 2018, 18:12

Thedjezeyri14 a écrit:


Ou de leur dire que père Noël leur donnera des cadeau ?? Bien-sûr l'espoir est une chose cruciale pour les enfants ... mais, le meilleur soin c'est plutôt l'éducation et la protection.. une fois plus âgé ils chercherons eux même Dieu s'il en sentent le besoin .

Salut:-)

Voici quelques source, de mon assurance:-)

"Faites valoir vos arguments,
consultez-vous les uns les autres:
Qui avait prédit ce qui se passe,
qui l'avait annoncé depuis longtemps?
N'est-ce pas Moi, le Seigneur, et nul autre,
pas un dieu hormis Moi?
De dieu juste et sauveur,
il n'y en a pas d'autre que Moi.
TOURNEZ-VOUS VERS MOI ET VOUS SEREZ SAUVÉS,
tous les confins de la terre,
car Je Suis Dieu et le Seul,
J'en fais le serment par Moi-même!
La Vérité sort de Ma bouche,
Ma parole ne sera jamais révoquée:
Tout genou doit fléchir devant Moi,
TOUTE LANGUE DOIT JURER PAR MOI
en disant: " C'est dans le Seigneur seul
qu'on trouve la victoire et la force.[...]."
(Isaïe 45:21-24)

"Par conséquent, dit-il, je vous le déclare, ne vous tracassez pas pour votre vie, de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous le vêtirez
[...]
Vous donc, cherchez seulement Son royaume, et l'on vous donnera le reste par dessus le marché.
[...]
Car où est votre trésor, là aussi sera votre coeur
"
(Luc 12: 22-34)

"Lève ta face droit à la religion, en croyant originel.
Ne sois pas, oh non! du nombre des associants
N'INVOQUE EN PLACE DE DIEU QUICONQUE ne peut ni te servir ni te nuire. Le ferais-tu que tu serais du nombre des iniques.
Si Dieu te touche d'un malheur, nul ne t'en dégagera que Lui.
S'Il te veut du bien, nul ne peut rebrousser Sa grâce:
Il en atteint qui Il veut parmis Ses adorateurs.-
Il est le Tout pardon, le Miséricordieux."
(Sourate X, 104-107)

À Dieu la gloire et les louanges!
Nous ne faisons que notre devoir, en " aidant":-)


Dernière édition par la mouette le Sam 14 Avr 2018, 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Sam 14 Avr 2018, 18:23

la mouette a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


Ou de leur dire que père Noël leur donnera des cadeau ?? Bien-sûr l'espoir est une chose cruciale pour les enfants ... mais, le meilleur soin c'est plutôt l'éducation et la protection.. une fois plus âgé ils chercherons eux même Dieu s'il en sentent le besoin .

Salut:-)

Voici quelques source, de mon assurances:-)

"Faites valoir vos arguments,
consultez-vous les uns les autres:
Qui avait prédit ce qui se passe,
qui l'avait annoncé depuis longtemps?
N'est-ce pas Moi, le Seigneur, et nul autre,
pas un Dieu hormis Moi?
De dieu juste et sauveur,
il n'y en a pas d'autre que Moi.
TOURNEZ-VOUS VERS MOI ET VOUS SEREZ SAUVÉS,
tous les confins de la terre,
car Je Suis Dieu et le Seul,
J'en fais le serment par moi-même!
La Vérité sort de Ma bouche,
Ma parole ne sera jamais révoquée:
Tout genou doit fléchir devant Moi,
TOUTE LANGUE DOIT JURER PAR MOI
en disant: " C'est dans le Seigneur seul
qu'on trouve la victoire et la force.[...]."
(Isaïe 45:21-24)

"Par conséquent, dit-il, je vous le déclare, ne vous tracassez pas pour votre vie, de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous le vêtirez
[...]
Vous donc, cherchez seulement Son royaume, et l'on vous donnera le reste par dessus le marché.
[...]
Car où est votre trésor, là aussi sera votre coeur
"
(Luc 12: 22-34)

"Lève ta face droit à la religion, en croyant originel.
Ne sois pas, oh non! du nombre des associants
N'INVOQUE EN PLACE DE DIEU QUICONQUE ne peut ni te servir ni te nuire. Le ferais-tu que tu serais du nombre des iniques.
Si Dieu te touche d'un malheur, nul ne t'en dégagera que Lui.
S'Il te veut du bien, nul ne peut rebrousser Sa grâce:
Il en atteint qui Il veut parmis Ses adorateurs.-
Il est le Tout pardon, le Miséricordieux."
(Sourate X, 104-107)

À Dieu la gloire et les louanges!
Nous ne faisons que notre devoir, en aidant:-)

Je ne comprends pas la Mouette, tu as l'air de ne pas être d'accord, les petits enfants ils ont besoin d'adultes pour les nourrir et les soigner, s'ils sont abandonnés à Dieu ils risquent fort de mourir de maladie et de faim. Ce n'est pas ça que tu veux?
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Sam 14 Avr 2018, 21:27

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:


Ce n'est pas une information. C'est une doctrine d'action. Une règle qui me semble bien pesée.


Ah si maintenant l'éducation relève d'une doctrine, je comprends mieux l'endoctrinement de certains...

Une doctrine, c'est un ensemble de principes coordonnés entre eux.

ex : un enfant qui ment sera puni
ex : il faut Louer Dieu chaque jour.

etc...

L'éducation est un système doctrinal. Ceci ne veut pas dire que la doctrine intègre tous les cas, avec toutes les précisions.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Dim 15 Avr 2018, 09:47

Raziel a écrit:


Une doctrine, c'est un ensemble de principes coordonnés entre eux.

ex : un enfant qui ment sera puni
ex : il faut Louer Dieu chaque jour.

etc...

L'éducation est un système doctrinal. Ceci ne veut pas dire que la doctrine intègre tous les cas, avec toutes les précisions.

Et pourquoi donc devrait-il être puni ? Tu n'as pas la patience de lui expliquer en quoi ce n'est pas correct ? Tu n'as pas le désir de chercher à comprendre pourquoi il a eu envie ou même besoin de [......] ? Toi, tu peux affirmer que tu ne m.ens jamais ? Si ayant été élevé selon une doctrine, si tu as été puni pour avoir menti et qu'il t'arrive encore de [......], a quoi donc a servi ton éducation ?

Pourrais-tu donner plus de détails sur cette doctrine ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Dim 15 Avr 2018, 10:17

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:


Une doctrine, c'est un ensemble de principes coordonnés entre eux.

ex : un enfant qui ment sera puni
ex : il faut Louer Dieu chaque jour.

etc...

L'éducation est un système doctrinal. Ceci ne veut pas dire que la doctrine intègre tous les cas, avec toutes les précisions.

Et pourquoi donc devrait-il être puni ? Tu n'as pas la patience de lui expliquer en quoi ce n'est pas correct ? Tu n'as pas le désir de chercher à comprendre pourquoi il a eu envie ou même besoin de [......] ? Toi, tu peux affirmer que tu ne m.ens jamais ? Si ayant été élevé selon une doctrine, si tu as été puni pour avoir menti et qu'il t'arrive encore de [......], a quoi donc a servi ton éducation ?

Pourrais-tu donner plus de détails sur cette doctrine ?

La doctrine catholique du péché originel nous apprend que la tentation est un phénomène irréversible et inéluctable.

La doctrine de la Grâce divine nous apprend en outre que l'humain ne peut se sauver de l'enfer par son effort personnel. Il ne se suffit pas à lui même.


Pour cette raison, un petit enfant qui ment soit être puni, afin que son manque de raison soit compensé par une action de type "Dieu=Père Punisseur".

A mesure qu'il grandit, et que sa faculté de raison s'améliore, que sa connaissance de la Loi divine grandit aussi, la nécessité punition se réduit.

Mais, en raison du péché originel, un certain reliquat de lois punissantes, même pour les adultes, reste utile. On les appelle les lois humaines.
Ce sont celles votées par le parlement, ou édictées par les souverains catholiques. Elle doivent être compatibles avec la loi naturelle et la Loi divine.

Qu'est-ce que la Loi divine ?

Le prophète Jérémie nous le dit :

Jérémie 31, 33 a écrit:
Mais voici l'alliance que je conclurai avec la maison d'Israël après ces jours-là, oracle de Yahvé. Je mettrai ma Loi au fond de leur être et je l'écrirai sur leur coeur. Alors je serai leur Dieu et eux seront mon peuple.  
L'Alliance nouvelle, annoncée par Jérémie, est celle du bien-aimé Jésus.

Ainsi donc, les grandes lignes que tu me demandes tiennent dans la doctrine, écrite, qui est incomplète, mais la Loi TOTALE vient du fond du coeur
ce celui qui est circoncis de coeur.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Dim 15 Avr 2018, 10:30

Raziel a écrit:


La doctrine catholique du péché originel nous apprend que la tentation est un phénomène irréversible et inéluctable.

La doctrine de la Grâce divine nous apprend en outre que l'humain ne peut se sauver de l'enfer par son effort personnel. Il ne se suffit pas à lui même.


Pour cette raison, un petit enfant qui ment soit être puni, afin que son manque de raison soit compensé par une action de type "Dieu=Père Punisseur".

A mesure qu'il grandit, et que sa faculté de raison s'améliore, que sa connaissance de la Loi divine grandit aussi, la nécessité punition se réduit.

Mais, en raison du péché originel, un certain reliquat de lois punissantes, même pour les adultes, reste utile. On les appelle les lois humaines.
Ce sont celles votées par le parlement, ou édictées par les souverains catholiques. Elle doivent être compatibles avec la loi naturelle et la Loi divine.

Qu'est-ce que la Loi divine ?

Le prophète Jérémie nous le dit :

Jérémie 31, 33 a écrit:
Mais voici l'alliance que je conclurai avec la maison d'Israël après ces jours-là, oracle de Yahvé. Je mettrai ma Loi au fond de leur être et je l'écrirai sur leur coeur. Alors je serai leur Dieu et eux seront mon peuple.  
L'Alliance nouvelle, annoncée par Jérémie, est celle du bien-aimé Jésus.

Ainsi donc, les grandes lignes que tu me demandes tiennent dans la doctrine, écrite, qui est incomplète, mais la Loi TOTALE vient du fond du coeur
ce celui qui est circoncis de coeur.

Je n'ai jamais lu parmi la doctrine de l'Eglise qu'il faille punir ses enfants. Au contraire, quand les apôtres voulaient punir/rabrouer les enfants, Jésus n'a-t-il pas dit de les laisser venir à lui ? A-t-il laissé sous-entendre qu'ils n'avaient pas de raison ?

Sur quoi bases-tu ton jugement en matière de raison chez un enfant ? Quand il adhère à ta doctrine ?

Quand un enfant sait qu'il va être puni, n'est-il pas normal qu'il mente pour échapper au châtiment ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Dim 15 Avr 2018, 14:32

Raziel a écrit:
OlivierV a écrit:


Ah si maintenant l'éducation relève d'une doctrine, je comprends mieux l'endoctrinement de certains...

Une doctrine, c'est un ensemble de principes coordonnés entre eux.

ex : un enfant qui ment sera puni
ex : il faut Louer Dieu chaque jour.

etc...

L'éducation est un système doctrinal. Ceci ne veut pas dire que la doctrine intègre tous les cas, avec toutes les précisions.

et la sincérité, tu l'enseignes comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Dim 15 Avr 2018, 18:34

Tonton a écrit:
Raziel a écrit:


Une doctrine, c'est un ensemble de principes coordonnés entre eux.

ex : un enfant qui ment sera puni
ex : il faut Louer Dieu chaque jour.

etc...

L'éducation est un système doctrinal. Ceci ne veut pas dire que la doctrine intègre tous les cas, avec toutes les précisions.

et la sincérité, tu l'enseignes comment ?

En expliquant que le pardon, qui est donné par le prêtre à la confession, n'est point efficace si la confession n'a pas été sincère.

La sincérité est le premier pas vers la Vérité. C'est un petit pas, mais c'est un pas quand même.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Lun 16 Avr 2018, 14:54

Raziel a écrit:
Tonton a écrit:


et la sincérité, tu l'enseignes comment ?

En expliquant que le pardon, qui est donné par le prêtre à la confession, n'est point efficace si la confession n'a pas été sincère.

La sincérité est le premier pas vers la Vérité. C'est un petit pas, mais c'est un pas quand même.


Ce n'est pas que je ne comprenne pas le bien fondé de ta position, mais le prêtre n'est pas forcement pour l'enfant, cette référence qui pour toi, peut servir de " gouvernail ". Même Dieu ne peut pas l'être pour cet enfant.

Pour un enfant, la première des références, c'est ses parents. Donc, placer le prêtre dans cette intervention éducative, peut être utile, mais son influence ne se peut se situer que dans la période de sa vie, où les parents sont encore la référence. Ainsi, pendant cette période, un oncle ou une tante peuvent avoir aussi cette fonction.

Or, vers l'âge de 10 ans, dans un processus d'émancipation, les adultes qui entourent l'enfants, ne sont plus pour lui, sa référence. Il commence par sortir du cocon familiale en transférant son support affectif vers l'extra familiale : les copains.

Ainsi, tout discours à tendance " exécutif " de la part des parents, ou de la part d'un prêtre ou d'un oncle ou d'une tante, ne correspond plus réellement aux besoins de l'enfant grandissant. Il ressent en lui, ne plus avoir besoin de ce cadre de proximité car il commence à élargir son champs d'action, ses projets, vers ce qui est à l'extérieur.

C'est une période difficile pour l'enfant, car il peut remettre en cause les directives que lui donnent ses parents par la volonté d'exprimer son autonomie et ses propres choix. Mais, il n'est pas encore complètement dépendant, surtout matériellement.

Sa pensée s'articule de façon de plus en plus autonome mais la satisfaction de ses besoins physiologiques sont encore dépendants des parents. Ce qui rend la situation compliquée pour tout le monde finalement.

Ainsi, plus tu vas maintenir un cadre structuré par les adultes de proximité auprès d'un enfant grandissant, qui pense ne pas en avoir autant besoin, cherchant plutôt la compréhension de ce qui l'entoure que de simplement obéir parce que papa a dit ou le curé a dit, moins tu seras, pour cette enfant, dans la sincérité.

C'est pour celà, qu'il n'y a pas vraiment de règles à donner, mais plutôt apprendre à savoir écouter ses enfants en toute sincérité, même quand, grandissant, ils ne sont pas d'accord avec nous.

Car certains enfants peuvent " men.tir " pour faire plaisir à leurs parents ou à monsieur le curé. Donc, ta méthode n'est pas un gage de sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Lun 16 Avr 2018, 21:59

Tonton a écrit:
Raziel a écrit:


En expliquant que le pardon, qui est donné par le prêtre à la confession, n'est point efficace si la confession n'a pas été sincère.

La sincérité est le premier pas vers la Vérité. C'est un petit pas, mais c'est un pas quand même.


Ce n'est pas que je ne comprenne pas le bien fondé de ta position, mais le prêtre n'est pas forcement pour l'enfant, cette référence qui pour toi, peut servir de " gouvernail ". Même Dieu ne peut pas l'être pour cet enfant.

Pour un enfant, la première des références, c'est ses parents. Donc, placer le prêtre dans cette intervention éducative, peut être utile, mais son influence ne se peut se situer que dans la période de sa vie, où les parents sont encore la référence. Ainsi, pendant cette période, un oncle ou une tante peuvent avoir aussi cette fonction.

Or, vers l'âge de 10 ans, dans un processus d'émancipation, les adultes qui entourent l'enfants, ne sont plus pour lui, sa référence. Il commence par sortir du cocon familiale en transférant son support affectif vers l'extra familiale : les copains.

Ainsi, tout discours à tendance " exécutif " de la part des parents, ou de la part d'un prêtre ou d'un oncle ou d'une tante, ne correspond plus réellement aux besoins de l'enfant grandissant. Il ressent en lui, ne plus avoir besoin de ce cadre de proximité car il commence à élargir son champs d'action, ses projets, vers ce qui est à l'extérieur.

C'est une période difficile pour l'enfant, car il peut remettre en cause les directives que lui donnent ses parents par la volonté d'exprimer son autonomie et ses propres choix. Mais, il n'est pas encore complètement dépendant, surtout matériellement.

Sa pensée s'articule de façon de plus en plus autonome mais la satisfaction de ses besoins physiologiques  sont encore dépendants des parents. Ce qui rend la situation compliquée pour tout le monde finalement.

Ainsi, plus tu vas maintenir un cadre structuré par les adultes de proximité auprès d'un enfant grandissant, qui pense ne pas en avoir autant besoin, cherchant plutôt la compréhension de ce qui l'entoure que de simplement obéir parce que papa a dit ou le curé a dit, moins tu seras, pour cette enfant, dans la sincérité.

C'est pour celà, qu'il n'y a pas vraiment de règles à donner, mais plutôt apprendre à savoir écouter ses enfants en toute sincérité, même quand, grandissant, ils ne sont pas d'accord avec nous.

Car certains enfants peuvent " men.tir " pour faire plaisir à leurs parents ou à monsieur le curé. Donc, ta méthode n'est pas un gage de sincérité.

De toute façon, il ne peut y avoir de morale sans la crainte de Dieu.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Lun 16 Avr 2018, 22:36

Implicitement, je le pense aussi Raziel.

Mais il faut accepter les nuances dans la façon de le dire car celui qui ne croit pas en Dieu n'est pas sans moralité. Quelque part, est ce que finalement Dieu est toujours présent dans l'esprit de tous ? Que mettre derrière ?

Un enfant peut aussi se poser ce genre de question, même sa relation avec Dieu évoluera indépendamment de ses parents.

Il aura son propre parcours, y compris spirituel car même si dans les premiers âges le bien et le pas bien se définissent selon ce que les adultes proches en disent, il faudra bien qu'il acquière de l'autonomie pour réfléchir à ce genre de question.

Sincèrement donc, nos enfants, à un âge atteint, peuvent attendre que nous acceptions leur propre façon de penser, même si elle diffère de la notre.

Ne pas l'accepter peut risquer de compromettre la notion d'exemplarité de sincérité. La sincérité permettant à l'enfant d'y trouver son propre espace expression, même dans un cas où radicalement, les pensées sont différentes, si il ne peut trouver dans ses parents, la sincérité la plus évidente, où va t-il bien pouvoir la trouver.

Pour faire court et un peu brutalement, si l' enfant, malgré la religiosité de ses parents, se sent libre de dire qu'il fait le choix d'une autre religion, c'est qu'alors, les relations parents/enfants, sont fondés sur la sincérité.

Si il ne se sent pas libre de pouvoir exprimer ceci librement, qu'il ne sent pas en mesure d'annoncer à ses parents, une autre religion que la leur, selon moi, la sincérité n'est pas alors au rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Lun 16 Avr 2018, 22:44

Je pense qu'il faut accepter de contractualiser, que ce soit entre musulman et chrétien, ou entre parent et enfant, il faut un moment, accepter les compromis et les contractualiser.

Etablir un contrat, pour telle ou telle chose, parfois du simple quotidien, ce n'est pas évidant et cela ne règle pas tout.

Mais quand tout le monde est d'accord pour établir qui va à quelle heure dans la salle de bain, à tout manquement, l'appel à la sincérité devient alors évidant.

Apprendre à craindre Dieu, c'est aussi apprendre à respecter ses engagements. Ceci nous pouvons le transmettre à nos enfants.

Sincérité et engagement, sont voisins.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Mar 17 Avr 2018, 20:32

Tonton a écrit:
Implicitement, je le pense aussi Raziel.

Mais il faut accepter les nuances dans la façon de le dire car celui qui ne croit pas en Dieu n'est pas sans moralité.

Jean XXIII nous écrivit, dans son encyclique Mater et Magistra, en 1961

Pape Jean XXIII a écrit:
Mais l'ordre moral ne peut s'édifier que sur Dieu"

Comme est est évident que certains athées ont des valeurs tout à fait chrétiennes, on ne peut qu'en déduire, que, quelque part,
la culture chrétienne les baigne encore, mais que la baignoire fuit.

Avant que le christianisme fût annoncé aux peuples païens, on ne trouvait chez ces peuples que jeux du cirque,
extermination des enfants non voulus, anthropophagisme, sacrifices humains, fratricides et polygamies.

Le plus miraculeux, dans cette histoire, est de constater que la culture chrétienne ne reflue que si lentement, vu les coups
de boutoir que la société secrète qui nous dirige lui inflige en permanence.

Ainsi donc, les athées de bonne moeurs sont des miraculés.



Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Mar 17 Avr 2018, 22:45

Raziel a écrit:
Tonton a écrit:
Implicitement, je le pense aussi Raziel.

Mais il faut accepter les nuances dans la façon de le dire car celui qui ne croit pas en Dieu n'est pas sans moralité.

Jean XXIII nous écrivit, dans son encyclique Mater et Magistra, en 1961

Pape Jean XXIII a écrit:
Mais l'ordre moral ne peut s'édifier que sur Dieu"

Comme est est évident que certains athées ont des valeurs tout à fait chrétiennes, on ne peut qu'en déduire, que, quelque part,
la culture chrétienne les baigne encore, mais que la baignoire fuit.

Avant que le christianisme fût annoncé aux peuples païens, on ne trouvait chez ces peuples que jeux du cirque,
extermination des enfants non voulus, anthropophagisme, sacrifices humains, fratricides et polygamies.

Le plus miraculeux, dans cette histoire, est de constater que la culture chrétienne ne reflue que si lentement, vu les coups
de boutoir que la société secrète qui nous dirige lui inflige en permanence.

Ainsi donc, les athées de bonne moeurs sont des miraculés.




je ne vois pas cela de cette façon. Déjà parce que j'ai toujours entendu dire quand un athée se convertie, qu'il avait compris que sa foi a toujours été là. Il dit souvent qu'il était préoccupé par autre chose ou qu'il attendait le jour de sa mort pour savoir.

Donc je pense que les connections sont toujours établies avec le divin ( plus ou moins ) mais qu'il y a simplement des " faux contacts " mais qui ne supprime le courant de la moralité, le désir d'équité et de justice coulent ainsi présent aussi dans l'athée.

On parle de révélation, une réconciliation avec une nature première, celle conçue à l'image de Dieu.

Ainsi, quand je vois des humanistes, même si ils se refusent à Dieu, dans leur soif de moralité, cela montre qu'ils n'en demeurent pas moins créatures de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Mer 18 Avr 2018, 08:07

Raziel a écrit:
Tonton a écrit:
Implicitement, je le pense aussi Raziel.

Mais il faut accepter les nuances dans la façon de le dire car celui qui ne croit pas en Dieu n'est pas sans moralité.

Jean XXIII nous écrivit, dans son encyclique Mater et Magistra, en 1961

Pape Jean XXIII a écrit:
Mais l'ordre moral ne peut s'édifier que sur Dieu"

Comme est est évident que certains athées ont des valeurs tout à fait chrétiennes, on ne peut qu'en déduire, que, quelque part,
la culture chrétienne les baigne encore, mais que la baignoire fuit.

Avant que le christianisme fût annoncé aux peuples païens, on ne trouvait chez ces peuples que jeux du cirque,
extermination des enfants non voulus, anthropophagisme, sacrifices humains, fratricides et polygamies.

Le plus miraculeux, dans cette histoire, est de constater que la culture chrétienne ne reflue que si lentement, vu les coups
de boutoir que la société secrète qui nous dirige lui inflige en permanence.

Ainsi donc, les athées de bonne moeurs sont des miraculés.




Penche-toi sur les civilisations pré-colombiennes, sur le bouddhisme par exemple et tu reviendras me dire si la morale ne vient que de Dieu, et si elle ne vient que du christianisme.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Mer 18 Avr 2018, 11:07

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:


Jean XXIII nous écrivit, dans son encyclique Mater et Magistra, en 1961



Comme est est évident que certains athées ont des valeurs tout à fait chrétiennes, on ne peut qu'en déduire, que, quelque part,
la culture chrétienne les baigne encore, mais que la baignoire fuit.

Avant que le christianisme fût annoncé aux peuples païens, on ne trouvait chez ces peuples que jeux du cirque,
extermination des enfants non voulus, anthropophagisme, sacrifices humains, fratricides et polygamies.

Le plus miraculeux, dans cette histoire, est de constater que la culture chrétienne ne reflue que si lentement, vu les coups
de boutoir que la société secrète qui nous dirige lui inflige en permanence.

Ainsi donc, les athées de bonne moeurs sont des miraculés.




Penche-toi sur les civilisations pré-colombiennes, sur le bouddhisme par exemple et tu reviendras me dire si la morale ne vient que de Dieu, et si elle ne vient que du christianisme.

Les civilisations précolombiennes pratiquaient les sacrifices humains à grande échelle.

Quant au Bouddhisme, c'est une religion bâtie sur le christianisme. Il y a donc du très bon, mais il y a aussi du très mauvais issu de la recherche du néant qui est dans cette philosophie.

Ca t'étonne ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dernière édition par Raziel le Mer 18 Avr 2018, 11:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   Mer 18 Avr 2018, 11:16

Raziel a écrit:


Les civilisations précolombiennes pratiquaient les sacrifices humains à grande échelle.

Quant au Bouddhisme, c'est une religion bâtie sur le christianisme. Il y a donc du très bon, mais il y a aussi du très mauvais issu de la recherche du néant qui est dans cette philosophie.

Ca t'étonne ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Bah, dans le christianisme aussi il y a eu sacrifice humain. N'est-ce pas le cas de Jésus ?

Sinon, il faudra que tu m'expliques comment une religion apparue 500 ans avant Jésus-Christ peut avoir été bâtie sur le christianisme.

Quand à la recherche du néant, ce n'est pas un but, mais plutôt un moyen.

Et ce n'était pas Thomas qui a évangélisé cette région là. C'est Jésus une fois qu'il a eu récupéré de ses blessures liées à sa crucifixion...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Syrie : un projet impliquant catholiques et musulmans
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La persécution des chrétiens dans le monde, un des signes de l'Apocalypse ?
» 4 lieu catholique profané par l'infidèles musulmans
» Projet d'un nouvel abattoir à Guéret (Creuse)
» Augmentation du nombre de catholiques dans le monde
» Les guerres impliquant l'Iran, Israël, l'Égypte et la Syrie sont liés...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: