Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 En marche vers le Mont Sinaï

Aller en bas 
AuteurMessage
Michael 1

avatar


MessageSujet: En marche vers le Mont Sinaï   Mar 17 Avr 2018, 19:19

17.04.2018

Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

avatar


MessageSujet: Re: En marche vers le Mont Sinaï   Mar 17 Avr 2018, 19:19

En marche vers le Mont Sinaï
17 avril 2018
Par Hadassah BORREMAN

Après avoir passé notre belle et joyeuse Fête de Pessach et après avoir tout remis en place[1] pour l’année, nous continuons notre route vers Matan Thora où nous renouvellerons notre engagement pour la Thora que le Saint, béni soit-Il nous a donnée à travers notre maître Moïse.



Durant Pessach, nous nous sommes spécialement rappelés les miracles et prodiges que D’ a fait pour nos ancêtres et pour nous aujourd’hui. Notre table était garnie de choses qui nous rappellent ce que nos ancêtres ont vécues : Matsa, herbes amères, un morceau rôti, les 4 coupes ….



Nous nous sommes aussi rappelé de notre ennemi Hommon qui fut pendu le 2ème jour de Pessach. La lutte antisioniste continue toute l’année, le Hommon sioniste n’étant pas encore éradiqué.



J’ouvre une parenthèse qui indique que pour les sionistes, il n’y a pas de Pessach:



A propos du Hommon sioniste, pendant que le Peuple Juif célébrait la Fête de Pessach, que s’est-il passé en Terre Sainte, en notre nom ? Les criminels de sionistes se sont défoulés en tuant et blessant de nombreux Palestiniens participant pacifiquement et non-armés, à la « Marche du retour » pour recouvrer leurs droits élémentaires violés par les occupants sionistes. Ils s’en prennent de plus en plus aux enfants qu’ils emprisonnent, ce qui est contre le Droit de l’enfant. Pour ne citer qu’un exemple parmi des centaines : Ahed TAMIMI, une adolescente de 15 ans pour avoir giflé des soldats sionistes qui viennent de blesser gravement son cousin à la tête, est en prison depuis 4 mois et subit des interrogatoires cruels.



Les sionistes sont également occupés, comme à leur habitude, à semer le chaos dans la région du PO et du MO, en coordination avec les lobbies sionistes états-uniens et leurs partenaires wahhabites arabes.



Nous sommes désolés de ne pas être plus de Juifs antisionistes qui condamnent publiquement les crimes sionistes. Moshiach ne peut pas venir tant que la Terre Sainte, la Palestine Historique n’est épurée du sionisme.



Je ferme la parenthèse, bien qu’il y ait encore beaucoup de choses à dénoncer.



Cet intervalle entre Pessach et Shuvioth est une période de 50 jours. Du temps du Temple, il fallait apporter une offrande de farine d’orge de la nouvelle récolte de la capacité d’un ‘Omer. Avant cela, il était interdit de manger de la nouvelle récolte. A partir du 2ème soir de Pessach, nous comptons le ‘Omer pendant 49 jours, le 50ème jour étant la Fête du Don de la Thora. Cette période s’appelle Sphirath ho’Omer. En Mitsraïm, nous étions tombés jusqu’au 49ème degré d’impureté, encore un degré de plus et nous y serions restés ! D’ nous a sauvés de justesse. Chaque jour correspond à une sephiroh, un trait de caractère particulier que nous devons améliorer pour être en état de recevoir la Sainte Thora.



C’est la saison où poussent le blé, l’orge, l’avoine, le seigle et l’épeautre, les fruits, nous prions pour une bonne récolte afin d’assurer la subsistance du monde.



Dans cette période, nous nous rappelons aussi l’évènement tragique de la mort en 33 jours de 24000 élèves de Rabbi Aquiva pour le seul péché de haine gratuite, ils ne se respectaient pas l’un l’autre et ne voulaient pas étudier l’un avec l’autre. C’est un péché de mépriser l’autre, car cela amène à la mauvaise langue ; à la médisance et à la calomnie. C’est un mauvais penchant parmi d’autres qui fait que nous sommes encore en Exil. Le 33ème jour, l’épidémie s’est arrêtée, c’est Lag Ba’Omer[2]. Ce jour-là est aussi l’anniversaire de deuil de Rabbi Shimon Bar Yochaï[3].



Dans cette période, il y a aussi le mois de Iyyar, mois de remède, les lettres du mois donnent : Je suis D’ ton médecin. En ce début de mois, le 5 Iyyar, s’est aussi abattue la plus grande épreuve pour les Juifs avec la création de l’entité sioniste, et la tragédie de la Nakba pour les populations arabes palestiniennes[4].



C’est aussi durant le mois de Iyyar que ‘Amoleq a attaqué. Ce fut un moment où les Juifs se sont disputé avec notre maître Moshe pour de l’eau, ils ont douté que D’ puisse leur donner de l’eau, alors qu’Il est toujours avec eux pour leur donner tout ce qu’ils ont besoin, la manne, la viande. Alors le chien Amoleq est venu leur faire la guerre. Celui-ci s’est concerté avec le sorcier Bil’am, car il craignait les Juifs pour qui D’ a fait des miracles, pour savoir comment il pouvait atteindre le Peuple Juif. Mais il ne put avec sa grande armée de 18 millions de sorciers ; les Juifs furent entourés de colonnes de nuée avec lesquelles D’ les protégea.



Quand D’ demande aux Juifs de faire la guerre, ce n’est pas avec la force, ni avec les armes, ni avec un grand nombre, mais cela dépend seulement de la force de D’. Pour cela, les Juifs doivent être une armée de Justes. Et c’est ainsi que nous viendrons aussi à bout du Amoleq sioniste, tout comme avec Josué Bin Noun; une frayeur s’empara de Amolq et lui et les peuples qui l’accompagnèrent furent vaincus.



La Fête de Shuvioth est le sommet de notre progression. Le don de la Thora ne s’est pas fait en Erets-Yisroel, mais sur le Mont Sinaï, une petite montagne dans le désert, un lieu inhabité pour nous dire que chacun pouvait venir. Le Midrash dit que D’ a proposé la Thora à tous les peuples, mais que seuls les Juifs ont accepté et rempli les conditions et le Saint, béni-soit-il fit d’eux Son Peuple.



Article original [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Militante Juive antisioniste, Mme Hadassah BORREMAN est membre du Cercle d’Études Rabbiniques YECHOUROUN-JUDAISME CONTRE SIONISME à Anvers.



Elle dénonce depuis de nombreuses années la mainmise sioniste sur le monde.



Avec son époux, M. Shmiel Mordche Borreman, elle manifeste à plusieurs reprises contre les différentes guerres imposées par l’entité sioniste au Moyen-Orient.



[1] Vaisselle et trousseau appropriés pour Pessach

[2] Voir aussi les articles Lag Ba’Omer [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[3] Pourquoi ne pas aller ni à Meron Lag Ba’Omer, … et ni dans l’entité sioniste? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[4] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
En marche vers le Mont Sinaï
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Psaume 14. Dialogue : le juste en marche vers la cité de Dieu
» Le Djebel Moussa (Mont Sinaï)
» Le mont Sinaï en Arabie
» Mystères du Mont Sinaï... Emmanuel ANATI
» (vidéo) Le Vrai Mont Sinaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: