Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jouneyd

avatar


MessageSujet: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Mar 24 Avr 2018, 21:20

Rappel du premier message :

Où trouve t-on un seul chrétien à qui on a gifle sur la joue gauche tourne aussi la joue droite ?


Où trouve t-on un chrétien qui béni ceux qui l'ont maudit?

au contraire les chrétiens se sont fait coulé beaucoup de sang les uns aux autres.


le sang qui l'ont coulé aux autre on en parle pas: L'Algérie , la Tunisie , le Maroc , la Somalie ect.....


Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
OlivierV
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Mer 25 Avr 2018, 19:40

_Michael_AD a écrit:


Présenter l'autre joue, n'est-ce pas faire aveu de faiblesse ?

En invitant à présenter l'autre joue à l'agresseur, « Jésus n'appelle pas à une acceptation volontaire et résignée des mauvais coups de la vie », écrit Michel Wackenheim (1), prêtre du diocèse de Strasbourg. D'ailleurs, devant ses juges, il sait se défendre par la parole: « Si j'ai mal parlé, montre ce que j'ai dit de mal? Mais si j'ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu? » (Jean 18,23.) Ce verset n'incite donc ni à démissionner – ce qui serait en totale contradiction avec les nombreux appels évangéliques à s'élever contre les injustices –, ni à s'enorgueillir de sa force d'âme. Jésus veut amener ses disciples à sortir de l'esprit légaliste pour accéder à une autre attitude: celle d'un cœur humble et patient qui seul peut placer le violent face à sa conscience et le désarmer. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

.../...

C'est là que se situe le nœud du problème.

Il s'agit bel et bien de l'attitude d'un cœur humble et patient qui seul peut placer le violent face à sa conscience et le désarmer.

Et non pas d'un acte de faiblesse.

Mais comme tu réagis en disant que tu ne tendrais pas l'autre joue, je ne te vois pas en train de vivre ce qui devrait être la quintessence du christianisme.

Et non, dans le passage que tu cites, Jésus ne se défend pas. Il ne fait que mettre l'autre en face de ses contradictions apparentes.

Que je sache, Jésus ne s'est pas défendu face à la condamnation à mort qui l'attendait. Bien au contraire.

Tant que les chrétiens se préoccuperont avant tout de défendre leur religion sans être véritablement témoins de ce que Jésus a enseigné et ce dont il a témoigné dans sa vie, ils resteront sur le même plan que les autres religions. la loi du talion.
Revenir en haut Aller en bas
titibxl
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Mer 25 Avr 2018, 19:45

Jouneyd a écrit:
Où trouve t-on un seul chrétien à qui on a  gifle sur la joue gauche tourne aussi la joue droite ?


Où trouve t-on un chrétien qui béni ceux qui l'ont maudit?

au contraire les chrétiens se sont fait coulé beaucoup de sang les uns aux autres.


le sang qui l'ont coulé aux autre on en parle pas: L'Algérie , la Tunisie , le Maroc , la Somalie ect.....



tu as raison....et tu as tort.

en effet des "chrétiens" ont fait couler le sang et le feront encore ,ainsi que tant d'autres péchés MAIS ils le font en contradictions totale avec les paroles de Jésus.

la ou des musulmans eux ont fait couler le sang et le feront encore MAIS en accord TOTALE avec les paroles du Coran et de Mohamed.


tu vois la nuance?
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Mer 25 Avr 2018, 19:53

titibxl a écrit:


tu as raison....et tu as tort.

en effet des "chrétiens"  ont fait couler le sang et le feront encore ,ainsi que tant d'autres péchés MAIS ils le font en contradictions totale avec les paroles de Jésus.

la ou des musulmans eux ont fait couler le sang et le feront encore MAIS en accord TOTALE avec les paroles du Coran et de Mohamed.


tu vois la nuance?

Là, je ne suis pas d'accord avec toi titibxl. Au plus j'étudie le Coran, au plus je lis différents intervenants sur ce forum, au plus j'au moi aussi envie de dire que les musulmans qui font couler le sang d'innocents le font en totale désobéissance au Coran.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
_Michael_AD

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Mer 25 Avr 2018, 20:12

OlivierV a écrit:


[...]

Pour rappel, le marranisme, si il s'agissait bien d'un "mouvement secret" ne l'était nullement pour des raisons hypocrites, mais en réaction aux conversions forcées que des juifs subirent en Espagne et au Portugal. Simplement, ils devaient s'afficher comme chrétiens pour leur survie et ne pouvaient continuer à pratiquer leur religion qu'en secret.



Je vous invite alors à aller corriger tout cela sur Wikipédia même.


OlivierV a écrit:


Si vraiment, pour toi, le véritable christianisme, c'est l'amour de la "mère suprême, de Dieu et de la vérité, alors, je comprends que des chrétiens se soient fait persécuter.



Merci de ne pas déformer mes propos. L'amour que l'on peut porter ne se limite bien évidemment pas à une croyance religieuse.


OlivierV a écrit:


Parce que se limiter à ce que tu dis sans l'incarner, cela devient purement et simplement du contre-témoignage.



Précisez vos allégations, s'il vous plaît.


OlivierV a écrit:


Je préfère 10.000 fois un athée qui vit du mieux qu'il peut la charité envers ses prochains, qu'un chrétien qui se contente de prononcer de belles homélies sur l'amour de Dieu.



Vos 36 000 messages sur ce forum le démontrent, en effet.


OlivierV a écrit:


Pourquoi de mon côté je n'ai pas réagi à ton article sur le neosionisme ?

Parce qu'au final, ce n'est qu'une infime partie du judaïsme. Et que cet article est tout aussi dangereux que les articles qui font l'amalgame entre musulmans et fanatiques.



Vous préférez, néanmoins, réagir sur les « infimes dangerosités » des autres religions, en particulier celle liée à l'islam.

Les extrémistes sionistes pas touche, mais les extrémistes islamistes c'est le ban.


OlivierV a écrit:


Mettre en avant les terroristes musulmans comme étant partie prenante de la la norme, c'est ouvrir la voie à l'islamophobie en assimilant tous les musulmans à ces terroristes.



C'est pourtant ce qui est globalement fait, dans les divers débats portant sur les musulmans.


OlivierV a écrit:


De même mettre en avant les neosionistes comme faisant partie de la norme, c'est ouvrir la voie à un nouvel anti-sémitisme.



Cela ne risque pas d'arriver, vu que il n'existe aucun débat, ici, sur les extrémistes sionistes juifs, mais que sur les « vilains barbus armés de cutters ».

Des jeunes des banlieues apparentés à ces « vilains barbus » vous ont dérobé, à vous et à @*Encelade* & autres Raphaël#, votre mobile ou votre iPod à la sortie de l'école ?

Je pose juste la question.

.../...
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Mer 25 Avr 2018, 20:16

""La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme ""
Ceux qui parle ainsi ne connaissent rien au christianisme donc il se la ferme.
On peut critiquer les chrétiens mais pas le christianisme.
Critiquer le christianisme c'est de la christianophobie .
A bon entendeur salut !
Revenir en haut Aller en bas
_Michael_AD

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Mer 25 Avr 2018, 20:17

OlivierV a écrit:


C'est là que se situe le nœud du problème.

Il s'agit bel et bien de l'attitude d'un cœur humble et patient qui seul peut placer le violent face à sa conscience et le désarmer.

Et non pas d'un acte de faiblesse.

Mais comme tu réagis en disant que tu ne tendrais pas l'autre joue, je ne te vois pas en train de vivre ce qui devrait être la quintessence du christianisme.

Et non, dans le passage que tu cites, Jésus ne se défend pas. Il ne fait que mettre l'autre en face de ses contradictions apparentes.

Que je sache, Jésus ne s'est pas défendu face à la condamnation à mort qui l'attendait. Bien au contraire.

Tant que les chrétiens se préoccuperont avant tout de défendre leur religion sans être véritablement témoins de ce que Jésus a enseigné et ce dont il a témoigné dans sa vie, ils resteront sur le même plan que les autres religions. la loi du talion.


Vous m'excuserez, mais je n'ai pas la prétention de me prendre pour Jésus-Christ, ou pour un Dieu.

Vous, peut-être ?

Je pose, encore, une question comme ça.

.../...
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Mer 25 Avr 2018, 20:38

ChrisLam a écrit:
""La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme ""
Ceux qui parle ainsi ne connaissent rien au christianisme donc il se la ferme.
On peut critiquer les chrétiens mais pas le christianisme.
Critiquer le christianisme c'est de la christianophobie .
A bon entendeur salut !

What ?? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Mer 25 Avr 2018, 20:57

Jouneyd a écrit:
Tonton a écrit:


les injustices des colonies viennent du christianisme, c'est comme dire que les actions terroristes viennent de l'islam.


Mon cher Tonton on a colonisé au nom du peuple on en a discuter au parlement ; c'est le président ou l'empereur ou le roi qui ont décidé au nom du peuple.

Alors ou est l'enseignement de l'évangile: retourne encore ta joue gauche


c'est un men.songe ; nous ne voulons de vous que reconnaître les crimes coloniaux et nous restituez les cranes de nos martyrs qui remplissent vos musées


il y a eu de bon chrétien mais ils ont subi le meme sort des colonisés




Je ne me sens pas plus responsable des crimes commis pendant les colonies que tu ne peux toi, te sentir responsable des attentats terroristes commis au nom de l'islam.


Donc, je ne sais pas à qui tu t'adresses, mais là, tu parles de gens qui sont depuis un moment dans leur tombe.

Pour la petite histoire, la volonté politique de la France était de faire des colonies des départements avec les mêmes droits et devoirs. C'était la volonté majoritaire du parlement. Mais la peste ayant décimée l'Europe, finalement, nous savons que les colonies ont plutôt servies de réservoirs d'exploitation.

Toutefois, parler du présent en se référant à des choses anciennes, c'est vivre parmi les morts. A t'entendre, on devrait encore aujourd'hui reprocher aux anglais d'avoir brûlé Jeanne d'Arc, et aux allemands, les juifs.

Il y a un moment, il faut apprendre à pardonner et à tourner la page pour vivre dans la paix, donc, je partage l'opinion de Jésus sur l'autre joue.


Car finalement, les gens comme toi, qui ne font que ressasser le passé, ne risquent pas de participer à cette nouvelle page qui permettrait la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Jouneyd

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Mer 25 Avr 2018, 21:58

titibxl a écrit:

en effet des "chrétiens"  ont fait couler le sang et le feront encore ,ainsi que tant d'autres péchés MAIS ils le font en contradictions totale avec les paroles de Jésus.

l

Et Jésus est venu pour les sauver de leur péchés

Muhammed (SAWS) ne sauve personne si ce n'est grâce à sa foi et ses bonnes œuvres


Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 00:45

ChrisLam a écrit:
""La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme ""
Ceux qui parle ainsi ne connaissent rien au christianisme donc il se la ferme.
On peut critiquer les chrétiens mais pas le christianisme.
Critiquer le christianisme c'est de la christianophobie .
A bon entendeur salut !
c'est tout le contraire en fait...

La religion on peut la critiquer. Mais appeler à la haine, à la discriminations ou la violence sur les personnes en raison de leur religion est interdit.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Citation :
La France et la liberté de religion ou de conviction
La liberté de religion ou de conviction est inscrite dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme (article 18) et réaffirmée dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (article 18), signé par plus de 160 Etats. Cette liberté comprend, outre la liberté de culte, la liberté de se réclamer d’une religion ou d’une conviction, de ne pas en avoir, d’en changer ou d’y renoncer.

La France et l’Union européenne défendent et promeuvent au sein des Nations unies les principes de « liberté de religion ou de conviction » et de « liberté d’opinion et d’expression », deux principes intrinsèquement liés et complémentaires se fondant sur le caractère universel, indivisible et indissociable de tous les droits de l’Homme.
Deux résolutions sont présentées chaque année devant le Conseil des droits de l’Homme et l’Assemblée générale des Nations unies, l’une par l’Union européenne, l’autre par l’Organisation de la coopération islamique, toutes deux adoptées par consensus.

Au niveau international, la France défend la portée universelle de la liberté de religion ou de conviction et de la liberté d’opinion et d’expression. Elle rappelle que les droits de l’Homme visent à protéger les individus et non les systèmes de pensée comme les religions et leurs symboles, qui ne constituent pas des sujets de droit.

Ainsi, la France s’oppose à l’inscription dans les textes des résolutions du concept de « respect des religions », érigeant les religions en sujets de droit. Cette situation, qui légitimerait la condamnation de la « diffamation des religions », ouvrirait la porte à la censure et à des restrictions dangereuses à la liberté d’expression, notamment à l’encontre des minorités religieuses, des défenseurs des droits et des journalistes.
En droit français comme en droit international, le concept de blasphème n’est pas reconnu et seuls les appels caractérisés à la haine, à la discrimination ou à la violence pour des motifs à base religieuse, raciale, ethnique ou nationale peuvent être condamnés (loi du 1er juillet 1972). En outre, la loi du 13 juillet 1990, dite « loi Gayssot », a posé pour principe la « répression de tout acte raciste, antisémite ou xénophobe » et a modifié la loi sur la liberté de la presse en conséquence.

Au niveau européen, les conclusions du Conseil de l’Union européenne sur la liberté de religion et de conviction, adoptées en novembre 2009, reflètent les valeurs de la laïcité. Elles affirment notamment la nécessité d’offrir des garanties suffisantes et effectives à la liberté de pensée, de conscience et de religion ou de conviction et mentionnent en particulier le droit de critiquer la religion. En juin 2013, le Conseil des affaires étrangères a adopté les premières lignes directrices de l’Union européenne sur la liberté de religion ou de conviction.


Dernière édition par *Encelade* le Jeu 26 Avr 2018, 01:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
_Michael_AD

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 01:06

Tonton a écrit:


[...]

Il y a un moment, il faut apprendre à pardonner et à tourner la page pour vivre dans la paix, donc, je partage l'opinion de Jésus sur l'autre joue.


Car finalement, les gens comme toi, qui ne font que ressasser le passé, ne risquent pas de participer à cette nouvelle page qui permettrait la paix.



Bonsoir,


Il faudrait alors arrêter aussi le chantage au révisionnisme, à l'antisémitisme, à la Shoah dès qu'une personne ose critiquer un juif ou la religion juive.

Car, en effet, vous avez raison, je n'était pas né, ni vous non plus j'imagine, pour que l'on nous culpabilise de ce génocide. Et pour ceux qui vont sortir les collabos sous le régime de Vichy, c'est le même raisonnement. Comme l'évoquait un certain humoriste, vous savez où se passe le « mémorial de la Shoah version indiens d'Amérique » ? À Disneyland, où vous pouvez vous déguiser avec vos enfants en cow-boy et tirer avec une carabine Winchester sur des indiens en carton-pâte.

Oublier le passé colonial, certes, mais valable pour tous, pour tout groupe ethnique. Et, bien sûr, à la condition aussi d'arrêter les pillages des ressources naturelles.

.../...
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 06:42

*Encelade* a écrit:
ChrisLam a écrit:
""La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme ""
Ceux qui parle ainsi ne connaissent rien au christianisme donc il se la ferme.
On peut critiquer les chrétiens mais pas le christianisme.
Critiquer le christianisme c'est de la christianophobie .
A bon entendeur salut !
c'est tout le contraire en fait...

La religion on peut la critiquer. Mais appeler à la haine, à la discriminations ou la violence sur les personnes en raison de leur religion est interdit.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Citation :
La France et la liberté de religion ou de conviction
La liberté de religion ou de conviction est inscrite dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme (article 18) et réaffirmée dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (article 18), signé par plus de 160 Etats. Cette liberté comprend, outre la liberté de culte, la liberté de se réclamer d’une religion ou d’une conviction, de ne pas en avoir, d’en changer ou d’y renoncer.

La France et l’Union européenne défendent et promeuvent au sein des Nations unies les principes de « liberté de religion ou de conviction » et de « liberté d’opinion et d’expression », deux principes intrinsèquement liés et complémentaires se fondant sur le caractère universel, indivisible et indissociable de tous les droits de l’Homme.
Deux résolutions sont présentées chaque année devant le Conseil des droits de l’Homme et l’Assemblée générale des Nations unies, l’une par l’Union européenne, l’autre par l’Organisation de la coopération islamique, toutes deux adoptées par consensus.

Au niveau international, la France défend la portée universelle de la liberté de religion ou de conviction et de la liberté d’opinion et d’expression. Elle rappelle que les droits de l’Homme visent à protéger les individus et non les systèmes de pensée comme les religions et leurs symboles, qui ne constituent pas des sujets de droit.

Ainsi, la France s’oppose à l’inscription dans les textes des résolutions du concept de « respect des religions », érigeant les religions en sujets de droit. Cette situation, qui légitimerait la condamnation de la « diffamation des religions », ouvrirait la porte à la censure et à des restrictions dangereuses à la liberté d’expression, notamment à l’encontre des minorités religieuses, des défenseurs des droits et des journalistes.
En droit français comme en droit international, le concept de blasphème n’est pas reconnu et seuls les appels caractérisés à la haine, à la discrimination ou à la violence pour des motifs à base religieuse, raciale, ethnique ou nationale peuvent être condamnés (loi du 1er juillet 1972). En outre, la loi du 13 juillet 1990, dite « loi Gayssot », a posé pour principe la « répression de tout acte raciste, antisémite ou xénophobe » et a modifié la loi sur la liberté de la presse en conséquence.

Au niveau européen, les conclusions du Conseil de l’Union européenne sur la liberté de religion et de conviction, adoptées en novembre 2009, reflètent les valeurs de la laïcité. Elles affirment notamment la nécessité d’offrir des garanties suffisantes et effectives à la liberté de pensée, de conscience et de religion ou de conviction et mentionnent en particulier le droit de critiquer la religion. En juin 2013, le Conseil des affaires étrangères a adopté les premières lignes directrices de l’Union européenne sur la liberté de religion ou de conviction.
26.04.2018 06:42:17
C'est au niveau de la FOI que je parle l'erreur est de raisonner exclusivement en humain. Une religion qui a pour base l'Amour de Dieu est de son prochain n'est pas critiquable car seul l'homme est critiquable de ne pas appliquer et vivre ce commandement qui est d'aimer son prochain et pour ceux qui ont la Foi Aimer Dieu.
Mais je t'accorde que l'amour du prochain n'est pas l'exclusivité des chrétiens. Souvent des athées vivent mieux les commandement de Dieu 1 et 2 que certains chrétiens . La religion relie les hommes et relie les hommes à Dieu .
Dieu est la VIE Sans lui personne n'est capable d'expliquer notre propre existence.
Celui qui ne croit pas à l'existence de Dieu sait très bien que Dieu peut exister car il est illogique de ne pas croire à ce qu'on croit inexistant.
Croire en ce qu'on ne voit pas ! Pas facile !
Il est déjà pas facile de vivre en ce que nous croyons.
Oui! Dire Dieu n'existe pas sous entend qu'il existe.

C'est bien l'homme dans sa liberté qui choisit d e croire ou de ne pas croire.
Et Dieu aime les gens qui sont libre!

Un enfants marche parce que c'est parents lui disent de marcher sans bien comprendre et quand l'enfant marche tout seul c'est en toute liberté car il deécide de lui même là ou il veut aller.
De nos bras on peut enlacer celui ou celle qu'on aime mais on peu aussi tuer.
Est-ce la faute aux bras ou à ce qui commende les bras?
Expliquer la FOI ne peut se faire qu'en vivant.
Mais quand Dieu donne DIX commandements ou est-il marqué que cela peut-être critiquable ?
C'est bien l'Être Humain qui fait le mauvais chois ou la mauvaise application?
Certainement pas CELUI qui a donné les dix commandements.
Oui ! La FOI reste un mystère !
Peux-tu de toi même expliquer le pourquoi nous sommes LÂ ?
Donne moi une explication Logique, exclusivement humaine de notre existence?
Explique moi humainement le commencement du commencement .
Avant le BING BANG et avant avant le BING BANG .
(Les récits de la création dans la bible ne sont que des parabole pour essayer d'expliquer le pourquoi nous sommes là !....

Croire ou ne pas croire telle est la question?
Aimer ou ne pas aimer telle est la mission?
C'est bien l'homme qui fait son choix

Les religions monothéistes on pour base Aimer Dieu en Aimant sont prochain seule les méthodes changent.
Et QUI applique les méthodes c'est l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 08:47

_Michael_AD a écrit:


Vous m'excuserez, mais je n'ai pas la prétention de me prendre pour Jésus-Christ, ou pour un Dieu.

Vous, peut-être ?

Je pose, encore, une question comme ça.

.../...

Tel est le problème du christianisme en général. "Excuse moi, je ne suis qu'un pauvre pécheur, je ne fais que désobéir à l’Évangile, snif."

L’Évangile est clair comme de l'eau de roche. "Si tu veux être mon disciple, vends tout ce que tu as, porte ta croix et suis moi".

Et non, je ne me prends pas pour Jésus Christ, ni même pour un dieu. mais je ne me prétends pas chrétien non plus.

Être chrétien, c'est un témoignage de vie à donner. Pas une identité à revendiquer. C'est valable pour toutes les religions certes, mais avant tout pour les chrétiens puisqu'ils sont parait-il ceux qui ont vraiment reçu Dieu dans leur cœur, puisque ce sont eux qui ont reçu la plénitude de la révélation, eux qui connaissent La Vérité.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 11:01

OlivierV a écrit:
_Michael_AD a écrit:


Vous m'excuserez, mais je n'ai pas la prétention de me prendre pour Jésus-Christ, ou pour un Dieu.

Vous, peut-être ?

Je pose, encore, une question comme ça.

.../...

Tel est le problème du christianisme en général. "Excuse moi, je ne suis qu'un pauvre pécheur, je ne fais que désobéir à l’Évangile, snif."

L’Évangile est clair comme de l'eau de roche. "Si tu veux être mon disciple, vends tout ce que tu as, porte ta croix et suis moi".

Et non, je ne me prends pas pour Jésus Christ, ni même pour un dieu. mais je ne me prétends pas chrétien non plus.

Être chrétien, c'est un témoignage de vie à donner. Pas une identité à revendiquer. C'est valable pour toutes les religions certes, mais avant tout pour les chrétiens puisqu'ils sont parait-il ceux qui ont vraiment reçu Dieu dans leur cœur, puisque ce sont eux qui ont reçu la plénitude de la révélation, eux qui connaissent La Vérité.

Disons que violence, égoisme, cruauté choquent plus venant d'un chrétien car c'est le contraire de ce qu'enseigne Jésus.

Je suis pareillement très choquée d'entendre parler de massacres organisés par des bouddhistes. Cela me paraît incroyable.

Cependant dans le coran il y a la pitié, la miséricorde et la charité dans des versets et l'exact contraire ordonné dans d'autres versets, donc on ne s'étonne pas de cette violence, on se dit "c'est écrit", pas étonnant.

Avec l'Islam il faudrait toujours dire les bons musulmans connaissent leur contexte, les mauvais considèrent les pires violences inscrites dans le livre comme des ordres d'actualité.

Avec le christianisme et le bouddhisme on peut dire les bons respectent le livre et les mauvais font le contraire du livre.
On pourrait même dire que leur religion est une étiquette mais qu'ils ne sont pas croyants.

_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Jouneyd

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 11:34

cailloubleu* a écrit:

Cependant dans le coran il y a la pitié, la miséricorde et la charité dans des versets et l'exact contraire ordonné dans d'autres versets, donc on ne s'étonne pas de cette violence, on se dit "c'est écrit", pas étonnant.

L'Islam à l'opposé de certaines religions est un message gérant la relation de l'etre humain avec son créateur et un état avec toutes les institutions constitutionnelles qui y adhèrent.

défendre ses frontières et se défendre est un droit reconnu dans toute l'histoire humaine.


pour t'illuminer en core une fois : Jamais dans le Coran n'est cité le verbe " Tuerقتل mais il s'agit de "Combattre قاتل"










Revenir en haut Aller en bas
_Michael_AD

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 13:24

OlivierV a écrit:
_Michael_AD a écrit:


Vous m'excuserez, mais je n'ai pas la prétention de me prendre pour Jésus-Christ, ou pour un Dieu.

Vous, peut-être ?

Je pose, encore, une question comme ça.

.../...

Tel est le problème du christianisme en général. "Excuse moi, je ne suis qu'un pauvre pécheur, je ne fais que désobéir à l’Évangile, snif."

L’Évangile est clair comme de l'eau de roche. "Si tu veux être mon disciple, vends tout ce que tu as, porte ta croix et suis moi".

Et non, je ne me prends pas pour Jésus Christ, ni même pour un dieu. mais je ne me prétends pas chrétien non plus.

Être chrétien, c'est un témoignage de vie à donner. Pas une identité à revendiquer. C'est valable pour toutes les religions certes, mais avant tout pour les chrétiens puisqu'ils sont parait-il ceux qui ont vraiment reçu Dieu dans leur cœur, puisque ce sont eux qui ont reçu la plénitude de la révélation, eux qui connaissent La Vérité.


Bonjour,

Vous n'avez pas compris ce que Jésus voulait dire, mais c'est normal puisque vous êtes, semble-t-il, athée.

Premièrement, il faut distinguer (ce que je me suis efforcé de souligner à plusieurs reprises sur ce forum) ce qui est de l'ordre de la Foi, de la croyance spirituelle, de ce qui est de l'ordre du matériel (les sciences, la société des hommes, etc.). De plus, cette Foi est personnelle, c'est-à-dire que vous ne pouvez l'imposer à qui que ce soit, vous pouvez seulement la défendre ou vous défendre si on vous critique ou on vous moleste à cause de cette croyance.

D'autre part, les dires de Jésus dans le nouveau testament sont des conseils et non des ordres (Jésus n'était pas un politique, faut-il le rappeler ?). Des conseils moraux & éthiques à suivre durant sa vie, afin de tendre vers la perfection ; nul n'étant parfait, seul Dieu l'est et même lorsqu'il est venu parmi les hommes en Jésus-Christ précisément. D'ailleurs, les Saints ne sont pas parfaits, ou ne l'ont pas été, non plus ; l'Église Catholique canonise que celles et ceux qui, au cours de leur existence, ont été au plus prêt de cette perfection par rapport aux saintes écritures.

C'est pourquoi, il est totalement absurde de sortir des citations de Jésus dans l'objectif de culpabiliser un croyant relativement aux péchés ; celui-ci, de par sa Foi, sait au moins d'où il vient et pourquoi il est sur Terre ; un athée ne saurait l'expliquer philosophiquement, pas plus que scientifiquement.

En fin de compte, vous ne faites que recourir rhétoriquement à une inversion de la charge, si ce n'est un procès d'intention, ni plus, ni moins.

.../...
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 16:25

_Michael_AD a écrit:
Tonton a écrit:


[...]

Il y a un moment, il faut apprendre à pardonner et à tourner la page pour vivre dans la paix, donc, je partage l'opinion de Jésus sur l'autre joue.


Car finalement, les gens comme toi, qui ne font que ressasser le passé, ne risquent pas de participer à cette nouvelle page qui permettrait la paix.


Bonsoir,

Il faudrait alors arrêter aussi le chantage au révisionnisme, à l'antisémitisme, à la Shoah dès qu'une personne ose critiquer un juif ou la religion juive.

Car, en effet, vous avez raison, je n'était pas né, ni vous non plus j'imagine, pour que l'on nous culpabilise de ce génocide. Et pour ceux qui vont sortir les collabos sous le régime de Vichy, c'est le même raisonnement. Comme l'évoquait un certain humoriste, vous savez où se passe le « mémorial de la Shoah version indiens d'Amérique » ? À Disneyland, où vous pouvez vous déguiser avec vos enfants en cow-boy et tirer avec une carabine Winchester sur des indiens en carton-pâte.

Oublier le passé colonial, certes, mais valable pour tous, pour tout groupe ethnique. Et, bien sûr, à la condition aussi d'arrêter les pillages des ressources naturelles.  

.../...

Disons que lors qu’effectivement, nous élargissons notre regard, au delà de notre propre histoire en regardant plutôt celle du monde, celle des juifs comme celle des indiens des Amériques, ou des palestiniens, il n'y alors aucune raison, de faire plus le " fier " dans une partie du monde que dans une autre.

Certes, le continent, le temps et donc le décors changent, mais le " fond " reste le même. Il s'agit d'ignorer ses propres faiblesses pour ne parler que celles des autres et ainsi justifier en quoi et pourquoi, nous sommes alors plus forts.

C'est donc sous l'influence d'un esprit de rivalité que le mal s'installe et s'enracine. Cet esprit mauvais, fait croire à ceux qui vivent à l’ouest, que le mal se trouve à l'est. Il fait croire à ceux qui vivent à l'est, qu'il se trouve à l’ouest. A ceux du nord au sud et à ceux du sud au nord. Etc...

il fait cela pour devenir " invisible ".
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 16:46

Jouneyd a écrit:
cailloubleu* a écrit:

Cependant dans le coran il y a la pitié, la miséricorde et la charité dans des versets et l'exact contraire ordonné dans d'autres versets, donc on ne s'étonne pas de cette violence, on se dit "c'est écrit", pas étonnant.

L'Islam à l'opposé de certaines religions est un message gérant la relation de l'etre humain avec son créateur et un état avec toutes les institutions constitutionnelles qui  y adhèrent.

défendre ses frontières et se défendre est un droit reconnu dans toute l'histoire humaine.

pour t'illuminer en core une fois : Jamais dans le Coran n'est cité le verbe " Tuerقتل mais il s'agit de "Combattre قاتل"

Nous savons bien que selon l'islam, il n'est permis que de se défendre.

Nous le savons parce que les musulmans le disent assez souvent, et depuis un moment, ce qui montre alors une idée commune.

Mais, ce principe fondamental qui tendrait vers la paix, empêche alors toute politique expansionniste. Il y a donc aussi une contradiction entre cette pensée pacifiste et la volonté d'étendre l'empire musulman, jusqu'à l'Espagne par exemple.

En effet, si les califes n'étaient autorisés qu'à défendre leur territoire, comment et pourquoi, ils pouvaient justifier l'élargissement de leurs frontières puis qu’alors, il était nécessaire d'aller chez le voisin.

L'islam n'autorisant pas de faire la guerre chez les voisins, puisque seule la défense de sa maison est permise, selon toi, comment a t-il était possible d'étendre les frontières de l'empire musulman ?

Quel principe s'est mis en place pour contrarié un principe pourtant coranique ?

Selon moi, l'interprétation des hadiths. Mais se serait un tord que de considérer que ceci, est l’exclusivité d'un cadre propre à l'histoire du monde musulman. En regardant au delà de cette histoire là ou, de sa propre histoire, que ce soit celle de sa nation ou celle de l'histoire d'une autre nation ou civilisation, la pulsion de justification d'aller faire la guerre au delà de chez soi, est toujours la même.

Il s'agit simplement de faire du voisin, ou des frontières convoitées, un mal qu'il faut combattre. Ainsi, le conquérant est une " bonne personne " qui va au secours du monde afin d'y combattre le "mal".

Pour cela, il suffit donc de dire que les gaulois sont des barbares et des mauvaises personnes pour justifier l'expansionnisme romain. Comme il a suffit de dire que les noirs d'Afrique ne sont que des singes évolués pour justifier la colonisation de leurs territoires.

Et comme il suffit à certains musulmans de dire que les chrétiens et les occidentaux représentent le mal, pour justifier l'expansionnisme musulman.  

Ce qui d'ailleurs continue aujourd'hui, puisqu'il suffit simplement de te lire quand tu parles du christianisme pour s'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 17:11

_Michael_AD a écrit:


Bonjour,

Vous n'avez pas compris ce que Jésus voulait dire, mais c'est normal puisque vous êtes, semble-t-il, athée.

Tiens? Je croyais que l’Évangile était à la portée de tous les hommes.... Et non, je ne me défini pas en tant qu'athée.... En fait, je ne me définis pas, tout simplement, parce que je n'en sais rien....

_Michael_AD a écrit:
Premièrement, il faut distinguer (ce que je me suis efforcé de souligner à plusieurs reprises sur ce forum) ce qui est de l'ordre de la Foi, de la croyance spirituelle, de ce qui est de l'ordre du matériel (les sciences, la société des hommes, etc.). De plus, cette Foi est personnelle, c'est-à-dire que vous ne pouvez l'imposer à qui que ce soit, vous pouvez seulement la défendre ou vous défendre si on vous critique ou on vous moleste à cause de cette croyance.

J'avais cru lire qu'il fallait tendre l'autre joue, que c'était une béatitude que d'être persécuté à cause du Christ.

_Michael_AD a écrit:
D'autre part, les dires de Jésus dans le nouveau testament sont des conseils et non des ordres (Jésus n'était pas un politique, faut-il le rappeler ?). Des conseils moraux & éthiques à suivre durant sa vie, afin de tendre vers la perfection ; nul n'étant parfait, seul Dieu l'est et même lorsqu'il est venu parmi les hommes en Jésus-Christ précisément. D'ailleurs, les Saints ne sont pas parfaits, ou ne l'ont pas été, non plus ; l'Église Catholique canonise que celles et ceux qui, au cours de leur existence, ont été au plus prêt de cette perfection par rapport aux saintes écritures.

Un commandement, ce n'est pas un ordre ? Les propos de Jésus ne sont pas des ordres pour tout un chacun. Mais pour un chrétien, cela dépasse le stade du conseil. "Je vous donne un commandement nouveau..." Si tu veux la vie éternelle, va, vends tout ce que tu as et suis-moi...".

Il n'y a pas à tergiverser, être chrétien c'est un véritable challenge. Soit on vit l’Évangile et on permet aux autres de découvrir la réalité du message christique, soit on ne le fait pas et rien ne sert de se déclarer chrétien.

_Michael_AD a écrit:
C'est pourquoi, il est totalement absurde de sortir des citations de Jésus dans l'objectif de culpabiliser un croyant relativement aux péchés ; celui-ci, de par sa Foi, sait au moins d'où il vient et pourquoi il est sur Terre ; un athée ne saurait l'expliquer philosophiquement, pas plus que scientifiquement.

En fin de compte, vous ne faites que recourir rhétoriquement à une inversion de la charge, si ce n'est un procès d'intention, ni plus, ni moins.

.../...

Quel avantage à savoir d'où je viendrais et pourquoi je serais sur terre ? Que ce soit philosophiquement ou théologiquement parlant ?

Une seule chose est sûre, je suis sur terre. Et je n'y suis pas seul. A moi donc de découvrir comment vivre le mieux possible avec tout ce qui m’entoure.

Et une autre chose est sûre, un jour je redeviendrai poussière... Ce qui ne me pose aucun problème...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 17:16

OlivierV a écrit:
_Michael_AD a écrit:


Vous m'excuserez, mais je n'ai pas la prétention de me prendre pour Jésus-Christ, ou pour un Dieu.

Vous, peut-être ?

Je pose, encore, une question comme ça.

.../...

Tel est le problème du christianisme en général. "Excuse moi, je ne suis qu'un pauvre pécheur, je ne fais que désobéir à l’Évangile, snif."

L’Évangile est clair comme de l'eau de roche. "Si tu veux être mon disciple, vends tout ce que tu as, porte ta croix et suis moi".

Et non, je ne me prends pas pour Jésus Christ, ni même pour un dieu. mais je ne me prétends pas chrétien non plus.

Être chrétien, c'est un témoignage de vie à donner. Pas une identité à revendiquer. C'est valable pour toutes les religions certes, mais avant tout pour les chrétiens puisqu'ils sont parait-il ceux qui ont vraiment reçu Dieu dans leur cœur, puisque ce sont eux qui ont reçu la plénitude de la révélation, eux qui connaissent La Vérité.

ce que tu dis souffre de l'absence d'une nuance au combien importante.

Car, ce dont tu parles, ne découle pas du christianisme mais d'une tendance sectaire à l'intérieur du christianisme.

Tout comme le terrorisme ne découle pas de l'islam mais d'une tendance sectaire à l'intérieur de l'islam.

Crois tu qu'une religion sous sa forme institutionnelle puisse corriger qui que ce soit de maux qu'il ignore ?

Bien sûr que non, l’ignorance ne permet rien. Mais elle reste utile pour satisfaire les dimensions de l’ego et laisser ainsi s'exprimer un orgueil qui semble commun à toute nation ou religion.

Il ne s'agit pas dire, snif snif, le péché est là, on peut rien faire. Non, il s'agit d'accepter cette triste réalité et s'inviter mutuellement à chercher à y mettre le plus distance possible.

Dans les rouages du fonctionnement de l'affect, forcement l’orgueil va intervenir. Le mieux est de s'y préparer pour ensuite, chercher à y faire face, car même si malheureusement la guérison n'est pas pour toute suite, il s'agit de persévérer pour mieux faire.

le christianisme se trouve là. il ne s'agit pas de nier les faiblesses, mais de reconnaître qu'elles sont là pour y mettre le plus de recul possible, sans avoir la prétention d'être, en tant que personne humaine, celui qui va apporter une correction définitive à un mal que seul Dieu pourra guérir.

Ainsi, en Christ, il est dit que le royaume de Dieu s'est " rapproché ". Il n'est pas dit qu'il est arrivé puisque l'attente de l'avènement définitif demeure.


Donc, forcement, l'enseignement de Jésus peut, au regard du monde tel qu'il est encore aujourd'hui, disons, pour parler simplement, paraître utopique.

Ce qui explique aussi pourquoi Jésus dit aussi que son royaume n'est pas de ce monde. Car sa " constitution " ( mot que je choisis pour lier l'idée d'une gouvernance, d'une doctrine et du contenu de ce qu'il représente ) n'est pas de ce monde.

Ainsi, le chrétien se sait avant tout pèlerin d'un monde qui n'est pas celui qu'il attend.

Conscient de ses propres faiblesses, il ne cherche pas à juger, mais simplement à témoigner de l’existence d'un autre royaume sous l'égide d'une autre gouvernance, même si cela parait utopique.

C'est comme aller vers quelque chose en sachant ne pas y être encore parvenu, de ne pas encore avoir fini son voyage.

Ainsi, les idéaux sont comme une ligne d'horizon. Sur ce monde cette ligne ne disparaîtra jamais, mais on avance quand même.


C'est sûr, ce que je dit n'a rien à voir avec ce qu'enseigne islam.com; qui lui aussi, aime à ignorer ses faiblesses pour ne parler que de celle des autres.


Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 17:52

Jouneyd a écrit:
Où trouve t-on un seul chrétien à qui on a gifle sur la joue gauche tourne aussi la joue droite ?

Où trouve t-on un chrétien qui béni ceux qui l'ont maudit ?

Le religion chrétienne ne s'est pas répandue par l'épée. Les premiers chrétiens ont été jetés en pâture aux lions du Colisée.
Les missions catholiques se sont répandues aux 4 coins de la terre sans emmener avec eux des armes.

Jouneyd a écrit:
au contraire les chrétiens se sont fait coulé beaucoup de sang les uns aux autres.

Bien évidemment, les chrétiens ne sont pas tous des Saints !
Lorsqu'ils se sont éloignés des enseignements du Christ, la barbarie humaine a pris le dessus.


Jouneyd a écrit:
le sang qui l'ont coulé aux autre on en parle pas: L'Algérie , la Tunisie , le Maroc , la Somalie etc.....

L'armée française n'avait pas occupé ces pays au nom du Christ, mais bien au nom des intérêts géopolitiques qui n'ont rien à voir avec la religion chrétienne.

_________________
"Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)


Dernière édition par marie-chantal le Jeu 26 Avr 2018, 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 18:19

OlivierV a écrit:

Un commandement, ce n'est pas un ordre ? Les propos de Jésus ne sont pas des ordres pour tout un chacun. Mais pour un chrétien, cela dépasse le stade du conseil. "Je vous donne un commandement nouveau..." Si tu veux la vie éternelle, va, vends tout ce que tu as et suis-moi...".

Il n'y a pas à tergiverser, être chrétien c'est un véritable challenge. Soit on vit l’Évangile et on permet aux autres de découvrir la réalité du message christique, soit on ne le fait pas et rien ne sert de se déclarer chrétien.


Bravo

N'importe quel croyant, toutes religions confondues, essaie d'être au plus prêt de ce qu'il pense être juste.
Être Chrétien c'est vivre une vie "entière" au service des autres (et de ceux qu'on aime)

Vivre le message christique au plus prêt est difficile, très difficile. par la grâce de Dieu, j'essaie comme tous mes frères croyants de faire de mon mieux et Dieu sait mieux.

Je comprends certains passages de l’Évangile différemment d'autres Chrétiens, n'est ce pas ça la force du message christique ?
Revenir en haut Aller en bas
Jouneyd

avatar


MessageSujet: La religion chrétienne est impraticable   Jeu 26 Avr 2018, 18:20

La religion chrétienne est impraticable


la condition pour suivre Jésus



Mathieu 19:"21. Jésus lui dit: Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et
tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi



c'est comme si Jésus n'avait rien enseigné. tout l'occident n'accepte pas un échange d'égal à égal avec les pays pauvres .


Pourquoi Jésus a-t-il enseigné son évangile . personne ne l'écoute






Revenir en haut Aller en bas
Jouneyd

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 18:25

marie-chantal a écrit:

L'armée n'avait occupé pas ces pays au nom du Christ, mais bien au nom des intérêts géopolitiques qui n'ont rien à voir avec la religion chrétienne.


Mais quand un terroriste se fait exploser , il le fait au nom de l'Islam.


Malheur à vous pharisiens et maitres de la Loi
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 18:32

Poisson vivant a écrit:

N'importe quel croyant, toutes religions confondues, essaie d'être au plus prêt de ce qu'il pense être juste.
Être Chrétien c'est vivre une vie "entière" au service des autres (et de ceux qu'on aime)

Vivre le message christique au plus prêt est difficile, très difficile. par la grâce de Dieu, j'essaie comme tous mes frères croyants de faire de mon mieux et Dieu sait mieux.

Je comprends certains passages de l’Évangile différemment d'autres Chrétiens, n'est ce pas ça la force du message christique ?

Je fais aussi de mon mieux comme chacun de vous, de plus je le fais gratuitement car je n'espère aucune récompense au ciel, je ne crois pas à l'enfer je pense que le paradis et l'enfer nous est accordé déjà sur cette terre, bien avant la mort. Non pas sous la forme de succès, de richesse ou de santé mais par l'amitié et l'harmonie qu'on connaît avec notre entourage.
Etre bon, juste et amical, aider son prochain est récompensé par la paix, et l'amour certainement un cadeau divin.

_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Jouneyd

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 18:34

cailloubleu* a écrit:

je ne crois pas à l'enfer je pense que le paradis et l'enfer nous est accordé déjà sur cette terre, bien avant la mort. .


Tu contredis l'enseignement de Jésus.

Jésus crois dans le paradis et l'enfer
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 18:57

cailloubleu* a écrit:
Poisson vivant a écrit:

N'importe quel croyant, toutes religions confondues, essaie d'être au plus prêt de ce qu'il pense être juste.
Être Chrétien c'est vivre une vie "entière" au service des autres (et de ceux qu'on aime)

Vivre le message christique au plus prêt est difficile, très difficile. par la grâce de Dieu, j'essaie comme tous mes frères croyants de faire de mon mieux et Dieu sait mieux.

Je comprends certains passages de l’Évangile différemment d'autres Chrétiens, n'est ce pas ça la force du message christique ?

Je fais aussi de mon mieux comme chacun de vous, de plus je le fais gratuitement car je n'espère aucune récompense au ciel, je ne crois pas à l'enfer je pense que le paradis et l'enfer nous est accordé déjà sur cette terre, bien avant la mort. Non pas sous la forme de succès, de richesse ou de santé mais par l'amitié et l'harmonie qu'on connaît avec notre entourage.
Etre bon, juste et amical, aider son prochain est récompensé par la paix, et l'amour certainement un cadeau divin.


_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 18:57

Jouneyd a écrit:
cailloubleu* a écrit:

je ne crois pas à l'enfer je pense que le paradis et l'enfer nous est accordé déjà sur cette terre, bien avant la mort. .


Tu contredis l'enseignement de Jésus.

Jésus crois dans le paradis et l'enfer

Possible mais Il ne m'en tiendra pas rigueur, le véritable pécheur est celui qui se rend infernal aux autres.

_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 19:25

Jouneyd a écrit:
marie-chantal a écrit:

L'armée n'avait occupé pas ces pays au nom du Christ, mais bien au nom des intérêts géopolitiques qui n'ont rien à voir avec la religion chrétienne.

Mais quand un terroriste se fait exploser, il le fait au nom de l'Islam.

Avant de se faire exploser, il crie "Allah Akbar".
En plus, l'enquête policière révèle son appartenance à un groupe djihadiste.

_________________
"Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)
Revenir en haut Aller en bas
Jouneyd

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 20:22

cailloubleu* a écrit:
Jouneyd a écrit:



Tu contredis l'enseignement de Jésus.

Jésus crois dans le paradis et l'enfer

Possible mais Il ne m'en tiendra pas rigueur, le véritable pécheur est celui qui se rend infernal aux autres.


Alors tu es digne d'une prophétesse. quels sont tes autres enseignements ?




Revenir en haut Aller en bas
titibxl
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 20:24

OlivierV a écrit:
titibxl a écrit:


tu as raison....et tu as tort.

en effet des "chrétiens"  ont fait couler le sang et le feront encore ,ainsi que tant d'autres péchés MAIS ils le font en contradictions totale avec les paroles de Jésus.

la ou des musulmans eux ont fait couler le sang et le feront encore MAIS en accord TOTALE avec les paroles du Coran et de Mohamed.


tu vois la nuance?

Là, je ne suis pas d'accord avec toi titibxl. Au plus j'étudie le Coran, au plus je lis différents intervenants sur ce forum, au plus j'au moi aussi envie de dire que les musulmans qui font couler le sang d'innocents le font en totale désobéissance au Coran.
la aussi Olivier,oui,mais non.

car evidement le Coran interdit de faire couler le sang des innocents cependant ,qu'est ce qu'un innocent? changer de religion n'est pas etre innocent pour le Coran par exemple.

des coupables méritant la mort pour le Coran sont des "innocents" pour nous,tu vois la nuance?
Revenir en haut Aller en bas
Jouneyd

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 20:30

titibxl a écrit:
? changer de religion n'est pas etre innocent pour le Coran par exemple.


3 sourqte 18/29..329. Et dis: ‹La vérité émane de votre Seigneur›. Quiconque le veut, qu'il croit, et quiconque le veut qu'il mécroie›.




Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 20:33

titibxl a écrit:
OlivierV a écrit:


Là, je ne suis pas d'accord avec toi titibxl. Au plus j'étudie le Coran, au plus je lis différents intervenants sur ce forum, au plus j'au moi aussi envie de dire que les musulmans qui font couler le sang d'innocents le font en totale désobéissance au Coran.
la aussi Olivier,oui,mais non.

car evidement le Coran interdit de faire couler le sang des innocents cependant ,qu'est ce qu'un innocent? changer de religion n'est pas etre innocent pour le Coran par exemple.

des coupables méritant la mort pour le Coran sont des "innocents" pour nous,tu vois la nuance?

D'ailleurs pour les trolls de ce forum ainsi que pour les assassins du Bataclan, un chrétien innocent ça n'existe pas.

_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 20:51

titibxl a écrit:

la aussi Olivier,oui,mais non.

car evidement le Coran interdit de faire couler le sang des innocents cependant ,qu'est ce qu'un innocent? changer de religion n'est pas etre innocent pour le Coran par exemple.

des coupables méritant la mort pour le Coran sont des "innocents" pour nous,tu vois la nuance?


Faux le Coran ne condamne pas l'apostasie et loin des coranistes le débat existe aussi chez les sunnites depuis les premiers siècle je cite par exemple Ibn Hazm ( 4ème siècle )

Citation :

Quant à ceux qui sont d’avis qu’on doit demander la repentance à l’apostat, ils se subdivisent en plusieurs parties. La première pense qu’on doit lui demander une fois la repentance. Ou bien il s’exécute ou bien il est exécuté. La deuxième pense qu’on doit lui demander trois fois la repentance. Ou bien il s’exécute ou bien il est exécuté. La troisième pense qu’on doit lui demander la repentance pendant un mois. Ou bien il s’exécute ou bien il est exécuté. La quatrième pense qu’on doit lui demander cent fois la repentance. Ou bien il s’exécute ou bien il est exécuté. La dernière pense qu’on doit lui demander la repentance aussi longtemps qu’il vivra et qu’il n’a pas à être exécuté.

Et voilà ce qu'en pense des sunnites contemporains

Citation :

Le Sheikh Mahmûd Shaltût dit dans son livre Al-Islâm `Aqîdah wa Sharî`ah (L’Islam : une foi et une loi), dans le paragraphe dédié à « la sanction de l’agression de la religion par l’apostasie » : « L’agression de la religion par l’apostasie a lieu lorsqu’on renie de la religion ce qui en est nécessairement connu [3], ou lorsqu’on s’emploie à railler et à dénigrer la religion. Le Coran parle de ce crime dans le verset suivant : « Et ceux parmi vous qui adjureront leur religion et mourront infidèles, vaines seront pour eux leurs actions dans la vie immédiate et la vie future. Voilà les gens du Feu : ils y demeureront éternellement. » (sourate 2 intitulée la Vache, Al-Baqarah, verset 217). Comme on le voit, ce verset ne parle pas plus que d’une annulation de toutes les bonnes actions et d’une rétribution, dans l’Au-delà, d’un Enfer éternel. 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 20:57

Jouneyd a écrit:
_Michael_AD a écrit:


Bonsoir,





Pour mieux nous gifler encore ? Si ce n'est détruire la religion chrétienne catholique ?

C'est une parabole de Jésus, dont vous n'avez manifestement pas compris le sens.
.../...


toujours quand on est coincé on a recours à ce genre de réponse , c'est une parole  donc rien n'est vrai , ni réaliste dans le christianisme.

On dirait que ça t'arrive souvent, sans doute que tu ne comprends pas souvent. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jouneyd

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 26 Avr 2018, 21:41

Christian^ a écrit:
Jouneyd a écrit:



toujours quand on est coincé on a recours à ce genre de réponse , c'est une parole  donc rien n'est vrai , ni réaliste dans le christianisme.

On dirait que ça t'arrive souvent, sans doute que tu ne comprends  pas souvent. Very Happy


je comprend tous , tu viens de me l'attester





Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 31 Mai 2018, 17:05

Jouneyd a écrit:
au contraire les chrétiens se sont fait coulé beaucoup de sang les uns aux autres.

Le sang qui l'ont coulé aux autre on en parle pas: L'Algérie , la Tunisie , le Maroc , la Somalie ect.....



Tu devrais dire merci aux occidentaux- chrétiens- qui ont colonisé l'Afrique du nord musulmane.
En effet, ils ont permis aux musulmans d'inventer un islam à peu près convenable, qui ne te fais pas honte aujourd'hui : au XIXe siècle, ce sont les Britanniques, les Américains et les Français qui ont interdit aux musulmans leurs pratiques esclavagistes, ainsi que leur persécution contre les non musulmans (par le biais de la dhimmitude), et les châtiments corporels (fouet et autre lapidation) ... pour finir par interdit la polygamie aux musulmans qui immigraient chez eux au XXe siècle.

Dis merci aux chrétiens qui ont conquis le Maghreb, ils ont permis aux musulmans d'inventer un islam pas trop épouvantable
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 31 Mai 2018, 17:42

Pierresuzanne a écrit:
Jouneyd a écrit:
au contraire les chrétiens se sont fait coulé beaucoup de sang les uns aux autres.

Le sang qui l'ont coulé aux autre on en parle pas: L'Algérie , la Tunisie , le Maroc , la Somalie ect.....



Tu devrais dire merci aux occidentaux- chrétiens- qui ont colonisé l'Afrique du nord musulmane.
En effet, ils ont permis aux musulmans d'inventer un islam à peu près convenable, qui ne te fais pas honte aujourd'hui : au XIXe siècle, ce sont les Britanniques, les Américains et les Français qui ont interdit aux musulmans leurs pratiques esclavagistes, ainsi que leur persécution contre les non musulmans (par le biais de la dhimmitude), et les châtiments corporels (fouet et autre lapidation) ... pour finir par interdit la polygamie aux musulmans qui immigraient chez eux au XXe siècle.

Dis merci aux chrétiens qui ont conquis le Maghreb, ils ont permis aux musulmans d'inventer un islam pas trop épouvantable


Et quel meilleur moyen que de pratiquer l'esclavage des "nègres" pour attendre en retour un "merci" de fin d'esclavage ?
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 31 Mai 2018, 17:56

abdelsalam_78 a écrit:
Et quel meilleur moyen que de pratiquer l'esclavage des "nègres" ?
Quelles remarques :
1/ l'esclavage des Africains a commencé par des pratiques esclavagistes internes à l'Afrique, donc il est le fait de musulmans, et des africains eux-mêmes.
2/ les chrétiens ont bien été esclavagistes, mais en désobéissance à Dieu, en désobéissance à la Bible et en désobéissance à l'Eglise.
3/ les chrétiens se sont corrigés tout seuls : c'est par leur réflexion  interne que les pays chrétiens ont renoncé à l'esclavagisme, et non contraints par d'autres

Modéré par OV. Troll
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 31 Mai 2018, 18:25

Pierresuzanne a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:
Et quel meilleur moyen que de pratiquer l'esclavage des "nègres" ?
3/ les chrétiens se sont corrigés tout seuls : c'est par leur réflexion  interne que les pays chrétiens ont renoncé à l'esclavagisme, et non contraints par d'autres

ça aurait été un mal que les chrétiens renonce à l'esclavagisme contraints par d'autres ?
Revenir en haut Aller en bas
saladin45

avatar


MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   Jeu 31 Mai 2018, 23:50

Pierresuzanne a écrit:

3/ les chrétiens se sont corrigés tout seuls : c'est par leur réflexion  interne que les pays chrétiens ont renoncé à l'esclavagisme, et non contraints par d'autres

Modéré par OV. Troll

L'esclavagisme on l'a vécu recemment en Afrique du sud.


les chrétiens ont cessé d'etre esclavagiste par la résistance des esclaves ( Nelson Mandella et son combat contre l'esclavagisme)


en USA c'est par Martin Luther king autrement les USA seraient encore sous l'emprise du racisme






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chrétienté une religion extrémiste dans son idéalisme
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La chrétienté et le culte de la déesse mère
» Qu'est-ce que la chrétienté ?
» "La chrétienté est morte. Vive l'Evangile !"
» Les relations entre l'islam et la chrétienté !
» Site extrémiste athée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: