Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Jésus en qualité de Dieu a révélé la Torah

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Godard

avatar


MessageSujet: Jésus en qualité de Dieu a révélé la Torah   Jeu 10 Mai 2018, 22:46

Rappel du premier message :

la Torah contient des chapitres jamais égalés dans leur violence.


Dieu s'en est repenti ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Poisson vivant




MessageSujet: Re: Jésus en qualité de Dieu a révélé la Torah   Mar 15 Mai 2018, 20:02

abdelsalam_78 a écrit:
Mais bon au moins maintenant, tu reconnais le meurtre, et que c'est quelquechose de central dans le christiannisme, au meme titre QUE LA RESURRECTION !



Pour pouvoir ressusciter, il faut mourir et Jésus n'a pas dit qu'il allait mourir par meurtre, c'est quoi cette invention. et depuis quand la mort de Jésus est central dans le Christianisme. la mort sans résurrection ça reste "juste" la mort, mais si cette mort précède la résurrection, la mort tu l'oublies vite.



Jésus dit "Dès lors Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu’il fallait qu’il aille à Jérusalem, qu’il souffre beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes, qu’il soit mis à mort, et qu’il ressuscite le troisième jour"


Jésus ment de ce verset puisque selon toi il n'est pas mort. ou dit il qu'il va mourir par meurtre ?  Jésus va être mis à mort pour blasphème.

Voila selon quelle loi Juive Jésus est mis à mort



Mais le prophète qui aura l'audace de dire en mon nom une parole que je ne lui aurai point commandé de dire, ou qui parlera au nom d'autres dieux, ce prophète-là sera puni de mort.





La mort de Jésus est "anecdotique" dans notre foi, c'est la résurrection qui est un pilier de notre foi. avant Jésus tout le monde connaissait la mort, après Jésus le monde connait la résurrection, la vie après la mort.



Jésus nous dit aussi
"La volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour"








.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Jésus en qualité de Dieu a révélé la Torah   Mar 15 Mai 2018, 20:04

abdelsalam_78 a écrit:
Tonton a écrit:



Non, parce que si il n'y avait que le meurtre, il n'y aurait pas eu le christianisme.

Je te répete : l'ensrmble de ce qui est dit dans le verset !!!

Arretes de faire la sourde oreille.

Mais bon au moins maintenant, tu reconnais le meurtre, et que c'est quelquechose de central dans le christiannisme, au meme titre QUE LA RESURRECTION !

NON ce n'est pas centrale, puisque sans la résurrection, la foi serait vaine et les apôtres le disent.

C'est comme n'importe quelle histoire, elle ne prend réellement sa forme qu'à son dénouement. Et le dénouement de l'histoire de Jésus, ce n'est pas la croix, l'histoire de ne s'arrête pas à la croix, elle se poursuit à la résurrection et à l'élévation.

Revois ta copie.

Aurais je fais mouche en disant que l'acte du Christ vous chagrine parce que Mohamed n'a pas pris la même option et que votre négation n'a pas d'autre but que de glorifier Mohamed ?

N'est ce pas vous qui dites que les compagnons de Mohamed étaient prêt à mourir pour lui, alors que Jésus lui, a donné sa vie pour les siens ?

N'est ce pas nos textes qui disent que les blasphèmes contre le Christ seraient pardonnés et votre jurisprudence qui condamne celui qui blasphème contre Mohamed ?

On parle d’ego en comparant celui qui supporte le blasphème et donne sa vie pour ses compagnons avec celui qui ne le supporte pas et compte sur le dévouement total de ses compagnons ?

Tu veux qu'on en parle ?

Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Jésus en qualité de Dieu a révélé la Torah   Mar 15 Mai 2018, 20:16

Tonton a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:



Mais bon au moins maintenant, tu reconnais le meurtre, et que c'est quelquechose de central dans le christiannisme, au meme titre QUE LA RESURRECTION !

NON ce n'est pas centrale, puisque sans la résurrection, la foi serait vaine et les apôtres le disent.

C'est comme n'importe quelle histoire, elle ne prend réellement sa forme qu'à son dénouement. Et le dénouement de l'histoire de Jésus, ce n'est pas la croix, l'histoire de ne s'arrête pas à la croix, elle se poursuit à la résurrection et à l'élévation.

Revois ta copie.


  Bien dit !

Un jour un Musulman m'a dit que je vénérais la mort en étant Chrétien. scratch




.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Jésus en qualité de Dieu a révélé la Torah   Mar 15 Mai 2018, 20:25

Aquilas** a écrit:
Tonton a écrit:


ils s'en sont servi de bourreau, mais ils en avaient la motivation. Après, si tu me dis que c'est une façon de faire " semblant ", et bien oui, puisque c'est surtout ce que Jésus leur reprocha, être soumis à Dieu en " apparence " mais pas dans leur " cœur ".

Car dans leur cœur, ils voulaient vraiment tuer le Christ et personne ne peut tromper Dieu sur les raisons du cœur.


Tu as raison, les véritables intentions, Dieu les connaît.

Il m'est arrivé de parler avec un Juif pour essayer de franchir la barrière de ma pudeur, à lui dire, que ses ancêtres avaient crucifié Jésus, et je me suis vite ravisée en lui disant, que puisque ce furent ses ancêtres qui ont eu ce geste répréhensible alors que les Dix Commandements disent "tu ne tueras pas" pourquoi eux aujourd'hui ne se remettent pas en question en se disant que si leurs ancêtres étaient plongés dans des circonstances qui les ont poussés à agir, il n'en est pas de même aujourd'hui car ils ont la tête froide et peuvent maintenant réfléchir à la divinité de Jésus, le Messie, attendu était bien Lui.

C'est là qu'il m'a répondu qu'ils ne sont coupables de rien, que seuls les Romains sont coupables, et c'est ce que pensent universellement les Juifs.

Maintenant ils ont honte de l'agissement de leurs ancêtres, surement, et c'est bien, mais à cette époque, comment se sont déroulés les faits ?

Nous savons qu'il y a l'occupation romaine, et que le préfet dirige tout, le pouvoir tentaculaire s'est étendu, et ils ne sont pas tendres avec les occupés. Les deux communautés vivent en l'autarcie, et ils sont ennemis ça c'est sûr. Maintenant si les Juifs, admettons, sont croyants et les romains paiens, les Juifs doivent mettre en avant tous les avantages à croire en Dieu par des attitudes rigoristes dans la foi, dans la synagogue, mais si d'aventure Jésus vient et en quelque sorte absout l'Ancienne Alliance, les Juifs ont le sentiment de passer pour des men teurs.

Donc pour passer pour des gens sérieux dans la foi car ils ont maintes fois dit que Dieu leur avait donné la Grâce de les délivrer de l'oppression et qu'ils sont choisis pour être un peuple exemplaire, si Jésus vient et les bouscule en disant "race de vipères" ils perdent toute crédibilité aux yeux des Romains, et ces derniers vont user de leur faiblesse pour les contraindre à obéir plus encore.

C'est un climat tendu, et quoi qu'il en soit, Jérusalem prend feu en l'an 70, les Juifs sont en insurrection pour se délivrer des Romains qui sont trop pressants auprès d'eux, donc il y a vraiment un climat de haute dangerosité palpable.

Tout à fait.

Juifs, chrétiens ou musulmans, tous sont capables au recul avec les choses du passé et à l'auto critique. Bon, pas dans le cadre de ce forum à cause de certains qui n'ont pas compris le but de ce dialogue en le confondant avec un lieu de prosélytisme à 2 balles.

ils ne veulent rien entendre, leur égo sur dimensionné fait qu'ils sont incapables de faire une telle démarche, allant jusqu'à pratiquer une takya en changeant de pseudos et d'étiquette religieuse. Ils n'entendent même pas les closes du forum, conscient et soucieux des difficultés parce qu'ils sont comme des conquistadors, ici c'est chez eux et les autres n'ont qu 'à dégager.

Ca donne le niveau de ces interlocuteurs qui ne sont pas des hommes de dialogues malgré leur takya qui ne trompe personne.


Or, en se dégageant de ces attitudes sectaires, on peut aller vers des réflexions comme la tienne. C'est alors un partage.

Effectivement, on peut même y faire un parallèle avec ce qui s'est passé en France sous l'occupation nazi et les " collabos ". Pour simplement dégager l'idée de notre humanité, dans ses forces et dans ses faiblesses.

Et quand il est question d'écouter Isaïe que Jésus cite, disant : " ils honorèrent Dieu des lèvres mais pas avec le cœur " , il ne s'agit en aucun cas de dénoncer des personnes en particulier mais bien de l'entendre pour soi même. Que l'on soit chrétien, musulman ou juif, ce qui compte c'est de l'entendre pour soi même : est ce que mon cœur est aussi proche de Dieu que ça ?

Et, tous ces soit disant " fer de lance " de leur religion, crois moi, se posent aussi cette question, même si ils se masquent d'une fausse apparence. Suffirait de passer 48 h avec eux pour que leur prétendue perfection s'écroule sur la réalité de leur faiblesse. Comme pour nous tous.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Jésus en qualité de Dieu a révélé la Torah   Mar 15 Mai 2018, 21:07

A te lire Tonton tu me fais penser à un sujet que je créé là, parce qu'il y a toujours ce discours récurent des Musulmans qui n'arrivent pas à comprendre pourquoi Jésus est crucifié et la raison pour laquelle nous sommes sauvés parce que Jésus est mort.

Lancé comme ça on peut dire que si on pose la même question à un chrétien qui sort de la messe, il va même lui ne pas savoir que répondre.

Parce que la question est si difficile à comprendre que pour bien trouver pourquoi, il faut faire appel à toute une analyse qui va vers mille ramifications, une thèse même, et ce sujet peut être alimenté à tour de rôle car que d'une idée surgissent bien d'autres autour de la Crucifixion de Jésus.

Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Jésus en qualité de Dieu a révélé la Torah   Mar 15 Mai 2018, 22:03

Poisson vivant a écrit:
Tonton a écrit:


NON ce n'est pas centrale, puisque sans la résurrection, la foi serait vaine et les apôtres le disent.

C'est comme n'importe quelle histoire, elle ne prend réellement sa forme qu'à son dénouement. Et le dénouement de l'histoire de Jésus, ce n'est pas la croix, l'histoire de ne s'arrête pas à la croix, elle se poursuit à la résurrection et à l'élévation.

Revois ta copie.


  Bien dit !

Un jour un Musulman m'a dit que je vénérais la mort en étant Chrétien. scratch

.

Pas de mort, pas de resurrection.

Si la resurrection pouvait avoir lieu soans mort, alors ce ne serait pas un element central

@tonton, t'as tellement envie de me voir ecrire que je n'approuve pas la resurrection que tu commences toutes tes reponses par NON. Mais je suis d'accord avec toi au sujet du christiannisme, meme si je n'y crois pas !
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Jésus en qualité de Dieu a révélé la Torah   Mer 16 Mai 2018, 17:26

abdelsalam_78 a écrit:
Poisson vivant a écrit:



  Bien dit !

Un jour un Musulman m'a dit que je vénérais la mort en étant Chrétien. scratch

.

Pas de mort, pas de resurrection.

Si la resurrection pouvait avoir lieu soans mort, alors ce ne serait pas un element central

@tonton, t'as tellement envie de me voir ecrire que je n'approuve pas la resurrection que tu commences toutes tes reponses par NON. Mais je suis d'accord avec toi au sujet du christiannisme, meme si je n'y crois pas !

Si tu veux une fin à une histoire, il lui faut un début. Dans un premier temps, même en tant que " comédie dramatique ", ce qui vient en premier c'est l'affichage du tourment, mais ce qui donne un sens positif au déroulement, c'est un heureux dénouement.

Évangile veut dire bonne nouvelle, si tu centralises la bonne nouvelle à la crucifixion, ça n'a pas de sens, parce que ce n'est pas une bonne nouvelle. Alors que la résurrection de l'être aimé l'est.

C'est probable que de ce fait, vous ne comprenez pas l'annonce salutaire, forcement, en vous focalisant sur la partie mortifère. Alors que même si comme le dit Aquillas, parfois on se fait un nœud au cerveau pour comprendre le sens, en réalité, une fois dégagé, c'est simple comme bonjour.

- Le sacrifice expiatoire en tant que substitut n'est rien d'autre qu'un appel à chercher les péchés ignorés. Bien sûr, tous nous prions pour le pardon de fautes dont nous n'avons pas conscience. Je sais que les musulmans ont cet état de conscience, puisque c'est l'état de conscience des humbles.
Le pardon divin, qui accepte l'expiation par l'agneau innocent, n'est donc rien d'autre que l'appel d'un Dieu conscient de nos fautes ignorées qui demande persévérance plutôt que de prononcer la fatalité du jugement. Ce qui est une forme d'amour prononcé dans la miséricorde qui ne demande que persévérance.

- Par le Christ, le mal ignoré se définit simplement dans un amour absolu qui ne se dirige pas vers Dieu mais bien plus sur soi même. C'est l'orgueil, la jalousie, la cupidité. Tous ces démons, ont moins de prise quand nous éprouvons l'amour du prochain. Ainsi Jésus fait le lien entre l'amour fraternel et l'amour Dieu en disant simplement que tu ne peux aimer Dieu que tu ne peux voir si tu n'aimes ton frère dont tu vois la présence.

A la définition du prochain, Jésus parle d'un samaritain bon de cœur. Ce n'est pas un sans raison, puisque les juifs détestaient les samaritains pourtant frères hébraïques. Mais si nous connaissons la façon dont l'influence assyrienne s'est infiltré en Samarie, nous comprenons que c'est en raison des écarts dans la religion. Religion qui pourtant se présente comme le ciment de Dieu dans sa relation avec l'humanité.

Ce qui fait que nous voyons qu'en plaçant la religion avant l'amour fraternel, le cœur peut s'éloigner de Dieu par ce qu'il se dirige plutôt sur soi même en raison de son identité sacralisée construite selon les principes religieux.

Il y a donc quelque chose de plus grand, quelque chose qui couvre les conflits dus aux différences entre les peuples.

Or, quand nous écoutons les hommes de paix qui aujourd'hui vivent à Jérusalem, qu'ils soient juifs, chrétiens ou musulmans, tous disent la même chose. Ils connaissent les différences entre leur religion respectives, mais ils placent quelque chose avant, quelque chose qui pour eux tous, permet simplement de vivre en paix dans la cohabitation. Ce quelque chose c'est l'amour fraternel.

Ce n'est pas " sorcier " à comprendre.

Or, ces hommes de paix de Jérusalem, ont à la fois le respect religieux, dans leur propre pratique, ils se définissent avant tout comme juifs, chrétiens ou musulmans mais ils font " le sacrifice " de leurs fondamentaux afin de rester dans l'amour fraternel nécessaire à la paix.

Ainsi, se définit le mal ignoré alors révélé par le sacrifice de son propre égo.

Aujourd'hui, si le Christ n'est plus sur la croix, par contre, nous voyons que le message demeure à Jérusalem aux yeux du monde puisque en quelque sorte, sur la croix, aujourd'hui, ce que nous voyons c'est Jérusalem.
C'est Jérusalem qui est dans la souffrance et c'est dans le don de soi même, le sacrifice de l'égo, que les hommes affirment comment sortir de ce tourment et vivre dans la paix.

Sortir de cet état de guerre pour aller vers la paix, c'est une forme de " résurrection ". Tout comme l'est d'apprendre de ses erreurs pour aller vers le changement.

Bien sûr, certains diront que ces hommes de paix sont dans l'utopie, et que le conflit ne s'arrêtera jamais ou que sous la condition que l'une des parties évince l'autre. C'est ce que veut le gouvernement israélien, que les " arabes " disparaissent. Et, certains gouvernements " musulmans " veulent eux, que ce soient les juifs qui disparaissent.

Ainsi, la loi de ce monde dit l'inverse de ce que donnerait l'amour fraternel en faisant de la haine en tant que loi des hommes ( alors décrit comme un " requin " ), leur fatalité.

Parce que l'égo n'est pas sacrifié et que vient en premier, non pas l'amour de Dieu et du prochain, mais l'amour de la pierre et de la terre. On ne parle pas des hommes, des femmes et des enfants, on parle plutôt de territoire et de frontières, des choses " matérielles ".

Ainsi, si l'acte d'amour est en souffrance, c'est en raison de l'attachement aux biens matériels.

Et les enjeux ne sont pas la paix entre les hommes mais l'appartenance de la matière terre et pierre à l'un plus qu'à l'autre. Q'un bâtiment soit à Tel aviv ou à Jérusalem, quelle importance ? ce n'est qu'un tas de pierre qui aussi sacré soit il comme le temple de Salomon, peut finir en tas de gravats.

Quel scandale pourtant quand Jésus a dit que le temple serait détruit...

C'est la politique qui donnent de l’importance à la pierre et à la terre, c'est en raison de leur propre statut, que les politiciens soulignent une importance qui n'est pas celle de l'homme de paix. Ils agitent des " idoles " fait de la main de l'homme pour soulever les foules qui pourtant, n'en ont que faire d'un bâtiment dans lequel, elles ne mettrons jamais les pieds.

Ainsi, ce n'est pas si " prophétique " que ça l'annonce de la souffrance de celui et de ceux qui au nom de la paix, s'opposent aux gouvernances. Chacun sait finalement le sort que leur sera réservé par les autorités, nul besoin d'être devin.

Mais, même si les hommes de paix sont dans la souffrance, parce que leur cœur saigne de voir la dureté de ce monde, et que même ils peuvent être la cible à cause de leur position " dérangeante ", la justice de Dieu étant plus grande, ils auront leur récompense. Pas sur terre, mais dans les " cieux ".

C'est pourquoi la résurrection est rétribution. Car dans les écritures, il n'est nul par écrit que les enfants de Dieu sont juifs, chrétiens ou musulmans. Il est question de gens de paix qui en raison de la dureté de ce monde, doivent se montrer persévérant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jésus en qualité de Dieu a révélé la Torah   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus en qualité de Dieu a révélé la Torah
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Cultivons des qualités qui plaisent à Dieu
» Les qualités des vrais prophetes de Dieu....
» Sermon sur la qualités de la confession par le Curé d'Ars
» Renouvelons notre consécration au coeur immaculé de Maman Marie "« Aimons Dieu avec le Cœur de Marie »
» Le nom de Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: