Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Sourate 51 Ad-Dariyat, 56

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
gerard2007




MessageSujet: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Dim 03 Juin 2018, 11:58

« Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent ...

dieu par définition ayant tout , et n'ayant besoin de personne et de rien .
pourquoi après avoir crée l'univers a t'il eu se manque , a savoir se besoin d'être adoré ?

Pour la psychanalyste Katia Denard, cette soif inextinguible d’affection serait aussi une réaction à un ressenti infantile..Crying or Very sad

Pour psychiatre et psychothérapeute Frédéric Fanget. Le problème, c’est le “par tout le monde”... » Vouloir être aimé de tous ne signifie-t-il pas aussi craindre d’être rejeté par un seul ?

Dieu aurait des problèmes psychologiques ?

pourquoi crée l'enfer , et vouloir attendre qu'il se remplisse ? et pour aller plus vite , nous mettre sur le dos Satan ?
Machiavélique ?

quelle est la logique de ce dieu ?





Revenir en haut Aller en bas
titibxl
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Dim 03 Juin 2018, 20:59

je te pose la question,dis moi d'après toi,


quel etre voudrait etre à la place de Dieu?

quel etre est jaloux de Dieu et voudrait prendre pour lui meme ses prérogatives?

qui voudraient etre absolument adoré comme Dieu l'est?
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Dim 03 Juin 2018, 22:52

titibxl a écrit:
je te pose la question,dis moi d'après toi,


quel etre voudrait etre à la place de Dieu?

quel etre est jaloux de Dieu et voudrait prendre pour lui meme ses prérogatives?

qui voudraient etre absolument adoré comme Dieu l'est?
je vois ou tu veux en venir
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 00:44

gerard2007 a écrit:

quelle est la logique de ce dieu ?


[57] Je n’attends nul don de leur part, et Je n’exige d’eux aucune nourriture, [58] car c’est Dieu qui est le Dispensateur de tous les biens, le Tout Puissant, l’Immuable. [59] En vérité, ceux qui commettent des injustices seront sanctionnés comme le furent leurs pairs dans le passé. Qu’ils ne cherchent donc pas à précipiter leur châtiment ! [60] Malheur aux négateurs pour le jour terrible dont ils sont menacés !

C'est une des sourates les plus court, elle aurait mérité d’être cité entièrement.

51. Sourate des Ouragans (Adh-Dhâriyât) :
 

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 01:56

gerard2007 a écrit:
« Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent ...

dieu par définition ayant tout , et n'ayant besoin de personne et de rien .
pourquoi après avoir crée l'univers a t'il eu se manque , a savoir se besoin d'être adoré ?

Pour la psychanalyste Katia Denard, cette soif inextinguible d’affection serait aussi une réaction à un ressenti infantile..Crying or Very sad

Pour  psychiatre et psychothérapeute Frédéric Fanget. Le problème, c’est le “par tout le monde”... » Vouloir être aimé de tous ne signifie-t-il pas aussi craindre d’être rejeté par un seul ?

Dieu aurait des problèmes psychologiques ?

pourquoi crée l'enfer , et vouloir attendre qu'il se remplisse ? et pour aller plus vite , nous mettre sur le dos  Satan ?
Machiavélique ?

quelle est la logique de ce dieu ?

c'est à toi de répondre

les hommes , les diables , les animaux , les anges , la terre  ,les ciux , l'univers , le système solaire sont tous crée ( c'est à dire tirés du néant )

personne n'en a de doute . c'est un fait

pour nous croyants nous avons donné notre réponse c'est pour se faire connaitre et être adoré et glorifié

D'aprés toi pourquoi Dieu a crée tout ça . autrement il pouvait ne créer rien et rester seul






Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 11:39

gerard2007 a écrit:
« Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent ...

dieu par définition ayant tout , et n'ayant besoin de personne et de rien .
pourquoi après avoir crée l'univers a t'il eu se manque , a savoir se besoin d'être adoré ?

Pour la psychanalyste Katia Denard, cette soif inextinguible d’affection serait aussi une réaction à un ressenti infantile..Crying or Very sad

Pour  psychiatre et psychothérapeute Frédéric Fanget. Le problème, c’est le “par tout le monde”... » Vouloir être aimé de tous ne signifie-t-il pas aussi craindre d’être rejeté par un seul ?

Dieu aurait des problèmes psychologiques ?

pourquoi crée l'enfer , et vouloir attendre qu'il se remplisse ? et pour aller plus vite , nous mettre sur le dos  Satan ?
Machiavélique ?

quelle est la logique de ce dieu ?



 


Ben faut être un petit peu logique. Si Dieu dit ça, ce n'est certainement pas parce qu'Il aurait "besoin" d'être adoré. Pour le coup, tu dois avoir une partie de ce besoin pour rentrer dans une telle interprétation.

L'acte d'adoration est l'acte par lequel le croyant se mettrait dans les dispositions qui devraient lui permettre de recevoir tout ce que Dieu veut lui donner.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 11:40

titibxl a écrit:
je te pose la question,dis moi d'après toi,


quel etre voudrait etre à la place de Dieu?

quel etre est jaloux de Dieu et voudrait prendre pour lui meme ses prérogatives?

qui voudraient etre absolument adoré comme Dieu l'est?

Serais-tu en train de dire que le Dieu du Coran serait Satan ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 11:57

Invité a écrit:
gerard2007 a écrit:
« Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent ...

dieu par définition ayant tout , et n'ayant besoin de personne et de rien .
pourquoi après avoir crée l'univers a t'il eu se manque , a savoir se besoin d'être adoré ?

Pour la psychanalyste Katia Denard, cette soif inextinguible d’affection serait aussi une réaction à un ressenti infantile..Crying or Very sad

Pour  psychiatre et psychothérapeute Frédéric Fanget. Le problème, c’est le “par tout le monde”... » Vouloir être aimé de tous ne signifie-t-il pas aussi craindre d’être rejeté par un seul ?

Dieu aurait des problèmes psychologiques ?

pourquoi crée l'enfer , et vouloir attendre qu'il se remplisse ? et pour aller plus vite , nous mettre sur le dos  Satan ?
Machiavélique ?

quelle est la logique de ce dieu ?

c'est à toi de répondre

les hommes , les diables , les animaux , les anges , la terre  ,les ciux , l'univers , le système solaire sont tous crée ( c'est à dire tirés du néant )

personne n'en a de doute . c'est un fait

pour nous croyants nous avons donné notre réponse c'est pour se faire connaitre et être adoré et glorifié

D'aprés toi pourquoi Dieu a crée tout ça . autrement il pouvait ne créer rien et rester seul







[bnotre réponse c'est pour se faire connaitre et être adoré et glorifié
][/b]

s'il a fait tout ca dans le but d'etre connu adoré et glorifié ,c'est kil n'avait pas tout , et subissait un mankue
ma reponse est simple dieu ne peu pas avoir un manke ,ayant tout il ne peu ke donner
il est donc impossible k'il nous ait crée pour etre adorée

Revenir en haut Aller en bas
petit-x




MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 14:37

OlivierV a écrit:
gerard2007 a écrit:
« Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent ...

dieu par définition ayant tout , et n'ayant besoin de personne et de rien .
pourquoi après avoir crée l'univers a t'il eu se manque , a savoir se besoin d'être adoré ?

Pour la psychanalyste Katia Denard, cette soif inextinguible d’affection serait aussi une réaction à un ressenti infantile..Crying or Very sad

Pour  psychiatre et psychothérapeute Frédéric Fanget. Le problème, c’est le “par tout le monde”... » Vouloir être aimé de tous ne signifie-t-il pas aussi craindre d’être rejeté par un seul ?

Dieu aurait des problèmes psychologiques ?

pourquoi crée l'enfer , et vouloir attendre qu'il se remplisse ? et pour aller plus vite , nous mettre sur le dos  Satan ?
Machiavélique ?

quelle est la logique de ce dieu ?



 


Ben faut être un petit peu logique. Si Dieu dit ça, ce n'est certainement pas parce qu'Il aurait "besoin" d'être adoré. Pour le coup, tu dois avoir une partie de ce besoin pour rentrer dans une telle interprétation.

L'acte d'adoration est l'acte par lequel le croyant se mettrait dans les dispositions qui devraient lui permettre de recevoir tout ce que Dieu veut lui donner.

Cela pourrait être logique en effet mais quel "besoin" ou quelle raison pourrait invoquer Dieu de punir de l'enfer éternel celui qui ne se met pas dans cette disposition d'esprit ? Si tu dis que c'est la condition sine qua none et vu que c'est lui qui a créé toutes les conditions, où est la logique dans ce dernier cas ?



Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 17:36

petit-x a écrit:

Cela pourrait être logique en effet mais quel "besoin" ou quelle raison pourrait invoquer Dieu de punir de l'enfer éternel celui qui ne se met pas dans cette disposition d'esprit ? Si tu dis que c'est la condition sine qua none et vu que c'est lui qui a créé toutes les conditions, où est la logique dans ce dernier cas ?




C'est probablement similaire à une mère qui dit à son enfant que s'il touche au poêle à bois, il risque de se brûler très fort...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 19:15

OlivierV a écrit:
titibxl a écrit:
je te pose la question,dis moi d'après toi,


quel etre voudrait etre à la place de Dieu?

quel etre est jaloux de Dieu et voudrait prendre pour lui meme ses prérogatives?

qui voudraient etre absolument adoré comme Dieu l'est?

Serais-tu en train de dire que le Dieu du Coran serait Satan ?

moi je dis que le Dieu du Coran est un petit chef vaniteux et colérique.

pour revenir au verset cité au début, si on le relie au verset suivant, on peut le comprendre autrement.

51.56. Et Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour M'adorer.
51.57. Je n'attends nul don de leur part, et Je n'exige d'eux aucune nourriture,


on peut comprendre que par ces 2 versets, Mohamed met fin aux sacrifices d'animaux prescrits dans la Torah.
tout ce que Dieu attend des hommes ce sont des prières et des adorations mais plus de sacrifices ni d'offrandes.

c'est encore une "innovation" par rapport au judaisme qui provient du christianisme. Jésus avait déjà remplacé les sacrifices d'animaux par le pain et le vin.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 19:32

rosarum a écrit:
Jésus avait déjà remplacé les sacrifices d'animaux par le pain et le vin.

Pas que. Il a remplacé le sacrifice des animaux par le sacrifice d'un humain...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 20:02

OlivierV a écrit:
rosarum a écrit:
Jésus avait déjà remplacé les sacrifices d'animaux par le pain et le vin.

Pas que. Il a remplacé le sacrifice des animaux par le sacrifice d'un humain...
le sien de sacrifice , c'est deja mieux ue de demander le martyr pour l'accession au paradis
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 20:04

gerard2007 a écrit:
OlivierV a écrit:


Pas que. Il a remplacé le sacrifice des animaux par le sacrifice d'un humain...
le sien de sacrifice , c'est deja mieux ue de demander le martyr pour l'accession au paradis

Un martyr, dans le Coran, ce n'est pas quelqu'un qui donne sa vie pour ceux qu'il aime ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 20:06

OlivierV a écrit:
petit-x a écrit:

Cela pourrait être logique en effet mais quel "besoin" ou quelle raison pourrait invoquer Dieu de punir de l'enfer éternel celui qui ne se met pas dans cette disposition d'esprit ? Si tu dis que c'est la condition sine qua none et vu que c'est lui qui a créé toutes les conditions, où est la logique dans ce dernier cas ?




C'est probablement similaire à une mère qui dit à son enfant que s'il touche au poêle à bois, il risque de se brûler très fort...
tu trouves cela similaire ?
le poêle est la , il existe bien sous les yeux de l'enfant , il degage une chaleur
la mere l'avertis pour son bien et ne l'induit pas en erreur en lui mettant 6 poeles sous le nez , en lui disant choisis le bon
similaire est absurde
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 20:06

OlivierV a écrit:
L'acte d'adoration est l'acte par lequel le croyant se mettrait dans les dispositions qui devraient lui permettre de recevoir tout ce que Dieu veut lui donner.

Joliment dit ! 







.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 20:07

OlivierV a écrit:
gerard2007 a écrit:

le sien de sacrifice , c'est deja mieux ue de demander le martyr pour l'accession au paradis

Un martyr, dans le Coran, ce n'est pas quelqu'un qui donne sa vie pour ceux qu'il aime ?
un martyr dans le coran c'est celui ui enleve la vie a celui qu'Il n'aime pas
Revenir en haut Aller en bas
petit-x




MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 20:28

OlivierV a écrit:
petit-x a écrit:

Cela pourrait être logique en effet mais quel "besoin" ou quelle raison pourrait invoquer Dieu de punir de l'enfer éternel celui qui ne se met pas dans cette disposition d'esprit ? Si tu dis que c'est la condition sine qua none et vu que c'est lui qui a créé toutes les conditions, où est la logique dans ce dernier cas ?




C'est probablement similaire à une mère qui dit à son enfant que s'il touche au poêle à bois, il risque de se brûler très fort...

Sauf que la mère veut protéger l'enfant d'un danger extérieur qu'elle n'a pas créé. Dieu est lui l'auteur du danger qui menace l'homme. C'est donc très différent.

De plus le seul échappatoire n'est pas tant d'adorer Dieu mais de croire en lui premièrement, l'adoration vient en second. La menace de l'enfer étant le prétexte (invérifiable contrairement à l'enfant qui peut réellement se brûler). La question reste de savoir si avec ce qui s'apparente à un chantage (adoration ou enfer, au "choix"), Dieu est crédible ? Car en quoi l'adhésion à une religion est-elle sincère si elle réside dans la peur du châtiment. Si on travaille avec la logique, ici je ne vois rien de logique sauf à s'imaginer un Dieu assez diabolique pour jouer avec ses créatures à voir qui aura le plus ou moins peur...




Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 23:39

gerard2007 a écrit:
OlivierV a écrit:


Un martyr, dans le Coran, ce n'est pas quelqu'un qui donne sa vie pour ceux qu'il aime ?
un martyr dans le coran c'est celui ui enleve la vie a celui qu'Il n'aime pas

Shocked Ca c'est de la définition du martyr dit donc Suspect

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Lun 04 Juin 2018, 23:59

Allbatar a écrit:
gerard2007 a écrit:

un martyr dans le coran c'est celui ui enleve la vie a celui qu'Il n'aime pas

Shocked Ca c'est de la définition du martyr dit donc Suspect

bah oui !
un martyr chrétien est quelqu'un qui se laisse tuer à cause de sa foi
un martyr musulman est quelqu'un qui tue à cause de sa foi
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 00:09

rosarum a écrit:
Allbatar a écrit:


Shocked Ca c'est de la définition du martyr dit donc Suspect

bah oui !
un martyr chrétien est quelqu'un qui se laisse tuer à cause de sa foi
un martyr musulman est quelqu'un qui tue à cause de sa foi
part exemple Ahmed Merabet, «français, policier, musulman», tué par les frères Kouachi n'est il pas mort en martyr ? Part exemple un musulman en temps de guerre qui meurent ne meure t'il pas en martyr ? Si demain je m'interepose à une agression et me prend un coup fatal suis je un martyr ? Le resistant français quand il ce fais tuer quelque soit ça confession est il un martyr ? Quelqu'un quelque soit ça confession meurent en défendant une cause juste est il un martyr ? Il faut arrêter de regarder BFM TV.. Les amérindiens sont mort en martyr ect ect regarde la définition de martyr stp.

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 00:17

gerard2007 a écrit:
OlivierV a écrit:


Un martyr, dans le Coran, ce n'est pas quelqu'un qui donne sa vie pour ceux qu'il aime ?
un martyr dans le coran c'est celui ui enleve la vie a celui qu'Il n'aime pas
Soubhanallah cet apres midi je regardais un preche  sur la signification du martyr dans l'islam et le precheur a cite l'histoire du compagnon
Abdullah dhoul-Bijadayne al-Mouzni.qui voulait a tout prix mourir en martyr dans la bataille de Tabouk et demanda au prophete paix sur lui de prier pour lui afin qu'il soit exaucee  mais le prophete psl lui dit que le martyr dans l'islam n'etait pas seulement celui qui mourrait dans une bataille mais aussi ceux qui meurent pour plusieurs causes.Ce dernier mourrut D'ailleurs sur le chemin  de retour de la bataille de Tabouk d'une maladie grave et fut enterre par les mains du prophete lui meme

Il creusa lui-même la tombe de Dhil Bijadayne et dit à Omar et Abou Bakr (QDA) :
« Donnez-le moi! » Il le serra dans ses bras et pleura, ses larmes
mouillèrent le linceul et il dit: « Ô Allah! Je te prends comme témoin que
je suis satisfait de Dhil Bijadayne, alors sois satisfait de lui! »

A ce propos Dans un hadith Abou Hourayra (Qu'Allah soit satisfait de lui) dit , que le Prophète paix sur lui dit :
"Les martyrs sont de cinq types :
Celui qui a trouvé la mort à la suite d'une épidémie ;
Celui qui est décédé à la suite d'une maladie abdominale ;
Celui qui a succombé à une noyade;
Celui qui est mort sous les décombres ;
Et celui qui a péri en combattant pour la cause d’Allah."
Rapporte par Boukhari
Et aussi

"Celui qui a trouvé la mort suite à un incendie, celui qui succombe à une pleurésie et la femme qui meurt pendant sa grossesse sont considérés comme martyrs."
"Celui qui trouve la mort en défendant son droit usurpé est au nombre des martyrs."
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 00:22

SKIPEER a écrit:
gerard2007 a écrit:

un martyr dans le coran c'est celui ui enleve la vie a celui qu'Il n'aime pas
Soubhanallah cet apres midi je regardais un preche  sur la signification du martyr dans l'islam et le precheur a cite l'histoire du compagnon
Abdullah dhoul-Bijadayne al-Mouzni.qui voulait a tout prix mourir en martyr dans la bataille de Tabouk et demanda au prophete paix sur lui de prier pour lui afin qu'il soit exaucee  mais le prophete psl lui dit que le martyr dans l'islam n'etait pas seulement celui qui mourrait dans une bataille mais aussi ceux qui meurent pour plusieurs causes.Ce dernier mourrut D'ailleurs sur la route de retour de la bataille de Tabouk d'une maladie grave et fut enterre par les mains du prophete lui meme

Il creusa lui-même la tombe de Dhil Bijadayne et dit à Omar et Abou Bakr (QDA) :
« Donnez-le moi! » Il le serra dans ses bras et pleura, ses larmes
mouillèrent le linceul et il dit: « Ô Allah! Je te prends comme témoin que
je suis satisfait de Dhil Bijadayne, alors sois satisfait de lui! »

A ce propos Dans un hadith Abou Hourayra (Qu'Allah soit satisfait de lui) dit , que le Prophète paix sur lui dit :
"Les martyrs sont de cinq types :
Celui qui a trouvé la mort à la suite d'une épidémie ;
Celui qui est décédé à la suite d'une maladie abdominale ;
Celui qui a succombé à une noyade;
Celui qui est mort sous les décombres ;
Et celui qui a péri en combattant pour la cause d’Allah."
Rapporte par Boukhari
Et aussi

"Celui qui a trouvé la mort suite à un incendie, celui qui succombe à une pleurésie et la femme qui meurt pendant sa grossesse sont considérés comme martyrs."
"Celui qui trouve la mort en défendant son droit usurpé est au nombre des martyrs."
Salam alaykoum skipper précise leur quand même quand est ce que le musulman a le droit de combattre sinon ça va extrapolé dans tous les sens.. Rolling Eyes

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 00:24

gerard2007 a écrit:
« Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent ...

dieu par définition ayant tout , et n'ayant besoin de personne et de rien .
pourquoi après avoir crée l'univers a t'il eu se manque , a savoir se besoin d'être adoré ?

Pour la psychanalyste Katia Denard, cette soif inextinguible d’affection serait aussi une réaction à un ressenti infantile..Crying or Very sad

Pour  psychiatre et psychothérapeute Frédéric Fanget. Le problème, c’est le “par tout le monde”... » Vouloir être aimé de tous ne signifie-t-il pas aussi craindre d’être rejeté par un seul ?

Dieu aurait des problèmes psychologiques ?

pourquoi crée l'enfer , et vouloir attendre qu'il se remplisse ? et pour aller plus vite , nous mettre sur le dos  Satan ?
Machiavélique ?

quelle est la logique de ce dieu ?


DIEU n'a pas besoin de notre adoration ni de notre amour pour lui il dit exalte soit il dans un long hadith Qudussi :

Abu Dharr al-Ghifari rapporte que le Messager de Dieu , parmi les paroles qu'il relatait de son Seigneur (qu'il soit glorifié) a dit :
« Ô Mes serviteurs, Je me suis interdis l’injustice [ Zoulm ] à Moi-même et je l’ai rendue interdite entre vous : Ne soyez donc pas injustes les uns avec les autres.
Ô Mes serviteurs, vous êtes tous des égarés sauf celui que Je guide. Demandez-Moi donc de vous guider [ Houda ] et Je le ferai.
Ô Mes serviteurs, vous êtes tous affamés à l’exception de celui que Je nourris. Demandez-Moi donc votre nourriture et Je vous la donnerai.
Ô Mes serviteurs, vous êtes tous nus à l’exception de celui que Je revêts. Demandez-Moi donc de vous vêtir et Je le ferai.
Ô Mes serviteurs, vous commettez des fautes la nuit et le jour, et c’est Moi qui pardonne toutes les fautes. Demandez Mon pardon et Je vous l'accorderai.
Ô Mes serviteurs, vous ne sauriez réussir à me faire du tort : vous n’y parviendrai pas. Vous ne sauriez réussir à me rendre service : vous n’y parviendrez pas.
Ô Mes serviteurs, si les premiers et les derniers d’entre vous, si les hommes et les djinns parmi vous avaient dans le cœur, toute la piété [ Taqwa ] du plus pieux d’entre vous, cela n’ajouterai rien à Mon Royaume.

Ô Mes serviteurs, si les premiers et les derniers d’entre vous , si les hommes et les djinns parmi vous avaient dans le cœur, toute l’impiété [ Foujour ] du plus impie parmi vous, cela ne diminuerait en rien Mon Royaume.
Ô Mes serviteurs, si les premiers et les derniers d’entre vous, si les hommes et les djinns parmi vous, se tenaient tous sur une même terre, si tous me demandaient quelque faveur et si Je la donnais à tous ceux qui la demandent, cela ne diminuerait en rien ce que J’ai, pas plus que la mer dans laquelle on plonge une aiguille n’est diminuée de cela.

Ô Mes serviteurs, ce ne sont que vos oeuvres que Je recense pour vous. Ensuite, Je vous en rétribue. Que celui qui trouve le bien adresse ses louanges à Allah, mais que celui qui trouve autre chose ne s’en prenne qu’à Lui-même »
(Rapporté par Muslim et par at-Tirmidhi et Ibn Majah).
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 00:28

Allbatar a écrit:
SKIPEER a écrit:

Soubhanallah cet apres midi je regardais un preche  sur la signification du martyr dans l'islam et le precheur a cite l'histoire du compagnon
Abdullah dhoul-Bijadayne al-Mouzni.qui voulait a tout prix mourir en martyr dans la bataille de Tabouk et demanda au prophete paix sur lui de prier pour lui afin qu'il soit exaucee  mais le prophete psl lui dit que le martyr dans l'islam n'etait pas seulement celui qui mourrait dans une bataille mais aussi ceux qui meurent pour plusieurs causes.Ce dernier mourrut D'ailleurs sur la route de retour de la bataille de Tabouk d'une maladie grave et fut enterre par les mains du prophete lui meme

Il creusa lui-même la tombe de Dhil Bijadayne et dit à Omar et Abou Bakr (QDA) :
« Donnez-le moi! » Il le serra dans ses bras et pleura, ses larmes
mouillèrent le linceul et il dit: « Ô Allah! Je te prends comme témoin que
je suis satisfait de Dhil Bijadayne, alors sois satisfait de lui! »

A ce propos Dans un hadith Abou Hourayra (Qu'Allah soit satisfait de lui) dit , que le Prophète paix sur lui dit :
"Les martyrs sont de cinq types :
Celui qui a trouvé la mort à la suite d'une épidémie ;
Celui qui est décédé à la suite d'une maladie abdominale ;
Celui qui a succombé à une noyade;
Celui qui est mort sous les décombres ;
Et celui qui a péri en combattant pour la cause d’Allah."
Rapporte par Boukhari
Et aussi

"Celui qui a trouvé la mort suite à un incendie, celui qui succombe à une pleurésie et la femme qui meurt pendant sa grossesse sont considérés comme martyrs."
"Celui qui trouve la mort en défendant son droit usurpé est au nombre des martyrs."
Salam alaykoum skipper précise leur quand même quand est ce que le musulman a le droit de combattre sinon ça va extrapolé dans tous les sens.. Rolling Eyes
la legitme defense et le verset suivant que j'ai poste plusieurs fois dans ce forum est clair sur ce point :

Coran [22:39-40]
Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) - parce que vraiment ils sont lésés; et Dieu est certes Capable de les secourir. ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, - contre toute justice, simplement parce qu'ils disaient : "Dieu est notre Seigneur». - Si Dieu ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient démolis, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées où le nom de Dieu est beaucoup invoqué. Dieu soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Religion). Dieu est assurément Fort et Puissant,

Coran [2:190]
Combattez dans le sentier de Dieu ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes. Dieu n'aime pas les transgresseurs !


NB : mais je sais que rosarum sait tout ca mais il aime bien taquiner les musulmans du forum Wink
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 08:05

gerard2007 a écrit:

C'est probablement similaire à une mère qui dit à son enfant que s'il touche au poêle à bois, il risque de se brûler très fort...
tu trouves cela similaire ?
le poêle est la , il existe bien sous les yeux de l'enfant , il degage une chaleur
la mere l'avertis pour son bien et ne l'induit pas en erreur en lui mettant 6 poeles sous le nez , en lui disant choisis le bon
similaire est absurde  [/quote]

D'où sors-tu qu'il y aurait six poêles ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 08:10

petit-x a écrit:
OlivierV a écrit:


C'est probablement similaire à une mère qui dit à son enfant que s'il touche au poêle à bois, il risque de se brûler très fort...

Sauf que la mère veut protéger l'enfant d'un danger extérieur qu'elle n'a pas créé. Dieu est lui l'auteur du danger qui menace l'homme. C'est donc très différent.

De plus le seul échappatoire n'est pas tant d'adorer Dieu mais de croire en lui premièrement, l'adoration vient en second. La menace de l'enfer étant le prétexte (invérifiable contrairement à l'enfant qui peut réellement se brûler). La question reste de savoir si avec ce qui s'apparente à un chantage (adoration ou enfer, au "choix"), Dieu est crédible ? Car en quoi l'adhésion à une religion est-elle sincère si elle réside dans la peur du châtiment. Si on travaille avec la logique, ici je ne vois rien de logique sauf à s'imaginer un Dieu assez diabolique pour jouer avec ses créatures à voir qui aura le plus ou moins peur...





Mais toutes les religions parlent de l'enfer. Même le christianisme.

Et comment un croyant pourrait-il adorer Dieu s'il ne croit pas d'abord en lui ?

Et où donc vois-tu que Dieu jouerait avec ses créatures ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 08:14

rosarum a écrit:
Allbatar a écrit:


Shocked Ca c'est de la définition du martyr dit donc Suspect

bah oui !
un martyr chrétien est quelqu'un qui se laisse tuer à cause de sa foi
un martyr musulman est quelqu'un qui tue à cause de sa foi

Il y a certains chrétiens qui ont volontairement recherché le martyre. Comme les martyrs de Cordoue par exemple. Ce qui équivaut à un suicide me semble-t-il.

Et les croisés qui mourraient au combat étaient eux aussi considéré comme des martyrs...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
petit-x




MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 09:06

OlivierV a écrit:


Mais toutes les religions parlent de l'enfer. Même le christianisme.

En effet, mais il me semble que l'islam en fait tout de même un leitmotiv pesant.

Citation :
Et comment un croyant pourrait-il adorer Dieu s'il ne croit pas d'abord en lui ?

Oui mais pourquoi faut-il nécessairement passer par la croyance pour aller à l'adoration. Il me semble que pour un Dieu qui dit nous avoir créés uniquement pour qu'on l'adore il ne doit pas être difficile d'éviter cette étape de la croyance. Surtout que celui qui ne croit pas ne peut pas faire ce pour quoi il a été créé, adorer son créateur scratch  Tu me diras que celui qui a peur de l'enfer adorera plus complètement, sauf que l'enfer n'est réservé qu'aux mécréants. Mécréance qui peut venir d'ailleurs de l'impossibilité de croire en un tel Dieu  scratch Car l'homme est doué de raison et de logique...

Citation :
Et où donc vois-tu que Dieu jouerait avec ses créatures ?

Précisément parce que c'est la seule solution logique au mécanisme que j'ai cité plus haut. Résumons :

1. Dieu veut que nous l'adorions, mais pour l'adorer il faut croire en lui,
2. Il met pour cela en place un système basé sur la peur de l'enfer,
3. Mais, si pas de croyance pas d'adoration. C'est donc l'enfer assuré. C'est déjà illogique.
4. Supposons que nous passions l'étape de la croyance par peur, qu'est-ce qui ponctue le rythme de cette adoration : des obligations. Qu'est-ce qui oblige ? La peur du jugement donc du châtiment. Mais tu me diras que ça rend heureux aussi, oui mais mais ça ne rend pas logique.

Question finale : que veut Dieu ? Que nous l'adorions ou que nous ayons peur du Châtiment ?
Revenir en haut Aller en bas
petit-x




MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 09:33

OlivierV a écrit:
rosarum a écrit:


bah oui !
un martyr chrétien est quelqu'un qui se laisse tuer à cause de sa foi
un martyr musulman est quelqu'un qui tue à cause de sa foi

Il y a certains chrétiens qui ont volontairement recherché le martyre. Comme les martyrs de Cordoue par exemple. Ce qui équivaut à un suicide me semble-t-il.

Et les croisés qui mourraient au combat étaient eux aussi considéré comme des martyrs...

Pour les chrétiens, il me semble, seuls ceux qui vont à la mort pour leur foi sans défense sont des martyrs.
Les croisés pouvant se défendre ne sont pas considérés comme ayant subi le martyre.

Par contre chez les musulmans, il me semble encore, que tout musulman mort durant des combats est martyr. Il n'y avait qu'à écouter le bulletin d'information de la télé syrienne en français qui ne dénombrait pas les victimes des combats (civils ou combattants) mais les martyrs.

J'ai aussi entendu des algériens parler de leur père ou grand père morts pendant la guerre d'Algérie comme de martyrs.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 09:46

petit-x a écrit:
Les croisés pouvant se défendre ne sont pas considérés comme ayant subi le martyre.
j'aimerai bien connaitre  l'avis des chretiens de ce forum sur ce point precis
Citation :
J'ai aussi entendu des algériens parler de leur père ou grand père morts pendant la guerre d'Algérie comme de martyrs.

Pourquoi ? tu en doutes ?
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 10:10

petit-x a écrit:

Question finale : que veut Dieu ? Que nous l'adorions ou que nous ayons peur du Châtiment ?

Autant l'enfer est présent dans toutes les religions, autant dans chaque religion Dieu veut le bien pour les hommes.

Et chez le croyant lambda, la crainte de l'enfer est souvent similaire quelque soit la religion.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
petit-x




MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 10:20

SKIPEER a écrit:
petit-x a écrit:
Les croisés pouvant se défendre ne sont pas considérés comme ayant subi le martyre.
j'aimerai bien connaitre  l'avis des chretiens de ce forum sur ce point precis
Citation :
J'ai aussi entendu des algériens parler de leur père ou grand père morts pendant la guerre d'Algérie comme de martyrs.

Pourquoi ? tu en doutes ?

La question n'est pas là, la question se poste sur le sens du terme selon la confession religieuse. Est-ce que les enfants ou petits enfants chrétiens de français morts à Verdun appellent leurs parents des martyrs ? C'est tout.

Et je n'ai jamais entendu dire spécialement que Louis IX était mort en martyr. Mais sait-on jamais...
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 11:57

OlivierV a écrit:
rosarum a écrit:


bah oui !
un martyr chrétien est quelqu'un qui se laisse tuer à cause de sa foi
un martyr musulman est quelqu'un qui tue à cause de sa foi

Il y a certains chrétiens qui ont volontairement recherché le martyre. Comme les martyrs de Cordoue par exemple. Ce qui équivaut à un suicide me semble-t-il.

Et les croisés qui mourraient au combat étaient eux aussi considéré comme des martyrs...
trouve moi l'équivalent dans les évangiles . promesse du paradis en échange de la mort

verset 111 de la sourate 9 : « Certes, Allah a acheté des croyants, leurs âmes et leurs biens, en contrepartie il leur donne le Paradis. Ils doivent combattre dans le sentier d’Allah : ils tuent, et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’il a prise sur lui-même … Et qui est plus fidèle qu’Allah à son pacte ? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait : Et c’est là une réussite suprême pour vous. »

Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 12:32

gerard2007 a écrit:

trouve moi l'équivalent dans les évangiles . promesse du paradis en échange de la mort

verset 111 de la sourate 9 : « Certes, Allah a acheté des croyants, leurs âmes et leurs biens, en contrepartie il leur donne le Paradis. Ils doivent combattre dans le sentier d’Allah : ils tuent, et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’il a prise sur lui-même … Et qui est plus fidèle qu’Allah à son pacte ? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait : Et c’est là une réussite suprême pour vous. »


Il y a eu de nombreux chrétiens martyrs pour leur religion, tous les saints et leurs supplices, Saint-André, Sainte-Blandine, etc.

Autrement dit on a imposé le martyre à ces saints et ils ne l'ont pas écarté. C'est différent de tuer des hommes en pays étranger même si c'était pour délivrer le tombeau du Christ (croisades)
Il n'y a aucun encouragement dans les évangiles à tuer, au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 12:57

gerard2007 a écrit:

trouve moi l'équivalent dans les évangiles . promesse du paradis en échange de la mort



Si le grain de blé ne meurt...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 13:25

Lorsque la fin du monde viendra, tous les hommes sont martyrs, tous sauf ceux qui ont contraint le monde à prendre fin.

S'il y a la fin du monde c'est à cause de ceux qui ont fait passer en second plan la spiritualité et au premier plan la chair.

La chair c'est ne plus penser comme étant "esprit dans un corps de chair" car même si Jésus le dit si fort, 19 "dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison", car nous qui sommes "esprits emprisonnés dans notre corps de chair" il ne faut pas vivre selon la chair mais selon l'esprit, sauf que le temps passant, tout s'est aggravé, et les bons déjà partent, cela signifie qu'ils ne reviennent pas sur terre du fait qu'ils sont au Paradis, ils l'ont mérité, et de plus, "les bons" sur terre font les frais "des méchants" ces derniers n'hésitant pas à user de leurs armes pour les tuer, donc le temps passant, il ne reste plus que des méchants qui ont pris le dessus, les bons sont là mais sont soumis à la tendance, ils sont obligés de suivre la manière de penser des méchants parce que pour avancer il faut travailler et tout le reste passe en second plan, il est question de survie, il n'est plus question de vie, tout est une course pour l'argent et contre l'argent.


Comment les pauvres gens peuvent ils faire face à la déferlante ? Ils sont noyés dans l'iniquité, ne distinguent plus le bon du mauvais, le vrai du faux, et Jésus bien en amont est venu se porter caution pour "ces pauvres diables" pardonnés parce qu'ils ne sont pas fautifs, ils sont victimes d'une société déclinante, ils mourront donc en martyrs.

Il arrive un moment où sur terre cela ne sert à rien de se battre contre des moulins à vent, il vaut mieux rester sagement là où nous sommes, comme un éléphant qui marche lentement vers le pays où les éléphants meurent.

Il faut être sages, c'est le moment de philosopher, avant c'était déconseillé, il fallait dire la Bible avec sincérité dans l'optique de dire l'essentiel, mais là c'est trop tard, la tendance a tout entrainé dans sa chute mortelle.

Donc philosophez dans le sens relativisez, passez à l'essentiel d'une autre manière, pensez au bonheur familial, faites vous des priorités, et voyagez, prenez du bon temps, car tout est joué d'avance, et d'avance l'heure a sonnée et elle arrive maintenant à grand pas.

Il faut être heureux car être martyrs et face au Trône de Dieu, revêtus de ce blanc immaculé qui caractérise le pardon accordé, c'est être si près de Dieu avec tout le bonheur retrouvé.

C'est comme un rêve ce que je vous dis là, mais c'est comme rêver à un "pays merveilleux" ou Alice est une des invitée, c'est croire au Prince Charmant pour les rêveuses, les sentimentales, car Jésus est bien le plus beau de tous les Princes charmants que tous les livres de conte ont pu conter.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 14:22

OlivierV a écrit:
gerard2007 a écrit:

trouve moi l'équivalent dans les évangiles . promesse du paradis en échange de la mort



Si le grain de blé ne meurt...
tu plaisante , ou tu cherches juste a avoir le dernier mot
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 16:41

gerard2007 a écrit:
OlivierV a écrit:


Si le grain de blé ne meurt...
tu plaisante , ou tu cherches juste a avoir le dernier mot

A toi de voir...

Urbain II a écrit:
À tous ceux qui y partiront et qui mourront en route, que ce soit sur terre ou sur mer, ou qui perdront la vie en combattant les païens, la rémission de leurs péchés sera accordée. Et je l'accorde à ceux qui participeront à ce voyage, en vertu de l'autorité que je tiens de Dieu.
Quelle honte, si un peuple aussi méprisé, aussi dégradé, esclave des démons, l'emportait sur la nation qui s'adonne au culte de Dieu et qui s'honore du nom de chrétienne ! Quels reproches le Seigneur Lui-même vous adresserait si vous ne trouviez pas d'hommes qui soient dignes, comme vous, du nom de chrétiens !
Qu'ils aillent donc au combat contre les Infidèles – un combat qui vaut d'être engagé et qui mérite de s'achever en victoire –, ceux-là qui jusqu'ici s'adonnaient à des guerres privées et abusives, au grand dam des fidèles ! Qu'ils soient désormais des chevaliers du Christ, ceux-là qui n'étaient que des brigands ! Qu'ils luttent maintenant, à bon droit, contre les barbares, ceux-là qui se battaient contre leurs frères et leurs parents ! Ce sont les récompenses éternelles qu'ils vont gagner, ceux qui se faisaient mercenaires pour quelques misérables sous. Ils travailleront pour un double honneur, ceux-là qui se fatiguaient au détriment de leur corps et de leur âme. Ils étaient ici tristes et pauvres ; ils seront là-bas joyeux et riches. Ici, ils étaient les ennemis du Seigneur ; là-bas, ils seront ses amis !

Source : Foucher de Chartres, Historia Hierosolymitana,
dans Recueil des historiens des croisades, historiens occidentaux. Cité par M. Balard, A. Demurger, P. Guichard dans Pays d'Islam et monde latin Xe-XIIIe siècles. Hachette, Paris, 2000.

Bernard de Clairveau a écrit:
Pour les chevaliers du Christ, au contraire, c'est en toute sécurité qu'ils combattent pour leur Seigneur, sans avoir à craindre de pécher en tuant leurs adversaires, ni de périr, s'ils se font tuer eux-mêmes. Que la mort soit subie, qu'elle soit donnée, c'est toujours une mort pour le Christ : elle n'a rien de criminel, elle est très glorieuse. Dans un cas, c'est pour servir le Christ ; dans l'autre, elle permet de gagner le Christ lui-même : celui-ci permet en effet que, pour le venger, on tue un ennemi, et il se donne lui-même plus volontiers encore au chevalier pour le consoler. Ainsi, disais-je, le chevalier du Christ donne-t-il la mort sans rien redouter ; mais il meurt avec plus de sécurité encore : c'est lui qui bénéficie de sa propre mort, le Christ de la mort qu'il donne.
Car ce n'est pas sans raison qu'il porte l'épée : il est l'exécuteur de la volonté divine, que ce soit pour châtier les malfaiteurs ou pour glorifier les bons. Quand il met à mort un malfaiteur, il n'est pas un homicide, mais, si j'ose dire, un malicide. Il venge le Christ de ceux qui font le mal ; il défend les chrétiens. S'il est tué lui-même, il ne périt pas : il parvient à son but. La mort qu'il inflige est au profit du Christ ; celle qu'il reçoit, au sien propre. De la mort du païen, le chrétien peut tirer gloire, puisqu'il agit pour la gloire du Christ ; dans la mort du chrétien, la générosité du Roi se donne libre cours : il fait venir le chevalier à lui pour le récompenser. Dans le premier cas, le juste se réjouira en voyant le châtiment ; dans le second, il dira : "Puisque le juste retire du fruit de sa justice, il y a sans doute un Dieu qui juge les hommes sur la terre."

Source : Saint Bernard, De laude novae militiae, cité par Jean Richard,
dans L'Esprit de croisade, Paris, 1969


_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   Mar 05 Juin 2018, 18:50

OlivierV a écrit:
gerard2007 a écrit:

tu plaisante , ou tu cherches juste a avoir le dernier mot

A toi de voir...

Urbain II a écrit:
À tous ceux qui y partiront et qui mourront en route, que ce soit sur terre ou sur mer, ou qui perdront la vie en combattant les païens, la rémission de leurs péchés sera accordée. Et je l'accorde à ceux qui participeront à ce voyage, en vertu de l'autorité que je tiens de Dieu.
Quelle honte, si un peuple aussi méprisé, aussi dégradé, esclave des démons, l'emportait sur la nation qui s'adonne au culte de Dieu et qui s'honore du nom de chrétienne ! Quels reproches le Seigneur Lui-même vous adresserait si vous ne trouviez pas d'hommes qui soient dignes, comme vous, du nom de chrétiens !
Qu'ils aillent donc au combat contre les Infidèles – un combat qui vaut d'être engagé et qui mérite de s'achever en victoire –, ceux-là qui jusqu'ici s'adonnaient à des guerres privées et abusives, au grand dam des fidèles ! Qu'ils soient désormais des chevaliers du Christ, ceux-là qui n'étaient que des brigands ! Qu'ils luttent maintenant, à bon droit, contre les barbares, ceux-là qui se battaient contre leurs frères et leurs parents ! Ce sont les récompenses éternelles qu'ils vont gagner, ceux qui se faisaient mercenaires pour quelques misérables sous. Ils travailleront pour un double honneur, ceux-là qui se fatiguaient au détriment de leur corps et de leur âme. Ils étaient ici tristes et pauvres ; ils seront là-bas joyeux et riches. Ici, ils étaient les ennemis du Seigneur ; là-bas, ils seront ses amis !

Source : Foucher de Chartres, Historia Hierosolymitana,
dans Recueil des historiens des croisades, historiens occidentaux. Cité par M. Balard, A. Demurger, P. Guichard dans Pays d'Islam et monde latin Xe-XIIIe siècles. Hachette, Paris, 2000.

Bernard de Clairveau a écrit:
Pour les chevaliers du Christ, au contraire, c'est en toute sécurité qu'ils combattent pour leur Seigneur, sans avoir à craindre de pécher en tuant leurs adversaires, ni de périr, s'ils se font tuer eux-mêmes. Que la mort soit subie, qu'elle soit donnée, c'est toujours une mort pour le Christ : elle n'a rien de criminel, elle est très glorieuse. Dans un cas, c'est pour servir le Christ ; dans l'autre, elle permet de gagner le Christ lui-même : celui-ci permet en effet que, pour le venger, on tue un ennemi, et il se donne lui-même plus volontiers encore au chevalier pour le consoler. Ainsi, disais-je, le chevalier du Christ donne-t-il la mort sans rien redouter ; mais il meurt avec plus de sécurité encore : c'est lui qui bénéficie de sa propre mort, le Christ de la mort qu'il donne.
Car ce n'est pas sans raison qu'il porte l'épée : il est l'exécuteur de la volonté divine, que ce soit pour châtier les malfaiteurs ou pour glorifier les bons. Quand il met à mort un malfaiteur, il n'est pas un homicide, mais, si j'ose dire, un malicide. Il venge le Christ de ceux qui font le mal ; il défend les chrétiens. S'il est tué lui-même, il ne périt pas : il parvient à son but. La mort qu'il inflige est au profit du Christ ; celle qu'il reçoit, au sien propre. De la mort du païen, le chrétien peut tirer gloire, puisqu'il agit pour la gloire du Christ ; dans la mort du chrétien, la générosité du Roi se donne libre cours : il fait venir le chevalier à lui pour le récompenser. Dans le premier cas, le juste se réjouira en voyant le châtiment ; dans le second, il dira : "Puisque le juste retire du fruit de sa justice, il y a sans doute un Dieu qui juge les hommes sur la terre."

Source : Saint Bernard, De laude novae militiae, cité par Jean Richard,
dans L'Esprit de croisade, Paris, 1969

Urbain II , libere jerusalem .
uel rapport avec les martyrs du coran ou des l'evangiles ?
il promet le paradis aux chevalier ui tomberont martyr , il a du lire le coran " comment stimuler un homme , et l'envoyer au casse pipe "
Urbain n'est pas jesus

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sourate 51 Ad-Dariyat, 56   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sourate 51 Ad-Dariyat, 56
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les bienfaits de la Sourate Al Mulk
» Sourate Al Kawthar (108)
» Sourate An-Nur (24)
» Sourate An-Nas (114)
» Sourate Al Joumou'a (62)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: