Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Tolérance individuelle

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Tolérance individuelle   Dim 03 Juin 2018, 12:32

Rappel du premier message :

03.06.2018

On remarque que certains individus ont une très grande foi personnelle, parfois fondée sur une apparition de Jésus ou des expériences paranormales, mais cela ne les empêche pas de s'adresser à l'autre avec respect et tolérance.
Nous avons des exemples de musulmans et de chrétiens répondant à cette description sur le forum

D'autres dans les mêmes conditions se croient obligés par leur religion de convaincre l'autre de son erreur et emploie pour cela tous les moyens depuis la raison, la logique jusqu'à la dérision, la répétition, le men.songe, le recours à des faux, jusqu'à l'insulte.

Que vous inspirent ces remarques? Peut-on parler de fanatisme?
Ce fanatisme (ou cette foi?) atteint-il le résultat escompté de convertir?

_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Lun 04 Juin 2018, 15:30

Là vous touchez l'un des mots très importants m'ayant permis d'avoir un équilibre dans ma vie : TOLÉRANCE
En effet, c'est grâce à la tolérance que mon couple mixte a pu survivre.

Et plus généralement, le vivre-ensemble ne peut être possible qu'avec la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Lun 04 Juin 2018, 16:25

Invité a écrit:
Tonton a écrit:


voyons mon cher heureux bahou,

tu es en train de dire que c'est normal de laisser parler ses passions.

Allah est juste

sourate 90/10 :" 8. Ne lui avons Nous pas assigné deux yeux,

9. et une langue et deux lèvres?

10. Ne l'avons-Nous pas guidé aux deux voies


Nb celle du bien et celle du mal cher Tonton

Le juste et le bien consiste selon Dieu à ne pas faire 2 poids et 2 mesures.

Cette citation, devenu adage, vient du fait que certains commerçants n'utilisaient pas les mêmes poids dans la peser de leur marchandise car ils les changeaient en fonction de l'attachement qu'ils avaient à leur client.

De ce fait, si un chrétien mesure les contradictions du musulman, ou l'inverse, si un musulman mesure les contradictions du chrétien, la juste mesure est de prendre en compte, ses propres contradictions.

Or dans l'idée d'un Dieu qui décide par avance qui croira et qui ne croira, il y en a une évidente.

Ayant mal placé ma réponse, je recopie ce que j'ai dit avant :

Donc tu dis que c'est que Dieu qui décide qui croira et qui ne croira pas, n'est ce pas ?

je ne partage pas cette conception de Dieu parce qu'elle est en total contradiction avec un Dieu qui appelle à la repentance par miséricorde. C'est à dire qu'il donne une seconde chance, à ceux qui sont dans l'ignorance.

Donc, selon ce principe, tu ne peux pas dire que Dieu décide qui croira et qui ne croira pas.

Tu ne peux même plus parler du libre arbitre.

De plus, si selon toi, Dieu décide de qui croira et qui ne croira pas, alors pourquoi tu nous casses les pieds avec ta propagande salafiste ?

Tu attaques la falaise mon cher Bahou, cesse donc de ramer puisque tu dis que finalement, les dés sont jeté par avance.

Or, ce n'est pas du tout ce que nous nous disons, nous disons justement que nous n'avons pas à juger le mécréant puisqu'il peut changer le jour où Dieu décide de lui rendre visite ( Dieu choisit le jour ).

De ce fait, finalement, le prosélyte chrétien est bien plus logique que le tien, puisque selon nous, rien n'est joué d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Lun 04 Juin 2018, 16:26

marie-chantal a écrit:
Là vous touchez l'un des mots très importants m'ayant permis d'avoir un équilibre dans ma vie : TOLÉRANCE
En effet, c'est grâce à la tolérance que mon couple mixte a pu survivre.

Et plus généralement, le vivre-ensemble ne peut être possible qu'avec la tolérance.

et le dialogue.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Lun 04 Juin 2018, 16:35

Serena57 a écrit:
cailloubleu* a écrit:
03.06.2018

On remarque que certains individus ont une très grande foi personnelle, parfois fondée sur une apparition de Jésus ou des expériences paranormales, mais cela ne les empêche pas de s'adresser à l'autre avec respect et tolérance.
Nous avons des exemples de musulmans et de chrétiens répondant à cette description sur le forum

D'autres dans les mêmes conditions se croient obligés par leur religion de convaincre l'autre de son erreur et emploie pour cela tous les moyens depuis la raison, la logique jusqu'à la dérision, la répétition, le men.songe, le recours à des faux, jusqu'à l'insulte.

Que vous inspirent ces remarques? Peut-on parler de fanatisme?
Ce fanatisme (ou cette foi?) atteint-il le résultat escompté de convertir?

ton sujet m'interpelle car je me souvient d'une homélie du curé de ma paroisse qui parlait justement des personnes qui ont des "bons sentiments dégoulinants de mièvreries" ..... pour illustrer son propos il avait citer comme exemple d'un homme qui continué de donner une bière à son frère alcoolique car il avait peur de le vexer ou de ce fâcher avec lui ,alors qu'il savait que c'était mauvais pour lui....


et, même si c'est une parenthèse, qu'est ce que ce prêtre conseillait plutôt pour aider quelqu'un dans son alcoolisme ( ne pas donner de bière est évidant, mais c'est une réponse incomplète ) ?
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Lun 04 Juin 2018, 17:50

Tonton a écrit:
Serena57 a écrit:


ton sujet m'interpelle car je me souvient d'une homélie du curé de ma paroisse qui parlait justement des personnes qui ont des "bons sentiments dégoulinants de mièvreries" ..... pour illustrer son propos il avait citer comme exemple d'un homme qui continué de donner une bière à son frère alcoolique car il avait peur de le vexer ou de ce fâcher avec lui ,alors qu'il savait que c'était mauvais pour lui....


et, même si c'est une parenthèse, qu'est ce que ce prêtre conseillait plutôt pour aider quelqu'un dans son alcoolisme ( ne pas donner de bière est évidant, mais c'est une réponse incomplète )  ?

il faut l'accompagner évidement pour l'aider à s'en sortir, mais en aucun cas il faut l'aider à s'enfoncer indéfiniment ..... ce que je veux dire c'est que "brosser dans le sens du poils" les musulmans pour ne pas les vexer et paraitre "tolérant" vis à vis d'eux ce n'est pas leur rendre service .....
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Lun 04 Juin 2018, 18:07

Serena57 a écrit:

il faut l'accompagner évidement pour l'aider à s'en sortir, mais en aucun cas il faut l'aider à s'enfoncer indéfiniment ..... ce que je veux dire c'est que "brosser dans le sens du poils" les musulmans pour ne pas les vexer et paraitre "tolérant" vis à vis d'eux ce n'est pas leur rendre service .....

Je vais te dire quelque chose Serena. Je suis alcoolique. Abstinent, mais alcoolique.

Et ceux qui m'ont le plus aidé, m'ont le plus donné envie d'arrêter, m'ont donné cet espoir, ce sont ceux qui ont accepté de rester à mes côtés alors que je m'alcoolisais.

C'est tellement facile de dire qu'il ne faut pas donner d'alcool à un alcoolique. Tellement facile, tellement moral.

Ben non, ça ne marche pas comme ça. Si tu ne donnes pas le droit à un alcoolique d'être alcoolique, de souffrir de cette maladie, tu ne feras que l'enfoncer.

Maintenant, oser faire une comparaison entre cette maladie et une religion, c'est totalement scandaleux.

Tu as tout à fait le droit de souligner ce qui est inadmissible chez tel ou tel musulman. Mais tu n'as pas le droit d'enfermer l'Islam dans la conception que tu en as, et peut-être même dans l'expérience que tu en as...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Lun 04 Juin 2018, 18:25

Serena57 a écrit:
Tonton a écrit:


et, même si c'est une parenthèse, qu'est ce que ce prêtre conseillait plutôt pour aider quelqu'un dans son alcoolisme ( ne pas donner de bière est évidant, mais c'est une réponse incomplète )  ?

il faut l'accompagner évidement pour l'aider à s'en sortir, mais en aucun cas il faut l'aider à s'enfoncer indéfiniment ..... ce que je veux dire c'est que "brosser dans le sens du poils" les musulmans pour ne pas les vexer et paraitre "tolérant" vis à vis d'eux ce n'est pas leur rendre service .....

Savais tu que de part ma profession, j'ai pu aider toute sorte de gens dans leur difficulté . Des alcooliques, des exhibitionnistes, des pédophiles, bref, tout sorte de gens atteints de syndrome handicapant physiquement ou socialement.

Bon, je ne prétendrai pas avoir la recette miracle, bien évidement, au contraire même je dirai plutôt, mais le partage de mon expérience veux tu l'entendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Lun 04 Juin 2018, 18:31

OlivierV a écrit:
Serena57 a écrit:

il faut l'accompagner évidement pour l'aider à s'en sortir, mais en aucun cas il faut l'aider à s'enfoncer indéfiniment ..... ce que je veux dire c'est que "brosser dans le sens du poils" les musulmans pour ne pas les vexer et paraitre "tolérant" vis à vis d'eux ce n'est pas leur rendre service .....

Je vais te dire quelque chose Serena. Je suis alcoolique. Abstinent, mais alcoolique.

Et ceux qui m'ont le plus aidé, m'ont le plus donné envie d'arrêter, m'ont donné cet espoir, ce sont ceux qui ont accepté de rester à mes côtés alors que je m'alcoolisais.

C'est tellement facile de dire qu'il ne faut pas donner d'alcool à un alcoolique. Tellement facile, tellement moral.

Ben non, ça ne marche pas comme ça. Si tu ne donnes pas le droit à un alcoolique d'être alcoolique, de souffrir de cette maladie, tu ne feras que l'enfoncer.

Maintenant, oser faire une comparaison entre cette maladie et une religion, c'est totalement scandaleux.

Tu as tout à fait le droit de souligner ce qui est inadmissible chez tel ou tel musulman. Mais tu n'as pas le droit d'enfermer l'Islam dans la conception que tu en as, et peut-être même dans l'expérience que tu en as...

Exact, premièrement la comparaison est désobligeante, après attention !

on pourrait croire que ce prêtre à fait une comparaison entre un non catholique et un alcoolique, mais, on était pas là pour l'entendre. Serana ne fait que nous rapporter ce qu'elle entendu partiellement.

Ensuite, oui, tu as plutôt assez bien résumé l'accompagnement nécessaire : ne pas enfoncer la personne mais au contraire l'aider à s'auto revaloriser. Ça commence donc à considérer en premier, qu'elle a des choses à dire, et qu'il faut savoir l'écouter. C'est à dire qu'elle reste une " personne ".
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 08:55

Tonton a écrit:
marie-chantal a écrit:
Là vous touchez l'un des mots très importants m'ayant permis d'avoir un équilibre dans ma vie : TOLÉRANCE
En effet, c'est grâce à la tolérance que mon couple mixte a pu survivre.

Et plus généralement, le vivre-ensemble ne peut être possible qu'avec la tolérance.

et le dialogue.

Cela va de soi.
Une personne tolérante est forcément ouverte sur les autres cultures par les échanges du dialogue.

La tolérance c'est d'accepter l'autre comme il a voulu être, pas comme nous voulons qu'il soit, même avec nos propres enfants.
De cette manière, nous acceptons la différence comme un enrichissement personnel non pas comme une contrainte d'acceptation par la loi ou par sympathie ou par respect.

_________________
"Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 09:28

marie-chantal a écrit:
Tonton a écrit:


et le dialogue.

Cela va de soi.
Une personne tolérante est forcément ouverte sur les autres cultures par les échanges du dialogue.

La tolérance c'est d'accepter l'autre comme il a voulu être, pas comme nous voulons qu'il soit, même avec nos propres enfants.
De cette manière, nous acceptons la différence comme un enrichissement personnel non pas comme une contrainte d'acceptation par la loi ou par sympathie ou par respect.
La tolérance c'est accepter que puisse s'exprimer ce que tu désapprouves. 

Si tu ne fais pas d'effort sur toi même pour accepter l'expression de cette différence, alors ce n'est pas de la tolérance. Si tu approuves cette différence et la considère comme enrichissante, ce n'est pas non plus de la tolérance. Il faut être gêné, dérangé par cette différence pour être tolérant.

La tolérance c'est la vertu de ceux qui ne sont pas d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 09:46

Hubert-Aimé a écrit:
Si tu ne fais pas d'effort sur toi même pour accepter l'expression de cette différence, alors ce n'est pas de la tolérance.

Peux-tu développer ton idée. Peut-être par un exemple.

Hubert-Aimé a écrit:
Si tu approuves cette différence et la considère comme enrichissante, ce n'est pas non plus de la tolérance.

Comment cela ?

Hubert-Aimé a écrit:
Il faut être gêné, dérangé par cette différence pour être tolérant. La tolérance c'est la vertu de ceux qui ne sont pas d'accord.

Certes, je ne suis pas d'accord avec l'autre, mais pas du tout gênée ni dérangée.

_________________
"Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 09:51

Hubert-Aimé a écrit:
marie-chantal a écrit:


Cela va de soi.
Une personne tolérante est forcément ouverte sur les autres cultures par les échanges du dialogue.

La tolérance c'est d'accepter l'autre comme il a voulu être, pas comme nous voulons qu'il soit, même avec nos propres enfants.
De cette manière, nous acceptons la différence comme un enrichissement personnel non pas comme une contrainte d'acceptation par la loi ou par sympathie ou par respect.
La tolérance c'est accepter que puisse s'exprimer ce que tu désapprouves. 

Si tu ne fais pas d'effort sur toi même pour accepter l'expression de cette différence, alors ce n'est pas de la tolérance. Si tu approuves cette différence et la considère comme enrichissante, ce n'est pas non plus de la tolérance. Il faut être gêné, dérangé par cette différence pour être tolérant.

La tolérance c'est la vertu de ceux qui ne sont pas d'accord.

Tu as en parti raison mais la tolérance n'est pas la que si on n'est pas d'accord ce que tu viens de cité est la définition purement latine.
La définition à évoluer et veut dire aussi une attitude qui consiste à admettre chez autrui une manière de penser ou d'agir différente de celle qu'on adopte soi-même le fait de respecter la liberté d'autrui en matière d'opinions le fais de faire preuve de tolérance envers un individu différent une tolérance de ce qui est toléré, permis.

En gros a partir du moment que tu es différent de moi que ce soit par l'attitude la culture l'opinion je tolère mais ne suis pas forcement gêner outrager ou forcement en désaccord on peut tout simplement être différent et avoir de la tolérance avec cette différence.

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 10:22

marie-chantal a écrit:
Là vous touchez l'un des mots très importants m'ayant permis d'avoir un équilibre dans ma vie : TOLÉRANCE
En effet, c'est grâce à la tolérance que mon couple mixte a pu survivre.

Et plus généralement, le vivre-ensemble ne peut être possible qu'avec la tolérance.


Ce que les hommes appellent tolérance peut être intolérable pour Dieu.

Il y a deux poids deux mesures.

Le mariage entre hommes est tolérable pour les hommes, même plus, il a passé le seuil de la tolérance, mais de la normalité, et pensez vous que Dieu ne désapprouve pas le mariage gay ?
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 11:06

marie-chantal a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:
Si tu ne fais pas d'effort sur toi même pour accepter l'expression de cette différence, alors ce n'est pas de la tolérance.

Peux-tu développer ton idée. Peut-être par un exemple.

Hubert-Aimé a écrit:
Si tu approuves cette différence et la considère comme enrichissante, ce n'est pas non plus de la tolérance.

Comment cela ?

Hubert-Aimé a écrit:
Il faut être gêné, dérangé par cette différence pour être tolérant. La tolérance c'est la vertu de ceux qui ne sont pas d'accord.

Certes, je ne suis pas d'accord avec l'autre, mais pas du tout gênée ni dérangée.

Par exemple, ton fils est homosexuel. Ton mari et toi ne vous y attendiez pas. Passé la surprise de la nouvelle, votre fils vous présente son futur mari. Vous êtes un peu angoissé, mais vous l'accueillez, vous dinez, vous discutez, vous rigolez. Tout s'est bien passé. 

Finalement, ton mari n'a pas de problème avec cette situation, même s'il a toujours dit qu'un vrai couple c'est un homme et une femme et qu'il le pense encore. Le fait de voir son fils avec un homme ne le dérange pas. Il  voit même un coté moderne, un coté ouverture d'esprit. Avec fierté, il s'imagine raconter, à ses collègues de boulot, à quel point sa famille est ouverte et tolérante.

Par contre, pour toi, malgré l'accueil chaleureux que tu as eu envers le compagnon de ton fils, il y a quelque chose qui te gêne, qui te dérange. Au fond de toi, tu ne te fais pas à l'idée de cette union, tu y es opposé. Quand tu les vois se tenir la main, tu as le ventre qui se noue. A chaque fois, que tu en parles à tes amies, tu as les larmes qui te viennent aux yeux. Mais tu respectes le choix de ton fils, alors tu les accueilleras toujours chez toi avec le sourire.

Pour ton mari, c'est de l'indifférence, voire une richesse. Par contre, toi, tu dois faire un effort sur toi même pour pouvoir accepter cette situation. Pour ton mari, les repas de famille sont des moments de joie, tandis que pour toi c'est une épreuve pour rester digne et respectueuse.

Alors entre ton mari et toi, qui est celui qui est vraiment tolérant ?
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 11:14

Allbatar a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

La tolérance c'est accepter que puisse s'exprimer ce que tu désapprouves. 

Si tu ne fais pas d'effort sur toi même pour accepter l'expression de cette différence, alors ce n'est pas de la tolérance. Si tu approuves cette différence et la considère comme enrichissante, ce n'est pas non plus de la tolérance. Il faut être gêné, dérangé par cette différence pour être tolérant.

La tolérance c'est la vertu de ceux qui ne sont pas d'accord.

Tu as en parti raison mais la tolérance n'est pas la que si on n'est pas d'accord ce que tu viens de cité est la définition purement latine.
La définition à évoluer et veut dire aussi une attitude qui consiste à admettre chez autrui une manière de penser ou d'agir différente de celle qu'on adopte soi-même le fait de respecter la liberté d'autrui en matière d'opinions le fais de faire preuve de tolérance envers un individu différent une tolérance de ce qui est toléré, permis.

En gros a partir du moment que tu es différent de moi que ce soit par l'attitude la culture l'opinion je tolère mais ne suis pas forcement gêner outrager ou forcement en désaccord on peut tout simplement être différent et avoir de la tolérance avec cette différence.
La tolérance à l'ancienne, était une grâce, une faveur qu'une autorité faisait. On autorisait exceptionnellement ce qui n'était pas permis.

Puis il y a la tolérance philosophique, je crois que c'est voltaire qui l'énonce ainsi : je ne suis pas d'accord avec vous mais je me battrai pour que vous puissiez le dire.

Si la différence ne me dérange pas, cela prouve juste mon indifférence. 
Si la différence me dérange, mais que j'accepte son expression, cela prouve ma tolérance.

Il n'y a pas de tolérance quand il y a indifférence.
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 11:19

Hubert-Aimé a écrit:
Allbatar a écrit:


Tu as en parti raison mais la tolérance n'est pas la que si on n'est pas d'accord ce que tu viens de cité est la définition purement latine.
La définition à évoluer et veut dire aussi une attitude qui consiste à admettre chez autrui une manière de penser ou d'agir différente de celle qu'on adopte soi-même le fait de respecter la liberté d'autrui en matière d'opinions le fais de faire preuve de tolérance envers un individu différent une tolérance de ce qui est toléré, permis.

En gros a partir du moment que tu es différent de moi que ce soit par l'attitude la culture l'opinion je tolère mais ne suis pas forcement gêner outrager ou forcement en désaccord on peut tout simplement être différent et avoir de la tolérance avec cette différence.
La tolérance à l'ancienne, était une grâce, une faveur qu'une autorité faisait. On autorisait exceptionnellement ce qui n'était pas permis.

Puis il y a la tolérance philosophique, je crois que c'est voltaire qui l'énonce ainsi : je ne suis pas d'accord avec vous mais je me battrai pour que vous puissiez le dire.

Si la différence ne me dérange pas, cela prouve juste mon indifférence. 
Si la différence me dérange, mais que j'accepte son expression, cela prouve ma tolérance.

Il n'y a pas de tolérance quand il y a indifférence.

Ne pas Etre déranger ne veux pas dire Etre forcement indifférents..

Le gris n'existe pas ? Ce n'est pas toujours tout noir ou tout blanc !

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 11:28

Hubert-Aimé a écrit:
Alors entre ton mari et toi, qui est celui qui est vraiment tolérant ?

Si je pars de ton exemple, je te dirai que nous sommes les deux tolérants : lui dans l'indifférence et moi dans l'acceptation à contre-cœur, voir même hypocrite.

Mais dans la réalité, nous sommes tous les deux indifférents. Nous avons 3 enfants, tous majeurs, et chacun avec sa propre foi et croyance. Pourtant, aucun problème n'a surgit de ces différences parce que chacun accepte l'autre tel qu'il a voulu être.

_________________
"Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 11:30

Hubert-Aimé a écrit:


Par exemple, ton fils est homosexuel. Ton mari et toi ne vous y attendiez pas. Passé la surprise de la nouvelle, votre fils vous présente son futur mari. Vous êtes un peu angoissé, mais vous l'accueillez, vous dinez, vous discutez, vous rigolez. Tout s'est bien passé. 

Finalement, ton mari n'a pas de problème avec cette situation, même s'il a toujours dit qu'un vrai couple c'est un homme et une femme et qu'il le pense encore. Le fait de voir son fils avec un homme ne le dérange pas. Il  voit même un coté moderne, un coté ouverture d'esprit. Avec fierté, il s'imagine raconter, à ses collègues de boulot, à quel point sa famille est ouverte et tolérante.

Par contre, pour toi, malgré l'accueil chaleureux que tu as eu envers le compagnon de ton fils, il y a quelque chose qui te gêne, qui te dérange. Au fond de toi, tu ne te fais pas à l'idée de cette union, tu y es opposé. Quand tu les vois se tenir la main, tu as le ventre qui se noue. A chaque fois, que tu en parles à tes amies, tu as les larmes qui te viennent aux yeux. Mais tu respectes le choix de ton fils, alors tu les accueilleras toujours chez toi avec le sourire.

Pour ton mari, c'est de l'indifférence, voire une richesse. Par contre, toi, tu dois faire un effort sur toi même pour pouvoir accepter cette situation. Pour ton mari, les repas de famille sont des moments de joie, tandis que pour toi c'est une épreuve pour rester digne et respectueuse.

Alors entre ton mari et toi, qui est celui qui est vraiment tolérant ?

Tu as superbement exposé le problème et je crois que je serais dans la situation 2, déchirée. Mais en réfléchissant à ma réaction viscérale je me reprocherais de ne pas être tolérante et j'admirerais le côté cool de mon mari.

Oui j'en serais secrètement malade, et en pleine contradiction avec moi-même car je trouve l'homophobie abjecte, mais s'il s'agissait de mon fils j'aurais un gros chagrin.


_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 11:39

Allbatar a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

La tolérance à l'ancienne, était une grâce, une faveur qu'une autorité faisait. On autorisait exceptionnellement ce qui n'était pas permis.

Puis il y a la tolérance philosophique, je crois que c'est voltaire qui l'énonce ainsi : je ne suis pas d'accord avec vous mais je me battrai pour que vous puissiez le dire.

Si la différence ne me dérange pas, cela prouve juste mon indifférence. 
Si la différence me dérange, mais que j'accepte son expression, cela prouve ma tolérance.

Il n'y a pas de tolérance quand il y a indifférence.

Ne pas Etre déranger ne veux pas dire Etre forcement indifférents..

Le gris n'existe pas ? Ce n'est pas toujours tout noir ou tout blanc !
Oui il y a des nuances et des degrés.

La tolérance est belle justement parce qu'on accepte d'être dérangé.
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 11:44

marie-chantal a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:
Alors entre ton mari et toi, qui est celui qui est vraiment tolérant ?

Si je pars de ton exemple, je te dirai que nous sommes les deux tolérants : lui dans l'indifférence et moi dans l'acceptation à contre-cœur, voir même hypocrite.

Mais dans la réalité, nous sommes tous les deux indifférents. Nous avons 3 enfants, tous majeurs, et chacun avec sa propre foi et croyance. Pourtant, aucun problème n'a surgit de ces différences parce que chacun accepte l'autre tel qu'il a voulu être.
Je dirai que dans l'exemple tu fais preuve d'une tolérance, car tu surmontes quelque chose qui te dérange. Alors que pour ton mari, son attitude est une attitude de tolérance par rapport à la société qui est encore dérangée par les questions d'homosexualité.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 11:54

Hubert-Aimé a écrit:
Allbatar a écrit:


Ne pas Etre déranger ne veux pas dire Etre forcement indifférents..

Le gris n'existe pas ? Ce n'est pas toujours tout noir ou tout blanc !
Oui il y a des nuances et des degrés.

La tolérance est belle justement parce qu'on accepte d'être dérangé.
Exactement et aussi il y a je trouve de nos jours une tolerance intolerante. Exemple les chretiens sont crucifies et vu comme des integristes et etroits d'esprits s'ils ne partage simplement pas l'opinion public progressiste sur le mariage, lgbt et autre mais l'on enleve Jesus de noel dans un pay de culture chretienne pour ne pas offusquer les autres.. du communiste deguise quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 12:02

Hubert-Aimé a écrit:
marie-chantal a écrit:


Si je pars de ton exemple, je te dirai que nous sommes les deux tolérants : lui dans l'indifférence et moi dans l'acceptation à contre-cœur, voir même hypocrite.

Mais dans la réalité, nous sommes tous les deux indifférents. Nous avons 3 enfants, tous majeurs, et chacun avec sa propre foi et croyance. Pourtant, aucun problème n'a surgit de ces différences parce que chacun accepte l'autre tel qu'il a voulu être.
Je dirai que dans l'exemple tu fais preuve d'une tolérance, car tu surmontes quelque chose qui te dérange. Alors que pour ton mari, son attitude est une attitude de tolérance par rapport à la société qui est encore dérangée par les questions d'homosexualité.


Pour ma part, je dirais que la mère est tolérante, parce qu'elle essaie de surmonter un malaise face à la situation car n'oublions pas que tolérer c'est accepter malgré sa désapprobation.

Quant au père, il n'est pas tolérant parce qu'accepter sans encombre une situation c'est comme quiconque qui face à une situation ne se pose aucune question et approuve, c'est comme un père qui est devant un fils qui a épousé une femme, il est "normal".


Donc qui des deux a raison, la maman qui tolère ou le papa qui acquiesce ?
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 12:14

Aquilas** a écrit:


Quant au père, il n'est pas tolérant parce qu'accepter sans encombre une situation c'est comme quiconque qui face à une situation ne se pose aucune question et approuve, c'est comme un père qui est devant un fils qui a épousé une femme, il est "normal".


Donc qui des deux a raison, la maman qui tolère ou le papa qui acquiesce ?

Mais alors on peut dire que le père est libre de préjugés et que c'est pour cela qu'il ne souffre pas et qu'il ne réagit pas?

Paut-on dire à travers ces exemples que la tolérance est d'avoir des préjugés mais de les surmonter?

Si vous ne définissez pas le père comme tolérant, cela signifie qu'avoir des préjugés est une vertu puisqu'elle permet d'être tolérant.

J'ai quand même l'impression qu'il y a quelque chose qui coince du point de vue logique.


_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 12:15

Aquilas** a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Je dirai que dans l'exemple tu fais preuve d'une tolérance, car tu surmontes quelque chose qui te dérange. Alors que pour ton mari, son attitude est une attitude de tolérance par rapport à la société qui est encore dérangée par les questions d'homosexualité.


Pour ma part, je dirais que la mère est tolérante, parce qu'elle essaie de surmonter un malaise face à la situation car n'oublions pas que tolérer c'est accepter malgré sa désapprobation.

Quant au père, il n'est pas tolérant parce qu'accepter sans encombre une situation c'est comme quiconque qui face à une situation ne se pose aucune question et approuve, c'est comme un père qui est devant un fils qui a épousé une femme, il est "normal".


Donc qui des deux a raison, la maman qui tolère ou le papa qui acquiesce ?
Les deux ont raison d'être respectueux. Mais la situation est délicate et pénible pour la mère, alors qu'elle est agréable et facile pour le père.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 12:25

cailloubleu* a écrit:
Aquilas** a écrit:


Quant au père, il n'est pas tolérant parce qu'accepter sans encombre une situation c'est comme quiconque qui face à une situation ne se pose aucune question et approuve, c'est comme un père qui est devant un fils qui a épousé une femme, il est "normal".


Donc qui des deux a raison, la maman qui tolère ou le papa qui acquiesce ?

Mais alors on peut dire que le père est libre de préjugés et que c'est pour cela qu'il ne souffre pas et qu'il ne réagit pas?

Paut-on dire à travers ces exemples que la tolérance est d'avoir des préjugés mais de les surmonter?

Si vous ne définissez pas le père comme tolérant, cela signifie qu'avoir des préjugés est une vertu puisqu'elle permet d'être tolérant.

J'ai quand même l'impression qu'il y a quelque chose qui coince du point de vue logique.

Accepter ce que l'on est deja en parfaite accord, n'est pas vraiment de la tolerance du moins n'a aucun merite, c'est le lot de tous. La parfaite exemple de tolerance est Jesus il a accepter le pecheur mais non le peche,
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 12:33

cailloubleu* a écrit:
Aquilas** a écrit:


Quant au père, il n'est pas tolérant parce qu'accepter sans encombre une situation c'est comme quiconque qui face à une situation ne se pose aucune question et approuve, c'est comme un père qui est devant un fils qui a épousé une femme, il est "normal".


Donc qui des deux a raison, la maman qui tolère ou le papa qui acquiesce ?

Mais alors on peut dire que le père est libre de préjugés et que c'est pour cela qu'il ne souffre pas et qu'il ne réagit pas?

Paut-on dire à travers ces exemples que la tolérance est d'avoir des préjugés mais de les surmonter?

Si vous ne définissez pas le père comme tolérant, cela signifie qu'avoir des préjugés est une vertu puisqu'elle permet d'être tolérant.

J'ai quand même l'impression qu'il y a quelque chose qui coince du point de vue logique.



Alors pour l'analyse, la tolérance oui il s'agit de préjugés à surmonter car prenons un autre exemple, une mère qui marie son fils à une femme à la peau noire et qui accueille avec enthousiasme cette union quant au père il est à un degré d'acceptation muette, il affiche un sourire d'approbation qui laisse deviner un malaise transpirant toutefois devant ses préjugés sur les mariages mixtes.

Qui a raison cette fois, le père ou la mère ?

La mère qui est "normale" et le père qui est tolérant puisqu'il tolère une situation qui le dépasse lui.

Pour le cas des mariages gay, la mère est dépassée et tolère quant au père il juge la situation normale.

La mère est dépassée pourquoi ? Et le père est normal pourquoi ? dans le cas d'un mariage gay

et la mère est normale pourquoi ? Et le père est dépassé pourquoi ? dans le cas d'un mariage mixte.
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 12:34

Hubert-Aimé a écrit:
Aquilas** a écrit:


Pour ma part, je dirais que la mère est tolérante, parce qu'elle essaie de surmonter un malaise face à la situation car n'oublions pas que tolérer c'est accepter malgré sa désapprobation.

Quant au père, il n'est pas tolérant parce qu'accepter sans encombre une situation c'est comme quiconque qui face à une situation ne se pose aucune question et approuve, c'est comme un père qui est devant un fils qui a épousé une femme, il est "normal".

Donc qui des deux a raison, la maman qui tolère ou le papa qui acquiesce ?
Les deux ont raison d'être respectueux. Mais la situation est délicate et pénible pour la mère, alors qu'elle est agréable et facile pour le père.

Le père n'est pas dans une situation agréable.
Il n'avait pas voulu cette situation si c'était son choix, mais puisque son fils a voulu ainsi, eh bien soit!
Il prend donc une attitude d'indifférence.
Il n'a pas réagi violemment, ni banni son fils de la famille, il est donc tolérant !

_________________
"Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 12:38

Hubert-Aimé a écrit:
Aquilas** a écrit:
Pour ma part, je dirais que la mère est tolérante, parce qu'elle essaie de surmonter un malaise face à la situation car n'oublions pas que tolérer c'est accepter malgré sa désapprobation.

Quant au père, il n'est pas tolérant parce qu'accepter sans encombre une situation c'est comme quiconque qui face à une situation ne se pose aucune question et approuve, c'est comme un père qui est devant un fils qui a épousé une femme, il est "normal".

Donc qui des deux a raison, la maman qui tolère ou le papa qui acquiesce ?
Les deux ont raison d'être respectueux. Mais la situation est délicate et pénible pour la mère, alors qu'elle est agréable et facile pour le père.

Si la situation est pénible pour la mère, il faut qu'elle exorcise ses démons pour dire ce qui ne va pas dans cette situation qui la perturbe mais qu'elle accepte au nom de la communauté, pour faire plaisir, car tolérer c'est accepter malgré soi, donc si c'est malgré soi c'est pour les autres.

Si la situation est difficile à vivre pour la mère qui va toute sa vie montrer signe de rien mais souffrir en silence, il faut mettre le doigt sur cette souffrance afin ou qu'elle accepte comme le père ou qu'elle s'insurge contre le père pour vivre libre.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 13:09

Aquilas** a écrit:


Si la situation est pénible pour la mère, il faut qu'elle exorcise ses démons pour dire ce qui ne va pas dans cette situation qui la perturbe mais qu'elle accepte au nom de la communauté, pour faire plaisir, car tolérer c'est accepter malgré soi, donc si c'est malgré soi c'est pour les autres.


Si la situation est difficile à vivre pour la mère qui va toute sa vie montrer signe de rien mais souffrir en silence, il faut mettre le doigt sur cette souffrance afin ou qu'elle accepte comme le père ou qu'elle s'insurge contre le père pour vivre libre.

Attends elle ne va quand même pas divorcer le père parce que son fils est homosexuel. Et que va-t-elle faire avec son fils? Le bannir de sa vue?

Finalement la tolérance demande un effort mais une fois l'effort fait, incite à grandir.

Peut-on mettre toutes les tolérances sur le même plan? La tolérance religieuse ou raciale nous mettrait sur le chemin de la sagesse.

Quand à la tolérance envers l'homosexualité, je ne sais ce qui me donne des préjugés. La société ou la religion?

Pour moi le choix serait entre perdre mon fils et accepter sa vie. Je ne pourrais perdre mon fils.
Donc j'accepterais.
(Ouf! il n'est pas gay, je n'ai pas à choisir)


_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 13:23

marie-chantal a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:
Alors entre ton mari et toi, qui est celui qui est vraiment tolérant ?

Si je pars de ton exemple, je te dirai que nous sommes les deux tolérants : lui dans l'indifférence et moi dans l'acceptation à contre-cœur, voir même hypocrite.

Mais dans la réalité, nous sommes tous les deux indifférents. Nous avons 3 enfants, tous majeurs, et chacun avec sa propre foi et croyance. Pourtant, aucun problème n'a surgit de ces différences parce que chacun accepte l'autre tel qu'il a voulu être.

Je crois que tant qu'on ne le vie pas on ne peut pas savoir comment on réagirais.

Je ne me le souhaite pas.

Quand ça ne nous touche pas personnellement, je pense qu'on ne peut pas être impartial sur le fameux comportement que l'on aurais si c'étais nos propres enfants.

Que Dieu te facilite cette situation qui doit te faire des cheveux gris.

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 13:35

cailloubleu* a écrit:
Aquilas** a écrit:


Si la situation est pénible pour la mère, il faut qu'elle exorcise ses démons pour dire ce qui ne va pas dans cette situation qui la perturbe mais qu'elle accepte au nom de la communauté, pour faire plaisir, car tolérer c'est accepter malgré soi, donc si c'est malgré soi c'est pour les autres.


Si la situation est difficile à vivre pour la mère qui va toute sa vie montrer signe de rien mais souffrir en silence, il faut mettre le doigt sur cette souffrance afin ou qu'elle accepte comme le père ou qu'elle s'insurge contre le père pour vivre libre.

Attends elle ne va quand même pas divorcer le père parce que son fils est homosexuel. Et que va-t-elle faire avec son fils? Le bannir de sa vue?

Finalement la tolérance demande un effort mais une fois l'effort fait, incite à grandir.

Peut-on mettre toutes les tolérances sur le même plan? La tolérance religieuse ou raciale nous mettrait sur le chemin de la sagesse.

Quand à la tolérance envers l'homosexualité, je ne sais ce qui me donne des préjugés. La société ou la religion?

Pour moi le choix serait entre perdre mon fils et accepter sa vie. Je ne pourrais perdre mon fils.
Donc j'accepterais.
(Ouf! il n'est pas gay, je n'ai pas à choisir)


Il y a plusieurs problèmes qui se posent dans cette famille.

Il y a une mère qui n'a pas les mêmes idées que le père.

Sachant que dans un couple, chacun peut avoir ses propres idées, le tout est de pouvoir trouver un consensus afin de faire rejoindre les idées.

Dans ce couple, la mère va vivre le restant de ses jours avec une boule au ventre, et le père avec une entière liberté de bien être.

Le couple ne divorce pas, la mère reste avec ses préjugés qu'elle tolère, et le mari ne se doutant de rien de sa femme puisqu'elle tolère, et si elle tolère, rien ne transpire de son mal être.

Elle mourra de vieillesse cette mère et ses préjugés mourront avec elle, quant au père, il mourra aussi en croyant que toute sa vie son épouse était modèle et c'est vrai.

Mais dans le cas qui nous occupe, la mère est tolérante alors qu'elle aurait dû être en acceptation tout comme le père.

Et si c'est une autre mère tolérante qui elle ne peut plus faire face à sa tolérance et préfère se rendre libre de ses préjugés, elle pourrait divorcer effectivement, c'est possible.


Puisque tu parles de toi, je peux te parler de moi, moi je divorcerais.

Parce que rester c'est lutter, de son manque de liberté, de penser, et partir c'est être libre de tous ces préjugés puisqu'ils s'effacent avec le divorce.

Parce que rester c'est ne pas être franc car tolérer c'est un manque de franchise, car tolérer est homonyme avec tolérer (il y en a 2). mais le premier ne pas être franc avec soi c'est insupportable pour certains qui n'aiment que la sincérité, et ne pas "composer" avec les autres humains.

Le 2ème tolérer c'est l'antithèse du premier, c'est ne pas faire d'effort sur soi, c'est ce qu'on appelle "la tolérance", dur à expliquer puisque c'est subjectif mais est ce que tu comprends ce que je veux dire ?


Dans le 2ème "tolérer" on peut dire que le père du fils qui se marie avec un garçon, on peut dire qu'il est tolérant. Dans le sens où cet homme tolère tout, accepte tout, est ouvert à tout.

Toujours en exemple, je me propose, moi je suis ni du premier ni du deuxième "tolérer" car ni je ne peux passer outre ma liberté de penser ni je suis ouverte à tout.

Je suis une grande intolérante. Est ce que c'est une qualité ou un défaut ? Rolling Eyes


Sur le plan humain c'est un défaut, sur le plan spirituel c'est une qualité.

Mais comme je suis encore humaine, je suis tolérante car je ne critique pas, sauf quelquefois un peu, juste un peu, juste assez pour montrer que je ne tolère pas. (tolérer dans le sens d'accepter sans rien dire et non pas le 2ème tolérer (celui qui accepte tout et à contrario n'accepte rien parce que ce 2ème tolérer a son antithèse aussi).)
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 14:01

marie-chantal a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Les deux ont raison d'être respectueux. Mais la situation est délicate et pénible pour la mère, alors qu'elle est agréable et facile pour le père.

Le père n'est pas dans une situation agréable.
Il n'avait pas voulu cette situation si c'était son choix, mais puisque son fils a voulu ainsi, eh bien soit!
Il prend donc une attitude d'indifférence.
Il n'a pas réagi violemment, ni banni son fils de la famille, il est donc tolérant !
Je ne pense pas que j'ai fait cette description  du père. Je n'ai pas dis que le père prenait une attitude d'indifférence, mais qu'il était indifférent voire même content. Certes, il n'envisageait pas une telle situation, mais en la vivant il s'aperçoit qu'elle ne le dérange pas. C'est bien la mère qui, malgré ses gênes, adopte une attitude d'indifférence.

Si le père n'a aucune raison d'être violent, ce n'est pas le cas de la mère.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 14:26

Hubert-Aimé a écrit:


Si tu ne fais pas d'effort sur toi même pour accepter l'expression de cette différence, alors ce n'est pas de la tolérance. Si tu approuves cette différence et la considère comme enrichissante, ce n'est pas non plus de la tolérance. Il faut être gêné, dérangé par cette différence pour être tolérant.

La tolérance c'est la vertu de ceux qui ne sont pas d'accord.

Dans ce cas là la tolérance c'est le minimum c'est un début mais , l'objectif est le vivre ensemble il faut donc passer le stade de la tolérance et tenter l'acceptation ainsi que l'enrichissement grâce au différences .
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 14:29

Aquilas a écrit:
Dans ce couple, la mère va vivre le restant de ses jours avec une boule au ventre, et le père avec une entière liberté de bien être.

Le couple ne divorce pas, la mère reste avec ses préjugés qu'elle tolère, et le mari ne se doutant de rien de sa femme puisqu'elle tolère, et si elle tolère, rien ne transpire de son mal être.

Elle mourra de vieillesse cette mère et ses préjugés mourront avec elle, quant au père, il mourra aussi en croyant que toute sa vie son épouse était modèle et c'est vrai.

Tu es en plein roman fourirel

Quelle imagination!

Non écoute les couples ils discutent aussi, c'est la moindre des choses. Le couple de ton roman va très mal si ils ne peuvent discuter ensemble de leurs tolérances respectives.
Bon attention de terminer ces histoires de couple car le sujet est la tolérance ma chère Aquilas.




_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 14:33

Thedjezeyri14 a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:


Si tu ne fais pas d'effort sur toi même pour accepter l'expression de cette différence, alors ce n'est pas de la tolérance. Si tu approuves cette différence et la considère comme enrichissante, ce n'est pas non plus de la tolérance. Il faut être gêné, dérangé par cette différence pour être tolérant.

La tolérance c'est la vertu de ceux qui ne sont pas d'accord.

Dans ce cas là la tolérance c'est le minimum c'est un début mais , l'objectif est le vivre ensemble il faut donc passer le stade de la tolérance et tenter l'acceptation ainsi que l'enrichissement  grâce au différences .

D'accord avec Thedj et c'est ce que j'avais dit aussi, il faut dépasser sa gêne s'interroger sur le pourquoi de sa gène et progresser.

Si tu es aussi intolérant intérieurement au début qu'a´la fin il n'y a aucun progrès.


_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 14:57

marie-chantal a écrit:
Tonton a écrit:


et le dialogue.

Cela va de soi.
Une personne tolérante est forcément ouverte sur les autres cultures par les échanges du dialogue.

La tolérance c'est d'accepter l'autre comme il a voulu être, pas comme nous voulons qu'il soit, même avec nos propres enfants.
De cette manière, nous acceptons la différence comme un enrichissement personnel non pas comme une contrainte d'acceptation par la loi ou par sympathie ou par respect.

Oui entièrement d'accord avec toi.

Ça commence aussi d'abord à bien se connaître soi même, à savoir identifier la raison de ses choix afin de comprendre en quoi la démarche est avant tout personnelle pour ensuite accepter que tous n'auront pas la même.

C'est le rapport à la logique, ma logique n'est pas forcement la même que la tienne parce que je ne suis pas toi et tu n'es pas moi.

Tout ceci devient délicat dés qu'il s'agit de religions,en raison du rapport à la sacralité, car la démarche personnelle devient sacrée. Dans le respect, nous pourrions juste dire, j'ai fait ce choix en raison de ce que je suis, ce serait enrichissant. Mais, sans doute par crainte, et par une mauvaise connaissance finalement, autant de soi que de l'autre, le dialogue devient plutôt : tu devrais faire le même choix que moi.

Je pense, ce n'est qu'un point de vue, donc soumis à évolution, que c'est par crainte de l'enfer. Puis aussi, parce que l'on se construit autour de son opinion. On a " peur " de ne pas avoir fait le bon choix alors on forge son " soi " dans la comparaison avec l'autre, qui, en raison de cette peur, ne peut que se tromper parce que l'on souhaite avoir raison. C'est " humain ".

Moi, ma logique, pour le moment du moins, puisque je privilégie avant tout le rapport entre l'homme ou la femme et Dieu, est de penser que la pluralisme religieux n'a rien d'étonnant. C'est le reflet de la diversité des civilisations et même des personnes.

C'est à dire qu'en partant de la personne, et en me conformant aux textes, rien ne s'oppose à la relation entre l'homme et son Dieu, à partir du moment où l'on prend la décision de l'accepter. Dire que ce n'est pas qu'en fonction d'une civilisation, ou d'une identité sociale ou religieuse d'origine n'a rien de contradictoire avec ce que je trouve dans les textes.

Ainsi, si mon choix est personnel, c'est à dire protestant évangélique, je sais que c'est parce qu'il y a une correspondance entre le fonctionnement de cette église et moi même, ce que je recherche. Par exemple, c'est aussi en raison de mon rapport avec les autorités. Je n'ai pas besoin d'une structure hiérarchique pyramidale. J'aime pas que l'on me dise ce que j'ai à faire. A tord ou à raison ? ce n'est pas la question, je suis comme je suis.
Ainsi, c'est plus dans la correspondance de ma propre logique que je reste dans cette église. Par exemple, organiser des groupes d'études, permettre aux enfants d'avoir un espace le dimanche qui correspond davantage à ce qu'ils peuvent comprendre. Ça me paraît logique.

Mais, je n'idéalise pas pour autant cette église, je sais et vois bien aussi ses controverses. De ce fait, je n'ai pas de réaction négative non plus quand je vois les controverses des autres églises. Ce qui fait que je suis à l'aise partout. Ceci me permettant de découvrir l'autre plus facilement et de constater que finalement, l'objet de désaccord, si il est présent et important, n'est en réalité multiplié que par une mauvaise connaissance de l'autre et le fait d'avoir laissé libre court à son imagination.

Puis de constater que ce qui est merveilleux en Dieu aussi, et c'est donc pour moi le plus important, que malgré la différence, Dieu ne se refuse pas d'entrer en relation avec celui qui le recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 14:59

cailloubleu* a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


Dans ce cas là la tolérance c'est le minimum c'est un début mais , l'objectif est le vivre ensemble il faut donc passer le stade de la tolérance et tenter l'acceptation ainsi que l'enrichissement  grâce au différences .

D'accord avec Thedj et c'est ce que j'avais dit aussi, il faut dépasser sa gêne s'interroger sur le pourquoi de sa gène et progresser.

Si tu es aussi intolérant intérieurement au début qu'a´la fin il n'y a aucun progrès.

@thedj et Cailloubleu

Le but de la tolérance ce n'est pas dire que tout se vaut et que tout est magnifique !A vous lire, le tolérant serait quelqu'un qui n'aurait pas encore compris toute la beauté de ce qu'il n'approuve pas. 

la tolérance c'est accepter l'expression de la différence, du désaccord. La limite de la tolérance c'est la violence. Face à la violence, il est légitime d'être intolérant.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 15:03

cailloubleu* a écrit:
Aquilas a écrit:
Dans ce couple, la mère va vivre le restant de ses jours avec une boule au ventre, et le père avec une entière liberté de bien être.

Le couple ne divorce pas, la mère reste avec ses préjugés qu'elle tolère, et le mari ne se doutant de rien de sa femme puisqu'elle tolère, et si elle tolère, rien ne transpire de son mal être.

Elle mourra de vieillesse cette mère et ses préjugés mourront avec elle, quant au père, il mourra aussi en croyant que toute sa vie son épouse était modèle et c'est vrai.

Tu es en plein roman fourirel

Quelle imagination!

Non écoute les couples ils discutent aussi, c'est la moindre des choses. Le couple de ton roman va très mal si ils ne peuvent discuter ensemble de leurs tolérances respectives.
Bon attention de terminer ces histoires de couple car le sujet est la tolérance ma chère Aquilas.




Very Happy


Déformation professionnelle, les mathématiques m'ont donné le gout de tout analyser et comme rien ne se traduit par le mot "fin" parce qu'il faut envisager toutes les hypothèses, et puisque la dialectique entre dans le cadre de l'analyse algébrique, je suis comment te dire ……. exposant tous les cas de figure jusqu'à aboutir à l'Absolue vérité, un peu perfectionniste, tu vois le genre…. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 15:08

Hubert-Aimé a écrit:

@thedj et Cailloubleu

Le but de la tolérance ce n'est pas dire que tout se vaut et que tout est magnifique !A vous lire, le tolérant serait quelqu'un qui n'aurait pas encore compris toute la beauté de ce qu'il n'approuve pas. 

Où ai-je dit cela Hubert-Aimé? Tu me fais dire n'importe quoi. Ce n'est absolument pas le sujet.

Pour moi la tolérance c'est de ne pas être intolérant et comme nous sommes sur un forum être intolérant c'est s'incrire sur un forum religieux uniquement pour enfoncer l'autre en utilisant le men.songe et la mau.vaise foi et les citations frauduleuses et les vidéos bricolées, et l'insulte sous toutes ses formes.
C'était le sens de ce sujet.

Citation :
la tolérance c'est accepter l'expression de la différence, du désaccord. La limite de la tolérance c'est la violence. Face à la violence, il est légitime d'être intolérant.

ça de toute façon, y compris la violence verbale. On ne peut convaincre personne d'une vérité en lui faisant violence ou en lui men.tant.

_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 15:32

cailloubleu* a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

@thedj et Cailloubleu

Le but de la tolérance ce n'est pas dire que tout se vaut et que tout est magnifique !A vous lire, le tolérant serait quelqu'un qui n'aurait pas encore compris toute la beauté de ce qu'il n'approuve pas. 

Où ai-je dit cela Hubert-Aimé? Tu me fais dire n'importe quoi. Ce n'est absolument pas le sujet.

Pour moi la tolérance c'est de ne pas être intolérant et comme nous sommes sur un forum être intolérant c'est s'incrire sur un forum religieux uniquement pour enfoncer l'autre en utilisant le men.songe et la mau.vaise foi et les citations frauduleuses et les vidéos bricolées, et l'insulte sous toutes ses formes.
C'était le sens de ce sujet.

Citation :
la tolérance c'est accepter l'expression de la différence, du désaccord. La limite de la tolérance c'est la violence. Face à la violence, il est légitime d'être intolérant.

ça de toute façon, y compris la violence verbale. On ne peut convaincre personne d'une vérité en lui faisant violence ou en lui men.tant.
C'est ce que j'ai cru comprendre quand tu disais : "...il faut dépasser sa gêne s'interroger sur le pourquoi de sa gène et progresser. Si tu es aussi intolérant intérieurement au début qu'a´la fin il n'y a aucun progrès"

En réponse à thedj qui affirmait :" ...il faut donc passer le stade de la tolérance et tenter l'acceptation ainsi que l'enrichissement  grâce au différences"

J'ai cru que tu voyais la gêne comme illégitime, comme une manifestation invisible d'intolérance tandis que tu montrerais un visage tolérant.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   Mar 05 Juin 2018, 15:53

Hubert-Aimé a écrit:

C'est ce que j'ai cru comprendre quand tu disais : "...il faut dépasser sa gêne s'interroger sur le pourquoi de sa gène et progresser. Si tu es aussi intolérant intérieurement au début qu'a´la fin il n'y a aucun progrès"

En réponse à thedj qui affirmait :" ...il faut donc passer le stade de la tolérance et tenter l'acceptation ainsi que l'enrichissement  grâce au différences"

J'ai cru que tu voyais la gêne comme illégitime, comme une manifestation invisible d'intolérance tandis que tu montrerais un visage tolérant.

Non la gêne n'est pas illégitime, elle montre qu' on éprouve deux sentiments contradictoires en même temps, sinon il n'y aurait pas "gêne".
Cela demande donc un raisonnement avec soi-même pour voir de quel côté on penche finalement en étant sans pitié avec soi-même.
La gêne demande un éclaircissement. Il faut choisir son sentiment, on ne peut pas rester entre -deux sentiments éternellement.

Je ne suis pas tolérante naturellement, cela me demande beaucoup d'efforts.

Dans le domaine de la fraternité entre les religions je réfléchis depuis longtemps et j'ai pris ma décision de tolérance. Mais il y a d'autres sujets où je ne le suis pas.


_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tolérance individuelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tolérance individuelle
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La justice divine - individuelle et collective
» Foi collective ou foi individuelle ?
» élèves handicapés, aide individuelle et aide mutualisée
» Fiche individuelle de renseignements pour l' Oral SAENES Externe
» photo individuelle de l'enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: