Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Sourate 4 verset 157

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 15:10

13-06-2018

Allah :
157." et à cause de leur parole nous avons vraiment tué le Christ  Jésus  fils de Marie  le Messager d'Allah or  ils ne l'ont ni tué ni crucifié  mais ce n'était qu'un faux semblant et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude  ils n'en ont aucune connaissance certaine  ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué "


Mohamed Chiadmi : 157. et également pour avoir dit : "Nous avons tué le Messie, Jésus, fils de Marie, prophète de Dieu", alors qu'ils ne l'ont point tué et qu'ils ne l'ont point crucifié, mais ont été seulement victimes d'une illusion, car même ceux qui se sont livrés ensuite à des controverses à son sujet sont encore réduits, faute de preuves, à ce simples conjectures. En réalité, ils ne l'ont point tué.


Aquilas interpr : et à cause de leur parole (des Juifs pharisiens) nous (Juifs) sommes face à cette lourde réalité (vraiment) d'avoir tué Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager de Dieu.... mais ils ne l'ont ni tué ni crucifié le Messager de Dieu attendu  (1/ traduction de lahoum = "eux" et choubbiha = "sembler" donc = il nous semble.) mais il nous semblait l'être (2/ en prenant les mots "faux semblant" qui ont toujours été là = illusion d'avoir été Messager de Dieu) mais il donnait l'illusion de l'être et ceux qui ont parlé à son propos ne savent véritablement pas face à leur incertitude, ils ne savent rien en somme, mais il ne font que suivre l'avis général, le sentiment général qu'ils ne l'ont certainement pas tué.


sans les annotations entre parenthèses


Aquilas interpr :
et à cause de leur parole (des Juifs pharisiens) nous (Juifs) sommes face à cette lourde réalité  d'avoir tué Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager de Dieu.... mais ils ne l'ont ni tué ni crucifié le Messager de Dieu attendu  mais il nous semblait l'être ou il donnait l'illusion de l'être et ceux qui ont parlé à son propos ne savent véritablement pas face à leur incertitude, ils ne savent rien en somme, mais il ne font que suivre l'avis général, le sentiment général qu'ils ne l'ont certainement pas tué.
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 15:31

Cependant, la méditation du Coran et la compréhension de ses sens nécessitent inévitablement la connaissance de la langue arabe, celle que Dieu a choisi pour Se révéler à l’humanité : « C’est ainsi que nous avons révélé ce Coran en langue arabe, en y multipliant les menaces, afin de susciter chez les hommes la crainte de Dieu ou de les pousser à en méditer le sens. » (20/113)

Comprendre le Coran passe alors par la maîtrise parfaite de la langue arabe, ce qui est une entreprise difficile, car même les arabophones les plus avertis peuvent connaître des difficultés à l’appréhension du Texte coranique. Par ailleurs, bon nombre de musulmans ne sont pas arabes et n’ont pas accès à la langue originelle du Coran.

Suivant le principe : « ce qui ne peut être saisi totalement ne peut être délaissé entièrement », les traductions sont donc indispensables à la compréhension du Texte sacré.

Inimitable et unique, le verbe arabe ne peut être traduit dans toutes ses dimensions ; néanmoins, la traduction permet d’accéder à la compréhension au moins partielle de la Parole divine.

J’ai eu à lire bon nombre de traductions en langue française ; aucune ne m’a jamais vraiment satisfaite. Les éditions Tawhid présentant cette nouvelle traduction du Professeur Mohammed Chiadmi, j’ai rapidement observé la distinction et la profondeur du travail entrepris. À mon sens, cette traduction est un véritable trésor avec tout ce que ce terme renferme de profondeur, de grandeur et de minutie. Il demeure indéniable que le traducteur a fourni un travail des plus sérieux et des plus difficiles aussi ; que Dieu l’en récompense et qu’Il place son travail sur la balance de ses bonnes œuvres.

Les recommandations que je porte à l’égard de ce présent travail reposent sur de nombreux éléments.

Avant tout, Mohammed Chiadmi n’a pas sacrifié la langue française au privilège de la syntaxe arabe. Le style est raffiné, la langue soutenue et le choix des mots se veut particulièrement en accord avec ceux de la langue arabe du moins, il s’en approche au maximum.

De plus, le traducteur s’est efforcé de privilégier le sens du verset en sélectionnant parfois deux ou trois termes français afin d’exprimer un seul mot arabe, comprenant ainsi que la traduction littérale trahirait le sens du verbe.

Le travail a été approfondi par l’étude de plusieurs exégèses, notamment celles d’at–Tabarî et d’ibn Kathîr, réputés être des spécialistes en la matière. Plusieurs approches ont été étudiées et n’ont été retenues que les plus convaincantes et les plus fidèles à l’esprit du Texte coranique. Ainsi cette traduction est-elle celle qui se rapproche le plus de la compréhension juste du Coran, tant au niveau de son vocabulaire que de ses sens.

Par ailleurs, le traducteur a passé en revue les traductions déjà existantes afin de tirer profit des réalisations précédentes.

Dans la majeure partie des cas, le traducteur s’est attaché à la tradition orthodoxe (ahl as-sunna wa al-jamâ‘a) pour la description de l’invisible, et notamment de Dieu à travers Ses attributs. Il se distingue en cela des traductions de certains orientalistes souvent moins scrupuleux sur l’appréhension du Sacré.

Si ces quelques raisons parmi tant d’autres m’ont poussé à préférer cette traduction à toute autre, il faut cependant rester réaliste : la justesse de cette traduction ne fait pas oublier qu’il s’agit du travail d’un homme, aussi méritant et appliqué soit-il.


Il demeure parfois difficile, même dans cette traduction, de pouvoir traduire avec pertinence et précision certains termes. En cela, le travail présenté ici peut connaître des limites et mérite à être encore amélioré et c'est pour cela que j'utilise plusieurs Coran et que je compare avec des linguistes Arabe/Francais pour comprendre le sens.


Si je loue ce travail, je n’oublie pas qu’il peut être sujet à l’erreur ou au manque, comme toute œuvre humaine.

Il serait d’ailleurs impossible de trouver une traduction du Coran dénuée d’imperfection. En cela, l’œuvre du Créateur se distingue fondamentalement et définitivement de l’ébauche de la créature.

Dieu le rappelle dans Ses versets : « Peut-on comparer Celui qui crée à celui qui ne peut rien créer ? Ne saisissez-vous donc pas la différence ? » (16/17)

Ne comprend tu donc pas Aquilas que cela ne fonctionne que pour le Coran en langue arabe et non quelque soit la traduction quel soit plus acces sur le sens qui respecte la langue dans laquelle cela ratérira  ou quel soit plus accès sur le littéraire.

Par ailleurs, l’étude du Coran ne peut se dissocier d’une connaissance de la vie du Prophète (PSL). Ce dernier représente l’expression vivante du Coran. Sa vie a évolué au gré des révélations successives ; elle est en ce sens l’application la plus concrète du Message. En outre, elle définit, éclaircit et complète les versets divins. Parfois même, le Verbe de Dieu nécessite une explication ou une légitimité qu’on retrouve dans la vie du Prophète (sîra).

Sira conseillé

La vie de Muhammad d'après Etienne Dinet et Sliman Ben Ibrahim

Par exemple, on pourrait mal comprendre le verset suivant : « À ceux qui engagent avec toi une polémique au sujet de Jésus, à présent que tu es bien informé, propose ce qui suit : “Appelons nos enfants et les vôtres, nos femmes et les vôtres, joignons-nous tous à eux et adjurons Dieu de maudire ceux d’entre nous qui sont les menteurs.” » (3/61). Si d’aucuns, dans la précipitation, pourraient s’accorder à croire que l’islam rejette toute autre croyance, il convient de rappeler les circonstances de la révélation de ce verset : le Prophète avait reçu une délégation chrétienne venue le questionner au sujet de l’islam. Durant ce séjour, ils furent reçus avec tous les honneurs et étaient hébergés à la mosquée dans laquelle une tente avait été élevée pour qu’ils puissent prier selon leurs propres traditions religieuses. Contre toute attente, ces chrétiens ne provoquèrent qu’une polémique stérile tout en abusant de l’hospitalité du Prophète. Ils refusèrent de prendre au sérieux le Message coranique et le dénigrèrent. Le verset fut alors révélé pour mettre fin à la polémique et réconforter le Prophète.

Pour conclure, il convient de rappeler que l’étude intellectuelle du Coran se conjugue à l’acte d’adoration. Lire le Coran, c’est à la fois l’étudier et invoquer Dieu. En ce sens, le lecteur doit se sentir totalement concerné par les injonctions et les enseignements coraniques. Il doit prendre conscience que le discours lui est proprement adressé, qu’à chaque fois qu’il lit un verset, il s’approche de son Seigneur. Au-delà d’un texte scientifique ou littéraire, le Coran est un appel à qui veut l’écouter et le suivre. Il interpelle les consciences, avertit et annonce, éduque et instruit. Certes, il contient des vérités scientifiques qui défient les intelligences, il établit des règles sociales et politiques qui interpellent notre humanisme, il conserve la mémoire historique à travers les histoires des peuples et des prophètes qu’aucune révélation n’avait jamais contenue. Cependant, tous ces aspects ne sont que des éléments secondaires de la vocation du Message : le Coran est le Livre de Dieu déployé pour appeler, éclairer et guider le cœur des hommes. Il est la Lumière avec laquelle les hommes s’éclairent pour suivre la Voie et le témoin de nos propres personnes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

D'ailleurs sur le site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous pouvez télécharger les coran conseiller par conscience soufie

Coran bilingue arabe/français

− Denise Masson (traduction revue par Sobhi Saleh).
− Abdallah Penot (Ed.Alif)
− Mohamed Chiadmi (Ed.Tawhid)
− Jacques Berque (Ed. Albin Michel)

De plus si vous acheter c'est coran et que vous apprenez l'arabe en parallèle vous pouvez apprendre et vérifier par vous même le contenu.

J'en appelle a votre intelligence et honnêté intellectuel ne suivez pas une personne capable de dire cela tous en sachant pertinemment qu'elle ne comprend pas l'arabe et n'est pas capable de vérifier ce qu'elle avance.

Aquilas** a écrit:
Tout le monde sait que Allah me parle et me guide. (désolée Mohamed Chiadmi, je suis plus érudite que toi, cela va de soi, tu comprends, même si tu es mort, tu auras mon message)

Je suis là uniquement pour cela, c'est mon travail.


Et il est fâcheux de voir la vérité détournée.

Je veille donc à ce que vous soyez face à la vérité et éloignés du men songe.


C'est pour ton bien aussi Allbatar, que tu ne te fasses pas duper, que tu ne sois pas égaré.

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 15:43

Mohammed Chiadmi a écrit le coran a fait paraitre "son Coran" en octobre 2007 au prix FNAC de 25 €.


La version en ligne en format JPG est téléchargeable mais non imprimable, seulement consultable en ligne.

On ne peut pas non plus copier des versets pour les coller.


Ce monsieur, dans sa précipitation, et avide de toucher des royalties de son livre, a oublié que se révèle sa cupidité face à vouloir faire le bien autour de lui.


Ce n'est pas un gage de spiritualité que d'avoir fait des études ni même d'avoir été professeur des écoles.

Un cursus ne donne pas pour autant à la personne "un lot de sainteté".

Il y a mille savants bien plus intelligents que lui athées.

Mais profiter d'une opportunité pour avoir de l'argent une fois à la retraite, ce n'est pas non plus un gage de sérieux et cette propagande que tu fais Allbatar est à l'encontre de la Volonté de Dieu.

Je vais copier ce texte dans l'autre sujet que j'ai ouvert, tout comme toi tu l'as copié ici et là bas, mais que l'on ne dise pas de moi que je trolle, je ne fais que suivre ton exemple.
Revenir en haut Aller en bas
petit-x




MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 15:46

Allbatar a écrit:
C

Inimitable et unique, le verbe arabe ne peut être traduit dans toutes ses dimensions ;


C'est impossible, aucune langue n'explore des mondes interdits aux autres langues. C'est humainement im-po-ssi-ble. Ou alors il faut expliquer pourquoi et comment.

Citation :
néanmoins, la traduction permet d’accéder à la compréhension au moins partielle de la Parole divine.

Il serait bon d'expliquer quelle est cette dimension accessible aux seules arabophones qui demeure incommunicable aux autres simples mortels.

Les arabophones sont-ils des surhommes ? Des privilégiés du seul fait linguistique ?

Absurde !



Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 15:57

petit-x a écrit:
Allbatar a écrit:
C

Inimitable et unique, le verbe arabe ne peut être traduit dans toutes ses dimensions ;


C'est impossible, aucune langue n'explore des mondes interdits aux autres langues. C'est humainement im-po-ssi-ble. Ou alors il faut expliquer pourquoi et comment.

Citation :
néanmoins, la traduction permet d’accéder à la compréhension au moins partielle de la Parole divine.

Il serait bon d'expliquer quelle est cette dimension accessible aux seules arabophones qui demeure incommunicable aux autres simples mortels.

Les arabophones sont-ils des surhommes ? Des privilégiés du seul fait linguistique ?

Absurde !




Va dire ca au traducteur qui traduise du francais dans une autre langue

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 16:01

Aquilas** a écrit:
Mohammed Chiadmi a écrit le coran a fait paraitre "son Coran" en octobre 2007 au prix FNAC de 25 €.


La version en ligne en format JPG est téléchargeable mais non imprimable, seulement consultable en ligne.

On ne peut pas non plus copier des versets pour les coller.


Ce monsieur, dans sa précipitation, et avide de toucher des royalties de son livre, a oublié que se révèle sa cupidité face à vouloir faire le bien autour de lui.


Ce n'est pas un gage de spiritualité que d'avoir fait des études ni même d'avoir été professeur des écoles.

Un cursus ne donne pas pour autant à la personne "un lot de sainteté".

Il y a mille savants bien plus intelligents que lui athées.

Mais profiter d'une opportunité pour avoir de l'argent une fois à la retraite, ce n'est pas non plus un gage de sérieux et cette propagande que tu fais Allbatar est à l'encontre de la Volonté de Dieu.

Je vais copier ce texte dans l'autre sujet que j'ai ouvert, tout comme toi tu l'as copié ici et là bas, mais que l'on ne dise pas de moi que je trolle, je ne fais que suivre ton exemple.

Un livre coûtent de l'argent de plus si tu prend des matière les moins chére qualité prix le prix sera de 14 euros minimum chez l'editeur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et oui la matière ce paye !

Te souviens tu de ce que dis Jésus sur ce qui souille l'homme ?

C'est bien la médisance part exemple ?


_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 16:05

Allbatar a écrit:
Aquilas** a écrit:
Mohammed Chiadmi a écrit le coran a fait paraitre "son Coran" en octobre 2007 au prix FNAC de 25 €.


La version en ligne en format JPG est téléchargeable mais non imprimable, seulement consultable en ligne.

On ne peut pas non plus copier des versets pour les coller.


Ce monsieur, dans sa précipitation, et avide de toucher des royalties de son livre, a oublié que se révèle sa cupidité face à vouloir faire le bien autour de lui.


Ce n'est pas un gage de spiritualité que d'avoir fait des études ni même d'avoir été professeur des écoles.

Un cursus ne donne pas pour autant à la personne "un lot de sainteté".

Il y a mille savants bien plus intelligents que lui athées.

Mais profiter d'une opportunité pour avoir de l'argent une fois à la retraite, ce n'est pas non plus un gage de sérieux et cette propagande que tu fais Allbatar est à l'encontre de la Volonté de Dieu.

Je vais copier ce texte dans l'autre sujet que j'ai ouvert, tout comme toi tu l'as copié ici et là bas, mais que l'on ne dise pas de moi que je trolle, je ne fais que suivre ton exemple.

Un livre coûtent de l'argent de plus si tu prend des matière les moins chére qualité prix le prix sera de 14 euros minimum chez l'editeur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et oui la matière ce paye !

Te souviens tu de ce que dis Jésus sur ce qui souille l'homme ?

C'est bien la médisance part exemple ?


Ce qui souille l'homme c'est la cupidité car la Parole de Dieu est gratuite, la preuve, tout le monde peut avoir accès gratuitement au Coran sur internet, il n'y a que ce monsieur et ceux qui lui ressemble qui font payer.

J'interprète tout le Coran à celui qui le veut gratuitement, mais encore il faut accepter cela "d'une femme" et "juive de naissance par son père" et "chrétienne" de "culture française" née à Tunis.


Si vous le voulez je le fais tout comme Mohamed Chiadmi, mais la différence en ce qui me concerne, c'est que Dieu me guide pour vous énoncer la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 16:08

petit-x a écrit:


Il serait bon d'expliquer quelle est cette dimension accessible aux seules arabophones qui demeure incommunicable aux autres simples mortels.

Les arabophones sont-ils des surhommes ? Des privilégiés du seul fait linguistique ?

Absurde !




Je ne sais pas si c'est le cas pour les autres langues ( je suppose que c'est le cas pour certaine) mais , en arabe on peut retracer le sens et L'histoire du mot à travers ses lettres ainsi , pour chaque mot on peut se retrouver avec au moins 10 sens et une fois qu'on choisis un sens avec lesquels des 10 sens du prochain mot devrait on le relier ?? Calcule donc , les probabilités ... c'est énorme !! C'est exactement cela qui a donné naissance à plusieurs école de pensée et plusieurs Mufasir pourtant les califes ont en quelque sorte restreint le sens des mots on le remarquee en comparant les nouveaux dictionnaire avec les anciens ..... le problème des traduction français c'est que parmi les centaines de possibilité elle en impose une seul c'est donc , encore plus restreint que les versions des califes .
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 16:12


Thedjezeyri14 entre ce que Dieu a dit et Mohamed Chiadmi par exemple, il y a un fossé.

Allah Sourate 65 - verset 4 - "Si vous avez des doutes à propos (de la période d'attente) de vos femmes qui n'espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses ."



Mohamed Chiadmi (Ed.Tawhid) Sourate 65 - verset 4 - La période d'attente pour celles de vos femmes qui ont atteint l'âge de la ménopause sera de trois mois, pour plus de sureté. Il en est de même pour celles qui n'ont pas encore atteint l'âge de la puberté. Quant à celles qui sont enceintes, la période de viduité prendra fin pour elle avec leur accouchement. Quiconque craint Dieu trouvera une grande facilité dans ce qu'il entreprend.


Revenir en haut Aller en bas
petit-x




MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 16:18

Allbatar a écrit:
petit-x a écrit:


C'est impossible, aucune langue n'explore des mondes interdits aux autres langues. C'est humainement im-po-ssi-ble. Ou alors il faut expliquer pourquoi et comment.



Il serait bon d'expliquer quelle est cette dimension accessible aux seules arabophones qui demeure incommunicable aux autres simples mortels.

Les arabophones sont-ils des surhommes ? Des privilégiés du seul fait linguistique ?

Absurde !




Va dire ca au traducteur qui traduise du francais dans une autre langue

Justement je traduis voilà pourquoi je sais de quoi je parle.

En attendant tu n'expliques rien. Tu affirmes et récites des dogmes.


Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 16:21

petit-x a écrit:
Allbatar a écrit:


Va dire ca au traducteur qui traduise du francais dans une autre langue

Justement je traduis voilà pourquoi je sais de quoi je parle.

En attendant tu n'expliques rien. Tu affirmes et récites des dogmes.



Ou j'affirme des dogmes ?

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
petit-x




MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 16:41

Thedjezeyri14 a écrit:
petit-x a écrit:


Il serait bon d'expliquer quelle est cette dimension accessible aux seules arabophones qui demeure incommunicable aux autres simples mortels.

Les arabophones sont-ils des surhommes ? Des privilégiés du seul fait linguistique ?

Absurde !




Je ne sais pas si c'est le cas pour les autres langues ( je suppose que c'est le cas pour certaine) mais , en arabe on peut retracer le sens et L'histoire du mot à travers ses lettres ainsi  , pour chaque mot on peut se retrouver avec au moins 10 sens et une fois qu'on choisis un sens avec lesquels des 10 sens du prochain mot devrait on le relier ?? Calcule donc , les probabilités ... c'est énorme !! C'est exactement cela qui a donné naissance à plusieurs école de pensée et plusieurs Mufasir pourtant les califes ont en quelque sorte restreint le sens des mots on le remarquee en comparant les nouveaux dictionnaire avec les anciens ..... le problème des traduction français c'est que parmi les centaines de possibilité elle en impose une seul c'est donc , encore plus restreint que les versions des califes .

Exemplifie moi cette donnée avec 10 sens totalement différents pour une seule phrase, avec une différence mot à mot.

Le fait est que celui qui parle n'a pas dix sens différents de sa pensée dans la tête. Il n'en a qu'une (même vague) et il utilise les mots à sa disposition. Si on n'est pas capable au bout de 1000 ans de communiquer au monde ce que dit une personne dans n'importe quelle langue alors on laisse tomber.

Si on comprend cette langue alors il n'y a aucune raison que ce qu'il déclare soit incommunicable dans une autre langue propre à un être humain aussi existant dans ce monde ce lui, à moins qu'il nous transmette des notions inconnues de la dimension humaine (la 4ème dimension ? Suspect ). Et encore il sera toujours limité par le sens des mots qu'il emploie...

Conclusion : il faut arrêter avec la langue arable langue divine incommunicable aux non arabophones. C'est absurde.

Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 16:44

petit-x a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:



Je ne sais pas si c'est le cas pour les autres langues ( je suppose que c'est le cas pour certaine) mais , en arabe on peut retracer le sens et L'histoire du mot à travers ses lettres ainsi  , pour chaque mot on peut se retrouver avec au moins 10 sens et une fois qu'on choisis un sens avec lesquels des 10 sens du prochain mot devrait on le relier ?? Calcule donc , les probabilités ... c'est énorme !! C'est exactement cela qui a donné naissance à plusieurs école de pensée et plusieurs Mufasir pourtant les califes ont en quelque sorte restreint le sens des mots on le remarquee en comparant les nouveaux dictionnaire avec les anciens ..... le problème des traduction français c'est que parmi les centaines de possibilité elle en impose une seul c'est donc , encore plus restreint que les versions des califes .

Exemplifie moi cette donnée avec 10 sens totalement différents pour une seule phrase, avec une différence mot à mot.

Le fait est que celui qui parle n'a pas dix sens différents de sa pensée dans la tête. Il n'en a qu'une (même vague) et il utilise les mots à sa disposition. Si on n'est pas capable au bout de 1000 ans de communiquer au monde ce que dit une personne dans n'importe quelle langue alors on laisse tomber.

Si on comprend cette langue alors il n'y a aucune raison que ce qu'il déclare soit incommunicable dans une autre langue propre à un être humain aussi existant dans ce monde ce lui, à moins qu'il nous transmette des notions inconnues de la dimension humaine (la 4ème dimension  Suspect ). Et encore il sera toujours limité par le sens des mots qu'il emploi...

Conclusion : il faut arrêter avec la langue arable langue divine incommunicable aux non arabophones. C'est absurde.

Il y a quand meme un différence entre une langue divine..

Et une langue inimitable.

Le Français est une langue inimitable tout comme l'arabe..

Il faut savoir s'adapter a l'autre langue c'est une fais.

Exemple le mot Adorer en Français.. Trouve son équivalent de la définition Francaise avec la définition parfaite dans une autre langue bon courage

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
petit-x




MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 16:55

Allbatar a écrit:
petit-x a écrit:


Exemplifie moi cette donnée avec 10 sens totalement différents pour une seule phrase, avec une différence mot à mot.

Le fait est que celui qui parle n'a pas dix sens différents de sa pensée dans la tête. Il n'en a qu'une (même vague) et il utilise les mots à sa disposition. Si on n'est pas capable au bout de 1000 ans de communiquer au monde ce que dit une personne dans n'importe quelle langue alors on laisse tomber.

Si on comprend cette langue alors il n'y a aucune raison que ce qu'il déclare soit incommunicable dans une autre langue propre à un être humain aussi existant dans ce monde ce lui, à moins qu'il nous transmette des notions inconnues de la dimension humaine (la 4ème dimension  Suspect ). Et encore il sera toujours limité par le sens des mots qu'il emploi...

Conclusion : il faut arrêter avec la langue arable langue divine incommunicable aux non arabophones. C'est absurde.

Il y a quand meme un différence entre une langue divine..

Et une langue inimitable.

Le Français est une langue inimitable tout comme l'arabe..

Il faut savoir s'adapter a l'autre langue c'est une fais.

Exemple le mot Adorer en Français.. Trouve son équivalent de la définition Francaise avec la définition parfaite dans une autre langue bon courage

Cela dépend du sens que tu lui donnes. La traduction ne se fait pas seulement selon la traduction du dictionnaire. Seule l'absence de mot est incommunicable. Quand on dit "je n'ai plus de mot" ou "il n'y pas de mot pour le dire" c'est là seulement que l'on cale.

C'est mon avis en tout cas.

Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 18:16

Allbatar a écrit:
Citation :
Exemple le mot Adorer en Français.. Trouve son équivalent de la définition Francaise avec la définition parfaite dans une autre langue bon courage


Dans ma langue maternelle ce mot existe avec la même définition, normal, c'est une langue latine. tu aurais du dire dans n'importe quelle autre langue non latine.








.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 18:22

petit-x a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:



Je ne sais pas si c'est le cas pour les autres langues ( je suppose que c'est le cas pour certaine) mais , en arabe on peut retracer le sens et L'histoire du mot à travers ses lettres ainsi  , pour chaque mot on peut se retrouver avec au moins 10 sens et une fois qu'on choisis un sens avec lesquels des 10 sens du prochain mot devrait on le relier ?? Calcule donc , les probabilités ... c'est énorme !! C'est exactement cela qui a donné naissance à plusieurs école de pensée et plusieurs Mufasir pourtant les califes ont en quelque sorte restreint le sens des mots on le remarquee en comparant les nouveaux dictionnaire avec les anciens ..... le problème des traduction français c'est que parmi les centaines de possibilité elle en impose une seul c'est donc , encore plus restreint que les versions des califes .

Exemplifie moi cette donnée avec 10 sens totalement différents pour une seule phrase, avec une différence mot à mot.

Le fait est que celui qui parle n'a pas dix sens différents de sa pensée dans la tête. Il n'en a qu'une (même vague) et il utilise les mots à sa disposition. Si on n'est pas capable au bout de 1000 ans de communiquer au monde ce que dit une personne dans n'importe quelle langue alors on laisse tomber.

Si on comprend cette langue alors il n'y a aucune raison que ce qu'il déclare soit incommunicable dans une autre langue propre à un être humain aussi existant dans ce monde ce lui, à moins qu'il nous transmette des notions inconnues de la dimension humaine (la 4ème dimension ? Suspect ). Et encore il sera toujours limité par le sens des mots qu'il emploie...

Conclusion : il faut arrêter avec la langue arable langue divine incommunicable aux non arabophones. C'est absurde.



Il existe pourtant des mots qui sont intraduisibles en d'autres langues, on peut s'y approcher tout au plus.

Ceci dit l'arabe que je ne connais pas et comme n'importe quelle autre langue au monde, avec sa richesse et ses faiblesses. je me rappelle d'un intervenant ici dire que l'arabe est une langue très riche en vocabulaire mais assez pauvre en grammaire et en conjugaison.




.
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 18:40

Aquilas** a écrit:
13-06-2018

Allah :
157." et à cause de leur parole nous avons vraiment tué le Christ  Jésus  fils de Marie  le Messager d'Allah or  ils ne l'ont ni tué ni crucifié  mais ce n'était qu'un faux semblant et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude  ils n'en ont aucune connaissance certaine  ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué "


Mohamed Chiadmi : 157. et également pour avoir dit : "Nous avons tué le Messie, Jésus, fils de Marie, prophète de Dieu", alors qu'ils ne l'ont point tué et qu'ils ne l'ont point crucifié, mais ont été seulement victimes d'une illusion, car même ceux qui se sont livrés ensuite à des controverses à son sujet sont encore réduits, faute de preuves, à ce simples conjectures. En réalité, ils ne l'ont point tué.


Aquilas interpr : et à cause de leur parole (des Juifs pharisiens) nous (Juifs) sommes face à cette lourde réalité (vraiment) d'avoir tué Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager de Dieu.... mais ils ne l'ont ni tué ni crucifié le Messager de Dieu attendu  (1/ traduction de lahoum = "eux" et choubbiha = "sembler" donc = il nous semble.) mais il nous semblait l'être (2/ en prenant les mots "faux semblant" qui ont toujours été là = illusion d'avoir été Messager de Dieu) mais il donnait l'illusion de l'être et ceux qui ont parlé à son propos ne savent véritablement pas face à leur incertitude, ils ne savent rien en somme, mais il ne font que suivre l'avis général, le sentiment général qu'ils ne l'ont certainement pas tué.


sans les annotations entre parenthèses


Aquilas interpr :
et à cause de leur parole (des Juifs pharisiens) nous (Juifs) sommes face à cette lourde réalité  d'avoir tué Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager de Dieu.... mais ils ne l'ont ni tué ni crucifié le Messager de Dieu attendu  mais il nous semblait l'être ou il donnait l'illusion de l'être et ceux qui ont parlé à son propos ne savent véritablement pas face à leur incertitude, ils ne savent rien en somme, mais il ne font que suivre l'avis général, le sentiment général qu'ils ne l'ont certainement pas tué.


Citation :
“Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah”.
cette phrase est censée avoir été prononcée par les juifs, hors les juifs n'ont jamais considéré Jésus comme "le Christ" et encore moins comme "un messager de Dieu"

pourquoi le coran invente il des paroles qui n'ont jamais été dites???
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 18:46

Poisson vivant a écrit:
Allbatar a écrit:



Dans ma langue maternelle ce mot existe avec la même définition, normal, c'est une langue latine. tu aurais du dire dans n'importe quelle autre langue non latine.








.

En Francais elle plusieurs sens, ok latine mais on le sait que la langue latine n'est pas lier que au Français..

Mais vu que la a l’occurrence le but est de prendre des langues qui vraiment non pas la même base pour comprendre qu'une langue est unique et que l'on est obliger des fois même souvent d'utiliser la diversité de la langue pour réussir a garder le sens d'une phrase.

Part exemple l'arabe le français le chinois

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 18:49

Serena57 a écrit:


Citation :
“Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah”.
cette phrase est censée avoir été prononcée par les juifs, hors les juifs n'ont jamais considéré Jésus comme "le Christ" et encore moins comme "un messager de Dieu"

pourquoi le coran invente il des paroles qui n'ont jamais été dites???

Peux tu me dire dans ta croyance actuel qui a tué Jésus ?

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 18:50

Allbatar a écrit:
Serena57 a écrit:



cette phrase est censée avoir été prononcée par les juifs, hors les juifs n'ont jamais considéré Jésus comme "le Christ" et encore moins comme "un messager de Dieu"

pourquoi le coran invente il des paroles qui n'ont jamais été dites???

Peux tu me dire dans ta croyance actuel qui a tué Jésus ?


Les romains Sad




.
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 18:52

Poisson vivant a écrit:
Allbatar a écrit:


Peux tu me dire dans ta croyance actuel qui a tué Jésus ?


Les romains Sad




.

Et ou ce trouvais c'est fameux Romains ?

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 18:53

Allbatar a écrit:
Poisson vivant a écrit:



Les romains Sad




.

Et ou ce trouvais c'est fameux Romains ?


Un peu de partout à cette époque




.
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 18:58

Poisson vivant a écrit:
Allbatar a écrit:


Et ou ce trouvais c'est fameux Romains ?


Un peu de partout à cette époque




.

Dis moi ceci est faux alors ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 19:05

Allbatar a écrit:
Poisson vivant a écrit:



Un peu de partout à cette époque

Dis moi ceci est faux alors ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Non c'est l'histoire assez fidèle de ce que dit l’Évangile sur cet épisode de la vie de Jésus.


"C’est suffisant pour confirmer la décision des autorités de l’exécuter. Mais pour cela, il faut l’autorisation du gouverneur romain. Jésus est donc amené devant le préfet romain, Pilate Ce dernier est un homme plutôt brutal. De violents incidents ont déjà émaillé son mandat, et en cas de grabuge, il risque sa place.
Jésus est accusé (à tort) d’empêcher de payer les impôts à Rome, il est aussi dénoncé comme prétendu « Roi des Juifs », ce que Jésus reconnaît tout en soulignant qu’il n’est pas le genre de Roi pour qui on prend les armes. Pilate ne voit pas de raison d’exécuter Jésus et propose de le relâcher, mais la foule, montée par les chefs religieux, exige sa mise à mort. Craignant probablement une émeute dont la répression serait sanglante, Pilate consent à condamner Jésus.

Il est battu, fouetté, mené au lieu de l’exécution, cloué sur une croix, et meurt"






.


Dernière édition par Poisson vivant le Mer 13 Juin 2018, 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 19:07

Poisson vivant a écrit:
Allbatar a écrit:


Dis moi ceci est faux alors ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Non c'est l'histoire assez fidèle de ce que dit l’Évangile sur cet épisode de la vie de Jésus.


"C’est suffisant pour confirmer la décision des autorités de l’exécuter. Mais pour cela, il faut l’autorisation du gouverneur romain. Jésus est donc amené devant le préfet romain, Pilate Ce dernier est un homme plutôt brutal. De violents incidents ont déjà émaillé son mandat, et en cas de grabuge, il risque sa place.
Jésus est accusé (à tort) d’empêcher de payer les impôts à Rome, il est aussi dénoncé comme prétendu « Roi des Juifs », ce que Jésus reconnaît tout en soulignant qu’il n’est pas le genre de Roi pour qui on prend les armes. Pilate ne voit pas de raison d’exécuter Jésus et propose de le relâcher, mais la foule, montée par les chefs religieux, exige sa mise à mort. Craignant probablement une émeute dont la répression serait sanglante, Pilate consent à condamner Jésus.

Il est battu, fouetté, mené au lieu de l’exécution, cloué sur une croix, et meurt






.

D'accord on y arrive au fur et a mesure et qui a demander l'autorisation de le tuer ?

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 19:12

Allbatar a écrit:
Poisson vivant a écrit:




Non c'est l'histoire assez fidèle de ce que dit l’Évangile sur cet épisode de la vie de Jésus.


"C’est suffisant pour confirmer la décision des autorités de l’exécuter. Mais pour cela, il faut l’autorisation du gouverneur romain. Jésus est donc amené devant le préfet romain, Pilate Ce dernier est un homme plutôt brutal. De violents incidents ont déjà émaillé son mandat, et en cas de grabuge, il risque sa place.
Jésus est accusé (à tort) d’empêcher de payer les impôts à Rome, il est aussi dénoncé comme prétendu « Roi des Juifs », ce que Jésus reconnaît tout en soulignant qu’il n’est pas le genre de Roi pour qui on prend les armes. Pilate ne voit pas de raison d’exécuter Jésus et propose de le relâcher, mais la foule, montée par les chefs religieux, exige sa mise à mort. Craignant probablement une émeute dont la répression serait sanglante, Pilate consent à condamner Jésus.

Il est battu, fouetté, mené au lieu de l’exécution, cloué sur une croix, et meurt

D'accord on y arrive au fur et a mesure et qui a demander l'autorisation de le tuer ?


La question n'est pas qui a demandé l'autorisation de le tuer. dans l'histoire humaine et même aujourd'hui il y en a des personnes qui ont demandé ou qui demandent de tuer untel et pourtant ........! scratch

La question est qui avait le pouvoir de l'envoyer sur la croix (de le tuer) ?
Les Juifs ? absolument pas
Les Romains ? absolument



.
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 19:14

Poisson vivant a écrit:
Allbatar a écrit:


D'accord on y arrive au fur et a mesure et qui a demander l'autorisation de le tuer ?


La question n'est pas qui a demandé l'autorisation de le tuer. dans l'histoire humaine et même aujourd'hui il y en a des personnes qui ont demandé ou qui demandent de tuer untel et pourtant ........! scratch

La question est qui avait le pouvoir de l'envoyer sur la croix ?
Les Juifs ? absolument pas
Les Romains ? absolument



.

Donc les Juifs, en tous cas les autorités religieuse juives non pas demande au autorité romains de le mettre sur la croix ?

Car la question réfuté est celle la !

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 19:19

Allbatar a écrit:
Poisson vivant a écrit:



La question n'est pas qui a demandé l'autorisation de le tuer. dans l'histoire humaine et même aujourd'hui il y en a des personnes qui ont demandé ou qui demandent de tuer untel et pourtant ........! scratch

La question est qui avait le pouvoir de l'envoyer sur la croix ?
Les Juifs ? absolument pas
Les Romains ? absolument



.

Donc les Juifs, en tous cas les autorités religieuse juives non pas demande au autorité romains de le mettre sur la croix ?

Car la question réfuté est celle la !


Bien sur que si, les Juifs du temple voulaient sa mort mais vouloir et pouvoir sont deux choses différentes.

Les Juifs voulaient mais ne pouvaient pas. les Romains eux pouvaient. c'est donc Pilate et lui seul qui a envoyé Jésus sur la croix.



.
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 19:28

Poisson vivant a écrit:
Allbatar a écrit:


Donc les Juifs, en tous cas les autorités religieuse juives non pas demande au autorité romains de le mettre sur la croix ?

Car la question réfuté est celle la !


Bien que sur que si, les Juifs du temple voulaient sa mort mais vouloir et pouvoir sont deux choses différentes.

Les Juifs voulaient mais ne pouvaient pas. les Romains eux pouvaient. c'est donc Pilate et lui seul qui a envoyé Jésus sur la croix.



.

Ils sont tous aussi coupables.. A t'écouter les commendataires de la demande sont innocent alors qu'ils sont la principal cause a effet.

Vouloir et faire la demande suffit pour être coupable de la préméditation de meurtre ces aussi simple que ca.

Le bourreau qui a le pouvoir n'est pas le seul fautif clairement.

Aussi simple que celui qui passe par un tueur a gage reste le commanditaire.

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 19:35

Allbatar a écrit:
Poisson vivant a écrit:



Bien que sur que si, les Juifs du temple voulaient sa mort mais vouloir et pouvoir sont deux choses différentes.

Les Juifs voulaient mais ne pouvaient pas. les Romains eux pouvaient. c'est donc Pilate et lui seul qui a envoyé Jésus sur la croix.



.

Ils sont tous aussi coupables..  A t'écouter les commendataires de la demande sont innocent alors qu'ils sont la principal cause a effet.

Vouloir et faire la demande suffit pour être coupable de la préméditation de meurtre ces aussi simple que ca.

Le bourreau qui a le pouvoir n'est pas le seul fautif clairement.

Aussi simple que celui qui passe par un tueur a gage reste le commanditaire.


Qui est coupable ?

Le peuple Juif ou quelques Juifs ?



.
Revenir en haut Aller en bas
petit-x




MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 19:40

Poisson vivant a écrit:



Il existe pourtant des mots qui sont intraduisibles en d'autres langues, on peut s'y approcher tout au plus.

Ceci dit l'arabe que je ne connais pas et comme n'importe quelle autre langue au monde, avec sa richesse et ses faiblesses. je me rappelle d'un intervenant ici dire que l'arabe est une langue très riche en vocabulaire mais assez pauvre en grammaire et en conjugaison.

.

Oui il y a des mots intraduisibles mais pas des sens ou visions des choses intraduisibles.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 19:44

Serena57 a écrit:
Aquilas** a écrit:
13-06-2018

Allah :
157." et à cause de leur parole nous avons vraiment tué le Christ  Jésus  fils de Marie  le Messager d'Allah or  ils ne l'ont ni tué ni crucifié  mais ce n'était qu'un faux semblant et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude  ils n'en ont aucune connaissance certaine  ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué "


Mohamed Chiadmi : 157. et également pour avoir dit : "Nous avons tué le Messie, Jésus, fils de Marie, prophète de Dieu", alors qu'ils ne l'ont point tué et qu'ils ne l'ont point crucifié, mais ont été seulement victimes d'une illusion, car même ceux qui se sont livrés ensuite à des controverses à son sujet sont encore réduits, faute de preuves, à ce simples conjectures. En réalité, ils ne l'ont point tué.


Aquilas interpr : et à cause de leur parole (des Juifs pharisiens) nous (Juifs) sommes face à cette lourde réalité (vraiment) d'avoir tué Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager de Dieu.... mais ils ne l'ont ni tué ni crucifié le Messager de Dieu attendu  (1/ traduction de lahoum = "eux" et choubbiha = "sembler" donc = il nous semble.) mais il nous semblait l'être (2/ en prenant les mots "faux semblant" qui ont toujours été là = illusion d'avoir été Messager de Dieu) mais il donnait l'illusion de l'être et ceux qui ont parlé à son propos ne savent véritablement pas face à leur incertitude, ils ne savent rien en somme, mais il ne font que suivre l'avis général, le sentiment général qu'ils ne l'ont certainement pas tué.


sans les annotations entre parenthèses


Aquilas interpr :
et à cause de leur parole (des Juifs pharisiens) nous (Juifs) sommes face à cette lourde réalité  d'avoir tué Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager de Dieu.... mais ils ne l'ont ni tué ni crucifié le Messager de Dieu attendu  mais il nous semblait l'être ou il donnait l'illusion de l'être et ceux qui ont parlé à son propos ne savent véritablement pas face à leur incertitude, ils ne savent rien en somme, mais il ne font que suivre l'avis général, le sentiment général qu'ils ne l'ont certainement pas tué.


Citation :
“Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah”.
cette phrase est censée avoir été prononcée par les juifs, hors les juifs n'ont jamais considéré Jésus comme "le Christ" et encore moins comme "un messager de Dieu"

pourquoi le coran invente il des paroles qui n'ont jamais été dites???


Le Coran n'invente pas, les Juifs ont dit qu'ils avaient tué "Jésus", puisque pour la plupart ils l'ont vu grandir car Jésus avait 12 ans lorsqu'Il était à Jérusalem, et certains ont grandi avec Lui, "le Christ" parce que tous ont su que Jésus était "le Messie" ils l'ont vu faire des miracles, guérir des malades, ressusciter des morts, "Fils de Marie" parce que dans la ville ils se connaissent, sa famille, les frères de Jésus, Joseph, "le Messager d'Allah" parce qu'au fond les Juifs y croient et beaucoup d'entre eux se sont convertis…….. mais ils se ravisent après, parce que les murs ont des oreilles et s'ils se font surprendre en train de dire que Jésus était bien Envoyé de Dieu, ils peuvent être crucifiés eux aussi, les Romains sont là puisqu'ils ont colonisé Israël et les pharisiens sont prêts aussi à défendre leur cause qui est double puisque déjà être eux les seuls maitres à penser face à Jésus qui les perturbe et face aux Romains auprès desquels ils vivent à couteaux tirés.


Donc ce verset décrit bien le climat qui régnait, partagés entre l'envie de plaindre Jésus qu'ils connaissent et qu'ils aiment apprécient et voient en lui un véritable Messager de Dieu et la peur de représailles c'est pour cela qu'ils disent qu'au bout du compte ils n'ont pas crucifié de Messager de Dieu leur semble t il.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 19:45

petit-x a écrit:
Poisson vivant a écrit:



Il existe pourtant des mots qui sont intraduisibles en d'autres langues, on peut s'y approcher tout au plus.

Ceci dit l'arabe que je ne connais pas et comme n'importe quelle autre langue au monde, avec sa richesse et ses faiblesses. je me rappelle d'un intervenant ici dire que l'arabe est une langue très riche en vocabulaire mais assez pauvre en grammaire et en conjugaison.

.

Oui il y a des mots intraduisibles mais pas des sens ou visions des choses intraduisibles.


C'est exactement ça et tu le dis bien que moi.



.
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 19:47

Poisson vivant a écrit:
Allbatar a écrit:


Ils sont tous aussi coupables..  A t'écouter les commendataires de la demande sont innocent alors qu'ils sont la principal cause a effet.

Vouloir et faire la demande suffit pour être coupable de la préméditation de meurtre ces aussi simple que ca.

Le bourreau qui a le pouvoir n'est pas le seul fautif clairement.

Aussi simple que celui qui passe par un tueur a gage reste le commanditaire.


Qui est coupable ?

Le peuple Juif ou quelques Juifs ?



.
Mais lol tes serieux avec cette question ?

Que ceux qui prennent la décision !

J'ai l'air aussi stupide que cela ?

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 19:50

Poisson vivant a écrit:
petit-x a écrit:


Oui il y a des mots intraduisibles mais pas des sens ou visions des choses intraduisibles.


C'est exactement ça et tu le dis bien que moi.



.

D'ou le fais de traduire le sens avec la langue dans laquelle on traduit et s'on attirail linguistique.

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 19:55

Allbatar a écrit:
Poisson vivant a écrit:



Qui est coupable ?

Le peuple Juif ou quelques Juifs ?



.
Mais lol tes serieux avec cette question ?

Que ceux qui prennent la décision !

J'ai l'air aussi stupide que cela ?


Pas du tout

Je suis désolé

Je voulais simplement connaitre ton sentiment. ça fait maintenant quelques années que j'échange avec des Musulmans et certains sont assez virulent dés que l'on parle des Juifs (tous dans le même sac).

L'église à laquelle j'appartiens n'a pas toujours été tendre avec eux aussi



.
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 20:03

Poisson vivant a écrit:
Allbatar a écrit:

Mais lol tes serieux avec cette question ?

Que ceux qui prennent la décision !

J'ai l'air aussi stupide que cela ?


Pas du tout

Je suis désolé

Je voulais simplement connaitre ton sentiment. ça fait maintenant quelques années que j'échange avec des Musulmans et certains sont assez virulent dés que l'on parle des Juifs (tous dans le même sac).

L'église à laquelle j'appartiens n'a pas toujours été tendre avec eux aussi



.

Ok autant pour moi, j'ai une aversion a ceux qui rejettent toujours la fautes sur les autres.

Les juifs les musulmans les gitans ect ect ont bon dos.

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 20:04

Allbatar a écrit:
Serena57 a écrit:



cette phrase est censée avoir été prononcée par les juifs, hors les juifs n'ont jamais considéré Jésus comme "le Christ" et encore moins comme "un messager de Dieu"

pourquoi le coran invente il des paroles qui n'ont jamais été dites???

Peux tu me dire dans ta croyance actuel qui a tué Jésus ?

pourquoi détourner la question en posant une autre question????

dans ce verset le coran fait dire aux juifs “Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah”

mais les juifs n'ont jamais pu prononcés ces paroles , vu qu'il ne reconnaissaient pas Jésus comme le "Christ" et encore moins comme un messager de Dieu.......

.... preuve supplémentaire que le coran n'a rien de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 20:26

Serena57 a écrit:
Allbatar a écrit:


Peux tu me dire dans ta croyance actuel qui a tué Jésus ?

pourquoi détourner la question en posant une autre question????

dans ce verset le coran fait dire aux juifs “Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah”

mais les juifs n'ont jamais pu prononcés ces paroles , vu qu'il ne reconnaissaient pas Jésus comme le "Christ" et encore moins comme un messager de Dieu.......

.... preuve supplémentaire que le coran n'a rien de Dieu

Quoi Hein Comment Ca ! Tu le sais pourtant que le Coran raconte n'importe quoi ! Tu nous le dis tous les jours Razz

Pourquoi je pose cette question juste pour mettre en relation un fais, pour ce qui est du contenu, si ce n'étais pas n'importe quoi tu serais musulmane et non Chrétienne

Rien de nouveau sous le soleil bleu azur

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Anoushirvan




MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   Mer 13 Juin 2018, 20:53

Poisson vivant a écrit:


Il existe pourtant des mots qui sont intraduisibles en d'autres langues, on peut s'y approcher tout au plus.


Le plus compliqué c'est la poésie et l'humour. C'est pratiquement impossible en fait.

Faire l'exercice de traduire en anglais ou en allemand, ou je ne sais quelle langue : "je vois un crocodile, je l'accoste".


Sinon, j'avais un prof d'arabe pendant mes études supérieures, un Syrien.
Il nous a expliqué la chose suivante : il avait un collègue français, lui aussi prof d'arabe dans l'enseignement supérieur, parfait arabisant.

Ce collègue lui a un jour montré des poèmes de sa composition en arabe classique. Ses poèmes étaient sans faute aucune.
Mais pour mon prof syrien, il manquait un petit quelque chose dans les compositions de son collègue qu'il n'arrivait pas à expliquer, un esprit proprement arabe impossible à restituer pour qui n'était pas de culture arabe native.

Le fait est que la langue arabe a été formalisée dans sa grammaire et son vocabulaire par des Persans, des non-Arabes, donc, mais qui devaient parler arabe à la perfection. Au point même que la langue perse a quasiment été oubliée pendant quelques siècles. Elle était devenue la langue du vulgaire, un savant d'origine perse comme al-Biruni, la trouvait incommode pour exprimer des idées précises.

Et les Persans ont composé de nombreuses proses en arabe classique, par exemple Kalila wa Dimna d'Ibn Moukkafa.
Et pourtant, malgré leur parfaite maîtrise de l'arabe, les Persans n'ont jamais composé de poésie arabe. Uniquement de la prose.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sourate 4 verset 157   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sourate 4 verset 157
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» rever que je recitais la sourate verset du trone
» Tafsir sourate 65 verset 4
» Exégèse de la sourate 9 : Le repentir
» Exégèse de la sourate 25 : Le discernement
» sourat 3 Al''imran verset 102-103 à méditer !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: