Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Marché halal, une "tradition inventée"

Aller en bas 
AuteurMessage
rosarum

avatar


MessageSujet: Marché halal, une "tradition inventée"    Mar 19 Juin 2018, 11:07

Marché halal, une "tradition inventée" et non une obligation religieuse      19.06.2018

Le marché halal est une "tradition inventée" apparue au début des années 1980, explique la chercheuse du CNRS, qui reprend ainsi le concept développé par l’historien britannique Eric Hobsbawm. "Manger halal se présente aujourd'hui comme une pratique obligatoire pour les musulmans alors même que cette expression n’existait pas dans le monde musulman avant que les pays industriels ne l’y exportent". Pour Florence Bergeaud-Blackler, qui étudie la question depuis 20 ans, elle s’est surtout imposée dans les pays non musulmans grâce aux diasporas. "Un sondage récent de l’Institut Montaigne a montré que 40 % de la population musulmane de France considère que manger halal est un pilier de l’islam, ce qui est faux", regrette la chercheuse au CNRS.

L’industrie du halal serait née de la "rencontre non programmée entre le néo-fondamentalisme et le néo-libéralisme. À ce moment-là, ces deux idéologies triomphent sur la scène internationale, poursuit-elle. Cette rencontre va changer le sens théologique de halal qui de 'permis' devient 'prescrit', ce qui est la marque du fondamentalisme". En 1979, juste après la Révolution islamique en Iran, l’ayatollah Khomeiny interdit la nourriture en provenance des pays non musulmans et en particulier la viande. Mais, face aux pénuries provoquées par l’embargo, l’Iran est contrainte d’infléchir sa position. Si elle décide d’importer de nouveau de la viande des pays occidentaux, elle impose une "islamisation" de l’abattage. Un protocole industriel halal est ainsi mis en place mais sans être fixé par les religieux. "Ce marché est facilité par l’existence d’un droit dans les pays séculiers, qui reconnaît l’abattage rituel, initialement établi pour les diasporas juives".

D’autres pays musulmans, comme les pays du Golfe, la Malaisie ou encore la Turquie s’engouffrent alors dans la voie ouverte par Téhéran. Une codification complexe et de plus en plus élargie s’impose alors. Le consommateur musulman est né.

texte complet ici    http://www.france24.com/fr/20170127-manger-halal-marche-pilier-islam-bergeaud-blackler-cnrs-france
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Marché halal, une "tradition inventée"    Mar 19 Juin 2018, 11:08

Un marché convoité en France

En France, qui compte entre 4 à 5 millions de musulmans, le marché halal est devenu une poule aux œufs d’or. Selon le cabinet Solis, spécialisé dans les études marketing ethniques, il s’évalue entre 5,5 et 7 milliards d'euros. Dans le cas de la viande, la certification n’étant pas encadrée par la loi, les organismes de contrôle se sont multipliés. Seules les mosquées de Lyon, de Paris et d'Évry sont habilitées par les pouvoirs publics à délivrer les cartes de sacrificateurs. En revanche, les organismes de contrôle, qui garantissent le respect des normes halal, peuvent être créés par tout un chacun et sans aucun agrément religieux. "Les producteurs sont obligés d’employer un sacrificateur habilité par l’une des trois mosquées mais ne sont nullement contraints d’avoir recours à une agence de certification halal", écrit Florence Bergeaud-Blackler. Rien ne les empêche d’apposer eux-mêmes la mention halal sur leurs produits". Mettre une étiquette halal sur du porc est en revanche illégal.

Si de nombreux scandales ont éclaboussé le marché du halal, comme des produits faussement étiquetés licites, des traces de porc retrouvées dans des merguez – on parle même d’un halalgate – son succès en France ne se dément pas. Bien au contraire. Les consommateurs sont toujours plus nombreux, tout comme ses hérauts. De quoi susciter la crainte d’une utilisation du marché halal par des franges rigoristes comme les salafistes ou les Frères musulmans pour promouvoir leur vision de l’islam.

Le danger du rigorisme religieux

Manger exclusivement halal pourrait par exemple avoir pour conséquence de couper le consommateur de l’espace public mais aussi de toute forme de sociabilité, selon la Florence Bergeaud-Blackler. "Diviser en deux l’espace entre le permis et l’interdit crée une certaine anxiété sociale et conduit à des conduites d’évitement, regrette la chercheuse dans son ouvrage. Quand vous mangez exclusivement halal, vous pouvez éviter d’inviter quelqu’un qui ne mange halal chez vous par crainte qu’il vous invite à son tour. C’est d’autant plus vrai que ces conduites d’évitement sont accompagnées d’un discours de rejet de la nourriture. La confusion entre halal et pureté est préoccupante".

L’auteure met également en garde contre ce qu’elle appelle le halal "umnique", fait par et pour les musulmans. Jusqu’en 2005, les non-musulmans pouvaient fabriquer des produits licites à condition qu’ils respectent les normes et les codifications internationales. Depuis cette date, les pays du Golfe mais aussi la Turquie considèrent qu’ils ont été dépossédés du contrôle de la norme halal par les Occidentaux et se sont lancés dans une sorte de "surenchère technico-rituelle". "Ils considèrent qu’ils doivent contrôler la norme halal tout au long du processus de production, de la finance à la consommation, et ainsi faire advenir une économie islamique globale qui inclut les pays musulmans et diasporas (l’Umma ou Oumma, la communauté, NDLR)".

Acheter et consommer des produits islamiques reviendrait pour certains à se conformer aux préceptes du prophète. Une nouvelle façon d’accéder au paradis éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Marché halal, une "tradition inventée"    Mar 19 Juin 2018, 19:45

rosarum a écrit:

Manger exclusivement halal pourrait par exemple avoir pour conséquence de couper le consommateur de l’espace public mais aussi de toute forme de sociabilité,.

Cher Rosarum tu nous envies de manger halal?


c'est à toi de manger halal si ça te suscitait des craintes
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Marché halal, une "tradition inventée"    Mar 19 Juin 2018, 20:11

Bon croyant a écrit:
rosarum a écrit:

Manger exclusivement halal pourrait par exemple avoir pour conséquence de couper le consommateur de l’espace public mais aussi de toute forme de sociabilité,.

Cher Rosarum tu nous envies de manger halal?


c'est à toi de manger halal si ça te suscitait des craintes

je suggère que l'on crée un label viande garantie 100% haram afin de ne pas risquer de manger une viande égorgée par un musulman et sur laquelle on aurait prononcé le nom du dieu des musulmans.

qu'en penses tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Marché halal, une "tradition inventée"    Mar 19 Juin 2018, 20:55

Logiques Industrielles et production de viande « halal »: du fiqh à l’éthique…

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Marché halal, une "tradition inventée"    Mar 19 Juin 2018, 21:47

rosarum a écrit:
Bon croyant a écrit:


Cher Rosarum tu nous envies de manger halal?


c'est à toi de manger halal si ça te suscitait des craintes

je suggère que l'on crée un label viande garantie 100% haram afin de ne pas risquer de manger une viande égorgée par un musulman et sur laquelle on aurait prononcé le nom du dieu des musulmans.

qu'en penses tu ?

viendra le jour où tu sera obligé de manger halal

Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Marché halal, une "tradition inventée"    Mar 19 Juin 2018, 22:56

Bon croyant a écrit:
rosarum a écrit:


je suggère que l'on crée un label viande garantie 100% haram afin de ne pas risquer de manger une viande égorgée par un musulman et sur laquelle on aurait prononcé le nom du dieu des musulmans.

qu'en penses tu ?

viendra le jour où tu sera obligé de manger halal


Il me semble bien que l'islam subit une crise cataclysmique.

Certes, la culture de mort qui a pourri l'Europe et lui a donné le goût du suicide démographique
est une aubaine pour les musulmans de magheb qui vivent sous des régimes incompétents.
Du coup ils remonten en Europe, et avec leur goût de vivre que leur donne la croyance au Dieu unique, ils prennent la place lentement mais sûrement.

Rien d'anormal là dedans, vu l'apostasie généralisée. Les vrais catholiques ne craignent pas d'aller au devant des musulmans
en leur expliquant la vérité évangélique et les trucages du coran.

En revanche, il faut savoir que le continent africain se catholicise, que l'indonésie subit une conversion massive.

Au global, pour le catholicisme mondial, qui est la seule vraie religion universelle du Dieu (Père) Vivant (Saint-Esprit) et Créateur (Le Fils)

TOUT VA POUR LE MIEUX.

Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Marché halal, une "tradition inventée"    Mar 19 Juin 2018, 23:01

Bon croyant a écrit:
rosarum a écrit:


je suggère que l'on crée un label viande garantie 100% haram afin de ne pas risquer de manger une viande égorgée par un musulman et sur laquelle on aurait prononcé le nom du dieu des musulmans.

qu'en penses tu ?

viendra le jour où tu sera obligé de manger halal


pour le plus grand bonheur des multinationales, grand naïf que tu es.
sais tu que la plus grande firme productrice de hallal est Suisse ? (Nestlé)

Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Marché halal, une "tradition inventée"    Mar 19 Juin 2018, 23:18

Allbatar a écrit:
Logiques Industrielles et production de viande « halal »: du fiqh à l’éthique…

intéressant, il semble que les musulmans prennent conscience de l'absurdité de la consommation halal de masse.

mais ils ne sont pas encore sortis du moyen âge car je lis :

Cela veut dire, que devant Dieu et seulement pour Lui, il faut refuser toutes les viandes abattues avec électronarcose.

En quoi le fait que l'animal soit assommé ou électrocuté juste avant d'être égorgé empêche un musulman de le manger ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marché halal, une "tradition inventée"    

Revenir en haut Aller en bas
 
Marché halal, une "tradition inventée"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des Crânes déformés et une étrange tradition
» Sur un marché en Espagne photos de kia
» Situations d'écriture inventée
» Communiqué DDA au sujet de la publicité halal d'Isla Délice
» L'islam inventé par mahomet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: