Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 réflexion

Aller en bas 
AuteurMessage
ChrisLam

avatar


MessageSujet: réflexion   Ven 22 Juin 2018, 19:49

FRANCE : à lire ...

Une enseignante témoigne sans langue de bois du désastre de l’éducation des enfants musulmans :

Je suis enseignante (prof d’histoire-géo-éducation civique) depuis plus de 20 ans. J’'ai exercé dans 5 collèges de banlieue, dont deux Zep et un établissement classé zone violence.
J’'ai donc vu passer dans mes classes (de la 6ème à la 3ème) plus de 4000 jeunes de banlieues, que j’'ai eu à charge d'’instruire, d'’encourager et d’'accompagner, avec une bienveillance et une abnégation qui ne m’'ont jamais fait défaut.
Vous prétendez que les populations des banlieues sont « mises au garage dès le collège et le lycée » ?
Que « le socle d'une société épanouie est l'éducation » et, de ce fait, vous insinuez que les minorités ne reçoivent aucune instruction dans notre pays ?
Quelle vaste blague ! Non : quelle aberration, quelle [......], quelle vision erronée et mensongère de la réalité !
Mes élèves des cités reçoivent la même instruction que tous les petits français de souche. Leur instruction est gratuite (sans compter les aides et prestations diverses censées aider ces familles mais qui sont systématiquement dépensées pour tout autre chose que l'école…)
Si, au terme d’un parcours scolaire la plupart du temps désastreux, le corps enseignant se voit contraint de leur proposer une orientation professionnelle en fin de 3ème, c’est qu’on ne peut pas raisonnablement proposer à un adolescent de 15 ans d'envisager de poursuivre des études de médecine alors qu'il n’'a toujours pas daigné apprendre à compter (et à parler correctement le français). Ignorez-vous l’importance de la résistance à l'apprentissage du français dans nos écoles ?
Le français est pour eux une « langue étrangère », la langue des « mécréants » comme ils aiment à me le répéter.
Voici le fruit de ma réflexion, après 20 années d'expérience au contact de votre soi-disant « génération sacrifiée » :
Je suis en première ligne pour témoigner des moyens financiers, humains et techniques mis à dispositions de ces jeunes depuis des décennies (oui, des millions dépensés dans les collèges et lycées pour ces populations).
Je vous signale, à titre d’exemple, que le collège où je travaille actuellement met à leur disposition permanente 14 TNI d’une valeur totale de 100 000 euros -un dans chaque classe-, deux salles informatiques contenant 50 PC avec connexion internet, une bibliothèque magnifique sur deux étages, des dizaines d'heures de soutien hebdomadaires et tutorats en tous genres (qui coûtent beaucoup d'argent à l'Etat car payés en heures supplémentaires), un service de restauration quasi gratuit, des voyages scolaires (musées, voyages en Espagne, en Italie, en Angleterre et en Allemagne, pris en charge par le foyer socio-éducatif) etc, etc, etc….... Je continue ?
Les autres enfants de la commune (qui ne vivent pas dans la cité) sont loin d’'avoir ce genre de privilèges.
Malgré tout, ces jeunes des banlieues (comme vous les appelez) n'ont que la haine de la France à la bouche. Leur seule référence est « le bled ». Leur seul désir : imposer leur culture en remplacement de notre culture nationale. Ils ne s’en cachent même plus : ils le revendiquent comme une fierté.
Leur communautarisme rend inopérant toute tentative d'instruction et d'intégration.
Quel que soit le sujet que j'aborde, en Histoire, en géographie ou en éducation civique, je ne rencontre de leur part que mépris et hostilité vis-à-vis de notre passé, de nos valeurs, de notre vision de la démocratie. Je n'ose même plus prononcer le mot « laïcité » en classe, de peur de les voir me vomir dessus ou pire, m’insulter.
La plupart des collègues ont abdiqué depuis longtemps.
Hélas, j’ai cru un temps, comme vous, qu'il était possible de leur transmettre connaissances, sagesse et foi en l'avenir de notre communauté nationale.
J'ai renoncé. Je suis tous les jours confrontée aux discours les plus intolérants qui m'aient été donnés d'entendre : propos haineux à l'égard des Français, des Juifs, des femmes, des homosexuels.… L'évocation du terrorisme fondamentaliste les fait sourire (dans le meilleur des cas) quand ils ne font pas ouvertement, en classe, l'apologie de l'Etat islamique et de la charia.
Notre Histoire ne les intéresse pas. Ils ne sentent aucun passé, ni aucun point commun avec les « sous-chiens » et les « faces de craie » comme ils nous appellent.

Simple témoignage d'une enseignante lambda.

On vit en France donc on s'implique en Français et on ne dénigre pas ceux qui vous accueillent.
Et si des jeunes d'origine maghrébine réagissent ainsi c'est la famille qui les éduquent ainsi.

Il est vrai qu'en 2018 on ne peut plus dire ;" Nos ancêtres les gaulois;"
Mais en France on respecte la démocratie, l'égalité homme femme dans la société, les lois républicaines.
Ceci n’empêche pas d'être musulman.
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: réflexion   Ven 22 Juin 2018, 20:06

Dommage que tu ne donne pas la source de ton information.

En tant que fils de professeur de mère en fille et ami de professeur de tous secteur et toutes section ce récit est une vaste blague digne d'une droite mensongère..


_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: Re: réflexion   Sam 23 Juin 2018, 06:56

Allbatar a écrit:
Dommage que tu ne donne pas la source de ton information.

En tant que fils de professeur de mère en fille et ami de professeur de tous secteur et toutes section ce récit est une vaste blague digne d'une droite mensongère..



La source vient d'un professeur .
Par contre je n'en fais pas une généralité mais une simple constatation étayée par des témoignage identique de membre de ma famille qui sont professeurs des écoles.

Je reconnais que toutes les classe des écoles dans les quartiers populaire ou une majorité d'hommes de femmes et d'enfants sont soit d'origines maghrébine ou musulmans aient cette mentalité.
Le soucie est que ceux qui ont cette mentalités sont très agissants dans certains quartiers et que le racisme anti-français est une réalité qu'il ne faut pas négliger.

La vie dans certaines cités n'est pas rose elle est du à deux facteurs qui n'ont rien de confessionnelle.
Le chômage et l'éducation, .
Le chômage ne rend pas raciste il est malheureusement un fait de société que partagent autant les chrétiens, les musulmans, les juifs , les athées dans les cités et en France en particulier. Rien de confessionnel .

Mais l'éducation sociale, politique, qui la fait ? Papa maman .
Qui oblige de faire des trafic en tout genre dans les cités ,
Qui oblige de détruire le bien commun?
Ce n'est certainement pas l'islam ou le christianisme !

Qui invente le terme Nik ta mère ?
Qui dit les français dehors pour imiter ceux qui disent les arabes dehors?
Qui agresse les filles qui sortent seules dans la rues à cause du fait qu'elle sont en pantalon?

Le racisme n'est pas une exclusivité occidentale mais il est bien partager par tous très souvent !

S'intégrer ce n'est pas exiger que tout le monde soit musulman mais accepter de vivre ensemble dans le respect réciproque avec les mêmes droits et surtout les mêmes devoirs.

Le civisme est-il illicite d ans nos religions respectives ?
La démocratie est-elles une tare de l'humanité interdite par Dieu ?

Ou est-il écrit dans la Bible AT et NT que les descendants d'Isaac et d’Ismaël doivent s'entre-tuer au nom de Dieu?

Pourquoi les musulmans ne s’entendent pas entre eux ?.
Est-ce écrit dans le Coran ?

Il est sur que les extrêmes de droite comme tu dis font leurs gorges chaudes de ces situations.
Même minoritaire elle pourrissent la vie de tous.
Si un élève dit à une femme professeur je ne te d'obéis pas parce que tu es une femme et que l’élève est musulman Que fais-tu?
Ma nièce professeure des école à vécu cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: réflexion   Sam 23 Juin 2018, 09:58

Allbatar a écrit:
Dommage que tu ne donne pas la source de ton information.

En tant que fils de professeur de mère en fille et ami de professeur de tous secteur et toutes section ce récit est une vaste blague digne d'une droite mensongère..


Une petite recherche sur Google te renseignera sur les sites favoris de chrislam...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: réflexion   Sam 23 Juin 2018, 10:21

C'est négatif et extrémiste donc pourquoi l'as tu cité?

Cela vient de sites d'extrême droite.

Je peux témoigner de 20 ans d'expérience de soins auprès de familles maghrébines.... et le son de cloche sera à l'opposé.

1 partout balle au centre.

Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: Re: réflexion   Sam 23 Juin 2018, 10:48

OlivierV a écrit:
Allbatar a écrit:
Dommage que tu ne donne pas la source de ton information.

En tant que fils de professeur de mère en fille et ami de professeur de tous secteur et toutes section ce récit est une vaste blague digne d'une droite mensongère..


Une petite recherche sur Google te renseignera sur les sites favoris de chrislam...


Le sujet peut prêter a discutions mais j'ai eu des témoignage directe montrant de telles situation ou le racisme était de l'étranger envers les français.

Tout Homme, toute femme, Tout enfant né libre et égale en droit !
Ceux qui remette en cause ce principe sont systématiquement des racistes.

La on ne parle plus de religion mais d'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: réflexion   

Revenir en haut Aller en bas
 
réflexion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur la prière
» Réflexion sur les icônes pour nos pages d'icônes
» Une petite réflexion de l'Avent avec coeurtendre...
» Réflexion: un monde sans TV!
» Réflexion sur l'attachement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: