Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?

Aller en bas 
AuteurMessage
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?   Sam 23 Juin 2018, 09:30

Non ! ils n'en étaient pas conscients pour les raisons suivants:

l'église primitive n'avait de livres sacrés que la Bible hébraïque ( c'est confirmé par l'Histoire)

Les évangiles selon saint Justin on les appelait " Mémoires des Apôtres" . à ce moment là ils n'avaient pas encore acquis le statut scripturaire .

si on avait posé la question à Luc ou à Jean pourquoi chers monsieur vous falsifiez l'évangile ils auraient répondu : non , nous nous falsifions pas mais nous faisons la synthèse de la pensée de Paul notre saint Apôtre et celle des Apôtres de Jésus.


après 170 la date où les quatre évangiles ont acquis le statut sacrée la falsification a cessé relativement

en 1414 la date de l'impression de la Bible Gutenberg la falsification a cessé considérablement. la Bible est désormais à la portée de tout le public



Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?   Sam 23 Juin 2018, 16:29

Toi, en revanche, quand tu te conduis en faussaire, je pense que tu en es conscient... enfin j'espère.

Sinon, tu as toute ma compassion.



Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?   Sam 23 Juin 2018, 16:47

Bon croyant a écrit:
l'église primitive n'avait de livres sacrés que la Bible hébraïque ( c'est confirmé par l'Histoire)


l’Église primitive savait donc que le Messie sortirait de la postérité de David




.
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?   Sam 23 Juin 2018, 23:28

Poisson vivant a écrit:
Bon croyant a écrit:
l'église primitive n'avait de livres sacrés que la Bible hébraïque ( c'est confirmé par l'Histoire)


l’Église primitive savait donc que le Messie sortirait de la postérité de David




.

H.S
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Introduction de faux textes dans l'évangile: Jn 5/1-Jn5/47 faux   Mar 26 Juin 2018, 00:55

mario-franc_lazur a écrit:
Bon croyant a écrit:


cet homme là ignore tout de la géographie de la Palestine

il ne connaissait meme pas que le lac de Tibériade est en Galilée . lui il le situe en Judée


Dans quel passage, SVP.  ?

Jean 5, 1 Après cela, il y eut une fête des Juifs et Jésus monta à Jérusalem.
Jean 5, 2 Or il existe à Jérusalem, près de la Probatique, une piscine qui s'appelle en hébreu Bethesda et qui a cinq portiques.
Jean 5, 3 Sous ces portiques gisaient une multitude d'infirmes, aveugles, boiteux, impotents, qui attendaient le bouillonnement de l'eau.
Jean 5, 4 Car l'ange du Seigneur descendait par moments dans la piscine et agitait l'eau: le premier alors à y entrer, après que l'eau avait été agitée, se trouvait guéri, quel que fût son mal.
Jean 5, 5 Il y avait là un homme qui était infirme depuis 38 ans.
Jean 5, 6 Jésus, le voyant étendu et apprenant qu'il était dans cet état depuis longtemps déjà, lui dit: "Veux-tu guérir?"
Jean 5, 7 L'infirme lui répondit: "Seigneur, je n'ai personne pour me jeter dans la piscine, quand l'eau vient à être agitée; et, le temps que j'y aille, un autre descend avant moi."
Jean 5, 8 Jésus lui dit: "Lève-toi, prends ton grabat et marche."
Jean 5, 9 Et aussitôt l'homme fut guéri; il prit son grabat et il marchait. Or c'était le sabbat, ce jour-là.
Jean 5, 10 Les Juifs dirent donc à celui qui venait d'être guéri: "C'est le sabbat. Il ne t'est pas permis de porter ton grabat."
Jean 5, 11 Il leur répondit: "Celui qui m'a guéri m'a dit: Prends ton grabat et marche."
Jean 5, 12 Ils lui demandèrent: "Quel est l'homme qui t'a dit: Prends ton grabat et marche?"
Jean 5, 13 Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c'était; Jésus en effet avait disparu, car il y avait foule
en ce lieu.
Jean 5, 14 Après cela, Jésus le rencontre dans le Temple et lui dit: "Te voilà guéri; ne pèche plus, de peur qu'il ne t'arrive pire encore."
Jean 5, 15 L'homme s'en fut révéler aux Juifs que c'était Jésus qui l'avait guéri.
Jean 5, 16 C'est pourquoi les Juifs persécutaient Jésus: parce qu'il faisait ces choses-là le jour du sabbat.
Jean 5, 17 Mais il leur répondit: "Mon Père est à l'oeuvre jusqu'à présent et j'oeuvre moi aussi."
Jean 5, 18 Aussi les Juifs n'en cherchaient que davantage à le tuer, puisque, non content de violer le sabbat, il appelait encore Dieu son propre Père, se faisant égal à Dieu.
Jean 5, 19 Jésus reprit donc la parole et leur dit: "En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, qu'il ne le voie faire au Père; ce que fait celui-ci, le Fils le fait pareillement.
Jean 5, 20 Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu'il fait; et il lui montrera des oeuvres plus grandes que celles-ci, à vous en stupéfier.
Jean 5, 21 Comme le Père en effet ressuscite les morts et leur redonne vie, ainsi le Fils donne vie à qui il veut.
Jean 5, 22 Car le Père ne juge personne; il a donné au Fils le jugement tout entier,
Jean 5, 23 afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Qui n'honore pas le Fils n'honore pas le Père qui l'a envoyé.
Jean 5, 24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et croit à celui qui m'a envoyé a la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.
Jean 5, 25 En vérité, en vérité, je vous le dis, l'heure vient - et c'est maintenant - où les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l'auront entendue vivront.
Jean 5, 26 Comme le Père en effet a la vie en lui-même, de même a-t-il donné au Fils d'avoir aussi la vie en luimême
Jean 5, 27 et il lui a donné pouvoir d'exercer le jugement parce qu'il est Fils d'homme.
Jean 5, 28 N'en soyez pas étonnés, car elle vient, l'heure où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa
voix
Jean 5, 29 et sortiront: ceux qui auront fait le bien, pour une résurrection de vie, ceux qui auront fait le mal, pour une résurrection de jugement.
Jean 5, 30 Je ne puis rien faire de moi-même. Je juge selon ce que j'entends: et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.
Jean 5, 31 Si je me rends témoignage à moi-même, mon témoignage n'est pas valable.
Jean 5, 32 Un autre témoigne de moi, et je sais qu'il est valable le témoignage qu'il me rend.
Jean 5, 33 Vous avez envoyé trouver Jean et il a rendu témoignage à la vérité.
Jean 5, 34 Non que je relève du témoignage d'un homme; si j'en parle, c'est pour votre salut.
Jean 5, 35 Celui-là était la lampe qui brûle et qui luit, et vous avez voulu vous réjouir une heure à sa lumière.
Jean 5, 36 Mais j'ai plus grand que le témoignage de Jean: les oeuvres que le Père m'a donné à mener à bonne fin, ces oeuvres mêmes que je fais me rendent témoignage que le Père m'envoie.
Jean 5, 37 Et le Père qui m'a envoyé, lui, me rend témoignage. Vous n'avez jamais entendu sa voix, vous n'avez
jamais vu sa face,
Jean 5, 38 et sa parole, vous ne l'avez pas à demeure en vous, puisque vous ne croyez pas celui qu'il a envoyé.
Jean 5, 39 Vous scrutez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle, et ce sont elles qui me rendent témoignage,
Jean 5, 40 et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie!
Jean 5, 41 De la gloire, je n'en reçois pas qui vienne des hommes;
Jean 5, 42 mais je vous connais: vous n'avez pas en vous l'amour de Dieu;
Jean 5, 43 je viens au nom de mon Père et vous ne m'accueillez pas; qu'un autre vienne en son propre nom, celui là,vous l'accueillerez.
Jean 5, 44 Comment pouvez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres, et ne cherchez pas la gloire qui vient du Dieu unique.
Jean 5, 45 Ne pensez pas que je vous accuserai auprès du Père. Votre accusateur, c'est Moïse, en qui vous avez mis votre espoir.
Jean 5, 46 Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, car c'est de moi qu'il a écrit.
Jean 5, 47 Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles?"
Jean 6, 1 Après cela, Jésus s'en alla de l'autre côté de la mer de Galilée ou de Tibériade.
Jean 6, 2 Une grande foule le suivait, à la vue des signes qu'il opérait sur les malades.
Jean 6, 3 Jésus gravit la montagne et là, il s'assit avec

------------------------------------

Alors mon cher Mario le verset Jean 5/1 en bleu foncé  Jésus monta à Jérusalem.

de Jean 5/2 jusqu'à Jean 5/47 le dialogue entre Jésus et les Juifs a lieu dans le Temple à Jérusalem.

Jean 6/1 qui vient tout juste après en vert , Jean de Patmos dit que Jésus s'en alla de l'autre coté de la mer de Galilée ou de Tibériade .

la Judée n'a rien à voir avec le lac de Tibériade. ce qui indique que tout le récit de 5/2 jusqu'a 5/47 est ajouté frauduleusement pour introduire ce texte qui compare la manne au pain de vie qui est Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Maryam

avatar


MessageSujet: Re: Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?   Mar 26 Juin 2018, 11:33

@ Bon Croyant

Il n'y pas de faussaires, la Thora, le Nouveau Testament et le Coran sont tous des créations littéraires qui ont soutenu la foi des croyants. Tous parlent de Dieu et de morale.

Qui dit création littéraire dit oeuvre d'art. Ces trois livres sont des oeuvres d'art véritables qu'il faut respecter dans leur intégrité. On ne peut les tronquer, les amender, les mutiler chacun représente une portion de génie humain.

Comme objet de foi il faut les respecter aussi car traiter un de ces livres de falsification est un manque de respect pour la religion d'autrui et du fanatisme religieux.

D'ailleurs le coran dit.

Et ne discutez que de la meilleure façon avec les Gens du Livre, sauf ceux d'entre eux qui sont injustes. (Sourate al-Ankabut, v46)




Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?   Mar 26 Juin 2018, 22:52

Maryam a écrit:
@ Bon Croyant

Il n'y  pas de faussaires, la Thora, le Nouveau Testament et le Coran sont tous des créations littéraires qui ont soutenu la foi des croyants. Tous parlent de Dieu et de morale.

La Bible et l'évangile sont des écrits d'homme . le Coran vient d'Allah seul

Maryam a écrit:
Qui dit création littéraire dit oeuvre d'art. Ces trois livres sont des oeuvres d'art véritables qu'il faut respecter dans leur intégrité. On ne peut les tronquer, les amender, les mutiler chacun représente une portion de génie humain
.
le Coran est la vérité absolu qui vient du seul vrai Dieu , les autres sont encore livres de Dieu seulemnt ils sont falsifiés

Maryam a écrit:
Comme objet de foi il faut les respecter aussi car traiter un de ces livres de falsification est un manque de respect pour la religion d'autrui et du fanatisme religieux.

si vraiment tu respecte le Coran comme tu le dis il affirme la fausseté de la Bible

D'ailleurs le coran dit.

Maryam a écrit:
Et ne discutez que de la meilleure façon avec les Gens du Livre, sauf ceux d'entre eux qui sont injustes. (Sourate al-Ankabut, v46)

Quand je te dis la Bible est falsifié c'est la vérité ça n'a aucun rapport avec discuter avec la meilleur façon

Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?   Mer 27 Juin 2018, 12:47

Saint Augustin reconnait l'altération de la Bible



le texte de Jean 5/3-4 est un ajout ultérieur; on est unanime là dessus

Jn 5/3-4 :" 3 dans lesquels étaient couchés une multitude d’infirmes, d’aveugles, de boiteux et de
gens qui avaient les membres secs, [attendant le mouvement de l’eau.
4 Car à de certaines saisons un ange descendait dans le réservoir et agitait l’eau ; le
premier donc qui entrait après que l’eau avait été agitée, était guéri, de quelque maladie
qu’il fût pris].


voir Introduction a la Bible p639 ( Robert et Feuillet)



vous rendez vous compte qu'on falsifiait tout


Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?   Mer 27 Juin 2018, 13:18

Bon croyant a écrit:

si vraiment tu respecte le Coran comme tu le dis il affirme la fausseté de la Bible

pas du tout

il dit au contraire de se référer à la bible

Yunus 10.94. Et si tu as quelque doute au sujet de ce que Nous t'avons révélé, interroge ceux qui, avant toi, lisaient l'Écriture. C'est la Vérité qui te parvient, émanant de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre des sceptiques !

Al-Maidah 5.44. En vérité, Nous avons révélé la Thora comme guide et comme lumière. Et c'est sur la base de ce Livre que les prophètes, soumis à la Volonté de Dieu, ainsi que les rabbins et les grands théologiens, en tant que gardiens et témoins de cette Écriture, devaient rendre la justice entre les juifs. Ne redoutez donc pas les hommes, mais redoutez-Moi ! Ne troquez pas Mes enseignements à vil prix ! Ceux qui ne jugent pas d'après ce que Dieu a révélé sont de véritables négateurs !

Al-Maidah 5.66. S'ils observaient la thora, l'Évangile et les révélations que leur Seigneur leur a envoyées, ils jouiraient certainement des biens du Ciel et de ceux de la Terre. Certes, il existe bien parmi eux des gens du juste milieu, mais il en est tant d'autres dont la conduite est déplorable.

Al-Maidah 5.68. Dis : «Ô gens des Écritures ! Tant que vous ne vous conformerez pas à la thora, à l'Évangile et à ce qui vous a été révélé par le Seigneur, vous n'accomplirez rien de valable !» Certes, les révélations que tu as reçues de ton Seigneur ne feront qu'accroître chez beaucoup d'entre eux l'esprit de révolte et d'infidélité. Cesse donc de t'inquiéter d'un peuple aussi pervers.
Revenir en haut Aller en bas
titibxl
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?   Mer 27 Juin 2018, 20:56

Bon croyant a écrit:
Maryam a écrit:
@ Bon Croyant

Il n'y  pas de faussaires, la Thora, le Nouveau Testament et le Coran sont tous des créations littéraires qui ont soutenu la foi des croyants. Tous parlent de Dieu et de morale.

La Bible et l'évangile sont des écrits d'homme . le Coran vient d'Allah seul

Maryam a écrit:
Qui dit création littéraire dit oeuvre d'art. Ces trois livres sont des oeuvres d'art véritables qu'il faut respecter dans leur intégrité. On ne peut les tronquer, les amender, les mutiler chacun représente une portion de génie humain
.
le Coran est la vérité absolu qui vient du seul vrai Dieu , les autres sont encore livres de Dieu seulemnt ils sont falsifiés

Maryam a écrit:
Comme objet de foi il faut les respecter aussi car traiter un de ces livres de falsification est un manque de respect pour la religion d'autrui et du fanatisme religieux.

si vraiment tu respecte le Coran comme tu le dis il affirme la fausseté de la Bible

D'ailleurs le coran dit.

Maryam a écrit:
Et ne discutez que de la meilleure façon avec les Gens du Livre, sauf ceux d'entre eux qui sont injustes. (Sourate al-Ankabut, v46)

Quand je te dis la Bible est falsifié c'est la vérité ça n'a aucun rapport avec discuter avec  la meilleur façon



le Coran est ceci,le Coran vient de Dieu seul et blablablaba .

je te demande donc,ou sont les preuves? il n'y en a pas....il y'a l'unique parole de Mohamed,aucune prophétie annoncant toutes ces choses à l'avance et se réalisant,des contradictions flagrantes avec la vérité qui est dans la Bible,Mohamed enfin ne peut pas etre prophète il ne vient pas d'Isaac et enfin des fruits pas top top.



donc à part affirmé gratuitement,il n'y a rien.

ce n'est pas parce que sur ta marque de chocolat il y'a écrit sur l'emballage "meilleur chocolat du monde" que forcement c'est vrai ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?   Jeu 28 Juin 2018, 20:55

Bon croyant a écrit:


La Bible et l'évangile sont des écrits d'homme . le Coran vient d'Allah seul


T'as fumé la moquette ?

Donne nous la preuve que le Coran vient de Allah seul.

Le Coran est un livre écrit par de multiples hommes, et bricolé sur des siècles. C'est un fait historique prouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?   Jeu 28 Juin 2018, 21:36

Pierresuzanne a écrit:
Bon croyant a écrit:


La Bible et l'évangile sont des écrits d'homme . le Coran vient d'Allah seul


T'as fumé la moquette ?

Donne nous la preuve que le Coran vient de Allah seul.

Le Coran est un livre écrit par de multiples hommes, et bricolé sur des siècles. C'est un fait historique prouvé.

Salut PierreSuzanne !!

Alors, on revient ?

Bon Croyant est un nominaliste. Il croit que quand y a marqué "BON" c'est bon.

On préfèrerait qu'il se dise "mauvais croyant". Je n'ai de respect que pour les gens qui se qualifient eux-mêmes de vermisseaux.



Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?   Jeu 28 Juin 2018, 22:09

rosarum a écrit:
Bon croyant a écrit:

si vraiment tu respecte le Coran comme tu le dis il affirme la fausseté de la Bible

pas du tout

il dit au contraire de se référer à la bible

Yunus 10.94. Et si tu as quelque doute au sujet de ce que Nous t'avons révélé, interroge ceux qui, avant toi, lisaient l'Écriture. C'est la Vérité qui te parvient, émanant de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre des sceptiques !

Al-Maidah 5.44. En vérité, Nous avons révélé la Thora comme guide et comme lumière. Et c'est sur la base de ce Livre que les prophètes, soumis à la Volonté de Dieu, ainsi que les rabbins et les grands théologiens, en tant que gardiens et témoins de cette Écriture, devaient rendre la justice entre les juifs. Ne redoutez donc pas les hommes, mais redoutez-Moi ! Ne troquez pas Mes enseignements à vil prix ! Ceux qui ne jugent pas d'après ce que Dieu a révélé sont de véritables négateurs !

Al-Maidah 5.66. S'ils observaient la thora, l'Évangile et les révélations que leur Seigneur leur a envoyées, ils jouiraient certainement des biens du Ciel et de ceux de la Terre. Certes, il existe bien parmi eux des gens du juste milieu, mais il en est tant d'autres dont la conduite est déplorable.

Al-Maidah 5.68. Dis : «Ô gens des Écritures ! Tant que vous ne vous conformerez pas à la thora, à l'Évangile et à ce qui vous a été révélé par le Seigneur, vous n'accomplirez rien de valable !» Certes, les révélations que tu as reçues de ton Seigneur ne feront qu'accroître chez beaucoup d'entre eux l'esprit de révolte et d'infidélité. Cesse donc de t'inquiéter d'un peuple aussi pervers.

D'accord mais faut rejeter les dogmes falsifiés : la divinité de Jésus et la crucifixion



Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?   Jeu 28 Juin 2018, 22:13

Bon croyant a écrit:


D'accord mais faut rejeter les dogmes falsifiés : la divinité de Jésus et la crucifixion



D'accord mais faut rejeter les dogmes falsifiés : le coran associé de Allah, et que Jésus ne fut pas crucifié.

Les témoignages historiques antérieurs à l'islam sont unanimes.

Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?   Jeu 28 Juin 2018, 22:14

Bon croyant a écrit:


D'accord mais faut rejeter les dogmes falsifiés : la divinité de Jésus et la crucifixion



D'accord mais faut rejeter les dogmes falsifiés : le coran associé de Allah, et que Jésus ne fut pas crucifié, et le shirk organisé autour de la Pierre Noire de la Kaaba.

Les témoignages historiques antérieurs à l'islam sont unanimes.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les faussaires étaient-ils conscients de leur méfait?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heureux ceux qui sont conscients de leur pauvreté spirituelle.
» Leur professeur fait l'impasse sur un sujet, il tombe au brevet
» Le bien fait des huiles essentielles
» Arras : Plainte de parents contre une institutrice qui a laissé leur enfant seule, alors qu'ils étaient en retard.
» Les Métiers et leur Histoire. Les Boulangers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: