Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Le forum en poésie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMar 17 Juil 2018, 16:12

17/7/2018

Le forum espère que chacun sera frère,
en rencontrant l'autre, sans être acariâtre,
pour unir le monde loin des lois immondes,
qui menacent chacun, en triomphe mesquin.


Nous essayons parfois, de dire notre foi,
ce que dans la prière nous avons découvert
de la joie du salut, quand nos cœurs résolus,
ont accueilli le Christ, sans qui nul n’existe.

Les trolls manifestent en étant de vraies pestes
qui ignorent les us et coutumes des sages.
Ce sont de vrais gugusses, tout à fait de vrais barges,
vaniteux, ridicules, ignorants, sans émule.


Les dogmatiques font fuir les croyants profonds,
chercheurs de vérité, soucieux de sainteté.
Les bigots jubilent, déversant leur bile,
quand les honnêtes gens partent à pas de géants.


Le forum ressemble à un lieu aimable,
où chacun vérifie, que son propre défi
emmerde le prochain, traité comme un machin
pour se valoriser, quand l'autre est abaissé.


Les plus sages persistent, les faibles se désistent,
Rose du matin prie. Mario qui est épris,
nous surveille toujours, sans cesse nuit et jour,
pour sauver le forum, utiles à tous les hommes.

Tous les modérateurs débusquent les ment.eurs,
en parvenant souvent, quoique observants
de leur propre croyance, à tolérer chez l'autre,
une divergence. Ce sont de vrais apôtres.


etc, etc, etc...


à vos plumes !


Je suggère que les trolls du forum ne puissent pas se réinscrire
et publier de nouveaux sujets (à la con),
tant qu'il n'auront pas écrit un poème digne de celui-ci à propos du forum.

Les modérateurs seront juges.

C'est le nouveau grand jeu de l'été !
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMar 17 Juil 2018, 17:24

Pierresuzanne a écrit:
17/7/2018



Le forum espère que chacun sera frère,
en rencontrant l'autre, sans être acariâtre,
pour unir le monde loin des lois immondes,
qui menacent chacun, en triomphe mesquin.


Nous essayons parfois, de dire notre foi,
ce que dans la prière nous avons découvert
de la joie du salut, quand nos cœurs résolus,
ont accueilli le Christ, sans qui nul n’existe.

Les trolls manifestent en étant de vraies pestes
qui ignorent les us et coutumes des sages.
Ce sont de vrais gugusses, tout à fait de vrais barges,
vaniteux, ridicules, ignorants, sans émule.


Les dogmatiques font fuir les croyants profonds,
chercheurs de vérité, soucieux de sainteté.
Les bigots jubilent, déversant leur bile,
quand les honnêtes gens partent à pas de géants.


Le forum ressemble à un lieu aimable,
où chacun vérifie, que son propre défi
emmerde le prochain, traité comme un machin
pour se valoriser, quand l'autre est abaissé.


Les plus sages persistent, les faibles se désistent,
Rose du matin prie. Mario qui est épris,
nous surveille toujours, sans cesse nuit et jour,
pour sauver le forum, utiles à tous les hommes.

Tous les modérateurs débusquent les ment.eurs,
en parvenant souvent, quoique observants
de leur propre croyance, à tolérer chez l'autre,
une divergence. Ce sont de vrais apôtres.


etc, etc, etc...


à vos plumes !


Je suggère que les trolls du forum ne puissent pas se réinscrire
et publier de nouveaux sujets (à la con),
tant qu'il n'auront pas écrit un poème digne de celui-ci à propos du forum.

Les modérateurs seront juges.

C'est le nouveau grand jeu de l'été !

Excellent Pierre!

Bon initiative! Voila une belle punition!
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMar 17 Juil 2018, 20:57

Pierresuzanne a écrit:
C'est le nouveau grand jeu de l'été !

Malheureusement Skander n'est plus là pour participer...
Pour les nouveaux forumeurs qui ne l'ont pas connu, voir sa présentation :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Et pour rappel, le grand jeu de l'été 2015 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ainsi que celui de l'été 2016 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMer 18 Juil 2018, 11:41

Cyril 84 a écrit:
Malheureusement Skander n'est plus là pour participer...

Et toi Cyril, veux-tu participer ?
Es-tu agile pour nous occuper ?
Est-ce un péril que de dilapider
ton art utile pour nous dérider ?

As-tu du style pour nous amuser ?
Es-tu subtil, pas trop désabusé
pour d'un babil pas trop élaboré
à nous, civils, enfin en remontrer ?



Le forum en  poésie 510471374
Revenir en haut Aller en bas
Phoutoufoot

Phoutoufoot


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMer 18 Juil 2018, 15:54

hélas je n'ai pas de talent poétique pour pouvoir y participer, mais je lirai avec attention vos poèmes !

je commence d'ailleurs par distribuer les premières notes, c'est comme ça, je l'ai décidé ! Razz

Pierre :

1ère poème : 17/20, belle entrée en matière, le concours démarre sur les chapeaux de roue
2ème poème : 12/20, un peu court, mais on détecte tout ton talent à travers ces courtes lignes

j'attends avec impatience celui de bon croyant ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMer 18 Juil 2018, 16:53

Phoutoufoot a écrit:
hélas je n'ai pas de talent poétique pour pouvoir y participer, mais je lirai avec attention vos poèmes !

je commence d'ailleurs par distribuer les premières notes, c'est comme ça, je l'ai décidé ! Razz

Pierre :

1ère poème : 17/20, belle entrée en matière, le concours démarre sur les chapeaux de roue
2ème poème : 12/20, un peu court, mais on détecte tout ton talent à travers ces courtes lignes

j'attends avec impatience celui de bon croyant ! Very Happy


Merci mon bon phoutoufoot.
Nous pourrions demander à Cyril de compléter son poème, cela augmenterait sa note ! Razz

Si bon croyant ne fait pas lui-même son poème, il est bien possible que je lui écrive moi-même son poème .... il a intérêt à se dépêcher !
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMer 18 Juil 2018, 23:01

Pierresuzanne a écrit:
Et toi Cyril, veux-tu participer ?
[...]

Pierresuzanne a écrit:
[...] Nous pourrions demander à Cyril de compléter son poème, cela augmenterait sa note ! Razz [...]

La réponse de notre ami Phoutoufoot est parfaitement valable pour moi également... :

Phoutoufoot a écrit:
hélas je n'ai pas de talent poétique pour pouvoir y participer, mais je lirai avec attention vos poèmes ! [...]

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMer 18 Juil 2018, 23:06

bonhomme danse moi je veux moi je veux


Un poème sur le thème de la diablerie
qui n'a que pour but que de la raillerie
car il vaut mieux en rire qu'en pleurer
lorsqu'il nous sort ses couplets
le BC qui défraie la chronique depuis un moment
Nous fait suer depuis longtemps maintenant
prenons notre mal en patience jusqu'au jour
où enfin nous pourrons parler d'amour.


icon_santa
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyJeu 19 Juil 2018, 15:01

Aquilas** a écrit:
bonhomme danse moi je veux moi je veux


Un poème sur le thème de la diablerie
qui n'a que pour but que de la raillerie
car il vaut mieux en rire qu'en pleurer
lorsqu'il nous sort ses couplets
le BC qui défraie la chronique depuis un moment
Nous fait suer depuis longtemps maintenant
prenons notre mal en patience jusqu'au jour
où enfin nous pourrons parler d'amour.


icon_santa

Aquilas, qui hélas,
nous montre un avatar,
de vrai père fouettard,
à faire fuir les moutards,
serais-tu un fêtard,

de plumes revêtu
gardé d'un bec pointu,
et d'arguments têtus,
et de sombre vertu ?

Caches-tu un cœur d'or,
sous des serres de condor ?
Tu luttes en matador,
pour vaincre les tchadors !

Nous sommes frères ainsi,
serviteurs du Messie,
unis à la merci
d'un Dieu de parousie.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyJeu 19 Juil 2018, 15:10

Pierresuzanne a écrit:
Aquilas** a écrit:
bonhomme danse moi je veux moi je veux


Un poème sur le thème de la diablerie
qui n'a que pour but que de la raillerie
car il vaut mieux en rire qu'en pleurer
lorsqu'il nous sort ses couplets
le BC qui défraie la chronique depuis un moment
Nous fait suer depuis longtemps maintenant
prenons notre mal en patience jusqu'au jour
où enfin nous pourrons parler d'amour.


icon_santa

Aquilas, qui hélas,
nous montre un avatar,
de vrai père fouettard,
à faire fuir les moutards,
serais-tu un fêtard,

de plumes revêtu
gardé d'un bec pointu,
et d'arguments têtus,
et de sombre vertu ?

Caches-tu un cœur d'or,
sous des serres de condor ?
Tu luttes en matador,
pour vaincre les tchadors !

Nous sommes frères ainsi,
serviteurs du Messie,
unis à la merci
d'un Dieu de parousie.


C'est un bec, une péninsule, gare à celui qui a pour émule
Le Diable, car aussitôt je le perce, je le secoue, je le bouscule
Habité par un esprit de justice, je brandis mon épée et je tisse
Une défense à l'arme pointue qui assainit et qui tue et qui s'immisce
Dans l'œuf tout homme qui ose dire du mal de Dieu et pire
Ne comptez pas sur moi pour causette car en Dieu moi je respire
Serviteur du Christ Compagnon de fortune il sied que je m'insurge
Que cela plaise ou importune, peu m'importe, la purge
Tant qu'elle lave mes autres, elle m'ira comme un gant
Mais qui s'interpose, je lui soufflète va t en Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyVen 20 Juil 2018, 07:56

Si j'avais tardé dans mes poésies
à parler de lui, nul n'aurait compris,
ce serait solder toute courtoisie
d'oublier celui, qui m'a tant surpris.


Un jour mes pas ont croisé Phoutoufoot,
Ne serait-il pas amateur de foot ?


Je suis bien l’aîné, et lui le puîné,
et pourtant tous deux, nous sommes heureux,
quand l'autre est béni de dons infinis,
sans la zizanie, et la calomnie,
qui ruinent les vies, ainsi asservies.
Nous sommes amis ; et pas à demi.


Il cherchait sa voie, doutant de sa foi,
car soumis aux lois, pesant tout leur poids,
de dogmes étroits, pourvoyeurs d'effroi.


Il était jeune, impatient, curieux,
souvent déluré, et parfois furieux.
séduit par le jeûne, au point d'adhérer,
à ses racines et leurs routines,
courbant l'échine sous les épines,
d'une loi murée loin du seul vrai Dieu.

Il voulu savoir pourquoi le pouvoir
d'Allah tout puissant était impuissant
à conduire au ciel Mère Térésa :
L'amour torrentiel son cœur épuisa !
Pourquoi donc damner sa vie jalonnée
d'amour passionné pour les pauvres nés
de foi obstinée, à jamais donnée ?


Phoutoufoot compris, guidé par l'Esprit.
Son esprit ouvert le conduisit vers
le don de Jésus, porteur de salut
réglant nos débats, loin des vains combats,
pour nous amarrer au Dieu adoré.


Il a découvert la vraie liberté,
donnée par Jésus, pour notre salut.
Jésus a offert ce qu'il a souffert,
pour nous revêtir de sa sainteté,
et par son martyr laver nos péchés,
dans le seul baptême : ainsi il nous aime.


Phoutoufot attend que vienne le temps,
où il sera prêt, à venir tout près,
du Dieu qui l'attend, du Dieu consolant,
pour sauver son âme, brûlée par la flamme,
du Dieu qui l'attend, depuis si longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Phoutoufoot

Phoutoufoot


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyVen 20 Juil 2018, 14:04

Pierresuzanne a écrit:
Si j'avais tardé dans mes poésies
à parler de lui, nul n'aurait compris,
ce serait solder toute courtoisie
d'oublier celui, qui m'a tant surpris.


Un jour mes pas ont croisé Phoutoufoot,
Ne serait-il pas amateur de foot ?


Je suis bien l’aîné, et lui le puîné,
et pourtant tous deux, nous sommes heureux,
quand l'autre est béni de dons infinis,
sans la zizanie, et la calomnie,
qui ruinent les vies, ainsi asservies.
Nous sommes amis ; et pas à demi.


Il cherchait sa voie, doutant de sa foi,
car soumis aux lois, pesant tout leur poids,
de dogmes étroits, pourvoyeurs d'effroi.


Il était jeune, impatient, curieux,
souvent déluré, et parfois furieux.
séduit par le jeûne, au point d'adhérer,
à ses racines et leurs routines,
courbant l'échine sous les épines,
d'une loi murée loin du seul vrai Dieu.

Il voulu savoir pourquoi le pouvoir
d'Allah tout puissant était impuissant
à conduire au ciel Mère Térésa :
L'amour torrentiel son cœur épuisa !
Pourquoi donc damner sa vie jalonnée
d'amour passionné pour les pauvres nés
de foi obstinée, à jamais donnée ?


Phoutoufoot compris, guidé par l'Esprit.
Son esprit ouvert le conduisit vers
le don de Jésus, porteur de salut
réglant nos débats, loin des vains combats,
pour nous amarrer au Dieu adoré.


Il a découvert la vraie liberté,
donnée par Jésus, pour notre salut.
Jésus a offert ce qu'il a souffert,
pour nous revêtir de sa sainteté,
et par son martyr laver nos péchés,
dans le seul baptême : ainsi il nous aime.


Phoutoufot attend que vienne le temps,
où il sera prêt, à venir tout près,
du Dieu qui l'attend, du Dieu consolant,
pour sauver son âme, brûlée par la flamme,
du Dieu qui l'attend, depuis si longtemps.

Ton poème me touche beaucoup Pierre Le forum en  poésie 189259 Le forum en  poésie 766225 merci beaucoup.

Pour la peine j’attribue une note de 20/20 lol!
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyVen 20 Juil 2018, 14:15

Pierresuzanne a écrit:
Si j'avais tardé dans mes poésies
à parler de lui, nul n'aurait compris,
ce serait solder toute courtoisie
d'oublier celui, qui m'a tant surpris.


Un jour mes pas ont croisé Phoutoufoot,
Ne serait-il pas amateur de foot ?


Je suis bien l’aîné, et lui le puîné,
et pourtant tous deux, nous sommes heureux,
quand l'autre est béni de dons infinis,
sans la zizanie, et la calomnie,
qui ruinent les vies, ainsi asservies.
Nous sommes amis ; et pas à demi.


Il cherchait sa voie, doutant de sa foi,
car soumis aux lois, pesant tout leur poids,
de dogmes étroits, pourvoyeurs d'effroi.


Il était jeune, impatient, curieux,
souvent déluré, et parfois furieux.
séduit par le jeûne, au point d'adhérer,
à ses racines et leurs routines,
courbant l'échine sous les épines,
d'une loi murée loin du seul vrai Dieu.

Il voulu savoir pourquoi le pouvoir
d'Allah tout puissant était impuissant
à conduire au ciel Mère Térésa :
L'amour torrentiel son cœur épuisa !
Pourquoi donc damner sa vie jalonnée
d'amour passionné pour les pauvres nés
de foi obstinée, à jamais donnée ?


Phoutoufoot compris, guidé par l'Esprit.
Son esprit ouvert le conduisit vers
le don de Jésus, porteur de salut
réglant nos débats, loin des vains combats,
pour nous amarrer au Dieu adoré.


Il a découvert la vraie liberté,
donnée par Jésus, pour notre salut.
Jésus a offert ce qu'il a souffert,
pour nous revêtir de sa sainteté,
et par son martyr laver nos péchés,
dans le seul baptême : ainsi il nous aime.


Phoutoufoot attend que vienne le temps,
où il sera prêt, à venir tout près,
du Dieu qui l'attend, du Dieu consolant,
pour sauver son âme, brûlée par la flamme,
du Dieu qui l'attend, depuis si longtemps.

Phoutoufoot a écrit:
Ton poème me touche beaucoup Pierre Le forum en  poésie 189259 Le forum en  poésie 766225 merci beaucoup.

Pour la peine j’attribue une note de 20/20 lol!

voilà qui est objectif !
Le forum en  poésie 2129354088
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyVen 20 Juil 2018, 14:36

Pierresuzanne a écrit:
Si j'avais tardé dans mes poésies
à parler de lui, nul n'aurait compris,
ce serait solder toute courtoisie
d'oublier celui, qui m'a tant surpris.


Un jour mes pas ont croisé Phoutoufoot,
Ne serait-il pas amateur de foot ?


Je suis bien l’aîné, et lui le puîné,
et pourtant tous deux, nous sommes heureux,
quand l'autre est béni de dons infinis,
sans la zizanie, et la calomnie,
qui ruinent les vies, ainsi asservies.
Nous sommes amis ; et pas à demi.


Il cherchait sa voie, doutant de sa foi,
car soumis aux lois, pesant tout leur poids,
de dogmes étroits, pourvoyeurs d'effroi.


Il était jeune, impatient, curieux,
souvent déluré, et parfois furieux.
séduit par le jeûne, au point d'adhérer,
à ses racines et leurs routines,
courbant l'échine sous les épines,
d'une loi murée loin du seul vrai Dieu.

Il voulu savoir pourquoi le pouvoir
d'Allah tout puissant était impuissant
à conduire au ciel Mère Térésa :
L'amour torrentiel son cœur épuisa !
Pourquoi donc damner sa vie jalonnée
d'amour passionné pour les pauvres nés
de foi obstinée, à jamais donnée ?


Phoutoufoot compris, guidé par l'Esprit.
Son esprit ouvert le conduisit vers
le don de Jésus, porteur de salut
réglant nos débats, loin des vains combats,
pour nous amarrer au Dieu adoré.


Il a découvert la vraie liberté,
donnée par Jésus, pour notre salut.
Jésus a offert ce qu'il a souffert,
pour nous revêtir de sa sainteté,
et par son martyr laver nos péchés,
dans le seul baptême : ainsi il nous aime.


Phoutoufot attend que vienne le temps,
où il sera prêt, à venir tout près,
du Dieu qui l'attend, du Dieu consolant,
pour sauver son âme, brûlée par la flamme,
du Dieu qui l'attend, depuis si longtemps.

Waw

Très touchant! Ça rappelle des souvenirs.
J'aimerai bien retrouver ce que j'ai perdu ici que phoutou a trouvé. La paix.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptySam 21 Juil 2018, 09:53

La petite voix a écrit:
J'aimerai bien retrouver ce que j'ai perdu ici que phoutou a trouvé. La paix.


Une petite voix
cherche ici-bas sa voie,
guidée par son bon cœur.
Elle souffre du malheur,
qui pèse à toute heure
sur ceux qu'elle a aimés,
sur ceux qui ont charmé
son bon cœur affamé.


Elle est courageuse,
paraît audacieuse
quoiqu'aussi soucieuse.
Est-elle gaffeuse ?
Est-ce de la rancœur
ou le poids du malheur,
qui la trouble parfois
dans son chemin de foi ?


Elle est à fleur de peau
Elle cherche le repos
sa foi comme un drapeau
elle perd le tempo,
quand dans son espérance,
elle cherche l'assurance
de fuir la souffrance
par une délivrance
venue de son Messie
qui doit lui faire merci.
Or, nous restons au monde,
mais sans être du monde.
La peine de chacun
reste notre destin.


Si nous trouvons la paix,
ce n'est pas en fuyant
le monde dissipé,
où chacun est frappé
mais en nous appuyant,
sur la force de Dieu,
offerte en cœur à cœur,
en un don silencieux.
C'est la voix du Seigneur
quand nous faisons silence,
qui donne la confiance,
par les dons de l'Esprit,
que nous reconnaissons
à leur saveur sans prix :
ils sont notre leçon :
ils sont force et joie,
le conseil, piété, et foi.



Devant le Tabernacle,
où l'orgueil renâcle,
sachons faire silence :
ici Dieu fait audience,
et parle à nos consciences.
Trouvons la pure essence
de la force divine
où notre âme devine
les dons d'éternité,
qui ici-bas dessinent
la sagesse divine
de notre sainteté.


Devant le Tabernacle,
où l'orgueil renâcle,
sachons faire silence :
ici, Dieu fait audience :
Reposons-nous enfin
de notre grande faim :
Jésus est pierre vivante,
et grâce consolante,
qui pour nos plaies béantes
devient joie suffisante.

Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptySam 21 Juil 2018, 11:06

Pierresuzanne a écrit:
La petite voix a écrit:
J'aimerai bien retrouver ce que j'ai perdu ici que phoutou a trouvé. La paix.


Une petite voix
cherche ici-bas sa voie,
guidée par son bon cœur.
Elle souffre du malheur,
qui pèse à toute heure
sur ceux qu'elle a aimés,
sur ceux qui ont charmé
son bon cœur affamé.


Elle est courageuse,
paraît audacieuse
quoiqu'aussi soucieuse.
Est-elle gaffeuse ?
Est-ce de la rancœur
ou le poids du malheur,
qui la trouble parfois
dans son chemin de foi ?


Elle est à fleur de peau
Elle cherche le repos
sa foi comme un drapeau
elle perd le tempo,
quand dans son espérance,
elle cherche l'assurance
de fuir la souffrance
par une délivrance
venue de son Messie
qui doit lui faire merci.
Or, nous restons au monde,
mais sans être du monde.
La peine de chacun
reste notre destin.


Si nous trouvons la paix,
ce n'est pas en fuyant
le monde dissipé,
où chacun est frappé
mais en nous appuyant,
sur la force de Dieu,
offerte en cœur à cœur,
en un don silencieux.
C'est la voix du Seigneur
quand nous faisons silence,
qui donne la confiance,
par les dons de l'Esprit,
que nous reconnaissons
à leur saveur sans prix :
ils sont notre leçon :
ils sont force et joie,
le conseil, piété, et foi.



Devant le Tabernacle,
où l'orgueil renâcle,
sachons faire silence :
ici Dieu fait audience,
et parle à nos consciences.
Trouvons la pure essence
de la force divine
où notre âme devine
les dons d'éternité,
qui ici-bas dessinent
la sagesse divine
de notre sainteté.


Devant le Tabernacle,
où l'orgueil renâcle,
sachons faire silence :
ici, Dieu fait audience :
Reposons-nous enfin
de notre grande faim :
Jésus est pierre vivante,
et grâce consolante,
qui pour nos plaies béantes
devient joie suffisante.


MERCI PIERRE j'en suis émue!

Peut être je devrais arrêter le forum. Ici c'est comme une famille, alors j'y reviens malgré les blessures.

Comment fais-tu pour écrire? Qu'est-ce qui t'inspire?
Les deux derniers complets sont saisissant.
J'espère que je le vivrais, pour l'instant je suis éteinte.
J'espère que des nouveaux viendront encore pour rafraîchir nos discussions et les cœurs asséchés.



Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptySam 21 Juil 2018, 12:32

Bravo Pierresuzanne c'est très agréable à lire, j'aime beaucoup aussi. On voit que tu prends tout à la légère, ton âme n'est pas mégère, tu te fais des amis, alors que jusque là tu ne l'avais pas promis, tout était tendu chez toi, ton aversion envers le Coran ça se voit, mais dès que tu as vu du résultat, chez Photoofoot que l'on voit en émoi, tu as compris et en oublie ton désarroi, à voir la terre pleine de rois……. du pétrole, les émirs te font frémir, mais que veux tu ils existent cependant, ce n'est pas que tu voudrais les voir pendant au bout d'une corde que tu accordes à certains d'entre eux ton soutien car en préchant Dieu Souverain tu as oublié des les citer eux les grands, et tu ne t'en prends qu'aux migrants…. Mais que ferait un émir ici, il a autre chose à faire et c'est ainsi.
En tout cas on devine à travers les gens, leur état d'âme, le mien c'est justice sévère ou rien du tout et que ça plaise ou pas je m'en fous. cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptySam 21 Juil 2018, 14:17

Aquilas** a écrit:
Bravo Pierresuzanne c'est très agréable à lire, j'aime beaucoup aussi. On voit que tu prends tout à la légère, ton âme n'est pas mégère, tu te fais des amis, alors que jusque là tu ne l'avais pas promis, tout était tendu chez toi, ton aversion envers le Coran ça se voit, mais dès que tu as vu du résultat, chez Photoofoot que l'on voit en émoi, tu as compris et en oublie ton désarroi, à voir la terre pleine de rois……. du pétrole, les émirs te font frémir, mais que veux tu ils existent cependant, ce n'est pas que tu voudrais les voir pendant au bout d'une corde que tu accordes à certains d'entre eux ton soutien car en préchant Dieu Souverain tu as oublié des les citer eux les grands, et tu ne t'en prends qu'aux migrants…. Mais que ferait un émir ici, il a autre chose à faire et c'est ainsi.
En tout cas on devine à travers les gens, leur état d'âme, le mien c'est justice sévère ou rien du tout et que ça plaise ou pas je m'en fous. cyclops

Les émirs
me font blêmir,
mais les migrants
sont innocents.

Notre arrogance,
prétend sauver
l'humanité,
de sa déchéance.
Nous prétendons
pouvoir offrir,
de nombreux dons,
et puis nourrir,
des immigrants
sans sou vaillant.

Nous incitons,
de pauvres gens,
tout en haillons,
à parcourir,
en piétons,
les océans,
changeants,
et à mourir,
sans un soupir.

Or chaque humain,
tiend dans sa main,
son avenir.
Chacun doit lutter,
où Dieu l'a créé,
pour construire un monde
des terres fécondes,
non à la seconde,
mais loin de la fronde,
des révolutions,
car la fondation
d'un monde meilleur
donne de la valeur,
à tout travailleur.






Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptySam 21 Juil 2018, 14:44

Pierresuzanne a écrit:
Aquilas** a écrit:
Bravo Pierresuzanne c'est très agréable à lire, j'aime beaucoup aussi. On voit que tu prends tout à la légère, ton âme n'est pas mégère, tu te fais des amis, alors que jusque là tu ne l'avais pas promis, tout était tendu chez toi, ton aversion envers le Coran ça se voit, mais dès que tu as vu du résultat, chez Photoofoot que l'on voit en émoi, tu as compris et en oublie ton désarroi, à voir la terre pleine de rois……. du pétrole, les émirs te font frémir, mais que veux tu ils existent cependant, ce n'est pas que tu voudrais les voir pendant au bout d'une corde que tu accordes à certains d'entre eux ton soutien car en préchant Dieu Souverain tu as oublié des les citer eux les grands, et tu ne t'en prends qu'aux migrants…. Mais que ferait un émir ici, il a autre chose à faire et c'est ainsi.
En tout cas on devine à travers les gens, leur état d'âme, le mien c'est justice sévère ou rien du tout et que ça plaise ou pas je m'en fous. cyclops

Les émirs
me font blêmir,
mais les migrants
sont innocents.

Notre arrogance,
prétend sauver
l'humanité,
de sa déchéance.
Nous prétendons
pouvoir offrir,
de nombreux dons,
et puis nourrir,
des immigrants
sans sou vaillant.

Nous incitons,
de pauvres gens,
tout en haillons,
à parcourir,
en piétons,
les océans,
changeants,
et à mourir,
sans un soupir.

Or chaque humain,
tiend dans sa main,
son avenir.
Chacun doit lutter,
où Dieu l'a créé,
pour construire un monde
des terres fécondes,
non à la seconde,
mais loin de la fronde,
des révolutions,
car la fondation
d'un monde meilleur
donne de la valeur,
à tout travailleur.







Ne sois pas blême plutôt rougis de honte
Dusse ai-je me dépouiller moi-même
Si l’état devait recueillir ce que l’on sème
A savoir de l’argent comble du problème
J’aurais donné plus qu’à l’impôt que je n’aime
Car l’impôt est injuste pour les indemnes
Et injustice pour ceux qui trainent
De port en port et de sillons en sillons
Arrêtons de jeter nos millions
Et demandons une fois à notre gouvernance
De remplir une fois notre cœur de repentance
En l’autorisant à donner une part aux migrants
Qui sans nous se retrouvent  sans argent.
C’est donc un faux problème que tu soulèves
Tu es cependant si conscient du monde qui s’élève
Contre l’injustice et les œuvres existent pourtant
Donc à ce compte là pourquoi donner à eux et à d’autres pas autant ?
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptySam 21 Juil 2018, 18:12

Aquilas** a écrit:
Tu es cependant si conscient du monde qui s’élève
Contre l’injustice et les œuvres existent pourtant
Donc à ce compte là pourquoi donner à eux et à d’autres pas autant ?

Je crois aux œuvres intelligentes, c'est à dire à celles qui rendent réellement service à l'autre,
et non à celles qui nourrissent notre vanité, en nous faisant une belle âme, quand nous imaginons avoir été utiles,
alors que nous n'avons fait que rendre l'autre dépendants de nos prétentions à l'aider.
Aider les migrants, c'est d'abord ne pas les encourager à venir chez nous, en leur faisant croire qu'ils y sont attendus et qu'un avenir riant les attend.
Aider les migrants, c'est ramener chez eux, ceux qui ne bénéficient pas de statu de réfugié politique, afin de décourager de nouveaux migrants à partir.
car encourager des émigrants économiques à quitter leur pays, c'est criminel, car la mort les attend bien souvent.
Aider les migrants, c'est les aider à éduquer leurs jeunes chez eux, pour qu'ils puissent construire leur propre pays une fois devenus adultes.
Je crois en la responsabilité individuelle, et non aux transferts sociaux généralisés, surtout avec de la dette.

Nos pays sont endettés, toute dépense supplémentaire se fait forcement en creusant nos dettes,
Le Christ nous a demandé de donner notre superflu, et il a constaté - qu'à  part Dieu- rares étaient ceux qui savaient donner de leur nécessaire (parabole du jeune homme riche).
Quant à donner ce qu'on n'a pas, c'est à dire de l'argent emprunté, et sans intention de le rembourser, ...  jamais le Christ ne l'a conseillé à personne.

La charité n'est pas la niaiserie... aider l'autre, c'est le rendre indépendant et responsable,
et non pas misérable et dépendant. Je suis complètement convaincu que les Africains, les asiatiques, et même les arabes Le forum en  poésie 871642 sont tout à fait capables de créer les conditions de leur richesse chez eux. Toute autre position serait raciste.

Mais je ne voulais pas faire de la politique sur ce post,
ce n'est pas l'endroit.

Je ne pense pas que ce soit l'endroit, d'ailleurs, sur le forum.

Restons en là.

Je suis de droite, et libéral, mais non libertaire.
Cette position est totalement incomprise en France,
où notre culture marxiste tend à confondre toute conception autre que la sienne avec le fascisme.
Je suis juste un libéral de droite non libertaire,
car catholique.
Je ne veux pas faire de politique ici, car je suis suffisamment occupé avec la religion. Cela m’intéresse bien davantage.
Vote pour qui tu veux, mais n'imagine pas qu'être chrétien oblige forcement à être irresponsable et à encourager l’irresponsabilité d'autrui.




bon revenons à la poésie
je préfère.



Le forum en  poésie 2129354088


Le forum en  poésie 173236763


Le forum en  poésie 766225
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptySam 21 Juil 2018, 19:29

[Modéré par CR84 car hors du sujet.]
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyLun 23 Juil 2018, 10:17

Pourquoi suis je modérée et pas Pierresuzanne ?

Pourtant c'est un poème que j'ai inséré moi plus haut, et lui ensuite son désaccord sur la sauvegarde des migrants fuyant leur pays pour raison de vie ou de mort>>> en prose.  Rolling Eyes

Justice à 2 vitesses ?


Il répond en versets (alexandrins couplets enfin ce qu'il veut) et on clot la parenthèse que lui même a ouverte, je le rappelle (cf plus haut encore) (j'ai juste un peu tendu la perche en avocat de BC j'ai plaidé pour sa défense comme quoi les plus mauvais ne sont pas ceux à qui l'ont pense) <<<<< Cyril j'ai fait un vers je te ferais dire. Rolling Eyes


Je relance la machine

Justice du monde où caches tu ta honte
Sous le couvert du pauvre tu grignotes tu sombres
N'avons pas assez déjà connu les prémices de l'ombre
qui ravagent nos cœurs et nous soumettent à l'opprobre
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyLun 23 Juil 2018, 14:25

Aquilas** a écrit:
Pourquoi suis je modérée et pas Pierresuzanne ?

Pourtant c'est un poème que j'ai inséré moi plus haut, et lui ensuite son désaccord sur la sauvegarde des migrants fuyant leur pays pour raison de vie ou de mort>>> en prose.  

Justice du monde où caches tu ta honte
Sous le couvert du pauvre tu grignotes tu sombres
N'avons pas assez déjà connu les prémices de l'ombre
qui ravagent nos cœurs et nous soumettent à l'opprobre

Ne pas confondre les immigrants économiques,
avec les persécutés, réfugiés politiques.

Calme ton courroux, personne n'a de poux,
sois raisonnable, deviens aimable,
ne juge pas, avant d'avoir appris,
ne condamne pas, avant d'avoir compris.

Ne pas confondre les immigrants économiques,
avec les persécutés, réfugiés politiques.

Les seconds, devenus de tristes proies, ont donc des droits.
Les premiers ont des devoirs, car il est en leur pouvoir,
de construire leur pays, et non pas celui d'ici,
mais celui de leurs pères, car tout le monde espère
que toute humanité croisse en responsabilité.

Il est illusoire, de nous bercer d'espoir.
Personne ne peut nourrir, tous ceux qui vont périr,
sans que chacun travaille, et vaille que vaille.
pour construire tous ensemble, un monde où nul ne tremble.

Nous sommes lâches quand nous cachons,
que sous la bâche, nous abritons,
les immigrants, du plus petit
jusqu'au plus grand. Est perverti,
celui qui donne, pour tout salaire,
une misère. Le mal loti,
est travesti, par le nanti,
en ouistiti. Est-ce une personne,
que nous traitons, comme un bouffon ?

N'attirons pas, vers la misère,
suivant nos pas, ceux qui espèrent,
un monde riche : C'est de la triche !
Car notre force vient de nos pères,
en eux s'amorcent la matière,
qui a construit, pour aujourd'hui,
notre richesse,...  et nos faiblesses.

Pitié ! plus de politique
car la haine est prolixe,
et poursuit telle une tique,
jusque dans la rixe
ceux qui partagent,
jusqu'au naufrage,
leurs idées,
de dadais
attardés
excédés
obsédés
par l'épée,
du toupet
de l'idée
du dadais
attardé.

Pitié ! plus de politique !
A chacun ses idées.
Toi, tu joues au dé !
et moi à la trique !

Restons en là,
je deviens las !
Prends des vacances,
ou gagne en science.


Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyLun 23 Juil 2018, 16:16

C'est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves,
êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps !
mais ne dit on pas avec le temps il y l'œuvre
Quant bien même Jésus annonce avec regret dans la voix que l'heure sonne et à travers le chaos nous saurons les manoeuvres
Qu'il faut pour dans une autre vie faire oeuvre de charité et peu importe qui travaille ou qui vit au dépend de celui qui oeuvre.
La plus véritable réponse ne tient elle pas dans la Bible qui énonce qu'un monde vidé de la foi que Jésus à sa venue ne verra pas cela va de soi
est bien le témoignage pour démontrer à ceux qui tirent la couverture à soie au lieu de la laine rugueuse auront à découdre pour preuve.

Comment se prélasser au soleil en sachant que l'épée peut tomber à toute heure….

Pour ma part je prends le temps mais je l'utilise pour accomplir mon œuvre

à moi

et les autres

Ils font comme ils veulent.

Mais comme dit Coluche, un homme averti en vaut deux, donc vous êtes jumelés avec votre frère en désoeuvre. ment.

Des œuvres oui mais des désœuvrements non. (qui a dit ça ?) Rolling Eyes

Non pas que j'accuse je préviens
Vous me direz, orgueil quand il vous tient
Ogueil vaut mieux que rien
Quand on dit qui peut faire le plus fait le plus
est ce que ce n'est pas mieux que rien ?
car à se trouver des excuses
on arrive à rien.

Lorsque la nuit tombera, car la lune rougeoiera, vous serez morts d'effroi
Je préfère vous le dire avant afin que vous preniez les devants
Vous savez donc je suis à l'aise,
en votre for intérieur il n'y a pas de malaise
lorsque surgira l'idée que vous avez su avant
que la fin du monde ce n'est pas inutilement.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMar 24 Juil 2018, 01:01

Aquilas** a écrit:
C'est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves,
êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps !
mais ne dit on pas avec le temps il y l'œuvre
Quant bien même Jésus annonce avec regret dans la voix que l'heure sonne et à travers le chaos nous saurons les manoeuvres
Qu'il faut pour dans une autre vie faire oeuvre de charité et peu importe qui travaille ou qui vit au dépend de celui qui oeuvre.
La plus véritable réponse ne tient elle pas dans la Bible qui énonce qu'un monde vidé de la foi que Jésus à sa venue ne verra pas cela va de soi
est bien le témoignage pour démontrer à ceux qui tirent la couverture à soie au lieu de la laine rugueuse auront à découdre pour preuve.

Comment se prélasser au soleil en sachant que l'épée peut tomber à toute heure….

Pour ma part je prends le temps mais je l'utilise pour accomplir mon œuvre

à moi

et les autres

Ils font comme ils veulent.

Mais comme dit Coluche, un homme averti en vaut deux, donc vous êtes jumelés avec votre frère en désoeuvre. ment.

Des œuvres oui mais des désœuvrements non. (qui a dit ça ?) Rolling Eyes

Non pas que j'accuse je préviens
Vous me direz, orgueil quand il vous tient
Ogueil vaut mieux que rien
Quand on dit qui peut faire le plus fait le plus
est ce que ce n'est pas mieux que rien ?
car à se trouver des excuses
on arrive à rien.

Lorsque la nuit tombera, car la lune rougeoiera, vous serez morts d'effroi
Je préfère vous le dire avant afin que vous preniez les devants
Vous savez donc je suis à l'aise,
en votre for intérieur il n'y a pas de malaise
lorsque surgira l'idée que vous avez su avant
que la fin du monde ce n'est pas inutilement.

Et bien voilà,
Avec de la rime,
Pas de modération à tout va,
Même si modérer n'attire pas vers l'abîme.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMar 24 Juil 2018, 05:46

Revenons à nos moutons,
donnons le ton !
amusons-nous !
parlons de nous !
parlons de moi !
pour notre joie !



Je me mets au clavier,
ma femme est à l'évier.
J'enseigne à mon prochain,
elle brique au briochin.


Je suis si important,
ma femme remet ses gants.
Et j'ai encore gagné,
ma femme range au grenier.


Je me repose en Dieu,
ma femme refait le pieu.
Je relis le psautier,
elle nettoie mon dentier.
Je m’abîme en prière,
elle passe la serpillière,
Ne serais-je pas un saint ?
elle range le bassin.

Je peaufine mon refrain.
Elle ronge son frein.
Elle m'appelle pour dîner,
mais je suis obstiné.
La soupe est là, trempée,
mais Bahous s'est trompé.
J'édite et puis j'envoie,
elle crie à toute voix.


Bahous s'est bien trompé :
et il doit nous l'avouer.
Ma femme m'est dévoué,
pourquoi me désavouer ?
Je sais bien qu'elle m'admire,
qu'elle aille seule dormir.
Ne suis-je pas un saint ?
Qu'elle accepte son destin !


J'aime le monde entier,
et donc ma moitié !
Pourquoi perdre du temps
quand on est important,
aux travaux quotidiens,
quand l'autre les fait siens ?


Tout le monde m'applaudit.
Ma femme n'a rien dit.
Je suis au paradis,
elle pense à jadis,
où nous allions par deux,
insouciants et heureux,
en nous tenant la main,
récitant mes refrains.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMar 24 Juil 2018, 11:49

J'espère que tu sors un peu de la maison
parce que tu dois fouler le paillasson
celui qui est devant ta porte rue cresson
ne nous fait pas toute une salade à dire moussons
ton épouse te traite ainsi ainsi que ta maison
nous aimerions savoir autre chose sur toi polisson
à part tes pantoufles et ton journal quelle est ta mission

ps ; je suis sûre que dans ta vie tu es inspecteur des impôts, je dirais même, même, contrôleur. (cachez les tableaux)
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMar 24 Juil 2018, 18:15

Aquilas** a écrit:
ps ; je suis sûre que dans ta vie tu es inspecteur des impôts, je dirais même, même, contrôleur. (cachez les tableaux)

Et pourquoi pas maton ?
marmiton
ou baryton ?

et pourquoi pas poulet ?
valet ?
écervelé ?
forcement laid
comme un balais ?
comme un orgelet ?
ou un porcelet ?

quant aux impôts ?
avec mon pot,
pourquoi pas agent d'assiette ?
à la base, avec les miettes ?

pourquoi ne me donnes-tu pas
un métier plein d'appas ?
prestigieux,
d'ambitieux
délicieux !

et rémunérateur,
forcement !
Créateur ?
Ou chanteur ?
aviateur
ou délateur ?
élégamment
diffamant
les amants ?

Bref ! tu me vois un métier de sale type
alors que personne ne me prend jamais en grippe !
J'aimerais tant être instit pour aider les enfants,
ou médecin pour aider les plus grands,
ou architecte pour bâtir des maisons,
bref un truc utile, et pas trop de zonzon.

Pourquoi te faut-il que je sois un sale type ?
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMar 24 Juil 2018, 18:19

Aquilas** a écrit:
J'espère que tu sors un peu de la maison
parce que tu dois fouler le paillasson
celui qui est devant ta porte rue cresson
ne nous fait pas toute une salade à dire moussons
ton épouse te traite ainsi ainsi que ta maison
nous aimerions savoir autre chose sur toi polisson
à part tes pantoufles et ton journal quelle est ta mission

ps ; je suis sûre que dans ta vie tu es inspecteur des impôts, je dirais même, même, contrôleur. (cachez les tableaux)

Moi je sais! Haha Chut! Razz
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMar 24 Juil 2018, 18:36

Pierresuzanne a écrit:

et pourquoi pas poulet ?
valet ?
écervelé ?
forcement laid
comme un balais ?
comme un orgelet ?
ou un porcelet ?


Celui-là ne rime pas...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMar 24 Juil 2018, 18:44

OlivierV a écrit:
Pierresuzanne a écrit:

et pourquoi pas poulet ?
valet ?
écervelé ?
forcement laid
comme un balais ?
comme un orgelet ?
ou un porcelet ?


Celui-là ne rime pas...


écervelé
rime pour de bon
avec poulet,
laid,
balais
ou porcelet,
car c'est le son
qui compte
Or, ta phrase pour ta honte
ne rime pas.
t'es sympa,
mais ça ne rime pas.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMar 24 Juil 2018, 19:02

Pierresuzanne a écrit:



écervelé
rime pour de bon
avec poulet,
laid,
balais
ou porcelet,
car c'est le son
qui compte
Or, ta phrase pour ta honte
ne rime pas.
t'es sympa,
mais ça ne rime pas.

C'est peut-être du à une particularité géographique alors. Car moi, j'ai appris à lire "é" comme "é" et non pas comme "è". Je lis écervelai et non pas écervelet.

Je prononce laid, lè, balais, balèt, porcelet, porcelè...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMar 24 Juil 2018, 20:46

OlivierV a écrit:
Pierresuzanne a écrit:



écervelé
rime pour de bon
avec poulet,
laid,
balais
ou porcelet,
car c'est le son
qui compte
Or, ta phrase pour ta honte
ne rime pas.
t'es sympa,
mais ça ne rime pas.

C'est peut-être du à une particularité géographique alors. Car moi, j'ai appris à lire "é" comme "é" et non pas comme "è". Je lis écervelai et non pas écervelet.

Je prononce laid, lè, balais, balèt, porcelet, porcelè...

Et moi je prononce lé, balé, porcelé, pour moi ça rime. Very Happy

_________________
méfiez-vous toujours de ceux qui ne lisent qu'un seul livre."
Arturo Perez-Reverte
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMar 24 Juil 2018, 20:51

Assureur controleur en tout cas un col blanc genre banquier
tu donnes l'image de l'homme pas du tout inquiet
un fonctionnaire c'est pour ça inspecteur m'est venu comme ça
un fonctionnaire de droite catholique de surcroit
mais assureur c'est comme ça que je te vois
en tout cas tu es assis devant un pc dans un bureau étroit
tu n'es pas manutentionnaire dans un auchan à Troyes (c'est pour la rime)
à coup sûr tu es au moins un bureaucrate ma foi.
la petite voix elle sait mais je vais trouver seule j'ai la foi.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMar 24 Juil 2018, 21:18

Aquilas** a écrit:
Assureur controleur en tout cas un col blanc genre banquier
tu donnes l'image de l'homme pas du tout inquiet
un fonctionnaire c'est pour ça inspecteur m'est venu comme ça
un fonctionnaire de droite catholique de surcroit
mais assureur c'est comme ça que je te vois
en tout cas tu es assis devant un pc dans un bureau étroit
tu n'es pas manutentionnaire dans un auchan à Troyes (c'est pour la rime)
à coup sûr tu es au moins un bureaucrate ma foi.
la petite voix elle sait mais je vais trouver seule j'ai la foi.

Quel lien y a-t-il
entre l'Esprit Saint
et le savoir futile
de mon propre destin ?

Si tu comptes sur Lui,
pour dévoiler ma vie,
tu restes dans la nuit,
car je suis son ami.
Pour l'instant l'Esprit Saint
t'a caché mon secret.
Loin de tes noirs desseins,
je sais rester discret.
Ainsi t'es-tu trompée
tu ne m'auras pas nui.

Tu es donc égarée,
car les dons de l'Esprit,
dont aucun n'a de prix,
évitent le pouvoir,
mais nourrissent l'espoir,
annoncent des décrets,
quand s'agit d'aimer,
mais jamais ne trahissent,
quand la haine s'y glisse.



Dernière édition par Pierresuzanne le Mer 25 Juil 2018, 08:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMar 24 Juil 2018, 21:29

Aquilas** a écrit:
Assureur controleur en tout cas un col blanc genre banquier
tu donnes l'image de l'homme pas du tout inquiet
un fonctionnaire c'est pour ça inspecteur m'est venu comme ça
un fonctionnaire de droite catholique de surcroit
mais assureur c'est comme ça que je te vois
en tout cas tu es assis devant un pc dans un bureau étroit
tu n'es pas manutentionnaire dans un auchan à Troyes (c'est pour la rime)
à coup sûr tu es au moins un bureaucrate ma foi.
la petite voix elle sait mais je vais trouver seule j'ai la foi.

MDR il travaille au service de son prochain en tout cas, pas du tout ce que tu dis.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMer 25 Juil 2018, 07:33

cailloubleu* a écrit:


Et moi je prononce lé, balé, porcelé, pour moi ça rime. Very Happy

Tu ne chantes pas "il est beau, il est beau le lavabo, il est lè, il est lè le bidè " ? Le forum en  poésie 871642

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMer 25 Juil 2018, 09:32

OlivierV a écrit:

C'est peut-être du à une particularité géographique alors. Car moi, j'ai appris à lire "é" comme "é" et non pas comme "è". Je lis écervelai et non pas écervelet.

Je prononce laid, lè, balais, balèt, porcelet, porcelè...

je prononce comme toi et je pense que c'est la prononciation correcte mais chaque province a son accent et ses expressions locales et en effet dans le sud de la France le è devient parfois é.

en Ile de France nous disons bien St Ouen comme St Ouin alors que cela pourrait être St Ouan selon l'orthographe (comme Rouen)
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMer 25 Juil 2018, 09:51

OlivierV a écrit:
Tu ne chantes pas "il est beau, il est beau le lavabo, il est lè, il est lè le bidè " ? Le forum en  poésie 871642

Notre ami Olivier
se fâche avec le é,
aussi avec le ai,
peut-être avec le è.


Est-il parti du sud
vers le nord, comme un scude ?
A-t-il franchit la haie
qui mène des olivaies,
au bois de châtaigniers,
puis vers une pineraie ?
Le sud l'a-t-il vu naître ?
Puis vers les bois de hêtres,
au nord a-t-il vécu ?
Car, son accent vaincu
prouve qu'il a vécu,
et au nord, et au sud.


Il cherche sa complétude
en une saine quiétude.
Sa quête sans inquiétude,
devient une habitude.
Aucune certitude
n'entrave ses études.


Parmi la multitude
de toutes platitudes,
est-ce la mansuétude,
qui sera le prélude
pour diriger ses choix,
si la foi lui échoit ?


Séduit par la brillance,
d'une fausse croyance,
réduit par la déviance,
de sa malveillance,
il compte sur sa conscience,
pour régler sur sa science
le choix de ses Alliances.

Il cherche avec patience,
la source de la sapience.

Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie EmptyMer 25 Juil 2018, 11:40

Il faut que je complète ma liste....

Forum en Limericks

Il était un p'tit homme de Nantes
Des Muslims il était l'épouvante.
Sa femme vivait à la cuisine
Pendant que lui fustigeait Médine,
Et quand elle en sortait
Des confits lui portait
Et une clairette de Die pétillante.

Il y avait une p'tite dame en Alsace
De l'âme soeur elle cherchait la trace
Son pseudo  était tout modeste,
Mais sa voix était forte et leste.
Et quand elle râlait
Et sa foi défendait
Le forum à genoux lui en demandait grâce.

Il était un p'tit homme du Québec,
Poli et courtois de son bec,
Gentiment il pourfendait les hadiths
Et fortement dérangeait les sunnites,
Mais ses talents culinaires
Etaient une vraie misère
D'urgence il cherchait
Une épouse qui ferait
Inch'Allah miam miam un bourek.

Il était un p'tit homme du Vaucluse
Sa famille provenait des Abruzze
Sans répit il modérait
Tous les mauvais sujets
D'une main ferme sans excuse    (sauf les Muslims)

Il y avait une p'te dame de Cahors
Dans ses posts elle nous parlait d'or
Ses liens de biologie,
D' philo, d'économie
Instruisaient nos caboches sans effort.

Il était un p'tit homme d'Algérie
Toujours il traquait le Messie.
Un jour Dieu lui dit
Un conseil mon ami
Retourn' voir à l'école si j'y suis.

_________________
méfiez-vous toujours de ceux qui ne lisent qu'un seul livre."
Arturo Perez-Reverte


Dernière édition par cailloubleu* le Mer 25 Juil 2018, 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le forum en  poésie Empty
MessageSujet: Re: Le forum en poésie   Le forum en  poésie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le forum en poésie
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Liste des cabinets de diéte du forum
» Mettre un lien sur le forum
» Le forum des ammonites
» Règles du forum.
» A propos du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: LE COIN DES POETES-
Sauter vers: