Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Des mosquées inclusives

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Des mosquées inclusives   Ven 27 Juil - 9:18


Des mosquées inclusives, progressistes et laïques s’érigent contre le patriarcat


Le lieu de culte accueille tout le monde, sans distinction de sexe, d'identité de genre ou d'orientation sexuelle.

Dans une petite salle couverte de moquette blanche et jonchée de coussins, une femme, vêtue d’une tenue noire et rouge et portant un foulard, chante avec grâce. Une dizaine de personnes se regroupent autour d’elle. Cette femme blonde appelle à la prière. Nous sommes dans la mosquée Ibn Rushd-Goethe. Ouverte en juin 2017, dans un quartier ouest de Berlin, elle n’a en rien les attraits d’une mosquée traditionnelle.

Source

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti


Dernière édition par OlivierV le Ven 27 Juil - 9:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Ven 27 Juil - 9:20


La «mosquée-église», comme la nomme avec un sourire Marlene Löhr, la voix de ce lieu, se trouve au troisième étage d’un bâtiment annexe à l’église évangélique Johanniskirche, située dans le quartier de Moabit. C’est une mosquée libérale. «Les gens sont traités de manière égale et le droit des femmes y est très important», rapporte Marlene Löhr. À l’image des synagogues libérales, d’où le nom est emprunté, hommes, femmes, gays, bisexuels, transgenres, sunnites, soufies ou encore chiites, toutes et tous sont acceptés. Mais surtout, toutes et tous sont mélangés lors de la prière.

C'est une femme, Seyran Ates, qui en a eu l'idée. Cette Germano-Turque est une militante des droits humains et une avocate qui s’est spécialisée dans les horreurs que les femmes subissent au nom de l’islam. «L’idée est née entre 2005 et 2009, quand Seyran Ates faisait partie de la conférence allemande sur l’islam. Elle a remarqué qu’il n’y avait pas vraiment de moyens de faire changer les choses dans la communauté musulmane d’Allemagne, se remémore Marlene Löhr. Elle a donc décidé de créer son propre lieu. Mais attention, comme elle le dit toujours, elle se bat contre le patriarcat et non contre l’islam!»

L'idée a mis huit ans à voir le jour. Malgré les difficultés de trouver un lieu, des financements et des personnes soutenant activement le projet, ses fondateurs et fondatrices ont finalement réussi à ouvrir la première mosquée inclusive et progressiste permanente. «On n’est pas les premiers à avoir eu la volonté de créer une mosquée où tout le monde serait accepté, mais Seyran Ates est la première à avoir créé un endroit fixe où l’on exerce de manière permanente. On a maintenant une structure, une communauté. Ce n’est pas comme si c’était sorti de nulle part et que ça pouvait s’effondrer à tout moment.»

Peur et manque de connaissances

Des mosquées inclusives progressistes, il en existait déjà en Indonésie, aux États-Unis ou en Afrique du Sud, mais la première en Europe est française. C’est à la suite de la montée de l’homophobie au sein de l’islam entre 2009 et 2010 que l’imam homosexuel Ludovic-Mohamed Zahed lança un mouvement pour la communauté gay musulmane en France. «Puis des musulmans hétérosexuels sont venus nous voir et nous ont demandé s’ils pouvaient en faire partie. C’est ainsi que nous avons décidé de créer une mosquée inclusive à Paris. En 2013, nous avons donné notre première prière dans un lieu loué, raconte le Franco-Algérien au téléphone. Depuis, j’ai quitté Paris, mais la communauté continue de travailler. Entre-temps, une autre s’est ouverte à Marseille.»

Située dans des lieux tenus confidentiels pour des raisons de sécurité, la communauté parisienne cherche un lieu permanent, ouvert à toutes et tous et visible. «Après les attentats, la communauté s’est faite très discrète. Mais maintenant, elle cherche un lieu fixe, plutôt qu’une salle ponctuelle, où elle se retrouve de temps en temps. Mais la plus grosse difficulté rencontrée en France est de trouver quelqu’un qui accepte de vous louer une salle pour ce genre d’activité.»

Ce problème, Ludovic-Mohamed Zahed y a été lui-même confronté. «Même si vous êtes progressiste, vous êtes musulman. Par exemple, je me souviendrai toujours de mon banquier qui me demandait si je n’étais pas un terroriste, car il y avait sur mon compte bancaire des activités musulmanes progressistes.» À l’inverse de l’Allemagne, les communautés françaises doivent faire cavalier seul. Car même si la mosquée Ibn Rushd-Goethe n’est pas subventionnée et vit de donations, la mosquée de Berlin l’a aidée à trouver son emplacement.

Depuis, de nombreuses communautés de musulmans progressistes et laïques se sont développées en Europe à l’image de la française, comme à Barcelone, Vienne, Oslo, Londres ou encore Zurich. «J’aide et je conseille les communautés quand elles souhaitent se structurer. Par exemple, celle d’Oslo m’avait contacté l’an dernier. Mais je pense que c’est très important que chaque communauté soit indépendante et autonome, insiste Ludovic-Mohamed Zahed. Ce n’est pas possible de diriger une communauté d’une autre ville. Et selon moi, chaque modèle doit s’adapter à la communauté concernée. Ça m’étonnerait qu’un modèle déjà tout fait puisse fonctionner dans un autre endroit.»

Mais en plus de la difficulté de louer un local, il y a la crainte. Beaucoup de communautés ont peur. «Il faut être très courageux pour diriger une mosquée comme celle-ci, explique Marlene Löhr. En plus des menaces de la part des musulmans orthodoxes, il y a aussi la pression sociale. De nombreux croyants soutiennent financièrement notre projet, mais n’y mettront jamais les pieds, car ils ont peur d’être vus par un membre de leur famille, en sortant du lieu.»


_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Ven 27 Juil - 9:23

Controverse autour de l'égalité femmes-hommes

«Ça sera mon dernier combat politique», avait déclaré Seryan Ates lors de l'ouverture de la mosquée Ibn Rushd-Goethe. Vivant constamment sous protection policière, elle n’en est pas à sa première menace de mort. «Quand on a ouvert cette mosquée, le centre islamique d’Hambourg, qui est historiquement en lien étroit avec les mollahs en Iran, ont lancé des appels où ils disaient: “Faites quelque chose contre eux”. Nous avons aussi une fatwa d’Égypte, car selon eux, ce que nous faisons est contre l’islam, énumère Marlene Löhr. Ce qui ne plaît ni aux orthodoxes, ni aux conservateurs, c'est l'idée que les femmes et les hommes puissent être égaux et avoir les mêmes droits.»

Car l’un des objectifs de ce mouvement est l’émancipation des femmes et la responsabilité de chacun et chacune. «Tu es seulement responsable devant Allah», justifie la jeune femme aux yeux bleus. Chez les progressistes, aucune séparation entre les hommes et les femmes. Certaines sont mêmes découvertes lors de la prière. «Le choix de porter le foulard ou non est très important pour nous. Personne ne peut obliger une femme à le faire. Ça doit être son propre choix. C’est pour cela qu’il est possible de venir tête découverte.»

Autre point très controversé: les femmes peuvent jouer n’importe quel rôle dans la mosquée. Elles peuvent faire le prêche, l’appel à la prière. C’est le cas de Manaar et de Susie. Ces deux Allemandes suivent l’histoire de la mosquée depuis le début. «Quand je suis arrivée dans la mosquée lors de son ouverture, on m’a tout de suite proposé de faire l’appel à la prière, se confie Susie. Au début, j’ai refusé car je ne l’avais jamais fait. Normalement c’est interdit pour une femme de le faire devant des hommes, car sa voix risquerait de les séduire, les pousser au vice, ou je ne sais quoi. Mais maintenant dès que je peux, je le fais. Ça m’arrive aussi parfois d’endosser le rôle d’imame.»

Quand une imame s’adresse à une communauté exclusivement composée de femmes, cela ne pose pas de problème. C’est le cas de la mosquée Mariam à Copenhague, qui depuis l’an dernier n’accueille que des femmes pour la prière du vendredi. «Tant qu’une femme s’adresse à une assemblée de femmes, les musulmans conservateurs ne voient pas où est le problème. Là où cela se complique, c’est quand l’assemblée est mixte. Ils pensent que prier ensemble n’est pas dans les valeurs de l’islam», explique Marlene Löhr.

Pourtant, cette séparation entre les sexes est très récente. «L’origine de l’islam est de prier ensemble, c’est le cas à la Mecque. Mais quand je suis allé y faire un pèlerinage il y a cinq ans avec ma mère, j’ai vu pour la première fois que les femmes et les hommes se trouvaient dans des espaces différents, se souvient Ludovic-Mohamed Zahed. Les prédicateurs prennent comme argument la tentation. Mais vous savez, c’est toujours en temps de crise que les hommes ont tendance à s’identifier à un chef fort et viril qui prend pour boucs-émissaires les minorités, comme ici les femmes et les homosexuels. Aujourd’hui cela se passe dans le monde arabo-musulman, où il y a crise identitaire, sociale, mais aussi économique.» Néanmoins, l’imam insiste: «Tout est politique, surtout la sexualité et la religion aujourd’hui, mais je pense que politiser ce mouvement serait une erreur».


Sans jugement


En plus de son engagement envers le droit des femmes, ce mouvement lutte contre toutes les formes de discriminations. À côté de la prière et de la mosquée Ibn Rushd-Goethe, plusieurs événements sont organisés, tels que des brunchs où chacun et chacune peut s’exprimer librement, ou encore des conseils destinés aux personnes LGBT qui subissent des discriminations à cause de leur orientation sexuelle.

C’est le cas de Fahtma, cette jeune femme de 18 ans qui se déclare pansexuelle. Elle est sentimentalement ou sexuellement attirée par une personne, quel que soit son sexe ou son genre. «J’ai commencé à venir d’abord au brunch du dimanche et de fil en aiguille, j’ai fini par aller régulièrement dans cette mosquée. C’est très agréable pour moi, d’aller dans un lieu où je ne suis pas jugée à cause de ma sexualité et où je peux simplement être qui je suis», déclare cette jeune Allemande à la teinture blonde.

Selon l’imam, ce mouvement n’est pas transportable qu’en Europe, «c’est celui d’un monde post-moderne». En attendant, un centre de formation d’imams devrait voir le jour en Allemagne, encore une fois sous l’impulsion de la France, car comme le dit et le répète Ludovic-Mohamed Zahed, «c’est aussi notre responsabilité d’éduquer les musulmans».

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Mer 1 Aoû - 21:03

Biographie de Ludovic-Mohamed Zahed

Ludovic Lotfi Mohamed Zahed est né à Alger en 1977, Ses parents émigrent en France lorsqu'il a un an. Il revient dans sa ville natale pendant la guerre civile algérienne, il grandit entre l'Algérie et la France. En quête de spiritualité, il rejoint les salafistes de Kouba (un quartier dans la banlieue d’Alger), dans l’espoir d’y trouver l'apaisement mais finit par quitter ce groupe qui ne lui convient pas. Il découvre son homosexualité à l'âge de 17 ans, amoureux de l’homme qui lui a enseigné le Coran pendant 5 ans.

Il immigre en France avec ses parents qui s’installent à Marseille en 1995. C’est là qu’il vit sa première relation de couple et sexuelle avec un homme votant Front national5.

Contaminé par le VIH à 19 ans, il crée l'association Homosexuels musulmans de France en 2010. Il crée également, en 2012 à Paris, une « mosquée inclusive », ouverte à tous, dans une salle de prière, hébergée par un ami bouddhiste à la Goutte d'or.

En août 2011, il se marie civilement avec Quiyaam en Afrique du Sud et religieusement à Paris. Il est ainsi le premier homme musulman français à s'être marié religieusement avec un autre homme.

Il est également titulaire d'un doctorat en anthropologie avec une thèse portant sur « les minorités sexuelles à l’avant-garde des mutations du rapport à l’islam de France » ; il a également effectué un doctorat de psychologie sociale (2011-2014) qu'il a publié (2016) sans l'avoir présenté devant un jury universitaire.

En avril 2014, il participe à la conférence « Rethinking Homosexuality in Islam » organisée par Saiful Saleem à Boston University.

Il a marié religieusement deux femmes iraniennes le 2 août 2014 à Stockholm, en Suède

Son ouvrage Le Coran et la chair est remarqué en France

(source Wikipedia)
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Jeu 2 Aoû - 11:33

OlivierV a écrit:

Des mosquées inclusives, progressistes et laïques s’érigent contre le patriarcat


Le lieu de culte accueille tout le monde, sans distinction de sexe, d'identité de genre ou d'orientation sexuelle.

Dans une petite salle couverte de moquette blanche et jonchée de coussins, une femme, vêtue d’une tenue noire et rouge et portant un foulard, chante avec grâce. Une dizaine de personnes se regroupent autour d’elle. Cette femme blonde appelle à la prière. Nous sommes dans la mosquée Ibn Rushd-Goethe. Ouverte en juin 2017, dans un quartier ouest de Berlin, elle n’a en rien les attraits d’une mosquée traditionnelle.

Source

Ces musulmans autorisent la GPA ?

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Jeu 2 Aoû - 13:30

Raziel a écrit:

Ces musulmans autorisent la GPA ?

GPA ? Grand Prix Automobile ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Ven 3 Aoû - 10:24

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:

Ces musulmans autorisent la GPA ?

GPA ? Grand Prix Automobile ?

Ces musulmans homophiles autorisent la Gestation Par Autrui (G.P.A.) ?

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Ven 3 Aoû - 11:58

Raziel a écrit:

Ces musulmans homophiles autorisent la Gestation Par Autrui (G.P.A.) ?


Pose leur la question. Moi, je n'en sais rien, l'article ne parle pas de cette question qui est une véritable obsession chez toi me semble-t-il...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Sam 4 Aoû - 20:57

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:

Ces musulmans homophiles autorisent la Gestation Par Autrui (G.P.A.) ?


Pose leur la question. Moi, je n'en sais rien, l'article ne parle pas de cette question qui est une véritable obsession chez toi me semble-t-il...

Ce n'est pas une obsession.

Dans la mesure ou Dieu invite à la fertilité et à la multiplication, quel est leur programme pour répondre à cette invitation divine ?

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Dim 5 Aoû - 7:03

Raziel a écrit:


Ce n'est pas une obsession.

Dans la mesure ou Dieu invite à la fertilité et à la multiplication, quel est leur programme pour répondre à cette invitation divine ?


Bien que je ne connaisse pas leur position à ce sujet, ne peut-on pas dire que la GPA est une autre manière de réaliser cette supposée invitation ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Dim 5 Aoû - 9:00

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:


Ce n'est pas une obsession.

Dans la mesure ou Dieu invite à la fertilité et à la multiplication, quel est leur programme pour répondre à cette invitation divine ?


Bien que je ne connaisse pas leur position à ce sujet, ne peut-on pas dire que la GPA est une autre manière de réaliser cette supposée invitation ?

Si, c'est un autre manière.

Une autre manière encore est de renouveler le pacte sexuel avec nos cousins bonobos et gorilles.

Pourquoi ne pas permettre le mariage avec eux ?? Après-tout, le spécisme (haine des autres espèces) doit être aboli !

Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Dim 5 Aoû - 9:22

Raziel a écrit:
Pourquoi ne pas permettre le mariage avec eux ?? Après-tout, le spécisme (haine des autres espèces) doit être aboli !


Faisons du mauvais esprit,
le mariage pour tous..... en effet, pourquoi en exclure les animaux ????
s'ils sont consentants, où est le problème moral ????



Comme disait l'autre,
passées les bornes, il n'y a plus de limites.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Dim 5 Aoû - 10:08

Pierresuzanne a écrit:
Raziel a écrit:
Pourquoi ne pas permettre le mariage avec eux ?? Après-tout, le spécisme (haine des autres espèces) doit être aboli !


Faisons du mauvais esprit,
le mariage pour tous..... en effet, pourquoi en exclure les animaux ????
s'ils sont consentants, où est le problème moral ????



Comme disait l'autre,
passées les bornes, il n'y a plus de limites.
Tu connais pas la notion de consentement éclairé.

Décidément il y a des tas de notions qui t échappent.


Par ailleurs comparer la zoophilie à l'homosexualité c'est la médaille d'or de l'homophobie assurée.
C'est l'argument le plus bas, débile, crade et méchant qu'il puisse exister.... et c'est Pierre Élie qui a gagné suivi de près par raziel.
Félicitations.


Si jinvitais des associations de protection des droits à lire vos propos? Qu' en dise les modo?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Mar 7 Aoû - 23:02

*Encelade* a écrit:
Pierresuzanne a écrit:


Faisons du mauvais esprit,
le mariage pour tous..... en effet, pourquoi en exclure les animaux ????
s'ils sont consentants, où est le problème moral ????



Comme disait l'autre,
passées les bornes, il n'y a plus de limites.
Tu connais pas la notion de consentement éclairé.

Décidément il y a des tas de notions qui t échappent.


Par ailleurs comparer la zoophilie à l'homosexualité c'est la médaille d'or de l'homophobie assurée.
C'est l'argument le plus bas, débile, crade et méchant qu'il puisse exister.... et c'est Pierre Élie qui a gagné suivi de près par raziel.
Félicitations.


Si jinvitais des associations de protection des droits à lire vos propos? Qu' en dise les modo?


Bonne idée.

Que font les modos? Il n'y a pas de service de nuit?

Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Sam 11 Aoû - 12:06

Pierresuzanne a écrit:
Raziel a écrit:
Pourquoi ne pas permettre le mariage avec eux ?? Après-tout, le spécisme (haine des autres espèces) doit être aboli !


Faisons du mauvais esprit,
le mariage pour tous..... en effet, pourquoi en exclure les animaux ????
s'ils sont consentants, où est le problème moral ????

Comme disait l'autre,
passées les bornes, il n'y a plus de limites.

Effectivement, il y a des bornes si simple pourtant.., mais les effacer relève de la folie car sans bornes il n'y a plus de limites comme tu l'a dit, la ''logique'' des neo-gauchiste ne tient pas la route et pour cause il n'y a aucun dialogue profond sur ces grands enjeux moraux en occident, la tendance est de diaboliser ceux qui s'oppose en les traitant de tout les adjectifs possible, alors j'imagine bien que s'ils tuent le débat avant qu'il naisse c'est qu'ils savent qu'ils n'auraient de toute façon aucune chance.

Et donc avec toute cette folie, on est encore dans nos pleins droits et en mesure de se demander; et quoi encore pour demain?

Journal de Montreal


Dernière édition par samuel777444 le Sam 11 Aoû - 18:15, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Sam 11 Aoû - 12:12

samuel777444 a écrit:


Effectivement avec toute cette folie, on est en droit et en mesure de ce demander; et quoi pour demain?

Journal de Montreal

Pour information ton lien n'est pas accessible depuis l'Europe.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Sam 11 Aoû - 12:30

OlivierV a écrit:
samuel777444 a écrit:


Effectivement avec toute cette folie, on est en droit et en mesure de ce demander; et quoi pour demain?

Journal de Montreal

Pour information ton lien n'est pas accessible depuis l'Europe.
Merci pour l'info Olivier, alors voici l'article en question;

Journal de montreal

Quand les pédophiles défendent leurs "droits"

Comme on peut le lire aujourd’hui, un groupe de pédophiles a obtenu un statut d’OSBL(Organisme Sans But Lucratif), afin de militer pour défendre leurs « droits »...

Cela m’a fait pensé à une chronique que j’ai publiée en avril 2010....

LES NOUVEAUX PEDOPHILES

Il fut un temps où l’image typique du pédophile était celle d’un homme solitaire, refermé sur lui-même, qui ne partageait sa passion avec personne.

Tout ça, c’est du passé.

La révolution Internet a permis aux pédophiles de se regrouper. Non seulement peuvent-ils maintenant discuter entre eux et échanger toutes sortes de trucs, mais ils utilisent les nouveaux médias pour défendre leurs droits et faire avancer « leur cause ».

DES EXPÉRIENCES « POSITIVES »

Terminée, l’époque où les pédophiles croulaient sous la honte. Les « amoureux de jeunes garçons et de jeunes filles », comme ils s’appellent, sortent maintenant du placard et demandent qu’on respecte leurs « droits » et leur « nature ».

C’est le cas de NewgonWiki, un organisme qui vise à « montrer le côté positif des relations sexuelles entre mineurs et adultes ».

Affirmant haut et fort que « les enfants peuvent être sexuels eux aussi » (un slogan qu’ils impriment fièrement sur des affiches et des bannières), les directeurs de NewgonWiki offrent toutes sortes de trucs à leurs membres : comment cacher des images pornographiques sur leur disque dur, comment les effacer rapidement en cas de descente policière, comment surfer sur le Web en protégeant leur identité, etc.

On informe aussi les pédophiles des législations en vigueur à l’étranger (très utile pour les amateurs de tourisme sexuel), et publie divers témoignages de mineurs qui se rappellent « avec émotion » de la première fois où ils ont couché avec un adulte (exemple : « J’avais 12 ans et j’ai couché avec mon prof de sciences, c’était fantastique... »).

Autre organisation défendant les « droits » des pédophiles : The Child Love Resistance (CLR).
Fondé en août 2008 pour « combattre les préjugés négatifs qui circulent sur les amoureux d’enfants » (on ne prononce jamais le mot « pédophile », qui est considéré comme discriminatoire), ce groupe cherche à unir les membres de « la communauté » pour changer les lois concernant les rapports sexuels entre adultes et mineurs.

Son premier objectif : abaisser l’âge de consentement sexuel à 12 ans aux États-Unis.
« En permettant aux gens qui partagent notre point de vue de se regrouper, nous pourrons participer à changer les mentalités », affirme l’organisme sur son site.

L’administrateur du blogue de CLR est le fondateur d’un autre groupe pro-pédophile appelé Little Boy Lover.

CHANGER LES MENTALITÉS

Le 28 mars 2010, CLR publiait sur son site une entrevue avec Richard Kramer, l’un des directeurs de B4U-ACT.

Cet organisme sans but lucratif basé au Maryland tente d’établir un « dialogue constructif » entre les « amoureux d’enfants » et les professionnels de la santé, afin que la pédophilie ne soit plus considérée comme une maladie mentale.

« Comment se porte votre mission ? », demande le représentant de CLR.
« Nous remportons un succès remarquable, répond Richard Kramer. Nous avons organisé quatre ateliers auxquels ont participé des travailleurs sociaux et des psychiatres. Nous leur avons expliqué pourquoi ils doivent changer d’attitude envers nous.

« Ces ateliers se sont tellement bien déroulés que nous allons bientôt lancer une publication rédigée conjointement par des amoureux d’enfants et des professionnels de la santé ! Nous préparons également un important colloque... »

En passant, qui subventionne B4U-ACT ? Le Baltimore Mental Health Systems, un organisme qui supervise tous les services offerts aux malades mentaux dans la ville de Baltimore.

VIVE LA RÉVOLUTION SEXUELLE !


Croyez-le ou non, mais des pédophiles néerlandais sont allés encore plus loin dans la recherche d’une légitimité.
Ils ont tout simplement formé un parti politique !
Le Parti de la Charité, de la Liberté et de la Diversité, fondé le 31 mai 2006 par Marthijn Uittenbogaard, un pédophile très connu aux Pays-Bas, propose la suppression progressive de l’âge de consentement sexuel et la dépénalisation de la pornographie juvénile.
Le programme de cette formation politique tire dans toutes les directions.
Il est pour la fermeture des écoles confessionnelles, pour la légalisation du suicide assisté et pour l’adoption d’une loi anti-déficit, mais aussi pour la légalisation de la pratique de la prostitution dès l’âge de 16 ans, pour le droit de consommer de l’alcool et des drogues (douces et dures) dès l’âge de 12 ans, pour le nudisme en public, pour la légalisation des rapports sexuels avec les animaux et pour la diffusion de films pornographiques à la télé à toute heure du jour.
Se disant nostalgique des années 70 « où l’on pouvait toucher les enfants sans que cela ne fasse de drames », Uittenbogaard (qui voue un culte aux frères Hanson, un groupe pop des années 90 formé de trois jeunes blondinets) croit que la société est prête pour une deuxième « révolution sexuelle ».

LA BÉNÉDICTION DU JUGE

En 2007, des membres d’une association néerlandaise de défense des droits de l’enfance ont tenté de faire interdire le Parti de la Charité, de la Liberté et de la Diversité, mais le juge les a déboutés, sous prétexte que « la liberté d’expression et la liberté d’association, qui incluent la liberté de monter un parti politique, sont l’un des fondements de la démocratie ».
Bref, ce parti (fondé par trois hommes qui brandissaient fièrement leur amour des mineurs) a reçu la bénédiction du système de justice !
« Les pédophiles abusent de la tolérance de la loi néerlandaise, a lancé Anke de Wijn, l’avocate qui représentait les opposants au parti. Les victimes sont blessées par le fait que des pédophiles utilisent l’arène politique pour faire la promotion de leurs idées. »
Vous imaginez, vous, un parti politique qui fait la promotion de l’inceste ?

« UNE BELLE AMITIÉ... »

Heureusement, la démocratie a fini par avoir gain de cause.

En effet, faute d’avoir amassé suffisamment de signatures pour se présenter aux élections de 2011, le Parti de la Charité, de la Liberté et de la Diversité s’est officiellement dissous le 14 mars 2010.
Cela dit, les idées que ses membres ont défendu pendant quatre ans sur la place publique continuent d’alimenter les forums des associations de défense des droits des pédophiles.

Il suffit de lire cet éditorial d’une revue pro-pédophile pour s’en rendre compte :

« La plupart des amoureux d’enfants sont des citoyens responsables qui ont un emploi normal et mènent une vie discrète. Pourtant, nous sommes les victimes d’une chasse aux sorcières. À cause de certains pédophiles qui ont commis des actes répréhensibles contre ces enfants que nous aimons tant, nous ne pouvons pas contribuer à enrichir la vie de nos amis mineurs. Car, oui, il ne s’agit que de cela, d’une belle et tendre amitié... »

Yeah, sure...
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Sam 11 Aoû - 18:48

samuel777444 a écrit:

Journal de montreal

Quand les pédophiles défendent leurs "droits"

Comme on peut le lire aujourd’hui, un groupe de pédophiles a obtenu un statut d’OSBL(Organisme Sans But Lucratif), afin de militer pour défendre leurs « droits »...

Cela m’a fait pensé à une chronique que j’ai publiée en avril 2010....

je ne suis pas d'accord avec eux mais au moins on peut discuter et argumenter, ils ne nous sortirons pas un truc du genre "c'est comme çà parce que c'est écrit dans la bible ou le coran" et si on leur interdit, ils ne viendrons pas hurler à l'anticléricalisme ou à l'islamophobie.

ceci étant leur argumentation  se tient sauf qu'ils oublient que la satisfaction de leur désir suppose un consentement éclairé du partenaire et que ceci n'est pas le cas d'un enfant mineur. s'il y a un age minimum pour acheter de l'alcool ou conduire une voiture, ce n'est pas sans raison.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Sam 11 Aoû - 19:37

rosarum a écrit:
samuel777444 a écrit:

Journal de montreal

Quand les pédophiles défendent leurs "droits"

Comme on peut le lire aujourd’hui, un groupe de pédophiles a obtenu un statut d’OSBL(Organisme Sans But Lucratif), afin de militer pour défendre leurs « droits »...

Cela m’a fait pensé à une chronique que j’ai publiée en avril 2010....

je ne suis pas d'accord avec eux mais au moins on peut discuter et argumenter, ils ne nous sortirons pas un truc du genre "c'est comme çà parce que c'est écrit dans la bible ou le coran" et si on leur interdit, ils ne viendrons pas hurler à l'anticléricalisme ou à l'islamophobie.

ceci étant leur argumentation  se tient sauf qu'ils oublient que la satisfaction de leur désir suppose un consentement éclairé du partenaire et que ceci n'est pas le cas d'un enfant mineur. s'il y a un age minimum pour acheter de l'alcool ou conduire une voiture, ce n'est pas sans raison.

Tres rarement tu entends des chrétiens faire office de victime contrairement aux mu..

Sinon les pédophiles, ils avancent les memes arguments que les partisans du ''mariage pour tous'' et je crois que TOUTE les deviances sexuelles pourraient sortir cette rhétorique..

Les partisans du mariage pour tous (et etc) affirme haut et fort que le cadre familiaux (homme, femme, enfant) n'est en fait rien de plus que des stereotypes et préjugés inventés par une société archaïque desquelles nous ferions bien de vite nous en éloignées, et  encore la cerise sur le sundae; plus ca va plus ils incrustent la théorie du genre dans nos patries.

Deja vous dites que l'argumentation des pedophiles se tient debout donc vous reconnaissez qu'il n'y a peut-être aucune deviance sexuelle de leur part...
Mais alors apres vous parlez de consentement éclairé (a 18 ans) pour vous en dissociez; comme si cela était parole d'Évangile, vous voyez le paradoxe?
Pourquoi cela ne serait pas egalement que des stereotypes et préjugés inventés par une société archaïque desquelles nous ferions bien de vite nous en éloignées?

Mais je crois que naturellement cela vous répugne autant que moi..

Et donc pour terminer le point de vue biblique; du genre, de la sexualité et du mariage; est a mon avis plus que defendable avec la simple logique et raison, contrairement a la théorie du genre et etc.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Dim 12 Aoû - 22:11

samuel777444 a écrit:

Deja vous dites que l'argumentation des pedophiles se tient debout donc vous reconnaissez qu'il n'y a peut-être aucune deviance sexuelle de leur part...

je dis que ce la manière dont chacun vit sa sexualité (hétéro, homo, masturbation etc..) ne regarde pas la société tant que cela ne fait de mal à personne.

Citation :
Mais alors apres vous parlez de consentement éclairé (a 18 ans) pour vous en dissociez; comme si cela était parole d'Évangile, vous voyez le paradoxe?

je suis cohérent parce que précisément dans le cas des enfants, la pédophilie leur cause du mal car ils ne sont pas prêts ni physiquement ni psychologiquement à cet acte.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Dim 12 Aoû - 23:05

rosarum a écrit:
samuel777444 a écrit:

Deja vous dites que l'argumentation des pedophiles se tient debout donc vous reconnaissez qu'il n'y a peut-être aucune deviance sexuelle de leur part...

je dis que ce la manière dont chacun vit sa sexualité (hétéro, homo, masturbation etc..) ne regarde pas la société tant que cela ne fait de mal à personne.

Citation :
Mais alors apres vous parlez de consentement éclairé (a 18 ans) pour vous en dissociez; comme si cela était parole d'Évangile, vous voyez le paradoxe?

je suis cohérent parce que précisément dans le cas des enfants, la pédophilie leur cause du mal car ils ne sont pas prêts ni physiquement ni psychologiquement à cet acte.

Tu as tout dit +1
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Lun 13 Aoû - 11:01

rosarum a écrit:
samuel777444 a écrit:

Deja vous dites que l'argumentation des pedophiles se tient debout donc vous reconnaissez qu'il n'y a peut-être aucune deviance sexuelle de leur part...

je dis que ce la manière dont chacun vit sa sexualité (hétéro, homo, masturbation etc..) ne regarde pas la société tant que cela ne fait de mal à personne.

Citation :
Mais alors apres vous parlez de consentement éclairé (a 18 ans) pour vous en dissociez; comme si cela était parole d'Évangile, vous voyez le paradoxe?

je suis cohérent parce que précisément dans le cas des enfants, la pédophilie leur cause du mal car ils ne sont pas prêts ni physiquement ni psychologiquement à cet acte.


Ah bon ?

J'ai pour ma part l'impression qu'avec ton raisonnement, deux enfants de 8 ans peuvent faire l'amour, car "physiquement" cela ne pose pase de problème,
et le côté psychologique peut-être validé par un expert, ou une analyse des ondes cérébrales.

Les insensés qui assoient la légitimité des actes sexuels sur le consentement, au lieu de les asseoir sur son ordonnancement à la finalité
procréative, ne peuvent que nous fabriquer des monstres psychologiques.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Lun 13 Aoû - 11:05

*Encelade* a écrit:
Pierresuzanne a écrit:


Faisons du mauvais esprit,
le mariage pour tous..... en effet, pourquoi en exclure les animaux ????
s'ils sont consentants, où est le problème moral ????



Comme disait l'autre,
passées les bornes, il n'y a plus de limites.
Tu connais pas la notion de consentement éclairé.

Décidément il y a des tas de notions qui t échappent.


Par ailleurs comparer la zoophilie à l'homosexualité c'est la médaille d'or de l'homophobie assurée.
C'est l'argument le plus bas, débile, crade et méchant qu'il puisse exister.... et c'est Pierre Élie qui a gagné suivi de près par raziel.
Félicitations.


Si jinvitais des associations de protection des droits à lire vos propos? Qu' en dise les modo?

La notion de "consentement éclairé" est totalement absurde.
Eclairé par quoi ?

Le voile islamique, tant refusé par l'époque moderne, est-il un concentement éclairé ????

Encelade, qui est opposée au voile islamique, parce que les filles musulmans n'y consentent pas,
va-t-elle aussi refuser la réalité de leur consentement sexuel ?

La posture anti-voile islamique, et la posture pro-consentement sexuel, sont des I.M.P.O.S.TU.R.E.S,
car elles ne tiennent pas compte de la notion de péché.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Lun 13 Aoû - 11:47

Raziel a écrit:

Les insensés qui assoient la légitimité des actes sexuels sur le consentement, au lieu de les asseoir sur son ordonnancement à la finalité
procréative, ne peuvent que nous fabriquer des monstres psychologiques.

tu négliges le fait que l'acte sexuel procure du plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Lun 13 Aoû - 12:05

Raziel a écrit:


Ah bon ?

J'ai pour ma part l'impression qu'avec ton raisonnement, deux enfants de 8 ans peuvent faire l'amour, car "physiquement" cela ne pose pase de problème,
et le côté psychologique peut-être validé par un expert, ou une analyse des ondes cérébrales.

Ben tu sais, les enfants ont eux aussi une sexualité. C'est plutôt quand on veut le leur interdire que l'on en fait des monstres psychologiques.
Et la sexualité d'un enfant de huit ans n'est certainement pas celle d'un ado de 15 ans ou d'un adulte de 20 ans.

Raziel a écrit:
Les insensés qui assoient la légitimité des actes sexuels sur le consentement, au lieu de les asseoir sur son ordonnancement à la finalité
procréative, ne peuvent que nous fabriquer des monstres psychologiques.

Sérieux, vous ne faites l'amour que pour avoir des enfants ? Quelle tristesse...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Lun 13 Aoû - 13:03

Rosarum a écrit:
je dis que ce la manière dont chacun vit sa sexualité (hétéro, homo, masturbation etc..) ne regarde pas la société tant que cela ne fait de mal à personne.


Je suis dans une certaine mesure tout a fait d'accord, mais le probleme est que tout cela en est venu a dépasser largement le cadre de la chambre a coucher, ce sont des enjeux societaires..


Rosarum a écrit:
je suis cohérent parce que précisément dans le cas des enfants, la pédophilie leur cause du mal car ils ne sont pas prêts ni physiquement ni psychologiquement à cet acte.


D'accords mais quand meme dans ton discours il ne manque simplement qu'un poil pour que tu agrée la pédophilie.., et encore ici j'y vois personnellement un probleme..
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Lun 13 Aoû - 15:50

samuel777444 a écrit:


D'accords mais quand meme dans ton discours il ne manque simplement qu'un poil pour que tu agrée la pédophilie..,

j'agrée le principe que chacun est libre de prendre son plaisir comme il l'entend.....avec la restriction que cela ne nuise à personne.

l'histoire nous apprend que la pédophilie était pratiquée autrefois dans certaines cultures et ce sont les principes issus des droits de l'homme et non les religions qui la rendent désormais illégale.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Lun 13 Aoû - 16:22

rosarum a écrit:
samuel777444 a écrit:


D'accords mais quand meme dans ton discours il ne manque simplement qu'un poil pour que tu agrée la pédophilie..,

j'agrée le principe que chacun est libre de prendre son plaisir comme il l'entend.....avec la restriction que cela ne nuise à personne.


Sauf qu'ils affirment ''les amoureux de jeunes garcons et filles'' ne nuire a personne, voila pourquoi je dis qu'il ne manque qu'un poil pour que tu agrée la pédophilie..  

Comme Pierre-Elie l'a dit; ''passées les bornes, il n'y a plus de limites.''



rosarum a écrit:
l'histoire nous apprend que la pédophilie était pratiquée autrefois dans certaines cultures et ce sont les principes issus des droits de l'homme et non les religions qui la rendent désormais illégale..

J'en doute fort!

Et beaucoup des principes issus des droits de l'homme sont sorties directement de la Bible. Aussi malgré toute ces imperfections, le christianisme a toujours préservées de fortes valeurs familiales, donc que la pédophilie soit criminelle dans les sociétés occidentales est la cause directe de l'heritage chrétien, d'ailleurs voila pas si longtemps de cela au Canada c'était la prison pour les pedophiles et homosexuels., et ce bien avant qu'il y est la revolution tranquille..


Dernière édition par samuel777444 le Mar 14 Aoû - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Mar 14 Aoû - 10:28

OlivierV a écrit:

Raziel a écrit:
Les insensés qui assoient la légitimité des actes sexuels sur le consentement, au lieu de les asseoir sur son ordonnancement à la finalité
procréative, ne peuvent que nous fabriquer des monstres psychologiques.

Sérieux, vous ne faites l'amour que pour avoir des enfants ? Quelle tristesse...

rosarum a écrit:
Raziel a écrit:

Les insensés qui assoient la légitimité des actes sexuels sur le consentement, au lieu de les asseoir sur son ordonnancement à la finalité
procréative, ne peuvent que nous fabriquer des monstres psychologiques.

tu négliges le fait que l'acte sexuel procure du plaisir.

OlivierV et Rosarum, votre bêtise touche l'infini, et malheureusement elle est partagée par 90% des gens.

Je vais prendre un autre exemple pour vous faire comprendre : La lecture de livres.

Il est évident que les livres furent inventés pour la diffusion de la vérité (la bible). Puis de la culture (philosophie et sciences).

Une déchéance de la notion vient quand, progressivement, de siècle en siècle, le livre devint un outil de promotion
de la pornographie (Sade, Lautréamont), puis invention de la BD qui est une version abêtissante des livres (ex: Titeuf, ou "Les Blondes").

Je dis tout simplement que le LIVRE ne peut pas être déconnecté de son but ultime : la transmission de la culture.
Cela ne veut pas dire que je ne lise jamais une BD. Quand je lis une BD, je reconnais intérieurement contribuer à la destruction
du livre. Cette pensée restant présente, je lis très peu de BD, et je choisis les BD parmi les moins pires, et je veille à les éloigner
comme on chasse la poussières, sans jamais être parfait.

De même, la sexualité ne peut pas être déconnectée de la procréation. C'est sont but ultime.
Le "plaisir" sexuel est comparable à une couronne sur une royauté. Un élément secondaire. Car on sait que si un roi fait tomber sa couronne par terre, il reste roi.

La grande tristesse est plutôt de votre côté, qui avez abandonné cette connexion essentielle : sexe/procréation. Une fois celle-ci coupée, vous ne
pouvez qu'être favorable à la PMA et la GPA, puis l'achat d'enfants, puis l'achat d'adolescent. Tout est lié. ET si ce n'est pas vous personnellement
qui sera favorables à l'achat d'adolescents, se seront vos descendants philosophiques, qui s'inspireront de vous, tout en allant plus loin.
Vous les renierez, vous les maudirez, mais vous serez leurs pères. J'appelle cette posture la posture du branleur.

Ainsi donc, quand vos rétorquez avec le "plaisir pour lui-même" dans l'acte sexuel, pris comme une valeur intrinsèque,
vous avez comme jumeaux les gens qui lisent "Les Blondes" en BD en décrétant que c'est la la forme pure de la culture.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Mar 14 Aoû - 11:05

Raziel a écrit:


OlivierV et Rosarum, votre bêtise touche l'infini, et malheureusement elle est partagée par 90% des gens.

Au moins, nous avons une part d'infini en nous !

Raziel a écrit:
Je vais prendre un autre exemple pour vous faire comprendre : La lecture de livres.

Il est évident que les livres furent inventés pour la diffusion de la vérité (la bible). Puis de la culture (philosophie et sciences).

Une déchéance de la notion vient quand, progressivement, de siècle en siècle, le livre devint un outil de promotion
de la pornographie (Sade, Lautréamont), puis invention de la BD qui est une version abêtissante des livres (ex: Titeuf, ou "Les Blondes").

Parler de sexualité dans un livre, c'est forcément de la pornographie ? Le Kamasutra esr-il de la pornographie ? J'ai la nette impression que ceux qui ont tendance à voir de la pornographie dans certains ouvrages la voient parce que quelque part ils refoulent le plaisir.

La BD, c'est autre chose qu'un livre. Elle n'a pas vocation à supprimer le livre.

Raziel a écrit:
Cela ne veut pas dire que je ne lise jamais une BD. Quand je lis une BD, je reconnais intérieurement contribuer à la destruction
du livre. Cette pensée restant présente, je lis très peu de BD, et je choisis les BD parmi les moins pires, et je veille à les éloigner
comme on chasse la poussières, sans jamais être parfait.

Pourquoi lis-tu des BD dans ce cas ?

Raziel a écrit:
De même, la sexualité ne peut pas être déconnectée de la procréation. C'est sont but ultime.
Le "plaisir" sexuel est comparable à une couronne sur une royauté. Un élément secondaire. Car on sait que si un roi fait tomber sa couronne par terre, il reste roi.

C'est entre autre à cause de ce genre de raisonnement que certaines femmes se voient contraintes d'avorter.

Raziel a écrit:
La grande tristesse est plutôt de votre côté, qui avez abandonné cette connexion essentielle : sexe/procréation. Une fois celle-ci coupée, vous ne
pouvez qu'être favorable à la PMA et la GPA, puis l'achat d'enfants, puis l'achat d'adolescent. Tout est lié. ET si ce n'est pas vous personnellement
qui sera favorables à l'achat d'adolescents, se seront vos descendants philosophiques, qui s'inspireront de vous, tout en allant plus loin.
Vous les renierez, vous les maudirez, mais vous serez leurs pères. J'appelle cette posture la posture du branleur.

Ainsi donc, quand vos rétorquez avec le "plaisir pour lui-même" dans l'acte sexuel, pris comme une valeur intrinsèque,

Tu sais, adopter un enfant, c'est une manière de l'acheter vu le coût de la procédure d'adoption. Et l'adoption n'est absolument pas condamnée par l’Église, pour autant que je sache.

J'aimerais que tu m'expliques en quoi la PMA et la GPA diffèrent de l'adoption ?

Raziel a écrit:
vous avez comme jumeaux les gens qui lisent "Les Blondes" en BD en décrétant que c'est la la forme pure de la culture.

Jamais je n'ai entendu dire que la BD serait la forme pure de la culture. C'est simplement une forme de culture au même titre que le cinéma, la peinture, la musique etc...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Mar 14 Aoû - 11:28

OlivierV a écrit:

Tu sais, adopter un enfant, c'est une manière de l'acheter vu le coût de la procédure d'adoption. Et l'adoption n'est absolument pas condamnée par l’Église, pour autant que je sache.

J'aimerais que tu m'expliques en quoi la PMA et la GPA diffèrent de l'adoption ?

Adopter un enfant c'est lui donner la chance d'avoir une famille alors qu'il n'en a pas


Acheter un ventre c'est un commerce pour assouvir un besoin d'enfanter alors que soi même on ne peut pas puisque l'homme ne peut pas enfanter, il achète et soustrait un enfant à une famille aux deux parents de sexe opposés


La famille qui vend l'enfant a eu l'enfant qu'elle aurait pu ne pas avoir si elle ne l'avait pas vendu, ou alors qu'elle aurait pu avoir si elle avait eu elle le désir d'avoir l'enfant


L'enfant immanquablement lorsqu'il a deux papas sait pertinemment qu'il est adopté, et que sa mère l'a vendu


Hormis que sa sexualité à lui va être confrontée à des problèmes de choix, il aura l'impression d'avoir fait l'objet d'un marchandage par une mère qui s'est séparé de lui contre de l'argent


Plusieurs traumatismes en découleront, déjà savoir si ses deux pères lui offrent le choix d'être à son tour un homme comme eux, à vouloir aussi se marier avec un homme car tout bonnement c'est banal car banalisé, et d'autre part, que sa propre mère n'a pas eu de scrupule à se séparer de lui pourvu qu'il fasse le bonheur de deux hommes ensemble


Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Mar 14 Aoû - 11:41

Aquilas** a écrit:

Adopter un enfant c'est lui donner la chance d'avoir une famille alors qu'il n'en a pas


Acheter un ventre c'est un commerce pour assouvir un besoin d'enfanter alors que soi même on ne peut pas puisque l'homme ne peut pas enfanter, il achète et soustrait un enfant à une famille aux deux parents de sexe opposés


La famille qui vend l'enfant a eu l'enfant qu'elle aurait pu ne pas avoir si elle ne l'avait pas vendu, ou alors qu'elle aurait pu avoir si elle avait eu elle le désir d'avoir l'enfant


L'enfant immanquablement lorsqu'il a deux papas sait pertinemment qu'il est adopté, et que sa mère l'a vendu


Hormis que sa sexualité à lui va être confrontée à des problèmes de choix, il aura l'impression d'avoir fait l'objet d'un marchandage par une mère qui s'est séparé de lui contre de l'argent


Plusieurs traumatismes en découleront, déjà savoir si ses deux pères lui offrent le choix d'être à son tour un homme comme eux, à vouloir aussi se marier avec un homme car tout bonnement c'est banal car banalisé, et d'autre part, que sa propre mère n'a pas eu de scrupule à se séparer de lui pourvu qu'il fasse le bonheur de deux hommes ensemble



Vu le prix d'une GPA, cela ne risque pas de devenir une normalité.

Et il me semble bien que lorsqu'un couple d'homosexuels/sexuelles ont un enfant, celui-ci est le fruit d'une relation précédente.

I y a d'autres cas où l'enfant ne connaîtra pas ses géniteurs. Celui de l'accouchement sous x par exemple. Moi, je trouve plus pénible d'admettre que ma mère m'a abandonné que de savoir que je suis le fils d'une femme qui a voulu aider mes parents à m'avoir.


_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Mar 14 Aoû - 18:43

Raziel a écrit:

rosarum a écrit:


tu négliges le fait que l'acte sexuel procure du plaisir.

OlivierV et Rosarum, votre bêtise touche l'infini, et malheureusement elle est partagée par 90% des gens.

Je vais prendre un autre exemple pour vous faire comprendre : La lecture de livres.

Il est évident que les livres furent inventés pour la diffusion de la vérité (la bible). Puis de la culture (philosophie et sciences).

Une déchéance de la notion vient quand, progressivement, de siècle en siècle, le livre devint un outil de promotion
de la pornographie (Sade, Lautréamont), puis invention de la BD qui est une version abêtissante des livres (ex: Titeuf, ou "Les Blondes").

Je dis tout simplement que le LIVRE ne peut pas être déconnecté de son but ultime : la transmission de la culture.

je ne nie pas le lien entre plaisir et procréation, mais je ne le vois pas comme toi.
le plaisir est le moyen trouvé par la Nature pour s'assurer que les animaux feront ce qu'il faut pour perpétuer l'espèce.
en l'absence de plaisir, crois tu que la procréation aurait lieu aussi facilement et massivement ?

or il se passe que nous avons des moyens maintenant de séparer plaisir et procréation plus efficacement que par le passé et c'est en effet une situation qui mérite que l'on y réfléchisse.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Mar 14 Aoû - 19:09

Raziel a écrit:


Ah bon ?

J'ai pour ma part l'impression qu'avec ton raisonnement, deux enfants de 8 ans peuvent faire l'amour, car "physiquement" cela ne pose pase de problème,
et le côté psychologique peut-être validé par un expert, ou une analyse des ondes cérébrales.

Les insensés qui assoient la légitimité des actes sexuels sur le consentement, au lieu de les asseoir sur son ordonnancement à la finalité
procréative, ne peuvent que nous fabriquer des monstres psychologiques.

Et comment expliques-tu à des enfants de 8 ans que l'important c'est la finalité procréative de l'acte?

Les enfants ont de tout temps joué au docteur, horts de la vue de leurs parents. Faut-il leur faire des sermons à 5 ans avant qu'ils y pensent? Les prétendus avertissements et sermons les perturberaient plus que leurs jeux.

Il est essentiel de dire surtout aux enfants que personne n'a le droit de leur faire faire ce qu'ils ne veulent pas faire.




_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Mar 14 Aoû - 19:32

cailloubleu* a écrit:


Et comment expliques-tu à des enfants de 8 ans que l'important c'est la finalité procréative de l'acte?

Les enfants ont de tout temps joué au docteur, horts de la vue de leurs parents. Faut-il leur faire des sermons à 5 ans avant qu'ils y pensent? Les prétendus avertissements et sermons les perturberaient plus que leurs jeux.

Il est essentiel de dire surtout aux enfants que personne n'a le droit de leur faire faire ce qu'ils ne veulent pas faire.





_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Lun 20 Aoû - 19:45

cailloubleu* a écrit:
Raziel a écrit:


Ah bon ?

J'ai pour ma part l'impression qu'avec ton raisonnement, deux enfants de 8 ans peuvent faire l'amour, car "physiquement" cela ne pose pase de problème,
et le côté psychologique peut-être validé par un expert, ou une analyse des ondes cérébrales.

Les insensés qui assoient la légitimité des actes sexuels sur le consentement, au lieu de les asseoir sur son ordonnancement à la finalité
procréative, ne peuvent que nous fabriquer des monstres psychologiques.

Et comment expliques-tu à des enfants de 8 ans que l'important c'est la finalité procréative de l'acte?

Les enfants ont de tout temps joué au docteur, horts de la vue de leurs parents. Faut-il leur faire des sermons à 5 ans avant qu'ils y pensent? Les prétendus avertissements et sermons les perturberaient plus que leurs jeux.

Il est essentiel de dire surtout aux enfants que personne n'a le droit de leur faire faire ce qu'ils ne veulent pas faire.




A-t-on le droit de leur mettre des couches s'ils n'en veulent pas ?

Les enfants, pour la part d'eux-même qui n'est pas dotée de la raison, ne doivent pas avoir le choix.

C'est simple comme bonjour.

S'il ne veut pas goûter à sa purée ? On le force. Sa raison, plus tard, saura lui montrer qu'il avait tort.



Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Lun 20 Aoû - 19:54

Raziel a écrit:


A-t-on le droit de leur mettre des couches s'ils n'en veulent pas ?

Les enfants, pour la part d'eux-même qui n'est pas dotée de la raison, ne doivent pas avoir le choix.

C'est simple comme bonjour.

S'il ne veut pas goûter à sa purée ? On le force. Sa raison, plus tard, saura lui montrer qu'il avait tort.




Tortionnaire va.

Tu es loin de t'imaginer les dégâts que peuvent faire de telles obligations faites à un enfant. Que tu lui demandes de goûter à la purée avant de se prononcer, passe encore. Mais le forcer quand il est clair qu'il ne supporte pas ça, c'est totalement déplacé.

A moins que tu ne sois conscient des dégâts que cela comporte d'imposer ainsi, et que finalement, dans un magnifique élan de mimétisme, tu ne fasses que reproduire bêtement ce que tes parents t'ont imposé.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Lun 20 Aoû - 21:24

Certain psy assimilent le fait d'enfourner de force un aliment dans la bouche d'un enfant à un viol...


Par ailleurs pour apprendre à maitriser son appétit, il est déconseillé de forcer à finir une assiette.


(pour info, y a des enfants qui ne lacheront rien et ne mangeront pas quoiqu'il arrive... j'en étais une... et tous les aliments qu'on m'a forcé à ingérer, je n'en mange pas aujourd'hui)


Bref si vous voulez completement déstabiliser votre enfant, suivez les conseils de Raziel!!
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Lun 20 Aoû - 21:39

*Encelade* a écrit:
Certain psy assimilent le fait d'enfourner de force un aliment dans la bouche d'un enfant à un viol...


Personnellement, je considère qu'introduire un objet pour tuer un foetus est aussi un viol.

Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   Lun 20 Aoû - 21:42

Raziel a écrit:
*Encelade* a écrit:
Certain psy assimilent le fait d'enfourner de force un aliment dans la bouche d'un enfant à un viol...


Personnellement, je considère qu'introduire un objet pour tuer un foetus est aussi un viol.


rien à voir.
ceci concerne des adultes qui sont demandeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des mosquées inclusives   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des mosquées inclusives
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Constrction d'une mosquée sur le site de grond zéro.
» Il est blâmable de cracher dans la mosquée
» Les églises, synagogues, mosquées
» Ouzbékistan: la Bible lue à la mosquée
» New York : une mosquée près de Ground Zero ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: