Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rosarum

avatar


MessageSujet: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Mer 01 Aoû 2018, 21:47

Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam      01.08.2018

Aujourd’hui, quelle lecture faites-vous de l’islamisation rampante dans le monde arabo-musulman? N’est-ce pas là l’une des  réponses à la stigmatisation de l’islam par l’Occident?

-  Il faut à mon avis appréhender cette question de deux manières. D’abord, essayer de comprendre ce qui arrive aux sociétés arabes depuis les indépendances. Finalement, le nationalisme a échoué.  Du coup, nous avons affaire à un islam politique et une islamisation des sociétés. Lorsque l’Arabie Saoudite crée l’Université de Médine en 1961 avec pour objectif de wahhabiser l’islam mondial, ce n’est pas là une question de l’Occident, c’est plutôt une affaire des pétrodollars.  Ce qui se passe avec l’Occident et ses rapports avec l’islam ne fait que crisper davantage cette islamisation. Personne aujourd’hui ne peut nier que les codes vestimentaires et langagiers deviennent de plus en plus religieux un peu partout. C’est ce que l’Iranien Abdolkarim Soroush appelle «l’obésité de la religion».


- Justement, qu’entendez vous par l’obésité de la religion?


-  C’est la traduction de la religiosité à outrance. En clair, la religion est  partout. On lui demande tellement de répondre aux besoins de la société sur le plan éducatif,  sentimental... Le religieux est aujourd’hui omniprésent. Mais à force d’être partout, il n’est nulle part. C’est peut-être cela la problématique. Nous sommes dans un islam qui se veut de plus en plus identitaire, et qui passe par l’alimentaire et le vestimentaire, la partie la moins intéressante du religieux finalement.

source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 08:55

rosarum a écrit:
Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam    
Aujourd’hui, quelle lecture faites-vous de l’islamisation rampante dans le monde arabo-musulman? N’est-ce pas là l’une des  réponses à la stigmatisation de l’islam par l’Occident?

-  Il faut à mon avis appréhender cette question de deux manières. D’abord, essayer de comprendre ce qui arrive aux sociétés arabes depuis les indépendances. Finalement, le nationalisme a échoué.  Du coup, nous avons affaire à un islam politique et une islamisation des sociétés. Lorsque l’Arabie Saoudite crée l’Université de Médine en 1961 avec pour objectif de wahhabiser l’islam mondial, ce n’est pas là une question de l’Occident, c’est plutôt une affaire des pétrodollars.  Ce qui se passe avec l’Occident et ses rapports avec l’islam ne fait que crisper davantage cette islamisation. Personne aujourd’hui ne peut nier que les codes vestimentaires et langagiers deviennent de plus en plus religieux un peu partout. C’est ce que l’Iranien Abdolkarim Soroush appelle «l’obésité de la religion ».


Ce qui me choque chez Benzine

- qui n'a ni l'excuse d'être sot, ni celle d'être ignorant -
c'est que les horreurs véhiculées par l'islam,
c'est pas de la faute de l'islam !

C'est la faute de la colonisation, c'est la faute des erreurs du nationalisme. C'est la faute du pétrole, c'est la faute du dollar,
c'est la faute d'un excès de religiosité superstitieuse !
Mais ! Ce n'est pas la faute de l'islam !

Benzine se fout de nous.
Je préfère un wahhabite, un coraniste, ou un salafiste,
au moins, ils ne sont pas hypocrites.
Ce sont juste des idiots qui ne se posent jamais la question de l'origine divine du Coran,
et qui en appliquent le contenu, sans jamais être choqués par son immoralité et sa sottise.

Être sots, amoraux, superstitieux, je peux le comprendre, car les hommes sont globalement stupides et incultes.

Mais Benzine n'a pas ces excuses.

On attend de lui qui cesse d'être hypocrite,

et qu'il aille chercher dans l'islam, le Coran la charia, la vie de Mohamed,...
les causes objectives des archaïsmes, des superstitions, des cruautés de l'islam en général.
au lieu de nous dire :
" C'est pas moi, c'est l'autre. "


c'est à dire : c'est pas l'islam le responsable,
c'est tout le reste !


Il me fait penser aux communismes, qui après la chute du mur de Berlin, disaient
que le vrai communisme allait enfin pouvoir être appliqué,
et qui n'attribuaient jamais les horreurs du communisme, .... au contenu du communisme !
Tout cela, ce n'est ni de la philosophie, ni de la politique, ni de la réflexion
ce ne sont que des mécanismes de croyance, assez primitifs.

Benzine n'est finalement qu'un pauvre type, victime de sa religiosité,
et incapable de réfléchir avec son cerveau.


Citation :
- Justement, qu’entendez vous par l’obésité de la religion ?

-  C’est la traduction de la religiosité à outrance. En clair, la religion est  partout. On lui demande tellement de répondre aux besoins de la société sur le plan éducatif,  sentimental... Le religieux est aujourd’hui omniprésent. Mais à force d’être partout, il n’est nulle part. C’est peut-être cela la problématique. Nous sommes dans un islam qui se veut de plus en plus identitaire, et qui passe par l’alimentaire et le vestimentaire, la partie la moins intéressante du religieux finalement.

Sale hypocrite de Benzine
L'islam, justement, se réclame un totalitarisme,
c'est à dire une doctrine qui règle tous les détails du quotidien, ainsi que ceux de l'au- delà.


Aussi bien pour se déplacer, jeûner, se torcher, que pour se marier, copuler, prier, divorcer, être pardonner, manger, se laver, nouer des relations amicales, commerciales, politiques
tout , absolument tout, est codifié par l'islam.

C'est ce qui justifie aux yeux des musulmans que l'islam soit la dernière des religions, car la plus abouties.




Benzine est d'un décevant !
mais je l'avais déjà remarqué, en l'écoutant à la TV.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 09:15

Pierresuzanne a écrit:

Sale hypocrite de Benzine
L'islam, justement, se réclame un totalitarisme,
c'est à dire une doctrine qui règle tous les détails du quotidien, ainsi que ceux de l'au- delà.[/b][/color]

Aussi bien pour se déplacer, jeûner, se torcher, que pour se marier, copuler, prier, divorcer, être pardonner, manger, se laver, nouer des relations amicales, commerciales, politiques
tout , absolument tout, est codifié par l'islam.

C'est ce qui justifie aux yeux des musulmans que l'islam soit la dernière des religions, car la plus abouties.

Benzine est d'un décevant !
mais je l'avais déjà remarqué, en l'écoutant à la TV.

je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi, tout en effet est codifié par l'islam mais pas par le coran.
de même que les dérives du christianisme sont imputables à l'Eglise et pas aux Evangiles, les dérives de l'islam ne sont pas toutes imputables au coran mais surtout aux ulemas.

R Benzine lui s'en tient à l'étude du coran dans une approche textuelle et non religieuse. (une forme de coranisme ? )
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 09:29


@ Pierresuzanne,

Je te reconnais bien là. Si un discours ne correspond pas à tes attentes, c'est forcément de l'hypocrisie.

Ben non, il a tout à fait raison dans son analyse de l'Islam contemporain.

Mais toi, tu reste enfermé dans ta vision étriquée de l'Islam. Tu confonds allègrement "permission" avec "prescription".

Comme on te l'a déjà fait remarquer, le Coran est à contextualiser.

Toutes les règles dont tu parles ne sont issues que des hadiths et tous les musulmans ne les appliquent pas.

Je vais même aller plus loin. En règle générale, il n'y a guère de polygamie en Islam. C'est le cas d'une minorité. Pour que tous puissent être polygames, il faudrait un rapport d'un homme pour quatre femmes. Ce qui n'a jamais été le cas.

Pour bien des choses que tu reproches à l'Islam, ce n'est pas tant l'Islam qui en est responsable, mais bien souvent des peuples envahisseurs de pays musulmans, comme les mongols par exemple, et qui se sont "convertis" par opportunité.

Les musulmans ont presque toujours été les premières victimes des pouvoirs en place.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 09:39

un signe de que R Benzine n'est pas hypocrite c'est que contrairement à tant d'autres, il ne nie pas le lien entre daech et islam

Citation :
- Mais que peut-on faire face à cette «Daéchisation» tous azimuts des esprits?

-  Je pense que nous ne devons pas nous inscrire dans le déni et admettre que Daech est aussi une partie de l’islam.  Autrement dit, le phénomène Daech est aussi une certaine lecture de l’islam.  En clair, le mal est aussi interne. Certes, l’Occident a également sa part de responsabilité au niveau de la politique internationale, au fait que les Américains ont complètement chamboulé  des sociétés... Mais ce n’est pas seulement l’Occident.  Aujourd’hui, la réponse à Daech consiste à ne pas répondre au religieux par du religieux. On ne répond pas à du sacré par le sacré. A mon sens, il faut beaucoup plus aborder la question d’un point de vue de l’histoire, de l’anthropologie, de la sociologie... pour désislamiser le discours.  En clair, inscrire le temps de l’islam dans le temps humain, ou encore humaniser les croyances. Tant que nous n’abordons pas le texte religieux d’un point de vue historique, nous continuerons à alimenter les frustrations et les fantasmes d’un certain nombre de jeunes qui veulent revenir à un âge d’or qui n’a jamais existé. C’est une fiction que l’on continue à se raconter.  

- Dans votre livre, vous dites qu’il n’y a pas pire que les certitudes qui amplifient les ignorances. «Les doutes doivent l’emporter sur les certitudes... Il y a tant d’innocences sacrifiées sur l’autel des certitudes»... Faut-il douter de tout?

- Heureusement qu’il y a le doute! Cela veut dire que nous avons besoin de développer une meilleure éducation et une instruction critique. Car le contraire de la connaissance n’est pas l’ignorance, mais les certitudes. Et nous avons beaucoup de certitudes sur notre histoire et sur nous-mêmes.  Introduire une petite dose d’incertitude nous aiderait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 11:21

OlivierV a écrit:

@ Pierresuzanne,


Ben non, il a tout à fait raison dans son analyse de l'Islam contemporain.

.

Il n'y a pas d'Islam contemporain. Comme il n'y a pas de coran contemporain.

L'Islam, c'est un fatras d'idéologies particulières, qui dispense que guerre depuis sa création.

Soit l'ISLAM est véridique, et Dieu lui-même est en enfer
Soit l'ISLAM est une construction humaine, et il faut la fuir en conservant les quelques bonnes choses qu'on y trouve,
comme le respect de la Mère, de la Vierge Marie, et de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 11:43

Raziel a écrit:

Soit l'ISLAM est une construction humaine, et il faut la fuir en conservant les quelques bonnes choses qu'on y trouve,
comme le respect de la Mère, de la Vierge Marie, et de Dieu.

Tu sais, la divinité de Jésus ainsi que la virginité de Marie sont tout autant constructions humaines...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 11:49

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:

Soit l'ISLAM est une construction humaine, et il faut la fuir en conservant les quelques bonnes choses qu'on y trouve,
comme le respect de la Mère, de la Vierge Marie, et de Dieu.

Tu sais, la divinité de Jésus ainsi que la virginité de Marie sont tout autant constructions humaines...

Il y a des preuves matérielles de la construction humaine du coran.

J'attends tes preuves matérielles concernant ce que tu dis....

Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 12:14

-  Vous êtes aussi en train de dire qu’il ne faut pas trop sacraliser le Coran... vous dites aussi  que le Coran n’est pas Dieu, c’est plutôt un fragment de Dieu. Cela sème beaucoup de doutes...

- C’est-à-dire que l’on parle beaucoup de slogans, de choses que l’on ne pense pas du tout. J’étais dans une école, les élèves m’ont dit que «le Coran est valable en tout temps et en tout lieu». J’ai dit, mais qu’est-ce que cela veut dire? C’est un slogan qui vous empêche de penser. Comme lorsqu’on dit que le Coran est sacré, ou encore que le Coran est intouchable... Ce genre de slogans empêchent les gens de penser. C’est dire qu’aujourd’hui le Coran est devenu un élément de fétiches que parfois les gens embrassent. Finalement, c’est une espèce de «textolâtrie». Moi je tiens à dire que le Coran est une trace de la parole. Mais la parole nous ne l’avons pas. C’est ce qui circule en termes de sens, alors que l’écriture est une trace. C’est déjà beaucoup d’avoir une trace. Il faut faire très attention! Car à force de dire que le Coran est sacré, qu’il ne faut pas le toucher, finalement on empêche les gens de pouvoir se réapproprier  ce texte-là. Pour moi, le fait de le dire laisse sous-entendre que l’on veut avoir un pouvoir sur les gens.  Mais je pars du principe que les gens sont intelligents, qu’ils ont un esprit critique et que l’on doit leur donner les outils pour qu’ils puissent lire et arrêter de déléguer leur responsabilité éthique de lecteurs à des gens qui, soi disant savent tout.  Et l’on voit bien qu’à l’intérieur de l’islam, il y a une multiplicité d’interprétations, une multiplicité de courants. Et chaque courant prétend être l’authentique, le vrai, l’unique, le seul... Le problème aussi à l’intérieur de l’islam, c’est que l’on n’accepte pas la pluralité des voix. Moi j’accepte qu’on puisse avoir une lecture pieuse, une lecture mystique, politique de l’islam... simplement que le Coran puisse avoir une lecture strictement académique, sans que les enjeux de la croyance n’entrent en compte
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 12:17

Raziel a écrit:
OlivierV a écrit:


Tu sais, la divinité de Jésus ainsi que la virginité de Marie sont tout autant constructions humaines...

Il y a des preuves matérielles de la construction humaine du coran.

J'attends tes preuves matérielles concernant ce que tu dis....


c'est HS mais tu trouveras quelques éléments de réponse ici

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 12:34

rosarum a écrit:
"Nous sommes dans un islam qui se veut de plus en plus identitaire, et qui passe par l’alimentaire et le vestimentaire, la partie la moins intéressante du religieux finalement"


C'est très "fort" ce qu'il dit

A méditer !





.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 13:50

Raziel a écrit:


J'attends tes preuves matérielles concernant ce que tu dis....


Des preuves matérielles que Jésus n'est pas Dieu ? Que Marie n'est pas tout le temps demeurée vierge ? Ce serait plutôt à toi de me prouver matériellement tes dogmes.

Que je sache, les chrétiens, en dehors des fondamentalistes reconnaissent bel et bien que les évangiles sont humains. Inspirés peut-être, mais humains avant tout.

Je te conseille vraiment la lecture de Bart Ehrman... Si tu oses te lancer là-dedans, ce dont je doute fort...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 14:11

OlivierV a écrit:
Toutes les règles dont tu parles ne sont issues que des hadiths et tous les musulmans ne les appliquent pas.

La polygamie, l'esclavagisme, les rituels de prières, les ablutions, les règles alimentaires, le rejets des non musulmans (même de leur famille), le diktat de Mohamed (donc des califes à venir), de djihad, l’obscurantisme scientifique, tout cela est dans le Coran. Je te mettrais bien les citations, mais tu supprimes tous mes messages, quand je me suis fatigué à trouver les citations, alors je te laisse les trouver tout seul.

Tout ce qui fait le danger de l'islam se trouve dans le Coran.

Il n'y a que la façon de se torcher et de prier en entrant dans les toilettes qui aient été rajoutée par les hadiths.... ce sont des détails d’obsessionnels et qui restent des pratiques individuelles (et pathologiques), mais qui  ne sont pas dangereuses pour l'humanité.

Là où l'islam crée des problèmes, c'est dès que le Coran est appliqué comme texte parfait,
et non pas comme une " pièce décousue " (S. 15, 91-94), une " chose de rebut " (S. 25, 30), qui " blasphème " (S. 16, 101)... et qu'on doit donc " corriger " (S. 2, 11), ainsi que l'avait déjà constaté les contemporains de Mohamed.

qui avaient bien compris, que même dans le contexte du VIIe siècle, le Coran, c’était déjà la catastrophe.




Citation :
Les musulmans ont presque toujours été les premières victimes des pouvoirs en place.

Ce qui ne prouve pas que l'islam soit innocent,
mais que - comme toutes les idéologies criminelles -, il a mangé aussi ses enfants.
Tous les totalitarismes ont détruit également leurs adeptes (communisme, nazisme, etc, etc).


rosarum a écrit:
Benzine dit :
Le Coran est devenu un élément de fétiches que parfois les gens embrassent. Finalement, c’est une espèce de «t extolâtrie ». Moi je tiens à dire que le Coran est une trace de la parole. Mais la parole nous ne l’avons pas. C'est ce qui circule en termes de sens, alors que l’écriture est une trace. C’est déjà beaucoup d’avoir une trace. Il faut faire très attention! Car à force de dire que le Coran est sacré, qu’il ne faut pas le toucher, finalement on empêche les gens de pouvoir se réapproprier  ce texte-là.


Va-y pépère, dis-nous quelles sont les différences entre le Coran papier qu'on lit dans nos bibliothèques,
et l’authentique Parole de Dieu.

Quels sont les versets du Coran (papier) qui ne sont pas conformes à l’authentique Parole de Dieu.... ??? on veut des exemples  !


Pour nous chrétiens, c'est simple.
La Bible, y compris les Évangiles, sont des écrits faits par des hommes - des hommes inspirés par Dieu, pour raconter la Vérité sur Dieu, et le chemin qui y mène, mais qui restent des hommes.
Or, La seule Parole divine, parfaite, sans erreur, sans ambiguïté, éternelle, la seule qui conduise au salut et soit la vérité 100% Vérité,
c'est JÉSUS-CHRIST.

Je te donne un exemple. L'évangile de Marc donne l'exemple d'un miracle négatif du Christ : il a desséché un figuier qui ne voulait pas donner du fruit.
Si ce miracle négatif - c'est à dire réalisé non pour construire, ou guérir ; mais pour détruire-
nous choque,
nous en cherchons le sens symbolique, nous recherchons l'enseignement spirituel qui en découle.

Mais nous ne le prenons pas au pied de la lettre, en zigouillant ceux qui refusent d'entendre les paroles de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 16:25

Pierre Élie pourquoi ne lis tu pas raziel et ses désirs de théocratie violente? Tu verras que même tes évangiles peuvent conduire au totalitarisme.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 16:37

Pierresuzanne a écrit:
OlivierV a écrit:
Toutes les règles dont tu parles ne sont issues que des hadiths et tous les musulmans ne les appliquent pas.

La polygamie, l'esclavagisme, les rituels de prières, les ablutions, les règles alimentaires, le rejets des non musulmans (même de leur famille), le diktat de Mohamed (donc des califes à venir), de djihad, l’obscurantisme scientifique, tout cela est dans le Coran. Je te mettrais bien les citations, mais tu supprimes tous mes messages, quand je me suis fatigué à trouver les citations, alors je te laisse les trouver tout seul.

Tout ce qui fait le danger de l'islam se trouve dans le Coran.


Absolument pas d'accord avec toi

J'aurai plutôt dit
Tout ce qui fait le danger de l'islam se trouve dans la Sunna.



.

Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 16:53

Personne n'est responsable de ce que d'autres pensent être juste. À chacun sa conscience.

Être chrétien ce n'est pas avoir une pensée unique, pareille pour les autres idéologies, chacun à son interprétation et sa liberté d'expression. Même si c'est moche à lire parfois.

Ce serait bien que l'on arrête de se juger sur des manières de penser, et que chacun s'examine. On peut dire de belles choses de façon totalement hypocrite pour se faire bien voir, et de mauvaises choses de façon sincère pour provoquer. Les deux sont mauvais.
Y'a beaucoup de provocation sur le forum, et je ne crois pourtant pas que quelqu'un en viendrait à la violence physique. Les violents ne prennent pas le temps de discuter.




Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 19:24

Pierresuzanne a écrit:



Pour nous chrétiens, c'est simple.
La Bible, y compris les Évangiles, sont des écrits faits par des hommes - des hommes inspirés par Dieu, pour raconter la Vérité sur Dieu, et le chemin qui y mène, mais qui restent des hommes.
Or, La seule Parole divine, parfaite, sans erreur, sans ambiguïté, éternelle, la seule qui conduise au salut et soit la vérité 100% Vérité,
c'est JÉSUS-CHRIST.

Je te donne un exemple. L'évangile de Marc donne l'exemple d'un miracle négatif du Christ : il a desséché un figuier qui ne voulait pas donner du fruit.
Si ce miracle négatif - c'est à dire réalisé non pour construire, ou guérir ; mais pour détruire-
nous choque,
nous en cherchons le sens symbolique, nous recherchons l'enseignement spirituel qui en découle.

Mais nous ne le prenons pas au pied de la lettre, en zigouillant ceux qui refusent d'entendre les paroles de Jésus.

Devrais-je te rappeler toutes les horreurs perpétrées par des chrétiens envers ceux qui n'avaient pas une conception de Jésus correspondant en tous points au dogme ?

Et comment peux-tu connaître avec certitude les paroles de Jésus ? Écrites par des mains d'hommes justement ? Écrites des années après sa mort...


_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 19:39

OlivierV a écrit:


Et comment peux-tu connaître avec certitude les paroles de Jésus ? Écrites par des mains d'hommes justement ? Écrites des années après sa mort...


Y'a eut beaucoup trop de témoins pour qu'on puissent tricher sur ses paroles. Jésus prêchait aux foules. Elles sont restées gravées dans les mémoires. Tu connais beaucoup de prophètes qui ont dit "je suis LE CHEMIN LA VÉRITÉ ET LA VIE, personne ne vient au père sans passer par moi" ou "Je suis le BON BERGER qui donne sa vie pour ses brebis" ou encore "Je sui LA RÉSURRECTION ET LA VIE celui qui croit en moi ne mourra pas..." etc etc
Y'a jamais eu de personnes qui ait eut de telle paroles. Ce n'est pas comparable avec la révélation de Mohamed tout seule dans une grotte....
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 19:50

La petite voix a écrit:

Y'a eut beaucoup de témoins pour qu'on puissent tricher sur ses paroles. Jésus prêchait aux foules. Elles sont restées gravées dans les mémoires. Tu connais beaucoup de prophètes qui ont dit "je suis LE CHEMIN LA VÉRITÉ ET LA VIE, personne ne vient au père sans passer par moi" ou "Je suis le BON BERGER qui donne sa vie pour ses brebis" ou encore "Je sui LA RÉSURRECTION ET LA VIE celui qui croit en moi ne mourra pas..." etc etc
Y'a jamais eu de personnes qui ait eut de telle paroles. Ce n'est pas comparable avec la révélation de Mohamed tout seule dans une grotte....
Rolling Eyes

Il est pourtant bien là le problème. Qu'est-ce qui te prouve que Jésus aurait dit cela ? Qu'est-ce qui te prouve que cela n'a pas été mis dans sa bouche pour justifier des positions théologiques ? Seule la foi peut permettre d'y croire.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 19:55

OlivierV a écrit:

Il est pourtant bien là le problème. Qu'est-ce qui te prouve que Jésus aurait dit cela ? Qu'est-ce qui te prouve que cela n'a pas été mis dans sa bouche pour justifier des positions théologiques ? Seule la foi peut permettre d'y croire.

Quoi? Quand Jésus prêchait aux foules il était manipulé? Joke
C'est plutôt le coran que tu devrais remettre en question à ce sujet, il est arrivée bien plus tard et ne dit rien sur la vie de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 19:59

OlivierV a écrit:
La petite voix a écrit:

Y'a eut beaucoup de témoins pour qu'on puissent tricher sur ses paroles. Jésus prêchait aux foules. Elles sont restées gravées dans les mémoires. Tu connais beaucoup de prophètes qui ont dit "je suis LE CHEMIN LA VÉRITÉ ET LA VIE, personne ne vient au père sans passer par moi" ou "Je suis le BON BERGER qui donne sa vie pour ses brebis" ou encore "Je sui LA RÉSURRECTION ET LA VIE celui qui croit en moi ne mourra pas..." etc etc
Y'a jamais eu de personnes qui ait eut de telle paroles. Ce n'est pas comparable avec la révélation de Mohamed tout seule dans une grotte....
Rolling Eyes

Il est pourtant bien là le problème. Qu'est-ce qui te prouve que Jésus aurait dit cela ? Qu'est-ce qui te prouve que cela n'a pas été mis dans sa bouche pour justifier des positions théologiques ? Seule la foi peut permettre d'y croire.

Et qu'est-ce qui prouve au monde que le Dieu haineux qui ne parle que de punir n'est pas la création d'un esprit malade (type BC) qui prétend avoir entendu cela dans une grotte?

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 20:07

La petite voix a écrit:


Quoi? Quand Jésus prêchait aux foules il était manipulé? Joke
C'est plutôt le coran que tu devrais remettre en question à ce sujet, il est arrivée bien plus tard et ne dit rien sur la vie de Jésus.

J'ai dit quelque part que Jésus était manipulé lorsqu'il parlait aux foules ? J'ai juste dit que ce qu'on lui prêtait comme paroles ne venait pas forcément de lui. Mais, comme tu es chrétienne, je comprends fort bien qu'une telle idée ne te semble pas envisageable.

Ceci dit, je porte le même regars sur le Coran, ne t'inquiètes donc pas.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 20:08

Théo+ a écrit:


Et qu'est-ce qui prouve au monde que le Dieu haineux qui ne parle que de punir n'est pas la création d'un esprit malade (type BC) qui prétend avoir entendu cela dans une grotte?


Absolument rien, tu as raison. Dans les deux cas, ce n'est le résultat que d'actes de foi.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 20:09

OlivierV a écrit:
La petite voix a écrit:


Quoi? Quand Jésus prêchait aux foules il était manipulé? Joke
C'est plutôt le coran que tu devrais remettre en question à ce sujet, il est arrivée bien plus tard et ne dit rien sur la vie de Jésus.

J'ai dit quelque part que Jésus était manipulé lorsqu'il parlait aux foules ? J'ai juste dit que ce qu'on lui prêtait comme paroles ne venait pas forcément de lui. Mais, comme tu es chrétienne, je comprends fort bien qu'une telle idée ne te semble pas envisageable.

Ceci dit, je porte le même regars sur le Coran, ne t'inquiètes donc pas.

Bon ben dis quel parole de Jésus te dérange?
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 21:12

Pierresuzanne a écrit:

Tout ce qui fait le danger de l'islam se trouve dans le Coran.


Poisson vivant a écrit:
Absolument pas d'accord avec toi

J'aurai plutôt dit
Tout ce qui fait le danger de l'islam se trouve dans la Sunna.

Si cela fait le danger de la Sunna, c'est que c'est dans le Coran :
- infériorité des femmes (S. 4, 34 ; S. 2, 228) ;
- légitimation de l'esclavage (S. 30, 28 ; S. 16, 71) ;
- viol des esclaves (S. 24, 33),
- réduction en esclavage des prises de guerres (S. 33, 50) ;
- pédophilie (S. 65, 4) ;
- torture pour les homosexuels (S. 4, 16) ;
- fouet pour les faux témoins (S. 24, 4) et les adultères (S. 24, 2),
- amputation de la main pour les voleurs (S. 5, 38-39).
- colonisation : « Très certainement, Nous allons détruire les prévaricateurs et vous installer sur terre après eux. » (S. 14, 13) ;
- pillage des vaincus : « Dieu a très certainement agréé les croyants quand ils t'ont prêté serment sous l'Arbre. Il a donc su ce qu'il y avait dans leurs cœurs, et fait descendre sur eux la tranquillité, et Il les a récompensés par une proche victoire ainsi que par beaucoup de butin. » (S. 48. 18-19).
- obligation de faire le djihad d'agression, le djihad militaire : « Si vous ne partez pas en campagne. Il vous châtiera d'un châtiment douloureux. » (S. 9, 39) puis S. 9 (40) et S. 9 (41).
- définition de la liste des religions autorisées : l'islam, le judaïsme, le christianisme et le zoroastrisme (Sourate 2, 62), les trois dernières ayant un statu d'infériorité (S. 9, 29) ;
- crucifixion et découpage en morceaux des opposants à l'islam (S. 5, 33) : « Le paiement de ceux qui font la guerre contre Dieu et Son messager et qui s'efforcent au désordre sur la terre, c'est qu'ils soient tués ou crucifiés, ou que leur soient coupées la main et la jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés de la terre » (Sourate 5, 33).
- soumission des réfractaires à l'islam par la force : « Lors donc que vous rencontrez ceux qui ne croient pas, alors frappez aux cols. Puis, quand vous les avez dominés, alors, serrez le garrot. Ensuite, soit libération gratuite, soit rançon, afin que la guerre dépose ses charges. » (S. 47, 4).
- assassinat des apostats à l'islam : « Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors et tuez-les où que vous les trouviez » (S. 4, 89).
- meurtres des non-musulmans : « S'ils ne restent pas neutres à votre égard, et ne vous proposent pas la paix et baissent pas les mains, alors, saisissez-les et tuez-les ou que vous les trouviez » (S. 4, 91).
« Ô vous qui croyez ! Combattez (tuez) ceux des incrédules qui sont auprès de vous. Qu'ils vous trouvent durs. » (S. 9, 123).

Essayons de ne pas être naïfs, et en particulier par ignorance.
Le Coran est un livre abominable et criminel.
Dire le contraire, c'est ne pas l'avoir lu,
ou alors être de totale mau.vaise foi.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 22:01

Pierresuzanne a écrit:

Essayons de ne pas être naïfs, et en particulier par ignorance.
Le Coran est un livre abominable et criminel.
Dire le contraire, c'est ne pas l'avoir lu,
ou alors être de totale mau.vaise foi.

je dirai plutôt que le coran est en phase avec les moeurs de son époque.

ce qui est abominable et criminel c'est de prétendre qu'il vient de Dieu et donc qu'il est valable en tous temps et en tous lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Jeu 02 Aoû 2018, 22:20

Pierresuzanne a écrit:
Pierresuzanne a écrit:

Tout ce qui fait le danger de l'islam se trouve dans le Coran.


Poisson vivant a écrit:
Absolument pas d'accord avec toi

J'aurai plutôt dit
Tout ce qui fait le danger de l'islam se trouve dans la Sunna.

Si cela fait le danger de la Sunna, c'est que c'est dans le Coran :

La Sunna ne vient pas vraiment du Coran.

La Sunna est une interprétation "partisane" du Coran faite par des personnes qui avaient un intérêt politique.
Cette interprétation du Coran vaut autant que la tienne ou que la mienne. c'est pareil pour l’Évangile, mon interprétation ne vaut pas plus qu'une autre.
Le souci c'est que les sunnites font aveuglement confiance à la Sunna




.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 09:06

La petite voix a écrit:
OlivierV a écrit:


J'ai dit quelque part que Jésus était manipulé lorsqu'il parlait aux foules ? J'ai juste dit que ce qu'on lui prêtait comme paroles ne venait pas forcément de lui. Mais, comme tu es chrétienne, je comprends fort bien qu'une telle idée ne te semble pas envisageable.

Ceci dit, je porte le même regars sur le Coran, ne t'inquiètes donc pas.

Bon ben dis quel parole de Jésus te dérange?

Tout ce qui a trait à la divinité de Jésus. Essentiellement dans Jean.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 16:51

OlivierV a écrit:
Tout ce qui a trait à la divinité de Jésus. Essentiellement dans Jean.

... et dans Michée
Ézéchiel
Isaïe,
Malachie !
Matthieu!
Luc !
Marc !
Paul !

Méconnais-tu donc tellement la Bible  pour ne pas savoir
- qu'Osée avait annoncé que Dieu viendrait se faire l’Époux de son peuple  (Os 2, 18)
et que Jésus a affirmé être l'époux de son Peuple (Matthieu 9, 15).

- qu'Ézéchiel avait dit que Dieu viendrait sur terre se faire Lui-même le berger de son Peuple (Ézéchiel 34, 10),
et que Jésus a dit être le Bon Pasteur (Jean 10, 11).

- qu’Isaïe avait annoncé la naissance d'un enfant Dieu d'une vierge (Isaïe 40,11),
ainsi que le raconte Luc et Matthieu.

-qu-Isaïe avait prédit une Rédemption par un serviteur souffrant (Isaïe 53),
appellation de serviteur souffrant reprise par les QUATRE évangélistes (Luc 22, 37 ; Marc 10, 45 ; Matthieu 12, 17-21 ; Jean 1, 29).

- que Malachie avait annoncé que la venue de Dieu en son Temple serait précédée du retour d'un Nouvel Elie (Malachie 3,1).
Quand Jésus identifie Jean le Baptiste comme étant le Nouvel Elie, c'est simplement une façon de dire qu'il est lui-même Dieu venant en son temple.

- que Dieu étant le seul Rédempteur (Is 44, 6 ; Is 48, 17 ; Is 49, 26 ; Is 60, 16), Jésus serviteur souffrant rédempteur est donc Dieu (Isaïe 52, 13 à 53,12).

Jésus est donc Dieu, et selon toute la Bible !

Seule ton ignorance t’empêche de le savoir,
et peut-être ton orgueil de le concevoir.


BREF ! Toute la Bible te dérange !


c'est un sacré poil à gratter, la Bible !

pour quelqu'un qui cherche la vérité en se limitant à ses propres conceptions étriquées,
et refuse d'entendre une Parole qui le dépasse.... effectivement, on comprend que toute la Bible te dérange !



Pierresuzanne a écrit:
Essayons de ne pas être naïfs, et en particulier par ignorance.
Le Coran est un livre abominable et criminel.
Dire le contraire, c'est ne pas l'avoir lu,
ou alors être de totale mau.vaise foi.

rosarum a écrit:
je dirai plutôt que le coran est en phase avec les mœurs de son époque.
ce qui est abominable et criminel c'est de prétendre qu'il vient de Dieu et donc qu'il est valable en tous temps et en tous lieux.

Effectivement !
Le Coran, en tant que livre de littérature, témoin des superstitions et des meurs primitives de son temps
ne me dérange pas du tout.

Ce qui me dérange dans le Coran, c'est la prétention des musulmans à le croire divin, parfait, éternel, universel.


Benzine en bon musulman, est incapable de le purger de son contenu non divin.... donc on en reste au point zéro de l'adaptation démocratique de l'islam,
qui demeure encore et toujours cette néfaste superstition, impossible à réformer.


Dernière édition par Pierresuzanne le Ven 03 Aoû 2018, 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 17:02

Pierresuzanne a écrit:
OlivierV a écrit:
Tout ce qui a trait à la divinité de Jésus. Essentiellement dans Jean.

... et dans Michée
Ézéchiel
Isaïe,
Malachie !
Matthieu!
Luc !
Marc !
Paul !

Méconnais-tu donc tellement la Bible  pour ne pas savoir
- qu'Osée avait annoncé que Dieu viendrait se faire l’Époux de son peuple  (Os 2, 18)
et que Jésus a affirmé être l'époux de son Peuple (Matthieu 9, 15).
- qu'Ézéchiel avait dit que Dieu viendrait sur terre se faire Lui-même le berger de son Peuple (Ézéchiel 34, 10 , et que Jésus a dit être le Bon Pasteur (Jean 10, 11).
- qu’Isaïe avait annoncé la naissance d'un enfant Dieu d'une vierge (Isaïe 40,11), ainsi que le raconte Luc et Matthieu.
-qu-Isaïe avait prédit une Rédemption par un serviteur souffrant (Isaïe 53), appellation de serviteur souffrant reprise par les QUATRE évangélistes (Luc 22, 37 ; Marc 10, 45 ; Matthieu 12, 17-21 ; Jean 1, 29)..
- que Malachie avait annoncé que la venue de Dieu en son Temple serait précédée du retour d'un Nouvel Elie (Malachie 3,1). Quand Jésus identifie Jean le Baptiste comme étant le Nouvel Elie, c'est simplement une façon de dire qu'il est lui-même Dieu venant en son temple.
- que Dieu étant le seul Rédempteur (Is 44, 6 ; Is 48, 17 ; Is 49, 26 ; Is 60, 16), Jésus serviteur souffrant rédempteur est donc Dieu (Isaïe 52, 13 à 53,12).

Jésus est donc Dieu, et selon toute la Bible !

Seule ton ignorance t’empêche de le savoir,
et peut-être ton orgueil de le concevoir.


BREF ! Toute la Bible te dérange !


c'est un sacré poil à gratter, la Bible !

pour quelqu'un qui cherche la vérité en se limitant à ses propres conceptions étriquées,
et refuse d'entendre une Parole qui le dépasse.... effectivement, on comprend que toute la Bible te dérange !

Que veux-tu que je te réponde ? Selon toi, les juifs eux-même se limitent à leurs conceptions étriquées.

Et oui, pour eux, l'essentiel de ce que les chrétiens attribuent comme des prophéties concernant Jésus ne parle nullement du Messie.

Pour moi, c'est simplement du concordisme. Mais je conçois que cela ne te plaise pas.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 17:19

OlivierV a écrit:


Que veux-tu que je te réponde ? Selon toi, les juifs eux-même se limitent à leurs conceptions étriquées.

Et oui, pour eux, l'essentiel de ce que les chrétiens attribuent comme des prophéties concernant Jésus ne parle nullement du Messie.

Pour moi, c'est simplement du concordisme. Mais je conçois que cela ne te plaise pas.

C'est idiot ce que tu dis.
Les juifs ne reconnaissent pas les Évangiles comme étant d'inspiration divine,
et ils tiennent Jésus pour un imposteur.

Ce jeu de reconnaissance mutuelle entre l'Ancien et le Nouveau testaments ne les concerne pas.

Mais toi qui as une culture musulmane, et accepte la légitimité des Évangiles, tu devrais accepter ce type de lecture,
qui est typique de l'interprétation biblique.
On interprète la Bible par la Bible même.

Ce n'est pas du concordisme
(qui est la façon de donner raison contre l'évidence aux idioties scientifiques et historiques du Coran)
c'est de la lecture mystique de la Bible.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 17:47

Pierresuzanne a écrit:


Mais toi qui as une culture musulmane, et accepte la légitimité des Évangiles, tu devrais accepter ce type de lecture,
qui est typique de l'interprétation biblique.
On interprète la Bible par la Bible même.

Ce n'est pas du concordisme
(qui est la façon de donner raison contre l'évidence aux idioties scientifiques et historiques du Coran)
c'est de la lecture mystique de la Bible.

Moi, j'aurais une culture musulmane ? Si j'avais réellement une culture musulmane, peut-être serais-je resté musulman, peut-être aurais-je "plongé" encore plus dans des recherches en ce sens.

Si j'acceptais la légitimité des évangiles, je serais tout simplement chrétien. Or, pour moi ces écrits ne sont que des messages théologiques. Et pour recevoir un message théologique il faut avoir la foi. Et je n'ai pas la foi. je ne nie pas Dieu. Je dis simplement que rien ne me permet d'affirmer quoi que ce soit en ce domaine.

Par contre, dès qu'il s'agit de textes, c'est tout autre chose.

Bon, visiblement le terme "concordisme" ne semble pas approprié. Je voulais signifier que bien des éléments des évangiles ont été écrits pour concorder avec de soit-disant prophéties.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 17:48

Poisson vivant a écrit:
La Sunna est une interprétation "partisane" du Coran faite par des personnes qui avaient un intérêt politique.
Cette interprétation du Coran vaut autant que la tienne ou que la mienne. c'est pareil pour l’Évangile, mon interprétation ne vaut pas plus qu'une autre.
Le souci c'est que les sunnites font aveuglement confiance à la Sunna

Je m'en tape de la sunna
On te parle du Coran !
dans lequel les plus archaïques des musulmans puissent une légitimité (qu'ils croient divine), pour emmerder la terre entière, et eux- compris.

Je t'ai cité toute une liste d'extraits du Coran (un peu plus haut), qui légitiment toutes les abominations commises par certains musulmans toujours de nos jours, et qui nous scandalisent.

Ce sont ces versets qui devraient être déclarés non divins par un type comme Benzine, s'il avait deux sous d'honnêteté et de courage.

La, j'accepterais de l'entendre, et encore avec respect.
Mais sa bigoterie de pseudo intellectuel, qui botte en touche, en ménageant la chèvre et le choux
avec un discours ambiguïté,
un double langage,
cela me fait dégueu.....
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 17:56

C'est incroyable quand même aufait , les intellectuel sont uniquement les gens qui vont dans ton sens ... tu te rend compte que tu es un dictateur de la pensée ?? Sois on admet Jésus dieu et le Coran abominable soit on est hypocrite à deux balles
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 17:58

OlivierV a écrit:
]Moi, j'aurais une culture musulmane ?

Je crois me souvenir que tu a été musulman !
On pourrait espérer d'un gars qui a la prétention de réfléchir par lui-même, qu'il ait acquis deux/ trois trucs de la culture, dont il avait accueilli la foi !


OlivierV a écrit:
Si j'acceptais la légitimité des évangiles, je serais tout simplement chrétien. Or, pour moi ces écrits ne sont que des messages théologiques.

Que des messages théologiques ! ?? !

Comprends-tu seulement ce que tu écris !


et bien fais de la théologie, et regarde à quoi font référence les évangiles, quand ils parlent de Jésus !

On ne te demande pas d'avoir la foi, mais de faire de la théologie, donc d'élaborer un discours logique à partir d'un texte.
Aies juste d'avoir l'honnêteté que voir que la divinité de Jésus (n'est pas une conclusion farfelue),
mais une croyance qui découle logiquement de la lecture de la Bible.


On peut être assez intelligent pour voir que la Bible (ancien et nouveau testaments) est formelle sur la divinité de Jésus,
et sans y croire personnellement.

Un type comme Rosarum, qui ne croit pas en Dieu,
accepte tout à fait que la Bible dise que Jésus est Dieu, même s'il n'y croit pas.

Citation :
Je voulais signifier que bien des éléments des évangiles ont été écrits pour concorder avec de soit-disant prophéties.

Certes, ce qui conduit à la conclusion formelle que leurs auteurs
(et pas que Jean, mais les 4 évangélistes et tous les auteurs des épîtres) croyaient en la divinité de Jésus.



après,.... pour avoir la foi..... il faut croire qu'un homme nommé Jésus a réellement prononcé ces paroles....... mais cela demande la foi.... on n'est plus dans le simple domaine de la logique découlant d'un texte.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 18:03

Thedjezeyri14 a écrit:
C'est incroyable quand même aufait , les intellectuel sont uniquement les gens qui vont dans ton sens ... tu te rend compte que tu es un dictateur de la pensée ?? Sois on admet Jésus dieu et le Coran abominable soit  on est hypocrite à deux balles

remarque idiote.

Je dis que le Coran est abominable, car il contient réellement des versets abominables (dont j'ai listé un certain nombre plus haut)
c'est objectif.
et je dis que la Bible affirme indubitablement que Jésus est Dieu, car c'est la réalité du texte biblique.

Par ailleurs, le Coran prétendant être la Vérité, sans ambiguïté, sans erreur, et la Parole de Dieu,
son contenu abominable est sans excuse.
alors que les quelques horreurs de la Bible (dans l'Ancien Testament) sont expliquées par le fait que la Bible n'est pas directement la Parole de Dieu, mais simplement le médiateur qui nous permet de connaitre la seule vraie Parole de Dieu, à savoir Jésus !

Après, je laisse les gens libres de croire que la Bible n'est pas un livre inspiré par Dieu
, et que donc cette histoire de divinité de Jésus, c'est du pipeau....
tout comme je laisse  les gens libres de croire que le Coran ne vient pas de Dieu.... ce qui me semble d'un grand bon sens, quand on croit ( comme moi) que Dieu est bon et intelligent : Il ne peut donc pas être à l'origine du Coran !


Dieu est innocent du Coran !
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 18:10

Pierresuzanne a écrit:

Certes, ce qui conduit à la conclusion formelle que leurs auteurs
(et pas que Jean, mais les 4 évangélistes et tous les auteurs des épîtres) croyaient en la divinité de Jésus.[/b][/color]

Parce que toi-même tu lis ces évangiles par le prisme de ton éducation catholique. Moi, en dehors de Jean, je ne vois nulle affirmation que Jésus serait divin.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 18:13

Pierresuzanne a écrit:



On peut être assez intelligent pour voir que la Bible (ancien et nouveau testaments) est formelle sur la divinité de Jésus,
et sans y croire personnellement.


Ben non, justement. C'est toi qui prétends selon ta lecture des évangiles, que la Bible est formelle. Encore une fois, pour les juifs, les prophéties citées le sont hors contexte et ne s'appliquent en aucun cas au Messie.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 18:14

OlivierV a écrit:
Parce que toi-même tu lis ces évangiles par le prisme de ton éducation catholique. Moi, en dehors de Jean, je ne vois nulle affirmation que Jésus serait divin.

je t'ai listé quelques textes biblique pour argumenter
les as-tu lus ?

cela ne sert à rien de discuter avec toi, puisque les citations que nous te donnons pour argumenter, tu es incapable de les lire.

allez, lis un peu,
pour comprendre comment la Bible parle de la divinité de Jésus :

- Osée avait annoncé que Dieu viendrait se faire l’Époux de son peuple (Os 2, 18)
et que Jésus a affirmé être l'époux de son Peuple (Matthieu 9, 15).

- Ézéchiel avait dit que Dieu viendrait sur terre se faire Lui-même le berger de son Peuple (Ézéchiel 34, 10),
et que Jésus a dit être le Bon Pasteur (Jean 10, 11).

- Isaïe avait annoncé la naissance d'un enfant Dieu d'une vierge (Isaïe 40,11),
ainsi que le raconte Luc et Matthieu.

- Isaïe avait prédit une Rédemption par un serviteur souffrant (Isaïe 53),
appellation de serviteur souffrant reprise par les QUATRE évangélistes (Luc 22, 37 ; Marc 10, 45 ; Matthieu 12, 17-21 ; Jean 1, 29).

- Malachie avait annoncé que la venue de Dieu en son Temple serait précédée du retour d'un Nouvel Elie (Malachie 3,1).
Quand Jésus identifie Jean le Baptiste comme étant le Nouvel Elie, c'est simplement une façon de dire qu'il est lui-même Dieu venant en son temple.

- Dieu étant le seul Rédempteur (Is 44, 6 ; Is 48, 17 ; Is 49, 26 ; Is 60, 16), Jésus serviteur souffrant rédempteur est donc Dieu (Isaïe 52, 13 à 53,12).



ensuite je t’expliquerai pourquoi l'affirmation de la divinité de Jésus n'est pas plus explicite.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 18:29

Pierresuzanne a écrit:
OlivierV a écrit:
Parce que toi-même tu lis ces évangiles par le prisme de ton éducation catholique. Moi, en dehors de Jean, je ne vois nulle affirmation que Jésus serait divin.

je t'ai listé quelques textes biblique pour argumenter
les as-tu lus ?

cela ne sert à rien de discuter avec toi, puisque les citations que nous te donnons pour argumenter, tu es incapable de les lire.

allez, lis un peu,
pour comprendre comment la Bible parle de la divinité de Jésus :

- Osée avait annoncé que Dieu viendrait se faire l’Époux de son peuple  (Os 2, 18)
et que Jésus a affirmé être l'époux de son Peuple (Matthieu 9, 15).

- Ézéchiel avait dit que Dieu viendrait sur terre se faire Lui-même le berger de son Peuple (Ézéchiel 34, 10),
et que Jésus a dit être le Bon Pasteur (Jean 10, 11).

- Isaïe avait annoncé la naissance d'un enfant Dieu d'une vierge (Isaïe 40,11),
ainsi que le raconte Luc et Matthieu.

- Isaïe avait prédit une Rédemption par un serviteur souffrant (Isaïe 53),
appellation de serviteur souffrant reprise par les QUATRE évangélistes (Luc 22, 37 ; Marc 10, 45 ; Matthieu 12, 17-21 ; Jean 1, 29).

- Malachie avait annoncé que la venue de Dieu en son Temple serait précédée du retour d'un Nouvel Elie (Malachie 3,1).
Quand Jésus identifie Jean le Baptiste comme étant le Nouvel Elie, c'est simplement une façon de dire qu'il est lui-même Dieu venant en son temple.

-  Dieu étant le seul Rédempteur (Is 44, 6 ; Is 48, 17 ; Is 49, 26 ; Is 60, 16), Jésus serviteur souffrant rédempteur est donc Dieu (Isaïe 52, 13 à 53,12).



ensuite je t’expliquerai pourquoi l'affirmation de la divinité de Jésus n'est pas plus explicite.

Mais je viens de t'expliquer que pour moi, tout l'évangile a été écrit de manière à concorder à certains passages bibliques que l'on a prétendu être des prophéties là où même les juifs n'en voient pas.

Finalement, tu es comme certains musulmans. Tu veux un Dieu qui soit logique, un Dieu qui est presque manichéen puisqu'il s'oppose aux autres religions.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LA POLITIQUE ET DIEU
» Obésité : les plastiques font-ils grossir ?
» Manger vite favorise l'obésité
» Agroalimentaire, grande distribution et obésité
» Le mythe des dangers de l'obésité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: