Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
rosarum

avatar


MessageSujet: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Mer 01 Aoû 2018, 21:47

Rappel du premier message :

Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam      01.08.2018

Aujourd’hui, quelle lecture faites-vous de l’islamisation rampante dans le monde arabo-musulman? N’est-ce pas là l’une des  réponses à la stigmatisation de l’islam par l’Occident?

-  Il faut à mon avis appréhender cette question de deux manières. D’abord, essayer de comprendre ce qui arrive aux sociétés arabes depuis les indépendances. Finalement, le nationalisme a échoué.  Du coup, nous avons affaire à un islam politique et une islamisation des sociétés. Lorsque l’Arabie Saoudite crée l’Université de Médine en 1961 avec pour objectif de wahhabiser l’islam mondial, ce n’est pas là une question de l’Occident, c’est plutôt une affaire des pétrodollars.  Ce qui se passe avec l’Occident et ses rapports avec l’islam ne fait que crisper davantage cette islamisation. Personne aujourd’hui ne peut nier que les codes vestimentaires et langagiers deviennent de plus en plus religieux un peu partout. C’est ce que l’Iranien Abdolkarim Soroush appelle «l’obésité de la religion».


- Justement, qu’entendez vous par l’obésité de la religion?


-  C’est la traduction de la religiosité à outrance. En clair, la religion est  partout. On lui demande tellement de répondre aux besoins de la société sur le plan éducatif,  sentimental... Le religieux est aujourd’hui omniprésent. Mais à force d’être partout, il n’est nulle part. C’est peut-être cela la problématique. Nous sommes dans un islam qui se veut de plus en plus identitaire, et qui passe par l’alimentaire et le vestimentaire, la partie la moins intéressante du religieux finalement.

source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
OlivierV
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 18:29

Pierresuzanne a écrit:
OlivierV a écrit:
Parce que toi-même tu lis ces évangiles par le prisme de ton éducation catholique. Moi, en dehors de Jean, je ne vois nulle affirmation que Jésus serait divin.

je t'ai listé quelques textes biblique pour argumenter
les as-tu lus ?

cela ne sert à rien de discuter avec toi, puisque les citations que nous te donnons pour argumenter, tu es incapable de les lire.

allez, lis un peu,
pour comprendre comment la Bible parle de la divinité de Jésus :

- Osée avait annoncé que Dieu viendrait se faire l’Époux de son peuple  (Os 2, 18)
et que Jésus a affirmé être l'époux de son Peuple (Matthieu 9, 15).

- Ézéchiel avait dit que Dieu viendrait sur terre se faire Lui-même le berger de son Peuple (Ézéchiel 34, 10),
et que Jésus a dit être le Bon Pasteur (Jean 10, 11).

- Isaïe avait annoncé la naissance d'un enfant Dieu d'une vierge (Isaïe 40,11),
ainsi que le raconte Luc et Matthieu.

- Isaïe avait prédit une Rédemption par un serviteur souffrant (Isaïe 53),
appellation de serviteur souffrant reprise par les QUATRE évangélistes (Luc 22, 37 ; Marc 10, 45 ; Matthieu 12, 17-21 ; Jean 1, 29).

- Malachie avait annoncé que la venue de Dieu en son Temple serait précédée du retour d'un Nouvel Elie (Malachie 3,1).
Quand Jésus identifie Jean le Baptiste comme étant le Nouvel Elie, c'est simplement une façon de dire qu'il est lui-même Dieu venant en son temple.

-  Dieu étant le seul Rédempteur (Is 44, 6 ; Is 48, 17 ; Is 49, 26 ; Is 60, 16), Jésus serviteur souffrant rédempteur est donc Dieu (Isaïe 52, 13 à 53,12).



ensuite je t’expliquerai pourquoi l'affirmation de la divinité de Jésus n'est pas plus explicite.

Mais je viens de t'expliquer que pour moi, tout l'évangile a été écrit de manière à concorder à certains passages bibliques que l'on a prétendu être des prophéties là où même les juifs n'en voient pas.

Finalement, tu es comme certains musulmans. Tu veux un Dieu qui soit logique, un Dieu qui est presque manichéen puisqu'il s'oppose aux autres religions.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 18:43

OlivierV a écrit:
Mais je viens de t'expliquer que pour moi, tout l'évangile a été écrit de manière à concorder à certains passages bibliques....

ce qui est la preuve que la totalité des auteurs du Nouveau Testament ( et pas que Jean)
croyait en la divinité de Jésus

Citation :
....que l'on a prétendu être des prophéties là où même les juifs n'en voient pas.

Donne moi des exemples... sur le fait que les interprétions des évangiles s'appuient sur des passages de l'Ancien Testament ce qui ne sont  pas des prophéties pour les juifs;

Je t'ai cité des prophètes juifs de l'Ancien Testament,
as-tu lu ces textes afin de pouvoir m'expliquer en quoi ce ne sont pas des prophéties pour les juifs ????



Citation :
Finalement, tu es comme certains musulmans. Tu veux un Dieu qui soit logique, un Dieu qui est presque manichéen puisqu'il s'oppose aux autres religions.

N'importe quoi.

J'ai la foi, comme les musulmans, ce qui implique que je crois en quelque chose sans en avoir de preuve,
cependant ma raison n'est jamais heurtée par ce que je crois.... contrairement aux musulmans qui passent leur temps en contorsions intellectuelles pour expliquer à quel point les idioties et les crimes du Coran ne sont ni des idioties ni des crimes.

Un exemple, la découverte de Qumran (manuscrit de la mer noire) prouve que la croyance en la préservation des textes bibliques n'était pas idiote.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Ven 03 Aoû 2018, 19:24

Pierresuzanne a écrit:
OlivierV a écrit:
Mais je viens de t'expliquer que pour moi, tout l'évangile a été écrit de manière à concorder à certains passages bibliques....

ce qui est la preuve que la totalité des auteurs du Nouveau Testament ( et pas que Jean)
croyait en la divinité de Jésus

Je ne le vois pas comme ça. Je pense plutôt qu'ils ont pris Jésus comme pouvant être le Messie attendu par Israël. Donc absolument pas comme étant réellement le fils de Dieu.

Pierresuzanne a écrit:
OlivierV a écrit:
....que l'on a prétendu être des prophéties là où même les juifs n'en voient pas.

Donne moi des exemples... sur le fait que les interprétions des évangiles s'appuient sur des passages de l'Ancien Testament ce qui ne sont  pas des prophéties pour les juifs;

Je t'ai cité des prophètes juifs de l'Ancien Testament,
as-tu lu ces textes afin de pouvoir m'expliquer en quoi ce ne sont pas des prophéties pour les juifs ????

Je n'ai pas dit que ce n'étaient pas des prophéties pour les juifs, j'ai dit que pour les juifs ces prophéties ne s'appliquent pas à Jésus. Et souvent même pas au Messie.



Pierresuzanne a écrit:
OlivierV a écrit:
Finalement, tu es comme certains musulmans. Tu veux un Dieu qui soit logique, un Dieu qui est presque manichéen puisqu'il s'oppose aux autres religions.

N'importe quoi.

J'ai la foi, comme les musulmans, ce qui implique que je crois en quelque chose sans en avoir de preuve,
cependant ma raison n'est jamais heurtée par ce que je crois.... contrairement aux musulmans qui passent leur temps en contorsions intellectuelles pour expliquer à quel point les idioties et les crimes du Coran ne sont ni des idioties ni des crimes.

Un exemple, la découverte de Qumran (manuscrit de la mer noire) prouve que la croyance en la préservation des textes bibliques n'était pas idiote.

Ben en matière d'évangiles canoniques, Qumran est plutôt pauvre, non ?

Et dans ce cas, je peux te parler des manuscrits de Sanaa qui prouvent que très tôt le contenu du Coran était déjà fixé.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   Sam 04 Aoû 2018, 11:23

OlivierV a écrit:
Ben en matière d'évangiles canoniques, Qumran est plutôt pauvre, non ?

Exact !

On en apprend un peu plus sur les manuscrits de Nag Hammadi. beaucoup de ces textes sont gnostiques.





.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rachid Benzine décortique «l’obésité» de l’islam
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» LA POLITIQUE ET DIEU
» Obésité : les plastiques font-ils grossir ?
» Manger vite favorise l'obésité
» Agroalimentaire, grande distribution et obésité
» Le mythe des dangers de l'obésité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: