Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
chrisredfeild

avatar


MessageSujet: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Mer 13 Jan 2010, 23:34

Rappel du premier message :

13 janvier 2010

Shaikh Al Albani:

La célébration de l'anniversaire du prophète, est-ce un bien ou un mal?

L'interlocuteur:

C'est un bien

Shaikh Al Albani:

Parfait ! Ce bien, le prophète –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– et ses compagnons l'ignoraient-ils ?

L'interlocuteur:

Non.

Shaikh Al Albani:

Tu ne me convaincs pas en disant simplement : non, mais tu dois dire de suite : il est impossible que ce bien, ou un autre, soit méconnu du prophète –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– et de ses compagnons. Nous n'avons connu l'islam et la foi que par le biais de Muhammad –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui–; alors comment pourrions-nous connaître un bien que lui-même ignorait ! C'est impossible.

L'interlocuteur:

On célèbre l'anniversaire du prophète–que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– pour se souvenir de lui, pour l’honorer.

Shaikh Al Albani:

Ce raisonnement nous le connaissons, nous l'entendons de beaucoup de gens, et nous l'avons lu dans leurs livres. Mais le Messager –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– lorsqu’il a appelé les gens, les a-t-il appelés à l'islam en entier ou il les a appelé à l'unicité d'Allah?

L'interlocuteur:

A L'unicité d'Allah


Dernière édition par chrisredfeild le Mer 13 Jan 2010, 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
chrisredfeild




MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Ven 27 Jan 2012, 16:13

Revenir en haut Aller en bas
sabira

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Ven 27 Jan 2012, 16:51

Je ne savais pas que certains fêtaient l'anniversaire du prophète (SB sur lui) si tant est qu'on connait sa date d'anniversaire (qui se serait possible que par le calendrier musulman et non notre calendrier actuel comme en France).
Et qui a inventé cette fête d'ailleurs? et depuis quand? Vraiment j'en suis presque choquée mdr
Revenir en haut Aller en bas
Averroes

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Ven 27 Jan 2012, 17:21


sabira a écrit:
Je ne savais pas que certains fêtaient l'anniversaire du prophète (SB sur lui) si tant est qu'on connait sa date d'anniversaire (qui se serait possible que par le calendrier musulman et non notre calendrier actuel comme en France).
Et qui a inventé cette fête d'ailleurs? et depuis quand? Vraiment j'en suis presque choquée mdr

Il ne manque plus que toi chère Sabira Very Happy




Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumotion.com/
oumaazedine

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Ven 27 Jan 2012, 18:43

Saïd ibn Joubaïr fut interrogé de la sorte : « Quel est le signe de l’Heure et de la perte des gens ? »
Il dit : « ..Quand leurs savants disparaîtront ! »
On rapporte que abou al Samah a dit : « Il viendra un temps où l’homme prendra sa monture pour s’apprêter à voyager, il voyagera à travers plusieurs pays à la recherche de quelqu’un qui pourrait lui donner une science de la Sounnah qu’il pourrait suivre mais il ne trouvera personne capable de lui donner une Fatwa sauf avec une incertitude, et ceci est, en effet, déjà arrivé »

le Prophète a dit :

« Celui qui fait une chose qui ne fait pas partie de nos enseignements est à rejeter »
Et dans la version de Mouslim, ainsi que al Boukhari en annotation :
« Celui qui accompli une action qui ne fait pas partie de nos enseignements est à rejeter ».
Et la célébration des anniversaires de naissance ne fait pas partie de ses commandements (du Prophète ) non sûrement pas ! Mais il fait partie de ce que les gens ont inventés dans la religion, dans les siècles qui ont succédés, alors ceci est rejeté. Et le Prophète disait dans son sermon du vendredi :
« Soit, certes la meilleure parole, c’est le Livre d’Allah, et la meilleure guidée, c’est la guidée de Mohammad, et les plus mauvaises choses sont les choses forgés, et toute innovation est égarement » Rapporté par Mouslim dans son Sahih et recueilli par an-Nassaï avec une très bonne chaîne où il ajoute : « …et tout égarement est dans le feu ».
Cheikh ibn Baz
(Qu’Allah lui fasse Miséricorde)
[Fatawa Islamiya, Volume I, P.131-132]
Revenir en haut Aller en bas
http://mouslima-sunnia.blog4ever.com/
titou

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Ven 27 Jan 2012, 20:04

Assalam alaykum

Citation :

On lit souvent sur certains sites le texte suivant :

Le Sheikh Al Islâm Ibn Taymiyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit dans son ouvrage intitulé : " Iqtidâ As-Sirâte Al Mustaqîm : Mukhâlafatu Ashâb Al Jahîm " :

"L’institution, par certains, d’une fête commémorant la naissance du Prophète malgré les divergences existant quant à sa date exacte -et qui vise,soit à ressembler aux chrétiens dans leur commémoration de la naissance de ’Îssa (’alayhi salam), soit à exprimer leur amour et leur vénération pour le Prophète (صلى الله عليه وسلم) - n’était pas pratiquée par les anciens bien qu’ils aient eu raisons de le faire et que rien ne les en empêchait. Et si une telle démarche comportait un bien, qu’il soit absolu ou même prépondérant, ces derniers seraient plus en droit de l’appliquer que nous. L’amour et la vénération qu’ils avaient à l’égard du Prophète saws étaient en effet bien plus intenses que les nôtres et ils étaient on ne peut plus soucieux que nous de pratiquer le bien. Leur amour et leur vénération s’exprimaient donc uniquement dans leur mise en conformité avec la voie du Prophète, saws l’obéissance qu’ils lui vouaient, l’application de ses commandements, la revivification tant dans la forme que dans le fond- de sa Sunna, la propagation [du message] avec lequel il fut dépêché et enfin dans tous les efforts qu’ils déployèrent dans leur coeur, par leur langue ou par les actes- dans
cette voie.

Or, force est de constater que la plupart de ces personnes soucieuses de pratiquer de telles innovations sont dans une totale léthargie lorsqu’il s’agit d’oeuvrer là où l’ordre du Prophète saws leur est parvenu. On ne peut que les comparer à ceux qui ornent et embellissent le Coran sans le lire ou encore à ceux qui le lisent sans l’appliquer. "

Ce que l'on nous cite pas c'est la conclusion du texte qui dit :

(Même si) nos prédécesseurs ne le faisaient pas (comprendre : ne célébraient pas le Mawled) et qu’ils avaient de bonnes raisons, il n’y a rien qui soit contre (cette célébration).


Un autre avis est rapporté dans son encyclopédie de Fatawa ("Majma' Fatawi Ibn Taymiyya,") Vol. 23, p. 163: "fa-t'adheem al-Mawlid wat-tikhaadhuhu mawsiman qad yaf'alahu ba'ad an-naasi wa yakunu lahu feehi ajra `adheem lihusni qasdihi t'adheemihi li-Rasulillahi, salla-Allahu `alayhi wa sallam"

Célébrer et honorer la naissance du Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) et en faire un moment exceptionnel, comme le font certains, est une bonne chose en laquelle réside une grande récompense, à cause de la bonne intention d'honorer le Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par titou le Ven 27 Jan 2012, 20:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
titou

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Ven 27 Jan 2012, 20:09

La suite :

Citation :

Dans une de ces fatwas attaquant le Mawlid, sheykh al-Fawzan utilise une citation tirée d'un livre d'Ibnou Kathir.

Sheykh Fawzan commence en disant :


« Ces différentes manières de célébrer l’événement ont en commun leur caractère d’innovation prohibée inventée par les fatimides après les trois meilleurs siècles (de l’Islam) ... »

Il cite ensuite plusieurs paroles de savants dont celle d'Al-Hafidh ibnou Kathir disant à propos de la biographie d’Abou Said Kazkabouri : « Il organisait une grande cérémonie au mois de Rabi I à l’occasion de l’anniversaire de la naissance du Prophète. Al-Bast a dit : un des participants à l’une des cérémonies organisées par al-Moudhaffar m’a raconté que ce dernier faisait étaler sur une nappe 5 000 (moutons), méchoui, 10 000 poulets, 100 000 coupes à crèmes, 30 plats de gâteaux […]. Il organisait un concert (religieux) pour les soufis et dansait avec eux du début de l’après-midi jusqu’à l’aube ». [al-bidaya wa an-nihaya (13/137)]

Puis sheykh Al-Fawzan conclue en déclarant :

«Voilà la genèse de la célébration de l’anniversaire de la naissance (du Prophète). Elle date d’une époque récente et fut accompagnée de manifestations de divertissement, d’excès, de gaspillage des biens et du temps, le tout fondé sur une innovation qu’aucun argument tiré de la révélation d’Allah ne permet de soutenir. Il convient au musulman de s’employer à faire vivre les pratiques enseignées par la Sunna et à faire disparaître les innovations et de n’engager aucune action avant de connaître le jugement d’Allah à son propos ».

En citant ici cette parole issue d'un ouvrage d'Ibnou Kathir, Sheykh Al-Fawzan tente de faire passer le Mawlid pour une gigantesque fête blâmable, constituée de gaspillages, de chants et de danses.

Lorsque des actes non conformes avec la Shari'ah sont constatés lors d'un événement, il est normalement plus logique de condamner ces actes plutôt que d'interdire l'événement. Il suffit de regarder comment se déroulent aujourd'hui certains mariages Musulmans, dans lesquels on trouve de la musique de discothèque, de la mixité, des danseuses du ventre, de l'alcool, etc. Pour autant, il serait absurde d'interdire aux gens de se marier à cause des excès commis par certains. Le travail du savant consiste plutôt à expliquer les erreurs commises et les actes à proscrire lors d'un tel événement.

De plus, les chiffres évoqués plus haut ne peuvent lui permettre de parler de gaspillage, sans savoir le nombre de
personnes présentes.


La quantité est fonction des personnes présentes. Par conséquent, si la quantité dépasse de beaucoup le besoin de restaurer tout le monde, on peut parler de gaspillage, mais sans avoir de détails précis, cela reste de la pure spéculation de la part de sheykh Al-Fawzan.

Le principe en Islam est d'accorder la bonne opinion à autrui et penser le bien implique ici qu'on imagine que ce qui est cité plus haut était en prévu en fonction des besoins nécessaires permettant insha Allâh de restaurer tout le monde.

Il faut également rappeler que nourrir les gens, y compris les pauvres qui n'ont pas beaucoup l'occasion de manger de la viande, est quelque chose de louable. En effet, notre religion incite à "It'âme al ta'âme", c'est-à-dire faire preuve de générosité en nourrissant quelqu'un, en partageant son repas, en offrant le couvert à des amis ou à des pauvres, etc.

Selon 'Abd-Allâh ibn 'Amr : Un homme ayant demandé au Messager d'Allâh saws quel était le meilleur Islam ? Celui-ci répondit : « Donne à manger et salue ceux que tu connais et ceux que tu ne connais pas ». [Hadith rapporté par Mouslim].

Idem concernant les "chants Soufis", que peut-il donc reprocher alors qu'il ignore de quels chants il est question ainsi que le détail des paroles. Peut-il dire si elles comportaient ou pas quelque chose de blâmable alors que tout cela n'est pas évoqué dans la citation d'Ibn Kathir? Là encore lorsque l'on regarde attentivement les critiques d'Al-Fawzan, on se rend compte que ce ne sont que des conjectures or l'Islam a interdit les conjectures.

Allâh n'a-t-Il pas dit : « Ô vous qui avez cru ! Évitez de trop conjecturer (sur autrui) car une partie des conjectures est péché. » [Coran - Sourate 49, verset 12]

De même, Abû Hurayra a rapporté que l’envoyé saws d'Allâh a dit : « Évitez de conjecturer sur autrui, car la conjecture est la plus mensongère des paroles. [...] ». [Hadith rapporté par l'Imam Boukhari]


On peut également noter qu'Al-Fawzan oublie de mentionner le fait que non seulement l'Imam Ibnou Kathir ne condamne pas le Mawlid, mais qu'en plus il y est favorable. Il a d'ailleurs écrit tout un ouvrage dans lequel il démontre que c’est un acte de bien.
Celui qui a atteint le rang d’Amir al-Mu'minin dans le hadith, Ibn Hajar al-'Asqalani rapporte que l'Imam Ibn Kathir le célèbre Mufassir rédigea son livre sur le Mawlid qu'il nomma : Dhikra Mawlid Rassul Allâh lors du dernier jour de sa vie. Le hafidh Ibn Hajar dit : « Il le traita en long et en large ». Ceci se trouve dans son livre Durar al Kamina fi al-Mi'at al-Thamina.


Voici le scan du livre écrit par l'Imam Ibnou Kathir :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
- mohamed -




MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Ven 27 Jan 2012, 21:16

on est d'accord que cette fete est une innovation

le messager (PPL) a dit; chaque innovation est un égarement

le prophète savait choisir ses mots, dans sa phrase il n'a exclue aucune innovation : chaque innovation

Qui oserai dire au prophète: NON il y a des bonnes innovations ?

Oui mais Omar a dit : quelle bonne innovation que cela !!!

La réponse il faut apprendre la langue arabe !! sinon tu vas accuser Omar d'innovateur, tu pense que Omar ne connaissait pas le hadith : chaque innovation est en enfer...
Innovation a un sens religieux et un sens profane, quand Omar a parlé d'innovation il a voulu le sens profane
le prophète a célébré les tarawihs pendant trois jours, le sens profane voulu par Omar est la remise a jour d'une sunna stoppée temporairement

Oui mais les points ajouté au Coran !!!
La réponse est tjs l'apprentissage de la langue

les savant appellent cela " المصالح المرسلة" (= un intérêts général dont la nécessité ne s'est fait pas encore sentir) qui sont les choses bien qui n'ont pas de finalité d'adoration en eux mais qui peuvent aider dans la religion
personne ne dira je lis les points des lettres dans le coran pour avoir un salaire auprès d'Allah

innovation blâmable c'est celle dont on espère a travers elle un salaire auprès d'Allah

Certain vont dire mais on espère rien de la fête
la réponse des milliers de musulmans aujourd'hui célèbre le père noel , alors que le prophète a dit : ne ressembler aux mécréants dans leur fètes, habits et tradition et coutume

wa Allah a mousta'ane

complément d'information ici
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
titou

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Ven 27 Jan 2012, 21:38

Ibn Abdelwahab reconnait la notion de bonne innovation :



Citation :
Les wahabites défendent aveuglement que la bid3a ne peut être que mauvaise et qu'elle ne peut pas être une bonne bid3a, malgré l'argumentation sunnite de milliers de savants avec à leur tête les imams ach-Chafi3i, an-Nawawi, al-3izz ibn Abdessalam et j'en passe

Aujourd'hui on va lancer un nouveau scoop aux wahhabites puisqu'il s'agit de l'avis du fondateur du madhhab wahhabite, le chaykh Mouhammad ibn Abdelwahab [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image],qui publie dans l'une de ses lettres que l'on doit être contre toutes les bida3 sauf une bid3a qui a une origine ou une base dans la religion. Donc achaykh reconnait et accepte l'existence de la bonne bid3a comme l'existence de la mauvaise, ce qui est totalement contraire à ce que les wahabites disent, à savoir que la bid3a ne peut être que mauvaise.

Tome 5 page 103 des ouvrages du chaykh Mouhammad ibn Abdelwahab, lettres personnelles du chaykh, lettre numéro 16



قال الشيخ محمد ابن عبد الوهابوالمقصود بيان ما نحن عليه من الدين وأنه عبادة الله وحده لا شريك له فيها بخلع جميع الشرك، ومتابعة الرسول فيها نخلع جميع البدع إلا بدعة لها أصل في الشرع كجمع المصحف في كتاب واحد وجمع عمر رضي الله عنه الصحابة على التراويح جماعة وجمع ابن مسعود أصحابه عل القصص كل خميس ونحو ذلك فهذا حسن والله أعلم ) انظر الرسائل الشخصية للشيخ محمد بن عبد الوهاب ضمن المجلد الخامس من مؤلفات الشيخ ص (103 ) الرسالة السادسة عشرة



Traduction, le Cheikh Mohmad Ibn Abdelwahab dit :

L'objectif est de démontrer la religion sur laquelle nous sommes, qui est l'adoration d'Allah seul sans associé dans cette adoration, et ce en enlevant toute idolâtrie, ainsi que le suivi du Messager dans l'adoration, nous enlevons toutes les innovations, Sauf une innovation qui à une base dans la législation, comme l'assemblage du Mous'haf en un seul livre, et le regroupement des compagnons par Omar [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] pour la prière de "tarawih" en groupe, et le regroupement d'Ibn Massôud ses compagnons pour les histoires chaque jeudi, et ainsi de suite qui s'apparente à cela, car cela est un bien wallahou aâlem".



Dernière édition par titou le Ven 27 Jan 2012, 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
titou

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Ven 27 Jan 2012, 21:46



La notion de Bid'a en Islam

L’innovation consiste en le fait de rajouter à la religion des éléments qui n’existaient pas du temps du Prophète (paix et salut sur lui). Beaucoup de musulmans croient à tord que toute nouvelle chose est forcément une innovation interdite et un égarement, même s’il s’agit de choses utiles pour la communauté ! Ils se basent pour dire cela sur le hadîth célèbre[1]: « Faites attention aux choses nouvelles, car toute nouveauté est une innovation, et toute innovation est un égarement, et tout égarement mène à l’Enfer »[2]

A propos de ce hadîth, nous pouvons remarquer plusieurs choses :

Les savants ont dit que cette parole ne fait pas référence à l’ensemble des choses nouvelles sans restriction... L’expression « toute innovation » n’est pas à prendre dans un sens absolu.

Il existe plusieurs exemples dans le Coran ou dans la Sunna où les commandements, les recommandations ou les interdictions doivent être complétées par d’autres textes qui réduisent leur portée ou expliquent la façon dont doit être compris le verset ou le hadîth.

Par exemple dans la Sourate an-najm, il est écrit :

« L’Homme ne possédera que ce qu’il aura acquis par ses efforts. »[3]

Pourtant d’autres textes affirment que nous recevons des récompenses lorsque quelqu’un prie pour nous, lorsque les anges prient pour nous, durant la prière sur le mort qui est faite pour nous, lorsque l’on a laissé une œuvre de charité comme une mosquée ou une aumône après notre mort…

De la même manière, dans la Sourate al-anbiyâ, il est dit : « Vous serez vraiment, vous et ce que vous adorez en dehors de Dieu, le combustible de l’Enfer. »[4] L’expression « ce que vous adorez » ne peut pas être prise dans un sens général sinon on devrait considérer que Jésus (paix et salut sur lui), sa mère (paix et salut sur elle) et les anges que les gens ont adorés en dehors de Dieu, iront tous en Enfer.

Et aussi dans le hadîth qui dit : « Celui qui prie avant le lever du soleil et avant son coucher n’entrera pas en Enfer. »

Cela ne signifie pas que si on prie seulement la prière de Subh et la prière de ‘Asr nous sommes protégés de l’Enfer même si l’on néglige toutes les autres obligations.

En vérité, si nous voulons définir correctement ce qu’est une bida‘, il faut auparavant définir ce qu’est la sunna, puisque l’un ne va pas sans l’autre. On ne peut pas connaître l’un sans connaître la définition de l’autre.

Le mot « Sunna » signifie tradition, façon de faire, comme il est rapporté dans un hadîth tiré du sahîh muslim :

« Quiconque introduit dans l’Islam une pratique (sunna) louable en retirera une double récompense : la première pour l’avoir introduite, la seconde constituée par la somme des récompenses acquises par ceux qui l’auront imité(fait) après lui sans que cela ne diminue en rien leur propre récompense. Mais quiconque introduit dans l’Islam une pratique mauvaise se verra pénalisé d’une double faute : la première pour avoir introduit cette pratique et la seconde constituée par l’ensemble des fautes commises par ceux qui l’auront imité(fait) après lui sans que cela ne diminue en rien leurs propres fautes. »

يقول عليه الصلاة والسلام:

من سن في الإسلام سنة حسنة فله أجرها وأجر من عمل بها من بعده من غير أن ينقص من أجورهم شيء

ومن سنَّ في الإسلام سنَّة سيئة فعليه وزرها ووزر من عمل بها من بعده من غير أن ينقص من أوزارهم شيء

رواه أحمد ومسلم والترمذي

Le mot "sunna" s'emploie également plus précisément dans le droit musulman pour désigner la tradition prophétique ou encore un acte recommandé non obligatoire (voir le chapitre: les 5 statuts légaux des actes).

A travers cette parole prophétique citée, on se rend compte de la marge de manœuvre considérable offerte par le législateur. Et que les actes nouveaux doivent être jugés à la lumière de leur intérêt pour la religion et la communauté ou leur nuisance, à leur conformité ou non à
l'esprit de cette religion et sa sagesse.

En lisant les recueils de hadîth, on se rend compte que beaucoup de Compagnons ont réalisé de nouveaux actes, de nouvelles prières de demande (du‘â), de nouveaux Dhikr etc. que le Prophète (paix et salut sur lui) n’avait jamais réalisé avant eux.

Les Compagnons ont réalisé ces actions en étant totalement convaincus qu’ils étaient bons pour l’Islam et les musulmans ; en référence au verset : « …pratiquez le bien et peut-être réussirez-vous. »[5]

Beaucoup de Compagnons ont réalisé un effort d’interprétation (ijtihâd), ils ont instauré de nouvelles pratiques en vérifiant qu’elles n’étaient pas en contradiction avec le Coran et la Sunna, et en rejetant tous les actes qui s’en écartaient. Tout ce que la Loi atteste comme bon est considéré comme bon et tout ce que les textes considèrent comme mauvais est une innovation mauvaise à rejeter.

Certains Savants ont utilisé le terme de « bida‘ hasana » (bonne innovation ou bonne coutume) pour désigner les nouvelles actions autorisées, mais en réalité il n’y a pas d’innovation louable, puisque ce n’est pas une innovation mais une interprétation et une compréhension de la sunna.

Par exemple, Al-Bukhârî et Muslim rapportent dans leur recueil d’Abû Hurayra que le Prophète demanda à Bilâl en quel acte il avait le plus d’espoir (qu’il le mène au Paradis)[le Prophète avait entendu le mouvement de Bilâl au Paradis.] . Bilâl (que Dieu l’agrée) répondit qu’il n’existait pas un acte dont il avait le plus d’espoir que le fait qu’il avait l’habitude, après avoir fait ses ablutions aussi de jour comme de nuit, de faire autant de raka‘ qu’il pouvait.

Ibn Hajar al-Asqalânî, dans son Fath al Bârî, en déduit qu’il est permis par effort d’interprétation (ijtihâd) de choisir le moment d’accomplir les actes d’adoration surérogatoires.

De la même manière, Al-Bukhâri rapporte que Khubayb avait demandé de prier deux raka‘at (deux unités de prières) avant d’être exécuter par les idolâtres à la Mecque.

Ces deux exemples montrent que Bilâl et Khubayb ont utilisé leur propre effort d’interprétation sans que le Prophète en ait parlé auparavant.

Autre exemple rapporté par al-Bukhârî et Muslim :

Rifa‘a Ibn Râfi‘ a raconté qu’un jour, au cours d’une prière en commun avec le Prophète (paix et salut sur lui) comme Imâm, un Compagnon avait rajouté une invocation à haute voix après que le Prophète ait dit: sami‘a Allahu limane hamidahu. Il avait dit :

ربنا ولك الحمد

حمدا كثيرا طيبا مباركا فيه"

"Après la fin de la prière, le Prophète (paix et salut sur lui) a demandé qui avait dit cela et a dit que plus de trente anges s’étaient ‘précipités’ pour pouvoir être celui qui allait écrire cette invocation le premier.

Ibn Hajar en déduit qu’il est permis d’utiliser de nouveaux dhikr au cours de la prière tant qu’ils ne contredisent pas ceux conseillés dans les hadîths.

Nous remarquons que ce récit fait référence à la prière qui est l’acte rituel le plus important en Islam.

Il existe aussi un récit qui parle de l’utilisation de la Fâtiha comme moyen de guérison :

Al-Bukhârî rapporte d’après Abû Sa‘îd al-Khudrî qu’un groupe de Compagnons étaient en train de camper dans le désert lorsqu’un homme
vint les voir en leur disant que leur chef venait d’être piqué par un scorpion et qu’ils avaient tout essayé mais que rien ne marchait. Un des Compagnons récita la Fâtiha en échange d’un troupeau de moutons. Ils ne se partagèrent pas le troupeau avant d’avoir demandé l’avis du Prophète
(paix et salut sur lui). A leur retour, Sayyiduna Muhammad (paix et salut sur lui) leur demanda comment il savait que la Fâtiha avait un pouvoir de guérison et il accepta le partage du troupeau.

Ce hadîth montre que les Compagnons n’avaient aucune connaissance préalable de la capacité de guérison de la Fâtiha mais ils ont utilisé leur effort d’interprétation (ijtihâd : effort juridique).

Il existe aussi beaucoup de récits concernant des invocations (du‘â) faites par des Compagnons qui ont été validées par le Prophète (paix et salut sur lui) ensuite.

Si maintenant nous retournons au hadîth du début : « Faites attention aux choses nouvelles, car toute nouveauté est une innovation, et toute innovation est un égarement, et tout égarement mène à l’Enfer » Il devient plus facile de comprendre le sens véritable de ce hadîth.

La seule raison pour laquelle la Loi Islamique est valide pour toutes les époques et tous les lieux et est la plus facile et la plus parfaite de toutes les Lois, c’est parce que cette Loi comprend des principes méthodologiques généraux et universels. Les Savants ont reçu la capacité de compréhension des textes, la connaissance des types d’analogies et de parallélismes et l’excellence qui caractérise cette Loi. Allons-nous considérer que chaque innovation apparue après le premier siècle de l’Islam est une innovation blâmable sans considérer sielle entraîne un bénéfice ou un préjudice ? Cela invaliderait une grande partie des bases fondamentales de la Loi Sacrée aussi bien que les règlements obtenus par raisonnement analogique, et cela limiterait et rétrécirait la vaste et étendue envergure de la Loi. [6]

Le Sheikh ‘Izz ad-din Ibn ‘Abdel-Ssalâm (le sultan des Oulémas) considère que la classification en cinq statuts légaux[7] pour les actes en jurisprudence doit aussi être appliquée pour les innovations :

1.Les innovations obligatoires :

Compilation du Coran(en entier) (qui s’est faite la première fois sous les ordres du premier Calife Abou Bakr (que Dieu l'agrée) puis définitivement à l’époque du troisième Calife ‘Uthmân Ibn ‘Affân (que Dieu l’agrée) ), étude de la grammaire, de la lexicographie arabe, classification des hadîths selon leur degré de certitude(fiabilité), apprentissage des arguments contre les déviances et les sectes...


2.Les innovations interdites

Les doctrines malsaines et déviantes (comme les fatalistes,les antropomorphistes,les Jabriyya...), toutes les activités répréhensibles par la Loi. Il s'agit aussi de toute altération consciente, volontaire et non justifiée dans le culte: exemple : la secte égarée qui a choisi(décrété) de faire seulement deux prières au lieu des cinq obligatoires ! Ou celle qui a choisi(décrété) de ne plus jeûner le Ramadan ! ...

3.Les innovations recommandées

Construire des écoles religieuses, écriture de livres sur le droit musulman et la science islamique en général, récitation de wird, mawlid
an-nabi.

Parmi les bonnes coutumes aussi (ou les innovations méritoires), la lecture du Coran en groupe et à haute voix. Dans certains pays comme le Maroc, cette coutume est toujours d’actualité dans les mosquées après la prière du Maghreb et après la prière du Subh. Cela permet la mémorisation du Coran et l’apprentissage des ses règles de lecture. Il en est de même pour la lecture du Coran sur les tombes surtout la lecture de la Sourate Yâsîn.

4.Les innovations blâmables

Construire de trop belles mosquées, apprendre des sciences qui n’ont aucun intérêt juste par jeu.

5.Les innovations permises

Utiliser des fourchettes et des cuillères(**), manger d’autres plats (licites) que ceux consommés par le Prophète (paix et salut sur lui), posséder des biens matériels modernes (voiture,portable, ordinateur..).

(**)Manger (ou boire) dans des plats ou des récipients d’or ou d’argent est illicite. Ainsi qu’utiliser des fourchettes et des cuillères d’or et d’agent…

Le Grand Muhaddith Marocain Sidi ‘Abdullah Ibn As-Siddîq a dit:

“Dans les « Qawâ‘id al-Kubra », ‘Izz ibn ‘Abdel-Ssalâm classifie les innovations (bida‘) selon leur bénéfice, leur nuisance ou leur neutralité dans cinq catégories de règles : l’obligatoire, la recommandée, l’interdite, la blâmable et la permise, en donnant des exemples pour chacune de ces catégories et en mentionnant les principes de la Loi Sacrée qui vérifient cette classification.

Ses paroles sur le sujet montre une réelle compréhension et un savoir aiguisé à la fois des principes de la jurisprudence et du jeu desavantages/désavantages humains pour lesquels le Législateur a établi les règles de la Loi Sacrée.

Parce que sa classification des innovations a été établie sur des bases solides en droit islamique et en principes de la Loi, elle a été approuvée par l’Imam An-nawawî, par Ibn Hajar al-Asqalani et par la grande majorité des savants, qui ont agréé ses paroles et ont considéré qu’il était obligatoire d’appliquer sa classification à tous les nouveaux événements et à toutes les éventualités qui apparaissent avec le changement d’époque et la transformation des gens.

Personne ne doit rejeter cette classification en utilisant comme argument le hadîth qui dit « toute innovation est un égarement », parce que la seule véritable innovation qui est un égarement complet est cellequi concerne les bases de la croyance (ou une modification (altération) volontaire et sans preuve dans les piliers de la religion),comme les innovations des Mu‘tazilites, des Qadarites, des Murjiites etd’autres, qui ont contredit les croyances des premiers musulmans. Des innovations pareilles sont répréhensibles parce qu’elles sont dangereuses et dénuées de tous bénéfices.

Pour les innovations en acte, c’est-à-dire l’apparition d’un acte de dévotion ou autres qui n’existait pas au début de l’Islam, il doit obligatoirement être jugé en utilisant les cinq catégories définies par ‘Izz ad-dîn Ibn ‘Abd As-salâm. Affirmer que telle ou telle innovation est néfaste sans qualification n’est pas acceptable. (…)[8]

L’imam As-Shafi’i affirme [9] : « Toute chose innovée qui contredit le Livre, la Sounna, le Consensus des savants ou le Athar [10][unanime], est une innovation (égarée) et une errance. Par contre toutechose qui est innovée en matière de bien et qui ne les contredit en rien, est une innovation louable. »

Il estime également [11] : « Il existe deux types d’innovations : les innovations réprouvées et les innovations autorisées. Les innovations conformes à la Sounna sont autorisées, mais celles qui la contredisent sont réprouvées ». Il appuie ses propos en se basant sur laparole de Omar : « Quelle bonne innovation celle-ci ! »[12]. Il importede noter, à ce sujet, que des avis similaires ont été rapportés par nombre de savants tels que Al Bayhaqî , Al-Nawawî , l’Imâm Al-Haytamî, Abou Bakr ibn Al ’Arabi, Al-Ghazâli, Ibn Hazm, Ibn al Jawzî, le Sultan des oulémas l’imam Al ‘Izz Ibn ‘Abd as-Salâm et Al Hâfiz ibn Hajar et bien d’autres.[13]

L’imam Al-Shawkâni, éminent savant de l’Islam, a conclu dans son livre Nayl al-Awtâr que la séparation des innovations en bonnes et mauvaises, est la position la plus authentique.

Notes:

[1] Il est important pour le croyant sincére quant il s’agit de comprendre (ou d’interpréter) un hadîth de maîtriser la « science du hadîth » ou de faire appel aux savants spécialistes.
[2] Rapporté par Abû Dâwûd
[3] Sourate : 53, verset : 39.
[4] Sourate : 21, verset : 98.
[5] Sourate : al-Hadjj 22, verset : 77.
[6]Voir: Adillatu Ahli as-sunna wa al-jamâ‘a.
[7] Voir le chapitre VI: les statuts légaux en Islam.
[8] « Itqân assan ‘a fî tahqîqi ma ‘anâ al bid ‘a » (les statuts légaux de l’innovation :de l’innovation blâmable à la bonne coutume) : auteur le grand savant ‘Abdallah As-seddîq Al-ghumârî : édition : Maktabatu Al-qâhira : année 2005.
[9] Rapporté de Harmala disciple de As-Shafi’i par Abû Nu’aym dans Hilyat Al-Awliyâ.
[10] Un Athar est une information traditionnelle, en l’occurrence,ce qui est rapporté des compagnons du Prophète ou de leurs successeurs.

[11] Rapporté d’Al-Rabi’, autre disciple de As-Shafi’i par Al-Bayhaqî dans son livre Madkhal et Manâqib Al-Shafi’i avec une chaîne authentique comme l’écrit Ibn Taymiyya dans son livre Dar’ Ta’ârud Al-’Aql wa An-Naql.

[12]La parole de Omar est rapportée par Al-Bukhâri dans son Sahîh et par l’imam Mâlik dans Al-Mouwattaa (Livre 6: des prières surérogatoires à Ramadan chapitre II Hadîth 252): c'était à l'occasion de l'instauration (centralisation) des prières des Tarâwîh dirigées par un Imâm dans les nuits de Ramadan.

[13] Il importe de noter que certains savants ont classé les bonnes et les mauvaises innovations suivant les cinq statuts juridiques connus comme on a vu. L’innovation est ainsi divisée en : celle qui est obligatoire (wajiba), interdite (mouharrama), recommandée (mandouba), déconseillée (makrouha) ou indifférente (autorisée) (moubaha). En revanche, on trouve plus de réticence au niveau de l’école hanbalite et surtout avec Ibn Taymiyya.

Question et sa réponse autour d'actes de dévotions ajoutés après la vie du Prophète

Question:

Que dites vous à ceux qui prétendent que la Bid’a égarée est liée àtout acte d’adoration qui est survenu après la mort du Prophète (paix et salut sur lui), sans distinction de nuisance/utilité par rapport à lacommunauté ni de distinction de conformité ou non par rapport aux textes et à leur esprit ?

Réponse :

Cela est faux, comme on a précisé ci-dessus, les grands savants considérés ont classé la Bid’a en cinq catégories, y compris si cela concerne des actes de dévotion : Parmi les innombrables preuves/exemples irréfutables sur cela :

*Le fait que Sidna Omar Ibn Al-khattâb(que Dieu l’agrée) instaura (centralisa) les prières Tarâwîh après la prière du ‘Ishâ (pendant Ramadan) en groupe dans les mosquées en disant : « Quelle bonne innovation celle-ci ! » .Cette parole de Omar(que Dieu l’agrée) est rapportée par Al-Bukhâri dans son Sahîh et par l’imam Mâlik dans Al-Mouwattaa (Livre 6: des prières surérogatoires à Ramadan chapitre II Hadîth 252): c'était à l'occasion de l'instauration (centralisation) des prières des Tarâwîh dirigées par un Imâm dans les nuits de Ramadan.

Les prières Tarâwîh sont bien un acte d’adoration et non un acte de la vie courante (‘adât)…

*On cite aussi utilement de même, l’ajout d’un appel à la prière (Azân) par le troisième Calife Sidna ‘Uthmân Ibn ‘Affân pour le vendredil orsque la population musulmane a augmenté (pour alerter, informer et rappeler encore mieux les croyants à cette prière capitale) : cela a été
rapporté par Al-bukhârî dans son Sahîh :

As-sâib Ibn Yazîd (que Dieu l’agrée) rapporte : « l’appel à la prière (Azân) pour la prière du vendredi était au début un seul appel lorsque l’imâm s’asseyait sur le Minbar , c’était le cas à l’époque du Prophète(paix et salut sur lui) puis d’Abou Bakr puis de Omar, mais à l’époque de Uthmân (que Dieu l’agrée) les gens sont devenus nombreux et il ajouta un troisième appel (Azân)… » Al-Bukhârî (912)

حديث السَّائِبِ بْنِ يَزِيدَ رضي الله عنه قَالَ

كَانَ النِّدَاءُ يَوْمَ الْجُمُعَةِ أَوَّلُهُ إِذَا جَلَسَ
الْإِمَامُ عَلَى الْمِنْبَرِ عَلَى عَهْدِ النَّبِيِّ صَلَّى اللَّهُ
عَلَيْهِ وَسَلَّمَ وَأَبِي بَكْرٍ وَعُمَرَ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُمَا
فَلَمَّا كَانَ عُثْمَانُ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ وَكَثُرَ النَّاسُ زَادَ
النِّدَاءَ الثَّالِثَ عَلَى الزَّوْرَاءِ ' قَالَ أَبُو عَبْد اللَّهِ
الزَّوْرَاءُ مَوْضِعٌ بِالسُّوقِ بِالْمَدِينَةِ

رواه البخاري 912

Sidna Uthmân (qui est Mujtahid comme Sidna Omar et comme les grands compagnons connaisseurs) a donc ajouté un acte de dévotion (Al-azân) (cela est encore appliqué dans toutes les mosquées du monde sunnite) parce que cela est utile pour la communauté et parce que cela ne va pas à l’encontre ni du Coran ni de la Sunna, au contraire cela s’accorde avec les nobles finalités de la religion.

source : doctrine malikite
Revenir en haut Aller en bas
titou

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Ven 27 Jan 2012, 23:09

edaeda a écrit:


Bonjour La réponse, je te remercie pour tes réponses^^. C'est incroyable comme le monde musulman diverge sur des points qui ne valent pas tripettes. Ils sont là à ergoter sur des vétilles alors que les ennemis d'Allah ourdissent discrètement des complots à leur insu. Certains sont capables de dénigrer leurs frères musulmans pour de viles raisons au prix de scinder la communauté et de créer une dissension qui profite généralement aux ravisseurs. Comment voulez-vous que l'on persévère si nous n'arrivons même pas à nous entendre entre nous? Pour la polémique en question il serait mieux de dire qu'Allah sait mieux et aller de l'avant.

Et encore t'as pas vu les questions insolites que posent les gens dans les forums (genre a t on le droit de répondre "amin et toi aussi" après la du'a d'une personne). Et tu trouveras toujours quelqu'un qui répondra que c'est une innovation : )

Citation :
L’origine en toute chose pour notre belle religion, selon l'avis prépondérant et majoritaire, est la licéité (le statut par défaut est le statut licite), sauf s’il y a un texte (du Coran ou de la Sunna authentique ) qui dit le contraire ou s’il y a un préjudice du à cette chose. C’est là une règle d'or et l’avis du Jumhûr c'est-à-dire de l’écrasante majorité des savants musulmans et c’est là une des spécificités et des distinctions de notre belle religion musulmane.


Preuves :

Du Coran :

« Et Il vous a assujetti tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, le tout venant de Lui. Il y a là des signes pour des gens qui réfléchissent. » (Sourate 45, verset 13)

« ...Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux... »(Sourate 7, verset 157)

« Et ne dites pas, conformément aux mensonges proférés par vos langues : 'Ceci est licite, et cela est illicite', pour forger le mensonge contre Dieu. Certes, ceux qui forgent le mensonge contre Dieu ne réussiront pas. » (sourate 16, verset 116)

«... Alors qu'Il vous a détaillé ce qu'Il vous a interdit, à moinsque vous ne soyez contraints d'y recourir. Beaucoup de gens égarent, sans savoir, par leurs passions. C'est ton Seigneur qui connaît le mieuxles transgresseurs.» (sourate 6, verset 119)

« C'est Lui qui a créé pour vous tout ce qui est sur la terre » (sourate 2, verset 29)

« Dis : 'Qui a interdit la parure de Dieu, qu'Il a produite pour Ses serviteurs, ainsi que les bonnes nourritures ?!... » (sourate 7, verset 32)

On ne doit pas faire comme les fils d'Israël avant nous: trop poser de questions (inutiles) et chercher la 'petite bête' et la couleurde la vache! Ou encore trop durcir la religion et la rendre difficile comme a fait certains chrétiens avant nous en s’imposant le célibat par exemple ou autres contraintes contraires à la nature humaine :

Dans la Sourate 5, verset 101: « O vous qui avez cru! ne questionnez pas sur les choses qui, une fois qu'on vous les montre, vous affligent. Or si vous questionnez sur elles au moment où l'on fait descendre le Coran on vous les fait paraître. Dieu vous en a dispensés et Dieu est absoluteur et plein de longanimité. Des gens avant vous les ont effectivement demandées puis devinrent de leur fait mécréants. »

Et dans la Sourate 57, verset 27 : « ...Ensuite, sur leurs traces,Nous avons fait suivre Nos [autres] messagers, et Nous les avons fait suivre de Jésus fils de Marie et lui avons apporté l'Evangile, et mis dans les coeurs de ceux qui le suivirent douceur et mansuétude.
Le monachisme(rahbâniyya) qu'ils inventèrent, Nous ne le leur avons nullement prescrit.[Ils devaient] seulement rechercher l'agrément de Dieu. Mais ils ne l'observèrent pas (ce monachisme) comme il se devait. Nous avons donné leur récompense à ceux d'entre eux qui crurent. Mais beaucoup d'entre eux furent des pervers. »



De la sunna authentique :

Le Prophète (paix et salut sur lui) dit : « ce que Allah a rendu licite (Halal) dans Son Livre est le Halal et ce qu’Il a rendu illicite est Haram et sur quoi Il s’est tu c’est une dispense, acceptez alors la dispense d’Allah, car Allah n’oublie rien » rapporté par Al-bayhaqî et également par At-thirmithî avec une formulation proche.

D'après Abû Tha'laba Al-Khushnî: le Prophète (paix et salut sur lui) a dit: « Dieu a instauré certaines prescriptions: ne les négligez pas. Il a fixé des limites: ne les outrepassez pas. Il a interdit des choses: ne les violez pas. Et Il a tu certaines choses par miséricorde pour vous et non point par omission: ne vous-en enquérez donc pas. » Rapporté par At-tabarânî et autres.

Ainsi, selon l’avis de la majorité des savants de l’islam, tout ce qui a été créé par Allah sur terre pour l’être humain est Halal par défaut à moins qu’un texte sacré (Coran ou sunna) vient dire le contraire ou qu’il existe un méfait ou un préjudice car le Prophète (paix et salut sur lui) nous dit à ce sujet : « On ne subit pas de préjudice et on ne fait pas subir de préjudice à autrui » Rapporté authentiquement par Ibn Mâja, Ad-dâraqutnî et l’Imâm Mâlik dans son Muwattaa.

Abou Lfaraj Al-maliki (RA) a dit : « le statut des choses à propos des quelles la Shari’a s’est tue est la licéité (Halal) car Allah dit dans le Coran : « C'est Lui qui a créé pour vous tout ce qui est sur la terre » (sourate 2, verset 29). Allah nous rappelle ici Ses bienfaits sur nous, et n’y a de bienfaits méritants reconnaissance que ceux qui sont permis (Halal). » (Ref. Al-waraqât de l'imâm Al-haramayn, chapitre:statut des choses sur lesquelles la shari'a s'est tue). Et notre communauté (Oumma) est reconnue et distinguée de celles qui l'ont précédé, pour être la communauté à qui Allah a ôté le fardeau et les jougs qui étaient sur les communautés précédentes avant nous (cf. Sourate 7, verset 157). La législation islamique se distingue des législations des religions précédentes en effet par le fait qu'elle comporte le moins d'interdits et le moins de contraintes en comparaison avec toutes les anciennes religions révélées précédentes. C'est ce qui fait son universalité et son adaptabilité à travers les époques et les lieux car c'est une religion facile, simple et du juste milieu (lâ tafrît wa lâ ifrât).

source : doctrine Malikite (site et forum que je recommande vivement)
Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Sam 28 Jan 2012, 07:28

Certes ce Coran a un côté dans la main d'Allah et l'autre côté dans vos mains

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Abou Chourayh Al Khouza'i (qu'Allah l'agrée), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) est sortit vers nous et a dit: « Recevez la bonne nouvelle ! N'attestez vous pas qu'il n'y a pas d'autre divinité adorée par justice sauf Allah et que je suis le messager d'Allah? » Ils ont dit: Certes. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: « Certes ce Coran a un côté dans la main d'Allah et l'autre côté dans vos mains. Accrochez vous à lui, car vous ne vous égarerez jamais et ne vous perdrez jamais après lui ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°38)
Revenir en haut Aller en bas
http://mouslima-sunnia.blog4ever.com/
oumaazedine

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Sam 28 Jan 2012, 09:29

pour ma part , j'ai cherché dans le net et tous mes livres et je n'ai pas trouvé un exemple de fete du mawlid annabawi , faite par nos pieux predecesseurs , les compagnons du prophetes saaws , sauf qu'ils sont restés apres sa mort fideles a la marche du prophete saaws , qui lui meme n'a jamais féténi son anniversaire ni celui de ses enfants , il aurait ainsi fété la naissance et la mort de son fils qui lui etait tres cher et dont ses larmes on coulés a sa mort..il n'y a jamais eu la fete d'anniverssaire ni celle de la mort ni a l'epoque du prophete ni apres , jusqu'a ce qu'elle soit innové par El-Mou`iz Li Dîne Allâh en l’an 362 de l’hégire au Caire. Puis, on continua de le fêter jusqu’à ce que le comman­deur des armées El-Afdhal Abou El-Qâssim Ibn Badr El-Djamâli, le vizir du calife El-Mousta`li Bi Allah l’annula en l’an 972 (490 de l’hégire). D'après les historiens Ibn Kathîr et Ibn Khallikan, elle fut réinstaurée bien plus tard, vers 1207, par le roi d'Erbil.

cette célébration existe dans la tradition chiite deux siècles plus tôt. La dynastie des Fatimides avait en effet pour habitude de célébrer 4 anniversaires : celui de Mohamed saaws, d'Ali, de Fatima, et enfin du calife au pouvoir. Les festivités se limitaient alors à des processions dans la cour du souverain, pendant la journée, ainsi qu'à trois sermons (khutbas) prononcés devant les fidèles et en présence du calife.

« Et si tu Obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t'égareront du sentier d'Allah : ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges » sourate le betail verset 6

En Arabie saoudite, le ministère des affaires religieuses considère cette fête comme étrangère à l'Islam, bien que sa célébration ne soit pas interdite par les autorités

Dans la plupart des États musulmans, le jour du Mawlid est malheureusement ferié , en algerie , au maroc comme en tunisie

mais chacun suit ce qu'il pense etre meilleur pour lui , si certains croient qu'il est bon de feter ce jour , et qu'ils en sont convaincus qu'ils le font ..

cette date est une date arbitraire, car il personne ne connait sa date de naissance exacte, pour fêter son anniversaire . et le prophete n'a jamais demandé qu'on la fasse , pourtant en 23 ans comment peut-il oublier

Allah a dit :S4,v59 59. Ô les croyants! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d'entre vous qui détiennent le commandement . Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleur interprétation (et aboutissement).

le Prophète a dit : « Craignez Allah, écoutez et obéissez, fût-ce a un esclave abyssin. Celui qui, parmi vous, vivra après moi verra beaucoup de divergences, accrochez-vous donc à ma Sunna et celle des califes biens-guidés après moi, mordez-la de toute vos dents et prenez garde aux nouvelles choses car toute innovation est un égarement »

et



Revenir en haut Aller en bas
http://mouslima-sunnia.blog4ever.com/
- mohamed -




MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Sam 28 Jan 2012, 15:22

Discutons du problème d'un autre point de vue

1)tous les musulmans veulent l'unité, et s'éloigner de ses points de divergences
2) on tous d'accord que le mawlid est une innovation (en dehors du fait que ca soit une bonne ou mauvaise innovation)
3) on est tous d'accord que les compagnons est leurs disciples et les disciples de leurs disciples n'ont pas célébrer le mawlid


Maintenant posons la question :

1)Si, nous aujourd'hui, nous nous célébrons pas le mawlid, est ce que nous commettons un péché ?

si OUI, alors les compagnons aussi
si Non, alors faisons comme les compagnons



Si quelqu'un dit : le mawlid n'est pas une affaire de religion, nous n'attendons pas de salaire pour sa célébration, c'est juste pour montrer notre amour du prophète.

Nous dirons : tu dis d'une façon détourné que tu aime le prophète plus que les compagnons, et trois générations suivantes


Ainsi pour chaque objection reporte toi a la vie des compagnons et a la parole d'Allah


4.115. Mais celui qui se détache volontairement du Prophète, après avoir eu connaissance de la Voie du salut, pour suivre un chemin autre que celui des croyants, celui-là Nous l'abandonnerons au destin qu'il s'est choisi et Nous le précipiterons ensuite dans la Géhenne, pour qu'il y subisse son triste sort.

Célébrer le mawlid c'est ne pas suivre le chemin des croyants (ces croyants cité dans le verset sont les compagnons ils y en avait d'autres a part eux a la descente du Coran)
Revenir en haut Aller en bas
titou

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Sam 28 Jan 2012, 20:20

assalam alaykum,

Sais tu pourquoi il est recommandé de jeuner le lundi ?

Citation :
-Dans le sahîh de Muslim, il est rapporté qu’un Compagnon avait interrogé l’Envoyé de Dieu sur le jeûne du lundi et celui-ci avait répondu : «C'est en ce jour que je suis né et c'est en ce jour que j'ai reçu la prophétie.»

"J'observe le jeûne ce jour-là car c'est le jour où je suis né et c'est le jour où commença la révélation." (Muslim)


Sais tu pourquoi tu jeunes le jour de Ashura ?

Citation :
le jeûne surérogatoire du jour de ‘Âshûrâ fût institué en mémoire de Moïse (paix et salut sur lui), puisque les juifs jeûnaient ce jour-là en commémoration du miracle qui sauva Moïse et noya ses ennemis.


S'il y avait un mal à se mémoriser une naissance ou un evenement un jour précis (de la semaine ou de l'année) le Prophète saws n'aurait pas introduit le jeune en mémoire de Moise. Il n'aurait pas non plus évoqué le jeune du lundi en mémoire de sa naissance.

Je precise que je ne celebre pas specialement le mawlid. Et je le regrette. Heureusement qu'on peut se rattraper le reste de l'année. Ce n'est donc pas mes pratiques que je défends mais celles de mes frères et soeurs.



Le Très Haut dit : " Je suis avec Mon serviteur, selon l'opinion qu'il a de Moi".


Reflechissez bien à l'opinion que vous avez de Dieu car Allah swt est avec nous selon ce qu'on pense de Lui.

L'opinion que j'ai d'Allah swt est celle de la Bonté, de la Douceur de la Bienfaisance, de l'Amour, etc. Tout Ses commandements ne visent que notre bien. Ne pas boire de l'alcool, c'est nous éviter un tas de problèmes. Idem pour les jeux de hasard, pour l'usure, l'adultère, etc. Toutes ces choses ruinent la société. Mais en quoi se mémoriser un prophète nuit il à la société s'il vous plait ?

Reflechissez également au sens de notre existence.

Bonne soirée mes chers frères et soeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Sam 28 Jan 2012, 20:57

Célébrer l'anniversaire du Prophète (bpsl) est un acte que tous les oulama du monde musulman ont accepté et continuent d'accepter. Cela signifie qu’Allah l'accepte, car selon le hadith de Ibn Mas`oud rapporté dans le Musnad de l'Imam Ahmad: "Tout ce que la majorité des Musulmans considère juste est vrai pour Allah, et tout ce que la majorité des Musulmans considère faux est faux pour Allah"
Un hadith chez Bazzar, Abu Yacla, et Tabarani, déclaré authentique par Ibn ajar Haythami et Ibn ajar cAsqalani, relate qu'à la nuit de l'Isra' et du Micraj (l'ascension nocturne) l'ange Gabriel ordonna au Prophète (bpsl) de prier deux rakcat à Bayt Lam (Bethléem), puis lui dit: «Sais-tu où tu viens de prier? Lorsque le Prophète(bpsl) lui demanda: où? Il lui dit: A l'endroit où Issa (Jésus) est né.»
-Dieu dit: Réjouissez-vous du Prophète (s)
- Dieu dit: Invoquez les bénédictions sur le Prophète (s)
- Le Prophète(bpsl) a souligné le lundi comme jour de sa naissance
-Le Prophète(bpsl) commémorait l'anniversaire des autres prophètes
- Le Prophète(bpsl) célébrait les grands évènements historiques
- L'obligation d'accroître notre amour pour le Prophète(bpsl) et de l'honorer
-Le Prophète(bpsl) acceptait la poésie en son honneur
*L'unanimité (ijmac) des oulama sur la permissibilité du Mawlid
Ibn Qayyim al-Jawziyya écrit dans son livre, Vol. 1, page 489:
Ibn Qayyim conclue à la page 498:

Ecouter une belle voix célébrer l'anniversaire du Prophète (s) ou célébrer n'importe quel autre jour important de notre histoire procure la paix et achemine au cœur de l'auditeur la lumière du Prophète (s), et il boira de la source de Mouhammad (s) (al-cayn al-Mouammadiyya).

Revenir en haut Aller en bas
Averroes

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Sam 28 Jan 2012, 21:24

- mohamed - a écrit:
Discutons du problème d'un autre point de vue

1)tous les musulmans veulent l'unité, et s'éloigner de ses points de divergences
2) on tous d'accord que le mawlid est une innovation (en dehors du fait que ca soit une bonne ou mauvaise innovation)
3) on est tous d'accord que les compagnons est leurs disciples et les disciples de leurs disciples n'ont pas célébrer le mawlid


Maintenant posons la question :

1)Si, nous aujourd'hui, nous nous célébrons pas le mawlid, est ce que nous commettons un péché ?

si OUI, alors les compagnons aussi
si Non, alors faisons comme les compagnons



Si quelqu'un dit : le mawlid n'est pas une affaire de religion, nous n'attendons pas de salaire pour sa célébration, c'est juste pour montrer notre amour du prophète.

Nous dirons : tu dis d'une façon détourné que tu aime le prophète plus que les compagnons, et trois générations suivantes


Ainsi pour chaque objection reporte toi a la vie des compagnons et a la parole d'Allah


4.115. Mais celui qui se détache volontairement du Prophète, après avoir eu connaissance de la Voie du salut, pour suivre un chemin autre que celui des croyants, celui-là Nous l'abandonnerons au destin qu'il s'est choisi et Nous le précipiterons ensuite dans la Géhenne, pour qu'il y subisse son triste sort.

Célébrer le mawlid c'est ne pas suivre le chemin des croyants (ces croyants cité dans le verset sont les compagnons ils y en avait d'autres a part eux a la descente du Coran)

Bonsoir cher Mohamed!
Je crois que tu exagère un peu!
quelle relation y a t-il entre la voie du salut et la fête du mawlid?Dieu va me précipiter dans la Géhènne parce que j'ai fêté le mawlid de son dernier prophète?Mon salut repose uniquement sur mon abstention sur la fête du mawlid?
Je crois que c'est du n'importe quoi!

Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumotion.com/
- mohamed -




MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Sam 28 Jan 2012, 22:49

Averroes a écrit:


Bonsoir cher Mohamed!
Je crois que tu exagère un peu!
quelle relation y a t-il entre la voie du salut et la fête du mawlid?Dieu va me précipiter dans la Géhènne parce que j'ai fêté le mawlid de son dernier prophète?Mon salut repose uniquement sur mon abstention sur la fête du mawlid?
Je crois que c'est du n'importe quoi!


Bonsoir cher Ave

je vais prendre une décision a ta place et je dirais que tu crois que c'est du n'importe quoi !

Mon cher si tu veux bien connaitre l'islam, il faut le voir dans sa globalité
Je ne vais pas a chaque fois citer tous les preuves qui m'ont amené a prendre partie sinon a chaque fois je vais écrire deux ou trois pages

le prophète a dit tous habit qui dépasse les chevilles est en enfer ....
est-ce que ton salut dépend seulement d'un bout de tissu qui dépasse ?

Ne suivez les pas de satan , et Il n'a pas dit ne suivez pas satan, c'est ainsi le commencement de chaque innovation
le mawlid est une fête religieuse et non une fête nationale

Ta question a été poser a l'imam Malik :
En quoi le fait d’annoncer mon haj a partir du lieu untel (au lieu du mikate indiqué par le prophète) me fera subir un châtiment ?
et a été poser a Masoud :
En quoi le fait d'utiliser des pierres pour compter mes invocation me fera subir un châtiment ?
et a été poser à un compagnon (j'ai oublier le nom) :
en quoi la prière en se temps là, me fera subir un châtiment ?

La réponse de tous était : parce que c'est contraire au sunna du prophète et des 4 califes
Le prophète a fêté le jours de sa naissance "et de sa mort (un lundi aussi) " en jeunant rien ne nous empêche de suivre sa sunna et suivre les compagnons en jeunant les lundi de l'année

Je suis a ton service pour tout complément d'information
Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 07:17

- mohamed - a écrit:
Averroes a écrit:


Bonsoir cher Mohamed!
Je crois que tu exagère un peu!
quelle relation y a t-il entre la voie du salut et la fête du mawlid?Dieu va me précipiter dans la Géhènne parce que j'ai fêté le mawlid de son dernier prophète?Mon salut repose uniquement sur mon abstention sur la fête du mawlid?
Je crois que c'est du n'importe quoi!


Bonsoir cher Ave

je vais prendre une décision a ta place et je dirais que tu crois que c'est du n'importe quoi !

Mon cher si tu veux bien connaitre l'islam, il faut le voir dans sa globalité
Je ne vais pas a chaque fois citer tous les preuves qui m'ont amené a prendre partie sinon a chaque fois je vais écrire deux ou trois pages

le prophète a dit tous habit qui dépasse les chevilles est en enfer ....
est-ce que ton salut dépend seulement d'un bout de tissu qui dépasse ?

Ne suivez les pas de satan , et Il n'a pas dit ne suivez pas satan, c'est ainsi le commencement de chaque innovation
le mawlid est une fête religieuse et non une fête nationale

Ta question a été poser a l'imam Malik :
En quoi le fait d’annoncer mon haj a partir du lieu untel (au lieu du mikate indiqué par le prophète) me fera subir un châtiment ?
et a été poser a Masoud :
En quoi le fait d'utiliser des pierres pour compter mes invocation me fera subir un châtiment ?
et a été poser à un compagnon (j'ai oublier le nom) :
en quoi la prière en se temps là, me fera subir un châtiment ?

La réponse de tous était : parce que c'est contraire au sunna du prophète et des 4 califes
Le prophète a fêté le jours de sa naissance "et de sa mort (un lundi aussi) " en jeunant rien ne nous empêche de suivre sa sunna et suivre les compagnons en jeunant les lundi de l'année

Je suis a ton service pour tout complément d'information

en effet mes freres , ce n'est pas un petit geste par çi un autre par la qu'allah aaza wa jal , va nous diriger droit en enfer , sinon pourquoi dire ,qu'allah est misericordieux , ici comme tu l'a dit oukhti titou , il n'est pas precisé anniversaire , mais jeun , la preuve en est pourquoi les valeureux compagnons ne l'ont pas fait apres la mort du prophete alors qu'ils sont ceux qui ont vecu avec lui et ses plus proches , comme la fait le prophete pour le careme de achoura quand il a vu que les juifs le faisait suivant ce hadith :
Selon Ibn Abas : Lorsque le Prophète arriva à Médine, il trouva les juifs en état de jeune, il dit : « Qu’est-ce que ceci ? ». On lui répondit c’est un jour béni, c’est ce jour qu’Allah a délivré les Bani Isra’il de leur ennemi, et Moïse la donc jeuné. Il dit : « Je suis plus proche de Moussa que vous », il jeuna et ordonna que ce jour fut jeuné (Sahih Boukhari, 1900 et voir aussi 3727).
pourquoi on n'a jamais trouvé de telles paroles pour la fete de son anniversaire par ses epouses et ses compagnons , qui ont vecu tres lontemps apres lui
Revenir en haut Aller en bas
http://mouslima-sunnia.blog4ever.com/
Instant

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 07:58

Je vois qu'il a été répondu dans le sens que m'inspiraient certaines lignes ci-dessus.
Certains musulmans semblent montrer moins de charité et de rahma les uns vis à vis des autres que les "kafirun" entre eux, voire que les "kafirun" envers les musulmans.
On envoie allègrement ses frères en enfer pour des fautes qui restent pour le moins bien hypothétiques.
En tout cas, dans cet enfer, il y aura des gens de bonne compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
- mohamed -




MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 09:07

oumaazedine a écrit:
- mohamed - a écrit:


Bonsoir cher Ave



le prophète a dit tous habit qui dépasse les chevilles est en enfer ....
est-ce que ton salut dépend seulement d'un bout de tissu qui dépasse ?

Ne suivez les pas de satan ,

en effet mes freres , ce n'est pas un petit geste par çi un autre par la qu'allah aaza wa jal , va nous diriger droit en enfer , .........
Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 14:39

- mohamed - a écrit:
oumaazedine a écrit:


en effet mes freres , ce n'est pas un petit geste par çi un autre par la qu'allah aaza wa jal , va nous diriger droit en enfer , .........

salam akhi , allah est misericordieux , quand on se repent , et quand on fait les choses dans l'ignorance , le peché commence quand on s'obstine a ne pas reconnaitre nos fautes
quand on agressait le prophete et que les compagnons le defendaient , il leur disait laissez les "ils ne savent pas"
L’un des principes essentiels de l’Islam est qu’une personne doit fonder sa vie sur l’amour et la crainte de Dieu et remplir ses engagements avec pour seul but obtenir l’agrément de Dieu et d’accéder ainsi au paradis.
Dans un verset, Dieu dit aux croyants: “Dis: “En vérité, ma salat, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Dieu, Seigneur de l’univers.” (Sourate al-An’am: 162)

Dans le verset qui suit, il est prescrit aux croyants de vivre leur religion pour Dieu exclusivement, à l’exclusion de tout autre objectif:

Sauf ceux qui se repentent, s’amendent, s’attachent fermement à Dieu, et Lui vouent une foi exclusive. Ceux-là seront avec les croyants. Et Dieu donnera aux croyants une énorme récompense.” (Sourate an-Nisa’: 146)

Toute personne qui reste fidèle à Dieu sait qu’il n’y a pas d’autre dieu que Dieu, consacre sa vie à gagner Son agrément et n’abdique jamais sa foi en Lui, prouvant par un tel comportement que sa foi est sincère.

Aucun croyant, s’il est sincère, ne cherche à gagner l’amour, la sympathie et la louange d’un autre que Dieu, dans ses actes et devoirs religieux. Les plus beaux exemples de sincérité dans la foi nous ont été donnés par le Prophète Mohammad saaws et les autres prophètes (paix sur eux tous).

Le Prophète ne cherchait que l’agrément de Dieu et passa sa vie à tout faire pour obtenir Sa miséricorde, Sa compassion et Son paradis, ne pensant jamais à son intérêt personnel, ou à des avantages mondains.

Dis: “Pour cela, je ne vous demande aucun salaire; et je ne suis pas un imposteur.” (Sourate Sad: 86)

Dis: “Ce que je vous demande comme salaire, c’est pour vous-mêmes. Car mon salaire n’incombe qu’à Dieu. Il est Témoin de toute chose.” (Sourate Saba’: 47)
Revenir en haut Aller en bas
http://mouslima-sunnia.blog4ever.com/
sabira

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 17:14

Salam à tous

Pour ceux qui fête d'anniversaire du prophète (SB sur lui) :
-ils le fêtent quel jour précisément? Et que font-ils pendant cette fête? (jeun? sacrifice?...)
-ou alors il peut être fêté seulement les lundis par le jeun?
Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 17:29

sabira a écrit:
Salam à tous

Pour ceux qui fête d'anniversaire du prophète (SB sur lui) :
-ils le fêtent quel jour précisément? Et que font-ils pendant cette fête? (jeun? sacrifice?...)
-ou alors il peut être fêté seulement les lundis par le jeun?

salam oukhti sabira ,il n'y a pas de date precise pour la naissance du prophete.. les gens la veille de ce jour la , font un repas copieux avec un plat traditionnel , ils allument des cierges qu'ils mettent a chaque coin de la maison passent la nuit a faire eclater des petards (beaucoup de blessé cette nuit la) veillent la nuit a lire le coran ensemble , les femmes font le henné , et le lendemain ils font au petit dejeuner , de la "tamina" faite avec du beurre du miel et du blé moulu tres fin , melange qu'on fait dans nos traditions a la femme qui accouche pendant tout le temps ou elle est allitée , je t'ai raconté comment se fete ce jour chez nous

roserouge
Revenir en haut Aller en bas
http://mouslima-sunnia.blog4ever.com/
sabira

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 17:41

oumaazedine a écrit:
sabira a écrit:
Salam à tous

Pour ceux qui fête d'anniversaire du prophète (SB sur lui) :
-ils le fêtent quel jour précisément? Et que font-ils pendant cette fête? (jeun? sacrifice?...)
-ou alors il peut être fêté seulement les lundis par le jeun?

salam oukhti sabira ,il n'y a pas de date precise pour la naissance du prophete.. les gens la veille de ce jour la , font un repas copieux avec un plat traditionnel , ils allument des cierges qu'ils mettent a chaque coin de la maison passent la nuit a faire eclater des petards (beaucoup de blessé cette nuit la) veillent la nuit a lire le coran ensemble , les femmes font le henné , et le lendemain ils font au petit dejeuner , de la "tamina" faite avec du beurre du miel et du blé moulu tres fin , melange qu'on fait dans nos traditions a la femme qui accouche pendant tout le temps ou elle est allitée , je t'ai raconté comment se fete ce jour chez nous

roserouge

Et donc ce jour là est décidé de façon aléatoire et peut être différent selon les régions?
Merci pour ta réponse, ça fait très familiale en plus (repas, lecture du Coran...) (le petit déjeuné à l'air bien bon^^)

Revenir en haut Aller en bas
Averroes

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 17:56

sabira a écrit:
oumaazedine a écrit:


salam oukhti sabira ,il n'y a pas de date precise pour la naissance du prophete.. les gens la veille de ce jour la , font un repas copieux avec un plat traditionnel , ils allument des cierges qu'ils mettent a chaque coin de la maison passent la nuit a faire eclater des petards (beaucoup de blessé cette nuit la) veillent la nuit a lire le coran ensemble , les femmes font le henné , et le lendemain ils font au petit dejeuner , de la "tamina" faite avec du beurre du miel et du blé moulu tres fin , melange qu'on fait dans nos traditions a la femme qui accouche pendant tout le temps ou elle est allitée , je t'ai raconté comment se fete ce jour chez nous

roserouge

Et donc ce jour là est décidé de façon aléatoire et peut être différent selon les régions?
Merci pour ta réponse, ça fait très familiale en plus (repas, lecture du Coran...) (le petit déjeuné à l'air bien bon^^)

Bonsoire mes deux chers Sabira et Oumaazedine!
Mais surtout que c'est beau!la famille se réuni,les amis se rencontre,on fait une petite fête,on prie et on se rappelle le beau souvenir de notre prophète,on oublie les médisances des mauvaises langues,on essaye d'être plus chaleureux et plus amicale avec l'autre etc;je ne vois pas là un pêché,au contraire j'encourage les gens plutôt à le faire!

Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumotion.com/
oumaazedine

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 18:03

oumaazedine a écrit:
Averroes a écrit:

Bonsoire mes deux chers Sabira et Oumaazedine!
Mais surtout que c'est beau!la famille se réuni,les amis se rencontre,on fait une petite fête,on prie et on se rappelle le beau souvenir de notre prophète,on oublie les médisances des mauvaises langues,on essaye d'être plus chaleureux et plus amicale avec l'autre etc;je ne vois pas là un pêché,au contraire j'encourage les gens plutôt à le faire!


salam akhi , malheureusement dans ma famille on ne le fait pas , selon ce que nous savons a ce sujet , pour nous c'est une innovation ,mais il y a certaines familles sunnites qui le font , pour eux c'est une tradition , de toute façon cela ne change rien a nos liens musulmans , nous restons freres ..
Revenir en haut Aller en bas
http://mouslima-sunnia.blog4ever.com/
titou

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 19:45

Averroes a écrit:

Bonsoire mes deux chers Sabira et Oumaazedine!
Mais surtout que c'est beau!la famille se réuni,les amis se rencontre,on fait une petite fête,on prie et on se rappelle le beau souvenir de notre prophète,on oublie les médisances des mauvaises langues,on essaye d'être plus chaleureux et plus amicale avec l'autre etc;je ne vois pas là un pêché,au contraire j'encourage les gens plutôt à le faire!

Assalam alaykum,

Oui, c'est beau. Les gens font beaucoup d'aumones ce jour là en remerciant Allah swt pour Sa Misericorde, ils se réunissent pour réciter le Coran, évoquer l'histoire du Prophète (et de l'Islam) il ya egalement des discours et des conférences qui sont données ce jour là. Il yen a d'autres qui font beaucoup de salawates 'ala nabi ce jour là (ordre divin). Il y a beaucoup de baraka dans ces actions.

Citation :
Se réjouir à cause de la venue du Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] à l'humanité est une obligation ordonnée par Allah dans le Coran comme suit: «De la grâce d’Allah et de Sa miséricorde qu'ils se réjouissent donc!» (Younus 10:58).

Cet ordre fut révélé parce que la joie rend le cœur reconnaissant de la miséricorde d'Allah. Et y a-t-il plus grande miséricorde de la part de Dieu que de nous envoyer le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image], auquel Il s'adresse en ces termes: «Nous ne t'avons envoyé que par miséricorde pour les univers» (Les prophètes 21:107).

Du fait que le Prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a été envoyé comme une miséricorde à toute l'humanité, il incombe non seulement aux Musulmans, mais à tous les êtres vivants de se réjouir de sa personne. Malheureusement, aujourd'hui, certains Musulmans sont les premiers à rejeter cet ordre divin.
Revenir en haut Aller en bas
- mohamed -




MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 20:00

Cher fille de mon frère oumazzedine

Mon dernier poste ne t'était pas adressé, je cois que nous deux en d'accord sur le fait que cette fête est une innovation
mais c'était une réponse a instant, où j'ai laissé juste les phrase sur les quels médité
parce qu'il a cru que j'avais la clef de l'enfer dans ma main


instant a écrit:

Certains musulmans semblent montrer moins de charité et de rahma les uns vis à vis des autres que les "kafirun" entre eux, voire que les "kafirun" envers les musulmans.
On envoie allègrement ses frères en enfer pour des fautes qui restent pour le moins bien hypothétiques.
En tout cas, dans cet enfer, il y aura des gens de bonne compagnie.
.

Même les musulmans maintenant veulent un Seigneur "papa-gateau ou un rab cool" alors qu'Il a répété souvent craigniez-moi
Sans un équilibre entre l’espérance et la crainte on vivrait dans l'utopie soit celle des chrétiens, soit celle des juifs
voir mon post "la vénération du prophète"
Les Anciens observaient qu’il y a, en celui des savants qui dévie de la Voie droite, une certaine ressemblance aux Juifs et, en celui des dévots qui dévie, une certaine ressemblance aux Nazaréens.

salam titou
sur le net il y a des vidéos qui montrent ces fêtes, il n'y a qu'a y allé et se faire une opinion

سبحانك اللهم وبحمدك استغفرك واتوب اليك


Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 20:10

- mohamed - a écrit:
Cher fille de mon frère oumazzedine

Mon dernier poste ne t'était pas adressé, je cois que nous deux en d'accord sur le fait que cette fête est une innovation
mais c'était une réponse a instant, où j'ai laissé juste les phrase sur les quels médité
parce qu'il a cru que j'avais la clef de l'enfer dans ma main


instant a écrit:

Certains musulmans semblent montrer moins de charité et de rahma les uns vis à vis des autres que les "kafirun" entre eux, voire que les "kafirun" envers les musulmans.
On envoie allègrement ses frères en enfer pour des fautes qui restent pour le moins bien hypothétiques.
En tout cas, dans cet enfer, il y aura des gens de bonne compagnie.
.

Même les musulmans maintenant veulent un Seigneur "papa-gateau ou un rab cool" alors qu'Il a répété souvent craigniez-moi
Sans un équilibre entre l’espérance et la crainte on vivrait dans l'utopie soit celle des chrétiens, soit celle des juifs
voir mon post "la vénération du prophète"
Les Anciens observaient qu’il y a, en celui des savants qui dévie de la Voie droite, une certaine ressemblance aux Juifs et, en celui des dévots qui dévie, une certaine ressemblance aux Nazaréens.

salam titou
sur le net il y a des vidéos qui montrent ces fêtes, il n'y a qu'a y allé et se faire une opinion

سبحانك اللهم وبحمدك استغفرك واتوب اليك



salam akhi , je ne me suis pas du tout sentie visée , on debat dans le respect c'est ça qui compte , pour moi c'est une innovation et je ne peux aller a l'encontre de mes preceptes , mais cela ne m'empeche pas d'etre tres cordiale avec mes voisins qui le font , et ne m'empeche pas de regarder les enfants eclater leurs petards.. je suis ma religion comme me l'ont appris mes parents et mes grands parents , et surtout selon ma conviction et les traces de notre bien aimé prophete et les pieux predecesseurs ..
choukran akhi fidine
roserouge
Revenir en haut Aller en bas
http://mouslima-sunnia.blog4ever.com/
- mohamed -




MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 20:22

Moi je poursuis mes voisins qui le font avec des pierres, et je hurle a la mort contre les innovateurs avec un coteau entre les dents et les yeux injectées de sang, et quand mes proches qui ignore tout de la religion viennent ce jour la, me souhaiter bonne fête, je leur ferme la porte aux nez



c'est une blague bien sur pour dire que je me comporte exactement comme tu a dis :

Citation :
mais cela ne m’empêche pas d’être très cordiale avec mes voisins qui le font , et ne m’empêche pas de regarder les enfants éclater leurs pétards..

cela ne doit pas nous empêcher de dire nos convictions, avec les moyens qu'on a, de peur de déplaire

je reconnais que je prend moins de gants que toi, mais que veux-tu: très difficile a certains age de se refaire
Revenir en haut Aller en bas
titou

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 21:06

- mohamed - a écrit:
Cher fille de mon frère oumazzedine

Mon dernier poste ne t'était pas adressé, je cois que nous deux en d'accord sur le fait que cette fête est une innovation
mais c'était une réponse a instant, où j'ai laissé juste les phrase sur les quels médité
parce qu'il a cru que j'avais la clef de l'enfer dans ma main


instant a écrit:

Certains musulmans semblent montrer moins de charité et de rahma les uns vis à vis des autres que les "kafirun" entre eux, voire que les "kafirun" envers les musulmans.
On envoie allègrement ses frères en enfer pour des fautes qui restent pour le moins bien hypothétiques.
En tout cas, dans cet enfer, il y aura des gens de bonne compagnie.
.

Même les musulmans maintenant veulent un Seigneur "papa-gateau ou un rab cool" alors qu'Il a répété souvent craigniez-moi
Sans un équilibre entre l’espérance et la crainte on vivrait dans l'utopie soit celle des chrétiens, soit celle des juifs
voir mon post "la vénération du prophète"
Les Anciens observaient qu’il y a, en celui des savants qui dévie de la Voie droite, une certaine ressemblance aux Juifs et, en celui des dévots qui dévie, une certaine ressemblance aux Nazaréens.

salam titou
sur le net il y a des vidéos qui montrent ces fêtes, il n'y a qu'a y allé et se faire une opinion

سبحانك اللهم وبحمدك استغفرك واتوب اليك



wa alaykum salam

J'ai eu l'occasion d'y participer une fois et j'ai vu de mes propres yeux un chibani assis sur une estrade faire son discours. J'ai galéré pour trouver une place ce jour là tellement l'immense salle était remplie. j'aime mieux voir les jeunes assister à ces conférences que galérer devant la télé personnellement. Mais bon chacun ses convictions, cher frère.
Revenir en haut Aller en bas
- mohamed -




MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 21:46

titou tu vis en France

regarde les vidéo de la fête dans les pays arabes
Revenir en haut Aller en bas
titou

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 22:02

- mohamed - a écrit:
titou tu vis en France

regarde les vidéo de la fête dans les pays arabes

Mon ordinateur bug ces derniers temps des que j'ouvre youtube ou daily. J'avais jamais eu cela avant. je vais me renseigner dans les forums spécialisés en informatique insh'Allah. Si quelqu'un a une idée, merci de m'aider insh'Allah.
Revenir en haut Aller en bas
- mohamed -




MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Dim 29 Jan 2012, 23:18


Met ton adobe flash player a jour ici
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

c'est un logiciel qui fait communiquer ton ordinateur avec les cites a vidéo (yout et daily.....)

qu'Allah te facilite les choses
Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Lun 30 Jan 2012, 07:04

- mohamed - a écrit:

Met ton adobe flash player a jour ici
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

c'est un logiciel qui fait communiquer ton ordinateur avec les cites a vidéo (yout et daily.....)

qu'Allah te facilite les choses

olala...!c'est bien de voir un tel dialogue dans le calme et la serenité , un bel echange de mots fraternels , qu'allah vous guide inchallah avec sa grace et qu'il fasse que nous soyons freres dans le bien et le pire et que nos coeurs soient aussi beau et bon que le miel
Revenir en haut Aller en bas
http://mouslima-sunnia.blog4ever.com/
oumaazedine

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Lun 30 Jan 2012, 07:10

roserouge
Allah ne cesse d'être aux côtés de son serviteur tant que ...

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Zayd ibn Thabit (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Allah ne cesse d'être aux côtés de son serviteur tant que son serviteur est aux côtés de son frère ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n° 2619)

Revenir en haut Aller en bas
http://mouslima-sunnia.blog4ever.com/
titou

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Lun 30 Jan 2012, 08:49

- mohamed - a écrit:

Met ton adobe flash player a jour ici
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

c'est un logiciel qui fait communiquer ton ordinateur avec les cites a vidéo (yout et daily.....)

qu'Allah te facilite les choses

Barak Allah ou fik pour le lien

j'ai telechargé la mise à jour mais toujours pareil

Au pire, le pc sera formaté ...insh'Allah
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Mer 01 Fév 2012, 15:10

titou a écrit:
Voici le scan du livre écrit par l'Imam Ibnou Kathir :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Salam


tout les musulmans reconnaissent que la NUIT DE LA NAISSANCE DU PROPHETE EST UNE NUIT BENI

IBN KATHIR le dit clairement dans ce que tu a mis ici, cette nuit est béni, et nous le savons tous, mais IL NE PARLE PAS DE FETER CETTE NUIT


le sujet ne traite pas cette NUIT, mais plutot : LA FETE DURANT CETTE NUIT


si on veut feter cette nuit, alors il y'a ce HADITH raporté par ALBANI et qui est connu des savant musulmans :
Citation :

Shaikh Al Albani:

Qu'Allah te bénisse. Il y a autre chose, il y a plusieurs versets et hadiths qui expliquent que l'islam a été parachevé, et je crois que c'est une vérité que tu connais et à laquelle tu crois, et il n’y a pas de différence entre un savant, un étudiant en science (religieuse) et un musulman ordinaire dans la connaissance de cette vérité qui est que l'islam a été parachevé, et qu'il n'est pas comme la religion des juifs et des chrétiens chez lesquels chaque jour il y a un changement et une modification.

Et j'évoque par exemple la parole d'Allah le très Haut: {Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée pour vous l'Islam comme religion.}.

Maintenant nous avons une question: il s'agit d'une autre façon de montrer que la célébration de l'anniversaire du prophète n'est pas un bien, et pas à la façon précédente qui est que si cela était un bien les pieux prédécesseurs nous auraient devancé dans la pratique, car ils sont plus savants et plus pieux que nous.

Si la célébration de l'anniversaire du prophète était un bien, elle fait alors partie de l'islam, et nous disons: sommes-nous tous, opposants et partisans de la célébration de cet anniversaire, d’accord, comme dans le consensus précédent, que la célébration de l'anniversaire du prophète n'existait pas à l'époque du Messager –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui. Et sommes-nous d'accord que si cette célébration est un bien, elle fait partie de l'islam et si elle n'est pas un bien alors elle ne fait pas partie de l'islam ?

Et le jour où ce verset a été révélé : {Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion}, la célébration de l'anniversaire du prophète n’existait pas. Vois-tu donc cette pratqiue comme faisant partie de la religion?

J'espère que tu es franc avec moi et ne crois pas que je suis parmi les machaykh qui font taire les étudiants et les gens en leur disant : tais-toi tu ne sais rien, tu ne connais rien. Au contraire, prend toute ta liberté comme si tu discutais avec une personne comme toi, moins âgée que toi et qui a moins de science que toi. Si tu n'es pas convaincu dis : je ne suis pas convaincu.

Donc, si la célébration de l'anniversaire du prophète est un bien, elle fait partie de l'islam, et si elle n'est pas un bien alors non, et si nous sommes d'accord qu'elle n'existait pas quand le verset en question a été révélé, alors il est évident qu'elle ne fait pas partie de l'islam.

Et j'appuie ce que je dis par la parole de l'imam Malik ibn Anas qui a dit :

"Celui qui innove une chose en islam (note bien qu'il dit une seule innovation et pas de nombreuses d'innovations) et la voit bonne, alors il a prétendu que Muhammad –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– a trahi le message.".

Il s'agit d'une chose grave et d'un danger énorme, qu'elle est la preuve ô Malik ?

L'imam Malik a dit: lisez si vous voulez la parole d'Allah le Très Haut : {Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée pour vous l'Islam comme religion.}. Ce qui n'était pas une religion à l'époque (de la révélation) ne peut pas être une religion aujourd'hui. » Fin de citation.

Quand l'imam Malik a-t-il prononcé cette parole ? Au deuxième siècle de l'Hégire, l'un des siècles (pour lequel le prophète) a témoigné en bien.

Alors que penses-tu du quatorzième siècle?

Cette parole doit être écrite avec de l'or, mais nous sommes inattentif au livre d'Allah, au hadith du Messager d'Allah –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui–, et aux paroles des imams que nous prétendons suivre, loin de là, la distance entre nous et eux est comme les deux orients.

Il s'agit de l'imam de « Dar Al Hijra » dit clairement : " Ce qui n'était pas une religion à l'époque (de la révélation) ne peut pas être une religion aujourd'hui"

Aujourd'hui la célébration de l'anniversaire du prophète est une religion, sans cela, la polémique n'aurait pas lieu entre les savants qui s'attachent à la sunna et les savants qui défendent l'innovation.

Comment cela peut-il être de la religion alors que cela n’existait ni à l'époque du Messager –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– ni à l'époque des compagnons ni à l'époque des successeurs et ni à l'époque de ceux qui ont suivi les successeurs!?

L'imam Malik est de ceux qui ont suivi les successeurs (tabi’ tabi’in) et il est de ceux qui sont désignés par le hadith :

{Les meilleurs des gens sont ceux de ma génération, puis ceux qui les suivent, puis ceux qui les suivent}.

L'imam Malik dit : " Ce que n'était pas une religion à l'époque (de la révélation) ne peut pas être une religion aujourd'hui, et la dernière génération de cette communauté ne peut être rectifiée que par ce qui a rectifié sa première génération".

Qu’est-ce qui a rectifié sa première génération ? Par l'innovation dans la religion et le rapprochement d'Allah par des choses que le Messager d'Allah –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui – n'a pas fait ?

Alors que le Messager –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– a dit :

{Je n'ai rien laissé qui vous rapproche d'Allah, sans vous avoir ordonné de faire}.

Pourquoi alors le prophète ne nous a pas ordonné de célébrer son anniversaire ? C'est une question qui a une réponse :

Il existe une célébration de la naissance du prophète légiférée contre cette célébration non autorisée, cette célébration légiférée existait à l'époque du Messager d'Allah –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– contrairement à la célébration non légiférée, et il y a une grande différence entre les deux:

Premièrement : la célébration légiférée est une adoration qui est objet du consensus entre tous les musulmans.

Deuxièmement : la célébration légiférée se pratique une fois par semaine, et leur célébration non légiférée, une fois par an.

Voila la différence entre les deux célébrations : la première est une adoration qui se pratique une fois par semaine et la deuxième, qui n'est pas légiférée, n'est pas une adoration et ne se pratique pas chaque semaine.

Et je ne dis pas des paroles comme ça, sans aucune preuve venant d'Allah, mais je vous ramène un hadith rapporté dans le Sahih Muslim, d'après Abu Qatada Al-Anssari qui a dit :

" Un homme est venu voir le prophète –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui – et lui a dit: Ô Messager d'Allah: que dis-tu au sujet du jeûne du lundi?

Il a répondu : {C'est le jour de ma naissance, et c'est le jour où le Coran m’a été révélé}

Qu'elle est la signification de cette parole?

C'est comme s'il voulait dire : comment interroges-tu au sujet de ce jour, alors que c'est en ce jour-là qu'Allah m'a donné vie, et que la révélation est descendue sur moi!?

C'est-à-dire que vous devriez jeûner le lundi pour remercier Allah le Très Haut de m'avoir créé ce jour-là et d'y avoir fait descendre sur moi la révélation.

Et cela est en rapport au jeûne des juifs le jour de 'Achura, et vous savez très probablement que le jeûne de 'Achura était une obligation aux musulmans avant la prescription du jeûne du mois de Ramadan.

Et il est rapporté dans certains hadiths que le prophète –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui – lorsqu’il a émigré à Médine, a vu les juifs jeûner le jour de 'Achura, et il les a interrogés à ce sujet. Ils lui ont répondu que c'était en ce jour qu'Allah a sauvé Mussa (Moïse) et son peuple de pharaon et de ses soldats, et nous l'avons jeûné pour remercier Allah. Et il –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui – a dit: {Nous méritons de nous réclamer de Mussa que vous}, et il l'a jeûné et il a ordonné de le jeûner, et c’est devenu une obligation jusqu'à qu'Allah le Très Haut révèle Sa parole : { (Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été révélé comme guide pour les gens, et preuves claires de la guidée et du discernement. Quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne !}

Et le jeûne de 'Achura est alors devenu une sunna et l’obligation a été abrogée.

Cela montre que le Messager –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui – a jeûné comme les juifs le jour de 'Achura pour remercier Allah d'avoir sauvé Mussa de pharaon. Il a aussi ouvert pour nous la porte du remerciement à Allah par le jeûne du lundi, car c'est le jour de la naissance du Messager d'Allah et le jour de la révélation.

Maintenant je te pose une question: ceux qui célèbrent l'anniversaire du prophète, et nous savons que cette pratique n'est pas une voie vers le bien, je sais que beaucoup d’entre eux jeûnent le lundi et le jeudi; mais la plupart des musulmans jeûnent-ils le lundi?

Non, il ne jeûnent pas le lundi, par contre la plupart des musulmans célèbrent l'anniversaire du prophète une fois par an ! Ne s'agit-il pas du contraire de la vérité ?

Sur ces gens s'applique La parole d'Allah le Très Haut adressée aux juifs:

{Voulez-vous échanger le meilleur pour le moins bon}

Voilà le bien: un jeûne sur lequel il y a consensus entre tous les musulmans qui est le jeûne du lundi mais la plupart des musulmans ne le jeûne pas !!

En ce qui concerne le peu de musulman qui le jeûne, connaissent-ils le secret du jeûne du lundi? Non, ils ne le connaissent pas.

Où sont les savants qui défendent la célébration de l'anniversaire du prophète, pourquoi ne leur montrent-ils pas que le jeûne du lundi est la célébration légiférée de la naissance du prophète et ne les exhortent-ils pas à le pratiquer à la place de la célébration non légiférée?!!

Allah a dit : {Voulez-vous échanger le meilleur pour le moins bon}

Et le prophète –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui – a dit:

{Vous suivrez les pratiques de ceux d'avant vous, empan par empan, coudée par coudée, au point que s'ils entrent dans le terrier d'un lézard, vous les suivrez.}

Et dans une autre narration c'est encore plus grave : {au point que si l'un d’entre eux forniquait avec sa mère en plein rue, l'un d’entre vous le ferait.}.

Nous avons suivi les pratiques des juifs, et nous avons échangé le meilleur pour le moins bon, comme nous avons échangé la célébration de la naissance du prophète chaque lundi –une célébration légiférée dont le jeûne est un remerciement à Allah d'avoir créé le messager d'Allah –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui – et d’avoir descendu en ce jour la révélation, par la célébration de l'anniversaire du prophète, une fois par an et sans aucun fondement.

Et je conclue mon discours par sa parole –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui – :

{Allah déteste accepter le repentir d'un innovateur}.

Et Allah le très Haut a dit : {Ö messager, transmets ce qui t'a été révélé de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n'aurais pas transmis Son message. Et Allah te protègera des gens.}…


donc si on veut FETER LA NAISSANCE DE NOTRE PROPHETE, nous devrions aimer ce qu'il nous a recommandé : JEUNER LE LUNDI


qui est entraine de le fair? presque personne.


cette celebration de sa naissance est échanger contre une autre que le prophete et ses compagnons n'ont jamais fait, a savoir une celebration non chaque lundi, mais plutot une celebration chaque année.

PS : beaucoup de savants on parlé de celebrer la naissance de notre prophete, mais la plupart d'entre eux parlent et PRECISE BIEN qu'ils sont entraine de parler du JEUNE DE LUNDI et non de cette fete que nous connaissons actuellement.

pour ceux qui parlent de celle que nous connaissons actuellement, nous disons : TOUT LE MONDE PEUT SE TROMPER, mais nous ne suivons que celui qui apporte la PREUVE, et celui qui doit etre SUIVIE AVEUGLEMENT EST NOTRE PROPHETE, mais pas ALBANI ou IBN TAYMIYA.....

bien que les 2 sont de tres tres grands savants(surtout ibn taymiya), mais ils se trompent comme tout etre humain, et sur la question de la naissance de notre prophete, l'imam ALBANI a raporté des preuves irréfutables venant de la bouche de notre prophete ainsi de dieu lui meme.

Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Mer 01 Fév 2012, 19:35

titou a écrit:

Au pire, le pc sera formaté ...insh'Allah
poste de travail
cliquer sur disque c cherche proprieté
clique sur onglet outil
il y a verifier maintenant clique sur verification du disque et tu coche les 2 cases
-reparer automatiquement les erreurs du systeme des fichiers
-rechercher et tenter une recuperation des secteurs defectueux
et laisser faire
Revenir en haut Aller en bas
Averroes

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Jeu 02 Fév 2012, 21:04

chrisredfeild a écrit:


qui est entraine de le fair? presque personne.
cette celebration de sa naissance est échanger contre une autre que le prophete et ses compagnons n'ont jamais fait, a savoir une celebration non chaque lundi, mais plutot une celebration chaque année.
PS : beaucoup de savants on parlé de celebrer la naissance de notre prophete, mais la plupart d'entre eux parlent et PRECISE BIEN qu'ils sont entraine de parler du JEUNE DE LUNDI et non de cette fete que nous connaissons actuellement.
pour ceux qui parlent de celle que nous connaissons actuellement, nous disons : TOUT LE MONDE PEUT SE TROMPER, mais nous ne suivons que celui qui apporte la PREUVE, et celui qui doit etre SUIVIE AVEUGLEMENT EST NOTRE PROPHETE, mais pas ALBANI ou IBN TAYMIYA.....
bien que les 2 sont de tres tres grands savants(surtout ibn taymiya), mais ils se trompent comme tout etre humain, et sur la question de la naissance de notre prophete, l'imam ALBANI a raporté des preuves irréfutables venant de la bouche de notre prophete ainsi de dieu lui meme.

Bonsoir cher chrisredfeild!
Si j'ai bien compris votre grande opposition à célébrer la naissance du prophète,c'est parce que c'est une occasion "d'égarement" avec les fêtes qui s'ensuivent pour les musulman;mais si les choses se fassent dans le plus grand respect,à savoir une famille qui se réunit entre elle et se félicite pour cet heureux événement,il n'y a pas de mal à le faire je suppose d'un point de vue religieux?




Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumotion.com/
titou

avatar


MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   Jeu 02 Fév 2012, 21:56

Elmakoudi a écrit:
titou a écrit:

Au pire, le pc sera formaté ...insh'Allah
poste de travail
cliquer sur disque c cherche proprieté
clique sur onglet outil
il y a verifier maintenant clique sur verification du disque et tu coche les 2 cases
-reparer automatiquement les erreurs du systeme des fichiers
-rechercher et tenter une recuperation des secteurs defectueux
et laisser faire

Barak Allah ou fik mais toujours idem ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Légitimité de "al mawlid annabawi" (l'anniversaire du Prophète) ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La manière de fêter l'anniversaire du Prophète comme l'a enseigné la Sounna, et ceci toutes les semaines
» Bientôt, le 9ème anniversaire des "attentats " du 11 septembre...
» Anniversaire Jean Michel
» Bon anniversaire Jojo
» Joyeux anniversaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE MUSULMANE-
Sauter vers: