Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Islamophobie, un racisme imaginaire.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
samuel777444

avatar


MessageSujet: Islamophobie, un racisme imaginaire.   Dim 26 Aoû 2018, 21:05

Rappel du premier message :

26.08.2018

«le vocable islamophobie est entré dans le lexique mondial»
Ce terme brouille la réalité davantage qu’il ne l’éclaire.

«Il arrive que les langues tombent malade»
Que doit désigner ce vocable? La haine des musulmans? Le constat de la difficile intégration des populations musulmanes? La critique de l’islam en soi? Ou même la critique de l’islamisme? Le concept d’islamophobie amalgame ces phénomènes pour les fondre dans une seule et même réalité. Entre le voyou qui agresse sauvagement dans la rue une femme voilée, un homme politique critiquant le voile islamique et un philosophe ou religieux critiquant le noyau théologique de l’islam, il y a une différence.

«l’accusation d’islamophobie n’est rien d’autre qu’une arme de destruction massive du débat intellectuel»
On a le droit, en régime civilisé, de refuser les confessions dans leur ensemble, de les juger puériles, rétrogrades, abêtissantes. Et aucune religion n’est en droit d’inscrire sa définition du blasphème dans le droit, sensibles à la moindre moquerie, qui voudraient définir publiquement les limites de ce qu’on peut dire à son sujet. C’est ainsi qu’on permet à des idéologies tyranniques et intolérantes de baliser l’espace public à partir de leurs propres dogmes en faisant passer pour des esprits mesquins ceux qui ne se soumettent pas aux mêmes dogmes qu’eux. L’esprit d’examen devient suspect. Un peu plus et on restaure le péché d’incroyance.

On nous dira quelquefois que l’islamophobie désignerait une critique exagérée et injuste de l’islam. Mais qui distinguera entre une critique légitime et une critique illégitime? Entre une critique juste et une critique injuste? Le gouvernement devrait-il mandater un collège de théologiens qui devrait veiller publiquement sur la critique publique de l’islam?

Poussons plus loin cette logique: est-ce que chaque religion est en droit de transformer en phobes infréquentables ses contradicteurs virulents ou savants? Devrait-on alors parler de cathophobie? De protestantophobie? D’orthodoxophobie?

«La tyrannie de la pénitence»
Dans la bataille menée pour imposer le concept d’islamophobie et criminaliser d’une manière ou d’une autre ce qu’il recouvre, l'on voit une radicalisation de la tentation victimaire qui domine la sociologie contemporaine: je suis une victime donc j’existe! L’Occident aime se détester et a tendance à penser du bien de ceux qui le vitupèrent. Il se trouve noble de se trouver si abject, tout comme il se trouve beau de se trouver si laid: ceux qui adoptent une telle posture ne font-ils pas la preuve aussi de leur supériorité morale?

Mais peut-être faudrait-il moins parler de l’Occident que de l’intelligentsia progressiste occidentale, qui domine les médias et l’université et qui impose les codes de la respectabilité dans la vie publique. Le génie stratégique de l’islamisme, à bien des égards, vient de sa capacité à détourner l’imaginaire occidental à son avantage.
Il y parvient ensuite sur le plan juridique en présentant ses revendications communautaristes dans le langage des droits de l’homme.


Dernière édition par samuel777444 le Dim 26 Aoû 2018, 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
samuel777444




MessageSujet: Re: Islamophobie, un racisme imaginaire.   Lun 27 Aoû 2018, 23:15

OlivierV a écrit:

Mais il n'y a pas que cela. Il y a toute la vision du monde, toute cette approche économique que l'on veut imposer à tous...


Quel sale raciste d'occidentophobe, cet Olivier (sic). fourirel
Pour ceux qui n'ont pas compris ce n'était que du sarcasme.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Islamophobie, un racisme imaginaire.   Mar 28 Aoû 2018, 10:45

OlivierV a écrit:
Oui, c'est la norme en Europe. C'est partie prenante de la culture occidentale. Mais cette culture tend à s'imposer. Les chefs d'état dont tu parles,avec leurs habits traditionnels sont bien moins fréquents qu'il n'y parait je pense.

Mais il n'y a pas que cela. Il y a toute la vision du monde, toute cette approche économique que l'on veut imposer à tous...


Tout dépend ce que l'on met dans "culture"

Je ne voyais pas la mondialisation comme provenant de la culture. selon moi ce sont des valeurs ancestrales qui évoluent dans le temps.



.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Islamophobie, un racisme imaginaire.   Mar 28 Aoû 2018, 15:34

Bon croyant a écrit:
Tonton a écrit:

Donc, si en France, comme tu dis, on est très raciste et on est contre les musulmans, ces derniers ne chercheraient pas à venir en France.

 

ces musulans sont nés sur le sol français .ils sont citoyens français où veu-tu qu'ils partent.

Personne ne veulent qu'ils partent, ils font partis de notre famille. Si nous ne les accepterions pas comme tu l'imagines, dans ta volonté de te faire passer pour une victime, ils ne resteraient pas.

Recolle un peu avec la réalité, tu te perds trop dans tes polémiques, c'est elles qui dirigent ta vie.

Tu ne cesses sans relâche de critiquer ce qui n'est pas musulman, pour ensuite venir te plaindre. Tu as perdu le sens de la raison dans ta volonté de toujours créer des polémiques. Tu ne vois plus ce qui est juste, tu ne vois que les possibilités de créer des conflits.

Calme toi un peu et reprend tes esprits, car rien n'est au dessus de la justice. Car, c'est en se montrant juste que l'on peut faire les bonnes analyses, dans le bon comme dans le mauvais.

Or, toi tu inventes et tu déplaces les problèmes.

Il y a un problème dans l'islam et non pas un problème avec l'islam. Car que tu le veuilles ou non, ce n'est pas toi qui va changer les réalités. Toutes les religions, dans ce temps, celui d'hier ou de demain, ont à se soumettre à l'esprit critique.

Ainsi, dans l'islam, certains tuent des innocents, soit disant au nom de Dieu.

Critiquer ceci, n'est pas critiquer l'islam. Au contraire même, c'est prendre sa défense. Devrions nous faire le contraire ?

Non. Alors, sors de ton aveuglement. Ce n'est pas toi la victime, mais ceux qui meurent dans les attentats, au même titre que ceux qui meurent sous les drones américains.

Montre toi juste, vois ce qui est bien pour ce qui est bien et ce qui est mal pour ce qui est mal, sans parti pris, source des injustices.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Islamophobie, un racisme imaginaire.   Mar 28 Aoû 2018, 16:48

Tonton a écrit:
Ainsi, dans l'islam, certains tuent des innocents, soit disant au nom de Dieu.

Critiquer ceci, n'est pas critiquer l'islam. Au contraire même, c'est prendre sa défense. Devrions nous faire le contraire ?

Non. Alors, sors de ton aveuglement. Ce n'est pas toi la victime, mais ceux qui meurent dans les attentats, au même titre que ceux qui meurent sous les drones américains.

Montre toi juste, vois ce qui est bien pour ce qui est bien et ce qui est mal pour ce qui est mal, sans parti pris, source des injustices.







.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Islamophobie, un racisme imaginaire.   Mar 28 Aoû 2018, 18:17

Tonton a écrit:
Bon croyant a écrit:


ces musulans sont nés sur le sol français .ils sont citoyens français où veu-tu qu'ils partent.

Personne ne veulent qu'ils partent, ils font partis de notre famille. Si nous ne les accepterions pas comme tu l'imagines, dans ta volonté de te faire passer pour une victime, ils ne resteraient pas.

Recolle un peu avec la réalité, tu te perds trop dans tes polémiques, c'est elles qui dirigent ta vie.

Tu ne cesses sans relâche de critiquer ce qui n'est pas musulman, pour ensuite venir te plaindre. Tu as perdu le sens de la raison dans ta volonté de toujours créer des polémiques. Tu ne vois plus ce qui est juste, tu ne vois que les possibilités de créer des conflits.

Calme toi un peu et reprend tes esprits, car rien n'est au dessus de la justice. Car, c'est en se montrant juste que l'on peut faire les bonnes analyses, dans le bon comme dans le mauvais.

Or, toi tu inventes et tu déplaces les problèmes.

Il y a un problème dans l'islam et non pas un problème avec l'islam. Car que tu le veuilles ou non, ce n'est pas toi qui va changer les réalités. Toutes les religions, dans ce temps, celui d'hier ou de demain, ont à se soumettre à l'esprit critique.

Ainsi, dans l'islam, certains tuent des innocents, soit disant au nom de Dieu.

Critiquer ceci, n'est pas critiquer l'islam. Au contraire même, c'est prendre sa défense. Devrions nous faire le contraire ?

Non. Alors, sors de ton aveuglement. Ce n'est pas toi la victime, mais ceux qui meurent dans les attentats, au même titre que ceux qui meurent sous les drones américains.

Montre toi juste, vois ce qui est bien pour ce qui est bien et ce qui est mal pour ce qui est mal, sans parti pris, source des injustices.
il y a un probleme avec l'islam sunnite , comme l'islam chiite
ces 2 facettes de l'islam sont incompatible avec nos valeurs .
seul les soufistes ou les coranistes ont la possibilités d'un vivre ensemble ,autant dire , une goutte d'eau dans un ocean .
les autres , ceux ui connaissent leur textes , ui ont pour livre de chevet , Muslim bukari , et le coran pour les sunnites , et les chiites sont un danger pour notre societé
je parle de ceux ui connaissent leur textes , les lisent , les comprennent , les approuvent, et cherchent a les appliuer .. soit 5 a10 % de la masse

va tu discuter avec un chiite ui te dit ue l'on peut prendre du plaisir avec un enfant dés son plus bas age , s'il n'y a pas penetration ?
va tu discuter avec un sunnite ui te dit ue la plus belle chose aux yeux d'allah est de mourrir en martyr en tuant autant de mecreant ue possible , et u'il a droit au paradis sans jugement pour lui et pour 70 personne de son choix ?










Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Islamophobie, un racisme imaginaire.   Mer 29 Aoû 2018, 05:08

Je crois que nous le faisons régulièrement Gérard, et les musulmans qui s'opposent à cette lecture là, aussi, entre eux donc. Il y a aussi un discours interne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Islamophobie, un racisme imaginaire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Islamophobie, un racisme imaginaire.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Foi chrétienne, fondamentalisme et islamophobie
» entité ou ami imaginaire
» parlons du racisme
» Festival Etudiant Contre Le Racisme
» Composante psy (?) du racisme et antisémitisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: