Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
marcel1990

marcel1990


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyDim 26 Aoû 2018, 23:42

Rappel du premier message :

26.08.2018

L'éducation sexuelle, si elle reste l'apanage des parents, est néanmoins incluse dans les programmes de l'enseignement scolaire. Les textes officiels prévoient ainsi plusieurs sortes de supports d'information sur la sexualité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
La petite voix




Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyMar 28 Aoû 2018, 18:31

Aquilas** a écrit:
Il y a trois alternatives.

Ou les parents apprennent la sexualité à leurs enfants mais dans ce cas là ils s'exposent à leur regard qui va aussitôt les juger eux les parents, car un enfant à qui l'ont dit ton papa met son zizi dans la fifounette de maman va tout de suite créer l'image en pensée et va être ou gené de savoir qu'il sait que papa et maman font ça ou alors il va se dire qu'il ne faut pas qu'il réagisse de peur que papa et maman voient son air interloqué etc etc ….

Non ce n'est pas la meilleure méthode, pour ma part, je n'aurais pas pu entendre mon père et ma mère me le dire, je me serais cachée dans un trou de souris.


Ou la question fait le tour des enfants eux mêmes et c'est à celui qui sait qui va informer les autres. Pour ma part c'est comme ça que je l'ai su mais à vrai dire assez tard, j'avais 15 ans et jusqu'à cet age je croyais qu'on faisait les bébés avec des bisous.

Non la méthode n'est pas au point non plus parce que pour les enfants assez réservés avec peu d'amis, c'est à 20 ans bientôt qui'ls le seront et ils se diront "que de temps perdu"....


Ou l'école fait son affaire d'apprendre aux petits on va dire aux alentours de 10 ans c'est bien juste avant les règles pour les filles car certaines les ont assez tôt mais l'école reste dans l'explication sur le plan scientifique et même l'intègre dans les cours de sciences et vie de la terre pour ainsi dire parler de la reproduction chez les adultes humains, avec une condescendante dans le ton, juste pour apprendre le mode opératoire, sans tergiverser sur la question pour signifier plus que ce qu'ils doivent savoir sur le plan pratique.

lol!
J'en reviens pas comme tu as de l'imagination!
Je ne crois pas que les parents expliquent à leur enfant comment ils ont fait l'amour! Enfin! Mes parents l'ont pas expliqué comme ça en se mettant en scène. C'est sûre que dit comme ça c'est choquant, parce que personne ne veut imaginer la sexualité de ses propres parents, ce qui est normal.

15ans!? Mais tu vivais dans un cloître?
Oui on comprend les choses enfant autour de 10ans de façon superficielle, pour ma part même après le cours en CM2 je crois, ce n'était pas concret.
Je l'ai compris en ouvrant l'encyclopédie, et voyant un shéma. Et franchement j'étais ciderée, j'ai mis plusieurs jour à m'en remettre, ça tournais dans ma tête. Une fois que j'ai eu compris ça, je n'ai pas cherché plus loin, je me sentais très mal à l'aise à ce propos, alors je suis restée dans ma bulle, j'ai juste dis à mère que je trouvais ça dégoûtant LOL

Après j'ai eu mes règles alors j'étais plus préoccupée par ce changement que la sexualité. Quand j'entendais certain parler de sexe, je n'écoutais plus, je fuyais, surtout que la plupart du temps c'était des gars qui racontaient des insanités et rigolaient.
Je me souviens d'un moment malaisant en cours d'histoire, ou le gars à côté de moi racontait ses insanités, la main dans son slip en train de s'asticoter ou que sais-je.
Je me souviens, je me suis éloignée de lui, et j'ai dis "maintenant ça suffit, tu la ferme, fout-moi la paix". La prof s'est retournée, elle a compris ce qu'il se passait, elle l'a viré de cours, il a été envoyé chez le CPE, puis elle l'a changé de place pour les autres cours. En plus l'histoire était ma matière préféré et lui me gâchait la vie.
Et bien ce gars avec son l'acolyte, ont finit par passer à l'acte avec une fille de ma classe qui s'amusait à leur faire des signes et repondait à leurs insanités. Elle prenait ça pour un jeu, sauf que eux était vraiment obsédés, ils l'ont agressé. Ça a fait le tour du collège et j'étais vraiment dégoûtée que ces gars ait finit par agresser cette camarade. Ça faisait longtemps que je l'avais mît en garde, que l'on disait aux profs qu'ils embêtaient les filles. Bref ils ont été viré du collège.  
Donc voilà moi mon adolescence et ma découverte en terme de relations garçons/filles à démarré sur les chapeaux de roues.
En dehors de ça même j'étais sujette aux moqueries de toute façon. C'est ça qui m'a dégoûté de l'école, enfin du collège. Au lycée ça a été la libération.

Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyMar 28 Aoû 2018, 18:50

Aquilas** a écrit:
Il y a trois alternatives.

Ou les parents apprennent la sexualité à leurs enfants mais dans ce cas là ils s'exposent à leur regard qui va aussitôt les juger eux les parents, car un enfant à qui l'ont dit ton papa met son zizi dans la fifounette de maman va tout de suite créer l'image en pensée et va être ou gené de savoir qu'il sait que papa et maman font ça ou alors il va se dire qu'il ne faut pas qu'il réagisse de peur que papa et maman voient son air interloqué etc etc ….

Non ce n'est pas la meilleure méthode, pour ma part, je n'aurais pas pu entendre mon père et ma mère me le dire, je me serais cachée dans un trou de souris.


Ou la question fait le tour des enfants eux mêmes et c'est à celui qui sait qui va informer les autres. Pour ma part c'est comme ça que je l'ai su mais à vrai dire assez tard, j'avais 15 ans et jusqu'à cet age je croyais qu'on faisait les bébés avec des bisous.

Non la méthode n'est pas au point non plus parce que pour les enfants assez réservés avec peu d'amis, c'est à 20 ans bientôt qui'ls le seront et ils se diront "que de temps perdu"....


Ou l'école fait son affaire d'apprendre aux petits on va dire aux alentours de 10 ans c'est bien juste avant les règles pour les filles car certaines les ont assez tôt mais l'école reste dans l'explication sur le plan scientifique et même l'intègre dans les cours de sciences et vie de la terre pour ainsi dire parler de la reproduction chez les adultes humains, avec une condescendante dans le ton, juste pour apprendre le mode opératoire, sans tergiverser sur la question pour signifier plus que ce qu'ils doivent savoir sur le plan pratique.


IL y a aussi des parents qui refuse toutes information sur les relations sexuelles uniquement pour des raison de religion.

Il y a des pays , je dis bien des pays ou la jeune fille le jour de ses noce ne sait absolument ce qui va lui arrivé.
Car el mari sera soit une brute ou un incompétent notoire.

Et on ne parle pas ici de l'orgasme qui très souvent n'est réservé qu'à L'homme !.....


Oui ce n'est pas évident de parler de cela à des enfants .

Mais je crois que avec l'Age les enfants prennent plus ou moins conscience de la manière pour avoir des relations sexuelles .

Il fut une époque ou le jour de la nuit de noce il fallait montrer le drap maculé de sang pour prouver que le marie avait bien rempli sa fonction de mâle.
ET cela dans des pays européens.
On devine la nuit de noce qui ne devait pas être d'une grande tendresse et douceur du mari envers sa femme.

Oui ! Oui! Pas facile .

On parle de sexe dans le monde mais quand on en cause cela devient tabou !……

Et Au fait ! Au paradis le sexe aura-t-il la même signification qu'ici bas ?.

Et avec les homosexuels comment parler des relations sexuelles entre homosexuels ? à des enfants qui ont deux mére et deux péres.

Y-a-t-il une méthode qoué pour en parler serainement et proprement ?

Chacun y va de sa methode il me semble !....
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyJeu 30 Aoû 2018, 13:59

La petite voix a écrit:
15ans!? Mais tu vivais dans un cloître?


Oui on peut le dire. Le cloitre de ma timidité maladive. J'ai changé depuis Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyJeu 30 Aoû 2018, 14:05

ChrisLam a écrit:

Chacun y va de sa methode il me semble !....

Oui et il n'y en a aucune qui ne soit mieux que l'autre parce que tout dépend de l'enfant, sa réaction, car s'il est réservé et même si maman prend un papier un crayon et va schématiser l'acte procréatif en mettant un ton scolaire, l'enfant peut en sortir traumatisé, parce que la maman est pour l'enfant un hymne à la pureté, non pas que l'amour rend impur, mais l'enfant idéalise, et puisque les sexes sont souvent apparentés au tabou et à une partie du corps honteuse, l'enfant peut très mal réagir, ou très bien réagir selon son état d'esprit.


Je pense que le mieux est de nous prendre chacun comme exemple pour décrire nos réactions.


Moi à 15 ans je n'ai pas été choquée de le savoir, mais vraiment j'aurais détesté que ma mère m'en parle parce que justement j'idéalisais ce qu'elle est, et je refusais d'imaginer qu'elle ait pu avoir un rapport sexuel, quant à mon père, ouhallalala pas question de parler de sexualité j'aurais été capable de fuir si un mot de sa part pouvait s'échapper.


Hors de question pour moi que mes parents me parlent de quoi que ce soit qui touche de près ou de loin au sexe. Donc je fais partie des pré ados qui auraient eu je pense un traumatisme.

Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyJeu 30 Aoû 2018, 18:28

Aquilas** a écrit:
ChrisLam a écrit:

Chacun y va de sa methode il me semble !....

Oui et il n'y en a aucune qui ne soit mieux que l'autre parce que tout dépend de l'enfant, sa réaction, car s'il est réservé et même si maman prend un papier un crayon et va schématiser l'acte  procréatif en mettant un ton scolaire, l'enfant peut en sortir traumatisé, parce que la maman est pour l'enfant un hymne à la pureté, non pas que l'amour rend impur, mais l'enfant idéalise, et puisque les sexes sont souvent apparentés au tabou et à une partie du corps honteuse, l'enfant peut très mal réagir, ou très bien réagir selon son état d'esprit.


Je pense que le mieux est de nous prendre chacun comme exemple pour décrire nos réactions.


Moi à 15 ans je n'ai pas été choquée de le savoir, mais vraiment j'aurais détesté que ma mère m'en parle parce que justement j'idéalisais ce qu'elle est, et je refusais d'imaginer qu'elle ait pu avoir un rapport sexuel, quant à mon père, ouhallalala pas question de parler de sexualité j'aurais été capable de fuir si un mot de sa part pouvait s'échapper.


Hors de question pour moi que mes parents me parlent de quoi que ce soit qui touche de près ou de loin au sexe. Donc je fais partie des pré ados qui auraient eu je pense un traumatisme.


Je connais peu de couple voir pas du tout qui parle de leurs relations sexuelles à leurs enfants jeunes et moins jeunes.
Dans tous les cas il faut un papa et une maman pour faire un enfant.
C'est cela qui est juste et vrai .
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptySam 01 Sep 2018, 17:00

Aquilas** a écrit:
ChrisLam a écrit:

Chacun y va de sa methode il me semble !....

Oui et il n'y en a aucune qui ne soit mieux que l'autre parce que tout dépend de l'enfant, sa réaction, car s'il est réservé et même si maman prend un papier un crayon et va schématiser l'acte  procréatif en mettant un ton scolaire, l'enfant peut en sortir traumatisé, parce que la maman est pour l'enfant un hymne à la pureté, non pas que l'amour rend impur, mais l'enfant idéalise, et puisque les sexes sont souvent apparentés au tabou et à une partie du corps honteuse, l'enfant peut très mal réagir, ou très bien réagir selon son état d'esprit.


Je pense que le mieux est de nous prendre chacun comme exemple pour décrire nos réactions.


Moi à 15 ans je n'ai pas été choquée de le savoir, mais vraiment j'aurais détesté que ma mère m'en parle parce que justement j'idéalisais ce qu'elle est, et je refusais d'imaginer qu'elle ait pu avoir un rapport sexuel, quant à mon père, ouhallalala pas question de parler de sexualité j'aurais été capable de fuir si un mot de sa part pouvait s'échapper.


Hors de question pour moi que mes parents me parlent de quoi que ce soit qui touche de près ou de loin au sexe. Donc je fais partie des pré ados qui auraient eu je pense un traumatisme.


De toutes les façons j'ai bien peur que les parents arrivent toujours en dernier, il y aura toujours un petit camarade qui s'en chargera en premier avec des mots, des gestes, des ricanements et des grossièretés. C'est pourquoi les parents devraient en parler, sans papier et crayon et sans foncer sur le sexe, mais comme disent les Anglais en commençant avec les "birds and bees".
Les papillons, les libellules et pourquoi la chatte a tout d'un coup des chatons.

Plus tard chez l'homme.
Souligner l'importance du coeur et de l'amour, être disponible pour les questions.

Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptySam 01 Sep 2018, 19:59

cailloubleu* a écrit:
Aquilas** a écrit:


Oui et il n'y en a aucune qui ne soit mieux que l'autre parce que tout dépend de l'enfant, sa réaction, car s'il est réservé et même si maman prend un papier un crayon et va schématiser l'acte  procréatif en mettant un ton scolaire, l'enfant peut en sortir traumatisé, parce que la maman est pour l'enfant un hymne à la pureté, non pas que l'amour rend impur, mais l'enfant idéalise, et puisque les sexes sont souvent apparentés au tabou et à une partie du corps honteuse, l'enfant peut très mal réagir, ou très bien réagir selon son état d'esprit.


Je pense que le mieux est de nous prendre chacun comme exemple pour décrire nos réactions.


Moi à 15 ans je n'ai pas été choquée de le savoir, mais vraiment j'aurais détesté que ma mère m'en parle parce que justement j'idéalisais ce qu'elle est, et je refusais d'imaginer qu'elle ait pu avoir un rapport sexuel, quant à mon père, ouhallalala pas question de parler de sexualité j'aurais été capable de fuir si un mot de sa part pouvait s'échapper.


Hors de question pour moi que mes parents me parlent de quoi que ce soit qui touche de près ou de loin au sexe. Donc je fais partie des pré ados qui auraient eu je pense un traumatisme.


De toutes les façons j'ai bien peur que les parents arrivent toujours en dernier, il y aura toujours un petit camarade qui s'en chargera en premier avec des mots, des gestes, des ricanements et des grossièretés. C'est pourquoi les parents devraient en parler, sans papier et crayon et sans foncer sur le sexe, mais comme disent les Anglais en commençant avec les "birds and bees".
Les papillons, les libellules et pourquoi la chatte a tout d'un coup des chatons.

Plus tard chez l'homme.
Souligner l'importance du coeur et de l'amour, être disponible pour les questions.


En Parler que si l'enfant en parle et pause des questions.

Comment sort le bébéé qui est dans le ventre de maman ?
Comment il est entrer ?


Par contre informer le jour venu que davoir une relation sexuelle cela donne peut-être une enfants qu'il faut assumer
Au pire des cas une maladie vénérienne ou le sida.


A six ans c'est trop tot.
A 14 ans c'est trop tard.

Les jeunes apprennent vite entre eux , encore faut-il qu'ils apprennent bien.

Et si un enfant parait on ne fout pas dehors la mère et la traitant de saloppe ou de putain.et on dit au mec qui a mis enceinte s'assumer avec l'aide des parents.
Et si pour l'interet de l'enfants il est souhaitable qu'il n'y ai pas mariage on aide la fille qui a eu le gosse et qui l'a porté seul durant 9 mois.


(L'avortement n'est pas un moyen de contraception)

La mére eduque ses filles !
Le pére eduque ses Fils et ne dit pas à ses fils de dépuceler toute les filles qu'il rencontre pour s'entrainer.




Revenir en haut Aller en bas
marcel1990

marcel1990


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyLun 03 Sep 2018, 22:53

video de Christophe Cros Houplon


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyMar 04 Sep 2018, 06:40

marcel1990 a écrit:
video de Christophe Cros Houplon


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Monologue un peut long !....?....
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyMar 04 Sep 2018, 09:28

ChrisLam a écrit:

La mére eduque ses filles !
Le pére eduque ses Fils et ne dit pas à ses fils de dépuceler toute les filles qu'il rencontre pour s'entrainer.




et on peut dire aux filles de dépuceler tous les garcons qu'elles rencontrent pour s'entrainer?


(j'ai visualisé des bouteilles qu'on décapsule... )
Revenir en haut Aller en bas
loli83

loli83


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyMar 04 Sep 2018, 09:55

pourquoi réserver l'éducation sexuelle aux parents suivant le genre ? (mère fille et père garçon)

d'ailleurs pour les familles monoparentales il n'y a pas le choix , l'important c'est de faire cette éducation au bon moment en effet et avoir eu de tous temps une bonne communication avec ses enfants , leur répondre quand ils vont poser des questions (ne pas anticiper ) et leur répondre plus ou moins simplement en fonction de leur âge
essayer le plus possible de leur éviter de voir des films porno sur internet
Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

Michael 1


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyDim 16 Sep 2018, 18:29

Education sexuelle, Algérie, Jurassic Park - PAS l’Info

PAS l’Info décrypte l'actualité ! Saison 9 Émission N°01 (16/09/18) (VIDEO)

National : Vrais et faux fakes news sur l’éducation sexuelle à l’école !
International : Rétrospective de la question palestinienne.
Brèves : Loi Schiappa et ses implications ! ; L'équipe de De Rugy : ministre de l'Ecologie ! ; Une base US aux frontières algériennes ; Le Pentagone investit 2 milliards de dollars dans l’intelligence artificielle ; Bientôt un Jurassic Park russe !

Vidéo modérée par OV. Les vidéos sont limitées à 15 minutes dans cette section.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyLun 17 Sep 2018, 09:53

Michael 1 a écrit:
Education sexuelle, Algérie, Jurassic Park - PAS l’Info

PAS l’Info décrypte l'actualité ! Saison 9 Émission N°01 (16/09/18) (VIDEO)

National : Vrais et faux fakes news sur l’éducation sexuelle à l’école !
International : Rétrospective de la question palestinienne.
Brèves : Loi Schiappa et ses implications ! ; L'équipe de De Rugy : ministre de l'Ecologie ! ; Une base US aux frontières algériennes ; Le Pentagone investit 2 milliards de dollars dans l’intelligence artificielle ; Bientôt un Jurassic Park russe !

Vidéo modérée par OV. Les vidéos sont limitées à 15 minutes dans cette section.


De plus cette vidéo traite de thèmes tout à fait hors du sujet (sauf le premier) !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyLun 17 Sep 2018, 12:37

La petite voix a écrit:
Aquilas** a écrit:
Il y a trois alternatives.

Ou les parents apprennent la sexualité à leurs enfants mais dans ce cas là ils s'exposent à leur regard qui va aussitôt les juger eux les parents, car un enfant à qui l'ont dit ton papa met son zizi dans la fifounette de maman va tout de suite créer l'image en pensée et va être ou gené de savoir qu'il sait que papa et maman font ça ou alors il va se dire qu'il ne faut pas qu'il réagisse de peur que papa et maman voient son air interloqué etc etc ….

Non ce n'est pas la meilleure méthode, pour ma part, je n'aurais pas pu entendre mon père et ma mère me le dire, je me serais cachée dans un trou de souris.


Ou la question fait le tour des enfants eux mêmes et c'est à celui qui sait qui va informer les autres. Pour ma part c'est comme ça que je l'ai su mais à vrai dire assez tard, j'avais 15 ans et jusqu'à cet age je croyais qu'on faisait les bébés avec des bisous.

Non la méthode n'est pas au point non plus parce que pour les enfants assez réservés avec peu d'amis, c'est à 20 ans bientôt qui'ls le seront et ils se diront "que de temps perdu"....


Ou l'école fait son affaire d'apprendre aux petits on va dire aux alentours de 10 ans c'est bien juste avant les règles pour les filles car certaines les ont assez tôt mais l'école reste dans l'explication sur le plan scientifique et même l'intègre dans les cours de sciences et vie de la terre pour ainsi dire parler de la reproduction chez les adultes humains, avec une condescendante dans le ton, juste pour apprendre le mode opératoire, sans tergiverser sur la question pour signifier plus que ce qu'ils doivent savoir sur le plan pratique.

lol!
J'en reviens pas comme tu as de l'imagination!
Je ne crois pas que les parents expliquent à leur enfant comment ils ont fait l'amour! Enfin! Mes parents l'ont pas expliqué comme ça en se mettant en scène. C'est sûre que dit comme ça c'est choquant, parce que personne ne veut imaginer la sexualité de ses propres parents, ce qui est normal.

15ans!? Mais tu vivais dans un cloître?
Oui on comprend les choses enfant autour de 10ans de façon superficielle, pour ma part même après le cours en CM2 je crois, ce n'était pas concret.
Je l'ai compris en ouvrant l'encyclopédie, et voyant un shéma. Et franchement j'étais ciderée, j'ai mis plusieurs jour à m'en remettre, ça tournais dans ma tête. Une fois que j'ai eu compris ça, je n'ai pas cherché plus loin, je me sentais très mal à l'aise à ce propos, alors je suis restée dans ma bulle, j'ai juste dis à mère que je trouvais ça dégoûtant LOL

Après j'ai eu mes règles alors j'étais plus préoccupée par ce changement que la sexualité. Quand j'entendais certain parler de sexe, je n'écoutais plus, je fuyais, surtout que la plupart du temps c'était des gars qui racontaient des insanités et rigolaient.
Je me souviens d'un moment malaisant en cours d'histoire, ou le gars à côté de moi racontait ses insanités, la main dans son slip en train de s'asticoter ou que sais-je.
Je me souviens, je me suis éloignée de lui, et j'ai dis "maintenant ça suffit, tu la ferme, fout-moi la paix". La prof s'est retournée, elle a compris ce qu'il se passait, elle l'a viré de cours, il a été envoyé chez le CPE, puis elle l'a changé de place pour les autres cours. En plus l'histoire était ma matière préféré et lui me gâchait la vie.
Et bien ce gars avec son l'acolyte, ont finit par passer à l'acte avec une fille de ma classe qui s'amusait à leur faire des signes et repondait à leurs insanités. Elle prenait ça pour un jeu, sauf que eux était vraiment obsédés, ils l'ont agressé. Ça a fait le tour du collège et j'étais vraiment dégoûtée que ces gars ait finit par agresser cette camarade. Ça faisait longtemps que je l'avais mît en garde, que l'on disait aux profs qu'ils embêtaient les filles. Bref ils ont été viré du collège.  
Donc voilà moi mon adolescence et ma découverte en terme de relations garçons/filles à démarré sur les chapeaux de roues.
En dehors de ça même j'étais sujette aux moqueries de toute façon. C'est ça qui m'a dégoûté de l'école, enfin du collège. Au lycée ça a été la libération.


Nul doute que l'éducation sexuelle se fait par des expériences inattendues et quelquefois traumatisantes et votre témoignage est précieux pour ce qu'il contient d'enseignement, ce qui paraît simple et naturel pour une(e) adulte est une découverte pour un(e) enfant et ça peut être traumatisant au delà de ce qu'on peut imaginer. J'ai eu mes premières règles à 9 ans quand j'étais en cm2 et personne ne m'avait expliqué de quoi il s'agissait, je dormais et ça m'a réveillé, j'étais paniquée et je suis allé dans la salle de bain pour me laver et quand je croyais avoir fini c'était encore sale, je me suis servi du coton pour cacher ça à mes parents, j'avais trop honte, même aujourd'hui ce souvenir me met mal à l'aise, je n'osais en parler à personne, pas même à mes copines, j'ai eu plusieurs fois mes règles avant que ma mère finisse par le découvrir, je pleurais et j'étais morte de honte surtout qu'elle ne m'a rien dit jusqu'à ce qu'on ai vu une gynécologue, c'est elle qui m'a rassuré et qui m'a expliqué que c'était naturel bien que soit précoce dans mon cas, je me rends compte qu'elle a tenu le rôle que ma mère aurait dû avoir, j'ignorais l'existence des serviettes hygiéniques et je ne comprenais pas ce que ma mère jetait dans les toilettes qui dégorgeait de sang, je n'ai jamais fait le rapprochement. Mais moi je tirais la chasse après l'avoir jeté jusqu'à ce que je prenne l'habitude de les jeter à la poubelle et non dans les toilettes.

L'éducation sexuelle il faut y passer mais je ne sais pas à quel âge, dans mon cas certaines notions auraient été les bienvenues et j'ai demandé à mes parents par la suite comment on faisait les bébés et j'ai demandé plusieurs fois avant qu'ils esquissent un semblant d'explication, je n'étais pas plus avancée, le résultat est que j'étais mal à l'aise avec ça, même maintenant je suis gênée d'en parler alors je pense que l'école doit donner un minimum de renseignements aux enfants de manière neutre mais compréhensible, le collège m'a aidé pour comprendre ce qu'il m'était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyLun 17 Sep 2018, 13:57

camille a écrit:
La petite voix a écrit:
Aquilas** a écrit:
Il y a trois alternatives.

Ou les parents apprennent la sexualité à leurs enfants mais dans ce cas là ils s'exposent à leur regard qui va aussitôt les juger eux les parents, car un enfant à qui l'ont dit ton papa met son zizi dans la fifounette de maman va tout de suite créer l'image en pensée et va être ou gené de savoir qu'il sait que papa et maman font ça ou alors il va se dire qu'il ne faut pas qu'il réagisse de peur que papa et maman voient son air interloqué etc etc ….

Non ce n'est pas la meilleure méthode, pour ma part, je n'aurais pas pu entendre mon père et ma mère me le dire, je me serais cachée dans un trou de souris.


Ou la question fait le tour des enfants eux mêmes et c'est à celui qui sait qui va informer les autres. Pour ma part c'est comme ça que je l'ai su mais à vrai dire assez tard, j'avais 15 ans et jusqu'à cet age je croyais qu'on faisait les bébés avec des bisous.

Non la méthode n'est pas au point non plus parce que pour les enfants assez réservés avec peu d'amis, c'est à 20 ans bientôt qui'ls le seront et ils se diront "que de temps perdu"....


Ou l'école fait son affaire d'apprendre aux petits on va dire aux alentours de 10 ans c'est bien juste avant les règles pour les filles car certaines les ont assez tôt mais l'école reste dans l'explication sur le plan scientifique et même l'intègre dans les cours de sciences et vie de la terre pour ainsi dire parler de la reproduction chez les adultes humains, avec une condescendante dans le ton, juste pour apprendre le mode opératoire, sans tergiverser sur la question pour signifier plus que ce qu'ils doivent savoir sur le plan pratique.

lol!
J'en reviens pas comme tu as de l'imagination!
Je ne crois pas que les parents expliquent à leur enfant comment ils ont fait l'amour! Enfin! Mes parents l'ont pas expliqué comme ça en se mettant en scène. C'est sûre que dit comme ça c'est choquant, parce que personne ne veut imaginer la sexualité de ses propres parents, ce qui est normal.

15ans!? Mais tu vivais dans un cloître?
Oui on comprend les choses enfant autour de 10ans de façon superficielle, pour ma part même après le cours en CM2 je crois, ce n'était pas concret.
Je l'ai compris en ouvrant l'encyclopédie, et voyant un shéma. Et franchement j'étais ciderée, j'ai mis plusieurs jour à m'en remettre, ça tournais dans ma tête. Une fois que j'ai eu compris ça, je n'ai pas cherché plus loin, je me sentais très mal à l'aise à ce propos, alors je suis restée dans ma bulle, j'ai juste dis à mère que je trouvais ça dégoûtant LOL

Après j'ai eu mes règles alors j'étais plus préoccupée par ce changement que la sexualité. Quand j'entendais certain parler de sexe, je n'écoutais plus, je fuyais, surtout que la plupart du temps c'était des gars qui racontaient des insanités et rigolaient.
Je me souviens d'un moment malaisant en cours d'histoire, ou le gars à côté de moi racontait ses insanités, la main dans son slip en train de s'asticoter ou que sais-je.
Je me souviens, je me suis éloignée de lui, et j'ai dis "maintenant ça suffit, tu la ferme, fout-moi la paix". La prof s'est retournée, elle a compris ce qu'il se passait, elle l'a viré de cours, il a été envoyé chez le CPE, puis elle l'a changé de place pour les autres cours. En plus l'histoire était ma matière préféré et lui me gâchait la vie.
Et bien ce gars avec son l'acolyte, ont finit par passer à l'acte avec une fille de ma classe qui s'amusait à leur faire des signes et repondait à leurs insanités. Elle prenait ça pour un jeu, sauf que eux était vraiment obsédés, ils l'ont agressé. Ça a fait le tour du collège et j'étais vraiment dégoûtée que ces gars ait finit par agresser cette camarade. Ça faisait longtemps que je l'avais mît en garde, que l'on disait aux profs qu'ils embêtaient les filles. Bref ils ont été viré du collège.  
Donc voilà moi mon adolescence et ma découverte en terme de relations garçons/filles à démarré sur les chapeaux de roues.
En dehors de ça même j'étais sujette aux moqueries de toute façon. C'est ça qui m'a dégoûté de l'école, enfin du collège. Au lycée ça a été la libération.


Nul doute que l'éducation sexuelle se fait par des expériences inattendues et quelquefois traumatisantes et votre témoignage est précieux pour ce qu'il contient d'enseignement, ce qui paraît simple et naturel pour une(e) adulte est une découverte pour un(e) enfant et ça peut être traumatisant au delà de ce qu'on peut imaginer. J'ai eu mes premières règles à 9 ans quand j'étais en cm2 et personne ne m'avait expliqué de quoi il s'agissait, je dormais et ça m'a réveillé, j'étais paniquée et je suis allé dans la salle de bain pour me laver et quand je croyais avoir fini c'était encore sale, je me suis servi du coton pour cacher ça à mes parents, j'avais trop honte, même aujourd'hui ce souvenir me met mal à l'aise, je n'osais en parler à personne, pas même à mes copines, j'ai eu plusieurs fois mes règles avant que ma mère finisse par le découvrir, je pleurais et j'étais morte de honte surtout qu'elle ne m'a rien dit jusqu'à ce qu'on ai vu une gynécologue, c'est elle qui m'a rassuré et qui m'a expliqué que c'était naturel bien que soit précoce dans mon cas, je me rends compte qu'elle a tenu le rôle que ma mère aurait dû avoir, j'ignorais l'existence des serviettes hygiéniques et je ne comprenais pas ce que ma mère jetait dans les toilettes qui dégorgeait de sang, je n'ai jamais fait le rapprochement. Mais moi je tirais la chasse après l'avoir jeté jusqu'à ce que je prenne l'habitude de les jeter à la poubelle et non dans les toilettes.

L'éducation sexuelle il faut y passer mais je ne sais pas à quel âge, dans mon cas certaines notions auraient été les bienvenues et j'ai demandé à mes parents par la suite comment on faisait les bébés et j'ai demandé plusieurs fois avant qu'ils esquissent un semblant d'explication, je n'étais pas plus avancée, le résultat est que j'étais mal à l'aise avec ça, même maintenant je suis gênée d'en parler alors je pense que l'école doit donner un minimum de renseignements aux enfants de manière neutre mais compréhensible, le collège m'a aidé pour comprendre ce qu'il m'était arrivé.



Vos deux histoires me font penser à une chose : la mixité dans les collèges est-elle une bonne chose ?
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyLun 17 Sep 2018, 16:20

mario-franc_lazur a écrit:


Vos deux histoires me font penser à une chose : la mixité dans les collèges est-elle une bonne chose ?

Cela me semble indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyLun 17 Sep 2018, 17:56

OlivierV a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Vos deux histoires me font penser à une chose : la mixité dans les collèges est-elle une bonne chose ?

Cela me semble indispensable.



Je veux bien te croire, mais pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyLun 17 Sep 2018, 18:06

mario-franc_lazur a écrit:
OlivierV a écrit:


Cela me semble indispensable.



Je veux bien te croire, mais pourquoi ?

Mais parce que dans notre vie de tous les jours hommes et femmes se côtoient. Personnellement, j'ai fait mes années de collège sans mixité et je me rappelle fort bien le machisme que certains profs nous enseignaient.

Je pense que la mixité a beaucoup joué sur la "libération" de la femme.
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyLun 17 Sep 2018, 18:56

OlivierV a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Je veux bien te croire, mais pourquoi ?

Mais parce que dans notre vie de tous les jours hommes et femmes se côtoient. Personnellement, j'ai fait mes années de collège sans mixité et je me rappelle fort bien le machisme que certains profs nous enseignaient.

Je pense que la mixité a beaucoup joué sur la "libération" de la femme.

Considérée comme un outil d'égalité, la mixité des sexes n'a pas suffi à combattre les stéréotypes. Certaines filières sont encore, dans les faits, peu ouvertes aux garçons ou aux filles et la discrimination à l'emploi est réelle.

Ceci me ramène à de lointains souvenirs. Notre école était en "théorie" mixte par obligation parce qu'il y avait peu d'élèves; une classe pour les filles et une pour les garçons. Il n'y avait pas d'école dans notre bourgade, alors on était obligé de parcourir en calèche les 20 Km jusqu'au plus proche village. Je ne vous raconte pas l'hiver, l'école était souvent fermée...
Toute une époque !
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyLun 17 Sep 2018, 19:04

marie-chantal a écrit:
[...] Il n'y avait pas d'école dans notre bourgade, alors on était obligé de parcourir en calèche les 20 Km jusqu'au plus proche village. Je ne vous raconte pas l'hiver, l'école était souvent fermée...
Toute une époque !

En calèche ? scratch

Tu n'as pourtant que 52 ans chère Marie-Chantal.... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyLun 17 Sep 2018, 19:25

Cyril 84 a écrit:
marie-chantal a écrit:
[...] Il n'y avait pas d'école dans notre bourgade, alors on était obligé de parcourir en calèche les 20 Km jusqu'au plus proche village. Je ne vous raconte pas l'hiver, l'école était souvent fermée...
Toute une époque !

En calèche ? scratch

Tu n'as pourtant que 52 ans chère Marie-Chantal.... Suspect

Tu ne te souviens pas de l'état des routes il y a 50 ans ?
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyLun 17 Sep 2018, 19:26

Cyril 84 a écrit:
marie-chantal a écrit:
[...] Il n'y avait pas d'école dans notre bourgade, alors on était obligé de parcourir en calèche les 20 Km jusqu'au plus proche village. Je ne vous raconte pas l'hiver, l'école était souvent fermée...
Toute une époque !

En calèche ? scratch

Tu n'as pourtant que 52 ans chère Marie-Chantal.... Suspect

çà te surprend ?
Je suis d'une famille paysanne qui habitait une petite ferme et un champ en pleine campagne dans une bourgade d'une vingtaine de maisons, en Basse-Normandie.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyLun 17 Sep 2018, 19:36

marie-chantal a écrit:
Je suis d'une famille paysanne qui habitait une petite ferme et un champ en pleine campagne dans une bourgade d'une vingtaine de maisons, en Basse-Normandie.

J'étais en Basse-Normandie encore mercredi et jeudi dernier... magnifique région (et je pèse mes mots)


La vue que j'avais lorsque j'ai accompli "salât l'asr" mercredi dernier (il-y-a 5 jours), la qibla est derrière l'île de Jersey (Angleterre) au loin :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Puis en tournant la tête vers la droite :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Enfin le couché de soleil :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyLun 17 Sep 2018, 19:50

Cyril 84 a écrit:
marie-chantal a écrit:
Je suis d'une famille paysanne qui habitait une petite ferme et un champ en pleine campagne dans une bourgade d'une vingtaine de maisons, en Basse-Normandie.

J'étais en Basse-Normandie encore mercredi et jeudi dernier... magnifique région (et je pèse mes mots)

Merci Cyril pour les compliments.

C'est une région encore agricole, mais beaucoup l'ont désertée à l'avènement des grands groupes agro-alimentaires avec une mécanisation à outrance qui dépasse les moyens modestes des habitants.
Les produits de terroir ont presque disparu ! Mad
On se retrouve avec du lait, du fromage, du miel, etc., qui n'ont plus de saveur et de goût ! Mad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyMar 18 Sep 2018, 13:09

mario-franc_lazur a écrit:
camille a écrit:


le doit donner un minimum de renseignements aux enfants de manière neutre mais compréhensible, le collège m'a aidé pour comprendre ce qu'il m'était arrivé.



Vos deux histoires me font penser à une chose : la mixité dans les collèges est-elle une bonne chose ?


Non ! Absolument pas ! Ma mère me raconte encore qu'elle pouvait mettre une jupe ou une robe dans son collège des années 70 quand il n'y avait pas de mixité garçons/filles, il y avait plus de respect que maintenant à ce qu'elle dit et je suis prête à la croire quand elle me montre ses photos de classe où les filles portaient presque toutes une jupe ou une robe, les pantalons était peu fréquents.

Quand j'étais au collège début des années 2000 la règle est de porter un pantalon ou un survet pour éviter les gestes déplacés (passer une carte bleue entre les jambes par exemple) et plein d'autres agressions du genre et de rester entre filles comme la triste histoire de "la petite voix" le montre.

Et puis l'ambiance au travail n'est pas la même quand les filles sont entre elles et qu'il n'y a pas des garçons qui cherchent à faire glousser les crétines, je ne les met pas tous dans le même panier et la plupart sont sérieux mais ils subissent l'ambiance détestable que les plus crétins animent, le collège m'a définitivement marqué de ce genre d'ambiance irrespectueuse, quand je pense qu'on est l'avenir. Il n'y a pas assez d'autorité de la part des enseignants pour faire respecter la discipline nécessaire pour travailler, on est trop jeune au collège pour savoir ce que c'est que l'autodiscipline et le respect d'autrui, c'est trop tôt pour le demander à des ados, j'ai découvert l'autodiscipline quand j'ai fait des formations pour adulte pour métreur (euse) et là on peut être mixte sans problème à condition de mettre une distance dès le début, c'est pourquoi j'ai commencé à vouvoyer systématiquement tout le monde à partir de ce moment et surtout pas de bises avec les hommes, je ne vois pas pourquoi on devrait l'accepter parce qu'on est une femme, lol, que les hommes se fassent la bise alors, la poignée de mains suffit.

Je ne suis même pas sûre que ça soit souhaitable au lycée mais c'est peut-être que les dégâts du collège sont passés par là, c'est peut-être pour ça. Mais la mixité au collège, non, non et non !

Revenir en haut Aller en bas
gastounet

gastounet


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyMar 18 Sep 2018, 18:54

Jadis...La fille d'un ami très proche, 8 ans environ, tape "poupée barbie" sur l'ordinateur du papa...Au lieu de la poupée barbie, elle découvre des poupées  tout en souplesse et
"tortillement"! Avec Google, les gosses découvrent la sexualité dans toutes ses dimensions. Est-ce grave, docteur? Les gosses sont-ils traumatisés? Est-ce pire que nous les vieux qui avons dû subir tant d'interdictions et de tabous? Toucher son zizi? Mais c'était l'enfer assuré! Complètement dingue! Et chez les filles, perdre son sceau de garantie! J'avais dix ans; ma petite copine Jeannette et moi, dans le grenier, sur le foin, nous nous donnions un cours pratique de sexualité appliquée...Ma mère monte l'échelle et nous découvre! C'était pire que si elle avait vu le diable  avec sa fourche...
La masturbation est devenue un moyen courant de développer une sexualité heureuse et ouverte; et c'est très bien! Combien de temps faudra-t-il pour se débarrasser des vieilles lunes?
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
Allbatar


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyMar 18 Sep 2018, 19:23

camille a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:




Vos deux histoires me font penser à une chose : la mixité dans les collèges est-elle une bonne chose ?


Non ! Absolument pas ! Ma mère me raconte encore qu'elle pouvait mettre une jupe ou une robe dans son collège des années 70 quand il n'y avait pas de mixité garçons/filles, il y avait plus de respect que maintenant à ce qu'elle dit et je suis prête à la croire quand elle me montre ses photos de classe où les filles portaient presque toutes une jupe ou une robe, les pantalons était peu fréquents.

Quand j'étais au collège début des années 2000 la règle est de porter un pantalon ou un survet pour éviter les gestes déplacés (passer une carte bleue entre les jambes par exemple) et plein d'autres agressions du genre et de rester entre filles comme la triste histoire de "la petite voix" le montre.

Et puis l'ambiance au travail n'est pas la même quand les filles sont entre elles et qu'il n'y a pas des garçons qui cherchent à faire glousser les crétines, je ne les met pas tous dans le même panier et la plupart sont sérieux mais ils subissent l'ambiance détestable que les plus crétins animent, le collège m'a définitivement marqué de ce genre d'ambiance irrespectueuse, quand je pense qu'on est l'avenir. Il n'y a pas assez d'autorité de la part des enseignants pour faire respecter la discipline nécessaire pour travailler, on est trop jeune au collège pour savoir ce que c'est que l'autodiscipline et le respect d'autrui, c'est trop tôt pour le demander à des ados, j'ai découvert l'autodiscipline quand j'ai fait des formations pour adulte pour métreur (euse) et là on peut être mixte sans problème à condition de mettre une distance dès le début, c'est pourquoi j'ai commencé à vouvoyer systématiquement tout le monde à partir de ce moment et surtout pas de bises avec les hommes, je ne vois pas pourquoi on devrait l'accepter parce qu'on est une femme, lol, que les hommes se fassent la bise alors, la poignée de mains suffit.

Je ne suis même pas sûre que ça soit souhaitable au lycée mais c'est peut-être que les dégâts du collège sont passés par là, c'est peut-être pour ça. Mais la mixité au collège, non, non et non !


Pour le coup je ne pense pas que le problème viennent de la mixité mais bien de l'éducation de ces derniers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyMar 18 Sep 2018, 20:36

Allbatar a écrit:
camille a écrit:



Non ! Absolument pas ! Ma mère me raconte encore qu'elle pouvait mettre une jupe ou une robe dans son collège des années 70 quand il n'y avait pas de mixité garçons/filles, il y avait plus de respect que maintenant à ce qu'elle dit et je suis prête à la croire quand elle me montre ses photos de classe où les filles portaient presque toutes une jupe ou une robe, les pantalons était peu fréquents.

Quand j'étais au collège début des années 2000 la règle est de porter un pantalon ou un survet pour éviter les gestes déplacés (passer une carte bleue entre les jambes par exemple) et plein d'autres agressions du genre et de rester entre filles comme la triste histoire de "la petite voix" le montre.

Et puis l'ambiance au travail n'est pas la même quand les filles sont entre elles et qu'il n'y a pas des garçons qui cherchent à faire glousser les crétines, je ne les met pas tous dans le même panier et la plupart sont sérieux mais ils subissent l'ambiance détestable que les plus crétins animent, le collège m'a définitivement marqué de ce genre d'ambiance irrespectueuse, quand je pense qu'on est l'avenir. Il n'y a pas assez d'autorité de la part des enseignants pour faire respecter la discipline nécessaire pour travailler, on est trop jeune au collège pour savoir ce que c'est que l'autodiscipline et le respect d'autrui, c'est trop tôt pour le demander à des ados, j'ai découvert l'autodiscipline quand j'ai fait des formations pour adulte pour métreur (euse) et là on peut être mixte sans problème à condition de mettre une distance dès le début, c'est pourquoi j'ai commencé à vouvoyer systématiquement tout le monde à partir de ce moment et surtout pas de bises avec les hommes, je ne vois pas pourquoi on devrait l'accepter parce qu'on est une femme, lol, que les hommes se fassent la bise alors, la poignée de mains suffit.

Je ne suis même pas sûre que ça soit souhaitable au lycée mais c'est peut-être que les dégâts du collège sont passés par là, c'est peut-être pour ça. Mais la mixité au collège, non, non et non !


Pour le coup je ne pense pas que le problème viennent de la mixité mais bien de l'éducation de ces derniers.


Alors en attendant le merveilleux jour qui verra les garçons correctement éduqués (et les filles) commençons par les séparer au collège pour protéger celles qui sont les premières victimes du machisme adolescent, ça évitera bien des traumatismes futurs, ça aidera à rendre l'autorité aux enseignants et, pourquoi pas, ça remontera le niveau scolaire.

Mais je trouve étrange qu'un musulman ne semble pas désapprouver le mélange des sexes dans un milieu aussi fermé que le collège avec des ados en pleine effervescence hormonale, n'est-ce pas encourager des relations trop intimes ?
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
Allbatar


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyMar 18 Sep 2018, 20:50

camille a écrit:



Alors en attendant le merveilleux jour qui verra les garçons correctement éduqués (et les filles) commençons par les séparer au collège pour protéger celles qui sont les premières victimes du machisme adolescent, ça évitera bien des traumatismes futurs, ça aidera à rendre l'autorité aux enseignants et, pourquoi pas, ça remontera le niveau scolaire.

Mais je trouve étrange qu'un musulman ne semble pas désapprouver le mélange des sexes dans un milieu aussi fermé que le collège avec des ados en pleine effervescence hormonale, n'est-ce pas encourager des relations trop intimes ?

Disons qu'en tant que fils de prof ( ma mère en l’occurrence ), cancre de surcroît j'ai une vision différentes des choses.

Je suis de ceux qui voudrais refaire entièrement le système éducatif.

Que l'empathie ainsi que le respect d'autrui soit appris avant d'apprendre le A B C D.. Et poursuivie même dans les grandes sections.

Je suis pour une méthodologie pédagogique et non dans le rendement prioritaire.

Non il n'y a rien de choquant être musulman n'est pas une pensé figé.

Le cadre si il y avais cadre, il ne se passerais pas ce genre de chose et les conséquences qu'elle peuvent avoir.

Le sujet peut être développer entre nous mais l'état ne sera jamais d'accord de faire un renouveau et encore moins d'investir de l'argent.

Signé un musulman qui a une maman, une sœur, une femme et une fille et des amies femmes musulmane et non musulmane.

J'ai bien conscince du monde dans lequel on vie, ce n'est pas pour rien que j'ai commencer a entrainer ma fille de 2 ans.


[url=https://servimg.com/view/11865605/509][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La mixité dans le système éducatif français:
 
Revenir en haut Aller en bas
loli83

loli83


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyMer 19 Sep 2018, 10:27

je suis tout à fait de l'avis de Allbatar , je suis pour la mixité à 100 %

mais bien sûr il faut le respect au départ , et comme de nos jours il n'y en a plus beaucoup , oui il faudrait commencer par l'enseigner et le faire respecter avant tout autre enseignement

et former les enseignants dans ce sens également

je fais quelques remarques au sujet des messages précédents :

le port de la jupe ou de la robe n'a rien à voir avec la mixité ou non , c'est une question de mode , (encore une ! grrr) , je peux en attester car j'ai vécu depuis la 6ème avec la mixité et c'était le contraire , les pantalons étaient interdits au début

la mixité a commencé assez tôt vers 1955 , mais ce n'était pas étendu à tout le territoire , ça a très bien marché et donc ensuite c'est devenu général

si ça marche moins bien , ce n'est pas le principe qui est mauvais , mais c'est à cause de la dégradation de la société
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyMer 19 Sep 2018, 12:55

lola83 a écrit:


si ça marche moins bien , ce n'est pas le principe qui est mauvais , mais c'est à cause de la dégradation de la société


En attendant que la société s'améliore je préconise de revenir à la séparation des sexes au collège bien que j'y vois deux obstacles majeurs.

Le premier est économique car la mixité permet de faire des classes en fonction du nombre d'élèves et non du genre.

Le deuxième est contenu dans le premier, les partisans de la théorie du genre qui veulent dissoudre la différence entre les sexes ainsi que les fonctions et les valeurs attribuées à chacun d’eux monteront aux créneaux pour combattre un tel retour aux anciennes valeurs fondamentales de la société, car enfin les hommes et les femmes étaient séparés autrefois dans les églises suite à une ancienne tradition reprise par l’ancien Code de Droit canonique de 1917.

« Il est souhaitable que, suivant une ancienne coutume de l’Eglise, les femmes soient séparées des hommes dans l’église » (cf. Can. 1262 § 1).

Cette norme ne se retrouve plus dans le Code de Droit canonique de 1983 qui l'a abrogée.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyMer 19 Sep 2018, 14:09

camille a écrit:
lola83 a écrit:


si ça marche moins bien , ce n'est pas le principe qui est mauvais , mais c'est à cause de la dégradation de la société


En attendant que la société s'améliore je préconise de revenir à la séparation des sexes au collège bien que j'y vois deux obstacles majeurs.

Le premier est économique car la mixité permet de faire des classes en fonction du nombre d'élèves et non du genre.

Le deuxième est contenu dans le premier, les partisans de la théorie du genre qui veulent dissoudre la différence entre les sexes ainsi que les fonctions et les valeurs attribuées à chacun d’eux monteront aux créneaux pour combattre un tel retour aux anciennes valeurs fondamentales de la société, car enfin les hommes et les femmes étaient séparés autrefois dans les églises suite à une ancienne tradition reprise par l’ancien Code de Droit canonique de 1917.

« Il est souhaitable que, suivant une ancienne coutume de l’Eglise, les femmes soient séparées des hommes dans l’église » (cf. Can. 1262 § 1).

Cette norme ne se retrouve plus dans le Code de Droit canonique de 1983 qui l'a abrogée.

La théorie du genre, ça n'existe pas. Il s'agit juste de ponter du doigt ce qui est erroné dans la définition de ce que doivent ou ne doivent pas être des êtres masculins ou féminins. De relever ce qui "traditionnellement" enferme hommes et femmes dans des cases prédéfinies.

Et par rapport à la séparation des hommes et des femmes dans les églises, qui est toujours d'actualité chez les orthodoxes, c'est malheureusement concomitant avec la société patriarcale...
Revenir en haut Aller en bas
gastounet

gastounet


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyMer 19 Sep 2018, 17:24

La mixité à l'Eglise? Jeune, j'ai connu la période où les femmes étaient à gauche et les hommes à droite; normal: à droite les meilleurs... Et les femmes couvertes en signe de soumission... Heureux temps, bien révolu... Maintenant, les femmes à gauche et à droite; les hommes? Mais où sont-ils, les hommes? Je ne vois plus que les cheveux gris des mamies...Et des églises vides! L'Esprit-Saint a de la place pour déployer ses ailes...
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyMer 19 Sep 2018, 19:17

Non non chez les Orthodoxes il n'y a pas de séparation entre hommes et femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 EmptyJeu 20 Sep 2018, 12:02

gastounet a écrit:
La mixité à l'Eglise? Jeune, j'ai connu la période où les femmes étaient à gauche et les hommes à droite; normal: à droite les meilleurs... Et les femmes couvertes en signe de soumission... Heureux temps, bien révolu... Maintenant, les femmes à gauche et à droite; les hommes? Mais où sont-ils, les hommes? Je ne vois plus que les cheveux gris des mamies...Et des églises vides! L'Esprit-Saint a de la place pour déployer ses ailes...

Vous avez raison de dire que c'était un "heureux temps" (que je n'ai pas connu) car l'Eglise(avec une majuscule) qui doit servir de repère prend les siens quelquefois dans la société séculaire et le résultat est la désertion des églises, il y a des moments où il faut être conservateur.











Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants   Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Education sexuelle : quand l'école parle de sexe aux enfants
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Numérique à l'école: Peillon prône "un grand plan", avec de la formation
» Historique de la semaine de 4 jours
» Les Cénacles de priere a Vallet(ou révélation a Marie Pierre).
» "A l'école on prend les enfants de pauvres pour des demeurés"
» à partir de quand parle t-on de "judaisme" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: