Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 La Bible, fiabilité des textes.

Aller en bas 
AuteurMessage
samuel777444

avatar


MessageSujet: La Bible, fiabilité des textes.   Sam 01 Sep 2018, 16:32

01.09.2018

Le Nouveau Testament

Il y a trois sources de références qui permettent de juger de la fiabilité de la transmission des textes du Nouveau Testament : les manuscrits grecs, les premières traductions ou « versions » du Nouveau Testament, et les écrits des « pères de l’Église », c’est-à-dire les grands érudits chrétiens des premiers siècles.


Dernière édition par samuel777444 le Sam 01 Sep 2018, 16:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Sam 01 Sep 2018, 16:32

Les manuscrits grecs :
On a conservé à ce jour près de 5700 manuscrits grecs du Nouveau Testament entier ou en portions, qui ont été recopiés entre le second et le seizième siècle (jusqu’à la généralisation de l’imprimerie). Par comparaison, il n’y a que 650 manuscrits de l’Iliade et de l’Odyssée, les ouvrages dont on possède le plus de copies manuscrites après le Nouveau Testament.

Pourquoi cette abondance de manuscrits ? C’est qu’en effet, plus on a de copies, surtout si elles proviennent de milieux géographiques différents ou d’époques différentes, plus on peut, en les recoupant, avoir une idée du document. Leur concordance ne peut provenir que de leur appartenance à une chaîne généalogique remontant jusqu’aux originaux. S’il arrive que certains passages ne figurent pas dans tous les manuscrits, mais seulement dans la majorité d’entre eux, ils sont signalés entre crochets pour attirer l’attention du lecteur.

On estime que le Nouveau Testament a été écrit entre les années 50-90 apr. J.-C. Or, le fragment de copie le plus ancien retrouvé à ce jour date d’environ 120 apr. J.-C. À celui-là, on peut ajouter environ 50 autres fragments échelonnés jusque vers l’an 325.

Les deux plus  anciens manuscrits grecs  complets du Nouveau Testament sont le Vaticanus, 325 apr. J.-C. et le Sinaïticus, 350 apr. J.-C. Ces manuscrits pourraient sembler tardifs, mais au regard des plus anciennes copies complètes des autres ouvrages d’auteurs antiques, la différence d’ancienneté est considérable : 800 à 1000 ans environ pour moins de 250 ans pour le Nouveau Testament. Quiconque a la compétence qui lui permet de comparer ces deux manuscrits grecs avec les textes grecs de référence actuels, ne peut que constater leur extrême similitude.


Dernière édition par samuel777444 le Sam 01 Sep 2018, 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Sam 01 Sep 2018, 16:33

Les premières traductions du Nouveau testament:
Non seulement les documents grecs du Nouveau Testament additionnent plus de preuves que tout autre document, mais ils ont été aussi traduits très tôt dans plusieurs langues. Ces anciennes traductions, ou versions, effectuées à partir des manuscrits grecs alors en circulation, reflètent en effet les textes à partir desquels elles ont été faites, même s’ils ont été perdus depuis. Or, il n’existe pas de traduction différente des textes de base de ceux que nous connaissons.

Le nombre de manuscrits des traductions disponibles aujourd’hui excède les 19000. Les plus anciennes traductions remontent autour de 200-300 après J.-C. – ce qui est très précoce, car, dans l’antiquité on pratiquait peu les traductions ; elles sont en latin, syriaque, copte, arménien… On voit au travers d’elles le souci que le Nouveau Testament soit répandu auprès des populations dont le grec n’était pas la langue d’origine. Elles ont complété les traductions de l’Ancien Testament qui circulaient déjà, notamment la fameuse traduction grecque des « Septante » réalisée à Alexandrie vers 270 avant J.-C. par soixante-dix érudits juifs.

En plus de cela, même si nous avions perdu tous les manuscrits grecs et les premières traductions, nous aurions encore la possibilité de retrouver le contenu du Nouveau Testament 250 ans après sa date de composition. Comment ? Grâce à la multiplicité des citations figurant dans les écrits des premiers pères de l’Église.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Sam 01 Sep 2018, 16:34

Les écrits des pères de l’Église :
Les empereurs romains ont fait tout leur possible pour détruire la nouvelle foi des chrétiens en les persécutant et en brûlant leurs écrits. Rien n’y a fait, l’enthousiasme des chrétiens et leur attachement aux Écritures étaient tels qu’ils ont bravé tous les dangers et ont produit et diffusé de nombreuses copies et des commentaires qui ont circulé clandestinement, ou publiquement dès que les persécutions cessaient, partout dans l’Empire. Depuis sa rédaction, le Nouveau Testament est devenu le livre le plus cité dans l’histoire du monde. Ainsi, dès l’an 70, seulement quatre décennies après Jésus-Christ, Ignace, évêque d’Antioche et responsable de plusieurs Églises en Syrie, citait déjà abondamment le Nouveau Testament dans ses écrits.

D’une manière générale dans leurs commentaires et lettres, les pères de l’Église ont si fréquemment cité le texte du Nouveau Testament, qu’en réunissant toutes ces citations et en éliminant les doublons, on peut le reconstituer en entier à l’exception de 11 versets. Des chercheurs ont recensé près de 86000 citations bibliques faites par les pères de l’Église, rien qu’entre 150 et 200 ans apr. J.-C. !
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Lun 03 Sep 2018, 19:29

samuel777444 a écrit:
01.09.2018

Le Nouveau Testament

Il y a trois sources de références qui permettent de juger de la fiabilité de la transmission des textes du Nouveau Testament : les manuscrits grecs, les premières traductions ou « versions » du Nouveau Testament, et les écrits des « pères de l’Église », c’est-à-dire les grands érudits chrétiens des premiers siècles.


La Tob écrit p 2281 : tous les ouvrages du Nouveau testament , sans exception ont été écrits en grec et il existe dans cette langue plus de 5000 manuscrits.
toutes les copies du Nouveau testament qui nous sont parvenus ne sont pas identiques . Bien au contraire on peut discerner entre elles des différences qui sont d'importances variables mais dont le nombre , en tout cas , est très considérable.

certaines de ces différences ne concernent que que des détails grammaticaux, le vocabulaire ou l'ordre des mots . mais d'autres fois on constate des divergences qui affectent le sens de passages entiers."


la Bible cher Samuel n'est qu'une pensée humaine dans la plupart des textes. elle ne retient plus l'attention de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Lun 03 Sep 2018, 21:51

Bon croyant a écrit:



la Bible cher Samuel n'est qu'une pensée humaine dans la plupart des textes. elle ne retient plus l'attention  de Dieu.

Idem pour le coran. Une pensée humaine particulièrement agressive contre ceux qui ne pensait pas comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Lun 03 Sep 2018, 23:31

Bon croyant a écrit:
samuel777444 a écrit:
01.09.2018

Le Nouveau Testament

Il y a trois sources de références qui permettent de juger de la fiabilité de la transmission des textes du Nouveau Testament : les manuscrits grecs, les premières traductions ou « versions » du Nouveau Testament, et les écrits des « pères de l’Église », c’est-à-dire les grands érudits chrétiens des premiers siècles.


La Tob écrit p 2281 : tous les ouvrages du Nouveau testament , sans exception ont été écrits en grec et il existe dans cette langue plus de 5000 manuscrits.
toutes les copies du Nouveau testament qui nous sont parvenus ne sont pas identiques . Bien au contraire on peut discerner entre elles des différences qui sont d'importances variables  mais dont le nombre , en tout cas , est très considérable.

certaines de ces différences ne concernent que que des détails grammaticaux, le vocabulaire ou l'ordre des mots . mais d'autres fois on constate des divergences qui affectent le sens de passages entiers."  
Mais ces divergences affectant le sens de passages équivaux a 0.5% et sont facilement détectable grace a l'abondance de manuscrit que nous avons…

Voici un petit exercise pour toi mon cher bon croyant;

Combien de copies manuscrites du Nouveau Testament sont disponibles ?

Plus de 4 000 manuscrits grecs ; 13 000 copies de passages du Nouveau Testament en grec ; 8 000 messages en latin, 1 000 en copte, 32 000 citations des pères de Eglise ; seuls 11 versets ne sont pas cités !

Comparez ceci à d’autres écrits historiques anciens :

"La Guerre des Gaules" de César – seulement 10 manuscrits grecs

"Les Annales" de Tacite – 2

Live – 20

Platon -7

Sophocles – 100

Où ces copies ont-elles été trouvées?
En divers lieux : Égypte, Palestine, Syrie, Turquie, Grèce, Italie ;
Des emplacements si variés rendraient la collusion difficile.

Combien de temps s’est-il écoulé entre l’original et les copies les plus anciennes ?
Nous avons vu dans la leçon précédente que plusieurs fragments de papyrus ont été datés entre 50 et 100.
Nous avons beaucoup de manuscrits grecs presque complets du Nouveau Testament qui ont été copiés entre 300 et 400, par exemple :

Le manuscrit de Sinaiticus, trouvé près du Mont Sinaï ;

Le manuscrit d’Alexandrinus, trouvé près d’Alexandrie en Égypte ;

Le manuscrit de Vaticanus, situé au Vatican à Rome.

Mais comparez ceci aux manuscrits des différentes histoires classiques :

"Histoires de la guerre de Péloponèse" de Thucydide – la copie la plus ancienne est séparée de 1300 ans de l’original ;

"Histoires" de Hérodote – la copie la plus ancienne est séparée de 1350 ans de l’original ;

"La Guerre des Gaules" de César – 950 ans

L’histoire romaine de Livy – 350 ans (et la copie la plus ancienne n’est seulement qu’un fragment) ;

"Histoires" de Tacite – 750 ans ;

"Les Annales" de Tacite – 950 ans (et il y a seulement deux manuscrits).

Quelles différences existe-t-il entre les copies du Nouveau Testament ?

Il est vrai qu’il existe des différences entre les milliers de manuscrits disponibles
Mais la très grande majorité sont mineures (orthographe, différences de phraséologie, etc.; les traductions modernes notent les différences dans les notes de bas de pages) ;

Seul 0.5 % du texte est sujet à caution à comparer à 5 % pour l’Iliade.

Même alors, on peut affirmer : "Il n’y a pas une seule doctrine fondamentale de la foi chrétienne qui s’appuie sur un passage contesté… On ne peut qu’affirmer avec force qu’en substance, le texte de la Bible est absolument certain, spécialement dans le cas du Nouveau Testament."

Conclusion
En ce qui concerne le "test bibliographique" attestant les preuves manuscrites du Nouveau Testament :

Le Nouveau Testament ne fait pas que de le réussir moyennement.. Il fait mieux que n’importe quel autre document historique qui provient de l’antiquité !


"Les preuves concernant les écrits du Nouveau Testament sont même bien meilleures que pour beaucoup d’écrits d’auteurs classiques ; c’est une authenticité que personne ne rêve même de remettre en question. Ainsi, si le Nouveau Testament était un recueil d’écrits séculiers, son authenticité serait acquise au delà de tout soupçon."
F.F. Bruce

"Après avoir tenté de détruire l’historicité et la validité des Écritures, j’en suis arrivé à la conclusion qu’elles étaient historiquement dignes de confiance. Si quelqu’un considère la Bible comme étant document non fiable, alors il doit renoncer à pratiquement toute la littérature de l’antiquité.''
Josh Mac Dowel
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Lun 03 Sep 2018, 23:57

samuel777444 a écrit:

Mais ces divergences affectant le sens de passages équivaux a 0.5% et sont facilement détectable grace a l'abondance de manuscrit que nous avons…


laBible set falsifié surtout l'évangile.

on n'a meme pas 10% des textes évangéliques qui sont authentiques.


Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Mar 04 Sep 2018, 00:05

samuel777444 a écrit:

Comparez ceci à d’autres écrits historiques anciens :

"La Guerre des Gaules" de César – seulement 10 manuscrits grecs

"Les Annales" de Tacite – 2

Live – 20

Platon -7

Sophocles – 100

tu compare la parole qui est censée divine à la parole humaine ?

, un mot seulement, une seule conjonction , une conjonction de coordination , une virgule ou un point sont susceptible d'affecter le sens complet des textes.


les originaux de l'évangile qui devait etre dans la langue araméenne ou hébraique n'existe plus..


quand tu compare la parole divine à Tacite , Suétone ou Homère c'est que tu ne lui accordes aucun crédit et tu n'en fais pas grand cas.


Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Mar 04 Sep 2018, 01:16

Bon croyant a écrit:
on n'a meme pas 10% des textes évangéliques qui sont authentiques.
Seulement dans tes désirs les plus fou..

Bon croyant a écrit:

tu compare la parole qui est censée divine à la parole humaine ?
Je compare la fiabilité des textes bibliques avec la fiabilité d'autres textes antiques et nul ne lui arrive a la cheville(incluant le Coran).

Bon croyant a écrit:

, un mot seulement, une seule conjonction  , une conjonction de coordination , une virgule ou un point sont susceptible d'affecter le sens complet des textes.
Juste après la mort de Mohammed, une chèvre est entré dans la maison d'Aicha et a mangé la page sur laquelle un verset a été inscrit. Ainsi, le verset de la lapidation a été abrogée par une chèvre.
Ibn Magah, Nikah, 36/1944 et Ibn Hanbal, 5 / 131, 132183, 6 / 269.

Bon croyant a écrit:

les originaux de l'évangile qui devait etre dans la langue araméenne ou hébraique n'existe plus..
Peu importe la langue c'est le contenu qui compte, mais deja qu'est ce qui te permet d'affirmer que les originaux était araméen ou hébraïque?

Bon croyant a écrit:

quand tu compare la parole divine à Tacite , Suétone ou Homère c'est que tu ne lui accordes aucun  crédit et tu n'en fais pas grand cas.
Comme a ton habitude tu penses a l'envers; la critique textuelle pour déterminer la fiabilité est la meme pour tout textes(divin ou pas), ma comparaison démontre seulement la supériorité de la fiabilité des textes bibliques.
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Mar 04 Sep 2018, 08:29

samuel777444 a écrit:
s évangéliques qui sont authentiques.
Seulement dans tes désirs les plus fou..

. pas un sel texte qui n'a pas été falsifié. peut etre les deux épitres de Jude et Jacques. tous les philologues reconnaissent le fait et même les forumeurs chrèteins


samuel777444 a écrit:
Je compare la fiabilité des textes bibliques avec la fiabilité d'autres textes antiques et nul ne lui arrive a la cheville(incluant le Coran).

tu délires






samuel777444 a écrit:
Peu importe la langue c'est le contenu qui compte, mais deja qu'est ce qui te permet d'affirmer que les originaux était araméen ou hébraïque?
les spécialistes et les anciens pères


samuel777444 a écrit:
Comme a ton habitude tu penses a l'envers; la critique textuelle pour déterminer la fiabilité est la meme pour tout textes(divin ou pas), ma comparaison démontre seulement la supériorité de la fiabilité des textes bibliques.

pas un seul texte qui n'ait subi l'altération. meme sur les noms des disciples on est divergeant .

tu es protestant . vous croyez pas certains livres que les catholiques les reconnaissent . exemple l'épitre de Jacques , Jude ,


Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Mar 04 Sep 2018, 11:49

Décidément tu es un sacré farceur toi..
Revenir en haut Aller en bas
Ali la pointe




MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Mar 04 Sep 2018, 18:08

samuel777444 a écrit:
Décidément tu es un sacré farceur toi..

Modéré CB pour inscription frauduleuse. Sers-toi de ton compte licite, Bon Croyant.
Revenir en haut Aller en bas
Le Bon croyant




MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Mar 04 Sep 2018, 19:22

samuel777444 a écrit:
Décidément tu es un sacré farceur toi..

Modéré par OV. Membre ré-inscrit frauduleusement.
Revenir en haut Aller en bas
Le Bon croyant




MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Mar 04 Sep 2018, 19:24

Ali la pointe a écrit:
samuel777444 a écrit:
Décidément tu es un sacré farceur toi..

Modéré CB pour inscription frauduleuse. Sers-toi de ton compte licite, Bon Croyant.

Modéré par OV. Membre ré-inscrit frauduleusement.
Revenir en haut Aller en bas
Ikhlass




MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Mer 05 Sep 2018, 23:01

[supprimé par OV, car la Charte dit : "Il est interdit à une personne bannie, de revenir troubler de nouveau la quiétude du forum".]
Revenir en haut Aller en bas
Pasquas




MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   Jeu 06 Sep 2018, 19:02

supprimé par OV, car la Charte dit : "Il est interdit à une personne bannie, de revenir troubler de nouveau la quiétude du forum".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Bible, fiabilité des textes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Bible, fiabilité des textes.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 6ème: textes fondateurs et Bible, "mix" possible?
» Question textes fondateurs?
» Falsification des textes
» BIBLE EN 6E (textes, pubs...)
» Regroupement dans l'espace "Fiabilité de la Bible"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: