Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Une histoire de religion ou de comportement ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Phoutoufoot

avatar


MessageSujet: Une histoire de religion ou de comportement ?    Sam 01 Sep 2018, 18:34

Rappel du premier message :

J'ouvre ce sujet après avoir lu et médité sur ces versets :

Voici donc ce que je dis: marchez par l'Esprit et vous n'accomplirez pas les désirs de votre nature propre. En effet, la nature humaine a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit a des désirs contraires à ceux de la nature humaine. Ils sont opposés entre eux, de sorte que vous ne pouvez pas faire ce que vous voudriez. Cependant, si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes pas sous la loi. Les œuvres de la nature humaine sont évidentes: ce sont [l'adultère,] l'immoralité sexuelle, l'impureté, la débauche, l'idolâtrie, la magie, les haines, les querelles, les jalousies, les colères, les rivalités, les divisions, les sectes, l'envie, [les meurtres,] l'ivrognerie, les excès de table et les choses semblables. Je vous préviens, comme je l'ai déjà fait: ceux qui ont un tel comportement n'hériteront pas du royaume de Dieu. Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi. Contre de telles attitudes, il n’y a pas de loi. Ceux qui appartiennent à [Jésus-]Christ ont crucifié leur nature propre avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l'Esprit, laissons-nous aussi conduire par l'Esprit.
Galates 5:16‭-‬25 S21

La Bible est très claire, ceux qui ont des comportements comme ceux cités en première partie n'hériteront pas du royaume de Dieu, et cela est même répété à plusieurs reprises dans la Bible, comme par exemple :

Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront pas du royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni ceux qui vivent dans l’immoralité sexuelle, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les travestis, ni les homosexuels, ni les voleurs, ni les hommes toujours désireux de posséder plus, ni les ivrognes, ni les calomniateurs, ni les exploiteurs n'hériteront du royaume de Dieu.
1 Corinthiens 6:9‭-‬10 S21

Et puis pour illuster ces propos, j'ai aussi ce verset qui me vient en tête :

Faites attention: que personne ne vous prenne au piège par la philosophie, par des tromperies sans fondement qui s'appuient sur la tradition des hommes, sur les principes élémentaires qui régissent le monde , et non sur Christ. En effet, c’est en lui qu’habite corporellement toute la plénitude de la divinité.
Colossiens 2:8‭-‬9 S21
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
La petite voix




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 01:40

Phoutoufoot a écrit:


Tu interprêtes mal le sens du mot « ingrat », du moins comme il a voulu le dire je crois.

Dieu nous donne la vie, l’air qu’on respire, nos émotions... l’athée de par sa non croyance est ingrat dans le sens où il croit que tout ça est un dû, un hasard...

Non il croit surtout qu'il n'a pas besoin de Dieu, c'est là l'orgueil du péché originel qui sévit toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Phoutoufoot

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 01:43

Hubert-Aimé a écrit:
Phoutoufoot a écrit:
@hubert qu’est-ce qui est le plus important aux yeux de Dieu ? La foi sans actes ou les actes sans la foi ? Y a pas de piège, tout est ecrit dans la Bible.
Ma question sur l’homo est un peu plus haut sur ce même topic

une Foi sans actes n'existe pas. Comme je te le disais plus haut : "Avoir la foi, ce n'est pas croire à des dogmes, mais accueillir par un "oui" la grâce de Dieu, c'est se mettre en chemin avec Jésus".

La grâce c'est une relation avec Dieu. C'est du concret. 

phoutoufoot a écrit:
justement, ça rend l’impossibilité d'être chrétien et homo par exemple, car cela va à l'encontre de la parole
que dois donc faire l'enfant ou l'adulte chrétien qui se sent homo ?
doit il refouler sa "nature" conformément à la parole ? 
ou doit il accepter ce qu'il est ?
pas évident comme question
Bien sur que tu peux être homosexuel et chrétien. Certes l'homosexualité est vue comme un péché dans la bible. Mais tous les chrétiens sont des pécheurs, on est tous sur le chemin de la sanctification.

Je pense que l'homosexuel doit à la fois reconnaître qu'il est pécheur et accepter ce qu'il est et de faire du mieux qu'il peut. Mais l'important pour lui, ne doit pas être sa sexualité, comme pour toi aussi et comme pour tout chrétien mais cela doit être... Jésus.

Tu es contradictoire.
La grace c’est de marcher avec Jésus et tu dis qu’on peut être homo...
Je ne vois pas comment c’est compatible.
On peut donc aussi marcher avec Jésus et être orgueilleux, avare, men.teur... ?
On marche avec Jésus par le Saint-Esprit, la sainteté qu’on vise ce n’est pas se complaire dans ses pêchés...
Il faut assumer les textes et ne pas les arranger à sa sauce,
Ephesiens 4:17 c’est pour toi aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 01:44

Allbatar a écrit:
Encelade

L'ingratitude d'un athée n'est pas envers le croyant mais envers le créateur et ce n'est pas dénigrer l'autre que de dire cela  

La discutions est sur le forum, ne t’inquiète pas je ne n'alpague pas les athées dans la rue en leurs disant qu'ils sont ingrat personnage.


_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 01:44

Allbatar a écrit:
*Encelade* a écrit:
comment peut on être ingrat envers une entité auquel on ne croit pas?

l'athée ne serait ingrat que s'il croyait mais refusait de le reconnaitre.

Donc pour penser que l'athée est ingrat, c'est partir de l'idée qu'il croit mais m.ent et/ou qu'il s'oppose pour s'opposer.

Est il besoin de dénigrer l'autre pour s'affirmer soi?




En faite tu prend la question a l'envers.

Bien sur que toi qui ne croit pas, tu ne va pas te considérer ingrate envers un créateur auquel tu ne crois pas.

Je ne pense pas que le raisonnement puissent être prit comme tu le prend.

Le constat d'ingratitude ne peut être prit que du coté du créateur ou du constat d'un croyant envers un athée.

Ps: Malgrer ce constat du croyant envers l'athée, le croyant ce doit de respecter le libre arbitre de celui la et de ne pas juger ( il me semblais important de le rappelelr, histoire qu'il n'y est pas quiproquo )

Pour moi le Deiste ou l'Agnostique on moins de chance d'etre ingrat envers le créateur que l'athée.

C'est un sacrer dilemme d’être reconnaissant des bienfaits du créateur, vu que tu ne crois pas en ces créations.

Tes que la vie, la mort, l'eau, la pomme ect ect

Tu crois tous simplement en autre chose que au créateur lui même.

Mets si il existe ( Dieu ) tu aura été ingrate envers lui ( Dieu ) tous simplement.



pourtant il me semble que même en étant croyant on peut comprendre qu'on ne peut être ingrat quand on est non croyant, car la croyance est le préalable.

On ne croit pas car on est reconnaissant, mais on est reconnaissant car on croit. (ou corrige moi)


Ensuite, en tant qu'athée selon cette définition:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

si je me figure un dieu, je ne peux concevoir qu'il fasse quoique ce soit pour obtenir de la reconnaissance. Je pense que, dans cette idée de gratitude, le respect pour sa création est bien plus primordial, et là la croyance ou non croyance n'a aucun lien avec le respect.
Revenir en haut Aller en bas
Phoutoufoot

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 01:44

La petite voix a écrit:
Phoutoufoot a écrit:


Tu interprêtes mal le sens du mot « ingrat », du moins comme il a voulu le dire je crois.

Dieu nous donne la vie, l’air qu’on respire, nos émotions... l’athée de par sa non croyance est ingrat dans le sens où il croit que tout ça est un dû, un hasard...

Non il croit surtout qu'il n'a pas besoin de Dieu, c'est là l'orgueil du péché originel qui sévit toujours.

C’est ce que je suis en train de dire d’une autre façon scratch
(Tu dors pas encore toi ? Shocked )
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 01:47

qualifier quelqu'un d'ingrat.... envers quoique ce soit si si c'est dénigrant... je ne vois pas en quoi cela ne peut pas l'être... c'est affubler l'autre d'une attitude négative.

Non?

c'est pas un qualificatif positif quelque soit dans le sens qu'on le tourne, si?

pas grave... fin du hs.
Revenir en haut Aller en bas
Phoutoufoot

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 01:49

*Encelade* a écrit:
Allbatar a écrit:


En faite tu prend la question a l'envers.

Bien sur que toi qui ne croit pas, tu ne va pas te considérer ingrate envers un créateur auquel tu ne crois pas.

Je ne pense pas que le raisonnement puissent être prit comme tu le prend.

Le constat d'ingratitude ne peut être prit que du coté du créateur ou du constat d'un croyant envers un athée.

Ps: Malgrer ce constat du croyant envers l'athée, le croyant ce doit de respecter le libre arbitre de celui la et de ne pas juger ( il me semblais important de le rappelelr, histoire qu'il n'y est pas quiproquo )

Pour moi le Deiste ou l'Agnostique on moins de chance d'etre ingrat envers le créateur que l'athée.

C'est un sacrer dilemme d’être reconnaissant des bienfaits du créateur, vu que tu ne crois pas en ces créations.

Tes que la vie, la mort, l'eau, la pomme ect ect

Tu crois tous simplement en autre chose que au créateur lui même.

Mets si il existe ( Dieu ) tu aura été ingrate envers lui ( Dieu ) tous simplement.



pourtant il me semble que même en étant croyant on peut comprendre qu'on ne peut être ingrat quand on est non croyant, car la croyance est le préalable.

On ne croit pas car on est reconnaissant, mais on est reconnaissant car on croit. (ou corrige moi)


Ensuite, en tant qu'athée selon cette définition:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

si je me figure un dieu, je ne peux concevoir qu'il fasse quoique ce soit pour obtenir de la reconnaissance. Je pense que, dans cette idée de gratitude, le respect pour sa création est bien plus primordial, et là la croyance ou non croyance n'a aucun lien avec le respect.

C’est une conception qui se tient, mais inconcevable pour un chrétien ou un musulman. Nous croyons que notre séjour sur terre n’est pas juste là pour « distraire » Dieu, il y a un but derrière tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 01:51

Hubert-Aimé a écrit:

Bien sur que tu peux être homosexuel et chrétien. Certes l'homosexualité est vue comme un péché dans la bible. Mais tous les chrétiens sont des pécheurs, on est tous sur le chemin de la sanctification.

Je pense que l'homosexuel doit à la fois reconnaître qu'il est pécheur et accepter ce qu'il est et de faire du mieux qu'il peut. Mais l'important pour lui, ne doit pas être sa sexualité, comme pour toi aussi et comme pour tout chrétien mais cela doit être... Jésus.

Vraiment?
Si l'homosexualité est un péché selon la bible, alors pourquoi l'encourager en disant que Dieu pardonne, alors qu'il ne pardonne pas quand nous choisissons d'aller contre sa volonté? Ce n'est pas logique ce que tu dis.
Imagine toi un juge condamne un voleur en reconnaissant son délit, et puis le relâche en disant qu'il le pardonne et que s'il recommence il ne sera plus poursuivit. Ça n'a aucun sens.
De plus Jésus a dit à la femme adultère "vas et ne pèche plus".
Il n'en l'a pas sortie de sa situation pour l'encourager à continuer.


Dernière édition par La petite voix le Dim 02 Sep 2018, 01:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 01:51

*Encelade* a écrit:
Allbatar a écrit:


En faite tu prend la question a l'envers.

Bien sur que toi qui ne croit pas, tu ne va pas te considérer ingrate envers un créateur auquel tu ne crois pas.

Je ne pense pas que le raisonnement puissent être prit comme tu le prend.

Le constat d'ingratitude ne peut être prit que du coté du créateur ou du constat d'un croyant envers un athée.

Ps: Malgrer ce constat du croyant envers l'athée, le croyant ce doit de respecter le libre arbitre de celui la et de ne pas juger ( il me semblais important de le rappelelr, histoire qu'il n'y est pas quiproquo )

Pour moi le Deiste ou l'Agnostique on moins de chance d'etre ingrat envers le créateur que l'athée.

C'est un sacrer dilemme d’être reconnaissant des bienfaits du créateur, vu que tu ne crois pas en ces créations.

Tes que la vie, la mort, l'eau, la pomme ect ect

Tu crois tous simplement en autre chose que au créateur lui même.

Mets si il existe ( Dieu ) tu aura été ingrate envers lui ( Dieu ) tous simplement.



pourtant il me semble que même en étant croyant on peut comprendre qu'on ne peut être ingrat quand on est non croyant, car la croyance est le préalable.

On ne croit pas car on est reconnaissant, mais on est reconnaissant car on croit. (ou corrige moi)


Ensuite, en tant qu'athée selon cette définition:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

si je me figure un dieu, je ne peux concevoir qu'il fasse quoique ce soit pour obtenir de la reconnaissance. Je pense que, dans cette idée de gratitude, le respect pour sa création est bien plus primordial, et là la croyance ou non croyance n'a aucun lien avec le respect.

L'ingratitude est envers le créateur.

C'est pas plus compliquer que cela.

Pas de créateur pas d'ingratitude.

Si créateur il y a, ingrat est l'incroyant.

Si créateur il y a, pour revenir a ce que tu disais celui qui se ment a lui même a lors qu'il crois mais nie ca foi et se dit athée n'est pas qu'ingrat mais orgueilleux envers Dieu.

C'est un sujet difficile que j'ai déja souvent aborder avec des amies athées, il faut faire preuve de pragmatisme dans la logique des choses et prendre les chaussures de chacun pour comprendre la logique de l'effet dominos.

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Phoutoufoot

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 01:53

*Encelade* a écrit:
qualifier quelqu'un d'ingrat.... envers quoique ce soit si si c'est dénigrant... je ne vois pas en quoi cela ne peut pas l'être... c'est affubler l'autre d'une attitude négative.

Non?

c'est pas un qualificatif positif quelque soit dans le sens qu'on le tourne, si?

pas grave... fin du hs.

Un père qui offre des cadeaux à ses deux enfants,
Le premier le remercie,
Le second le remercie même pas et trouve normal que son père lui offre des cadeaux,
Le père corrigera le second pour l’éduquer « comment ça tu ne dis pas merci? » (B.A.BA de la politesse)
Ça ne change rien, puisque le père aime quand même ses deux enfants.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 01:53

Phoutoufoot a écrit:


C’est ce que je suis en train de dire d’une autre façon scratch
(Tu dors pas encore toi ? Shocked )

Ah je n'ai pas vu que tu parlais de l'orgueil. Eh bien nous nous sommes d'accord Wink
Revenir en haut Aller en bas
Phoutoufoot

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 01:54

La petite voix a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Bien sur que tu peux être homosexuel et chrétien. Certes l'homosexualité est vue comme un péché dans la bible. Mais tous les chrétiens sont des pécheurs, on est tous sur le chemin de la sanctification.

Je pense que l'homosexuel doit à la fois reconnaître qu'il est pécheur et accepter ce qu'il est et de faire du mieux qu'il peut. Mais l'important pour lui, ne doit pas être sa sexualité, comme pour toi aussi et comme pour tout chrétien mais cela doit être... Jésus.

Vraiment?
Si l'homosexualité est un pêché selon la biblé, alors pourquoi l'encourager en disant que Dieu pardonne, alors qu'il ne pardonne pas quand nous choisissons d'aller contre sa volonté? Ce n'est pas logique ce que tu dis.
Imagine toi un juge condamne un voleur en reconnaissant son délit, et puis le relâche en disant qu'il le pardonne et que s'il recommence il ne sera plus poursuivit. Ça n'a aucun sens.
De plus Jésus a dit à la femme adultère "vas et ne pèche plus".
Il n'en l'a pas sortie de sa situation pour l'encourager à continuer.


Ah merci
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 02:02

*Encelade* a écrit:
qualifier quelqu'un d'ingrat.... envers quoique ce soit si si c'est dénigrant... je ne vois pas en quoi cela ne peut pas l'être... c'est affubler l'autre d'une attitude négative.

Non?

c'est pas un qualificatif positif quelque soit dans le sens qu'on le tourne, si?

pas grave... fin du hs.

Quand le croyant fais preuve d'humilité envers Dieu et le remercie de tous les bienfait qu'il nous donnent, on est d'accord nous le remercions de part les invocations en quelque sorte nous sommes plein de gratitude envers lui.

On est d'accord que le fais d’être reconnaissant est le contraire ne de ne pas être reconnaissant ?

On est d'accord que le fais d’être gratifiant des bienfaits de Dieu, d’être reconnaissant est l'inverse que de ne pas reconnaître les bienfaits de Dieu et ne pas chercher a être reconnaissant envers celui ci car on ni croit pas en tant qu'athée.

Donc indirectement on est ingrat envers Dieu même si on est pas ingrat car on ni croit pas parce que Dieu n'existe pas quand on est athée.

En faite pour comprendre l'ingratitude du non croyant envers Dieu, il faut juste a admettre en faite non on va dire tous simplement accepter de faire l’hypothèse que Dieu existe et la on comprend que oui l'athée est ingrat envers son bienfaiteur qui est Dieu.

L'athée n'est pas ingrat envers moi, je ne suis pas Dieu.

Mon but n'étais pas de te vexer Encelade donc si je tes froisser je m'en excuse ce n'est pas le but de ma discutions.

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme


Dernière édition par Allbatar le Dim 02 Sep 2018, 02:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 02:03

La petite voix a écrit:


Non il croit surtout qu'il n'a pas besoin de Dieu, c'est là l'orgueil du péché originel qui sévit toujours.

Pas du tout .. l'athée ne croit pas qu'il n'a pas besoin de Dieu il croit plutôt que Dieu n'existe pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 02:11

Phoutoufoot a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

une Foi sans actes n'existe pas. Comme je te le disais plus haut : "Avoir la foi, ce n'est pas croire à des dogmes, mais accueillir par un "oui" la grâce de Dieu, c'est se mettre en chemin avec Jésus".

La grâce c'est une relation avec Dieu. C'est du concret. 


Bien sur que tu peux être homosexuel et chrétien. Certes l'homosexualité est vue comme un péché dans la bible. Mais tous les chrétiens sont des pécheurs, on est tous sur le chemin de la sanctification.

Je pense que l'homosexuel doit à la fois reconnaître qu'il est pécheur et accepter ce qu'il est et de faire du mieux qu'il peut. Mais l'important pour lui, ne doit pas être sa sexualité, comme pour toi aussi et comme pour tout chrétien mais cela doit être... Jésus.

Tu es contradictoire.
La grace c’est de marcher avec Jésus et tu dis qu’on peut être homo...
Je ne vois pas comment c’est compatible.
On peut donc aussi marcher avec Jésus et être orgueilleux, avare, men.teur... ?
On marche avec Jésus par le Saint-Esprit, la sainteté qu’on vise ce n’est pas se complaire dans ses pêchés...
Il faut assumer les textes et ne pas les arranger à sa sauce,
Ephesiens 4:17 c’est pour toi aussi!
Ben si tu le dis, tu dois avoir raison. 

Mais tu devrais lire un peu mieux et un peu plus, avant de te placer en petit juge des culottes.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 02:28

Phoutoufoot a écrit:
samuel777444 a écrit:
J'crois que nous serions tous les trois d'accord que;

Chacun se dira peut-être en lui-même: J'ai cru, donc je serai sauvé. Il dit vrai, si sa foi se traduit dans ses oeuvres, car la foi véritable est celle où les actions sont en conformité avec les paroles.

justement, ça rend l’impossibilité d'être chrétien et homo par exemple, car cela va à l'encontre de la parole
que dois donc faire l'enfant ou l'adulte chrétien qui se sent homo ?
doit il refouler sa "nature" conformément à la parole ?
ou doit il accepter ce qu'il est ?
pas évident comme question !

==> Chrétien et homosexuel? <==
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 03:58

La petite voix a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Bien sur que tu peux être homosexuel et chrétien. Certes l'homosexualité est vue comme un péché dans la bible. Mais tous les chrétiens sont des pécheurs, on est tous sur le chemin de la sanctification.

Je pense que l'homosexuel doit à la fois reconnaître qu'il est pécheur et accepter ce qu'il est et de faire du mieux qu'il peut. Mais l'important pour lui, ne doit pas être sa sexualité, comme pour toi aussi et comme pour tout chrétien mais cela doit être... Jésus.

Vraiment?
Si l'homosexualité est un péché selon la bible, alors pourquoi l'encourager en disant que Dieu pardonne, alors qu'il ne pardonne pas quand nous choisissons d'aller contre sa volonté? Ce n'est pas logique ce que tu dis.
Imagine toi un juge condamne un voleur en reconnaissant son délit, et puis le relâche en disant qu'il le pardonne et que s'il recommence il ne sera plus poursuivit. Ça n'a aucun sens.
De plus Jésus a dit à la femme adultère "vas et ne pèche plus".
Il n'en l'a pas sortie de sa situation pour l'encourager à continuer.
Tu dois avoir raison. La miséricorde de Dieu est limitée à une fois pas a 77 fois. 

J’espere Que tu n’as jamais péché  deux fois dans ta vie, parce qu’avec la vision étriquée que tu as du Seigneur c’est pas gagné.

N’as tu jamais lu l’histoire d’Israël pour ne pas savoir qu’il est fidèle ?
Pourquoi crois tu que les chretiens appel dieu Père ? 

Crois tu vraiment que Dieu est l’etre Aussi stupide que tu nous décris, en juge de tribunal des flagrants délits, qui ne peut pas comprendre toute la difficulté qu’éprouve un homosexuel face à sa foi. Parce que tu le veuilles ou non, cette personne est croyante, elle a besoin de Dieu et toi tu veux lui interdire en lui disant : trop tard! tu as péché deux fois, c’est fini, ton compte est réglé.

Est ce que tu es capable d’aimer un homosexuel comme s’il était ton frère ? Si oui pourquoi Dieu ne le pourrait-il pas mieux que toi ?
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 05:15

Hubert-Aimé a écrit:

Tu dois avoir raison. La miséricorde de Dieu est limitée à une fois pas a 77 fois. 

J’espere Que tu n’as jamais péché  deux fois dans ta vie, parce qu’avec la vision étriquée que tu as du Seigneur c’est pas gagné.

N’as tu jamais lu l’histoire d’Israël pour ne pas savoir qu’il est fidèle ?
Pourquoi crois tu que les chretiens appel dieu Père ? 

Crois tu vraiment que Dieu est l’etre Aussi stupide que tu nous décris, en juge de tribunal des flagrants délits, qui ne peut pas comprendre toute la difficulté qu’éprouve un homosexuel face à sa foi. Parce que tu le veuilles ou non, cette personne est croyante, elle a besoin de Dieu et toi tu veux lui interdire en lui disant : trop tard! tu as péché deux fois, c’est fini, ton compte est réglé.

Est ce que tu es capable d’aimer un homosexuel comme s’il était ton frère ? Si oui pourquoi Dieu ne le pourrait-il pas mieux que toi ?

Franchement tu lis ce qui t'arrange de croire toi aussi.
Je crois ce que Jésus a dis, et ce que la bible enseigne.

Comment peux-t-on se dire chrétien et aller à l'encontre des commandement de Dieu en choisissant de ne pas considérer ce qui est dit à propos de l'homosexualité?
Phoutou a bien cité des passages qui mettaient en garde contre la complaisance dans le péché.
Je suis désolée mais le chrétien qui  qui a intégré l'homosexuelle comme une relation normal se trompe, c'est deux fois plus grave parce qu'il connaît la bible.

Tu dis n'importe quoi, je ne condamne pas les homosexuels. Dire que voler est un péché ce n'est pas condamner celui qui vol. Ma propre soeur est homosexuel, ce n'est pas pour autant que je ne l'aime pas ou que je l'a rejete.
Donc vous qui êtes dans le jugement de ceux qui dénoncent la complaisance du péché, vous devriez vous remettre en question, parce qu'au lieu d'éclairer ceux qui se perdent, vous les détournez de la vérité en la cachant et les exposez au mal.
Pour moi ceux qui encouragent les gens dans le péché, sont aussi coupable voir plus d'un point de vu moral, c'est un manque de discernement qui nuit aux autres.


Revenir en haut Aller en bas
Phoutoufoot

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 09:10

Hubert-Aimé a écrit:
Phoutoufoot a écrit:


Tu es contradictoire.
La grace c’est de marcher avec Jésus et tu dis qu’on peut être homo...
Je ne vois pas comment c’est compatible.
On peut donc aussi marcher avec Jésus et être orgueilleux, avare, men.teur... ?
On marche avec Jésus par le Saint-Esprit, la sainteté qu’on vise ce n’est pas se complaire dans ses pêchés...
Il faut assumer les textes et ne pas les arranger à sa sauce,
Ephesiens 4:17 c’est pour toi aussi!
Ben si tu le dis, tu dois avoir raison. 

Mais tu devrais lire un peu mieux et un peu plus, avant de te placer en petit juge des culottes.

Non c’est plutot toi qui devrait apprendre à lire et assumer les textes, et ne pas cuisiner les textes à ta sauce.
Personne ne se place en juge, je dis ce qui est ecrit ne t´en déplaise.
Si tu es un croyant tiède, j’y peu rien.


Dernière édition par Phoutoufoot le Dim 02 Sep 2018, 09:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phoutoufoot

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 09:13

La petite voix a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Tu dois avoir raison. La miséricorde de Dieu est limitée à une fois pas a 77 fois. 

J’espere Que tu n’as jamais péché  deux fois dans ta vie, parce qu’avec la vision étriquée que tu as du Seigneur c’est pas gagné.

N’as tu jamais lu l’histoire d’Israël pour ne pas savoir qu’il est fidèle ?
Pourquoi crois tu que les chretiens appel dieu Père ? 

Crois tu vraiment que Dieu est l’etre Aussi stupide que tu nous décris, en juge de tribunal des flagrants délits, qui ne peut pas comprendre toute la difficulté qu’éprouve un homosexuel face à sa foi. Parce que tu le veuilles ou non, cette personne est croyante, elle a besoin de Dieu et toi tu veux lui interdire en lui disant : trop tard! tu as péché deux fois, c’est fini, ton compte est réglé.

Est ce que tu es capable d’aimer un homosexuel comme s’il était ton frère ? Si oui pourquoi Dieu ne le pourrait-il pas mieux que toi ?

Franchement tu lis ce qui t'arrange de croire toi aussi.
Je crois ce que Jésus a dis, et ce que la bible enseigne.

Comment peux-t-on se dire chrétien et aller à l'encontre des commandement de Dieu en choisissant de ne pas considérer ce qui est dit à propos de l'homosexualité?
Phoutou a bien cité des passages qui mettaient en garde contre la complaisance dans le péché.
Je suis désolée mais le chrétien qui  qui a intégré l'homosexuelle comme une relation normal se trompe, c'est deux fois plus grave parce qu'il connaît la bible.

Tu dis n'importe quoi, je ne condamne pas les homosexuels. Dire que voler est un péché ce n'est pas condamner celui qui vol. Ma propre soeur est homosexuel, ce n'est pas pour autant que je ne l'aime pas ou que je l'a rejete.
Donc vous qui êtes dans le jugement de ceux qui dénoncent la complaisance du péché, vous devriez vous remettre en question, parce qu'au lieu d'éclairer ceux qui se perdent, vous les détournez de la vérité en la cachant et les exposez au mal.
Pour moi ceux qui encouragent les gens dans le péché, sont aussi coupable voir plus d'un point de vu moral, c'est un manque de discernement qui nuit aux autres.



Merci
Non avec les gens comme Hubert, les textes saints sont juste là pour la deco,
Il dénature les messages à l’instar de bcp de musulmans qui font dire l’inverse à des textes pourtant très clair
Cette béatitude trompeuse, hypocrite est juste le fruit de ses passions et pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 11:15

La Bible dit que tout péché, à partir du moment où la personne se repent avec une sincère intention, est pardonné. Donc un homosexuel qui arrête de l'être et qui regrette de l'avoir été, est pardonné, sinon non.

La Bible ne fait pas "dans l'à peu près" la Bible est drastique.

Il y a cependant une exception. Un prêtre homosexuel même s'il arrête de l'être et même s'il se repent, lui ne sera jamais pardonné.

Maintenant la Bible dit que les pécheurs ressuscitent pour le Jugement, et les non pécheurs ressuscitent pour la Vie Eternelle.

Donc vous voyez, c'est écrit, tout le monde ressuscite.

Donc il faut se dire que tout le monde sera face à Dieu, pécheurs et non pécheurs.

La Bible dit que les pécheurs qui ressuscitent pour leur Jugement devront servir Dieu et servir Christ durant mille ans en tant que prêtres.

Donc c'est facile vous voyez c'est écrit, tous les pécheurs seront des prêtres.

La Bible dit que le Diable et ses adeptes eux sont jetés dans l'étang de feu.


Puisque nous savons qu'un prêtre homosexuel n'est pas pardonné donc il ne ressuscite pas lui puisque seulement les pécheurs pardonnés ressuscitent grâce à Jésus qui s'est sacrifié, et bien les prêtres homosexuels sont jetés dans l'étang de feu.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 11:31

Allbatar a écrit:


Quand le croyant fais preuve d'humilité envers Dieu et le remercie de tous les bienfait qu'il nous donnent, on est d'accord nous le remercions de part les invocations en quelque sorte nous sommes plein de gratitude envers lui.

Ok mais dans la vision non-croyante, c'est le croyant qui est orgueilleux... croire qu'un dieu a crée un monde pour lui, croire qu'il est spécial, croire qu'il a été voulu pour lui même....


c'est à mes yeux ultra orgueilleux....

Donc le croyant est bel et bien plein de gratitude envers dieu de l'avoir créer lui être si particulier... cette gratitude est l'expression de l'orgueil.

Bref.... voilà... l'effet domino... si on n'est pas orgueilleux au point de croire que dieu nous a crée, il n'y a pas de gratitude à avoir.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 11:51

*Encelade* a écrit:
Allbatar a écrit:


Quand le croyant fais preuve d'humilité envers Dieu et le remercie de tous les bienfait qu'il nous donnent, on est d'accord nous le remercions de part les invocations en quelque sorte nous sommes plein de gratitude envers lui.

Ok mais dans la vision non-croyante, c'est le croyant qui est orgueilleux... croire qu'un dieu a crée un monde pour lui, croire qu'il est spécial, croire qu'il a été voulu pour lui même....

c'est à mes yeux ultra orgueilleux....

Donc le croyant est bel et bien plein de gratitude envers dieu de l'avoir créer lui être si particulier... cette gratitude est l'expression de l'orgueil.

Bref.... voilà... l'effet domino... si on n'est pas orgueilleux au point de croire que dieu nous a crée, il n'y a pas de gratitude à avoir.

Donc si je comprend bien, donner la vie c'est être orgueilleux.

Toi tu as des enfants, tu les as voulu non? Tu les as fais par amour non? Tu les as porté, les a nourrit, les a aimé par orgueil? Je ne crois pas.
S'ils te rejettent et nient tous ce que tu as fais pour eux, serais-tu contente? Qui est vraiment ingrat dans l'histoire?

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 12:00

La petite voix a écrit:

Donc si je comprend bien, donner la vie c'est être orgueilleux.

Toi tu as des enfants, tu les as voulu non? Tu les as fais par amour non? Tu les as porté, les a nourrit, les a aimé par orgueil? Je ne crois pas.
S'ils te rejettent et nient tous ce que tu as fais pour eux, serais-tu contente? Qui est vraiment ingrat dans l'histoire?


Je ne vois pas en quoi donner la vie serait ou non orgueilleux. Mais par contre, si tu es fâchée de ce que tes enfants ne reconnaissent pas à leur juste valeur ce que tu as fait pour eux, c'est que quelque part, tu ne l'a pas fait dans un gratuité totale.

Bon , c'est sûr que la gratuité totale, cela ne doit pas courir les rues. Mais il s'agit simplement d'être lucide sur nos motivations....

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Phoutoufoot

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 12:07

OlivierV a écrit:
La petite voix a écrit:

Donc si je comprend bien, donner la vie c'est être orgueilleux.

Toi tu as des enfants, tu les as voulu non? Tu les as fais par amour non? Tu les as porté, les a nourrit, les a aimé par orgueil? Je ne crois pas.
S'ils te rejettent et nient tous ce que tu as fais pour eux, serais-tu contente? Qui est vraiment ingrat dans l'histoire?


Je ne vois pas en quoi donner la vie serait ou non orgueilleux. Mais par contre, si tu es fâchée de ce que tes enfants ne reconnaissent pas à leur juste valeur ce que tu as fait pour eux, c'est que quelque part, tu ne l'a pas fait dans un gratuité totale.

Bon , c'est sûr que la gratuité totale, cela ne doit pas courir les rues. Mais il s'agit simplement d'être lucide sur nos motivations....

l'amour qu'on porte à ses enfants est infini (enfin en général, parce qu'il y a des parents despotes et qui mériterait d'être stérilisé, mais bref, ce n'est pas le débat), ce n'est pas pour autant qu'on ne gronde pas ses enfants, qu'on les puni et qu'on les laisse faire ce qu'ils veulent !
un enfant ça s'éduque, on lui apprend ! on le laisse pas faire n'importe quoi
ce n'est pas une question d'orgueil, c'est une question de "savoir vivre"
un enfant tu commences par lui apprendre à dire bonjour, stp, merci, aurevoir... le B.A.BA !!!
si tu élèves tes enfants pour qu'ils te "pissent" dessus plus tard, c'est trop problème !
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 12:12

Phoutoufoot a écrit:


l'amour qu'on porte à ses enfants est infini (enfin en général, parce qu'il y a des parents despotes et qui mériterait d'être stérilisé, mais bref, ce n'est pas le débat), ce n'est pas pour autant qu'on ne gronde pas ses enfants, qu'on les puni et qu'on les laisse faire ce qu'ils veulent !
un enfant ça s'éduque, on lui apprend ! on le laisse pas faire n'importe quoi
ce n'est pas une question d'orgueil, c'est une question de "savoir vivre"
un enfant tu commences par lui apprendre à dire bonjour, stp, merci, aurevoir... le B.A.BA !!!
si tu élèves tes enfants pour qu'ils te "pissent" dessus plus tard, c'est trop problème !

En quoi cela s'oppose-t-il à ce que j'ai dit ?

Une chose est d'éduquer son enfant, une autre est de de les élever pour qu'ils te pissent dessus. Mais je pense que tu dois leur laisser la liberté de le faire.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 12:13

Phoutoufoot a écrit:
OlivierV a écrit:


Je ne vois pas en quoi donner la vie serait ou non orgueilleux. Mais par contre, si tu es fâchée de ce que tes enfants ne reconnaissent pas à leur juste valeur ce que tu as fait pour eux, c'est que quelque part, tu ne l'a pas fait dans un gratuité totale.

Bon , c'est sûr que la gratuité totale, cela ne doit pas courir les rues. Mais il s'agit simplement d'être lucide sur nos motivations....

l'amour qu'on porte à ses enfants est infini (enfin en général, parce qu'il y a des parents despotes et qui mériterait d'être stérilisé, mais bref, ce n'est pas le débat), ce n'est pas pour autant qu'on ne gronde pas ses enfants, qu'on les puni et qu'on les laisse faire ce qu'ils veulent !
un enfant ça s'éduque, on lui apprend ! on le laisse pas faire n'importe quoi
ce n'est pas une question d'orgueil, c'est une question de "savoir vivre"
un enfant tu commences par lui apprendre à dire bonjour, stp, merci, aurevoir... le B.A.BA !!!
si tu élèves tes enfants pour qu'ils te "pissent" dessus plus tard, c'est trop problème !

Tout à fait!
Revenir en haut Aller en bas
marcel1990




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 12:13

Phoutoufoot a écrit:
OlivierV a écrit:


Je ne vois pas en quoi donner la vie serait ou non orgueilleux. Mais par contre, si tu es fâchée de ce que tes enfants ne reconnaissent pas à leur juste valeur ce que tu as fait pour eux, c'est que quelque part, tu ne l'a pas fait dans un gratuité totale.

Bon , c'est sûr que la gratuité totale, cela ne doit pas courir les rues. Mais il s'agit simplement d'être lucide sur nos motivations....

l'amour qu'on porte à ses enfants est infini (enfin en général, parce qu'il y a des parents despotes et qui mériterait d'être stérilisé, mais bref, ce n'est pas le débat), ce n'est pas pour autant qu'on ne gronde pas ses enfants, qu'on les puni et qu'on les laisse faire ce qu'ils veulent !
un enfant ça s'éduque, on lui apprend ! on le laisse pas faire n'importe quoi
ce n'est pas une question d'orgueil, c'est une question de "savoir vivre"
un enfant tu commences par lui apprendre à dire bonjour, stp, merci, aurevoir... le B.A.BA !!!
si tu élèves tes enfants pour qu'ils te "pissent" dessus plus tard, c'est trop problème !
+1
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 12:15

OlivierV a écrit:


En quoi cela s'oppose-t-il à ce que j'ai dit ?

Une chose est d'éduquer son enfant, une autre est de de les élever pour qu'ils te pissent dessus. Mais je pense que tu dois leur laisser la liberté de le faire.

À ce que je sache Dieu ne foudroie pas les athées parce qu'ils le rejettent LOL
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 12:21

La petite voix a écrit:
Ma propre soeur est homosexuel, ce n'est pas pour autant que je ne l'aime pas ou que je l'a rejete.
Donc vous qui êtes dans le jugement de ceux qui dénoncent la complaisance du péché, vous devriez vous remettre en question, parce qu'au lieu d'éclairer ceux qui se perdent, vous les détournez de la vérité en la cachant et les exposez au mal.
Pour moi ceux qui encouragent les gens dans le péché, sont aussi coupable voir plus d'un point de vu moral, c'est un manque de discernement qui nuit aux autres.



Petite Voix je me sers de ton post mais je réponds à plusieurs.

Il ne s'agit pas d'encourager les gens qui sont dans le péché ou de dire qu'une mauvaise action n'en est pas une.
Mais tout n'est pas tout noir ou tout blanc, ce n'est pas tout juste ou tout faux, je répète ce que j'ai dit plus haut.

Dieu ne jugera pas sur un seul péché et il a d'autres critères que nous, heureusement car certains sont laxistes et d'autres fanatiques.

Je pense comme Allbatar. Certains ont la foi et ne donnent pas un cent aux pauvres dans la rue. Et la France est pleine d'athées qui font vivre les associations humanitaires.
Qui des ces deux groupes iront au paradis?

Je pense que le maître mot c'est la générosité de coeur et l'amour du prochain. Juste cette qualité peut sauver des gens qui pèchent par ailleurs.

Une question Petite Voix. Que penses-tu des chances de salut de ta soeur? Tu n'es pas obligée de répondre mais je pense que la réponse que tu te feras seras intéressante.

_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 12:33

*Encelade* a écrit:
Allbatar a écrit:


Quand le croyant fais preuve d'humilité envers Dieu et le remercie de tous les bienfait qu'il nous donnent, on est d'accord nous le remercions de part les invocations en quelque sorte nous sommes plein de gratitude envers lui.

Ok mais dans la vision non-croyante, c'est le croyant qui est orgueilleux... croire qu'un dieu a crée un monde pour lui, croire qu'il est spécial, croire qu'il a été voulu pour lui même....


c'est à mes yeux ultra orgueilleux....

Donc le croyant est bel et bien plein de gratitude envers dieu de l'avoir créer lui être si particulier... cette gratitude est l'expression de l'orgueil.

Bref.... voilà... l'effet domino... si on n'est pas orgueilleux au point de croire que dieu nous a crée, il n'y a pas de gratitude à avoir.

Euh alors soit j'ai mal compris ce que tu as ecris soit ces vraiment tiré par les cheveux.

Quand tu dis "crée un monde pour lui"

Tu parle de Dieu ou du croyant qui croit en Dieu ?

En tous cas je vais parler pour moi, je ne fais pas preuve d'orgeuil car je suis gratifiant envers lui.

Je ne le trouve pas non plus orgueilleux, de plus je pense que nous pouvons facilement être humble devant l'ampleur de la création qui est en soit une merveille de créations.

Mets oui L'Orgueilleux est un attribut d'Allah.

Par contre vouloir faire croire que le croyant est orgueilleux CAR il croit en Dieu est vraiment tiré par les cheveux.

Dieu n'as pas crée le monde pour moi, mais pour nous tous.

L'Amour est un attribut d'Allah le très haut ma chère Encelade, mais si j'en suis ton raisonnement le fais de te dire cela fais de moi un être orgueilleux.

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 12:36

cailloubleu* a écrit:


Petite Voix je me sers de ton post mais je réponds à plusieurs.

Il ne s'agit pas d'encourager les gens qui sont dans le péché ou de dire qu'une mauvaise action n'en est pas une.
Mais tout n'est pas tout  noir ou tout blanc, ce n'est pas tout juste ou tout faux, je répète ce que j'ai dit plus haut.

Dieu ne jugera pas sur un seul péché et il a d'autres critères que nous, heureusement car certains sont laxistes et d'autres fanatiques.

Je pense comme Allbatar. Certains ont la foi et ne donnent pas un cent aux pauvres dans la rue. Et la France est pleine d'athées qui font vivre les associations humanitaires.
Qui des ces deux groupes iront au paradis?

Je pense que le maître mot c'est la générosité de coeur et l'amour du prochain. Juste cette qualité peut sauver des gens qui pèchent par ailleurs.

Une question Petite Voix. Que penses-tu des chances de salut de ta soeur? Tu n'es pas obligée de répondre mais je pense que la réponse que tu te feras seras intéressante.

Franchement la question ne se pose même pas, je voudrais que tout le monde soit sauvé, Jésus est venu pour tous les Hommes. De toute façon Jésus a dit de pas juger avant la fin.

Je trouve ridicule d'enfermer les croyants dans une pensée binaire. D'où vous vient cette idée? C'est du procès d'intention.
Y'en a qui aiment jouer à cela, qui en plus parlent de liberté.
Ils nous font des procès d'intention à chaque fois qu'ils trouvent de la contradiction.
Si tu dénonce l'islam, tu es islamophobe, tu as forcément de la haine contre eux, et tu veux les voir disparaître.
C'est totalement idiot comme façon de raisonner.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 12:40

La petite voix a écrit:
OlivierV a écrit:


En quoi cela s'oppose-t-il à ce que j'ai dit ?

Une chose est d'éduquer son enfant, une autre est de de les élever pour qu'ils te pissent dessus. Mais je pense que tu dois leur laisser la liberté de le faire.

À ce que je sache Dieu ne foudroie pas les athées parce qu'ils le rejettent LOL

Dieu, je n'en sais rien. Mais je sais ce que des croyants font dire à Dieu. Il n'y a pas dans les évangiles un apôtre qui demande à Jésus s'il doit demander à Dieu de faire descendre sa foudre sur je ne sais plus qui ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 12:54

OlivierV a écrit:
La petite voix a écrit:


À ce que je sache Dieu ne foudroie pas les athées parce qu'ils le rejettent LOL

Dieu, je n'en sais rien. Mais je sais ce que des croyants font dire à Dieu. Il n'y a pas dans les évangiles un apôtre qui demande à Jésus s'il doit demander à Dieu de faire descendre sa foudre sur je ne sais plus qui ?

Y'a le prophéte Elie qui a demandé à Dieu de faire tomber le feu du ciel sur l'autel pour prouver qu'il est le seul vrai dieu face aux autres idoles de je ne sais plus quelle peuplade.
Dans le même registre avant ça il y a Moïse et les 10 plaies.
Mais Jésus a dit ceci "Je suis venu jeter un feu sur la terre, et qu'ai-je à désirer, s'il est déjà allumé?" Matthieu 12 v 49
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 12:59

Ce ne sont pas les œuvres qui mènent au Salut, c'est la foi qui mène au Salut

Galates 2:16
"Néanmoins, sachant que ce n'est pas par les oeuvres de la loi que l'homme est justifié, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les oeuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les oeuvres de la loi."



On le comprend facilement car étant donné qu'ici sur terre nous sommes "morts" c'est à dire tous "pécheurs" et nous sommes ici justement parce que nous sommes "pécheurs" et non pas que nous sommes nés ici par hasard et que nous le serions devenus "pécheurs" donc Dieu nous a envoyés sur terre pour nous bonifier. Donc nous sommes tenus éloignés de Dieu qui n'est pas satisfait de ce que nous sommes et donc nous devons nous rendre satisfaisants aux yeux de Dieu et pour cela nous devons honorer Dieu pour demander son pardon.


Donc c'est en demandant pardon à Dieu que nous aurons le Salut mais cependant les œuvres sont indispensables car nul ne peut aimer Dieu et mal agir c'est incompatible.


Jacques 2:14
"Mes frères, que sert-il à quelqu'un de dire qu'il a la foi, s'il n'a pas les œuvres ? La foi peut-elle le sauver ?"


Donc il est évident que l'athée qui est dans le déni de Dieu ne connaitra pas le Salut, il ne demande pas pardon à Dieu de ses péchés.

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 13:07

La petite voix a écrit:
OlivierV a écrit:


Dieu, je n'en sais rien. Mais je sais ce que des croyants font dire à Dieu. Il n'y a pas dans les évangiles un apôtre qui demande à Jésus s'il doit demander à Dieu de faire descendre sa foudre sur je ne sais plus qui ?

Y'a le prophéte Elie qui a demandé à Dieu de faire tomber le feu du ciel sur l'autel pour prouver qu'il est le seul vrai dieu face aux autres idoles de je ne sais plus quelle peuplade.
Dans le même registre avant ça il y a Moïse et les 10 plaies.
Mais Jésus a dit ceci "Je suis venu jeter un feu sur la terre, et qu'ai-je à désirer, s'il est déjà allumé?" Matthieu 12 v 49

J'ai retrouvé. C'est dans Luc, chapitre 9 verset 54 : "Les disciples Jacques et Jean, voyant cela, dirent: Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume?".

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 13:24

OlivierV a écrit:
La petite voix a écrit:


Y'a le prophéte Elie qui a demandé à Dieu de faire tomber le feu du ciel sur l'autel pour prouver qu'il est le seul vrai dieu face aux autres idoles de je ne sais plus quelle peuplade.
Dans le même registre avant ça il y a Moïse et les 10 plaies.
Mais Jésus a dit ceci "Je suis venu jeter un feu sur la terre, et qu'ai-je à désirer, s'il est déjà allumé?" Matthieu 12 v 49

J'ai retrouvé. C'est dans Luc, chapitre 9 verset 54 : "Les disciples Jacques et Jean, voyant cela, dirent: Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume?".

lol!
Et ben ils avaient de la suite dans les idées!
Et Jésus leur repondit "Jésus se tourna vers eux, et les réprimanda, disant: Vous ne savez de quel esprit vous êtes animés.
9.56 Car le Fils de l'homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver. Et ils allèrent dans un autre bourg." Luc 9 v 55 à 56


Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 20:05

La petite voix a écrit:


Franchement tu lis ce qui t'arrange de croire toi aussi.
Je crois ce que Jésus a dis, et ce que la bible enseigne.
Comment peux-t-on se dire chrétien et aller à l'encontre des commandement de Dieu en choisissant de ne pas considérer ce qui est dit à propos de l'homosexualité?
Phoutou a bien cité des passages qui mettaient en garde contre la complaisance dans le péché.
Je suis désolée mais le chrétien qui  qui a intégré l'homosexuelle comme une relation normal se trompe, c'est deux fois plus grave parce qu'il connaît la bible.
Non je ne lis pas ce qui m'arrange, mais j'essaye de le comprendre et de l'accorder avec le message d'amour du Christ, qui est bien plus essentiel que la condamnation de l'homosexuel. 

Mise en garde contre la complaisance du péché ? c'est très juste, je suis d'accord... 

Mais comment fais tu avec les homosexuels qui n'y arrivent pas  et qui pourtant se tourne vers le Christ. Tu veux les ex-communier parce que tu crains qu'ils salissent ta communauté de purs ? Alors que vous n'êtes que des pécheurs.

Tu crois que je te parle d'homo prosélytes, partouzeurs et débauchés. Non, je te parle de gens sincère, discret et droit, qui savent très bien ce que dit la Bible sur l'homosexualité. Mais vois-tu, ils ont lu les évangiles et même Saint Paul... et ils ont bien compris qu'ils ne peuvent pas se sauver par eux-mêmes, mais que c'est par leur foi en Jésus qu'ils sauront sauvés. Et ils prient le Seigneur pour que tu regardes un peu plus dans ta culotte que dans la leur.

Citation :

Tu dis n'importe quoi, je ne condamne pas les homosexuels. Dire que voler est un péché ce n'est pas condamner celui qui vol. Ma propre soeur est homosexuel, ce n'est pas pour autant que je ne l'aime pas ou que je l'a rejete.
Tu préfères que ce soit Dieu qui condamne l'homosexuel. C'est mieux pour ta conscience ?

Citation :


Donc vous qui êtes dans le jugement de ceux qui dénoncent la complaisance du péché, vous devriez vous remettre en question, parce qu'au lieu d'éclairer ceux qui se perdent, vous les détournez de la vérité en la cachant et les exposez au mal.
Pour moi ceux qui encouragent les gens dans le péché, sont aussi coupable voir plus d'un point de vu moral, c'est un manque de discernement qui nuit aux autres.
Et en plus, tu as un délire de persécution ? parce que te poser des questions c'est te juger ?

Un conseil : n'empêche personne de sincère de s'approcher du Christ. Parce que la vérité ce n'est surement pas tes interprétations, c'est Jésus lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 20:07

Phoutoufoot a écrit:


Merci
Non avec les gens comme Hubert, les textes saints sont juste là pour la deco,
Il dénature les messages à l’instar de bcp de musulmans qui font dire l’inverse à des textes pourtant très clair
Cette béatitude trompeuse, hypocrite est juste le fruit de ses passions et pensées.
Toi, quand tu seras chrétien, on en reparlera. Mais pour l'instant ta vanité et ton ignorance m’écœure.
Revenir en haut Aller en bas
Maryam

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 20:25

Hubert-Aimé a écrit:

Non je ne lis pas ce qui m'arrange, mais j'essaye de le comprendre et de l'accorder avec le message d'amour du Christ, qui est bien plus essentiel que la condamnation de l'homosexuel. 

Mise en garde contre la complaisance du péché ? c'est très juste, je suis d'accord... 

Mais comment fais tu avec les homosexuels qui n'y arrivent pas  et qui pourtant se tourne vers le Christ. Tu veux les ex-communier parce que tu crains qu'ils salissent ta communauté de purs ? Alors que vous n'êtes que des pécheurs.

Tu crois que je te parle d'homo prosélytes, partouzeurs et débauchés. Non, je te parle de gens sincère, discret et droit, qui savent très bien ce que dit la Bible sur l'homosexualité. Mais vois-tu, ils ont lu les évangiles et même Saint Paul... et ils ont bien compris qu'ils ne peuvent pas se sauver par eux-mêmes, mais que c'est par leur foi en Jésus qu'ils sauront sauvés. Et ils prient le Seigneur pour que tu regardes un peu plus dans ta culotte que dans la leur.

Un conseil : n'empêche personne de sincère de s'approcher du Christ. Parce que la vérité ce n'est surement pas tes interprétations, c'est Jésus lui même.



Excellent.
Revenir en haut Aller en bas
Phoutoufoot

avatar


MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    Dim 02 Sep 2018, 20:48

Hubert-Aimé a écrit:
Phoutoufoot a écrit:


Merci
Non avec les gens comme Hubert, les textes saints sont juste là pour la deco,
Il dénature les messages à l’instar de bcp de musulmans qui font dire l’inverse à des textes pourtant très clair
Cette béatitude trompeuse, hypocrite est juste le fruit de ses passions et pensées.
Toi, quand tu seras chrétien, on en reparlera. Mais pour l'instant ta vanité et ton ignorance m’écœure.

Je suis sans doute plus chretien que toi, je ne travesti pas les textes contrairement à toi et je ne me complait pas dans une beatitude plus que hypocrite.
C’est plutot toi qui est ecoeurant et à gerber avec tous tes menson.ges
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une histoire de religion ou de comportement ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire de religion ou de comportement ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les étranges tableaux religieux et ovnis
» Religion et préhistoire
» Evolution et religion
» L'impact des religions au fil de l'Histoire : bilan
» L'histoire du paganisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: