Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 pourquoi Mohamed n'a pas désigné de successeur ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
rosarum

avatar


MessageSujet: pourquoi Mohamed n'a pas désigné de successeur ?   Mar 25 Jan 2011, 09:22

Rappel du premier message :

25.01.2014

Contrairement à Jesus ou au Bouddha, Mohamed ne s'est pas contenté de prêcher mais il a fondé un état politique.

comment les musulmans expliquent t ils qu'il n'ait pas précisé les modalités de désignation de ses successeurs quand on voit  les conséquences désastreuses de cette omission ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Bon croyant




MessageSujet: Re: pourquoi Mohamed n'a pas désigné de successeur ?   Jeu 19 Juil 2018, 23:12

rosarum a écrit:
25.01.2014

Contrairement à Jesus ou au Bouddha, Mohamed ne s'est pas contenté de prêcher mais il a fondé un état politique.

comment les musulmans expliquent t ils qu'il n'ait pas précisé les modalités de désignation de ses successeurs quand on voit  les conséquences désastreuses de cette omission ?


Parce que l'état islamique est un état civil et pas théocratique
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: pourquoi Mohamed n'a pas désigné de successeur ?   Jeu 19 Juil 2018, 23:27

Bon croyant a écrit:
rosarum a écrit:
25.01.2014

Contrairement à Jesus ou au Bouddha, Mohamed ne s'est pas contenté de prêcher mais il a fondé un état politique.

comment les musulmans expliquent t ils qu'il n'ait pas précisé les modalités de désignation de ses successeurs quand on voit  les conséquences désastreuses de cette omission ?


Parce que l'état islamique est un état civil et pas théocratique

peux tu expliciter ta pensée ?
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: pourquoi Mohamed n'a pas désigné de successeur ?   Ven 20 Juil 2018, 10:34

rosarum a écrit:
Bon croyant a écrit:



Parce que l'état islamique est un état civil et pas théocratique

peux tu expliciter ta pensée ?

parce que élire un calife ne devrait pas etre dictée par la révélation.

c'est une affaire civile qui concerne tous les musulmans et par voie de concertation ( la Choura) .

si Muhalmmed (SAWS) avait désigné son successeur çà serait une Sunna. et comme ça on aurait un état théocratique , au nom d' Allah alors qu'il n'est de droit de parler au nom d'Allah que le prophète Muhammed (SAWS)

Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: pourquoi Mohamed n'a pas désigné de successeur ?   Ven 20 Juil 2018, 16:44

Bon croyant a écrit:
rosarum a écrit:


peux tu expliciter ta pensée ?

parce que élire un calife ne devrait pas etre dictée par la révélation.

c'est une affaire civile qui concerne tous les musulmans et par voie de concertation ( la Choura) .

si Muhalmmed (SAWS) avait désigné son successeur çà serait une Sunna. et comme ça on aurait un état théocratique , au nom d' Allah alors qu'il n'est de droit de parler au nom d'Allah que le prophète Muhammed (SAWS)


je ne dis pas qu'il aurait du nommer son succeseur mais il aurait au moins du donner les règles de sa désignation
par exemple :
qui peut se présenter ?  
qui peut participer à la désignation ?
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: pourquoi Mohamed n'a pas désigné de successeur ?   Ven 20 Juil 2018, 17:25

Il me semble avoir lu dans des hadiths que Mohammed avait directement ou indirectement nommé Ali, son gendre, comme son successeur.

Peut être que je confonds




.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: pourquoi Mohamed n'a pas désigné de successeur ?   Ven 20 Juil 2018, 17:27

Poisson vivant a écrit:
Il me semble avoir lu dans des hadiths que Mohammed avait directement ou indirectement nommé Ali, son gendre, comme son successeur.

Peut être que je confonds




.

c'est ce que disent les chiites mais je parle du coran.
Revenir en haut Aller en bas
baobab33




MessageSujet: Re: pourquoi Mohamed n'a pas désigné de successeur ?   Mar 18 Sep 2018, 09:06

Il n'y a pas de "patron" en Islam, car le chef c'est directement Allah
Chaque communauté désigne son imam - son meilleur représentant qu'elle met en avant - il y a les Chiites qui accordent une extrême importance à l'imamat (mystiquement c'est en réalité les "pôles" dont ils parlent)
voilà tout (ceci s'explique parfaitement en analysant l'histoire des religions)


Dernière édition par baobab33 le Mer 19 Sep 2018, 01:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: pourquoi Mohamed n'a pas désigné de successeur ?   Mar 18 Sep 2018, 09:27

Poisson vivant a écrit:
Il me semble avoir lu dans des hadiths que Mohammed avait directement ou indirectement nommé Ali, son gendre, comme son successeur.

Peut être que je confonds
.

c'est le point de vue chiite
Revenir en haut Aller en bas
baobab33




MessageSujet: Re: pourquoi Mohamed n'a pas désigné de successeur ?   Mer 19 Sep 2018, 02:43

Remarquons que Jésus n'a pas eu d'enfants, ni de père au sens humain du terme
Mohamed non plus n'a pas eu d'enfant mâle à qui léguer une succession et n'a pas connu son père.
Pourquoi vouloir à tout prix leur donner des successeurs si Dieu lui-même fait tant d'efforts pour qu'il n'y en ait aucun ?!

Les prophètes ont des accompagnateurs (Aaron pour Moïse, son frère, Jean-Baptiste pour Jésus, son cousin, Ali pour Mohamed, son beau-frère, et des compagnons ou apôtres mais ils n'ont jamais de successeurs. Les chrétiens me diront "si, si, Pierre a été désigné..." ok, il faut alors revenir sur le problème de l'appropriation de l'église naissante par l'Empire Romain - dont un livre entier participe à la Bible, et une sourate entière participe au Coran - pour comprendre que précisément cette histoire politique est nécessaire à l'empire mais certainement pas au Royaume. Tout ce qui concerne Syméon-Pierre-Céphas, est délirant, il est peureux mais il faudrait qu'il soit un roc ! il a deux têtes, crucifié à l'envers, bref, passons sur les détails. C'est comme le latin pour l'église catholique : quelle justification ? langue morte + un empire qui s'est lavé les mains du sort de Jésus >> c'est donc bien évidemment un choix de prédilection manifeste pour en faire le siège d'une église des followers de Jésus... Choisir Pékin n'aurait pas été plus anachronique.
C'est un peu comme "n'appelez personne vos pères !" et l'empire s'empresse de se choisir un "pape" et d'appeler ses représentants des Abbés (Ab = père, en hébreu, araméen abba, et arabe). Etc. Pendant ce temps là, Jésus crie - oui il crie, sans mauvais jeu de mot - "n'appelez personne vos pères !". On se prétend chrétien et on se fiche éperdument de ce que peut bien dire Jésus !!!
Lorsque Jésus dit "sur cette pierre" il ne parle pas d'immobilier, il désigne la foi de Simon-Pierre, l'église de Jésus n'est constituée que de la foi des gens qui croient en sa Parole. Jamais il n'a été question de construire des églises de pierre avec une hiérarchie humaine : ce ne sont que des pharisiens (=calculs de l'esprit) qui sont dans les églises de pierres. C'est comme la trinité, Jésus n'en a jamais parlé. (jean-baptiste a dit que Jésus allait baptiser d'eau et de feu : le père et le fils ? ou l'esprit et l'âme ? ou le cœur et la conscience ?... Essayez de mélanger de l'eau et du feu vous comprendrez le problème...) Tout cela n'est que construction de l'esprit-rationnel-intellectuel, c'est donc perdu d'avance. Ce sont des (faux) calculs.
Exemple : Jésus dit "je suis le fils de l'Homme" et aussi "je suis le fils de Dieu" >> l'esprit conclue donc, forcément, que l'Homme = Dieu, et Dieu = l'Homme. Voilà à quoi mènent les constructions intellectuelles que ce soit sur la trinité ou sur tout autre chose, c'est du grand n'importe quoi. Et vous remarquerez que pendant que tout le monde s'extasie devant la trinité, personne ne pose la question de "à quoi ça sert ce machin ?" (sous entendu : dans la perspective de Jésus > il n'y aura jamais de réponse à cette question car on découvrira alors que Jésus n'en parle jamais) (la véritable réponse à cette question est à chercher dans la magie babylonienne qui se pratique au quotidien au Vatican, cf. l'obélisque de la place St-Pierre : que fait cette monstruosité ici ???)

judaïsme = enfance = respect de la Loi (dimension horizontale de la croix : eau + terre)
christianisme = adolescence = découverte de l'esprit, dimension verticale de la croix (air + feu) >> dispersion dans la multiplicité (l'esprit calcule 1+1=2)
islam = âge adulte = harmonie de la croix, retour à l'unicité par le cœur, seul l'amour permettant 1+1=1

NB : ce fait n'a rien à voir avec la confession publique (religion adoptée) des gens
On se lève tous le matin en tant que juif, c'est la résurrection, Dieu vient de nous rendre notre âme et notre conscience, puis à partir de midi on est chrétien jusqu'à 16h disons, et on termine la journée en musulman jusqu'à la mort représentée par le sommeil où l'on rend notre âme à Dieu.

Le Christ n'est pas Jésus non plus, ce n'est que tardivement que l'on a raccroché les termes avec Paul qui n'a jamais rencontré Jésus... (il parlait de tout autre chose... c'est pour cela qu'une bonne partie de la branche protestante a la nostalgie du judaïsme car ils pensent que Paul parlait du messie que les juifs attendent)
Jusqu'à Benoît 16 qui pose clairement la question : « Est-ce le Christ de la foi qui fait exister le Jésus historique ? » Nazareth n'existait pas à l'époque de Jésus... ou pour le moins ne correspond aucunement aux caractéristiques mentionnées dans l'évangile au sujet de la ville qui a vu grandir Jésus. C'est plutôt Jésus de Bethléem ou Jésus... de Pékin ?!
Voilà où nous en sommes dans cet immense foutoir

Jésus - personnage atemporel car prophète - ne parle que d'Union à Dieu, il dit même que c'est sa mission : nous montrer que l'on peut être unis à Dieu (Jean 17:21 et 10:30)
Être uni à Jésus = être uni à Dieu (égalité stricte), puisque Jésus est déjà uni à Dieu (ce qui ne signifie aucunement que Jésus soit Dieu, il ne l'a jamais prétendu)
exemple : je suis uni à ma femme (je ne suis pas devenu une femme pour autant et vice-versa)
Je rappelle que l'union ne peut être réalisée QUE par l'amour
L'esprit calcule, le cœur sait

Bon courage les amis ! il y a du travail pour remettre de l'ordre dans tout ça !!!
On ne succède pas à un Prophète à moins d'être soi-même un prophète.
Un roi succède à un roi.
Une semaine succède à une semaine, et un jour à un jour. Un jour vient après une semaine et ne lui succède en rien, si ce n'est chronologiquement, mais il ne devient pas une semaine pour autant !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pourquoi Mohamed n'a pas désigné de successeur ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
pourquoi Mohamed n'a pas désigné de successeur ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mohammed le gentil, Mohammed le méchant
» "LA ILLAH ILLA ALLAH "
» Pourquoi les Juifs ne croient pas en Jésus ?
» [SD] Réponse à "Pourquoi les Juifs ne croient pas en Mohammad ?"
» Les mensonges? Pourquoi mentir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: