Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Notre religiosité

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
rosarum

avatar


MessageSujet: Notre religiosité   Sam 15 Sep 2018, 19:31

Notre religiosité    15.09.2018

Notre vide, faute de vision et d’idéal, se comble de détails qui fragmentent l’essentiel. Les formalismes drapent la nudité des espoirs qui déchantent, par l’obsession de la procédure et de l’apparence. Moribondes ou mécaniques, nos rituelles peinent à apaiser nos mal-être et notre soif de sens. Alors on saute, crispés, de polémique en polémique, sur les points qui, secondaire, tertiaires, inutiles et équivoques, deviennent l’essence de « l’islam ». Ou, disons plutôt, cette identité religieuse-ethnique-idéologique que nous osons appeler, dans notre ignorance, Islam. Ainsi on se singularise par opposition, on s’affirme sans proposition.


Dernière édition par rosarum le Sam 15 Sep 2018, 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Sam 15 Sep 2018, 19:32

On se raidit sur le voile, on «islamise» la finance et le savoir à coup de fatwa sur les formes; nous prenons les découvertes scientifiques des autres pour les « coraniser » sans vergogne ni honte par l’arnaque intellectuelle du « miracle scientifique », sans recherche, ni contribution, ni grande révolution, ni utilité pour l’humanité; on «halalise» les champagnes, le maquillage et les bonbons dans d’interminable débats gélatineux sur le pourcentage de graisse animale ou végétale, que même la vache des enfants d’Israël n’a pas reçu, avec à la main le « mac-do halal », la « Barbie voilée » et le « burkini » censés montrer le paraître de notre fidélité qui masque notre dévoiement et notre pusillanimité collective. Nous ghéttoisons le Paradis et insultons les gens de bien des autres peuples, avec une logique de « peuple élu » des plus dégradante.

Quel désastreux paradoxe! Notre religiosité est de surface. Notre religiosité nous mène vers l’abime. Elle n’est pas coranique, elle est bédouine. « Les bédouins ont dit nous avons la foi. Dis leurs vous n’avez pas la foi.Mais dites plutôt, nous sommes soumis. La foi n’a pas encore pénétré vos cœurs ». S49;s14.(Extrait de « révolution révélée », non encore publié).

Ousmane Timera
Revenir en haut Aller en bas
lola83

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Sam 15 Sep 2018, 19:41

bien observé !

mais on pourrait en dire de même de certains chrétiens
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Sam 15 Sep 2018, 19:57

lola83 a écrit:
bien observé !

mais on pourrait en dire de même de certains chrétiens

Oui ma chère Lola, mais l'obsession du halal, du voile (qui n'est pas un ordre du Coran), burkini, Barbie voilée, bref du superficiel est quand même une spécificité de l'Islam mal compris par ses pratiquants.


_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Sam 15 Sep 2018, 20:05

cailloubleu* a écrit:
lola83 a écrit:
bien observé !

mais on pourrait en dire de même de certains chrétiens

Oui ma chère Lola, mais  l'obsession du halal, du voile (qui n'est pas un ordre du Coran), burkini, Barbie voilée, bref du superficiel est quand même une spécificité de l'Islam mal compris par ses pratiquants.


C'est malheureusement trop vrai.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
lola83

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Sam 15 Sep 2018, 20:39

oui , c'est vrai c'est peut être plus prononcé , mais quand même quand on voit encore des processions où l'on trimbale des statues , c'est assez superficiel aussi

mais le fond de l'histoire c'est la motivation de chacun, quelle que soit sa religion , si c'est pour se faire bien voir des voisins , il faudrait que la personne se fasse du souci , car Dieu déteste les hypocrites
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Dim 16 Sep 2018, 16:09

Olivier, dernièrement nous citait un extrait de Rachid Benzine qui disait en substance que les Musulmans s'attachent plus au vestimentaire et à l'alimentaire, deux choses qui seraient les moins importantes du religieux/spirituel.

Je suis heureux de voir que des Musulmans comprennent que l'apparence n'est que façade.

Dieu sonde les coeurs.





.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Dim 16 Sep 2018, 16:15

lola83 a écrit:
oui , c'est vrai c'est peut être plus prononcé , mais quand même quand on voit encore des processions où l'on trimbale des statues , c'est assez superficiel aussi


Pas vraiment !

Ou j'habite en France ça fait longtemps qu'il n'y a plus de procession avec stature de la vierge ou autre.
Pourquoi ??????

Par contre au Portugal, pays "très" Catholique avec très peu de brassage religieux, les processions sont quasi hebdomadaires et ça fait parti de la culture de ce pays. Des Catholiques qui dans un pays à majorité Catholique ont gardé les us et coutumes de leurs ancêtres, moi je trouve ça super et je me battrai pour ça jusqu'à mon dernier souffle. après chacun pense ce qu'il veut.




.

Revenir en haut Aller en bas
Red1




MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 12:26

Je pense que l'obsession ne se situe pas seulement du coté musulman .
A voir la récurrence des sujets à propos du voile et du halal , je pense bien que l'obsession (paranoïa ?) est bien présente chez des non musulmans .

On se met à dicter ce que devrait être une vraie spiritualité , ce que devrait être la bonne façon de s'habiller , de se nourrir pour ensuite mettre en avant des valeurs aux quelles on tient comme la liberté . Ce qui est paradoxale .

Moi aussi je ne vois aucune spiritualité dans le fait de se flageller , dans le fait de sacrifier le bonheur d'avoir des enfants , dans le fait de ne plus laver ses cheveux , dans le fait de méditer en adoptant des positions désagréables , dans le fait de porter une kippa , dans le fait de porter un uniforme (sœurs , prêtres ) , dans le fait de tourner en rond , dans le fait de jouer de la musique , dans les mathématiques , dans la science .....
Lorsque l'on prend son nombril pour le centre du monde , il faut être prêt à être choqué car d'autres nombrils existent .

Pour en venir à Timera , cet auteur utilise les mêmes outils que les auteurs combattus . Donne la bonne interprétation , le véritable sens du coran , alors que son interprétation n'est qu'une interprétation parmi tant d'autres . Ces interprétations se valent , et je ne vois pas pourquoi la personne qui comprend que dans le coran le voile est obligatoire aurait forcément raison si ce n'est que cela fait plaisir à certains . Faut il combattre et instaurer une dictature de la pensée à la place d'une autre ?

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 12:45

Red1 a écrit:
Je pense que l'obsession ne se situe pas seulement du coté musulman .
A voir la récurrence des sujets à propos du voile et du halal , je pense bien que l'obsession (paranoïa ?) est bien présente chez des non musulmans .

On se met à dicter ce que devrait être une vraie spiritualité , ce que devrait être la bonne façon de s'habiller , de se nourrir pour ensuite mettre en avant des valeurs aux quelles on tient comme la liberté . Ce qui est paradoxale .

Moi aussi je ne vois aucune spiritualité dans le fait de se flageller , dans le fait de sacrifier le bonheur d'avoir des enfants , dans le fait de ne plus laver ses cheveux , dans le fait de méditer en adoptant des positions désagréables , dans le fait de porter une kippa , dans le fait de porter un uniforme (sœurs , prêtres ) , dans le fait de tourner en rond , dans le fait de jouer de la musique , dans les mathématiques , dans la science .....
Lorsque l'on prend son nombril pour le centre du monde , il faut être prêt à être choqué car d'autres nombrils existent .

Pour en venir à Timera , cet auteur utilise les mêmes outils que les auteurs combattus . Donne la bonne interprétation , le véritable sens du coran , alors que son interprétation n'est qu'une interprétation parmi tant d'autres . Ces interprétations se valent , et je ne vois pas pourquoi la personne qui comprend que dans le coran le voile est obligatoire aurait forcément raison si ce n'est que cela fait plaisir à certains . Faut il combattre et instaurer une dictature de la pensée à la place d'une autre ?



_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 14:12

Bonjour,

Je partage aussi les opinions de Lola et de Red1.

Aussi, sans aller jusqu'à accepter l'obscurantisme, je pense, pour le moment, que ce dont il est question ici est inévitable. S'attacher à la forme plutôt qu'au fond, chercher à avoir raison plutôt que la raison en elle même, me semble si présent dans l'histoire de toutes les religions, qu'en regardant l'ensemble, et non pas une religion en particulier, je pense que quelque chose en nous, dans notre humanité, entraîne forcement un écart entre les expressions exotériques et le fond en lui même ésotérique dans notre façon de poser un regard sur notre prochain.

la tendance serait de tenir compte des " apparences " même en sachant pourtant, que ce qui compte au regard de Dieu lui même, c'est le fond de la personne.

Ensuite dire que c'est la religion qui entraîne ceci, oui, c'est vrai ça arrive, mais selon moi, ce n'est pas la religion en elle même qui crée cet écart mais la nature humaine en elle même.

Car, en tant que croyant, sans aller vouloir à me plaindre, dans mes relations avec les athées, il n'est pas rare que par le fait d'annoncer ma foi, l'on me colle une image précise de moi même sans vraiment chercher à me comprendre et à savoir qui je suis.

Parler de préjugés, ce serait fâcheux, mais pour rester dans la même pensée, le regard que l'on pose alors sur moi, sera en fonction des apparences de ma religion et non pas en cherchant, dans le fond, ce que je suis réellement.

Aussi, dans les relations de tous les jours, pas uniquement dans celui de la religion, au travail, dans le voisinage et même la famille, il me semble que notre tendance humaine, et donc peu importe nos convictions, croire ou ne pas croire, est de poser un regard sur l'autre, non pas en cherchant à le découvrir, à savoir qui il est, mais en y mettant une part de nous même dans la façon de le concevoir dans l’apparence qui se présente à nous.

En psychologie, on parle de " projection ". C'est à dire que l'on projette en l'autre, une part de nous même, notre pensée dans la sienne.

Exemple très terre à terre, même quand on veut faire " un cadeau " à quelqu'un, une personne que l'on apprécie, le choix du cadeau en lui même se fera aussi, en fonction de nos propres goûts.

C'est à dire que nos certitudes s'inscrivent aussi dans une forme de protectionnisme. C'est, selon moi, une nécessité pour le " être ". Alors, même si le " paraître " est soumis au paradoxe, je ne crois pas que l'on puisse y échapper, car au regard de l'autre, on ne peut pas être dans le " être " selon son regard à lui mais uniquement dans le " paraître ".

Il y a donc selon moi, une première chose, c'est se construire dans la certitude, y compris dans la façon de regarder l'autre, afin de se préserver soi même. De se construire en tant qu'être socialisé et affirmer sa présence dans son environnement, c'est à dire, affirmer son intégrité.

Puis ensuite, la difficulté d'accepter l'autre dans sa propre intégrité, surtout en raison des différences. On veut selon moi, voir en l'autre, soi même afin de se rassurer dans notre identité.

Aussi, si ceci peut se décrire comme une défaillance dans nos façons de penser, je préfère la présenter comme étant simplement une réalité humaine.

Bien sûr, ensuite vient ma foi, mais dans le regard que je pose sur l'autre, je sais que je suis moi même soumis à cette tendance en question. Aussi, mais sans doute que j'agis également dans le but de me rassurer, je constate que dans les écritures, même des prophètes comme Samuel, était lui même soumis à cette tendance.

Car quand il arrive dans la famille de David, il pense avoir deviné celui que Dieu choisira pour remplacer Saul. Il est alors influencé par les apparences d'une personne. Dieu le reprend en lui disant que lui ne choisit pas à la manière des hommes, mais en regardant au fond de la personne.

Aussi, il me semble alors que le seul au final, du moins d'un point de vue religieux, qui puisse réellement sonder le cœur d'une personne, avoir connaissance de son " être " dans son absolu, c'est Dieu et personne d'autre.

Cette pensée est aussi alimentée par l'idée que le lieu de la prière est selon Jésus, un lieu secret dans lequel seul Dieu peut pénétrer. Référence sans doute au rituel du tabernacle qui alors se précise différemment puisque finalement chacun aura son propre tabernacle à lui. C'est à dire un voile qui séparent les hommes, ceux qui sont " autres ", les apparences et le paraître, qui empêche toute personne de pouvoir pénétrer réellement dans le " cœur " de la personne.

C'est le point de vue religieux, mais d'un point de vue humain, toute personne a en elle, un " jardin secret ", de la naissance jusqu'à sa mot, personne ne pourra y pénétrer. Même le plus proche de nos proches, ne pourra pas saisir pleinement l'absolu de notre personne et connaître le moindre détail de toutes nos pensées la vie durant.

Aussi, il ne nous reste que les apparences. C'est humain et en prendre conscience, même si cela peut se décrire comme une défaillance, peut aussi nous conduire à la compassion et la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 14:37

Red1 a écrit:
Je pense que l'obsession ne se situe pas seulement du coté musulman .
A voir la récurrence des sujets à propos du voile et du halal , je pense bien que l'obsession (paranoïa ?) est bien présente chez des non musulmans .


Mais il est humain de réfléchir à partir de son nombril, Red, car il évident qu'on remarque le plus ce qui nous est le moins familier et le plus contraire à notre façon de fonctionner, sinon on ne le remarquerait pas.

Sinon, je reçois suffisamment de femmes voilées chez moi avec lesquelles je m'entends parfaitement, ceratines des amies chères et il ne me viendrait pas à l'idée de le mentionner, elles mettent un voile comme je mets des jeans, c'est tout.




_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Red1




MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 16:09

cailloubleu* a écrit:
Red1 a écrit:
Je pense que l'obsession ne se situe pas seulement du coté musulman .
A voir la récurrence des sujets à propos du voile et du halal , je pense bien que l'obsession (paranoïa ?) est bien présente chez des non musulmans .


Mais il est humain de réfléchir à partir de son nombril, Red, car il évident qu'on remarque le plus ce qui nous est le moins familier et le plus contraire à notre façon de fonctionner, sinon on ne le remarquerait pas.

Sinon, je reçois suffisamment de femmes voilées chez moi avec lesquelles je m'entends parfaitement, ceratines des amies chères et il ne me viendrait pas à l'idée de le mentionner, elles mettent un voile comme je mets des jeans, c'est tout.




Si elles mettent un voile comme tu mets des jeans alors le voile n'a aucun bagage religieux et par conséquent vouloir l'interdire sous prétexte de la sauvegarde de la laïcité est absurde .
Si le voile comme tu le dis est un phénomène de mode alors tout ceux qui se battent pour son interdiction se battent contre des moulins à vent . TON obsession est donc incompréhensible .

Ensuite , si ces "meilleures amies " trouvent du réconfort chez toi , car tu leur permets de souffler un peu en leur ouvrant ta porte afin qu'elles se cachent de leurs frères ou époux ou père alors le voile n'est plus un simple jean .
Il y en a , mais je ne pense pas que l'on puisse généraliser .

Avoir un raisonnement c'est justement sortir du subjectif . Cela reste une opinion mais objective et impartiale si cette opinion est produite par la raison .


Revenir en haut Aller en bas
Maryam

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 16:32

Poisson vivant a écrit:
Olivier, dernièrement nous citait un extrait de Rachid Benzine qui disait en substance que les Musulmans s'attachent plus au vestimentaire et à l'alimentaire, deux choses qui seraient les moins importantes du religieux/spirituel.

Je suis heureux de voir que des Musulmans comprennent que l'apparence n'est que façade.

Dieu sonde les coeurs.
.

Le sentiment religieux a plusieurs facettes, avec la même religion certains atteignent la spiritualité en suivant le rite à la lettre, sans le rite ils ne se sentent pas protégés et d'autres pensent que le rite est un obstacle à leur spiritualité.

On trouve ces deux facettes dans toutes les religions. Bien entendu celui qui aime la communion avec Dieu va prendre l'observance des rites pour de la superstition, et pour les tenants des rites, celui qui ne les observe pas est un mécréant.


Revenir en haut Aller en bas
lola83

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 16:56

Tonton a écrit:
Bonjour,

Je partage aussi les opinions de Lola et de Red1.

Aussi, sans aller jusqu'à accepter l'obscurantisme, je pense, pour le moment, que ce dont il est question ici est inévitable. S'attacher à la forme plutôt qu'au fond, chercher à avoir raison plutôt que la raison en elle même, me semble si présent dans l'histoire de toutes les religions, qu'en regardant l'ensemble, et non pas une religion en particulier, je pense que quelque chose en nous, dans notre humanité, entraîne forcement un écart entre les expressions exotériques et le fond en lui même ésotérique dans notre façon de poser un regard sur notre prochain.

la tendance serait de tenir compte des " apparences " même en sachant pourtant, que ce qui compte au regard de Dieu lui même, c'est le fond de la personne.

Ensuite dire que c'est la religion qui entraîne ceci, oui, c'est vrai ça arrive, mais selon moi, ce n'est pas la religion en elle même qui crée cet écart mais la nature humaine en elle même.

Car, en tant que croyant, sans aller vouloir à me plaindre, dans mes relations avec les athées, il n'est pas rare que par le fait d'annoncer ma foi, l'on me colle une image précise de moi même sans vraiment chercher à me comprendre et à savoir qui je suis.

Parler de préjugés, ce serait fâcheux, mais pour rester dans la même pensée, le regard que l'on pose alors sur moi, sera en fonction des apparences de ma religion et non pas en cherchant, dans le fond, ce que je suis réellement.

Aussi, dans les relations de tous les jours, pas uniquement dans celui de la religion, au travail, dans le voisinage et même la famille, il me semble que notre tendance humaine, et donc peu importe nos convictions, croire ou ne pas croire, est de poser un regard sur l'autre, non pas en cherchant à le découvrir, à savoir qui il est, mais en y mettant une part de nous même dans la façon de le concevoir dans l’apparence qui se présente à nous.

En psychologie, on parle de " projection ". C'est à dire que l'on projette en l'autre, une part de nous même, notre pensée dans la sienne.

Exemple très terre à terre, même quand on veut faire " un cadeau " à quelqu'un, une personne que l'on apprécie, le choix du cadeau en lui même se fera aussi, en fonction de nos propres goûts.

C'est à dire que nos certitudes s'inscrivent aussi dans une forme de protectionnisme. C'est, selon moi, une nécessité pour le " être ". Alors, même si le "  paraître " est soumis au paradoxe, je ne crois pas que l'on puisse y échapper, car au regard de l'autre, on ne peut pas être dans le " être " selon son regard à lui mais uniquement dans le " paraître ".

Il y a donc selon moi, une première chose, c'est  se construire dans la certitude, y compris dans la façon de regarder l'autre, afin de se préserver soi même. De se construire en tant qu'être socialisé et affirmer sa présence dans son environnement, c'est à dire, affirmer son intégrité.

Puis ensuite, la difficulté d'accepter l'autre dans sa propre intégrité, surtout en raison des différences. On veut selon moi, voir en l'autre, soi même afin de se rassurer dans notre identité.

Aussi, si ceci peut se décrire comme une défaillance dans nos façons de penser, je préfère la présenter comme étant simplement une réalité humaine.

Bien sûr, ensuite vient ma foi, mais dans le regard que je pose sur l'autre, je sais que je suis moi même soumis à cette tendance en question. Aussi, mais sans doute que j'agis également dans le but de me rassurer, je constate que dans les écritures, même des prophètes comme Samuel, était lui même soumis à cette tendance.

Car quand il arrive dans la famille de David, il pense avoir deviné celui que Dieu choisira pour remplacer Saul. Il est alors influencé par les apparences d'une personne. Dieu le reprend en lui disant que lui ne choisit pas à la manière des hommes, mais en regardant au fond de la personne.
cheers
Aussi, il me semble alors que le seul au final, du moins d'un point de vue religieux, qui puisse réellement sonder le cœur d'une personne, avoir connaissance de son " être " dans son absolu, c'est Dieu et personne d'autre.

Cette pensée est aussi alimentée par l'idée que le lieu de la prière est selon Jésus, un lieu secret dans lequel seul Dieu peut pénétrer. Référence sans doute au rituel du tabernacle qui alors se précise différemment puisque finalement chacun aura son propre tabernacle à lui. C'est à dire un voile qui séparent les hommes, ceux qui sont " autres ", les apparences et le paraître, qui empêche toute personne de pouvoir pénétrer réellement dans le " cœur " de la personne.  

C'est le point de vue religieux, mais d'un point de vue humain, toute personne a en elle, un " jardin secret ", de la naissance jusqu'à sa mot, personne ne pourra y pénétrer. Même le plus proche de nos proches, ne pourra pas saisir pleinement l'absolu de notre personne et connaître le moindre détail de toutes nos pensées la vie durant.

Aussi, il ne nous reste que les apparences. C'est humain et en prendre conscience, même si cela peut se décrire comme une défaillance, peut aussi nous conduire à la compassion et la tolérance.

Merci Tonton pour ce beau discours ! cheers

je rajoute juste au sujet du voile ce que j'ai déjà dit , c'est qu'il y a le risque majeur de pression sur les femmes par la contagion qui vient des quartiers à majorité musulmane

et cela a beau au départ être une question de mode , les prêcheurs musulmans en font une question religieuse et cela conduit pour la majorité à une perte de liberté envisageable pour toutes les femmes par contagion comme je l'ai dit , pour ne pas être remarquée , critiquée

pour l'instant sur Paris c'est  environ moitié moitié , soit on est dans une majorité de femmes voilées et on va être conduite à se voiler , soit c'est le contraire et on se sentira mal à l'aise si on est voilée
malheureusement la tendance va au port du voile qui se répand de plus en plus , et donc de la privation de liberté pour beaucoup
c'est ce problème de ce risque de perte de liberté par la pression familiale , communautaire , qui peut se transformer en une mode quasi obligatoire pour toutes


Dernière édition par lola83 le Lun 17 Sep 2018, 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Red1




MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ben dis donc ...
contagion , grand remplacement , soumission ....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:02

lola83 a écrit:

pour l'instant sur Paris c'est  environ moitié moitié , soit on est dans une majorité de femmes voilées et on va être conduite à se voiler , soit c'est le contraire et on se sentira mal à l'aise si on est voilée
 

Pas seulement mal à l'aise mais , elle sera aussi conduite à retirer son voile.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:08

Red1 a écrit:
Je pense que l'obsession ne se situe pas seulement du coté musulman .
A voir la récurrence des sujets à propos du voile et du halal , je pense bien que l'obsession (paranoïa ?) est bien présente chez des non musulmans .

si le voile était un vêtement folklorique, on n'en parlerait même pas mais tu sais bien que c'est aussi une arme des islamistes.
idem pour le hallal avec en plus dans ce cas une convergence d'intérêt entre les islamistes qui poussent à la hallalisation et les grandes firmes alimentaires qui voient d'un bon oeil s'ouvrir un nouveau marché


Dernière édition par rosarum le Lun 17 Sep 2018, 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:09

Red1 a écrit:


Si elles mettent un voile comme tu mets des jeans alors le voile n'a aucun bagage religieux et par conséquent vouloir l'interdire sous prétexte de la sauvegarde de la laïcité est absurde .
Si le voile comme tu le dis est un phénomène de mode alors tout ceux qui se battent pour son interdiction se battent contre des moulins à vent . TON obsession est donc incompréhensible

halal et voile étaient dans le texte de Rosarum.

texte de rosarum a écrit:
et les bonbons dans d’interminable débats gélatineux sur le pourcentage de graisse animale ou végétale, que même la vache des enfants d’Israël n’a pas reçu, avec à la main le « mac-do halal », la « Barbie voilée » et le « burkini » censés montrer le paraître de notre fidélité qui masque notre dévoiement et notre pusillanimité collective.

Red1 a écrit:
Ensuite , si ces "meilleures amies " trouvent du réconfort chez toi , car tu leur permets de souffler un peu en leur ouvrant ta porte afin qu'elles se cachent de leurs frères ou époux ou père alors  le voile n'est plus un simple jean .
Il y en a , mais je ne pense pas que l'on puisse généraliser .

Mais non, leurs époux sont charmants, je voulais dire qu'il y a une marge entre la remarque que le coran ne demande en aucun endroit de se voiler la tête, et l'amitié et le respect que j'ai pour ces amies qui se voilent. Et ça fait du bien à chacun d'un peu se fréquenter, on est plus proche de la fraternité humaine.

Citation :
Avoir un raisonnement c'est justement sortir du subjectif . Cela reste une opinion mais objective et impartiale si cette opinion est produite par la raison .

Je ne crois pas à l'impartialité, tu prends dix types impartiaux et qui s'appliquent à l'objectivité  et tu as dix avis différents.

_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:12

rosarum a écrit:


si le voile était un vêtement folklorique, on n'en parlerait même pas mais tu sais bien que c'est aussi une arme des islamistes.
idem pour le hallal.

Et donc , pour faire mal a cette petite minorité d'islamistes on sacrifie la liberté de la majorité musulmane ??
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:17

Maryam a écrit:
Poisson vivant a écrit:
Olivier, dernièrement nous citait un extrait de Rachid Benzine qui disait en substance que les Musulmans s'attachent plus au vestimentaire et à l'alimentaire, deux choses qui seraient les moins importantes du religieux/spirituel.

Je suis heureux de voir que des Musulmans comprennent que l'apparence n'est que façade.

Dieu sonde les coeurs.
.

Le sentiment religieux a plusieurs facettes,  avec la même religion certains atteignent la spiritualité en suivant le rite à la lettre, sans le rite ils ne se sentent pas protégés et d'autres pensent que le rite est un obstacle à leur spiritualité.

On trouve ces deux facettes dans toutes les religions. Bien entendu celui qui aime la communion avec Dieu va prendre l'observance des rites pour de la superstition, et pour les tenants des rites, celui qui ne les observe pas est un mécréant.



Oui, mais pas obligatoirement. On peut aussi à travers le rite, trouver le sens de ce qu'il représente dans son fond. C'est un élément symbolique certes, mais qui correspond à quelque chose, voir plusieurs.

De ce fait, c'est l'élément en lui même, comme l'eau ou le sang par exemple, qui nous renvoie sur des réflexions sur notre nature profonde. On peut alors trouver des développements pour notre propre réflexion, donc des interprétations, qui ensuite dans le dialogue, peuvent se partager les uns avec les autres.

Ainsi, si l'autre dans ses rites, donc dans son expression exotérique, est radicalement différents de nos propres coutumes, il n'en demeure pas moins qu'ils ne sont pas dénués de sens. Donc d'une signification ésotérique, une richesse de pensées.

On peut ensuite ne pas se retrouver dans ce que ces rites représentent, mais au préalable, il me semble utile d'en chercher la signification, car ceci marque au moins, l'intérêt que l'on porte à l'autre dans ses habitudes à lui. C'est à dire que dans ce qu'il représente, on accepte sa présence en cherchant à le comprendre. Ca reste au moins, un acte de considération pour ce qu'il est, tel qu'il est.

C'est donc utile pour créer un espace de paix et de tolérance. Même si en finalité, nous ne serons pas forcement d'accord avec lui.


Ensuite, on peut aussi pratiquer les rites sans réelle connaissance de cause, par tradition. Car de toute façon, tout n'apparaît pas clairement. Ensuite, dans ce cas, on peut alors parler de " moutons ".

Mais dans les écritures, comparer un individu avec un mouton, même si c'est péjoratif, ne correspond en fait qu'à décrire une des facettes de notre humanité. Car on est tous un peu " mouton ". On suit tous une idée ou un guide, une tradition ou une tendance sociétale, sans toujours réfléchir au fond et donc au pourquoi du comment.

Car ce qui intervient aussi dans le processus, dans les mises en places des coutumes et des traditions, des repaires sociétaux, c'est aussi la nécessité de répondre à un besoin fondamentalement humain : ne pas se sentir seul mais faire parti d'un ensemble.

ce qui fait que même si les traditions dans leur différence, peuvent amener à la crainte, à un sentiment de se sentir agressé par l'identité de l'autre, dans notre propre identité à nous, les repaires collectifs sociétaux étant différents, on ne peut pas aller contre leur mise en place car ce serait comme vouloir rendre égocentrique les membres d'une même fratrie au sein d'une même famille.

On peut donc aussi accepter simplement un sentiment d'exotisme, tout en restant soit même l'exotique de l'autre.

Ainsi, si la tradition chrétienne est différente de la tradition musulmane, elles se rejoignent simplement dans ce besoin de suivre une tradition qui nous rend créature sociale au sein de nos familles respectives. le besoin étant donc le même.

Puis ensuite, si d'un regard extérieur, les rites semblent définir une communauté précise, il n'en demeure pas moins que si chaque individu suit les rituels de sa famille, chacun suit, aussi ses propres rites à lui.

Un athée aussi a ses propres rites, ses repaires dans la semaine et des habitudes au quotidien. Lui aussi suit à la fois les processus sociétaux tout en ayant pour lui même ses propres petites habitudes.

A mon sens donc, même si il est utile de prendre le temps de chercher à comprendre les rituels de l'autre ou la tradition de l'autre, il faut aussi prendre en compte, que chacun a ce besoin, d'avoir une tradition et des rites.


les rites et les traditions sont donc avant tout ce qui découle de notre propre humanité. Ensuite, d'un point théologique, Dieu se sert de ces principes pour nous faire découvrir, en nous, certaines choses que nous avons tendance à négliger.

Car dans l'ensemble, préserver sa propre identité tout en étant accessible à celle de l'autre, est un exercice difficile qui touche les dimensions de l'égo.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:18

Red1 a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ben dis donc ...
contagion , grand remplacement , soumission ....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il a une belle tête à remplacer !

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Red1




MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:18

rosarum a écrit:
Red1 a écrit:
Je pense que l'obsession ne se situe pas seulement du coté musulman .
A voir la récurrence des sujets à propos du voile et du halal , je pense bien que l'obsession (paranoïa ?) est bien présente chez des non musulmans .

si le voile était un vêtement folklorique, on n'en parlerait même pas mais tu sais bien que c'est aussi une arme des islamistes.
idem pour le hallal.

Je ne suis pas d'accord , je pense que des idéologistes se sont accaparés des phénomènes de sociétés anodins . Ces idéologistes ne sont pas à l'œuvre seulement du coté musulman .

Le fait d'exclure ou de s'exclure c'est du kif kif bourricot .

Nous sommes dans état de droit , et chacun balance des slogans et jette de l'huile sur le feu .
Le hallal n'a absolument rien à voir avec les islamistes mais bel et bien avec des "économistes" tout comme les barbies ou les défilés avec des femmes voilées .
Je ne crois pas que Chanel ou fleury michon soient des islamistes pratiquant la taqya .

De plus l'industrialisation du halal pose un véritable problème aux musulmans . Je ne vois pas en quoi la viande détachée mécaniquement est halal , en tout les cas c'est de la me.rde bien halal .
Revenir en haut Aller en bas
Red1




MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:19

OlivierV a écrit:
Red1 a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ben dis donc ...
contagion , grand remplacement , soumission ....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il a une belle tête à remplacer !
Lol , il doit avoir des problèmes obsessionnels .
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:20

Thedjezeyri14 a écrit:
rosarum a écrit:


si le voile était un vêtement folklorique, on n'en parlerait même pas mais tu sais bien que c'est aussi une arme des islamistes.
idem pour le hallal.

Et donc , pour faire mal a cette petite minorité d'islamistes on sacrifie la liberté de la majorité  musulmane ??

et si on laisse faire on sacrifie celles qui sont contraintes de se voiler . contrainte qui peut simplement être une pression psychologique du style celle qui n'est pas voilée n'est pas une bonne musulmane.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:23

Red1 a écrit:

Le hallal n'a absolument rien à voir avec les islamistes mais bel et bien avec des "économistes" tout comme les barbies ou les défilés avec des femmes voilées .
Je ne crois pas que Chanel ou fleury michon soient des islamistes pratiquant la taqya .

De plus l'industrialisation du halal pose un véritable problème aux musulmans . Je ne vois pas en quoi la viande détachée mécaniquement est halal , en tout les cas c'est de la me.rde bien halal .

oui tout à fait d'accord, j'ai édité mon post pour compléter ma pensée mais tu as répondu avant

je disais donc
rosarum a écrit:

idem pour le hallal avec en plus dans ce cas une convergence d'intérêt entre les islamistes qui poussent à la hallalisation et les grandes firmes alimentaires qui voient d'un bon oeil s'ouvrir un nouveau marché


Dernière édition par rosarum le Lun 17 Sep 2018, 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:24

rosarum a écrit:
[

et si on laisse faire on sacrifie celles qui sont contraintes de se voiler . contrainte qui peut simplement être une pression psychologique du style celle qui n'est pas voilée n'est pas une bonne musulmane.

Justement on ne laisse pas faire mais , sûrement pas à coup de lois et d'amalgame .
Revenir en haut Aller en bas
lola83

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:25

justement , est ce que la majorité des femmes musulmanes ont la liberté ?
encore faut il qu'elles osent répondre le fond de leur pensée à ce sujet

Tonton , j'apprécie moins ton nouveau discours , car tu n'envisages pas cette question de liberté des femmes

autant le voile peut être agréable à porter en hiver , autant quand il faudrait le porter en période de canicule pour moi serait un supplice , et pourtant c'est ce que certaines nombreuses endurent au nom d'une soi disant religiosité

sans compter que si on le fait porter trop jeune aux enfants , cela peut entraver leur croissance , le soleil apporte de la vitamine D nécessaire à cette bonne croissance
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:34

Red1 a écrit:
cailloubleu* a écrit:


Mais il est humain de réfléchir à partir de son nombril, Red, car il évident qu'on remarque le plus ce qui nous est le moins familier et le plus contraire à notre façon de fonctionner, sinon on ne le remarquerait pas.

Sinon, je reçois suffisamment de femmes voilées chez moi avec lesquelles je m'entends parfaitement, ceratines des amies chères et il ne me viendrait pas à l'idée de le mentionner, elles mettent un voile comme je mets des jeans, c'est tout.




Si elles mettent un voile comme tu mets des jeans alors le voile n'a aucun bagage religieux et par conséquent vouloir l'interdire sous prétexte de la sauvegarde de la laïcité est absurde .
Si le voile comme tu le dis est un phénomène de mode alors tout ceux qui se battent pour son interdiction se battent contre des moulins à vent . TON obsession est donc incompréhensible .

Ensuite , si ces "meilleures amies " trouvent du réconfort chez toi , car tu leur permets de souffler un peu en leur ouvrant ta porte afin qu'elles se cachent de leurs frères ou époux ou père alors  le voile n'est plus un simple jean .
Il y en a , mais je ne pense pas que l'on puisse généraliser .

Avoir un raisonnement c'est justement sortir du subjectif . Cela reste une opinion mais objective et impartiale si cette opinion est produite par la raison .



Mon opinion est que le vêtement a toujours une codification. Porter un jeans ou un voile, comme une cravate ou un perfecto codifie toujours les rapports humains.

On ne peut pas mettre ceci de côté, car au contraire il faut avoir conscience que si un vêtement représente quelque chose, sa codification ne résonne pas de la même façon que ce soit d'une communauté à une autre et même d'un individu à un autre.

Certains par exemple, rejettent l'idée de porter une cravate simplement parce que pour eux, c'est accepter une codification trop enfermant. D'autres par contre, estiment que c'est simplement une marque de respect.

Le voile c'est la même chose, pour celle qui la porte autant que pour celui qui le regarde, les codifications ne seront pas forcement les mêmes mais, il y en a toujours une.

Le contexte est donc important.

Il me semble que dans le contexte occidental, le voile est perçu souvent comme un acte de soumission de la femme alors que dans le contexte oriental, pas forcement.

Contexte différent donc codification différente.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:37

lola83 a écrit:
justement , est ce que la majorité des femmes musulmanes ont la liberté ?


Et si on laissait la parole aux femmes Musulmanes !




.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 17:46

lola83 a écrit:
justement , est ce que la majorité des femmes musulmanes ont la liberté ?
encore faut il qu'elles osent répondre le fond de leur pensée à ce sujet

Tonton , j'apprécie moins ton nouveau discours , car tu n'envisages pas  cette question de liberté des femmes

autant le voile peut être agréable à porter en hiver , autant quand il faudrait le porter en période de canicule pour moi serait un supplice , et pourtant c'est ce que certaines nombreuses endurent au nom d'une soi disant religiosité

sans compter que si on le fait porter trop jeune aux enfants , cela peut entraver leur croissance , le soleil apporte de la vitamine D nécessaire à cette bonne croissance  

Je ne vois pas ce qui t'amène à penser que je n'envisage pas la question de la liberté des femmes.

On est souvent surtout prisonnier de soi même et ceci que l'on soit homme ou femme. Ce qui nous rend prisonnier, c'est surtout le voile qui se pose dans nos façons de regarder ce qui se représente à nous.

Or, en élargissant notre regard du mieux que nous pouvons, je crains bien qu'à la question de la liberté de la femme ( pourquoi faire une distinction ? ), ce n'est pas en se focalisant sur le voile islamique que nous mesurons en réalité, le fond du problème.

Il n’apparaît pour certain(e)s, mais pas forcement pour tou(te )s, comme un symbole.

Aussi si je comprend que pour toi, il peut représenter une chose à combattre, ce n'est pas forcement comme ci, que tout le monde le voit de cette façon. Y compris celle qui le porte.


Disons que ce que tu dis est une facette, une chose vraie, mais il n'y a pas que ça.

POur toi, le voile représente une soumissions de la femme à l'homme, dans certains cas, c'est vrai, mais ce n'est pas toujours ainsi qu'il est perçu par celles qui le portent.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 18:03

rosarum a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


Et donc , pour faire mal a cette petite minorité d'islamistes on sacrifie la liberté de la majorité  musulmane ??

et si on laisse faire on sacrifie celles qui sont contraintes de se voiler . contrainte qui peut simplement être une pression psychologique du style celle qui n'est pas voilée n'est pas une bonne musulmane.

Et si on prenait en compte l'ensemble des composants qui amène à ceci, c'est à dire ce que tu dis là mais aussi les autres choses ?

Attention, je n'ignore pas la pression dont tu parles, mais je pense que les pressions en elle même, nous en subissons finalement tous et toutes et c'est effectivement à se demander pourquoi.

Pour ma part, j'aimerai que chacun se sente assez libre pour porter les vêtements qui lui plaise sans avoir à se soucier du qu'en dira t-on. Mais en raison de propre code de ma société, je ne fais pas non plus ce que je veux.

Or dans la particularité du voile, on parle ici, de ce qu'il représente dans une vision de la musulmane soumise. Mais, il n'y a pas que ça. On pourrait aussi parler d'une volonté, présente aussi ponctuellement, de se démarquer des coutumes propres au pays occidental.

C'est à dire qu'en France, par exemple, celle qui le porte le plus, sont souvent des converties qui dans leur histoires veulent par ce choix, aussi changer de vie en raison d'un traumatisme passé.

Pourquoi on ne parle pas aussi de cette facette là ?

Il y a donc plusieurs facettes, certains parlent également d'un refus d'intégration.

Mais d'autres parlent aussi, même si c'est symbolique, de l'affichage d'une certaine pudeur. C'est à dire une façon d'afficher de ne pas être disponible.

D'autres parlent de tradition, et bien sûr de religion.


Bref, qu'est ce qui nous conduit finalement à se focaliser sur une des facettes, si ce n'est le fait que nous soyons nous même conditionner à ne regarder l'objet que d'une certaine façon ?


Donc on parle de conditionnement, mais qu'en est il de notre propre conditionnement ?

la femme non voilée est elle finalement libre par le fait de refuser de porter un vêtement ? Celle qui le porte, obligatoirement prisonnière des hommes qui l'entourent ?

L'homme est il aussi libre qu'il le prétend ?

Le fond va bien au delà que le simple voile sur les cheveux, même si dans son symbolisme,sa signification résonne de différente façon.
Revenir en haut Aller en bas
Maryam

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 18:14

Tonton a écrit:


Et si on prenait en compte l'ensemble des composants qui amène à ceci, c'est à dire ce que tu dis là mais aussi les autres choses ?

Attention, je n'ignore pas la pression dont tu parles, mais je pense que les pressions en elle même, nous en subissons finalement tous et toutes et c'est effectivement à se demander pourquoi.

Pour ma part, j'aimerai que chacun se sente assez libre pour porter les vêtements qui lui plaise sans avoir à se soucier du qu'en dira t-on. Mais en raison de propre code de ma société, je ne fais pas non plus ce que je veux.

Or dans la particularité du voile, on parle ici, de ce qu'il représente dans une vision de la musulmane soumise. Mais, il n'y a pas que ça. On pourrait aussi parler d'une volonté, présente aussi ponctuellement, de se démarquer des coutumes propres au pays occidental.

C'est à dire qu'en France, par exemple, celle qui le porte le plus, sont souvent des converties qui dans leur histoires veulent par ce choix, aussi changer de vie en raison d'un traumatisme passé.

Pourquoi on ne parle pas aussi de cette facette là ?

Il y a donc plusieurs facettes, certains parlent également d'un refus d'intégration.

Mais d'autres parlent aussi, même si c'est symbolique, de l'affichage d'une certaine pudeur. C'est à dire une façon d'afficher de ne pas être disponible.

D'autres parlent de tradition, et bien sûr  de religion.


Bref, qu'est ce qui nous conduit finalement à se focaliser sur une des facettes, si ce n'est le fait que nous soyons nous même conditionner à ne regarder l'objet que d'une certaine façon ?


Donc on parle de conditionnement, mais qu'en est il de notre propre conditionnement ?

la femme non voilée est elle finalement libre par le fait de refuser de porter un vêtement ? Celle qui le porte, obligatoirement prisonnière des hommes qui l'entourent ?

L'homme est il aussi libre qu'il le prétend ?

Le fond va bien au delà que le simple voile sur les cheveux, même si dans son symbolisme,sa signification résonne de différente façon.


Et ça tombe toujours sur les femmes.

On pourrait aussi méditer là dessus.

Revenir en haut Aller en bas
lola83

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Lun 17 Sep 2018, 22:08

tu ne m'as pas compris Tonton , ça m'étonne car je te perçois comme intelligent

c'est peut être toi qui m'imagine simplette et c'est peut être pour cela que tu ne me comprends pas

je ne combats pas le voile par rapport à une éventuelle soumission de la femme à l'homme (mais je comprends que d'autres puissent le faire )
moi , mon combat c'est pour garder ma liberté
et j'ai pourtant bien parler de contagion , dans le sens comme d'une maladie , que l'on attrape malgré soi
tu me comprendrais mieux  si tu vivais à Paris , et si tu avais constaté toi même ce phénomène de contagion

ta ville de Plaisir n'est pas très loin de Paris , si tu y habites depuis un certain temps as-tu constaté ce phénomène ?
moi même je suis en banlieue , mais une banlieue bourgeoise , la contagion n'est pas encore arrivée jusqu'à nous
je tiens à ma liberté par dessus tout
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Mar 18 Sep 2018, 01:35

Thedjezeyri14 a écrit:
rosarum a écrit:


si le voile était un vêtement folklorique, on n'en parlerait même pas mais tu sais bien que c'est aussi une arme des islamistes.
idem pour le hallal.

Et donc , pour faire mal a cette petite minorité d'islamistes on sacrifie la liberté de la majorité  musulmane ??

Le problème c'est que cette liberté ils l'utilisent pour imposer une ségrégation...
Femmes devant se cacher, n'ayant pas les mêmes droits, pas d'égalité, etc.

Défend-t-on la liberté en soutenant ou en facilitant une idéologie/religion/coutume/extrémisme qui discrimine à un tel point les femmes ?  Je ne crois pas.
Une sorte d'apartheid...

Alors pour les tenants de cette idéologie, parler de liberté est franchement malhonnête.
Essayer de contourner l’écueil en parlant de simple habit, de mode, etc. est fourbe, mais donne un bon argument pour boycotter les intégristes voilées, on a le droit de ne pas vouloir une tenue que l'on trouve inadéquate et ridicule, non ?  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Mar 18 Sep 2018, 04:50

Raphaël# a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:

Et donc , pour faire mal a cette petite minorité d'islamistes on sacrifie la liberté de la majorité  musulmane ??

Le problème c'est que cette liberté ils l'utilisent pour imposer une ségrégation...
Femmes devant se cacher, n'ayant pas les mêmes droits, pas d'égalité, etc.

Tu parle de la minorité intégriste ou des musulmans en général ??

Citation :

Défend-t-on la liberté en soutenant ou en facilitant une idéologie/religion/coutume/extrémisme qui discrimine à un tel point les femmes ?  Je ne crois pas.
Une sorte d'apartheid...
C'est en tout cas pas en se rabaissant au niveau de l'idéologie et en abandonnant nos valeurs qu'on règlera le problème et ce n'est sûrement pas de cette façon non plus qu'on aidera les gens à laisser tomber cette idéologie ... aufait , l'islamisme perd d'avance sa seul chance c'est de provoquer les réactions comme les tiennes pour devenir le repère des victimes .

Citation :

Alors pour les tenants de cette idéologie, parler de liberté est franchement malhonnête.
Essayer de contourner l’écueil en parlant de simple habit, de mode, etc. est fourbe, mais donne un bon argument pour boycotter les intégristes voilées, on a le droit de ne pas vouloir une tenue que l'on trouve inadéquate et ridicule, non ?  Rolling Eyes

Sauf que la c'est la majorité musulmane non fourbe qui parle de liberté et je pense que les musulmans ont tout comme le reste des français droit à cette liberté ... reste que tu as bien-sûr le droit de ne pas vouloir de cet habit et même de militer contre d'une façon démocratique.. je mélite pour ma part contre l'intégrisme mais , aussi contre ta position sans pour autant te comparer aux intégristes.
Revenir en haut Aller en bas
petit-x




MessageSujet: Re: Notre religiosité   Mar 18 Sep 2018, 08:35

De quelle majorité non fourbe parles tu Théd ? Au contraire regarde, rien que pour le voile la majorité de ta majorité nous dit "c'est un choix personnel entte elles et Dieu, personne ne les oblige, pudeur et discrétion ect etc. ." Au nom de la liberté. Même ta majorité silencieuse est et reste solidaire des fourbes décomplexés.

Que faire tu me diras ?

Que la majorité de la totalité du milliard et demi de musulmans devienne coraniste. A moins on sera toujourd mal.

Restons optimiste Wink
Revenir en haut Aller en bas
Red1




MessageSujet: Re: Notre religiosité   Mar 18 Sep 2018, 08:41

rosarum a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


Et donc , pour faire mal a cette petite minorité d'islamistes on sacrifie la liberté de la majorité  musulmane ??

et si on laisse faire on sacrifie celles qui sont contraintes de se voiler . contrainte qui peut simplement être une pression psychologique du style celle qui n'est pas voilée n'est pas une bonne musulmane.

Il faut déjà qu'il y ait une contrainte externe , je ne nie pas l'existence de cette contrainte chez certaines familles .
Mais dans la grande majorité des familles , on trouve des filles qui décident de porter le voile et d'autres sœurs qui ne le mettent pas .
Parler de contrainte sous la forme d'une pression psychologique c'est aller très loin .
Dans toutes les familles il y a une contrainte psychologique , elle commence par l'éducation . Qu'est ce que l'éducation si ce n'est une contrainte psychologique . Dans les familles de militaire , les patriotes , les végétariens , les musiciens ...
Imaginons une famille composée d'une mère médecin , d'un père lui aussi médecin , du fils ainé suivant lui aussi des études de médecines . Les deux autres enfants ne sentiront pas une contrainte psychologique ?

Nous touchons au sujet de l'éducation des enfants . Devons nous interdire le catéchisme , afin d'éviter toute pression psychologique ? Devons nous interdire à l'athée de parler religion à la maison car il se pourrait que ses dires influent sur les choix des enfants ....

Il y a une chose que je n'arrive pas à suivre dans ce combat . La femme voilée qui a vécu en France n'est pas à confondre avec la femme vivant en Afghanistan , en Iran ou en Arabie Saoudite .
La femme en France a le choix de ne pas porter le voile sans se faire qualifier de mauvaise musulmane . Si elle porte c'est par choix , en tout les cas elle défend son désir de le porter . Or le combat féministe n'est pas un combat visant à effacer toutes traces de différence entre les sexes . Le combat féministe est celui de l'indépendance de la femme vis à vis des hommes . C'est à dire que la femme n'a pas besoin qu'on fasse des choix pour elle , ni qu'on l'aide sous prétexte que c'est un sexe faible .

Donc la question du voile , ce n'est pas à nous d'en discuter et de prendre des décisions mais c'est à la femme musulmane que revient la décision .
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Mar 18 Sep 2018, 09:00

petit-x a écrit:
De quelle majorité non fourbe parles tu Théd ? Au contraire regarde, rien que pour le voile la majorité de ta majorité nous dit "c'est un choix personnel entte elles et Dieu, personne ne les oblige, pudeur et discrétion ect etc. ." Au nom de la liberté.  Même ta majorité silencieuse est et reste solidaire des fourbes décomplexés.


Mais qui te dis que c'est bien la majorité de la majorité qui s'exprime ainsi ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Notre religiosité   Mar 18 Sep 2018, 09:19

[quote="Red1"]
Citation :


Il faut déjà qu'il y ait une contrainte externe , je ne nie pas l'existence de cette contrainte chez certaines familles .
Mais dans la grande majorité des familles , on trouve des filles qui décident de porter le voile et d'autres sœurs qui ne le mettent pas .
Parler de contrainte sous la forme d'une pression psychologique c'est aller très loin .

je parle la propagande pro voile qui sévit chez les musulmans.


Citation :

Il y a une chose que je n'arrive pas à suivre dans ce combat . La femme voilée qui a vécu en France n'est pas à confondre avec la femme vivant en Afghanistan , en Iran ou en Arabie Saoudite .

en portant le voile volontairement elle ne les aide pas à se libérer car elle donne au contraire l'impression soutenir les islamistes.
d'autre part vivant en France elle ne peut ignorer la connotation négative du voile justement parce que c'est le cheval de bataille des islamistes. donc si elle passe outre c'est en connaissance de cause.

enfin la liberté  ne doit pas être à sens unique. la liberté de porter le voile doit s'accompagner de la liberté pour un employeur de refuser le voile dans son établissement. or cette liberté est menacée (baby loup)


Dernière édition par rosarum le Mar 18 Sep 2018, 09:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notre religiosité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre religiosité
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Notre Père!!!
» Belle fête de Notre Dame du Rosaire !
» Neuvaine à Notre Dame du Sacerdoce
» Raymond Panikkar, une christophanie pour notre temps
» Notre Dame du Laus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: