Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 La danse dans la Bible

Aller en bas 
AuteurMessage
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: La danse dans la Bible   Jeu 27 Sep 2018, 10:10

Que représente la danse dans la Bible ?

27.09.2018 10:10:26

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Jeu 27 Sep 2018, 10:12

La danse dans la Bible


Symbole de joie et d’extase religieuse, la danse est moins présente dans le Nouveau Testament que dans l’Ancien.
Les Hébreux accueillant David dansant devant l’Arche, palais Pitti de Florence, fresque de 1815.
Quelle place occupe la danse dans la Bible ?
L’Ancien Testament regorge de références à des festivités incluant des danses. Souvent héritées de célébrations païennes antérieures, celles-ci sont enracinées dans la vie des Hébreux, comme dans le reste du Proche-Orient ancien. On danse aussi bien à l’occasion de fêtes religieuses que de victoires militaires ou de rencontres amoureuses. Symbole de joie et d’extase religieuse, la danse constitue la principale manifestation physique des célébrations, rassemblements et autres événements joyeux.


L’Ecclésiaste (Qohéleth) indique explicitement que la danse fait partie intégrante de la vie, dans sa longue énumération amorcée par « Il y a un moment pour tout » : « Un temps pour pleurer, et un temps pour rire ; un temps pour gémir, et un temps pour danser » (Qo 3,4). Pour le bibliste Dany Nocquet, professeur d’Ancien Testament à l’Institut protestant de théologie de Montpellier, cette mention n’a rien d’anodin. « Le Qohéleth donne en quelque sorte une valeur théologale à la joie. Cette joie quotidienne, inexplicable, qu’on peut exprimer en dansant, signifie que dans cette existence incompréhensible, Dieu est présent : par la joie, l’humain est relié à quelque chose qui le dépasse. »

De quels types de danse est-il question dans l’Ancien Testament ?


Tout d’abord, soulignons que l’activité traduite en français par « danse » correspond à de nombreux termes en hébreu. En tout, onze racines verbales hébraïques décrivent la danse dans la Bible : raqad (sauter, bondir), karar (virevolter, tournoyer) ou encore sachaq (danser pour se réjouir).

Si la Bible donne assez peu de détails sur les mouvements de ces danses, précisant plutôt quels instruments de musique les accompagnent (le tambourin, la harpe ou encore la flûte), on peut toutefois en distinguer plusieurs types. Dvora Lapson, dans son article intitulé « Danse » au sein de l’Encyclopaedia judaica (1972), en énumère cinq : danses de victoire, danses extatiques, danses de la nature, danses dans les vignes et danses de mariage.

Dans l’Israël biblique, les femmes célèbrent les victoires militaires par des danses. C’est notamment le cas après la traversée de la mer Rouge par les Hébreux : « Miryam, la prophétesse, sœur d’Aaron, prit en main un tambourin et toutes les femmes la suivirent avec des tambourins, formant des chœurs de danse » (Ex 15,20). Pratique féminine et collective, la danse s’accompagne alors le plus souvent de chants : « À leur retour, quand David revint d’avoir tué le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d’Israël au-devant du roi Saül pour chanter en dansant, au son des tambourins, des cris d’allégresse et des sistres » (1 S 18, 6).

Les danses extatiques, quant à elles, semblent concerner en premier lieu les prophètes. Une telle transe serait un état propice pour prophétiser… « À l’entrée de la ville, tu te heurteras à une troupe de prophètes descendant du haut lieu, précédés de la harpe, du tambourin, de la flûte et de la cithare, et ils seront en délire » (1 S 10, 5). Quand ils adorent le Veau d’or, les Hébreux dansent également, ce qui déclenche la colère de Moïse, qui brise alors les tables de la Loi (Ex 32,19).

Comment comprendre la danse du roi David devant l’arche d’alliance ?

L’épisode, célèbre et particulièrement visuel, a souvent été représenté par les peintres. Il est décrit dans le Deuxième Livre de Samuel et le Premier Livre des Chroniques : « David dansait en tournoyant de toutes ses forces devant Yahvé, il avait ceint un pagne de lin » (2 S 6, 14). « David, revêtu d’un manteau de byssus, dansait en tournoyant ainsi que tous les lévites porteurs de l’arche, les chantres et Kenanya, l’officier chargé du transport. David était aussi couvert de l’éphod de lin » (1 Ch 15,27).

Le roi David donne ici à son peuple l’exemple d’une réjouissance pour le moins extravagante ! Dansant « de toutes ses forces », il ne semble pas se restreindre dans l’expression de sa louange. Le lecteur comprend qu’il ne danse pas pour les hommes, mais bien pour Dieu.

Dany Nocquet qualifie d’« énigmatique » cette danse du roi ­David. « Certains ont vu dans le fait qu’il soit recouvert d’un simple vêtement de lin, et donc presque nu, un signe de son homosexualité, explique le bibliste. D’autres ont estimé que cette absence d’attributs royaux était une manière de montrer que le pouvoir terrestre est bien dérisoire comparé à Dieu. Davantage qu’une danse extatique, je crois qu’il s’agit d’une danse de reconnaissance de la sacralité de l’arche d’alliance, et donc de la divinité de Yahvé. »

Que dit Jésus de la danse ?


Si la danse n’est pas très présente dans le Nouveau Testament, deux passages méritent néanmoins d’être mentionnés. Lors du retour du fils prodigue à la maison de son père, la joie des festivités se manifeste tout d’abord au fils aîné par la musique et les danses. « Quand, à son retour, il fut près de la maison, il entendit de la musique et des danses » (Lc 15,25).

Dans un autre passage de l’Évangile de Luc (aussi en Mt 11,16), Jésus compare les hommes de sa génération à des enfants « qui sont assis sur une place et s’interpellent les uns les autres, en disant : Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé ! » (Lc 7,31-32). À la mélodie entraînante d’une flûte, la réaction normale, attendue, n’est-elle pas de se mettre à danser ? Reprochant à certains juifs de n’avoir pas réagi de manière adéquate au message de son Père, le Christ recourt à la métaphore de la danse. De ce fait, pour Dany Nocquet, Jésus sous-entend qu’il s’agit d’une nouvelle réjouissante. « Jésus n’est pas uniquement un épicurien, mais cette dimension de fête et de joie qu’il faut parfois savoir exprimer est bien présente dans son enseignement. »

Le bibliste va même plus loin en affirmant que selon l’Évangile, le fait d’être croyant impose en quelque sorte le devoir d’être joyeux. « Il y a pour les croyants une sorte de nécessité de se réjouir, comme une obligation au bonheur », assure-t-il. Si cela n’a pas toujours été le cas dans l’histoire de la chrétienté, le XXe siècle semble avoir contribué à la redécouverte de cette dimension. Désormais, la danse occupe d’ailleurs une place de choix dans la louange de certaines communautés nouvelles catholiques, ainsi que d’Églises évangéliques protestantes.

Mélinée Le Priol

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Jeu 27 Sep 2018, 10:27

rosedumatin a écrit:
La danse dans la Bible


Symbole de joie et d’extase religieuse, la danse est moins présente dans le Nouveau Testament que dans l’Ancien.
Les Hébreux accueillant David dansant devant l’Arche, palais Pitti de Florence, fresque de 1815.
Quelle place occupe la danse dans la Bible ?
L’Ancien Testament regorge de références à des festivités incluant des danses. Souvent héritées de célébrations païennes antérieures, celles-ci sont enracinées dans la vie des Hébreux, comme dans le reste du Proche-Orient ancien. On danse aussi bien à l’occasion de fêtes religieuses que de victoires militaires ou de rencontres amoureuses. Symbole de joie et d’extase religieuse, la danse constitue la principale manifestation physique des célébrations, rassemblements et autres événements joyeux.


L’Ecclésiaste (Qohéleth) indique explicitement que la danse fait partie intégrante de la vie, dans sa longue énumération amorcée par « Il y a un moment pour tout » : « Un temps pour pleurer, et un temps pour rire ; un temps pour gémir, et un temps pour danser » (Qo 3,4). Pour le bibliste Dany Nocquet, professeur d’Ancien Testament à l’Institut protestant de théologie de Montpellier, cette mention n’a rien d’anodin. « Le Qohéleth donne en quelque sorte une valeur théologale à la joie. Cette joie quotidienne, inexplicable, qu’on peut exprimer en dansant, signifie que dans cette existence incompréhensible, Dieu est présent : par la joie, l’humain est relié à quelque chose qui le dépasse. »

De quels types de danse est-il question dans l’Ancien Testament ?


Tout d’abord, soulignons que l’activité traduite en français par « danse » correspond à de nombreux termes en hébreu. En tout, onze racines verbales hébraïques décrivent la danse dans la Bible : raqad (sauter, bondir), karar (virevolter, tournoyer) ou encore sachaq (danser pour se réjouir).

Si la Bible donne assez peu de détails sur les mouvements de ces danses, précisant plutôt quels instruments de musique les accompagnent (le tambourin, la harpe ou encore la flûte), on peut toutefois en distinguer plusieurs types. Dvora Lapson, dans son article intitulé « Danse » au sein de l’Encyclopaedia judaica (1972), en énumère cinq : danses de victoire, danses extatiques, danses de la nature, danses dans les vignes et danses de mariage.

Dans l’Israël biblique, les femmes célèbrent les victoires militaires par des danses. C’est notamment le cas après la traversée de la mer Rouge par les Hébreux : « Miryam, la prophétesse, sœur d’Aaron, prit en main un tambourin et toutes les femmes la suivirent avec des tambourins, formant des chœurs de danse » (Ex 15,20). Pratique féminine et collective, la danse s’accompagne alors le plus souvent de chants : « À leur retour, quand David revint d’avoir tué le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d’Israël au-devant du roi Saül pour chanter en dansant, au son des tambourins, des cris d’allégresse et des sistres » (1 S 18, 6).

Les danses extatiques, quant à elles, semblent concerner en premier lieu les prophètes. Une telle transe serait un état propice pour prophétiser… « À l’entrée de la ville, tu te heurteras à une troupe de prophètes descendant du haut lieu, précédés de la harpe, du tambourin, de la flûte et de la cithare, et ils seront en délire » (1 S 10, 5). Quand ils adorent le Veau d’or, les Hébreux dansent également, ce qui déclenche la colère de Moïse, qui brise alors les tables de la Loi (Ex 32,19).

Comment comprendre la danse du roi David devant l’arche d’alliance ?

L’épisode, célèbre et particulièrement visuel, a souvent été représenté par les peintres. Il est décrit dans le Deuxième Livre de Samuel et le Premier Livre des Chroniques : « David dansait en tournoyant de toutes ses forces devant Yahvé, il avait ceint un pagne de lin » (2 S 6, 14). « David, revêtu d’un manteau de byssus, dansait en tournoyant ainsi que tous les lévites porteurs de l’arche, les chantres et Kenanya, l’officier chargé du transport. David était aussi couvert de l’éphod de lin » (1 Ch 15,27).

Le roi David donne ici à son peuple l’exemple d’une réjouissance pour le moins extravagante ! Dansant « de toutes ses forces », il ne semble pas se restreindre dans l’expression de sa louange. Le lecteur comprend qu’il ne danse pas pour les hommes, mais bien pour Dieu.

Dany Nocquet qualifie d’« énigmatique » cette danse du roi ­David. « Certains ont vu dans le fait qu’il soit recouvert d’un simple vêtement de lin, et donc presque nu, un signe de son homosexualité, explique le bibliste. D’autres ont estimé que cette absence d’attributs royaux était une manière de montrer que le pouvoir terrestre est bien dérisoire comparé à Dieu. Davantage qu’une danse extatique, je crois qu’il s’agit d’une danse de reconnaissance de la sacralité de l’arche d’alliance, et donc de la divinité de Yahvé. »

Que dit Jésus de la danse ?


Si la danse n’est pas très présente dans le Nouveau Testament, deux passages méritent néanmoins d’être mentionnés. Lors du retour du fils prodigue à la maison de son père, la joie des festivités se manifeste tout d’abord au fils aîné par la musique et les danses. « Quand, à son retour, il fut près de la maison, il entendit de la musique et des danses » (Lc 15,25).

Dans un autre passage de l’Évangile de Luc (aussi en Mt 11,16), Jésus compare les hommes de sa génération à des enfants « qui sont assis sur une place et s’interpellent les uns les autres, en disant : Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé ! » (Lc 7,31-32). À la mélodie entraînante d’une flûte, la réaction normale, attendue, n’est-elle pas de se mettre à danser ? Reprochant à certains juifs de n’avoir pas réagi de manière adéquate au message de son Père, le Christ recourt à la métaphore de la danse. De ce fait, pour Dany Nocquet, Jésus sous-entend qu’il s’agit d’une nouvelle réjouissante. « Jésus n’est pas uniquement un épicurien, mais cette dimension de fête et de joie qu’il faut parfois savoir exprimer est bien présente dans son enseignement. »

Le bibliste va même plus loin en affirmant que selon l’Évangile, le fait d’être croyant impose en quelque sorte le devoir d’être joyeux. « Il y a pour les croyants une sorte de nécessité de se réjouir, comme une obligation au bonheur », assure-t-il. Si cela n’a pas toujours été le cas dans l’histoire de la chrétienté, le XXe siècle semble avoir contribué à la redécouverte de cette dimension. Désormais, la danse occupe d’ailleurs une place de choix dans la louange de certaines communautés nouvelles catholiques, ainsi que d’Églises évangéliques protestantes.

Mélinée Le Priol


Cela me fait penser à "Soufi, mon amour", un magnifique roman conseillé par notre frère OLIVIER :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Jeu 27 Sep 2018, 10:35

rosedumatin a écrit:
Le bibliste va même plus loin en affirmant que selon l’Évangile, le fait d’être croyant impose en quelque sorte le devoir d’être joyeux. « Il y a pour les croyants une sorte de nécessité de se réjouir, comme une obligation au bonheur », assure-t-il

Merci Rose pour cet article.

Le Pape François a dit aussi plusieurs fois qu'il fallait être "joyeux" et pour s'en rendre compte, il faut aller à des messes où les africains sont nombreux : leur expression de la joie les fait danser et claquer des mains : c'est folklorique mais tellement réjouissant.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Jeu 27 Sep 2018, 11:35

Pétunia a écrit:
rosedumatin a écrit:
Le bibliste va même plus loin en affirmant que selon l’Évangile, le fait d’être croyant impose en quelque sorte le devoir d’être joyeux. « Il y a pour les croyants une sorte de nécessité de se réjouir, comme une obligation au bonheur », assure-t-il

Merci Rose pour cet article.

Le Pape François a dit aussi plusieurs fois qu'il fallait être "joyeux" et pour s'en rendre compte, il faut aller à des messes où les africains sont nombreux : leur expression de la joie les fait danser et claquer des mains : c'est folklorique mais tellement réjouissant.

Oui, Petunia, j' ai aussi assisté à ce genre de messe à la Basilique du Sacré-Coeur en Belgique quand je vivais encore là-bas, c'est merveilleux, on sort de la messe " requinqués".

Ici, nous avons un prêtre africain mais je ne crois pas que cela attirerait les fidèles ...... quand les jeunes viennent de Paris pendant les vacances, les messes sont plus gaies , ce prêtre est très chaleureux et on dirait qu' il lit en vous ........

Du temps, de l' ancien prêtre qui a pris sa retraite on ne pouvait même pas applaudir à l' église ... cela a changé depuis, il était de la vieille école Very Happy

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Maryam

avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Jeu 27 Sep 2018, 11:55

rosedumatin a écrit:
Pétunia a écrit:


Merci Rose pour cet article.

Le Pape François a dit aussi plusieurs fois qu'il fallait être "joyeux" et pour s'en rendre compte, il faut aller à des messes où les africains sont nombreux : leur expression de la joie les fait danser et claquer des mains : c'est folklorique mais tellement réjouissant.

Oui, Petunia, j' ai aussi assisté à ce genre de messe à la Basilique du Sacré-Coeur en Belgique quand je vivais encore là-bas, c'est merveilleux, on sort de la messe " requinqués".

Ici, nous avons un prêtre africain mais je ne crois pas que cela attirerait les fidèles ...... quand les jeunes viennent de Paris pendant les vacances, les messes sont plus gaies , ce prêtre est très chaleureux et on dirait qu' il lit en vous ........

Du temps, de l' ancien prêtre qui a pris sa retraite on ne pouvait même pas applaudir à l' église ... cela a changé depuis, il était de la vieille école Very Happy

Un article passionnant, merci Rosedumatin.

Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Jeu 27 Sep 2018, 14:43

rosedumatin a écrit:

Oui, Petunia, j' ai aussi assisté à ce genre de messe à la Basilique du Sacré-Coeur en Belgique quand je vivais encore là-bas, c'est merveilleux, on sort de la messe " requinqués".

Ici, nous avons un prêtre africain mais je ne crois pas que cela attirerait les fidèles ...... quand les jeunes viennent de Paris pendant les vacances, les messes sont plus gaies , ce prêtre est très chaleureux et on dirait qu' il lit en vous ........

Du temps, de l' ancien prêtre qui a pris sa retraite on ne pouvait même pas applaudir à l' église ... cela a changé depuis, il était de la vieille école Very Happy


Chez nous aussi, c'est la même chose ! et puis, il y a "les grenouilles de bénitier" qui s'en mêlent…

Nous avons un prêtre africain permanent qui est très proche des jeunes, mais ses initiatives ne plaisent pas toujours aux autres !! comme par exemple, aller dans un café pour une soirée discussion. Les jeunes en redemandent et nous, les "vieilles" nous le soutenons. Il dit qu'il faut "aller là où sont les gens".

C'est aussi le seul prêtre qui célèbrent les obsèques quand il est libre.

Il a eu de gros problèmes de santé l'année dernière et "la communauté africaine" lui a fait un cadeau très émouvant : nous avons organisé avec elle, en grand secret, "une journée africaine" : messe un dimanche par lui, suivie d'un repas à la salle paroissiale où chacun amenait ce qu'il voulait et ensuite procession très colorée et bruyante avec danses, jusqu'au Carmel pour les Vêpres.

Nous n'étions pas nombreux en tant que "blancs" mais comme tu dis, cela nous a bien requinqués.

Les prêtres du doyenné ont beaucoup de travail avec les paroisses que l'évêque a fait fermer : sur les 70, il n'en reste que 20 pour... 3 prêtres permanents. Là, on en attend un. A voir s'il va rester !

Nous les entourons de notre affection. Souvent, le prêtre africain vient juste "boire un café" et même si mon mari n'est pas pratiquant, il s'entend bien avec lui et nous passons des moments très sympathiques. Le meilleur est quand il demande s'il peut cuisiner et que moi, j'accepte à condition que ce ne soit pas pimenté...

Puis il dit "allez maintenant, c'est moi qui fais la vaisselle"... On est heureux de le voir heureux !






_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
camille

avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Jeu 27 Sep 2018, 14:58

Pétunia a écrit:
rosedumatin a écrit:

Oui, Petunia, j' ai aussi assisté à ce genre de messe à la Basilique du Sacré-Coeur en Belgique quand je vivais encore là-bas, c'est merveilleux, on sort de la messe " requinqués".

Ici, nous avons un prêtre africain mais je ne crois pas que cela attirerait les fidèles ...... quand les jeunes viennent de Paris pendant les vacances, les messes sont plus gaies , ce prêtre est très chaleureux et on dirait qu' il lit en vous ........

Du temps, de l' ancien prêtre qui a pris sa retraite on ne pouvait même pas applaudir à l' église ... cela a changé depuis, il était de la vieille école Very Happy


Chez nous aussi, c'est la même chose ! et puis, il y a "les grenouilles de bénitier" qui s'en mêlent…

Nous avons un prêtre africain permanent qui est très proche des jeunes, mais ses initiatives ne plaisent pas toujours aux autres !! comme par exemple, aller dans un café pour une soirée discussion. Les jeunes en redemandent et nous, les "vieilles" nous le soutenons. Il dit qu'il faut "aller là où sont les gens".

C'est aussi le seul prêtre qui célèbrent les obsèques quand il est libre.

Il a eu de gros problèmes de santé l'année dernière et "la communauté africaine" lui a fait un cadeau très émouvant : nous avons organisé avec elle, en grand secret, "une journée africaine" : messe un dimanche par lui, suivie d'un repas à la salle paroissiale où chacun amenait ce qu'il voulait et ensuite procession très colorée et bruyante avec danses, jusqu'au Carmel pour les Vêpres.

Nous n'étions pas nombreux en tant que "blancs" mais comme tu dis, cela nous a bien requinqués.

Les prêtres du doyenné ont beaucoup de travail avec les paroisses que l'évêque a fait fermer : sur les 70, il n'en reste que 20 pour... 3 prêtres permanents. Là, on en attend un. A voir s'il va rester !

Nous les entourons de notre affection. Souvent, le prêtre africain vient juste "boire un café" et même si mon mari n'est pas pratiquant, il s'entend bien avec lui et nous passons des moments très sympathiques. Le meilleur est quand il demande s'il peut cuisiner et que moi, j'accepte à condition que ce ne soit pas pimenté...

Puis il dit "allez maintenant, c'est moi qui fais la vaisselle"...  On est heureux de le voir heureux !



Ce prêtre réinvente l'Evangile, ou plutôt il le met en pratique
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Jeu 27 Sep 2018, 16:46

Je suis bien d' accord avec vous deux Petunia et Camille

roserouge roserouge

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Jeu 27 Sep 2018, 21:19

Hé bien, cet après-midi, j'ai assisté à la réunion de "rentrée", l'organisation des messes et j'ai eu la surprise de voir que des jeunes participaient et voulaient vraiment entrainer les autres.

Ce prêtre ivoirien devait être (à mon avis) celui qui a semé cette idée, mais il n'a rien dit.

Aussi, dimanche prochain aura lieu la messe de "lancement de la pastorale des jeunes" et ils veulent, après la messe, offrir "un pot" au fond de l'église et ensuite, faire un pique-nique dans le jardin du presbytère.
Leur façon d'annoncer l'Evangile passe par la convivialité, c'est plus facile a dit l'un d'eux, de parler à un prêtre sans que ce soit dans une église ou au cours d'une réunion.

On verra ce que ça va donner, car ils doivent maintenant mettre cela en œuvre et ont l'autorisation (pincée) du doyen d'animer la messe...

En tout cas, ils ont demandé à quelques "vieilles" de les aider à préparer, ce que nous avons accepté.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Jeu 27 Sep 2018, 21:27

Pétunia a écrit:
Hé bien, cet après-midi, j'ai assisté à la réunion de "rentrée", l'organisation des messes et j'ai eu la surprise de voir que des jeunes participaient et voulaient vraiment entrainer les autres.

Ce prêtre ivoirien devait être (à mon avis) celui qui a semé cette idée, mais il n'a rien dit.

Aussi, dimanche prochain aura lieu la messe de "lancement de la pastorale des jeunes" et ils veulent, après la messe, offrir "un pot" au fond de l'église et ensuite, faire un pique-nique dans le jardin du presbytère.
Leur façon d'annoncer l'Evangile passe par la convivialité, c'est plus facile a dit l'un d'eux, de parler à un prêtre sans que ce soit dans une église ou au cours d'une réunion.

On verra ce que ça va donner, car ils doivent maintenant mettre cela en œuvre et ont l'autorisation (pincée) du doyen d'animer la messe...

En tout cas, ils ont demandé à quelques "vieilles" de les aider à préparer, ce que nous avons accepté.


quelle excellente nouvelle !!!

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Jeu 27 Sep 2018, 21:34

rosedumatin a écrit:
Pétunia a écrit:
Hé bien, cet après-midi, j'ai assisté à la réunion de "rentrée", l'organisation des messes et j'ai eu la surprise de voir que des jeunes participaient et voulaient vraiment entrainer les autres.

Ce prêtre ivoirien devait être (à mon avis) celui qui a semé cette idée, mais il n'a rien dit.

Aussi, dimanche prochain aura lieu la messe de "lancement de la pastorale des jeunes" et ils veulent, après la messe, offrir "un pot" au fond de l'église et ensuite, faire un pique-nique dans le jardin du presbytère.
Leur façon d'annoncer l'Evangile passe par la convivialité, c'est plus facile a dit l'un d'eux, de parler à un prêtre sans que ce soit dans une église ou au cours d'une réunion.

On verra ce que ça va donner, car ils doivent maintenant mettre cela en œuvre et ont l'autorisation (pincée) du doyen d'animer la messe...

En tout cas, ils ont demandé à quelques "vieilles" de les aider à préparer, ce que nous avons accepté.


quelle excellente nouvelle !!!

Oui, mais ça risque de faire du bruit… et ? qui sait ? en ramener d'autres ?

Enfin, l'alcool sera interdit, c'est déjà ça… mais pas la musique...

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
camille

avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Ven 28 Sep 2018, 15:15

Pétunia a écrit:
Hé bien, cet après-midi, j'ai assisté à la réunion de "rentrée", l'organisation des messes et j'ai eu la surprise de voir que des jeunes participaient et voulaient vraiment entrainer les autres.

Ce prêtre ivoirien devait être (à mon avis) celui qui a semé cette idée, mais il n'a rien dit.

Aussi, dimanche prochain aura lieu la messe de "lancement de la pastorale des jeunes" et ils veulent, après la messe, offrir "un pot" au fond de l'église et ensuite, faire un pique-nique dans le jardin du presbytère.
Leur façon d'annoncer l'Evangile passe par la convivialité, c'est plus facile a dit l'un d'eux, de parler à un prêtre sans que ce soit dans une église ou au cours d'une réunion.

On verra ce que ça va donner, car ils doivent maintenant mettre cela en œuvre et ont l'autorisation (pincée) du doyen d'animer la messe...

En tout cas, ils ont demandé à quelques "vieilles" de les aider à préparer, ce que nous avons accepté.


Le coeur rempli de l'Evangile reste jeune Cool
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Ven 28 Sep 2018, 15:29

Pétunia a écrit:
rosedumatin a écrit:
Pétunia a écrit:
Hé bien, cet après-midi, j'ai assisté à la réunion de "rentrée", l'organisation des messes et j'ai eu la surprise de voir que des jeunes participaient et voulaient vraiment entrainer les autres.

Ce prêtre ivoirien devait être (à mon avis) celui qui a semé cette idée, mais il n'a rien dit.

Aussi, dimanche prochain aura lieu la messe de "lancement de la pastorale des jeunes" et ils veulent, après la messe, offrir "un pot" au fond de l'église et ensuite, faire un pique-nique dans le jardin du presbytère.
Leur façon d'annoncer l'Evangile passe par la convivialité, c'est plus facile a dit l'un d'eux, de parler à un prêtre sans que ce soit dans une église ou au cours d'une réunion.

On verra ce que ça va donner, car ils doivent maintenant mettre cela en œuvre et ont l'autorisation (pincée) du doyen d'animer la messe...

En tout cas, ils ont demandé à quelques "vieilles" de les aider à préparer, ce que nous avons accepté.


quelle excellente nouvelle !!!

Oui, mais ça risque de faire du bruit… et ? qui sait ? en ramener d'autres ?

Enfin, l'alcool sera interdit, c'est déjà ça…  mais pas la musique...

C'est bien d' interdire l' alcool. Vous avez agi dans la ligne de Don Bosco qui réunissait ses jeunes, en plein air .... des gens ont réclamé mais il n'a jamais désespéré, il cherchait chaque fois un nouveau terrain et un local ....et il y est arrivé c' est l' Oratoire ! il avait tellement confiance en Dieu et Marie.

Il aimait appeler Marie : Notre-Dame Auxiliatrice

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Alors confiance, persévérez et restez béni !

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Ven 28 Sep 2018, 15:47

Rose. C'est encourageant bien que certainement, il y aura des critiques.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Ven 28 Sep 2018, 16:02

Pétunia a écrit:
Rose. C'est encourageant bien que certainement, il y aura des critiques.

Il y a toujours des critiques quoi que l' on fasse et donc il faut agir selon son coeur et en toute confiance.

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   Ven 28 Sep 2018, 18:51

Pétunia a écrit:
rosedumatin a écrit:

Oui, Petunia, j' ai aussi assisté à ce genre de messe à la Basilique du Sacré-Coeur en Belgique quand je vivais encore là-bas, c'est merveilleux, on sort de la messe " requinqués".

Ici, nous avons un prêtre africain mais je ne crois pas que cela attirerait les fidèles ...... quand les jeunes viennent de Paris pendant les vacances, les messes sont plus gaies , ce prêtre est très chaleureux et on dirait qu' il lit en vous ........

Du temps, de l' ancien prêtre qui a pris sa retraite on ne pouvait même pas applaudir à l' église ... cela a changé depuis, il était de la vieille école Very Happy


Chez nous aussi, c'est la même chose ! et puis, il y a "les grenouilles de bénitier" qui s'en mêlent…

Nous avons un prêtre africain permanent qui est très proche des jeunes, mais ses initiatives ne plaisent pas toujours aux autres !! comme par exemple, aller dans un café pour une soirée discussion. Les jeunes en redemandent et nous, les "vieilles" nous le soutenons. Il dit qu'il faut "aller là où sont les gens".

C'est aussi le seul prêtre qui célèbrent les obsèques quand il est libre.

Il a eu de gros problèmes de santé l'année dernière et "la communauté africaine" lui a fait un cadeau très émouvant : nous avons organisé avec elle, en grand secret, "une journée africaine" : messe un dimanche par lui, suivie d'un repas à la salle paroissiale où chacun amenait ce qu'il voulait et ensuite procession très colorée et bruyante avec danses, jusqu'au Carmel pour les Vêpres.

Nous n'étions pas nombreux en tant que "blancs" mais comme tu dis, cela nous a bien requinqués.

Les prêtres du doyenné ont beaucoup de travail avec les paroisses que l'évêque a fait fermer : sur les 70, il n'en reste que 20 pour... 3 prêtres permanents. Là, on en attend un. A voir s'il va rester !

Nous les entourons de notre affection. Souvent, le prêtre africain vient juste "boire un café" et même si mon mari n'est pas pratiquant, il s'entend bien avec lui et nous passons des moments très sympathiques. Le meilleur est quand il demande s'il peut cuisiner et que moi, j'accepte à condition que ce ne soit pas pimenté...

Puis il dit "allez maintenant, c'est moi qui fais la vaisselle"...  On est heureux de le voir heureux !



J'adore ce témoignage .

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La danse dans la Bible   

Revenir en haut Aller en bas
 
La danse dans la Bible
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Contradictions dans la bible
» Preuve scientifique dans la bible
» Satan, dans la Bible
» guerre sainte dans la bible
» Le symbolisme des chiffres dans la bible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ETUDES BIBLIQUES-
Sauter vers: