Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Du face à face à la guerre civile ?

Aller en bas 
AuteurMessage
joseph1




Du face à face à la guerre civile ? Empty
MessageSujet: Du face à face à la guerre civile ?   Du face à face à la guerre civile ? EmptyVen 5 Oct 2018 - 10:54

05.10.2018

Gérard Collomb a été on ne peut plus clair. Lors de la passation de pouvoir. Il a en effet parlé de la situation «très dégradée» dans les quartiers sensibles. De plus il a précisé «Aujourd’hui on vit côte à côte... Je crains que demain on vive face à face»

De toute évidence de par son passage à l Intérieur il  sait désormais certaines choses sur l'organisation des quartiers. Il a découvert qu'il ne pouvait rien faire pour régler les dures problèmes des peurs, du narco-trafique, de l'islamisme, des dépôts d 'armes.... . A mon sens il nous avertit : le face à face avec la racaille peut se transformer  en guerre civile.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Du face à face à la guerre civile ? Empty
MessageSujet: Re: Du face à face à la guerre civile ?   Du face à face à la guerre civile ? EmptyLun 8 Oct 2018 - 10:00

joseph1 a écrit:
05.10.2018

Gérard Collomb a été on ne peut plus clair. Lors de la passation de pouvoir. Il a en effet parlé de la situation «très dégradée» dans les quartiers sensibles. De plus il a précisé «Aujourd’hui on vit côte à côte... Je crains que demain on vive face à face»

De toute évidence de par son passage à l Intérieur il  sait désormais certaines choses sur l'organisation des quartiers. Il a découvert qu'il ne pouvait rien faire pour régler les dures problèmes des peurs, du narco-trafique, de l'islamisme, des dépôts d 'armes.... . A mon sens il nous avertit : le face à face avec la racaille peut se transformer  en guerre civile.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ils laissent tous pourrir la situation de peur que cette guerre civile éclate .
hollande parle de partition !!! la m.erde au cul
d'ici quelques années c'est inévitable .

je me suis fais arrêté par la police municipale , j'avais le téléphone a la main dans mon véhicule ,que j'essayais de couper suite a un appel .

j'ai explique a la police que je ne téléphonais pas , mais que j'ai pris mon telephone pour le couper suite a un appel .
il a rien voulu savoir , et a verbalisé .
un véhicule est passé entre temps avec 5 racailles a l'intérieur , j'ai vu le conducteur portable collé a l'oreille .
coup de klaxon , et le policier leur a fait un grand sourire , en leur disant bonjour de la main ..


mon sang n'a fait qu'un tour ..

j'ai demandé au policier de me rendre mes papiers immédiatement , le ton est monté , et j'ai faillis en venir au main

j'ai fini au poste de police , et j'ai dit au commandant , votre justice ral le bol , vous m'arrêtez pour une infraction que je n'ai pas commise , et vous laissez passer les autres par peur que ca dégénère ?
j'ai 63 ans , et suis solvable ? mais ca va dégénéré avec moi , j'ai horreur de l'injustice .
il a compris et m'a laissé repartir , j'ai jeté un regard glacial au jeune qui m'avait arrêté , et lui es dis .

avec des courageux comme toi , qui applique une pseudo justice sur des gens qui te semble faible , la France est foutu





Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Du face à face à la guerre civile ? Empty
MessageSujet: Re: Du face à face à la guerre civile ?   Du face à face à la guerre civile ? EmptyLun 8 Oct 2018 - 20:09

Ben en même temps Gérard, si on ne peut que partager ton sentiment d'injustice, il est bien légitime et le contredire ne devrait pas même se concevoir, il faut avoir conscience que le gouvernement ne demande pas aux policiers de faire la justice, mais de faire rentrer de l'argent.

En fait, dans cette situation, si on compare avec l'autre voiture et ces jeunes, dans cette histoire, c'était toi le client le plus " rentable ".

Ce qu'il y a est que cette réalité est la même dans les quartiers, car dans certains cas, toujours pour faire rentrer de l'argent, c'est plus " rentable " de faire tourner les voitures dans les quartiers populaires que de les faire tourner dans les campagnes.

ben ceci s'applique aussi dans les hôpitaux, on ne demande plus de prendre soin de la personne dans sa dimension humaine, mais de la considérer comme un " client " qui fait entrer de l'argent. Et là aussi, on peut se demander où se trouve " la justice ", mais alors dans l'idée d'une " justice sociale ".

Au bout du compte, vu le rapport qualité, que ce soit dans la justice policière, comme dans la justice sociale, le " client " a le sentiment d'être pris pour un c... C'est à dire que c'est " cher ", on paye par toutes sortes de contributions, en se demandant finalement même pourquoi on se donne de la peine, vu le retour que nous recevons, quand nous sommes face aux prestations publiques.

Mais je dirai que si ta réaction est " normal " et que tu as eu raison de parler à ce jeune policier, il ne faut pas oublier que ce soit lui, ou l’infirmière des urgences, il n'est pas le décidant mais l'exécutant.

Ce que je veux dire, est que ce jeune policier comme cette infirmière, ont aussi le sentiment de devoir participer à un " scandale " . Ceci produit, un réel malaise dans la fonction, et même parfois des suicides.

Or, si dans le gouvernement, certains pour bien parler, dénoncent certaines choses, en même temps, ils participent grandement à ternir l'image des fonctionnaires, voir même des " gaulois ", tout en occupant pourtant les hautes fonctions du système.

Il semblerait que Pilate a aussi fait des disciples...

Mais je dirai qu'il ne faut pas se tromper, car finalement que ce soit toi, ces jeunes qui parfois, se font contrôler sans raison, ou les policiers, ou cette infirmière qui enchaîne les gardes, le problème en réalité vient de plus " haut ".

Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Du face à face à la guerre civile ? Empty
MessageSujet: Re: Du face à face à la guerre civile ?   Du face à face à la guerre civile ? EmptyLun 8 Oct 2018 - 21:43

Tonton a écrit:
Ben en même temps Gérard, si on  ne peut que partager ton sentiment d'injustice, il est bien légitime et le contredire ne devrait pas même se concevoir, il faut avoir conscience que le gouvernement ne demande pas aux policiers de faire la justice, mais de faire rentrer de l'argent.

En fait, dans cette situation, si on compare avec l'autre voiture et ces jeunes, dans cette histoire, c'était toi le client le plus " rentable ".

Ce qu'il y a est que cette réalité est la même dans les quartiers, car dans certains cas, toujours pour faire rentrer de l'argent, c'est plus " rentable " de faire tourner les voitures dans les quartiers populaires que de les faire tourner dans les campagnes.

ben ceci s'applique aussi dans les hôpitaux, on ne demande plus de prendre soin de la personne dans sa dimension humaine, mais de la considérer comme un " client " qui fait entrer de l'argent. Et là aussi, on peut se demander où se trouve " la justice ", mais alors dans l'idée d'une " justice sociale ".

Au bout du compte, vu le rapport qualité, que ce soit dans la justice policière, comme dans la justice sociale, le " client " a le sentiment d'être pris pour un c... C'est à dire que c'est " cher ", on paye par toutes sortes de contributions, en se demandant finalement même pourquoi on se donne de la peine, vu le retour que nous recevons, quand nous sommes face aux prestations publiques.

Mais je dirai que si ta réaction est " normal " et que tu as eu raison de parler à ce jeune policier, il ne faut pas oublier que ce soit lui, ou l’infirmière des urgences, il n'est pas le décidant mais l'exécutant.

Ce que je veux dire, est que ce jeune policier comme cette infirmière, ont aussi le sentiment de devoir participer à un " scandale " . Ceci produit, un réel malaise dans la fonction, et même parfois des suicides.

Or, si dans le gouvernement, certains pour bien parler, dénoncent certaines choses, en même temps, ils participent grandement à ternir l'image des fonctionnaires, voir même des " gaulois ", tout en occupant pourtant les hautes fonctions du système.

Il semblerait que Pilate a aussi fait des disciples...

Mais je dirai qu'il ne faut pas se tromper, car finalement que ce soit toi, ces jeunes qui parfois, se font contrôler sans raison, ou les policiers, ou cette infirmière qui enchaîne les gardes, le problème en réalité vient de plus " haut ".

effectivement Tonton , le gouvernement cherche a faire rentrer de l'argent , c'est son seul but .
en même temps , il est lâche , et cherche une paix sociale .Gerard collomb n'a pas demissionné pour rien !! d'ailleurs il a envoyé un signal clair

""Le terme de reconquête républicaine prend dans ces quartiers tout son sens. [...] Il faut assurer la sécurité dans ces quartiers mais il faut fondamentalement les changer. Quand les quartiers se paupérisent, se ghettoïsent, il ne peut y avoir que des difficultés", a-t-il mis en garde." ""On vit côte à côte, je crains que demain on ne vive face à face, nous sommes en face de problèmes immenses" a-t-il encore estimé."

comment va terminer cette histoire ?





Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Du face à face à la guerre civile ? Empty
MessageSujet: Re: Du face à face à la guerre civile ?   Du face à face à la guerre civile ? EmptyMar 9 Oct 2018 - 5:22

Tu sais comment justifier le fait qu'une pomme est mauvaise alors qu'elle ne l'est pas ?

En y mettant toi même un vers dedans avant de dénoncer.

Le fait est que la France est vendue au plus offrant ( façon de parler ). Et que pour justifier que les prestations publiques sont défaillantes, il suffit de les rendre défaillantes.

Chacun dans sa fonction, que ce soit en tant que policier, professeur, médecin, postier ou cheminot et autre chargés de territoire, dénoncent les erreurs de stratégie y compris dans les investissements financiers qui viennent de plus haut.

Puis ensuite ce haut, dit que le système est défaillant, qu'il est endetté et des postes sont supprimés pour " économiser " tout en rendant, la prestation de plus mauvaise qualité.

Afin de dire ensuite, regardons le privé, il fait mieux, donc vendons.

A quand des polices privées ? qui prendront bien soin des plus favorisés ? et la police publique fera ce qu'elle peut du reste avec peu de moyen ?

Ca existe déjà, dans les quartiers résidentiels, les polices privées se mettent déjà en place.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Du face à face à la guerre civile ? Empty
MessageSujet: Re: Du face à face à la guerre civile ?   Du face à face à la guerre civile ? EmptyMar 9 Oct 2018 - 9:59

Tonton a écrit:
Tu sais comment justifier le fait qu'une pomme est mauvaise alors qu'elle ne l'est pas ?

En y mettant toi même un vers dedans avant de dénoncer.

Le fait est que la France est vendue au plus offrant ( façon de parler ). Et que pour justifier que les prestations publiques sont défaillantes, il suffit de les rendre défaillantes.

Chacun dans sa fonction, que ce soit en tant que policier, professeur, médecin, postier ou cheminot et autre chargés de territoire, dénoncent les erreurs de stratégie y compris dans les investissements financiers qui viennent de plus haut.

Puis ensuite ce haut, dit que le système est défaillant, qu'il est endetté et des postes sont supprimés pour " économiser " tout en rendant, la prestation de plus mauvaise qualité.

Afin de dire ensuite, regardons le privé, il fait mieux, donc vendons.

A quand des polices privées ? qui prendront bien soin des plus favorisés ? et la police publique fera ce qu'elle peut du reste avec peu de moyen ?

Ca existe déjà, dans les quartiers résidentiels, les polices privées se mettent déjà en place.
les finances publique sont bien défaillantes , puisque a l'heure d'aujourd'hui l'état (nous) avons une dette de plus de 2000 milliards d'euros .

Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


Du face à face à la guerre civile ? Empty
MessageSujet: Re: Du face à face à la guerre civile ?   Du face à face à la guerre civile ? EmptyMar 9 Oct 2018 - 11:23

tonton a écrit:
A quand des polices privées ? qui prendront bien soin des plus favorisés ? et la police publique fera ce qu'elle peut du reste avec peu de moyen ?

Ca existe déjà, dans les quartiers résidentiels, les polices privées se mettent déjà en place.

Bonjour tonton

Pas que dans les quartiers résidentiels, dans certains villages aussi, dans le Nord surtout.

Et chez nous, les voisins sont "vigilants", des volontaires circulent le soir, la nuit et appellent les gendarmes en cas de problèmes.

Les gendarmeries sont fusionnées (je ne sais pas si c'est le terme exact), mais nous ne pouvons plus appeler notre gendarmerie, mais un numéro commun à plusieurs caserne. Les gendarmes peuvent être en patrouille et sont alors prévenus.

Jusqu'à présent, ça fonctionne, il n'y a pas eu de débordements, mais nous attendons avec un peu d'anxiété la semaine prochaine où il y aura la foire foraine à la ville d'à-côté.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



Du face à face à la guerre civile ? Empty
MessageSujet: Re: Du face à face à la guerre civile ?   Du face à face à la guerre civile ? EmptyMar 9 Oct 2018 - 17:19

joseph1 a écrit:
05.10.2018

Gérard Collomb a été on ne peut plus clair. Lors de la passation de pouvoir. Il a en effet parlé de la situation «très dégradée» dans les quartiers sensibles. De plus il a précisé «Aujourd’hui on vit côte à côte... Je crains que demain on vive face à face»

De toute évidence de par son passage à l Intérieur il  sait désormais certaines choses sur l'organisation des quartiers. Il a découvert qu'il ne pouvait rien faire pour régler les dures problèmes des peurs, du narco-trafique, de l'islamisme, des dépôts d 'armes.... . A mon sens il nous avertit : le face à face avec la racaille peut se transformer  en guerre civile.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'ai bien du mal à être en accord avec ta vidéo youtube.

Il me semble que pour qu'il y ait guerre civile, il faut deux camps qui s'opposent. Hors, ici, seuls des extrémistes agissent contre des innocents. C'est du terrorisme, pas de la guerre civile.

Le jous ou plein de français s'en prendront aux musulmans parce qu'ils sont musulmans, et que ceux-ci répondront par les armes ou autres actions, alors oui, nous serons en guerre civile.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



Du face à face à la guerre civile ? Empty
MessageSujet: Re: Du face à face à la guerre civile ?   Du face à face à la guerre civile ? EmptyMar 9 Oct 2018 - 17:27

gerard2007 a écrit:
je me suis fais arrêté par la police municipale , j'avais le téléphone a la main dans mon véhicule ,que j'essayais de couper suite a un appel .

j'ai explique a la police que je ne téléphonais pas , mais que j'ai pris mon telephone pour le couper suite a un appel .
il a rien voulu savoir , et a verbalisé .

D'accord qu'il semble y avoir eu deux poids deux mesures dans l'affaire qui te concerne.

Mais il ne faut pas perdre de vue que le téléphone au volant n'est pas une infraction isolée. Cela relève du fait que toute personne doit constamment être maître de son véhicule.

Tu peux tout autant te faire verbaliser parce que tu bois ou manges tout en conduisant...


gerard2007 a écrit:
en même temps , il est lâche , et cherche une paix sociale .Gerard collomb n'a pas demissionné pour rien !! d'ailleurs il a envoyé un signal clair

""Le terme de reconquête républicaine prend dans ces quartiers tout son sens. [...] Il faut assurer la sécurité dans ces quartiers mais il faut fondamentalement les changer. Quand les quartiers se paupérisent, se ghettoïsent, il ne peut y avoir que des difficultés", a-t-il mis en garde." ""On vit côte à côte, je crains que demain on ne vive face à face, nous sommes en face de problèmes immenses" a-t-il encore estimé."

comment va terminer cette histoire ?

J'aurais tendance à penser que la formation d'imams en France et l'interdiction des prêches dans une autre langue que le français devrait être obligatoire.

Il en va des commerces de proximité aussi. J'habite dans une commune de l'agglomération bruxelloise où près de 50% de la population est d'origine étrangère. Et je ne trouve pas normal que certains commerçants baragouinent péniblement le français ou le néerlandais, quand ils ne le parlent pas tout simplement.

Je me demande même si l'obligation des prêches en français ne diminuerait pas le nombre de mosquées puisqu'ici on en trouve des turques, des marocaines, des algériennes etc...
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Du face à face à la guerre civile ? Empty
MessageSujet: Re: Du face à face à la guerre civile ?   Du face à face à la guerre civile ? EmptyMar 9 Oct 2018 - 17:29

OlivierV a écrit:
gerard2007 a écrit:
je me suis fais arrêté par la police municipale , j'avais le téléphone a la main dans mon véhicule ,que j'essayais de couper suite a un appel .

j'ai explique a la police que je ne téléphonais pas , mais que j'ai pris mon telephone pour le couper suite a un appel .
il a rien voulu savoir , et a verbalisé

D'accord qu'il semble y avoir eu deux poids deux mesures dans l'affaire qui te concerne.

Mais il ne faut pas perdre de vue que le téléphone au volant n'est pas une infraction isolée. Cela relève du fait que toute personne doit constamment être maître de son véhicule.

Tu peux tout autant te faire verbaliser parce que tu bois ou manges tout en conduisant...

Ce n'est pas pareil, car il n'y-a pas de perte de points sur le permis pour un sandwich ou une bouteille...
...en revanche pour le téléphone : 3 points en moins...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Du face à face à la guerre civile ? Empty
MessageSujet: Re: Du face à face à la guerre civile ?   Du face à face à la guerre civile ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Du face à face à la guerre civile ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ne pas culpabiliser face à ses émotions
» Le Serment d'Hippocrate
» AVERTISSEMENT
» Face Book
» La TECHNOLOGIE ? solution ou désastre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: