Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Une minute avec Marie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Une minute avec Marie   Jeu 11 Oct 2018, 10:23

Rappel du premier message :

11/10/2018


"Une minute avec Marie" : un texte journalier pour connaitre toujours mieux notre Mère du Ciel.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Pétunia
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer 19 Déc 2018, 09:44

19 décembre – Portugal : Sainte Marie des Remèdes 

Marie se tient aussi au pied de nos croix à nous 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La plus grande épreuve et la plus grande douleur survinrent pour Marie au moment où elle fut témoin de la Passion : elle dut voir son Fils se laisser fouetter, battre, couronner d'épines, moquer et être couvert de ridicule, de son plein gré. Puis elle l’a suivi, martyr battu et couvert de sang, tandis qu'il portait sa Croix en haut du calvaire. Elle l'a vu mourir, et elle a reçu son corps ensanglanté et sans vie dans ses bras, avant qu’on le mette au tombeau. 

Jésus nous a donné sa mère alors qu'il expirait en croix. Marie lui a tout donné. Puisqu’elle est devenue notre Mère, elle fera la même chose pour nous. Tandis que nous endurons nos propres souffrances dans la vie, elle nous accompagne comme elle l'a fait pour Jésus. Elle se tient aussi au pied de nos croix à nous. 

Voilà pourquoi on l'appelle Notre Dame, Santé des malades. 

Le magnifique Stabat Mater (« La Mère triste se tenait près de la Croix ») a été écrit pour décrire la douleur et la souffrance que Marie a subies pendant la crucifixion et la mort de son Fils. Voici les deux premiers et les deux derniers versets du Stabat Mater, qui encadrent l'hymne entier : 

Debout, la Mère douloureuse près de la croix était en larmes devant son Fils suspendu. Dans son âme qui gémissait, toute brisée, endolorie, le glaive était enfoncé. (…) Christ, quand je partirai d'ici, fais que j'obtienne par ta Mère la palme de la victoire. Au moment où mon corps mourra, fais qu'à mon âme soit donnée la gloire du Paradis. Amen. 


Comme elle l'a dit à Juan Diego à Guadalupe, 1500 ans après avoir contemplé son Fils premier-né pendu à la Croix, elle nous redit : Ne suis-je pas ta mère, ici à tes côtés ? N'es-tu pas protégé par mon ombre ? Ne suis-je pas là pour te défendre ? 

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 
Larry Peterson - 25 août 2018

Aleteia

Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Jeu 20 Déc 2018, 11:06

20 décembre – France : Notre Dame du Folgoët

« …Pourtant la sainte Vierge m’a protégé » 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au début de l’année 1923, entrait à l’hôpital de Montargis (Loiret, France) un jeune homme de 16 ans. Pendant trois mois, l’aumônier le visita quotidiennement, s’informant de sa santé. Pas une seule fois le jeune homme, pourtant gravement atteint, ne daigna répondre à l’amicale salutation du prêtre. 

Or un jour, le malade demanda à la sœur infirmière de lui apporter un catéchisme, et comme cette dernière semblait étonnée il lui dit : Je veux me confesser et j’ai besoin d’un catéchisme car je désire bien faire les choses. 


Lorsque l’aumônier revint, il lui raconta : « J’ai fait ma première communion il y a 4 ans ; il ne s’est rien passé, rien ! Je me souviens seulement des beaux habits que je portais. Et aussi du fait que pendant que l’un de nous lisait l’Acte de consécration à la Sainte Vierge, en regardant la statue de Marie, je lui ai dit : Il est probable que je ne serai qu’un vaurien dans la vie, mais cela ne fait rien, je me consacre à vous et je vous demande de me protéger. Et de fait, j’ai vécu comme un vaurien, pourtant la Sainte Vierge m’a protégé puisqu’elle m’a envoyé cette maladie qui m’a conduit ici où je vais me confesser et mourir réconcilié avec le Seigneur. » 

Le jeune homme vécut encore quelques semaines, dans une grande piété, et mourut de la mort d’un saint…
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 
Extrait de La retraite de 1ère communion, de Arthaud
D’après Le chapelet des enfants 
5, rue de l’Université - 75007 Paris 
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven 21 Déc 2018, 11:07

21 décembre – France, Amiens : Notre Dame de Saint-Acheul

Marie l’a « conçu en son cœur avant qu’en son corps » 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Même si le Christ a vécu dans la foi (controverse que je ne prétends pas trancher), la foi de Marie l’a devancé. En elle, la longue formation de la foi durant les deux millénaires de l’Ancien Testament atteint sa perfection. La qualité intensive de la foi d’Abraham est portée en elle à son suprême degré. Et elle bénéficie - selon toute son extension - de toute la Révélation de Moïse et des prophètes, où culmine l’héroïque montée des « pauvres de Yahvé » (Is 40-55) (1). 

La foi de Marie fut élevée au niveau nécessaire pour donner naissance au Fils de Dieu et partager sa vie. Ainsi l’a-t-elle « conçu en son cœur avant qu’en son corps », selon l’expression des Pères de l’Église et du Concile. En cela, elle est le prototype de la foi : pour l’Église et pour toute âme chrétienne qui donne personnellement naissance à Dieu en son cœur et dans le monde. 

Le Fiat de l’Annonciation - cet acte de foi suprême - n’est donc pas une singularité étrangère à notre vie. C’est l’inauguration partageable de ce que tout chrétien doit vivre en coopérant à la naissance continuée du Christ ici-bas.
 
(1)   Les « pauvres de Yahvé » : les élites du Royaume de Juda qui avaient été déportées ; le « petit reste ».
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 
Père René Laurentin
Dans Marie, clé du mystère chrétien, Fayard, pages 64-65.

Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam 22 Déc 2018, 10:49

22 décembre – Italie : Notre Dame du Lait

Même les nœuds les plus emmêlés se dénouent avec Sa grâce 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À la miséricorde de Dieu - nous le savons - rien n’est impossible ! Même les nœuds les plus emmêlés se dénouent avec sa grâce. Et Marie, qui, par son « oui », a ouvert la porte à Dieu pour dénouer le nœud de l’ancienne désobéissance, est la mère qui, avec patience et tendresse, nous conduit à Dieu, afin qu’il dénoue les nœuds de notre âme avec sa miséricorde de Père (…). 

Chacun de nous a des nœuds à dénouer et nous pouvons nous demander dans notre cœur : quels nœuds y-a-t-il dans ma vie ? « Père, les miens ne peuvent pas se dénouer ! » Mais c’est une erreur ! Tous les nœuds du cœur, tous les nœuds de la conscience peuvent être dénoués. 

Est-ce que je demande à Marie de m’aider à avoir confiance en la miséricorde de Dieu, pour les dénouer, pour changer ? Elle, femme de foi, nous dira sûrement : « Avance, va chez le Seigneur : lui te comprend. » Et elle nous conduit par la main, Mère, vers la tendresse du Père, du Père de la miséricorde.
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 
Pape François
PRIÈRE POUR LA JOURNÉE MARIALE À L'OCCASION DE L' ANNÉE DE LA FOI
Place Saint-Pierre, Samedi 12 octobre 2013
Vatican.va
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim 23 Déc 2018, 11:00

23 décembre – 4e dimanche de l’Avent – Notre Dame du Rouvre (Italie)

« Il y a des miracles et des guérisons ici » 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dimanche 14 octobre 2018, le site de Notre-Dame-de-France a drainé les foules, et plus précisément de nombreux fidèles tamouls. Ils représentent bien deux tiers du millier de personnes venues pour les 30 ans de l’implantation de la statue monumentale de la Vierge et la consécration d’une nouvelle chapelle. 

Situé au nord de Paris, le site de Baillet-en-France (Val-d’Oise) est habitué aux foules ferventes depuis qu’une statue haute de sept mètres y a été érigée, en 1988. La messe qui précède la consécration de la chapelle colore la journée, ensoleillée à tous points de vue grâce aux tons et accents indiens, sri-lankais ou encore chaldéens. Des communautés piliers du lieu. « La présence ici de tous les continents rappelle l’universalité de la foi chrétienne », commente Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise. 

Toute l’année, des milliers de personnes viennent prier ici. Ainsi, Lourdes, une jeune femme tamoule catholique, se rend tous les samedis depuis cinq ans à Notre-Dame-de-France : « Elle m’a beaucoup protégée, ma famille aussi et toutes les familles, pas seulement catholiques mais de tous horizons. » Il était important pour elle de venir à la consécration de la chapelle, pour sa communauté, mais aussi pour prier pour ce peuple français aux origines multiples. 

Plus de cinq mille Tamouls viennent ici pour le 15 août, il s’agit d’un véritable lieu de ralliement national pour ces Chrétiens venus d’ailleurs. « Il y a des miracles et des guérisons ici, raconte Lourdes, la Vierge Marie est très importante. » 
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Baillet (95) : Notre-Dame de France  
Famille Chrétienne
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Lun 24 Déc 2018, 10:34

24 décembre - Vigile de la Nativité

Quand la Vierge Marie évoque elle-même la Nativité de Jésus (I) 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans l’Évangile tel qu’il m’a été révélé, de Maria Valtorta, la Vierge Marie retournant de longues années plus tard à la grotte de Bethléem avec Jésus et ses Apôtres, y évoque ainsi l’arrivée de la Sainte Famille dans l’heure de la nuit qui a précédé  la naissance de son Fils : 

« Joseph fit de la lumière à mon entrée. C’est alors seulement, en descendant de l’âne, que je sentis à quel point j’étais fatiguée et gelée… Un bœuf nous salua, j’allai à lui pour sentir un peu de chaleur, pour m’appuyer contre le foin. 

Là où je me trouve, Joseph étendit du foin pour me faire un lit et le sécha pour moi comme pour toi, mon Fils, à la flamme allumée dans ce coin car, par amour, cet ange qu’était mon époux était bon comme un père. Et nous tenant par la main, comme deux frères perdus dans l’obscurité de la nuit, nous avons mangé du pain et du fromage, puis Joseph alla là-bas alimenter le feu, et ôta son manteau pour boucher l’ouverture. 

En réalité, il fit tomber un voile devant la gloire de Dieu qui descendait des Cieux, toi, mon Jésus… et je restai sur le foin, dans la tiédeur des deux animaux, enveloppée dans mon manteau et dans la couverture de laine. 

En cette heure d’anxiété où j’étais seule devant le mystère de ma première maternité, toujours pleine d’inconnu pour une femme et, pour moi, dans mon unique maternité, remplie aussi du mystère qu’allait être la vision du Fils de Dieu émergeant d’une chair mortelle, lui, Joseph, fut pour moi une mère, il fut un ange, mon réconfort,  à cette époque comme toujours. » 

 
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Maria Valtorta (1897-1961)  
Tiré de Les 20 mystères du Rosaire dans les écrits de Maria Valtorta - Centro Editoriale Valtortiano, p. 53 et 54, et de L’Evangile tel qu’il m’a été révélé, 207,2/8 ; 29.7/12 
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer 26 Déc 2018, 10:48

26 décembre - Marie pleure Saint Etienne (Jérusalem) - Synaxes de la Mère de Dieu (Eglise Byzantine)

Joseph et Marie comprennent que l’ordre des choses est renversé 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Joseph et Marie, regardant l’enfant endormi, comprennent que l’ordre des choses est renversé. L’ordre des choses, c’est que les parents désirent l’enfant, décident de sa venue. Mais lui, il a choisi son père et sa mère. 

De toute éternité, le Père des cieux a pensé à cet enfant, c’est pour lui que les mondes ont été créés, c’est pour lui que les prophètes ont parlé ; c’est pour lui qu’eux-mêmes ont été attirés à la virginité et au mariage. Une grande lumière les baigne tous les deux, et leur action de grâce est sans bornes. 

Être choisi par Dieu, y a-t-il un sentiment, une certitude qui puisse apporter plus de bonheur et rendre la prière plus adorante ? Avoir été choisi par leur enfant, y a-t-il une joie plus étonnante pour des parents ? Alors que, chez les autres hommes, l’enfant doit reconnaissance à ses parents pour la vie qu’il a reçue d’eux, là, ce sont Marie et Joseph qui rendent grâce à l’enfant et à Dieu son Père. (…) 

Il y a mieux encore. Cet enfant qui vient d’ailleurs, il leur est confié… Jésus… attend de ses parents la science des hommes, la protection de son enfance et de sa jeunesse, l’éducation qui fera de lui l’homme d’un temps, d’un milieu, d’une race, une religion. En faveur de Joseph et de Marie, Dieu se dessaisit pour ainsi dire de tous ses droits sur l’enfant. Il leur fait confiance. Lui qui les a créés, inspirés, dirigés, sanctifiés pour cette minute et pour cette mission, il leur délègue sa paternité.
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 
Père Caffarel, fondateur des équipes Notre-Dame

Dans Des équipes Notre-Dame à la Maison de prière, Parole et silence (pages 62 et 63)
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Jeu 27 Déc 2018, 11:01

27 décembre - Marie Mère de Saint Jean - 1ère Apparition à Paray-le-Monial

Le premier moment de la Tradition, c’est le cœur de Marie  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

S’il y a une unité profonde dans toute l’Écriture, il y a donc un point de départ et un terme, puisque l’Esprit Saint a voulu nous révéler le mystère de Dieu à travers une histoire. Or qu’est-ce qui achève toute l’Écriture ? C’est saint Jean, ce sont les écrits johanniques. Toute la Révélation officielle s’achève par les écrits johanniques. Par le fait même, c’est dans la lumière de saint Jean, que nous devons lire toute l’Écriture et comprendre toute la Révélation. (…) 

Mais pourquoi le Saint-Esprit a-t-il choisi saint Jean pour nous donner les derniers secrets ? Parce que Jean est le disciple bien-aimé. (…) Mais Jean est également celui qui a reçu Marie – c’est aussi très important. La Parole de Dieu est en effet une parole vivante liée à la « bonne terre », donc à la Tradition ; et le premier moment de la Tradition, c’est le cœur de Marie. 

C’est Marie qui est la Tradition chrétienne dans sa source. Il fallait donc que celui qui nous donne en dernier lieu le mystère de la Parole de Dieu soit celui-là même qui a été intimement lié au mystère de la « bonne terre ». Ainsi Jean est lié au cœur du Christ et il est lié à Marie ; il est lié à elle parce qu’il l’a reçue au moment même où Marie était là, présente auprès de Jésus, et vivait le mystère de la Croix.
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 
Père Marie Dominique Philippe (1912-2006)
Fondateur de la Communauté Saint-Jean
Extraits de Suivre l’Agneau, Editions Saint Paul - 2005 p. 48 à 56
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven 28 Déc 2018, 10:57

28 décembre - Saints Innocents - Décès de Benoîte Rencurel du Laus (1647)

Laissons Marie prendre la situation en main ! 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le chapelet est la prière catholique à la fois la plus facile et la plus difficile. Facile parce qu'il a été créé pour simplifier les Évangiles et qu’il contient les prières les plus connues, notamment celles du Je vous salue Marie et du Notre Père. Difficile, car il est aisé de se laisser gagner par la distraction en débitant les mêmes prières en boucle. Cela veut-il dire pour autant que le chapelet doit être abandonné, oublié ou supprimé pour les jeunes générations ? 

Parmi les meilleurs souvenirs de mon enfance figurent les matchs de baseball et les départs en vacances. Ils ont une chose en commun : la foule. Pour un enfant, les foules peuvent être effrayantes ou intimidantes. On nous a donc appris à tenir la main de notre mère et à ne pas la lâcher. 

Quand nous prions le chapelet, Marie fait exactement la même chose. Elle ne nous guide pas au milieu d’une foule de stade mais au milieu de la vie. Telle une bonne mère, elle veut nous garder près d’elle, en sécurité. Tandis que nous naviguons à travers les différentes tentations, luttes et difficultés de la vie, Marie veut nous guider au milieu du chaos. 

Nous avons souvent l'impression d’être dans une impasse, sans aucune idée de ce qu'il faut faire. Nous, les jeunes générations, allons chercher des réponses à nos problèmes sur YouTube, Pinterest ou Facebook. 

Et pendant tout ce temps-là, Marie est là qui nous tend la main et le chapelet, pour que nous les attrapions. C’est cela qui lui permet de nous guider dans nos moments difficiles, dans nos peurs ou nos peines. Au lieu d'essayer de trouver toutes les réponses nous-mêmes, nous devrions laisser Marie prendre la situation en main.
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 
Père Geoffrey A. Brooke Jr.
(Le Père Brooke est un prêtre du diocèse de Jefferson City, dans le Missouri, aux États-Unis. Son site Web est : Padre Geoffrey)
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam 29 Déc 2018, 11:05

29 décembre – Notre Dame des Fleurs (1336)

À côté d'Egidia, la Madone elle-même apparut, la réconfortant 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À Bra, petite ville de la province de Cuneo, appartenant depuis toujours au diocèse de Turin (Italie), le 29 décembre 1336 au soir, une jeune épouse sur le point d'être mère, passait à côté d'une colonne votive dédiée à la Vierge, à la périphérie de la ville. Deux soudards, d'une de ces compagnies de mercenaires qui battaient la campagne, y étaient embusqués. 

Egidia Mathis (c'est le nom de la femme), se voyant agressée par les deux dans l'intention de la violer malgré sa grossesse avancée, s'agrippa désespérée à l'image de la Madone peinte sur la colonne, en invoquant son aide. De l'image, à l'improviste, un éclair de lumière jaillit, aveuglant les deux soudards qui terrorisés s'enfuirent précipitamment. Puis, à côté d'Egidia, la Madone elle-même apparut, la réconfortant pendant quelques minutes, l'assurant que tout danger était passé. 

Puis la vision disparut mais, suite à la peur et à l'émotion, l'accouchement eut lieu aussitôt au pied de la colonne. Le nouveau-né emmitouflé dans son écharpe, la jeune mère parvint ensuite à rejoindre la maison la plus proche. La nouvelle de l'évènement prodigieux se répandit aussitôt dans la ville : malgré l'heure tardive, les gens accoururent en foule vers le lieu de l'agression et de l'apparition. 

Là les attendait un spectacle extraordinaire : la colonne était entourée d'épais buissons de prunellier qui, à l'improviste, s'étaient couverts de fleurs blanches malgré le rigoureux climat de cette fin de décembre. Depuis lors la floraison s'est toujours répétée aux mêmes jours.
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 
Vittorio Messori
Dans Hypothèses sur Marie
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim 30 Déc 2018, 11:27

30 décembre – Dimanche de la Sainte Famille – Italie : Sainte Marie de Saint Celse (1485)

Toi qui as enfanté le Soleil, tu brilles avec lui 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Etoile resplendissante du matin, Vierge Marie, ta lumière se lève avant le jour, car ta venue précède celle de Jésus-Christ, ton Fils béni, lui qui est lumière et jour. Et si la lune et les étoiles disparaissent lorsqu'arrive la lumière du soleil, toi qui brillais au matin, tu brilles encore avec le Soleil, et sa lumière ne te fait pas perdre ta clarté : toi qui as enfanté le Soleil, tu brilles avec lui, ton Fils béni. 

Et plus éclatante est sa dignité, plus splendide est la tienne, toi qui es sa Mère ; et parce que l'honneur du fils est l'honneur de la mère, dans l'excellence de ton Fils béni la tienne resplendit, car tu es la Mère qui a mérité d'engendrer un tel Fils. 

Etoile du matin, attire-moi, moi qui suis soumis à la corruption, jusqu'à toi qui es l'Incorrompue ; moi qui suis vide de toute grâce, jusqu'à toi qui es pleine de grâce ; moi qui suis imparfait, jusqu'à toi qui es parfaite ; moi qui suis petit, jusqu'à toi qui es grande ; moi qui suis faible, jusqu'à toi qui es forte. Ainsi, lorsque je tomberai, je ne me briserai pas, car toi, Mère de la divine Miséricorde, tu me protègeras de ta main, maintenant et pour l'éternité. 
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 
Raymond Jordan (fin du XIVe siècle)
Ancien abbé de Celles-en-Berry (Cher, France)
Dans  Les Contemplations faites à l'honneur et louange de la très sacrée Vierge Marie, XI, XVI. Son œuvre fut publiée sous le pseudonyme de « savant idiot ».
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Lun 31 Déc 2018, 11:47

31 décembre – Italie : Sainte Marie Hodegetria - Sainte Catherine Labouré (+ 1876)

Marie nous invite à entrer avec confiance dans la nouvelle année 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le premier janvier, l’Église fête sainte Marie, Mère de Dieu. Je trouve très beau d’entrer dans une nouvelle année avec la Vierge Marie. Elle nous invite à y entrer avec confiance et vigilance. 

Marie affronte l’avenir avec confiance. Fille d’Israël, elle a foi dans le Seigneur et sait que Dieu tient toujours ses promesses. Elle vit en sa présence. Elle éprouve sa tendresse et sa miséricorde envers tous. Elle se laisse guider par lui. Son existence n’a pourtant pas toujours été une vie de rêve. Elle est passée par des moments joyeux, lumineux, mais aussi par des moments douloureux. Elle a senti un glaive de douleur la transpercer. Elle a vécu des temps d’interrogations et de nuit. Mais elle n’a jamais lâché la main de Dieu. Comme le dit sa cousine Élisabeth, elle est Celle qui a cru dans les paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur (Lc 1, 45). La confiance de Marie est contagieuse. Auprès d’elle, nous apprenons vraiment la confiance. 

La confiance n’est pas l’optimisme. Celui-ci prend sa source en l’homme. Il est affaire de tempérament ou d’analyse d’une situation. La confiance, elle, prend sa source en Dieu. Elle est un fruit de l’Esprit et ne dépend ni des qualités du sujet ni des potentialités positives d’une situation. La confiance naît de la foi en Dieu. Elle sait que Dieu est avec nous et nous guide si nous lui confions notre vie. Comme dit saint Paul : Tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu  (Rm 8, 28). La confiance est remise de soi-même entre les mains de Dieu. Elle chasse la crainte. Elle est source de grande liberté intérieure. Elle fait naître en nous des potentialités insoupçonnées. Entrons dans cette nouvelle année avec confiance.
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 
Jean-Pierre, cardinal RICARD

Archevêque de Bordeaux

Homélie du 31 décembre 2014

La Neuvaine
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer 02 Jan 2019, 10:36

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte)

Il avait gardé grande compassion aux douleurs de Marie 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il y avait, à Rome, en 1351, un grand Seigneur qui s’était fait, par un pacte, l’esclave du démon. Pendant 60 ans, il servit Satan dans toutes sortes de désordres et de péchés très graves. Puis, arriva le moment de sa mort. 

Jésus, par l’intermédiaire de sainte Brigitte, fit dire à son confesseur d’aller voir le seigneur en question et de l’engager à se confesser. Il y alla, mais le malade refusa toute confession. Ce n’est qu’à la troisième visite du confesseur que le malade ouvrit enfin son cœur et fondit en larmes, en disant : Comment pourrai-je être pardonné après ces soixante années au service du démon et avec tous les péchés dont mon âme est chargée !?  

Mon fils, -répondit le Père- n’ayez aucun doute ; si vous vous repentez, je vous promets le pardon de Dieu. Reprenant alors peu à peu confiance, le seigneur répondit au confesseur : Mon Père, je me croyais damné, mais j’éprouve maintenant une profonde douleur pour mes péchés et puisque l’espoir d’être pardonné m’est permis, oh oui, je désire me confesser !  

Et en effet, le malade se confessa sur le champ, quatre fois de suite, avec un vif regret de ses fautes ; il communia le lendemain et mourut six jours plus tard dans une grande contrition. Après sa mort, Jésus parla encore à sainte Brigitte et lui annonça que ce pécheur était sauvé, qu’il se trouvait au purgatoire et qu’il devait son salut à l’intercession de la Vierge Mère de Dieu, parce que, malgré son inconduite, il avait gardé une dévotion à ses douleurs de Mère et ne se les rappelait jamais sans compassion…
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 
Saint Alphonse Marie de Liguori

Dans Les Gloires de Marie

D’après Le chapelet des enfants 

5, rue de l’Université - 75007 Paris
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
camille

avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer 02 Jan 2019, 18:37

Pétunia a écrit:
La confiance n’est pas l’optimisme. Celui-ci prend sa source en l’homme. Il est affaire de tempérament ou d’analyse d’une situation. La confiance, elle, prend sa source en Dieu. Elle est un fruit de l’Esprit et ne dépend ni des qualités du sujet ni des potentialités positives d’une situation. La confiance naît de la foi en Dieu. Elle sait que Dieu est avec nous et nous guide si nous lui confions notre vie. Comme dit saint Paul : Tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu  (Rm 8, 28). La confiance est remise de soi-même entre les mains de Dieu. Elle chasse la crainte. Elle est source de grande liberté intérieure. Elle fait naître en nous des potentialités insoupçonnées. Entrons dans cette nouvelle année avec confiance.


J'aime cette réflexion sur la confiance, à méditer
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Jeu 03 Jan 2019, 10:42

3 janvier - L'évêque de Fatima demande à Sœur Lucie d'écrire le 3e secret de Fatima (1944)

Sous la protection de Marie, Mère de Dieu, pour protéger l’unité du pays 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Renforcer chez les fidèles catholiques l’amour de leur pays et stimuler l’unité et l’harmonie sociale et religieuse : ce désir, l’Église catholique en Indonésie le porte sans relâche et ne ménage aucun effort pour le réaliser. Et quel meilleur moyen que de se placer sous la protection de la Vierge Marie, la Mère de Dieu, pour protéger cette unité et cette harmonie qui tremble à chaque poussée de l’islamisme radical ? Et quel meilleur moyen de les familiariser avec son image si ce n’est en lui donnant les traits de « toutes les ethnies » qui composent ce pays ? 

En janvier 2018, l’archevêque de Djakarta, la capitale du pays, proclamait Maria, Bunda Segala Suku, Mère de toutes les ethnies, comme « emblème de l’unité nationale ». 

Dix mois plus tard, le 20 octobre 2018, Mgr Suharyo a inauguré pour le grand public un musée regroupant les images de Maria, Bunda Segala Suku au centre marial d’Indonésie (Mci). Sur la poitrine de la Vierge se trouve le Garuda Pancasila, le symbole héraldique de l’Indonésie. Sa tête est ornée d’un voile rouge et blanc, les couleurs du drapeau indonésien, et sur la couronne est représentée une carte du pays. 

Déjà en 2016, à un moment où la résurgence des mouvements islamiques radicaux se faisait particulièrement sentir, Mgr Suharyo a pensé à un nouveau chapelet aux couleurs de la nation. Celui-ci a été inauguré en la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption et donné aux 65 paroisses de la ville de Djakarta. Un an auparavant, c’est la plus grande statue de Marie au monde qui a été inaugurée au sanctuaire marial d’Ambarawa, au centre de l’île de Java.
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 
Aleteia
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven 04 Jan 2019, 10:16

4 janvier – Italie : Notre Dame des Roses (1418) - Sainte Angèle de Foligno


La merveilleuse puissance du chapelet à l’œuvre chez tant d’enfants  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les écoliers du diocèse de Brooklyn, New-York (États-Unis), ont découvert un peu mieux la Sainte Mère de Dieu, lors du chapelet prié avec l'évêque auxiliaire James Massa, à la Co-cathédrale Saint-Joseph de Prospect Heights, un quartier de Brooklyn, le 3 octobre. 

Le Rallye du Rosaire pour les écoliers du diocèse avait rassemblé des élèves de 12 écoles différentes et près de 1 000 jeunes participants, à la suite de l’appel du pape François qui avait demandé à tous les catholiques de réciter le chapelet tous les jours en octobre, comme défense contre Satan en cette période si troublée. 

Pendant ce temps de prière en commun à la Co-cathédrale, Mgr Massa a donné un enseignement aux écoliers. Enseigner le chapelet aux enfants est un moyen très puissant d’enseigner la foi, confie-t-il. Je leur ai parlé de la relation privilégiée qu’a Marie avec les enfants. Elle est la Maman du Ciel qui veille sur eux. Elle est également très importante à cette époque de l'Église car beaucoup de gens ont besoin de l'amour et des soins attentifs de Marie. Leur montrer la relation qu'ils peuvent avoir avec Marie est quelque chose de beau. Je leur ai demandé de penser à quelqu'un qui a besoin de leur prière pour chaque grain du chapelet, et de leur dédier cette prière. 


À la fin du chapelet, un jeune garçon s’est approché de lui avec une carte où il avait écrit plusieurs noms. Prier pour les autres est quelque chose que sa classe fait tous les jours, a-t-il dit à l’évêque. C’était merveilleux de voir la puissance du chapelet à l’œuvre chez déjà tant d’enfants, a déclaré l’évêque.
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 
Matthew O’Connor
Journaliste au journal The Tablet, 10 octobre 2018 
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam 05 Jan 2019, 10:07

5 janvier – Italie, Bergame : Notre Dame du Bon Conseil

Ils venaient d’avoir une rencontre avec la Vierge 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À propos de la dévotion du pape François à la Vierge Marie, le Père Alexandre Awi Mello, prêtre brésilien et actuel secrétaire du Dicastère pour les Laïcs, la famille et la vie, écrit : Sa théologie et sa mariologie sont très concrètes, car c’est quelque chose qu’il prie et qu’il vit.  Il cite le Pape : Si vous voulez savoir qui est Marie, demandez aux théologiens ; si vous voulez savoir l’aimer, demandez au peuple.  

Le Père Awi Mello cite aussi un extrait de son livre (1) où le pape François raconte ses rencontres avec Notre Dame au sanctuaire marial de Lujan (Argentine), qui est le sanctuaire national de la Vierge en ArgentineLe Pape décrit cela de manière très belle, dit le prêtre : Il dit que les fidèles sont entrés du côté gauche de l’église et du côté droit. Quand il avait confessé les personnes du côté gauche, les confessions étaient tout à fait normales ; quand il a confessé l’autre côté, les personnes étaient déjà passés devant Notre Dame et étaient arrivées au confessionnal avec une confession de toute une vie, le cœur vraiment touché, ils étaient émus aux larmes… parce qu’ils venaient d’avoir une rencontre avec la Vierge, dans cet échange de regards. 

 
(1)   C’est ma Mère - rencontres avec Marie, Ed. Città Nuova. Livre-entretien du pape François
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 
Zenit
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim 06 Jan 2019, 04:34

6 janvier - Adoration par les mages : Épiphanie


Ce que Marie avait prophétisé dans son Magnificat



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


« Entrant dans le logis, ils virent l'enfant avec Marie sa mère, et, tombant à genoux, se prosternèrent devant lui ; puis ouvrant leurs cassettes, ils lui offrirent en présent de l'or, de l'encens et de la myrrhe » (Mt 2,11). 


Joseph est témoin de cette attitude des Mages à l'égard de l'enfant. N'est-ce pas pour lui une étonnante confirmation de ce que l'ange lui avait annoncé, comme de ce que les petits bergers lui avaient dit ? 


Les mages, ces hommes venus d'Orient, ces hommes respectables et sages aux yeux des hommes, n'ont pas hésité à faire ce long voyage pour venir se prosterner devant « l'enfant », ce tout-petit qui n'est pas comme les autres enfants - Joseph, après Marie, le sait mieux que personne. 


Ce ne sont pas les autorités religieuses de Jérusalem qui viennent se prosterner devant lui - bien qu'elles aient été alertées - mais ces sages d'Orient. Comme les bergers sont passés devant les descendants de David, ainsi les mages passent devant les autorités religieuses de Jérusalem. 


Pour Joseph, cet homme juste, droit, n'est-ce pas là la manifestation de l'ordre de la sagesse divine ? Les pauvres et les petits passent devant ceux qui sont satisfaits d'eux-mêmes ; or les bergers et les mages sont bien ces pauvres et ces petits, ces humbles, ces « affamés ». 


N'est-ce pas ce que Marie avait prophétisé dans son Magnificat ? « Il a dispersé les hommes au cœur superbe, il a renversé les potentats de leurs trônes et élevé les humbles, il a comblé de biens les affamés et renvoyés les riches les mains vides ».

Découvrir plus sur mariedenazareth.com

La visite des mages (tradition)
Extraits de : Père Marie-Dominique Philippe, fondateur de la communauté Saint-Jean


Dans Le mystère de Joseph, éditions Saint-Paul, Paris, 1997.



Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.













_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Lun 07 Jan 2019, 10:34

7 janvier – France, Rumilly : Notre Dame de la Charité (1856)

« Je suis venue au roi par la Bienheureuse Vierge Marie »  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Héroïne de l'histoire de France, sainte Jeanne d'Arc (1412-1431) mena une guerre pour libérer son pays de l'envahisseur anglais au XVème siècle. Répondant à un appel divin, elle aida Charles VII à devenir roi de France. Elle en paya le prix fort puisqu’elle fut brûlée vive à Rouen (nord de la France) en 1431. Or voici ce qu’un historien rapporte du jour de sa naissance en Lorraine : 

Le 6 janvier 1412, écrit Mgr Henri Debout (1857-1936), les habitants de Domrémy, le petit village de l’Est de la France, où vécut, enfant, sainte Jeanne d’Arc, sont rentrés chez eux après avoir assisté aux offices de la belle fête de l’Épiphanie. 

Soudain, dans chaque foyer, sans qu’aucun motif extérieur ait pu y donner lieu, un souffle d’allégresse pénètre les cœurs ; étonnés, les bons villageois s’interrogent, ouvrent les portes, se mettent sur le seuil de leurs chaumières, examinent le firmament. C’est en vain : rien ne révèle la cause du sentiment de bonheur qu’ils éprouvent. 

Et voici que des animaux eux-mêmes partagent cette exubérance : les coqs battent des ailes et pendant deux heures font entendre des sons sonores et prolongés. Que se passe-t-il donc ? 

C’est le jour de la naissance de Jeanne d’Arc ! Jeanne vient de naître, comme la divine réponse aux supplications que ne cessent de faire monter vers le Ciel rois et peuples depuis un siècle. 

« Je suis venue au Roi de France de par la Bienheureuse Vierge Marie », dira-t-elle à ses juges. Le lieu des délices de son enfance est un sanctuaire rustique des environs : Notre-Dame de Bermont, proche de Domrémy. 
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Sainte Jeanne d’Arc (1412-1431)  
Marquis de la Franquerie

Dans La Vierge Marie dans l’Histoire de France, p. 95.
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mar 08 Jan 2019, 10:44

8 janvier – Etats-Unis, Nouvelle Orléans : Notre Dame du Prompt Secours 

« Je suis la Reine du Ciel qui prie pour la conversion des pécheurs » 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après son apparition à sainte Bernadette à Lourdes (France) en 1858, Marie a honoré de sa présence le petit village de Champion aux États-Unis en 1859, dans le Nord-Est du Wisconsin, près des Grands Lacs. Une jeune paysanne belge de 28 ans, nommée Adèle Brise, eut l’honneur d’y rencontrer à trois reprises la Sainte Vierge. 

Début octobre 1859, Adèle vit une belle Dame tout en blanc debout entre deux arbres – l’un étant un érable, et l’autre une pruche (un grand conifère) . Ce n’est qu’à la 3e visite de la Dame, le 9 octobre 1859 qu’Adèle demanda - « Au nom de Dieu, qui êtes-vous et que voulez-vous de moi ? » 

La Vierge lui répondit : « Je suis la Reine du Ciel qui prie pour la conversion des pécheurs, et je désire que tu fasses de même. Tu as reçu la sainte communion ce matin et c’est bien, mais tu dois faire davantage. Fais une confession générale et offre ta Communion pour la conversion des pécheurs. S’ils ne se convertissent pas et ne font pas pénitence, mon Fils se verra obligé de les punir. (…) Rassemble les enfants de ce pays sauvage et apprends leur ce qu’ils doivent savoir pour leur Salut. Apprends-leur à faire leur signe de croix, et à avoir recours aux sacrements. Prie pour la conversion des pécheurs. » 

Pour répondre à la demande de la Sainte Vierge, le père d’Adèle construit rapidement après les apparitions une chapelle de fortune près du lieu de l’apparition. Plus tard, une seconde chapelle est construite, avec un couvent et une école. Il s’agit aujourd’hui du: « National Shrine of Our Lady of Good Help », le sanctuaire de Notre-Dame de Bon Secours. De très nombreux miracles s’y produisent depuis lors. 

Cent cinquante ans après les apparitions de la Vierge à Adèle, le Vatican a déclaré le sanctuaire comme étant le seul site marial officiel aux États-Unis. L’évêque du lieu a pu déclarer le site comme lieu d’apparition mariale officiellement reconnu par l’Église Catholique.
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Champion (Wisconsin, Etats Unis)  
Père John Broussard,
Recteur du sanctuaire national de Notre-Dame du Bon Secours
Notre Histoire avec Marie
Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer 09 Jan 2019, 11:51

9 janvier – Italie : Vierge de l'Annonciation 1490 - France : Vénérable Pauline Jaricot (+ 1862)

Comment la Vierge Marie sauva Marie l’égyptienne  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dès l’âge de 12 ans, Marie quitta la maison paternelle et vint vivre à Alexandrie (Égypte), une vie de débauche qui faisait scandale autour d’elle. Au bout de 16 ans, il lui prit fantaisie d’accompagner une troupe de pèlerins à Jérusalem, où ils allaient célébrer l’Exaltation de la Sainte Croix. 

Arrivée sur place, Marie l’égyptienne voulut, par curiosité, entrer dans l’église, mais elle se sentit repoussée par une main invisible, par trois fois ! Alors, éclairée par une lumière du Ciel, la pècheresse comprit que c’étaient ses crimes qui lui fermaient la Maison de Dieu… 

Il y avait sous le porche de l’église une image de la Sainte Vierge. Alors, se prosternant devant la Vierge, la jeune pécheresse fit cette prière : « Ô Mère de Dieu ayez pitié d’une misérable ! Refuge des pécheurs, ne me refusez pas la consolation de voir et d’adorer le bois sacré sur lequel votre Fils, mon Sauveur, a répandu son sang pour me racheter. Je vous promets d’aller ensuite pleurer mes crimes dans le lieu que vous m’indiquerez. » 

La pécheresse put alors entrer et se prosterner devant la Sainte Croix. Demandant à la sainte Vierge « où voulez-vous que j’aille maintenant », une voix lui répondit « passe le Jourdain, et tu trouveras le lieu de ton repos ». 

Marie l’égyptienne se confessa, communia, puis s’enfonça dans le désert, au-delà du Jourdain. Elle y vécut 47 ans. Un prêtre, l’abbé Zozime, lui apportait chaque année à la même date la communion. Quand elle mourut, l’on trouva son corps environné de lumière et ces mots, écrits sur le sable : « Enterrez ici le corps de la pauvre pécheresse Marie et priez pour le repos de son âme. »
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Dans le 1er volume de La vie des Pères du Désert
Cité dans Le chapelet des enfants 
5, rue de l’Université - 75007 Paris 
Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Jeu 10 Jan 2019, 10:29

10 janvier – Italie : Notre Dame des Pleurs (1546)

Notre Dame de Fatima sera présente aux JMJ de Panama 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La statue originale de la Vierge de Fatima sera présente aux Journées Mondiale de la Jeunesse (JMJ) qui auront lieu du 22 au 27 janvier 2019 à Panama, indique Vatican News. Ce sera la première fois depuis l’an 2000 qu’elle sortira du Portugal. 

C’est Mgr José Domingo Ulloa Mendieta, l’archevêque de Panama, qui l’a annoncé le 27 août 2018 dans une vidéo diffusée au cours d’une conférence de presse. 

Il s’agit là d’une exception parce que depuis l’An 2000, le sanctuaire a décidé que la statue – qui a déjà voyagé dans 64 pays – resterait désormais sur place. Mais la décision a été prise en raison de l’importance de l’événement en lien avec saint Jean-Paul II, qui est à l’origine des JMJ et qui a eu une dévotion particulière à la Vierge de Fatima. 

La statue, créée selon les indications de Sœur Lucie et couronnée en 1947, sera conservée dans l’église Notre-Dame de Lourdes avant d’être amenée dans le Parque del Perdon, dans la chapelle du Saint-Sacrement où elle sera veillée par les Sœurs de Mère Teresa. Samedi et dimanche, les 26 et 27 janvier 2019, la statue sera présente à la veillée et à la messe de clôture avec les jeunes. 

Prions la Vierge de Fatima pour que les Journées Mondiales de la Jeunesse de janvier 2019 soient l’occasion de conversions pour les jeunes - et les moins jeunes - du monde entier ! 
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Zenit
Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven 11 Jan 2019, 11:11

11 janvier - Dédicace à Rome de Sainte Marie in Cosmedin (VI°s)

Une réponse mariale au scandale du péché  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Plus de 700 groupes organisent déjà des prières aux États-Unis et dans 15 autres pays sur le site officiel RosaryCoasttoCoast.com. Des rallyes nationaux du Rosaire ont eu lieu en 2016 et 2017, suivant l’exemple de la Pologne. 

Doug Barry, l’un des porte-paroles de ces évènements, a déclaré que la réponse « dans le monde entier est phénoménale », et ajoute que l'événement de cette année « montre que les gens veulent agir en faisant tout leur possible en cette période que nous traversons ». 

Compte tenu des nouvelles révélations dans l'Église, Barry pense que « cette année est tout à fait unique en raison de la récente explosion des scandales dans l'Église. Beaucoup de gens se demandent : « Que pouvons-nous faire ? » Nous devons parler. Nous devons mener des actions. Ce chapelet est une action concrète et visible, tout à fait publique. Notre Dame a dit que le chapelet a un pouvoir que les démons craignent. C’est un pouvoir qui peut transformer l’Église pour le mieux ». 

« Quelle meilleure façon de remercier Dieu pour ses bénédictions qui nous ont soutenus jusqu'ici, et de demander sa guérison, que de participer au Rosaire d'un océan à l'autre, en nous adressant à la Sainte Mère, la plus formidable ennemie des forces du mal après Jésus-Christ lui-même », explique l'évêque Robert Morlino, de Madison au Wisconsin (États-Unis), dans une vidéo donnant son appui au « Rosaire d'un océan à l’autre ». 

Dans la vidéo où il annonce son soutien au projet, Mgr Athanasius Schneider, d’Astana au Kazakhstan, dit pour sa part : « En tant qu’enfants de Marie, nous voulons saisir la main de notre Mère céleste afin d’être protégés contre les attaques visibles et invisibles des ennemis du Christ, et pour être consolés en ce temps de grande confusion doctrinale et liturgique qui règne dans la vie de l'Église. »
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Joseph Pronechen,

Journaliste au National Catholic Register, le 16 septembre 2018
Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Sam 12 Jan 2019, 12:10

12 janvier – Italie : Notre Dame de Vetrana - St Aelred de Rievaulx

Elle dépasse de loin toutes les autres créatures 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Vierge Marie, qui, à l'annonce de l'Ange, accueillit dans son cœur et dans son corps le Verbe de Dieu et apporta la vie au monde, est reconnue et honorée comme la vraie Mère de Dieu et du Rédempteur. 

Rachetée d'une manière très sublime en considération des mérites de son Fils et unie à lui par un lien étroit et indissoluble, elle est revêtue de la fonction et de la dignité suprême de Mère du Fils de Dieu. 

Aussi est-elle la fille préférée du Père et le temple de l'Esprit-Saint ; par le don de cette grâce suprême, elle dépasse de loin toutes les autres créatures célestes et terrestres. 
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Constitution dogmatique Lumen Gentium, Chapitre VIII, §2
Concile Vatican II
Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Dim 13 Jan 2019, 10:42

13 janvier – Baptême du Seigneur - Le Concile de Trente déclare que Marie est libre de tout péché par une grâce spéciale (1547) - Saint Hilaire

Le chapelet des enfants, puissant outil de paix 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des enfants philippins de différentes régions du pays ont participé à la campagne mondiale du Rosaire pour la paix et l'unité le 18 octobre 2018. 

Selon la Conférence des évêques catholiques des Philippines (CBCP), plus de 1 200 paroisses et 700 écoles catholiques de 41 diocèses s’étaient inscrits à cette campagne de prière, surnommée « Un million d'enfants priant le chapelet  » (One Million Children Praying the Rosary), lancée par l'organisation caritative internationale Aide à l'Église en Détresse (AED). 

La diffusion vidéo de la prière qui commençait chaque matin à 9h, a réuni également des enfants de Syrie, de Corée, d'Australie et de la ville de Marawi à Mindanao ! 

Le Seigneur écoute les enfants, et leurs prières sont très puissantes. Le chapelet est vraiment un outil puissant pour la paix, a déclaré Mgr Pablo David, évêque de Caloocan, ville proche de Manille (Philippines). 

Le diocèse de Caloocan contribue activement à la création de groupes de soutien et à la collecte de fonds pour les veuves et les enfants dont les pères ont été tués dans la guerre contre la drogue. Le diocèse fournit également une assistance, sous forme de conseil et de soutien matériel aux familles endeuillées. 

Selon le directeur national d'AED Philippines, Jonathan Luciano, l'un des points forts de la campagne a été l'expression concrète du soutien apporté par les enfants philippins à d'autres enfants dans les pays où les Chrétiens sont persécutés. Ils ont offert une partie de leur argent de poche aux enfants d'Irak, de Syrie et d'Afrique. 

La campagne « Un million d'enfants priant le chapelet » a été lancée en 2005 à Caracas, au Venezuela. Depuis 2006, l’AED s’occupe de la campagne à l’échelle mondiale.
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Christina Hermoso
Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Lun 14 Jan 2019, 11:16

14 janvier – Italie, Rome : Notre Dame de la Lampe

Tout au long de sa vie, l'amour de Marie a été éprouvé 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La vie de la Sainte Famille se déroule paisiblement à Nazareth, vie toute ordinaire et toute cachée. Pourtant une ombre plane.
 
Le vieillard Syméon, en recevant l'Enfant Jésus lors de la Présentation au Temple, a annoncé les épreuves à venir. Il a dit à Marie sa mère : Vois, cet enfant est là pour la chute et le relèvement de beaucoup en Israël, et pour être un signe en butte à la contradiction, et toi-même, un glaive te transpercera l'âme. Dès la crèche donc se profile la Croix. 

Tout au long de sa vie, l'amour de Marie a été éprouvé : le dénuement de la crèche, la fuite en Égypte, la perte de l'enfant Jésus à Jérusalem, les railleries des proches, le complot des grands-prêtres, l'abandon des disciples, la mort sur la Croix de son Fils bien-aimé. 

En toutes circonstances elle se tient droite dans la foi et l'espérance, méditant en son cœur les mystères joyeux et douloureux de l'histoire du Salut. À cause de son humilité, de son obéissance et de sa fidélité, Marie est devenue pour ceux qui ont recours à elle, un refuge et une voie. 

À Lucie de Fatima qui s'inquiète des difficultés de sa mission à venir, la Vierge du Rosaire déclare : Mon Cœur Immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu'à Dieu. 

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Père Jean
Abbaye Sainte-Marie de Lagrasse


Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mar 15 Jan 2019, 13:51

15 janvier – Belgique : 1ère apparition à Banneux de Notre Dame des Pauvres (1933)

« Je suis la Vierge des Pauvres » 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le sanctuaire de Notre-Dame de Banneux (Belgique), où Marie se présenta comme « Notre Dame des pauvres », est un haut-lieu de prière, où se pressent chaque année plus de 600 000 pèlerins. Les apparitions de Banneux sont reconnues officiellement par l'Église. Ces apparitions ont commencé le soir du dimanche 15 janvier 1933, lorsque Notre Dame apparaît pour la première fois dans le jardin de la petite maison, à Mariette Beco, 12 ans, l'aînée d'une famille de sept enfants. 

Le mercredi 18 janvier la Dame l’appelle encore et elle se met à genoux près du fossé, devant une flaque d'eau provenant d'une source. La Dame lui parle : Poussez vos mains dans l'eau. Mariette le fait et répète ce que la Dame lui dit : Cette source est réservée pour moi. Le jeudi 19 janvier, le temps est très mauvais et la Dame apparaît. Mariette lui demande : Qui êtes-vous, belle Dame ?- Je suis la Vierge des Pauvres. - Cette source est réservée pour toutes les Nations, pour soulager les malades. - Merci, merci, dit Mariette. La Vierge ajoute : Je prierai pour toi.
 
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Banneux : Notre-Dame des Pauvres
Extrait du site Internet officiel
Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Mer 16 Jan 2019, 10:13

16 janvier – France, Paris : Cœur Immaculé de Marie, Refuge des pécheurs

« Commencez par le Saint Rosaire » 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J’étais déjà prêtre depuis quatre ans et je n'avais jamais prié un chapelet ; je ne l'aimais pas et ne le comprenais pas. J’avais aussi de la difficulté à accepter et à comprendre Marie, je n'avais pas de « relation » avec elle. Dans un moment d'aridité spirituelle, un Frère, prêtre, m'a donné à lire des homélies de prêtres de Medjugorje sur les messages de la Gospa (la Vierge). 

Dès que j'ai commencé à lire, j'ai senti une grande paix et une forte confiance intérieure, en m’assurant que ces messages véhiculaient vraiment les paroles de Marie ; j'ai senti la présence réelle de Marie et j'ai décidé de ne plus jamais la quitter. 

J'ai eu dans le cœur un nouveau goût pour la prière : Sans prière, vous ne pouvez rien transmettre et Sans prière, vous ne pouvez pas grandir. Ces phrases de la Gospa m’ont profondément pénétré. Tout d'abord, elles m’ont fait me sentir perdu : spirituellement paralysé, malade dans l'âme, et elles m’ont donné l’envie de commencer à prier, - Commencez par la prière la plus simple, le Saint Rosaire (chapelet)

J'ai donc commencé à réciter mon premier chapelet. Depuis plus de 26 ans maintenant, je prie chaque jour le chapelet. C'est un cadeau  de Marie !  
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Père Oscar Pilloni
Communauté Gospa Mira (Belo Horizonte, Minas Gerais, Brésil)
Extrait de son livre Cinq étapes pour être un gagnant dans la bataille spirituelle actuelle
Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Jeu 17 Jan 2019, 10:47

17 janvier – France, Pontmain : Notre Dame de Sainte Espérance (1871)




« Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps… » 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Pontmain est un petit village français où, en 1871, tandis que l'armée prussienne envahissait la France, la Vierge apparut à des enfants avec un message de prière et de repentir . L'événement eut lieu quelques jours seulement avant l'armistice et le départ des troupes de l'occupant prussien. 

Béchouate est un petit village libanais où la Vierge  Marie s'est manifestée en 2004 par des signes et des guérisons. L'évènement eut lieu très peu de temps avant le retrait pacifique des troupes d'occupation syrienne. En plus de cette similarité des circonstances historiques, Notre-Dame de Béchouate est une statue de la Vierge de Pontmain. 

C'est pourquoi le lien entre les deux manifestations  surnaturelles a été concrétisé officiellement : le recteur du sanctuaire de Pontmain, le père Claude Poussier, s'est déplacé au Liban en janvier 2005 pour se recueillir dans la chapelle de Béchouate. Le message délivré par la Vierge en 1871 à Pontmain a été traduit en arabe et inscrit sur une longue banderole fixée à l'entrée du sanctuaire de Béchouate au Liban : 

Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps, mon Fils se laisse toucher.




Découvrir plus sur mariedenazareth.com :

Synthèse F. Breynaert
Béchouate (Liban) et Pontmain (France)




Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Ven 18 Jan 2019, 10:03

18 janvier – France : Notre Dame de Dijon

Marie la couronna et l’emporta avec elle au Paradis 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans les années 1580, une pauvre bergère des Flandres belges (Belgique), aimait tellement la Sainte Vierge qu’elle allait chaque jour la prier dans une petite chapelle pendant que ses agneaux broutaient. Et comme la statue de la Sainte Vierge n’avait aucun ornement, la jeune bergère lui fit un manteau avec un bout d’étoffe et venait souvent lui tresser une couronne de fleurs en disant : Ma Mère, je voudrais poser sur votre front une couronne de pierreries, mais je suis trop pauvre et vous supplie d’accepter la couronne de ces simples fleurs.
  
La bergère tomba bientôt malade et fut à l’agonie. Or deux religieux qui passaient par là et se reposaient sous un arbre eurent soudain une même vision : ils virent un groupe de vierges très belles et, au milieu, l’une d’elles qui les surpassait en beauté et majesté.
L’un des religieux lui demanda qui elle était. – Je suis la Mère de Dieu et je vais, avec ces saintes vierges, visiter près d’ici une bergère à l’agonie qui m’a rendu bien des visites.  Puis elle disparut. 

Les religieux se dirent alors « allons la voir aussi ». Ils partirent et trouvèrent, dans une pauvre chaumière, la bergère déjà mourante, couchée sur un peu de paille. Ils la saluèrent ; - Mes frères - leur dit-elle - priez Dieu qu’Il vous fasse voir la société qui m’entoure.  Ils s’agenouillèrent et virent Marie auprès de la bergère, une couronne à la main et qui la consolait. Et tandis que les saintes vierges entonnaient un cantique, l’âme de la bergère se sépara du corps : Marie la couronna, la reçut dans ses bras et l’emporta avec elle au Paradis. 

 
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Cité par saint Alphonse de Liguori
dans Les Gloires de Marie
Cf : Le chapelet des enfants 
5, rue de l’Université - 75007 Paris 
Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   Hier à 10:46

19 janvier – France, Toulouse : Notre Dame de Gimont

Demain Marche pour la Vie à Paris (France) 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Depuis 13 ans, la Marche pour la Vie à Paris (France) est le rendez-vous annuel de tous ceux qui entendent peser sur le pouvoir législatif afin que celui -ci adopte des lois en faveur de l'accueil de l’enfant à naître. Cette année elle aura lieu le 20 janvier. L'actualité politique et législative nous offrira, malheureusement encore, l'occasion de protester plus spécifiquement contre le projet de loi récent de la sénatrice Laurence Rossignol qui tend à supprimer l'objection de conscience pour les professionnels de santé. L'édition 2019 de cette 13è Marche pour la Vie aura donc pour thème la défense de l'objection de conscience.   

Malheureusement, les atteintes à la Vie dépassent largement les seules frontières française et européennes. Ainsi, de nombreux pays, confrontés à l'élargissement de leur législation sur l'avortement, organisent, à l'instar de la France, des Marches pour la Vie. Cette année 2018 a été particulièrement révélatrice des combats qu'il reste encore à mener avec la mobilisation victorieuse des Argentins d'un côté et de l’autre, la défaite des Irlandais, dont le pays vient de libéraliser l'avortement, jusque-là interdit. 

Lorsque l'on regarde Marie, on ne peut que contempler son Oui lors de l'Annonciation, véritable Oui à la Vie malgré la peur et les interrogations. Au « comment cela va-t-il se faire ? » et à la peur de Marie, l'ange Gabriel amène l'apaisement du cœur et le consentement à travers ses paroles : « Sois sans crainte ! » 
Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Cécile Edel
Présidente du mouvement Choisir la vie
Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une minute avec Marie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une minute avec Marie
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Une minute avec Marie
» Une Minute avec Marie - 19 juin - 2° voyage de Jean-Paul II en Pologne en 1983
» Une minute avec Marie (pensée du jour)
» Une minute avec Marie
» Une minute avec Marie la Sainte trinite s'est trouvee dans la bienheureuse Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: