Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 A propos de l'homéopathie

Aller en bas 

Coyez-vous à l'homéopathie
L'homéopathie est une arnaque
17%
 17% [ 1 ]
L'homéopathie fonctionne dans certains cas
67%
 67% [ 4 ]
Je ne connais pas l'homéopathie
16%
 16% [ 1 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 11:51

11.10.2018

Bonjour,

Je sais pertinemment que la médecine homéopathique est plus que décriée par la science.

Toutefois, je voulais parler de mon expérience en la matière.

Il faut savoir qu'il y a actuellement deux formes d'exercice de cette spécialité. Qu'elles sont considérés avant tout comme étant des placébos.

Je vous parlerai donc de l'homéopathie fondée par le docteur Hanneman.

Ce type de médecine considère la personne en entier et ne se préoccupe pas de donner quelques granules pour des pathologies précises 'rhume, insomnie, eczéma, etc.

La "procédure commence par un long interrogatoire sur les goûts du patient, préférence pour le salé ou le sucré, manière de réagir face à des événements, (colère, sentiment d’injustice, indifférence, ...)

En fonction de qui, le praticien prescrira un remède.

L'homéopathie uniciste repose sur une remède englobant autant se faire se peut tous lss symptômes

Pour étudier les effets des remèdes, des personnes saines prennent de la teinture mère et notent les effets qu'elles ressentent. Sachant qu'un remède homéopathique n'est pas destiné à soulager une pathologie particulière.

Voici donc ce qui m'est arrivé. Je souffrais régulièrement de névralgies faciales qui parfois m'obligeaient à m'allonger tellement la douleur était insupportable.

Mon médecin m'a immédiatement prescrit un traitement que je ne connaissais absolument pas. J'avais bien fait des traductions de l'anglais vers le français, mais au sujet d'autres remèdes.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 11:58


Voici donc mon expérience,

Mon médecin m'a prescrit un remède très dilué et ma névralgie a disparu en quelque secondes.

Mais le plus étonnant, c'est que j'ai développé durant un quart d'heures les autres symptômes que le remède était censé soulager.

Un autre phénomène très curieux s'est déroulé dans une équipe de "testeurs" sains.

Chacun a reçu des granules, certains de simple granules de sucre, d'autres des granules avec le produit dilué. Et curieusement, alors que personne ne connaissait le principe actif, tout le mondee a répertorié les mêmes effets.

Auriez-vous des explications ?

Je précise qu'en cas d'affections très graves, cancer, trombose, ces médecins dirigent systématiquement vers des spécialistes conventionnels.

Qu'en pensez-vous ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 12:16

La seule piste se situe dans la neuropsychologie.... et là y a tout un champ d'ignorance encore à explorer.

Ce qu'on sait:

Aucune expérimentation en double aveugle n'a montré une différence entre l'homéopathie et un autre placébo.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 12:40

*Encelade* a écrit:
La seule piste se situe dans la neuropsychologie.... et là y a tout un champ d'ignorance encore à explorer.

Ce qu'on sait:

Aucune expérimentation en double aveugle n'a montré une différence entre l'homéopathie et un autre placébo.

Oui, mais c'est à que le bât blesse. L'expérimentation en double aveugle ne concerne le traitement homéopathique que pour une pathologie bien déterminée, ce qui va à l’encontre même du principe de l'homéopathie uniciste.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 14:10

donc cela ne peut répondre à la démarche scientifique, car quelque soit l'objection opposée, il y aura une porte de sortie, donc ce n'est pas réfutable... c'est une croyance.

Une théorie, où on donne un truc auquel on a donné un nom, dont en l'état de nos connaissance ne contient aucune trace du truc en question, pour "tout" soigner... ou on donne un truc pour voir, et selon les ressentis des gens, on en tire des conclusions......... je veux bien, mais bon, en l'état, MOI ça ne m'est pas utile.

Il y a des tas de manière de se sentir mieux, et si prendre un truc "chimique" même si ca ne l'est plus car si dilué qu'il y a plus rien, fait se sentir mieux, moi j'ai rien contre. Mais c'est aussi croire que la solution n'est pas en nous, dans notre psychisme, nos comportements, notre vie... qu'elle est dans une teinture mère d'un truc obscur, et surtout dans le medecin qui enfin écoute ce que ressens son patient.

L'homéopathie ne me dérange pas, si ce n'est qu'elle masque ce qui se passe, et empêche d'aller vraiment au fond des choses.


Mais pour info il y a aussi eu du double aveugle sur l'uniciste sans patho précise, avec juste un groupe homéo et un groupe placébo, même le praticien ne savait pas ce qu'il donnait.... et les ressentis globaux exprimés étaient du même ordre dans les 2 groupes... rien ne ressort. En gros, ils pratiqueraient avec de l'eau du robinet, en leur donnant des noms différents, et avec tout une recherche autour, avec une idée uniciste, d'écoute du patient et tout et tout.... ca ne se verrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 14:16

*Encelade* a écrit:
donc cela ne peut répondre à la démarche scientifique, car quelque soit l'objection opposée, il y aura une porte de sortie, donc ce n'est pas réfutable... c'est une croyance.

Une théorie, où on donne un truc auquel on a donné un nom, dont en l'état de nos connaissance ne contient aucune trace du truc en question, pour "tout" soigner... ou on donne un truc pour voir, et selon les ressentis des gens, on en tire des conclusions......... je veux bien, mais bon, en l'état, MOI ça ne m'est pas utile.

Il y a des tas de manière de se sentir mieux, et si prendre un truc "chimique" même si ca ne l'est plus car si dilué qu'il y a plus rien, fait se sentir mieux, moi j'ai rien contre. Mais c'est aussi croire que la solution n'est pas en nous, dans notre psychisme, nos comportements, notre vie... qu'elle est dans une teinture mère d'un truc obscur, et surtout dans le medecin qui enfin écoute ce que ressens son patient.

L'homéopathie ne me dérange pas, si ce n'est qu'elle masque ce qui se passe, et empêche d'aller vraiment au fond des choses.


Mais pour info il y a aussi eu du double aveugle sur l'uniciste sans patho précise, avec juste un groupe homéo et un groupe placébo, même le praticien ne savait pas ce qu'il donnait.... et les ressentis globaux exprimés étaient du même ordre dans les 2 groupes... rien ne ressort. En gros, ils pratiqueraient avec de l'eau du robinet, en leur donnant des noms différents, et avec tout une recherche autour, avec une idée uniciste, d'écoute du patient et tout et tout.... ca ne se verrait pas.

Mais comment ais-je pu développer des symptômes que je ne connaissais pas et qui correspondaient aux indications du "remède" ?


_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 14:30

OlivierV a écrit:
*Encelade* a écrit:
donc cela ne peut répondre à la démarche scientifique, car quelque soit l'objection opposée, il y aura une porte de sortie, donc ce n'est pas réfutable... c'est une croyance.

Une théorie, où on donne un truc auquel on a donné un nom, dont en l'état de nos connaissance ne contient aucune trace du truc en question, pour "tout" soigner... ou on donne un truc pour voir, et selon les ressentis des gens, on en tire des conclusions......... je veux bien, mais bon, en l'état, MOI ça ne m'est pas utile.

Il y a des tas de manière de se sentir mieux, et si prendre un truc "chimique" même si ca ne l'est plus car si dilué qu'il y a plus rien, fait se sentir mieux, moi j'ai rien contre. Mais c'est aussi croire que la solution n'est pas en nous, dans notre psychisme, nos comportements, notre vie... qu'elle est dans une teinture mère d'un truc obscur, et surtout dans le medecin qui enfin écoute ce que ressens son patient.

L'homéopathie ne me dérange pas, si ce n'est qu'elle masque ce qui se passe, et empêche d'aller vraiment au fond des choses.


Mais pour info il y a aussi eu du double aveugle sur l'uniciste sans patho précise, avec juste un groupe homéo et un groupe placébo, même le praticien ne savait pas ce qu'il donnait.... et les ressentis globaux exprimés étaient du même ordre dans les 2 groupes... rien ne ressort. En gros, ils pratiqueraient avec de l'eau du robinet, en leur donnant des noms différents, et avec tout une recherche autour, avec une idée uniciste, d'écoute du patient et tout et tout.... ca ne se verrait pas.

Mais comment ais-je pu développer des symptômes que je ne connaissais pas et qui correspondaient aux indications du "remède" ?

je t'ai indiqué ce qu'on sait, mais ce qu'on ne sait pas je ne peux pas...

si on t'avait donné autre chose, mais en te disant que c'était ça, et avec même ton medecin persuadé de ce qu'il donne.... ca aurait fait pareil. Ca on le sait. Dès qu'on passe en double aveugle, on retombe dans les mêmes proportions entre le placebo et l'homéo...

tu sais si une seule expérimentation en double aveugle sans biais était sorti depuis toutes années, je peux te dire que les homéo la brandiraient sans cesse... mais ils ne vont pas sur ce terrain... et restent sur la croyance... et si ca marche, ben tant mieux oui!
Revenir en haut Aller en bas
loli83

avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 14:39

l'homéopathie marche très bien , c'est grâce à cette thérapie que je suis en très bonne santé après avoir été longtemps malade et sans solution efficace de la part de la médecine classique

je n'ai pas voté car il n'y a pas le cas où l'on peut répondre que l'on est entièrement satisfait et convaincu de l'efficacité de l'homéopathie , que ce soit dans les cas de crises ou les cas chroniques

ceux qui la rejettent ce sont ceux qui ne sont pas malades ou étant malades qui n'acceptent pas d'essayer

ceci dit comme partout il y a des medecins homéopathes , plus ou moins bons

et bien sûr si on un bras coupé l'homéopathie ne va pas le faire repousser , sinon pour le reste

même les maladies graves , à condition que ce soit pris au tout début
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 14:56

*Encelade* a écrit:

je t'ai indiqué ce qu'on sait, mais ce qu'on ne sait pas je ne peux pas...

si on t'avait donné autre chose, mais en te disant que c'était ça, et avec même ton medecin persuadé de ce qu'il donne.... ca aurait fait pareil. Ca on le sait. Dès qu'on passe en double aveugle, on retombe dans les mêmes proportions entre le placebo et l'homéo...

tu sais si une seule expérimentation en double aveugle sans biais était sorti depuis toutes années, je peux te dire que les homéo la brandiraient sans cesse... mais ils ne vont pas sur ce terrain... et restent sur la croyance... et si ca marche, ben tant mieux oui!

J'avais entendu un homéopathe parler des isotopes pour démontrer qu'il restait quelque chose malgré les dilutions extrêmement élevées... Mais comme je n'y connais rien, je ne peux en dire plus...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 15:09

Oui il y a des tas d'hypothèses... mais jusque là, rien de tangible...

C'est une théorie qui plus de 200 ans.... et depuis tout ce temps, rien de tangible.



cela représente bien mon avis:
Citation :
L'homéopathie peut-elle marcher sans être efficace ?

Alors, l'homéopathie est-elle bonne à jeter? Certes, ne pas prouver l'efficacité d'un traitement ne veut pas dire qu'il n'est pas efficace. Mais tout de même, le phénomène a été longuement étudié et aucune preuve tangible ne donne raison à l'efficacité du traitement homéopathique. Pour autant, les choses méritent peut-être un peu de nuance.

Une manière d'expliquer certains résultats d'études considérées comme faibles ou biaisées consiste à évoquer l'effet placebo. Dans une tribune publiée en 2015 dans le Guardian, le chercheur Edzard Ernst, qui analyse plus particulièrement les médecines alternatives, expliquait pourquoi il avait changé d'avis sur l'homéopathie.

Attention, le scientifique ne dit pas que celle-ci est efficace en tant que telle. Loin de là. Il a même publié en 2002, lui-aussi, une meta-analyse des meta-analyses. "Il est conclut que les meilleures preuves cliniques concernant l'homéopathie à date ne justifient pas de recommandations positives".

Mais depuis, il a changé d'avis. Pas sur l'absence d'efficacité de traitements hautement dilués. Mais sur le fait que des patients peuvent aller mieux après, non pas grâce à un pseudo-médicament, "mais grâce à l'effet placebo et à une longue consultation avec un clinicien compatissant".

D'ailleurs, il rappelle qu'une étude de 2011 (à double aveugle avec groupe de contrôle) semblait indiquer que ce n'est pas le remède homéopathique qui fait aller mieux le patient, mais la simple consultation.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Les névralgies de la face, la medecine classique envoie bouler le patient, car elle est impuissante à le soulager... "on y peut rien" (et je vous en veux de me montrer les limites de mon pouvoir)... où il va donner des trucs en sachant que ca ne marchera pas.... par contre un medecin qui dit "on va essayer de vous soulager" et qui écoute, et questionne le patient, peu importe ce qu'il donne, mais ca change tout!
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 15:24

lola83 a écrit:
l'homéopathie marche très bien , c'est grâce à cette thérapie que je suis en très bonne santé après avoir été longtemps malade et sans solution efficace de la part de la médecine classique

je n'ai pas voté car il n'y a pas le cas où l'on peut répondre que l'on est entièrement satisfait et convaincu de l'efficacité de l'homéopathie , que ce soit dans les cas de crises ou les cas chroniques  

ceux qui la rejettent ce sont ceux qui ne sont pas malades ou étant malades qui n'acceptent pas d'essayer

ceci dit comme partout il y a des medecins homéopathes , plus ou moins bons

et bien sûr si on un bras coupé l'homéopathie ne va pas le faire repousser , sinon pour le reste

même les maladies graves , à condition que ce soit pris au tout début    

Je suis de ton avis et me fais soigner par un médecin qui prescrit de l'homéopathie quand on est d'accord. Et moi, je le suis à 100% en  ce qui concerne par exemple les impatiences dans les jambes ou les crampes. Cela disparait en quelques minutes.

Le seul inconvénient que je rencontre, c'est que ça donne la bouche sèche.

Evidemment, pour les maladies graves, ça ne fonctionne pas mais donne quand même un résultat au niveau de l'anxiété.

Enfin, pour moi, c'est comme ça.

J'ai donc voté que "ça marche dans certains cas"

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 16:59

Pétunia a écrit:
Je suis de ton avis et me fais soigner par un médecin qui prescrit de l'homéopathie quand on est d'accord. Et moi, je le suis à 100% [...]

Evidemment, pour les maladies graves, ça ne fonctionne pas mais donne quand même un résultat au niveau de l'anxiété.

Enfin, pour moi, c'est comme ça.

J'ai donc voté que "ça marche dans certains cas"

Idem pour moi.

D'ailleurs mon médecin traitant est médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur.
(je le consulte 1 ou 2 fois par décennie )

La médecin de ma femme et de mes enfants est médecin généraliste et homéopathe.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 17:06

Je ne connais pas .
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 19:45

*Encelade* a écrit:
La seule piste se situe dans la neuropsychologie.... et là y a tout un champ d'ignorance encore à explorer.

Ce qu'on sait:

Aucune expérimentation en double aveugle n'a montré une différence entre l'homéopathie et un autre placébo.

Les dilutions sont telles qu'une action chimique semble impossible et que c'est l'effet placebo qui est le plus probable.

la seule autre possibilité que je vois pour expliquer une action effective serait quelque chose du genre enzymes, catalyseur, oligo éléments  qui peuvent agir à faible doses.

j'ai mis "fonctionne dans certains cas" car en effet cela fonctionne parfois mais probablement par effet placebo.
autant dire que si tu n'y crois pas, c'est pas la peine d'essayer
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 19:55

Je n'ai pas voté. Aucune idée.

En tout cas la méditation marche très bien, c'est le dénominateur commun avec l'effet placebo et l'homéopathie.
L'esprit.

_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.



Dernière édition par cailloubleu* le Jeu 11 Oct 2018, 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 19:57

rosarum a écrit:


autant dire que si tu n'y crois pas, c'est pas la peine d'essayer

Pour moi, c'est l'évidence même...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Jeu 11 Oct 2018, 20:44

rosarum a écrit:



j'ai mis "fonctionne dans certains cas" car en effet cela fonctionne parfois mais probablement par effet placebo.
autant dire que si tu n'y crois pas, c'est pas la peine d'essayer

Comment se fait-il alors que ça marche sur les animaux ? j'ai soigné mes chiens, chats, lapins avec de l'homéopathie. Comment peuvent-ils guérir si c'est un placebo, surtout les lapins qui n'étaient pas des lapins de compagnie.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
loli83

avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Ven 12 Oct 2018, 08:11

Pétunia a écrit:
rosarum a écrit:



j'ai mis "fonctionne dans certains cas" car en effet cela fonctionne parfois mais probablement par effet placebo.
autant dire que si tu n'y crois pas, c'est pas la peine d'essayer

Comment se fait-il alors que ça marche sur les animaux ? j'ai soigné mes chiens, chats, lapins avec de l'homéopathie. Comment peuvent-ils guérir si c'est un placebo, surtout les lapins qui n'étaient pas des lapins de compagnie.

en effet !

ceux qui sont contre ne peuvent pas répondre à ça ,

ça marche aussi très bien sur les nourrissons , les chevaux , etc ...

Gastounet aussi pourrait témoigner pour son chien , pourtant lui même avant de voir le résultat de ce traitement vétérinaire par homéopathie n'y croyait pas vraiment

et en effet si dès le départ on est contre , pas la peine d'essayer , car l'esprit doit envoyer un message bloquant les effets bénéfiques ,

moi je tente une explication , qu'il y a quelque chose ( on n'a pas encore trouvé quoi ) mais bien quelque chose de réel qui donne un message au corps pour que le corps dans ses ressources cachées fasse lui même le nécessaire pour se soigner ,

et ce quelque chose vient au départ d'une plante , d'un métal , ou autre , différent pour chaque cas et chaque individualité , ce n'est pas un placebo
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Ven 12 Oct 2018, 10:03

lola83 a écrit:
[...] moi je tente une explication , qu'il y a quelque chose ( on n'a pas encore trouvé quoi ) mais bien quelque chose de réel qui donne un message au corps pour que le corps dans ses ressources cachées fasse lui même le nécessaire pour se soigner ,

et ce quelque chose vient au départ d'une plante , d'un métal , ou autre , différent pour chaque cas et chaque individualité , ce n'est pas un placebo

Mon fils était malade récemment.

Lorsque je lui donnais son traitement je disais "bismillah", il le disait aussi.

Puis je disais "Allah y shafik" (qu'Allah te guérisse).

Il doit bien y-avoir un effet placebo également...
Mais comme tout les médicaments.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Ven 12 Oct 2018, 13:36

Cyril 84 a écrit:

Mais comme tout les médicaments.
+1000

C'est prendre soin qui compte.
Revenir en haut Aller en bas
Instant

avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Ven 12 Oct 2018, 17:45

Il y aurait peut-être des réponses du coté de la physique quantique  ???


"il nous semble raisonnable de penser  que l’activité biologique des hautes dilutions n’est pas proportionnelle au nombre au nombre de molécules mises en jeu, mais beaucoup plus dépendante de l’énergie libre, conditionnée elle-même par l’ensemble des constantes physiques ; en outre, les variations d’énergie libre du récepteur résultant de la transformation conformationnelle d’une molécule de protéine mise en présence d’un complexe molécule - médicament – solvant à la dilution homéopathique doit suffire à expliquer l’activité des hautes dilutions. Ceci étant admis...

Après avoir expliqué en détail quelle était la structure de l’eau,  P. Cullinan expose d’abord le niveau quantique des états vibratoires des molécules d’eau ; puis dans une deuxième partie, il expose deux mécanismes possibles d’action du médicament homéopathique :

- La formation dans la solution médicamenteuse de polymères d’eau, capables de modifier ensuite la conformation des enzymes

- Le processus de « cascade vibratoire retenue dans l’eau biologique et conduisant à une modification du rythme de fluctuation des enzymes et d’autres protéines globulaires »."

La réponse à cette question comporte deux volets : d’une part la physique quantique s’applique au médicament homéopathique, d’autre part, cette même physique quantique s’applique aux phénomènes biologiques chez l’homme.







A – Relations entre physique quantique et homéopathie

Spoiler:
 



B – Relations entre physique quantique et biologie humaine

Spoiler:
 

III – Quelques concepts clés de la physique quantique et leurs répercussions en biologie humaine

A – La remise en cause de l’atomisme
B – Le principe de la conservation de l’énergie et de la quantité de mouveme
C – La causalité et l’analogie
D – Théorie et expérimentation
III – Quelques concepts clés de la physique quantique et leurs répercussions en biologie humaine

Spoiler:
 

IV – La question de la non séparabilité

Spoiler:
 

V – Pour conclure

Les relations de la biologie, de la médecine en générale et de la médecine homéopathique en particulier, à la physique quantique apportent des changements conceptuels très importants, voire révolutionnaires, dont nous ne commençons qu’à entrevoir les répercussions. Comme le disent Henry Stapp et Iraj Nikseresht, la physique quantique est en train de nous faire passer de l’époque de Galilée et Newton au 21ème siècle, ceci sans transition : en effet, nous passons d’une conception de l’objet extérieure au sujet à celle d’une interpénétration inextricable entre sujet et objet, rejoignant par là les principaux courants de pensée contemporaine, qu’ils soient philosophiques ou psychanalytiques. Ceci ne va pas se faire sans remous mais le jeu en vaut la chandelle, si l’on en croit nos amis physiciens, et conditionne vraisemblablement l’efficacité de la médecine dans le futur. En tout cas, leur ouverture d’esprit et leur inventivité doit être un modèle pour nous.

Revenir en haut Aller en bas
loli83

avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Ven 12 Oct 2018, 20:48

merci Instant !

très très intéressant ! cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Ven 12 Oct 2018, 21:53

Instant a écrit:
Il y aurait peut-être des réponses du coté de la physique quantique  ???


"il nous semble raisonnable de penser  que l’activité biologique des hautes dilutions n’est pas proportionnelle au nombre au nombre de molécules mises en jeu, mais beaucoup plus dépendante de l’énergie libre, conditionnée elle-même par l’ensemble des constantes physiques ; en outre, les variations d’énergie libre du récepteur résultant de la transformation conformationnelle d’une molécule de protéine mise en présence d’un complexe molécule - médicament – solvant à la dilution homéopathique doit suffire à expliquer l’activité des hautes dilutions. Ceci étant admis...

Après avoir expliqué en détail quelle était la structure de l’eau,  P. Cullinan expose d’abord le niveau quantique des états vibratoires des molécules d’eau ; puis dans une deuxième partie, il expose deux mécanismes possibles d’action du médicament homéopathique :

- La formation dans la solution médicamenteuse de polymères d’eau, capables de modifier ensuite la conformation des enzymes

- Le processus de « cascade vibratoire retenue dans l’eau biologique et conduisant à une modification du rythme de fluctuation des enzymes et d’autres protéines globulaires »."

La réponse à cette question comporte deux volets : d’une part la physique quantique s’applique au médicament homéopathique, d’autre part, cette même physique quantique s’applique aux phénomènes biologiques chez l’homme.



Merci, un bel exemple de véritable charabia sorti de la croyance d'un non scientifique, qui ne comprend même pas les termes qu'il utilise... Ça n'a absolument aucun sens !

Le fait est qu'il n'y a aucune explication à chercher à l'homéopathie puisque qu'elle n'a jamais fait la preuve d'une efficacité supérieure à celle d'un placebo sur des milliers d'études.
Autant chercher l'efficacité du sucre sur une pathologie quelconque.

Concernant les animaux, qui est un argument récent et à la mode, tout le monde à maintenant au moins sauvé d'une mort certaine son chat, lapin ou poisson grâce à l'homéopathie, amusant non ?  bounce , là aussi des études ont été menées et l'efficacité non trouvée...
Revenir en haut Aller en bas
loli83

avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Ven 12 Oct 2018, 22:03

Raphaël , tu me déçois ...

tu nies l'évidence toi aussi

mais si tu veux te priver des bienfaits de l'homéopathie , c'est ton choix

par contre pourquoi vouloir décourager les autres qui en aurait besoin
Revenir en haut Aller en bas
Instant

avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Sam 13 Oct 2018, 08:08

Raphaël# a écrit:
Instant a écrit:
Il y aurait peut-être des réponses du coté de la physique quantique  ???


"il nous semble raisonnable de penser  que l’activité biologique des hautes dilutions n’est pas proportionnelle au nombre au nombre de molécules mises en jeu, mais beaucoup plus dépendante de l’énergie libre, conditionnée elle-même par l’ensemble des constantes physiques ; en outre, les variations d’énergie libre du récepteur résultant de la transformation conformationnelle d’une molécule de protéine mise en présence d’un complexe molécule - médicament – solvant à la dilution homéopathique doit suffire à expliquer l’activité des hautes dilutions. Ceci étant admis...

Après avoir expliqué en détail quelle était la structure de l’eau,  P. Cullinan expose d’abord le niveau quantique des états vibratoires des molécules d’eau ; puis dans une deuxième partie, il expose deux mécanismes possibles d’action du médicament homéopathique :

- La formation dans la solution médicamenteuse de polymères d’eau, capables de modifier ensuite la conformation des enzymes

- Le processus de « cascade vibratoire retenue dans l’eau biologique et conduisant à une modification du rythme de fluctuation des enzymes et d’autres protéines globulaires »."

La réponse à cette question comporte deux volets : d’une part la physique quantique s’applique au médicament homéopathique, d’autre part, cette même physique quantique s’applique aux phénomènes biologiques chez l’homme.



Merci, un bel exemple de véritable charabia sorti de la croyance d'un non scientifique, qui ne comprend même pas les termes qu'il utilise... Ça n'a absolument aucun sens !

Le fait est qu'il n'y a aucune explication à chercher à l'homéopathie puisque qu'elle n'a jamais fait la preuve d'une efficacité supérieure à celle d'un placebo sur des milliers d'études.
Autant chercher l'efficacité du sucre sur une pathologie quelconque.

Concernant les animaux, qui est un argument récent et à la mode, tout le monde à maintenant au moins sauvé d'une mort certaine son chat, lapin ou poisson grâce à l'homéopathie, amusant non ?  bounce , là aussi des études ont été menées et l'efficacité non trouvée...

"Charabia", peut-être, mais quand je lis les livres consacrés à la physique quantique, cela parait aussi du charabia (je ne suis pas d'esprit scientifique au sens moderne) l'essentiel étant que les modèles classiques et réductionnistes de la science sont dépassés à l'échelle de l'indefiniment petit, il n'y a plus de causalité stricte et mécanique
Les modèles mêmes d'évaluations sont remis en cause (prétention à une observation objective dans laquelle le sujet serait neutre, non, le sujet intervient dans le champ d'observation, il n'y a pas une coupure totale, mais un champ sujet-instrument-objet observé, le seul fait d'observer modifie, à cette échelle, les choses observées), ce qui compte aussi un peu c'est l'avis des patients, autant au moins que les évaluations externes, si ils sont satisfaits et si cela coûte moins cher.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Sam 13 Oct 2018, 09:00

Un article de mécanique quantique utilise des mots savants et veut dire qqch.

Là c'est des mots savants mais pas de sens.


Utiliser des mots savants ne fait pas d'un écrit un texte scientifique.
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Sam 13 Oct 2018, 10:44

L'homéopathie est une appellation vague.

Par contre nié les bienfaits des plantes utiliser dans l'homéopathie prouve quand même que ceux qui disent cela ne connaissent rien.

Je conseille donc de simple lecture comme la bible des huiles essentiel ou même sur les huiles végétal.

Le problème de l'homéopathie est souvent que le dilution est bien trop grande ce qui rend la prise de plantes tellement faible que cela a du mal a agir mais ce qui la rend aussi absolument sécurisé.

Souvent les maladies apparaisse au cause de la fatigue du stress de l’énervement.

L'homéopathie est a prendre comme un complément alimentaire pour renforcer son organisme et non comme un remède miracle.

Mets bien pour re-stabiliser le corps et pouvoir mieux lutter par la suite avec la l’aromathérapie, et la phytothérapie ou tous simplement avec la trousse a pharmacie traditionnel même si on ne devrais pas utiliser cette appellation.

Le truc c'est que mentalement il faut ce motiver.

Il faut aussi ce motiver a manger mieux et plus sain.

Il faut ce motiver a avoir un sommeil réparateur.

Il faut ce motiver a faire un peu de sport.

Il faut ce motiver a apprendre a ce détendre et ne pas céder au stress énervement anxiété qui sont les premiers causes des maladies et affaiblissement du corps humain.

Si on fais ça l'homéopathie peut être efficace mais reste un complément et non un produit miracle.

Tous comme une personne qui prend de la spiruline mais qui a un rythme de vie infernal, ça prise de spiruline ne sera pas efficace.

Ps: je n'est pas lu l'article !

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Instant

avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Sam 13 Oct 2018, 12:36

La médecine n'est pas une science exacte, il y a une part (grande) de relationnel, de placebo, de facteurs d'erreurs...
D'après ce que je comprends l'homéopathie ne se focalise pas uniquement sur ces histoires de dilution, ce serait uniquement une histoire (vraie ou fausse) d'action chimique comme la médecine allopathique.
Il y a aussi la prise en compte du patient dans l'ensemble de son être, un symptôme physique est toujours lié à un ensemble d'éléments comme le caractère (à rapprocher de certaines médecines traditionnelles).
D'autre part les médecins homéopathes ont aussi une formation généraliste, ce n'est donc qu'une partie des moyens qu'ils peuvent utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   Sam 13 Oct 2018, 12:43

Instant a écrit:
La médecine n'est pas une science exacte, il y a une part (grande) de relationnel, de placebo, de facteurs d'erreurs...
D'après ce que je comprends l'homéopathie ne se focalise pas uniquement sur ces histoires de dilution, ce serait  uniquement une histoire (vraie ou fausse) d'action chimique comme la médecine allopathique.
Il y a aussi la prise en compte du patient dans l'ensemble de son être, un symptôme physique est toujours lié à un ensemble d'éléments comme le caractère (à rapprocher de certaines médecines traditionnelles).
D'autre part les médecins homéopathes ont aussi une formation généraliste, ce n'est donc qu'une partie des moyens qu'ils peuvent utiliser.

Exactement. Et un véritable médecin homéopathe ne dira jamais qu'il va guérir un cancer par exemple et enverra faire des prises de sang et des examens complémentaires s'il le juge utile.

Mais, plus que la médecine traditionnelle, comme tu dis, c'est la personne qui est prise en compte.

Par contre, il y a aussi des "traitements de fond" qu'il faut longtemps pour voir l'effet. Tout comme il y a des granules à prendre en urgence et qui font effet tout de suite (pour les coups par exemple, l'arnica atténue immédiatement la douleur).

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A propos de l'homéopathie   

Revenir en haut Aller en bas
 
A propos de l'homéopathie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Homéopathie
» Homéopathie contre le stress
» Homéopathie et mobiles : un(e) précurseur(e) disparait
» Homéopathie
» L'Homéopathie..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SCIENCES, FOI et SOCIETE-
Sauter vers: