Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Le Célibat dans le Christianisme!

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Thinkbig

avatar


MessageSujet: Le Célibat dans le Christianisme!    Dim 14 Oct 2018, 18:22

Salut !

Je sais que l'ascetisme et plus particulièrement le célibat est une pratique partagée par différentes croyances anciennes.

Quelle est l'origine du célibat dans le christianisme ?

Est-ce une loi imposée par le concile d'Elvire au IV° siècle, ou alors elle a une origine apostolique ?

Quelle était la position des apôtres vis à vis de cette loi ? étaient-ils mariés ? Qu'en est-il de leurs successeurs ?

Cordialement  !
Revenir en haut Aller en bas
ex-musulman




MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Lun 15 Oct 2018, 01:06

Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Lun 15 Oct 2018, 14:00

Pour compléter ce que dit l'Abbé Pagès :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Citation :
Pourquoi alors les religieux et les prêtres s’engagent-ils à vivre dans le célibat ? Ni mépris du mariage, ni aversion à l’égard de la sexualité, le célibat est une façon particulière de vivre cet appel à l’amour. 
A l’image du Christ resté célibataire pour faire alliance avec tous les hommes, le prêtre renonce à aimer une personne en particulier pour être signe de l’amour de Dieu pour tous les hommes. Le Christ y fait allusion dans l’évangile : « il y a des personnes qui ont choisi de ne pas se marier à cause du Royaume des cieux ».
En effet, les liens du mariage ne subsisteront pas après la mort car le Christ sera « l’Epoux » de chaque homme et femme. Dès lors, le célibat des prêtres et des religieux est un signe important dans la mesure où il nous rappelle que l’union avec Dieu est le but de la vie de tout homme. 

C’est donc le critère de l’amour qui doit guider la personne dans son discernement pour devenir prêtre. Répondant librement à l’appel de Dieu, le prêtre ne vit pas le célibat comme une contrainte, mais comme une ouverture à une grande fécondité, certes différente de celle d’un couple, mais tout aussi riche.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Lun 15 Oct 2018, 14:54

Thinkbig a écrit:
Salut !

Je sais que l'ascetisme et plus particulièrement le célibat est une pratique partagée par différentes croyances anciennes.

Quelle est l'origine du célibat dans le christianisme ?

Est-ce une loi imposée par le concile d'Elvire au IV° siècle, ou alors elle a une origine apostolique ?

Quelle était la position des apôtres vis à vis de cette loi ? étaient-ils mariés ? Qu'en est-il de leurs successeurs ?

Cordialement  !

Le célibat a été adopté après avoir été écarté car les premiers papes se mariaient ainsi que les prêtres parce que Paul a dit que la chasteté est recommandée pour les prêtres du fait qu'ils doivent consacrer toute leur vie à Dieu et n'ont pas de place en étant un chargé de famille, laquelle ne doit pas être négligée du fait que le prêtre doit être disponible pour les fidèles afin qu'ils puissent grandir dans leur foi.

Aussi, un homme qui est investi par les dons du Ciel n'a pas envie de fonder une famille parce qu'il ne pense qu'à son prochain afin de lui venir en aide, et toute sa vie il prendra à cœur de comprendre la Bible afin de donner avec le plus possible de fidélité ce qu'il comprend afin que la vérité jaillisse du mieux qu'il puisse.

Comme la Bible est un puit inépuisable de savoir, une vie ne suffit même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Lun 15 Oct 2018, 20:41

Non Paul n'impose pas le célibat, relis, tu verras qu'il précise bien que c'est un choix personnel.

Mais il faut remettre les choses en ordre, le célibat a été la réponse, non pas à la vocation mais pour résoudre des problèmes de mœurs au sein de l'église.

Attention, ceci ne veut pas dire que l'église vivait dans la débauche, non. Mais en prenant part aux décisions politiques les plus importantes, elle était attaqué de l'intérieur par ceux qui voulaient la corrompre en se servant des désirs charnels que des spécialistes, des courtisanes, maîtrisaient parfaitement.

Ce qui est plus que courant dans les enjeux d'autorité.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Lun 15 Oct 2018, 21:39

Tonton a écrit:
Non Paul n'impose pas le célibat, relis, tu verras qu'il précise bien que c'est un choix personnel.

C'est bien ce que je dis
Aquilas** a écrit:
Paul a dit que la chasteté est recommandée pour les prêtres
Tonton a écrit:


Mais il faut remettre les choses en ordre, le célibat a été la réponse, non pas à la vocation mais pour résoudre des problèmes de mœurs au sein de l'église.

Attention, ceci ne veut pas dire que l'église vivait dans la débauche, non. Mais en prenant part aux décisions politiques les plus importantes, elle était attaqué de l'intérieur par ceux qui voulaient la corrompre en se servant des désirs charnels que des spécialistes, des courtisanes, maîtrisaient parfaitement.

Ce qui est plus que courant dans les enjeux d'autorité.

Je ne suis pas d'accord, car le célibat n'a pas de rapport avec la sexualité car un prêtre peut avoir une vie sexuelle tout en étant célibataire, le problème ne se pose pas. Mais un prêtre qui a besoin d'avoir des rapports sexuels n'est pas à vrai dire marchant sur la sainteté car celui qui se rend saint n'a même plus envie de sexualité puisqu'il est eunuque comme la Bible le dit. Etre eunuque c'est être privé de sexe non pas par castration mais mentalement, c'est se sentir asexué parce que lorsqu'on devient vrai croyant, la chair est subalterne, même plus il y a l'envie d'y avoir recours.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Lun 15 Oct 2018, 22:00

C'est vague tout cela. Et il y a beaucoup de supposés dans les réponses

J'aurais bien aimé savoir à partir de quelle date, le célibat des prêtres a été imposé, puisque ce n'est même pas dans Paul.
C'est aussi une décision catholique, les prêtres protestants comme les orthodoxes ne sont pas astreints au célibat.

Je connais deux couples de pasteurs (dans un cas c'est le mari qui est pasteur, dans l'autre c'at l'épouse qui l'est)) et je trouve que leur vie est naturelle et je ne parle pas de sexe, simplement du fait de mener une vie normale, fréquenter des gens, les inviter chez eux, connaître grâce à leur conjoint d'autres millieux grâce aux collègues du mari ou de la femme, avoir des enfants.
La vie privée d'un prêtre célibataire doit être tristounette.


_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 05:16

je ne suis pas plus d'accord avec ton interprétation pour différente raison :

- avant que le célibat ne soit imposé, les membres du clergé pouvaient se marier, étaient ils moins saint pour autant et ne faisaient ils pas correctement le job ?

- Ensuite dans le mariage, tu peux mieux comprendre certains passages bibliques. Les prêtres qui ont accepté de mettre leur vie sentimentale au grand jour, disent souvent qu'ils donnent encore plus de sens aux écritures depuis qu'ils ont construit une famille.

- Si des hommes sont énuques comme tu le dis, dans le texte , c'est à cause du royaume des cieux. Donc, quand on parle du royaume des cieux, on ne parle pas du Vatican ou de je ne sais qu'elle organisation humaine, aussi pieuse soit elle.

- Donc, si un homme fait choix de célibat, c'est en raison de son rapport avec Dieu et non pas de son rapport avec son église. On pourrait dire que ça ne s'explique pas, que ça le regarde lui, dans son rapport avec Dieu.
Sans pour autant que cela soit une règle, car les appels du Seigneur, ne se font pas dans l'exigence du célibat, cela peu, mais ce n'est pas une règle.

- la possibilité d'avoir des enfants dans une vie de couple et dans un amour sincère, c'est un cadeau de Dieu. Si Dieu promet une descendance multiple à Abraham, ceci ne veut pas dire qu'Abraham et toute sa descendance, ne seront jamais saint faute d'avoir fait ce qu'il fallait pour avoir des enfants.

- le non sens est donc évidant, car si pour être saint, il ne faut plus avoir d'enfant, alors Dieu est un " sacré farceur ". Ce qu'il demanderait alors, c'est l'extinction de l'espèce humaine.

- la réalité est tout autre, puis que ce n'est que pour régler des problèmes de mœurs fâcheux, surtout dans les hautes sphères du clergé, la plus convoitée et sollicitée, que le célibat était imposé.

- Dans les campagnes, chacun sait que le curé avait une petite amoureuse.

- L'église veut se faire passer pour sainte, donc elle bat les cartes pour afficher une " sainteté absolue ".

- On a peu évolué et on peut comprendre pourquoi la position délicate de l'église a abouti à l'obligation du célibat, dans le contexte de l'époque.

pas besoin de prétendre tout faire par " sainteté ", ça fait longtemps que l'église sait qu'elle a ses défaillances et accepte de plus en plus à ne pas les cacher ( ce qui pour moi, correspond d'ailleurs plus à l'idée que je me fais de la sainteté ).


Juste une question, sais tu comment l'église appelait Attila ? et pourquoi ?

les choses ont changé, l'église va changer, pas tout de suite, c'est sûr, mais tu verras qu'un jour le célibat ne sera plus imposé, choisi ou voulu, certes, mais plus imposé.
Revenir en haut Aller en bas
marcel1990

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 11:05

Tonton a écrit:
je ne suis pas plus d'accord avec ton interprétation pour différente raison :

- avant que le célibat ne soit imposé, les membres du clergé pouvaient se marier, étaient ils moins saint pour autant et ne faisaient ils pas correctement le job ?

- Ensuite dans le mariage, tu peux mieux comprendre certains passages bibliques. Les prêtres qui ont accepté de mettre leur vie sentimentale au grand jour, disent souvent qu'ils donnent encore plus de sens aux écritures depuis qu'ils ont construit une famille.

- Si des hommes sont énuques comme tu le dis, dans le texte , c'est à cause du royaume des cieux. Donc, quand on parle du royaume des cieux, on ne parle pas du Vatican ou de je ne sais qu'elle organisation humaine, aussi pieuse soit elle.

- Donc, si un homme fait choix de célibat, c'est en raison de son rapport avec Dieu et non pas de son rapport avec son église. On pourrait dire que ça ne s'explique pas, que ça le regarde lui, dans son rapport avec Dieu.
Sans pour autant que cela soit une règle, car les appels du Seigneur, ne se font pas dans l'exigence du célibat, cela peu, mais ce n'est pas une règle.

- la possibilité d'avoir des enfants dans une vie de couple et dans un amour sincère, c'est un cadeau de Dieu. Si Dieu promet une descendance multiple à Abraham, ceci ne veut pas dire qu'Abraham et toute sa descendance, ne seront jamais saint faute d'avoir fait ce qu'il fallait pour avoir des enfants.

- le non sens est donc évidant, car si pour être saint, il ne faut plus avoir d'enfant, alors Dieu est un " sacré farceur ". Ce qu'il demanderait alors, c'est l'extinction de l'espèce humaine.

- la réalité est tout autre, puis que ce n'est que pour régler des problèmes de mœurs fâcheux, surtout dans les hautes sphères du clergé, la plus convoitée et sollicitée, que le célibat était imposé.

- Dans les campagnes, chacun sait que le curé avait une petite amoureuse.

- L'église veut se faire passer pour sainte, donc elle bat les cartes pour afficher une " sainteté absolue ".

- On a peu évolué et on peut comprendre pourquoi la position délicate de l'église a abouti à l'obligation du célibat, dans le contexte de l'époque.

pas besoin de prétendre tout faire par " sainteté ", ça fait longtemps que l'église sait qu'elle a ses défaillances et accepte de plus en plus à ne pas les cacher ( ce qui pour moi, correspond d'ailleurs plus à l'idée que je me fais de la sainteté ).


Juste une question, sais tu comment l'église appelait Attila ? et pourquoi ?

les choses ont changé, l'église va changer, pas tout de suite, c'est sûr, mais tu verras qu'un jour le célibat ne sera plus imposé, choisi ou voulu, certes, mais plus imposé.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 11:20

Tonton a écrit:
je ne suis pas plus d'accord avec ton interprétation pour différente raison :

- avant que le célibat ne soit imposé, les membres du clergé pouvaient se marier, étaient ils moins saint pour autant et ne faisaient ils pas correctement le job ?

- Ensuite dans le mariage, tu peux mieux comprendre certains passages bibliques. Les prêtres qui ont accepté de mettre leur vie sentimentale au grand jour, disent souvent qu'ils donnent encore plus de sens aux écritures depuis qu'ils ont construit une famille.

- Si des hommes sont énuques comme tu le dis, dans le texte , c'est à cause du royaume des cieux. Donc, quand on parle du royaume des cieux, on ne parle pas du Vatican ou de je ne sais qu'elle organisation humaine, aussi pieuse soit elle.

- Donc, si un homme fait choix de célibat, c'est en raison de son rapport avec Dieu et non pas de son rapport avec son église. On pourrait dire que ça ne s'explique pas, que ça le regarde lui, dans son rapport avec Dieu.
Sans pour autant que cela soit une règle, car les appels du Seigneur, ne se font pas dans l'exigence du célibat, cela peu, mais ce n'est pas une règle.

- la possibilité d'avoir des enfants dans une vie de couple et dans un amour sincère, c'est un cadeau de Dieu. Si Dieu promet une descendance multiple à Abraham, ceci ne veut pas dire qu'Abraham et toute sa descendance, ne seront jamais saint faute d'avoir fait ce qu'il fallait pour avoir des enfants.

- le non sens est donc évidant, car si pour être saint, il ne faut plus avoir d'enfant, alors Dieu est un " sacré farceur ". Ce qu'il demanderait alors, c'est l'extinction de l'espèce humaine.

- la réalité est tout autre, puis que ce n'est que pour régler des problèmes de mœurs fâcheux, surtout dans les hautes sphères du clergé, la plus convoitée et sollicitée, que le célibat était imposé.

- Dans les campagnes, chacun sait que le curé avait une petite amoureuse.

- L'église veut se faire passer pour sainte, donc elle bat les cartes pour afficher une " sainteté absolue ".

- On a peu évolué et on peut comprendre pourquoi la position délicate de l'église a abouti à l'obligation du célibat, dans le contexte de l'époque.

pas besoin de prétendre tout faire par " sainteté ", ça fait longtemps que l'église sait qu'elle a ses défaillances et accepte de plus en plus à ne pas les cacher ( ce qui pour moi, correspond d'ailleurs plus à l'idée que je me fais de la sainteté ).


Juste une question, sais tu comment l'église appelait Attila ? et pourquoi ?

les choses ont changé, l'église va changer, pas tout de suite, c'est sûr, mais tu verras qu'un jour le célibat ne sera plus imposé, choisi ou voulu, certes, mais plus imposé.



Je suis Catholique et je suis contre le célibat des prêtres et comme tu le dis, un jour, les prêtres Catholiques pourront se marier.

Le célibat des prêtres "pouvaient avoir du sens" à une époque mais cette époque est révolu.





.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 12:16

Poisson vivant a écrit:


Je suis Catholique et je suis contre le célibat des prêtres et comme tu le dis, un jour, les prêtres Catholiques pourront se marier.

Le célibat des prêtres "pouvaient avoir du sens" à une époque mais cette époque est révolu.

.

Le mariage des prêtres est une nécessité et on y viendra. Ce qui n'empêchera pas ceux désireux d'être célibataires de le rester d'ailleurs. Je trouve que cette mise à part des prêtres les coupe d'une relation normale avec des êtres humains.

Cela met une barrière entre eux et leurs ouailles, c'est un fait de nos jours.
C'était peut-être un autre type de relations dans le passé.

_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 13:41

cailloubleu* a écrit:
Poisson vivant a écrit:


Je suis Catholique et je suis contre le célibat des prêtres et comme tu le dis, un jour, les prêtres Catholiques pourront se marier.

Le célibat des prêtres "pouvaient avoir du sens" à une époque mais cette époque est révolu.

.

Le mariage des prêtres est une nécessité et on y viendra. Ce qui n'empêchera pas ceux désireux d'être célibataires de le rester d'ailleurs. Je trouve que cette mise à part des prêtres les coupe d'une  relation normale avec des êtres humains.

Cela met une barrière entre eux et leurs ouailles, c'est un fait de nos jours.
C'était peut-être un autre type de relations dans le passé.



Mais en France cela posera des problèmes, car il leur faudra trouver un travail rénuméré, puisque l'Etat ne donne aucun salaire aux ministres des cultes, ce qui n'est pas le cas en Belgique, par exemple, et dans la plupart des pays !....

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 14:56

Tonton a écrit:
je ne suis pas plus d'accord avec ton interprétation pour différente raison :

- avant que le célibat ne soit imposé, les membres du clergé pouvaient se marier, étaient ils moins saint pour autant et ne faisaient ils pas correctement le job ?

Oui car lorsqu'une personne est "sainte" elle est "vivante" et elle est donc quelqu'un qui a laissé l'homme ancien donc elle parle en langues et le parler en langues étant avoir conscience que Dieu a établi sa demeure en elle, la personne ne peut plus pratiquer la sexualité car elle a honte, car c'est ce que j'ai ressenti, lorsque ayant eu conscience que Dieu était présent en moi, mon mari depuis 30 ans de mariage je ne pouvais plus m'adonner à des actes sexuels, c'était terrible, plus que terrible.


Donc en connaissance de cause je te dis que le célibat est la seule manière pour que quelqu'un s'épanouisse dans sa sanctification, je ne dis pas pour les croyants qui cheminent encore, je le dis pour ceux qui sont avancés dans la sainteté.

C'est totalement incompatible.

Bien sûr j'ai quitté mon mari au bout de 33 ans de mariage sans ne plus l'aimer je l'aime toujours mais différemment, et nous nous voyons tous les jours presque même si nous n'habitons plus ensemble depuis presque 3 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 15:00

Aquilas** a écrit:


Donc en connaissance de cause je te dis que le célibat est la seule manière pour que quelqu'un s'épanouisse dans sa sanctification, je ne dis pas pour les croyants qui cheminent encore, je le dis pour ceux qui sont avancés dans la sainteté.

Je ne suis pas d'accord non plus : il y a bien des Saints qui sont mariés, dont les parents de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. Ils ont été béatifiés ensemble.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 15:01

Pétunia a écrit:
Aquilas** a écrit:


Donc en connaissance de cause je te dis que le célibat est la seule manière pour que quelqu'un s'épanouisse dans sa sanctification, je ne dis pas pour les croyants qui cheminent encore, je le dis pour ceux qui sont avancés dans la sainteté.

Je ne suis pas d'accord non plus : il y a bien des Saints qui sont mariés, dont les parents de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. Ils ont été béatifiés ensemble.

Posez vous la question. Est ce que béatifiés par des hommes signifie "être déclarés saints" par Dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Alfred#

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 15:41

Aquilas** a écrit:

Oui car lorsqu'une personne est "sainte" elle est "vivante" et elle est donc quelqu'un qui a laissé l'homme ancien donc elle parle en langues et le parler en langues étant avoir conscience que Dieu a établi sa demeure en elle, la personne ne peut plus pratiquer la sexualité car elle a honte, car c'est ce que j'ai ressenti, lorsque ayant eu conscience que Dieu était présent en moi, mon mari depuis 30 ans de mariage je ne pouvais plus m'adonner à des actes sexuels, c'était terrible, plus que terrible.


Donc en connaissance de cause je te dis que le célibat est la seule manière pour que quelqu'un s'épanouisse dans sa sanctification, je ne dis pas pour les croyants qui cheminent encore, je le dis pour ceux qui sont avancés dans la sainteté.


Si on s fait prêtre pour se sanctifier, on fait fausse route, pour se sanctifier il faut se faire moine.

Un prêtre est quelqu'un qui a décidé de mettre sa vie au service de sa paroisse, il est là pour prêcher la parole de Dieu aux autres pas pour se sanctifier. Il sera incapable de comprendre les problèmes familiaux, ou bien les problèmes qui surgissent dans le monde du travail en prétendant être un saint. Au contraire il se fait soupçonné de cacher son jeu, il y a des rumeurs sur ses raisons de chercher cette voie.
Cherche-t-il Dieu ou a-t-il peur des femmes? Et autres soupçons, il vaudrait mieux qu'il soit marié.


Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 15:59

Alfred# a écrit:
Aquilas** a écrit:

Oui car lorsqu'une personne est "sainte" elle est "vivante" et elle est donc quelqu'un qui a laissé l'homme ancien donc elle parle en langues et le parler en langues étant avoir conscience que Dieu a établi sa demeure en elle, la personne ne peut plus pratiquer la sexualité car elle a honte, car c'est ce que j'ai ressenti, lorsque ayant eu conscience que Dieu était présent en moi, mon mari depuis 30 ans de mariage je ne pouvais plus m'adonner à des actes sexuels, c'était terrible, plus que terrible.


Donc en connaissance de cause je te dis que le célibat est la seule manière pour que quelqu'un s'épanouisse dans sa sanctification, je ne dis pas pour les croyants qui cheminent encore, je le dis pour ceux qui sont avancés dans la sainteté.


Si on s fait prêtre pour se sanctifier, on fait fausse route, pour se sanctifier il faut se faire moine.

Un prêtre est quelqu'un qui a décidé de mettre sa vie au service de sa paroisse, il est là pour prêcher la parole de Dieu aux autres pas pour se sanctifier. Il sera incapable de comprendre les problèmes familiaux, ou bien les problèmes qui surgissent dans le monde du travail en prétendant être un saint. Au contraire il se fait  soupçonné de cacher son jeu, il y a des rumeurs sur ses raisons de chercher cette voie.
Cherche-t-il Dieu ou a-t-il peur des femmes? Et autres soupçons, il vaudrait mieux qu'il soit marié.



Un prêtre est paré pour marcher sur la sanctification, et il fait justement partie du monde et non pas derrière des murs à l'abri comme le sont les moines qui ne savent même pas pour certains quelle époque nous vivons et alors qu'ils sont nés pour être évangélisateurs puisque c'est le but que Dieu leur réserve, ils font l'inverse, ils sont introvertis et ne s'occupent que de leur âme, donc ils vont êtres surpris lorsqu'au Jugement Jésus leur dire "vous ne m'avez pas connu" c'est à dire vous n'avez même pas compris ce que j'attendais de vous.
Donc un serviteur de l'Eternel doit être parmi les gens pour porter la Parole de Dieu, l'Evangile, et justement Dieu a fait de lui un "sacrificateur" pour que d'une pierre deux coups, à savoir lui, prêtre, il l'est pour donner aux autres et recevoir car plus il donnera plus Dieu lui donnera pour gratification pour "service rendu" comme un salarié qui est pour son patron porteur de résultat probant et d'ailleurs la Bible cite en parabole :


14 "Il en sera comme d'un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. 15 Il donna cinq talents à l'un, deux à l'autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. Aussitôt 16 celui qui avait reçu les cinq talents s'en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents. 17 De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres. 18 Celui qui n'en avait reçu qu'un alla faire un creux dans la terre, et cacha l'argent de son maître. 19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte. 20 Celui qui avait reçu les cinq talents s'approcha, en apportant cinq autres talents, et il dit : Seigneur, tu m'as remis cinq talents; voici, j'en ai gagné cinq autres. 21 Son maître lui dit : C'est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. 22 Celui qui avait reçu les deux talents s'approcha aussi, et il dit : Seigneur, tu m'as remis deux talents; voici, j'en ai gagné deux autres. 23 Son maître lui dit : C'est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. 24 Celui qui n'avait reçu qu'un talent s'approcha ensuite, et il dit : Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n'as pas semé, et qui amasses où tu n'as pas vanné; 25 j'ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre; voici, prends ce qui est à toi. 26 Son maître lui répondit : Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n'ai pas semé, et que j'amasse où je n'ai pas vanné; 27 il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j'aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt. 28 Otez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents. 29 Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a. 30 Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. "


Donc un prêtre qui ne produit pas de résultat est considéré par Dieu inutile.

Cela c'est sur votre point de comparaison entre le moine et le prêtre.

Pour la question du célibat, un prêtre qui produit des fruits, reçoit de Dieu mais est ce que la semence a poussé dans la terre qui représente l'ensemble de l'humanité ?

Nous sommes face à une déferlante d'iniquités dans tous les domaines, est ce que le résultat que Dieu attendait est acceptable ou est ce qu'il est insuffisant ?


Donc est ce que si les prêtres aspirent à la relation sexuelle ce ne serait pas un indice qui nous prouve qu'ils n'ont pas compris la mission qui leur a été confiée ? Et donc ne nous étonnons pas si le résultat d'un monde déclinant à ce compte là.

Puisqu'à Dieu il y a obligation de résultat car si Dieu donne son Fils à la mort c'est que tout soit suivi d'effet sinon Dieu n'aurait pas sacrifié Jésus en vain.


Si de surcroit des gens se questionnent sur le bien fondé d'un mariage chez eux prêtres afin qu'ils assouvissent des envies passionnées, est ce que ces gens savent qu'à un prêtre il n'y a qu'un regard qui doit être porté et c'est celui sur Dieu et sur sa quête de résultat probant ?

Est ce que le commun des mortels connait cette parabole de Jésus sur le gain sur résultat ? Non il ne le connait pas sinon ils ne demanderaient pas aux prêtres de se marier, mais les prêtres eux connaissent cette parabole alors pourquoi font ils la sourde oreille ?

Les gens ignorent parce que les gens ne lisent pas la Bible mais ceux qui la lisent savent qu'un prêtre est investi d'une mission divine, donc il ne fait pas partie des hommes du commun, il est à part et à ce titre doit vouer sa vie à l'église.

Un prêtre sait qu'il doit parler en langues c'est le signe de la Pentecôte, alors pourquoi ne s'étonnent ils pas de ne pas parler en langues ?

3000 personnes parmi le peuple ont parlé, alors pourquoi eux qui sont des sacrificateurs ne parlent ils pas ?

Car losqu'on parle en langues il est hors de question d'avoir des relations sexuelles c'est honteux, encore moins homosexuelles, c'est terrible.

Donc ces prêtres ne sont pas du tout des saints, et bien loin de l'être.

Il y a une raison bien entendu, mais j'en resterais là.
Revenir en haut Aller en bas
Alfred#

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 16:13

Aquilas** a écrit:
Alfred# a écrit:


Si on s fait prêtre pour se sanctifier, on fait fausse route, pour se sanctifier il faut se faire moine.

Un prêtre est quelqu'un qui a décidé de mettre sa vie au service de sa paroisse, il est là pour prêcher la parole de Dieu aux autres pas pour se sanctifier. Il sera incapable de comprendre les problèmes familiaux, ou bien les problèmes qui surgissent dans le monde du travail en prétendant être un saint. Au contraire il se fait  soupçonné de cacher son jeu, il y a des rumeurs sur ses raisons de chercher cette voie.
Cherche-t-il Dieu ou a-t-il peur des femmes? Et autres soupçons, il vaudrait mieux qu'il soit marié.



Un prêtre est paré pour marcher sur la sanctification, et il fait justement partie du monde et non pas derrière des murs à l'abri comme le sont les moines qui ne savent même pas pour certains quelle époque nous vivons et alors qu'ils sont nés pour être évangélisateurs puisque c'est le but que Dieu leur réserve, ils font l'inverse, ils sont introvertis et ne s'occupent que de leur âme, donc ils vont êtres surpris lorsqu'au Jugement Jésus leur dire "vous ne m'avez pas connu" c'est à dire vous n'avez même pas compris ce que j'attendais de vous.
Donc un serviteur de l'Eternel doit être parmi les gens pour porter la Parole de Dieu, l'Evangile, et justement Dieu a fait de lui un "sacrificateur" pour que d'une pierre deux coups, à savoir lui, prêtre, il l'est pour donner aux autres et recevoir car plus il donnera plus Dieu lui donnera pour gratification pour "service rendu" comme un salarié qui est pour son patron porteur de résultat probant et d'ailleurs la Bible cite en parabole :


14 "Il en sera comme d'un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. 15 Il donna cinq talents à l'un, deux à l'autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. Aussitôt 16 celui qui avait reçu les cinq talents s'en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents. 17 De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres. 18 Celui qui n'en avait reçu qu'un alla faire un creux dans la terre, et cacha l'argent de son maître. 19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte. 20 Celui qui avait reçu les cinq talents s'approcha, en apportant cinq autres talents, et il dit : Seigneur, tu m'as remis cinq talents; voici, j'en ai gagné cinq autres. 21 Son maître lui dit : C'est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. 22 Celui qui avait reçu les deux talents s'approcha aussi, et il dit : Seigneur, tu m'as remis deux talents; voici, j'en ai gagné deux autres. 23 Son maître lui dit : C'est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. 24 Celui qui n'avait reçu qu'un talent s'approcha ensuite, et il dit : Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n'as pas semé, et qui amasses où tu n'as pas vanné; 25 j'ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre; voici, prends ce qui est à toi. 26 Son maître lui répondit : Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n'ai pas semé, et que j'amasse où je n'ai pas vanné; 27 il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j'aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt. 28 Otez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents. 29 Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a. 30 Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. "


Donc un prêtre qui ne produit pas de résultat est considéré par Dieu inutile.

Cela c'est sur votre point de comparaison entre le moine et le prêtre.

Pour la question du célibat, un prêtre qui produit des fruits, reçoit de Dieu mais est ce que la semence a poussé dans la terre qui représente l'ensemble de l'humanité ?

Nous sommes face à une déferlante d'iniquités dans tous les domaines, est ce que le résultat que Dieu attendait est acceptable ou est ce qu'il est insuffisant ?


Donc est ce que si les prêtres aspirent à la relation sexuelle ce ne serait pas un indice qui nous prouve qu'ils n'ont pas compris la mission qui leur a été confiée ?


Si de surcroit des gens se questionnent sur le bien fondé d'un mariage chez eux afin qu'ils assouvissent des envies passionnées, est ce que ces gens savent qu'à un prêtre il n'y a qu'un regard qui doit être porté et c'est celui sur Dieu et sur sa quête de résultat probant ?

Les gens ignorent parce que les gens ne lisent pas la Bible mais ceux qui la lisent savent qu'un prêtre est investi d'une mission divine, donc il ne fait pas partie des hommes du commun, il est à part et à ce titre doit vouer sa vie à l'église.

Bah, et que fais-tu des orthodoxes, des protestants, des anglicans, il faut avoir les pieds sur terre aussi et se dire que les affaires de pédophilies touchent plus l'Eglise catholique, c'est peut-être qu'il faut des hommes spéciaux pour choisir à 20 de ne jamais se marier.
Deux conséquences possibles de ce célibat:les "scandales" et le manque de prêtres.



Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 16:16

Aquilas** a écrit:
Tonton a écrit:
je ne suis pas plus d'accord avec ton interprétation pour différente raison :

- avant que le célibat ne soit imposé, les membres du clergé pouvaient se marier, étaient ils moins saint pour autant et ne faisaient ils pas correctement le job ?

Oui car lorsqu'une personne est "sainte" elle est "vivante" et elle est donc quelqu'un qui a laissé l'homme ancien donc elle parle en langues et le parler en langues étant avoir conscience que Dieu a établi sa demeure en elle, la personne ne peut plus pratiquer la sexualité car elle a honte, car c'est ce que j'ai ressenti, lorsque ayant eu conscience que Dieu était présent en moi, mon mari depuis 30 ans de mariage je ne pouvais plus m'adonner à des actes sexuels, c'était terrible, plus que terrible.


Donc en connaissance de cause je te dis que le célibat est la seule manière pour que quelqu'un s'épanouisse dans sa sanctification, je ne dis pas pour les croyants qui cheminent encore, je le dis pour ceux qui sont avancés dans la sainteté.

C'est totalement incompatible.

Bien sûr j'ai quitté mon mari au bout de 33 ans de mariage sans ne plus l'aimer je l'aime toujours mais différemment, et nous nous voyons tous les jours presque même si nous n'habitons plus ensemble depuis presque 3 ans.


pas besoin de préciser ce qui tient de l'intimité, mais dans l'acte sexuel il y a aussi une transcendance quand l'amour se fait dans l'osmose sans calcul, comme 2 corps qui se donnent l'un à l'autre dans une danse où chacun y a sa place, sans réfléchir, sans chercher que son plaisir personnel et sans y mettre d'obligation.

il y a une différence entre " baiser " et " faire l'amour ".

Connais tu la chanson " Sarah " de Moustaki ?

Si tu y vois quelque chose de " honteux ", dis le moi.

Ensuite le célibat peut être utile, c'est évidant quand le missionnaire sait qu'il va là où les risques existent. Mais la situation d'un père de famille et d'une mère, bien sûr, peut aussi être utile dans les conseils aux familles chrétiennes.

Le corps du christ n'est pas fait que de personne sans libido et sans vie sentimentale ou sans vie de famille. Chacun a un rôle dans une église. Le célibataire comme le marié.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 16:18

Tonton a écrit:
Aquilas** a écrit:

Oui car lorsqu'une personne est "sainte" elle est "vivante" et elle est donc quelqu'un qui a laissé l'homme ancien donc elle parle en langues et le parler en langues étant avoir conscience que Dieu a établi sa demeure en elle, la personne ne peut plus pratiquer la sexualité car elle a honte, car c'est ce que j'ai ressenti, lorsque ayant eu conscience que Dieu était présent en moi, mon mari depuis 30 ans de mariage je ne pouvais plus m'adonner à des actes sexuels, c'était terrible, plus que terrible.


Donc en connaissance de cause je te dis que le célibat est la seule manière pour que quelqu'un s'épanouisse dans sa sanctification, je ne dis pas pour les croyants qui cheminent encore, je le dis pour ceux qui sont avancés dans la sainteté.

C'est totalement incompatible.

Bien sûr j'ai quitté mon mari au bout de 33 ans de mariage sans ne plus l'aimer je l'aime toujours mais différemment, et nous nous voyons tous les jours presque même si nous n'habitons plus ensemble depuis presque 3 ans.


pas besoin de préciser ce qui tient de l'intimité, mais dans l'acte sexuel il y a aussi une transcendance quand l'amour se fait dans l'osmose sans calcul, comme 2 corps qui se donnent l'un à l'autre dans une danse où chacun y a sa place, sans réfléchir, sans chercher que son plaisir personnel et sans y mettre d'obligation.

il y a une différence entre " baiser " et  " faire l'amour ".

Connais tu la chanson " Sarah " de Moustaki ?

Si tu y vois quelque chose de " honteux ", dis le moi.

Ensuite le célibat peut être utile, c'est évidant quand le missionnaire sait qu'il va là où les risques existent. Mais la situation d'un père de famille et d'une mère, bien sûr, peut aussi être utile dans les conseils aux familles chrétiennes.

Le corps du christ n'est pas fait que de personne sans libido et sans vie sentimentale ou sans vie de famille. Chacun a un rôle dans une église. Le célibataire comme le marié.

Tonton je faisais l'amour avec mon mari, je ne baisais pas.

Mais lorsque tu es un homme nouveau ou une femme pour moi en l'occurrence, lorsque tu as conscience que Dieu a fait sa demeure en toi, tu as honte lorsque ton mari te demande des gâteries, tu veux un dessin ? Rolling Eyes

Alors considère moi comme une sœur après avoir connu le mariage et la vie ainsi que les enfants, tu comprends ?

Mais je préfère mon chemin à l'envers, il est plus "véridique".
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 16:22

Aquilas** a écrit:
Pétunia a écrit:


Je ne suis pas d'accord non plus : il y a bien des Saints qui sont mariés, dont les parents de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. Ils ont été béatifiés ensemble.

Posez vous la question. Est ce que béatifiés par des hommes signifie "être déclarés saints" par Dieu ?

Est ce que déclaré saint par Aquillas signifie être déclaré saint par Dieu ?

personnellement dans ta démarche, j'y vois plus de l'auto justification qu'autre chose.

Tu as ton propre parcours, et chacun a le sien, tu n'es pas aptes à juger de quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Alfred#

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 16:27

Aquilas** a écrit:
Tonton a écrit:



pas besoin de préciser ce qui tient de l'intimité, mais dans l'acte sexuel il y a aussi une transcendance quand l'amour se fait dans l'osmose sans calcul, comme 2 corps qui se donnent l'un à l'autre dans une danse où chacun y a sa place, sans réfléchir, sans chercher que son plaisir personnel et sans y mettre d'obligation.

il y a une différence entre " baiser " et  " faire l'amour ".

Connais tu la chanson " Sarah " de Moustaki ?

Si tu y vois quelque chose de " honteux ", dis le moi.

Ensuite le célibat peut être utile, c'est évidant quand le missionnaire sait qu'il va là où les risques existent. Mais la situation d'un père de famille et d'une mère, bien sûr, peut aussi être utile dans les conseils aux familles chrétiennes.

Le corps du christ n'est pas fait que de personne sans libido et sans vie sentimentale ou sans vie de famille. Chacun a un rôle dans une église. Le célibataire comme le marié.

Tonton je faisais l'amour avec mon mari, je ne baisais pas.

Mais lorsque tu es un homme nouveau ou une femme pour moi en l'occurrence, lorsque tu as conscience que Dieu a fait sa demeure en toi, tu as honte lorsque ton mari te demande des gâteries, tu veux un dessin ? Rolling Eyes

Alors considère moi comme une sœur après avoir connu le mariage et la vie ainsi que les enfants, tu comprends ?

Mais je préfère mon chemin à l'envers, il est plus "véridique".


Honte? Tu n'avais qu'à dire non. Le sujet est sur les problèmes de couple ou sur le célibat des prêtres?

Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 16:27

Tonton a écrit:
Aquilas** a écrit:


Posez vous la question. Est ce que béatifiés par des hommes signifie "être déclarés saints" par Dieu ?

Est ce que déclaré saint par Aquillas signifie être déclaré saint par Dieu ?

personnellement dans ta démarche, j'y vois plus  de l'auto justification qu'autre chose.

Tu as ton propre parcours, et chacun a le sien, tu n'es pas aptes à juger de quoi que ce soit.

C'est un autre problème que tu abordes.

Il ne s'agit pour moi de dire si les parents de Sainte Thérèse sont saints ou pas, il s'agit de se dire "a t on le droit nous humains pécheurs qui que nous soyons de déclarer saints des personnes" ?

Je prends exemple pour moi, je ne peux plus avoir de rapports sexuels, je suis eunuque, est ce que les parents de Sainte Thérèse qui sont, sans nul doute, de braves personnes, ont accédé à la sainteté s'ils sont avec l'Esprit Saint comme le sont les Saints ?

Tu devrais prendre appui sur mon parcours au contraire, car moi je n'ai pas commencé "sœur" j'ai fini "sœur" et mon parcours est plus riche car j'ai connu la vie et avec elles tous ses tourments, je n'étais pas à l'abri des enceintes d'une église.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 16:28

Alfred# a écrit:
Aquilas** a écrit:


Tonton je faisais l'amour avec mon mari, je ne baisais pas.

Mais lorsque tu es un homme nouveau ou une femme pour moi en l'occurrence, lorsque tu as conscience que Dieu a fait sa demeure en toi, tu as honte lorsque ton mari te demande des gâteries, tu veux un dessin ? Rolling Eyes

Alors considère moi comme une sœur après avoir connu le mariage et la vie ainsi que les enfants, tu comprends ?

Mais je préfère mon chemin à l'envers, il est plus "véridique".


Honte? Tu n'avais qu'à dire non. Le sujet est sur les problèmes de couple ou sur le célibat des prêtres?


J'ai préféré dire "non" à mon mari et "oui" à Dieu c'est mon choix. Et nous sommes dans le sujet car il y a aussi le célibat des sœurs.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 16:35

Aquilas** a écrit:
Tonton a écrit:



pas besoin de préciser ce qui tient de l'intimité, mais dans l'acte sexuel il y a aussi une transcendance quand l'amour se fait dans l'osmose sans calcul, comme 2 corps qui se donnent l'un à l'autre dans une danse où chacun y a sa place, sans réfléchir, sans chercher que son plaisir personnel et sans y mettre d'obligation.

il y a une différence entre " baiser " et  " faire l'amour ".

Connais tu la chanson " Sarah " de Moustaki ?

Si tu y vois quelque chose de " honteux ", dis le moi.

Ensuite le célibat peut être utile, c'est évidant quand le missionnaire sait qu'il va là où les risques existent. Mais la situation d'un père de famille et d'une mère, bien sûr, peut aussi être utile dans les conseils aux familles chrétiennes.

Le corps du christ n'est pas fait que de personne sans libido et sans vie sentimentale ou sans vie de famille. Chacun a un rôle dans une église. Le célibataire comme le marié.

Tonton je faisais l'amour avec mon mari, je ne baisais pas.

Mais lorsque tu es un homme nouveau ou une femme pour moi en l'occurrence, lorsque tu as conscience que Dieu a fait sa demeure en toi, tu as honte lorsque ton mari te demande des gâteries, tu veux un dessin ? Rolling Eyes

Alors considère moi comme une sœur après avoir connu le mariage et la vie ainsi que les enfants, tu comprends ?

Mais je préfère mon chemin à l'envers, il est plus "véridique".

Comme je le disais, il n'y a pas à y mettre d'obligation. Si l'un ou l'autre se sent dans l'obligation de ..., on est plus alors dans la complicité d'un couple où les choses se font naturellement dans le désir de l'un comme de l'autre.

puis faut pas confondre la baisse de libido liée à l'âge avec autre chose.

Que tu dises non à ton mari parce que tu n'es pas à sa disposition, est une chose, mais de là à chercher des excuses dans un principe de sainteté, c'est bidon.

Si tu as le temps, écoute cette chanson de Moustaki et dis moi ce que tu y trouve de " sale ".

Puis épargne nous les détails stp, on est pas idiot, on devine. Mais pour moi, se dont tu parles, révèle aussi une problématique dans votre relation, une certaine distance semble s'être installé entre vous 2.

je ne dis pas que ça vient de toi ou de lui, j'en sais rien, mais une chose est certaine, il y a dans ce genre de demande, un manque de considération. Ca peut soit être un manque de considération envers ta propre personne, soit découler d'un sentiment " abandonnique ", une demande d'attention.

C'est à vous d'en parler librement et de trouver la source, peut être qu'un petit week end à Venise, en amoureux est à envisager. : ).
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 16:46

Aquilas** a écrit:
Tonton a écrit:


Est ce que déclaré saint par Aquillas signifie être déclaré saint par Dieu ?

personnellement dans ta démarche, j'y vois plus  de l'auto justification qu'autre chose.

Tu as ton propre parcours, et chacun a le sien, tu n'es pas aptes à juger de quoi que ce soit.

C'est un autre problème que tu abordes.

Il ne s'agit pour moi de dire si les parents de Sainte Thérèse sont saints ou pas, il s'agit de se dire "a t on le droit nous humains pécheurs qui que nous soyons de déclarer saints des personnes" ?

Je prends exemple pour moi, je ne peux plus avoir de rapports sexuels, je suis eunuque, est ce que les parents de Sainte Thérèse qui sont, sans nul doute, de braves personnes, ont accédé à la sainteté s'ils sont avec l'Esprit Saint comme le sont les Saints ?

Tu devrais prendre appui sur mon parcours au contraire, car moi je n'ai pas commencé "sœur" j'ai fini "sœur" et mon parcours est plus riche car j'ai connu la vie et avec elles tous ses tourments, je n'étais pas à l'abri des enceintes d'une église.

Tu me fais penser à une soeur du XVe siècle ( je crois ) qui a écrit un livre sur les portes à ouvrir pour aller vers le Seigneur. Un truc que j'ai vu sur KTO.

Bon, rien à voir avec ta situation, bien sûr, ne va pas croire que je veux dire que tu es femme du passé, ce n'est pas ça.

Dans son contexte à elle, les femmes parfois se réfugiaient au couvent, faute d'avoir d'autre perspective pour simplement survivre. Dans ce cas, elles ne répondaient pas vraiment à un " appel ", la démarche était juste " sociale ".

Cette none, qui a écrit ce livre, était très critique vis à vis de ces femmes, pour elle, elles n'avaient pas ouvert " les portes " qu'elle même pensait avoir trouvé.

Puis en finalité de sa propre démarche, elle a fini par comprendre qu'en réalité, il n'y a qu'une seule porte, elle s'appelle Jésus Christ. Puis elle compris donc que ce n'est pas elle qui l'avait ouverte, et qu'elle était ouverte à tous finalement quelque soit le parcours.

Elle a donc compris qu'elle n'avait pas à faire d'estimation et considérer ces femmes dont elles étaient critiques comme ses soeurs, sans avoir à les juger donc.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 16:49

Je pense que Thinkbig désirait des réponses théologiques sur le célibat des prêtres catholiques

RETOUR AU SUJET

_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Red1




MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 16:51

Aquilas** a écrit:
Alfred# a écrit:


Si on s fait prêtre pour se sanctifier, on fait fausse route, pour se sanctifier il faut se faire moine.

Un prêtre est quelqu'un qui a décidé de mettre sa vie au service de sa paroisse, il est là pour prêcher la parole de Dieu aux autres pas pour se sanctifier. Il sera incapable de comprendre les problèmes familiaux, ou bien les problèmes qui surgissent dans le monde du travail en prétendant être un saint. Au contraire il se fait  soupçonné de cacher son jeu, il y a des rumeurs sur ses raisons de chercher cette voie.
Cherche-t-il Dieu ou a-t-il peur des femmes? Et autres soupçons, il vaudrait mieux qu'il soit marié.



Un prêtre est paré pour marcher sur la sanctification, et il fait justement partie du monde et non pas derrière des murs à l'abri comme le sont les moines qui ne savent même pas pour certains quelle époque nous vivons et alors qu'ils sont nés pour être évangélisateurs puisque c'est le but que Dieu leur réserve, ils font l'inverse, ils sont introvertis et ne s'occupent que de leur âme, donc ils vont êtres surpris lorsqu'au Jugement Jésus leur dire "vous ne m'avez pas connu" c'est à dire vous n'avez même pas compris ce que j'attendais de vous.
Donc un serviteur de l'Eternel doit être parmi les gens pour porter la Parole de Dieu, l'Evangile, et justement Dieu a fait de lui un "sacrificateur" pour que d'une pierre deux coups, à savoir lui, prêtre, il l'est pour donner aux autres et recevoir car plus il donnera plus Dieu lui donnera pour gratification pour "service rendu" comme un salarié qui est pour son patron porteur de résultat probant et d'ailleurs la Bible cite en parabole :


14 "Il en sera comme d'un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. 15 Il donna cinq talents à l'un, deux à l'autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. Aussitôt 16 celui qui avait reçu les cinq talents s'en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents. 17 De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres. 18 Celui qui n'en avait reçu qu'un alla faire un creux dans la terre, et cacha l'argent de son maître. 19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte. 20 Celui qui avait reçu les cinq talents s'approcha, en apportant cinq autres talents, et il dit : Seigneur, tu m'as remis cinq talents; voici, j'en ai gagné cinq autres. 21 Son maître lui dit : C'est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. 22 Celui qui avait reçu les deux talents s'approcha aussi, et il dit : Seigneur, tu m'as remis deux talents; voici, j'en ai gagné deux autres. 23 Son maître lui dit : C'est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. 24 Celui qui n'avait reçu qu'un talent s'approcha ensuite, et il dit : Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n'as pas semé, et qui amasses où tu n'as pas vanné; 25 j'ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre; voici, prends ce qui est à toi. 26 Son maître lui répondit : Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n'ai pas semé, et que j'amasse où je n'ai pas vanné; 27 il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j'aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt. 28 Otez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents. 29 Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a. 30 Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. "


Donc un prêtre qui ne produit pas de résultat est considéré par Dieu inutile.

Cela c'est sur votre point de comparaison entre le moine et le prêtre.

Pour la question du célibat, un prêtre qui produit des fruits, reçoit de Dieu mais est ce que la semence a poussé dans la terre qui représente l'ensemble de l'humanité ?

Nous sommes face à une déferlante d'iniquités dans tous les domaines, est ce que le résultat que Dieu attendait est acceptable ou est ce qu'il est insuffisant ?


Donc est ce que si les prêtres aspirent à la relation sexuelle ce ne serait pas un indice qui nous prouve qu'ils n'ont pas compris la mission qui leur a été confiée ? Et donc ne nous étonnons pas si le résultat d'un monde déclinant à ce compte là.

Puisqu'à Dieu il y a obligation de résultat car si Dieu donne son Fils à la mort c'est que tout soit suivi d'effet sinon Dieu n'aurait pas sacrifié Jésus en vain.


Si de surcroit des gens se questionnent sur le bien fondé d'un mariage chez eux prêtres afin qu'ils assouvissent des envies passionnées, est ce que ces gens savent qu'à un prêtre il n'y a qu'un regard qui doit être porté et c'est celui sur Dieu et sur sa quête de résultat probant ?

Est ce que le commun des mortels connait cette parabole de Jésus sur le gain sur résultat ? Non il ne le connait pas sinon ils ne demanderaient pas aux prêtres de se marier, mais les prêtres eux connaissent cette parabole alors pourquoi font ils la sourde oreille ?

Les gens ignorent parce que les gens ne lisent pas la Bible mais ceux qui la lisent savent qu'un prêtre est investi d'une mission divine, donc il ne fait pas partie des hommes du commun, il est à part et à ce titre doit vouer sa vie à l'église.

Un prêtre sait qu'il doit parler en langues c'est le signe de la Pentecôte, alors pourquoi ne s'étonnent ils pas de ne pas parler en langues ?

3000 personnes parmi le peuple ont parlé, alors pourquoi eux qui sont des sacrificateurs ne parlent ils pas ?

Car losqu'on parle en langues il est hors de question d'avoir des relations sexuelles c'est honteux, encore moins homosexuelles, c'est terrible.

Donc ces prêtres ne sont pas du tout des saints, et bien loin de l'être.

Il y a une raison bien entendu, mais j'en resterais là.
Ne trouves tu pas que c’est d’une grande violence ?
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 16:51

Tonton,

Lorsque tu marcheras sur la sanctification tu comprendras.

Et puis je suis jeune qu'est ce qui te fait penser que je sois vieille, tu parles de libido descendante.

Si tu ne crois pas que la chair passe en second, c'est à dire lorsque je parle de la chair ce n'est pas la sexualité mais tout ce qui a trait à la vie en société, et que tu ne te considères pas comme étant à part entière à 100 % spirituelle, tu n'es pas prêt encore.

Je te rappelle que c'est comme cela que se sentent les prêtres et les sœurs, les vrais ceci dit, ceux qui comme Padre Pio avait dans le cœur Dieu uniquement.

Il n'y a pas plusieurs manières que d'accéder au Ciel c'est en se rendant Saint.

Je conçois que cela te blesse car tu ne ressens pas les signes, mais tu le sauras un jour, donc autant que tu saches immédiatement que la porte qui mène au Paradis est étroite et qu'il faut être parfait comme notre Père est parfait, donc plus besoin de se donner des plaisirs liés à notre conditon mortelle, il y a bien mieux que la jouissance sexuelle, il y a l'extase Tonton que je connais donc je ne suis pas frustrée dans mon être loin de là.


Dernière édition par Aquilas** le Mar 16 Oct 2018, 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 16:54

Red1 a écrit:
Aquilas** a écrit:


Un prêtre est paré pour marcher sur la sanctification, et il fait justement partie du monde et non pas derrière des murs à l'abri comme le sont les moines qui ne savent même pas pour certains quelle époque nous vivons et alors qu'ils sont nés pour être évangélisateurs puisque c'est le but que Dieu leur réserve, ils font l'inverse, ils sont introvertis et ne s'occupent que de leur âme, donc ils vont êtres surpris lorsqu'au Jugement Jésus leur dire "vous ne m'avez pas connu" c'est à dire vous n'avez même pas compris ce que j'attendais de vous.
Donc un serviteur de l'Eternel doit être parmi les gens pour porter la Parole de Dieu, l'Evangile, et justement Dieu a fait de lui un "sacrificateur" pour que d'une pierre deux coups, à savoir lui, prêtre, il l'est pour donner aux autres et recevoir car plus il donnera plus Dieu lui donnera pour gratification pour "service rendu" comme un salarié qui est pour son patron porteur de résultat probant et d'ailleurs la Bible cite en parabole :


14 "Il en sera comme d'un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. 15 Il donna cinq talents à l'un, deux à l'autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. Aussitôt 16 celui qui avait reçu les cinq talents s'en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents. 17 De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres. 18 Celui qui n'en avait reçu qu'un alla faire un creux dans la terre, et cacha l'argent de son maître. 19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte. 20 Celui qui avait reçu les cinq talents s'approcha, en apportant cinq autres talents, et il dit : Seigneur, tu m'as remis cinq talents; voici, j'en ai gagné cinq autres. 21 Son maître lui dit : C'est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. 22 Celui qui avait reçu les deux talents s'approcha aussi, et il dit : Seigneur, tu m'as remis deux talents; voici, j'en ai gagné deux autres. 23 Son maître lui dit : C'est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. 24 Celui qui n'avait reçu qu'un talent s'approcha ensuite, et il dit : Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n'as pas semé, et qui amasses où tu n'as pas vanné; 25 j'ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre; voici, prends ce qui est à toi. 26 Son maître lui répondit : Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n'ai pas semé, et que j'amasse où je n'ai pas vanné; 27 il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j'aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt. 28 Otez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents. 29 Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a. 30 Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. "


Donc un prêtre qui ne produit pas de résultat est considéré par Dieu inutile.

Cela c'est sur votre point de comparaison entre le moine et le prêtre.

Pour la question du célibat, un prêtre qui produit des fruits, reçoit de Dieu mais est ce que la semence a poussé dans la terre qui représente l'ensemble de l'humanité ?

Nous sommes face à une déferlante d'iniquités dans tous les domaines, est ce que le résultat que Dieu attendait est acceptable ou est ce qu'il est insuffisant ?


Donc est ce que si les prêtres aspirent à la relation sexuelle ce ne serait pas un indice qui nous prouve qu'ils n'ont pas compris la mission qui leur a été confiée ? Et donc ne nous étonnons pas si le résultat d'un monde déclinant à ce compte là.

Puisqu'à Dieu il y a obligation de résultat car si Dieu donne son Fils à la mort c'est que tout soit suivi d'effet sinon Dieu n'aurait pas sacrifié Jésus en vain.


Si de surcroit des gens se questionnent sur le bien fondé d'un mariage chez eux prêtres afin qu'ils assouvissent des envies passionnées, est ce que ces gens savent qu'à un prêtre il n'y a qu'un regard qui doit être porté et c'est celui sur Dieu et sur sa quête de résultat probant ?

Est ce que le commun des mortels connait cette parabole de Jésus sur le gain sur résultat ? Non il ne le connait pas sinon ils ne demanderaient pas aux prêtres de se marier, mais les prêtres eux connaissent cette parabole alors pourquoi font ils la sourde oreille ?

Les gens ignorent parce que les gens ne lisent pas la Bible mais ceux qui la lisent savent qu'un prêtre est investi d'une mission divine, donc il ne fait pas partie des hommes du commun, il est à part et à ce titre doit vouer sa vie à l'église.

Un prêtre sait qu'il doit parler en langues c'est le signe de la Pentecôte, alors pourquoi ne s'étonnent ils pas de ne pas parler en langues ?

3000 personnes parmi le peuple ont parlé, alors pourquoi eux qui sont des sacrificateurs ne parlent ils pas ?

Car losqu'on parle en langues il est hors de question d'avoir des relations sexuelles c'est honteux, encore moins homosexuelles, c'est terrible.

Donc ces prêtres ne sont pas du tout des saints, et bien loin de l'être.

Il y a une raison bien entendu, mais j'en resterais là.
Ne trouves tu pas que c’est d’une grande violence ?


Ce n'est que justice.


A la fin du monde nous décédons tous, le blé se sépare de l'ivraie.

Les vivants vont au Paradis.

Les morts ressuscitent pour le Jugement qui leur apprend qu'ils doivent être des prêtres sur la nouvelle terre.

Donc ces morts ont une chance inouïe de gagner le Paradis en ayant une vie retirée juste une vie pour être fin prêt pour la Vie Eternelle alors que ce chemin pour un homme lambda demande tant d'efforts, déjà de passer athée à croyant donc un chemin très très long.

Donc puisque ces pécheurs qui deviennent des prêtres ont une chance inouïe s'il la rate ils sont réprimandés, normal.

Dieu est Justice.

Parce qu'ils ratent leur vie de prêtre, ils font rater leur vie tout simplement à des milliers de gens qui sont passés à côté de la foi à cause de leur mauvaise façon de donner nourriture spirituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 17:07

Aquilas** a écrit:
Alfred# a écrit:



Honte? Tu n'avais qu'à dire non. Le sujet est sur les problèmes de couple ou sur le célibat des prêtres?


J'ai préféré dire "non" à mon mari et "oui" à Dieu c'est mon choix. Et nous sommes dans le sujet car il y a aussi le célibat des sœurs.

Et bien moi, sans le savoir et avant même d'être chrétien, ça fait longtemps que j'ai dit non à toute relation qui n'a pas pour base la sincérité et la volonté de construire quelque chose, car, sans le savoir, j'avais dit oui au Seigneur.

Ne crois pas qu'il a que les hommes qui sont dans la considération de n'obtenir juste d'une partenaire, qu'un moment pour satisfaire leur pulsion personnelle. Les femmes aussi peuvent être dans la recherche de ce que l'on appelle, bizarrement je trouve, " une aventure ".

D'ailleurs si chez les étudiants, les plus jeunes, les " machos " ont encore du sucés, ceux qui collectionnent un peu les conquêtes, c'est pour cette raison.

Mais dés mon plus jeune, quand les choses se sont réveillées, j'ai eu plutôt envie, dans la relation à l'autre, de vivre la vraie aventure que Dieu nous propose, alors que je connaissais pas encore, le bien fondé de ses exigences dans la relation entre un homme et une femme.

C'est une aventure difficile à vivre, où le célibat peut s'imposer pendant un temps, tant dans ce monde, d'un côté comme l'autre, il y a pas mal d’hypocrisie. Surtout dans les premiers ages.

je dirai que le temps des fiançailles est le plus important, et l'abstinence sexuelle utile l'un à l'autre, afin de ne pas construire la relation que dans l'idée d'un oreiller partagé. Il y a tant à découvrir de soi même et de l'autre bien avant.

Ainsi, normalement, les fiançailles sont plus faites pour être rompues que pour aller vers le mariage. Or, ce n'est pas vraiment ce qui se passe, et ceci, avec plutôt " la bénédiction " de l'église, malgré pourtant, certaines de ses exigences...
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 17:16

HORS-SUJET CB

Il existe un forum "Parlons de nous"


Je suis restée en extase pendant au moins un mois d'affilé il y a quelque années, le rapport sexuel c'est à côté si insipide.

Je me suis mariée à Dieu (j'ai divorcé de mon mari Rolling Eyes d'abord)

Dieu me donne des sentiments au centuple et une transcendance extraordinaire.

nb : pas divorcé, séparée de corps, le divorce on ne le prononcera jamais. Ceci dit nous n'étions pas mariés à l'église parce que mon mari a divorcé une première fois, donc moindre mal.

RETOUR AU SUJET LE CÉLIBAT DES PRÊTRES
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 18:45

Aquilas** a écrit:


Je suis restée en extase pendant au moins un mois d'affilé il y a quelque années, le rapport sexuel c'est à côté si insipide.

Je me suis mariée à Dieu (j'ai divorcé de mon mari Rolling Eyes d'abord)

Dieu me donne des sentiments au centuple et une transcendance extraordinaire.

nb : pas divorcé, séparée de corps, le divorce on ne le prononcera jamais. Ceci dit nous n'étions pas mariés à l'église parce que mon mari a divorcé une première fois, donc moindre mal.



Mais qu'appelles-tu "être en extase", ma chère AQUILAS ?

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 18:53

Mario, je voudrais déjà répondre à Cailloubleu qui arbitrairement a effacé une partie de mon message alors que je suis dans le sujet du fait que je vante les mérites du Célibat, moi qui suis une "sœur".

Donc est ce que je pourrais retrouver mon texte en intégralité car s'il est amputé je ne me souviens plus où j'en suis pour continuer à dialoguer avec vous.

Il me semble que j'avais expliqué ce que représentait l'extase mais je ne me souviens plus très bien du fait qu'une partie a été effacée.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 19:13

Aquilas** a écrit:
Mario, je voudrais déjà répondre à Cailloubleu qui arbitrairement a effacé une partie de mon message alors que je suis dans le sujet du fait que je vante les mérites du Célibat, moi qui suis une "sœur".

Donc est ce que je pourrais retrouver mon texte en intégralité car s'il est amputé je ne me souviens plus où j'en suis pour continuer à dialoguer avec vous.

Il me semble que j'avais expliqué ce que représentait l'extase mais je ne me souviens plus très bien du fait qu'une partie a été effacée.

J'ai enlevé la partie qui parlait de ta sex-life, ma chère Aquilas et j'ai laissé le spirituel.


_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 19:26

Aquilas** a écrit:

Posez vous la question. Est ce que béatifiés par des hommes signifie "être déclarés saints" par Dieu ?

Personnellement, je pense que oui, l'Esprit-Saint guide l'Eglise.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 19:29

cailloubleu* a écrit:
Aquilas** a écrit:
Mario, je voudrais déjà répondre à Cailloubleu qui arbitrairement a effacé une partie de mon message alors que je suis dans le sujet du fait que je vante les mérites du Célibat, moi qui suis une "sœur".

Donc est ce que je pourrais retrouver mon texte en intégralité car s'il est amputé je ne me souviens plus où j'en suis pour continuer à dialoguer avec vous.

Il me semble que j'avais expliqué ce que représentait l'extase mais je ne me souviens plus très bien du fait qu'une partie a été effacée.

J'ai enlevé la partie qui parlait de ta sex-life, ma chère Aquilas et j'ai laissé le spirituel.


Ah oui chère Cailloubleu je me souviens, oui, lorsque je parlais de dessin

Tu as bien fait.

Bon donc je peux poursuivre.

Je réponds à Mario de ce pas.


Dernière édition par Aquilas** le Mar 16 Oct 2018, 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 19:33

mario-franc_lazur a écrit:
Aquilas** a écrit:


Je suis restée en extase pendant au moins un mois d'affilé il y a quelque années, le rapport sexuel c'est à côté si insipide.

Je me suis mariée à Dieu (j'ai divorcé de mon mari Rolling Eyes d'abord)

Dieu me donne des sentiments au centuple et une transcendance extraordinaire.

nb : pas divorcé, séparée de corps, le divorce on ne le prononcera jamais. Ceci dit nous n'étions pas mariés à l'église parce que mon mari a divorcé une première fois, donc moindre mal.



Mais qu'appelles-tu "être en extase", ma chère AQUILAS ?

L'extase Mario, a commencé, par une chaleur intense dans le ventre, et partout où j'étais, j'étais comme rivée les yeux au Ciel et plutôt allongée, j'étais baignée dans un état de béatitude parce que j'avais un sensation de bonheur jouissif, je suis désolée mais il faut que j'emploie le bon mot "jouissance".

Puis cette sensation s'est véhiculée dans tout mon être et j'appelais cela "l'alchimie" je me disais qu'il y avait une alchimie en moi parce que cela venait du cœur et partait partout en moi comme si une chimie s'opérait mais une chimie magique, d'où le mot alchimie.

Ce n'est pas du tout "sexuel" si tu me permets cette expression, c'était magique. C'est baigner dans la béatitude, l'amour et le bien être mais au delà du bien être, l'alchimie.

nb : je me souviens avoir été dans la voiture en allant à la montagne, mon mari conduisait, ma belle mère devant près de lui et moi derrière, en pleine extase.

Revenir en haut Aller en bas
titibxl
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 19:53

mario-franc_lazur a écrit:
cailloubleu* a écrit:


Le mariage des prêtres est une nécessité et on y viendra. Ce qui n'empêchera pas ceux désireux d'être célibataires de le rester d'ailleurs. Je trouve que cette mise à part des prêtres les coupe d'une  relation normale avec des êtres humains.

Cela met une barrière entre eux et leurs ouailles, c'est un fait de nos jours.
C'était peut-être un autre type de relations dans le passé.



Mais en France cela posera des problèmes, car il leur faudra trouver un travail rénuméré, puisque l'Etat ne donne aucun salaire aux ministres des cultes, ce qui n'est pas le cas en Belgique, par exemple, et dans la plupart des pays !....

tout à fait en Belgique les prêtres sont des "fonctionnaires" du ministère de la Justice
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    Mar 16 Oct 2018, 19:54

titibxl a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:




Mais en France cela posera des problèmes, car il leur faudra trouver un travail rénuméré, puisque l'Etat ne donne aucun salaire aux ministres des cultes, ce qui n'est pas le cas en Belgique, par exemple, et dans la plupart des pays !....

tout à fait en Belgique les prêtres sont des "fonctionnaires" du ministère de la Justice

du Ministère de la Justice ? tu es sûr ?

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Célibat dans le Christianisme!    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Célibat dans le Christianisme!
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La "guerre juste" dans le Christianisme
» Pourquoi les TDJ sont-ils classés dans le christianisme alors que c'est une secte ?
» dans le christianisme Dieu le pere a t'il un corps?
» Démons dans le christianisme
» commentaires sur "Paul, le christianisme des origines..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: