Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 La vie dans mes villages

Aller en bas 
AuteurMessage
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyDim 14 Oct 2018, 20:11

14 octobre 2018

Comme promis, voici mon témoignage.

J'ai vécu dans le Nord de la France toute mon enfance et mon adolescence : à 10 kms de la ville, avec un bus matin et soir, ou bien il fallait aller au village voisin qui en avait un peu plus, mais quand même y aller à pied ou en vélo.

Tout se sait dans un village, jusqu'au changement de rideaux… et les cancans vont bon train.

Puis, j'ai vécu en ville ! enfin, tranquille pour entrer et sortir sans les yeux derrière des rideaux.

Mariée, je suis en Bretagne, d'abord une maison, achetée pour une bouchée de pain, rénovée nous mêmes, avec un terrain de 3500m2 qu'il a fallu défricher, planter des arbres, des fleurs : c'était un petit paradis… personne ne passait devant chez nous, nous étions quand même à 1 km3 du bourg où il n'y avait qu'une boulangerie. Et 10 kms du bourg plus gros où l'on trouve à peu près tous les commerces.

Les voisins ? au début, j'étais "la parisienne" (tout ce qui n'est pas breton est "parisien" avec tout le péjoratif..) et puis, grâce au bénévolat à la bibliothèque du village, j'ai réussi à me faire accepter par les enfants, les personnes âgées et les autres ont suivi.

Pour des problèmes financiers, nous avons dû vendre la maison et nous nous sommes rapprochés du gros bourg depuis 4 ans. Mais nous sommes restés en contact avec les anciens voisins et je dirais même que nous les voyons plus qu'avant.

La vie à la campagne n'est pas toujours facile, à cause de "tout le monde voit tout", c'était la même chose que dans le Nord… mais il y a la SOLIDARITE que l'on ne trouve pas en ville, l'aide des voisins en cas de coups durs, les légumes que l'on trouve sur le pas de la porte ou même carrément sur la table puisque personne ne fermait ses portes de maison.

Je regrette aussi le calme, les oiseaux qui venaient  chercher à manger et même parfois entraient dans la maison (et "s'oubliaient" !!), je regrette aussi mes roses… les "repas du village" après le nouvel an et après les vacances…

Mais maintenant, bien que ce soit aussi un gros village accolé à la ville, l'ambiance n'est plus la même. Il a fallu se refaire des relations de voisinage. 

Le point positif, c'est que je peux faire les courses à pieds, donc aussi faire des rencontres et il y a médecin, un pharmacien, un coiffeur et une maison de retraite où j'ai fait du bénévolat jusqu'à cette année.

Voilà en ce qui me concerne. Je pense que les jeunes n'y pensent pas, mais "regarder l'herbe pousser" c'est bien, seulement il faut du jus de bras pour la tonte et même s'occuper des fleurs, la terre devient de plus en plus basse d'une année à l'autre !! Alors, tous comptes faits, les "anciens" quittent de plus en plus les villages.
Revenir en haut Aller en bas
marcel1990

marcel1990


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyDim 14 Oct 2018, 20:37

merci d'avoir ouvert le sujet...vivre à la campagne aujourd'hui est moins penible ....
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyDim 14 Oct 2018, 20:39

marcel1990 a écrit:
merci d'avoir ouvert le sujet...vivre à la campagne aujourd'hui est moins penible ....

elle est pourtant difficile quand il faut faire le déplacement pour aller en ville, car beaucoup de villages sont sans même une boulangerie.
Revenir en haut Aller en bas
marcel1990

marcel1990


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyDim 14 Oct 2018, 21:09

Pétunia a écrit:
marcel1990 a écrit:
merci d'avoir ouvert le sujet...vivre à la campagne aujourd'hui est moins penible ....

elle est pourtant difficile quand il faut faire le déplacement pour aller en ville, car beaucoup de villages sont sans même une boulangerie.
il faut savoir faire son pain..
Revenir en haut Aller en bas
loli83

loli83


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyDim 14 Oct 2018, 21:51

oui , et dans les écovillages les gens font leur pain

il faut anticiper quand on est jeune , de façon à arriver très en forme à la retraite grâce à une vie saine , alimentation , sport , positive attitude
Revenir en haut Aller en bas
marcel1990

marcel1990


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyDim 14 Oct 2018, 22:06

lola83 a écrit:
oui , et dans les écovillages les gens font leur pain

il faut anticiper quand on est jeune , de façon à arriver très en forme à la retraite grâce à une vie saine , alimentation , sport , positive attitude
au village il faut etre capable meme de se soigner naturellement...connaitre les herbes
Revenir en haut Aller en bas
loli83

loli83


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyDim 14 Oct 2018, 22:11

marcel1990 a écrit:
lola83 a écrit:
oui , et dans les écovillages les gens font leur pain

il faut anticiper quand on est jeune , de façon à arriver très en forme à la retraite grâce à une vie saine , alimentation , sport , positive attitude
au village il faut etre capable meme de se soigner naturellement...connaitre les herbes

oui tout à fait ! et les produits de base comme le bicarbonate de sodium, l'argile , etc
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 09:53

Pétunia a écrit:
[...] Les voisins ? au début, j'étais "la parisienne" (tout ce qui n'est pas breton est "parisien" avec tout le péjoratif..) [...]

Sauf les gens du sud...

Lorsque j'étais en Bretagne pour une formation (juillet 2001) j'étais super accepté....

Alors que les parisiens étaient super détestés...
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 10:19

Cyril 84 a écrit:
Pétunia a écrit:
[...] Les voisins ? au début, j'étais "la parisienne" (tout ce qui n'est pas breton est "parisien" avec tout le péjoratif..) [...]

Sauf les gens du sud...

Lorsque j'étais en Bretagne pour une formation (juillet 2001) j'étais super accepté....

Alors que les parisiens étaient super détestés...

c'est vrai ça ! parce que tout ce qui n'est pas breton pur et dur est "parisien", sauf les gens du sud… bizarre quand même… 

peut-être parce qu'ils sont plus "ouverts" ?
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 10:25

Marcel, Lola

Quand on travaille, qu'on revient au village, c'est un soulagement de trouver le calme, je le reconnais.

Faire notre pain, nous l'avons fait, mais se soigner soi-même, à part les tisanes, il faut savoir …

Bref, on aura peut-être des villages de jeunes, mais ils déchanteront quand ils arriveront à ne plus savoir s'occuper de leur jardin.

Il y a 40 ans, nous avions 3 fermes au village, la possibilité d'avoir du lait, du beurre et des œufs : maintenant, avec les "normes européennes", il n'en reste plus, les animaux vendus à un gros cultivateur qui a tout racheté et plus moyen d'avoir du lait et du beurre, le lait est ramassé par la coopérative tous les jours.

Quant aux poules, aux canards, aux moutons, là non plus, il ne reste plus : le renard en faisant son repas tous les ans.

Mais c'est vrai que "ça fait rêver" ceux qui n'y vivent pas !
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 13:07

J'au vécu dans une famille paysanne des conditions difficiles en pleine campagne en Basse-Normandie, dans une bourgade d'une vingtaine de maisons. Lorsque j'étais petite, il n'y avait même pas de route asphaltée qui mène à notre bourgade. Le bourg le plus peuplé d'une centaine de maisons est situé à une vingtaine de Km. C'était là où était mon école. Lorsqu'il neigeait en hiver, la route est parfois inaccessible ! Je me souviens encore de certaines femmes ayant accouché chez elles avec l'aide des voisines !
Le lycée était à 70 Km, mais là j'étais en internat. De notre bourgade, j'étais la première qui ai poursuivi des études supérieures, car tous ne pensaient qu'à prendre la relève de leurs parents dans les champs et les fermes.
Mes vacances d'été se résumaient à aider ma famille au travail au champ et à paître notre troupeau. Le soir, je lisais des romans et j'étudiais les leçons de l'année prochaine que je me procurais d'une amie à l'école. J'étais également dans la chorale de notre toute petite Eglise.
Notre milieu était très conservateur et patriarcal, mais par contre très convivial car nous partagions tout ensemble et avec les voisins qui sont aussi des cousins à mes parents.

Depuis, beaucoup ont déserté la région à l'avènement des grands groupes agro-alimentaires avec une mécanisation à outrance qui dépasse les moyens modestes des habitants.

Revenir en haut Aller en bas
loli83

loli83


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 13:27

pour la question du fait que les gens du sud s'entendent bien avec les bretons , cela peut venir de la résidence dans un port maritime , soit Brest , soit Toulon

à mon époque dans ma rue à Toulon , il y avait autant de bretons (marins ) et leur famille que de gens du coin , les provençaux

on s'entendait très bien , ma meilleure amie était une bretonne

il y avait aussi beaucoup de corses ,

tout le monde s'entendait bien , c'était un quartier près de la mer ( où nous allions tous les jours sauf en hiver ) , cela faisait village en fait , il faut dire qu'il y avait très peu de voitures à l'époque , le marchand de lait passait tous les jours avec sa carriole et son cheval ...
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 13:49

marie-chantal a écrit:
J'au vécu dans une famille paysanne des conditions difficiles en pleine campagne en Basse-Normandie, dans une bourgade d'une vingtaine de maisons. Lorsque j'étais petite, il n'y avait même pas de route asphaltée qui mène à notre bourgade. Le bourg le plus peuplé d'une centaine de maisons est situé à une vingtaine de Km. C'était là où était mon école. Lorsqu'il neigeait en hiver, la route est parfois inaccessible ! Je me souviens encore de certaines femmes ayant accouché chez elles avec l'aide des voisines !
Le lycée était à 70 Km, mais là j'étais en internat. De notre bourgade, j'étais la première qui ai poursuivi des études supérieures, car tous ne pensaient qu'à prendre la relève de leurs parents dans les champs et les fermes.
Mes vacances d'été se résumaient à aider ma famille au travail au champ et à paître notre troupeau. Le soir, je lisais des romans et j'étudiais les leçons de l'année prochaine que je me procurais d'une amie à l'école. J'étais également dans la chorale de notre toute petite Eglise.
Notre milieu était très conservateur et patriarcal, mais par contre très convivial car nous partagions tout ensemble et avec les voisins qui sont aussi des cousins à mes parents.

Depuis, beaucoup ont déserté la région à l'avènement des grands groupes agro-alimentaires avec une mécanisation à outrance qui dépasse les moyens modestes des habitants.


Je rajouterais aussi que lorsque j'étais enfant, nous n'avions pas de wc personnel, ils étaient pour plusieurs familles. Mes parents ont été les premiers à installer un wc (avec planche) dehors bien sûr et clôturer le jardin : cela leur a valu de belles empoignades avec les voisins…

Il n'y avait pas de frigo, pas de salle de bains évidemment : on se lavait dans une bassine dans la cuisine.

Mais nous avions 2 écoles : celle publique et celle des sœurs. Il n'y a qu'au catéchisme que nous pouvions être ensemble et encore ! les élèves de l'école publique d'un côté et des sœurs de l'autre… Nous n'avions pas le droit de nous fréquenter…

Dans mon village breton, il n'y avait pas d'eau potable, chacun avait son puits. J'avais fait analyser l'eau du nôtre et c'était impeccable. 
Puis il y a une dizaine d'années, il y a eu comme une épidémie de "gastro" : on n'entendait que cela. J'ai refait analyser l'eau : stupeur du labo qui m'a dit qu'il n'oserait même pas me dire ce qu'on risquait à boire cette eau. Il a pris sur lui pour alerter le maire et la DDASS. Les prélèvements "officiels" ont été faits et interdiction d'utiliser cette eau. Il a fallu faire venir l'eau du réseau dans chaque maison… cela a fait une belle révolution !!
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 13:58

Sans vouloir contredire... mais le sud ce n'est pas que le sud-est.... mais le sud-ouest existe aussi et est très différent du sud-est.


Je pense que c'est difficile de dire à quelqu'un du sud qu'il est "parisien" car pas breton.... avec l'accent c'est pas possible!


Nous ici, c'est tout ce qui est n'est pas sud est NORD......... donc froid lol



Une visite touristique:




chauvine moi???

Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 14:04

D'ailleurs en parlant de villages et de Bretagne, je me demande si des anciens du forum se souviennent du "village espérance"...?

Voir ce sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 14:07

Cyril 84 a écrit:
Pétunia a écrit:
[...] Les voisins ? au début, j'étais "la parisienne" (tout ce qui n'est pas breton est "parisien" avec tout le péjoratif..) [...]

Sauf les gens du sud...

Lorsque j'étais en Bretagne pour une formation (juillet 2001) j'étais super accepté....

Alors que les parisiens étaient super détestés...

C'est ton accent, l'accent du sud est relax et ensoleillé, les interlocuteurs se croient en vacances. Regarde la météo annoncée par Joel Collado, il pouvait annoncer la pluie et la tempête mais son accent nous réchauffait.

... et puis ton charme naturel bien sûr. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 14:20

Cyril 84 a écrit:
D'ailleurs en parlant de villages et de Bretagne, je me demande si des anciens du forum se souviennent du "village espérance"...?

Voir ce sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je ne connais pas ! mais je vais lire le blog pour voir s'il se trouve quelque part.

Encelade, je connais très bien le Lot et Garonne, j'y ai de la famille et nous avons hésité, lorsqu'il a fallu partir de notre village, à aller nous installer là-bas, mais l'été, je trouve qu'il fait trop chaud.

Par contre, question gentillesse et accueil des gens là-bas : super !

La dernière fois que j'y suis allée, c'est pour la béatification de Mère Angèle

Si tu es de cette région, on aura peut-être un jour l'occasion de faire connaissance en vrai.  La vie dans mes villages 766225
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 14:35

Pétunia a écrit:
[...] Si tu es de cette région, on aura peut-être un jour l'occasion de faire connaissance en vrai.  La vie dans mes villages 766225

Dans ce cas n'oubliez surtout pas de nous en informer dans ce sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 14:39

Moi j'ai vécu mon enfance entre 2 mondes... voire 3.

Il y avait chez moi, un petit village écrassé par la chaleur humide de ce coin de france (un des plus beaux village de france... c'est marqué ça doit être vrai lol ). Je précise chaleur humide, car pour avoir séjourné dans le sud-est et avoir été en pleine canicule au Portugal cet été.... Ce n'est pas la même chaleur. 43 au Portugal ou dans le sud-est, nous ont apparu beaucoup plus supportable qu'un 30° ici... et 30° c'est quand il fait pas très chaud l'été ici... c'est un minimum, . On étouffe très vite en fait, l'air colle... Il y a des cours d'eau partout, un des coins où il y a le moins de vent, la protection du golfe de Gascogne et des Pyrénées, cela donne un climat très particulier... très humide, sans qu'il pleuve beaucoup car tout tombe sur la gironde et les landes avant. Beaucoup d'orages, dans la même journée il peut y avoir une averse et une magnifique journée ensuite. Par contre, il ne neige pratiquement jamais... et c'est étrange car c'est quasi micro-climat... le lot et la dordogne, juste à coté il neige plus souvent... l'année dernière la neige s'est arrêtée à 20 km d'ici, on a pas vu un flocon... Mais l'humidité l'hiver aggrave la sensation de froid... autant qu'elle augmente la sensation de chaleur en été. Donc l'hiver s'il est humide est vraiment pas sympa à vivre à mon goût!
Un village accolé à une petite ville, où on s'y rendait à pied avec les copains, pour trainer dans les rues de la bastide... au bord du lot.... parfois on allait sur l'autre versant, coté campagne, pour pécher au bord des ruisseaux et jouer dans les cascades.
Le week end on allait à la ferme voir mon oncle et ma grand mère qui vivait à coté... une ferme juste sur la limite entre la dordogne et le lot et garonne... entre forêt et champs. Un village de 100 hab, le bourg étant fait de l'église, la mairie qui était l'école de mon père, et de 3 maisons... le reste étant disséminé au fil des champs.

Mais le plus souvent, dès qu'il n'y avait pas école, mes parents nous emmenaient chez mes grands parents maternels.... dans le Pas de Calais! A la ferme. Dans un village, beaucoup plus grand et "urbain" que ce qui existe dans le lot et garonne... pas de zones vides d'habitations, oui des champs mais "urbains". On y était au total facile 4 mois sur l'année... un peu ma 2eme maison. Là je passais mon temps dans la ferme, à observer, prendre soin des lapins, poules, vaches, je participais aux moissons. On allait à la peche avec mon oncle, on  jouait dans les granges... j'attrapais les grenouilles à la main pour m'amuser à effrayer ma tante... je préparais les séances de catéchisme que dispensait ma grand mère (j'aimais bien c'était des travaux manuels sympas!!)... bref plutot sympa...

Pour moi il y a 2 types de campagnes.... la campagne du nord, me parait très urbaine, dense en population.... quand dans le sud ouest, quand on dit campagne, ou que c'est un coin perdu, c'est perdu! Il faut avoir eu à traverser la forêt des landes de gascogne par nuit noire, sous la neige pour comprendre.... LOL


Pétunia a écrit:
Cyril 84 a écrit:
D'ailleurs en parlant de villages et de Bretagne, je me demande si des anciens du forum se souviennent du "village espérance"...?

Voir ce sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je ne connais pas ! mais je vais lire le blog pour voir s'il se trouve quelque part.

Encelade, je connais très bien le Lot et Garonne, j'y ai de la famille et nous avons hésité, lorsqu'il a fallu partir de notre village, à aller nous installer là-bas, mais l'été, je trouve qu'il fait trop chaud.

Par contre, question gentillesse et accueil des gens là-bas : super !

La dernière fois que j'y suis allée, c'est pour la béatification de Mère Angèle

Si tu es de cette région, on aura peut-être un jour l'occasion de faire connaissance en vrai.  La vie dans mes villages 766225

et pourquoi pas peut etre Wink

J'ajoute que la vidéo "je viens d'agen", c'est un directeur d'école qui avait fait ça il y a quelques années... ca a fait le buzz dans le coin.
Revenir en haut Aller en bas
marcel1990

marcel1990


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 16:19

Pétunia a écrit:
Marcel, Lola

Quand on travaille, qu'on revient au village, c'est un soulagement de trouver le calme, je le reconnais.

Faire notre pain, nous l'avons fait, mais se soigner soi-même, à part les tisanes, il faut savoir …

Bref, on aura peut-être des villages de jeunes, mais ils déchanteront quand ils arriveront à ne plus savoir s'occuper de leur jardin.

Il y a 40 ans, nous avions 3 fermes au village, la possibilité d'avoir du lait, du beurre et des œufs : maintenant, avec les "normes européennes", il n'en reste plus, les animaux vendus à un gros cultivateur qui a tout racheté et plus moyen d'avoir du lait et du beurre, le lait est ramassé par la coopérative tous les jours.

Quant aux poules, aux canards, aux moutons, là non plus, il ne reste plus : le renard en faisant son repas tous les ans.

Mais c'est vrai que "ça fait rêver" ceux qui n'y vivent pas !
je te comprends ma chere Petunia..le modernisme et la vie citadine ont fait changer la vie du paysan...la force de la communauté paysanne c'était l'entraide dans le passé...il y avait même des échanges entre paysans....les paysans étaient autonomes maîtres chez eux en harmonie avec la nature pas riche mais subvenaient bien au besoin de leurs familles et en cas de mauvaise récolte , il y avait toujours une réserve mis de coté....mais l'arrivée des machines a fait casser cette entraide que vivaient les paysans...c'est chacun pour soi Dieu pour tous...
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 18:11

Pétunia a écrit:
marie-chantal a écrit:
J'au vécu dans une famille paysanne des conditions difficiles en pleine campagne en Basse-Normandie, dans une bourgade d'une vingtaine de maisons. Lorsque j'étais petite, il n'y avait même pas de route asphaltée qui mène à notre bourgade. Le bourg le plus peuplé d'une centaine de maisons est situé à une vingtaine de Km. C'était là où était mon école. Lorsqu'il neigeait en hiver, la route est parfois inaccessible ! Je me souviens encore de certaines femmes ayant accouché chez elles avec l'aide des voisines !
Le lycée était à 70 Km, mais là j'étais en internat. De notre bourgade, j'étais la première qui ai poursuivi des études supérieures, car tous ne pensaient qu'à prendre la relève de leurs parents dans les champs et les fermes.
Mes vacances d'été se résumaient à aider ma famille au travail au champ et à paître notre troupeau. Le soir, je lisais des romans et j'étudiais les leçons de l'année prochaine que je me procurais d'une amie à l'école. J'étais également dans la chorale de notre toute petite Eglise.
Notre milieu était très conservateur et patriarcal, mais par contre très convivial car nous partagions tout ensemble et avec les voisins qui sont aussi des cousins à mes parents.

Depuis, beaucoup ont déserté la région à l'avènement des grands groupes agro-alimentaires avec une mécanisation à outrance qui dépasse les moyens modestes des habitants.

Je rajouterais aussi que lorsque j'étais enfant, nous n'avions pas de wc personnel, ils étaient pour plusieurs familles. Mes parents ont été les premiers à installer un wc (avec planche) dehors bien sûr et clôturer le jardin : cela leur a valu de belles empoignades avec les voisins…

Il n'y avait pas de frigo, pas de salle de bains évidemment : on se lavait dans une bassine dans la cuisine.

Oh oui ! c'est la même chose pour le WC et la bassine. Pas de frigo ni TV, trop chers !
Et si quelqu'un tombe malade, les vieux ont les potions des plantes médicinales cueillies dans la forêt !

Le début des années 80 a vu le départ des jeunes instruits vers les grandes villes pour travailler, car l’avènement de la haute mécanisation des grands groupes agro-alimentaires et le démantèlement des barrières douanières en Europe a sonné le glas de l'agriculture et l'élevage traditionnels, et il ne restait quasiment plus de jeunes à notre bourgade.
Après le décès de mon père, nous avons tout vendu et ma mère a passé le restant de sa vie chez moi.
J'y retournais parfois pour passer un weekend chez ma tante pour montrer aux enfants notre simplicité de vie pleine d'amour de la nature.
Et depuis, hélas, de la disparition de ma tante, nous n'y sommes jamais retournés.
Une épopée de la vie s'est renfermée... à jamais ! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 19:02

Dommage, car les jeunes ont du mal à croire ce que l'on vivait… et qu'on pouvait quand même être heureux avec rien…

Par contre, pour le médecin, il fallait aller le dire à une personne qui notait les noms et chez qui celui du village voisin passait à 6h le matin pour prendre la liste. Pour l'ordonnance, pareil avec le pharmacien, on la portait chez cette personne et un commis passait la prendre et ramenait les médicaments le soir chez les personnes.

Ce médecin avait mis au monde presque tout le village 'officiellement", car il y avait une femme que l'on appelait  et qui faisait office de sage-femme. Le docteur lui faisait entièrement confiance et vu qu'il n'y avait qu'un seul téléphone dans le village, elle l'appelait en cas de problème et si tout se passait bien, il passait le lendemain. Il a mis au monde mes parents et nous aussi. Quand il est décédé, cela m'a fichu un coup ! Il parait que pendant la guerre, il faisait sa tournée en vélo.

Je me souviens qu'il fallait lui préparer une bassine avec de l'eau, une serviette pour s'essuyer les mains et une autre qu'il posait sur la poitrine  du malade pour l'ausculter. En cas d'urgence, il avait toujours les médicaments dans sa voiture ou bien, il disait à quelle maison aller, qu'il devait encore en avoir.

Il faisait beaucoup de visites gratuites aussi quand il savait que les gens ne pouvaient pas payer.

Parfois, ça lui arrivait de demander une tasse de café.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyLun 15 Oct 2018, 20:20

chez ma grand mère, il n'y avait pas de salle de bain, mais un wc... on se lavait dans la bassine devant la cuisinière à bois....

et je suis jeune! (enfin un peu)
Revenir en haut Aller en bas
marcel1990

marcel1990


La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages EmptyMer 17 Oct 2018, 18:19

A voir absolument...on peut changer le monde...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La vie dans mes villages Empty
MessageSujet: Re: La vie dans mes villages   La vie dans mes villages Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie dans mes villages
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enseignement de la prière dans l'Evangile
» Dispositif à action direct dans le logement
» reins et cristaux dans les urines
» os dans mur
» Le culte des images dans la religion chrétienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: PARLONS DE NOUS !-
Sauter vers: