Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 L’antisionisme interdit ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Michael 1

Michael 1


L’antisionisme interdit ? Empty
MessageSujet: L’antisionisme interdit ?   L’antisionisme interdit ? EmptySam 27 Oct - 17:21

27.10.2018

Président du CRIF, Francis Kalifat, exigeait une loi interdisant l’antisionisme:

Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

Michael 1


L’antisionisme interdit ? Empty
MessageSujet: Re: L’antisionisme interdit ?   L’antisionisme interdit ? EmptySam 27 Oct - 17:21

L’extrait de l’interview de Francis Kalifat:

« A.J.: Lors de ses vœux à la communauté juive, le 2 octobre, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé un nouveau plan contre l’antisémitisme à partir de 2018. Il a également dénoncé « la banalisation de l’antisémitisme et de sa forme réinventée […] qu’est l’antisionisme ».

Au-delà du constat, nécessaire et attendu, que faut-il faire pour lutter contre ces phénomènes de haine ?

F.K. : Dire que l’antisionisme est une nouvelle forme de l’antisémitisme, c’est la reconnaissance d’une réalité qu’au Crif, nous martelons depuis longtemps, notamment à travers notre combat contre le mouvement BDS. Il faudrait maintenant sortir du déclaratif. La réflexion doit désormais porter sur la manière dont on réprime ce nouvel antisémitisme.

La législation française, très aboutie dans la lutte contre l’antisémitisme « classique », ne dispose pas encore d’un arsenal juridique pour combattre l’antisionisme.

Pourtant, cet outil juridique existe à travers la définition de l’antisémitisme donnée par l’IHRA (International Holocaust Remembrance Alliance), reprise et votée par le Parlement européen en juin dernier.

J’ai demandé au Premier ministre, au ministre de l’Intérieur et à la ministre de la Justice de faire en sorte que cette définition, qui prend en compte l’antisionisme comme forme nouvelle de l’antisémitisme, soit transposée dans l’arsenal législatif français.

Pour notre part, nous travaillons à la mise en place d’un observatoire de la haine sur le Net qui donnera lieu à un rapport annuel, à l’image de celui qui existe pour les actes et violences antisémites. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


L’antisionisme interdit ? Empty
MessageSujet: Re: L’antisionisme interdit ?   L’antisionisme interdit ? EmptyMar 6 Nov - 8:56

Michael 1 a écrit:
27.10.2018

Président du CRIF, Francis Kalifat, exigeait une loi interdisant l’antisionisme:




Ils ont tord l'état français n'a pas a ce plier a cette exigence .
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


L’antisionisme interdit ? Empty
MessageSujet: Re: L’antisionisme interdit ?   L’antisionisme interdit ? EmptyMar 6 Nov - 9:44

Est ce qu'ils interdisent aussi les anti Christ ? Il le faudrait puisque Jésus est Juif et le mont Sion est la montagne de Jésus et sa famille puisqu'à la fin des temps Jésus a choisi le Mont Sion pour son Avènement  Apocalypse 14:1
"Je regardai, et voici, l'agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille personnes, qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leurs fronts."
Les 144 000 pour ceux qui ne le sauraient pas sont les tribus de Jacob.

La question se pose, peut on être catholique et anti Juif ? ou autrement dit "anti Christ" ?
Revenir en haut Aller en bas
Instant

Instant


L’antisionisme interdit ? Empty
MessageSujet: Re: L’antisionisme interdit ?   L’antisionisme interdit ? EmptyMar 6 Nov - 11:41

Déclaration du Patriarcat latin de Jérusalem sur la loi instituant Israel comme patrie du peuple juif et ignorant les autres communautés :


"La loi fondamentale « Israël, l’Etat-nation du peuple juif » récemment promulguée est source de grande inquiétude. Alors qu’elle semble avoir été promulguée pour des raisons de politique intérieure, la loi définit Israël comme l’Etat-nation du peuple juif mais néglige de garantir constitutionnellement les droits des populations locales et des autres minorités qui vivent dans le pays. Les Palestiniens citoyens d’Israël, représentant 20% de la population, sont exclus de cette déclaration de manière flagrante.
ll est inconcevable qu’une loi à valeur constitutionnelle ignore sciemment un segment entier de la population comme si ces membres n’avaient jamais existé. Si cette loi n’a peut-être pas d’incidences concrètes, elle envoie pourtant un signal sans équivoque aux Palestiniens citoyens d’Israël, à savoir qu’ils ne raient pas chez eux dans ce pays. La langue arabe a été rétrogradée, passant de langue officielle à langue dotée d’un « statut spécial », et en outre, a été précisé l’engagement à œuvrer au développement de colonies juives dans le pays, sans mentionner aucunement le développement du pays pour le reste de ses habitants.

Cette loi discriminatoire viole ouvertement la résolution 181 de l’Assemblée générale des Nations unies ainsi que la propre déclaration d’indépendance d’Israël. La première garantissait l’établissement d’un Etat juif tout en assurant l’intégralité des droits civiques aux Arabes vivant en son sein. Dans la seconde, les fondateurs de l’Etat se sont engagés clairement et sans équivoque à favoriser son développement pour le bien de tous ses habitants et à garantir à tous une égalité complète de droits politiques et sociaux, sans discrimination de sexe, d’origine ou de religion.

Enfin, cette loi transgresse et contredit la loi fondamentale « Liberté et dignité de l’Homme » promulguée en 1995 qui promet le respect de la dignité de chaque personne. Là où il y a discrimination, il n’y a pas de dignité.

Autrement dit, la loi affirme qu’il n’y pas d’égalité des droits entre Juifs et Arabes et refuse de reconnaître même l’existence de ces derniers.

Il ne suffit pas d’accorder et de garantir les droits individuels. Tout Etat comportant en son sein de grandes minorités a le devoir de reconnaître leurs droits collectifs et de permettre la préservation de leur identité collective, incluant leurs traditions religieuses, ethniques et sociales.

Les citoyens chrétiens d’Israël partagent les mêmes inquiétudes, tout comme toute communauté non-juive en ce qui concerne cette loi. Ils appellent tous les citoyens de l’Etat d’Israël qui croient encore au concept fondamental d’égalité entre tous les citoyens de la même nation à exprimer leur opposition à cette loi et à avertir des dangers qui en émanent pour le futur de ce pays."


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


L’antisionisme interdit ? Empty
MessageSujet: Re: L’antisionisme interdit ?   L’antisionisme interdit ? EmptyMar 6 Nov - 15:37

Instant a écrit:
Déclaration du Patriarcat latin de Jérusalem sur la loi instituant Israel comme patrie du peuple juif et ignorant les autres communautés :


"La loi fondamentale « Israël, l’Etat-nation du peuple juif » récemment promulguée est source de grande inquiétude. Alors qu’elle semble avoir été promulguée pour des raisons de politique intérieure, la loi définit Israël comme l’Etat-nation du peuple juif mais néglige de garantir constitutionnellement les droits des populations locales et des autres minorités qui vivent dans le pays. Les Palestiniens citoyens d’Israël, représentant 20% de la population, sont exclus de cette déclaration de manière flagrante.
ll est inconcevable qu’une loi à valeur constitutionnelle ignore sciemment un segment entier de la population comme si ces membres n’avaient jamais existé. Si cette loi n’a peut-être pas d’incidences concrètes, elle envoie pourtant un signal sans équivoque aux Palestiniens citoyens d’Israël, à savoir qu’ils ne raient pas chez eux dans ce pays. La langue arabe a été rétrogradée, passant de langue officielle à langue dotée d’un « statut spécial », et en outre, a été précisé l’engagement à œuvrer au développement de colonies juives dans le pays, sans mentionner aucunement le développement du pays pour le reste de ses habitants.

Cette loi discriminatoire viole ouvertement la résolution 181 de l’Assemblée générale des Nations unies ainsi que la propre déclaration d’indépendance d’Israël. La première garantissait l’établissement d’un Etat juif tout en assurant l’intégralité des droits civiques aux Arabes vivant en son sein. Dans la seconde, les fondateurs de l’Etat se sont engagés clairement et sans équivoque à favoriser son développement pour le bien de tous ses habitants et à garantir à tous une égalité complète de droits politiques et sociaux, sans discrimination de sexe, d’origine ou de religion.

Enfin, cette loi transgresse et contredit la loi fondamentale « Liberté et dignité de l’Homme » promulguée en 1995 qui promet le respect de la dignité de chaque personne. Là où il y a discrimination, il n’y a pas de dignité.

Autrement dit, la loi affirme qu’il n’y pas d’égalité des droits entre Juifs et Arabes et refuse de reconnaître même l’existence de ces derniers.

Il ne suffit pas d’accorder et de garantir les droits individuels. Tout Etat comportant en son sein de grandes minorités a le devoir de reconnaître leurs droits collectifs et de permettre la préservation de leur identité collective, incluant leurs traditions religieuses, ethniques et sociales.

Les citoyens chrétiens d’Israël partagent les mêmes inquiétudes, tout comme toute communauté non-juive en ce qui concerne cette loi. Ils appellent tous les citoyens de l’Etat d’Israël qui croient encore au concept fondamental d’égalité entre tous les citoyens de la même nation à exprimer leur opposition à cette loi et à avertir des dangers qui en émanent pour le futur de ce pays."


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Israel n'est pas en 2018/19 un état démocratique.
Cet état peut-il encore s'appeler peuple élus ? Et Qui passe son temps a donner le mauvais exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




L’antisionisme interdit ? Empty
MessageSujet: Re: L’antisionisme interdit ?   L’antisionisme interdit ? EmptyMar 6 Nov - 15:46

Ben de toute façon, il y a de plus en plus de choses que l'on a pas le droit de dire.

C'est pas le sujet, mais émettre des réserves sur la banalisation de l'IVG, c'est aussi interdit.

Il n'y a pas de loi contre ça, mais selon le même principe, pourquoi ne pas la créer pour passer à du concret ?

Les fachos sont dans la place, on nous impose une façon de penser et gare à celui qui pense autrement...

Pour moi c'est évidant, l'autoritarisme refait surface un peu partout dans le monde, sous formes différentes, certes, mais un peu partout.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


L’antisionisme interdit ? Empty
MessageSujet: Re: L’antisionisme interdit ?   L’antisionisme interdit ? EmptyMar 6 Nov - 16:11

Tonton a écrit:
Ben de toute façon, il y a de plus en plus de choses que l'on a pas le droit de dire.

C'est pas le sujet, mais émettre des réserves sur la banalisation de l'IVG, c'est aussi interdit.

Il n'y a pas de loi contre ça, mais selon le même principe, pourquoi ne pas la créer pour passer à du concret ?

Les fachos sont dans la place, on nous impose une façon de penser et gare à celui qui pense autrement...

Pour moi c'est évidant, l'autoritarisme refait surface un peu partout dans le monde, sous formes différentes, certes, mais un peu partout.

Mais pourquoi donc des chrétiens votent-ils pour des candidats fascistes ?
Italie
Brésil
USA
etc...

Pourquoi les dictatures sont-elles remplacées par une autre dictature ?

Pourquoi l'IVG est-elle appliquer comme ont met une capote, ou prendre une pilule ?

Peupler la terre et soumettez là ! Qu'est-ce que cela veut dire pour un croyant?
Ils se battrons à cause de Mon NOM qu'est-ce que cela veut dire Pour un croyant ?
Aimer Dieu et Aimer son prochain ! Qu'est ce que cela veut-dire pour un croyant ?
Qui oblige un croyant à faire la guerre à un autre croyant ?Et a ce battre entre croyant de la même croyance?

Devant Dieu sommes nous libre ou esclaves?
Dieu nous demande de le servir en servant les hommes?
Cela gène qui ? d'après vous?

Ce que je dis ne s'adresse pas seulement à Tonton mais à nous tous .
Le "NOUS" c'est VOUS et MOI.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




L’antisionisme interdit ? Empty
MessageSujet: Re: L’antisionisme interdit ?   L’antisionisme interdit ? EmptyMar 6 Nov - 16:21

Le diable mon cher, le diable...

Il se mettra toujours entre l'homme et son Dieu, et il redouble forcement de stratégie quand l'homme cherche à se rapprocher de Dieu, sinon, c'est " chômage technique ".
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


L’antisionisme interdit ? Empty
MessageSujet: Re: L’antisionisme interdit ?   L’antisionisme interdit ? EmptySam 24 Nov - 10:06

Tonton a écrit:
Le diable mon cher, le diable...

Il se mettra toujours entre l'homme et son Dieu, et il redouble forcement de stratégie quand l'homme cherche à se rapprocher de Dieu, sinon, c'est " chômage technique ".

Mais nous Chrétiens nous avons parait-il reçu l'Esprit Saint qu'en faisons-nous ?
Sommes nous supérieurs pour autant ?

On ne peut servir deux maîtres à la Fois Dieu et l'argent .

Donne tous ses biens aux pauvres c'est beau , c'est bien mais il y a toujours des pauvres.
Partager ses biens avec les pauvres ne serait-ce pas mieux et plus utile pour le bien de tous ?

L'homme veut toujours plus mais c'est trop souvent sur le dos de son voisin.
Ce qui ce vit actuellement en France montre bien que le partage n'est pas équitable pour tous.
(je stoppe là car je ne veux pas entrer dans le débat politique)

Pourquoi les mouvements d'action Catholique comme l'A C O , La J O C s ?ont-il mal vus par une certaine intelligentsia catholique ?
Quand un pape écrit une encyclique sociale tout le monde la lit mais fait tout pour qu'elle ne soit jamais mise en application dans les faits.
On se donne bonne conscience en discutant sur le sujet .....
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


L’antisionisme interdit ? Empty
MessageSujet: Re: L’antisionisme interdit ?   L’antisionisme interdit ? EmptySam 24 Nov - 15:50

Michael 1 a écrit:
27.10.2018

Président du CRIF, Francis Kalifat, exigeait une loi interdisant l’antisionisme:


dans l'absolu l'antisionisme n'est pas de l'antisémitisme et il ne doit pas être interdit.

MAIS :
- les israéliens ont tendance pour des raisons évidentes à qualifier d'antisémite ce qui est antisioniste.
- les discours antisionistes sont parfois limites antisémites

les juifs .....bla bla bla....  est facilement assimilable à de l'antisémitisme
le gouvernement israélien.... bla bla bla..... est antisioniste
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L’antisionisme interdit ? Empty
MessageSujet: Re: L’antisionisme interdit ?   L’antisionisme interdit ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L’antisionisme interdit ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce qui est interdit à vie après un bypass ?
» outré ! sscandalisé ! interdit aux mineurs ...
» Les heures ou il est interdit ou déconseillé de prier
» Poules en élevage intensif: interdit en Angleterre!
» La Libye interdit les compétitions avec l'Algérie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: