Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Le travail d'infirmier et l'islam

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Le travail d'infirmier et l'islam   Jeu 22 Nov 2018, 15:13

22.11.2018


Bonjour...

Me posant des questions pour trouver des arguments théologiques pour la pratique du métier d'infimier, je suis tombée sur ceci:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Qui est, c'est le moins qu'on puisse dire, édifiant.


Je ne doute pas trop du fait que ce soit un avis salafiste, mais j'aurais souhaité savoir ce qu'en disent les autres écoles théologiques?

Merci pour vos éclairages.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 11:16

C’est vrai que l’on ne parle pas beaucoup des infirmiers , mais plus des médecins et de la médecine .

Dans la théologie , la médecine a une grande importance et le fait de prendre soin des personnes aussi . Mais je ne me rappelle pas avoir lu grand chose sur les infirmiers.
Lors de la création d’hôpitaux il y avait bien une hiérarchie mais elle n’avait Pas de lien avec la théologie .

Les infirmiers sont la traduction de musharifun , sur la racine sh-r-f ayant le sens d’honneur .

Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 11:34

Oui, mais s'il y a des médecins musulmans (il y en a dans tous les hôpitaux français je crois), il doit bien avoir des infirmiers.

Peut-être que Marie-Chantal peut nous renseigner.

En tout cas, pour être allée plusieurs fois à la Salpétrière, il y a du personnel soignant surtout type africain, très attentif aux malades, mais leur religion n'est pas indiquée sur leur badge ...

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 12:46

Oui , il y en a très certainement . Mais des juristes amènent une réflexion religieuse , en invitant les futurs docteurs ou infirmiers , de faire attention à ne pas tomber dans le péché . C'est à dire découvrir les parties qui doivent être à l'abri des regards .

Ces juristes vont donc demander au futur docteur de ne recourir à des pratiques qu'ne dernier recours . C'est à dire s'il n' y a pas une nécessité de gynécologues alors le juriste demandera à l'homme d'éviter de choisir cette filière , sauf si la société manque de gynécologue et qu'il n' y a pas le choix .

Mais je pense que dans le monde musulman , il y a bien eu une distinction entre le profane et le religieux qui s'est faite automatiquement . C'est à dire que les médecins n'ont pas tous suivi les juristes et qu'ils ont été indépendants ; D'ailleurs même les hôpitaux n'étaient pas "religieux" et il y eut des madrassa (écoles) ouvertes à) l'initiative de médecin . D'ailleurs les hôpitaux vivaient sur des dons et pas vraiment sur des impôts . Je n'irai pas jusqu'à dire que ces lieux étaient laïques , mais un peu .

Aujourd'hui , le monde musulman est dans la mouise , et la distinction entre le profane et le religieux n'est plus comme avant .
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 14:14

J'ai été confronté au problème tout à fait directement.

Mais je ne souhaite pas entrer dans une discussion théologique avec mon collègue musulman.

(des patients musulmans qui ont spécifiquement refusé la partie des soins qu'ils jugeaient pas compatibles avec leur foi, car il s'agissait d'un homme, et encore plus car il s'agissait d'un musulman=dit textuellement)

D'où l'intérêt d'avoir des arguments théologiques à opposer si à l'avenir, la situation devait se représenter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 14:27

*Encelade* a écrit:
J'ai été confronté au problème tout à fait directement.

Mais je ne souhaite pas entrer dans une discussion théologique avec mon collègue musulman.

(des patients musulmans qui ont spécifiquement refusé la partie des soins qu'ils jugeaient pas compatibles avec leur foi, car il s'agissait d'un homme, et encore plus car il s'agissait d'un musulman=dit textuellement)

D'où l'intérêt d'avoir des arguments théologiques à opposer si à l'avenir, la situation devait se représenter.
Met le voile et dit lui que c'est haram pour une femme de voir la 'awra d'un homme .

Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 14:34

Red1 a écrit:
*Encelade* a écrit:
J'ai été confronté au problème tout à fait directement.

Mais je ne souhaite pas entrer dans une discussion théologique avec mon collègue musulman.

(des patients musulmans qui ont spécifiquement refusé la partie des soins qu'ils jugeaient pas compatibles avec leur foi, car il s'agissait d'un homme, et encore plus car il s'agissait d'un musulman=dit textuellement)

D'où l'intérêt d'avoir des arguments théologiques à opposer si à l'avenir, la situation devait se représenter.
Met le voile et dit lui que c'est haram pour une femme de voir la 'awra d'un homme .

le voile bon... mais ne plus voir la 'awra d'un homme, je peux pointer au chômage!
(c'est mon gagne pain......................................... sans mauvais jeu de mots!)

Même une simple injection intra musculaire se fait sur les fesses......
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 14:42

tu vas brûler en enfer mécréantes , pour avoir soigner des musulmans alors que des musulmans eux mêmes ont refusé .
Il faut le faire !
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 14:47

Red1 a écrit:
tu vas brûler en enfer mécréantes , pour avoir soigner des musulmans alors que des musulmans eux mêmes ont refusé .
Il faut le faire !
LOL

je suis une frileuse, toujours près du feu.... ca va m'aller Wink
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 17:12

*Encelade* a écrit:

D'où l'intérêt d'avoir des arguments théologiques à opposer si à l'avenir, la situation devait se représenter.

pas forcément car n'as aucune légitimité dans ce domaine.
j'ai entendu une  conférence d'un spécialiste des problèmes religieux en entreprise et il déconseillait d'entrer dans des arguments théologiques.
Il citait le cas d'un patron de PME qui avait fait appel à un imam pour régler un problème religieux avec ses salariés, mais les salariés étaient allés chercher un autre imam qui avait contredit le premier. donc problème insoluble.

conclusion :  la religion ce n'est pas notre problème, il y a le droit du travail et on s'y tient fermement.
Revenir en haut Aller en bas
loli83

avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 17:39

pour élargir le débat sur le travail au delà du seul travail d'infirmier

un patron, tout en s'en tenant au droit du travail , peut tout de même faire des concessions amiables

tel le cas d'autoriser les prières sur les temps de pauses et dans des lieux invisibles du public
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 18:37

loli83 a écrit:
pour élargir le débat sur le travail au delà du seul travail d'infirmier

un patron,  tout en s'en tenant au droit du travail , peut tout de même faire des concessions amiables

tel le cas d'autoriser les prières sur les temps de pauses et dans des lieux invisibles du public  
 C'est ce qu'ils font en général. Et j'avoue que j'admire les musulmans qui supportent les ricanements…

Quant aux infirmiers, je ne sais pas, mais une amie infirmière m'a raconté qu'un couple de musulmans est arrivé un soir aux urgences et que l'homme a refusé que l'interne (homme) ausculte sa femme. Heureusement, la gynéco (femme et musulmane) était dans les murs. Elle est venue et il parait qu'elle a vraiment engu… l'homme… Mais c'est quand même elle qui s'est occupée d'ausculter la dame.

N'empêche que cette gynéco est crainte par tout le monde, professionnels comme patients. A part pour les échographies, elle n'accepte pas que le père entre avec sa femme sans son cabinet, musulman ou pas.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
loli83

avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 19:18

, il en faudrait beaucoup comme elle !

je veux dire avec son autorité naturelle
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 19:48

loli83 a écrit:
[...] un patron,  tout en s'en tenant au droit du travail , peut tout de même faire des concessions amiables

tel le cas d'autoriser les prières sur les temps de pauses et dans des lieux invisibles du public  

Mais c'est déjà le cas chère Loli.



Vive la France.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 19:50

Pétunia a écrit:
[...] Quant aux infirmiers, je ne sais pas, mais une amie infirmière m'a raconté qu'un couple de musulmans est arrivé un soir aux urgences et que l'homme a refusé que l'interne (homme) ausculte sa femme. Heureusement, la gynéco (femme et musulmane) était dans les murs. Elle est venue et il parait qu'elle a vraiment engu… l'homme… Mais c'est quand même elle qui s'est occupée d'ausculter la dame.

N'empêche que cette gynéco est crainte par tout le monde, professionnels comme patients. A part pour les échographies, elle n'accepte pas que le père entre avec sa femme sans son cabinet, musulman ou pas.

Cela me rappelle nos nombreux cas..

Mais ils le savent, nos "fiches" sont très bien renseignées.

Donc tout se passe pour le mieux.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 19:52

Cyril 84 a écrit:
loli83 a écrit:
[...] un patron,  tout en s'en tenant au droit du travail , peut tout de même faire des concessions amiables

tel le cas d'autoriser les prières sur les temps de pauses et dans des lieux invisibles du public  

Mais c'est déjà le cas chère Loli.

 

Vive la France.

C'est aussi ce que j'ai dit plus haut (à 18h37) 


Citation :
 C'est ce qu'ils font en général. Et j'avoue que j'admire les musulmans qui supportent les ricanements…

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
loli83

avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 20:11

Pétunia a écrit:
Cyril 84 a écrit:


Mais c'est déjà le cas chère Loli.

 

Vive la France.

C'est aussi ce que j'ai dit plus haut (à 18h37) 


Citation :
 C'est ce qu'ils font en général. Et j'avoue que j'admire les musulmans qui supportent les ricanements…

mais oui , c'est ce que j'ai dit aussi , je pensais que j'étais claire

comme quoi ...

je sais bien que cela existe déjà , puisque c'est le cas dans l'entreprise de mon mari
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 20:17

loli83 a écrit:
Pétunia a écrit:


C'est aussi ce que j'ai dit plus haut (à 18h37) 




mais oui , c'est ce que j'ai dit aussi , je pensais que j'étais claire

comme quoi ...

je sais bien que cela existe déjà , puisque c'est le cas dans l'entreprise de mon mari

ho la la ! c'est tout le temps comme ça avec les hommes !!! que veux-tu !  moi aussi, je pensais avoir été claire   

Allez, bonne soirée à tous 

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
loli83

avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 21:52

lol! Pétunia !

bonne nuit à tous !
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Ven 23 Nov 2018, 22:21

rosarum a écrit:
*Encelade* a écrit:

D'où l'intérêt d'avoir des arguments théologiques à opposer si à l'avenir, la situation devait se représenter.

pas forcément car n'as aucune légitimité dans ce domaine.
j'ai entendu une  conférence d'un spécialiste des problèmes religieux en entreprise et il déconseillait d'entrer dans des arguments théologiques.
Il citait le cas d'un patron de PME qui avait fait appel à un imam pour régler un problème religieux avec ses salariés, mais les salariés étaient allés chercher un autre imam qui avait contredit le premier. donc problème insoluble.

conclusion :  la religion ce n'est pas notre problème, il y a le droit du travail et on s'y tient fermement.
sauf que c'est plus qu'un problème d'entreprise. Et dans l'absolu le droit va dans le sens du patient, qui peut refuser un soignant.

Les patients ne font pas parti de l'entreprise. (un infirmier par définition a finit sa formation, et donc normalement il ne pose plus ce genre de question, car il a pratiqué pendant sa formation)


En fait, si faut parler clairement, ils nous coincent. Certes dans l'absolu, s'ils refusent ils signent une décharge et dégagent voir plus loin.

Mais dans les faits, une solution va être cherchée, dans les faits on va se prendre la tête.

Mais dans le libéral, un patient suivit depuis des années, a choisit son cabinet. Si sa composition change, cela peut ne plus correspondre à ce qu'il veut. Ex: un remplacant homme alors que les titulaires sont des femmes.
Dans l'absolu la loi dit que nous sommes tenus à assurer les soins de la personne à partir du moment où nous les avons accepté (7j/7). Si nous ne pouvons plus nous devons donner une liste de cabinets, et laisser un préavis écrit. (sauf cas de mise en danger). Et à la fois, le patient a libre choix de son praticien et il peut refuser un soignant. Comment fait on si le remplacant est refusé? (dernièrement, il y en a un qui m'a sorti qu'il n'allait plus falloir prendre de congés car ça le mettait en danger alors que c'est lui qui refuse le remplaçant.... bon j'ai piqué une crise de fou rire, mais bon dans l'absolu, il pourrait m'emmerder, même si je gagnerais je pense au bout du compte)
En gros c'est très vite un nid à merde.
Même à l'hopital, quand tout le monde court partout et qu'il faut courir encore plus pour satisfaire les exigences pseudo religieuses, moi ca me dépasse. Il y a un manque de respect total pour le travail des gens qui tentent de soigner à longueur de journée.
dans le lien on lit:
Citation :
Troisièmement, la découverte des parties intimes et les toucher sans que cela ne soit nécessaire puisque des femmes peuvent s'en occuper.
Mais c'est quelque chose qu'on entend souvent... comme si, on avait des contingents de personnels qu'on pouvait dégainer selon les besoins des uns et des autres.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Sam 24 Nov 2018, 16:13

*Encelade* a écrit:
rosarum a écrit:


pas forcément car n'as aucune légitimité dans ce domaine.
j'ai entendu une  conférence d'un spécialiste des problèmes religieux en entreprise et il déconseillait d'entrer dans des arguments théologiques.
Il citait le cas d'un patron de PME qui avait fait appel à un imam pour régler un problème religieux avec ses salariés, mais les salariés étaient allés chercher un autre imam qui avait contredit le premier. donc problème insoluble.

conclusion :  la religion ce n'est pas notre problème, il y a le droit du travail et on s'y tient fermement.
sauf que c'est plus qu'un problème d'entreprise. Et dans l'absolu le droit va dans le sens du patient, qui peut refuser un soignant.

Les patients ne font pas parti de l'entreprise. (un infirmier par définition a finit sa formation, et donc normalement il ne pose plus ce genre de question, car il a pratiqué pendant sa formation)


En fait, si faut parler clairement, ils nous coincent. Certes dans l'absolu, s'ils refusent ils signent une décharge et dégagent voir plus loin.

Mais dans les faits, une solution va être cherchée, dans les faits on va se prendre la tête.

Mais dans le libéral, un patient suivit depuis des années, a choisit son cabinet. Si sa composition change, cela peut ne plus correspondre à ce qu'il veut. Ex: un remplacant homme alors que les titulaires sont des femmes.
Dans l'absolu la loi dit que nous sommes tenus à assurer les soins de la personne à partir du moment où nous les avons accepté (7j/7). Si nous ne pouvons plus nous devons donner une liste de cabinets, et laisser un préavis écrit. (sauf cas de mise en danger). Et à la fois, le patient a libre choix de son praticien et il peut refuser un soignant. Comment fait on si le remplacant est refusé? (dernièrement, il y en a un qui m'a sorti qu'il n'allait plus falloir prendre de congés car ça le mettait en danger alors que c'est lui qui refuse le remplaçant.... bon j'ai piqué une crise de fou rire, mais bon dans l'absolu, il pourrait m'emmerder, même si je gagnerais je pense au bout du compte)
En gros c'est très vite un nid à merde.
Même à l'hopital, quand tout le monde court partout et qu'il faut courir encore plus pour satisfaire les exigences pseudo religieuses, moi ca me dépasse. Il y a un manque de respect total pour le travail des gens qui tentent de soigner à longueur de journée.
dans le lien on lit:
Citation :
Troisièmement, la découverte des parties intimes et les toucher sans que cela ne soit nécessaire puisque des femmes peuvent s'en occuper.
Mais c'est quelque chose qu'on entend souvent... comme si, on avait des contingents de personnels qu'on pouvait dégainer selon les besoins des uns et des autres.

tu vois bien que dès l'instant où tu acceptes de tenir compte des critères religieux c'est ingérable.

PS : pourquoi les problèmes viennent presque toujours des musulmans ?
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Sam 24 Nov 2018, 16:21

rosarum a écrit:

tu vois bien que dès l'instant où tu acceptes de tenir compte des critères religieux c'est ingérable.

PS : pourquoi les problèmes viennent presque toujours des musulmans ?

Il n'y a pas que les musulmans qui posent problème dans les hôpitaux, les Témoins de Jéhovah aussi qui refusent les transfusions sanguines (ce n'est qu'un exemple).

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Lun 26 Nov 2018, 14:19

*Encelade* a écrit:
22.11.2018


Bonjour...

Me posant des questions pour trouver des arguments théologiques pour la pratique du métier d'infimier, je suis tombée sur ceci:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Qui est, c'est le moins qu'on puisse dire, édifiant.


Je ne doute pas trop du fait que ce soit un avis salafiste, mais j'aurais souhaité savoir ce qu'en disent les autres écoles théologiques?

Merci pour vos éclairages.


Excellent sujet !!  Je tiens d'abord à insister sur le fait que ce site est salafiste et qu'on y trouve les opinions des plus grand savants salafistes ainsi , il va de soi que la réponse sunnite sera différente  néanmoins , je n'arrive pas à trouver une fatwa sunnite en Francais ni même en arabe !!  Sûrement pour deux raisons ... la première sans surprise est que la prédication sur le web est submergé par le salafisme et le petro-dollars ensuite , il faut comprendre que ce genre de question qui va dans les details n'est pas typiquement sunnite c'est une nouvelle obsession musulmane inspiré ou plutôt amplifié par salafisme .


Finalement , le seul semblant de réponse que j'ai pu trouver c'est des vidéos YouTube arabophones de imams non salafistes et on y trouve une réponse typique .. les infirmière travaillent par nécessité et leur intentions c'est les soins et comme le sais tout juriste " la nécessité annule  l'interdit " d'ailleurs , la mixité dans les soins est une chose permises depuis l'aube de l'islam comme le démontre ce Hadith de Bukhari .

rapporté par l’intermédiaire d’Er-Roubayyi` Bintou Mou`awwidh رضي الله عنها qui a dit : « Nous étions avec le Prophète صلّى الله عليه و سلّم [lors d’une conquête] où nous apportions à boire aux blessés, nous leur donnions des soins et nous rendions les morts à Médine »



Dans « Sahîh Mouslim » il est rapporté qu’Anas Ibn Mâlik a dit : « Lorsque le Prophète صلّى الله عليه و سلّم partait pour une conquête, il prenait avec lui Oum Soulaym et quelques femmes des Ansâr. Celles-ci apportaient à boire aux blessés et leur donnaient des soins »
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Lun 26 Nov 2018, 15:12

Pétunia a écrit:
Oui, mais s'il y a des médecins musulmans (il y en a dans tous les hôpitaux français je crois), il doit bien avoir des infirmiers.

Peut-être que Marie-Chantal peut nous renseigner.

En tout cas, pour être allée plusieurs fois à la Salpétrière, il y a du personnel soignant surtout type africain, très attentif aux malades, mais leur religion n'est pas indiquée sur leur badge ...

Dans l'hôpital où je travaille, il y a quatre infirmières musulmanes : 1 bosniaque, 1 sénégalaise et 2 tunisiennes.
Elles travaillent comme tout le monde et n'ont aucun problème. Seulement deux sont pratiquantes (la bosniaque et une tunisienne) et elles prient pendant leurs pauses. Pendant le ramadan, c'est un peu plus compliqué et comme elle ont d'excellentes relations avec leurs collègues, ces dernières les remplacent pendant les 2 heures de rupture du jeune.

Concernant les patients musulmans, les problèmes avec eux sont rares. C'est arrivé quelques fois avec des femmes voilées qui refusent d'être traitées par des hommes médecins ou infirmiers, mais notre politique est claire : elle peut annuler son RDV et en prendre un autre, là elle prendra 2 risques; elle attendra encore entre 1 et 2 mois et risque de tomber une autre fois sur un homme ! Ou bien se diriger vers une clinique privée, ce qui lui coûterais très très cher !


_________________
"Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Lun 26 Nov 2018, 21:15

marie-chantal a écrit:
[...] C'est arrivé quelques fois avec des femmes voilées qui refusent d'être traitées par des hommes médecins ou infirmiers, mais notre politique est claire : elle peut annuler son RDV et en prendre un autre, là elle prendra 2 risques; elle attendra encore entre 1 et 2 mois et risque de tomber une autre fois sur un homme ! Ou bien se diriger vers une clinique privée, ce qui lui coûterais très très cher ! [...]

Nous n'avons pas ce problème.

Car nous anticipons tout cela au moment de la prise de rendez-vous.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Lun 26 Nov 2018, 21:19

Cyril 84 a écrit:

Nous n'avons pas ce problème.

Car nous anticipons tout cela au moment de la prise de rendez-vous.

Comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Lun 26 Nov 2018, 22:15

Thedjezeyri14 a écrit:
Cyril 84 a écrit:
Nous n'avons pas ce problème.

Car nous anticipons tout cela au moment de la prise de rendez-vous.

Comment ?

Tout simplement :

Si un médecin (au sens large) doit procéder à un examen pour lequel il doit me toucher ou voir ma "awra", je prends rendez-vous avec un homme.

Et pour ma femme, une femme.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Lun 26 Nov 2018, 22:31

Cyril 84 a écrit:

Tout simplement :

Si un médecin (au sens large) doit procéder à un examen pour lequel il doit me toucher ou voir ma "awra", je prends rendez-vous avec un homme.

Et pour ma femme, une femme.


Et que faitez vous si c'est une urgence ?
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Lun 26 Nov 2018, 22:41

Thedjezeyri14 a écrit:
Cyril 84 a écrit:
Tout simplement :

Si un médecin (au sens large) doit procéder à un examen pour lequel il doit me toucher ou voir ma "awra", je prends rendez-vous avec un homme.

Et pour ma femme, une femme.

Et que faitez vous si  c'est une urgence ?

Là il n'y-a plus aucun problème.

La réponse est dans ta question.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Lun 26 Nov 2018, 23:54

Cyril 84 a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


Comment ?

Tout simplement :

Si un médecin (au sens large) doit procéder à un examen pour lequel il doit me toucher ou voir ma "awra", je prends rendez-vous avec un homme.

Et pour ma femme, une femme.

S'agit-il d'une position salafiste ou sunnite ?
Ne sois jamais opéré ou hospitalisé, il te sera difficile de demander une équipe uniquement masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Mar 27 Nov 2018, 06:40

Raphaël# a écrit:
Cyril 84 a écrit:
Tout simplement :

Si un médecin (au sens large) doit procéder à un examen pour lequel il doit me toucher ou voir ma "awra", je prends rendez-vous avec un homme.

Et pour ma femme, une femme.

S'agit-il d'une position salafiste ou sunnite ?

C'est ma position.

Après ce que pense telle ou telle obédience, ça les regarde.

Raphaël# a écrit:
Ne sois jamais opéré ou hospitalisé, il te sera difficile de demander une équipe uniquement masculine.

J'ai répondu à Thedjezeyri14 plus haut.

Lorsqu'il-y-a la notion de nécessité / daruri (urgence) le problème ne se pose plus.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Mar 27 Nov 2018, 06:56

[Modéré par CR84, car contradiction de l'islam sunnite interdit dans cette section de la part des chrétiens.]
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Mar 27 Nov 2018, 10:15

Bonjour Tonton

Je suis bien de ton avis ! et moi ça m'est bien égal que ce soit un homme ou une femme qui me soigne.

Pourquoi, dans ce cas, lors du rendez-vous, ne pas demander si le toubib sera français ?

J'ai été opérée par un italien, un belge, un grec : aucun problème. Quant aux anesthésistes, je n'en sais rien.

Par contre, j'ai pris RV un jour chez un opthalmo dont le prénom était Dominique, je m'attendais à un homme et… c'est une femme…

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Mar 27 Nov 2018, 10:43

C’est parce qu’on est des beaux gosses , on risque de faire regretter à la doctoresse ou infirmière son mariage .
C’est comme vouloir comparer les fougueux chevaux arabes et les trucs bizarres avec des cheveux au niveau des talons , brrr .

Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Mar 27 Nov 2018, 10:49

Red1 a écrit:
C’est parce qu’on est des beaux gosses , on risque de faire regretter à la doctoresse ou infirmière son mariage .
C’est comme vouloir comparer les fougueux chevaux arabes et les trucs bizarres avec des cheveux au niveau des talons , brrr .


    sunny         sunny     

BONNE JOURNEE BEAU GOSSE

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Mar 27 Nov 2018, 11:48

Pétunia a écrit:
Bonjour Tonton

Je suis bien de ton avis ! et moi ça m'est bien égal que ce soit un homme ou une femme qui me soigne.

Pourquoi, dans ce cas, lors du rendez-vous, ne pas demander si le toubib sera français ?

Tout à fait.

Dis-moi, qu'en penses-tu si ton gynéco (et qui avait accouché mes 3 enfants) est ton collègue à l’hôpital comme c'est mon cas ?

_________________
"Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Mar 27 Nov 2018, 11:58

marie-chantal a écrit:
Pétunia a écrit:
Bonjour Tonton

Je suis bien de ton avis ! et moi ça m'est bien égal que ce soit un homme ou une femme qui me soigne.

Pourquoi, dans ce cas, lors du rendez-vous, ne pas demander si le toubib sera français ?

Tout à fait.  

Dis-moi, qu'en penses-tu si ton gynéco (et qui avait accouché mes 3 enfants) est ton collègue à l’hôpital comme c'est mon cas ?

Cela ne m'aurait absolument pas gênée si tu avais confiance en lui.

Pendant 30 ans, notre généraliste, qui est devenu un peu notre frère : son père et ma belle-mère étaient très proches, tout en ayant chacun leur propre maison, mais nous nous retrouvions à toutes les fêtes de famille, pour ma part sans aucune gêne.  Il n'y avait plus de gynécologue libérale et c'est lui qui a pris la relève en ce qui concerne les frottis et le suivi gynéco de beaucoup de femmes, dont moi.
Maintenant, la gynéco de l'hôpital est une marocaine musulmane, très professionnelle. Je l'apprécie, mais beaucoup la trouvent dure.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Mar 27 Nov 2018, 12:04

Arrêtez vos blasphèmes , nous sommes dans le salon pour macho en recherche . N'avez vous pas honte de parler de gynécologie ici ?
Rien que le fait d'écrire ce mot me donne la migraine .

Revenir en haut Aller en bas
loli83

avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Mar 27 Nov 2018, 12:17

Red1 a écrit:
Arrêtez vos blasphèmes , nous sommes dans le salon pour macho en recherche . N'avez vous pas honte de parler de gynécologie ici ?
Rien que le fait d'écrire ce mot me donne la migraine .

? j'espère que c'est une plaisanterie Very Happy
sinon aspirine Upsa (acide acétyl salicylique ) est très bon contre la migraine
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   Mar 27 Nov 2018, 12:39

Tonton a écrit:
Ce qui est pathétique c'est de ne pas savoir qu'une démarche médicale est toujours asexuées.

Quand on prend soin d'un corps, même si les parties intimes sont dévoilées, ce n'est pas ce que l'on regarde quand on est soignant...

Heureusement !


Certains devraient se contenter de dire qu'Allah sait, et devraient fermer un peu leur bouche.

Allah sait très bien que celui qui se place dans une démarche médicale, n'a pas un rapport au corps dans un fonction de libido.

Puis honnêtement, dans certains cas, arrivé à un certain âge, surtout celui de la dépendance...relier l'accompagnement à la personne avec un désir " sexuel "....

C'est vraiment des égarés qui ne savent plus mesurer les différences dans les intentions....heureusement, Dieu lui le sait...

Pétunia a écrit:
Bonjour Tonton

Je suis bien de ton avis ! et moi ça m'est bien égal que ce soit un homme ou une femme qui me soigne.

Pourquoi, dans ce cas, lors du rendez-vous, ne pas demander si le toubib sera français ?

J'ai été opérée par un italien, un belge, un grec : aucun problème. Quant aux anesthésistes, je n'en sais rien.

Par contre, j'ai pris RV un jour chez un opthalmo dont le prénom était Dominique, je m'attendais à un homme et… c'est une femme…

marie-chantal a écrit:
Tout à fait.  

Dis-moi, qu'en penses-tu si ton gynéco (et qui avait accouché mes 3 enfants) est ton collègue à l’hôpital comme c'est mon cas ?

Par contre chers Tonton, Pétunia et Marie-Chantal, je vous rappelle que nous sommes dans la section "salon pour musulmans et personnes en recherche", donc je compte sur vous pour vous auto-modérer.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le travail d'infirmier et l'islam   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le travail d'infirmier et l'islam
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La réflexion intégriste.
» Le travail, les études et la femme
» Les Chretiens Martyrs de l'Islam
» accident du travail: que feriez-vous à ma place??
» Pourquoi l’Islam fait peur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SCIENCES, FOI et SOCIETE :: Sciences et foi-
Sauter vers: