Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 L'exception dans le Coran, le miracle

Aller en bas 
AuteurMessage
Bon croyant

avatar


MessageSujet: L'exception dans le Coran, le miracle   Ven 23 Nov 2018, 09:02

Le miracle du Coran



Nous avons vu que le mot " Al-Massih" qui signifie Messie revient dans le Coran 11 fois . et on s'est aperçu qu'il est souvent utilisé pour dénoncer la divinité de Jésus.


Mais le verset ci-dessous fait l'exception . Dieu ici appelle le prophète nazaréen par : Jésus fils de Marie sans tenir compte de la règle mentionnée ci-dessus . Pourquoi d'après vous?


Sourate 5/116. (Rappelle-leur) le moment où Allah dira: ‹Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: ‹Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah?›

Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Ven 23 Nov 2018, 16:19

Bon croyant a écrit:
Le miracle du Coran



Nous avons vu que le mot " Al-Massih" qui signifie Messie revient dans le Coran 11 fois . et on s'est aperçu qu'il est souvent utilisé pour dénoncer la divinité de Jésus.


Mais le verset ci-dessous fait l'exception . Dieu ici appelle le prophète nazaréen par : Jésus fils de Marie sans tenir compte de la règle mentionnée ci-dessus . Pourquoi d'après vous?


Sourate 5/116. (Rappelle-leur) le moment où Allah dira: ‹Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: ‹Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah?›




Pourquoi cette fois-ci Allah n'appelle pas Jésus par son deuxième nom " Massih" comme de coutume quand il s'agit de pointer l'hérésie de sa divinité ?


Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Ven 23 Nov 2018, 16:27

Bon croyant a écrit:
Bon croyant a écrit:
Le miracle du Coran



Nous avons vu que le mot " Al-Massih" qui signifie Messie revient dans le Coran 11 fois . et on s'est aperçu qu'il est souvent utilisé pour dénoncer la divinité de Jésus.


Mais le verset ci-dessous fait l'exception . Dieu ici appelle le prophète nazaréen par : Jésus fils de Marie sans tenir compte de la règle mentionnée ci-dessus . Pourquoi d'après vous?


Sourate 5/116. (Rappelle-leur) le moment où Allah dira: ‹Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: ‹Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah?›




Pourquoi cette fois-ci Allah n'appelle pas Jésus par son deuxième nom " Massih" comme de coutume quand il s'agit de pointer l'hérésie de sa divinité ?



parce que le scribe a oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Ven 23 Nov 2018, 17:18

Bon croyant a écrit:
Sourate 5/116. (Rappelle-leur) le moment où Allah dira: ‹Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: ‹Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah?›


Verset extrêmement ambigu scratch

J'aimerai bien connaitre l'avis d'Anoushirvan sur la traduction de ce verset de l'arabe coranique au français.




.
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Ven 23 Nov 2018, 20:06

Poisson vivant a écrit:
Bon croyant a écrit:
Sourate 5/116. (Rappelle-leur) le moment où Allah dira: ‹Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: ‹Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah?›


Verset extrêmement ambigu scratch

J'aimerai bien connaitre l'avis d'Anoushirvan sur la traduction de ce verset de l'arabe coranique au français.
.

Demande le moi plutot qu'à Anoushirvan .
Anoushirvah n'est pas musulman à ce que je sache


rosarum a écrit:


parce que le scribe a oublié.

Non , rien n'est oublié dans le Coran


parce que Jésus perdra sa qualité de roi ( dans la fin des temps).

Sourate 40/19:" 16. le jour où ils comparaîtront sans que rien en eux ne soit caché à Allah. A qui appartient la royauté, aujourd'hui? A Allah, l'Unique, le Dominateur."


Un homme illettré ménage t-il ses textes de la sorte pour ne pas tomber en contradiction ?


Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Ven 23 Nov 2018, 20:12

Bon croyant a écrit:
Poisson vivant a écrit:



Verset extrêmement ambigu scratch

J'aimerai bien connaitre l'avis d'Anoushirvan sur la traduction de ce verset de l'arabe coranique au français.

Demande le moi plutot qu'à Anoushirvan .
Anoushirvah n'est pas musulman à ce que je sache


Tu vas encore nous dire que c'est la faute à Paul lol!



.
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Sam 24 Nov 2018, 13:54

Poisson vivant a écrit:


Tu vas encore nous dire que c'est la faute à Paul  lol!
.

Paul n'a rien à s'immiscer dans le Coran.

Le Coran quand il blâme ceux qui divinisent Jésus il utilise le mot "Al-Massih" à 10 fois dans le Coran. la 11eme nous montre que Massih est un nom donné à Jésus dés sa naissance.


l'exception est , au dernier jour , Allah s'adressera à Jésus en présence de ceux qu'ils auront divinisé et l'appellera Jésus fils de Marie est ce toi qui as dit prenez moi ainsi que ma mère deux divinités en dehors d'Allah ?

Dans ce verset c'est l'exception .
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Sam 24 Nov 2018, 14:16

Bon croyant a écrit:
Bon croyant a écrit:
Le miracle du Coran

Nous avons vu que le mot " Al-Massih" qui signifie Messie revient dans le Coran 11 fois . et on s'est aperçu qu'il est souvent utilisé pour dénoncer la divinité de Jésus.

Mais le verset ci-dessous fait l'exception . Dieu ici appelle le prophète nazaréen par : Jésus fils de Marie sans tenir compte de la règle mentionnée ci-dessus . Pourquoi d'après vous?

Sourate 5/116. (Rappelle-leur) le moment où Allah dira: ‹Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: ‹Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah?›



Pourquoi cette fois-ci Allah n'appelle pas Jésus par son deuxième nom " Massih" comme de coutume quand il s'agit de pointer l'hérésie de sa divinité ?



Nulle part dans la bible il est écrit que le Messie ne pourrait pas être Dieu lui-même.
Il est certes dit qu'il serait un homme, et il l'est..

Mais ce que nous disons, c'est que Dieu Allah a la faculté de s'incarner (omnipotent).
D'ailleurs, en Islam, on minimise le pouvoir de Dieu en lui interdisant de s'incarner !

Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Sam 24 Nov 2018, 15:17

Bon croyant a écrit:
Poisson vivant a écrit:


Tu vas encore nous dire que c'est la faute à Paul  lol!
.

Paul n'a rien à s'immiscer dans le Coran.

Le Coran quand il blâme ceux qui divinisent Jésus il utilise le mot "Al-Massih" à 10 fois dans le Coran. la 11eme nous montre que Massih est un nom donné à Jésus dés sa naissance.


l'exception est , au dernier jour , Allah s'adressera à Jésus en présence de ceux qu'ils auront divinisé et l'appellera Jésus fils de Marie est ce toi qui as dit prenez moi ainsi que ma mère deux divinités en dehors d'Allah ?

Dans ce verset c'est l'exception .


Si je lis littéralement ce verset, le Coran affirmerai que les Chrétiens (Catholiques à l'époque) ont pris Marie pour une divinité. mais c'est faux, Marie n'a jamais été prise pour une divinité. tu comprends ou je recommence ?

Jésus n'a jamais été pris pour une divinité en dehors de Dieu, puisqu'il est pleinement Dieu (par sa parole). tu comprends ou je recommence ?

Les auteurs du Coran devaient probablement savoir cela, c'est pourquoi ce verset du Coran doit avoir une autre signification.

Dans un autre verset le Coran dit ceci :

Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui! Gloire à Lui! Il est au-dessus de ce qu’ils [Lui] associent.

En tant que Chrétien j'y ai d'abord vu une erreur, les Juifs et les Chrétiens n'ont jamais pris leurs rabbins et leurs moines pour des seigneurs en dehors de Dieu. jamais !

Le Coran ne pouvait faire une erreur pareille alors Anoushirvan m'a expliqué ce verset. c'est en fait un problème de traduction. on aurait du remplacer le terme "seigneurs" par "docteurs", ce qui change tout.




.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Sam 24 Nov 2018, 15:23

Raziel a écrit:
Bon croyant a écrit:



Pourquoi cette fois-ci Allah n'appelle pas Jésus par son deuxième nom " Massih" comme de coutume quand il s'agit de pointer l'hérésie de sa divinité ?



Nulle part dans la bible il est écrit que le Messie ne pourrait pas être Dieu lui-même.
Il est certes dit qu'il serait un homme, et il l'est..

Mais ce que nous disons, c'est que Dieu Allah a la faculté de s'incarner (omnipotent).
D'ailleurs, en Islam, on minimise le pouvoir de Dieu en lui interdisant de s'incarner !

C'est une peu le paradoxe de l'Islam. Dieu est l'entité suprême mais il s'interdirait certaines choses. le Coran affirme que Dieu ne peut engendrer. un Dieu qui ne peut pas, est il toujours un Dieu ?




.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Sam 24 Nov 2018, 15:33

Poisson vivant a écrit:


C'est une peu le paradoxe de l'Islam. Dieu est l'entité suprême mais il s'interdirait certaines choses. le Coran affirme que Dieu ne peut engendrer. un Dieu qui ne peut pas, est il toujours un Dieu ?

.


Litteralement  c'est Dieu n'a pas enfanté et non Dieu ne peut engendrer .
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Sam 24 Nov 2018, 15:38

Thedjezeyri14 a écrit:
Poisson vivant a écrit:


C'est une peu le paradoxe de l'Islam. Dieu est l'entité suprême mais il s'interdirait certaines choses. le Coran affirme que Dieu ne peut engendrer. un Dieu qui ne peut pas, est il toujours un Dieu ?

.


Litteralement  c'est Dieu n'a pas enfanté et non Dieu ne peut engendrer .


Merci. ça change les choses du coup. Dieu peut engendrer mais pas enfanter.




.
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Sam 24 Nov 2018, 20:12

Raziel a écrit:


Nulle part dans la bible il est écrit que le Messie ne pourrait pas être Dieu lui-même.


mon sujet est pourquoi Allah s'adressera à Jésus le jour du jugement avec ces termes ci: O Jésus fils de Marie . est ce toi qui a dit prenez moi ainsi que ma mère deux divinités en dehors d'Allah.


là c'est un miracle. Muhammed (SAWS) était illetré . je suis sur que mot " Massih" pour Muhammed (SAWS) et tous les musulmans n'est qu'un nom propre.


Comment cet illetrè pourrait ménager ses textes pour ne pas tomber en contradiction .


si Allah l’appellera ainsi parce que Jéssus perdra la qualité de roi ( qui lui sera accordée avant la fin des temps).

car en ce jour personne ne sera roi absolu sauf Allah


relis ce que j'ai écris en haut.  voici le miracle du Coran


Poisson vivant a écrit:


Si je lis littéralement ce verset, le Coran affirmerai que les Chrétiens (Catholiques à l'époque) ont pris Marie pour une divinité. mais c'est faux, Marie n'a jamais été prise pour une divinité. tu comprends ou je recommence ?


tu feins Poisson vivant.

mon sujet est clair . je t'ai montré que Muhammed (SAWS) n'est qu'un transmetteur du message divin


pourquoi Jésus est appelé Messie quand il dénonce sa divinité mais au jour dernier quoique le contexte est toujours le meme il l'appelera Jésus fils de Marie.


l'explication : le Coran laisse entendre que Messie signifie roi . mais la royauté au jour du jugement appartiendra à Allah seul.

c'est une preuve , à mon avis , que le message coranique est divin et dépasse la culture arabe et toute autre culture.

ce texte, j'en suis sur ne peut le comprendre qu'un chrétien



Dernière édition par Bon croyant le Sam 24 Nov 2018, 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Sam 24 Nov 2018, 20:19

est ce clair
Revenir en haut Aller en bas
Alfred#

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Sam 24 Nov 2018, 20:41

Bon croyant a écrit:


Sourate 5/116. (Rappelle-leur) le moment où Allah dira: ‹Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: ‹Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah?›

est ce  clair

Alors Allah se trompe ou bien Mohamed s'est trompé, s'est excusable s'il était illettré. Marie n'a jamais été une divinité, c'est une erreur du coran.

Revenir en haut Aller en bas
Anoushirvan




MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Sam 24 Nov 2018, 21:19

Poisson vivant a écrit:
Bon croyant a écrit:
Sourate 5/116. (Rappelle-leur) le moment où Allah dira: ‹Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: ‹Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah?›


Verset extrêmement ambigu scratch

J'aimerai bien connaitre l'avis d'Anoushirvan sur la traduction de ce verset de l'arabe coranique au français.


.

La traduction est correcte, à mon avis. Le problème est ailleurs : à qui s'adressait vraiment ce verset ?
Il n'y a pas que les chrétiens qui croyaient au Fils de Dieu, il y avait aussi des sectes judéo-chrétiennes comme les elkasaïtes.
Il y a de nombreux éléments dans le Coran qui indiquent que c'est à une secte de ce genre qu'il s'adressait, indépendamment de ce verset.

Justement, Epiphane de Salamine, au sujet des Ebionites, rapporte qu'Elkasaï professait que le Saint Esprit est une figure féminine.
Dans l'évangile des Hébreux, qui semble avoir été en usage par le même genre de communauté (les Ebionites), il y a ce passage "Jésus dit : Ma Mère, l'Esprit Saint".

Le même Epiphane rapporte que la prédication d'Elkasaï avait pour origine la Nabatée, c'est-à-dire, l'Arabie du Nord.

Donc c'est tout à fait plausible historiquement qu'une communauté au Nord de l'Arabie croyait à un Messie, Fils de Dieu, et dont la mère était l'Esprit Saint, ce qui du point de vue coranique, signifie en faire des "divinités".
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Sam 24 Nov 2018, 21:38

Anoushirvan a écrit:
Poisson vivant a écrit:



Verset extrêmement ambigu scratch

J'aimerai bien connaitre l'avis d'Anoushirvan sur la traduction de ce verset de l'arabe coranique au français.


.

La traduction est correcte, à mon avis. Le problème est ailleurs : à qui s'adressait vraiment ce verset ?
Il n'y a pas que les chrétiens qui croyaient au Fils de Dieu, il y avait aussi des sectes judéo-chrétiennes comme les elkasaïtes.
Il y a de nombreux éléments dans le Coran qui indiquent que c'est à une secte de ce genre qu'il s'adressait, indépendamment de ce verset.

Justement, Epiphane de Salamine, au sujet des Ebionites, rapporte qu'Elkasaï professait que le Saint Esprit est une figure féminine.
Dans l'évangile des Hébreux, qui semble avoir été en usage par le même genre de communauté (les Ebionites), il y a ce passage "Jésus dit : Ma Mère, l'Esprit Saint".

Le même Epiphane rapporte que la prédication d'Elkasaï avait pour origine la Nabatée, c'est-à-dire, l'Arabie du Nord.

Donc c'est tout à fait plausible historiquement qu'une communauté au Nord de l'Arabie croyait à un Messie, Fils de Dieu, et dont la mère était l'Esprit Saint, ce qui du point de vue coranique, signifie en faire des "divinités".

on trouve dans les évangiles gnostiques retrouvés à nag hamadi mention d'une triade composée du Père, du Fils et de la Mère.

cf  le livre des secrets de Jean

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


E.M. Gallez donne le même genre d'explication.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Sam 24 Nov 2018, 23:05

Anoushirvan a écrit:
Poisson vivant a écrit:



Verset extrêmement ambigu scratch

J'aimerai bien connaitre l'avis d'Anoushirvan sur la traduction de ce verset de l'arabe coranique au français.


.

La traduction est correcte, à mon avis. Le problème est ailleurs : à qui s'adressait vraiment ce verset ?
Il n'y a pas que les chrétiens qui croyaient au Fils de Dieu, il y avait aussi des sectes judéo-chrétiennes comme les elkasaïtes.
Il y a de nombreux éléments dans le Coran qui indiquent que c'est à une secte de ce genre qu'il s'adressait, indépendamment de ce verset.

Justement, Epiphane de Salamine, au sujet des Ebionites, rapporte qu'Elkasaï professait que le Saint Esprit est une figure féminine.
Dans l'évangile des Hébreux, qui semble avoir été en usage par le même genre de communauté (les Ebionites), il y a ce passage "Jésus dit : Ma Mère, l'Esprit Saint".

Le même Epiphane rapporte que la prédication d'Elkasaï avait pour origine la Nabatée, c'est-à-dire, l'Arabie du Nord.

Donc c'est tout à fait plausible historiquement qu'une communauté au Nord de l'Arabie croyait à un Messie, Fils de Dieu, et dont la mère était l'Esprit Saint, ce qui du point de vue coranique, signifie en faire des "divinités".







.
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Dim 25 Nov 2018, 10:32

Raziel a écrit:
Bon croyant a écrit:



Pourquoi cette fois-ci Allah n'appelle pas Jésus par son deuxième nom " Massih" comme de coutume quand il s'agit de pointer l'hérésie de sa divinité ?



Nulle part dans la bible il est écrit que le Messie ne pourrait pas être Dieu lui-même.
Il est certes dit qu'il serait un homme, et il l'est..

Mais ce que nous disons, c'est que Dieu Allah a la faculté de s'incarner (omnipotent).
D'ailleurs, en Islam, on minimise le pouvoir de Dieu en lui interdisant de s'incarner !



tout à fait d'accord .... on ne peut pas dire à la fois que Dieu est omniscient et omnipotent tout en affirmant qu'il ne peut pas faire tel ou tel chose .... c'est une des nombreuses contradictions du coran....
Revenir en haut Aller en bas
abdallahibndoudou




MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Dim 25 Nov 2018, 11:04

Bon croyant a écrit:
Le miracle du Coran



Nous avons vu que le mot " Al-Massih" qui signifie Messie revient dans le Coran 11 fois . et on s'est aperçu qu'il est souvent utilisé pour dénoncer la divinité de Jésus.


Mais le verset ci-dessous fait l'exception . Dieu ici appelle le prophète nazaréen par : Jésus fils de Marie sans tenir compte de la règle mentionnée ci-dessus . Pourquoi d'après vous?


Sourate 5/116. (Rappelle-leur) le moment où Allah dira: ‹Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: ‹Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah?›



non c'est plu^tot allah , dieu païen antique qui s'est pris pour vrai Dieu en dehors de YHWH le Père, le FilsJésus et le Saint Esprit, !

allah dieu païen avait comme l'un de ses grand serviteurs abdallah païen et papa de Muhamed, abdallah servait plusieurs divinités dont le chef est allah ! vrai ou faux ??
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Lun 26 Nov 2018, 15:47

Poisson vivant a écrit:


Merci. ça change les choses du coup. Dieu peut engendrer mais pas enfanter.

.

Plus précis encore ce n'est pas ( ne peut enfanté ) mais plutôt (n'a pas enfanté ) .
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Lun 26 Nov 2018, 17:59

Thedjezeyri14 a écrit:
Poisson vivant a écrit:


Merci. ça change les choses du coup. Dieu peut engendrer mais pas enfanter.

.

Plus précis encore ce n'est pas ( ne peut enfanté ) mais plutôt (n'a pas enfanté ) .


OK Merci

De toute façon les Chrétiens n'ont jamais affirmé que Dieu avait enfanté. les Chrétiens affirment que le Père a engendré.
C'est pourquoi ce verset du Coran qui déclare que Dieu n'a pas enfanté ne peut s'adresser aux Chrétiens trinitaires.

Existe t'il un mot en arabe qui ait la même signification ou la même précision que engendrer, incarner ?

Par exemple dans la langue française le terme incarner n'a pas le même rapport qu'avec l'italien, l’espagnol ou le portugais. c'est un terme hyper précis dans ces langues. je suppose que c'est pareil pour le latin ou le grec.



.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Mar 27 Nov 2018, 09:51

Poisson vivant a écrit:

OK Merci

De toute façon les Chrétiens n'ont jamais affirmé que Dieu avait enfanté. les Chrétiens affirment que le Père a engendré.
C'est pourquoi ce verset du Coran qui déclare que Dieu n'a pas enfanté ne peut s'adresser aux Chrétiens trinitaires.

Existe t'il un mot en arabe qui ait la même signification ou la même précision que engendrer, incarner ?

Par exemple dans la langue française le terme incarner n'a pas le même rapport qu'avec l'italien, l’espagnol ou le portugais. c'est un terme hyper précis dans ces langues. je suppose que c'est pareil pour le latin ou le grec.



.

Il me semble pourtant, d'après ce que tu a dit dans un autre post qu'il s'agissait de "chair". Dans les trois langues 'Portugais, Espagnol, Français ce mot ne vient-il pas de in carnartus, ce qui signifie "dans la chair" me semble-t-il...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   Mar 27 Nov 2018, 17:34

OlivierV a écrit:
Poisson vivant a écrit:

OK Merci

De toute façon les Chrétiens n'ont jamais affirmé que Dieu avait enfanté. les Chrétiens affirment que le Père a engendré.
C'est pourquoi ce verset du Coran qui déclare que Dieu n'a pas enfanté ne peut s'adresser aux Chrétiens trinitaires.

Existe t'il un mot en arabe qui ait la même signification ou la même précision que engendrer, incarner ?

Par exemple dans la langue française le terme incarner n'a pas le même rapport qu'avec l'italien, l’espagnol ou le portugais. c'est un terme hyper précis dans ces langues. je suppose que c'est pareil pour le latin ou le grec.



.

Il me semble pourtant, d'après ce que tu a dit dans un autre post qu'il s'agissait de "chair". Dans les trois langues 'Portugais, Espagnol, Français ce mot ne vient-il pas de in carnartus, ce qui signifie "dans la chair" me semble-t-il...


Salut Olivier, j’espère que tout va bien, ça fait quelques semaines qu'on ne te lisait plus. Crying or Very sad


Exact.

En français le sens n'est pas aussi précis que dans l'italien, l'espagnol ou le portugais puisque le terme employé en français s'écarte du terme d'origine.

En sachant que "chair ou viande" se dit "carne" dans ces langues. c'est pourquoi le terme "incarner" a un sens hyper précis dans ces langues. je le ressens comme ça.



.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'exception dans le Coran, le miracle   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'exception dans le Coran, le miracle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES MIRACLES SCIENTIFIQUES DE DIEU DANS LE CORAN
» Les aliments qui ont une particularité dans le Coran et la sounnah
» Contradictions dans le Coran ?
» Jesus dans le Coran
» Savez-vous combien de fois le verbe "aimer" apparaît dans le coran ?"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: