Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bon croyant

avatar


MessageSujet: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Dim 02 Déc 2018, 19:42


C'est un texte qui n'a aucune chance d'etre vrai

Marc 14/61-62 "et lui dit: Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni?
Jésus répondit: Je le suis
.




Est-il convenable et vraisemblable que Jésus ne se révèle comme Messie qu'à la dernière minute de sa vie , et à huit-clos ?
Revenir en haut Aller en bas
titibxl
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Dim 02 Déc 2018, 19:49

Ben oui logique lorsqu'il l à fait on a vu le résultat.... Condamné.

Du coup il allait pas le faire avant l heure n'était pas encore venue, logique
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Dim 02 Déc 2018, 19:49

Bon croyant a écrit:

C'est un texte qui n'a aucune chance d'etre vrai

Marc 14/61-62 "et lui dit: Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni?
Jésus répondit: Je le suis
.



Est-il convenable et vraisemblable que Jésus ne se révèle comme Messie qu'à la dernière minute de sa vie , et à huit-clos ?

et pourquoi ce ne serait pas vrai ?

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Dim 02 Déc 2018, 19:50

Bon croyant a écrit:

C'est un texte qui n'a aucune chance d'etre vrai

Marc 14/61-62 "et lui dit: Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni?
Jésus répondit: Je le suis
.



Est-il convenable et vraisemblable que Jésus ne se révèle comme Messie qu'à la dernière minute de sa vie , et à huit-clos ?

et pourquoi ce ne serait pas vrai ?

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Dim 02 Déc 2018, 19:56

Mohamed a dit que le gigot qui l'a tué lui a parlé et ensuite Mohamed est mort 5 ans plus tard à cause de ce gigot là parleur qui était empoisonné.

C'est un texte totalement vrai puisque un hadith le dit non Bon Croyant ?

Tu confirmes Bon Croyant ?
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Dim 02 Déc 2018, 20:35

titibxl a écrit:
Ben oui logique lorsqu'il l à fait on a vu le résultat.... Condamné.

Du coup il allait pas le faire avant l heure n'était pas encore venue, logique

Personne n'a connu sa messianité sauf ses ennemis ? mdr

Pétunia a écrit:
Bon croyant a écrit:

C'est un texte qui n'a aucune chance d'etre vrai

Marc 14/61-62 "et lui dit: Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni?
Jésus répondit: Je le suis
.



Est-il convenable et vraisemblable que Jésus ne se révèle comme Messie qu'à la dernière minute de sa vie , et à huit-clos ?

et pourquoi ce ne serait pas vrai ?


Si vraiment Jésus était le Messie ce serait les Apotres qui l'auraient su
si Jésus était le Messie les Apotres seraient les premiers à le savoir


Aquilas** a écrit:
Mohamed a dit que le gigot qui l'a tué lui a parlé et ensuite Mohamed est mort 5 ans plus tard à cause de ce gigot là parleur qui était empoisonné.

C'est un texte totalement vrai puisque un hadith le dit non Bon Croyant ?

Tu confirmes Bon Croyant ?

H S
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Dim 02 Déc 2018, 20:54

J'aurais parié que tu dises hors sujet, ma main à couper.
Et alors ? Tu peux dire un mot pour ton Prophète quand même. Tu ne dis rien du Coran ? Pourtant tu dois être calé, puisque tu épluches la Bible à la virgule près, tu devrais nous réciter le Coran en entier sans regarder tellement.

Donc le gigot, a parlé ou n'a pas parlé ? oui non peut être....
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Dim 02 Déc 2018, 20:58

Bon croyant a écrit:

C'est un texte qui n'a aucune chance d'etre vrai

Marc 14/61-62 "et lui dit: Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni?
Jésus répondit: Je le suis
.



Est-il convenable et vraisemblable que Jésus ne se révèle comme Messie qu'à la dernière minute de sa vie , et à huit-clos ?

à la dernière minute ?

Voilà que maintenant le temps de Dieu t'appartient ?

Dans ce cas je pourrai te dire mais pourquoi Dieu a t-il attendu le 7e siècle pour envoyer Mohamed ?

Il y a parfois des choses à mettre en place avant de revendiquer quelque chose.

Tu devrais en tenir compte, car avant de t'auto proclamer " savant ", il aurait fallu avant que tu prennes le temps de lire un peu mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Grand Echanson

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Lun 03 Déc 2018, 10:18

Bon croyant a écrit:

C'est un texte qui n'a aucune chance d'etre vrai

Marc 14/61-62 "et lui dit: Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni?
Jésus répondit: Je le suis
.


Est-il convenable et vraisemblable que Jésus ne se révèle comme Messie qu'à la dernière minute de sa vie , et à huit-clos ?

Sauf que Jésus s'est révélé comme étant le Messie (le Christ) dès le début de sa mission :

Quand le Seigneur connut que les Pharisiens avaient appris que Jésus faisait plus de disciples et en baptisait plus que Jean, toutefois ce n'était pas Jésus lui-même qui baptisait, mais ses disciples, Il quitta la Judée, et s'en alla de nouveau en Galilée. 4

Or, il fallait passer par la Samarie. Il vint donc en une ville de Samarie, nommée Sichar, près du champ que Jacob avait donné à son fils Joseph. 6 Or, là était le puits de Jacob. Jésus fatigué de la route, s'assit tout simplement au bord du puits: il était environ la sixième heure.

Une femme de Samarie vint puiser de l'eau. Jésus lui dit: "Donnez-moi à boire." La femme lui répondit: "Je sais que le Messie (celui qu'on appelle Christ) va venir; lorsqu'il sera venu, il nous instruira de toutes choses."

Jésus lui dit: " Je le suis, moi qui vous parle." (Jean 4, 1-26)
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Lun 03 Déc 2018, 10:29

Grand Echanson a écrit:
Bon croyant a écrit:

C'est un texte qui n'a aucune chance d'etre vrai

Marc 14/61-62 "et lui dit: Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni?
Jésus répondit: Je le suis
.


Est-il convenable et vraisemblable que Jésus ne se révèle comme Messie qu'à la dernière minute de sa vie , et à huit-clos ?

Sauf que Jésus s'est révélé comme étant le Messie (le Christ) dès le début de sa mission :

Quand le Seigneur connut que les Pharisiens avaient appris que Jésus faisait plus de disciples et en baptisait plus que Jean, toutefois ce n'était pas Jésus lui-même qui baptisait, mais ses disciples, Il quitta la Judée, et s'en alla de nouveau en Galilée. 4

Or, il fallait passer par la Samarie. Il vint donc en une ville de Samarie, nommée Sichar, près du champ que Jacob avait donné à son fils Joseph. 6 Or, là était le puits de Jacob. Jésus fatigué de la route, s'assit tout simplement au bord du puits: il était environ la sixième heure.

Une femme de Samarie vint puiser de l'eau. Jésus lui dit: "Donnez-moi à boire." La femme lui répondit: "Je sais que le Messie (celui qu'on appelle Christ) va venir; lorsqu'il sera venu, il nous instruira de toutes choses."

Jésus lui dit: " Je le suis, moi qui vous parle." (Jean 4, 1-26)

Merci Grand Echanson ! cela m'avait échappé que ce soit à UNE FEMME que Jésus dise qu'Il est le Messie ! tout comme il s'est montré aussi à des FEMMES.

_________________
Puisse Jésus me donner toujours de comprendre que Lui seul est le bonheur parfait, même quand Lui-même paraît absent
Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut Aller en bas
mymy40

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Lun 03 Déc 2018, 13:02

Le premier qui déclaré Jésus, fils de Dieu, c'est Pierre.
Donc, lors de son procès 'religieux', il confirme la déclaration de Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Mar 04 Déc 2018, 20:28

Grand Echanson a écrit:




Une femme de Samarie vint puiser de l'eau. Jésus lui dit: "Donnez-moi à boire." La femme lui répondit: "Je sais que le Messie (celui qu'on appelle Christ) va venir; lorsqu'il sera venu, il nous instruira de toutes choses."

Jésus lui dit: " Je le suis, moi qui vous parle." (Jean 4, 1-26)[/color][/i]

Ce texte est faux pour les 04 raisons suivantes:

est-il concevable que Jésus se révèle Messie à:

1-Une femme
2-samaritaine ( sachant qu'il interdisait d'aller aux samaritains Mt 5/10)

3-de mauvaise réputation
4-rencontrée au hasard

Alors qu'il ne l'avait pas fait auparavant à ses Apotres


Revenir en haut Aller en bas
mymy40

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Mar 04 Déc 2018, 20:45

Eh oui, mais il y a une autre femme (et quelle femme) Marie-Madeleine, qui, la première a vu le Ressuscité !

Tu vois, tu peux l'ajouter comme une 5ème raison !

En voici une 6ème à ajouter à ton palmarès :
'Les prostituées nous précéderont dans le paradis'



Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Jeu 06 Déc 2018, 18:58

Bon croyant a écrit:

C'est un texte qui n'a aucune chance d'etre vrai

Marc 14/61-62 "et lui dit: Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni?
Jésus répondit: Je le suis
.



Est-il convenable et vraisemblable que Jésus ne se révèle comme Messie qu'à la dernière minute de sa vie , et à huit-clos ?


Pourtant dans un autre post tu as dis que Marc, le père des Évangiles, est l’Évangile le plus authentique. j'essaie de te suivre mais avoue que c'est difficile.



.
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Jeu 06 Déc 2018, 19:03

Poisson vivant a écrit:
Bon croyant a écrit:

C'est un texte qui n'a aucune chance d'etre vrai

Marc 14/61-62 "et lui dit: Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni?
Jésus répondit: Je le suis
.



Est-il convenable et vraisemblable que Jésus ne se révèle comme Messie qu'à la dernière minute de sa vie , et à huit-clos ?


Pourtant dans un autre post tu as dis que Marc, le père des Évangiles, est l’Évangile le plus authentique. j'essaie de te suivre mais avoue que c'est difficile.



.

Certes Marc est le père des évangiles dans sa version original


mais lui aussi a subi des falsifications comme tous les évangiles

Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Jeu 06 Déc 2018, 19:04

louloute a écrit:
Eh oui, mais il y a une autre femme (et quelle femme) Marie-Madeleine, qui, la première a vu le Ressuscité !

Tu vois, tu peux l'ajouter comme une 5ème raison !

En voici une 6ème à ajouter à ton palmarès :
'Les prostituées nous précéderont dans le paradis'





vous chrétiens vous mélangez tous

quel est le rapport de sa résurrection avec sa messianité ?



Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Jeu 06 Déc 2018, 19:08

Bon croyant a écrit:
Poisson vivant a écrit:



Pourtant dans un autre post tu as dis que Marc, le père des Évangiles, est l’Évangile le plus authentique. j'essaie de te suivre mais avoue que c'est difficile.



.

Certes Marc est le père des évangiles dans sa version original


mais lui aussi a subi des falsifications comme tous les évangiles



Et comment tu fais pour te baser sur des livres falsifiés ? c'est de la logique de base.




.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Jeu 06 Déc 2018, 19:14

louloute a écrit:
'Les prostituées nous précéderont dans le paradis'


Ne sais tu pas que les femmes représentent la majorité des habitants en enfer ? Razz




.
Revenir en haut Aller en bas
Grand Echanson

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Jeu 06 Déc 2018, 19:55

Bon croyant a écrit:
Ce texte est faux pour les 04 raisons suivantes:

est-il concevable que Jésus se révèle Messie à:

1-Une femme
2-samaritaine ( sachant qu'il interdisait d'aller aux samaritains Mt 5/10)

3-de mauvaise réputation
4-rencontrée au hasard

Alors qu'il ne l'avait pas fait auparavant à ses Apotres


Je conçois que pour un musulman qui considère les femmes comme des êtres inférieurs, ce soit inconcevable que Jésus confie à cette femme, qu'Il Est ce Messie qu'elle attendait, que les juifs attendaient.

Cette femme était une pécheresse, c'est vrai. Ors, tu as oublié ce que Jésus a dit bon croyant, qu'il n'était pas venu pour les biens portants, les justes, mais les pécheurs. Donc, il n'y a rien d'anormal que Jésus parle à cette pécheresse.

Revenir en haut Aller en bas
mymy40

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Jeu 06 Déc 2018, 21:32

Oui ! Jésus rétabli la complémentarité de l'homme et de la femme !
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Ven 07 Déc 2018, 20:24

Poisson vivant a écrit:
Bon croyant a écrit:


Certes Marc est le père des évangiles dans sa version original


mais lui aussi a subi des falsifications comme tous les évangiles



Et comment tu fais pour te baser sur des livres falsifiés ? c'est de la logique de base.




.


La question que doit se poser : comment reconnaitre la falsification


les contradictions sont signes de falsification

Grand Echanson a écrit:


Je conçois que pour un musulman qui considère les femmes comme des êtres inférieurs, ce soit inconcevable que Jésus confie à cette femme, qu'Il Est ce Messie qu'elle attendait, que les juifs attendaient.

non mais d'un point de vue purement logique : comment Jésus n'avait fait cette révélation à aucun de ses proches collaborateurs

Grand Echanson a écrit:
Cette femme était une pécheresse, c'est vrai. Ors, tu as oublié ce que Jésus a dit bon croyant, qu'il n'était pas venu pour les biens portants, les justes, mais les pécheurs. Donc, il n'y a rien d'anormal que Jésus parle à cette pécheresse.



Non ce n'est pas vrai. Jésus s'était interdit de s'approcher des samaritains lis (Mt 10/5: " 5. Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes: N'allez pas vers les païens, et n'entrez pas dans les villes des Samaritains


Revenir en haut Aller en bas
mymy40

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Ven 07 Déc 2018, 20:40

La contradiction est faite pour la réflexion. Elle est donc positive.


Elle est négative lorsque cette même contradiction stoppe la réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Ven 07 Déc 2018, 21:00

Tu es content BC d'avoir des houris qui t'attendent au Paradis ?

Ah non où ai je la tête, le Paradis c'est vrai que tu risques fort de ne pas le connaitre, tant tu es diffamateur de la Bible Rolling Eyes

Dommage !!!
Revenir en haut Aller en bas
Grand Echanson

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Ven 07 Déc 2018, 22:47

Bon croyant a écrit:
Grand Echanson a écrit:
Je conçois que pour un musulman qui considère les femmes comme des êtres inférieurs, ce soit inconcevable que Jésus confie à cette femme, qu'Il Est ce Messie qu'elle attendait, que les juifs attendaient.

non mais d'un point de vue purement logique : comment Jésus n'avait fait cette révélation à aucun de ses proches collaborateurs

Parce que ses Apôtres, bien qu'il n'en était pas certains, pensaient bien qu'il était le Messie :

"Or, André, le frère de Simon-Pierre, était l'un des deux qui avaient entendu la parole de Jean, et qui avaient suivi Jésus. 41 Il rencontra d'abord son frère Simon, et lui dit: "Nous avons trouvé le Messie (ce qui se traduit Christ)." Et il l'amena à Jésus. Jésus, l'ayant regardé dit: "Toi, tu es Simon, fils de Jean; tu seras appelé Céphas (ce qui se traduit Pierre)."

43 Le jour suivant, Jésus résolut d'aller en Galilée. Et il rencontra Philippe. 44 Et Jésus lui dit: "Suis-moi." Philippe était de Bethsaïde, la ville d'André et de Pierre. 45 Philippe rencontra Nathanaël et lui dit: "Nous avons trouvé celui dont Moïse a écrit dans la Loi (le prophète annoncé à son peuple et à Moïse), ainsi que les Prophètes: c'est Jésus, fils de Joseph de Nazareth." (Jean 1, 40-45)


[quote="Bon croyant"]
Grand Echanson a écrit:


Non ce n'est pas vrai. Jésus s'était interdit de s'approcher des samaritains lis (Mt 10/5: " 5. Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes: N'allez pas vers les païens, et n'entrez pas dans les villes des Samaritains

C'est toi qui ne dit pas la vérité. Jésus a demandé à ses Apôtres de ne pas aller vers les Samaritains ; il ne s'est pas interdit à lui, d'aller chez les Samaritains.

On sait très bien que tu défends l'Islam et de fait, tu ne dis pas la vérité dont témoigne pourtant les Evangiles. Tout ce qui dans les Evangiles contredit l'Islam, les musulmans le rejette.
Revenir en haut Aller en bas
mymy40

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Sam 08 Déc 2018, 09:21

Ce qui n'est pas la vérité pour les uns, l'est pour les autres.

Les Juifs ont considérablement évolué depuis 'la femme adultère' que Jésus n'a pas condamné. En cela, il s'est mis en danger, puisque
la lapidation des adultères (hommes ou femmes) est dans la Loi religieuse d'Israël !

Qui sait, un jour la femme sera peut-être Imam, comme il y a des femmes Rabin !

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Sam 08 Déc 2018, 10:14

Poisson vivant a écrit:

@BC
Pourtant dans un autre post tu as dis que Marc, le père des Évangiles, est l’Évangile le plus authentique. j'essaie de te suivre mais avoue que c'est difficile.
.


Le plus fiable est Jean , car il est le seul à bien distinguer les 3 années de la vie publique de Jésus.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Sam 08 Déc 2018, 10:40

Bon croyant a écrit:
La question que doit se poser : comment reconnaitre la falsification


les contradictions sont signes de falsification



Les 4 témoignages de l’Évangile affirment sans ambiguïtés que Jésus a été crucifié. aucune contradiction entre les 4 témoignages de l’Évangile sur ce fait (crucifixion).

Et pourtant !

Tu vois bien que tu n'es pas logique, tu dis tout et son contraire. tu es perdu mon pauvre.



.
Revenir en haut Aller en bas
titibxl
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Sam 08 Déc 2018, 17:11

Poisson vivant a écrit:
Bon croyant a écrit:
La question que doit se poser : comment reconnaitre la falsification


les contradictions sont signes de falsification



Les 4 témoignages de l’Évangile affirment sans ambiguïtés que Jésus a été crucifié. aucune contradiction entre les 4 témoignages de l’Évangile sur ce fait (crucifixion).

Et pourtant !

Tu vois bien que tu n'es pas logique, tu dis tout et son contraire. tu es perdu mon pauvre.



.


d'abor il n'ya pas de contradictions,juste une manière différentes de conté le récits,chacun mettant en avant ce qui l'a frappé.


ensuite c'est justement ces divergences qui prouvent que le texte est vrai,car ,s'il n'y avait que du mot à mot 4 fois de suite pour chacun des évangiles ,la ,il y'aurait fort à parier qu'il y'a eu au mieux concertation totale pour les écrire,au pire falsification des textes pour gommer les "divergences" (divergences ne veut pas dire contradiction ) si dans un texte je dis une voiture rouge a eu un accident et si ailleurs je dis une voiture conduite par un homme a eu un accident,je ne me suis pas contredit ;-))
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Sam 08 Déc 2018, 18:59

titibxl a écrit:
Poisson vivant a écrit:




Les 4 témoignages de l’Évangile affirment sans ambiguïtés que Jésus a été crucifié. aucune contradiction entre les 4 témoignages de l’Évangile sur ce fait (crucifixion).

Et pourtant !

Tu vois bien que tu n'es pas logique, tu dis tout et son contraire. tu es perdu mon pauvre.



.


d'abor il n'ya pas de contradictions,juste une manière différentes de conté le récits,chacun mettant en avant ce qui l'a frappé.


ensuite c'est justement ces divergences qui prouvent que le texte est vrai,car ,s'il n'y avait que du mot à mot 4 fois de suite pour chacun des évangiles ,la ,il y'aurait fort à parier qu'il y'a eu au mieux concertation totale pour les écrire,au pire falsification des textes pour gommer les "divergences" (divergences ne veut pas dire contradiction ) si dans un texte je dis une voiture rouge a eu un accident et si ailleurs je dis une voiture conduite par un homme a eu un accident,je ne me suis pas contredit ;-))


Je le sais bien.

Dans cette histoire (crucifixion), tous les témoignages sont unanimes, aucunes contradictions, Jésus a bien été crucifié. aucun des 4 témoignages ne prétend que Jésus n'a pas été crucifié. pour ce qui est de ce qui l'a amené jusque là, oui certains témoignages peuvent diverger mais l'essentiel c'est que les 4 témoignages arrivent TOUS à la même conclusion.

Il suffit de regarder autour de soi pour savoir que pendant un événement vu par des témoins, chacun raconte son histoire selon sa vision, son ressenti.

On a déjà vu des personnes assister au même accident et se contredire. il n'y a qu'une seule chose sur laquelle ces témoins ne se contredisent jamais, OUI il y a bien eu un accident.



.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Dim 09 Déc 2018, 18:03

Bon croyant a écrit:
louloute a écrit:
Eh oui, mais il y a une autre femme (et quelle femme) Marie-Madeleine, qui, la première a vu le Ressuscité !

Tu vois, tu peux l'ajouter comme une 5ème raison !

En voici une 6ème à ajouter à ton palmarès :
'Les prostituées nous précéderont dans le paradis'





vous chrétiens vous mélangez tous

quel est le rapport de sa résurrection avec sa messianité ?







Alors même ça tu ne le sais pas ?????

Tu aurais lu un évangile, plutôt que de recopier bêtement ce que tu trouves sur salafisme.com, tu saurais que l'incrédulité est au centre des évangiles comme au centre de l'ancien testament ( pas que ).

Dans les évangiles, l'incrédulité concerne Jésus puisque certains l'ont condamné en le conduisant vers Pilate.

Or quand Jésus annonce son arrestation, sous la forme d'un départ, il présente ce qui est à venir comme étant un avantage pour ses disciples, qui sur le moment, ne sont pas encore apôtres et n'ont pas encore une foi indéboulonnable en Christ.

Jésus présente alors sa mission, quand elle ira à son terme et que " tout sera accompli ", comme ayant pour but de les forger dans la foi afin ensuite de témoigner en toute circonstance, y compris dans les difficultés.

Or; cette mission si elle aboutie sur la croix, du moins, par contre, elle n'est pas fini, ni suffisante pour justement créer cette foi indéboulonnable. On le voit dans l'attitude de Pierre, qui au moment du jugement et de la sentence va jusqu'à renier Jésus, et se met à pleurer quand la prophétie du chant du coq s'accomplie. A ce moment, il regrette d'avoir renier le Christ.

Mais, à l'image de Thomas, ce n'est qu'en voyant Jésus ressuscité que les certitudes messianique des apôtres commenceront à prendre forme, mais par l'idée que Jésus n'avait pas menti, puis ensuite, la foi en elle même, assumant Jésus comme envoyé de Dieu, ne s'inscrira pleinement que lors de l'élévation.

Ce n'est donc pas seulement la résurrection qui permit d'affirmer que Jésus est le Christ, mais aussi son élévation vers Dieu comme d'ailleurs Jésus l'annonça quand il annonça son départ.

Je te l'ai déjà dit BC, tu dis que tu lis les évangiles, mais tu te focalises toujours sur la croix, sans tenir compte de la fin des récits, ce pourquoi je me demande si il ne manque pas des pages à ta bible.

Le christianisme, la foi en Christ repose sur la résurrection et l’élévation de Jésus, car il n'y aurait eu que la croix puis rien d'autres, alors ceci donnerait raison à ceux qui disaient de lui que c'était juste un " magicien " et non pas un envoyé de Dieu.

Ainsi à travers la certitude que Jésus est bien envoyé de Dieu, s'ajoute aussi le fait que par la résurrection, la justice de Dieu surpasse la justice des hommes qui parfois se montrent injustes comme ils se montrèrent injustes en condamnant le Christ.

C'est ça le christianisme mon cher, tout repose sur la résurrection et l'élévation, et non pas sur la croix au grès de ton imagination délirante et de tes salades.

A écouter que ton nombril, tu en oublies ce que tout le monde sait car tout le monde sait que le christianisme repose non pas que sur la croix, mais surtout sur la résurrection et l'élévation.

la croix, c'est enseigner le don de soi, la résurrection, c'est enseigner qu'il faut persévérer dans cette voix malgré les injustices, et l'élévation, la certitude que c'est ce que Dieu veut.

Aucune de ces 3 choses ne vont sans les unes et les autres, encore faut il lire un évangile en entier pour le comprendre.


par la question que te poses, comme d'autres d'ailleurs, preuve est faite que tu ne le fais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Lun 10 Déc 2018, 20:05

Tonton a écrit:
Bon croyant a écrit:



vous chrétiens vous mélangez tous

quel est le rapport de sa résurrection avec sa messianité ?







Alors même ça tu ne le sais pas ?????

Tu aurais lu un évangile, plutôt que de recopier bêtement ce que tu trouves sur salafisme.com, tu saurais que l'incrédulité est au centre des évangiles comme au centre de l'ancien testament ( pas que ).

Dans les évangiles, l'incrédulité concerne Jésus puisque certains l'ont condamné en le conduisant vers Pilate.

Or quand Jésus annonce son arrestation, sous la forme d'un départ, il présente ce qui est à venir comme étant un avantage pour ses disciples, qui sur le moment, ne sont pas encore apôtres et n'ont pas encore une foi indéboulonnable en Christ.

Jésus présente alors sa mission, quand elle ira à son terme et que " tout sera accompli ", comme ayant pour but de les forger dans la foi afin ensuite de témoigner en toute circonstance, y compris dans les difficultés.

Or; cette mission si elle aboutie sur la croix, du moins, par contre, elle n'est pas fini, ni suffisante pour justement créer cette foi indéboulonnable. On le voit dans l'attitude de Pierre, qui au moment du jugement et de la sentence va jusqu'à renier Jésus, et se met à pleurer quand la prophétie du chant du coq s'accomplie. A ce moment, il regrette d'avoir renier le Christ.

Mais, à l'image de Thomas, ce n'est qu'en voyant Jésus ressuscité que les certitudes messianique des apôtres commenceront à prendre forme, mais par l'idée que Jésus n'avait pas menti, puis ensuite, la foi en elle même, assumant Jésus comme envoyé de Dieu, ne s'inscrira pleinement que lors de l'élévation.

Ce n'est donc pas seulement la résurrection qui permit d'affirmer que Jésus est le Christ, mais aussi son élévation vers Dieu comme d'ailleurs Jésus l'annonça quand il annonça son départ.

Je te l'ai déjà dit BC, tu dis que tu lis les évangiles, mais tu te focalises toujours sur la croix, sans tenir compte de la fin des récits, ce pourquoi je me demande si il ne manque pas des pages à ta bible.

Le christianisme, la foi en Christ repose sur la résurrection et l’élévation de Jésus, car il n'y aurait eu que la croix puis rien d'autres, alors ceci donnerait raison à ceux qui disaient de lui que c'était juste un " magicien " et non pas un envoyé de Dieu.

Ainsi à travers la certitude que Jésus est bien envoyé de Dieu, s'ajoute aussi le fait que par la résurrection, la justice de Dieu surpasse la justice des hommes qui parfois se montrent injustes comme ils se montrèrent injustes en condamnant le Christ.

C'est ça le christianisme mon cher, tout repose sur la résurrection et l'élévation, et non pas sur la croix au grès de ton imagination délirante et de tes salades.

A écouter que ton nombril, tu en oublies ce que tout le monde sait car tout le monde sait que le christianisme repose non pas que sur la croix, mais surtout sur la résurrection et l'élévation.

la croix, c'est enseigner le don de soi, la résurrection, c'est enseigner qu'il faut persévérer dans cette voix malgré les injustices, et l'élévation, la certitude que c'est ce que Dieu veut.

Aucune de ces 3 choses ne vont sans les unes et les autres, encore faut il lire un évangile en entier pour le comprendre.


par la question que te poses, comme d'autres d'ailleurs, preuve est faite que tu ne le fais pas.

il n'y a pas de relations entre sa messianité et sa pseudo-résurrection

Lazare a été ressuscité est-il devenu christ


Tonton a écrit:
On le voit dans l'attitude de Pierre, qui au moment du jugement et de la sentence va jusqu'à renier Jésus, et se met à pleurer quand la prophétie du chant du coq s'accomplie. A ce moment, il regrette d'avoir renier le Christ.


c'est une mise en scène plutôt que une prophétie.

les coqs tous du monde chantent à l'aube.

c'est facile d'inventer des prophéties: avant que le coq chante j'aurai pris mon premier tasse de café . et voici une prophétie







Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Lun 10 Déc 2018, 20:11

mario-franc_lazur a écrit:
Poisson vivant a écrit:

@BC
Pourtant dans un autre post tu as dis que Marc, le père des Évangiles, est l’Évangile le plus authentique. j'essaie de te suivre mais avoue que c'est difficile.
.


Le plus fiable est Jean , car il est le seul à bien distinguer les 3 années de la vie publique de Jésus.


mais avant tu disais que Jean n'est jean fils de zébédéee mais il s'agit de jean de Patmos.

décide toi avant de parler
Revenir en haut Aller en bas
loli83

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Lun 10 Déc 2018, 20:15

Citation :
c'est facile d'inventer des prophéties: avant que le coq chante j'aurai pris mon premier tasse de café . et voici une prophétie

ah oui ! c'était pour nous faire rire , tu as réussi BC

Tonton a raison tu devrais quand même lire au moins les évangiles
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Lun 10 Déc 2018, 20:19

Bon croyant a écrit:



Lazare a été ressuscité est-il devenu christ

les coqs tous du monde chantent à l'aube.

c'est facile d'inventer des prophéties: avant que le coq chante j'aurai pris mon premier tasse de café . et voici une prophétie



C'est de la théologie de haut niveau!

Tu te surpasses BC.




_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Jeu 13 Déc 2018, 06:15

Bon croyant a écrit:

C'est un texte qui n'a aucune chance d'etre vrai

Marc 14/61-62 "et lui dit: Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni?
Jésus répondit: Je le suis
.



Est-il convenable et vraisemblable que Jésus ne se révèle comme Messie qu'à la dernière minute de sa vie , et à huit-clos ?


ça prouve que les gens n'étaient pas surs que Jésus ait réclamé ce titre
Revenir en haut Aller en bas
Alfred#

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Jeu 13 Déc 2018, 10:43

Bon croyant a écrit:
Bon croyant a écrit:

C'est un texte qui n'a aucune chance d'etre vrai

Marc 14/61-62 "et lui dit: Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni?
Jésus répondit: Je le suis
.



Est-il convenable et vraisemblable que Jésus ne se révèle comme Messie qu'à la dernière minute de sa vie , et à huit-clos ?


ça prouve que les gens n'étaient pas surs que Jésus ait réclamé ce titre


Il paraît que Jésus n'a jamais existé. Du coup Issa n'a pas existé non plus.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
loli83

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Jeu 13 Déc 2018, 11:49

Alfred , j'ai regardé ton lien , il n'est pas objectif , très orienté , il mélange tout

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Jeu 13 Déc 2018, 13:49

Bon croyant a écrit:
Bon croyant a écrit:

C'est un texte qui n'a aucune chance d'etre vrai

Marc 14/61-62 "et lui dit: Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni?
Jésus répondit: Je le suis
.



Est-il convenable et vraisemblable que Jésus ne se révèle comme Messie qu'à la dernière minute de sa vie , et à huit-clos ?


ça prouve que les gens n'étaient pas surs que Jésus ait réclamé ce titre

Bien sûr que les gens n'étaient pas sûr ! L'incrédulité des gens est au centre des textes, que ce soit d'ailleurs dans l'AT comme dans le NT. Et je crois même, dans le coran aussi.

Tu parles d'un théologien ! Tu n'as même pas les bases.

Or je te le répète sans doute autant de fois que tu as de pseudos au nombre de tes bannissements ( plus de 50 fois et comme chaque fois on répète les mêmes chose, je ne compte plus ), en raison de cette incrédulité des preuves sont données.

En raison de l'incrédulité, dans l'AT, des preuves sont données au peuple afin de démontrer la réalité de Dieu.

En raison de l'incrédulité concernant Jésus, des preuves sont données au peuple afin de démontrer la réalité de Jésus.

Ces preuves sont la résurrection et l'élévation.

Quand à Lazare, c'est Jésus qui le ressuscite et ceci ne sera pas preuve, car certains diront de lui, qu'il est juste un magicien.

Donc non, encore une fois, tu prêches faussement, car si il est vrai que l'incrédulité est présente, Jésus sous entend rapidement, qu'il est celui attendu. Seulement lui, ne se contente pas que de dire les choses sans que preuve ne soit donnée.

Aussi, il le dit bien, que si dans un premier temps, les gens comme tu dis, ne le croient pas, au bout de sa mission, les preuves seront données pour que l'on puisse croire en lui.


Mais bon pour le savoir, il faut lire un évangile, et non les collectionner pour faire comme certains le font avec les livres et faire croire à l'érudition. Un livre ça se lit, du début à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Jeu 13 Déc 2018, 14:04

Alfred# a écrit:
Bon croyant a écrit:



ça prouve que les gens n'étaient pas surs que Jésus ait réclamé ce titre


Il paraît que Jésus n'a jamais existé. Du coup Issa n'a pas existé non plus.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


je connais ce texte, il y en a d'autres.

Or, ce texte comme les autres, ne dit pas que Jésus n'a jamais existé. Il dit que le Jésus historique n'est peut être pas le Jésus des chrétiens, qui auraient " brodé " sur lui, des convictions qui ne correspondent pas à son historique.

Donc non, tu ne peux pas dire que Jésus n'a jamais existé, puis qu’historiquement, il est identifié. Par contre tu peux dire que les chrétiens ont surenchéri l’existence de Jésus. Ce qui est différent que de dire qu'il n'a jamais existé.

Car d’après les textes, il y eu un rabbin nommé Jésus condamné et crucifié sous Pilate, personne ne le conteste, sauf les musulmans. Mais pas les historiens.
Les historiens dans leur étude, ne posent pas ceci en fonction de ce que disent les chrétiens. ils posent ceci en fonction d'un ensemble de texte, parfois administratifs, qui ne sont pas chrétiens.

La différence entre ces textes et les textes chrétiens, est que dans ceux que les historiens étudient, si il est question de crucifixion, par contre il n'est nul par question de résurrection.

Ce n'est que les textes chrétiens qui en parlent.


Ce pourquoi je dis que la foi chrétienne ne repose pas sur la crucifixion, mais sur la résurrection.

C'est pas un scoop, même si certains pseudo théologiens comme BC ne le sait pas. C'est reconnu depuis bien longtemps, y compris pour les chrétiens eux même, puisque dés les textes du NT, il en est justement question.
Revenir en haut Aller en bas
Maryam

avatar


MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    Jeu 13 Déc 2018, 15:18

Tonton a écrit:

je connais ce texte, il y en a d'autres.

Or, ce texte comme les autres, ne dit pas que Jésus n'a jamais existé. Il dit que le Jésus historique n'est peut être pas le Jésus des chrétiens, qui auraient " brodé " sur lui, des convictions qui ne correspondent pas à son historique.

Donc non, tu ne peux pas dire que Jésus n'a jamais existé, puis qu’historiquement, il est identifié. Par contre tu peux dire que les chrétiens ont surenchéri l’existence de Jésus. Ce qui est différent que de dire qu'il n'a jamais existé.

Car d’après les textes, il y eu un rabbin nommé Jésus condamné et crucifié sous Pilate, personne ne le conteste, sauf les musulmans. Mais pas les historiens.
Les historiens dans leur étude, ne posent pas ceci en fonction de ce que disent les chrétiens. ils posent ceci en fonction d'un ensemble de texte, parfois administratifs, qui ne sont pas chrétiens.

La différence entre ces textes et les textes chrétiens, est que dans ceux que les historiens étudient, si il est question de crucifixion, par contre il n'est nul par question de résurrection.

Ce n'est que les textes chrétiens qui en parlent.


Ce pourquoi je dis que la foi chrétienne ne repose pas sur la crucifixion, mais sur la résurrection.

C'est pas un scoop, même si certains pseudo théologiens comme BC ne le sait pas. C'est reconnu depuis bien longtemps, y compris pour les chrétiens eux même, puisque dés les textes du NT, il en est justement question.


Mais Alfred a raison en ce qui concerne Issa et el coran.

Soit la version chrétienne est exacte, soit Jésus a été créé par une secte juive. Comme le disait Thedj une secte juive qui voulait ouvrir le judaïsme aux païens en allégeant le dogme.

Si Jésus est une création, un mythe, alors le coran a été écrit par des hommes puisqu'ils ont repris le mythe chrétien, complet avec sa naissance virginale.
Dieu ne se serait pas laissé prendre au piège.


Bon Croyant a le choix, soit Jésus est Dieu crucifié et ressuscité, soit le coran n'a pas été dicté par Allah.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62    

Revenir en haut Aller en bas
 
L’invraisemblance du récit de Marc 14/61-62
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint-Marc-sur-Mer (Loire-Atlantique) 7 à 10 points lumineux rouges
» Mgr Marc Ouellet serait appelé au Vatican...
» [Blog, Liens & Droit Héraldique] Le site de Marc Baronnet
» Mgr le Cardinal Marc Ouellet serait appelé au Vatican...
» PECHEUX Marc-Nicolas-Louis _Général et baron d'Empire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: