Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 le pardon d'une enfant

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
abdallahibndoudou




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyJeu 27 Déc 2018, 01:43

Rappel du premier message :

un enfant musulman ou simplement un musulmman ou un daeshman est-il capable d'un tel discours du fond du coeur comme cette enfant chrétienne d'irak ?

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Tonton




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyLun 31 Déc 2018, 20:14

Oui je te cite Anoushirvan

" En outre, l'antisémitisme était largement répandu dans les sociétés, donc la plupart des gens, soit n'ont pas cru aux informations qui circulaient, soit n'y ont pas accordé d'importance."

je pense qu'il faut effectivement en tenir compte.

Mais si l'antisémitisme était répandu ce n'était pas au point de penser qu'il fallait exterminer les juifs. Pour la parenthèse, je connais effectivement des gens qui ne peuvent cacher leur haine des musulmans, mais je peux te garantir qu'ils n'iraient jamais à concevoir un plan pour les exterminer.

En général, je peux même dire que souvent, les gens ne se rendent pas toujours compte de la nature de leur propos. Ils ne se rendent même pas compte que ce qu'ils disent est une forme de racisme.

Aussi, dans le cas présent, même celui qui avait compris l’antisémitisme nazi, ne pouvait concevoir un tel plan d'extermination. Il est humainement; malgré la réalité de la xénophobie; difficile de penser que les nazis pouvaient aller jusque là.

Nous, nous savons que si, mais je pense que dans le contexte, la plupart des gens, y compris antisémite, ne pouvaient pas concevoir que l'humain, puisse aller jusque là.

ce qui peut expliquer aussi, pour ils n'ont pas cru.

Sauf qu'à la fin de la guerre, comme dans l'exemple que je cite sur la Hongrie, ils le savaient parfaitement, ils avaient compris.
Revenir en haut Aller en bas
Anoushirvan




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyLun 31 Déc 2018, 21:07

Tonton a écrit:
Oui je te cite Anoushirvan

" En outre, l'antisémitisme était largement répandu dans les sociétés, donc la plupart des gens, soit n'ont pas cru aux informations qui circulaient, soit n'y ont pas accordé d'importance."

je pense qu'il faut effectivement en tenir compte.

Mais si l'antisémitisme était répandu ce n'était pas au point de penser qu'il fallait exterminer les juifs. Pour la parenthèse, je connais effectivement des gens qui ne peuvent cacher leur haine des musulmans, mais je peux te garantir qu'ils n'iraient jamais à concevoir un plan pour les exterminer.


Oui je suis tout à fait d'accord avec toi là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyMar 01 Jan 2019, 06:19

gerard2007 a écrit:

un tueur en série n'a pas ce  que le commun des mortel a "la compassion"
il est ému d'être pardonné , et de ne pas avoir atteint sa cible !! faire plus de mal

Tu es donc malheureux à ce point là ? Peut-être personne ne t'a jamais dit du fond de son cœur : "Je te pardonne "...
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyMar 01 Jan 2019, 10:08

Dans le cas d'un tueur en série, on parle de psychopathologie car effectivement ses connexions neurologiques ne fonctionnent pas correctement pour pouvoir ressentir l'empathie.

Pour lui l'autre est un objet dont il a le droit de se servir, il y a une défaillance au niveau des neurones dites du miroir. Ce pourquoi compassion et pardon sont pour lui des mots qui n'ont pas de sens, tu prends ce que tu veux, c'est comme ça qu'il fonctionne.

Ce qui se passe dans la violence ou ces choses nécessitant le pardon peuvent être issues de cette défaillance sans pour autant que l'on soit un psychopathe.

C'est comme être méfiant et être parano, il y a des nuances naturelles qui deviennent pathogènes quand elles sont excessifs. Les addictions en font partie.

En général, ce qui fait franchir le pas vers un acte humainement répréhensible c'est la convoitise. Le délinquant qui t’assomme au coin d'une rue, n'est pas forcement un psychopathe, il sait le mal qu'il fait mais la convoitise des biens se conçoit pour lui comme une récompense qui justifie son acte.

Neurologiquement, les connexions empathiques et l' identification par récompense, ce qui fait de l'humain un être social cohabitent très tôt dans la construction psychologique.

Au départ l'enfant fonctionne par mimétisme puis il apprend qu'il y a des enjeux de " récompense " avec ceux qui sont dans cette interaction avec lui. C'est pour cette raison que dans l'idée d'un mimétisme qui s'inscrit dans la récompense obtenue, ne serait ce que la notoriété, que l'on parle d'une dualité dans le siège de la conscience en pouvant aussi l'expliqué dans l'idée du miroir neurologique.

Cette dualité s'exprime dans la capacité empathique juxtaposée avec la conscience de la récompense obtenue et c'est ce qui peut influencer les positions dans les convictions en créant des attitudes paradoxale.

Comme ce délinquant qui, malgré le mal dont il a conscience, est heureux de montrer à ses paires ce qu'il a obtenu en passant ainsi pour un caïd.

Mais c'est aussi ce qui entraîne le principe du bouc émissaire que Girard explique en disant qu'il s'agit au départ d'une convoitise puis ensuite d'un procédé qui vise à faire de sa victime un être méprisable afin d'en faire le méchant de l'histoire et le bourreau un héros national. Quelqu'un de respecté.

il y a parfois un peu de ça dans nos échanges par principe d'être respecté en tant que chrétien ou musulman, on peut avoir une défaillance emphatique en fonction de se faire respecter parmi les siens en participant, sans avoir vraiment conscience, à l'entretien des préjugés qui visent finalement à faire de l'autre, de celui qui ne pense pas pareil, un être méprisable.

Alors que normalement avoir du mépris pour quelqu'un selon la fonction empathique c'est avoir du mépris pour soi même. Ensuite c'est refoulé, mais tout soucis souvent inconsciemment.


Toutes ces choses se retrouvent dans les écrits sacrés, dites d'une autre façon. Dans leur cursus de formation, les psychanalystes ont une section théologique. Ce n'est pas sans raison car finalement, sans engager sa foi, on peut dire que la thora, la bible et le coran, font partis des premiers livres de psychanalyse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyMar 01 Jan 2019, 10:13

Anoushirvan a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:



Les Français à l'époque ne savaient absolument pas ce qui se passait exactement dans les camps.

On sait désormais que c'est historiquement faux, on savait à l'époque : https://www.herodote.net/1941_1945-synthese-76.php

C'est historiquement faux mais cela ne veut pas dire non plus qu'ils avaient une idée exacte de ce qu'il se passait comme l'avons nous aujourd'hui, ni qu'ils étaient en capacité d'en prendre la mesure au point de le faire passer avant leur propre survie ou réoccupations.

Ton article dit lui-même que même après la guerre : "Jusqu'à la fin des années 1950, la spécificité du génocide des juifs (et des tziganes) est passée sous silence et ignorée de bonne foi..."

Comment expliquer cela si tout le monde savait comme nous savons ?
 
De plus il me semble que De Gaulle en parle peu ou pas dans ses Mémoires et, toujours d'après ton article" Jean Paul Sartre n'en parle pas non plus dans un essai Réflexions sur la question juive écrit en 1944 et publié en 1946 !!! J'ai moi-même vu Nuit et Brouillard de Resnais et la déportation des juifs et à peine évoquée...

Certains devaient se douter et au point de devenir des Justes en risquant leur vie, c'est vrai, mais à mon avis le français lambda savaient peu de choses.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyMar 01 Jan 2019, 10:48

malheureusement Petit x, je crains bien que si tu as raison en partant du début du conflit ce n'est pas le cas pendant la période de fin de conflit.

En effet, en discutant, nous pouvons relever d'un côté un antisémitisme bien réel dans tous les pays finalement, mais aussi le fait que l'on peut détester sans aller jusqu'à exterminer.

Ainsi, je pense que la plupart des acteurs de ce génocide, pensaient qu'il s'agissait juste de demander aux juifs de partir car pour l'opinion populaire, il s'agissait juste de récupérer ce qui appartenait à la population autochtone d'origine et donc pas aux juifs. Tout ceci dans un climat de crise économique.

Mais sans pour autant pouvoir concevoir un plan d'extermination, qui je pense humainement n'était pas concevable y compris dans l'esprit de l'antisémite.

Je pense que la conscience collective, à l'international, ne pouvait pas concevoir que les nazis iraient jusqu'à gazéifier toute une population. Même si pourtant, il en était question.

Le doute devait persister parce que c'était trop gros dans l'abominable pour que cela soit vrai.

Mais quand les alliés, après le débarquement, ont avancé dans les lignes ennemis, ils ont découvert la réalité de cette abomination. Souvent trop tard, car il ne restait dans les camps que quelques rescapés complètement déshumanisés et de plus, quand ils en avaient le temps, les nazis effaçaient les traces de leur génocide.

il faut bien sûr mettre de côté la propagande soviétique qui voulait faire croire que des populations en liesse accueillaient leurs libérateurs dans les camps. les photos prises pour la propagande montrent des gens en parfaite santé rien à voir avec l'abomination découverte.

Car ce qui pousse à croire à des mises en scène, en dehors du fait que la population représentée ne correspondait en rien à celle qui restait dans les camps, c'est d'un côté, la connaissance du régime soviétique dans ses méthodes de propagande mais aussi, de l'autre; la précipitation des nazis pour gazéifier les juifs dés la descente du train.

Ceci parce que les nazis se savaient vaincus et pour eux, ce qu'ils pouvaient encore réussir, c'est le génocide. C'est donc en fin de conflit, quand les dés étaient jetés, que l'extermination s'est accélérée.

Donc l'argument de dire que les alliés ne pouvaient venir au secoure des juifs pour se concentrer sur l'ennemi nazi ne ne tient pas la route. Puisque la connaissance de la réalité de l'atrocité, le processus d'extermination s'est accéléré quand les nazis eux même se savaient vaincus.

Par contre effectivement, ce n'est qu'en fin de conflit que les alliés ont eu la certitude de l'atrocité nazi. Malgré je le répète certains éléments qui donnaient les premiers indices. Il y a avait la certitude des camps mais pas des camps d'extermination.

Or si on prend le cas des juifs de Hongrie quelques questions se posent.

En effet les outils d'extermination ont été mis en place en fin de conflit en Hongrie. C'est en fin de conflit que l'idée est venu à ces psychopathes nazis, de conduire directement les populations vers les chambres à gaz à la descente du train.

Mais en Hongrie, l'organisation des convois se mettaient en place dans ce contexte d'une Allemagne vaincue, contexte de fin de conflit. Donc les alliés savaient tout à fait que les juifs hongrois allaient être convoyés vers leur extermination, et ils savaient quel était l'itinéraire ferroviaire qui allait se mettre en place pour le faire.

Comme l'Allemagne était vaincue, ce n'était que question de temps, ils auraient pu donc concentrer les bombardements sur les lignes ferroviaires hongroises. Et ils ne l'ont pas fait.

On peut se demander alors pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

Poisson vivant


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyMar 01 Jan 2019, 11:13

Connaissez vous l'histoire de Shmuel Zigelbaum représentant d'un mouvement socialiste Juif.

Shmuel Zigelbaum a des infos que 700.000 Juifs ont été déportés pour être exterminer dans des camps de concentration (camps de la mort). il en parle avec un ami qui lui dit que s'il révèle cette info en l'état, personne au monde ne le croira. alors au lieu de parler de 700.000 déportés, il va enlever un zéro et dire 70.000. ça prouve bien que c'était impensable dans la tête des gens




.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyMar 01 Jan 2019, 11:19

Tonton a dit :
Citation :
On peut se demander alors pourquoi.

En effet on peut se le demander.

Pour les psychopathes nazis, j'ai lu un livre qui montre que ces gens-là étaient choisis en fonction de leur propension à la cruauté et au sadisme, de vrais malades mentaux et même avec ça ils étaient largement abreuvés d'alcool pour arriver à faire ce qu'ils faisaient...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyMar 01 Jan 2019, 11:25

Poisson vivant a écrit:
Connaissez vous l'histoire de Shmuel Zigelbaum représentant d'un mouvement socialiste Juif.

Shmuel Zigelbaum a des infos que 700.000 Juifs ont été déportés pour être exterminer dans des camps de concentration (camps de la mort). il en parle avec un ami qui lui dit que s'il révèle cette info en l'état, personne au monde ne le croira. alors au lieu de parler de 700.000 déportés, il va enlever un zéro et dire 70.000. ça prouve bien que c'était impensable dans la tête des gens




.

Oui et malgré tout cela, malgré que le judaïsme polonais, balte, hongrois n'existe plus alors qu'il a été florissant, certains malades négationnistes arrivent encore à dire que tout cela est inventé. No
Revenir en haut Aller en bas
abdallahibndoudou




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyVen 04 Jan 2019, 15:30

Revenons au sujet; à sa philosophie !

une communauté de par son appartenance religieuse a été attaquée gratuitement et atrocement par des agresseurs (sata..niques);
et selon la religion et le livre saint de cette communauté les fidèles par la voie d'une sainte enfant appellent à la tolérance, au pardon et non à la vengeance ni à la guerre sainte;
on a pas entendu les gens de cette communauté dire que leur dieu exige qu'ils mènent une guerre sainte défensive ou vengeresse voire qu'ils répriment à son nom (dieu) ;

quelle autre communauté religieuse sur la base de son livre saint est capable du pareil ??

ne confondons pas la justice humaine et la justice de Dieu ; la justice humaine a toujours existé depuis l'ère des païens avant même tout monothéisme !
les païens ont toujours réprimé le vol, le meurtre gratuit etc etc et jusqu'aujourd'hui la justice profane, laïque sévit toujours et jusqu'à la fin des temps !

Dès lors la justice divine doit surpasser la justice humaine :

MATTHIEU: 5

20 Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux.

43. Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.

44 Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,

45 afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même?

47 Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire? Les païens aussi n'agissent-ils pas de même?

48 Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.



enfin dites moi quel texte religieux d'autre religion est plus beau en esprit et en philosophie comme en théologie ce texte de Matthieu chp 5 ! si ça existe alors je me sui.cide !
Revenir en haut Aller en bas
Raidicar




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyVen 04 Jan 2019, 16:02

Bon je commencerai par dire que le témoignage de la fille est touchant et beau .
Il est vrai que de par l'enseignement le chrétien est bien plus proche et plus à même de pardonner et à aimer que le musulman .

Mais cela ne touche en rien à la philosophie c'est même l'inverse . On appelle cela de la candeur et de la résignation . Le royaume pour le chrétien n'est pas de ce monde et il n' y a rien à attendre de ce monde . En poussant cela à son paroxysme on finit par la volonté de mourir pour vivre la vraie vie .
Jésus a eu le choix et à choisi de mourir sur la croix , pour le bien de tous , les premiers chrétiens ont choisi de mourir martyr , et le men.songe même pour sauver des vies est une mauvaises choses .
La philosophie chrétienne se veut bien plus maximaliste que l'islam .

Au niveau de l'islam , le musulman n'a pas à se résigner mais à lutter . La vie est une série de lutte , il doit lutter contre lui-même mais aussi contre ce qui peut nuire . Il vise par cela à améliorer sa vie ainsi que celle des autres et l'islam accepte le principe de moindre mal .
Pour le musulman la vie commence ici bas et se termine dans l'audelà , pour le chrétien la vie commence après la mort et cette vie ici bas n'est que mort et souffrance .

Donc une personne qui se résigne à la mort et à la souffrance , sans volonté d'améliorer ce monde (pourri faisant suite à un crime originel) est ce un bon enseignement et est ce réellement sage ?
Revenir en haut Aller en bas
abdallahibndoudou




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyVen 04 Jan 2019, 16:31

Raidicar a écrit:
Bon je commencerai par dire que le témoignage de la fille est touchant et beau .
Il est vrai que de par l'enseignement le chrétien est bien plus proche et plus à même de pardonner et à aimer que le musulman .

Mais cela ne touche en rien à la philosophie c'est même l'inverse . On appelle cela de la candeur et de la résignation . Le royaume pour le chrétien n'est pas de ce monde et il n' y a rien à attendre de ce monde . En poussant cela à son paroxysme on finit par la volonté de mourir pour vivre la vraie vie .
Jésus a eu le choix et à choisi de mourir sur la croix , pour le bien de tous , les premiers chrétiens ont choisi de mourir martyr , et le men.songe même pour sauver des vies est une mauvaises choses .
La philosophie chrétienne se veut bien plus maximaliste que l'islam .

Au niveau de l'islam , le musulman n'a pas à se résigner mais à lutter . La vie est une série de lutte , il doit lutter contre lui-même mais aussi contre ce qui peut nuire . Il vise par cela à améliorer sa vie ainsi que celle des autres et l'islam accepte le principe de moindre mal .
Pour le musulman la vie commence ici bas et se termine dans l'audelà , pour le chrétien la vie commence après la mort et cette vie ici bas n'est que mort et souffrance .

Donc une personne qui se résigne à la mort et à la souffrance , sans volonté d'améliorer ce monde (pourri faisant suite à un crime originel) est ce un bon enseignement et est ce réellement sag

là je ne suis pas d'accord avec toi car tu te places sur un plan purement philosophique !
or entre les deux religions il faut se comparer sur un plan purement théologique car il s'agit de foi et de religion et de divinité !

et en cela je peux te dire ceci :

les enfants de ce monde et ce royaume de ce monde appartient à un dieu qui colle à ta description = lutte, violence, guerre, luxure; le bien ne vient qu'à la suite...

les enfants de Dieu ne sont pas de ce monde mais c'est par leur sainteté qu'ils améliorent ce bas monde ( soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait)

en effet c'est en rendant du bien pour le mal, en opposant de l'amour et de la miséricorde contre le mal que tu réussiras plus rapidement et radicalement à transformer un voleur, un agresseur, un violeur, un méchant, un raciste... en un être humain de bien pour toujours ; tu peux me croire ...

MATTHIEU CHP 5
43. Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.

44 Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,

45 afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même?


TU VOIS TON discours n'a pas de poids devant ce discours de Jésus en Math chp 5, et je ne vois pas d'équivalent dans le coran !

quant au reste la vie profane nous donne suffisamment de moyens et philosophie pour parer à toutes situations !

donc soit on veut devenir enfant de Dieu vrai ou on utilise Celui-ci pour nos fins trop humaines et personnelles !
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyVen 04 Jan 2019, 17:53

abdallahibndoudou a écrit:

les enfants de ce monde et ce royaume de ce monde appartient à un dieu qui colle à ta description = lutte, violence, guerre, luxure; le bien ne vient qu'à la suite...

Jésus n'a-t-il pas parlé de lutte et de violence pour s'emparer du royaume de Dieu ? N'a-t-il pas dit qu'il n'était pas venu apporter le paix, mis le glaive, que de toutes façons il fallait s'attendre à ce qu'il y ait des guerres ? Et où donc as-tu vu de la luxure ?



abdallahibndoudou a écrit:
MATTHIEU CHP 5
43. Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.

44 Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,

45 afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même?


TU VOIS TON discours n'a pas de poids devant ce discours de Jésus en Math chp 5, et je ne vois pas d'équivalent dans le coran !

quant au reste la vie profane nous donne suffisamment de moyens et philosophie pour parer à toutes situations !

donc soit on veut devenir enfant de Dieu vrai ou on utilise Celui-ci pour nos fins trop humaines et personnelles !

Hormis l'Inde avec Gandhi, je ne connais aucune nation, aucun peuple qui se soit laissé crucifier, qui ait tendu l'autre joue ou qui bénissaient leurs ennemis. Ne confond pas conseil personnel avec défense d'un groupe.

Ah, j'allais oublier, un verset parmi d'autres se rapprochant de Matthieu : Sourate 41 : 34. La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
Anoushirvan




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyVen 04 Jan 2019, 20:37

En 1982, au Liban il y a eu les massacres de Sabra et Chatila, perpétrés par les phalangistes chrétiens alliés à l'armée israélienne.

En 1991, le Parlement libanais a voté une loi d'amnistie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ce Parlement est composé de députés chrétiens et de députés musulmans, et ces derniers ont voté la loi d'amnistie.

Cette loi amnistie y compris les phalangistes responsables des massacres de Sabra et Chatila, dans lesquels, femmes, enfants, vieillards musulmans palestiniens ont été tués (sous prétexte de vouloir tuer des miliciens).

Voilà aussi un bel exemple de pardon mutuel, n'est-ce-pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyVen 04 Jan 2019, 20:43

Poisson vivant a écrit:
Connaissez vous l'histoire de Shmuel Zigelbaum représentant d'un mouvement socialiste Juif.

Shmuel Zigelbaum a des infos que 700.000 Juifs ont été déportés pour être exterminer dans des camps de concentration (camps de la mort). il en parle avec un ami qui lui dit que s'il révèle cette info en l'état, personne au monde ne le croira. alors au lieu de parler de 700.000 déportés, il va enlever un zéro et dire 70.000. ça prouve bien que c'était impensable dans la tête des gens




.

oui je pense aussi, tellement abominable que ça en devient impensable.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyVen 04 Jan 2019, 20:53

petit-x a écrit:
Tonton a dit :
Citation :
On peut se demander alors pourquoi.

En effet on peut se le demander.

Pour les psychopathes nazis, j'ai lu un livre qui montre que ces gens-là étaient choisis en fonction de leur propension à la cruauté et au sadisme, de vrais malades mentaux et même avec ça ils étaient largement abreuvés d'alcool pour arriver à faire ce qu'ils faisaient...

oui, alors que dans le dispositif acheminement, on avait à faire à des gens normaux.

Aussi le dispositif fonctionna en plaçant chacun dans un rôle mais en étant ignorant de la finalité du projet. Mais il n'empêche que les gens conduits dans les trains étaient obligé d'abandonner leurs biens et ceci tout le monde le savait.

Aussi, l'idée était de récupérer des biens au départ destinés aux populations autochtones. Ainsi, si le respect de la propriété reste choquante parce que les juifs étaient dépouillés de leur bien, pour d'autres il s'agissait de " justice ".

Bon, ceci étant, d'autres disent aussi qu'aujourd'hui, la France va pas bien par ce que comme le disait Fernand Rénaux, les étrangers prennent le pain des français ( la fin de son sketch tourne l'idée à la dérision ).


Pour en revenir au dispositif, il faut avoir conscience que n'importe quelle " bonne " personne, peut participer à un scandale sans le savoir. En raison de l'ignorance mais aussi en raison d'une obéissance qui se dédouane des responsabilités.

Des expériences comportementales montrent que par principe d'obéir à sa hiérarchie, n'importe quelle personne peut mettre ses convictions de côté.
Revenir en haut Aller en bas
abdallahibndoudou




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 03:03

Anoushirvan a écrit:
En 1982, au Liban il y a eu les massacres de Sabra et Chatila, perpétrés par les phalangistes chrétiens alliés à l'armée israélienne.

En 1991, le Parlement libanais a voté une loi d'amnistie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ce Parlement est composé de députés chrétiens et de députés musulmans, et ces derniers ont voté la loi d'amnistie.

Cette loi amnistie y compris les phalangistes responsables des massacres de Sabra et Chatila, dans lesquels, femmes, enfants, vieillards musulmans palestiniens ont été tués (sous prétexte de vouloir tuer des miliciens).

Voilà aussi un bel exemple de pardon mutuel, n'est-ce-pas ?


non tu confonds mon ami anoush
on a toujours dit que lorsque l'on blâme des chrétiens pour leurs actions contre les autres c'est parce que ces chrétiens ont agi à l'encontre de l'évangile;
et lorsque l'on blâme les muslmims pour leurs actions contre les autres c'est parceque ces muslims ont agit conformément au coran et sa charia !

médite bien là dessus , cher ami !

et ne prenez pas des actions politiques et profanes menées par des peuples chrétiens pour des recommandations de l'évangile !

par ailleurs quand un chrétien est maltraité, ou tué au pakistan gratuitement par les muslims; vous ne verrez jamais les autres chrétiens de france ou des usa ou d'afrique ou du brésil appeler à se venger et tuer gratuitement les muslims qui se trouvent dans leurs pays respectifs

maintenant dis moi quelle oumma fait le contraire tout le temps !!!

avec le hébdo charlie en france; des chrétiens ont été tués et leurs biens saccagés gratuitement en afrique noire, au niger, au nigéria etc alors qu'ils étaient à plus de 5000 ou 10000 km de charlie hebdo et non aucun rapport avec ce dernier... et ça continue jusqu'au aujourd'hui

MAIS DIEU YHWH JUGERA .... ça c'est sûr !
Revenir en haut Aller en bas
abdallahibndoudou




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 03:06

OlivierV a écrit:
abdallahibndoudou a écrit:

les enfants de ce monde et ce royaume de ce monde appartient à un dieu qui colle à ta description = lutte, violence, guerre, luxure; le bien ne vient qu'à la suite...

Jésus n'a-t-il pas parlé de lutte et de violence pour s'emparer du royaume de Dieu ? N'a-t-il pas dit qu'il n'était pas venu apporter le paix, mis le glaive, que de toutes façons il fallait s'attendre à ce qu'il y ait des guerres ? Et où donc as-tu vu de la luxure ?



abdallahibndoudou a écrit:
MATTHIEU CHP 5
43. Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.

44 Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,

45 afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même?


TU VOIS TON discours n'a pas de poids devant ce discours de Jésus en Math chp 5, et je ne vois pas d'équivalent dans le coran !

quant au reste la vie profane nous donne suffisamment de moyens et philosophie pour parer à toutes situations !

donc soit on veut devenir enfant de Dieu vrai ou on utilise Celui-ci pour nos fins trop humaines et personnelles !

Hormis l'Inde avec Gandhi, je ne connais aucune nation, aucun peuple qui se soit laissé crucifier, qui ait tendu l'autre joue ou qui bénissaient leurs ennemis. Ne confond pas conseil personnel avec défense d'un groupe.

Ah, j'allais oublier, un verset parmi d'autres se rapprochant de Matthieu : Sourate 41 : 34. La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux.

et qu'est-ce qui est meilleur dans le coran plus que la charia et les lois d'allah comme le talion et autres prescriptions de contre-violence ? dis le moi ! car oses-tu mettre quelque chose au dessus des lois de allah et du coran ???
Revenir en haut Aller en bas
abdallahibndoudou




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 05:07

OlivierV = Ah, j'allais oublier, un verset parmi d'autres se rapprochant de Matthieu : Sourate 41 : 34. La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux.



oui dis moi qu'est-ce qui le meilleur et qu'est-ce qui l'ami chaleureux dans ce verset ??

_ l'ami chaleureux du muslim bon croyant est-il le juif, le chrétien, l'athée ? ce muslim va-t-il côtoyer ces derniers tandis qu'ils font leurs prières respectives, va-t-il rester assis à côté du chrétien qui récite le "notre Père" et le fils de Dieu Jésus ?? ou va-t-il tolérer l'athée qui philosophe sur la religion en ami chaleureux ??? ou va-t-il en algérie faire route ensemble avec un chrétien qui tient la bible entre ses mains ou va-t-il même tolérer en algérie ou en arabie qu'un chrétien se promène avec une bible à la main dans la rue publique ???

_ ce qui est ""meilleur""" dans ce verset = est-il hors des lois violentes de allah contre les associateurs et mécréants, est-il hors la charia ??? oseras-tu mettre quelque chose de meilleur au dessus de la charia et des lois d'allah face aux associateurs, mécréants, athées ???
ce qui est meilleur en islam est-ce enfin laisser tout chrétien se promener dans la rue publique en arabie, en algérie, au pakistan, avec une bible en main bien visible ?? ou laisser faire son culte de chrétien en publique en toute liberté et paix ?? est-ce laisser enfin la femme muslim épouser un chrétien en terre muslim ???

huuummmmm j'en doute fort !
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 06:35

abdallahibndoudou a écrit:
OlivierV = Ah, j'allais oublier, un verset parmi d'autres se rapprochant de Matthieu : Sourate 41 : 34. La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux.



oui dis moi qu'est-ce qui le meilleur et qu'est-ce qui l'ami chaleureux dans ce verset ??

_ l'ami chaleureux du muslim bon croyant est-il le juif, le chrétien, l'athée ? ce muslim va-t-il côtoyer ces derniers tandis qu'ils font leurs prières respectives, va-t-il rester assis à côté du chrétien qui récite le "notre Père" et le fils de Dieu Jésus ?? ou va-t-il tolérer l'athée qui philosophe sur la religion en ami chaleureux ??? ou va-t-il en algérie faire route ensemble avec un chrétien qui tient la bible entre ses mains ou va-t-il même tolérer en algérie ou en arabie qu'un chrétien se promène avec une bible à la main dans la rue publique ???

_ ce qui est ""meilleur""" dans ce verset = est-il hors des lois violentes de allah contre les associateurs et mécréants, est-il hors la charia ??? oseras-tu mettre quelque chose de meilleur au dessus de la charia et des lois d'allah face aux associateurs, mécréants, athées ???
ce qui est meilleur en islam est-ce enfin laisser tout chrétien se promener dans la rue publique en arabie, en algérie, au pakistan, avec une bible en main bien visible ?? ou laisser faire son culte de chrétien en publique en toute liberté et paix ?? est-ce laisser enfin la femme muslim épouser un chrétien en terre muslim ???

huuummmmm j'en doute fort !

Waouh, à te lire il n'y aurait qu'une seule interprétation unique chez tous les musulmans du monde, alors que ceux-ci sont de cultures totalement différentes ?

Ben oui, cette personne avec qui on avait de l'animosité, elle peut être chrétienne, athée ou juive. Ne limite pas les relations inter-religieuses avec l'actualité de certains décérébrés...

Tu sais, il n'y a guère, aucun musulman n'aurait pu faire sa prière en public, n'aurait pu se promener avec le Coran à la main. Et je crains que cela ne voie le jour de manière plus flagrante encore.
Revenir en haut Aller en bas
Anoushirvan




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 09:25

abdallahibndoudou a écrit:


non tu confonds mon ami anoush
on a toujours dit que lorsque l'on blâme des chrétiens pour leurs actions contre les autres c'est parce que ces chrétiens ont agi à l'encontre de l'évangile;
et lorsque l'on blâme les muslmims pour leurs actions contre les autres c'est parceque ces muslims ont agit conformément au coran et sa charia !

médite bien là dessus , cher ami !


Ma chère doudou,

c'est un grand classique de raisonnement, quand nous nous sommes construit une éthique selon les livres et textes de notre religion ou de notre idéologie XXX, que de prétendre que ceux de la religion XXX qui violent cette éthique le font contre ces textes.

Et aussi de prétendre que ceux de la religion YYY qui violent notre éthique, le font en pleine concordance avec leurs textes YYY à eux.

Les chrétiens disent ça.
Les musulmans qui sont contre Daech disent aussi ça. Daech dit ça d'ailleurs tout autant des musulmans qui ne sont pas d'accord avec eux.
Les Juifs disent ça.
Les hindous disent ça.
Les bouddhistes disent ça.
Les marxistes disent que Staline ou Mao n'ont jamais été de vrais communistes, alors que les anticommunistes disent que les dictatures staliniennes ou maoïstes sont intrinsèques au marxisme.
Etc.

Par ailleurs, tu te présentes comme convertie venue de l'islam.
Fort bien. Les convertis ou les reconvertis (ceux qui reviennent à leur religion après l'avoir délaissée) sont bien souvent plus sévères à l'égard de leurs coreligionnaires de souche. Sans parler à l'égard de leurs anciens coreligionnaires...

A vous lire, seuls vous, êtes les vrais chrétiens, et les autres qui ne sont pas aussi parfaits que vous n'ont de chrétiens que le nom.
Ce n'est pas très charitable de votre part à l'égard de vos coreligionnaires de souche, ne trouves-tu pas ?

Tu nous balances des extraits des évangiles comme si c'était des articles d'un texte de loi à respecter à la lettre.
Est-ce un réflexe issu de ton ancienne religion, l'islam ?

Tu prends soin de choisir les plus beaux passages, certes.
Et quand on vous met sous le nez des passages détestables ou à tout le moins maladroits des évangiles, toi ou d'autres, nous disent qu'il faut lire selon l'esprit et non selon la lettre.

Fort bien. Mais vous qui prétendez à la perfection, n'êtes pas les seuls à déclarer lire selon l'esprit.
Les imparfaits et les criminels lisent aussi les beaux passages selon l'esprit et non la lettre. Les esclavagistes sudistes prétendaient avoir de vrais cœurs de chrétiens.
Qui es-tu pour juger qu'ils ne respectaient l'esprit évangélique ? Ils ne respectaient pas ton éthique et ta lecture des évangiles, mais ils respectaient la leur, c'est tout.

Vous lisez selon la lettre ou selon l'esprit quand ça vous arrange, et vous reprochez aux autres, et en particulier aux musulmans de vouloir faire pareil avec leurs propres textes.


On dirait que tu ignores que le christianisme ne se limite pas historiquement aux évangiles. Il y a également les épîtres pauliniennes.
Et surtout il y a aussi le Livre de l'Apocalypse, dont on ne parle plus trop aujourd'hui.

C'est bien plus l'Apocalypse que les évangiles qui a longtemps structuré la réflexion entre les diverses sectes du christianisme, chacune accusant les autres et les autres confessions d'être les suppôts de l'Antéchrist à combattre.
C'est au nom de la lutte contre l'Antéchrist et ses précurseurs que des chrétiens ont commis les actes qui heurtent notre éthique contemporaine.

Eux ne voyaient pas de contradiction entre l'esprit évangélique, selon leurs interprétations, et la lutte contre les "précurseurs" de l'Antéchrist, fussent-ils d'autres chrétiens.


Il y avait une ancienne forumeuse ici, qui partageait ta religion, qui racontait souvent beaucoup de conneries et qui s'est fait bannir, mais qui disait un truc pas trop débile, à savoir que nul n'est justifié par ses textes seuls. Elle visait les musulmans, mais enfin, les chrétiens pourraient tout autant s'en inspirer.


abdallahibndoudou a écrit:

MAIS DIEU YHWH JUGERA .... ça c'est sûr !

Ton dieu c'est Jésus, pas YHWH.

D'où ça sort cette manie qu'on voit fleurir en ce moment de prétendre que Jésus c'est YHWH ?

YHWH c'est la divinité de l'Ancien Testament qui présidait aux destinées des Hébreux.

Les premiers chrétiens n'ont jamais appelé leur dieu YHWH. Ceux qui parlaient grec disaient Théos, c'est-à-dire Dieu, ceux qui parlaient araméen disaient El (d'où "Mon Dieu" = Eli), ou bien Alaha.
Ceux qui parlaient hébreu respectaient le tabou biblique de ne jamais prononcer voire écrire YHWH et disaient Adonai, c'est-à-dire Seigneur. Et encore ils préféraient éviter de dire Adonai, et à l'oral disaient Hashem, c'est-à-dire le Nom.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

Raziel


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 10:30

Anoushirvan a écrit:
abdallahibndoudou a écrit:


non tu confonds mon ami anoush
on a toujours dit que lorsque l'on blâme des chrétiens pour leurs actions contre les autres c'est parce que ces chrétiens ont agi à l'encontre de l'évangile;
et lorsque l'on blâme les muslmims pour leurs actions contre les autres c'est parceque ces muslims ont agit conformément au coran et sa charia !

médite bien là dessus , cher ami !


Ma chère doudou,

c'est un grand classique de raisonnement, quand nous nous sommes construit une éthique selon les livres et textes de notre religion ou de notre idéologie XXX, que de prétendre que ceux de la religion XXX qui violent cette éthique le font contre ces textes.

Et aussi de prétendre que ceux de la religion YYY qui violent notre éthique, le font en pleine concordance avec leurs textes YYY à eux.

Les chrétiens disent ça.
Les musulmans qui sont contre Daech disent aussi ça. Daech dit ça d'ailleurs tout autant des musulmans qui ne sont pas d'accord avec eux.
Les Juifs disent ça.
Les hindous disent ça.
Les bouddhistes disent ça.
Les marxistes disent que Staline ou Mao n'ont jamais été de vrais communistes, alors que les anticommunistes disent que les dictatures staliniennes ou maoïstes sont intrinsèques au marxisme.
Etc.


Douddou ne parle pas de ce que disent les gens appartenant à une religion, mais ce que dit une religion par ses textes sacrés.

Le texte sacré musulman est

1) violent, de manière visible
2) considéré comme la Loi divine (aucun musulman ne dit le contraire)

Mais le coran ne donne pas les critères qui autorisent à "entrer sur le chemin de Dieu, en Djihad"

Ces critères restent parsonnels.

Il n'en reste pas moins que tout musulman, passé une certaine limite qui est la sienne,
est religieusement autorisé à pratiquer les préceptes violents du coran.

Tel n'est pas le cas des chrétiens avec la bible, puisque l' A.T. est caduc désormais, sauf pour les juifs,
puisque le respect de la Thorah nous est décrit comme une malédiction par Saint Paul.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 12:54

Pour moi Anoushirva a encore " raison " de souligner qu'il y aura toujours une différence entre un livre et ce que les hommes en font.

Aussi, je vais mettre tout le monde d'accord.

Malgré les milliards de chrétiens et les milliards de musulmans, vous trouvez que le monde se porte bien tel qu'il est vous ?


En effet, si la réponse se trouvait dans des livres que l'on suivait sans parler des possibilités de les interpréter différemment, alors nous serions dans un monde merveilleux.

Ce qui n'est pas le cas.


Donc ça sert à rien d'agiter un livre au dessus de la tête d'un autre en disant que son livre est meilleur que le sien et que grâce à son livre le monde va bien ce qui n'est pas le cas du sien, car même si le monde n'était peuplé que de musulmans ou que de chrétiens, ça ne changerait pas pour autant notre réalité d'aujourd'hui.

Car c'est un monde qui manque avant tout d'humilité et de considération pour l'intégrité de son prochain.

Je ne vois rien d'humble à prétendre que l'on est meilleur qu'un autre. Je ne vois rien d'humble à se croire supérieur à un autre parce que l'on a reçu soit l'évangile soit le coran.

Car il n'y a aucune fierté à tirer d'avoir reçu quelque chose, il n'y a de fierté que dans la possibilité de partager ce que nous recevons.

or, il me semble que pour prêcher l'évangile comme pour prêcher le coran, il faut se le prêcher à soi même avant de le prêcher aux autres.

Comprendre que ce qui est au centre, c'est avant tout une démarche d'humilité.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 13:25

Ce que vous ignorez, parce que vous n'avez pas passé ce cap là, est que la religion transforme le monde si les hommes dans la religion les premiers avaient joué de sincérité, puisque la fondation de la religion est la base, si la base est fragile, la religion ne tient pas, et Dieu n'approuvant pas les préceptes qui y sont donnés, laisse les hommes à leurs vacations.

Donc lorsque je te lis Tonton lorsque tu dis que le monde n'aurait pas changé si le monde n'avait pas été peuplé de chrétiens et de musulmans, je suis obligée de rebondir parce que c'est faux.

Justement tu devrais te dire que si Dieu a émis la Bible et le Coran c'est pour que les gens gagnent en sagesse, donc le but de Dieu est tout tracé, ceux qui sont soucieux de suivre convenablement les religions créent le monde de demain.

Par conséquent, à raisonnement inverse, si le monde va mal, c'est à cause des hommes qui n'ont pas été respectueux de la Parole de Dieu (cqfd) parce qu'encore une fois, à Dieu de savoir qu'en diffusant sa Parole le résultat escompté surgit, et s'il ne surgit pas, comme c'est le cas pour notre monde, la faute en revient aux hommes qui eux ont altéré la Parole de Dieu par des interprétations hasardeuses, aussi bien chez les chrétiens que chez les musulmans, car aucun des deux parties ne se distingue en sagesse, mais ne foulons pas du pied le Coran qui dit que c'est la seule religion que Dieu agrée, donc derrière ces Paroles, il faut se dire qu'en dernier ressort, l'Islam comporte plus de rapprochement avec Dieu qu'avec les deux autres religions antérieures (Juive et Chrétienne) et vous devriez vous demander pourquoi, au lieu de crier au scandale auprès des Musulmans qui le disent car s'ils le disent les Musulmans (je ne parle pas pour toi Tonton mais pour tout le monde) c'est qu'ils ne font que répéter ce que Dieu dans le Coran, sans savoir trop pourquoi parce qu'ils n'ont pas analysé correctement, mais ils le disent, ils ont raison, et élevez un peu le débat en comprenant pourquoi Dieu le dit.


Si donc Dieu dit que la seule religion agréée est l'Islam, cela veut dire que les 2 autres ne le sont pas.


Posez vous les bonnes questions, en mettant de côté vos attachements familiaux, car Jésus est venu pour mettre la zizanie entre le père et son fils, la mère et sa fille, est venu mettre l'épée et non la paix dans vos communautés contre Lui même.


Si vous êtes en accord avec vos communautés, cela veut dire que vous êtes "contre Jésus" réfléchissez.


Vous ne vivrez pas éternellement, un jour vous mourrez, et vous pourrez regretter de n'avoir pas joué franc jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Anoushirvan




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 15:44

Raziel a écrit:

Douddou ne parle pas de ce que disent les gens appartenant à une religion, mais ce que dit une religion par ses textes sacrés.

Le texte sacré musulman est

1) violent, de manière visible
2) considéré comme la Loi divine (aucun musulman ne dit le contraire)

Mais le coran ne donne pas les critères qui autorisent à "entrer sur le chemin de Dieu, en Djihad"


Moi aussi je trouve qu'il y a une violence dans les évangiles, même si elle est souvent dissimulée, par les diatribes récurrentes envers les Juifs / les pharisiens, et cette obsession à en faire un peuple réprouvé.
Et quand on rajoute le Livre de l'Apocalypse dont on ne parle plus trop, tellement il sent le soufre, et bien qu'il fasse toujours partie du NT, c'est encore pire.

Et quand on vous en fait la remarque, vous filez telle une anguille en prétextant qu'il fallait les lire selon l'"esprit" et non selon la lettre.
C'est bien pratique cette théorie de l'esprit comme échappatoire.
Mais ça donne un peu une impression d'attitude de Ponce Pilate.

Et j'ai suffisamment étudié cette période des 1er siècle av. J.C. et 1er siècle ap. J.C. en Judée, pour réaliser que ce ne sont pas juste des métaphores, mais que ça cachait un vrai conflit à mort entre sectes juives.

Alors j'ai le droit de trouver que ce ne sont pas les textes les plus ultimes qui soient.

Je n'ai pas de problème à ce qu'on ressente plus d'affinités avec les évangiles qu'avec le Coran, et qu'on en tire une éthique responsable, car il y a aussi de quoi le faire.

Mais un peu d'humilité et moins d'arrogance, arrêter de brandir son texte comme un drapeau, ça ne ferait pas de mal.


Raziel a écrit:


Tel n'est pas le cas des chrétiens avec la bible, puisque l' A.T. est caduc désormais, sauf pour les juifs,
puisque le respect de la Thorah nous est décrit comme une malédiction par Saint Paul.

Tu remarqueras ci-dessus que je ne parle pas de l'AT. Je parle bien du NT.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 16:18

Anourshivan a écrit:
Moi aussi je trouve qu'il y a une violence dans les évangiles, même si elle est souvent dissimulée, par les diatribes récurrentes envers les Juifs / les pharisiens, et cette obsession à en faire un peuple réprouvé.
Et quand on rajoute le Livre de l'Apocalypse dont on ne parle plus trop, tellement il sent le soufre, et bien qu'il fasse toujours partie du NT, c'est encore pire.

Et quand on vous en fait la remarque, vous filez telle une anguille en prétextant qu'il fallait les lire selon l'"esprit" et non selon la lettre.
C'est bien pratique cette théorie de l'esprit comme échappatoire.
Mais ça donne un peu une impression d'attitude de Ponce Pilate.

Et j'ai suffisamment étudié cette période des 1er siècle av. J.C. et 1er siècle ap. J.C. en Judée, pour réaliser que ce ne sont pas juste des métaphores, mais que ça cachait un vrai conflit à mort entre sectes juives.

Alors j'ai le droit de trouver que ce ne sont pas les textes les plus ultimes qui soient.

Je n'ai pas de problème à ce qu'on ressente plus d'affinités avec les évangiles qu'avec le Coran, et qu'on en tire une éthique responsable, car il y a aussi de quoi le faire.

Mais un peu d'humilité et moins d'arrogance, arrêter de brandir son texte comme un drapeau, ça ne ferait pas de mal.

Franchement désolé mais tu n'as vraiment rien compris au nouveau testament pour le trouver violant, Jesus et les apôtres n'appelle pas a la violence mais c'est bien TOUT le contraire, et si Jesus reprend les pharisiens il ne nous appelle pas a les juger mais que nous nous préservons des mauvais désirs et toute malice de notre nature (voir saint Luc 18;10, saint Mathieu 5;20).

Pour l'apocalypse c'est définitivement comme le récit de la creation dans la genèse, rempli d'image et métaphore, et encore une fois nulle part il y a appel a la violence, il n'y a que la fin et le jugement dernier de Dieu. L'appel pour les chrétiens est d'être prêt comme nous le demande Jesus dans l'évangile (voir saint Mathieu 25;2) et ces apôtres dans les épitres. Être prêt signifie de preserver notre cœur de toute souillure et malice, en marchant par son Esprit avec foi, cela est aussi un point très clair de la doctrine chrétienne.


Dernière édition par samuel777444 le Sam 05 Jan 2019, 16:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 16:18

Anoushirvan a écrit:
Raziel a écrit:

Douddou ne parle pas de ce que disent les gens appartenant à une religion, mais ce que dit une religion par ses textes sacrés.

Le texte sacré musulman est

1) violent, de manière visible
2) considéré comme la Loi divine (aucun musulman ne dit le contraire)

Mais le coran ne donne pas les critères qui autorisent à "entrer sur le chemin de Dieu, en Djihad"


Moi aussi je trouve qu'il y a une violence dans les évangiles, même si elle est souvent dissimulée, par les diatribes récurrentes envers les Juifs / les pharisiens, et cette obsession à en faire un peuple réprouvé.
Et quand on rajoute le Livre de l'Apocalypse dont on ne parle plus trop, tellement il sent le soufre, et bien qu'il fasse toujours partie du NT, c'est encore pire.

Et quand on vous en fait la remarque, vous filez telle une anguille en prétextant qu'il fallait les lire selon l'"esprit" et non selon la lettre.
C'est bien pratique cette théorie de l'esprit comme échappatoire.
Mais ça donne un peu une impression d'attitude de Ponce Pilate.

Et j'ai suffisamment étudié cette période des 1er siècle av. J.C. et 1er siècle ap. J.C. en Judée, pour réaliser que ce ne sont pas juste des métaphores, mais que ça cachait un vrai conflit à mort entre sectes juives.

Alors j'ai le droit de trouver que ce ne sont pas les textes les plus ultimes qui soient.

Je n'ai pas de problème à ce qu'on ressente plus d'affinités avec les évangiles qu'avec le Coran, et qu'on en tire une éthique responsable, car il y a aussi de quoi le faire.

Mais un peu d'humilité et moins d'arrogance, arrêter de brandir son texte comme un drapeau, ça ne ferait pas de mal.


Raziel a écrit:


Tel n'est pas le cas des chrétiens avec la bible, puisque l' A.T. est caduc désormais, sauf pour les juifs,
puisque le respect de la Thorah nous est décrit comme une malédiction par Saint Paul.

Tu remarqueras ci-dessus que je ne parle pas de l'AT. Je parle bien du NT.


Je ne comprends rien à l'Apocalypse, il ressemble au cauchemar d'un esprit malade, c'est étrange qu'on l'est mis dans la Bible.
Mais il y a un côté de rêve fantastique qui peut être exploité artistiquement. C'est ce qui motive sa présence peut-être.

Si on enlève l'AT, les épitres de Paul et l'Apocalypse il ne restera plus grand chose du NT.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 16:30

Anoushirvan a écrit:


Et j'ai suffisamment étudié cette période des 1er siècle av. J.C. et 1er siècle ap. J.C. en Judée, pour réaliser que ce ne sont pas juste des métaphores, mais que ça cachait un vrai conflit à mort entre sectes juives.


Je vais commencer un livre selon lequel, avant la venue d'un prédicateur nommé Jésus, bien d'autres existaient qui prêchaient eux aussi une sorte d'apocalypse et se prenaient pour le messie, tout comme leurs disciples.

D'après des manuscrits retrouvés en Egypte, la notion de Messie souffrant existait avant la venue du Jésus des évangiles. Il y aurait eu le cas d'un certain Menahem qui aurait été tué et laissé par terre durant trois jours. Après, ses disciples l'ont vu ressuscité....
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 16:49

OlivierV a écrit:
Anoushirvan a écrit:


Et j'ai suffisamment étudié cette période des 1er siècle av. J.C. et 1er siècle ap. J.C. en Judée, pour réaliser que ce ne sont pas juste des métaphores, mais que ça cachait un vrai conflit à mort entre sectes juives.


Je vais commencer un livre selon lequel, avant la venue d'un prédicateur nommé Jésus, bien d'autres existaient qui prêchaient eux aussi une sorte d'apocalypse et se prenaient pour le messie, tout comme leurs disciples.

D'après des manuscrits retrouvés en Egypte, la notion de Messie souffrant existait avant la venue du Jésus des évangiles. Il y aurait eu le cas d'un certain Menahem qui aurait été tué et laissé par terre durant trois jours. Après, ses disciples l'ont vu ressuscité....
Plusieurs avant et d'ailleurs également après le Christ se sont dit messie. Sinon la notion de messie souffrant existe bien avant Jesus, ce n'est pas Jesus qu'il l'a inventé, il ne l'a qu'accompli.

Après j'ai lu que Menahem était ami avec Hérode le grand et Hillel le president du sanhédrin. Par la suite il aurait été a la tête d'un groupe armée un peu zélote et c'est comme cela qu'il est mort je crois, au combat.

Mais pour ce qui est des trois jours et de la résurrection, j'aimerais avoir les references  je suis septique. Merci.


Dernière édition par samuel777444 le Sam 05 Jan 2019, 17:11, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

Poisson vivant


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 16:54

Alfred# a écrit:
Je ne comprends rien à l'Apocalypse, il ressemble au cauchemar d'un esprit malade, c'est étrange qu'on l'est mis dans la Bible.
Mais il y a un côté de rêve fantastique qui peut être exploité artistiquement. C'est ce qui motive sa présence peut-être.

Si on enlève l'AT,  les épitres de Paul et l'Apocalypse il ne restera plus grand chose du NT.


Il resterai pourtant l'essentiel, l’Évangile




.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 17:18

samuel777444 a écrit:

Plusieurs avant et d'ailleurs également après le Christ se sont dit messie. Sinon la notion de messie souffrant existe bien avant Jesus, ce n'est pas Jesus qu'il l'a inventé, il ne l'a qu'accompli.

Après j'ai lu que Menahem était ami avec Hérode le grand et Hillel le president du sanhédrin. Par la suite il aurait été a la tête d'un groupe armée (ces disciples) et c'est comme cela qu'il est mort je crois, au combat. Mais pour ce qui est des trois jours et de la résurrection, j'aimerais avoir les references  je suis septique. Merci.

"Dans certains hymnes, trouvés parmi les manuscrits de la mer morte et publiés récemment, ce Messie antérieur se décrit lui-même comme siégeant sur un trône céleste entouré d'anges. Il se voyait lui-même comme le serviteur souffrant qui fait advenir une nouvelle ère, l'âge de la rédemption et du pardon dans lequel le péché et la culpabilité n'ont aucune place. Ces idées audacieuses conduisirent à son rejet et à son excommunication par les sages pharisiens emmenés par Hillel.

Ce Messie fut, en fin de compte, tué à Jérusalem et son corps laissé dans la rue durant trois jours. Ses disciples crurent qu'il était ressuscité après trois jours et avait rejoint le ciel.
(...)"

In "Israël Knohl, L'autre Messie, chez Albin Michel"
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 17:23

Ok quelqu'un a écrit cela dans un livre, mais j'aimerais avoir les sources. Je suis sceptique parce qu'il y a tellement eu de conjoncture et fausseté sur le Christ en lien avec les dieux mythologiques, je sais que ce n'est pas la meme chose mais quand meme.., je suis sceptique.


Dernière édition par samuel777444 le Sam 05 Jan 2019, 18:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptySam 05 Jan 2019, 17:33

Precision ce n'est pas tiré de document de la mer morte mais d'une stele sur laquelle il y a des écrits type apocalyptique..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



PRECISIONS SUR LA STELE ET SUR ISRAEL KNOHL.

J'ai cherché sur le net, et j'ai comparé les informations entre elles pour m'assurer au mieux de leur véracité.
Voila quelques informations que j'ai trouvé:

- Israel Knohl fait depuis longtemps partie d'un mouvement d'experts qui
pense que l'esprit Messianique pourrait etre expliqué par l'atmosphère
politique de l'époque. Donc, selon lui, les parents du Christ subissaient
fortement ses influences avant meme l'arrivée de leur fils.

-Israel Knohl a tendance à lire à sa façon un passage hélas EFFACE
de cette stèle qui, de plus, n'est pas vraiment claire.

-Elle a été déja depuis longtemps longuement étudiée par d'autres experts
en écriture Hébraique, dont beaucoup d'entre eux contestent l'interprétation
de Knohl..

- La découverte de la stèle remonte à 8 ans. Elle a été trouvée près de la
mer morte, mais on ne sait pas trop dans quelles conditions…

- La stele appartient à David Geselsohm, qui est un expert en antiquités
de Zurich.

- Mais, point important, le texte est écrit à l'encre. On se pose des
questions sur sa conservation durant plus de deux mille ans.


A suivre..


Dernière édition par samuel777444 le Dim 06 Jan 2019, 01:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
abdallahibndoudou




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyDim 06 Jan 2019, 01:03

Anoushirvan a écrit:
Raziel a écrit:

Douddou ne parle pas de ce que disent les gens appartenant à une religion, mais ce que dit une religion par ses textes sacrés.

Le texte sacré musulman est

1) violent, de manière visible
2) considéré comme la Loi divine (aucun musulman ne dit le contraire)

Mais le coran ne donne pas les critères qui autorisent à "entrer sur le chemin de Dieu, en Djihad"


Moi aussi je trouve qu'il y a une violence dans les évangiles, même si elle est souvent dissimulée, par les diatribes récurrentes envers les Juifs / les pharisiens, et cette obsession à en faire un peuple réprouvé.
Et quand on rajoute le Livre de l'Apocalypse dont on ne parle plus trop, tellement il sent le soufre, et bien qu'il fasse toujours partie du NT, c'est encore pire.

Et quand on vous en fait la remarque, vous filez telle une anguille en prétextant qu'il fallait les lire selon l'"esprit" et non selon la lettre.
C'est bien pratique cette théorie de l'esprit comme échappatoire.
Mais ça donne un peu une impression d'attitude de Ponce Pilate.

Et j'ai suffisamment étudié cette période des 1er siècle av. J.C. et 1er siècle ap. J.C. en Judée, pour réaliser que ce ne sont pas juste des métaphores, mais que ça cachait un vrai conflit à mort entre sectes juives.

Alors j'ai le droit de trouver que ce ne sont pas les textes les plus ultimes qui soient.

Je n'ai pas de problème à ce qu'on ressente plus d'affinités avec les évangiles qu'avec le Coran, et qu'on en tire une éthique responsable, car il y a aussi de quoi le faire.

Mais un peu d'humilité et moins d'arrogance, arrêter de brandir son texte comme un drapeau, ça ne ferait pas de mal.


Raziel a écrit:


Tel n'est pas le cas des chrétiens avec la bible, puisque l' A.T. est caduc désormais, sauf pour les juifs,
puisque le respect de la Thorah nous est décrit comme une malédiction par Saint Paul.

Tu remarqueras ci-dessus que je ne parle pas de l'AT. Je parle bien du NT.

hélas cher anoush, c'est toi qui ne comprends rien de rien, et manquant d'arguments tu te jettes dans la diversion en allant nous parler de l’apocalypse, donc hors sujet !
c'est dommage !
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyDim 06 Jan 2019, 01:42

Raziel a écrit:


Mais le coran ne donne pas les critères qui autorisent à "entrer sur le chemin de Dieu, en Djihad"

Ces critères restent parsonnels.

.

Faux et tu le sais.....



Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes, Allah n'aime pas les transgresseurs !   
Revenir en haut Aller en bas
abdallahibndoudou




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyDim 06 Jan 2019, 12:33

Anoushirvan a écrit:
Raziel a écrit:

Douddou ne parle pas de ce que disent les gens appartenant à une religion, mais ce que dit une religion par ses textes sacrés.

Le texte sacré musulman est

1) violent, de manière visible
2) considéré comme la Loi divine (aucun musulman ne dit le contraire)

Mais le coran ne donne pas les critères qui autorisent à "entrer sur le chemin de Dieu, en Djihad"


Moi aussi je trouve qu'il y a une violence dans les évangiles, même si elle est souvent dissimulée, par les diatribes récurrentes envers les Juifs / les pharisiens, et cette obsession à en faire un peuple réprouvé.
Et quand on rajoute le Livre de l'Apocalypse dont on ne parle plus trop, tellement il sent le soufre, et bien qu'il fasse toujours partie du NT, c'est encore pire.

Et quand on vous en fait la remarque, vous filez telle une anguille en prétextant qu'il fallait les lire selon l'"esprit" et non selon la lettre.
C'est bien pratique cette théorie de l'esprit comme échappatoire.
Mais ça donne un peu une impression d'attitude de Ponce Pilate.

Et j'ai suffisamment étudié cette période des 1er siècle av. J.C. et 1er siècle ap. J.C. en Judée, pour réaliser que ce ne sont pas juste des métaphores, mais que ça cachait un vrai conflit à mort entre sectes juives.

Alors j'ai le droit de trouver que ce ne sont pas les textes les plus ultimes qui soient.

Je n'ai pas de problème à ce qu'on ressente plus d'affinités avec les évangiles qu'avec le Coran, et qu'on en tire une éthique responsable, car il y a aussi de quoi le faire.

Mais un peu d'humilité et moins d'arrogance, arrêter de brandir son texte comme un drapeau, ça ne ferait pas de mal.


Raziel a écrit:


Tel n'est pas le cas des chrétiens avec la bible, puisque l' A.T. est caduc désormais, sauf pour les juifs,
puisque le respect de la Thorah nous est décrit comme une malédiction par Saint Paul.

Tu remarqueras ci-dessus que je ne parle pas de l'AT. Je parle bien du NT.

anoussh dit =
On dirait que tu ignores que le christianisme ne se limite pas historiquement aux évangiles. Il y a également les épîtres pauliniennes.
Et surtout il y a aussi le Livre de l'Apocalypse, dont on ne parle plus trop aujourd'hui.

C'est bien plus l'Apocalypse que les évangiles qui a longtemps structuré la réflexion entre les diverses sectes du christianisme, chacune accusant les autres et les autres confessions d'être les suppôts de l'Antéchrist à combattre.
C'est au nom de la lutte contre l'Antéchrist et ses précurseurs que des chrétiens ont commis les actes qui heurtent notre éthique contemporaine.
Revenir en haut Aller en bas
abdallahibndoudou




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyDim 06 Jan 2019, 12:46

cher anoush;;; montre nous donc les textes en soi, les versets en soi,, sur lesquels les chrétiens se fondent pour s'entre-tuer ou tuer les autres ???

montre nous les versets sur lesquels du temps de Jésus on se fondait pour s'entre-tuer entre sectes juives; donne nous des textes qui relatent les guerres fratricides entre sectes juives du vivant de Jésus ??? donne enfin les versets où Jésus , s'en prenant aux pharisiens et scribes demande de les tuer comme ton prophète de son vivant décrétait des versets demandant de tuer les mécréants et associateurs et autres ennemies ???


Jésus de son vivant côtoyait bien de nombreux païens et associateurs mais jamais il n'a dit ni son Père le Vrai Dieu non plus;; de tuer les mécréants et associateurs qui pourtant étaient ennemies de la Foi !

crois tu qu'un tel Bon Dieu va revenir 6 siècles après pour ne s'en prendre qu'aux associateurs et mécréants afin de fonder une soi-disant nouvelle religion alors qu'avec un simple discours d'amour et de miséricorde il avait déjà fondé la plus grande et plus pérenne des religions à partir et au milieu même des associateurs et mécréants de tous bords = le christisme ??
Revenir en haut Aller en bas
abdallahibndoudou




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyDim 06 Jan 2019, 12:51

et sache que (ô anoush) que lorsque Jésus s'en prend verbalement (et je dis bien verbalement) aux scribes et pharisiens, il montre là qu'il les prends comme symbole, exemple d'un type d'être qu'il faut éviter d'incarner à tout prix mais jamais on a vu Jésus demander de les tuer comme savait le faire ton prophète de son vivant !!!

alors arrête de dire que l'évangile est violent, car le contraire prouvera que ton intelligence est encore loin du compte de pouvoir comprendre la Parole de Jésus, mais cela ne serait pas étonnant d'un muslim;; c'est pas grave !
Revenir en haut Aller en bas
abdallahibndoudou




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyDim 06 Jan 2019, 13:01

Thedjezeyri14 a écrit:
Raziel a écrit:


Mais le coran ne donne pas les critères qui autorisent à "entrer sur le chemin de Dieu, en Djihad"

Ces critères restent parsonnels.

.

Faux et tu le sais.....



Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes, Allah n'aime pas les transgresseurs !   


seulement Jésus et Père YHWH n'aurait jamais demander dans l'évangile une telle chose aux croyants = Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent,

et c'est déjà suffisant comme différence irréversible !
et si Le Vrai Dieu YHWH en Jésus me l'avait demandé (de combattre ceux qui me combatte dans la foi) ce serait moi qui le jugerais et le jetterais en enfer, lui Dieu et il le sait, mais fort heureusement mon DIEU YHWH en Jésus m'a demandé ceci =

MATTHIEU CHP 5
43. Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.

44 Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,

45 afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous?


DONC SI JE NE FAIS cela en Matth chp5 alors c'est moi qui serais jugé et condamné !! c'est sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyDim 06 Jan 2019, 13:29

abdallahibndoudou a écrit:



Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes, Allah n'aime pas les transgresseurs !   

seulement Jésus et Père YHWH n'aurait jamais demander dans l'évangile une telle chose aux croyants = Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent,



Tu te fais une fausse idée du but de nos existences.

Ici nous ne sommes pas pour vivre dans la paix athée, nous sommes ici pour vivre dans la paix croyante, et il vaut mieux une guerre croyante, qu'une paix athée parce que vivre pour vivre sans croire en Dieu ça ne sert à rien, c'est comme si un élève va dans une école pour passer du lustrage sur les bureaux. Ah oui il est dans l'école, il est heureux, en paix, et il lustre les bureaux, mais lustrer les bureaux ça ne lui donnera pas en poche son diplôme pour passer l'examen avec brio.


Donc puisque le Coran ratifie une consigne : croyez ou alors pour paierez votre manque de fidélité par un châtiment douloureux c'est pour le bien communautaire car vivre pour vivre ou passer du temps pour ne rien obtenir à la fin, ça ne sert à rien.

Le problème est que tu n'as pas compris que Dieu s'insurge contre : rabbins, prêtres et imams, >>>>> tous les éducateurs dans la foi, et Dieu s'adresse au peuple pour lui dire qu'ils sont de piètres éducateurs de la foi, parce que même pas ils vous ont appris : que la terre est le purgatoire.


Si vous aviez su que la terre est le purgatoire, qu'est ce que vous auriez fait ? Tout votre possible pour vous purger, mais comme vous ne l'avez jamais su vous faites quoi ? Vous vous dites que "vivre c'est vivre" et c'est tout, il n'y a rien à dire de plus, la vie sur terre c'est comme cela.


Non, ici c'est l'école d'apprentissage, et il faut utiliser son temps constructivement, sinon Dieu ferme l'école pour toujours.


Vous n'êtes pas là pour faire acte de présence, mais pour donner du vôtre pour vous faire pardonner vos fautes.


Est ce que Jésus ne le dit pas assez ? Faites vous pardonner par telle attitude ou telle autre attitude ? Est ce qu'Allah ne le dit pas assez ? Soyez de cette manière et non pas de cette manière ?


Dieu, Jésus, donne tout le mode opératoire pour obtenir réconciliation avec Dieu, car déjà il faut se réconcilier avec Dieu, ensuite il faut se rendre "saint" mais si la vie sur terre vous vous dites "hé oui et alors, on vit on meurt et après c'est le néant, ou alors on verra bien, ou alors, nous on vit et le reste, peu importe" vous ne vous réconcilierez jamais avec Dieu et vous allez rester pour une éternité à tourner en rond sur la terre.


Même pas vous le savez que vous tournez en rond, parce que Dieu ne vous donne pas la mémoire de ce que vous avez vécu avant de naitre.


D'une part pour ne pas que le temps vous paraisse long, car vous êtes sur terre déjà depuis la préhistoire, donc imagine si tu te souviens de tout depuis la préhistoire, tu vas te sentir "fatigué fatigué" lassé d'être ici pour une éternité, donc Dieu t'enlève cette mémoire là.


Et puis si vous avez la mémoire cela veut dire que vous le savez qu'il faut se bonifier, donc vous n'agirez pas volontairement mais par obligation, or par obligation vous enlève du libre arbitre, cependant le libre arbitre est le mot d'ordre.


Il y a ce verset un peu avant "combattez dans le sentier d'Allah" ce qui veut dire textuellement : TRAVAILLEZ POUR DIEU mais pas tuez les gens, car tuer les gens ne les rendra pas "saints" de toutes les manières, et les Musulmans qui ont cru qu'il faut tuer les gens, sont complètement dans l'abrutissement, mais ce n'est pas une raison pour que les autres ne doivent pas comprendre ce que veut dire "combattez dans le sentier d'Allah".


Donc cherche plutôt à comprendre au lieu de critiquer Dieu.


Cela veut dire : "donne toi corps et âme pour ton Seigneur".

Et ce verset que je cite ci dessous dit qu'il y a des gens qui font tout pour éloigner les gens du chemin qui mène à Dieu.

>>>>>>> rabbins --- prêtres --- imams<<<<<<<<

"dépenser les biens" = ils se donnent corps et âme pour éloigner les gens de la foi VOLONTAIREMENT.

Donc les rabbins, les prêtres, les imams sont tous des mécréants = mau vaise foi.

Pourquoi ne pas dire que le purgatoire est sur la terre ? Parce que ça oblige les gens à croire à la réincarnation OR ils ne veulent pas, ils gardent la vérité captive, parce qu'eux veulent être tout entier tels qu'ils le sont des SAINTS au Paradis, et pas qu'ils puissent être Paul Jacques Pierre ….

Après ils regretteront ! Bien sûr, face à Dieu ils vont raser le sol tellement ils vont avoir honte.

Ils seront vaincus ! Bien sûr, Dieu leur dira leur défaite eux qui voulaient gagner sur le monde en faisant du monde leur servitude.

Ils sont pire que l'EGYPTE et pharaon.

Ils règnent en maitres les rabbins, les prêtres et les imams, et ils vont mordre la poussière parce que volontairement ils ne disent pas la vérité, or comme vous le peuple vous les croyez sur parole, vous perdez vos âmes à cause d'eux et Dieu est très en colère contre eux, et le fait savoir dans le Coran, et dans la Bible aussi.



36. "Ceux qui ne croient pas dépensent leurs biens pour éloigner (les gens) du sentier d'Allah. Or, après les avoir dépensés, ils seront pour un sujet de regret. Puis ils seront vaincus, et tous ceux qui ne croient pas seront rassemblés vers l'Enfer,"



Ca vous embête que je parle mal des rabbins, des prêtres, et des imams ? Mais ce sont des hommes, et des hommes sont des hommes, alors il faut préférer DIEU aux hommes, car les hommes eux n'ont pas de valeur.


Luc 12:49
"Je suis venu jeter un feu sur la terre, et qu'ai-je à désirer, s'il est déjà allumé ?"


Jésus le sait bien sûr que les hommes qui enseignent le Culte sont des faux jetons, Jésus le sait d'avance BIEN SUR et Jésus est venu pour que la terre se consume parce que telle que l'existence se déroule elle représente UNE GRANDE OFFENSE ENVERS DIEU.

Ouvrez les yeux bon sang !
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14


le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 EmptyDim 06 Jan 2019, 15:59

abdallahibndoudou a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


Faux et tu le sais.....



Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes, Allah n'aime pas les transgresseurs !   


seulement Jésus et Père YHWH n'aurait jamais demander dans l'évangile une telle chose aux croyants = Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent,


et c'est déjà suffisant comme différence irréversible !
et si Le Vrai Dieu YHWH en Jésus me l'avait demandé (de combattre ceux qui me combatte dans la foi) ce serait moi qui le jugerais et le jetterais en enfer, lui Dieu et il le sait, mais fort heureusement mon DIEU YHWH en Jésus m'a demandé ceci =



Ahhh ok .. ça doit pour ca que se dégage de toi les air de tolèrance on le voit dans tes sujets ... espérons qu'un jour je serais aussi tolérant que toi et que je jetterais en enfer toute personne qui me permet de me défendre .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




le pardon d'une enfant - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: le pardon d'une enfant   le pardon d'une enfant - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
le pardon d'une enfant
Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» PERE MARIE-EUGENE DE L'ENFANT JESUS
» Lit d'enfant
» Avez vous accepté facilement le handicap de votre enfant?
» L'alimentation type d'un enfant dans une journée
» Un enfant de choeur nommé Adolf Hitler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: