Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Mohamed et ses problèmes de mémoire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Serena57

Serena57


MessageSujet: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Sam 29 Déc 2018, 09:32

Rappel du premier message :

29/12/18

selon les hadiths mahomets n'avait pas beaucoup de mémoire concernant sa pseudo revelation de dieu!!!!

«le prophète recevait une partie de la révélation, puis il l'oubliait», «De la révélation qu'il avait eue pendant la nuit, il ne se souvenait plus au matin.» (Exégèse de Ben Kathir: Tafsir, 1ère partie, p.104).

Dans Sahih Muslim (N° de référence 1874) on trouve aussi ce récit d'Aïcha: "Le prophète avait entendu un homme réciter le Coran à la mosquée, et il dit: «la miséricorde de Dieu soit sur lui, il m'a rappelé un verset que je dois oublier»."


ceci est bien la preuve que la "révélation" du pseudo prophète Mohamed est une vaste farce........

comment Dieu pourrait il envoyer des verset un jour ..... pour demander à son "prophète" de les oublier le lendemain.......

le dieu du coran est vraiment un amateur!!!!
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Tonton




MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Ven 18 Jan 2019, 20:20

Aquilas** a écrit:
On peut comparer les salafistes aux pharisiens pour établir un parallèle qui pourrait servir à se rendre compte de qui ils sont.

Les pharisiens sont, tout comme eux, des fanatiques religieux qui ont voulu que la loi domine sur tout le reste. Quand dans la Thora ils ont pour consigne de n'aimer que Dieu seul, Jésus pour eux a fait figure de "faux semblant" parce que si Dieu a dit de n'aimer que lui, comment Dieu pourrait envoyer un fils qu'il faut aimer autant que Lui même puisqu'il est son Fils. Ils sont des Juifs endurcis et n'ont pas compris que la loi leur portait malédiction parce qu'il avait figure de tortionnaires, et qu'ils amenaient petit à petit le peuple à leur ressembler, alors qu'aimer Dieu c'est surtout ne pas contraindre à l'esclavage le peuple, surtout en matière de religion.

C'est exactement pareil pour les salafistes, qui prennent au pied de la lettre le Coran, et ne cherchent pas à comprendre les difficultés d'un monde livré à Satan qui le fait agir en dépit de lui même, un monde qui pèche involontairement, car se sont forgés des caractères indociles partout dans le monde, ce n'est ni la faute aux Occidentaux, ni aux Orientaux, mais à Satan dont personne ne sait qui il est, et justement c'est ce qui fait sa force.

Donc les salafistes devraient surtout se dire que si Jésus est présent dans le Coran, c'est pour leur dire "d'aimer leurs ennemis" car ne sachant pas qui est Satan, ils doivent faire comme les anges, dire qu'ils écoutent Dieu même s'ils ne savent pas réellement pourquoi il faut aimer ses ennemis, pour l'heure, mais un jour ils sauront, et en le sachant, ceux qui ont mis du feu et du sang, tomberont de bien haut, à regretter d'avoir usé de la violence pour jouer un rôle de justiciers alors qu'ils auraient dû faire confiance en Dieu qui sait très bien son dessein.

oui, je fais aussi cette comparaison, avec quand même l'idée d'une nuance car je parlerai plutôt d'un salafisme excédentaire en réglementation.

Toutefois, il faut prendre du recul et accepter que le phénomène du pharisaïsme touche tout le monde, y compris les chrétiens. Alors pas forcement une église plus qu'une autre, car parfois la même église mais à des époques différents.

C'est certains que si on remonte en arrière, on pourrait dire que l'église la plus légaliste a été celle de Rome; mais aujourd'hui, on ne peut plus dire ceci.

D'ailleurs si en opposition, on pourrait dire que le protestantisme a été plus libéral que l'église catholique, par contre aujourd'hui on peut dire que les églises les plus légalistes se trouvent parmi les églises protestantes et non pas dans l'église catholique.

Aussi, même si à cette époque le salafisme légaliste " fait du bruit "; dans l'ensemble je conseillera de ne pas faire de déterminisme pour dire qui fait quoi mais comprendre plutôt que de critiquer les autres, quand on se montre soi même pharisien.

D'ailleurs je conseille d'aborder les écritures avec principalement l'idée de l'auto critique, c'est à dire plutôt que d'ouvrir la bible en se disant quelle critique des juifs ( ou des pharisiens ) je vais pouvoir comprendre, l'ouvrir en se disant plutôt qu'est ce que Dieu va me reprocher aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

Raziel


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Sam 19 Jan 2019, 10:15

Thed,

Thedjezeyri14 a écrit:
Raziel a écrit:


De rien, mon cher Raidicar.

En effet, il est totalitaire de dire que les salafistes sont légitimes. A la limite, on dirait qu'ils sont "logiques" pourquoi pas.

Mais une logique basée sur des éléments de base faux, comme le coran, ne mène qu'aux fitnas régulières.


Raidicar  à vraiment parlé de legimité ??

J'ai dit à Raidicar que "les salafistes sont légitimes" est une phrase totalitaire.

Il n'a jamais dit cela : c'est toi qui l'a dit, et c'est toi qui reconnaît la légitimité aux salafistes.

Mais toi, tu dis
Thed a écrit:

Et maintenant tu n'a pas vu que je parle d'un islam illégitime ( inventé par toi et tes semblables ) en opposition à un islam légitime ( salafisme , sunnisme ...etc) .

Vous faîtes bien la paire tous les deux. Comment utilise-t-il le concept de légitimité, ce Raidicar ?
Raidicar a écrit:

Il fut un temps ou l'homosexualité était illégitime , aujourd'hui le mariage homosexuel est légitime . Ce mariage entre deux personnes du même sexe est il considéré comme authentique par les catholiques ? Hein ?

Pour lui, l'homosexualité est légitime, comme pour toi le salafisme est légitime.

Il faudrait vous mettre d'accord sur les concepts.

Le concept LEGITIME implique nécessairement d'avoir l'autorité sur tous. L'autorité légitime, par définition, ne peut pas être mise en procès
car c'est elle qui fait la loi. Si vous faites le procès du salafisme, alors cessez de l'appeler légitime.

Quant à l'homosexualité, elle s'oppose au droit naturel, car la finalité de la division en deux sexes est la procréation, et non pas le plaisir.
Ni plus, ni moins que de prendre une tomate et de l'écraser sur la route, car la finalité de la tomate est de servir de nourriture
ou de graines pour se reproduire. Les deux sont illégitimes.

Mon avis est clair : le salafisme est logique, mais aucunement légitime.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Sam 19 Jan 2019, 10:28

Raziel a écrit:


Mon avis est clair : le salafisme est logique, mais aucunement légitime.

Précise bien que pour toi, seule l’Église catholique romaine est légitime...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

Raziel


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Sam 19 Jan 2019, 11:25

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:


Mon avis est clair : le salafisme est logique, mais aucunement légitime.

Précise bien que pour toi, seule l’Église catholique romaine est légitime...

FAUX.

Boniface VIII, dans sa bulle unam sanctam, a bien précisé la séparation entre les pouvoirs spirituels
et les pouvoirs temporels. L'Eglise catholique romaine est universellement légitime en matière spirituelle,
et les pouvoirs temporels sont jugés par elle, mais non point dirigés par elle.


La Bulle Unam Sanctam (1302):
 

stp ne mets pas des mots dans ma bouche, ils me vont vomir.
stp ne recopie que mes citations.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Sam 19 Jan 2019, 16:05

Raziel a écrit:

FAUX.

Boniface VIII, dans sa bulle unam sanctam, a bien précisé la séparation entre les pouvoirs spirituels
et les pouvoirs temporels. L'Eglise catholique romaine est universellement légitime en matière spirituelle,
et les pouvoirs temporels sont jugés par elle, mais non point dirigés par elle.


La Bulle Unam Sanctam (1302) a écrit:

La Bulle Unam Sanctam (1302)

Dans cette Eglise et en son pouvoir, il y a, nous le savons par les paroles de l’Evangile, deux glaives, le spirituel et le temporel. Car les apôtres disent « il y a deux glaives ici », c’est-à-dire l’Eglise. Puisque c’étaient les apôtres qui parlaient, le Seigneur n’a pas répondu : « C’est trop », mais « C’est assez ». Sûrement celui qui nie que le glaive temporel est au pouvoir de Pierre ne remarque pas assez la parole du Seigneur : « Mets ton glaive au fourreau ». Les deux glaives sont donc au pouvoir de l’Eglise, le spirituel et le matériel, mais l’un doit être manié pour l’Eglise, l’autre par l’Eglise ; l’un par la main du prêtre, l’autre par celle des rois et des chevaliers, mais sur l’ordre du prêtre et tant qu’il le permet. Car il faut que le glaive soit sous le glaive et que l’autorité temporelle soit soumise à la spirituelle. L’apôtre dit : « Il n’y a pas d’autorité qui vienne de Dieu », ce qui est ordonné à Dieu. Or il n’y a pas d’ordre si l’un des glaives n’était pas sous l’autre, et si l’intérieur n’était pas ramené par l’autre au principe commun. Car, selon saint Denys : « C’est une loi de l’action divine que les choses inférieures soient ramenées à leur principe par un intermédiaire ». Donc, suivant l’ordre de l’univers, tout ne se rattache pas au principe ordonnateur sans gradation, ni intermédiaire ; mais on va des choses infimes aux moyennes, des inférieures aux supérieures.

Or, la puissance spirituelle l’emporte par la dignité et la noblesse sur toute puissance temporelle, nous devons l’affirmer, aussi clairement que les choses spirituelles l’emportent sur les temporelles. C’est ce que nous voyons avec évidence par le paiement des dîmes, par le pouvoir de bénir et de sanctifier, par l’institution du pouvoir et par la disposition même des choses. Car, c’est là une vérité incontestable, la puissance spirituelle doit établir la puissance temporelle et la juger si elle prévarique. L’Eglise et la puissance ecclésiastique vérifient ainsi la prophétie de Jérémie : « Voici que je t’ai établi aujourd’hui sur les nations et les royaumes », et ce qui suit. Donc, si une puissance temporelle dévie, elle aura pour juge son supérieur. Si c’est la puissance ecclésiastique suprême, elle ne pourra être jugée que par Dieu, comme l’atteste l’apôtre : « l’homme spirituel juge tout et il n’est lui-même jugé par personne ».

Cette autorité, en effet, bien qu’elle soit donnée à un homme et exercée par un homme, n’est pas humaine mais plutôt divine, donnée par la bouche de Dieu à Pierre, fondée pour lui et ses successeurs sur la pierre qui est le Christ que Pierre a confessé, suivant la parole du Seigneur à ce même Pierre : « Tout ce que tu lieras… » et le reste.
Quiconque donc résiste à cette puissance ainsi ordonnée par Dieu résiste à l’arrangement de Dieu, sans quoi il faut admettre, comme le Manichéen, deux principes, ce que nous jugeons faux et hérétique car au témoignage de Moïse, c’est en un principe et non en plusieurs que Dieu a créé le ciel et la terre.

En conséquence, nous déclarons, disons et définissons qu’il est absolument nécessaire à toute créature humaine d’être soumise au pontife romain pour arriver au salut. »


stp ne mets pas des mots dans ma bouche, ils me vont vomir.
stp ne recopie que mes citations.

J'ai mis en clair ce que tu avais mis en spoiler. Tu peux vomir à ton aise....

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Sam 19 Jan 2019, 17:06

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:

FAUX.

Boniface VIII, dans sa bulle unam sanctam, a bien précisé la séparation entre les pouvoirs spirituels
et les pouvoirs temporels. L'Eglise catholique romaine est universellement légitime en matière spirituelle,
et les pouvoirs temporels sont jugés par elle, mais non point dirigés par elle.


La Bulle Unam Sanctam (1302) a écrit:

La Bulle Unam Sanctam (1302)

Spoiler:
 

stp ne mets pas des mots dans ma bouche, ils me vont vomir.
stp ne recopie que mes citations.

J'ai mis en clair ce que tu avais mis en spoiler. Tu peux vomir à ton aise....


Tu aurais mieux fait de mettre le contexte, mon cher OLIVIER :

Selon Wikipedia : "La bulle fut écrite au moment d'un dur conflit entre le pape Boniface VIII et Philippe le Bel, qui voulait s'émanciper de la tutelle de l'Église sous la gouverne du pape. Elle fait suite à la bulle Ausculta fili et à la réaction française qui lui fit suite. Boniface VIII écrivit également une bulle d'excommunication, Super Petri Solio, mais celle-ci ne fut jamais publiée.
Philippe le Bel réagit à cette bulle de manière assez radicale : il envoie un commando s'emparer du pape à Anagni. Le pape fut arrêté en 1303 par Guillaume de Nogaret, nouveau conseiller du roi, d'après les ordres de Philippe, qui voulait l'amener en France et le faire juger par un concile. Devant son arrestation, le pape se couvrit de sa tiare, prit en main sa crosse et les clefs, en disant : « Je suis pape, je mourrai pape ». Boniface est délivré par la population locale, mais ne résiste pas au choc. Il meurt un mois plus tard à Rome le 11 octobre 1303.

Philippe retiendra la leçon, et en 1305 (après le bref règne de Benoît XI), il fait élire un pape français à sa dévotion, Bertrand de Got, archevêque de Bordeaux, qui régnera sous le nom de Clément V : ce sera le premier pape d'Avignon.


Triste époque pour l'Eglise, certes !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Sam 19 Jan 2019, 17:17

mario-franc_lazur a écrit:

Philippe retiendra la leçon, et en 1305 (après le bref règne de Benoît XI), il fait élire un pape français à sa dévotion, Bertrand de Got, archevêque de Bordeaux, qui régnera sous le nom de Clément V : ce sera le premier pape d'Avignon.


Triste époque pour l'Eglise, certes !

Petite question au passage, hors sujet malheureusement, les bulles pontificales relèvent-elles de l'infaillibilité papale ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

Raziel


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Sam 19 Jan 2019, 17:22

mario-franc_lazur a écrit:
OlivierV a écrit:


J'ai mis en clair ce que tu avais mis en spoiler. Tu peux vomir à ton aise....


Tu aurais mieux fait de mettre le contexte, mon cher OLIVIER :

Selon Wikipedia : "La bulle fut écrite au moment d'un dur conflit entre le pape Boniface VIII et Philippe le Bel, qui voulait s'émanciper de la tutelle de l'Église sous la gouverne du pape. Elle fait suite à la bulle Ausculta fili et à la réaction française qui lui fit suite. Boniface VIII écrivit également une bulle d'excommunication, Super Petri Solio, mais celle-ci ne fut jamais publiée.
Philippe le Bel réagit à cette bulle de manière assez radicale : il envoie un commando s'emparer du pape à Anagni. Le pape fut arrêté en 1303 par Guillaume de Nogaret, nouveau conseiller du roi, d'après les ordres de Philippe, qui voulait l'amener en France et le faire juger par un concile. Devant son arrestation, le pape se couvrit de sa tiare, prit en main sa crosse et les clefs, en disant : « Je suis pape, je mourrai pape ». Boniface est délivré par la population locale, mais ne résiste pas au choc. Il meurt un mois plus tard à Rome le 11 octobre 1303.

Philippe retiendra la leçon, et en 1305 (après le bref règne de Benoît XI), il fait élire un pape français à sa dévotion, Bertrand de Got, archevêque de Bordeaux, qui régnera sous le nom de Clément V : ce sera le premier pape d'Avignon.


Triste époque pour l'Eglise, certes !

OlivierV n'arrivera pas à me faire vomir avec mes propres citations ! Je les approuve.

D'ailleurs, même aujourd'hui, tout catholique (=universaliste) qui ne reconnaît pas le régne de Jésus, roi des rois de la terre,
et à son vicaire le pape, n'est plus catholique ipso facto.

Je comprends tout à fait que les personnes qui n'ont pas la foi, ou qui ont une foi sans la révélation divine, puissent être
choqués de Boniface VIII
. Mais cela ne change en rien ce que ça veut dire.

On n'est pas sur terre pour ne pas choquer, mais pour mettre en pratique ce que Jésus a demandé témoigner à la vérité.

Ce serait d'ailleurs assez intéressant que MFL ou Arnaud Dumouch nous disent si, canoniquement, un pape peu annuler
une bulle théologique touchant à la foi ou aux moeurs, publiée par un pape antérieur par les moyens légitimes de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Sam 19 Jan 2019, 17:29

Raziel a écrit:


OlivierV n'arrivera pas à me faire vomir avec mes propres citations ! Je les approuve.

D'ailleurs, même aujourd'hui, tout catholique (=universaliste) qui ne reconnaît pas le régne de Jésus, roi des rois de la terre,
et à son vicaire le pape, n'est plus catholique ipso facto.

Je comprends tout à fait que les personnes qui n'ont pas la foi, ou qui ont une foi sans la révélation divine, puissent être
choqués de Boniface VIII
. Mais cela ne change en rien ce que ça veut dire.

On n'est pas sur terre pour ne pas choquer, mais pour mettre en pratique ce que Jésus a demandé témoigner à la vérité.

Ce serait d'ailleurs assez intéressant que MFL ou Arnaud Dumouch nous disent si, canoniquement, un pape peu annuler
une bulle théologique touchant à la foi ou aux moeurs, publiée par un pape antérieur par les moyens légitimes de l'époque.

Pour mémoire, la discussion venait de l'utilisation de terme "légitimité". J'avais émis l'hypothèse que pour toi la seule autorité légitime était l'église catholique romaine à travers le pape, vicaire du christ sur terre.

Si tout homme, fut-il chef d'état doit être soumis à l'autorité de l'église comme le dit ton spoiler, alors cela confirme ce que je disais, seule l’Église est légitime...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Sam 19 Jan 2019, 18:57

OlivierV a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

Philippe retiendra la leçon, et en 1305 (après le bref règne de Benoît XI), il fait élire un pape français à sa dévotion, Bertrand de Got, archevêque de Bordeaux, qui régnera sous le nom de Clément V : ce sera le premier pape d'Avignon.


Triste époque pour l'Eglise, certes !

Petite question au passage, hors sujet malheureusement, les bulles pontificales relèvent-elles de l'infaillibilité papale ?


Une bulle pontificale n'est infaillible que si elle traite de questions de foi ou de moeurs.

Ainsi, dans la Bulle de Pie IX définissant l'Immaculée Conception, seule la définition est infaillible : les arguments du pape, eux, ne le sont pas.

De plus dans la définition de l'Immaculée Conception, ou encore la proclamation du dogme de l'Assomption, on voit que l'intention du pape est de lier toute l'Église en proposant un enseignement irrévocable.

Dans le cas de la bulle Unam Sanctam, il n'y a pas d'infaillibilité puisque cela ne concerne ni la foi ni les moeurs.


Fraternellement

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Raziel

Raziel


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Sam 19 Jan 2019, 20:05

mario-franc_lazur a écrit:
OlivierV a écrit:


Petite question au passage, hors sujet malheureusement, les bulles pontificales relèvent-elles de l'infaillibilité papale ?


Une bulle pontificale n'est infaillible que si elle traite de questions de foi ou de moeurs.

Ainsi, dans la Bulle de Pie IX définissant l'Immaculée Conception, seule la définition est infaillible : les arguments du pape, eux, ne le sont pas.

De plus dans la définition de l'Immaculée Conception, ou encore la proclamation du dogme de l'Assomption, on voit que l'intention du pape est de lier toute l'Église en proposant un enseignement irrévocable.

Dans le cas de la bulle Unam Sanctam, il n'y a pas d'infaillibilité puisque cela ne concerne ni la foi ni les moeurs.


Fraternellement

Ce n'est pas mon avis.

La bulle Unam Sanctam traite de la façon dont le pouvoir temporel est soumis au pouvoir spirituel.
Or, le pouvoir spirituel a pour unique objet que de pousser à chercher Dieu et le rejoindre.

C'est donc le pouvoir au service du Bien intégral, c'est à dire la Morale au sens majeur.

De plus, en nous demandant d'obéir au pape à travers un argument Evangélique que la primauté de Saint Pierre et de l'Eglise Catholique,
il faut bien appel à la Foi, car ce sont des articles du crédo.

(complément tardif)
D'ailleurs, je viens de constater sur docteur-angélique ce que dit le fondateur Arnaud Dumouch à un dénommé Arnaud Klein
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Arnaud Dumouch a écrit:

Cher Arnaud, Il s'agit bien d'un acte du magistère infaillible. Cependant, pour le comprendre, il faut avoir la totalité des dogmes qui l'éclairent :

1° Il faut évidemment être conscient et lucide de ce rôle du magistère pontifical et le rejeter tout de même.
2° cela ne vise donc pas les personnes non catholiques.
3° Ceci n'est valable que durant le pèlerinage terrestre. A l'heure de la mort et face au Christ, papes, Ecritures et sacrement disparaissent puisque Jésus est vu directement.

En revanche, Arnaud Dumouch se trompe sur le point 2)

En effet, l'autorité du pape couvre toute créature raisonnable ; c'est d'ailleurs ce que conclut cette Bulle infaillible.
En revanche, on peut argumenter que la gravité de la désobéissance soit ramenée à zéro ou presque par la possibilité
toujours présente de l "ignorance invincible".
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

Raziel


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Sam 19 Jan 2019, 20:53

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:


OlivierV n'arrivera pas à me faire vomir avec mes propres citations ! Je les approuve.

D'ailleurs, même aujourd'hui, tout catholique (=universaliste) qui ne reconnaît pas le régne de Jésus, roi des rois de la terre,
et à son vicaire le pape, n'est plus catholique ipso facto.

Je comprends tout à fait que les personnes qui n'ont pas la foi, ou qui ont une foi sans la révélation divine, puissent être
choqués de Boniface VIII
. Mais cela ne change en rien ce que ça veut dire.

On n'est pas sur terre pour ne pas choquer, mais pour mettre en pratique ce que Jésus a demandé témoigner à la vérité.

Ce serait d'ailleurs assez intéressant que MFL ou Arnaud Dumouch nous disent si, canoniquement, un pape peu annuler
une bulle théologique touchant à la foi ou aux moeurs, publiée par un pape antérieur par les moyens légitimes de l'époque.

Pour mémoire, la discussion venait de l'utilisation de terme "légitimité". J'avais émis l'hypothèse que pour toi la seule autorité légitime était l'église catholique romaine à travers le pape, vicaire du christ sur terre.

Si tout homme, fut-il chef d'état doit être soumis à l'autorité de l'église comme le dit ton spoiler, alors cela confirme ce que je disais, seule l’Église est légitime...

Tu émets malheureusement trop d'hypothèses.

Toute autorité vient de Dieu, celle du pape en vient, comme l'atteste Jésus lui-même.
En revanche, les autorités terrestres et temporelles sont légitimes, tant qu'elles ne demandent pas de faire un péché.

Par exemple, même l'insolent Macron est légitime à nous demander nos impôts.
En revanche, il n'est pas légitime à nous faire obéir à la loi Taubira. En effet, cette loi est contraire à la vertu.

Obéir aux Etats modernes, qui sont immoraux sous bien des aspects, est une problématique qui appartient à la conscience de chacun.

Personellement, je connais des gens qui soustraient de leurs impôts la quote part du coûts des avortement
sur la base du calcul 193€*220.000 = 42 M€, soit à peu près 1€ par adulte. Pour une famille de 5 : 5€/an.
Revenir en haut Aller en bas
Thinkbig

Thinkbig


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Sam 19 Jan 2019, 22:50

mario-franc_lazur a écrit:


Ainsi, dans la Bulle de Pie IX définissant l'Immaculée Conception, seule la définition est infaillible : les arguments du pape, eux, ne le sont pas.
.

Salut

« Nous déclarons, Nous prononçons et définissons que la doctrine qui enseigne que la Bienheureuse Vierge Marie, dans le premier instant de sa Conception, a été, par une grâce et un privilège spécial du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée et exempte de toute tache du péché originel, est révélée de Dieu, et par conséquent qu'elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles ».


Juste pour comprendre. Peux-tu faire extraire les arguments du Pape de la définition. Et comment s'accorde t-on pour déclarer que ceci est révélé de dieu.


Cordialement !
.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Dim 20 Jan 2019, 10:06

Thinkbig a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Ainsi, dans la Bulle de Pie IX définissant l'Immaculée Conception, seule la définition est infaillible : les arguments du pape, eux, ne le sont pas.
.

Salut

« Nous déclarons, Nous prononçons et définissons que la doctrine qui enseigne que la Bienheureuse Vierge Marie, dans le premier instant de sa Conception, a été, par une grâce et un privilège spécial du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée et exempte de toute tache du péché originel, est révélée de Dieu, et par conséquent qu'elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles ».


Juste pour comprendre. Peux-tu faire extraire les arguments du Pape de la définition. Et comment s'accorde t-on pour déclarer que ceci est révélé de dieu.

Le texte de la définition pontificale (D.B. 1641), déclare qu'il s'agit là d'une grâce singulière accordée par Dieu « dans la vision (intuitu) des mérites du Christ Jésus Sauveur du genre humain». Plus précisément encore, ce qui est défini, ce n'est pas que les parents de la Vierge, par un miracle inexplicable, n'auraient pas transmis à celle-ci la vie humaine corrompue en Adam, mais bien que, « au premier instant de sa conception », en vertu de la grâce énoncée, elle a été préservée de toute tache de la faute originelle » (ab omni originalis culpae labe praeservatam immuotem). Autrement dit, l'immaculée conception, au sens où elle a été finalement définie par l'Église, ne signifie nullement que la Vierge n'aurait pas eu besoin du même salut que nous, en tant que fils d'Adam, mais, comme le dit encore la bulle Ineffabilis Deus où se trouve cette définition, qu'elle a été sauvée, au contraire, d'une manière particulièrement admirable (sublimiori modo), en raison de sa liaison tout particulièrement étroite avec le Christ Sauveur.

Pour bien saisir ce point de la doctrine catholique et comprendre en même temps comment il peut être l'objet d'incompréhensions si persistantes, il faut rappeler en quelques mots l'histoire de l'expression immaculée conception. La certitude que Marie, en raison de son rôle unique dans l'histoire du salut, où elle était appelée à être la propre Mère du Sauveur, avait été sanctifiée d'une manière proportionnée à cette vocation apparaît dès les premiers textes chrétiens concernant la Vierge. C'est là, en particulier, le sens que l'Église a toujours reconnu au mot de l'Ange la saluant comme kekharitôménè (en latin gratia plena).

L'idée en était venue évidemment des récits bibliques concernant Jérémie (ch. 1 de son livre) ou le Baptiste et qui nous les montrent sanctifiés dès le sein de leur mère ceux que Dieu désigne à une mission d'une particulière importance en vue de l'avènement du Messie.

On verra encore les papes, jusqu'au XVe siècle, pour dissiper toute équivoque ou possibilité d'équivoque, insister sur l'emploi de l'expression « Conception de Marie immaculée » de préférence à l'expression « Immaculée conception de Marie » (voire même à l'exclusion de celle-ci). Si, finalement, ils devaient pourtant canoniser cette expression elle-même, ce ne serait, on le voit, qu'à la condition de l'entendre au sens défini plus haut, comme une réalisation en Marie du salut dont son Fils est la source, commençant dès le premier instant de sa conception. Encore faut-il bien préciser que cette définition ne signifie aucunement que Marie aurait été d'emblée portée au comble de la perfection, mais simplement qu'elle a été d'emblée préservée de toute atteinte actuelle de la faute originelle. Quant à l'objection : comment Marie a-t-elle pu bénéficier de la grâce du Christ avant que celui-ci naquît d'elle? - il faut y répondre que son cas n'est que le cas le plus éminent de toutes les grâces de l'Ancien Testament, lesquelles, au moins depuis la justification d'Abraham, étaient toutes préparatoires à la venue du Christ et données intuitu meritorum Christi.

Source :
Louis BOUYER in Dictionnaire théologique Desclée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Dim 20 Jan 2019, 10:10





RETOUR AU SUJET, SVP

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Thinkbig

Thinkbig


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Dim 20 Jan 2019, 19:07

@ Mario


Je t'ai demandé ton avis et non la rhétorique officielle. Mais faisons avec.

Pourquoi alors, les anciens affirmaient que nul n'est exempt du péché originel ?

Pourquoi alors, les anciens Pères n'ont jamais évoqué la conception de Marie sans péché originel, et pourquoi n'ont-ils pas parlé de sa purification au sein de sa mère.

Que penses-tu de cette interprétation des paroles de l'ange : " l'Esprit saint viendra sur toi ", signifiant qu'il est venu la purifier pour accueillir le Verbe.

Que voulait dire Jean Damascène, quand il affirme : " Après le consentement de la Sainte Vierge, manifesté par ces paroles : voilà la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon ta parole, l'Esprit saint descendit sur elle, selon la parole du Seigneur proférée par l'ange, et la purifia.

Pourquoi la purifier si elle était déjà pure ?

Cordialement !
.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Lun 21 Jan 2019, 10:08

Thinkbig a écrit:
@ Mario

Je t'ai demandé ton avis et non la rhétorique officielle. Mais faisons avec.

Cordialement !


Je ne te répondrai pas car ceci est HORS DU SUJET.


Ouvre un nouveau fil, ce sera le mieux !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Raidicar




MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Lun 21 Jan 2019, 13:27

Raziel a écrit:
J'ai dit à Raidicar que "les salafistes sont légitimes" est une phrase totalitaire.
donc après avoir changé la définition du mot :"légitime" voilà que tu inverses le sens du totalitarisme ?
Ta logique semble pervertie .

Affirmer que le salafisme est légitime tout en n'étant pas salafiste implique de croire à un pluralisme . Le totalitarisme n'accepte pas de pluralisme par définition !
Les phrases totalitaires sont exprimées par toi ! donc je réitère ce que Jésus dit au sujet des personnes qui n'arrivent pas à voir la poutre , tu es un hypocrite ! C'est ton dieu lui même qui l'affirme , est il infaillible ?
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Lun 21 Jan 2019, 16:23

Serena57 a écrit:
29/12/18

selon les hadiths mahomets n'avait pas beaucoup de mémoire concernant sa pseudo revelation de dieu!!!!

«le prophète recevait une partie de la révélation, puis il l'oubliait», «De la révélation qu'il avait eue pendant la nuit, il ne se souvenait plus au matin.» (Exégèse de Ben Kathir: Tafsir, 1ère partie, p.104).

Dans Sahih Muslim (N° de référence 1874) on trouve aussi ce récit d'Aïcha: "Le prophète avait entendu un homme réciter le Coran à la mosquée, et il dit: «la miséricorde de Dieu soit sur lui, il m'a rappelé un verset que je dois oublier»."


ceci est bien la preuve que la "révélation" du pseudo prophète Mohamed est une vaste farce........

comment Dieu pourrait il envoyer des verset un jour ..... pour demander à son "prophète" de les oublier le lendemain.......

le dieu du coran est vraiment un amateur!!!!

Je n'ai pas relu toutes les pages de la discussion, mais, si j'en crois le Coran, ce n'est pas Dieu qui ferait oublier quelque chose à Mohammed, mais bien le diable.

Sourate VI verset 68 : Quand tu vois ceux qui pataugent dans des discussions à propos de Nos versets, éloigne-toi d'eux jusqu'à ce qu'ils entament une autre discussion. Et si le Diable te fait oublier, alors, dès que tu te rappelles, ne reste pas avec les injustes.

Doit-on dès lors voir un problème de mémoire dans ces hadiths ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

Raziel


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Lun 21 Jan 2019, 22:56

Raidicar a écrit:
Raziel a écrit:
J'ai dit à Raidicar que "les salafistes sont légitimes" est une phrase totalitaire.
donc après avoir changé la définition du mot :"légitime" voilà que tu inverses le sens du totalitarisme ?
Ta logique semble pervertie .

Affirmer que le salafisme est légitime tout en n'étant pas salafiste implique de croire à un pluralisme . Le totalitarisme n'accepte pas de pluralisme par définition !

Les phrases totalitaires sont exprimées par toi ! donc je réitère ce que Jésus dit au sujet des personnes qui n'arrivent pas à voir la poutre , tu es un hypocrite !

C'est ton dieu lui même qui l'affirme , est il infaillible ?


Si tu crois au pluralisme que dois-je comprendre ??

Deux possibilités

1) ou tu crois à la fois à plusieurs théories opposées
2) ou bien tu crois à la vertu du pluralisme.

Je pense que c'est plutôt le point 2.


Etant donc pluraliste en ce sens, tu trouves le discours salafiste légitime, bien que n'y croyant pas toi-même.

Le problème pour toi, c'est qu'à l'intérieur du discours salafiste, il est prévu des punitions pour les gens de ton espèce,
qui doivent être remis dans le chemin droit par les punitions prévues au coran et dans la sunna.

Je te souhaite bien du plaisir, quand tu seras dans leurs mains, à leur expliquer qu'ils sont légitimes à te redresser.
Ils se seront certes, car ton système de pensée montrera sa faillite car il aura mis en place le totalitarisme.

En revanche, si tu dis que leur discours est "cohérent", cela ne leur permet pas de t'imposer quoi que ce soit.


Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Mar 22 Jan 2019, 01:24

Raziel a écrit:


En revanche, si tu dis que leur discours est "cohérent", cela ne leur permet pas de t'imposer quoi que ce soit.



Le discours salafiste est globalement cohérent d'où il convainct beaucoup de personne et même de grand penseurs mais , ça ne veut pas dire qu'il est parfait il contient sans aucun doute des incohérences ce qui l'oblige à changer et puisqu'il ne change pas assez vite il risque même de disparaître avec l'augmentation des incohérences d'ailleurs c'est le cas de toute les pensées .


Néanmoins , je remarque que tu as volontairement fuis mon intervention à toute vitesse parceque quand j'ai parlé au début de légitimité j'ai plutôt voulu parle de la légitimité de la critique .. c'est à dire qu'il est tout à fait légitime de critiquer le salafisme et qu'il n'est pas légitime de critiquer un islam inventé par toi même .
Revenir en haut Aller en bas
Raidicar




MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Mar 22 Jan 2019, 09:43

Raziel a écrit:
Raidicar a écrit:

donc après avoir changé la définition du mot :"légitime" voilà que tu inverses le sens du totalitarisme ?
Ta logique semble pervertie .

Affirmer que le salafisme est légitime tout en n'étant pas salafiste implique de croire à un pluralisme . Le totalitarisme n'accepte pas de pluralisme par définition !

Les phrases totalitaires sont exprimées par toi ! donc je réitère ce que Jésus dit au sujet des personnes qui n'arrivent pas à voir la poutre , tu es un hypocrite !

C'est ton dieu lui même qui l'affirme , est il infaillible ?


Si tu crois au pluralisme que dois-je comprendre ??

Deux possibilités

1) ou tu crois à la fois à plusieurs théories opposées
2) ou bien tu crois à la vertu du pluralisme.

Je pense que c'est plutôt le point 2.


Etant donc pluraliste en ce sens, tu trouves le discours salafiste légitime, bien que n'y croyant pas toi-même.

Le problème pour toi, c'est qu'à l'intérieur du discours salafiste, il est prévu des punitions pour les gens de ton espèce,
qui doivent être remis dans le chemin droit par les punitions prévues au coran et dans la sunna.

Je te souhaite bien du plaisir, quand tu seras dans leurs mains, à leur expliquer qu'ils sont légitimes à te redresser.
Ils se seront certes, car ton système de pensée montrera sa faillite car il aura mis en place le totalitarisme.

En revanche, si tu dis que leur discours est "cohérent", cela ne leur permet pas de t'imposer quoi que ce soit.


Ouh la la , la belle fuite en avant .
Je ne considère pas la morale comme absolu , et je pense qu'il suffit de se pencher sur l'Histoire et sur le monde pour en être convaincu .
Je ne suis ni utilitariste , ni communiste , ni capitaliste ...et je ne vois pas en quoi j'interdirai à un autre d'avoir ses propres références .
D'ailleurs même en temps que musulman , je ne considère pas que l'islam est la seule voie qui amène au Salut . Il y a des valeurs qui bien qu'opposées peuvent être corrects , les différents débats portant sur l'euthanasie , l'IVG , la PMA .... n'ont aucune réponse objective .
La seule façon de mettre fin à ses différents , restent la dictature , ce que tu nous proposes ici par tes interventions .
Mon système de pensée ne met rien en place si ce n'est la liberté d'avoir son opinion , sa liberté de choisir sa confession et la liberté d'exprimer son avis .
Le totalitarisme a comme spécificité de discourir dans l'absolu , à savoir de répéter que seul sa conception est bonne , légitime ou qui mène au Salut .
Nous voyons l'origine de ta définition de "légitimité" , car dans un monde où l'on accepte de faire parti du relatif et que l'absolu est inaccessible alors par humilité on respecte la diversité tout en se réunissant à travers un référentiel commun .
Or dans le totalitarisme , il n' y a qu'une voie qui est au dessus de toutes les autres , une voie qui a autorité sur tous . Tu nous invite par ton discours à une dictature de la pensée , estimant que ta conception est la seule légitime et qui a donc autorité sur tous ! Je n'en veux pas pour les mêmes raisons que je prends une voie différente du salafisme , car le fait de croire détenir la vérité est d'une violence inouïe , d'un mépris total et d'un orgueil diabolique .

La voie commune ou bien la croisée des chemins de toutes les conceptions que j'estime légitime , coïncide en un seul et même point l'humilité .
Concevoir q'un autre courant peut être légitime ne signifie pas qu'il a autorité . Si je ne suis pas d'accord j'ai habitude de la faire savoir et de ne pas me soumettre docilement comme un certain Pétain ou certains monarchistes !

Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Mar 22 Jan 2019, 14:17

Raidicar a écrit:

Ouh la la , la belle fuite en avant .
Je ne considère pas la morale comme absolu , et je pense qu'il suffit de se pencher sur l'Histoire et sur le monde pour en être convaincu .
Je ne suis ni utilitariste , ni communiste , ni capitaliste ...et je ne vois pas en quoi j'interdirai à un autre d'avoir ses propres références .
D'ailleurs même en temps que musulman , je ne considère pas que l'islam est la seule voie qui amène au Salut . Il y a des valeurs qui bien qu'opposées peuvent être corrects , les différents débats portant sur l'euthanasie , l'IVG , la PMA .... n'ont aucune réponse objective .
La seule façon de mettre fin à ses différents , restent la dictature , ce que tu nous proposes ici par tes interventions .
Mon système de pensée ne met rien en place si ce n'est la liberté d'avoir son opinion , sa liberté de choisir sa confession et la liberté d'exprimer son avis .
Le totalitarisme a comme spécificité de discourir dans l'absolu , à savoir de répéter que seul sa conception est bonne , légitime ou qui mène au Salut .
Nous voyons l'origine de ta définition de "légitimité" , car dans un monde où l'on accepte de faire parti du relatif et que l'absolu est inaccessible alors par humilité on respecte la diversité tout en se réunissant à travers un référentiel commun .
Or dans le totalitarisme , il n' y a qu'une voie qui est au dessus de toutes les autres , une voie qui a autorité sur tous . Tu nous invite par ton discours à une dictature de la pensée , estimant que ta conception est la seule légitime et qui a donc autorité sur tous ! Je n'en veux pas pour les mêmes raisons que je prends une voie différente du salafisme , car le fait de croire détenir la vérité est d'une violence inouïe , d'un mépris total et d'un orgueil diabolique .

La voie commune ou bien la croisée des chemins de toutes les conceptions que j'estime légitime , coïncide en un seul et même point l'humilité .
Concevoir q'un autre courant peut être légitime ne signifie pas qu'il a autorité . Si je ne suis pas d'accord j'ai habitude de la faire savoir et de ne pas me soumettre docilement comme un certain Pétain ou certains monarchistes !



Je pense que tout est dit ... cette discussion à confirmé la position de Raziel ... Raziel s'enfou de l'objectivité ce qui compte pour lui est de prouver qu'en dehors de sa conception de la vérité point de salut peu importe s'il doit être malhonnête dans sa démonstration.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

Raziel


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Mar 22 Jan 2019, 20:30

Thedjezeyri14 a écrit:
Raziel a écrit:

En revanche, si tu dis que leur discours est "cohérent", cela ne leur permet pas de t'imposer quoi que ce soit.


Le discours salafiste est globalement cohérent d'où il convainct beaucoup de personne et même de grand penseurs mais , ça ne veut pas dire qu'il est parfait il contient sans aucun doute des incohérences ce qui l'oblige à changer et puisqu'il ne change pas assez vite il risque même de disparaître avec l'augmentation des incohérences d'ailleurs c'est le cas de toute les pensées .


Néanmoins , je remarque que tu as volontairement fuis mon intervention  à toute vitesse parceque quand j'ai parlé au début de légitimité j'ai plutôt voulu parle de la légitimité de la critique .. c'est à dire qu'il est tout à fait légitime de critiquer le salafisme et qu'il n'est pas légitime de critiquer un islam inventé par toi même  .

Voilà qui change tout !

Il n'y a donc pas de légitimité du salafisme, mais il y a une légimitité de critiquer la salafisme.

Nous sommes donc d'accord.

Je te propose de poursuivre dans cette voie, par exemple en discutant les les points particuliers ou tu trouves le salafisme incohérent.

Quels sont les points les plus incohérents du salafisme ?

Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Mar 22 Jan 2019, 21:01

Raidicar a écrit:

Ouh la la , la belle fuite en avant .
Je ne considère pas la morale comme absolu , et je pense qu'il suffit de se pencher sur l'Histoire et sur le monde pour en être convaincu .
Je ne suis ni utilitariste , ni communiste , ni capitaliste ...et je ne vois pas en quoi j'interdirai à un autre d'avoir ses propres références .
D'ailleurs même en temps que musulman , je ne considère pas que l'islam est la seule voie qui amène au Salut . Il y a des valeurs qui bien qu'opposées peuvent être corrects , les différents débats portant sur l'euthanasie , l'IVG , la PMA .... n'ont aucune réponse objective .
La seule façon de mettre fin à ses différents , restent la dictature , ce que tu nous proposes ici par tes interventions .
Mon système de pensée ne met rien en place si ce n'est la liberté d'avoir son opinion , sa liberté de choisir sa confession et la liberté d'exprimer son avis .
Le totalitarisme a comme spécificité de discourir dans l'absolu , à savoir de répéter que seul sa conception est bonne , légitime ou qui mène au Salut .
Nous voyons l'origine de ta définition de "légitimité" , car dans un monde où l'on accepte de faire parti du relatif et que l'absolu est inaccessible alors par humilité on respecte la diversité tout en se réunissant à travers un référentiel commun .
Or dans le totalitarisme , il n' y a qu'une voie qui est au dessus de toutes les autres , une voie qui a autorité sur tous . Tu nous invite par ton discours à une dictature de la pensée , estimant que ta conception est la seule légitime et qui a donc autorité sur tous ! Je n'en veux pas pour les mêmes raisons que je prends une voie différente du salafisme , car le fait de croire détenir la vérité est d'une violence inouïe , d'un mépris total et d'un orgueil diabolique .

La voie commune ou bien la croisée des chemins de toutes les conceptions que j'estime légitime , coïncide en un seul et même point l'humilité .
Concevoir q'un autre courant peut être légitime ne signifie pas qu'il a autorité . Si je ne suis pas d'accord j'ai habitude de la faire savoir et de ne pas me soumettre docilement comme un certain Pétain ou certains monarchistes !



Merci Raidicar, ça fait du bien à entendre.


_________________
méfiez-vous toujours de ceux qui ne lisent qu'un seul livre."
Arturo Perez-Reverte
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

Raziel


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Mar 22 Jan 2019, 22:28

cailloubleu* a écrit:
Raidicar a écrit:

Ouh la la , la belle fuite en avant .
Je ne considère pas la morale comme absolu , et je pense qu'il suffit de se pencher sur l'Histoire et sur le monde pour en être convaincu .
Je ne suis ni utilitariste , ni communiste , ni capitaliste ...et je ne vois pas en quoi j'interdirai à un autre d'avoir ses propres références .
D'ailleurs même en temps que musulman , je ne considère pas que l'islam est la seule voie qui amène au Salut . Il y a des valeurs qui bien qu'opposées peuvent être corrects , les différents débats portant sur l'euthanasie , l'IVG , la PMA .... n'ont aucune réponse objective .
La seule façon de mettre fin à ses différents , restent la dictature , ce que tu nous proposes ici par tes interventions .
Mon système de pensée ne met rien en place si ce n'est la liberté d'avoir son opinion , sa liberté de choisir sa confession et la liberté d'exprimer son avis .
Le totalitarisme a comme spécificité de discourir dans l'absolu , à savoir de répéter que seul sa conception est bonne , légitime ou qui mène au Salut .
Nous voyons l'origine de ta définition de "légitimité" , car dans un monde où l'on accepte de faire parti du relatif et que l'absolu est inaccessible alors par humilité on respecte la diversité tout en se réunissant à travers un référentiel commun .
Or dans le totalitarisme , il n' y a qu'une voie qui est au dessus de toutes les autres , une voie qui a autorité sur tous . Tu nous invite par ton discours à une dictature de la pensée , estimant que ta conception est la seule légitime et qui a donc autorité sur tous ! Je n'en veux pas pour les mêmes raisons que je prends une voie différente du salafisme , car le fait de croire détenir la vérité est d'une violence inouïe , d'un mépris total et d'un orgueil diabolique .

La voie commune ou bien la croisée des chemins de toutes les conceptions que j'estime légitime , coïncide en un seul et même point l'humilité .
Concevoir q'un autre courant peut être légitime ne signifie pas qu'il a autorité . Si je ne suis pas d'accord j'ai habitude de la faire savoir et de ne pas me soumettre docilement comme un certain Pétain ou certains monarchistes !



Merci Raidicar, ça fait du bien à entendre.


Bonjour CaillouBleu !

Je suis en pleine discussion avec Raidicar et Thed sur le sujet de salafisme.

Ils trouvent que le salafisme est légitime (Thed vient de changer d'avis)

Visiblement, tu es de leur côté.

C'est inquiétant !

Le totalitarisme a comme spécificité de discourir dans le relatif , à savoir de répéter qu'il n'y a pas de vérité, que tout se vaut,
et que finalement la vie humaine, surtout innocente, ne mérite pas le respect.
Revenir en haut Aller en bas
Raidicar




MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Mer 23 Jan 2019, 10:27


raziel a écrit:
Je suis en pleine discussion avec Raidicar et Thed sur le sujet de salafisme.
Tu n'es pas dans la dsicussion mais dans la propagande , mon pauvre .

raziel a écrit:
Ils trouvent que le salafisme est légitime (Thed vient de changer d'avis)

Je dis , et je maintiens que la légitimité est une Notion relative , car il y a toujours un Rapport à un référentiel .
Par Rapport à ton référentiel , le salafisme est illégitime tout comme l'islam , l'homosexualité , l'euthanasie , le divorce , l'athéisme .... la gauche ...

raziel a écrit:
Visiblement, tu es de leur côté.
oui ce qui n'es pas de ton coté est forcèment contre toi .. Un bel exemple de discours dans l'absolu ! On est ou pour ou contre !

raziel a écrit:
C'est inquiétant !
oui tu es inquiétant , je le confirme .

raziel a écrit:
Le totalitarisme a comme spécificité de discourir dans le relatif , à savoir de répéter qu'il n'y a pas de vérité, que tout se vaut,
et que finalement la vie humaine, surtout innocente, ne mérite pas le respect.
Et encore une définition farfelue !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Je t'invite à me montrer où dans ces défintions nous avons une quelconque Notion de relativité , de pluralité ?
L'expression vient du fait qu'il ne s'agit pas seulement de contrôler l'activité des personnes, comme le ferait une dictature classique. Le régime totalitaire va au-delà, en tentant de s'immiscer jusque dans la sphère intime de la pensée, en imposant à tous les citoyens l'adhésion à une idéologie obligatoire, hors de laquelle ils sont considérés comme ennemis de la communauté

Système politique reposant sur la confiscation du pouvoir par l'État et l'imposition d'une idéologie d'état dogmatique.

Maintenant je cite une Position qui est défendu par Raziel :

raziel a écrit:
La position catholique est un peu complexe à reconstruire, mais le principe est assez simple.

1) En matière de droit canonique, le pape est Roi. Il décide de tout : règle sur liturgie, sacrements, discipline des clercs et religieux etc...
Il peut tout faire, tout défaire, pour le service de l'Eglise. Evidemment un "certaine continuité est de mise.".
Sa parole y est supérieure à Saint Paul. Par exemple Saint Paul autorisait les prêtres mariés, mais pas les évêques.

2) en matière de FOI ou de MOEURS (= bien et Mal) l'ordre d'autorité est le suivant

a) le NT
b) le pape (n'a pas le droit de s'opposer à un pape antérieur) : la FOI et le Bien / le Mal c'est fixe pour toujours. Il est INFAILLABLE si ex-cathedra
c) les conciles (idem) bien qu'ils soient faillibles, sauf si le pape les valide)

c') les docteurs de l'Eglise
c'') les Pères de l'Eglise
d) l'évêque local (en général, pas trop mal)
e) le curé local (pas du tout infaillible)

et voici une défintion du totalitarisme :
On peut définir le totalitarisme comme une idéologie qui « nie toute autonomie à l'individu et à la société civile et s'emploie à les supprimer autoritairement au profit d'une vision moniste du pouvoir et du monde ; recouvrant tous les aspects de la vie humaine, cette idéologie fonde et justifie la domination absolue de l'État ». À partir de cette définition simple et très généralement admise, ont été développées des interprétations et surtout des utilisations du concept de totalitarisme. Elles s'appuient en particulier sur l'analyse développée par Hannah Arendt (1906-1975) dans Les Origines du totalitarisme (1951)3.

Lol ,Dieu soit loué la France est un état laïc , car le catholicisme a tout d'une Organisation totalitaire , enfin selon ta définition .
Tu fais peur , mon gars !

Revenir en haut Aller en bas
Raziel

Raziel


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Mer 23 Jan 2019, 20:04

Raidicar a écrit:

raziel a écrit:
Je suis en pleine discussion avec Raidicar et Thed sur le sujet de salafisme.
Tu n'es pas dans la dsicussion mais dans la propagande , mon pauvre .

raziel a écrit:
Ils trouvent que le salafisme est légitime (Thed vient de changer d'avis)

Je dis , et je maintiens que la légitimité est une Notion relative , car il y a toujours un Rapport à un référentiel .
Par Rapport à ton référentiel , le salafisme est illégitime tout comme l'islam , l'homosexualité , l'euthanasie , le divorce , l'athéisme .... la gauche ...

raziel a écrit:
Visiblement, tu es de leur côté.
oui ce qui n'es pas de ton coté est forcèment contre toi .. Un bel exemple de discours dans l'absolu ! On est ou pour ou contre !

raziel a écrit:
C'est inquiétant !
oui tu es inquiétant , je le confirme .

raziel a écrit:
Le totalitarisme a comme spécificité de discourir dans le relatif , à savoir de répéter qu'il n'y a pas de vérité, que tout se vaut,
et que finalement la vie humaine, surtout innocente, ne mérite pas le respect.
Et encore une définition farfelue !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Je t'invite à me montrer où dans ces défintions nous avons une quelconque Notion de relativité , de pluralité ?
L'expression vient du fait qu'il ne s'agit pas seulement de contrôler l'activité des personnes, comme le ferait une dictature classique. Le régime totalitaire va au-delà, en tentant de s'immiscer jusque dans la sphère intime de la pensée, en imposant à tous les citoyens l'adhésion à une idéologie obligatoire, hors de laquelle ils sont considérés comme ennemis de la communauté

Système politique reposant sur la confiscation du pouvoir par l'État et l'imposition d'une idéologie d'état dogmatique.

Maintenant je cite une Position qui est défendu par Raziel :

raziel a écrit:
La position catholique est un peu complexe à reconstruire, mais le principe est assez simple.

1) En matière de droit canonique, le pape est Roi. Il décide de tout : règle sur liturgie, sacrements, discipline des clercs et religieux etc...
Il peut tout faire, tout défaire, pour le service de l'Eglise. Evidemment un "certaine continuité est de mise.".
Sa parole y est supérieure à Saint Paul. Par exemple Saint Paul autorisait les prêtres mariés, mais pas les évêques.

2) en matière de FOI ou de MOEURS (= bien et Mal) l'ordre d'autorité est le suivant

a) le NT
b) le pape (n'a pas le droit de s'opposer à un pape antérieur) : la FOI et le Bien / le Mal c'est fixe pour toujours. Il est INFAILLABLE si ex-cathedra
c) les conciles (idem) bien qu'ils soient faillibles, sauf si le pape les valide)

c') les docteurs de l'Eglise
c'') les Pères de l'Eglise
d) l'évêque local (en général, pas trop mal)
e) le curé local (pas du tout infaillible)

et voici une défintion du totalitarisme :
On peut définir le totalitarisme comme une idéologie qui « nie toute autonomie à l'individu et à la société civile et s'emploie à les supprimer autoritairement au profit d'une vision moniste du pouvoir et du monde ; recouvrant tous les aspects de la vie humaine, cette idéologie fonde et justifie la domination absolue de l'État ». À partir de cette définition simple et très généralement admise, ont été développées des interprétations et surtout des utilisations du concept de totalitarisme. Elles s'appuient en particulier sur l'analyse développée par Hannah Arendt (1906-1975) dans Les Origines du totalitarisme (1951)3.

Lol ,Dieu soit loué la France est un état laïc , car le catholicisme a tout d'une Organisation totalitaire , enfin selon ta définition .
Tu fais peur , mon gars !


Raidicar m'amuse follement car il est totalement Raidi !

Je lui explique comment interpréter les textes de l'église catholique, qui sont parfois contradictoires,
par une méthode simple. Ce pauvre raidicar, comme frappé par la foudre, a l'impression
qu'on lui impose ce qu'il doit penser !

Mais, mon pauvre Raidicar, tu es, comme moi, totalement libre !

Mais la liberté, ça ne consiste pas à relativiser la vérité, sans quoi tu ne peux même plus te qualifier de musulman,
ça consiste à la décréter absolue, mais à la chercher avec prudence.

Que fais-tu des vertus cardinales ? prudence, tempérance,  

Jésus nous le dit : "Je Suis la Vérité et La Vie", "Nul ne va au Père sans passer par Moi", "La vérité vous rendra libres".

La totalitarisme en marche, tu en es la malheureuse victime, en croyant sans preuve qu'il n'y a pas de vérité absolue...
La preuve est claire : tous les totalitarismes ont eu une haine féroce contre les religions.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Jeu 24 Jan 2019, 05:38

Raziel a écrit:

Que fais-tu des vertus cardinales ? prudence, tempérance,

N'en manque-t-il pas deux ?  

Raziel a écrit:
Jésus nous le dit : "Je Suis la Vérité et La Vie", "Nul ne va au Père sans passer par Moi", "La vérité vous rendra libres".

La totalitarisme en marche, tu en es la malheureuse victime, en croyant sans preuve qu'il n'y a pas de vérité absolue...
La preuve est claire : tous les totalitarismes ont eu une haine féroce contre les religions.

Pourtant ce que tu affirmes haut et fort en citant Jésus est du totalitarisme puisque cela sous-entend que seul Jésus serait la vérité et la vie. Or, ceci ne relève que de ta foi. Cette affirmation est donc une forme de totalitarisme, que tu le veuilles ou non.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raidicar




MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Jeu 24 Jan 2019, 12:33

raziel a écrit:
Raidicar m'amuse follement car il est totalement Raidi !
Même ton humour est totalitaire , il ne fait rire que toi .

Raziel a écrit:
Je lui explique comment interpréter les textes de l'église catholique, qui sont parfois contradictoires,
par une méthode simple. Ce pauvre raidicar, comme frappé par la foudre, a l'impression
qu'on lui impose ce qu'il doit penser !
Tu n'en as simplement pas le pouvoir , c'est tout . ce qui n'empêche pas que ta conception est totalitaire .
Une vérité , une légitimité qui a autorité sur tous , un salut et une seule voie possible pour y accéder , un roi qui a droit de faire et défaire , une foi et des mœurs qui sont conditionnés par un seul clergé , une seule lecture et une seule idéologie ...
Mon pauvre , lorsque tu emploies des mots et que tu accuses des personnes , veillent donc à vérifier qu'il n' y a pas de poutre . Hypocrite dixit ton dieu .

raziel a écrit:
Mais la liberté, ça ne consiste pas à relativiser la vérité, sans quoi tu ne peux même plus te qualifier de musulman,
ça consiste à la décréter absolue, mais à la chercher avec prudence.
Ce n'est pas la liberté qui amène à relativiser la vérité , mais c'est notre condition d'être relatif qui implique notre incapacité à contenir l'absolue .
étant donné qu'un être relatif ne peut embrasser l'absolu , alors nous relativisons ce que l'on croit être la vérité . La prudence incombe donc d'éviter d'affirmer d'avoir la vérité dans sa poche .

raziel a écrit:
Que fais-tu des vertus cardinales ? prudence, tempérance,
Ce sont justement ces vertus qui m'emp^chent de déclarer qu'une conception différente de la mienne est illégitime , je préfère dire que je ne suis pas d'accord . Force est de constater que ces vertus cardinales (sic) tu les affirmes sans les mettre en pratique , je dis donc que tu es un hypocrite .

Raziel a écrit:
La preuve est claire : tous les totalitarismes ont eu une haine féroce contre les religions.
En effet tout les totalitarismes ont une haine féroce contre les religions sauf la leurs . CQFD
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Jeu 24 Jan 2019, 12:41

Mais Raziel a raison  dans son cheminement, car Jésus est l'image de Dieu invisible et c'est une des raisons qui oblige l'homme, quel qu'il soit, à aimer Jésus, car, dans les Cieux, lorsque l'homme a vaincu "la mort", la mort étant le péché, il devient "saint" puisqu'il faut marcher sur la sanctification pour avoir droit à la Vie Eternelle, et bien cet homme sera devant Dieu qui naturellement porte le visage de Jésus, puisque les Musulmans et les Chrétiens savent très bien que Dieu est invisible, mais Dieu a donné de la visibilité à Lui même en ayant choisi Jésus pour témoigner de sa présence parmi les futurs Saints au Ciel car le Paradis ne se conçoit que si Dieu évolue parmi nous, et non pas que nous soyons loin de sa Face.


CQFD Raidicar.

9. (disant) : "C'est pour le visage d'Allah que nous vous nourrissons : nous ne voulons de vous ni récompense ni gratitude."



ps : Pétunia, tu ne savais pas qu'il faut être Saint pour aller au Paradis ? (loli non plus ?) Ahh ce boulanger, il faudrait le mettre à la retraite.
Revenir en haut Aller en bas
Raidicar




MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Jeu 24 Jan 2019, 13:18

Euh CQFD est une abréviation voulant dire "ce qu'il fallait démontrer" et non "ce qu'il faut deviner" .

ensuite si tu ne t'aperçois que tu es dans la tautologie ou plutôt la totologie , je ne sais plus quoi dire , si ce n'est arrête la mary jane .

aquilas a écrit:
Jésus est l'image de Dieu invisible
Il faudrait démontrer comment peut on être l'image d'un être invisible sans être invisible .
être invisible c'est par définition ne pas avoir d'image .

aquilas a écrit:
des raisons qui oblige l'homme, quel qu'il soit, à aimer Jésus
Il y a encore un gros problème . Lorsque l'amour est forcé , obligé ou autre ce n'est plus de l'amour . Cela s'apparente plus à un syndrome de Stockholm .


aquilas a écrit:
l'homme a vaincu "la mort",
C'est à démontrer . Enfin à première vue , l'homme continue de mourir .

aquilas a écrit:
la mort étant le péché
C'est encore une fois à démontrer , car je ne pense pas que les animaux commettent des péchés et pourtant ils meurent . Je ne pense pas qu'un bébé puisse commettre un péché et pourtant il meure . Et je ne pense pas que la mort dépende de la volonté humaine , je pense que la mort est naturelle . Et comme nous croyons en un Créateur qui est l'auteur de la nature alors la mort est une création de Dieu . Et si la mort est le péché alors Dieu a créé le péché .

aquilas a écrit:
il devient "saint"
Comment un péché peut il devenir saint ? Si la mort est le péché alors il ne peut être saint par définition . La sainteté est l'absence de péché . Je ne sais pas si tu te rends bien compte de ce que tu écris mais continuons .
aquilas a écrit:

Dieu a donné de la visibilité à Lui même
dieu est par conséquent muable . Il change , or le changement est la preuve d'une non perfection . Car ce qui est parfait ne peut changer . Ou bien on est parfait et le changement amène nécessairement une imperfection (donc on est plus parfait) ou alors le changement amène de la perfection ce qui veut dire que nous n'étions pas parfait ...
aquilas a écrit:
si Dieu évolue
si Dieu évolue , alors il n'est plus absolu et n'est donc plus dieu .

Mais oui Raziel a raison ... Mais contrairement à toi , lui ne connait pas Mary jane .

Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Jeu 24 Jan 2019, 14:16

Raidicar,

Ce que je dis vient de la Bible et la Bible est le livre auquel tu dois croire puisqu’Allah te dit :

136. Dites : "Nous croyons en Allah et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qu'on n'a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis".

Mary jane tu es plus enclin à la connaitre que moi, mais ne lui passe pas mon bonjour, parce que nous ne sommes pas amies elle et moi.

Donc puisque la Bible ne doit pas avoir de secret pour toi, et qu’elle a autant de valeur que le Coran puisqu’Allah te demande de ne faire aucune différence entre la Bible et le Coran, si tu es croyant car c’est aussi une condition qu’il faut remplir, tu dois pouvoir lire dans la Bible :
Genèse 1:27
Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme.

Donc puisque l’homme est créé à l’image de Dieu, il faut que d’abord Dieu crée son image afin de créer l’homme à son image

CQFD

Par conséquent c’est la raison pour laquelle JESUS est l’image de Dieu qui lui, est invisible.

Colossiens 1:15
Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.

Puisque Dieu veut faire savoir qu’IL a donné de la visibilité à son invisibilité DIEU envoie JESUS pour le faire savoir, et faire savoir aux hommes qu’il faut aimer JESUS puisque Jésus est l’image de Dieu sur la terre comme au Ciel.

Puisque l’homme est en phase de réconciliation sur la terre, pour avancer vers Dieu, il faut prendre un chemin, et le Chemin, la Vie, passe par JESUS qui est DIEU SAUVE.

(Jésus ou Yeshoua est Dieu Sauve).

Non pas que l’on force les gens à aimer Jésus, mais à respecter Jésus, or jusqu’à présent, tu tiens mordicus à « ton sosie » donc c’est une marque d’irrespect flagrante.

C’est comme si tu fais partir à la guerre un frère jumeau en ne disant pas qu’il est ton frère jumeau, mais tout le monde croit que c’est toi le héros mais en fait non, c’est le jumeau qui est mort….

C’est pitoyable….

Si tu connaissais la Bible comme Allah te demande de faire, tu aurais su que la victoire est sur « la mort » et tu aurais su que « mort » veut dire qu’ici sur terre nous sommes « des morts » puisque nous serons vivants à la Vie Eternelle (cqfd x2)

Donc tu vois, ce n’est pas ta faute, tu n’as jamais été instruit sur la Bible, mais c’est ta faute, parce que tu vois écrit de la main d’Allah : « crois Raidicar à la Bible » et toi tu t’y refuses.

Donc tes torts sont partagés.

Ne parle pas des animaux, mais de ton statut de « mort » dans un lieu où tu dois tout faire pour te rendre « vivant » afin d’avoir droit au Paradis.

Mais encore si tu n’as pas lu la Bible comment peux tu savoir…..

Lorsque l’homme a vaincu le péché, il devient Saint (non pas le péché devient Saint mais l’homme – relis ma phrase stp)

La Bible dit que nous devons marcher sur la sanctification, mais pas ta faute, tu n’as pas lu, donc je te laisse le bénéfice du doute mais tu aurais dû puisqu’Allah t’a dit de le faire, sauf que tu t’y refuses, donc tu ne te soumets pas, donc comment peux tu te dire Muslim si tu refuses de te soumettre ?


Ps : tu diras à Mary Jane une chose toutefois, c’est qu’elle commence à me courir celle là, ohh que je la hais…


nb : je dis pour ceux qui ne le sauraient pas : Mary Jane c'est Marijuana (au cas où on me dirait que je ne suis pas tendre avec elle, je prends les devant)
Revenir en haut Aller en bas
Thinkbig

Thinkbig


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Jeu 24 Jan 2019, 15:11

mario-franc_lazur a écrit:
Thinkbig a écrit:
@ Mario

Je t'ai demandé ton avis et non la rhétorique officielle. Mais faisons avec.

Cordialement !


Je ne te répondrai pas car ceci est HORS DU SUJET.


Ouvre un nouveau fil, ce sera le mieux !

Salut

J'ai laissé dérouler la discussion pour voir.

Le HS concerne seulement ma question !

Cordialement !
.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Jeu 24 Jan 2019, 15:33

Aquilas** a écrit:

Puisque l’homme est en phase de réconciliation sur la terre, pour avancer vers Dieu, il faut prendre un chemin, et le Chemin, la Vie, passe par JESUS qui est DIEU SAUVE.

(Jésus ou Yeshoua est Dieu Sauve).


Alors les juifs sont sauvés ? Puisqu'ils ont suivi Barrabas qui lui aussi se prénommait Yeshoua...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Jeu 24 Jan 2019, 15:44

OlivierV a écrit:
Aquilas** a écrit:

Puisque l’homme est en phase de réconciliation sur la terre, pour avancer vers Dieu, il faut prendre un chemin, et le Chemin, la Vie, passe par JESUS qui est DIEU SAUVE.

(Jésus ou Yeshoua est Dieu Sauve).


Alors les juifs sont sauvés ? Puisqu'ils ont suivi Barrabas qui lui aussi se prénommait Yeshoua...


Si je te réponds, tu me fais cadeau de ce message ? Razz

Tu peux me citer le verset de la Bible ou du Coran qui dit que le prénom de Barrabas est Yeshoua ?
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Jeu 24 Jan 2019, 15:51

Aquilas** a écrit:


Tu peux me citer le verset de la Bible ou du Coran qui dit que le prénom de Barrabas est Yeshoua ?

Bien sûr que non, tu penses bien que cela a fini par être censuré. Pourtant, dans certains codex, il est bien précisé qu'il s’agissait de Jésus Bar Abbas. C'est d'autant plus drôle si j'ose dire, que Bar Abbas signifie le fils du père...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Jeu 24 Jan 2019, 16:35

OlivierV a écrit:
Aquilas** a écrit:


Tu peux me citer le verset de la Bible ou du Coran qui dit que le prénom de Barrabas est Yeshoua ?

Bien sûr que non, tu penses bien que cela a fini par être censuré. Pourtant, dans certains codex, il est bien précisé qu'il s’agissait de Jésus Bar Abbas. C'est d'autant plus drôle si j'ose dire, que Bar Abbas signifie le fils du père...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Il y a le Codex Sinaiticus consultable en ligne [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui est la Bible originale en Grec.

Si tu me dis où à peu près je peux trouver son prénom, je connais le Grec Ancien et je pourrais te traduire.

Tu comprends bien que preuve fait loi.


Tu peux me faire un rabais de 5 messages s'il te plait….
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Jeu 24 Jan 2019, 17:11

Aquilas** a écrit:


Il y a le Codex Sinaiticus  consultable en ligne [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui est la Bible originale en Grec.

Si tu me dis où à peu près je peux trouver son prénom, je connais le Grec Ancien et je pourrais te traduire.

Tu comprends bien que preuve fait loi.


Tu peux me faire un rabais de 5 messages s'il te plait….

Je n'ai jamais dit qu'il se trouvait dans le codex vaticanus. Je te renvoie de nouveau à l'article de wikipedia que je t'ai mentionné plus haut.

Wikipedia a écrit:
Plusieurs manuscrits donnent au porteur du surnom ou cognomen Barabbas le nom de Jésus, mais celui-ci a été ensuite écarté des manuscrits, autant pour des raisons de rédaction par les scribes (Charles Perrot) que pour éviter qu'il y ait deux Jésus dont un « brigand » (Hyam Maccoby citant Origène et Étienne Trocmé). Concernant le nom de Jésus que Barabbas portait dans l'évangile selon Matthieu en 27,16-17, au IIIe siècle Origène écrivait en effet : « il ne convient pas de donner ce nom à un personnage inique et, d'ailleurs, aucun pécheur n'est ainsi nommé dans les Écritures ». L'indignation d'Origène témoigne du caractère embarrassant que présentait visiblement cette mention de Jésus Barabbas au point qu'il suggère que ce sont des « hérétiques » qui l'ont ajouté. Pourtant, plusieurs codex de cet évangile qui ont été retrouvés appellent en effet Barabbas du nom de Jésus, la correction pour parvenir aux versions que nous connaissons pouvant être intervenue plus tar. Les codex en question ne sont pas spécialement anciens, néanmoins les spécialistes estiment qu'ils représentent la version originale, car il est très difficile d'imaginer que des chrétiens aient ajouté ce nom à des manuscrits, alors que la démarche inverse est beaucoup plus vraisemblable3.

« Lorsqu'il parle de Dieu ou à Dieu, Jésus utilise uniquement l'expression araméenne « Abba », qui signifie « Père ». Cette expression en araméen avec sa glose explicative en grec est attestée en Mc 14, 36 et parallèles. On la rencontre aussi dans les lettres de Paul, en Ga 4, 6 et en Rm 8, 15. » Pour Simon Claude Mimouni, « c'est le langage commun de la prière dans le judaïsme contemporain de l'époque de Jésus4. » Le sens étymologique du cognomen ou surnom de Barabbas est « fils du père » (de bar, en araméen : fils de, et Abba, Père) ou, selon qu'on l'écrit Barrabas « fils du maître ». Le « s » final est une marque génitive grecque.

Les historiens retiennent donc qu'il s'appelait, ou était surnommé, Jésus Bar Abbas.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

Raziel


MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Jeu 24 Jan 2019, 21:46

Raidicar a écrit:
raziel a écrit:
Raidicar m'amuse follement car il est totalement Raidi !
Même ton humour est totalitaire , il ne fait rire que toi .
En gros, ta définition de "totalitaire" c'est "je n'aime pas".
Maigrichon en terme de qualité sémantique, car en aucune manière je cherche à t'imposer mon humour. Tu es libre et tu le restes !

Raidicar a écrit:

Raziel a écrit:
Je lui explique comment interpréter les textes de l'église catholique, qui sont parfois contradictoires,
par une méthode simple. Ce pauvre raidicar, comme frappé par la foudre, a l'impression
qu'on lui impose ce qu'il doit penser !
Tu n'en as simplement pas le pouvoir , c'est tout . ce qui n'empêche pas que ta conception est totalitaire .
Une vérité , une légitimité qui a autorité sur tous , un salut et une seule voie possible pour y accéder , un roi qui a droit de faire et défaire , une foi et des mœurs qui sont conditionnés par un seul clergé , une seule lecture et une seule idéologie ...
Mon pauvre , lorsque tu emploies des mots et que tu accuses des personnes , veillent donc à vérifier qu'il n' y a pas de poutre . Hypocrite dixit ton dieu .
C'est Jésus, qui est votre Messie, qui l'a dit.
Si les nazaréens, puis les muhagirun ont effacé votre mémoire musulmane , au point que le coran ne sait même
plus ce que Jésus a dit, ce n'est pas notre faute... mais celle de vos califes bien guidés, comme Othman.

Raidicar a écrit:

raziel a écrit:
Mais la liberté, ça ne consiste pas à relativiser la vérité, sans quoi tu ne peux même plus te qualifier de musulman,
ça consiste à la décréter absolue, mais à la chercher avec prudence.
Ce n'est pas la liberté qui amène à relativiser la vérité , mais c'est notre condition d'être relatif qui implique notre incapacité à contenir l'absolue .
étant donné qu'un être relatif ne peut embrasser l'absolu , alors nous relativisons ce que l'on croit être la vérité . La prudence incombe donc d'éviter d'affirmer d'avoir la vérité dans sa poche .
Ta condition n'est pas relative. L'Amour de Dieu pour toi est absolu. Et le châtiment pour les impies absolument nécessaire.
Heureusement, il existe des musulmans humbles qui reconnaissent l'Amour de Dieu et le jugement dernier fait par Jésus.
ILs préfèrent suivre Jésus plutôt que Mohamed, ce qui n'est pas critiquable, même en islam.

Raidicar a écrit:

raziel a écrit:
Que fais-tu des vertus cardinales ? prudence, tempérance,  
Ce sont justement ces vertus qui m'empêchent de déclarer qu'une conception différente de la mienne est illégitime , je préfère dire que je ne suis pas d'accord . Force est de constater que ces vertus cardinales (sic) tu les affirmes sans les mettre en pratique , je dis donc que tu es un hypocrite .
Te t'illusionnes. Je peux te trouver des conceptions différentes de la tienne que tu ne légitimes pas.
Je pratique la prudence : c'est pour cela que je suis ici et non avec les gilets jaunes.
Je pratique la tempérance, en considérant la polygamie comme une luxure, et la chasteté comme une vertu.

Raidicar a écrit:

Raziel a écrit:
La preuve est claire : tous les totalitarismes ont eu une haine féroce contre les religions.
En effet tout les totalitarismes ont une haine féroce contre les religions sauf la leurs . CQFD
Je connais une religion qui dit que les juifs sont des singes humiliés, et les chrétiens des mushrikin promis à l'enfer.

Le catholicisme ne voue aux gémonies ni les juifs, ni les musulmans. Tout dépend de leur disposition intérieure
et de leur appartenance à l'Eglise invisible. "Nul ne connaît les limites de l'Eglise".

Je remercie au passage Aquilas pour son analyse juste

Aquilas a écrit:
Mais Raziel a raison dans son cheminement, car Jésus est l'image de Dieu invisible et c'est une des raisons qui oblige l'homme, quel qu'il soit, à aimer Jésus, car, dans les Cieux, lorsque l'homme a vaincu "la mort", la mort étant le péché, il devient "saint" puisqu'il faut marcher sur la sanctification pour avoir droit à la Vie Eternelle, et bien cet homme sera devant Dieu qui naturellement porte le visage de Jésus, puisque les Musulmans et les Chrétiens savent très bien que Dieu est invisible, mais Dieu a donné de la visibilité à Lui même en ayant choisi Jésus pour témoigner de sa présence parmi les futurs Saints au Ciel car le Paradis ne se conçoit que si Dieu évolue parmi nous, et non pas que nous soyons loin de sa Face.
Revenir en haut Aller en bas
Raidicar




MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   Ven 25 Jan 2019, 08:54

raziel a écrit:
En gros, ta définition de "totalitaire" c'est "je n'aime pas".
Maigrichon en terme de qualité sémantique
Lol , tu vois lorsque je dis que ton humour est très particulier ?
raziel a écrit:

C'est Jésus, qui est votre Messie, qui l'a dit.
Non Issa car Issa lui ne sauvre pas .
Et c'est al masih (le vaticineur , voyageur qui voyage et qui prêche ) et al mamsuh(messie , oint par ...)

Donc Issa lui ne me dit rien , par contre ton Dieu lui te dit que tu es hypocrite .

raziel a écrit:
Ta condition n'est pas relative. L'Amour de Dieu pour toi est absolu. Et le châtiment pour les impies absolument nécessaire.
Heureusement, il existe des musulmans humbles qui reconnaissent l'Amour de Dieu et le jugement dernier fait par Jésus.
ILs préfèrent suivre Jésus plutôt que Mohamed, ce qui n'est pas critiquable, même en islam.

Et comme par enchantement ces musulmans humbles ne sont plus musulmans mais bien chrétien . En dehors de ta voie pas de salut possible . CQFD .
Le coran , pourtant dit bien que Issa sera jugé ce qui mets Issa à égalité avec tout les hommes , et puis le coran dit bien qu'à chacun d'entre nous il a été donné une voie à suivre et que chacun sera rétribué en fonction de ce qu'il aura semé , ou encore que dieu a créé le monde et a voulu créé plusieurs communautés avec chacun un référentiel dans lequel il y a une lumière (thora , injil...) tu vois plusieurs voies et toutes légitimes , nous sommes très loin du totalitarisme .

raziel a écrit:
Je peux te trouver des conceptions différentes de la tienne que tu ne légitimes pas.
Tout à fait , mais tout dépendra du référentiel s'il est commun ou non . Un musulman qui me dit , par exemple que Jésus sera je juge au jour dernier , alors je lui dirai que sa position est illégitime , vu que notre référentiel commun est le coran .
Si un hurluberlu fanatique totalitaire , qui n'a aucun sens de l'humour me le dit , je lui répondrai que l'espoir fait vivre .
raziel a écrit:

Je connais une religion qui dit que les juifs sont des singes humiliés, et les chrétiens des mushrikin promis à l'enfer.

Le catholicisme ne voue aux gémonies ni les juifs, ni les musulmans. Tout dépend de leur disposition intérieure
et de leur appartenance à l'Eglise invisible. "Nul ne connaît les limites de l'Eglise".
oui , oui , l'espoir fait vivre .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mohamed et ses problèmes de mémoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mohamed et ses problèmes de mémoire
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mauvais sommeil et problèmes de mémoire ?
» Toulouse : une trentaine de jeunes rendent hommage à la mémoire de Mohamed Mérah
» Le pouvoir de la pensée ou la mémoire de l'eau
» Mémoire d'élève sage-femme
» Histoire et Devoir de Mémoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: