Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Altruisme et égoïsme

Aller en bas 
AuteurMessage
Tonton




Altruisme et égoïsme  Empty
MessageSujet: Altruisme et égoïsme    Altruisme et égoïsme  EmptyJeu 11 Avr 2019, 18:18

11.04.19

Bonjour,

Chacun selon ses convictions parle en vérité, dans sa propre vérité. Mais parfois des convictions s'opposent alors que la vérité n'a pas d'opposition.


2 vérités qui s'opposent, l'une dans le pense à toi et l'autre dans le pense aux autres.

Quelle analyse faites vous de ce paradoxe et quels seraient les arguments qui permettent d'aller vers l'un ou l'autre de ces conceptions la vie en montrant en quoi l'une et l'autre serait finalement vérité et l'autre men.songe ?
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Altruisme et égoïsme  Empty
MessageSujet: Re: Altruisme et égoïsme    Altruisme et égoïsme  EmptyJeu 11 Avr 2019, 19:14

Voir également ce sujet qu'Emmanuelle (actuellement *Encelade*) avait ouvert il-y-a 3 ans et demi :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Altruisme et égoïsme  Empty
MessageSujet: Re: Altruisme et égoïsme    Altruisme et égoïsme  EmptyVen 12 Avr 2019, 09:45

Je n'ai pas la volonté de cadrer les expressions dans un cadre religieux, car même si religieusement, on peut se contenter de dire que l'altruisme est un commandement divin, ça ne dit pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


Altruisme et égoïsme  Empty
MessageSujet: Re: Altruisme et égoïsme    Altruisme et égoïsme  EmptyVen 12 Avr 2019, 10:15

Tonton a écrit:
11.04.19

Bonjour,

Chacun selon ses convictions parle en vérité, dans sa propre vérité. Mais parfois des convictions s'opposent alors que la vérité n'a pas d'opposition.


2 vérités qui s'opposent, l'une dans le pense à toi et l'autre dans le pense aux autres.

Quelle analyse faites vous de ce paradoxe et quels seraient les arguments qui permettent d'aller vers l'un ou l'autre de ces conceptions la vie en montrant en quoi l'une et l'autre serait finalement vérité et l'autre men.songe ?

Je n'y vois pas deux vérités Du moins pas de vérités absolues

Pour faire court, je dirais que l'altruisme est fortement lié à la confiance en l'homme Alors que l’égoïsme serait plutôt lié à la méfiance.

La "vérité" de l'acte résiderait plus dans le parcours de chaque personne, et il ne saurait donc y avoir de vérité "unique", sans entrer dans une forme de jugement, ce qui me semble là aussi devoir rentrer dans un jugement de vérité relative.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Altruisme et égoïsme  Empty
MessageSujet: Re: Altruisme et égoïsme    Altruisme et égoïsme  EmptyVen 12 Avr 2019, 18:46

C'est un peu ce que je dis, en disant que chacun sa vérité, et dans cette relativité que tu présentes aussi, le sens de vérité perd son sens quand 2 convictions s'opposent autant.

On ne parle plus alors de vérité, mais d'opinions contraires.

Pourtant, dans le partage et la charité, certains voient une vérité absolue de la condition humaine.

Alors que d'autres considèrent que la condition humaine est faite d'une compétitivité qu'il faut savoir accepter.

Bien sûr, il faut essayer de sortir de l'injonction, qu'elle soit divine ou humaine, il s'agit juste d'analyser si l'homme est un être de partage ou un être de compétition. Les 2 ? non, il y a du plus ou moins, pas les 2 en même temps, au même moment. Un jour un peu, l'autre pas du tout et l'autre énormément. Mais qui peut affirmer l'une ou l'autre comme étant à la base, la condition humaine ?

Exemple :

Dans une situation critique, l'homme peut sacrifier une partie de lui même pour aider la personne en besoin. On dit que c'est " humain ".

ou

Il peut profiter de la situation, pour tirer profit. On dit aussi que c'est " humain ".

2 définitions de " l'humain ", pourtant contradictoires.


Aussi, en engageant la raison.

Celui qui aide peut considérer celui qui profite comme un ignorant, un inconscient qui ne mesure pas la portée de sa philosophie.

Mais celui qui profite, peut également trouver que celui qui aide est stupide de ne pas profiter de la situation dans un fatalisme, qui considère que forcement, en raison de la nature humaine, un autre le fera toute façon.

Ainsi, la conversation s'engage entre les 2.

L'aidant peut souligner par exemple que la survie de l'espèce est le résultat de la sociabilité humaine pour argumenter son action.

Le profiteur peut lui au contraire, répondre que sans un instinct de compétitivité individuelle, l'humanité n'aurait pas non plus survie, puisque la nature élimine toujours les faibles.


Oui, on peut considérer une jonction de ces 2 principes, et conclure sur une nature plutôt schizophrène. Mais ça c'est la conclusion. Ce que je propose plutôt c'est une présentation des 2 argumentaires

Car, notre conscience nous dicte, par le mot aidant, et le mot profiteur, qu'aider c'est " bien " et profiter c'est pas " bien ". Donc c'est certain que la conclusion s'impose d'elle même.


Donc, comme pourtant, on rencontre malgré tout ces 2 philosophies, ce que je propose plutôt c'est une analyse anthropologique en acceptant de considérer les arguments d'une opinion contraire à la nôtre.

En partant de l'être humain, qu'est ce qui permet de conclure vers l'une ou l'autre de ces convictions ?
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


Altruisme et égoïsme  Empty
MessageSujet: Re: Altruisme et égoïsme    Altruisme et égoïsme  EmptyVen 12 Avr 2019, 20:19

Tonton a écrit:


Car, notre conscience nous dicte, par le mot aidant, et le mot profiteur, qu'aider c'est " bien " et  profiter  c'est pas " bien ". Donc c'est certain que la conclusion s'impose d'elle même.


"Notre conscience ?". Je n'y crois pas trop en tant que telle. Elle n'est jamais innée, je crois que sa source se trouve dans notre éducation et dans nos expériences de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Altruisme et égoïsme  Empty
MessageSujet: Re: Altruisme et égoïsme    Altruisme et égoïsme  EmptySam 13 Avr 2019, 14:20

OlivierV a écrit:
Tonton a écrit:


Car, notre conscience nous dicte, par le mot aidant, et le mot profiteur, qu'aider c'est " bien " et  profiter  c'est pas " bien ". Donc c'est certain que la conclusion s'impose d'elle même.


"Notre conscience ?". Je n'y crois pas trop en tant que telle. Elle n'est jamais innée, je crois que sa source se trouve dans notre éducation et dans nos expériences de vie.

Oui, justement, ce pourquoi je cherche surtout une analyse anthropologique.

Tu viens de donner justement 2 exemples

L'éducation. la coutume dans l'éducation d'un enfant, fait qu'on lui apprend à partager ses jouets. Ce qui fait un point pour les pro altruisme.

Mais dans une expérience de vie, on peut rencontrer des opportunistes de la charité, c'est à dire des gens qui profitent de ce que l'on t'a appris quand tu étais petit. Ce qui fait un point pour les pro individualisme.

On peut donc faire effectivement des bilans à partir de faits de vie.

Des exemples, il y en a plein justement.

Les billes à l'école, c'est à celui qui en aura le plus, c'est complètement individualiste. Mais comme celui qui en a moins, peut espérer en avoir plus par le biais de ce jeux collectif, on peut considérer que sans le collectif, finalement on rentrerait et sortirait toujours avec le même sac de billes, en jouant tout seul dans son coin.

Car, tu peux voir un pleurer parce qu'il a perdu toutes ses billes et celui qui les a toutes s'en moquer et au contraire se venter en passant pour le plus doué de la bande. Mais à côté, tu peux avoir le petit camarade qui le console, en partageant avec lui celles qui lui restent pour que le jeu continue.


Donc dans cet exemple, si la compétitivité entre individu fait le tri, on peut quand même conclure que c'est le principe de l'altruisme qui prédomine, sinon, le jeu ne se poursuivrait plus, et celui qui trop avide, et très doué récupère toutes les billes, après, il joue avec qui ?

Donc même le plus doué de la bande, si dans un premier temps, il peut faire le fier, un moment, c'est lui qui va poser les billes pour que les autres tirent dessus et lui prennent. Sinon fin du jeu et fin de l'histoire.

l'individualisme n'est pas l'intérêt donc de celui qui domine, puisque lui aussi veut que le jeu se poursuive donc, l'altruisme prédomine même pour celui qui gagne tout le temps.


Tu vois, comment je propose le débat, en mesurant pour ou contre, jusqu'à ce qu'une l'un ou l'autre prédomine. A partir d'un fait de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Altruisme et égoïsme  Empty
MessageSujet: Re: Altruisme et égoïsme    Altruisme et égoïsme  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Altruisme et égoïsme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La méditation, sérénité et altruisme au quotidien
» Développer l’altruisme pour lutter contre la pauvreté-Matthieu Ricard
» Belles images d'altruisme
» Débats d'idées sans détour : La religion rend-elle altruiste ?
» Dilgo Khyentsé - Chemins Spirituels - Fondements de la Pratique : L'amour altruiste et la compassion. (Méditation)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: