Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Minona, "savante" québécoise

Aller en bas 
AuteurMessage
gerard2007




Minona, "savante" québécoise Empty
MessageSujet: Minona, "savante" québécoise   Minona, "savante" québécoise EmptySam 25 Mai 2019, 11:40

Minona, "savante" québécoise et subtile commentatrice, nous offre ce volet de formation continue. Au menu: le tragique destin de ceux qui n'ont pas eu la chance d'entendre parler d’Allah ou n'ont pas été convaincus. Minona a relevé plus de 750 versets sur le sujet. Son site Brisons le Mythe est source de beaucoup d'autres enrichissements. Je vous le recommande.

L'enfer musulman est directement inspiré de celui qu'a imaginé l'Église catholique suite à une interprétation particulière du mot "Géhenne". À l'origine, ce mot ne désignait pas le séjour des morts injustes, mais une vallée située au sud-ouest de la vieille ville de Jérusalem où des sacrifices d'enfants avaient lieu au 8e siècles avant la naissance de Jésus et qui fut par la suite convertie en décharge publique. On y incinérait les déchets, mais également les cadavres des criminels exécutés et, pour prévenir les épidémies, on versait dans le feu du souffre afin qu'il ne s'éteigne jamais.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Minona, "savante" québécoise Empty
MessageSujet: Re: Minona, "savante" québécoise   Minona, "savante" québécoise EmptySam 25 Mai 2019, 11:43

gerard2007 a écrit:
Minona, "savante" québécoise et subtile commentatrice, nous offre ce volet de formation continue. Au menu: le tragique destin de ceux qui n'ont pas eu la chance d'entendre parler d’Allah ou n'ont pas été convaincus. Minona a relevé plus de 750 versets sur le sujet. Son site Brisons le Mythe est source de beaucoup d'autres enrichissements. Je vous le recommande.

L'enfer musulman est directement inspiré de celui qu'a imaginé l'Église catholique suite à une interprétation particulière du mot "Géhenne".  À l'origine, ce mot ne désignait pas le séjour des morts injustes, mais une vallée située au sud-ouest de la vieille ville de Jérusalem où des sacrifices d'enfants avaient lieu au 8e siècles avant la naissance de Jésus et qui fut par la suite convertie en décharge publique. On y incinérait les déchets, mais également les cadavres des criminels exécutés et, pour prévenir les épidémies, on versait dans le feu du souffre afin qu'il ne s'éteigne jamais.

Ainsi, lorsque Jésus dit (Mc 9:43) "Et si ta main est pour toi une occasion de péché, coupe-la: mieux vaut pour toi entrer manchot dans la Vie que de t'en aller avec tes deux mains dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint pas", il n'évoque pas des âmes brûlant en enfer, mais bien des cadavres brûlant dans une décharge. Pour ne rien arranger, les premiers traducteurs de la Bible utilisèrent le mot "enfer" pour traduire le mot hébreux "sheol" et le mot grec "hades" qui désignent tout deux, dans l'Ancien Testament, le séjour de tous les morts, sans distinction. Le folklore catholique a fait le reste et l'islam a récupéré le mythe à son profit.

3.12. Dis à ceux qui ne croient pas : «Vous serez vaincus bientôt; et vous serez rassemblés vers l’Enfer. Et quel mauvais endroit pour se reposer!»

3.85. Et quiconque désire une religion autre que l’Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants.

4.56. Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. (…)

5.10. Quant à ceux qui ne croient pas et traitent de [......] Nos preuves, ceux-là sont des gens de l’Enfer.

Le Coran comporte des centaines d'autres versets sur l'enfer. L'écrasante majorité d'entre eux y condamnent explicitement des gens, non pour un quelconque crime mais pour leurs croyances. Parce qu'ils ne croient en aucun dieu, qu'ils croient en plusieurs dieux, qu'ils ne croient pas en Allah, qu'ils croient que celui-ci a un fils, qu'ils ne croit pas que Muhammad soit un prophète, qu'ils doutent de la véracité du Coran, qu'ils ne croient pas en une vie après la mort ou qu'ils doutent du jugement dernier. Inutile d'espérer le secours d'un contexte historique particulier ou d'une interprétation libérale pour adoucir ces déprimants versets: l'islam condamne littéralement des gens à souffrir éternellement parce que leurs croyances divergent de celles auxquelles sont censées adhérer les musulmans.

Dans l'islam, les mécréants (littéralement "les mauvais croyants") sont considérés comme les pires criminels qui soient et aucune valeur n'est accordée à leurs bonnes actions:

8.55. Les plus viles créatures pour Dieu sont les infidèles obstinément réfractaires à la foi.

7.147. Et ceux qui traitent de mensonges Nos preuves ainsi que la rencontre de l'au-delà, leurs œuvres sont vaines. Seraient-ils rétribués autrement que selon leurs œuvres? "

32.22. Qui est plus injuste que celui à qui les versets d'Allah sont rappelés et qui ensuite s'en détourne? Nous nous vengerons certes des criminels.

98.6. Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs iront au feu de l'Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires.

[b
Le simple fait qu'une religion punisse la liberté de penser par une éternité de souffrance devrait être suffisant pour provoquer chez ses adeptes un immense dégoût ainsi qu'une prise de conscience qui les amène à douter de sa véracité. ][/b]
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Minona, "savante" québécoise Empty
MessageSujet: Re: Minona, "savante" québécoise   Minona, "savante" québécoise EmptySam 25 Mai 2019, 11:47

gerard2007 a écrit:
gerard2007 a écrit:
Minona, "savante" québécoise et subtile commentatrice, nous offre ce volet de formation continue. Au menu: le tragique destin de ceux qui n'ont pas eu la chance d'entendre parler d’Allah ou n'ont pas été convaincus. Minona a relevé plus de 750 versets sur le sujet. Son site Brisons le Mythe est source de beaucoup d'autres enrichissements. Je vous le recommande.

L'enfer musulman est directement inspiré de celui qu'a imaginé l'Église catholique suite à une interprétation particulière du mot "Géhenne".  À l'origine, ce mot ne désignait pas le séjour des morts injustes, mais une vallée située au sud-ouest de la vieille ville de Jérusalem où des sacrifices d'enfants avaient lieu au 8e siècles avant la naissance de Jésus et qui fut par la suite convertie en décharge publique. On y incinérait les déchets, mais également les cadavres des criminels exécutés et, pour prévenir les épidémies, on versait dans le feu du souffre afin qu'il ne s'éteigne jamais.

Ainsi, lorsque Jésus dit (Mc 9:43) "Et si ta main est pour toi une occasion de péché, coupe-la: mieux vaut pour toi entrer manchot dans la Vie que de t'en aller avec tes deux mains dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint pas", il n'évoque pas des âmes brûlant en enfer, mais bien des cadavres brûlant dans une décharge.  Pour ne rien arranger, les premiers traducteurs de la Bible utilisèrent le mot "enfer" pour traduire le mot hébreux "sheol" et le mot grec "hades"  qui désignent tout deux, dans l'Ancien Testament, le séjour de tous les morts, sans distinction.  Le folklore catholique a fait le reste et l'islam a récupéré le mythe à son profit.

3.12. Dis à ceux qui ne croient pas : «Vous serez vaincus bientôt; et vous serez rassemblés vers l’Enfer. Et quel mauvais endroit pour se reposer!»

3.85. Et quiconque désire une religion autre que l’Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants.

4.56. Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. (…)

5.10. Quant à ceux qui ne croient pas et traitent de [......] Nos preuves, ceux-là sont des gens de l’Enfer.

Le Coran comporte des centaines d'autres versets sur l'enfer.  L'écrasante majorité d'entre eux y condamnent explicitement des gens, non pour un quelconque crime mais pour leurs croyances.  Parce qu'ils ne croient en aucun dieu, qu'ils croient en plusieurs dieux, qu'ils ne croient pas en Allah, qu'ils croient que celui-ci a un fils, qu'ils ne croit pas que Muhammad soit un prophète, qu'ils doutent de la véracité du Coran, qu'ils ne croient pas en une vie après la mort ou qu'ils doutent du jugement dernier.  Inutile d'espérer le secours d'un contexte historique particulier ou d'une interprétation libérale pour adoucir ces déprimants versets: l'islam condamne littéralement des gens à souffrir éternellement parce que leurs croyances divergent de celles auxquelles sont censées adhérer les musulmans.

Dans l'islam, les mécréants (littéralement "les mauvais croyants") sont considérés comme les pires criminels qui soient et aucune valeur n'est accordée à leurs bonnes actions:

8.55. Les plus viles créatures pour Dieu sont les infidèles obstinément réfractaires à la foi.

7.147. Et ceux qui traitent de mensonges Nos preuves ainsi que la rencontre de l'au-delà, leurs œuvres sont vaines. Seraient-ils rétribués autrement que selon leurs œuvres? "

32.22. Qui est plus injuste que celui à qui les versets d'Allah sont rappelés et qui ensuite s'en détourne? Nous nous vengerons certes des criminels.

98.6. Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs iront au feu de l'Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires.


Le simple fait qu'une religion punisse la liberté de penser par une éternité de souffrance devrait être suffisant pour provoquer chez ses adeptes un immense dégoût ainsi qu'une prise de conscience qui les amène à douter de sa véracité.


une honte , un crime contre l'humanité de mettre de telle horreurs dans la tête d'enfants et d'adultes limités
une honte de penser que dieu puisse tomber aussi bas !!

les religions sont bel et bien le mal
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Minona, "savante" québécoise Empty
MessageSujet: Re: Minona, "savante" québécoise   Minona, "savante" québécoise EmptySam 25 Mai 2019, 13:51

Ce qui est dommage Gérard, c'est que tu commences par dire que l'enfer et ses conceptions provient d'une " main mise " religieuse, récupérée ensuite par les musulmans pour au final, n’incriminer que les musulmans.

Donc si dans ton idée, les musulmans n'ont fait que récupérer une idée, pourquoi dire ensuite qu'ils en sont à l’origine et les seuls à présenter l'enfer de la sorte ?

C'est dommage parce que au départ, tu partais bien pour ensuite pouvoir discuter avec un regard un peu plus large sur les religions en général., mais par la conclusion de ton analyse, c'est n'est plus qu'une critique sur l'islam.

Ben oui " des pharisiens " ( mot qui est devenu aussi le reflet d'un légalisme religieux excessif, donc un abus de langage ) il y en a dans toutes les religions, puisqu'elles peuvent servir de tremplin pour son propre pouvoir.

C'est d'ailleurs eux qui ont condamné le Christ, un Christ qu'ils ne pouvaient pas comprendre car ils ne pouvaient pas comprendre la liberté qu'il offre trop préoccupés qu'ils étaient par leur volonté de se faire " maîtres " des autres à travers la religion.

Eux pensaient que le Christ allait mettre fin à l'emprise juridique romaine, pour leur donner plein pouvoir. Mais voilà, Jésus leur a dit qu'ils cachaient le sens de la Parole de Dieu pour la corrompre en mettant alors en place une autre forme d'esclavagisme à travers leur tradition religieuse.

Le jour ou tu liras les évangiles, tu pourras le constater, et nombreux sont les non croyants qui ne savent pas que Jésus a été maltraité par les ultra religieux.

Maintenant, pour ce qui est de l'enfer, on peut à travers le Christ, comprendre qu'il s'agit plutôt d'une seconde mort, irrévocable. La première étant soumise à un jugement qui peut déboucher une sur autre vie.

Mais au delà de l'aspect mystérieux d'une vie après la mort, on peut aussi tout à fait constater que finalement l'enfer est sur terre, effectivement. Et cette décharge dont tu parles serait moins polluante si nous faisions un peu plus de recyclage.

C'est à dire qu'à l’intérieur d'une existence, il y a plusieurs vies. C'est le principe de la repentance ou simplement la possibilité d'apprendre de ses erreurs, puis de changer de comportement.

Ainsi ce qui est " destructeur " sur cette terre, semble l'être aussi irrévocablement. La cupidité des hommes, que l'on considère comme destructrice nous conduit aujourd'hui vers un bilan écologique désastreux.

Donc ce qui salutaire pour la vie après la mort, l'est également pour cette existence ci. Et ce qui est condamnable à l'enfer, l'est aussi pour cette existence ci.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Minona, "savante" québécoise Empty
MessageSujet: Re: Minona, "savante" québécoise   Minona, "savante" québécoise EmptySam 25 Mai 2019, 17:55

Tonton a écrit:
Ce qui est dommage Gérard, c'est que tu commences par dire que l'enfer et ses conceptions provient d'une " main mise " religieuse, récupérée ensuite par les musulmans pour au final, n’incriminer que les musulmans.

Donc si dans ton idée, les musulmans n'ont fait que récupérer une idée, pourquoi dire ensuite qu'ils en sont à l’origine et les seuls à présenter l'enfer de la sorte ?

C'est dommage parce que au départ, tu partais bien pour ensuite pouvoir discuter avec un regard un peu plus large sur les religions en général., mais par la conclusion de ton analyse, c'est n'est plus qu'une critique sur l'islam.

Ben oui " des pharisiens " ( mot qui est devenu aussi le reflet d'un légalisme religieux excessif, donc un abus de langage )  il y en a dans toutes les religions, puisqu'elles peuvent servir de tremplin pour son propre pouvoir.

C'est d'ailleurs eux qui ont condamné le Christ, un Christ qu'ils ne pouvaient pas comprendre car ils ne pouvaient pas comprendre la liberté qu'il offre trop préoccupés qu'ils étaient par leur volonté de se faire " maîtres " des autres à travers la religion.

Eux pensaient que le Christ allait mettre fin à l'emprise juridique romaine, pour leur donner plein pouvoir. Mais voilà, Jésus leur a dit qu'ils cachaient le sens de la Parole de Dieu pour la corrompre en mettant alors en place une autre forme d'esclavagisme à travers leur tradition religieuse.

Le jour ou tu liras les évangiles, tu pourras le constater, et nombreux sont les non croyants qui ne savent pas que Jésus a été maltraité par les ultra religieux.

Maintenant, pour ce qui est de l'enfer, on peut à travers le Christ, comprendre qu'il s'agit plutôt d'une seconde mort, irrévocable. La première étant soumise à un jugement qui peut déboucher une sur autre vie.

Mais au delà de l'aspect mystérieux d'une vie après la mort, on peut aussi tout à fait constater que finalement l'enfer est sur terre, effectivement. Et cette décharge dont tu parles serait moins polluante si nous faisions un peu plus de recyclage.

C'est à dire qu'à l’intérieur d'une existence, il y a plusieurs vies. C'est le principe de la repentance ou simplement la possibilité d'apprendre de ses erreurs, puis de changer de comportement.  

Ainsi ce qui est " destructeur " sur cette terre, semble l'être aussi irrévocablement. La cupidité des hommes, que l'on considère comme destructrice nous conduit aujourd'hui vers un bilan écologique désastreux.

Donc ce qui salutaire pour la vie après la mort, l'est également pour cette existence ci. Et ce qui est condamnable à l'enfer, l'est aussi pour cette existence ci.
cher Tonton , tu as du zappé ca ?

Ainsi, lorsque Jésus dit (Mc 9:43) "Et si ta main est pour toi une occasion de péché, coupe-la: mieux vaut pour toi entrer manchot dans la Vie que de t'en aller avec tes deux mains dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint pas",

le catholicisme et l'islam sont mit dans le même sac , et toutes les religions en général qui menacent les humains d'un enfer impitoyable , si l'on ne croient pas en 1 hommes .

Jésus a dit aussi , celui qui ne passe pas par moi , n'ira pas au père , ce qui sous-entend l'enfer ..
ensuite soyons honnête , celui qui terrorise le plus ces adeptes c'est bien Mohamed avec tous ces détails sordides .
et il faut bien avouer que chez un esprit faible et manipulable , cet enfer ignoble peu causer des peurs et des agissements irréversible
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Minona, "savante" québécoise Empty
MessageSujet: Re: Minona, "savante" québécoise   Minona, "savante" québécoise EmptyDim 26 Mai 2019, 06:59

Maintenant que tu fais un bilan sur un ensemble, selon toi comment prend source ce paradoxe ?

Car faire un bilan est une chose, mais expliquer pourquoi en est une autre.

Si je dis que la bible explique pourquoi, est ce que ceci t'étonne ?
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Minona, "savante" québécoise Empty
MessageSujet: Re: Minona, "savante" québécoise   Minona, "savante" québécoise EmptyDim 26 Mai 2019, 12:38

Tonton a écrit:
Maintenant que tu fais un bilan sur un ensemble, selon toi comment prend source ce paradoxe ?

Car faire un bilan est une chose, mais expliquer pourquoi en est une autre.

Si je dis que la bible explique pourquoi, est ce que ceci t'étonne ?

oui cela m'etonne , mais quoi que disent la bible ou le coran , un jugement et une sanction avec une peine aussi ignoble pour avoir commis la simple faute de ne pas avoir cru les dires d'un homme me sembe une insulte a un dieu dit d'amour ou plein de misericorde
meme l'humain ne tombe pas aussi bas
l'humain emprisonne a vie , decide de la peine de mort , mais ne condamne pas a bruler une eternité .

l'humain laisse libre celui qui a un avis different "pas dieu"


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Minona, "savante" québécoise Empty
MessageSujet: Re: Minona, "savante" québécoise   Minona, "savante" québécoise Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Minona, "savante" québécoise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gospel dans la musique savante
» Orchidée du Québec
» la vieille bolduc
» Émission-télé catholique québécoise "La Victoire de L'Amour"
» Une québécoise ordonnée pretre catholique....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: