Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 le silence de Dieu

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 09:10

Agrégé de philosophie, Bertrand Vergely enseigne à Sciences po à Paris et à l'institut de théologie orthodoxe de Saint-Serge. Il est l'auteur de ce livre que j'ai beaucoup aimé : "Le silence de Dieu face aux malheurs du monde."

Résumé du livre :

"Où est Dieu ? Que fait-il ? Pourquoi n'oppose-t-il à l'injustice et à la souffrance qu'un long et infini silence ? Cette question est à l'origine de l'athéisme moderne que Bertrand Vergely nomme 'l' athéisme par bonté' : si Dieu existait, il interviendrait, puisqu'il est bon et tout-puissant. Puisqu'il n'intervient pas, c'est qu'il n'existe pas. Illustrant son propos de nombreuses références à l'actualité, à l'histoire, à la littérature et aux grands penseurs, Bertrand Vergely nous fait comprendre en quoi sommer Dieu de comparaître devant un tribunal pour "non-assistance à l'humanité en danger" relève de l'infantilisme métaphysique. L'auteur propose une voie qui invite à quitter la seule raison pour entrer dans un acte de foi où le silence de Dieu ne serait pas synonyme de son absence. On peut fuir le mal en niant son existence. On peut ne plus voir que lui. Mais on peut également aller au-delà et ne plus se demander pourquoi le mal existe mais comment devenir meilleur. On peut ne plus être préoccupé que par la bonté. Ce livre nous y invite." (fin de citation).


Car c'est bien l'égoïsme et la méchanceté des hommes qui est cause de 90 % des malheurs sur terre !

Mais il reste le silence de DIEU face à la souffrance et aux graves maladies. Le malade souffre, proteste, prie, mais DIEU ne répond pas !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
eteop




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 09:24

mario-franc_lazur a écrit:
Agrégé de philosophie, Bertrand Vergely enseigne à Sciences po à Paris et à l'institut de théologie orthodoxe de Saint-Serge. Il est l'auteur de ce livre que j'ai beaucoup aimé : "Le silence de Dieu face aux malheurs du monde."

Résumé du livre :

"Où est Dieu ? Que fait-il ? Pourquoi n'oppose-t-il à l'injustice et à la souffrance qu'un long et infini silence ? Cette question est à l'origine de l'athéisme moderne que Bertrand Vergely nomme 'l' athéisme par bonté' : si Dieu existait, il interviendrait, puisqu'il est bon et tout-puissant. Puisqu'il n'intervient pas, c'est qu'il n'existe pas. Illustrant son propos de nombreuses références à l'actualité, à l'histoire, à la littérature et aux grands penseurs, Bertrand Vergely nous fait comprendre en quoi sommer Dieu de comparaître devant un tribunal pour "non-assistance à l'humanité en danger" relève de l'infantilisme métaphysique. L'auteur propose une voie qui invite à quitter la seule raison pour entrer dans un acte de foi où le silence de Dieu ne serait pas synonyme de son absence. On peut fuir le mal en niant son existence. On peut ne plus voir que lui. Mais on peut également aller au-delà et ne plus se demander pourquoi le mal existe mais comment devenir meilleur. On peut ne plus être préoccupé que par la bonté. Ce livre nous y invite." (fin de citation).


Car c'est bien l'égoïsme et la méchanceté des hommes qui est cause de 90 % des malheurs sur terre !

Mais il reste le silence de DIEU face à la souffrance et aux graves maladies. Le malade souffre, proteste, prie, mais DIEU ne répond pas !!!
l'etre humain est né dans la fitra il est bon de nature mais le diable innemie juré des hommes essaye de pervertir l'homme
le mal fait du bruit comme dans un seau vide qu'on tappe dessus alors que le bien est silencieux comme l'air qu'on respire
jamais le mal a reussi à vaincre le bien car si le mal gagne la vie aurait cesse d'exister depuis belle lurette
Dieu n'est pas absent au contraire il agit silencieusement dans l'harmonie des choses

Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 09:47

mario-franc_lazur a écrit:


Car c'est bien l'égoïsme et la méchanceté des hommes qui est cause de 90 % des malheurs sur terre !

mais qui les a créé ainsi ?

Citation :
Mais il reste le silence de DIEU face à la souffrance et aux graves maladies. Le malade souffre, proteste, prie, mais DIEU ne répond pas !!!

pourquoi répondrait il si tout ceci est conforme à sa volonté ?
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 09:48

mario-franc_lazur a écrit:
On peut fuir le mal en niant son existence. On peut ne plus voir que lui. Mais on peut également aller au-delà et ne plus se demander pourquoi le mal existe mais comment devenir meilleur. On peut ne plus être préoccupé que par la bonté. Ce livre nous y invite." (fin de citation).


Car c'est bien l'égoïsme et la méchanceté des hommes qui est cause de 90 % des malheurs sur terre !

Mais il reste le silence de DIEU face à la souffrance et aux graves maladies. Le malade souffre, proteste, prie, mais DIEU ne répond pas !!!

Merci pour ce très beau sujet mon cher Mario.

Il y a bien sûr le mal universel qu'on voit à la télé, et puis celui qui nous touche de plus en plus en vieillissant lorsque les maladies se font cruelles et menacent de ne plus se guérir.
Devant les souffrances on prie beaucoup, on dit beaucoup comme le Christ "Mon Dieu éloignez cette coupe", mais nous ne sommes pas Jésus pour accepter et triompher.
Quand Dieu ne répond pas c'est angoissant et il est dur de trouver le courage de vivre.



Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 14:29

cailloubleu* a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
On peut fuir le mal en niant son existence. On peut ne plus voir que lui. Mais on peut également aller au-delà et ne plus se demander pourquoi le mal existe mais comment devenir meilleur. On peut ne plus être préoccupé que par la bonté. Ce livre nous y invite." (fin de citation).


Car c'est bien l'égoïsme et la méchanceté des hommes qui est cause de 90 % des malheurs sur terre !

Mais il reste le silence de DIEU face à la souffrance et aux graves maladies. Le malade souffre, proteste, prie, mais DIEU ne répond pas !!!

Merci pour ce très beau sujet mon cher Mario.

Il y a bien sûr le mal universel qu'on voit à la télé, et puis celui qui nous touche de plus en plus en vieillissant lorsque les maladies se font cruelles et menacent de ne plus se guérir.
Devant les souffrances on prie beaucoup, on dit beaucoup comme le Christ "Mon Dieu éloignez cette coupe", mais nous ne sommes pas Jésus pour accepter et triompher.
Quand Dieu ne répond pas c'est angoissant et il est dur de trouver le courage de vivre.




Merci Mario pour ce sujet et Cailloubleu d'exprimer si bien ce que je ressens aussi… 

Nous ne sommes pas Jésus, comme tu dis !! Et pourtant, Il a dit aussi "Pourquoi m'as-tu abandonné ?"

Abandonné par Dieu son Père et aussi par ses disciples avec qui Il avait passé 3 ans…

Devant la maladie, beaucoup préfèrent aussi fuir pour ne pas devoir "dire quelque chose", alors qu'en fait, nous ne demandons rien d'autre qu'une présence silencieuse… car pas la peine d'en rajouter avec des promesses d'un monde meilleur après la mort ou bien de "la maladie est une grâce"...

Mais quand même : pourquoi ce silence de Dieu ? qui n'est pas là quand on a besoin de Lui ?
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 14:39

mario-franc_lazur a écrit:
Agrégé de philosophie, Bertrand Vergely enseigne à Sciences po à Paris et à l'institut de théologie orthodoxe de Saint-Serge. Il est l'auteur de ce livre que j'ai beaucoup aimé : "Le silence de Dieu face aux malheurs du monde."

Résumé du livre :

"Où est Dieu ? Que fait-il ? Pourquoi n'oppose-t-il à l'injustice et à la souffrance qu'un long et infini silence ? Cette question est à l'origine de l'athéisme moderne que Bertrand Vergely nomme 'l' athéisme par bonté' : si Dieu existait, il interviendrait, puisqu'il est bon et tout-puissant. Puisqu'il n'intervient pas, c'est qu'il n'existe pas. Illustrant son propos de nombreuses références à l'actualité, à l'histoire, à la littérature et aux grands penseurs, Bertrand Vergely nous fait comprendre en quoi sommer Dieu de comparaître devant un tribunal pour "non-assistance à l'humanité en danger" relève de l'infantilisme métaphysique. L'auteur propose une voie qui invite à quitter la seule raison pour entrer dans un acte de foi où le silence de Dieu ne serait pas synonyme de son absence. On peut fuir le mal en niant son existence. On peut ne plus voir que lui. Mais on peut également aller au-delà et ne plus se demander pourquoi le mal existe mais comment devenir meilleur. On peut ne plus être préoccupé que par la bonté. Ce livre nous y invite." (fin de citation).


Car c'est bien l'égoïsme et la méchanceté des hommes qui est cause de 90 % des malheurs sur terre !

Mais il reste le silence de DIEU face à la souffrance et aux graves maladies. Le malade souffre, proteste, prie, mais DIEU ne répond pas !!!
énorme sujet qui peut être résumé en quelques mots .
c'est qu'il n'existe peut être pas .

et s'il existe , je vais lui poser pas mal de questions a notre future rencontre !!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 19:15

mario-franc_lazur a écrit:
Agrégé de philosophie, Bertrand Vergely enseigne à Sciences po à Paris et à l'institut de théologie orthodoxe de Saint-Serge. Il est l'auteur de ce livre que j'ai beaucoup aimé : "Le silence de Dieu face aux malheurs du monde."

Résumé du livre :

"Où est Dieu ? Que fait-il ? Pourquoi n'oppose-t-il à l'injustice et à la souffrance qu'un long et infini silence ? Cette question est à l'origine de l'athéisme moderne que Bertrand Vergely nomme 'l' athéisme par bonté' : si Dieu existait, il interviendrait, puisqu'il est bon et tout-puissant. Puisqu'il n'intervient pas, c'est qu'il n'existe pas. Illustrant son propos de nombreuses références à l'actualité, à l'histoire, à la littérature et aux grands penseurs, Bertrand Vergely nous fait comprendre en quoi sommer Dieu de comparaître devant un tribunal pour "non-assistance à l'humanité en danger" relève de l'infantilisme métaphysique. L'auteur propose une voie qui invite à quitter la seule raison pour entrer dans un acte de foi où le silence de Dieu ne serait pas synonyme de son absence. On peut fuir le mal en niant son existence. On peut ne plus voir que lui. Mais on peut également aller au-delà et ne plus se demander pourquoi le mal existe mais comment devenir meilleur. On peut ne plus être préoccupé que par la bonté. Ce livre nous y invite." (fin de citation).


Car c'est bien l'égoïsme et la méchanceté des hommes qui est cause de 90 % des malheurs sur terre !

Mais il reste le silence de DIEU face à la souffrance et aux graves maladies. Le malade souffre, proteste, prie, mais DIEU ne répond pas !!!


Mais qu'est ce qu'il propose comme solution ou explication de l'absence de Dieu devant les malheurs qui frappent l'humanité


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 19:22

La réponse de l'Islam à cette question


La royauté :" Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en œuvre, et c’est Lui le Puissant, le Pardonneur.


la vie ici-bas ne compte rien aux yeux d'Allah d'après le hadith qui suit

D'après Sahl Ibn Sa'd (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si la vie d'ici-bas avait auprès d'Allah la valeur de l'aile d'un moustique alors Il n'aurait pas donné à boire à un mécréant une seule gorgée d'eau ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2320 qui l'a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi).



Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

Poisson vivant


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 19:39

Bon croyant a écrit:
La royauté :" Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en œuvre, et c’est Lui le Puissant, le Pardonneur.


Et tes oeuvres à toi, si tu nous en parlais ?  bounce




.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 20:06

eteop a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Agrégé de philosophie, Bertrand Vergely enseigne à Sciences po à Paris et à l'institut de théologie orthodoxe de Saint-Serge. Il est l'auteur de ce livre que j'ai beaucoup aimé : "Le silence de Dieu face aux malheurs du monde."

Résumé du livre :

"Où est Dieu ? Que fait-il ? Pourquoi n'oppose-t-il à l'injustice et à la souffrance qu'un long et infini silence ? Cette question est à l'origine de l'athéisme moderne que Bertrand Vergely nomme 'l' athéisme par bonté' : si Dieu existait, il interviendrait, puisqu'il est bon et tout-puissant. Puisqu'il n'intervient pas, c'est qu'il n'existe pas. Illustrant son propos de nombreuses références à l'actualité, à l'histoire, à la littérature et aux grands penseurs, Bertrand Vergely nous fait comprendre en quoi sommer Dieu de comparaître devant un tribunal pour "non-assistance à l'humanité en danger" relève de l'infantilisme métaphysique. L'auteur propose une voie qui invite à quitter la seule raison pour entrer dans un acte de foi où le silence de Dieu ne serait pas synonyme de son absence. On peut fuir le mal en niant son existence. On peut ne plus voir que lui. Mais on peut également aller au-delà et ne plus se demander pourquoi le mal existe mais comment devenir meilleur. On peut ne plus être préoccupé que par la bonté. Ce livre nous y invite." (fin de citation).


Car c'est bien l'égoïsme et la méchanceté des hommes qui est cause de 90 % des malheurs sur terre !

Mais il reste le silence de DIEU face à la souffrance et aux graves maladies. Le malade souffre, proteste, prie, mais DIEU ne répond pas !!!
l'etre humain est né dans la fitra il est bon de nature mais le diable innemie juré des hommes essaye de pervertir l'homme
le mal fait du bruit comme dans un seau vide qu'on tappe dessus alors que le bien est silencieux comme l'air qu'on respire
jamais le mal a reussi à vaincre le bien car si le mal gagne la vie aurait cesse d'exister depuis belle lurette
Dieu n'est pas absent au contraire il agit silencieusement dans l'harmonie des choses


joli !
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 20:07

gerard2007 a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Agrégé de philosophie, Bertrand Vergely enseigne à Sciences po à Paris et à l'institut de théologie orthodoxe de Saint-Serge. Il est l'auteur de ce livre que j'ai beaucoup aimé : "Le silence de Dieu face aux malheurs du monde."

Résumé du livre :

"Où est Dieu ? Que fait-il ? Pourquoi n'oppose-t-il à l'injustice et à la souffrance qu'un long et infini silence ? Cette question est à l'origine de l'athéisme moderne que Bertrand Vergely nomme 'l' athéisme par bonté' : si Dieu existait, il interviendrait, puisqu'il est bon et tout-puissant. Puisqu'il n'intervient pas, c'est qu'il n'existe pas. Illustrant son propos de nombreuses références à l'actualité, à l'histoire, à la littérature et aux grands penseurs, Bertrand Vergely nous fait comprendre en quoi sommer Dieu de comparaître devant un tribunal pour "non-assistance à l'humanité en danger" relève de l'infantilisme métaphysique. L'auteur propose une voie qui invite à quitter la seule raison pour entrer dans un acte de foi où le silence de Dieu ne serait pas synonyme de son absence. On peut fuir le mal en niant son existence. On peut ne plus voir que lui. Mais on peut également aller au-delà et ne plus se demander pourquoi le mal existe mais comment devenir meilleur. On peut ne plus être préoccupé que par la bonté. Ce livre nous y invite." (fin de citation).


Car c'est bien l'égoïsme et la méchanceté des hommes qui est cause de 90 % des malheurs sur terre !

Mais il reste le silence de DIEU face à la souffrance et aux graves maladies. Le malade souffre, proteste, prie, mais DIEU ne répond pas !!!
énorme sujet qui peut être résumé en  quelques mots .
c'est qu'il n'existe peut être pas .

et s'il existe , je vais lui poser pas mal de questions a notre future rencontre !!


Normal et lui aussi aura un certain nombre de questions à te poser.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 20:28

Pétunia a écrit:
cailloubleu* a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
On peut fuir le mal en niant son existence. On peut ne plus voir que lui. Mais on peut également aller au-delà et ne plus se demander pourquoi le mal existe mais comment devenir meilleur. On peut ne plus être préoccupé que par la bonté. Ce livre nous y invite." (fin de citation).


Car c'est bien l'égoïsme et la méchanceté des hommes qui est cause de 90 % des malheurs sur terre !

Mais il reste le silence de DIEU face à la souffrance et aux graves maladies. Le malade souffre, proteste, prie, mais DIEU ne répond pas !!!

Merci pour ce très beau sujet mon cher Mario.

Il y a bien sûr le mal universel qu'on voit à la télé, et puis celui qui nous touche de plus en plus en vieillissant lorsque les maladies se font cruelles et menacent de ne plus se guérir.
Devant les souffrances on prie beaucoup, on dit beaucoup comme le Christ "Mon Dieu éloignez cette coupe", mais nous ne sommes pas Jésus pour accepter et triompher.
Quand Dieu ne répond pas c'est angoissant et il est dur de trouver le courage de vivre.




Merci Mario pour ce sujet et Cailloubleu d'exprimer si bien ce que je ressens aussi… 

Nous ne sommes pas Jésus, comme tu dis !! Et pourtant, Il a dit aussi "Pourquoi m'as-tu abandonné ?"

Abandonné par Dieu son Père et aussi par ses disciples avec qui Il avait passé 3 ans…

Devant la maladie, beaucoup préfèrent aussi fuir pour ne pas devoir "dire quelque chose", alors qu'en fait, nous ne demandons rien d'autre qu'une présence silencieuse… car pas la peine d'en rajouter avec des promesses d'un monde meilleur après la mort ou bien de "la maladie est une grâce"...

Mais quand même : pourquoi ce silence de Dieu ? qui n'est pas là quand on a besoin de Lui ?

Dieu n'est pas silencieux, c'est plutôt nous qui ne sommes pas attentifs à ce qu'il dit.

Parfois dans nos prières, nous sommes dans la demande de quelque chose...puis silence radio dit on ?

En fait, non, Dieu répond. Cherche et tu trouveras.

Car prier ce n'est pas que objet de demande, c'est aussi objet d'écoute.

Je cite, psaume x, y, z : silence.

Donc le silence de Dieu est parfois nécessaire pour trouver sa réponse, elle n'est pas forcement favorable. Car Dieu entend toujours, il ne faut pas en douter, mais parfois sa réponse est une interrogation.

Soulignons que Jésus répond aussi souvent par une interrogation, afin de chercher en nous même la réponse.

Donc le silence de Dieu est souvent, une invitation à prendre le temps pour réfléchir sur ce que nous lui demandons : sommes nous vraiment sincères, ou est ce pour " bien faire ", veut on vraiment ce que l'on demande, est ce vraiment ce qui compte le plus dans nos vies, que faisons nous de notre côté pour arriver au résultat espéré ?

Car Dieu ne s'impose pas en dictateur, mais en compagnon, il nous aide plus qu'il nous dirige, nous laissant expérimenter par nous même, ce que nous pouvons faire et ce que nous ne pouvons pas faire. il se positionne en partenaire, comme un Père, il nous aide à grandir.

Ainsi, le silence de Dieu est plutôt un soupir, ce que j'entend dans ce soupir, c'est plutôt : vous savez, vous avez déjà la réponse en vous.

un peu comme parfois on regarde notre enfant quand il nous pose une question. Notre regard suffit pour que notre enfant comprenne, qu'il a déjà la réponse.

Donc pourquoi la souffrance ? Nous connaissons déjà la réponse.

la souffrance est un messager salutaire. Si nous ne ressentirions pas la douleur du feu, on laisserait sa main dedans.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 20:39

Tonton a écrit:


Donc pourquoi la souffrance ? Nous connaissons déjà la réponse.

la souffrance est un messager salutaire. Si nous ne ressentirions pas la douleur du feu, on laisserait sa main dedans.

Tu as normalement pas mal d'empathie.

Suppose maintenant que tu roules gentiment à 80km/h et qu'un chauffard te rentre dedans et te rende quadraplégique.
Tu es Tonton, très croyant, tu as toujours fait de ton mieux dans ton travail et auprès de tes enfants. Tu as prié Dieu, tu as été équitable sur le forum, tu as toujours prêché l'amour l'entente et la compréhension de l'autre.

Que penses-tu de ta nouvelle situation?
Sincèrement?


Dernière édition par cailloubleu* le Mer 26 Juin 2019, 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 20:41

cailloubleu* a écrit:
Tonton a écrit:


Donc pourquoi la souffrance ? Nous connaissons déjà la réponse.

la souffrance est un messager salutaire. Si nous ne ressentirions pas la douleur du feu, on laisserait sa main dedans.

Tu as normalement pas mal d'empathie.

Suppose maintenant que tu roules gentiment à 80km/h et qu'un chauffard te rentre dedans et te rende quadraplégique.
Tu es Tonton, très croyant, tu as toujours fait de ton mieux dans ton travail et auprès de tes enfants.

Que penses-tu de ta nouvelle situation?
Sincèrement?

Que cet homme roulait trop vite.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 20:44

Tonton a écrit:
cailloubleu* a écrit:
Tonton a écrit:


Donc pourquoi la souffrance ? Nous connaissons déjà la réponse.

la souffrance est un messager salutaire. Si nous ne ressentirions pas la douleur du feu, on laisserait sa main dedans.

Tu as normalement pas mal d'empathie.

Suppose maintenant que tu roules gentiment à 80km/h et qu'un chauffard te rentre dedans et te rende quadraplégique.
Tu es Tonton, très croyant, tu as toujours fait de ton mieux dans ton travail et auprès de tes enfants.

Que penses-tu de ta nouvelle situation?
Sincèrement?

Que cet homme roulait trop vite.

Eh bien crois-moi tu penserais vite autrement surtout si cet homme a été peu blessé et jouit de la vie pendant que tu es inerte .

Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 20:50

Tonton a écrit:
cailloubleu* a écrit:
Tonton a écrit:


Donc pourquoi la souffrance ? Nous connaissons déjà la réponse.

la souffrance est un messager salutaire. Si nous ne ressentirions pas la douleur du feu, on laisserait sa main dedans.

Tu as normalement pas mal d'empathie.

Suppose maintenant que tu roules gentiment à 80km/h et qu'un chauffard te rentre dedans et te rende quadraplégique.
Tu es Tonton, très croyant, tu as toujours fait de ton mieux dans ton travail et auprès de tes enfants.

Que penses-tu de ta nouvelle situation?
Sincèrement?

Que cet homme roulait trop vite.
moi il me vient a l'esprit , cette petite fille de 9 ans Maelys , violée et tuée .
une crevaison , une panne de voiture , une chiasse subite aurait pu sauver ce petit ange !! un tout petit miracle , mais NADA
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 20:56

Que veux tu que je pense d'autre, si ce n'est que mon état de santé est la conséquence de son imprudence ?

Prier c'est aussi apprendre à faire face à ses responsabilités.

Donc dans la prière, Dieu nous met face à nos responsabilités et parfois là, où te plains d'être victime, il te montre aussi où se trouve ta responsabilité.

Alors bien sûr, certains, pour vendre leur religion, te font croire que grâce à elle, tout est parfait dans leur vie. Et bien, je te dirai, confie les moi 48 h, et nous sourirons ensemble des réalités de nos défaillances.

Alors bien sûr, dans la situation exposée, ai je une part de responsabilité ? Dire que je ne suis jamais engagé pour militer contre les risques de la route, ce serait pour le moins, tiré par les cheveux.

Par contre en Dieu, nous avons des exigences dans le vivre ensemble, des règles. L'ivresse au volant ou l'imprudence ne font pas partis des consignes. Donc, c'est parce que l'on vit en société que parfois, on subit les conséquences de l'imprudence des autres.

Et justement Dieu nous met en garde sur nos comportements, dans les conséquences que ça peu avoir sur les autres.

Ce chauffard donc, n'a pas écouté Dieu et c'est moi qui en subit les conséquences, car on ne vit pas seul sur une ile déserte mais en société.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 21:01

Tonton a écrit:
Que veux tu que je pense d'autre, si ce n'est que mon état de santé est la conséquence de son imprudence ?

Prier c'est aussi apprendre à faire face à ses responsabilités.

Donc dans la prière, Dieu nous met face à nos responsabilités et parfois là, où te plains d'être victime, il te montre aussi où se trouve ta responsabilité.

Alors bien sûr, certains, pour vendre leur religion, te font croire que grâce à elle, tout est parfait dans leur vie. Et bien, je te dirai, confie les moi 48 h, et nous sourirons ensemble des réalités de nos défaillances.

Alors bien sûr, dans la situation exposée, ai je une part de responsabilité ?  Dire que je ne suis jamais engagé pour militer contre les risques de la route, ce serait pour le moins, tiré par les cheveux.

Par contre en Dieu, nous avons des exigences dans le vivre ensemble, des règles. L'ivresse au volant ou l'imprudence ne font pas partis des consignes. Donc, c'est parce que l'on vit en société que parfois, on subit les conséquences de l'imprudence des autres.

Et justement Dieu nous met en garde sur nos comportements, dans les conséquences que ça peu avoir sur les autres.

Ce chauffard donc, n'a pas écouté Dieu et c'est moi qui en subit les conséquences, car on ne vit pas seul sur une ile déserte mais en société.

Oui mon cher Tonton, mais moi aussi je connais la nature humaine et tu donnes juste  une réponse virtuelle non vécue.

Ensuite tu évites de parler de ton quotidien d'infirme total, de ton moral, comment vis-tu? Qu'espères-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Jean Bernard

Jean Bernard


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 21:16

mario-franc_lazur a écrit:
Car c'est bien l'égoïsme et la méchanceté des hommes qui est cause de 90 % des malheurs sur terre !

Mais il reste le silence de DIEU face à la souffrance et aux graves maladies. Le malade souffre, proteste, prie, mais DIEU ne répond pas !!!


Coran 30 : 41

" La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains; afin que [Dieu] leur fasse goûter une partie de ce qu'ils ont œuvré; peut-être reviendront-ils (vers Dieu). "
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 21:55

cailloubleu* a écrit:
Tonton a écrit:
Que veux tu que je pense d'autre, si ce n'est que mon état de santé est la conséquence de son imprudence ?

Prier c'est aussi apprendre à faire face à ses responsabilités.

Donc dans la prière, Dieu nous met face à nos responsabilités et parfois là, où te plains d'être victime, il te montre aussi où se trouve ta responsabilité.

Alors bien sûr, certains, pour vendre leur religion, te font croire que grâce à elle, tout est parfait dans leur vie. Et bien, je te dirai, confie les moi 48 h, et nous sourirons ensemble des réalités de nos défaillances.

Alors bien sûr, dans la situation exposée, ai je une part de responsabilité ?  Dire que je ne suis jamais engagé pour militer contre les risques de la route, ce serait pour le moins, tiré par les cheveux.

Par contre en Dieu, nous avons des exigences dans le vivre ensemble, des règles. L'ivresse au volant ou l'imprudence ne font pas partis des consignes. Donc, c'est parce que l'on vit en société que parfois, on subit les conséquences de l'imprudence des autres.

Et justement Dieu nous met en garde sur nos comportements, dans les conséquences que ça peu avoir sur les autres.

Ce chauffard donc, n'a pas écouté Dieu et c'est moi qui en subit les conséquences, car on ne vit pas seul sur une ile déserte mais en société.

Oui mon cher Tonton, mais moi aussi je connais la nature humaine et tu donnes juste  une réponse virtuelle non vécue.

Ensuite tu évites de parler de ton quotidien d'infirme total, de ton moral,  comment vis-tu? Qu'espères-tu?

l'espoir d'une vie après celle ci, c'est l’objet de ma foi. Se projeter dans ce genre de situation, n'est pas nécessaire pour ressentir la foi en toi, car la foi est ta seule vraie compagne, elle est avec toi, quand tu te retrouves sur ton lit de mort.

Quand tu n'as plus rien, il te reste ta foi.

Mais je comprend tout à fait que pour ceux qui ne croient pas à la vie après la mort, la question se pose autrement. Il se trouve que j'y crois.

Donc tu me demandes, comment je prendrai la chose si je n'avais pas la foi ? A ton avis ?
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyMer 26 Juin 2019, 23:00

Tonton a écrit:


l'espoir d'une vie après celle ci, c'est l’objet de ma foi. Se projeter dans ce genre de situation, n'est pas nécessaire pour ressentir la foi en toi, car la foi est ta seule vraie compagne, elle est avec toi, quand tu te retrouves sur ton lit de mort.

Quand tu n'as plus rien, il te reste ta foi.

Mais je comprend tout à fait que pour ceux qui ne croient pas à la vie après la mort, la question se pose autrement. Il se trouve que j'y crois.

Donc tu me demandes, comment je prendrai la chose si je n'avais pas la foi ? A ton avis ?


Non, je te demande ce que tu dirais à un ami souffrant d'une extrême souffrance physique et morale, que lui dirais-tu s'il te dit qu'il prie mais que Dieu ne lui répond pas et qu'il se sent abandonné?
Je t'ai d'abord demandé de t'imaginer d'abord en situation d'infirmité pour te mettre dans l'ambiance.

Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyJeu 27 Juin 2019, 01:39

Jean Bernard a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Car c'est bien l'égoïsme et la méchanceté des hommes qui est cause de 90 % des malheurs sur terre !

Mais il reste le silence de DIEU face à la souffrance et aux graves maladies. Le malade souffre, proteste, prie, mais DIEU ne répond pas !!!


Coran 30 : 41

" La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains; afin que [Dieu] leur fasse goûter une partie de ce qu'ils ont œuvré; peut-être reviendront-ils (vers Dieu). "
s'il suffisait qu'il n'y ai plus de corruption sur terre pour en faire un paradis , Jesus n'aurait pas été crucifié , Mohammed empoisonné les califes poignardés , les apôtres martyrisés .
ca marche pas
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyJeu 27 Juin 2019, 04:45

cailloubleu* a écrit:
Tonton a écrit:


l'espoir d'une vie après celle ci, c'est l’objet de ma foi. Se projeter dans ce genre de situation, n'est pas nécessaire pour ressentir la foi en toi, car la foi est ta seule vraie compagne, elle est avec toi, quand tu te retrouves sur ton lit de mort.

Quand tu n'as plus rien, il te reste ta foi.

Mais je comprend tout à fait que pour ceux qui ne croient pas à la vie après la mort, la question se pose autrement. Il se trouve que j'y crois.

Donc tu me demandes, comment je prendrai la chose si je n'avais pas la foi ? A ton avis ?


Non, je te demande ce que tu dirais à un ami souffrant d'une extrême souffrance physique et morale, que lui dirais-tu s'il te dit qu'il prie mais que Dieu ne lui répond pas et qu'il se sent abandonné?
Je t'ai d'abord demandé de t'imaginer  d'abord en situation d'infirmité pour te mettre dans l'ambiance.


Ca m'est déjà arrivé, dans mon job. Mais la relation est laïque, donc, dans ce cas puisque ça vient de l'usager, je m'autorise à demander si il veut qu'on prie ensemble. C'est l’avantage du travail de nuit, on est plus disponible pour ce genre de chose.

Bien sûr tout ceci, quand la réponse médicale ne suffit pas. Il ne s'agit pas non plus de zapper le circuit des antalgiques, ça reste le premier réflexe du soignant. De plus, il faut prendre le contexte d'une douleur psychique, mais pour qui en connaît les tourments, elle n'est pas à négliger.

Donc si je te donne un exemple, je te parlerai de Jean Claude, pervers narcissique, il n'était pas facile à vivre, que Dieu le garde aujourd'hui dans la paix du repos.

Un soir de prise de garde, je constate qu'il revient de consultation cardio. La consigne, c'est de ne pas donner les neuroleptiques et les somnifères, c'est contre indiqué. Débrouilles toi Tonton.

Jean Claude, comme c'était souvent le cas, ne comprend pas la situation, il exige. Et faute d'accepter la consigne médicale, il prend la tasse de sa table de nuit et se frappe le front. Obligé d'appeler le médecin, pour le recoudre.

Il était très agité, c'est sa pathologie et comme je te l'ai expliqué par question de lui donner le traitement habituel.

Or dans sa chambre, sur les murs, il y avait pleins de photos de ses pèlerinages à Lourdes. Donc tout en lui expliquant encore et encore, que l'on ne peut lui donner son traitement, je lui propose de prier avec lui.

Il était de suite d'accord et m'a demandé son chapelet ( il était aussi infirme moteur ). Nous avons prier ensemble puis il a dormi toute la nuit.

Donc, même si je me doute que tu préfères parler des cas les plus extrêmes, les grands brûlés par exemple, je te dirai que la réponse est au départ médicamenteuse. On ne laisse pas souffrir les gens dans les hôpitaux, au pire on les " assomme " chimiquement pour qu'ils dorment.

Mais si tu veux savoir, dans ma situation professionnelle, il m'arrive de prier avec les usagers, sur leur demande ( je n'ai pas le droit sinon ), oui régulièrement. Certains même ont l'habitude de me le demander parce qu'ils y trouvent de l’apaisement.

Et je peux de dire que les convictions d'églises, je m'en moque, peu importe à quoi ils se rattachent ( en général l'église catholique ).

Oui ça marche.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyJeu 27 Juin 2019, 09:55

cailloubleu* a écrit:

Non, je te demande ce que tu dirais à un ami souffrant d'une extrême souffrance physique et morale, que lui dirais-tu s'il te dit qu'il prie mais que Dieu ne lui répond pas et qu'il se sent abandonné?
Je t'ai d'abord demandé de t'imaginer  d'abord en situation d'infirmité pour te mettre dans l'ambiance.



Les "réponses" sont dans le Livre de Job, dans la Bible.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyJeu 27 Juin 2019, 10:14

mario-franc_lazur a écrit:
cailloubleu* a écrit:

Non, je te demande ce que tu dirais à un ami souffrant d'une extrême souffrance physique et morale, que lui dirais-tu s'il te dit qu'il prie mais que Dieu ne lui répond pas et qu'il se sent abandonné?
Je t'ai d'abord demandé de t'imaginer  d'abord en situation d'infirmité pour te mettre dans l'ambiance.



Les "réponses" sont dans le Livre de Job, dans la Bible.

Je te réponds mon cher Mario en même temps qu'à Tonton.

Je suis en correspondance avec une amie gravement eprouvée, je connais des malades graves, non pas avec l'écran protecteur du contact professionnel entre nous mais avec le contact nu de leur angoisse et de leur désarroi.

Tous se plaignent de ces réponses automatiques que vous venez d'utiliser. Je ne vous accuse pas, c'est juste qu'il vous manque l'expérience personnelle dans vos os.

Faute de plus d'empathie, qui est peut-être impossible à avoir, ces gens vont se tourner vers d'autres religions par désespoir ou vers le bouddhisme.

Et Tonton, nous ne sommes plus sur le sujet de la douleur physique, mais sur le sujet de la douleur morale, on ne la soigne pas avec des médicaments.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyJeu 27 Juin 2019, 17:16

Si Caillou, on soigne la douleur psychique avec des médicaments, même qu'on appelle ça de la psychiatrie.

Ceci étant, je comprend ce que tu veux dire même si mes réponses ne te satisfont pas. Tu préférais plutôt que j'aille dans ton sens ? Mais pour l'instant, tu pars un peu dans tous les sens.

Donc, si tu me demandes ce que je répond à une personne qui souffre, je te répond rien, je prie avec elle. Tu voudrais que je lui dise quelque chose alors que ma réponse est : je prie avec elle.

Que veux tu que je fasse d'autres ? que je lui dise: " attend ! on va demander à Caillou " ?

Tu me demandes ce que je fait, je répond sur ce que je fais.

Est ce que ça marche ? oui, c'est de l’apaisement, ce n'est pas de la guérison mais de l’apaisement. Le silence a aussi parfois ses vertus thérapeutes, le calme, l'écoute, car prier c'est aussi écouter.


je ne t'apprend donc rien en disant qu'en écoutant une personne dans sa douleur, on lui procure de l'apaisement. Et donc qu'en installant la prière, la personne se laisse bercer par la douceur de l'esprit et l'amour qu'elle reçoit.

Quand tu pries dans tes tourments à toi ? que se passe t-il ? Qu'est ce qui t’apaise, et qui surgit en toi, comme une source de chaleur qui te fait du bien ? : l'amour de Dieu en toi. C'est ce qui vient à toi, ce n'est pas une forcement une réponse, mais une présence qui te fait du bien.

La présence fait du bien. Tu le sais. Tu cherches une réponse alors que comme je le dit, tu l'as en toi.

Est ce ça guerrit ? parfois oui parfois non, si c'est ça que tu cherches à obtenir, mais ça apaise.

Alain un ami, non croyant mais ouvert, est un faux calme. Une véritable force de la nature, je l'ai vu prendre une machine à laver seul, comme on porte un enfant, et la monter sur 3 étages sans s'arrêter.

Il tire sa force de sa nervosité, comme souvent les hommes comme lui grand et maigre. J'ai vu des patients, sous la force d'une pulsion d'énervement, en étant assis, soulever une table et la projeter sur quelques mètres.

il y en nous et entour de nous, des forces invisibles que souvent, on ignore.

Alain était en situation délicate, je ne vais tout raconter, mais une personne en fauteuil roulant, ayant compris qu'il peut péter un câble facilement chercher à ce qu'il l'a frappe, pour ensuite aller en justice et obtenir réparation, c'était de l'injustice instrumentalisée.

Se connaissant, mon ami avait conscience des risques de la situation aussi que veux tu que je lui dise ? je lui propose de prier ensemble.

Je prie, il écoute, relève la tête, et me dit, il s'est passé quelque chose, bizarre...Ca je le sais, mais je ne dit mot, bien que je sache qu'en lui, il a ressenti l'apaisement de l'amour de Dieu.

Son problème a été réglé, il a décidé d'ignorer cette personne, et il laisse son épouse gérer la situation, lui préfère s'éloigner des personnes qui posent le soucis, pour aller jardiner.

Tu me diras ensuite, mais pour ceci, il aurait été possible d'arriver à ce résultat sans prier...OUI !

Et c'est ce que je dit : le silence est ainsi, la possibilité de chercher en nous.

Dieu n'est pas dans le silence, il dit : " Cherche et tu trouveras ".

Donc la prière, c'est une attitude qui permet de canaliser certaines énergies invisibles. Mais pour ce qui est de les Maîtriser, il faut s'appeler Jésus pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyJeu 27 Juin 2019, 17:51

Nous avions discuté de ce sujet avec Mario avant qu'il ne le poste.

L'aspect qui m'avait intéressée c'était "le silence de Dieu" lorsqu'une personne ne reçoit pas de réponse malgré ses prières.

Bon je vois que le conseil si Dieu ne répond pas c'est "il faut prier", d'accord mais la personne à force de prier sans réponse n'en a plus envie.

Que doit-elle faire? Je pense aussi qu'elle va trouver ses propres solutions, c'est sûr et que ces solutions dépendront de la personne. Il y aura toute la palette des réactions suivant les gens.

Que peuvent faire les autres? Je pense écouter sans sermoner. Ce serait mes réponses personnelles au sujet.



Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyJeu 27 Juin 2019, 18:09

cailloubleu* a écrit:

Non, je te demande ce que tu dirais à un ami souffrant d'une extrême souffrance physique et morale, que lui dirais-tu s'il te dit qu'il prie mais que Dieu ne lui répond pas et qu'il se sent abandonné?
Je t'ai d'abord demandé de t'imaginer  d'abord en situation d'infirmité pour te mettre dans l'ambiance.

L'écouter, et lui faire sentir qu'on l'aime.

Ensuite se souvenir de ces mots de Matthieu, 26, 39 ; "Etant allé un peu plus loin, Jésus tomba face contre terre en faisant cette prière : "Mon Père, s'il est possible que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux."


C'est le silence de DIEU, nécessaire, car Son Verbe, par qui tout a été fait, quelque part aurait eu tort de donner la liberté à Ses créatures !

Mais c'est justement par amour que DIEU nous a créés libres, et cette liberté se retourne contre Lui, car la haine a pris possession de ses enfants chéris !!!!

Dieu se lamente et Il est venu  sur terre par Son Verbe, pour nous le dire qu'Il se lamentait !!!


Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
eteop




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyJeu 27 Juin 2019, 18:16

Tonton a écrit:
Que veux tu que je pense d'autre, si ce n'est que mon état de santé est la conséquence de son imprudence ?

Prier c'est aussi apprendre à faire face à ses responsabilités.

Donc dans la prière, Dieu nous met face à nos responsabilités et parfois là, où te plains d'être victime, il te montre aussi où se trouve ta responsabilité.

Alors bien sûr, certains, pour vendre leur religion, te font croire que grâce à elle, tout est parfait dans leur vie. Et bien, je te dirai, confie les moi 48 h, et nous sourirons ensemble des réalités de nos défaillances.

Alors bien sûr, dans la situation exposée, ai je une part de responsabilité ?  Dire que je ne suis jamais engagé pour militer contre les risques de la route, ce serait pour le moins, tiré par les cheveux.

Par contre en Dieu, nous avons des exigences dans le vivre ensemble, des règles. L'ivresse au volant ou l'imprudence ne font pas partis des consignes. Donc, c'est parce que l'on vit en société que parfois, on subit les conséquences de l'imprudence des autres.

Et justement Dieu nous met en garde sur nos comportements, dans les conséquences que ça peu avoir sur les autres.

Ce chauffard donc, n'a pas écouté Dieu et c'est moi qui en subit les conséquences, car on ne vit pas seul sur une ile déserte mais en société.
quand on a la foi notre handicap ne vaut rien
voici une video d'un hancicapé qui fait le pelerinage exemple


J'ai pas trouvé une video ou un indou qui n'a pas de bras et se sert seulement de ses pieds pour nourir sa grand mere trop vieille pour se nourrir elle meme
vraiment tres emouvant la foi fait soulever des montagnes
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyJeu 27 Juin 2019, 18:51

cailloubleu* a écrit:
Nous avions discuté de ce sujet avec Mario avant qu'il ne le poste.

L'aspect qui m'avait intéressée c'était "le silence de Dieu" lorsqu'une personne ne reçoit pas de réponse malgré ses prières.

Bon je vois que le conseil si Dieu ne répond pas c'est "il faut prier", d'accord mais la personne à force de prier sans réponse n'en a plus envie.

Que doit-elle faire? Je pense aussi qu'elle va trouver ses propres solutions, c'est sûr et que ces solutions dépendront de la personne. Il y aura toute la palette des réactions suivant les gens.

Que peuvent faire les autres? Je pense écouter sans sermoner. Ce serait mes réponses personnelles au sujet.




Oui c'est ça écouter.

Sermonner ou faire un sermon qui peut être aussi positif, il ne faut pas que considérer le côté, uniquement " je te fais la morale, tu devrais faire ceci, pas penser comme ça ", ça ne sert pas à grand chose effectivement.

C'est pas ça qui va soulager c'est certains, mais créer une ambiance apaisante, ouvrir la fenêtre pour ressentir la fraîcheur du soir, apporter des fleurs qui sentent bon, ou ne serait ce même que son sourire par contre ça soulage un peu.

Parce que j'avais bien compris où tu voulais sans doute un peu en venir.

Car parfois, certains disent que la guérison ou le soulagement n'est pas là par maque de foi ou manque de persévérance dans la prière...je pense que c'est surtout ceci qu'il faut dénoncer car en plus de devoir supporter sa propre douleur, on met dans ce cas en plus, sur la personne le poids de la culpabilité.

Il y a c'est vrai quelques spécialistes qui pensant bien faire, des gens persuadés de leur bienveillance, qui sans y penser rajoutent une peine supplémentaire sur celle qui est déjà là.

Et comme tu le dis, il faut pas s'étonner si ensuite...

Or, je dis oui, c'est vrai, je manque de foi et alors ?

C'est vrai que par la force de la foi, je pourrai poser mes mains sur le corps de la personne et lui enlever toutes ses douleurs comme le faisait Jésus. Donc comme je ne sais pas le faire, que je manque de foi pour maîtriser ces énergies en question, je pourrai renoncer, dire que ça sert à rien, parce que je suis un gros nul de la foi.

Mais non, le peu de foi que j'ai, en acceptant mes manques et mes faiblesses, je l'utilise quand même, et au moins, si je ne guérie pas au moins j'apporte l’apaisement. C'est toujours mieux que rien et de sombrer sous le poids de la culpabilité.

Il y a dans mon principe, pas mal de Thérèse de Lisieux. C'est pas pour rien que j'aime bcp cette femme dans son parcours spirituel, je me retrouve bcp en elle.

Maintenant celui qui prie et qui ne reçoit pas de réponse dans sa souffrance ?


Tu viens justement d'expliquer et de donner la réponse.

Ils ont besoin qu'on soit avec eux et que l'on prie avec eux. Cette fameuses présence de l'autre, ou cette présence de Dieu, Dieu nous apprend, dans nos prières, qu'elle filtre aussi à travers nous même, quand nous allons au chevet des mal-portants ( la mission de Jésus en quelque sorte ).

Donc ce n'est pas que la personne ne reçoit pas de réponse, pas du tout, c'est plutôt que Dieu entend et il met dans nos cœurs, la nécessité d'aller auprès d'elle. Comme je te l'ai expliqué, Dieu est aussi, dans ses exigences, un Dieu de la relation fraternelle.

Ainsi, si la personne pense qu'elle ne reçoit pas de réponse, je te répondrai plutôt que c'est nous qui n'entendons pas que Dieu nous invite à aller au prés d'elle pour prier. Ces prières qu'elle fait seule, ont en réalité pour réponse, le besoin qu'elle soit entourée par des gens qui dans leur amour, lui donneront l'apaisement.

Ainsi, quand tu écoutes les personnes âgées qui vivent seules, dans leur souffrance, qu'entends tu ? Simplement qu'elles aimeraient bien avoir de la visite pour prier un moment avec des frères et des sœurs.

C'est tout ce qu'elles demandent, Dieu nous le dit parce qu'il entend leurs prières, dans leur solitude, mais nous, nous n'écoutons pas toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyJeu 27 Juin 2019, 19:09

mario-franc_lazur a écrit:
cailloubleu* a écrit:

Non, je te demande ce que tu dirais à un ami souffrant d'une extrême souffrance physique et morale, que lui dirais-tu s'il te dit qu'il prie mais que Dieu ne lui répond pas et qu'il se sent abandonné?
Je t'ai d'abord demandé de t'imaginer  d'abord en situation d'infirmité pour te mettre dans l'ambiance.

L'écouter, et lui faire sentir qu'on l'aime.

Ensuite se souvenir de ces mots de Matthieu, 26, 39 ; "Etant allé un peu plus loin, Jésus tomba face contre terre en faisant cette prière : "Mon Père, s'il est possible que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux."


C'est le silence de DIEU, nécessaire, car Son Verbe, par qui tout a été fait, quelque part aurait eu tort de donner la liberté à Ses créatures !

Mais c'est justement par amour que DIEU nous a créés libres, et cette liberté se retourne contre Lui, car la haine a pris possession de ses enfants chéris !!!!

Dieu se lamente et Il est venu  sur terre par Son Verbe, pour nous le dire qu'Il se lamentait !!!


Fraternellement

Oui c'est exactement ceci, et tu rejoins en quelque sorte, ce que répond à Caillou, en disant que si une personne prie dans sa souffrance en ne voyant rien venir, c'est parce que nous n'entendons pas nous même, que Dieu en réponse, nous demande d'aller auprès d'elle.

Ainsi, quand une personne souffre et dit que ses prières n'aboutissent pas, la réponse est tout simple : Si, regarde, je suis là. Que veux tu, tu as mal à ton bras, tu veux un petit cousin pour le soulever, tu as soif, tu veux sortir un peu, profiter de la douceur de ton jardin, tu veux qu'on prie ensemble ?

la réponse de Dieu est là, mais effectivement, alors que pourtant elle est en nous, cette fameuse réponse, nous n'entendons pas et nous laissons la personne âgée, seul dans la souffrance de sa solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyJeu 27 Juin 2019, 19:40

Le silence de Dieu s'apparente à "la nuit de la foi" : l'impression d'être seule face à un mur, de jouer la comédie quand j'assiste à une réunion ou une célébration… même quand je poste une prière sur ce forum parfois...

Oh mais, des "on prie pour toi, on prie avec toi", j'en ai reçu,  mais ce n'est pas l'autre qui le vit, c'est moi. Alors, les discours lénifiants maintenant, je ne les écoute plus… et j'évite même les personnes qui en feraient.

L'inutilité de la vie, d'être un poids pour mon mari, ma famille à cause de ma maladie, oui je passe par là… je deviens susceptible, prenant tout de travers, alors que souvent, ça n'a rien à voir.

Et pourquoi moi ? le Seigneur ne répond pas, la Vierge non plus. Et j'ai envie de vivre, non pas penser qu'il y a une autre vie de l'autre côté… 

Besoin d'une épaule pour pleurer, ça oui, même virtuellement parfois.

Vu qu'on ne sait pas, qu'on ne voit pas que je suis malade et pas envie de le clamer sur tous les toits, ce silence de Dieu est encore plus pesant.

Qui peut comprendre, à moins d'être passé par là ?
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyJeu 27 Juin 2019, 19:44

mario-franc_lazur a écrit:


L'écouter, et lui faire sentir qu'on l'aime.

Ensuite se souvenir de ces mots de Matthieu, 26, 39 ; "Etant allé un peu plus loin, Jésus tomba face contre terre en faisant cette prière : "Mon Père, s'il est possible que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux."


Oui c'est le principal à faire  je pense, et puis donner des paroles d'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyJeu 27 Juin 2019, 19:57

Pétunia a écrit:
Le silence de Dieu s'apparente à "la nuit de la foi" : l'impression d'être seule face à un mur, de jouer la comédie quand j'assiste à une réunion ou une célébration… même quand je poste une prière sur ce forum parfois...

Oh mais, des "on prie pour toi, on prie avec toi", j'en ai reçu,  mais ce n'est pas l'autre qui le vit, c'est moi. Alors, les discours lénifiants maintenant, je ne les écoute plus… et j'évite même les personnes qui en feraient.

L'inutilité de la vie, d'être un poids pour mon mari, ma famille à cause de ma maladie, oui je passe par là… je deviens susceptible, prenant tout de travers, alors que souvent, ça n'a rien à voir.

Et pourquoi moi ? le Seigneur ne répond pas, la Vierge non plus. Et j'ai envie de vivre, non pas penser qu'il y a une autre vie de l'autre côté… 

Besoin d'une épaule pour pleurer, ça oui, même virtuellement parfois.

Vu qu'on ne sait pas, qu'on ne voit pas que je suis malade et pas envie de le clamer sur tous les toits, ce silence de Dieu est encore plus pesant.

Qui peut comprendre, à moins d'être passé par là ?

Je t'ai répondu en privé ma chère Pétunia, et je ne veux pas répondre sur le forum. C'est trop intime pour donner lieu à des polémiques.
Mais ce fil est très utile pour ouvrir les horizons des non souffrants. Ce qu'il importe de donner à ceux qui se sentent abandonnés c'est montrer par tous les moyens qu'ils sont entourés d'amour concrètement, qu'ils ne sont pas seuls dans leur malheur car à chaque seconde on peut se retrouver dans leur situation.
C'est à chaque instant que tous nous pourvons basculer, et en cela nous sommes tous frères.

Cet amour en partage est un don divin et c'est en cela que nous ne sommes pas abandonnés.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyJeu 27 Juin 2019, 20:09

Pétunia a écrit:
Le silence de Dieu s'apparente à "la nuit de la foi" : l'impression d'être seule face à un mur, de jouer la comédie quand j'assiste à une réunion ou une célébration… même quand je poste une prière sur ce forum parfois...

Oh mais, des "on prie pour toi, on prie avec toi", j'en ai reçu,  mais ce n'est pas l'autre qui le vit, c'est moi. Alors, les discours lénifiants maintenant, je ne les écoute plus… et j'évite même les personnes qui en feraient.

L'inutilité de la vie, d'être un poids pour mon mari, ma famille à cause de ma maladie, oui je passe par là… je deviens susceptible, prenant tout de travers, alors que souvent, ça n'a rien à voir.

Et pourquoi moi ? le Seigneur ne répond pas, la Vierge non plus. Et j'ai envie de vivre, non pas penser qu'il y a une autre vie de l'autre côté… 

Besoin d'une épaule pour pleurer, ça oui, même virtuellement parfois.

Vu qu'on ne sait pas, qu'on ne voit pas que je suis malade et pas envie de le clamer sur tous les toits, ce silence de Dieu est encore plus pesant.

Qui peut comprendre, à moins d'être passé par là ?

il n'y a que Dieu pour comprendre, ce que nous pouvons juste faire, c'est nous tenir à tes côtés et prier avec toi. Ceci vaut bien plus effectivement que tous les discours du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyJeu 27 Juin 2019, 21:16

Tonton a écrit:
Pétunia a écrit:
Le silence de Dieu s'apparente à "la nuit de la foi" : l'impression d'être seule face à un mur, de jouer la comédie quand j'assiste à une réunion ou une célébration… même quand je poste une prière sur ce forum parfois...

Oh mais, des "on prie pour toi, on prie avec toi", j'en ai reçu,  mais ce n'est pas l'autre qui le vit, c'est moi. Alors, les discours lénifiants maintenant, je ne les écoute plus… et j'évite même les personnes qui en feraient.

L'inutilité de la vie, d'être un poids pour mon mari, ma famille à cause de ma maladie, oui je passe par là… je deviens susceptible, prenant tout de travers, alors que souvent, ça n'a rien à voir.

Et pourquoi moi ? le Seigneur ne répond pas, la Vierge non plus. Et j'ai envie de vivre, non pas penser qu'il y a une autre vie de l'autre côté… 

Besoin d'une épaule pour pleurer, ça oui, même virtuellement parfois.

Vu qu'on ne sait pas, qu'on ne voit pas que je suis malade et pas envie de le clamer sur tous les toits, ce silence de Dieu est encore plus pesant.

Qui peut comprendre, à moins d'être passé par là ?

il n'y a que Dieu pour comprendre, ce que nous pouvons juste faire, c'est nous tenir à tes côtés et prier avec toi. Ceci vaut bien plus effectivement que tous les discours du monde.

le silence de Dieu 2129354088  Tonton.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyVen 28 Juin 2019, 10:20

Bonjour mes ami(e)s,

Je prends le train en marche, j'ai lu tous vos messages , tous intéressants …. j'ai vu votre solidarité et le désir que vous avez de vous entraider. Bravo !

J'apporterai ici un témoignage mais attention je suis loin d' être une sainte, comme vous le verrez plus loin dans mon récit.

Avant, je voudrais vous parler de la nuit de la foi, le silence de Dieu où l' on se sent abandonné, voire renié de Dieu (certains saints l'on ressenti dont Sainte Faustine ….. St François de Sales eut même des idées de suicide).

Une grande sainte puisque elle a été nommée la plus grande sainte des temps modernes est : Thérèse de Lisieux et de la Sainte Face, plus souvent appelée selon son désir " Petite Thérèse " !
Je l' aime beaucoup.

Thérèse se sentait aussi abandonnée de Dieu et ressentait comme un mur se dressant entre elle et Jésus, le Paradis … le malin lui insufflait qu'elle allait vers le néant et cela c'est ce qu'on appelle la nuit obscure , en extension " le combat spirituel ". Mais Thérèse (qui nous représente ) espérait contre toute attente, toute espérance, le retour de Dieu. Dieu ne l' avait pas abandonnée elle était dans la traversée du désert comme cela nous arrive avec de temps en temps des oasis , des points de lumière ….

J' en viens à mon propre témoignage :

De tout temps, j'ai toujours lu la Bible mais étant une personne " à la nuque raide " LOL ! je ne voulais pas croire parce que on me l'avait enseigné et donc je traversais vers l' âge de 18 ans, toute une terrible nuit de la Foi, je n'en pouvais plus !!!!

Un soir, je me suis agenouillée devant le Sacré-Coeur de mon petit coin de prière dans ma chambre et je Lui ait dit , les mots me sont venus instinctivement : " Seigneur, pourquoi m' as tu abandonné ? " instantanément, Il était dans ma chambre, je Le sentais , Le voyait avec les yeux de l' Esprit , un feu ardent était en moi ….. je n' osais croire à ce bonheur, je me sentais indigne et je me suis agenouillée longtemps …..je le voyais mieux que si j'avais eu une vision que l'on pourrait croire " une hallucination " . J'ai du me coucher car je travaillais le lendemain et Il est resté là toute la nuit, Sa présence me remplissait, même dans le tram qui me menait au travail, cela a duré plusieurs jours, puis Jésus m' a rendue à la vie normale car j'étais sur un nuage ….

Donc, je vivais désormais de certitude et non de Foi !

Et maintenant, j'ai 68 ans, c'est comme si c'était hier.


Vous verrez pourtant comme votre servante est faible, capable du pire …..


Lorsque j'ai été malade il y a deux ans, je me suis révoltée contre Dieu, je Lui en ait voulu terriblement et j'en voulais au monde entier.

Pourquoi cette souffrance ? pourquoi moi ??????


Jésus faisait silence radio et pourtant je l'appelais et l'ai toujours appelé ; " aide-moi " " Seigneur vois comme je souffre " ….

J'ai vu la mort en face et j'avais peur comme la plupart des gens, surtout peur de la souffrance.


Je me sentais aussi marquée au fer rouge, marginalisée … j'avais honte.


Une nuit, je fis un songe : " je vis à Trouville et j'y étais, j' étais plongée dans la mer et allait couler, je ne sais pas nager et dans le songe non plus , je vis un Roc et je m' y suis accrochée alors j'ai pu surmonter ma peur et faire la planche, je m' abandonnais à Dieu et je me souviens de ma joie, je me dis je sais nager …… " j'ai compris que ce Roc c'est le Christ.


Le doute et la Foi allaient de pair en moi, mais je sentais que malgré tout j'avais encore la Foi.


Vous voyez donc que même avec les grâces que j'ai reçues j' en ai voulu au Christ qui m' identifiait à Lui pas dans le sens de compléter la Passion du Christ car Il ne manque rien à la Passion de Jésus.

Depuis je suis sortie de clinique après 40  jours  (symboliquement le temps de désert de Jésus).


J'ai retrouvé la Paix , peut-être pas encore complète, je me soucie hélas encore trop du regard des autres, je n'ai jamais accepté cette maladie mais je pense que j'ai encore beaucoup de chemin à faire car nous sommes tous appelés à la sainteté et que le Seigneur m' aidera si je continue de lever mon petit pied pour monter l'escalier comme disait Thérèse.


C'est notre vie Eternelle qui compte pour Dieu, ici notre vie n'est qu' éphémère, ce n'est pas notre vraie Patrie.


Et je voudrais ajouter que nous avons été créés après les anges et donc satan fait son œuvre et combattra contre nous jusqu' à la fin pour nous faire renier le Christ.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyVen 28 Juin 2019, 10:42

Chère Rosedumatin

le silence de Dieu 175602


Pour ce magnifique témoignage, et de nous avoir montré ce dont la foi est capable.

J'admire sincèrement tes ressources spirituelles, j'espère de tout mon coeur que tous les malheureux qui se sentent abandonnés pourront comme toi retrouver leurs forces.

le silence de Dieu 173236763
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyVen 28 Juin 2019, 10:53

cailloubleu* a écrit:
Chère Rosedumatin

le silence de Dieu 175602


Pour ce magnifique témoignage, et de nous avoir montré ce dont la foi est capable.

J'admire sincèrement tes ressources spirituelles, j'espère de tout mon coeur que tous les malheureux qui se sentent abandonnés pourront comme toi retrouver leurs forces.

le silence de Dieu 173236763


le silence de Dieu 175602 chère Cailloubleu,

J'ai toujours été attirée par Dieu, je ne sais pourquoi car comme je le dis je suis loin d' être une sainte et j'ai fauté dans ma vie , offensé le Seigneur mais ma volonté a toujours été d' être avec Lui et donc quant je fautais, j'allais me confesser à chaudes larmes, on me regardait parfois étonné au sortir de ma confession …… Dans ma jeunesse, j'ai même fait " la messe buissonnière " .


La volonté de chercher Dieu, de vouloir de Lui joue aussi son rôle. Qu'est notre vie sans Lui, un NEANT !


Dieu nous a créés par amour et pour Lui.


Il n'est jamais trop tard pour le trouver, il faut tambouriner à la porte du Ciel.


Je me livre ainsi très rarement et si je l'ai fait c'est avec la volonté d' aider d' abord les membres du forum qui souffrent et même ceux qui nous lisent !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu EmptyVen 28 Juin 2019, 11:17

le silence de Dieu 175602

Ma chère Rosedumatin, je te réponds par mp.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




le silence de Dieu Empty
MessageSujet: Re: le silence de Dieu   le silence de Dieu Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
le silence de Dieu
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Si dieu n'existait pas
» STEPHEN HAWKING ET DIEU
» Fête du Très Saint Corps du Christ (FÊTE-DIEU 2010]
» Hymne Acathiste à la Mère de Dieu
» Qu'est-ce qu'un dieu?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: