Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Mer 23 Fév 2011, 19:10

Rappel du premier message :

Le « printemps arabe », par le père Samir Khalil Samir


ROME, Mercredi 23 février 2011 (ZENIT.org) - En Libye comme dans plusieurs pays d'Afrique du Nord et du monde arabe, les populations qui ont connu des régimes autoritaires semblent désormais unies dans une sorte de « printemps arabe ».

C'est ce qu'affirme sur les ondes de Radio Vatican le père jésuite Samir Khalil Samir, spécialiste de l'islam, professeur d'histoire de culture arabe et d'islamologie à l'université Saint-Joseph de Beyrouth. Il rappelle aussi l'importance d'Internet et des réseaux sociaux dans ce mouvement.

Dans cette interview, le père Samir affirme que « le monde arabe est en train de vivre son ‘printemps arabe' ». « Les gens sont fatigués des règnes ou des républiques qui durent depuis des décennies, qui ne laissent pas de place à la démocratie, à la liberté, à l'égalité, au partage des décisions et surtout dans une situation économique et sociale où beaucoup se trouvent mal à l'aise », explique-t-il.

« C'est un mouvement qu'on ne peut désormais plus arrêter. En particulier grâce à Internet, Youtube, Facebook, Twitter, la communication instantanée arrive en une minute dans le monde entier, dans toutes les agences », affirme-t-il.

« La globalisation, pour moi, c'est cela : la mondialisation des idées, des désirs, des attentes du peuple passent à travers Internet ». Nos populations « trouvent normal qu'il nous arrive ce qui est arrivé ailleurs. Peut-être ne savent-elles rien de ce qui s'est passé en Europe de l'est dans les années 1980, mais tous savent désormais qu'ils ont le droit d'avoir les mêmes droits humains que tous ».

En Tunisie, en Egypte, en Libye, les mouvements populaires disent qu'ils ne veulent plus de ces gouvernements et réclament la liberté. « Mais comment se concrétisera-t-elle ? Voilà la question. Il manque un leader dans ces pays », affirme-t-il.

Le père Samir évoque alors « la peur de l'Occident » : celle de savoir « qui prendra la tête de ces mouvements ? Les extrémistes musulmans ? ».

« Je ne pense pas que cela soit possible, justement parce que ce ‘printemps', cette révolution est contre tous ce qui nous accable. 90 % de la population se dit musulmane, mais les gens ne veulent pas être musulmans à la manière islamique de tel ou tel groupe. Ils préfèrent dire : que chacun suive sa propre conscience », explique-t-il.

Le père Samir rappelle que jusqu'à maintenant, aucun de ces mouvements ne s'est élevé contre l'étranger. « Le problème est interne. Nous voulons le résoudre entre musulmans ».

« L'Occident peut nous aider en encourageant la justice, la démocratie, sans peur et sans intervenir parce que c'est un aspect détesté : l'ingérence dans les affaires locales », affirme-t-il. Il invite enfin à se souvenir « des principes qui sont aussi à la base de l'Europe et de l'Occident pour démontrer qu'il s'agit d'un mouvement mondial et que nous sommes à la recherche d'un monde plus juste ».

Marine Soreau

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com

AuteurMessage
pinson




MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 21:50

ASHTAR a écrit:
pinson a écrit:


Réfléchis : si ton fils vient t'annoncer qu'il quitte l'Islam, vas-tu le tuer ?

Tu le vois bien, ami Ashtar, ce hadîths et les autres semblables ne tiennent pas la route, et ce sont ces hadiths qui font tant de mal à la réputation des Musulmans ! Et cela me désole !

Ce n'est pas à moi de le tuer il faut d'abord que l'Etat musulman s’instaure aussi bien que sa Charia .
Et figures toi que la Bible mentionne bien de tuer l’apostat et jésus vous avertit de la gravité de l’apostat !Le coran affirme la gravité d'apostasier la religion d'Allah .



La Bible, l'ami, c'était il y a 2500 ans . Autre temps autres moeurs . Dieu serait-il incapable, selon toi, d'évoluer .

Jésus a interdit que l'on tue qui que ce soit pour le Nom de DIEU, ou pour le nom de Jésus : LUC, 9, 51-56
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 21:52

Embarassed Crying or Very sad les hommes sont rendu mechants la fin est proche

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 22:03

pinson a écrit:
ASHTAR a écrit:


Ce n'est pas à moi de le tuer il faut d'abord que l'Etat musulman s’instaure aussi bien que sa Charia .
Et figures toi que la Bible mentionne bien de tuer l’apostat et jésus vous avertit de la gravité de l’apostat !Le coran affirme la gravité d'apostasier la religion d'Allah .



La Bible, l'ami, c'était il y a 2500 ans . Autre temps autres moeurs . Dieu serait-il incapable, selon toi, d'évoluer .

Jésus a interdit que l'on tue qui que ce soit pour le Nom de DIEU, ou pour le nom de Jésus : LUC, 9, 51-56

Jésus n'a dit qu’une chose : je ne suis pas venu pour abolir les lois et les prophètes ...
et il a dit aussi Moise est votre juge !
Mais jamais tu ne trouvera un verset qui dit que FINIT LA MORT ! lui qui te demande de te réconcilier avec celui à qui tu as fait du tort avant qu'il te livre au juge !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 22:04

ASHTAR a écrit:
pinson a écrit:




Eh bien ! l'ami , si je lis bien ce hadith, il va te falloir tuer notre cher Mario-franc_lazur, car, si j'en crois sa présentation, il entre dans cette catégoris des gens qu'il faut tuer !!

Non ce n'est pas à moi de le tuer ...car ce n'est pas moi qui a apporté ce hadith que tu me colle et ce n'est pas moi qui l'a écit dans un post et je n'ai pas cherché si c'est un hadith authentique c'est à celui qui l'a apporté de te répondre .
c'est moi qui l'ai apporté et c'est un hadith que j'ai appris il y a longtemps
dans tous les cas il corrobore exactement ce que tu as rapporté toi même mon cher ASHTAR

ASHTAR a écrit:

[2-217].....Or, ceux d’entre vous qui renieront leur foi et mourront en état d’infidélité perdront à jamais le bénéfice de leurs œuvres dans cette vie et dans la vie future, et seront voués au châtiment du Feu.

Si le musulman apostasie et les conditions sont bien visibles :que l'apostat est majeur dans sa pleine capacité de raisonner et de choisir ;il est sanctionné de mort .
C'est au gouverneur ou son représentant qui appliquera la sanction ;les ablutions des mort ne lui seront pas faites aussi bien que les prières et il ne sera pas mit dans le cimetière musulman
Le hadith sahih Boukhari 2794 : "Qui change sa religion (l'islam) tuez le !"
et le hadith de Boukhari 6878 et Mouslim 1676 :"le sang du musulman qui atteste que nul divinité a part Allah et que je suis son messager ne sera licite que sur trois condition :une personne tué par une autre , le marié adultère et celui qui délaisse sa religion et s’éloigne de la communauté "

Pour l'adultère non marié c'est 100 coup de fouet et bannissement un an (si je me souviens bien).
Pour l'adultère marié c'est 100 coup de fouet et la lapidation.
la charia est très précise sur les châtiments corporels.

Bref feindre l'idée par des mots différents donnant la même finalité, ne change rien :)


Dernière édition par Enutrof le Sam 29 Oct 2011, 22:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 22:06

jojo a écrit:
Embarassed Crying or Very sad les hommes sont rendu méchants la fin est proche

Les hommes n'ont jamais cessé une minute d’être méchants et ce depuis la mort d'Abel !
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 22:09

ASHTAR a écrit:
[
Ce n'est pas à moi de le tuer il faut d'abord que l'Etat musulman s’instaure aussi bien que sa Charia .
.
mais tout ceci est déjà instauré chez les talibans et en effet, les apostats sont tués.
à coté, l'église du temps de l'inquisition ressemblait à une oeuvre philantropique
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 22:22

Enutrof a écrit:


donc esquiver l'idée par des mots différents ne change rien :)

Mon cher je ne peux que répondre sur mes postes et non les tiens .
Alors que Pinson me fais dire ce que je n'ai pas dis et je n'ai aucune connaissance de ce hadith même s'il confirme la mort de l'apostat .En plus je ne sais si au temps de Mohamed on a tué des apostats .
Mais du temps d'Abou Bakr il a fait la guerre aux apostats juste après la mort de Mohamed .


Coran :
En vérité, ceux qui mécroient après avoir cru, et croissent encore en mécréance, point ne sera reçue leur repentance. Les voilà bien, les égarés! Oui, ceux qui mécroient et qui meurent mécréants, on ne recevrait d'aucun d'eux la terre même remplie d'or, s'ils voulaient s'en racheter. À ceux-là le châtiment douloureux! Et pour eux, pas de secoureurs.(Qur'an 3:90-91)

Si ensuite ils se repentent, et établissent l'Office et acquittent l'impôt, alors ils seront vos frères en religion. –Et Nous détaillons les signes, pour les gens qui savent! Et si après le pacte ils violent leurs serments et attaquent votre religion, alors combattez les meneurs de la Mécréance. Non, pas pas de serments pour eux! Peut-être cesseraient-ils!(Qur'an 9:11-12)

Ô Prophète, lutte contre les mécréants et les hypocrites, et sois rude pour eux, cependant que la Géhenne est leur refuge. Et quel mauvais devenir! Ils jurent Dieu qu'ils ne l'ont pas dite, alors qu'en vérité ils l'ont dite, la parole de mécréance et ils ont mécru après leur Soumission; et ils ont soupiré vers ce qu'ils n'ont pas obtenu. Et ils n'ont de reproches que parce que Dieu, ainsi que Son messager, a mis les croyants au large de par Sa grâce. S'ils se repentaient, donc, ce serait mieux pour eux! Et s'ils tournent le dos, Dieu les châtiera d'un douloureux châtiment, ici-bas et aussi dans l'au-delà; et ils n'auront sur terre ni patron ni secoureur.(Qur'an 9:73-74)

Hadith :
Narré par 'Ikrima:
Quelques Zanadiqa (athées) furent amenés à 'Ali et il les brûla. Ibn 'Abbas fut informé de cet événement, il dit: "Si j'avais été là-bas, je ne les aurais pas brûlés, car l'Apôtre d'Allah l'interdit, disant: "Ne châtiez personne avec le châtiment d'Allah (le feu)." Je les aurais tués, en accord avec la déclaration de l'Apôtre d'Allah: "Quiconque a changé sa religion (si c'est l'islam), tuez-le.'"
Sahih Bukhari 9:84:57

Narré par Abou Musa: Un homme embrassa l'islam puis retourna au judaïsme. Mu'adh bin Jabal vint et vit l'homme auprès d'Abu Musa. Mu'adh demanda: "Quel est le problème avec cet (homme)?" Abou Musa répondit: "Il a embrassé l'islam et est ensuite retourné au judaïsme." Mu'adh dit: "Je ne m'assoirais que si tu le tues (car c'est) le verdict d'Allah et de Son Apôtre.
Sahih Bukhari 9:89:271

Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 22:31

rosarum a écrit:
ASHTAR a écrit:
[
Ce n'est pas à moi de le tuer il faut d'abord que l'Etat musulman s’instaure aussi bien que sa Charia .
.
mais tout ceci est déjà instauré chez les talibans et en effet, les apostats sont tués.
à coté, l'église du temps de l'inquisition ressemblait à une œuvre philantropique

Je ne vois pas d'apostat au taliban ni de la Charia ,mais pour toi les bucher sont plus doux que couper les têtes !c'est ton choix Very Happy mais tu dois attendre que ton pays devient le soudan ou l’Arabie Saoudite .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 22:48

ASHTAR a écrit:
Enutrof a écrit:


donc esquiver l'idée par des mots différents ne change rien :)

Mon cher je ne peux que répondre sur mes postes et non les tiens .
je t'ai défendu car on t'as prêté un hadith qui venait de moi mais corrobore les tiens et que tu répètes en rouge en dessous malheureusement :/

ASHTAR a écrit:

Alors que Pinson me fais dire ce que je n'ai pas dis et je n'ai aucune connaissance de ce hadith même s'il confirme la mort de l'apostat
Pinson n'a fait que suivre le fil d'une discussion où les quote sont vite perdue :)
mais il parlait aussi de tes hadith dans son ensemble il me semble.

ASHTAR a écrit:

.En plus je ne sais si au temps de Mohamed on a tué des apostats .
Mais du temps d'Abou Bakr il a fait la guerre aux apostats juste après la mort de Mohamed
il n'est pas dans l’intérêt des musulmans de suivre les Hadith Bukhari, Dawud, Muslim car ils n'arrangent aucunement l'Islam :
Abdullah Umar rapporte qu'un juif et une juive ont été amenés devant le messager de Dieu pour avoir commis l'adultère.
Le loué va les voir et leur dit :
Que trouve t on dans la torah pour celui qui commet l'adultère ?
les juifs ont répondu :
On noircit leurs visages et on les fait monter ensemble sur un âne avec leur visage tournés dans des directions opposées, et on les montre à tous.
le loué dit :
Amenez la torah pour vérifier ces dires.
Les juifs l'ont amené et l'ont lu.
la personne qui lisait a alors sur un chapitre posé sa main et a lu ce qui n'était pas masqué.
Abdullah Salim dit alors au messager de Dieu :
Ordonne de lui enlever sa main.
il l’enlève et à la place se trouve le verset sur la lapidation. Alors le loué prononce son jugement et ordonne que ces deux personnes soient lapidées.
Abdullah Umar dit :
J'étais un de ceux qui les ont lapidé et j'ai vu l'homme protéger la femme avec son corps
hadith Muslim de Abdullah ibn Umar (je sais plus combien dsl)

ASHTAR a écrit:

Coran :
En vérité, ceux qui mécroient après avoir cru, et croissent encore en mécréance, point ne sera reçue leur repentance. Les voilà bien, les égarés! Oui, ceux qui mécroient et qui meurent mécréants, on ne recevrait d'aucun d'eux la terre même remplie d'or, s'ils voulaient s'en racheter. À ceux-là le châtiment douloureux! Et pour eux, pas de secoureurs.(Qur'an 3:90-91)

Si ensuite ils se repentent, et établissent l'Office et acquittent l'impôt, alors ils seront vos frères en religion. –Et Nous détaillons les signes, pour les gens qui savent! Et si après le pacte ils violent leurs serments et attaquent votre religion, alors combattez les meneurs de la Mécréance. Non, pas pas de serments pour eux! Peut-être cesseraient-ils!(Qur'an 9:11-12)

Ô Prophète, lutte contre les mécréants et les hypocrites, et sois rude pour eux, cependant que la Géhenne est leur refuge. Et quel mauvais devenir! Ils jurent Dieu qu'ils ne l'ont pas dite, alors qu'en vérité ils l'ont dite, la parole de mécréance et ils ont mécru après leur Soumission; et ils ont soupiré vers ce qu'ils n'ont pas obtenu. Et ils n'ont de reproches que parce que Dieu, ainsi que Son messager, a mis les croyants au large de par Sa grâce. S'ils se repentaient, donc, ce serait mieux pour eux! Et s'ils tournent le dos, Dieu les châtiera d'un douloureux châtiment, ici-bas et aussi dans l'au-delà; et ils n'auront sur terre ni patron ni secoureur.(Qur'an 9:73-74)
tes yeux voient, d'autres voient aussi, mais différemment mon ami.

ASHTAR a écrit:

Hadith :
Narré par 'Ikrima:
Quelques Zanadiqa (athées) furent amenés à 'Ali et il les brûla. Ibn 'Abbas fut informé de cet événement, il dit: "Si j'avais été là-bas, je ne les aurais pas brûlés, car l'Apôtre d'Allah l'interdit, disant: "Ne châtiez personne avec le châtiment d'Allah (le feu)." Je les aurais tués, en accord avec la déclaration de l'Apôtre d'Allah: "Quiconque a changé sa religion (si c'est l'islam), tuez-le.'"
Sahih Bukhari 9:84:57

Narré par Abou Musa: Un homme embrassa l'islam puis retourna au judaïsme. Mu'adh bin Jabal vint et vit l'homme auprès d'Abu Musa. Mu'adh demanda: "Quel est le problème avec cet (homme)?" Abou Musa répondit: "Il a embrassé l'islam et est ensuite retourné au judaïsme." Mu'adh dit: "Je ne m'assoirais que si tu le tues (car c'est) le verdict d'Allah et de Son Apôtre.
Sahih Bukhari 9:89:271

les juifs sont un problème au prophète de l'Islam et ce depuis 14 siècles. :/
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 23:00

ASHTAR a écrit:
rosarum a écrit:

mais tout ceci est déjà instauré chez les talibans et en effet, les apostats sont tués.
à coté, l'église du temps de l'inquisition ressemblait à une œuvre philantropique

Je ne vois pas d'apostat au taliban ni de la Charia ,mais pour toi les bucher sont plus doux que couper les têtes !c'est ton choix Very Happy mais tu dois attendre que ton pays devient le soudan ou l’Arabie Saoudite .

cher ASHTAR, si pour toi l'existence d'un état musulman appliquant la charia légitime le meurtre des apostats, n'est ce pas aussi le cas pour les talibans ?
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 23:07

Enutrof a écrit:
ASHTAR a écrit:


Mon cher je ne peux que répondre sur mes postes et non les tiens .
je t'ai défendu car on t'as prêté un hadith qui venait de moi mais corrobore les tiens et que tu répètes en rouge en dessous malheureusement :/

ASHTAR a écrit:

Alors que Pinson me fais dire ce que je n'ai pas dis et je n'ai aucune connaissance de ce hadith même s'il confirme la mort de l'apostat
Pinson n'a fait que suivre le fil d'une discussion où les quote sont vite perdue :)
mais il parlait aussi de tes hadith dans son ensemble il me semble.

ASHTAR a écrit:

.En plus je ne sais si au temps de Mohamed on a tué des apostats .
Mais du temps d'Abou Bakr il a fait la guerre aux apostats juste après la mort de Mohamed
il n'est pas dans l’intérêt des musulmans de suivre les Hadith Bukhari, Dawud, Muslim car ils n'arrangent aucunement l'Islam :
Abdullah Umar rapporte qu'un juif et une juive ont été amenés devant le messager de Dieu pour avoir commis l'adultère.
Le loué va les voir et leur dit :
Que trouve t on dans la torah pour celui qui commet l'adultère ?
les juifs ont répondu :
On noircit leurs visages et on les fait monter ensemble sur un âne avec leur visage tournés dans des directions opposées, et on les montre à tous.
le loué dit :
Amenez la torah pour vérifier ces dires.
Les juifs l'ont amené et l'ont lu.
la personne qui lisait a alors sur un chapitre posé sa main et a lu ce qui n'était pas masqué.
Abdullah Salim dit alors au messager de Dieu :
Ordonne de lui enlever sa main.
il l’enlève et à la place se trouve le verset sur la lapidation. Alors le loué prononce son jugement et ordonne que ces deux personnes soient lapidées.
Abdullah Umar dit :
J'étais un de ceux qui les ont lapidé et j'ai vu l'homme protéger la femme avec son corps
hadith Muslim de Abdullah ibn Umar (je sais plus combien dsl)

ASHTAR a écrit:

Coran :
En vérité, ceux qui mécroient après avoir cru, et croissent encore en mécréance, point ne sera reçue leur repentance. Les voilà bien, les égarés! Oui, ceux qui mécroient et qui meurent mécréants, on ne recevrait d'aucun d'eux la terre même remplie d'or, s'ils voulaient s'en racheter. À ceux-là le châtiment douloureux! Et pour eux, pas de secoureurs.(Qur'an 3:90-91)

Si ensuite ils se repentent, et établissent l'Office et acquittent l'impôt, alors ils seront vos frères en religion. –Et Nous détaillons les signes, pour les gens qui savent! Et si après le pacte ils violent leurs serments et attaquent votre religion, alors combattez les meneurs de la Mécréance. Non, pas pas de serments pour eux! Peut-être cesseraient-ils!(Qur'an 9:11-12)

Ô Prophète, lutte contre les mécréants et les hypocrites, et sois rude pour eux, cependant que la Géhenne est leur refuge. Et quel mauvais devenir! Ils jurent Dieu qu'ils ne l'ont pas dite, alors qu'en vérité ils l'ont dite, la parole de mécréance et ils ont mécru après leur Soumission; et ils ont soupiré vers ce qu'ils n'ont pas obtenu. Et ils n'ont de reproches que parce que Dieu, ainsi que Son messager, a mis les croyants au large de par Sa grâce. S'ils se repentaient, donc, ce serait mieux pour eux! Et s'ils tournent le dos, Dieu les châtiera d'un douloureux châtiment, ici-bas et aussi dans l'au-delà; et ils n'auront sur terre ni patron ni secoureur.(Qur'an 9:73-74)
tes yeux voient, d'autres voient aussi, mais différemment mon ami.

ASHTAR a écrit:

Hadith :
Narré par 'Ikrima:
Quelques Zanadiqa (athées) furent amenés à 'Ali et il les brûla. Ibn 'Abbas fut informé de cet événement, il dit: "Si j'avais été là-bas, je ne les aurais pas brûlés, car l'Apôtre d'Allah l'interdit, disant: "Ne châtiez personne avec le châtiment d'Allah (le feu)." Je les aurais tués, en accord avec la déclaration de l'Apôtre d'Allah: "Quiconque a changé sa religion (si c'est l'islam), tuez-le.'"
Sahih Bukhari 9:84:57

Narré par Abou Musa: Un homme embrassa l'islam puis retourna au judaïsme. Mu'adh bin Jabal vint et vit l'homme auprès d'Abu Musa. Mu'adh demanda: "Quel est le problème avec cet (homme)?" Abou Musa répondit: "Il a embrassé l'islam et est ensuite retourné au judaïsme." Mu'adh dit: "Je ne m'assoirais que si tu le tues (car c'est) le verdict d'Allah et de Son Apôtre.
Sahih Bukhari 9:89:271

les juifs sont un problème au prophète de l'Islam et ce depuis 14 siècles. :/

l’adultère s'il meurt sous les pierres lapidé il a payé son péché et il sera parmi les gens du paradis
Mais l'apostat s'il est tué ou qu'il meurt sera un homme perdu car il sera éternellement en enfer .

Je ne comprend pas mon ami des gens qui AIME jésus comme lapidé humilié insulté malmené nu , crucifié buvant du vinaigre et percé sans qu'il n'ai jamais commis la moindre faute et nous rejette la mort légitimé par l'adultère et l'apostat !

Quel monde ! Rolling Eyes


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 23:24

ASHTAR a écrit:
Enutrof a écrit:

je t'ai défendu car on t'as prêté un hadith qui venait de moi mais corrobore les tiens et que tu répètes en rouge en dessous malheureusement :/


Pinson n'a fait que suivre le fil d'une discussion où les quote sont vite perdue :)
mais il parlait aussi de tes hadith dans son ensemble il me semble.


il n'est pas dans l’intérêt des musulmans de suivre les Hadith Bukhari, Dawud, Muslim car ils n'arrangent aucunement l'Islam :
Abdullah Umar rapporte qu'un juif et une juive ont été amenés devant le messager de Dieu pour avoir commis l'adultère.
Le loué va les voir et leur dit :
Que trouve t on dans la torah pour celui qui commet l'adultère ?
les juifs ont répondu :
On noircit leurs visages et on les fait monter ensemble sur un âne avec leur visage tournés dans des directions opposées, et on les montre à tous.
le loué dit :
Amenez la torah pour vérifier ces dires.
Les juifs l'ont amené et l'ont lu.
la personne qui lisait a alors sur un chapitre posé sa main et a lu ce qui n'était pas masqué.
Abdullah Salim dit alors au messager de Dieu :
Ordonne de lui enlever sa main.
il l’enlève et à la place se trouve le verset sur la lapidation. Alors le loué prononce son jugement et ordonne que ces deux personnes soient lapidées.
Abdullah Umar dit :
J'étais un de ceux qui les ont lapidé et j'ai vu l'homme protéger la femme avec son corps
hadith Muslim de Abdullah ibn Umar (je sais plus combien dsl)


tes yeux voient, d'autres voient aussi, mais différemment mon ami.


les juifs sont un problème au prophète de l'Islam et ce depuis 14 siècles. :/

l’adultère s'il meurt sous les pierres lapidé il a payé son péché et il sera parmi les gens du paradis
Mais l'apostat s'il est tué ou qu'il meurt sera un homme perdu car il sera éternellement en enfer .

Je ne comprend pas mon ami des gens qui AIME jésus comme lapidé humilié insulté malmené nu , crucifié buvant du vinaigre et percé sans qu'il n'ai jamais commis la moindre faute et nous rejette la mort légitimé par l'adultère et l'apostat !

Quel monde ! Rolling Eyes
un meurtrier reste un meurtrier
qui plus est meurtrier de celui qui aime vivre libre
le mot liberté pour moi est primordial.
Pour moi faire peur aux adeptes, les martyriser s'ils rentrent pas dans un moule pré fabriquer et punir les enfants de Dieu, est un aveux d’échec c'est comme ça que je vois les choses.
Je suis sur qu'il y a des choses à redire sur toutes les religions, mais en tous les cas sur l'Islam Dieu est relativement faible. Aucun miracle, des descriptions divines n'ayant aucune connaissance de la géographie paradisiaque d'Amérique à la même époque, aucune science en apport (que du constat passé des non musulmans que les adeptes fustigent), des coutumes inadaptées pour tous et pour les siècles qui progressent, une histoire aussi obscure que ces autorités religieuses, et l'intolérance visible niée par les adeptes qui se targuent de faire partie d'une communauté qui historiquement a toujours passé sa vie à se faire la guerre.

moi je me sens mieux en dehors de l'Islam. Je me sens plus proche de la vérité logique et cartésienne des choses.
Que les musulmans parlent de philosophie, d'histoire, de spiritualité, qu'ils échange des idées constructives le tout sur fond de logique d'échange et d'amitié j'ai toujours été pour. Mais le politico-religieux qui prend Dieu en otage pour son propre compte en dehors de toute logique et de fait réel ou historique, ne m'intéresse pas, et je serai toujours contre.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 23:29

rosarum a écrit:


cher ASHTAR, si pour toi l'existence d'un état musulman appliquant la charia légitime le meurtre des apostats, n'est ce pas aussi le cas pour les talibans ?
Je vis au Maroc et en attendant la charia est celle des US au Talibans

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 23:36

ASHTAR a écrit:
rosarum a écrit:


cher ASHTAR, si pour toi l'existence d'un état musulman appliquant la charia légitime le meurtre des apostats, n'est ce pas aussi le cas pour les talibans ?
Je vis au Maroc et en attendant la charia est celle des US au Talibans


de ce côté là c'est pas faux là dessus.
m'enfin cette image existait surement bien avant le pétrole qui je le rappelle date que du XXème siècle mon cher ami.
Et rien ne prouve que cet américain a tiré. Peut être qu'un paquet de lapidés auraient aimé être sur cette photo.
Les musulmans n'ont pas attendus le pétrole pour se torturés entre eux.


Image tristement connue de la communauté indivisible revendiquant un seul et unique Islam mondial d'après ses adeptes.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 23:57

Enutrof a écrit:

un meurtrier reste un meurtrier
qui plus est meurtrier de celui qui aime vivre libre
le mot liberté pour moi est primordial.
Pour moi faire peur aux adeptes, les martyriser s'ils rentrent pas dans un moule pré fabriquer et punir les enfants de Dieu, est un aveux d’échec c'est comme ça que je vois les choses.
Je suis sur qu'il y a des choses à redire sur toutes les religions, mais en tous les cas sur l'Islam Dieu est relativement faible. Aucun miracle, des descriptions divines n'ayant aucune connaissance de la géographie paradisiaque d'Amérique à la même époque, aucune science en apport (que du constat passé des non musulmans que les adeptes fustigent), des coutumes inadaptées pour tous et pour les siècles qui progressent, une histoire aussi obscure que ces autorités religieuses, et l'intolérance visible niée par les adeptes qui se targuent de faire partie d'une communauté qui historiquement a toujours passé sa vie à se faire la guerre.

moi je me sens mieux en dehors de l'Islam. Je me sens plus proche de la vérité logique et cartésienne des choses.
Que les musulmans parlent de philosophie, d'histoire, de spiritualité, qu'ils échange des idées constructives le tout sur fond de logique d'échange et d'amitié j'ai toujours été pour. Mais le politico-religieux qui prend Dieu en otage pour son propre compte en dehors de toute logique et de fait réel ou historique, ne m'intéresse pas, et je serai toujours contre.

Tu dis trop de choses à la fois mon ami et chaque chose mérite tout un topique
L'histoire la mieux écrite est celle des musulmans ;La sira ,Tarikh tabari,tarikh Al moulouk ,la Moukadima d'ibn Khaldoun ....c'est toi qui ne fais pas de lectures sur ces sujets .
Les apports historique de la civilisation musulmane pour l'humanité sont indéniablement grandioses
Les miracles de Mohamed sont aussi aussi incroyables que personne n'a pu apporter de semblable Et le meilleur est celui de la fente de la lune !

Si tu te sens bien chez toi dans ta peaux c'est bien pour toi ;mais tu t'illusionne l'ami .
Tu cache la vérité que même une petit connaisseur peut déceler,(ex: les logos que tu changes chaque fois ne dissimulent rien c'est toi que se reflète )
Tu nous ouvre un topique sur chaque question et on te répondra .
J'ouvrirais dès à présent "quels Miracles pour Mohamed pour assoir sa vraie prophétie ?"
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 29 Oct 2011, 23:59

Enutrof a écrit:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Image tristement connue de la communauté indivisible revendiquant un seul et unique Islam mondial d'après ses adeptes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ni les USA d'ailleurs !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Dim 30 Oct 2011, 01:47

[quote="ASHTAR"]
Enutrof a écrit:

un meurtrier reste un meurtrier
qui plus est meurtrier de celui qui aime vivre libre
le mot liberté pour moi est primordial.
Pour moi faire peur aux adeptes, les martyriser s'ils rentrent pas dans un moule pré fabriquer et punir les enfants de Dieu, est un aveux d’échec c'est comme ça que je vois les choses.
Je suis sur qu'il y a des choses à redire sur toutes les religions, mais en tous les cas sur l'Islam Dieu est relativement faible. Aucun miracle, des descriptions divines n'ayant aucune connaissance de la géographie paradisiaque d'Amérique à la même époque, aucune science en apport (que du constat passé des non musulmans que les adeptes fustigent), des coutumes inadaptées pour tous et pour les siècles qui progressent, une histoire aussi obscure que ces autorités religieuses, et l'intolérance visible niée par les adeptes qui se targuent de faire partie d'une communauté qui historiquement a toujours passé sa vie à se faire la guerre.

moi je me sens mieux en dehors de l'Islam. Je me sens plus proche de la vérité logique et cartésienne des choses.
Que les musulmans parlent de philosophie, d'histoire, de spiritualité, qu'ils échange des idées constructives le tout sur fond de logique d'échange et d'amitié j'ai toujours été pour. Mais le politico-religieux qui prend Dieu en otage pour son propre compte en dehors de toute logique et de fait réel ou historique, ne m'intéresse pas, et je serai toujours contre.

ASHTAR a écrit:

Tu dis trop de choses à la fois mon ami et chaque chose mérite tout un topique
je sais :)
je pars toujours dans tous les sens, mon cerveau bouillonne depuis que je suis né.

ASHTAR a écrit:

L'histoire la mieux écrite est celle des musulmans ;La sira ,Tarikh tabari,tarikh Al moulouk ,la Moukadima d'ibn Khaldoun ....c'est toi qui ne fais pas de lectures sur ces sujets .
j'ai fait lecture il y a longtemps déja, et le souci c'est que j'ai fait lecture de bien d'autres choses depuis.
Et que la logique, et l'histoire ne vont pas dans le sens linéaire de la tradition islamique :/

ASHTAR a écrit:

Les apports historique de la civilisation musulmane pour l'humanité sont indéniablement grandioses
Ai-je dis le contraire ?
J'ai toujours dit que l'Occident et l'Orient se sont tractés mutuellement.
rien qu'en français nous avons des tas de mots d'origine arabe qui vont de "pastèque" à "matelas".
je parle même pas des chiffres (qui sont hindous, mais bon, sans les arabo-musulmans l'occident aurait peut être été à la ramasse)

ASHTAR a écrit:

Les miracles de Mohamed sont aussi aussi incroyables que personne n'a pu apporter de semblable Et le meilleur est celui de la fente de la lune !
lesquels ?

ASHTAR a écrit:

Si tu te sens bien chez toi dans ta peaux c'est bien pour toi ;mais tu t'illusionne l'ami .
Tu cache la vérité que même une petit connaisseur peut déceler,(ex: les logos que tu changes chaque fois ne dissimulent rien c'est toi que se reflète )
développe un peu je n'ai pas compris
mes logos n'ont jamais été néfaste, j'aime bien changer, j'ai le droit non ?
D'ailleurs il me semble que dès que je suis arrivé je t'ai taclé direct avec une vidéo sur la révolution arabe et la mascarade de la démocratie marocaine non ?
Quand on a pas de modèle à exposer on s'oppose pas.
Conseille reste sur la philosophie, l'amabilité et la spiritualité, la théologie et l'histoire ne sont pas de ton côté (c'est ton choix pas le mien).
voila je suis quelqu'un de fougueux et je rends ce qu'on me donne. Donne moi des roses je t'en redonnerai bien plus, donne moi des paquet de m... t'en auras tout autant et au centuple.

ASHTAR a écrit:

Tu nous ouvre un topique sur chaque question et on te répondra .
J'ouvrirais dès à présent "quels Miracles pour Mohamed pour assoir sa vraie prophétie ?"
Un musulman se dit que je suis une épreuve, seulement plus un musulman veut se confronter à moi et se renferme plus c'est pour moi même une épreuve.
En gros plus une personne se confronte à moi, plus ça me renforce.
n'ouvre pas la boite de pandore parce que la vérité fera toujours mal au mensonge l'ami :)
Dans l'immédiat, je préfère les rubriques : philosophie, actualités et poésies. =)

je veux bien débattre être spirituel philosophique tout ça mais si on veut jouer sur mon terrain qui est celui de la terre on peut jouer. Je comprends chacun de tes messages et ce depuis un petit moment (ta proposition d'ouverture de la rubrique "lu pour vous" a été un message fort non ?) et ne fussent t ils qu'en musique ailleurs l'ami.
ça fait un petit moment que mon "apostasie" t'agaces. Tu le sais, sauf que moi... je sais que tu sais.

Je vois à travers tes yeux, jamais tu ne verras à travers les miens...
Elle est là l'évolution que Dieu a choisi pour moi...
Buenas noches mi amigo


Dernière édition par Enutrof le Dim 30 Oct 2011, 02:26, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Dim 30 Oct 2011, 02:45

ASHTAR a écrit:



Ni les USA d'ailleurs !
1) j'ai toujours été contre l'impérialisme américain mais bon quand on a pire en modèle forcément je fais mon choix
2) c'est le jeu des 7 erreurs ?
Revenir en haut Aller en bas
titou

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Dim 30 Oct 2011, 02:32

Bonsoir,

Khouya Ashtar,

Ne perd donc pas ton temps, cher Ashtar, avec les gens qui voient en nous une communauté indivisible qui mutile les femmes innocentes.

Il y a des sujets bien plus intéressants ..


Dernière édition par titou le Dim 30 Oct 2011, 02:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Dim 30 Oct 2011, 02:39

...


Dernière édition par Enutrof le Dim 30 Oct 2011, 02:57, édité 1 fois (Raison : je suis désolé comme d'hab" vous êtes la lumière, les autres sont tellement stupides)
Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Dim 30 Oct 2011, 09:12

non titou c'est un debat , il ne faut pas battre en retraite , ne jamais baissé les bras quand la victoire est proche , sourate "an-naba'a" est tres claire la dessus


La Sourate tient son nom du mot An-Naba'( La nouvelle) cité dans le deuxième verset. An-Naba'
Aisni que la Sourate Al Moursalat, les thèmes abordés dans An-Naba' traitent de l'existence de la Résurrection et de l'Au-Delà et avertir les personnes des conséquences que cela peut avoir s'ils croient en ces vérités ou s'ils les renient.
Au début de la Sourate Allah عز و جل demande aux négateurs de voir autour d'eux et les signes de sa puissance : ''à propos de quoi s’interrogent-ils?à propos de la grande nouvelle qui ne cesse de les diviser ! Qu’ils patientent ! Ils en seront bientôt informés ! Oui, qu’ils patientent ! Ils en seront bientôt informés ! N’avons-Nous pas disposé la Terre comme un berceau et les montagnes comme des rivets de fixation? Ne vous avons-Nous pas créés par couples, institué le sommeil pour votre repos, étendu la nuit sur vous comme un manteau et réservé le jour à la recherche de votre subsistance? N’avons-Nous pas élevé au-dessus de vous sept Cieux inébranlables, dans lesquels Nous avons placé un flambeau éblouissant? Et des nuages accumulés ne faisons-Nous pas descendre une pluie abondante, par laquelle Nous faisons pousser des grains, des plantes et des jardins luxuriants? En vérité, le Jour du Règlement des comptes est inéluctable ! C’est le jour où l’on soufflera dans le Clairon, où vous vous présenterez en masses, où le ciel s’ouvrira et présentera partout de grandes failles et où les montagnes, ébranlées, deviendront un mirage. ''.
Après avoir donné ces arguments, il a été catégoriquement affirmé que le Jour du Jugement aura certainement lieu à son heure prévue.
Revenir en haut Aller en bas
http://mouslima-sunnia.blog4ever.com/
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Dim 30 Oct 2011, 09:27

ASHTAR a écrit:

l’adultère s'il meurt sous les pierres lapidé il a payé son péché et il sera parmi les gens du paradis
Mais l'apostat s'il est tué ou qu'il meurt sera un homme perdu car il sera éternellement en enfer .
tu fais penser à cette phrase de Voltaire :

Que répondre à un homme qui vous dit qu'il aime mieux obéir à Dieu qu'aux hommes, et qui, en conséquence, est sûr de mériter le ciel en vous égorgeant?
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Dim 30 Oct 2011, 11:10

Enutrof a écrit:
...

Je te reponderais in chaa Allah ....(Je suis dsl faute de temps ...)

Lire en attendant quelque chose de bien ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Dim 30 Oct 2011, 12:40

ASHTAR a écrit:
Enutrof a écrit:
...

Je te reponderais in chaa Allah ....(Je suis dsl faute de temps ...)

Lire en attendant quelque chose de bien ici :

http://www.dialogueislam-chretien.com/t31p220-prieres#82412
je t'apprécie grandement ASHTAR
j'apprécie ta philosophie
j'apprécie ta spiritualité
mais ton côté violent envers les apostats m'insupporte
je n'ai pas peur de le dire.

Je suis agnostique, donc la remise en question est régulière et fait parti de ma foi, elle est en total opposition avec un religieux obtus et borné qui ne me laissera jamais vivre en paix tranquillement pour une vision résolument tournée vers le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Dim 30 Oct 2011, 14:20

Le printemps arabe a une odeur d'hiver...
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Dim 30 Oct 2011, 16:51

Enutrof a écrit:

Le printemps arabe a une odeur d'hiver...

Mon cher ami ,tu parles à quelqu'un qui ne fais pas confiance au temps ! La vie est une épreuve ...on ne peut s'illusionner à son compte !Elle ne sera jamais le paradis ,Dieu a décrété cela depuis le début ,revoit l'histoire tu le saura !
regarde le Japon et son Tsunami ,regarde la Turquie et sonn tremblement de terre ,...
[10-24] En vérité, la vie de ce monde est comparable à l’eau que Nous faisons descendre du ciel et grâce à laquelle toutes sortes de plantes dont se nourrissent les hommes et les bêtes s’entremêlent sur le sol. Et au moment où la terre revêt ainsi sa plus belle parure et s’embellit, les hommes s’imaginent qu’ils en sont les maîtres incontestés. C’est alors que Notre arrêt la frappe de nuit ou de jour, et les récoltes se trouvent anéanties, comme si cette végétation n’était pas florissante la veille. C’est ainsi que Nous exposons Nos signes pour ceux qui savent réfléchir. [25] Dieu appelle les hommes à la Demeure de la paix et guide qui Il veut vers la Voie du salut.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Dim 30 Oct 2011, 16:52

ASHTAR a écrit:

mais ce que les chrétien ont délaissé c'est les sanctions assigné à celui qui apostasie la religion et dans l'AT c'est la sanction de la mort !
mais si les chrétiens devaient appliquer in extenso l'AT, quelle serait leur différence avec les Juifs ?
à quoi donc aurait servi la venue de Jesus ?
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Ven 16 Déc 2011, 10:03

Chronologie des événements :

17 décembre 2010, Tunisie : Mohamed Bouazizi, un jeune vendeur ambulant, s’immole à Sidi Bouzid pour protester contre la saisie de sa marchandise par la police. Début de la contestation.

14 janvier 2011, Tunisie : Après vingt-trois ans de règne, le président Ben Ali fuit sous la pression du soulèvement populaire (300 morts selon l’ONU)

11 février, Égypte: Le président Moubarak, au pouvoir depuis 1981, démissionne au 18e jour de révolte populaire et remet les pouvoirs à l’armée. Près de 850 civils tués pendant la révolte.

14 février, Bahreïn: Début d’une contestation, animée par les chiites, contre la monarchie sunnite. Déploiement de troupes des pays du Golfe pour lui venir en aide.

15-16 février, Libye: Début de l’insurrection contre le régime de Mouammar Kadhafi, au pouvoir depuis quarante-deux ans. L’opposition crée le CNT, qui sera reconnu par l’ONU et plus d’une soixantaine de pays.

20 février, Maroc: Début des manifestations de jeunes pour plus de démocratie et moins de corruption.

15 mars, Syrie: Début du mouvement de révolte contre le régime de Bachar Al Assad (plus de 4 000 morts selon l’ONU, qui accuse les autorités de « crimes contre l’humanité »).

19 mars, Libye: Intervention militaire d’une coalition menée par Washington, Paris et Londres, sous mandat de l’ONU.

7 octobre, Nobel : Le Nobel de la paix est attribué à une figure emblématique du « printemps arabe » au Yémen, Tawakkol Karman, et aux Libériennes Ellen Johnson Sirleaf et Leymah Gbowee.

20 octobre, Libye: Mouammar Kadhafi est capturé et tué par des rebelles. Un nouveau gouvernement, issu du CNT, sera formé et chargé de reconstruire le pays jusqu’à des élections générales. Le conflit a fait plus de 30 000 morts (CNT).

23 octobre, Tunisie : Victoire aux élections de l’Assemblée constituante du parti Ennahda.

23 novembre, Yémen : Le président Ali Abdallah Saleh accepte de quitter le pouvoir en février 2012 contre son immunité.

25 novembre, Maroc: Les islamistes modérés du PJD remportent les législatives.

28 et 28 novembre, Égypte : Première phase des législatives : le parti salafiste Al-Nour (24,3 %) talonne les Frères musulmans (36,6 %).

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Jeu 01 Mar 2012, 20:21

Une correspondance de Rome :



Sant’Egidio veut être à l’écoute du printemps arabe


« Face au printemps arabe, nous ne devons pas être des spectateurs sceptiques, mais plutôt des accompagnateurs respectueux et passionnés. » C’est par ces mots que Marco Impagliazzo, président de la communauté catholique de Sant’Egidio, qui se veut l’un des acteurs majeurs d’une « diplomatie médiatrice » à l’œuvre dans le monde, a conclu le colloque qu’elle organisait, mercredi 29 février à Rome, sur les évolutions en cours dans le monde arabe.

Constatant que « l’islam est en train de changer », Marco Impagliazzo a proposé trois clés pour l’action : « rencontre, écoute, amitié ». Prônant un « enthousiasme critique », le président de Sant’Egidio a appelé les acteurs locaux à participer aux changements « non en tant que membres d’une ethnie ou d’une religion, mais comme citoyens », à la recherche d’une « voie inédite de réconciliation entre foi et laïcité. ».

Modérant cet « enthousiasme critique », l’ancien ministre libanais Tarek Mitri s’est souvenu qu’« un autre printemps, à Prague, n’a pas duré », tout en convenant que les événements actuels « peuvent marquer vraiment la fin de l’exception arabe ». Pour sa part, le tunisien Mohamed Krichen, éditorialiste de la télévision Al Jazeera, a constaté que, sur le terrain, les débats portent encore trop sur « qui est vraiment croyant ou comment les femmes doivent s’habiller, alors que les véritables problèmes sont d’une toute autre nature. »

En conclusion, Mario Giro, responsable des relations internationales de Sant’Egidio, a décrit ce printemps comme « une saison contradictoire : beaucoup d’orages, mais aussi une floraison extraordinaire. »


Frédéric Mounier

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Lun 28 Mai 2012, 19:19

http://www.franceinter.fr/emission-geopolitique-les-islamistes-a-l-epreuve-du-pouvoir-0

lundi 28 mai 2012



Les islamistes à l'épreuve du pouvoir


Depuis Tunis.

C’est à la lumière de la Tunisie qu’on comprend le mieux l’Egypte. Mercredi et jeudi derniers, les Egyptiens étaient appelés aux urnes pour le premier tour de la première présidentielle depuis la chute d’Hosni Moubarak et les résultats partiels connus à ce jour donnent les Frères musulmans, les islamistes, en tête de ce scrutin mais…

Mais en spectaculaire recul.

Par rapport aux législatives qui s’étaient achevées en janvier dernier, il y a quatre mois seulement, les Frères ont perdu quelques 20 points en passant de 47% des voix à environ 25%. Leur candidat pourrait néanmoins sortir vainqueur du second tour s’il se confirme qu’il les opposera à Ahmed Chafik, le dernier Premier ministre d’Hosni Moubarak. Une majorité de l’électorat pourrait alors préférer un islamiste à un homme de l’ancien régime soutenu par l’armée. Les islamistes sont tout sauf évincés de la scène politique mais leur dégringolade n’en est pas moins patente.

Elle est même le fait majeur de ce scrutin car elle vient infirmer l’idée selon laquelle les succès électoraux que les islamistes ont remportés depuis le printemps arabe annonceraient inéluctablement l’instauration de régimes théocratiques à l’iranienne. Il n’en est rien et ce qui se passe en Tunisie en explique les raisons.

En Tunisie également les islamistes d’Ennahda avaient remporté haut la main les législatives de l’automne dernier en devenant le premier parti du pays qui gouverne aujourd’hui. A l’époque,les laïcs tunisiens voyaient déjà une dictature succéder à l’autre pour de longues décennies. Il n’y aura pas de nouvelles élections, disaient-ils sombrement, mais huit mois plus tard l’atmosphère a radicalement changé. Après avoir terrorisé par leur succès, les islamistes tunisiens inquiètent beaucoup moins et feraient presque pitié tant ils sont à la peine. L’économie est en berne. Le chômage progresse. Les mouvements de grève se multiplient et Ennahda déçoit toujours plus les attentes de ceux qui avaient cru que ce parti pourrait résoudre tous les problèmes du pays parce que ses militants se présentaient en bons musulmans.

A l’épreuve du pouvoir, les islamistes perdent un peu plus pied chaque jour et cela d’autant plus qu’ils sont concurrencés par plus intégristes qu’eux, les salafistes qui sont en guerre contre l’alcool et les télévisons qu’ils jugent licencieuses. Les coups de main des salafistes se multiplient et tétanisent le gouvernement islamiste qui n’ose par sévir contre eux de crainte d’en faire des martyrs mais heurte ainsi beaucoup de ses électeurs, des conservateurs qui n’aiment pas le désordre et s’inquiètent de ses conséquences économiques.

Les responsabilités politiques ne réussissent pas plus en Égypte qu’en Tunisie aux islamistes et cela vient vérifier que l’islamisme est, petit à petit, soluble dans la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Mer 30 Mai 2012, 18:45

Idriss a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

lundi 28 mai 2012



Les islamistes à l'épreuve du pouvoir


Depuis Tunis.

C’est à la lumière de la Tunisie qu’on comprend le mieux l’Egypte. Mercredi et jeudi derniers, les Egyptiens étaient appelés aux urnes pour le premier tour de la première présidentielle depuis la chute d’Hosni Moubarak et les résultats partiels connus à ce jour donnent les Frères musulmans, les islamistes, en tête de ce scrutin mais…

Mais en spectaculaire recul.

Par rapport aux législatives qui s’étaient achevées en janvier dernier, il y a quatre mois seulement, les Frères ont perdu quelques 20 points en passant de 47% des voix à environ 25%. Leur candidat pourrait néanmoins sortir vainqueur du second tour s’il se confirme qu’il les opposera à Ahmed Chafik, le dernier Premier ministre d’Hosni Moubarak. Une majorité de l’électorat pourrait alors préférer un islamiste à un homme de l’ancien régime soutenu par l’armée. Les islamistes sont tout sauf évincés de la scène politique mais leur dégringolade n’en est pas moins patente.

Elle est même le fait majeur de ce scrutin car elle vient infirmer l’idée selon laquelle les succès électoraux que les islamistes ont remportés depuis le printemps arabe annonceraient inéluctablement l’instauration de régimes théocratiques à l’iranienne. Il n’en est rien et ce qui se passe en Tunisie en explique les raisons.

En Tunisie également les islamistes d’Ennahda avaient remporté haut la main les législatives de l’automne dernier en devenant le premier parti du pays qui gouverne aujourd’hui. A l’époque,les laïcs tunisiens voyaient déjà une dictature succéder à l’autre pour de longues décennies. Il n’y aura pas de nouvelles élections, disaient-ils sombrement, mais huit mois plus tard l’atmosphère a radicalement changé. Après avoir terrorisé par leur succès, les islamistes tunisiens inquiètent beaucoup moins et feraient presque pitié tant ils sont à la peine. L’économie est en berne. Le chômage progresse. Les mouvements de grève se multiplient et Ennahda déçoit toujours plus les attentes de ceux qui avaient cru que ce parti pourrait résoudre tous les problèmes du pays parce que ses militants se présentaient en bons musulmans.

A l’épreuve du pouvoir, les islamistes perdent un peu plus pied chaque jour et cela d’autant plus qu’ils sont concurrencés par plus intégristes qu’eux, les salafistes qui sont en guerre contre l’alcool et les télévisons qu’ils jugent licencieuses. Les coups de main des salafistes se multiplient et tétanisent le gouvernement islamiste qui n’ose par sévir contre eux de crainte d’en faire des martyrs mais heurte ainsi beaucoup de ses électeurs, des conservateurs qui n’aiment pas le désordre et s’inquiètent de ses conséquences économiques.

Les responsabilités politiques ne réussissent pas plus en Égypte qu’en Tunisie aux islamistes et cela vient vérifier que l’islamisme est, petit à petit, soluble dans la démocratie.


Tout ceci est plutôt positif... mon cher IDRISS pour ces informaions

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Ven 01 Juin 2012, 17:05

Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali condamne les salafistes

le 1. juin 2012

La Tunisie a maille à partir avec la frange minoritaire, mais la plus jusqu’au-boutiste de sa population, les salafistes, dont les actions menaçantes et violentes qui testent sans répit la résistance de la Troïka au pouvoir, sous l’hégémonie d’Ennahdha, faisaient dire récemment au président Moncef Marzouki, lors de son entretien au Point : « Quant aux salafistes, ils sont l'équivalent de l'extrême droite européenne. Ils sont dangereux et l'on n'est pas parvenu à les démocratiser.

Leur démonstration de force du week-end dernier (débits d'alcool attaqués et des postes de police incendiés dans le nord ouest de la Tunisie) a été la goutte qui a fait déborder le vase, le Premier ministre Hamadi Jebali n’ayant pas de mots assez forts pour condamner ces agressions dont la fréquence s’accélère dangereusement, nuisant considérablement à la démocratisation en marche du pays, et à la perception du modèle de société islamique plurielle qu’aspire à incarner la Tunisie.

Monté au créneau, le chef du gouvernement a accusé les salafistes radicaux de "transmettre des messages faux et qui font peur" sur l'islam. "Pourquoi tant de violence, pourquoi tant d'agressions ?", a lancé Hamadi Jebali, au cours d'un entretien diffusé par plusieurs chaînes de télévision tunisiennes.

"Est-il inscrit dans l'islam d'imposer à autrui ses idées avec la force et la violence ? Vous êtes en train de transmettre des messages faux et qui font peur sur l'islam", a-t-il déploré avec force, assurant que le gouvernement n'allait "pas rester les bras croisés". "Nous allons appliquer la loi. La patience des Tunisiens est à bout", a-t-il ajouté.

A la fois mis à l’épreuve par les salafistes, et suspecté de laxisme, voire de nouer des liens ambigus avec eux, Ennahdha, sur la sellette, a clairement pris ses distances avec une mouvance semeuse de chaos, par la voix de sa figure de proue gouvernementale Hamadi Jebali : "Ennahda ne s'allie pas avec ceux qui traitent les gens de mécréants", a martelé ce dernier avec fermeté.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Sam 02 Juin 2012, 10:40

Idriss a écrit:
Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali condamne les salafistes

le 1. juin 2012
.......................................
"Est-il inscrit dans l'islam d'imposer à autrui ses idées avec la force et la violence ? Vous êtes en train de transmettre des messages faux et qui font peur sur l'islam", a-t-il déploré avec force, assurant que le gouvernement n'allait "pas rester les bras croisés". "Nous allons appliquer la loi. La patience des Tunisiens est à bout", a-t-il ajouté.
..........................
.


Voilà qui est bien parlé !!!...

La Tunisie à la croisée de chemins, on peut le dire !

mon cher IDRISS d'avoir posté cet article !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
layyale

avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Dim 03 Juin 2012, 19:02

bonjour,

La Tunisie n'est pas le seul pays à la croisée des chemins, tt le monde arabe y est...

Ayant entre autres des origines tunisiennes, j'ai connu les années ben 3ali, la dictature qui va avec (je connais des réfugiés politiques ne france, des personnes qui étaient assignées à résidence au "bled", qui se faisaient svt frappées par la police etc etc) j'ai moi même eu des difficultés pr me déplacer en tunisie, enfin surtt pr en sortir mdrr

pdt la révolution, g connu de très loin cad de france, le bonheur des tunisiens de voir partir ben 3ali et ttes ces années,de souffrance et flicage intégral. aussi j'étais très heureuse de voir la tunisie libre...

On me taxait de pessimiste quand je disais que ce processus prendrait bcp de tps...les tunisiens étaient pr la plupart hyper optimistes qt à l'avenir du pays, ct selon eux,le signe d'un réel changement...

Hors, force est de constater que ce qu'on a pu voir dernièrement en Tunsisie mais ds te le monde arabe, est un peu éloigné (pr ne pas dire carrément éloigné) des attentes dites occidentales...
l'arrivée de rached ghannouchi et ennahda en tunisie, la montée des islamistes et salafistes ds d'autres pays font froid ds le dos(je fais un distingo car selon moi, il y a des "level" ds l'intégrisme, si je puis me permettre)

Mon père a voté pr "en nahda" alors qu'il vit en france, est laic, boit de l'alcool et a mangé du porc pdt de nombreuses années mdrrr...
J'avoue moi même avoir été scotchée de ce vote et enc plus scotchée d'apprendre que bcp de tunisiens de france on t voté pr en nahda...mon père a tenté d'arguer que ct le "seul" qui représentait vraiment l'anti ben 3ali, l'opposition au système etc etc...

J'ai été grandement choquée par la très forte polémique de la diffusion du film" persepolis" sur la chaine tunisienne "nessma tv"je ne sais pas si vs êtes au courant, et du poids des islamistes latent sur la vie tunisienne: tant au niveau des médias que ds la vie tt court...

Cela m'a fait dire au début que franchement, ct incroyable qu'après avoir combattu pr la liberté, liberté d'expression, pr le droit à la différence, on revienne à un système de terreur et d'oppression( la chaine nessma a été attaquée, le directeur de la chaine est je crois, tjrs ss protection à ce jour, sa bonne a failli être violée et s'est retrouvée à l'hôpital, les journalistes ont été agressés aussi, même les enfants des travailleurs ont été mis à mal dsles écoles, ct DIIIIINGUE)

j'étais abasourdie, profondément dégoûtée. même ds ma propre famille en tunisie, certains st pro ghannouchi et d'autres gauches laics st ct assez houleux les debats mdrr...

qd je vois tt ce qui se passe ds le monde arabe, perso, pr parler un peu vulgairement "ça fait flipper".
Après c vrai qu'il est difficile de quitter ce qu'on a connu tte sa vie ou pdt des années.... de plus, c ss doute une manière de réagir et tenter de refonder une identité propre et se défaire ss doute de l'histoire de la colonisation...
De plus, la révolution française n'a pas non plus été très rose, elle a fait qd même suite à la terreur et ct loin d'être aussi bien que ce que ns avons aujourd'hui...

Bcp pensent que le monde arabe doit passer par là, qu'ils verront bien que les salafistes et intégristes ne sont pas la solution.

Peut être mais perso, ça me fait "mal au coeur" de me dire qu'ils ont fait "tt ça pr çaaaaa"

Après, je sais aussi qu'on voit cela avec un regard somme tte ethnocentriste et ss doute un peu post colonialiste, ds le sens où ss doute on part du postulat que notre système est le meilleur lol...

On doit faire confiance au temps, faire confiance aux peuples et à leur propre histoire: le peuple tunisien n'a pas la même hstoire que le peuple égyptien ou libyen.
j'ai envie d'y croire,enfin j'espère..

comme le chantait si bien la gde Latifa Arfaoui: "Inch'ALLAH"
ou la très talentueuse Emel Mathlouthi , une des représentantes de la révolution tunisienne... "ya tounes, ya miskina" (O tunisie, O ma pauvre"

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Dim 03 Juin 2012, 20:48

ma chère LAYYALE ...

Ton analyse, venue du fond de ton coeur, est étonammant juste et objective !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Mar 28 Jan 2014, 07:41

28.01.2014


BRAVO LES TUNISIENS !

" La Constitution votée dimanche 26 janvier par l’Assemblée et signée dès lundi par les plus hautes autorités marque une grande avancée démocratique dans ce pays, qui aura, peut-être, valeur d’exemple dans le monde arabe.


Adoptée à une majorité écrasante, elle prévoit notamment que l’État est civil et donc que la religion ne peut être la source du droit, même si l’islam reste un des éléments constitutifs de l’identité nationale. Elle consacre les plus importantes libertés, notamment la liberté de croyance et de conscience. Elle fait avancer les droits des femmes en reconnaissant l’égalité des « citoyens et des citoyennes ».


Ce résultat est d’autant plus remarquable qu’un compromis a longtemps paru introuvable entre le parti islamiste Ennahda et les partis laïques.
Le « guide » d’Ennahda, Rached Ghannouchi, a finalement fait preuve de responsabilité en faisant passer l’unité du pays avant sa vision idéologique d’une société musulmane cherchant la perfection dans les sources coraniques. Il a sans doute aussi redouté un scénario « à l’égyptienne », avec un rejet des islamistes autorisant les forces armées à intervenir. Il a surtout subi la pression d’une société civile extrêmement dynamique. Quatre organisations se sont alliées pour sortir les « politiciens » de l’impasse : le syndicat UGTT, le patronat, l’Ordre des avocats et la Ligue des droits de l’homme. C’est de ce collectif en prise avec le pays réel et ouvert aux influences internationales qu’ont émergé les solutions.

La Tunisie est donc aujourd’hui posée sur un socle juridique démocratique, moderne et consensuel. La Constitution sera, bien sûr, sujette à interprétations et elle ne fait pas disparaître d’un coup de baguette magique les nombreux mouvements islamistes, parfois violents et même terroristes, qui rêvent d’imposer d’autres normes. Mais une dynamique est créée qui doit permettre de s’attaquer aux problèmes cruciaux de la crise économique et sociale. Alors que la Tunisie fait le choix des valeurs humanistes universelles, la France et l’Union européenne doivent, de leur côté, lui apporter un puissant soutien. Il faut que cette avancée porte du fruit dans le quotidien de chacun."

Jean-Christophe Ploquin

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Mar 28 Jan 2014, 10:05

mario-franc_lazur a écrit:
28.01.2014


BRAVO LES TUNISIENS !

" La Constitution votée dimanche 26 janvier par l’Assemblée et signée dès lundi par les plus hautes autorités marque une grande avancée démocratique dans ce pays, qui aura, peut-être, valeur d’exemple dans le monde arabe.


Adoptée à une majorité écrasante, elle prévoit notamment que l’État est civil et donc que la religion ne peut être la source du droit, même si l’islam reste un des éléments constitutifs de l’identité nationale. Elle consacre les plus importantes libertés, notamment la liberté de croyance et de conscience. Elle fait avancer les droits des femmes en reconnaissant l’égalité des « citoyens et des citoyennes ».


Ce résultat est d’autant plus remarquable qu’un compromis a longtemps paru introuvable entre le parti islamiste Ennahda et les partis laïques.
Le « guide » d’Ennahda, Rached Ghannouchi, a finalement fait preuve de responsabilité en faisant passer l’unité du pays avant sa vision idéologique d’une société musulmane cherchant la perfection dans les sources coraniques. Il a sans doute aussi redouté un scénario « à l’égyptienne », avec un rejet des islamistes autorisant les forces armées à intervenir. Il a surtout subi la pression d’une société civile extrêmement dynamique. Quatre organisations se sont alliées pour sortir les « politiciens » de l’impasse : le syndicat UGTT, le patronat, l’Ordre des avocats et la Ligue des droits de l’homme. C’est de ce collectif en prise avec le pays réel et ouvert aux influences internationales qu’ont émergé les solutions.

La Tunisie est donc aujourd’hui posée sur un socle juridique démocratique, moderne et consensuel. La Constitution sera, bien sûr, sujette à interprétations et elle ne fait pas disparaître d’un coup de baguette magique les nombreux mouvements islamistes, parfois violents et même terroristes, qui rêvent d’imposer d’autres normes. Mais une dynamique est créée qui doit permettre de s’attaquer aux problèmes cruciaux de la crise économique et sociale. Alors que la Tunisie fait le choix des valeurs humanistes universelles, la France et l’Union européenne doivent, de leur côté, lui apporter un puissant soutien. Il faut que cette avancée porte du fruit dans le quotidien de chacun."

Jean-Christophe Ploquin
Puisque mon mari est d'origine tunisienne et que je considère la Tunisie ma deuxième patrie, je suis l'évolution de la situation.
J'aime beaucoup ce pays, que je visite en moyenne 2 fois par année, et dans lequel j'y compte beaucoups d'amies outre ma belle-famille.

D'après ma connaissance de ce pays, je peux dire que sociologiquement il y a 2 Tunisie(s), et économiquement il y a aussi 2 tunisie(s).
La première Tunisie sociale est une société ouverte, moderne et assez libérale
La seconde Tunisie sociale est une sociéte conservatrice et recroquevillée sur elle-même

La première Tunisie économique, assez aisée et dynamique tout au long de la côte méditerranéenne
La seconde Tunisie économique, assez pauvre et délaissée des régions intérieures.

De part cette complexité, le fait qu'ils se mettent d'accord sur une constitution est en quelque sorte un exploit.
Toutefois, ils ont encore beaucoup de défis à relever, et j'espère qu'ils réussiront.

Merci Mario pour cet article.

_________________
"Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)
Revenir en haut Aller en bas
Dieu sait mieux




MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Mar 28 Jan 2014, 15:07

paix

l'auteur de cet article rêve de voir disparaître des partis politiques civiles inspirée du système socio-économique exposé dans l'islam grâce à une constitution moderne et contemporaine??? ne connaît il pas les principes d'une démocratie ? une démocratie n'est elle pas fondée sur le pluralisme et la diversité des partis politiques et de leurs inspirations? je suis d'accord que le terrorisme et l'imposition de quoi que ce soit n'a pas et n'aura jamais de place dans une démocratie...

il existe désormais dans le monde arabe des partis politiques mûrs civiles pacifistes inspirés de l'islam dont le principe premier est le DIALOGUE et la CONCERTATION et dont l'objectif ultime est la contribution à la construction d'un pays ruiné par le vol , la corruption et les trahisons...

les valeurs humanistes universelles sont aussi les valeurs de l'Islam donc ce n'est pas du tout étonnant qu 'une nation en majorité musulmane fasse ce choix là...

pour moi l'exemple tunisien montre que l'islam est incompatible avec la DICTATURE...

et merci pour le partage de cet article

paix
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: avis   Mar 28 Jan 2014, 16:15

Dieu sait mieux a écrit:
paix

l'auteur de cet article rêve de voir disparaître des partis politiques civiles inspirée du système socio-économique exposé dans l'islam grâce à une constitution moderne et contemporaine???   ne connaît il pas les principes d'une démocratie ? une démocratie n'est elle pas fondée sur le pluralisme et la diversité des partis politiques et de leurs inspirations? je suis d'accord que le terrorisme et l'imposition de quoi que ce soit n'a pas et n'aura jamais de place dans une démocratie...

il existe désormais dans le monde arabe des partis politiques mûrs civiles pacifistes inspirés de l'islam  dont le principe premier est le DIALOGUE et la CONCERTATION et dont l'objectif ultime est la contribution à la construction d'un pays ruiné par le vol , la corruption et les trahisons...

les valeurs humanistes universelles sont aussi les valeurs de l'Islam donc  ce n'est pas du tout étonnant qu 'une nation en majorité musulmane fasse ce choix là...

pour moi l'exemple tunisien montre que l'islam est  incompatible avec la DICTATURE...

et merci pour le partage de cet article

paix

Pour ce qui est de la Tunisie OK pour le moment Mais espérons que les extrêmes n'agiront pas pour créer une situation ou la seule solution sera de faire appelle à eux.
Laissons au temps du temps.
La crise qui a remué la Tunisie aura encore pas de temps à se calmer car maintenant il faut travailler pour vivre dans ce pays .
Si comme tu dis la dictature est incompatible avec l'islam il existe encore des pays ou l'islam agit en dictateur.

Il nous serra obligé de faire des efforts pour admettre que l'islam n'est pas seul au monde .
Cela dépend autant des musulmans que des non-musulmans.

Il nous faudra faire très attention aux provocateurs de toute sortes qui ne sont pas prêt de laisser tomber leurs avidité de pouvoir.
Cela demandera de nous faire confiance mutuellement.

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Mar 28 Jan 2014, 18:06

marie-chantal a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
28.01.2014


BRAVO LES TUNISIENS !

" La Constitution votée dimanche 26 janvier par l’Assemblée et signée dès lundi par les plus hautes autorités marque une grande avancée démocratique dans ce pays, qui aura, peut-être, valeur d’exemple dans le monde arabe.


Adoptée à une majorité écrasante, elle prévoit notamment que l’État est civil et donc que la religion ne peut être la source du droit, même si l’islam reste un des éléments constitutifs de l’identité nationale. Elle consacre les plus importantes libertés, notamment la liberté de croyance et de conscience. Elle fait avancer les droits des femmes en reconnaissant l’égalité des « citoyens et des citoyennes ».


Ce résultat est d’autant plus remarquable qu’un compromis a longtemps paru introuvable entre le parti islamiste Ennahda et les partis laïques.
Le « guide » d’Ennahda, Rached Ghannouchi, a finalement fait preuve de responsabilité en faisant passer l’unité du pays avant sa vision idéologique d’une société musulmane cherchant la perfection dans les sources coraniques. Il a sans doute aussi redouté un scénario « à l’égyptienne », avec un rejet des islamistes autorisant les forces armées à intervenir. Il a surtout subi la pression d’une société civile extrêmement dynamique. Quatre organisations se sont alliées pour sortir les « politiciens » de l’impasse : le syndicat UGTT, le patronat, l’Ordre des avocats et la Ligue des droits de l’homme. C’est de ce collectif en prise avec le pays réel et ouvert aux influences internationales qu’ont émergé les solutions.

La Tunisie est donc aujourd’hui posée sur un socle juridique démocratique, moderne et consensuel. La Constitution sera, bien sûr, sujette à interprétations et elle ne fait pas disparaître d’un coup de baguette magique les nombreux mouvements islamistes, parfois violents et même terroristes, qui rêvent d’imposer d’autres normes. Mais une dynamique est créée qui doit permettre de s’attaquer aux problèmes cruciaux de la crise économique et sociale. Alors que la Tunisie fait le choix des valeurs humanistes universelles, la France et l’Union européenne doivent, de leur côté, lui apporter un puissant soutien. Il faut que cette avancée porte du fruit dans le quotidien de chacun."

Jean-Christophe Ploquin
Puisque mon mari est d'origine tunisienne et que je considère la Tunisie ma deuxième patrie, je suis l'évolution de la situation.
J'aime beaucoup ce pays, que je visite en moyenne 2 fois par année, et dans lequel j'y compte beaucoups d'amies outre ma belle-famille.

D'après ma connaissance de ce pays, je peux dire que sociologiquement il y a 2 Tunisie(s), et économiquement il y a aussi 2 tunisie(s).
La première Tunisie sociale est une société ouverte, moderne et assez libérale
La seconde Tunisie sociale est une sociéte conservatrice et recroquevillée sur elle-même

La première Tunisie économique, assez aisée et dynamique tout au long de la côte méditerranéenne  
La seconde Tunisie économique, assez pauvre et délaissée des régions intérieures.

De part cette complexité, le fait qu'ils se mettent d'accord sur une constitution est en quelque sorte un exploit.
Toutefois, ils ont encore beaucoup de défis à relever, et j'espère qu'ils réussiront.

Merci Mario pour cet article.


En voici un autre, ma chère MARIE-CHANTAL


Antoine Fleyfel Maître de conférences en théologie et philosophie à l’Université catholique de Lille :

« La question de la liberté de conscience est l’une des revendications majeures des chrétiens mais aussi des “laïques” – musulmans ou autres – dans les pays à majorité musulmane. Elle est aussi à ce titre une revendication du Saint-Siège, qui s’inscrit plus largement dans la logique des droits de l’homme. De fait, aujourd’hui, les conversions posent problème dans les pays majoritairement musulmans parce qu’elles sont interdites par la loi musulmane : sauf au Liban, un musulman qui se convertit au christianisme risque sa vie.

Reconnaître la liberté de conscience dans la Constitution, comme vient de le faire la Tunisie, est donc un pas vers la démocratie, qui n’est pas seulement le règne de la majorité mais aussi le respect d’un ensemble de valeurs contenues dans la Déclaration universelle des droits de l’homme. Il est important de noter que cette liberté de conscience ne bénéficiera pas seulement aux chrétiens mais à tous, en tant qu’elle favorise l’émergence d’une société pluraliste et respectueuse de tout être humain.

Certains sceptiques diront qu’il ne s’agit que d’une phrase, et que la réalité sociale restera la même… Quant à moi, j’y vois le signe d’un espoir dans le monde arabe. Il n’est pas étonnant que ce pas ait été franchi par la Tunisie, où la société civile qui croit dans ces valeurs humanistes est plus établie, et qui bénéficie d’un acquis laïque malgré la corruption de l’ancien régime.

Au passage, je précise que la laïcité dont on parle dans le monde arabe n’est pas une laïcité crispée, qui cherche à exclure la religion du domaine public, mais une laïcité “à l’orientale”, qui lui reconnaît une place dans la société, capable, par exemple, de s’inspirer des valeurs religieuses universelles, sans pour autant imposer la loi islamique à tous les citoyens. Je sais, bien sûr, que les choses se construisent sur de longues années, que les mécanismes juridiques qui rendront effective cette liberté de conscience sont encore à construire.

Le combat sera sans doute encore long : en Égypte, par exemple, le document publié par Al Azhar en 2012 sur la liberté religieuse, qui nous a tant réjouis, ne va pas jusqu’à évoquer la liberté de conscience. Mais il faut de tels pas. Ce qu’a réussi la Tunisie peut augurer une percée dans le reste du monde musulman. Plaise à Dieu qu’il soit contagieux. »

Recueilli par Anne-Bénédicte Hoffner

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Dieu sait mieux




MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   Mar 28 Jan 2014, 18:08

ChrisLam a écrit:
Dieu sait mieux a écrit:
paix

l'auteur de cet article rêve de voir disparaître des partis politiques civiles inspirée du système socio-économique exposé dans l'islam grâce à une constitution moderne et contemporaine???   ne connaît il pas les principes d'une démocratie ? une démocratie n'est elle pas fondée sur le pluralisme et la diversité des partis politiques et de leurs inspirations? je suis d'accord que le terrorisme et l'imposition de quoi que ce soit n'a pas et n'aura jamais de place dans une démocratie...

il existe désormais dans le monde arabe des partis politiques mûrs civiles pacifistes inspirés de l'islam  dont le principe premier est le DIALOGUE et la CONCERTATION et dont l'objectif ultime est la contribution à la construction d'un pays ruiné par le vol , la corruption et les trahisons...

les valeurs humanistes universelles sont aussi les valeurs de l'Islam donc  ce n'est pas du tout étonnant qu 'une nation en majorité musulmane fasse ce choix là...

pour moi l'exemple tunisien montre que l'islam est  incompatible avec la DICTATURE...

et merci pour le partage de cet article

paix

Pour ce qui est de la Tunisie OK pour le moment Mais espérons que les extrêmes n'agiront pas pour créer une situation ou la seule solution sera de faire appelle à eux.
Laissons au temps du temps.
La crise qui a remué la Tunisie aura encore pas de temps à se calmer car maintenant il faut travailler pour vivre dans ce pays .
Si comme tu dis la dictature est incompatible avec l'islam il existe encore des pays ou l'islam agit en dictateur.

Il nous serra obligé de faire des efforts pour admettre que l'islam n'est pas seul au monde .
Cela dépend autant des musulmans que des non-musulmans.

Il nous faudra faire très attention aux provocateurs de toute sortes qui ne sont pas prêt de laisser tomber leurs avidité de pouvoir.
Cela demandera de nous faire confiance mutuellement.


paix

dans certains pays musulmans ce n'est pas l'islam qui agit en dictateurs ce sont des hommes qui agissent en dictateurs on oublie toujours que la faute essentielle est celle des hommes ce sont les seuls responsables de ce qu 'ils font .

l'islam n'est pas seul au monde et il nous sera tous obligé de faire des efforts pour accepter les choix libres et réfléchis d'humains qui veulent pour eux et pour leurs descendance future un projet socio-économique inspiré de l'islam plus équitable de ce qu'ils avaient .

paix

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Printemps Arabe et l'exemple tunisien
Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Printemps Arabe:Une carmélite écrit....
» Sur la fausseté du printemps arabe
» Le ''printemps arabe'' accélère le génocide des chrétiens dans les pays musulmans ( vidéo )
» Printemps arabe: fin des chrétiens en Orient?
» Quelques mots arabes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: