Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 'Ashiq al-Janna

Aller en bas 
AuteurMessage
Fidjouss




MessageSujet: 'Ashiq al-Janna   Sam 21 Mai 2011 - 0:32

Mon premier contact avec elle fut un cri, des pleurs,
Elle m'ouvrit les bras et me cajolât,
Puis elle m'accompagna, main dans la main,
Enfance, adolescence, elle était toujours là,
Elle me permit de lutter, d'espérer, de sourire
Elle fut mon souffle profond, le sang de mes veines, entrailles de mon soupire,
Je l'aimais et lui faisais savoir,
Elle disait m'aimer et me le faisait croire,
Je l'ai mise sur un trône, en fit ma Reine, ma Dame,
Et j'étais son chambellan,
Elle disposait de mon être, de mon corps, de mon âme,
Elle me fit miroiter ses biens, me dévoila ses atours,

Me promit monts et merveilles en échange de mon amour,
Je l'ai aimée!
Qu'elle me quitta? Elle était éternelle!
Elle serait toujours là pour moi, je serai toujours là pour elle,
Dans nos étreintes effrénées, braise incandescente,
Elle me susurrait des mots doux, des promesses, indécente,
Les printemps passèrent et sur mon corps laissèrent la trace de leurs passages,
Elle restait radieuse, immaculée, étoile sans age,
"Je te suivrais partout, ou tu iras j'irai,
Pour toi je serai toujours là, je me sacrifierai,
J'exalterai tes passions, et les trésors de ce monde, pour toi j'exhumerai,
Si tu acceptes de faire de moi ton maître, de devenir mon prisonnier",

"Doucement!" Lui dis-je, "ne me brusque pas"
"Combien avant moi, ont marché sur mes pas?
Combien de promesses, combien d'illusions, combien de cœurs brisés,
Combien de prétendants ont cru en toi et tout misé,
Combien de cœurs voilés par la douceur de ta mélodie,
Combien de damnés, de la haut t'on maudit?
Doucement, O tentatrice! Qu'adviendra t-il de moi?
Quand je serai dans ma tombe, seul, à l'étroit,
Seras tu là, toujours là pour moi?"

A mes questions, jamais elle ne répondait
Et d'un revers de la main, souvent les balayait,
Et quand, insistant, je la questionnais,
De ses meilleures parures, elle se parait,

"Vivons comme nous avons toujours vécus,
Avec l'euphorie du vainqueur triomphant du vaincu,
Vivons l'instant d'avant, vivons l'instant présent,
Vivons comme des amants, vivons comme des enfants,"

"Doucement, O tentatrice!
Qu'as-tu fait de mon temps, qu'ai-je fait de toi,
Je suis au seuil du trépas et qu'as-tu fait de moi?"

"Ne me défie pas O esclave! Tu finiras avili,
Mon pourvoir est sur toi immense et mon emprise, infinie,
Prends garde, O ingrat! A ne pas morde la main qui te nourrit,
Le sein qui t'as allaité et les doigts qui t'on cueillit"

"Suffit! Par trois fois je te divorce,
Par Dieu, je te répudie,
Et je fais serment qu'à partir de cette nuit,
Je fais le deuil de nos noces"

Je lui tournai le dos,
Et je pu voir une larme se briser sur sa joue,
Elle m'appela en pleurant et tomba sur les genoux,

Que de fois ne l'ai-je vue, m'épiant, marchant sur mes pas,
Me soufflant des mots doux, s'ornant d'appâts,
Dans un champs de fleurs, au détour d'un bosquet,
Dans une rue étroite, aux abords d'une mosquées,
Ses prétendants la courtisent, voguent sous son aile,
Toujours plus nombreux à l'aimer, à s'offrir à elle,

Je l'ai frappée d'un coup qui fait s'oublier les amants,
Battue, un soir d'été, sous le firmament.


Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


MessageSujet: Re: 'Ashiq al-Janna   Sam 21 Mai 2011 - 8:57

Fidjouss a écrit:
Mon premier contact avec elle fut un cri, des pleurs,
Elle m'ouvrit les bras et me cajolât,
Puis elle m'accompagna, main dans la main,
Enfance, adolescence, elle était toujours là,
Elle me permit de lutter, d'espérer, de sourire
Elle fut mon souffle profond, le sang de mes veines, entrailles de mon soupire,
Je l'aimais et lui faisais savoir,
Elle disait m'aimer et me le faisait croire,
Je l'ai mise sur un trône, en fit ma Reine, ma Dame,
Et j'étais son chambellan,
Elle disposait de mon être, de mon corps, de mon âme,
Elle me fit miroiter ses biens, me dévoila ses atours,

Me promit monts et merveilles en échange de mon amour,
Je l'ai aimée!
Qu'elle me quitta? Elle était éternelle!
Elle serait toujours là pour moi, je serai toujours là pour elle,
Dans nos étreintes effrénées, braise incandescente,
Elle me susurrait des mots doux, des promesses, indécente,
Les printemps passèrent et sur mon corps laissèrent la trace de leurs passages,
Elle restait radieuse, immaculée, étoile sans age,
"Je te suivrais partout, ou tu iras j'irai,
Pour toi je serai toujours là, je me sacrifierai,
J'exalterai tes passions, et les trésors de ce monde, pour toi j'exhumerai,
Si tu acceptes de faire de moi ton maître, de devenir mon prisonnier",

"Doucement!" Lui dis-je, "ne me brusque pas"
"Combien avant moi, ont marché sur mes pas?
Combien de promesses, combien d'illusions, combien de cœurs brisés,
Combien de prétendants ont cru en toi et tout misé,
Combien de cœurs voilés par la douceur de ta mélodie,
Combien de damnés, de la haut t'on maudit?
Doucement, O tentatrice! Qu'adviendra t-il de moi?
Quand je serai dans ma tombe, seul, à l'étroit,
Seras tu là, toujours là pour moi?"

A mes questions, jamais elle ne répondait
Et d'un revers de la main, souvent les balayait,
Et quand, insistant, je la questionnais,
De ses meilleures parures, elle se parait,

"Vivons comme nous avons toujours vécus,
Avec l'euphorie du vainqueur triomphant du vaincu,
Vivons l'instant d'avant, vivons l'instant présent,
Vivons comme des amants, vivons comme des enfants,"

"Doucement, O tentatrice!
Qu'as-tu fait de mon temps, qu'ai-je fait de toi,
Je suis au seuil du trépas et qu'as-tu fait de moi?"

"Ne me défie pas O esclave! Tu finiras avili,
Mon pourvoir est sur toi immense et mon emprise, infinie,
Prends garde, O ingrat! A ne pas morde la main qui te nourrit,
Le sein qui t'as allaité et les doigts qui t'on cueillit"

"Suffit! Par trois fois je te divorce,
Par Dieu, je te répudie,
Et je fais serment qu'à partir de cette nuit,
Je fais le deuil de nos noces"

Je lui tournai le dos,
Et je pu voir une larme se briser sur sa joue,
Elle m'appela en pleurant et tomba sur les genoux,

Que de fois ne l'ai-je vue, m'épiant, marchant sur mes pas,
Me soufflant des mots doux, s'ornant d'appâts,
Dans un champs de fleurs, au détour d'un bosquet,
Dans une rue étroite, aux abords d'une mosquées,
Ses prétendants la courtisent, voguent sous son aile,
Toujours plus nombreux à l'aimer, à s'offrir à elle,

Je l'ai frappée d'un coup qui fait s'oublier les amants,
Battue, un soir d'été, sous le firmament.



Salam FIDJOUSS,

Merci d'avoir répondu à notre invitation et très parmi nous !

Au plaisir de te relire .....

Ce poème est magnifique !!!


_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


MessageSujet: Re: 'Ashiq al-Janna   Sam 21 Mai 2011 - 9:13

Mais qui est, mon cher FIDJOUSS ce mystérieux 'Ashiq al-Janna.

Sais-tu que , sur GOOGLE, si je fais ce nom en recherche, je n'obtiens que cette page de DIALOGUE !!!!


Et je me joins à notre soeur ROSE pour te dire notre plaisir de te voir pami nous !


Quand tu auras un moment, présente-toi donc succinctement dans "FAISONS CONNAISSANCE "

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 'Ashiq al-Janna   

Revenir en haut Aller en bas
 
'Ashiq al-Janna
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: LE COIN DES POETES-
Sauter vers: