Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI   - Page 2 Empty
MessageSujet: L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI    L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI   - Page 2 EmptySam 28 Mai 2011, 22:38

Rappel du premier message :

Avez vous ce texte ?voir à la 13ème minute

Retranscription des dires du Pape Benoît XVI à la télévision italienne :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Citation :
« Sainteté, Dans le Credo, on dit que Jésus est descendu aux enfers après sa mort. Pouvons-nous penser que nous le verrons nous-aussi après la mort et avant de monter au Ciel ?
- Tout d’abord, cette descente de l’âme de Jésus aux enfers ne doit pas être imaginée comme un voyage géographique local. C’est un voyage de l’âme. Nous ne devons pas oublier que l’âme de Jésus touche toujours le Père mais que, en même temps, cette âme humaine touche jusqu’aux dernières frontières de l’être humain. C’est pourquoi elle va en profondeur vers tous les égarées, vers tous ceux qui ne sont pas arrivés au but de leur vie, et jusqu’aux hommes du passé. Cette descente de Jésus aux enfers indique que même le passé est rejoint par Jésus. Il embrasse le passé et tous les hommes de tous les temps. Les Pères disent avec une image très belle que Jésus prend Adam et Eve par la main, c'est-à-dire l’humanité et la guide vers le haut. Il crée ainsi l’accès à Dieu parce que l’homme ne peut atteindre la hauteur de Dieu par lui-même. Il prend l’homme par la main et ouvre ainsi l’accès au Ciel. C’est pourquoi cette descente de Jésus aux enfers, c’est-à-dire dans les profondeurs de l’être humain, dans les profondeurs du passé de l’humanité, vers les hommes du passé est une partie essentielle de sa mission de rédempteur.
Cette descente de Jésus aux enfers des anciens ne s’applique pas à nous. Notre vie est différente. Nous avons déjà été racheté par le Seigneur. Pourtant nous verrons le visage du juge, de Jésus, à l’heure de notre mort. Et son regard sera purifiant car je pense que tous, plus ou moins, nous avons besoin de purification. Cette purification venant de son regard nous purifiera d’abord puis nous rendra capable de vivre avec Dieu et avec les saints, mais aussi en communion avec les personnes que nous aimons et qui nous ont précédé. »




Les choses se précisent. Benoît XVI semble prendre fait et cause pour ce qu'il présentait comme une simple hypothèse de théologiens récents dans Spe Salvi 47.


Pour résumer, l'enseignement scolastique traditionnel pensait que la mort était un évènement instantané qui vous stérilisait dans l'état où vous étiez trouvé. Les enfants morts sans baptême étaient aussitôt damnés et si vous serviez de tout votre coeur Dieu, puis mouriez par hasard, après avoir commis un simple péché mortel de faiblesse, vous étiez damné pour l'éternité.


Le saint Padre Pio, qui enseignait cette théologie car il ne connaissait pas Vatican II, résume les choses ainsi :


Citation :

« Les gens du monde qui ne sont plongés que dans leurs problèmes matériels vivent dans l'obscurité et dans l'erreur.
Ils ne se soucient pas des réalités spirituelles, ne pensent guère à leur salut éternel et n'ont aucune hâte de connaître ce Messie dont la venue est attendue par toutes les nations.
Quand notre dernière heure aura sonné, quand les battements de notre cœur se seront tus, tout sera fini pour nous, le temps de mériter et le temps de démériter. Nous nous présenterons au Christ-Juge tels que la mort nous trouvera.
Nos cris de supplication, nos larmes, nos remords, qui sur la terre encore, auraient touché le cœur de Dieu et auraient pu, grâce aux sacrements, nous faire passer de l'état de pécheurs à celui de saints, n'auront alors plus aucune valeur.

Le temps de la miséricorde sera terminé, celui de la justice commencera.
Le Seigneur révèle et appelle ; mais bien souvent nous ne voulons ni voir ni répondre, car nous préférons nos vues personnelles. Ne te décourage pas s'il t'arrive de beaucoup travailler et de récolter si peu. Si tu savais combien une seule âme coûte à Jésus, tu ne te plaindrais jamais ! »


Padre Pio, sermon du 29 décembre 1960.


Le pape Benoît XVI parle plus en plus dans ce genre de texte de la mort comme d'un PASSAGE, où il se passe des choses, où le Christ se montre à tous dans sa gloire et où il peut y avoir, sous son regard, conversion, illumination, purification.




Vous le voyez, cela change tout. Tout devient simple à comprendre. Le salut n'est plus une loterie et on comprend pourquoi Dieu patiente et ne se montre pas forcement tout de suite à tous les hommes. Il le fait à l'heure de leur mort.


Voici comment sainte Faustine décrit les choses et comparez à saint Padre Pio :
Citation :
« Petit journal 1697. J’accompagne souvent les âmes agonisantes et je leur obtiens la confiance en la miséricorde divine. Je supplie Dieu de leur donner toute la grâce divine, qui est toujours victorieuse. La miséricorde divine atteint plus d’une fois le pécheur au dernier moment, d’une manière étrange et mystérieuse. A l’extérieur, nous croyons que tout est fini, mais il n’en est pas ainsi. L’âme éclairée par un puissant rayon de la grâce suprême, se tourne vers Dieu avec une telle puissance d’amour, qu’en un instant elle reçoit de Dieu le pardon de ses fautes et de leurs punitions. Elle ne nous donne à l’extérieur aucun signe de repentir ou de contrition, car elle ne réagit plus aux choses extérieures. Oh ! Que la miséricorde divine est insondable !
Mais horreur! Il y a aussi des âmes, qui volontairement et consciemment, rejettent cette grâce et la dédaignent. C’est déjà le moment même de l’agonie. Mais Dieu, dans sa miséricorde, donne à l’âme dans son for intérieur ce moment de clarté. Et si l’âme le veut, elle a la possibilité de revenir à Dieu.
Mais parfois, il y a des âmes d’une telle dureté de cœur qu’elles choisissent consciemment l’enfer. Elles font échouer non seulement toutes les prières que d’autres âmes dirigent vers Dieu à leur intention, mais même aussi les efforts divins. »

Le pape penche de plus en plus pour sainte Faustine. Et il tranchera peut-être un jour, de sa chair apostolique, pour elle !


_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par rosedumatin le Lun 31 Déc 2012, 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com

AuteurMessage
hamagil




L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI    L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI   - Page 2 EmptyLun 08 Déc 2014, 20:02

Arnaud Dumouch a écrit:
APRES LA MORT, cher hamagil.

APRES LA MORT, pas à l'heure de la mort.

Lisez l'encyclique du pape Benoît XVI : La mort, c'est un passage où le Christ se montre dans sa Lumière et où la conversion est possible ! Heureusement !

le probleme de benoit 16 et des papes vatican 2 c'est qu'ils disent le contraire de ce que dit la theologie et les peres de l'eglise..
donc qui croire , benoit 16 ou les peres de l'eglise et le seigneur lui meme ainsi que les evangelistes..

pour ma part le choix est fait..
le votre est de croire benoir 16 qui ne represente que lui meme quand il parle en tant qu'homme et non de pape..je vous signale que dans l'histoire des papes on etes declarer heretiques..

c'est ce que vous croyez,libre a vous de croire ce que vous voulez mario,moi je prefere suivre et croire les enseignements des peres de l'eglise ..cette question a deja ete traitée par la tradition,pas besoin de revenir dessus..
vous passerez mon salut a tout les dictateurs et autres assassins et satanistes au paradis,car personne ne peot refuser DIEU..et dans votre interpretation la religion ne sers plus a rien si encore apres la mort on peut ce convertir..
a quoi bon etre croyant de mon vivant et ne pas profiter de la vie si apres ma mort j'ai encore le choix ?
vision protestante..et ce n'est pas ce que disent les peres de l'eglise...

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI    L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI   - Page 2 EmptyLun 08 Déc 2014, 20:05

hamagil a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
APRES LA MORT, cher hamagil.

APRES LA MORT, pas à l'heure de la mort.

Lisez l'encyclique du pape Benoît XVI : La mort, c'est un passage où le Christ se montre dans sa Lumière et où la conversion est possible ! Heureusement !

le probleme de benoit 16 et des papes vatican 2 c'est qu'ils disent le contraire de ce que dit la theologie et les peres de l'eglise..
donc qui croire , benoit 16 ou les peres de l'eglise et le seigneur lui meme ainsi que les evangelistes..

pour ma part le choix est fait..
le votre est de croire benoir 16 qui ne represente que lui meme quand il parle en tant qu'homme et non de pape..je vous signale que dans l'histoire des papes on etes declarer heretiques..

c'est ce que vous croyez,libre a vous de croire ce que vous voulez mario,moi je prefere suivre et croire les enseignements des peres de l'eglise ..cette question a deja ete traitée par la tradition,pas besoin de revenir dessus..
vous passerez mon salut a tout les dictateurs et autres assassins et satanistes au paradis,car personne ne peot refuser DIEU..et dans votre interpretation la religion ne sers plus a rien si encore apres la mort on peut ce convertir..
a quoi bon etre croyant de mon vivant et ne pas profiter de la vie si apres ma mort j'ai encore le choix ?
vision protestante..et ce n'est pas ce que disent les peres de l'eglise...


Seul le Magistère de Pierre, quand il définit la foi, est protégé infailliblement par Jésus. Voici le texte :

Luc 22, 31 "Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous cribler comme froment ;
Luc 22, 32 mais moi j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. Toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères dans la foi."
Revenir en haut Aller en bas
correiamarleine

correiamarleine


L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI   - Page 2 Empty
MessageSujet: UNE SOLUTION AU PROBLEMES FINANCIERE   L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI   - Page 2 EmptyLun 19 Oct 2015, 15:49




Publicité interdite sur ce site
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI    L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI   - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure de la mort - intervention de Benoît XVI
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La these d'Arnaud Dumouch sur l'Illumination a l'heure de la mort critiquée.
» Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort
» Béatification de Pie XII reportée
» Le livre "l'heure de la mort"
» La Sainte Vierge a tenu sa promesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: