Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?

Aller en bas 

Dans quel sens voyez-vous tourner la dame ?
Sens des aiguilles d'une montre ?
17%
 17% [ 1 ]
Sens inverse des aiguilles ?
0%
 0% [ 0 ]
Alternativement dans les deux sens, mais surtout dans le sens des aiguilles ?
50%
 50% [ 3 ]
Alternativement dans les deux sens, mais surtout dans le sens inverse des aiguilles ?
0%
 0% [ 0 ]
Alternativement dans les deux sens, de façon équilibrée 50 / 50 ?
33%
 33% [ 2 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
phœnix

avatar


MessageSujet: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Jeu 09 Juin 2011, 16:23

Dans quel sens voyez-vous tourner cette dame ?
(une simple expérience vous montre qu'il n'y a pas de "truc": mettez-vous à deux et regardez en même temps)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Jeu 09 Juin 2011, 17:29

phœnix a écrit:
Dans quel sens voyez-vous tourner cette dame ?
(une simple expérience vous montre qu'il n'y a pas de "truc": mettez-vous à deux et regardez en même temps)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'ai fait le test, je vois tourner cette dame dans le sens des aiguilles d'une montre et après dans l'autre sens !

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Jeu 09 Juin 2011, 17:41

phœnix a écrit:
Dans quel sens voyez-vous tourner cette dame ?
(une simple expérience vous montre qu'il n'y a pas de "truc": mettez-vous à deux et regardez en même temps)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Pour moi, 24 secondes dans le sens des aiguilles d'une montre et 14 secondes dans le sens inverse ..J'ai donc voté la solution 3 !


Et alors ??

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Jeu 09 Juin 2011, 17:46

mario-franc_lazur a écrit:
phœnix a écrit:
Dans quel sens voyez-vous tourner cette dame ?
(une simple expérience vous montre qu'il n'y a pas de "truc": mettez-vous à deux et regardez en même temps)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Pour moi, 24 secondes dans le sens des aiguilles d'une montre et 14 secondes dans le sens inverse ..J'ai donc voté la solution 3 !

Et alors ??

Mon cher MARIO, tu es précis je n'ai pas pensé à chronométrer... tout à coup j'ai vu tourner dans l'autre sens !

J'ai voté la dernière solution.

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
phœnix

avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Jeu 09 Juin 2011, 18:01

mario-franc_lazur a écrit:
phœnix a écrit:
Dans quel sens voyez-vous tourner cette dame ?
(une simple expérience vous montre qu'il n'y a pas de "truc": mettez-vous à deux et regardez en même temps)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Pour moi, 24 secondes dans le sens des aiguilles d'une montre et 14 secondes dans le sens inverse ..J'ai donc voté la solution 3 !


Et alors ??

Et bien , comme il est dit sous l'image:

Hémisphère gauche ou Hémisphère droit

Logique ou Intuition
Rationnel ou Irrationnel
Analytique ou Synthèse
Objectif ou Subjectif
Vision particulière ou Vision globale

On peut déjà estimer si nous sommes plutôt "intuitif" ...avec tendance à "l'irrationnel" , mais aussi: "vision globale" des choses.

Ou, plutôt "logique" et "rationnel", "objectif", mais avec une vision plus "particulière".

Ou, si nous sommes "en équilibre" entre ces deux "bords".
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Jeu 09 Juin 2011, 18:17

J'aime beaucoup les sondages et ce genre de test, cher PHOENIX !!

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
phœnix

avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Jeu 09 Juin 2011, 18:29

rosedumatin a écrit:
J'aime beaucoup les sondages et ce genre de test, cher PHOENIX !!

Au début j'ai douté: je me suis dis que c'était "programmé".

Mais on s'est mis à deux et nous ne voyions pas tourner dans le même sens au même moment.

Ensuite j'ai cherché ce qui pouvait induire ce changement de rotation.

J'ai pu constater, déjà, que si je regarde d'entré l'image, elle tourne toujours dans le sens des aiguilles.

Mais si je me mets à lire ce qui est écrit sous l'image (que je regarde "d'un œil "), elle a tendance à tourner dans le sens inverse des aiguilles.

Mais parfois, je ne sais pas très bien ce qui fait persister le sens de rotation, dans un sens ou sans l'autre: certains évoqueraient de pouvoir contrôler plus ou moins , moi je peux juste dire que je peux induire des modifications mais pas que je contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Jeu 09 Juin 2011, 18:46

phœnix a écrit:
rosedumatin a écrit:
J'aime beaucoup les sondages et ce genre de test, cher PHOENIX !!

Au début j'ai douté: je me suis dis que c'était "programmé".

Mais on s'est mis à deux et nous ne voyions pas tourner dans le même sens au même moment.

Ensuite j'ai cherché ce qui pouvait induire ce changement de rotation.

J'ai pu constater, déjà, que si je regarde d'entré l'image, elle tourne toujours dans le sens des aiguilles.

Mais si je me mets à lire ce qui est écrit sous l'image (que je regarde "d'un œil "), elle a tendance à tourner dans le sens inverse des aiguilles.

Mais parfois, je ne sais pas très bien ce qui fait persister le sens de rotation, dans un sens ou sans l'autre: certains évoqueraient de pouvoir contrôler plus ou moins , moi je peux juste dire que je peux induire des modifications mais pas que je contrôle.

Oui en effet, en premier lieu je vois aussi d'abord l'image tourner dans le sens des aiguilles.

J'ai regardé avec les deux yeux, je vais essayer avec un oeil.... c' est vraiment étonnant en tous les cas !

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
petitsoleil

avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Jeu 09 Juin 2011, 19:05

phœnix a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Pour moi, 24 secondes dans le sens des aiguilles d'une montre et 14 secondes dans le sens inverse ..J'ai donc voté la solution 3 !

Et alors ??

Et bien , comme il est dit sous l'image:

Hémisphère gauche ou Hémisphère droit

Logique ou Intuition
Rationnel ou Irrationnel
Analytique ou Synthèse
Objectif ou Subjectif
Vision particulière ou Vision globale

On peut déjà estimer si nous sommes plutôt "intuitif" ...avec tendance à "l'irrationnel" , mais aussi: "vision globale" des choses.

Ou, plutôt "logique" et "rationnel", "objectif", mais avec une vision plus "particulière".

Ou, si nous sommes "en équilibre" entre ces deux "bords".


Notre mario-franc_lazur serait donc irrationnel à 75 % ; subjectif à 75 % !!!! Au secourd, sauve qui peut ... lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Jeu 09 Juin 2011, 19:56

petitsoleil a écrit:
phœnix a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Pour moi, 24 secondes dans le sens des aiguilles d'une montre et 14 secondes dans le sens inverse ..J'ai donc voté la solution 3 !

Et alors ??

Et bien , comme il est dit sous l'image:

Hémisphère gauche ou Hémisphère droit

Logique ou Intuition
Rationnel ou Irrationnel
Analytique ou Synthèse
Objectif ou Subjectif
Vision particulière ou Vision globale

On peut déjà estimer si nous sommes plutôt "intuitif" ...avec tendance à "l'irrationnel" , mais aussi: "vision globale" des choses.

Ou, plutôt "logique" et "rationnel", "objectif", mais avec une vision plus "particulière".

Ou, si nous sommes "en équilibre" entre ces deux "bords".


Notre mario-franc_lazur serait donc irrationnel à 75 % ; subjectif à 75 % !!!! Au secourd, sauve qui peut ... lol! lol!


Ne t'affolle pas, mon cher PETITSOLEIL, mais tu n'as pas tout lu, car du fait de mon hémisphère droit je suis aussi , et ce sont de grandes qualités : intuitif et capable d'analyses globales !!!


Es-tu rassuré ?!!!? lol!

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
phœnix

avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Jeu 09 Juin 2011, 20:34

mario-franc_lazur a écrit:
petitsoleil a écrit:



Notre mario-franc_lazur serait donc irrationnel à 75 % ; subjectif à 75 % !!!! Au secourd, sauve qui peut ... lol! lol!


Ne t'affolle pas, mon cher PETITSOLEIL, mais tu n'as pas tout lu, car du fait de mon hémisphère droit je suis aussi , et ce sont de grandes qualités : intuitif et capable d'analyses globales !!!


Es-tu rassuré ?!!!? lol!

Selon moi "irrationnel" veut plutôt dire "apte à dépasser ce que la raison ne peut appréhender ".
Il serait plus juste de dire capacité d'aller "au-delà du rationnel".
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Ven 10 Juin 2011, 09:46

phœnix a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
petitsoleil a écrit:



Notre mario-franc_lazur serait donc irrationnel à 75 % ; subjectif à 75 % !!!! Au secourd, sauve qui peut ... lol! lol!


Ne t'affolle pas, mon cher PETITSOLEIL, mais tu n'as pas tout lu, car du fait de mon hémisphère droit je suis aussi , et ce sont de grandes qualités : intuitif et capable d'analyses globales !!!


Es-tu rassuré ?!!!? lol!

Selon moi "irrationnel" veut plutôt dire "apte à dépasser ce que la raison ne peut appréhender ".
Il serait plus juste de dire capacité d'aller "au-delà du rationnel".


En fait, ce serait plutôt une qualité . MERCI, mon cher PHOENIX ...

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
phœnix

avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Ven 10 Juin 2011, 11:05

mario-franc_lazur a écrit:
phœnix a écrit:


Selon moi "irrationnel" veut plutôt dire "apte à dépasser ce que la raison ne peut appréhender ".
Il serait plus juste de dire capacité d'aller "au-delà du rationnel".


En fait, ce serait plutôt une qualité . MERCI, mon cher PHOENIX ...

Bien sûr !

Voici encore plus de précisions:

" L'hémisphère gauche commande la partie droite du corps. Il contrôle la parole, l'écriture, le calcul, et pense de façon logique et sérielle. C'est le cerveau rationnel.

L'hémisphère droit a une perception du monde plus spatiale, globale et intuitive. Il reconnait les formes et les visages, il pense de façon associative et holistique, et c'est aussi lui qui nous fait comprendre et apprécier l'art, la musique, ou la beauté de la nature. C'est le cerveau intuitif."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Dim 12 Juin 2011, 13:19

phœnix a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


En fait, ce serait plutôt une qualité . MERCI, mon cher PHOENIX ...

Bien sûr !

Voici encore plus de précisions:

" L'hémisphère gauche commande la partie droite du corps. Il contrôle la parole, l'écriture, le calcul, et pense de façon logique et sérielle. C'est le cerveau rationnel.

L'hémisphère droit a une perception du monde plus spatiale, globale et intuitive. Il reconnait les formes et les visages, il pense de façon associative et holistique, et c'est aussi lui qui nous fait comprendre et apprécier l'art, la musique, ou la beauté de la nature. C'est le cerveau intuitif."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bien , mon cher PHOENIX, me voilà définitivement rassuré, et je remarque que 75 % de nos soeurs et frères forumeurs sont du "cerveau droit " !!!

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Mar 14 Juin 2011, 07:41

mario-franc_lazur a écrit:

Bien , mon cher PHOENIX, me voilà définitivement rassuré, et je remarque que 75 % de nos soeurs et frères forumeurs sont du "cerveau droit " !!!

J'ai joué à ce petit jeu visuel, et il semble donc que je sois.....un ovni parmi vous. Je vois tourner la dame dans le sens horaire (sens des aiguilles d'une montre). J'ai fixé l'image animée deux bonnes minutes, puis j'ai balayé l'image en diagonale, dans les recoins etc. mais rien n'y fait, je n'arrive pas à la voir pivoter dans le sens contraire (anti-horaire). C'est mission impossible pour moi.

Je suis donc plutôt « hémisphère droit » :

- Intuition ou Irrationnel.
- synthèse.
- vision globale / subjective.

Comme l'a fait remarqué Phoenix, le cerveau gauche est le cerveau de l'intelligence dite "lente" ou analytique, alors que le cerveau droit est le cerveau "au-dela du rationel", c'est-à-dire le cerveau de l'intuition. Le cerveau droit est celui qui, par définition, court-circuite l'analyse laborieuse du cerveau gauche. Saisir les choses intuitivement, cela signifie court-circuiter l'analyse logique, et c'est cela qu'on appelle l'intuition. En effet, avoir l'intuition de quelque chose, c'est le saisir instantanément, c'est-à-dire saisir les choses sans passer par l'analyse (rationelle).

Donc, il est faux de dire que les gens qui sont plus "à l'aise" avec leur cerveau droit sont irrationnels. Bien au contraire, ils se servent de leur intelligence "intuitive" et perçoivent instantanément les choses essentielles : l'analyse (rationnelle) est donc une perte de temps pour eux.

Comme "75 %" des joueurs voient la dame tourner dans le sens horaire, jetez un oeil à ce site : c'est une explication assez détaillée des fonctions du cerveau droit :

L'HÉMISPHÈRE DROIT

Longtemps ignoré parce que plus caché que son voisin, ce sont principalement ses fonctionnalités qui ont été mises à jour par les découvertes récentes. On l'appelle l'hémisphère silencieux car il ne détient pas l'usage de la parole. Il n'en a pas moins un langage qui lui est propre.

I- Il a une perception globale des choses

L'hémisphère droit est spécialisé dans la perception holistique des relations, des modèles, des configurations et des structures complexes. Il considère toujours les choses d'un point de vu général, global, il a peu le souci du détail, mais son appréhension de la totalité est instantanée, même à partir d'un fragment. C'est lui par exemple qui permet de reconnaître quelqu'un à partir du détail d'une photo, des quelques traits d'une caricature ou encore qui permet de fredonner un air à partir de l'écoute des premières notes de musique.

II- Il reconnaît le tout à partir d'un fragment

La reconnaissance des visages est une faculté propre à l'hémisphère droit. Oliver Sacks raconte dans « L'homme qui prenait sa femme pour un chapeau » l'histoire terrible d'un homme dont la fonction de rappel de la mémoire visuelle de l'hémisphère droit est endommagé. Sa vision procédait, selon les critères de l'hémisphère gauche, par une analyse détaillée, minutieuse, séquentielle et quasi clinique d'un objet sans jamais parvenir à se former une vision globale. Même quand il s'agit de quelque chose d'aussi évident qu'un gant. Le même problème se posait à lui pour les visages, il ne pouvait les reconnaître du premier coup d'oeil que s'ils avaient une particularité saillante très marquée, comme un très gros grain de beauté, une cicatrice ou une barbe en pointe.

III- Il gère la complexité

Cette faculté de percevoir la totalité à partir d'un fragment que ne possède pratiquement pas l'hémisphère gauche, donne à l'hémisphère droit la capacité de mettre de l'ordre dans la complexité chaotique du monde. Il va ainsi participer à la construction de classes logiques et intervenir de façon importante dans la formation des concepts. Le concept, en effet, est une structure totalisante qui peut exprimer dans un langage condensé, un mot le plus souvent, une idée complexe. Or la gestion de la complexité, l'appréhension globale des choses, l'expression condensée, sont des caractéristiques du cerveau droit. Dans certains cas de lésions importantes de l'hémisphère droit on a observé que les patients pouvaient avoir un langage très fluide, beaucoup de vocabulaire, une syntaxe parfaite, pour construire des phrases qui n'ont ...aucun sens !

IV- Il perçoit la réalité

Sa capacité à gérer la complexité lui permet de percevoir la réalité dans son ensemble de façon directe, sans interprétation. Pour que cette perception parvienne à la conscience il faut toutefois qu'elle soit traduite dans le langage de l'hémisphère gauche. Ce dernier, qui ne peut s'empêcher d'interpréter, va faire un tri dans les informations qui lui parviennent. Il va traduire celles qui sont acceptables pour le « moi », celles qui ne remettent pas en cause l'image que l'individu se fait du monde. L'hémisphère gauche crée en permanence un discours cohérent pour justifier le comportement de l'individu, le rassurer dans son identité, et lui donner le sentiment que son existence s'inscrit dans une continuité sans faille. La conscience n'a donc pas accès aux données brutes que l'hémisphère droit perçoit de l'extérieur, elle n'en a qu'une interprétation. Pourtant ces données sont là, quelque part dans le cerveau. C'est, sans doute, un accès à ces données que recherchent les bouddhistes par la méditation lorsqu'ils préconisent de « percevoir sa propre réalité ».

V- Il gère le non-dit

Pourtant sa participation à l'expression et à la communication est essentielle. Il va très largement enrichir la relation interpersonnelle par une lecture très approfondie du non-dit, une traduction instantanée du langage corporel et émotionnel de l'interlocuteur.

Article en entier : http://cerveaudroit.ouvaton.org/article.php3?id_article=18




Dernière édition par Djebrail le Mar 14 Juin 2011, 08:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Mar 14 Juin 2011, 08:11

Djebrail a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

Bien , mon cher PHOENIX, me voilà définitivement rassuré, et je remarque que 75 % de nos soeurs et frères forumeurs sont du "cerveau droit " !!!

J'ai joué à ce petit jeu visuel, et il semble donc que je sois.....un ovni parmi vous. Je vois tourner la dame dans le sens horaire (sens des aiguilles d'une montre). J'ai fixé l'image animée deux bonnes minutes, puis j'ai balayé l'image en diagonale, dans les recoins etc. mais rien n'y fait, je n'arrive pas à la voir pivoter dans le sens contraire (anti-horaire). C'est mission impossible pour moi.

Je suis donc plutôt « hémisphère droit » :

- Intuition ou Irrationnel.
- synthèse.
- vision globale / subjective.

Comme l'a fait remarqué Phoenix, le cerveau gauche est le cerveau de l'intelligente dite "lente" ou analytique, alors que le cerveau droit est le cerveau "au-dela du rationel", c'est-à-dire le cerveau de l'intuition. Le cerveau droit est celui qui, par définition, court-circuite l'analyse laborieuse du cerveau gauche. Saisir les choses intuitivement, cela signifie court-circuiter l'analyse logique, et c'est cela qu'on appelle l'intuition. En effet, avoir l'intuition de quelque chose, c'est le saisir instantanément, c'est-à-dire saisir les choses sans passer par l'analyse (rationelle).

Donc, il est faux de dire que les gens qui sont plus "à l'aise" avec leur cerveau droit sont irrationnels. Bien au contraire, ils se servent de leur intelligence "intuitive" et perçoivent instantanément les choses essentielles : l'analyse (rationnelle) est donc une perte de temps pour eux.

Comme "75 %" des joueurs voient la dame tourner dans le sens horaire, jetez un oeil à ce site : c'est une explication assez détaillée des fonctions du cerveau droit :
.....................................................
Article en entier : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [/i]



Et cela pourrait expliquer, mon cher DJEBRAÏL, ton allergie à tout dogme figé !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Mar 14 Juin 2011, 08:13

mario-franc_lazur a écrit:


Et cela pourrait expliquer, mon cher DJEBRAÏL, ton allergie à tout dogme figé !

Je ne sais pas comment je dois le prendre....

Bon allez, venant de toi, je vais le prendre comme un compliment. Wink
Revenir en haut Aller en bas
phœnix

avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Mar 14 Juin 2011, 08:26

Il est intéressant de noter qu'une étude plus large souligne qu'une personne qui dit ne pas être "croyante" voit tourner seulement dans le sens inverse des aiguilles, alors que sa mère, au même moment, voit, elle, tourner dans le sens des aiguilles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Mar 14 Juin 2011, 08:47

phœnix a écrit:
Il est intéressant de noter qu'une étude plus large souligne qu'une personne qui dit ne pas être "croyante" voit tourner seulement dans le sens inverse des aiguilles, alors que sa mère, au même moment, voit, elle, tourner dans le sens des aiguilles.

La personne qui voit tourner dans le sens des aiguilles (sens horaire) perçoit les choses par "flash" (intuition), alors que l'autre saisit les choses par une laborieuse analyse (= intelligence dite analytique, donc plus lente). Je suis un véritable "ovni" parmi vous ! Very Happy

Mais les grands génies n'ont-ils pas toujours été des intuitifs ?! L'intuition / la visualisation globale est une chose loin d'être négligeable en sciences !
Revenir en haut Aller en bas
phœnix

avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Mar 14 Juin 2011, 09:27

Un premier bilan donne, pour 50 personnes interrogées:

- 64% voient dans les deux sens en alternance.
- Sauf exception, c'est plutôt le sens des aiguilles d'une montre qui domine toutefois.
- Pour quelques uns, c'est équilibré: à peu près 50% dans un sens et dans l'autre.

- 30% ne voient QUE vers la droite - sens des aiguilles.

- 6% ne voient QUE vers la gauche - sens inverse.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Mar 14 Juin 2011, 09:28

Djebrail a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Et cela pourrait expliquer, mon cher DJEBRAÏL, ton allergie à tout dogme figé !

Je ne sais pas comment je dois le prendre....

Bon allez, venant de toi, je vais le prendre comme un compliment. Wink


ça en était un, mon cher DJEBRAÏL ....

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Mar 14 Juin 2011, 09:47

phœnix a écrit:
Un premier bilan donne, pour 50 personnes interrogées:

- 64% voient dans les deux sens en alternance.
- Sauf exception, c'est plutôt le sens des aiguilles d'une montre qui domine toutefois.
- Pour quelques uns, c'est équilibré: à peu près 50% dans un sens et dans l'autre.

- 30% ne voient QUE vers la droite - sens des aiguilles.

- 6% ne voient QUE vers la gauche - sens inverse.

ATTENTION :

Il est évident qu'on ne peut pas catégoriser les gens sur la base d'un simple petit jeu visuel. Cerveau droit/gauche, intuitif/analytique, la réalité est bien plus complexe que cela !

Cerveau gauche, cerveau droit : le mythe

Le cerveau est formé de réseaux neuronaux. Il présente des zones fonctionnelles interagissant entre elles. De surcroît, il est constitué de deux hémisphères : un gauche et un droit. Chaque hémisphère semble plus spécialisé dans certains domaines que dans d’autres, et, ainsi, on entend souvent d’étranges énoncés, tels que : « moi, je suis plutôt cerveau gauche » ou « les femmes ont le cerveau droit plus développé »… Peut-on réellement soutenir de tels propos ? Existe-t-il vraiment un cerveau droit et un cerveau gauche ?

Aucune preuve scientifique ne valide l’idée selon laquelle l’analyse et la logique dépendent de l’hémisphère gauche, ni que celui-ci est le siège privilégié des mathématiques, de la lecture ou de l’écriture. De même, aucune preuve scientifique ne montre une corrélation entre le degré de créativité et l’activité de l’hémisphère droit.

En se fondant sur les dernières études, les scientifiques pensent que les hémisphères cérébraux ne travaillent pas isolément, mais ensemble, pour toutes les tâches cognitives, même s’il existe des asymétries fonctionnelles. Le cerveau est un système hautement intégré; il est rare que l’une de ses parties travaille de façon isolée.

Une analyse récente de 65 études en imagerie cérébrale sur le traitement des émotions souligne qu’on ne peut pas associer une tâche uniquement à l'hémisphère droit. Stanislas Dehaene (1997) a montré que les deux hémisphères sont actifs pour identifier les chiffres arabes (exemples : 1 ou 2 ou 5).

Même si, comme mentionné précédemment, de tels concepts en grande partie erronés ont permis de diversifier les méthodes éducatives (bienfaits collatéraux…), tomber dans le piège de la classification des élèves ou des cultures en fonction d’un hémisphère virtuellement dominant est non seulement hautement contestable au plan scientifique, potentiellement dangereux au plan social, mais de surcroît fortement discutable (pour dire le moins) au plan éthique. Il importe donc d’éviter de telles manoeuvres.

Tiré de : Comprendre le cerveau - naissance d'une science de l'apprentissage, pages 126-127.


Revenir en haut Aller en bas
phœnix

avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Mar 14 Juin 2011, 10:26

Djebrail a écrit:
phœnix a écrit:
Un premier bilan donne, pour 50 personnes interrogées:

- 64% voient dans les deux sens en alternance.
- Sauf exception, c'est plutôt le sens des aiguilles d'une montre qui domine toutefois.
- Pour quelques uns, c'est équilibré: à peu près 50% dans un sens et dans l'autre.

- 30% ne voient QUE vers la droite - sens des aiguilles.

- 6% ne voient QUE vers la gauche - sens inverse.

ATTENTION :

Il est évident qu'on ne peut pas catégoriser les gens sur la base d'un simple petit jeu visuel. Cerveau droit/gauche, intuitif/analytique, la réalité est bien plus complexe que cela !

Cerveau gauche, cerveau droit : le mythe

Le cerveau est formé de réseaux neuronaux. Il présente des zones fonctionnelles interagissant entre elles. De surcroît, il est constitué de deux hémisphères : un gauche et un droit. Chaque hémisphère semble plus spécialisé dans certains domaines que dans d’autres, et, ainsi, on entend souvent d’étranges énoncés, tels que : « moi, je suis plutôt cerveau gauche » ou « les femmes ont le cerveau droit plus développé »… Peut-on réellement soutenir de tels propos ? Existe-t-il vraiment un cerveau droit et un cerveau gauche ?

Aucune preuve scientifique ne valide l’idée selon laquelle l’analyse et la logique dépendent de l’hémisphère gauche, ni que celui-ci est le siège privilégié des mathématiques, de la lecture ou de l’écriture. De même, aucune preuve scientifique ne montre une corrélation entre le degré de créativité et l’activité de l’hémisphère droit.

En se fondant sur les dernières études, les scientifiques pensent que les hémisphères cérébraux ne travaillent pas isolément, mais ensemble, pour toutes les tâches cognitives, même s’il existe des asymétries fonctionnelles. Le cerveau est un système hautement intégré; il est rare que l’une de ses parties travaille de façon isolée.

Une analyse récente de 65 études en imagerie cérébrale sur le traitement des émotions souligne qu’on ne peut pas associer une tâche uniquement à l'hémisphère droit. Stanislas Dehaene (1997) a montré que les deux hémisphères sont actifs pour identifier les chiffres arabes (exemples : 1 ou 2 ou 5).

Même si, comme mentionné précédemment, de tels concepts en grande partie erronés ont permis de diversifier les méthodes éducatives (bienfaits collatéraux…), tomber dans le piège de la classification des élèves ou des cultures en fonction d’un hémisphère virtuellement dominant est non seulement hautement contestable au plan scientifique, potentiellement dangereux au plan social, mais de surcroît fortement discutable (pour dire le moins) au plan éthique. Il importe donc d’éviter de telles manoeuvres.

Tiré de : Comprendre le cerveau - naissance d'une science de l'apprentissage, pages 126-127.



Surtout qu'il manque un "élément" essentiel bien que mal connu et mal défini: le cervelet !

Pour le reste, il est aussi établi à présent que le cerveau a la faculté de régénérer dans une zone différente une fonction "endommagée" accidentellement dans la zone "habituelle".

Pour les résultats, je me contente d'une observation objective: la science n'est capable d'interpréter QUE dans la limite de ses compétences ET avec "les moyens du bord" (le cerveau) , c'est à dire des moyens très très limités par rapport à ce dont est capable l'esprit !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Mar 14 Juin 2011, 11:02

phœnix a écrit:


Pour les résultats, je me contente d'une observation objective: la science n'est capable d'interpréter QUE dans la limite de ses compétences ET avec "les moyens du bord" (le cerveau) , c'est à dire des moyens très très limités par rapport à ce dont est capable l'esprit !

Ce que disent les scientifiques, c'est que OUI il existe une asymétrie fonctionnelle (cerveau gauche/droit), c'est-à-dire qu'il y a des zones plus "spécialisées" que d'autres, mais aucune de ces zones ne travaillent isolement, indépendamment les unes des autres, car le cerveau est un système "hautement intégré", c'est-à-dire que chacune des zones interfèrent entre elles. C'est un système dynamique intégré d'une complexité phénoménale. Parler de "cerveau droit intuitif" et de "cerveau gauche logique" est une simplification qui ne peut pas être utilisée dans le cas d'un organe aussi complexe que le cerveau.

Le cerveau en action (voir à partir de 4 minutes !)

Revenir en haut Aller en bas
phœnix

avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Mar 14 Juin 2011, 11:06

Peut-être aussi ceci, soulevé par un des participants sur un autre site:

- LE PERSONNAGE TOURNE-T-IL OBJECTIVEMENT DANS UN SENS DÉTERMINÉ, indépendamment de notre propre perception du sens de rotation, puisque tout le monde ne voit pas tourner dans le même sens !!!???

Autrement dit, dans ce cas de figure, existe-t-il une position OBJECTIVE, ou, au contraire, il n' y a QUE des points de vue subjectifs !?

Sommes-nous dans un exemple concret de l'impossibilité de démontrer "la vérité" !?
Revenir en haut Aller en bas
phœnix

avatar


MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   Mar 14 Juin 2011, 11:11

Djebrail a écrit:
phœnix a écrit:


Pour les résultats, je me contente d'une observation objective: la science n'est capable d'interpréter QUE dans la limite de ses compétences ET avec "les moyens du bord" (le cerveau) , c'est à dire des moyens très très limités par rapport à ce dont est capable l'esprit !

Ce que disent les scientifiques, c'est que OUI il existe une asymétrie fonctionnelle (cerveau gauche/droit), c'est-à-dire qu'il y a des zones plus "spécialisées" que d'autres, mais aucune de ces zones ne travaillent isolement, indépendamment les unes des autres, car le cerveau est un système "hautement intégré", c'est-à-dire que chacune des zones interfèrent entre elles. C'est un système dynamique intégré d'une complexité phénoménale. Parler de "cerveau droit intuitif" et de "cerveau gauche logique" est une simplification qui ne peut pas être utilisée dans le cas d'un organe aussi complexe que le cerveau.

Le cerveau en action (voir à partir de 4 minutes !)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il ne faut pas chercher : ces images n'évoquent - elles pas autre chose !?
Je ne peux m’empêcher de penser à ceci:

"CHAQUE ORGANE DE TON CORPS
EST L'IMAGE D'UNE FORCE DE L'UNIVERS,
ET C'EST D'ELLE QU'IL RECOIT SA FORCE.
Le battement du cœur de l'Univers
est un avec le battement de ton cœur.

"Chaque organe est sacré.
LE CORPS EST EN PETIT L'IMAGE DE L'INFINI."

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment notre cerveau intervient dans nos convictions ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment notre cerveau lit !
» Comment vous organisez-vous dans votre travail ?
» comment faire une pause dans sa carrière pour aller voir ailleurs ?
» Comment faire intervenir Dieu dans nos études?
» Notre âme comme un oiseau s'est échappée du filet de l'oiseleur. Notre secours est dans le Nom du Seigneur... (Ps 124:7-8)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: PARLONS DE NOUS !-
Sauter vers: