Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 le "Purgatoire", mythe ou réalité ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Ven 17 Juin 2011, 09:12

Rappel du premier message :


Chrisredfeild a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Chrisredfeild a écrit:
si ne pas suivre JESUS est un péché pardonnable, alors JESUS ne t'aurais pas dit que LA CLE DU PARADIS reside dans le SUIVIE DE JESUS.

en faite, LA PAROLE DE JESUS est claire

pour gagner le PARADIS, tu n'a de choix que de suivre JESUS.

ne pas suivre JESUS , sa veut dire ne jamais gagner le PARADIS, donc comment tu me dit que c'est pardonnable?



Et si c'était toi qui te trompais, mon cher RACHID ???

N'as-tu jamais entendu parler du Purgatoire ( je me suis laissé dire que cette notion existait dans le Coran ) ?

Et s'il y a Purgatoire, c'est bien parce qu'il y a pardon !!!



nous parlons avec les SOURCES

j'ai présenté DES SOURCES, et je n'aime pas INVENTER ET DIRE : PEUT ETRE QU'IL YA SA ET SA.....

si tu a une preuve de ce PURGATOIRE, alors présente la,mais si c'est pour me présenter l'avis d'"un pretre ou je ne sais qui, alors pas la peine.

la source que j'agree est uniquement parole d'un PROPHETE, LA REVELATION .

pour le coran, IL PARLE DU PARADIS ET L'ENFER

l'enfer est eternelle pour les mecreants, mais temportaire pour une certaines catégoris de musulmans , mais sa reste de l'enfer

Donc pas de pardon en Islam ???

Connais-tu la parabole de Jésus appelée "l'ivraie et le bon grain" . La preuve est là, et elle crève les yeux de tous , mais peu la voient et la méditent !!!


Fraternellement

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien

AuteurMessage
Raziel




MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 19 Fév 2017, 18:14

brigit ^^ a écrit:
pinson a écrit:


Et "cataphore" ?????????????? Pardonne mon ignorance, l'ami .

Celui qui porte ici bas ? Le feu matériel est la chute sur terre du feu spirituel ? Ne serait ce une métaphore plutôt ?

OK pour métaphore. Le matériel dépend du spirituel. C'est cette dépendance qui est mal rendue par "métaphore".
En effet, les métaphore relient des objets de même niveau.

La cataphore (en faisant un effort conceptuel du niveau de pinson) allie la signifiance du mot métaphore, tout en inscrivant
la variation de niveau entre le spirituel, qui domine, et le matériel, qui obéit.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 19 Fév 2017, 18:19

Raziel a écrit:
brigit ^^ a écrit:


Celui qui porte ici bas ? Le feu matériel est la chute sur terre du feu spirituel ? Ne serait ce une métaphore plutôt ?

OK pour métaphore. Le matériel dépend du spirituel. C'est cette dépendance qui est mal rendue par "métaphore".
En effet, les métaphore relient des objets de même niveau.

La cataphore (en faisant un effort conceptuel du niveau de pinson) allie la signifiance du mot métaphore, tout en inscrivant
la variation de niveau entre le spirituel, qui domine, et le matériel, qui obéit.

C'était pour te taquiner ^^ : Ce qui est vrai en haut est vrai ici-bas, ce qui est vrai en nous est vrai devant nous.

Nous comprenons Dieu par anaphore (du bas vers le haut) et l'anaphore quand elle est en Vérité est une cataphore (du haut vers le bas).

Le monde ne se sauve pas par lui même donc l'anaphore est au service de la cataphore comme tu dis.

Mais ce que nous voyons sur terre n'est peut être que le résultat de la chute et non la révélation de la pureté.

Tout cela est un langage métaphorique où tout semble se mélanger. (Et le vocabulaire n'est pas des plus simples)

Car la Vérité est UNE, atemporelle et universelle mais le monde est aussi le produit de la chute, temporel et limité.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 19 Fév 2017, 21:03

brigit a écrit:

Nous comprenons Dieu par anaphore (du bas vers le haut) et l'anaphore quand elle est en Vérité est une cataphore (du haut vers le bas).

Le monde ne se sauve pas par lui même donc l'anaphore est au service de la cataphore comme tu dis.

Car la Vérité est UNE, atemporelle et universelle mais le monde est aussi le produit de la chute, temporel et limité.

Tout ceci est rigoureusement exact ! Bravo Brigit, nous convergeons enfin!
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 12:10

En lisant ce verset, vous allez être devant une réalité, celle qui vous incite à comprendre que le Purgatoire tel qu'on vous l'a expliqué, n'est pas celui auquel il faut croire puisque vous lisez tout comme moi, qu'au Jugement Dernier les injustes iront à la punition, donc il n'y a pas d'antichambre de purification puisqu'il y a des pécheurs qui vont à la punition alors que le monde est détruit à la fin des temps puisque ce n'est qu'à ce moment là qu'intervient le Jugement Dernier.


2 Pierre 2:9
"le Seigneur sait délivrer de l'épreuve les hommes pieux, et réserver les injustes pour être punis au jour du jugement,"
Revenir en haut Aller en bas
mymy40

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 13:34

On lit comme toi, mais on n'interprète pas pareil.
Si les méchants ne sont pas pardonnés dès ici bas, ceux qui font le bien, ne sont pas exemptés du purgatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 14:27

louloute a écrit:
On lit comme toi, mais on n'interprète pas pareil.
Si les méchants ne sont pas pardonnés dès ici bas, ceux qui font le bien, ne sont pas exemptés du purgatoire.

Les méchants ne sont pas pardonnés ici bas dis tu. Mais les méchants ne sauront qu'ils sont "des méchants" qu'après avoir été jugés par Dieu, et ce n'est qu'au "Jour du Jugement" qu'ils le sauront, donc déjà personne n'est en mesure de dire qui est méchant ou pas, car quelles sont les critères qui nous renseignent sur notre admission au Ciel ? Personne ne peut se dire "sauvé" tant qu'il n'a pas connu son propre Jugement.

Mais tu sembles dire que les méchants ne seraient pas pardonnés dès ici bas, mais lorsqu'ils passeront en Jugement. Oui mais pardonnés non pas pour aller au Paradis mais pour ne pas aller dans l'étang de feu, car pour avoir droit d'aller au Paradis il n'y a pas d'autre manière que de renaitre à soi même, laisser l'homme ancien derrière soi pour être l'homme nouveau, après repentance aussi car quiconque peut avoir été le pire qui soit, pour changer et être le meilleur qui soit, à l'image de Paul, le pire puisqu'il a été un pharisien. Donc tout se passe sur terre, et notre Jugement lui se porte sur notre attitude sur terre. Pour équité, celui qui n'a pas revécu à lui même sur terre, il ne va pas au Paradis.


Le verset que je cite nous situe à la fin des temps et Jugement Dernier puisqu'il y a marqué "le Jour du Jugement".


Et il y est bien marqué "punition" et non pas pardon de Dieu Miséricordieux leur accordant le Paradis toutefois.


Le Paradis se mérite.


L'équité c'est de récompenser les justes et punir les injustes mais récompenser les injustes reviendrait à dire que les justes se sont rendus justes alors qu'ils auraient pu ne rien faire et attendre le Pardon de Dieu ?


A quoi sert de se rendre justes si au bout du compte nous serions pardonnés et irions au Paradis ?


Quel sens donner à nos existences à ce compte là ?
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 14:55

Aquilas** a écrit:
louloute a écrit:
On lit comme toi, mais on n'interprète pas pareil.
Si les méchants ne sont pas pardonnés dès ici bas, ceux qui font le bien, ne sont pas exemptés du purgatoire.

Les méchants ne sont pas pardonnés ici bas dis tu. Mais les méchants ne sauront qu'ils sont "des méchants" qu'après avoir été jugés par Dieu, et ce n'est qu'au "Jour du Jugement" qu'ils le sauront, donc déjà personne n'est en mesure de dire qui est méchant ou pas, car quelles sont les critères qui nous renseignent sur notre admission au Ciel ? Personne ne peut se dire "sauvé" tant qu'il n'a pas connu son propre Jugement.




Tu oublies q'avant le Jugement "dernier" à la fin des Temps, il y aura le Jugement particulier à l'Heure de notre mort et que c'est à ce moment-là que la purification par le Purgatoire nous sera proposée.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 16:05

I. Le jugement particulier
1021 La mort met fin à la vie de l’homme comme temps ouvert à l’accueil ou au rejet de la grâce divine manifestée dans le Christ (cf. 2 Tm 1, 9-10). Le Nouveau Testament parle du jugement principalement dans la perspective de la rencontre finale avec le Christ dans son second avènement, mais il affirme aussi à plusieurs reprises la rétribution immédiate après la mort de chacun en fonction de ses œuvres et de sa foi. La parabole du pauvre Lazare (cf. Lc 16, 22) et la parole du Christ en Croix au bon larron (cf. Lc 23, 43), ainsi que d’autres textes du Nouveau Testament (cf. 2 Co 5, 8 ; Ph 1, 23 ; He 9, 27 ; 12, 23) parlent d’une destinée ultime de l’âme (cf. Mt 16, 26) qui peut être différente pour les unes et pour les autres.
1022 Chaque homme reçoit dans son âme immortelle sa rétribution éternelle dès sa mort en un jugement particulier qui réfère sa vie au Christ, soit à travers une purification (cf. Cc. Lyon : DS 857-858 ; Cc. Florence : DS 1304-1306 ; Cc. Trente : DS 1820), soit pour entrer immédiatement dans la béatitude du ciel (cf. Benoît XII : DS 1000-1001 ; Jean XXII : DS 990), soit pour se damner immédiatement pour toujours (cf. Benoît XII : DS 1002).
Au soir de notre vie, nous serons jugés sur l’amour (S. Jean de la Croix, dichos 64)



Ou l'homme accepte la Grâce de la foi ou l'homme la rejette il y est marqué. Mais il faut se dire que sans l'aide des prêtres, l'homme ne peut pas accepter la Grâce car tout simplement l'homme ignore qu'il a reçu la Grâce de la foi qui est un sentiment diffus qui, s'il n'est pas expliqué par les prêtres, passe inaperçu chez l'homme.


Pour dire que l'homme a un jugement provisoire, le Vatican prend pour exemple Lazare (Luc 16 verset 22) 19 "Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie. 20 Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d'ulcères, 21 et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères. 22 Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d'Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli. "
La parabole nous dit que Lazare à sa mort est récompensé et que le riche non. Mais Lazare n'est pas mort puisque Jésus l'a réssuscité. Donc cette parabole est utilisée à mauvais escient puisque Lazare est vivant.


Pour dire que l'homme a un jugement provisoire, le Vatican prend pour support l'histoire du bon larron. (Luc 23 verset 43) 3 "Jésus lui répondit : Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. " Jésus lui a dit d'ores et déjà que lui le bon laron sera avec lui au Paradis, mais cela ne veut pas dire que le bon larron à sa mort y a été, puisque ce n'est qu'au Jour du Jugement que tous ceux qui méritent le Paradis y iront, et d'ailleurs, il n'est pas fait mention de jugement particulier là puisque le bon larron est vivant lui aussi quand Jésus lui annonce qu'il méritera le Paradis un jour.

Pour dire que l'homme a un jugement provisoire, le Vatican prend pour référence pour lui 2 Corinthiens 5-8 " nous sommes pleins de confiance, et nous aimons mieux quitter ce corps et demeurer auprès du Seigneur. ". Ce verset est clair pourtant, il dit que nous humains qui avons conscience que la vie sur terre n'est pas "la vie" nous aimons mieux quitter ce corps et demeurer auprès de Dieu. Je ne vois pas de jugement provisoire non plus mais un souhait de quitter notre condition humaine pour revêtir notre condition spirituelle.


Pour dire que l'homme a un jugement provisoire, le Vatican prend support sur Philippiens 1- 23 "Je suis pressé des deux côtés : j'ai le désir de m'en aller et d'être avec Christ, ce qui de beaucoup est le meilleur;" Là pareil que 2 Corinthiens 5-8 Paul est pressé de partir et d'être avec Christ, mais pas de jugement provisoire.



Pour dire que l'homme a un jugement provisoire, le Vatican prend support sur Hébreux 9-27 "Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement," Dans le contexte de ce chapitre Dieu dit que par sa mort Jésus a radicalement établi le Pardon définitif pour quiconque et est abrogé le sacrifice des animaux par la pratique Judaïque, et de plus, si toutefois Jésus devait venir chaque an pour subir un tel sacrifice, ce ne serait pas possible, car Jésus est né et est mort et cela n'arrive qu'une seule fois et après vient le Jugement Dernier. Là non plus il ne s'agit pas de jugement provisoire.

Pour dire que l'homme a un jugement provisoire, le Vatican prend support sur Hébreux 12- 23 "de l'assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection, " les premiers-nés inscrits dans les Cieux sont les premiers esprits purifiés, et nous sommes dans un chapitre consacré aux Hébreux, donc Paul s'adresse aux Juifs qui ont cotoyé ces Juifs premiers-nés dont certains sont les apôtres de Jésus, Pierre par exemple est un premier-né, Marie Madeleine est une première née du côté des femmes, des esprits envoyés sur terre pour servir Christ. Il n'y a pas de jugement provisoire là aussi à comprendre.


Ensuite il y est marqué que ce sont les conciles qui ont créé le concept de "jugement provisoire" mais dans la Bible ce n'est pas marqué.


Dernière édition par Aquilas** le Dim 02 Déc 2018, 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mymy40

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 16:07

Si les méchants confessent leurs péchés, ils reçoivent le pardon de Jésus.
La confession implique donc, que l'on a la connaissance d'avoir mal fait.

Maintenant, il est vrai que des personnes en faisant le mal, ne savent pas qu'ils le font.
De même que l'on pense, parfois, avoir fait le bien, et que la conséquence est un mal
fait à autrui ! Mais là, on entre dans un autre débat : celui de la conscience et de
son fonctionnement.
Revenir en haut Aller en bas
loli83

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 16:22

le purgatoire est une invention

y croient ceux que cela arrange , c'est leur problème
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 16:22

louloute a écrit:
Si les méchants confessent leurs péchés, ils reçoivent le pardon de Jésus.
La confession implique donc, que l'on a la connaissance d'avoir mal fait.

Maintenant, il est vrai que des personnes en faisant le mal, ne savent pas qu'ils le font.
De même que l'on pense, parfois, avoir fait le bien, et que la conséquence est un mal
fait à autrui ! Mais là, on entre dans un autre débat : celui de la conscience et de
son fonctionnement.

Au Jugement Dernier, nous sommes jugés pour notre foi et nos oeuvres, il n'y a plus de possibilité de se repentir une fois sortis de notre condition terrestre.

C'est le moment du bilan, une fois que tout est dit tout est fait il ne nous reste plus qu'à subir la sentence, favorable ou défavorable.

Sur terre nous pouvons avoir conscience d'avoir mal fait, nous allons nous confesser chez un prêtre, nous avons tout le temps de faire repentance, mais au Ciel, nous sommes jugés uniquement.

Les personnes qui font le mal sans le savoir, seraient des faibles d'esprit, c'est à Dieu de juger la teneur du péché selon le pécheur qui le fait à partir de ses conditions d'intelligence.

Nos erreurs de jugement sur terre, s'ils sont issus d'un manque de discernement entre le bien et le mal, c'est Dieu qui nous dira si notre démarche a été sincère ou pas, nous nous sommes incapables de remonter à la source de notre réflexion avant d'avoir fait un geste soi disant pour le bien alors qu'il est mal.

Moi pour avoir tapé sur la table en criant fort une fois je m'en suis voulu longtemps, mais à travers ce geste j'ai voulu veiller au respect que l'on me doit, à mon fils et ma belle fille était adressé ce geste avec une voix forte qui a porté en les sommant de partir de chez moi, car pour marquer le coup, j'ai été vive, et peut être que notre génération de jeunes d'aujourd'hui manque un peu d'éducation de ce côté là, car beaucoup mélangent le copinage avec le respect que l'on doit aux ainés, ce que nous nous n'avons pas connu à leur age, le respect que l'on portait à notre belle famille était sans limite, et il est de bon ton de remettre un peu les pendules à l'heure, alors je m'en suis voulu d'avoir chassé de chez moi ma belle fille, mon fils, et le lot d'amis qu'ils avaient fait venir, pour passer ces fêtes de Noël avec moi à la montagne, mais c'est au prix du manque de respect caractérisé qui, s'il n'est pas relevé au moins une fois d'une manière virulante, se fera ressentir toujours intensément.

Ce sont des cas de conscience, ou ne rien dire et baisser la tête lorsque ma belle fille me fait une remontrance, ou alors lui dire qu'elle doit me respecter sauf si moi je ne la respecte pas, et là elle doit se faire respecter elle même face à moi.

Notre monde est d'une manière générale un peu à cette image, et c'est un des travers qui est consécutif à l'athéisme galopant, car autant je ne parle jamais de ma foi en famille car ce serait à leur égard passer pour une folle et pire encore, mais à la première occasion les blasphèmes fusent comme pour me choquer de croire moi même.

Mon fils non pas du tout, il est très croyant, comme moi, et en catimini il me dit qu'il aime tant Jésus, et cela me fait chaud au coeur, mais dans la famille avec laquelle il s'est uni par sa femme qui ne croit pas, on sent le manque de respect des personnes entre elles, et contre tous, comme si leur vie est un éternel combat.

Plus pacifistes mon fils et moi nous restons à l'écart mais dès que ma belle fille vient à le convaincre qu'il ne faut pas me respecter, je mets mon fils dans le même panier afin de le sauver lui du mauvais voisinage qui insinueusement lui fait perdre notion du bien et du mal.

Il y a beaucoup de versets de la Bible qui nous disent de nous éloigner des gens à l'influence mau vaise, et il faut le faire, les aider est impossible, ils sont comme des lions déchainés.
Revenir en haut Aller en bas
loli83

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 16:31

ah , zut Aquilas ! quel mauvais choix de ton fils avec cette belle fille !

que Dieu te soutienne et soutienne ton fils

pour ma part je remercie Dieu , mon fils cadet vient de trouver une jeune femme croyante et qui m'aime beaucoup , pourvu que cela dure !
Revenir en haut Aller en bas
mymy40

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 16:33

L'énervement n'est pas un péché en soi ! C'est une réaction légitime. Et ça doit s'arrêter là !

'Tu honoreras ton père et ta mère' en appelle à la réciprocité : 'Le père et la mère honoreront leurs enfants' !

L'Ecriture ne met pas forcément les 'points sur les 'i'

Revenir en haut Aller en bas
gastounet




MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 16:57

Mais quelle image horrible avez-vous de Dieu! Encore une fois, mettez en route votre bon sens! Dieu peut-il être aussi épouvantable? A vous condamner à la flamme, provisoirement ou éternellement? Le pire des hommes ne peut le dépasser en matière de torture! Incroyable le pouvoir des religions à vous faire avaler les pires âneries. Et ce sont les mêmes qui affirment que Dieu est infiniment bon! Mais je ne suis pas surpris. Les esprits se programment comme un disque dur et le libre arbitre est pur fantasme. Je ne juge donc personne.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 17:00

gastounet a écrit:
Mais quelle image horrible avez-vous de Dieu! Encore une fois, mettez en route votre bon sens! Dieu peut-il être aussi épouvantable? A vous condamner à la flamme, provisoirement ou éternellement? Le pire des hommes ne peut le dépasser en matière de torture! Incroyable le pouvoir des religions à vous faire avaler les pires âneries. Et ce sont les mêmes qui affirment que Dieu est infiniment bon! Mais je ne suis pas surpris. Les esprits se programment comme un disque dur et le libre arbitre est pur fantasme. Je ne juge donc personne.

Fais des citations car tous les messages sont si nombreux qu'en fait on ne sait pas ce qui a l'air de te choquer.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 17:02

gastounet a écrit:
Mais quelle image horrible avez-vous de Dieu! Encore une fois, mettez en route votre bon sens! Dieu peut-il être aussi épouvantable? A vous condamner à la flamme, provisoirement ou éternellement? Le pire des hommes ne peut le dépasser en matière de torture! Incroyable le pouvoir des religions à vous faire avaler les pires âneries. Et ce sont les mêmes qui affirment que Dieu est infiniment bon! Mais je ne suis pas surpris. Les esprits se programment comme un disque dur et le libre arbitre est pur fantasme. Je ne juge donc personne.


"condamner à la flamme " ? Qui parle de flammes ici ?

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 17:04

loli83 a écrit:
ah , zut Aquilas ! quel mauvais choix de ton fils avec cette belle fille !

que Dieu te soutienne et soutienne ton fils

pour ma part je remercie Dieu , mon fils cadet vient de trouver une jeune femme croyante et qui m'aime beaucoup , pourvu que cela dure !

Merci loli83, mon fils et ma belle fille sont séparés depuis près de 9 mois, et je pense soudainement à des versets Rolling Eyes


Proverbes 21:9
"Mieux vaut habiter à l'angle d'un toit, Que de partager la demeure d'une femme querelleuse.



Proverbes 25:24
Mieux vaut habiter à l'angle d'un toit, Que de partager la demeure d'une femme querelleuse.



Proverbes 21:19
Mieux vaut habiter dans une terre déserte, Qu'avec une femme querelleuse et irritable.



Proverbes 27:15
Une gouttière continue dans un jour de pluie Et une femme querelleuse sont choses semblables."
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 17:07

louloute a écrit:
L'énervement n'est pas un péché en soi ! C'est une réaction légitime. Et ça doit s'arrêter là !

'Tu honoreras ton père et ta mère' en appelle à la réciprocité : 'Le père et la mère honoreront leurs enfants' !

L'Ecriture ne met pas forcément les 'points sur les 'i'


Oui louloute certes mais lorsqu'on aime pas faire de la peine aux gens, parce qu'inévitablement la colère n'amène pas un climat de bien être, on s'en veut longtemps, mais c'est vrai que c'est au prix de la colère que l'on peut faire réagir sainement, sauf que la colère doit être bien à propos et à bon escient.
Revenir en haut Aller en bas
mymy40

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 17:52

Exactement, une saine colère soulage cheers
Revenir en haut Aller en bas
loli83

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 18:28

Aquilas** a écrit:
loli83 a écrit:
ah , zut Aquilas ! quel mauvais choix de ton fils avec cette belle fille !

que Dieu te soutienne et soutienne ton fils

pour ma part je remercie Dieu , mon fils cadet vient de trouver une jeune femme croyante et qui m'aime beaucoup , pourvu que cela dure !

Merci loli83, mon fils et ma belle fille sont séparés depuis près de 9 mois, et je pense soudainement à des versets  Rolling Eyes


Proverbes 21:9
"Mieux vaut habiter à l'angle d'un toit, Que de partager la demeure d'une femme querelleuse.



Proverbes 25:24
Mieux vaut habiter à l'angle d'un toit, Que de partager la demeure d'une femme querelleuse.



Proverbes 21:19
Mieux vaut habiter dans une terre déserte, Qu'avec une femme querelleuse et irritable.



Proverbes 27:15
Une gouttière continue dans un jour de pluie Et une femme querelleuse sont choses semblables."

Ah ! ouf ! j'espère qu'il ne se remettra pas avec elle , et que Dieu lui enverra quelqu'un de bien
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 20:08

gastounet a écrit:
Mais quelle image horrible avez-vous de Dieu! Encore une fois, mettez en route votre bon sens! Dieu peut-il être aussi épouvantable? A vous condamner à la flamme, provisoirement ou éternellement? Le pire des hommes ne peut le dépasser en matière de torture! Incroyable le pouvoir des religions à vous faire avaler les pires âneries. Et ce sont les mêmes qui affirment que Dieu est infiniment bon! Mais je ne suis pas surpris. Les esprits se programment comme un disque dur et le libre arbitre est pur fantasme. Je ne juge donc personne.

Tu ne juges pas ? Mais ton esprit supérieure, selon toi, est lui libre de tous risques de " programmation ". Ce qui ne serait être le cas de l'esprit d'un croyant n'est ce pas ?

Pourtant quand tu parles, tu es programmé pour dire un peu toujours les mêmes choses et mettre tous les croyants dans le même panier.

Tu es plus formaté que tu ne le penses. Sache qu'un croyant, par ses textes, son vécu et sa réflexion, peut avoir tout autant conscient que toi des risques de l'obscurantisme dans la radicalisation.

D'ailleurs, Jésus lui même en a été victime.

Nous sommes capable de faire de l'auto critique, tu sais, et de rester lucides sur le pouvoir politique que peut prendre une religion.

Mais bon, tu sembles programmer à considérer qu'un croyant est forcement un idiot...

Et bien, si pour toi, on est tous des idiots lobotomisés et que toi par contre, tu es au dessus de nous, ce message étant le tien, tu peux tourner la page. Qui sait peut être nous rencontrons nous dans d'autres circonstance plus favorables pour te laisser découvrir ce qu'une personne est plutôt que ce tu penses qu'elle soit...
Revenir en haut Aller en bas
loli83

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 20:14

mais gastounet est croyant à sa façon , et c'est vrai qu'il ne juge pas les personnes , il dit seulement ce qu'il pense des religions
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 20:28

Aquilas** a écrit:
louloute a écrit:
L'énervement n'est pas un péché en soi ! C'est une réaction légitime. Et ça doit s'arrêter là !

'Tu honoreras ton père et ta mère' en appelle à la réciprocité : 'Le père et la mère honoreront leurs enfants' !

L'Ecriture ne met pas forcément les 'points sur les 'i'


Oui louloute certes mais lorsqu'on aime pas faire de la peine aux gens, parce qu'inévitablement la colère n'amène pas un climat de bien être, on s'en veut longtemps, mais c'est vrai que c'est au prix de la colère que l'on peut faire réagir sainement, sauf que la colère doit être bien à propos et à bon escient.

il y a une différence entre ressentir de la colère et la laisser s'exprimer car si on ne peut rien faire dans le ressenti, par contre nous pouvons mettre des limites dans son expression.

Quand nous débordons ces limites, nous en avons conscience aussi ce qu'il nous reste toujours c'est la possibilité de nous en excuser afin de repartir dans l'essentiel, à savoir le dialogue.

Après dans le dialogue, il faut juste se montrer clair. Exprimer une position précise et indéboulonnable, dans le ton peut se saisir sans énervement. Puis ensuite viennent les constats dans le réparable et l'irréparable, dans ce qui peut se régler dans un compromis ou pas. Puis chacun ensuite prend ses responsabilités en accord avec soi même dans les opinions. Il peut y avoir séparation, fatalité qui ne se teinte pas de rancœur mais juste de la mise en évidence de l'incompatibilité.

Ce qui pose soucis souvent, avant que la colère ne vienne, c'est un dysfonctionnement dans la communication.

Alors, sans vouloir me montrer stricte, ni dire que c'est impossible autrement, et donc en sachant que la conviction, reste individuelle même quand elle semble partagée, en tant que croyant en contacte avec un autre croyant, plutôt que de laisser la colère prendre sa place lors d'un soucis de communication, le mieux est de remettre ceci, ensemble dans un temps de prière.

En faisant ceci, inviter l'autre à placer le désaccord dans un temps de prière, techniquement, dans la communication, le calme revient. Puis ensuite chacun engagera son ressenti et ses déductions en étant devant le Seigneur. Ça peut suffire quand il y a un doute sur la sincérité. Puis surtout tant que " amen " n'est pas dit, personne ne coupe la parole. Ça aide un peu aussi car souvent à cause de la colère, personne n'écoute personne.

Aussi, sans vouloir me montrer strict, c'est certain que dans une relation entre croyant et non croyant, c'est pas aussi logiquement envisageable ( bien que pourquoi pas car les effets peuvent quand même être considérés ).

je reste donc prudent en disant que c'est mieux pour un croyant de " vivre " avec un autre croyant, mais en tout cas, je pense que c'est plus " pratique " même si bien sur, je sais qu'un couple mixe peu survivre malgré tout.

Revenir en haut Aller en bas
mymy40

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 20:35

La colère est un sentiment et il est bon de l'exprimer. C'est le seul moyen de la maîtriser, même si elle est justifiée !
Je me méfie des gens qui ne sont jamais en colère.
Quand Jésus renverse les étals des marchands du temple, il n'y va pas avec le dos de la cuillère, il y va avec un fouet..............
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 20:37

loli83 a écrit:
mais gastounet est croyant à sa façon , et c'est vrai qu'il ne juge pas les personnes , il dit seulement ce qu'il pense des religions

en pensant que ceux qui en pratiquent une, sont incapables de faire preuve de lucidités et de discernements, qu'ils ont juste la bouche ouverte dans l'attente que l'on y mette quelque chose dedans.

Alors que lui, puisqu'il n'est pas " croyant ", pense qu'il a une " meilleure alimentation ".

Après, j'en reviens toujours à interpeller les croyants sur leur comportement car pour moi ce que dit Gastounet vient en réponse à certaines attitudes de certains croyants. Pas d'autre chose en fait, ni de la connaissance complexe de la théologie, ni d'une lecture de texte sérieuse.

Tous ce qu'il dit vient comme pas mal de personne dans sa position, d'un regard posé sur nous dans nos attitudes, et non pas d'une réelle connaissance de la mesure des différents enjeux que les pouvoirs peuvent représenter.

Tu sais peu savent, parmi ces personnes, que Jésus a été victime lui même de ce qu'ils dénoncent.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 20:46

louloute a écrit:
La colère est un sentiment et il est bon de l'exprimer. C'est le seul moyen de la maîtriser, même si elle est justifiée !
Je me méfie des gens qui ne sont jamais en colère.
Quand Jésus renverse les étals des marchands du temple, il n'y va pas avec le dos de la cuillère, il y va avec un fouet..............

Moi je me méfie de ceux qui la banalisent en la justifiant, car si Jésus s'est mis en colère c'est dans une situation bien précise où il ne pouvait en être autrement.

Or souvent, la colère s'installe pour des raisons finalement bien futiles et une fois calmés, nous en rendons compte.

la colère de Dieu et du Christ sont justifiées par principe d'une justice divine au dessus de la justice des hommes. On ne peut pas comparer donc la colère du Christ avec celle d'un homme.

Dans sa colère, l'homme lui exprime souvent sa propre défaillance, mais comme je l'ai dit, tout est question d'expression car c'est là que nous pouvons mettre des limites. Tu peux exprimer un désaccord sans sortir le fouet. Ma fille sait quand je suis en colère, un simple regard suffit.

Après, sur la voix publique, le regard des autres peu m'importe, je trace ma route et secoue mes sandales.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 20:46

En fait j'ai simulé de la colère mais je ne l'ai pas ressentie.

J'ai voulu montrer que les agissements sont inacceptables et c'est en haussant la voix et cassant une assiette au sol que j'ai fait volontairement pour qu'en face il y ait une réaction.

Je dois dire que je ne ressens plus aucune colère, j'en montre mais je ne la ressens pas, c'est un stratège de ma part.

Quant à la réaction, je ne peux rien dire car même si la vie a repris son cours et je ne suis pas du tout rancunière, on a su par contre autour de moi qu'une croyante n'est pas une statue de cire, elle n'est pas mièvre.

Le sujet vient à point pour en parler, et tu parles de Jésus louloute, oui, car si Jésus exprime une colère et je pense pour ma part que Jésus le fait par stratège, pour nous montrer à nous qu'il y a des attitudes qui ont une fâcheuse répercussion chez Dieu qui n'est pas sourd à l'ignominie au point que sa colère peut être terrible, il faut se dire qu'à travers l'apocalypse faite d'images symboliques nous pouvons nous apercevoir de la très grande colère de Dieu mise en exécution le jour où tout arrive ne serait que par l'emploi des mots, je pense à "la prostituée" qui est citée comme étant celle qui laisse entrer en elle toutes sortes de gens, l'image est rendue et est terrible car c'est une colère non dissimulée de Dieu envers une catégorie de personnes qui pactisent avec Satan Jézabel et cette prostituée qui est décrite comme étant une institution laquelle est prise à partie sévèrement par Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 02 Déc 2018, 21:56

C'est exactement ça Aquillas.

ça s'appelle gérer son ressenti puis ensuite s'en servir en ayant alors, assez de recul pour rester dans le contrôle de nos agissements.

Si tu avais été hors contrôle, tu aurais pu jeter l'assiette à la figure de celui qui devait t'entendre. Ce qui est différent que la jeter sur le sol. Les conséquences ne sont pas les mêmes.

Donc ressentir la colère, c'est un signal, mais la laisser s'exprimer sans contrôle, c'est dangereux. Il faut donc pour rester lucide, ne pas la laisser s'exprimer en la laissant nous envahir et prendre un temps de recul avec nos émotions pour rester dans le contrôle de nos actions.

Après, Jésus est dans son statut, en droit de se mettre en colère, nous moins, forcement. Celui qui se met en colère comme on dit pour un oui ou un non, perd tout crédit et n'est plus entendu.

Jésus pour être entendu s'y prend d'une autre façon, en se donnant. Donc quand il est en colère dans le temple, c'est que dans sa colère, il y a une chose au combien importante à saisir. La limite est dépassé.

Donc, il faut faire attention avec la colère pour nous même, mais aussi parce que parfois certains posent des bombes en parlant de colère divine.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Lun 03 Déc 2018, 15:42

Tiens, quel hasard, en regardant le fil d'actualité sur mon téléphone portable, il y  est mis en page, une vidéo de prêtres qui parlent du purgatoire et nous sommes en présence d'hommes d'église qui discutent de la question, il serait intéressant de commenter cette réunion sur le thème donc : purgatoire. abordé durant cette assemblée.


[26 minutes, vidéo trop longue : voir la Charte (MFL)]
Revenir en haut Aller en bas
mymy40

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Lun 03 Déc 2018, 15:58

Seuls ceux qui reviennent du purgatoire, peuvent nous faire part de leur expérience bonhomme danse
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Lun 03 Déc 2018, 16:11

louloute a écrit:
Seuls ceux qui reviennent du purgatoire, peuvent nous faire part de leur expérience bonhomme danse

Dieu nous dit ce que représente le Purgatoire, il faut lire la Bible.

Tiens, le sujet que j'ai créé aujourd'hui (homme ancien, homme nouveau) j'ai cité là bas :
Colossiens 3

1 Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.

2 Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.

3 Car vous êtes morts,
et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.

4 Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire.




Et bien les morts du Purgatoire sont cités (en gras et souligné) car que dit Paul ? nous sommes morts


Donc le Purgatoire nous y sommes, nous "les morts" et que faisons nous ? Et bien nous purgeons nos fautes, et en faisant quoi ? En faisant en sorte de mettre à profit la foi que Dieu nous donne grâce à Jésus.


Donc il ne faut pas chercher bien loin, le Purgatoire est le séjour des morts comme la Bible le nomme, et le séjour des morts c'est la terre où nous, "morts" nous évoluons afin de nous purifier.


Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Lun 03 Déc 2018, 19:28

Aquilas** a écrit:

Colossiens 3

1 Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.

2 Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.

3 Car vous êtes morts,
et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.

4 Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire.




Et bien les morts du Purgatoire sont cités (en gras et souligné) car que dit Paul ? nous sommes morts


Donc le Purgatoire nous y sommes, nous "les morts" et que faisons nous ? Et bien nous purgeons nos fautes, et en faisant quoi ? En faisant en sorte de mettre à profit la foi que Dieu nous donne grâce à Jésus.


Donc il ne faut pas chercher bien loin, le Purgatoire est le séjour des morts comme la Bible le nomme, et le séjour des morts c'est la terre où nous, "morts" nous évoluons afin de nous purifier.


Ces versets n'expliquent en rien le Purgatoire.

Si le chrétien est mort, il a en fait une autre vie, véritable, spirituelle, impérissable, qui est la vie du Christ en lui. (verset 4)

Cette vie est cachée avec le Christ en DIEU ; le monde ne la voit point.


Où vois-tu du Purgatoire, ma chère AQUILAS ?

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Lun 03 Déc 2018, 19:30

mario-franc_lazur a écrit:
Aquilas** a écrit:

Colossiens 3

1 Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.

2 Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.

3 Car vous êtes morts,
et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.

4 Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire.




Et bien les morts du Purgatoire sont cités (en gras et souligné) car que dit Paul ? nous sommes morts


Donc le Purgatoire nous y sommes, nous "les morts" et que faisons nous ? Et bien nous purgeons nos fautes, et en faisant quoi ? En faisant en sorte de mettre à profit la foi que Dieu nous donne grâce à Jésus.


Donc il ne faut pas chercher bien loin, le Purgatoire est le séjour des morts comme la Bible le nomme, et le séjour des morts c'est la terre où nous, "morts" nous évoluons afin de nous purifier.


Ces versets n'expliquent en rien le Purgatoire.

Si le chrétien est mort, il a en fait une autre vie, véritable, spirituelle, impérissable, qui est la vie du Christ en lui. (verset 4)

Cette vie est cachée avec le Christ en DIEU ; le monde ne la voit point.


Où vois-tu du Purgatoire, ma chère AQUILAS ?

Et bien en fait Mario, si "nous sommes morts" nous serions au Purgatoire, c'est ce que j'ai voulu exprimer.

C'est une manière de dire que si nous sommes morts, et que nous devons laisser l'homme mort derrière nous pour être l'homme vivant grâce à Jésus, nous avons réussi notre Purification.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Lun 03 Déc 2018, 19:41

Nous avons réussi notre purification ?

Qui est ce " nous " ?

Ce n'est pas " nous " qui avons réussi, il ne faut pas confondre car nous n'avons pas les outils nécessaire pour le faire, seul Dieu les a.

Non, tu n'as pas réussi à te purifier, ce n'est pas toi qui fait ce travail, c'est pas toi qui tient la baguette, ça ne vient pas de " toi ".

Dis plutôt que tu ou nous, te laisse ou nous laissons, être purifié par le Seigneur. C'est lui qui peut réussir, donc si réussite il y a, ce n'est pas toi, c'est pas nous, c'est Lui.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Lun 03 Déc 2018, 20:42

21" Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises oeuvres, il vous a maintenant réconciliés 22 par sa mort dans le corps de sa chair, pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche, 23 si du moins vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l'espérance de l'Evangile que vous avez entendu, qui a été prêché à toute créature sous le ciel, et dont moi Paul, j'ai été fait ministre".


Donc Tonton c'est bien nous qui devons nous purifier en alimentant la foi que Dieu nous a donné gratuitement et la manière c'est de croire en Jésus en écoutant scrupuleusement sa Parole c'est à dire en la mettant en pratique sans rien omettre.

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Mar 04 Déc 2018, 09:57

Aquilas** a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Aquilas** a écrit:

Colossiens 3

1 Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.

2 Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.

3 Car vous êtes morts,
et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.

4 Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire.




Et bien les morts du Purgatoire sont cités (en gras et souligné) car que dit Paul ? nous sommes morts


Donc le Purgatoire nous y sommes, nous "les morts" et que faisons nous ? Et bien nous purgeons nos fautes, et en faisant quoi ? En faisant en sorte de mettre à profit la foi que Dieu nous donne grâce à Jésus.


Donc il ne faut pas chercher bien loin, le Purgatoire est le séjour des morts comme la Bible le nomme, et le séjour des morts c'est la terre où nous, "morts" nous évoluons afin de nous purifier.


Ces versets n'expliquent en rien le Purgatoire.

Si le chrétien est mort, il a en fait une autre vie, véritable, spirituelle, impérissable, qui est la vie du Christ en lui. (verset 4)

Cette vie est cachée avec le Christ en DIEU ; le monde ne la voit point.


Où vois-tu du Purgatoire, ma chère AQUILAS ?

Et bien en fait Mario, si "nous sommes morts" nous serions au Purgatoire, c'est ce que j'ai voulu exprimer.

C'est une manière de dire que si nous sommes morts, et que nous devons laisser l'homme mort derrière nous pour être l'homme vivant grâce à Jésus, nous avons réussi notre Purification.


Employons le mot"mort" dans son sens habituel : "ne plus être dans la vie terrrestre".

Et donc c'est l'être conscient, mort sur terre, qui comprend qu'il n'est pas digne d'entrer dans la "salle du festin" et qui accepte d'être purifié par le regret, les "pleurs et les grincements de dents" dans la conscience qu'il a du mal qu'il a fait sur terre.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mymy40

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Mar 04 Déc 2018, 10:01

Oui. Finalement, il assez difficile d'entrer dans le pardon de Jésus, de tout le mal que l'on a fait !
Donc, le purgatoire serait, justement, de 'digérer' ce pardon de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Mar 04 Déc 2018, 12:34

mario-franc_lazur a écrit:
Aquilas** a écrit:


Et bien en fait Mario, si "nous sommes morts" nous serions au Purgatoire, c'est ce que j'ai voulu exprimer.

C'est une manière de dire que si nous sommes morts, et que nous devons laisser l'homme mort derrière nous pour être l'homme vivant grâce à Jésus, nous avons réussi notre Purification.


Employons le mot"mort" dans son sens habituel : "ne plus être dans la vie terrrestre".

Et donc c'est l'être conscient, mort sur terre, qui comprend qu'il n'est pas digne d'entrer dans la "salle du festin" et qui accepte d'être purifié par le regret, les "pleurs et les grincements de dents" dans la conscience qu'il a du mal qu'il a fait sur terre.


Le mot "mort" pour dire "décédé" nous pousse à voir, un moribond sur terre, et l'esprit qui sort de ce corps comme l'image là :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Puisqu'il est un fait avéré que nous ne saurons qu'à la fin des temps notre sort, l'esprit va devoir s'incarner dans un foetus, puisque nous savons que le foetus lui aussi est fait de chair et d'esprit.

Donc d'où vient l'esprit de ce foetus sinon de l'astral où l'esprit est, puisque l'esprit ne vient pas du Ciel, il faut ressusciter pour être au Ciel, et une fois que l'on est ressuscité, on ne sort plus du Ciel, on y est pour toujours, sauf les anges qui eux sortent du Ciel pour être au service de Dieu sur la terre.

Donc le Purgatoire est sur la terre ferme lorsque l'esprit prend possession d'un corps de chair pour se purifier par sa foi et ses oeuvres.

Lorsque Adam vient, il passe par toutes les phases de purification puisqu'il a connu Abraham (son époque) il a connu Moise (son époque) et il a connu Jésus (époque).

Comment sait il l'esprit comment s'y prendre pour se purifier ?

Dieu le guide, et l'esprit ne peut pas régresser, il ne peut pas avoir été un homme bon et la fois d'après un homme mauvais, car Dieu lui donne en retour de sa foi et ses oeuvres l'amour pour que cet homme s'assagisse toujours et toujours.

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Mar 04 Déc 2018, 18:27

Aquilas** a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Aquilas** a écrit:


Et bien en fait Mario, si "nous sommes morts" nous serions au Purgatoire, c'est ce que j'ai voulu exprimer.

C'est une manière de dire que si nous sommes morts, et que nous devons laisser l'homme mort derrière nous pour être l'homme vivant grâce à Jésus, nous avons réussi notre Purification.


Employons le mot"mort" dans son sens habituel : "ne plus être dans la vie terrrestre".

Et donc c'est l'être conscient, mort sur terre, qui comprend qu'il n'est pas digne d'entrer dans la "salle du festin" et qui accepte d'être purifié par le regret, les "pleurs et les grincements de dents" dans la conscience qu'il a du mal qu'il a fait sur terre.


Le mot "mort" pour dire "décédé" nous pousse à voir, un moribond sur terre, et l'esprit qui sort de ce corps comme l'image là :


Puisqu'il est un fait avéré que nous ne saurons qu'à la fin des temps notre sort, l'esprit va devoir s'incarner dans un foetus, puisque nous savons que le foetus lui aussi est fait de chair et d'esprit.

Donc d'où vient l'esprit de ce foetus sinon de l'astral où l'esprit est, puisque l'esprit ne vient pas du Ciel, il faut ressusciter pour être au Ciel, et une fois que l'on est ressuscité, on ne sort plus du Ciel, on y est pour toujours, sauf les anges qui eux sortent du Ciel pour être au service de Dieu sur la terre.

Donc le Purgatoire est sur la terre ferme lorsque l'esprit prend possession d'un corps de chair pour se purifier par sa foi et ses oeuvres.
...........................................



Tu crois à ces légendes ???!!!????

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Mar 04 Déc 2018, 18:51

mario-franc_lazur a écrit:
Aquilas** a écrit:



Le mot "mort" pour dire "décédé" nous pousse à voir, un moribond sur terre, et l'esprit qui sort de ce corps comme l'image là :


Puisqu'il est un fait avéré que nous ne saurons qu'à la fin des temps notre sort, l'esprit va devoir s'incarner dans un foetus, puisque nous savons que le foetus lui aussi est fait de chair et d'esprit.

Donc d'où vient l'esprit de ce foetus sinon de l'astral où l'esprit est, puisque l'esprit ne vient pas du Ciel, il faut ressusciter pour être au Ciel, et une fois que l'on est ressuscité, on ne sort plus du Ciel, on y est pour toujours, sauf les anges qui eux sortent du Ciel pour être au service de Dieu sur la terre.

Donc le Purgatoire est sur la terre ferme lorsque l'esprit prend possession d'un corps de chair pour se purifier par sa foi et ses oeuvres.
...........................................



Tu crois à ces légendes ???!!!????


Mais que dis tu des morts ? Tu dis qu'ils sont "dans un état" et à vrai dire c'est très vague, même qu'encore aujourd'hui des prêtres en discutent sans trop savoir (cf l la vidéo que j'ai insérée et que je remets)

Donc puisque l'église catholique est encore dans ses balbutiements, il n'y a pas de mal à ce que nous réfléchissons, sur ce sujet là et tous les autres sujets, puisqu'en la matière ce qui compte c'est notre Salut qui tient sur notre volonté de donner à l'Evangile le plus clair discours de la vérité.


Que l'esprit sorte du corps c'est un fait avéré puisque la Bible le dit. Que l'esprit se trouve dans l'astral qui est un lieu ni sur terre ni au ciel est aussi un fait avéré puisque les catholiques disent que les morts sont "quelque part", nous dirions "astral" juste pour donner un nom à ce lieu, mais qu'ils y restent jusqu'à la fin des temps, pour moi je n'y crois pas, et les prêtres sont assez circonspects aussi sur cette question. Donc pas d'inquiétude, il faut discuter comme eux le font, il n'y a pas de mal, il ne faut pas avoir peur.

Surtout que je suis "vivante" et que l'Esprit Saint me guide, alors pas d'inquiétude.

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Mer 05 Déc 2018, 18:47

Aquilas** a écrit:


Mais que dis tu des morts ? Tu dis qu'ils sont "dans un état" et à vrai dire c'est très vague, même qu'encore aujourd'hui des prêtres en discutent sans trop savoir (cf l la vidéo que j'ai insérée et que je remets)

Donc puisque l'église catholique est encore dans ses balbutiements, il n'y a pas de mal à ce que nous réfléchissons, sur ce sujet là et tous les autres sujets, puisqu'en la matière ce qui compte c'est notre Salut qui tient sur notre volonté de donner à l'Evangile le plus clair discours de la vérité.


Que l'esprit sorte du corps c'est un fait avéré puisque la Bible le dit. Que l'esprit se trouve dans l'astral qui est un lieu ni sur terre ni au ciel est aussi un fait avéré puisque les catholiques disent que les morts sont "quelque part", nous dirions "astral" juste pour donner un nom à ce lieu, mais qu'ils y restent jusqu'à la fin des temps, pour moi je n'y crois pas, et les prêtres sont assez circonspects aussi sur cette question. Donc pas d'inquiétude, il faut discuter comme eux le font, il n'y a pas de mal, il ne faut pas avoir peur.

Surtout que je suis "vivante" et que l'Esprit Saint me guide, alors pas d'inquiétude.
L'Eglise n'est pas du tout dans les balbutiements, ma chère AQUILAS ! Ne prends pas tes désirs pour la réalité !

J'ai déjà posté, mais je les remets à ton intention, les paragraphes du Catéchisme catholique concernant notre mort et le jugement immédiat :

"1021 La mort met fin à la vie de l’homme comme temps ouvert à l’accueil ou au rejet de la grâce divine manifestée dans le Christ (cf. 2 Tm 1, 9-10). Le Nouveau Testament parle du jugement principalement dans la perspective de la rencontre finale avec le Christ dans son second avènement, mais il affirme aussi à plusieurs reprises la rétribution immédiate après la mort de chacun en fonction de ses œuvres et de sa foi. La parabole du pauvre Lazare (cf. Lc 16, 22) et la parole du Christ en Croix au bon larron (cf. Lc 23, 43), ainsi que d’autres textes du Nouveau Testament (cf. 2 Co 5, 8 ; Ph 1, 23 ; He 9, 27 ; 12, 23) parlent d’une destinée ultime de l’âme (cf. Mt 16, 26) qui peut être différente pour les unes et pour les autres.

1022 Chaque homme reçoit dans son âme immortelle sa rétribution éternelle dès sa mort en un jugement particulier qui réfère sa vie au Christ, soit à travers une purification (cf. Cc. Lyon : DS 857-858 ; Cc. Florence : DS 1304-1306 ; Cc. Trente : DS 1820), soit pour entrer immédiatement dans la béatitude du ciel (cf. Benoît XII : DS 1000-1001 ; Jean XXII : DS 990), soit pour se damner immédiatement pour toujours (cf. Benoît XII : DS 1002).

Au soir de notre vie, nous serons jugés sur l’amour
(S. Jean de la Croix, dichos 64)"

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
le "Purgatoire", mythe ou réalité ?
Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
 Sujets similaires
-
» Aurora avion secret mythe ou réalité?
» (1974) Les OVNIs Mythe ou Réalité J Allen Hynek
» Les OVNI, mythe ou réalité ? Université populaire du bassin d'Arcachon
» Les 10% d'utilisation de notre cerveau, mythe ou réalité?
» DBZ : mythe ou réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: