Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 le "Purgatoire", mythe ou réalité ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Ven 17 Juin 2011, 09:12

Rappel du premier message :


Chrisredfeild a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Chrisredfeild a écrit:
si ne pas suivre JESUS est un péché pardonnable, alors JESUS ne t'aurais pas dit que LA CLE DU PARADIS reside dans le SUIVIE DE JESUS.

en faite, LA PAROLE DE JESUS est claire

pour gagner le PARADIS, tu n'a de choix que de suivre JESUS.

ne pas suivre JESUS , sa veut dire ne jamais gagner le PARADIS, donc comment tu me dit que c'est pardonnable?



Et si c'était toi qui te trompais, mon cher RACHID ???

N'as-tu jamais entendu parler du Purgatoire ( je me suis laissé dire que cette notion existait dans le Coran ) ?

Et s'il y a Purgatoire, c'est bien parce qu'il y a pardon !!!



nous parlons avec les SOURCES

j'ai présenté DES SOURCES, et je n'aime pas INVENTER ET DIRE : PEUT ETRE QU'IL YA SA ET SA.....

si tu a une preuve de ce PURGATOIRE, alors présente la,mais si c'est pour me présenter l'avis d'"un pretre ou je ne sais qui, alors pas la peine.

la source que j'agree est uniquement parole d'un PROPHETE, LA REVELATION .

pour le coran, IL PARLE DU PARADIS ET L'ENFER

l'enfer est eternelle pour les mecreants, mais temportaire pour une certaines catégoris de musulmans , mais sa reste de l'enfer

Donc pas de pardon en Islam ???

Connais-tu la parabole de Jésus appelée "l'ivraie et le bon grain" . La preuve est là, et elle crève les yeux de tous , mais peu la voient et la méditent !!!


Fraternellement

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien

AuteurMessage
chrisredfeild




MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 16:56

ASHTAR a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:



Preuve que si ! puisque l'insupportable tue et n'est donc pas éternel !!!!

Ce feu, en effet, que ce soit le feu de l'enfer, ou le feu du Purgatoire, ne peut qu'être un feu spirituel !

Et pourtant le soleil se consume depuis des milliards d'années sans disparaitre et la terre contiens en son sein le magma sans disparaitre ;Dieu créera un corps qui brule éternellement sans se consumer ;est il impossible à Dieu ?

salam cher ashtar.

nous rajoutons a ceci, que la mort est lorsque l'ame quit le corps.

or, l'ame ne quitte le corps que par la permission de DIEU.

nous disons donc aux chrétiens que DIEU peut tres bien décidé que durant l'instant ou l'homme brule, que son ame ne le quitte plus, et alors, il reste toujours en vie.

mais peu importe comment nous raisonnons, puisque l'éssentiel est que LES TEXTES montrent que LA GEHENNE EST UN FEU MATERIEL
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 17:24

phœnix a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
phœnix a écrit:


Nous étions dans le sujet des souffrances "insupportables": preuve que non !
Ce qui, au sens strictement terrestre ou matériel, n'en fait donc pas un châtiment "absolu" !

D'où l'évidente nécessité de le comprendre dans un sens SPIRITUEL et non physique !!!


Preuve que si ! puisque l'insupportable tue et n'est donc pas éternel !!!!

Ce feu, en effet, que ce soit le feu de l'enfer, ou le feu du Purgatoire, ne peut qu'être un feu spirituel !

Mais qui dit "purgatoire" dit purification NON des individus seulement, mais bien TRI !
Il il y aura cette séparation définitive entre le "bon grain et l’ivraie" , alors que les deux se côtoient actuellement ."Purgatoire", purification, n'est pas à prendre dans le sens restrictif de " rachat" ou "réhabilitation", mais principalement, selon moi, dans le sens de TRI.



En fait, mon cher PHOENIX, il n'y a pas de tri, car l'ivraie et le bon grain coexistent obligatoirement dans la même personne ; il n'y a pas des personnes totalement bonnes et d'autres totalement mauvaises / Et donc il s'agit bien de purification par le Purgatoire ( souvent appelé d'ailleurs le "purificatoire" ).

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
phœnix

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 17:28

mario-franc_lazur a écrit:
phœnix a écrit:


Mais qui dit "purgatoire" dit purification NON des individus seulement, mais bien TRI !
Il il y aura cette séparation définitive entre le "bon grain et l’ivraie" , alors que les deux se côtoient actuellement ."Purgatoire", purification, n'est pas à prendre dans le sens restrictif de " rachat" ou "réhabilitation", mais principalement, selon moi, dans le sens de TRI.



En fait, mon cher PHOENIX, il n'y a pas de tri, car l'ivraie et le bon grain coexistent obligatoirement dans la même personne ; il n'y a pas des personnes totalement bonnes et d'autres totalement mauvaises / Et donc il s'agit bien de purification par le Purgatoire ( souvent appelé d'ailleurs le "purificatoire" ).

Vous suggérez ainsi qu'il n'y aurait QUE des ..élus !!!???
Personne ne fera partie des réprouvés !!!???
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 17:28

chrisredfeild a écrit:
ASHTAR a écrit:


Et pourtant le soleil se consume depuis des milliards d'années sans disparaitre et la terre contiens en son sein le magma sans disparaitre ;Dieu créera un corps qui brule éternellement sans se consumer ;est il impossible à Dieu ?

salam cher ashtar.

nous rajoutons a ceci, que la mort est lorsque l'ame quit le corps.

or, l'ame ne quitte le corps que par la permission de DIEU.

nous disons donc aux chrétiens que DIEU peut tres bien décidé que durant l'instant ou l'homme brule, que son ame ne le quitte plus, et alors, il reste toujours en vie.

mais peu importe comment nous raisonnons, puisque l'éssentiel est que LES TEXTES montrent que LA GEHENNE EST UN FEU MATERIEL

Nous savon que Dieu a créé les diable de feux et pourtant ils vont bruler en enfer ! Si on nous dit comment bruler le feu par le feu ?
Nous répondant que l'homme est créé de chair et d'os et pourtant par ses main nues l'homme peut déchiqueter l'homme et le rendre patté .

L'homme est crée de terre et un cailloux pris de cette terre pour le tuer !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 17:30

Ces fausses doctrines comme le purgatoire n'ont pas leur place dans la vérité en Christ!
Voyons ce que mentionne la Bible à ce sujet:
L’âme survit-elle à la mort du corps?
Ézéch. 18:4, Da: “L’âme [hébreu nèphèsh; “celui”, Jé; “le coupable”, BFC; “l’âme”, Sg] qui péchera, celle-là mourra.”
Jacq. 5:20, Jé: “Celui qui ramène un pécheur de son égarement sauvera son âme de la mort et couvrira une multitude de péchés.” (C’est nous qui soulignons.) (Remarquez qu’il est question ici de la mort de l’âme.)
Pour plus de détails, voir les articles “Mort” et “Âme”.
Celui qui meurt doit-il encore expier ses péchés?
Rom. 6:7, Jé: “Celui qui est mort est affranchi du péché.”
Les morts sont-ils capables de se réjouir à l’idée qu’ils hériteront le salut?
Eccl. 9:5, Jé: “Les vivants savent au moins qu’ils mourront, mais les morts ne savent rien du tout.”
És. 38:18, Jé: “Ce n’est pas le shéol qui te loue [Yahvé], ni la mort qui te célèbre. Ils n’espèrent plus en ta fidélité, ceux qui descendent dans la fosse.” (De ce fait, comment pourraient-ils ‘puiser une grande joie dans la certitude d’obtenir le salut’?)
D’après la Bible, qu’est-ce qui nous purifie de nos péchés?
I Jean 1:7, 9, Jé: “Si nous marchons dans la lumière comme il [Dieu] est lui-même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché. Si nous confessons nos péchés, lui [Dieu], fidèle et juste, pardonnera nos péchés et nous purifiera de toute iniquité.”
Rév. 1:5, Jé: “Jésus Christ (...) nous aime et nous a lavés de nos péchés par son sang.”
Amitié
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 17:33

pinson a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

...
Ce feu, en effet, que ce soit le feu de l'enfer, ou le feu du Purgatoire, ne peut qu'être un feu spirituel !


Et dis-moi, ami Lazur, qu'est-ce que c'est qu'un feu spirituel ?


L'enfer, ni le Purgatoire, ne sont un feu matériel ; c' est un feu spirituel causé par le manque d'amour .

Le feu de l'enfer : Vivre hors de tout amour est en effet infernal, c'est le cas de le dire !!! Et vivre en dehors de tout amour, au milieu des arrogants et des vicieux, cela pour l'éternité, oui, on comprend Jésus qui disait : "Il y aura des pleurs et des grincements de dents !!!" ;

Le feu du Purgatoire : c'est le feu qui nous purifiera en nous faisant prendre conscience de tout le mal que nous avons causé autour de nous par nos délits, notre arrogance et nos égoïsmes ...


Fraternellement


_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 17:35

phœnix a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
phœnix a écrit:


Mais qui dit "purgatoire" dit purification NON des individus seulement, mais bien TRI !
Il il y aura cette séparation définitive entre le "bon grain et l’ivraie" , alors que les deux se côtoient actuellement ."Purgatoire", purification, n'est pas à prendre dans le sens restrictif de " rachat" ou "réhabilitation", mais principalement, selon moi, dans le sens de TRI.



En fait, mon cher PHOENIX, il n'y a pas de tri, car l'ivraie et le bon grain coexistent obligatoirement dans la même personne ; il n'y a pas des personnes totalement bonnes et d'autres totalement mauvaises / Et donc il s'agit bien de purification par le Purgatoire ( souvent appelé d'ailleurs le "purificatoire" ).

Vous suggérez ainsi qu'il n'y aurait QUE des ..élus !!!???
Personne ne fera partie des réprouvés !!!???


Si ! Ceux qui refuseront par orgueil cette prise de conscience : dans ce cas ils ne peuvent être purifiés ....

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 17:36

mario-franc_lazur a écrit:



En fait, mon cher PHOENIX, il n'y a pas de tri, car l'ivraie et le bon grain coexistent obligatoirement dans la même personne ; il n'y a pas des personnes totalement bonnes et d'autres totalement mauvaises / Et donc il s'agit bien de purification par le Purgatoire ( souvent appelé d'ailleurs le "purificatoire" ).

Jésus est totalement bon en tant qu'homme !
Pharaon qui envoyait ses troupes vers les pays voisine et les rend les états vaincus des esclaves en plus ses commandants recevait les décorations et les honneurs en comptant le nombre de sexes coupés aux soldats tués ,et ceci devant leur dieu "pharaon". Pharaon était il bon ?ou avait il un grain de bonté dans son coeur qui a renié Dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 17:37

Veritenet a écrit:
Ces fausses doctrines comme le purgatoire n'ont pas leur place dans la vérité en Christ!
Voyons ce que mentionne la Bible à ce sujet:
..................................................................;
Amitié


Explique-moi alors , mon cher VERITENET, la parabole de l'ivraie et du bon grain ...

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 17:39

ASHTAR a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:



En fait, mon cher PHOENIX, il n'y a pas de tri, car l'ivraie et le bon grain coexistent obligatoirement dans la même personne ; il n'y a pas des personnes totalement bonnes et d'autres totalement mauvaises / Et donc il s'agit bien de purification par le Purgatoire ( souvent appelé d'ailleurs le "purificatoire" ).

Jésus est totalement bon en tant qu'homme !
Pharaon qui envoyait ses troupes vers les pays voisine et les rend les états vaincus des esclaves en plus ses commandants recevait les décorations et les honneurs en comptant le nombre de sexes coupés aux soldats tués ,et ceci devant leur dieu "pharaon". Pharaon était il bon ?ou avait il un grain de bonté dans son coeur qui a renié Dieu ?


Jésus est l'exception qui confirme la règle, mon cher ASHTAR ..

Quant- à Pharaon, seul ALLÂHou `allem ................

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 17:43

mario-franc_lazur a écrit:
phœnix a écrit:


Vous suggérez ainsi qu'il n'y aurait QUE des ..élus !!!???
Personne ne fera partie des réprouvés !!!???


Si ! Ceux qui refuseront par orgueil cette prise de conscience : dans ce cas ils ne peuvent être purifiés ....

Voilà vos docteurs sont d'accord avec les musulmans sur les sévices corporels et de l'ame dans l'enfer :
lizez dans :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Extrait du livre de Mgr de Segur "L'enfer"

Le feu de l'enfer est un feu corporel
On se demande souvent ce que c'est que le feu de l'enfer ; quelle est sa nature ; si c'est un feu matériel, ou bien s'il n'est pas uniquement spirituel, et quantité de gens inclinent pour cette dernière opinion, parce qu'au fond elle les effraye moins. Saint Thomas n'est pas de leur avis, non plus que la théologie catholique.

Comme nous le disions tout à l'heure, il est de foi que le feu de l'enfer est un feu réel et véritable, un feu inextinguible, un feu éternel, qui brûle sans consumer, qui pénètre les esprits aussi bien que les corps. Voilà ce qui est révélé de DIEU, et enseigné comme article de foi par l'Eglise de DIEU. Le nier, serait non seulement une erreur, mais une impiété et une hérésie proprement dite.

Mais encore une fois, de quelle nature est ce feu qui brûle dans l'enfer ? Est-ce un feu corporel ? Est-il de la même espèce que le nôtre ? C'est le prince de la théologie, c'est saint Thomas qui va nous répondre, avec sa clarté et sa profondeur ordinaires.

Il remarque d'abord que les philosophes païens, qui ne croyaient pas à la résurrection de la chair, et qui cependant admettaient, avec la tradition entière du genre humain, un feu vengeur dans l'autre vie, devaient enseigner et enseignaient en effet que ce feu était spirituel, de même nature que les âmes. Le rationalisme moderne, qui tend à envahir toutes les intelligences et qui diminue les données de la foi tant qu'il le peut, a fait incliner vers ce sentiment un grand nombre d'esprits, peu instruits des enseignements catholiques.

Mais le grand Docteur, après avoir exposé ce premier sentiment, déclare carrément, que « le feu de l'enfer sera corporel ». Et la raison qu'il en donne est péremptoire : « Puisque, après la résurrection, les réprouvés doivent y être précipités, et puisque le corps ne peut subir qu'une peine corporelle, le feu de l'enfer sera corporel. Une peine ne saurait être appliquée au corps qu'autant qu'elle est corporelle ». Et saint Thomas appuie son enseignement de celui de saint Grégoire le Grand et de saint Augustin, qui disent la même chose et dans les mêmes termes. Néanmoins on peut dire, ajoute le grand Docteur, que ce feu corporel a quelque chose de spirituel, non point quant à sa substance, mais quant à ses effets ; car, tout en punissant les corps, il ne les consume pas, il ne les détruit pas, il ne les réduit point en cendres ; et en outre, il exerce son action vengeresse jusque sur les âmes. En ce sens, le feu de l'enfer se distingue du feu matériel, qui brûle et consume les corps.

Tout corporel qu'il est, le feu de l'enfer atteint les âmes
L'on se demandera peut-être comment le feu de l'enfer peut atteindre des âmes qui, jusqu'au jour de la résurrection et du jugement dernier, restent séparées de leur corps. Il faut répondre avant tout que, dans ce mystère redoutable des peines de l'enfer, autre chose est de connaître clairement la vérité de ce qui est, et autre chose est de la comprendre. Nous savons d'une manière positive et absolue, par l'enseignement infaillible de l'Eglise, qu'immédiatement après leur mort, les damnés tombent dans l'enfer et dans le feu de l'enfer. Or, cela ne peut s'entendre que de leurs âmes, puisque jusqu'à la résurrection leurs corps restent confiés à la terre dans le tombeau.

Une fois séparée de son corps, l'âme du réprouvé se trouve, relativement à l'action mystérieuse du feu de l'enfer, dans la condition des démons. Les démons, en effet, bien qu'ils n'aient point de corps, subissent les atteintes du feu dans lequel seront jetés un jour les corps des damnés, ainsi que l'indique expressément la sentence du fils de DIEU aux réprouvés « Retirez-vous de moi, maudits ! Allez dans le feu éternel, qui a été préparé pour le démon et pour ses anges ». Or, ce feu est corporel ; car autrement il n'agirait point sur les corps des réprouvés. Donc l'âme séparée du corps, l'âme du réprouvé, subit les atteintes d'un feu corporel. Voilà ce que nous savons et ce qui est certain.

Ce que nous ne savons pas, c'est le comment. Et, pour le croire, nous n'avons pas besoin de le savoir, les vérités révélées de DIEU ayant toutes pour but d'éclairer notre esprit et tout ensemble de le maintenir dans la dépendance et la soumission. Par la foi, nous sommes certains de la réalité du fait, et il nous suffit de voir que la chose n'est pas impossible. Or le raisonnement et l'analogie nous le font voir clairement : ne sommes-nous pas nous-mêmes et à chaque instant les témoins irrévocables de l'action, non-seulement réelle, mais intime, mais incessante qu'exerce notre corps sur notre âme ? notre corps, qui est une substance matérielle, sur notre âme, qui est une substance spirituelle ? Donc il est parfaitement possible qu'une substance matérielle, comme est le feu de l'enfer, agisse sur une substance spirituelle, comme est l'âme du réprouvé.
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 17:44

ASHTAR a écrit:
chrisredfeild a écrit:


salam cher ashtar.

nous rajoutons a ceci, que la mort est lorsque l'ame quit le corps.

or, l'ame ne quitte le corps que par la permission de DIEU.

nous disons donc aux chrétiens que DIEU peut tres bien décidé que durant l'instant ou l'homme brule, que son ame ne le quitte plus, et alors, il reste toujours en vie.

mais peu importe comment nous raisonnons, puisque l'éssentiel est que LES TEXTES montrent que LA GEHENNE EST UN FEU MATERIEL

Nous savon que Dieu a créé les diable de feux et pourtant ils vont bruler en enfer ! Si on nous dit comment bruler le feu par le feu ?
Nous répondant que l'homme est créé de chair et d'os et pourtant par ses main nues l'homme peut déchiqueter l'homme et le rendre patté .

L'homme est crée de terre et un cailloux pris de cette terre pour le tuer !




Salam frere

ce que tu dit est exact, de plus, l'enfer et le paradis sont des choses qui font partie de l'inconnaissable.

sa dépasse ce que l'ésprit humain peut imaginer, et normalement, nous nous contentons de ce que DIEU nous a informé par ses PROPHETES sans alteré SA PAROLE.

DIEU nous parle dans le CORAN ( et dans l'évangile aussi) d'un FEU MATERIEL.

nous acceptons cette idée sans trop entrer dans les détailles, car entrer dans les détailles peut nous mener a mecroire ce que DIEU nous enseigner, et je profite pour afficher ce HADITH :


Aboû Horeyra - Abd-er-Rahmân ben Sakhr a dit : J'ai entendu l'envoyé de Dieu dire :

« Ce que je vous ai défendu de faire évitez-le, et ce que je vous ai ordonné, accomplissez- le dans la mesure où cela vous est possible. Ceux qui vous ont précédé ont péri seulement par l'abondance de leurs questions et leurs divergences d'opinions à l'égard de leurs Prophètes ».

[ Rapporté par Boukhari et Mouslim ]



je dit au chrétiens ceci.

DIEU nous a informé par ces prophetes d'un FEU MATERIEL.

sa sera alors pour nous une occasion de TRAVAILLER POUR LA VIE FUTUR, et nous comprenons alors le sens de la parole de JESUS :


jean

6.26
Jésus leur répondit: En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés.
6.27
Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l'homme vous donnera; car c'est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau.



et dans le CORAN c'est encor plus explicite :


SOURATE AL-KAHF

110. Dis : «Je suis en fait un être humain comme vous. Ils m'a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique ! Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu'il fasse de bonnes actions et qu'il n'associe dans son adoration aucun à son Seigneur».



DIEU nous donne des détailles sur l'enfer justement pour que nous suivons sa guidé.


c'est pourquoi la bible et le coran enseigne que nous devons craindre DIEU, en éffet, nous craignons DIEU pour sa punition
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 17:53

Citation :
Explique-moi alors , mon cher VERITENET, la parabole de l'ivraie et du bon grain ...

LA MAUVAISE HERBE RAMASSÉE POUR ÊTRE BRÛLÉE

Dans son “illustration de la mauvaise herbe dans le champ”, Jésus annonça: “À l’époque de la moisson je dirai aux moissonneurs: Ramassez d’abord la mauvaise herbe et liez-la en bottes pour la brûler, puis recueillez le blé dans mon magasin.” (Mat. 13:30).

Pendant des siècles, l’identification du “blé” ou des véritables “fils du royaume” a été rendue difficile par la prolifération de la “mauvaise herbe”, c’est-à-dire des chrétiens apostats qui disent avoir l’espérance céleste commune aux héritiers du Royaume. On n’a vu une nette différence entre le “blé” et la “mauvaise herbe” qu’après 1919, quand les chrétiens qui étaient vraiment engendrés de l’esprit furent libérés de Babylone la Grande, l’empire mondial satanique de la fausse religion.

La “mauvaise herbe” inclut tous les faux chrétiens, y compris les apostats modernes qui enseignent des “choses qui font trébucher” et “ceux qui se conduisent en individus qui méprisent la loi”. Cette classe de personnes comprend donc le “mauvais esclave”, les ‘vierges sottes’ et l’“esclave méchant et paresseux”. (Mat. 24:48-51; 25:1-12, 14-30.)

Le fait que la “mauvaise herbe” est liée en bottes, prête à être brûlée, ne représente pas le regroupement des faux chrétiens au sein des diverses Églises et sectes de la chrétienté, car on peut difficilement attribuer aux anges la paternité de ces systèmes religieux apostats. En outre, c’est pendant l’“époque de la moisson”, au “temps de la fin”, que l’ivraie est liée et mise en bottes. Or, beaucoup de religions du faux christianisme existent depuis plusieurs siècles. La mise en bottes de la “mauvaise herbe” signifie que, depuis 1919, la séparation des vrais et des faux chrétiens est devenue de plus en plus claire, à la fois dans l’esprit des hommes et dans les faits. La “mauvaise herbe” est liée parce que les anges veillent à ce que les “fils du méchant” ne retournent pas se mêler au “blé”, c’est-à-dire aux “fils du royaume”.
Parlant de ce que les anges allaient faire de la “mauvaise herbe” après l’avoir liée, Jésus ajouta: “Et ils les jetteront [les faux chrétiens] dans la fournaise de feu. C’est là qu’il y aura leurs pleurs et leurs grincements de dents.” (Mat. 13:42). N’oubliez pas que nous étudions une parabole. Si le “blé” et la “mauvaise herbe” sont des symboles, la “fournaise de feu”, les “pleurs” et les “grincements de dents” en sont aussi. Matthieu 25:41, 46 montre que le “feu éternel” représente le “retranchement éternel”, et la Révélation (20:14; 21:8) dit que le “lac de feu” désigne la “seconde mort”, c’est-à-dire la destruction sans espoir de résurrection. La “mauvaise herbe” est donc vouée à la destruction.
Puisque la “fournaise de feu” représente la destruction complète, les “pleurs” et les “grincements de dents” doivent précéder cette destruction. Depuis plusieurs dizaines d’années maintenant, les faux chrétiens, et particulièrement l’“homme qui méprise la loi”, le clergé de la chrétienté, gémissent sous les dures vérités bibliques dont les témoins oints de Jéhovah les criblent. Ils ne peuvent plus cacher ce qu’ils sont, à savoir des “fils du méchant”. (Mat. 13:38; Rév. Chaps 8, 9.) Le clergé apostat a grincé des dents contre les Témoins de Jéhovah qui osent proclamer hardiment, non seulement l’“année de bienveillance” de Jéhovah, mais aussi son “jour de vengeance”. (És. 61:1, 2.) Toutefois, la “mauvaise herbe” gémira et grincera des dents bien davantage encore lorsque le “Fils de l’homme” viendra prochainement pour la détruire avec le reste du monde de Satan. — Mat. 24:30.
WT 1981 1/11
Revenir en haut Aller en bas
phœnix

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 18:11

J'oscille entre agacement et amusement ...!?

J'ai l'impression de lire parfois des propos qui à force de se crisper sur les Textes Anciens, voudraient nous faire croire que la seule vraie automobile c'était la Ford T...!

Nier à ce point là la réalité d'une évolution présente en TOUT est consternant !

Comme je l'ai répondu par ailleurs, chacun se crispe sur ses positions et ses "références" en excluant les autres, surtout venues APRES !!!

C'est cette démarche, qui s'apparente à du sectarisme, qui nous vaut ce que nous voyons "ici" au quotidien.

Les Musulmans sont "figés" dans l'époque de Mohammed et de Son Message, excluant tout ce qui est venu après.

Les chrétiens sont "figés" dans les révélations de La Bible et des Évangiles, excluant tout ce qui est venu après.
Refus de Mohammed.

Pour cette même raison, les juifs sont restés "figés" dans les révélations de Moïse excluant tout ce qui est venu après.
Refus de Jésus et de Mohammed.

A quoi il faut ajouter les crispations "latérales" des uns et des autres qui rejettent les doctrines de millions d'individus, comme celle de la réincarnation par exemple.

Le jour où chacun comprendra qu'il ne détient pas à lui seul (ni sa religion à elle seule !) La Vérité, mais seulement un fragment de cette Vérité et que les autres fragments se trouvent chez autrui (qu'il rejette pour l'heure) , dans les autres religions que la sienne, on pourra commencer à discuter positivement .



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 20:24

phoenix a écrit:
@ chrisredfeild

Je ne prends même pas la peine de lire votre réponse !

La " non-réponse" devrais-je dire, d'un "donneur de leçon" qui n'envisage JAMAIS que ce dont il parle s'applique à LUI-même !!

Les personnes qui sont d'un caractère obstiné, irascible, voire têtu sont des gens remplis d'ego et d'arrogance. Vous dites blanc, ils disent noir. Vous avez beau leur mettre la vérité devant les yeux, ils s'obstinent dans leur orgueil : ils croient avoir tout compris, et toujours mieux que les autres....ils restent bornés, campés sur leur position. Normal, ils savent tout, toujours mieux que les autres.

Vous leur dites : « Voici ce que disent les Écritures....»

Ils vous répondent toujours : « OUI, mais les savants ont dit et rapporté que...! »

Ces gens sont des idôlatres qui s'ignorent.

L’idolâtrie est BEAUCOUP plus subtile et sournoise qu'on ne le croit ! L'idôlatrie ne se limite pas à la prosternation devant des représentations divines, des images ou des statues ! Le péché d’idolâtrie est très subtil. L'homme a une forte tendance à l’idolâtrie. C'est le plus insidieux des péchés : idolâtrie de soi-même (orgueil excessif), idolâtrie des érudits ou "savants", idolâtrie des Saints etc.

A l'inverse, les personnes à "l'ego" moins développé sont plus réceptifs, plus ouverts, plus à l'écoute. Ils ont un discernement plus fin, car l'orgueil ne les abuse pas ! Ils peuvent se dire par exemple : « l'autre a peut être compris / saisi un truc qui m'a échappé ! ». C'est l'esprit de fraternité qui domine chez eux. Ils se comprennent, se parlent comme des frères et sœurs.

Voici ce que dit le Qur'an au sujet de "l’idolâtrie". L'idôlatrie peut mener à l'Enfer : les versets sont très clairs.

- « Ils prennent leurs docteurs de la loi et leurs moines pour Seigneurs en plus d’Allah, et (aussi) le Messie, fils de Marie. Et on leur commanda de ne servir qu’un seul Dieu - il n’y a d’autre dieu que Lui. Qu’Il soit glorifié de ce qu’ils élevèrent (avec Lui). » (9:31)

- « Chercherai-je alors un autre juge qu’Allah, quand c’est Lui Qui t’a envoyé le Livre pleinement expliqué. » (6:114)

- « Voilà les versets d'Allah que Nous te récitons en toute vérité. Alors dans quelle parole croiront-ils après [la parole] d'Allah et après Ses signes? » (45:6)

- « Sûrement Allah ne pardonne pas qu’un égal soit érigé avec Lui, et Il pardonne à tous, excepté ceux à qui il Lui plaît. Et quiconque élève un égal à Allah, conçoit une grave faute. » (4:48)

- « (Soyez) exclusivement [acquis à la religion] d'Allah ne Lui associez rien ; car quiconque associe à Allah, c'est comme s'il tombait du haut du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme très profond. » (22:31)



Beaucoup de hadiths sont en contradiction avec le Qur'an. La plus grande partie des hadiths ne sont que des exégèses apocryphes (rédigés des siècles après la mort du Prophète), des allusions biographiques et historiques dont l'authenticité n'est pas toujours certaine....

La preuve ici :

La lapidation dans les hadiths :

- Bukhari Vol. 5, Livre 58, numéro 188.
- Bukhari Vol. 3, Livre 50, numéro 885.
- Bukhari Vol. 8, Livre 82, numéro 816.
- Muslim, Ch. 5, Livre 17, numéro 4216.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 21:00

Citation :
Beaucoup de hadiths sont en contradiction avec le Qur'an. La plus grande partie des hadiths ne sont que des exégèses apocryphes (rédigés des siècles après la mort du Prophète), des allusions biographiques et historiques dont l'authenticité n'est pas toujours certaine....
Oui effectivement les hadiths ne sont pas inspirés de Dieu, pas plus que le Coran qui reprend tous les écrits de la sainte Bible mais adapté pour les musulmans c'est une constatation flagrante.
Le Coran n'apporte rien et enléve toutes prophétie de la sainte Bible la parole de Dieu, c'est bien dommage car selon la sainte Bible, des millions vont mourrir à cause qu'ils ne croient pas au sacrifice rédempteur de Jésus et suivent un simple bédouin comme se mentionnant être le messager de Dieu.
Lorsqu'on lit les livres d'histoires quand aux actions de Mohamed et du dégât qu'il a créé avec ce livre d'histoire(Le Coran) rédigé pour les enfants, c'est incompréhensible pour une soit disant messager.

Citation :
« (Soyez) exclusivement [acquis à la religion] d'Allah ne Lui associez rien ; car quiconque associe à Allah, c'est comme s'il tombait du haut du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme très profond. » (22:31)

Oui effectivement, on a toujours voulu faire croire que les chrétiens faisaient des associés, mais jamais la sainte Bible n'a d'associé, c'est une tres mauvaise compréhension qu'on les musulmans de la parole de Dieu!

Jean 4:24 (CT) “Dieu est esprit, et ses adorateurs doivent l’adorer en esprit et en vérité.”

I Cor. 8:6 (CT) “Pour nous, en tout cas, il n’est qu’un Dieu unique, le Père.”

Deut. 6:4 (AC) “Jéhovah, notre Dieu, est seul Jéhovah.”

Ps. 83:19 (AC) “Qu’ils sachent que ton nom, que toi seul Jéhovah, tu es le Très-Haut sur toute la terre !”

L'adversaire de Dieu laisse entendre que la Bible est falcifiée mais le Coran vient de l'adversaire de Dieu, car il a copié ce qui est sacré pour faire ce qui est sien.


Amitié
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 21:17

Veritenet a écrit:
Citation :
Beaucoup de hadiths sont en contradiction avec le Qur'an. La plus grande partie des hadiths ne sont que des exégèses apocryphes (rédigés des siècles après la mort du Prophète), des allusions biographiques et historiques dont l'authenticité n'est pas toujours certaine....
Oui effectivement les hadiths ne sont pas inspirés de Dieu, pas plus que le Coran qui reprend tous les écrits de la sainte Bible mais adapté pour les musulmans c'est une constatation flagrante.
Le Coran n'apporte rien et enléve toutes prophétie de la sainte Bible la parole de Dieu, c'est bien dommage car selon la sainte Bible, des millions vont mourrir à cause qu'ils ne croient pas au sacrifice rédempteur de Jésus et suivent un simple bédouin comme se mentionnant être le messager de Dieu.
Lorsqu'on lit les livres d'histoires quand aux actions de Mohamed et du dégât qu'il a créé avec ce livre d'histoire(Le Coran) rédigé pour les enfants, c'est incompréhensible pour une soit disant messager.

Citation :
« (Soyez) exclusivement [acquis à la religion] d'Allah ne Lui associez rien ; car quiconque associe à Allah, c'est comme s'il tombait du haut du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme très profond. » (22:31)

Oui effectivement, on a toujours voulu faire croire que les chrétiens faisaient des associés, mais jamais la sainte Bible n'a d'associé, c'est une tres mauvaise compréhension qu'on les musulmans de la parole de Dieu!

Jean 4:24 (CT) “Dieu est esprit, et ses adorateurs doivent l’adorer en esprit et en vérité.”

I Cor. 8:6 (CT) “Pour nous, en tout cas, il n’est qu’un Dieu unique, le Père.”

Deut. 6:4 (AC) “Jéhovah, notre Dieu, est seul Jéhovah.”

Ps. 83:19 (AC) “Qu’ils sachent que ton nom, que toi seul Jéhovah, tu es le Très-Haut sur toute la terre !”

L'adversaire de Dieu laisse entendre que la Bible est falcifiée mais le Coran vient de l'adversaire de Dieu, car il a copié ce qui est sacré pour faire ce qui est sien.


Amitié

Voici ce qu'un ami TJ dans le forum partenaire nous dit :
Citation :


Pour nous Jésus n'est pas "un quasi prophète" mais le fils de Dieu, unique en son genre puisque le commencement de la création de Dieu et puisque tout a été crée à travers lui. Il n'est pas devenu une sorte d'esprit mais a retrouvé un corps spirituel tout comme doivent en recevoir un ceux qui sont cohéritiers du Christ.(1 Corinthiens 15:44) 44 Il est semé corps physique, il est relevé corps spirituel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 21:20

ASHTAR a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
phœnix a écrit:


Vous suggérez ainsi qu'il n'y aurait QUE des ..élus !!!???
Personne ne fera partie des réprouvés !!!???


Si ! Ceux qui refuseront par orgueil cette prise de conscience : dans ce cas ils ne peuvent être purifiés ....

Voilà vos docteurs sont d'accord avec les musulmans sur les sévices corporels et de l'ame dans l'enfer :
lizez dans :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Extrait du livre de Mgr de Segur "L'enfer"

Le feu de l'enfer est un feu corporel
On se demande souvent ce que c'est que le feu de l'enfer ; quelle est sa nature ; si c'est un feu matériel, ou bien s'il n'est pas uniquement spirituel, et quantité de gens inclinent pour cette dernière opinion, parce qu'au fond elle les effraye moins. Saint Thomas n'est pas de leur avis, non plus que la théologie catholique.

Comme nous le disions tout à l'heure, il est de foi que le feu de l'enfer est un feu réel et véritable, un feu inextinguible, un feu éternel, qui brûle sans consumer, qui pénètre les esprits aussi bien que les corps. Voilà ce qui est révélé de DIEU, et enseigné comme article de foi par l'Eglise de DIEU. Le nier, serait non seulement une erreur, mais une impiété et une hérésie proprement dite.

Mais encore une fois, de quelle nature est ce feu qui brûle dans l'enfer ? Est-ce un feu corporel ? Est-il de la même espèce que le nôtre ? C'est le prince de la théologie, c'est saint Thomas qui va nous répondre, avec sa clarté et sa profondeur ordinaires.

Il remarque d'abord que les philosophes païens, qui ne croyaient pas à la résurrection de la chair, et qui cependant admettaient, avec la tradition entière du genre humain, un feu vengeur dans l'autre vie, devaient enseigner et enseignaient en effet que ce feu était spirituel, de même nature que les âmes. Le rationalisme moderne, qui tend à envahir toutes les intelligences et qui diminue les données de la foi tant qu'il le peut, a fait incliner vers ce sentiment un grand nombre d'esprits, peu instruits des enseignements catholiques.

Mais le grand Docteur, après avoir exposé ce premier sentiment, déclare carrément, que « le feu de l'enfer sera corporel ». Et la raison qu'il en donne est péremptoire : « Puisque, après la résurrection, les réprouvés doivent y être précipités, et puisque le corps ne peut subir qu'une peine corporelle, le feu de l'enfer sera corporel. Une peine ne saurait être appliquée au corps qu'autant qu'elle est corporelle ». Et saint Thomas appuie son enseignement de celui de saint Grégoire le Grand et de saint Augustin, qui disent la même chose et dans les mêmes termes. Néanmoins on peut dire, ajoute le grand Docteur, que ce feu corporel a quelque chose de spirituel, non point quant à sa substance, mais quant à ses effets ; car, tout en punissant les corps, il ne les consume pas, il ne les détruit pas, il ne les réduit point en cendres ; et en outre, il exerce son action vengeresse jusque sur les âmes. En ce sens, le feu de l'enfer se distingue du feu matériel, qui brûle et consume les corps.

Tout corporel qu'il est, le feu de l'enfer atteint les âmes
L'on se demandera peut-être comment le feu de l'enfer peut atteindre des âmes qui, jusqu'au jour de la résurrection et du jugement dernier, restent séparées de leur corps. Il faut répondre avant tout que, dans ce mystère redoutable des peines de l'enfer, autre chose est de connaître clairement la vérité de ce qui est, et autre chose est de la comprendre. Nous savons d'une manière positive et absolue, par l'enseignement infaillible de l'Eglise, qu'immédiatement après leur mort, les damnés tombent dans l'enfer et dans le feu de l'enfer. Or, cela ne peut s'entendre que de leurs âmes, puisque jusqu'à la résurrection leurs corps restent confiés à la terre dans le tombeau.

Une fois séparée de son corps, l'âme du réprouvé se trouve, relativement à l'action mystérieuse du feu de l'enfer, dans la condition des démons. Les démons, en effet, bien qu'ils n'aient point de corps, subissent les atteintes du feu dans lequel seront jetés un jour les corps des damnés, ainsi que l'indique expressément la sentence du fils de DIEU aux réprouvés « Retirez-vous de moi, maudits ! Allez dans le feu éternel, qui a été préparé pour le démon et pour ses anges ». Or, ce feu est corporel ; car autrement il n'agirait point sur les corps des réprouvés. Donc l'âme séparée du corps, l'âme du réprouvé, subit les atteintes d'un feu corporel. Voilà ce que nous savons et ce qui est certain.

Ce que nous ne savons pas, c'est le comment. Et, pour le croire, nous n'avons pas besoin de le savoir, les vérités révélées de DIEU ayant toutes pour but d'éclairer notre esprit et tout ensemble de le maintenir dans la dépendance et la soumission. Par la foi, nous sommes certains de la réalité du fait, et il nous suffit de voir que la chose n'est pas impossible. Or le raisonnement et l'analogie nous le font voir clairement : ne sommes-nous pas nous-mêmes et à chaque instant les témoins irrévocables de l'action, non-seulement réelle, mais intime, mais incessante qu'exerce notre corps sur notre âme ? notre corps, qui est une substance matérielle, sur notre âme, qui est une substance spirituelle ? Donc il est parfaitement possible qu'une substance matérielle, comme est le feu de l'enfer, agisse sur une substance spirituelle, comme est l'âme du réprouvé.


Le même prêtre, fils de la fameuse romancière pour enfants la comtesse de Ségur, ces réfexions sur l'enfer (j'ai mis en gras ce qui correspond le mieux à ce que j'esssaie de démontrer ici) :

Que l'enfer consiste avant tout dans l'épouvantable peine de la damnation

La damnation est la séparation totale d'avec DIEU. Un damné est une créature totalement et définitivement privée de son DIEU.

C'est Notre-Seigneur lui-même qui nous signale la damnation comme la peine première et dominante des réprouvés. Vous vous rappelez les termes de la sentence qu'il prononcera contre eux au jugement dernier et que nous rapportions tout à l'heure : « Retirez-vous de moi, maudits, et allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le démon et pour ses anges ».

Voyez : la première parole de la sentence du souverain Juge, qui nous fait comprendre le premier caractère de l'enfer, c'est la séparation de DIEU, c'est la privation de DIEU, c'est la malédiction de DIEU ; en d'autres termes, la damnation ou réprobation.

La légèreté de l'esprit et le manque de foi vive nous empêchent de comprendre en cette vie tout ce que la damnation contient d'horreurs, d'épouvantes et de désespoirs. Nous sommes faits pour le bon DIEU, et pour lui seul. Nous sommes faits pour DIEU, comme l'oeil est fait pour la lumière, comme le coeur est fait pour l'amour. Au milieu des mille préoccupations de ce monde, nous ne le sentons pour ainsi dire pas, et nous sommes détournés de DIEU, notre unique fin dernière, par tout ce qui nous entoure, par tout ce que nous voyons, entendons, souffrons et aimons.

Mais, après la mort, la vérité reprend tous ses droits ; chacun de nous se trouve comme seul à seul devant son DIEU, devant Celui par qui et pour qui il est fait, qui seul doit être et peut être sa vie, son bonheur, son repos, sa joie, son amour, son tout.

Or, vous figurez-vous ce que peut être l'état d'un homme à qui manque tout à coup, absolument et totalement sa vie, sa lumière, son bonheur, son amour, en un mot, ce qui est tout pour lui ? Concevez-vous ce vide subit, absolu, dans lequel s'abîme un être fait pour aimer et pour posséder Celui-là même dont il se voit privé ?

.....................................................
La damnation est nécessairement accompagnée du désespoir. C'est ce désespoir que Notre-Seigneur appelle dans l'Evangile « le Ver » qui ronge les damnés. « Tout vaut mieux, nous répète-t-il, que d'aller dans cette prison de feu, où le ver des réprouvés ne meurt point, ubi vernis eorum non moritur ».

Ce ver des damnés, c'est le remords, c'est le désespoir. Il est appelé ver, parce que dans l'âme pécheresse et damnée, il naît de la corruption du péché comme dans les cadavres les vers corporels naissent de la corruption de la chair. Et encore ici nous ne pouvons nous faire qu'une faible idée de ce que sont ce remords et ce désespoir ; en ce monde, où rien n'est parfait, le mal est toujours mêlé de bien, et le bien mêlé de quelque mal, quelque violents que puissent être ici-bas nos désespoirs et nos remords, ils sont toujours tempérés par certaines espérances et aussi par l'impossibilité de supporter la souffrance lorsqu'elle dépasse une certaine mesure. Mais, dans l'éternité, tout est parfait : si l'on peut parler ainsi, le mal est comme le bien, parfait, sans mélange, sans espoir ni possibilité de mitigation, comme nous l'expliquerons plus loin. Le remords et le désespoir des damnés seront complets, irrévocables, irrémédiables, sans l'ombre d'un adoucissement, sans la possibilité d'un adoucissement ; aussi absolus que possible, car le mal absolu n'existe pas.

Vous figurez-vous ce que peut être cet état de désespoir privé de toute lueur d'espérance ? Et cette pensée si désolante : « Je me suis perdu à plaisir, et perdu à tout jamais, pour des riens, pour des bagatelles d'un instant ! Il m'eût été si facile de me sauver éternellement, comme tant d'autres ! »

« A la vue des Bienheureux, dit l'Ecriture Sainte, les damnés seront saisis d'une terreur épouvantable ; et, dans leurs angoisses, ils s'écrieront en gémissant : « Donc, nous nous sommes trompés ! Ergo erravimus ! Nous avons erré hors de la voie véritable. Nous nous sommes épuisés dans les voies de l'iniquité et de la perdition ; nous avons méconnu la voie du Seigneur. A quoi nous ont servi et notre orgueil, et nos richesses, et nos plaisirs ? Tout a passé comme une ombre ; et nous voici perdus, engloutis dans notre perversité ! » Et l'écrivain sacré ajoute ce que nous avons rapporté plus haut : « Voilà ce que disent dans l'enfer les pécheurs réprouvés ».

Au désespoir ils joindront la haine, cet autre fruit de la malédiction : « Retirez-vous de moi, maudits ! » Et quelle haine! La haine de DIEU ! La haine parfaite du Bien infini, de la Vérité infinie, de l'éternel Amour, de la Bonté, de la Beauté, de la Paix, de la Sagesse, de la Perfection infinie, éternelle ! Haine implacable et satanique, haine surnaturelle, qui, chez le damné, absorbe toutes les puissances de l'esprit et du coeur.

Le damné ne pourrait haïr son DIEU s'il lui était donné, comme aux Bienheureux, de le voir en lui-même, avec toutes ses perfections et ses inénarrables splendeurs. Mais ce n'est point ainsi que dans l'enfer on voit DIEU ; les réprouvés ne le voient plus que dans les terribles effets de sa justice, c'est-à-dire dans leurs châtiments ; ils haïssent DIEU, comme ils haïssent les châtiments qu'ils endurent, comme ils haïssent la damnation, comme ils haïssent la malédiction.

Au dernier siècle, à Messine, un saint prêtre exorcisait un possédé et demandait au démon: « Qui es-tu? - Je suis l'être qui n'aime point DIEU », répondit le mauvais Esprit. Et à Paris, dans un autre exorcisme, le ministre de DIEU demandant au démon: « Où es-tu? » celui-ci répondit avec fureur : « Aux enfers, pour toujours ! - Voudrais-tu être anéanti ? - Non, afin de pouvoir haïr DIEU toujours ». Ainsi pourrait parler chacun des damnés. Ils haïssent éternellement Celui-là même qu'ils devaient éternellement aimer.

« Mais, dit-on quelquefois. DIEU est la bonté même. Comment voulez-vous qu'il me damne? » Aussi n'est-ce pas DIEU qui damne ; c'est le pécheur qui se damne lui-même. Dans le terrible fait de la damnation, ce n'est point la bonté de DIEU qui est en cause, mais uniquement sa sainteté et sa justice. DIEU est aussi saint, qu'il est bon ; et sa justice est aussi infinie dans l'enfer que sa miséricorde et sa bonté sont infinies dans le Paradis. N'offensez point la sainteté de DIEU, et vous êtes sûr de n'être point damné. Le damné n'a que ce qu'il a choisi, ce qu'il a choisi librement et malgré toutes les grâces de son DIEU. Il a choisi le mal : il a le mal ; or, dans l'éternité, le mal s'appelle l'enfer. S'il avait choisi le bien, il aurait le bien, il l'aurait éternellement. Tout cela est parfaitement logique ; et ici, comme toujours, la foi s'accorde merveilleusement avec la droite raison et l'équité.

Donc, premier caractère de l'enfer, premier élément de cette horrible réalité qui s'appelle l'enfer : la damnation, avec la malédiction divine, avec le désespoir, avec la haine de DIEU.


Que l'enfer consiste en second lieu dans la peine horrible du feu

Il y a du feu en enfer : ceci est de foi révélée. Rappelez-vous les paroles si claires, si précises, si formelles du Fils de DIEU : « Retirez-vous de moi, maudits, dans le feu, in ignem... Dans la prison de feu, le feu ne s'éteindra jamais... Le Fils de l'homme enverra ses Anges, et ils saisiront ceux qui auront fait le mal, pour les jeter dans la fournaise de feu, in caminum iqnis ». Paroles divines, infaillibles, qu'ont répétées les Apôtres, et qui sont la base de l'enseignement de l'Eglise. Dans l'enfer, les damnés souffrent la peine du feu.

Nous lisons dans l'histoire ecclésiastique que deux jeunes gens qui suivaient, au troisième siècle, les cours de la célèbre école d'Alexandrie, en Egypte, étant un jour entrés dans une église où un prêtre prêchait sur le feu d'enfer, l'un d'eux s'en moqua, tandis que l'autre, ému de crainte et de repentir, se convertit, et, peu de temps après, se fit Religieux pour mieux assurer son salut. A quelque temps de là, le premier mourut subitement. DIEU permit qu'il apparût à son ancien compagnon, à qui il dit « l'Eglise prêche la vérité quand elle prêche le feu éternel de l'enfer. Les prêtres n'ont qu'un tort, c'est d'en dire cent fois moins qu'il n'y en a ».

Le feu de l'enfer est surnaturel et incompréhensible

Hélas ! comment, sur la terre, exprimer et même concevoir les grandes réalités éternelles ? Les prêtres ont beau faire, leur esprit et leur parole fléchissent sous ce poids. S'il est dit du ciel : « L'oeil n'a point vu, l'oreille n'a point entendu, l'esprit de l'homme ne saurait comprendre ce que DIEU réserve à ceux qui l'aiment » on peut également, et au nom de la justice infinie, dire de l'enfer « Non, l'oeil de l'homme n'a point vu, son oreille n'a point entendu, son esprit n'a jamais pu et ne pourra jamais concevoir ce que la justice de DIEU réserve aux pécheurs impénitents ».

« Je souffre, je souffre cruellement dans cette flamme ! » s'écriait du fond de l'enfer le mauvais riche de l'Evangile. Pour saisir la portée de cette première parole du réprouvé « Je souffre ! Crucior! » il faudrait pouvoir saisir la portée de la seconde : « Dans cette flamme, in hac flamma ». Le feu de ce monde est imparfait comme tout ce qui est de ce monde, et nos flammes matérielles ne sont, malgré leur puissance effroyable, qu'un misérable symbole de ces flammes éternelles, dont parle l'Evangile. Est-il possible d'exprimer, sans rester bien au-dessous de la vérité, l'horreur de la souffrance qu'éprouverait un homme qui serait, même pour quelques minutes seulement, jeté dans une fournaise ardente, en supposant qu'il y puisse vivre ? Est-ce possible, je vous le demande ? Evidemment non. Que dire donc de ce feu tout surnaturel, de ce feu éternel, dont les horreurs ne peuvent se comparer à rien ?

Néanmoins, comme nous sommes dans le temps et non dans l'éternité, il nous faut nous servir des petites réalités de ce monde, tout infirmes et imparfaites qu'elles sont, pour nous élever un peu aux réalités invisibles et immenses de l'autre vie. Il faut par la considération de l'indicible souffrance que fait endurer ici-bas le feu terrestre, nous épouvanter nous-mêmes, afin de ne point tomber dans les abîmes du feu de l'enfer.

(fin de citation)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] target="_blank" rel="nofollow">http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:AcXyLPdwp9AJ:www.christ-roi.net/index.php/Mgr_de_S%C3%A9gur,_L'enfer,_1876+mgr+de+s%C3%A9gur&cd=2&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&source=www.google.fr

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 21:22

veritenet a écrit:
pas plus que le Coran qui reprend tous les écrits de la sainte Bible mais adapté pour les musulmans c'est une constatation flagrante.

Une supposition gratuite qui ne repose que sur votre intime conviction.

veritenet a écrit:
L'adversaire de Dieu laisse entendre que la Bible est falcifiée mais le Coran vient de l'adversaire de Dieu, car il a copié ce qui est sacré pour faire ce qui est sien.

Idem.

veritenet a écrit:
....des millions vont mourrir à cause qu'ils ne croient pas au sacrifice rédempteur de Jésus et suivent un simple bédouin comme se mentionnant être le messager de Dieu.

Citation biblique à l'appui ? La parole des apôtres ne constitue en rien une "preuve".

veritenet a écrit:
Lorsqu'on lit les livres d'histoires quand aux actions de Mohamed et du dégât qu'il a créé avec ce livre d'histoire(Le Coran) rédigé pour les enfants, c'est incompréhensible pour une soit disant messager.

"Dégâts"....c'est-à-dire ? Affirmation qui ne repose que sur votre imagination.

phoenix a écrit:
A quoi il faut ajouter les crispations "latérales" des uns et des autres qui rejettent les doctrines de millions d'individus, comme celle de la réincarnation par exemple.

Vous savez bien que la réincarnation ne fait pas partie du monothéisme. La réincarnation est une possibilité, mais elle n'est pas "systématique". La réincarnation (telle qu'elle est comprise aujourd'hui) n'est qu'un "concept" New-Age, fabriqué de toute pièce par des gens qui usent de la crédulité des foules pour se remplir les poches (eh oui, ça fait vendre du papier). Ça n'a rien à voir avec les enseignements originaux, qui eux, sont perdus à jamais (seuls quelques grands "maitres" y ont accès). Le Bouddha lui-même avait prédit que ses enseignements ne dureraient que cinq siècles.


Dernière édition par Djebrail le Sam 18 Juin 2011, 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 21:26

phœnix a écrit:

A quoi il faut ajouter les crispations "latérales" des uns et des autres qui rejettent les doctrines de millions d'individus, comme celle de la réincarnation par exemple.

Le jour où chacun comprendra qu'il ne détient pas à lui seul (ni sa religion à elle seule !) La Vérité, mais seulement un fragment de cette Vérité et que les autres fragments se trouvent chez autrui (qu'il rejette pour l'heure) , dans les autres religions que la sienne, on pourra commencer à discuter positivement .


Sois le bienvenu sur notre fil :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Fraternellement

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 21:30

Veritenet a écrit:
Citation :
Explique-moi alors , mon cher VERITENET, la parabole de l'ivraie et du bon grain ...

LA MAUVAISE HERBE RAMASSÉE POUR ÊTRE BRÛLÉE

Dans son “illustration de la mauvaise herbe dans le champ”, Jésus annonça: “À l’époque de la moisson je dirai aux moissonneurs: Ramassez d’abord la mauvaise herbe et liez-la en bottes pour la brûler, puis recueillez le blé dans mon magasin.” (Mat. 13:30).

Pendant des siècles, l’identification du “blé” ou des véritables “fils du royaume” a été rendue difficile par la prolifération de la “mauvaise herbe”, c’est-à-dire des chrétiens apostats qui disent avoir l’espérance céleste commune aux héritiers du Royaume. On n’a vu une nette différence entre le “blé” et la “mauvaise herbe” qu’après 1919, quand les chrétiens qui étaient vraiment engendrés de l’esprit furent libérés de Babylone la Grande, l’empire mondial satanique de la fausse religion.

La “mauvaise herbe” inclut tous les faux chrétiens, y compris les apostats modernes qui enseignent des “choses qui font trébucher” et “ceux qui se conduisent en individus qui méprisent la loi”. Cette classe de personnes comprend donc le “mauvais esclave”, les ‘vierges sottes’ et l’“esclave méchant et paresseux”. (Mat. 24:48-51; 25:1-12, 14-30.)

Le fait que la “mauvaise herbe” est liée en bottes, prête à être brûlée, ne représente pas le regroupement des faux chrétiens au sein des diverses Églises et sectes de la chrétienté, car on peut difficilement attribuer aux anges la paternité de ces systèmes religieux apostats. En outre, c’est pendant l’“époque de la moisson”, au “temps de la fin”, que l’ivraie est liée et mise en bottes. Or, beaucoup de religions du faux christianisme existent depuis plusieurs siècles. La mise en bottes de la “mauvaise herbe” signifie que, depuis 1919, la séparation des vrais et des faux chrétiens est devenue de plus en plus claire, à la fois dans l’esprit des hommes et dans les faits. La “mauvaise herbe” est liée parce que les anges veillent à ce que les “fils du méchant” ne retournent pas se mêler au “blé”, c’est-à-dire aux “fils du royaume”.
Parlant de ce que les anges allaient faire de la “mauvaise herbe” après l’avoir liée, Jésus ajouta: “Et ils les jetteront [les faux chrétiens] dans la fournaise de feu. C’est là qu’il y aura leurs pleurs et leurs grincements de dents.” (Mat. 13:42). N’oubliez pas que nous étudions une parabole. Si le “blé” et la “mauvaise herbe” sont des symboles, la “fournaise de feu”, les “pleurs” et les “grincements de dents” en sont aussi. Matthieu 25:41, 46 montre que le “feu éternel” représente le “retranchement éternel”, et la Révélation (20:14; 21:8) dit que le “lac de feu” désigne la “seconde mort”, c’est-à-dire la destruction sans espoir de résurrection. La “mauvaise herbe” est donc vouée à la destruction.
Puisque la “fournaise de feu” représente la destruction complète, les “pleurs” et les “grincements de dents” doivent précéder cette destruction. Depuis plusieurs dizaines d’années maintenant, les faux chrétiens, et particulièrement l’“homme qui méprise la loi”, le clergé de la chrétienté, gémissent sous les dures vérités bibliques dont les témoins oints de Jéhovah les criblent. Ils ne peuvent plus cacher ce qu’ils sont, à savoir des “fils du méchant”. (Mat. 13:38; Rév. Chaps 8, 9.) Le clergé apostat a grincé des dents contre les Témoins de Jéhovah qui osent proclamer hardiment, non seulement l’“année de bienveillance” de Jéhovah, mais aussi son “jour de vengeance”. (És. 61:1, 2.) Toutefois, la “mauvaise herbe” gémira et grincera des dents bien davantage encore lorsque le “Fils de l’homme” viendra prochainement pour la détruire avec le reste du monde de Satan. — Mat. 24:30.
WT 1981 1/11


Comment peux-tu expliquer que ces êtres apostats, comme tu les appelles , aient été crés par Satan ???

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 22:05

Citation :
Une supposition gratuite qui ne repose que sur votre intime conviction.

Salam

Pourquoi en douter?
Avez vous lu la sainte Bible du début à la fin?

Moi j'ai lu les deux et vous?

Pourquoi construire une religion en reprenant toutes les célébrités d’une autre religion ?



Que dirait-on si un écrivain d’aujourd’hui, faisait un roman en reprenant tous les personnages de Victor Hugo dans Les Misérables ? Sans changer aucun nom !



Mais, le Coran ne s’arrête pas là.



Troisième surprise. Tous les grands événements bibliques, sont repris, notamment :



- la création du Monde



- Coran, Sourate 6-1 : "Louange à Dieu qui a créé les cieux et la terre…"



- Bible, Genèse 1-1 : "Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre…"



- la création de l’Homme



- Coran, Sourate 32-7 : "Celui [...] qui a commencé la création de l’homme à partir de l’argile"



- Bible, Genèse 2.7 : "L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre"



- le Déluge



- Coran, Sourate 29-14 : "Nous avons envoyé Noé à son peuple. Il demeura avec lui durant mille ans, moins cinquante ; puis le déluge les emporta parce qu’ils étaient iniques. Sourate 29-15 : "Mais Nous avons sauvé Noé et ceux qui se trouvaient dans le vaisseau, et Nous en avons fait un signe pour les mondes.



- Bible, Genèse 7-10 : "Sept jours après, les eaux du déluge furent sur la terre". Genèse 7-11 : "L’an six cents de la vie de Noé [...] ce jour-là toutes les sources du grand abîme jaillirent, et les écluses des cieux s’ouvrirent.



- le buisson ardent dans le Sinaï où Dieu parle à Abraham



- Coran, Sourate 28-29 : "Lorsque Moïse eut accompli le temps [...], il aperçut, du côté du Mont Sinaï, un feu [...]". Sourate 28-30 : "Quand il y fut arrivé, un appel lui parvint du côté droit de la vallée, dans la plaine bénie et du milieu du buisson : " O Moïse ! Je suis, en vérité, Dieu, le Seigneur des mondes !"



- Bible, Exode 3-2 : "[...] Moïse regarda ; et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait point". Exode 3-4 : "L’Éternel vit qu’il se détournait pour voir ; et Dieu l’appela du milieu du buisson, et dit : Moïse ! Moïse ! Et il répondit : Me voici !". Exode 3-6 : "[...], je suis le Dieu de ton père, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob [...]"



- le passage de la Mer Rouge



- Coran, Sourate 2-50 : "Nous avons fendu la mer pour vous ; Nous vous avons sauvés ; Nous avons noyé, sous vos yeux, les gens de Pharaon"



- Bible, Exode 14-21 : "Moïse étendit sa main sur la mer. Et l’Éternel refoula la mer [...], il mit la mer à sec, et les eaux se fendirent". Exode 14-27 : "Moïse étendit sa main sur la mer [...]". Exode 14-28 : "Les eaux revinrent, et couvrirent les chars, les cavaliers et toute l’armée de Pharaon, qui étaient entrés dans la mer après les enfants d’Israël ; et il n’en échappa pas un seul".



- le Veau d’or



- Coran, Sourate 2-51 : "Lorsque nous avons fait un pacte avec Moïse, durant quarante nuits, vous avez, en son absence, pris le veau pour l’adorer. Vous avez été iniques !". Sourate 2-54 : "Souvenez-vous de ce que Moïse dit à son peuple : " O mon peuple ! Vous vous êtes fait tort à vous-mêmes en adorant le veau. Revenez à votre Créateur"



- Bible, Exode 24-18 : "Moïse entra au milieu de la nuée, et il monta sur la montagne. Moïse demeura sur la montagne quarante jours et quarante nuits". Exode 32-4 : "Il les reçut de leurs mains, jeta l’or dans un moule, et fit un veau [...]. Exode 32-7 : "L’Éternel dit à Moïse : Va, descends ; car ton peuple, que tu as fait sortir du pays d’Égypte, s’est corrompu"




Quatrième surprise. Tout à fait surprenante ! Le Coran cite presque ses sources. En effet la Tora, le livre des Hébreux est cité 19 fois. Les Evangiles, 12 fois. Exemple significatif parmi bien d’autres :



- Sourate 3-3 : "Il a fait descendre sur toi le Livre en toute Vérité, déclarant véridique ce qui était venu avant lui, et Il a fait descendre la Tora et l’Evangile"



Et, puis, comme dans la Sainte Bible, le Saint Coran parle aussi du jardin d’Eden, onze fois. Et sûrement de bien d’autres situations bibliques qui ont échappé à mon œil fatigué.

Surprenant n’est-ce pas ?

Cependant, même si tout cela paraît sympathique pour moi qui ne croit pas, que dirait-on si un écrivain d’aujourd’hui, faisait un roman en reprenant tous les personnages de Victor Hugo dans Les Misérables et aussi toutes les situations ?

Tel est semble-t-il ce qu’a fait le Coran avec les noms de la Bible et ses événements. Il ne peut pas s’agir de simples coïncidences !

http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/monotheisme-1-2-le-saint-coran-est-81152

Aussi..

Ps il faut noter aussi que la sainte Bible mentionne que les Néphilim étaient des anges fils de Dieu!

Genèse 6: 4
 Les Nephilim étaient sur la terre en ces jours-là, et aussi après cela, quand les fils du [vrai] Dieu continuèrent d’avoir des rapports avec les filles des hommes et qu’elles leur donnèrent des fils : ce sont les hommes forts d’autrefois, les hommes de renom.
Donc ici dans le passage cité, quel est le musulman qui oserait dire que la Génèse est un livre faux?
Il faut arrêter de dire que Jésus n'est pas le fils de Dieu!
Plus les musulmans essaieront de détourner la sainte Bible, et plus ils se rendront ridicules.
Yahwah a créé et lorsqu'il dit quelque chose il le fait.
Amitié
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 22:12

Citation :
Comment peux-tu expliquer que ces êtres apostats, comme tu les appelles , aient été crés par Satan ???


Mon cher Mario


Satan(oposant) n'était pas Satan auparavant, il l'est devenu.
Ezèkiel 28:. 14 Tu es le chérubin oint qui couvre, et je t’ai placé. Tu étais sur la montagne sainte de Dieu. Au milieu de pierres de feu tu circulais. 15 Tu as été intègre dans tes voies depuis le jour de ta création jusqu’à ce que l’injustice ait été trouvée en toi.
L'apostat...
Ceux qui se détournent de la Source.

 Celui qui recourt à la transgression commence par ne plus tenir compte de Dieu dans ses décisions et ses projets (Jb 34:27). Laissant son cœur l’aveugler, il ne s’aperçoit pas que ses voies sont mauvaises et il cesse d’être perspicace (Ps 36:1-4). Même s’il prétend adorer Dieu, il place les préceptes humains au-dessus de ceux de Dieu ; il les préfère (Is 29:13, 14). Il explique et excuse son dérèglement en disant que ce n’est qu’un “ jeu ”. (Pr 10:23.) Il devient pervers, bestial et stupide dans son raisonnement, au point d’affirmer que le Dieu invisible ne voit pas ou ne discerne pas son injustice, comme si les facultés de perception de Dieu s’étaient émoussées (Ps 94:4-10 ; Is 29:15, 16 ; Jr 10:21). Par sa conduite et ses actes, il dit en fait : “ Il n’y a pas de Jéhovah ” (Ps 14:1-3), et il n’en tient pas compte. N’étant pas guidé par les principes divins, il ne peut juger les choses correctement, voir clairement les questions en jeu, peser les facteurs en cause et prendre de bonnes décisions. — Pr 28:5.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 22:16

Citation :
Voici ce qu'un ami TJ dans le forum partenaire nous dit :
Citation:

Pour nous Jésus n'est pas "un quasi prophète" mais le fils de Dieu, unique en son genre puisque le commencement de la création de Dieu et puisque tout a été crée à travers lui. Il n'est pas devenu une sorte d'esprit mais a retrouvé un corps spirituel tout comme doivent en recevoir un ceux qui sont cohéritiers du Christ.(1 Corinthiens 15:44) 44 Il est semé corps physique, il est relevé corps spirituel.

Salam
Pourquoi Dieu ne pourrait -il pas avoir un fils?

Genèse 6: 4 Les Nephilim étaient sur la terre en ces jours-là, et aussi après cela, quand les fils du [vrai] Dieu continuèrent d’avoir des rapports avec les filles des hommes et qu’elles leur donnèrent des fils : ce sont les hommes forts d’autrefois, les hommes de renom.
Quel musulman oserait contredire le livre de la genèse?
Amitié
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 22:24

Veritenet a écrit:

Pourquoi construire une religion en reprenant toutes les célébrités d’une autre religion ?

Que dirait-on si un écrivain d’aujourd’hui, faisait un roman en reprenant tous les personnages de Victor Hugo dans Les Misérables ? Sans changer aucun nom !

Mais, le Coran ne s’arrête pas là.

Troisième surprise. Tous les grands événements bibliques, sont repris, notamment :


L'argument qui consiste à dire que le Qur'an n'est qu'une compilation mal cousue de livres bibliques, et donc que c'est un faux livre, n'est que de la rhétorique mal intentionnée. Il n'y a aucun argument là-dedans. Un témoin de "Jéhovah" qui rejette d'emblée le Qur'an m'inspire plus de la méfiance qu'autre chose....

Je crois que je vais arrêter la discussion ici avant que ça ne parte en vrille.
Revenir en haut Aller en bas
pinson

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 22:25

Veritenet a écrit:
Citation :
Voici ce qu'un ami TJ dans le forum partenaire nous dit :
Citation:

Pour nous Jésus n'est pas "un quasi prophète" mais le fils de Dieu, unique en son genre puisque le commencement de la création de Dieu et puisque tout a été crée à travers lui. Il n'est pas devenu une sorte d'esprit mais a retrouvé un corps spirituel tout comme doivent en recevoir un ceux qui sont cohéritiers du Christ.(1 Corinthiens 15:44) 44 Il est semé corps physique, il est relevé corps spirituel.

Salam
Pourquoi Dieu ne pourrait -il pas avoir un fils?

Genèse 6: 4 Les Nephilim étaient sur la terre en ces jours-là, et aussi après cela, quand les fils du [vrai] Dieu continuèrent d’avoir des rapports avec les filles des hommes et qu’elles leur donnèrent des fils : ce sont les hommes forts d’autrefois, les hommes de renom.
Quel musulman oserait contredire le livre de la genèse?
Amitié

Le tout, l'ami est de s'entendre sur le sens du mot "fils" !...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 22:50

Veritenet a écrit:

Cependant, même si tout cela paraît sympathique pour moi qui ne croit pas, que dirait-on si un écrivain d’aujourd’hui, faisait un roman en reprenant tous les personnages de Victor Hugo dans Les Misérables et aussi toutes les situations ?

Tel est semble-t-il ce qu’a fait le Coran avec les noms de la Bible et ses événements. Il ne peut pas s’agir de simples coïncidences !


Les témoins de Jéhovah ne sont "témoins" que de nom. L'appellation de cette secte "témoin de Jéhovah" n'est qu'un appât pour attirer le plus de monde possible....Moi je dis, méfiance, méfiance ! Ça ne m'inspire pas du tout confiance....Cette secte "témoin de Jéhovah" s'apparente un peu à la franc-maçonnerie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 23:19

Citation :
Vous n'êtes "témoin" de rien du tout. Les témoins de Jéhovah ne sont "témoins" que de nom. L'appellation de cette secte "témoin de Jéhovah" n'est qu'un appât pour attirer le plus de monde possible....Moi je dis, méfiance, méfiance ! Ça ne m'inspire pas du tout confiance....Cette secte "témoin de Jéhovah" s'apparente un peu à la franc-maçonnerie.

Salam
Bien pensez ce que vous voulez, mais jaimais les témoins de Jéhovah en tant que secte du nazaréen (Actes 24:5
, et que c’est un meneur de la secte des Nazaréens) n'ont mit de bombes quelque part pour tuer de pauvres gens!
Jésus mentionne d'aimer son prochain comme sois même et même de prier pour ceux qui vous persécutent, les musulmans(Coran) demande de les tuer tous!
Je pense qu'il serait plus approprier de venir dans notre secte dont Jésus est Seigneur plutôt que de suivre un simple bédoin illétré qui quand à lui n'a aucune part dans l'ordre Divin selon Al Imram 128

En ce qui concerne les témoins de Jéhovah..
Isaie 43:10
10 “ Vous êtes mes témoins ”, c’est là ce que déclare Jéhovah, “ oui mon serviteur que j’ai choisi, afin que vous me connaissiez et ayez foi en moi, et que vous compreniez que je suis le Même. Il n’y a pas eu de Dieu formé avant moi, et après moi il n’y en a toujours pas eu. 11 Moi, moi je suis Jéhovah, et en dehors de moi il n’y a pas de sauveur. ”

Donc c'est surement pas Mohamed un jouisseur invétéré (selon les livres d'histoire) qui va vous sauver.
Amitié sincére.


Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 23:23

Veritenet a écrit:
Citation :
Voici ce qu'un ami TJ dans le forum partenaire nous dit :
Citation:

Pour nous Jésus n'est pas "un quasi prophète" mais le fils de Dieu, unique en son genre puisque le commencement de la création de Dieu et puisque tout a été crée à travers lui. Il n'est pas devenu une sorte d'esprit mais a retrouvé un corps spirituel tout comme doivent en recevoir un ceux qui sont cohéritiers du Christ.(1 Corinthiens 15:44) 44 Il est semé corps physique, il est relevé corps spirituel.

Salam
Pourquoi Dieu ne pourrait -il pas avoir un fils?

Genèse 6: 4 Les Nephilim étaient sur la terre en ces jours-là, et aussi après cela, quand les fils du [vrai] Dieu continuèrent d’avoir des rapports avec les filles des hommes et qu’elles leur donnèrent des fils : ce sont les hommes forts d’autrefois, les hommes de renom.
Quel musulman oserait contredire le livre de la genèse?
Amitié

Les musulmans ne contredisent pas seulement la bible pleine de variété allant de l'adoration de l'éternel à la publicité de l'homosexualité , des unions illicites à l’idolâtrie et l'associationnisme .

Voila que tu nous rapporte les fils de Dieu (quoi encore?) Dieu a plus d'un seul fils jesus christ ? et encore ceux là prennent les filles des homme pour concubine qui leur donne des niphilims ? Et qui sont ces géants de l'Antiquité des dieu Grecs , des hercules et des Jupiter ou Mars ?
Comment ne pas rejeter la Bible dans ce cas ???

Le Coran vient rectifier les sales histoires de Samuel et les bannir ,la manigance des filles de Loth et la rejeter ! le fils de Noé qui voit la pudeur de son père et la rétablir telle qu'elle fut réellement !

Il faut connaitre l'islam pour le reconnaitre comme la seule vraie religion de Dieu !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 23:27

Veritenet a écrit:

Je pense qu'il serait plus approprier de venir dans notre secte dont Jésus est Seigneur plutôt que de suivre un simple bédoin illétré qui quand à lui n'a aucune part dans l'ordre Divin selon Al Imram 128


Père, pardonne-lui, car il ne sait pas ce qu'il dit....

Amen.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 23:35

Citation :
Voila que tu nous rapporte les fils de Dieu (quoi encore?) Dieu a plus d'un seul fils jesus christ ? et encore ceux là prennent les filles des homme pour concubine qui leur donne des niphilims ? Et qui sont ces géants de l'Antiquité des dieu Grecs , des hercules et des Jupiter ou Mars ?
Comment ne pas rejeter la Bible dans ce cas ???
Salam
Au Sujet de Dieu,
Le terme "fils" à des quonotations différentes lorsqu'on connait bien la Bible.
Si les musulmans n'arrivent pas à comprendre que même dans leur propre langue il y a des mots qui peut avoir plusieurs significations, comment peuvent t'ils dans ce cas se comprendre entre eux?


Al-Isra 17.4. Et Nous avions décrété dans le Livre pour les Fils d'Israël :

Le Coran mentionne bien aussi les fils d'israel, mais de qui sont t'ils les fils dans ce cas?
Amitié sincére
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Sam 18 Juin 2011, 23:56

Veritenet a écrit:
Citation :


Je pense qu'il serait plus approprier de venir dans notre secte dont Jésus est Seigneur plutôt que de suivre un simple bédoin illétré qui quand à lui n'a aucune part dans l'ordre Divin selon Al Imram 128

Peut etre que tu n'a pas lis aussi ce qu'Allah dit pour les gens comme toi :
Sourate 58 :
Ceux qui s’opposent à Allah et à Son messager seront culbutés comme furent culbutés leurs devanciers. Nous avons déjà fait descendre des preuves explicites, et les mécréants auront un châtiment avilissant, (5) le jour où Allah les ressuscitera tous, puis les informera de ce qu’ils ont fait Allah l’a dénombré et ils l’auront oublié. Allah est témoin de toute chose. (6)

Aussi dans la suite de la sourate ...
Le Diable les a dominés et leur a fait oublier le rappel d’Allah. Ceux-là sont le parti du Diable et c’est le parti du Diable qui sont assurément les perdants. (19) Ceux qui s’opposent à Allah et à Son messager seront parmi les plus humiliés. (20) Allah a prescrit: «Assurément, Je triompherai, Moi ainsi que Mes Messagers». En vérité Allah est Fort et Puissant. (21
)


Allors attends la culbute qui viendra pour toi dans les bref de tes instants in chaa Allah pour ta diffamation .
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 19 Juin 2011, 00:07

Veritenet a écrit:
Citation :
Voila que tu nous rapporte les fils de Dieu (quoi encore?) Dieu a plus d'un seul fils jesus christ ? et encore ceux là prennent les filles des homme pour concubine qui leur donne des niphilims ? Et qui sont ces géants de l'Antiquité des dieu Grecs , des hercules et des Jupiter ou Mars ?
Comment ne pas rejeter la Bible dans ce cas ???
Salam
Au Sujet de Dieu,
Le terme "fils" à des quonotations différentes lorsqu'on connait bien la Bible.
Si les musulmans n'arrivent pas à comprendre que même dans leur propre langue il y a des mots qui peut avoir plusieurs significations, comment peuvent t'ils dans ce cas se comprendre entre eux?


Al-Isra 17.4. Et Nous avions décrété dans le Livre pour les Fils d'Israël :

Le Coran mentionne bien aussi les fils d'israel, mais de qui sont t'ils les fils dans ce cas?
Amitié sincére

Quel salam alors que tu annonce que la guerre et les malheurs ? Point d'hypocrisie STP
Voilà que tu nous apprend notre coran ?

Les anges créature de Dieu de lumiere vous les appeler dans la bible des fils de Dieu ?
Meme leur union avec des humains est IMPOSSIBLE !
Vous faites comme les paiens qui nomme leur rois fils de Dieu ?

Dieu esle créateur des esprits et sa nature est INCONNAISSABLE comment pouvez vous insinuer qu'il a UN FILS ou encore pus d'UN ?

Un homme qui vivait parmi les homme que vous avez élevé au rang de fils de Dieu et + d'autres au rang de Dieu !

Vous ne tenez votre croyance sur rien ...Dieu est l'Eternel qui ne peut avoir de fils !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 19 Juin 2011, 03:57

ASHTAR a écrit:

Les musulmans ne contredisent pas seulement la bible pleine de variété allant de l'adoration de l'éternel à la publicité de l'homosexualité , des unions illicites à l’idolâtrie et l'associationnisme .

Les musulmans font un contresens en lisant la Bible. Ils croient que la Bible présente dès le départ le message unique et définitif de Dieu (le Coran) puis évolue et change tout.

En réalité, Dieu dans la Bible se révèle PEU A PEU. Il adapte d'abord son message à un peuple barbare et donne donc un message adapté. Il leur fait peur, leur promet une récompense qu'ils peuvent comprendre (une terre matérielle).

Ensuite, au temps de Jésus, il donne enfin la perfection de son intention et les promesses matérielles prennent leur vrai sens spirituel.

ASHTAR a écrit:

Voila que tu nous rapporte les fils de Dieu (quoi encore?) Dieu a plus d'un seul fils jesus christ ? et encore ceux là prennent les filles des homme pour concubine qui leur donne des niphilims ? Et qui sont ces géants de l'Antiquité des dieu Grecs , des hercules et des Jupiter ou Mars ?
Comment ne pas rejeter la Bible dans ce cas ???

idem dans ce cas. Mohamed, avec sa mentalité peu fine, entend parler du "Fils de Dieu". Aussitôt il comprend "un fils à la manière des dieux grecs, avec une déesses (Marie) et un rejeton (Apollon). Il ne comprend pas que le Dieu unique a un Fils qui est en fait SON VERBE, SA PROPRE CONTEMPLATION DE LUI-MÊME.


ASHTAR a écrit:

Le Coran vient rectifier les sales histoires de Samuel et les bannir ,la manigance des filles de Loth et la rejeter ! le fils de Noé qui voit la pudeur de son père et la rétablir telle qu'elle fut réellement !

Il faut connaitre l'islam pour le reconnaitre comme la seule vraie religion de Dieu !

Et le Coran entre alors dans une perversion PIRE : Vu que Mohamed fait des horreurs (il exécute des contradicteurs, il craque sexuellement pour davantage que 4 femme et va jusqu'à mettre dans son lit une fillette de 9 ans), les musulmans ne pouvant accepter qu'un prophète soit aussi un pécheur, ils en arrivent à trouver des justifications théologiques à ces péchés. Il condamnent alors leur religion à la tentation de l'archaïsme revendiqué et le rêve des "purs" (les salafistes) est de réinstaurer, au XXI° s.) une loi barbare du 7° s. avec des femmes tuées à coup de pierre, des épouses répudiées
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 19 Juin 2011, 08:02

Arnaud Dumouch a écrit:
En réalité, Dieu dans la Bible se révèle PEU A PEU. Il adapte d'abord son message à un peuple barbare et donne donc un message adapté. Il leur fait peur, leur promet une récompense qu'ils peuvent comprendre (une terre matérielle).

C'est une vision qui se tient, et que je ne suis pas loin de partager....


Arnaud Dumouch a écrit:
Mohamed, avec sa mentalité peu fine, entend parler du "Fils de Dieu". Aussitôt il comprend "un fils à la manière des dieux grecs, avec une déesses (Marie) et un rejeton (Apollon). Il ne comprend pas que le Dieu unique a un Fils qui est en fait SON VERBE, SA PROPRE CONTEMPLATION DE LUI-MÊME.

Là, par contre, vous reniez votre propre foi . Muhammad ne dit que la PURE vérité. C'est VOUS qui reniez votre propre foi. Voyons ce que dit le catéchisme de l’Église Catholique :

« Je crois en un seul Seigneur Jésus Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles, il est Dieu, né de Dieu, lumière née de la lumière, vrai Dieu né, du vrai Dieu, engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par lui tout a été fait. »

Conclusion :

Jésus est le "fils de Dieu", dans le sens : "NÉ" ou "ENGENDRÉ" du Père. Selon le catéchisme de l'Église catholique, Jésus est bien le "Fils de Dieu", puisque ENGENDRÉ de Dieu.

Un Dieu qui S'est enfanté (engendré) Lui-même dans le sein d'une femme, pour sauver l'Humanité, ça a tout l'air d'une mythologie gréco-romaine, non ? Exclamation


Arnaud Dumouch a écrit:
Et le Coran entre alors dans une perversion PIRE : Vu que Mohamed fait des horreurs (il exécute des contradicteurs, il craque sexuellement pour davantage que 4 femme et va jusqu'à mettre dans son lit une fillette de 9 ans).

La seule circonstance dans l'acceptation de la polygamie, c'est d'assurer la stabilité matérielle et la sécurité à la veuve et l'orphelin, mais aussi de fournir une figure paternelle aux orphelins (par le mariage avec les veuves), et c'est ce que le prophète a fait en contexte post-guerre (voir le Qur'an 4:3 et 4:127).

Donc, la seule circonstance spécifique dans l'acceptation de la polygamie est de donner des moyens de subsistance à la veuve et l'orphelin, et de fournir une figure paternelle à l'orphelin. Il est évident que le mariage avec plus d'une femme est une exception, et non pas une règle.

Ceci est mentionné dans le Qur'an en 4:3

Voici ce qu'en dit le Qur'an :

« Si vous craignez de n’être pas justes envers les orphelins, Il est permis d’épouser deux, trois, ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des servantes que vous possédez. Cela, afin de ne pas faire d’injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille). » (Qur'an 4:3)

Il faut tenir compte du contexte de ce verset 4:3. Ce verset a été révélé en contexte post-guerre, après la bataille d'Ohod qui a énormément diminué le nombre d'hommes, et en contexte post-guerre, le nombre de femmes étant plus grand que celui des hommes, le mariage avec plus d'une femme était accordé pour donner les moyens de subsistance à la veuve et l'orphelin. Le mariage avec plus d'une femme est évidemment une exception. Le mariage avec plus d'une femme ne se faisait que dans des circonstances très particulières de la société islamique de l'époque.

En fait, le Prophète n'a été marié qu'à une seule femme (mariage conjugal), Khadijah. Il y a eu aussi les "mariages" politiques, comme acte d'amitié politique : il y a eu alliance politique avec Aisha et Hafsa (filles des proches compagnons du prophète, Abou bakr et Omar).

La prochaine fois, avant de venir diffamer sur un site public de religion, intéressez-vous un minimum à l'histoire de l'Islam, au lieu de venir ici blesser les gens dans leur foi. C'est une attitude inadmissible, indigne d'un enseignant de théologie.


Revenir en haut Aller en bas
pinson

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 19 Juin 2011, 09:00

Veritenet a écrit:

Donc c'est surement pas Mohamed un jouisseur invétéré (selon les livres d'histoire) qui va vous sauver.
Amitié sincére.



Que fait la modération ?...........
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 19 Juin 2011, 09:02

Le Fils est "né de Dieu" à la manière du Verbe, à savoir de la Connaissance. Le Père se connait si parfaitement que face à lui, est son Verbe, identique à lui.

Ce n'est rien d'autre que cela, le Fils. Et Mohamed ne l'a pas compris, ce qui prouve que le Coran vient de lui et non pas de la dixctée de Dieu.

Car dieu, lui, aurait su que c'est cela la foi de tous les chrétiens du monde (sauf les témoins de Jéhovah).

Citation :

Jean 1, 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu.
Jean 1, 2 Il était au commencement avec Dieu.
Jean 1, 3 Tout fut par lui, et sans lui rien ne fut.
Jean 1, 4 Ce qui fut en lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes,
Jean 1, 5 et la lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l'ont pas saisie.
Jean 1, 14 Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 19 Juin 2011, 09:09

Arnaud Dumouch a écrit:
Le Fils est "né de Dieu" à la manière du Verbe, à savoir de la Connaissance. Le Père se connait si parfaitement que face à lui, est son Verbe, identique à lui.

Ce n'est rien d'autre que cela, le Fils.

Ce n'est pas ce que dit le Catéchisme :

« Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles ; il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu. Engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par lui tout a été fait. Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel ; par l'Esprit-Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s'est fait homme. Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa passion et fut mis au tombeau. Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures, et il monta au ciel ; il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts; et son règne n'aura pas de fin. »

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 19 Juin 2011, 09:11

C'est absolument ce que dit le catéchisme. Mais il prend aussi l'analogie du "Fils" pour signifie ce "Verbe" et c'est là que Mohamed a trébuché, ne comprenant pas ce Fils, identique au Père, comme son "verbe", identique à Yahvé qui se connait parfaitement.

Mohamed aurait du lire TOUS LES TEXTES !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 19 Juin 2011, 09:21

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est absolument ce que dit le catéchisme. Mais il prend aussi l'analogie du "Fils" pour signifie ce "Verbe" et c'est là que Mohamed a trébuché, ne comprenant pas ce Fils, identique au Père, comme son "verbe", identique à Yahvé qui se connait parfaitement.

Mohamed aurait du lire TOUS LES TEXTES !

Ça, ce n'est que votre interprétation théologique. Ce n'est pas ce que dit le Catéchisme. Vous en faites une interprétation mystico-symbolique, en éclipsant complètement l'aspect matériel de l'Incarnation. Or, le Catéchisme dit bien :

« Seigneur, Jésus-Christ, né du Père, engendré, non pas créé, qui a pris chair de la Vierge Marie, et s'est fait homme. », ce qui a tout l'air d'une histoire mythologique.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   Dim 19 Juin 2011, 09:32

Arnaud Dumouch a écrit:
Le Fils est "né de Dieu" à la manière du Verbe, à savoir de la Connaissance. Le Père se connait si parfaitement que face à lui, est son Verbe, identique à lui.

Ce n'est rien d'autre que cela, le Fils. Et Mohamed ne l'a pas compris, ce qui prouve que le Coran vient de lui et non pas de la dixctée de Dieu.

Car dieu, lui, aurait su que c'est cela la foi de tous les chrétiens du monde (sauf les témoins de Jéhovah).

Citation :

Jean 1, 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu.
Jean 1, 2 Il était au commencement avec Dieu.
Jean 1, 3 Tout fut par lui, et sans lui rien ne fut.
Jean 1, 4 Ce qui fut en lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes,
Jean 1, 5 et la lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l'ont pas saisie.
Jean 1, 14 Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.

Je ne lis pas jésus dans ces verset ?
Le verbe qui s'est fait chair peut être n'importe quoi ,et n'importe qui .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le "Purgatoire", mythe ou réalité ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
le "Purgatoire", mythe ou réalité ?
Revenir en haut 
Page 3 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aurora avion secret mythe ou réalité?
» (1974) Les OVNIs Mythe ou Réalité J Allen Hynek
» Les OVNI, mythe ou réalité ? Université populaire du bassin d'Arcachon
» Les 10% d'utilisation de notre cerveau, mythe ou réalité?
» DBZ : mythe ou réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: