Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Ven 30 Sep 2011, 15:41

30 septembre 2011

Bonjour,
Est ce que l'euthanasie est une chose bien ou pas ?
il est éthiquement pas autorisé, mais il est d'un autre point de vue la possibilité d'en finir avec la souffrance d'un être.
Qu'en pensez-vous ?



Dernière édition par Enutrof le Mer 01 Aoû 2012, 01:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Ven 30 Sep 2011, 15:51

Enutrof , euthanasie est un grand mot à la monde depuis 20 ans , cependant il y a très peut de différence entre calmer la douleur et l'euthanasie , parfois les patients en face terminal souffrent tellement que les calmants administrés , sans le vouloir bien sûr provoque la mort !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Ven 30 Sep 2011, 15:53

Eliza a écrit:
Enutrof , euthanasie est un grand mot à la monde depuis 20 ans , cependant il y a très peut de différence entre calmer la douleur et l'euthanasie , parfois les patients en face terminal souffrent tellement que les calmants administrés , sans le vouloir bien sûr provoque la mort !!!
peut être mais honnêtement t'es handicapée, tu ne parles plus, tu ne bouges plus, tu veux mourir, et les autres ne veulent pas.
Est ce que c'est normal ? :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Ven 30 Sep 2011, 16:45

Enutrof a écrit:
Eliza a écrit:
Enutrof , euthanasie est un grand mot à la monde depuis 20 ans , cependant il y a très peut de différence entre calmer la douleur et l'euthanasie , parfois les patients en face terminal souffrent tellement que les calmants administrés , sans le vouloir bien sûr provoque la mort !!!
peut être mais honnêtement t'es handicapée, tu ne parles plus, tu ne bouges plus, tu veux mourir, et les autres ne veulent pas.
Est ce que c'est normal ? :)

Enutrof , le Créateur donne la vie et il la reprend selon sa volonté , je suis totalement contre l'euthanasie volontaire même en cas d'andicap , bon mais c'est mon humble avis et chacun a le droit de ne pas être d'accord !
Revenir en haut Aller en bas
sabira

avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Ven 30 Sep 2011, 16:53

Eliza a écrit:
Enutrof , le Créateur donne la vie et il la reprend selon sa volonté , je suis totalement contre l'euthanasie volontaire même en cas d'andicap , bon mais c'est mon humble avis et chacun a le droit de ne pas être d'accord !


Je suis tout à fait d'accord avec toi chère Eliza, Dieu est seul à avoir le droit de vie et de mort, si Dieu nous a donner la maladie, nous devons vivre avec et non choisir la facilité de l'euthanasie, même si ce n'est pas facile certes. Mais je conçois que tout le monde n'est pas d'accord.


Revenir en haut Aller en bas
bengarno

avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Ven 30 Sep 2011, 17:02

À ce sujet, Jean-Paul 2 a donné un message très contradictoire à l'ensemble de la théologie de sa propre religion.

Polémique sur la fin de vie du pape Jean-Paul II

Voici quelques extraits :

Citation :
le directeur de la revue laïque de gauche MicroMega, Paolo Flores d'Arcais, avait convoqué la presse pour demander que toute la lumière soit faite sur la mort de Karol Wojtyla, et pousser l'Église à changer son discours sur les conditions de la fin de vie. Il était accompagné de l'épouse de Piergiorgio Welby, à qui l'Église avait refusé, à Noël dernier, des funérailles religieuses parce qu'il avait demandé le débranchement de l'appareil respiratoire qui le maintenait en vie. Il y avait surtout l'anesthésiste Lina Pavanelli, auteur d'un article controversé sur « la douce mort » du Pape.
...
démontrer que le Pape était mort d'un manque volontaire d'alimentation. Selon elle, si le patient avait été correctement nourri, il aurait pu survivre plusieurs années
...
Le 2 avril 2005 à 15 h 30, Karol Wojtyla déclarait : « Laissez-moi aller au Père.
...
ces dernières paroles. Elles sont interprétées par les uns comme sa volonté de mourir en paix, sans acharnement thérapeutique,
...
Il reste une dernière question : le Souverain Pontife peut-il être soigné et mourir comme tout le monde ?

Alors - ce qui est bon pour le pape est interdit aux autres - est-ce normal ?!?
Shocked


Mon message peut sembler très critique envers Jean-Paul 2,
mais je m'en voudrais de critiquer ce très grand pape que fut Jean-Paul 2.

Il a dit " Laissez-moi aller au Père! "
ne désirait-il pas tout simplement s'opposer à l'acharnement thérapeutique ?

L'euthanasie - qui consiste à abréger les souffrances - a son opposé = l'acharnement thérapeutique.

La science de la médecine a beaucoup avancé - elle peut abréger les souffrances,
elle peut aussi prolonger la vie ( par peur de la mort ? ) - mais au prix d'efforts très pénibles.
Dans les 2 cas, cette science est une entrave au cheminement naturel des choses.

Certains ont "la chance" ne ne souffrir que quelques instants, suite à un brutal accident.

D'autres doivent endurer pendant des mois et des années de longues et pénibles maladies.

Le choix de Jean-Paul 2 est personnel, ainsi que pour tous ceux et celles qui choisissent l'euthanasie ou l'acharnement  thérapeutique. Je ne peux pas me permettre de critiquer ceux et celles qui ont recours à ces méthodes, tout simplement parce que je ne connais pas mon avenir, il se peut que j'y aie recours un jour.

Je trouve dommage que la religion culpabilise ceux et celles qui utiliseront l'un et l'autre,
puisque confrontés nous-même à vivre ces derniers instants, nous avons même l'exemple d'un pape qui s'est donné la liberté de choisir.

I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://poleshift.zoomshare.com/
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Sam 01 Oct 2011, 17:36

bengarno a écrit:
Mon message peut sembler très critique envers Jean-Paul 2,
mais je m'en voudrais de critiquer ce très grand pape que fut Jean-Paul 2.

Il a dit " Laissez-moi aller au Père! "
ne désirait-il pas tout simplement s'opposer à l'acharnement thérapeutique ?

L'euthanasie - qui consiste à abréger les souffrances - a son opposé = l'acharnement thérapeutique.

La science de la médecine a beaucoup avancé - elle peut abréger les souffrances,
elle peut aussi prolonger la vie ( par peur de la mort ? ) - mais au prix d'efforts très pénibles.
Dans les 2 cas, cette science est une entrave au cheminement naturel des choses.

Certains ont "la chance" ne ne souffrir que quelques instants, suite à un brutal accident.

D'autres doivent endurer pendant des mois et des années de longues et pénibles maladies.

Le choix de Jean-Paul 2 est personnel, ainsi que pour tous ceux et celles qui choisissent l'euthanasie ou l'acharnement thérapeutique. Je ne peux pas me permettre de critiquer ceux et celles qui ont recours à ces méthodes, tout simplement parce que je ne connais pas mon avenir, il se peut que j'y aie recours un jour.

Je trouve dommage que la religion culpabilise ceux et celles qui utiliseront l'un et l'autre,
puisque confrontés nous-même à vivre ces derniers instants, nous avons même l'exemple d'un pape qui s'est donné la liberté de choisir.

I love you

Personnellement, mon cher BENGARNO, je ne suis pas pour l'acharnement thérapeutique.......

Et voici pour les chrétiens de confession catholique la position de l'Eglise :



L'encyclique Evangelium vitae rappelle la doctrine de l'Église sur la fin de vie. Elle reprend les distinctions précédentes et rejette aussi bien l'euthanasie que l'acharnement thérapeutique :


« Il faut distinguer de l’euthanasie la décision de renoncer à ce qu’on appelle l’acharnement thérapeutique, c’est-à-dire à certaines interventions médicales qui ne conviennent plus à la situation réelle du malade, parce qu’elles sont désormais disproportionnées par rapport aux résultats que l’on pourrait espérer ou encore parce qu’elles sont trop lourdes pour lui et pour sa famille. Dans ces situations, lorsque la mort s’annonce imminente et inévitable, on peut en conscience "renoncer à des traitements qui ne procureraient qu’un sursis précaire et pénible de la vie, sans interrompre pourtant les soins dus au malade en pareil cas" »

Evangelium vitae, 65

Une distinction est ainsi tracée entre les « soins normaux » et les traitements médicaux. C'est ainsi que, dans un document approuvé par le pape Benoît XVI, la Congrégation pour la doctrine de la foi estime que l'alimentation et l'hydratation artificielles constituent « en règle générale un moyen ordinaire et proportionné de maintien de la vie », qui ne doit pas être interrompu par respect pour la dignité des patients



Je me demande quelle est la position des autres grandes religions tel l'Islam, le Protestantisme, le Judaisme etc...

Fraternellement.

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
chrisredfeild

avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Sam 01 Oct 2011, 17:45

Salam Julienne

je pense que la position islamique est de considérer ce genre de pratique comme illicite, peut etre meme un suicide, je dirais meme que la position juif et surement protestante doivent etre similaire
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Sam 01 Oct 2011, 17:53

chrisredfeild a écrit:
Salam Julienne

je pense que la position islamique est de considérer ce genre de pratique comme illicite, peut etre meme un suicide, je dirais meme que la position juif et surement protestante doivent etre similaire



Salam mon cher Rachid,

Merci de nous donner la position Islamique .... position juive et protestante je ne sais vraiment pas ce qu'il en est mais comme tu en connais beaucoup sur les religions, je tiens compte de ton avis !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
chrisredfeild

avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Sam 01 Oct 2011, 17:59

je suis tombé sur cet article, et je pense qu'il reflete la position islamique :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Sam 01 Oct 2011, 18:01

chrisredfeild a écrit:
Salam Julienne

je pense que la position islamique est de considérer ce genre de pratique comme illicite, peut etre meme un suicide, je dirais meme que la position juif et surement protestante doivent etre similaire

Salam Rachid , je suis protestante mais chrétienne avant tout c'est le plus important , faire souffrir les malades serait illicite entièrement d'accord , cependant ne portons pas de masque car le monde médical est complexe , et de toute façon pour moi soulager est primordial et indispensable , donc je suis pour les soins palliatifs .
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Sam 01 Oct 2011, 18:04

chrisredfeild a écrit:
je suis tombé sur cet article, et je pense qu'il reflete la position islamique :

[url=http://oumma.com/L-euthanasie-du-point-de-vue
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Cher Rachid pour ce lien !

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Dim 02 Oct 2011, 12:47

l'utilisateur ayant supprimé sa vidéo je ne suis plus sur que ce topic ait encore une necessité.
je tenais à vous le faire remarquer.
bien à vous
et paix sur tous :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Dim 02 Oct 2011, 17:19

Enutrof a écrit:
l'utilisateur ayant supprimé sa vidéo je ne suis plus sur que ce topic ait encore une necessité.
je tenais à vous le faire remarquer.
bien à vous
et paix sur tous :)

Enutrof bonjour , de loin il est facile de parler d'enthanasie mais pas de près , donc selon moi c'est un sujet plus que délicat qu'il faut aborder , avec les médecins avec grande prudence .
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Dim 02 Oct 2011, 18:48

Enutrof a écrit:
l'utilisateur ayant supprimé sa vidéo je ne suis plus sur que ce topic ait encore une necessité.
je tenais à vous le faire remarquer.
bien à vous
et paix sur tous :)

Je vois en effet, Cher ENUTROF que l'utilisateur a supprimé sa vidéo !!

Que pensent nos amis, le tour de la question a t'il été fait ??? !! ou ce topic intéresse encore quelqu'un ?? Question

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Dim 02 Oct 2011, 19:15

rosedumatin a écrit:
Enutrof a écrit:
l'utilisateur ayant supprimé sa vidéo je ne suis plus sur que ce topic ait encore une necessité.
je tenais à vous le faire remarquer.
bien à vous
et paix sur tous :)

Je vois en effet, Cher ENUTROF que l'utilisateur a supprimé sa vidéo !!

Que pensent nos amis, le tour de la question a t'il été fait ??? !! ou ce topic intéresse encore quelqu'un ?? Question

Chère rose , à mon humnle avis il serait peut être bon de cloturer ce topic , car c'est un sujet plus que délicat pour nos amis musulmans .
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Dim 02 Oct 2011, 19:20

Eliza a écrit:
rosedumatin a écrit:
Enutrof a écrit:
l'utilisateur ayant supprimé sa vidéo je ne suis plus sur que ce topic ait encore une necessité.
je tenais à vous le faire remarquer.
bien à vous
et paix sur tous :)

Je vois en effet, Cher ENUTROF que l'utilisateur a supprimé sa vidéo !!

Que pensent nos amis, le tour de la question a t'il été fait ??? !! ou ce topic intéresse encore quelqu'un ?? Question

Chère rose , à mon humnle avis il serait peut être bon de cloturer ce topic , car c'est un sujet plus que délicat pour nos amis musulmans .




Chère ELIZA, tu as tout-à-fait raison , nous verrouillons donc ce topic....



Réouverture à la demande expresse des intervenants !!!!!!!!!!!!
Exclamation

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Lun 03 Oct 2011, 09:17

Avec Mario, nous avons reçu des demandes de réouverture de ce topic et donc le voilà réouvert mes amis !!



Bonne continuation de vos débats !


_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Lun 03 Oct 2011, 11:25

rosedumatin a écrit:
Avec Mario, nous avons reçu des demandes de réouverture de ce topic et donc le voilà réouvert mes amis !!



Bonne continuation de vos débats !


Bonjour et rose , ok pas le moindre problème pour moi sujet très délicat mais aussi d'actualité .
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Sujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Lun 03 Oct 2011, 17:39

Merci mario et rose.

Euthanasie ? Eugénisme ?
Oh les vilains gros mots !
Qui souffre ? Souffre de quoi ? Le malade ? Son entourage ?

Un témoignage :
Septième d’une famille de neuf enfants, il passe son enfance en Bretagne rurale. Au début de la Seconde Guerre mondiale, dès l’été 1940, il s’engage dans les Forces Françaises Libres à Londres. Il est spahi au 1er régiment des spahis marocains quand il est blessé en novembre 1942 par une grenade dégoupillée, passée par un camarade, la grenade explose et lui arrache les mains et les yeux.

Job accablé par la perte de ses biens et de sa famille puis frappé dans son corps refuse de renier, il engagera un long dialogue avec Dieu. Jacques Lebreton, lui, n’était pas croyant.

Aveugle et sans mains à vingt ans, Jacques entre dans la longue nuit de ténèbres de l’aveugle et dans la souffrance du handicap, de la dépendance de chaque instant.
Il travaille par la suite dans une association pour handicapés et surtout chemine vers Dieu ; il devient diacre en 1974. Il témoignera beaucoup de sa joie de vivre, et que le seul handicap est d’être amputé de Dieu.

Tant de personnes mettent en doute l’Amour de Dieu, parce que des enfants naissent avec des maladies, des handicaps de leur intelligence, des malformations de leur corps, que des blessés de la vie vivent dans la douleur, que des accidents endeuillent terriblement des familles, que les maladies d’Alzheimer, Parkinson, cancer, infligent tant de souffrances Pour ces personnes Dieu ne peut être "Amour". Et que fait donc Jésus pour l’humanité souffrante ?, guerres politiques, guerres civiles, attentats, meurtres gratuits ...et que dire des différences de religion : « la mienne est seule vraie », de couleurs de peau, de races et autres rejets.… Laissons cette inculture envahissante de l’Amour de Dieu au compte des sociétés matérialistes Occidentales, Orientales, Asiatique, et des Amériques.

- La souffrance fait partie de la vie des hommes. - La souffrance est un mystère. - La souffrance est-elle voulue par notre Dieu Créateur ? Frères et sœurs, de toutes cultures et de toutes races, de toutes religions, devant la souffrance il ne saurait y avoir de réponses ni humaines, ni théologiques. Un des remèdes le plus efficace devant une personne souffrante :
« qu'elle sente notre main sur son épaule ».

Parler du mystère de la souffrance, Jacques peut le faire d'expérience, décédé à l’âge de 84 ans en 2006, il apporte une réponse après avoir trouvé le chemin de Dieu.
Ecoutons Jacques Lebreton (c'est son pseudo littéraire), auteur de plusieurs ouvrages.

Citation :
" Lorsque je suis né, Dieu a dit : Il te faut des yeux pour voir toutes les belles choses que J’ai crées pour toi … Il te faut des yeux pour plonger ton regard dans l’âme de tes frères."
Quand je suis né, Dieu a dit : Il te faut des mains. Il te faut des mains pour prendre… Pour prendre goulûment le lait généreux du sein maternel … Il te faut des mains pour travailler .. J’ai besoin de tes mains pour finir ma création."
Et quand je suis né … j’avais des yeux et des mains…" J’avais des yeux et j’ai vu… J’ai vu les hautes montagnes, les horizons, les océans profonds et les plaines fertiles. J’ai vu les torrents fougueux, les fleuves majestueux " J’ai pensé que Dieu était bon de nous avoir donné tout cela.
Quand je suis né, j’avais des mains, de belles mains larges. C’est beau une main …ça tourne, ça se retourne dans tous les sens, à volonté … ça plie … ça se déplie … ça se replie tout comme le vent. C’est beau une main, et j’ai pensé que Dieu était un grand mécanicien pour avoir inventé une chose pareille. Et j’ai appris à travailler de mes mains … à semer le blé pour mes frères … à palper le flanc de la vache quand elle va mettre bas. Et j’ai vu que Dieu était bon … était vraiment bon. Et quand j’ai eu l’âge de travailler, la guerre est venue. Je suis parti à la guerre. Un jour, Dieu est venu et Il m’a dit :
« Excuse-moi, J’ai besoin de tes mains et de tes yeux ». Il les a pris et il est parti. Non, je me trompe … Il ne m’a pas dit « Excuse-moi », Il ne m’a donné aucune explication. Il est venu, et Il a pris mes mains et mes yeux. Il est parti comme un voleur qui a fait un larcin. Alors …d’abord, je n’ai pas cru que cela pouvait m’arriver. Je n’ai pas cru que Dieu était capable de cela. Mais lentement, du plus profond de mes entrailles, j’ai senti monter la cruelle vérité …monter ma douleur … Un immense chagrin s’est noué … là … dans ma gorge. Et alors a explosé une formidable colère qui m’a laissé KO, abruti, plein de désespérance. O désespoir tu es la pire des douleurs. Non …Je n’ai pas prié Dieu. Dieu … C’est loin Dieu ... C’est vague. Lentement … lentement… j’ai surnagé à ma douleur. Et un matin, en me réveillant … Dieu était là à côté de moi et Il avait posé sa main sur mon bras. C’est bon, une main de Dieu sur le bras quand on a de la douleur plein le cœur. Alors, j’ai demandé à Dieu : « Pourquoi m’avez-vous pris mes mains et mes yeux ».
Et Dieu a froncé le sourcil en me regardant. Sa main, fortement, a serré mon bras. Sa pression ne m’a pas fait de mal. J’ai pensé qu’une main de Dieu ça ne pouvait pas faire de mal aux hommes. J’ai eu honte d’avoir pensé cela de Dieu. Et j’ai détourné mon visage. Et Dieu vit que j’avais compris mon péché. Alors, avec une grande tristesse dans la Voix, Il me dit :
« Comment as-tu pu penser que je puisse faire du mal à mes hommes ? Tu sembles oublier que je les ai crées pour le bonheur ! » Je Lui ai montré mes orbites béantes, mes moignons sanglants. « Cela, a dit Dieu, ce sont des orbites béantes. Ce sont des moignons sanglants ».Cela, ai-je rectifié, ce sont mes yeux et mes mains arrachés !
« Tu veux parler de ces mains et de ces yeux que Je t’avais prêtés lorsque tu es né ? Mais, il ne sont pas à toi. C’est moi qui t’avais fait de si belles mains pour te les prêter ; Ceci afin que tu puisses me trouver dans tes frères ». - Et j’ai pensé que Dieu avait dit la vérité. - Et j’ai pensé que Dieu était bon ! Mais alors. Si ce n’est pas Vous qui avez pris les mains et les yeux que vous m’avez prêtés : Qui alors ? Dieu m’a souri. Dieu a eu pitié de mon trouble « C’est la guerre, la méchanceté des hommes ». C’est vrai, ai-je dit à Dieu, que les hommes sont méchants. A mes paroles Dieu se mit en colère : Ah ça ! Je te défends ! Ce n’est pas vrai ! Ils ne sont pas méchants, les hommes. Ils sont bons, mais quelquefois ils sont méchants.
Mais c’est de votre faute ! Pourquoi avez-vous crée le mal ? Pourquoi leur avez-vous permis d’être méchants ?
« Mais non, tu es fou, a dit Dieu. Je n’ai pas créé le mal. Je ne peux pas créer le mal, Moi, a dit Dieu. Mais si je voulais que les hommes m’aiment, il fallait qu’ils aient la possibilité de ne pas M’aimer. Il fallait bien que je donne au mal la possibilité d’être ».
A nouveau, j’ai senti la main de Dieu sur mon bras. J’ai compris que Dieu était vraiment bon. Et que le mal, c’était le contraire de Dieu. Le mal, c’est l’absence de Dieu. Mais alors, comment expliquez-vous : les aveugles-né, les sourds-né, les accidents innocents, le malheur innocent, les maladies ? C’est vous qui avez raté votre Création !
« Comme tu me connais mal, m’a dit Dieu. Il m’a expliqué que c’était le péché des hommes qui avait perturbé Sa Création. Il est vrai que le péché n’explique pas tout. Mais tu oublies que Je suis Amour : Amour comporte une part de mystère, l’Amour appelle la confiance. Tu ne veux pas me faire confiance ? ». Alors j’ai pensé que Dieu était Amour. Que Dieu était vraiment bon, entièrement bon, totalement bon. Que Dieu ne pouvait pas être autrement que Bon ! Et j’ai tourné mes orbites vers Dieu et j’ai vu Dieu ! J’ai souri à Dieu. Et Dieu m’a souri. Puis j’ai vu que Dieu était triste de mes orbites béants. Que Dieu était triste de mes moignons sanglants. J’ai pensé que ma souffrance était peu de chose auprès de la Sienne. J’ai vu combien Dieu m’aimait, combien Il aimait les hommes. Alors j’ai communié à Dieu et Dieu est venu en moi. Alors je suis retourné vers mes frères et, de toues mes oreilles, j’ai plongé dans l’âme de mes frères et, j’ai vu l’âme de mes frères. Dieu m’a appris un autre métier et, de nouveau, j’ai pu travailler pour mes frères. Ils sont heureux par mon travail. - Alors seulement j’ai pris conscience de ma joie. - O stupéfiant paradoxe ! - O effarante révélation ! Alors plus que jamais, j’ai souri à Dieu et ma joie n’a plus connu de fin. J’ai tout donné à Dieu et Dieu m’a tout donné. - Je me suis émerveillé de la Beauté de Dieu. - Je me suis ébloui de la Lumière de Dieu. - Je me suis nourri de la Bonté de Dieu. - Je me suis abreuvé de la Miséricorde de Dieu. - Je me suis enivré de la Tendresse de Dieu. - Je me suis repu de l’Infinité de Dieu. - Car je suis tout petit et Dieu est infini.

Que l'on soit croyant ou non, pratiquant ou non, ces textes sont porteurs de lumière et incitent à réfléchir...
Comme aussi le magnifique texte du Livre de Job, rappelé en deux très brèves citations dans le texte coranique (38, 41-44 ; 21, 83-84)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Lun 03 Oct 2011, 17:58

Roger 76 bonjour , je partage entièrement ce que tu dis cependant il y a une grande nuance , je ne suis absolument pas pour l'Euthanasie systématiquement , mais comme je l'ai déjà dis il faut revenir un tantinet à la réalitée humaine , vient durant 1 mois dans le service des cancéreux en fin de vie , qui sont sous morphine jour et nuit et qui hurlent encore , je t'assure que peut-être tout comme moi tu changerais d'idée , au sujet de l'euthanasie et je suis sincère avec toi .
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Sujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Lun 03 Oct 2011, 19:42

Bonjour Eliza.

J'ai donné sur un autre topic de Dialogue des témoignages personnels de cas proches, très proches, résumés ici :
Ma belle soeur, cancer généralisé, après un acharnement thérapeutique scandaleux, avec même "rééducation" après réduction d'une fracture du fémur... causée par le cancer des os. Elle ne "voulait pas mourir" cela a été l'horreur pour tous.

Mon frère a suivi peu après, cancer du pancréas, en phase terminale il a été assisté, soulagé, dans un centre spécialisé tenu par une cogrégation religieuse : sa femme avait obstinément refusé d'aller dans ce qui pour elle était un "mouroir". Loin de là!

Ma soeur elle a lutté des années puis a choisi de mourir chez elle.
Un soir où elle souffrait trop le médecin appelé est reparti avex juste un mot... Elle ne s'est pas réveillée de son dernier sommeil apaisé.

Enfin j'avais rendu visite à un prêtre avant sa mort prochaine. Il avait déjà le masque de la mort et souffrait atrocement, il est parti dans la nuit. Son médecin à qui j'en parlais après son inhumation m'a répondu "oui je sais je suis passé le voir juste après toi, [...]
Et dans ma carrière j'ai dû faire une expertise d'une petite clinique privée en cessation de paiement, qui recevait des malades en phase terminale que lui envoyait l'hôpital public. Du directeur au grand charisme aux aides soignantes c'était admirable, le dévouement était sans limites, la gestion était désastreuse. Je n'ai rien pu faire, en qualité de contrôleur de gestion chargé d'audit, pour leur éviter la fermeture.

Sans commentaire, sauf que j'ai horreur du mot euthanasie, et je me scandalise quand on évoque devant moi "l'euthanasie" de son toutou ou de son chat.

Ici j'ai voulu apporter le témoignage d'un homme que je ne connais que par la lumière qu'il irradie encore, Jacques Lebreton ne s'est pas "éteint" tant qu'il ne sera pas oublié.

Le problème de l'euthanasie, de l'eugénisme, n'est-il pas entièrement posé dans ces témoignages? A l'heure où l'on nous fait peur "attention la prise en charge des fins de vie de la dépendance va "vous" coùter de plus en plus cher"!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Lun 03 Oct 2011, 20:14

Bonsoir Roger 76 , je te remercie sincèrement pour tes témoignages et suis honorée , de la confiance que tu donnes à Islamo-Chrétien , il y a deux sortes d'euthanasies celle qui est passive dans le monde médical , uniquement pour vraiment soulager et pas tuer les agonisants , et celle active c'est à dire donner la mort à des handicapés , ou pour cause diverse là je suis totalement contre .
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Lun 03 Oct 2011, 22:38

sabira a écrit:
Eliza a écrit:
Enutrof , le Créateur donne la vie et il la reprend selon sa volonté , je suis totalement contre l'euthanasie volontaire même en cas d'andicap , bon mais c'est mon humble avis et chacun a le droit de ne pas être d'accord !


Je suis tout à fait d'accord avec toi chère Eliza, Dieu est seul à avoir le droit de vie et de mort, si Dieu nous a donner la maladie, nous devons vivre avec et non choisir la facilité de l'euthanasie, même si ce n'est pas facile certes. Mais je conçois que tout le monde n'est pas d'accord.

d'un point de vue athée ce n'est pas Dieu qui donne la vie et il n'y a rien après la mort donc la vie est quelque chose d'absolument sacré, bien plus que pour un croyant qui pense que la mort n'est pas une fin définitive.

je suis donc contre le principe de l'euthanasie active, mais dans certains cas extrêmes, je peux accepter une forme d'euthanasie passive (cesser les soins et accompagner le malade vers une mort douce)

d'autre part, je vois une contradiction chez ceux parmi les croyants qui refusent l'euthanasie parce que seul Dieu peut donner la vie et la reprendre et qui en même temps acceptent la peine de mort.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Lun 03 Oct 2011, 23:47

rosarum a écrit:

d'autre part, je vois une contradiction chez ceux parmi les croyants qui refusent l'euthanasie parce que seul Dieu peut donner la vie et la reprendre et qui en même temps acceptent la peine de mort.




Moi je ne peux comprendre le raisonnement d'un athé qui met sur le même pied d'égalité un criminel et un pauvre malade;un acte pour faire justice et un acte pour soulager!
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Mar 04 Oct 2011, 00:29

rosarum a écrit:
sabira a écrit:



Je suis tout à fait d'accord avec toi chère Eliza, Dieu est seul à avoir le droit de vie et de mort, si Dieu nous a donner la maladie, nous devons vivre avec et non choisir la facilité de l'euthanasie, même si ce n'est pas facile certes. Mais je conçois que tout le monde n'est pas d'accord.

d'un point de vue athée ce n'est pas Dieu qui donne la vie et il n'y a rien après la mort donc la vie est quelque chose d'absolument sacré, bien plus que pour un croyant qui pense que la mort n'est pas une fin définitive.

je suis donc contre le principe de l'euthanasie active, mais dans certains cas extrêmes, je peux accepter une forme d'euthanasie passive (cesser les soins et accompagner le malade vers une mort douce)

d'autre part, je vois une contradiction chez ceux parmi les croyants qui refusent l'euthanasie parce que seul Dieu peut donner la vie et la reprendre et qui en même temps acceptent la peine de mort.






que pense tu de cet article?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Mar 04 Oct 2011, 01:02

Nous constatons que l’euthanasie active est interdite juridiquement (shar’an), car elle correspond à un meurtre commis par le médecin, même lorsqu’il agit à la demande du patient en ayant l’intention d’abréger la souffrance de ce dernier. En effet, quelle que soit la méthode avec laquelle l’on met fin à une vie, cet acte ne peut être décrit que par l’homicide. Selon nous la responsabilité du médecin est évidente, d’autant plus qu’il outrepasse ses prérogatives en agissant de la sorte. Et quelle que soit l’intention qui le motive, il ne peut pas être plus miséricordieux envers le patient que Dieu qui lui a donné la vie et qui la lui reprend dans les conditions qu’il veut.
Quant à l’euthanasie passive et qui consiste à ne pas maintenir la vie du patient par des moyens artificiels et dérisoires, y compris des médicaments qui n’améliorent pas sa situation selon la règle de la causalité ou la cause à effet, c’est-à-dire sababiyya.


je trouve que les limites entre l’euthanasie active et l’euthanasie passive sont aussi minces que les territoires administratives de la chine,je résusme la situation:le malade braché aux ordinateurs est mourant et souffre énormément,pour abréger sa souffrance ,il demande au médecin de débrabcher les ordinateur;nous auront là l’euthanasie active ,le médecin va refuser;d'autre part le medecin constate que les machines n'améliore pas sa santé et qu'il va mourir de toute façon:le médecin débranche les machines et nous auront-là l’euthanasie passive!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Mar 04 Oct 2011, 05:02

Clochard de Dieu a écrit:
Nous constatons que l’euthanasie active est interdite juridiquement (shar’an), car elle correspond à un meurtre commis par le médecin, même lorsqu’il agit à la demande du patient en ayant l’intention d’abréger la souffrance de ce dernier. En effet, quelle que soit la méthode avec laquelle l’on met fin à une vie, cet acte ne peut être décrit que par l’homicide. Selon nous la responsabilité du médecin est évidente, d’autant plus qu’il outrepasse ses prérogatives en agissant de la sorte. Et quelle que soit l’intention qui le motive, il ne peut pas être plus miséricordieux envers le patient que Dieu qui lui a donné la vie et qui la lui reprend dans les conditions qu’il veut.
Quant à l’euthanasie passive et qui consiste à ne pas maintenir la vie du patient par des moyens artificiels et dérisoires, y compris des médicaments qui n’améliorent pas sa situation selon la règle de la causalité ou la cause à effet, c’est-à-dire sababiyya.


je trouve que les limites entre l’euthanasie active et l’euthanasie passive sont aussi minces que les territoires administratives de la chine,je résusme la situation:le malade braché aux ordinateurs est mourant et souffre énormément,pour abréger sa souffrance ,il demande au médecin de débrabcher les ordinateur;nous auront là l’euthanasie active ,le médecin va refuser;d'autre part le medecin constate que les machines n'améliore pas sa santé et qu'il va mourir de toute façon:le médecin débranche les machines et nous auront-là l’euthanasie passive!!

Salam Clochard de Dieu , enfin toi tu comprends la différence entre euthanasie active et euthanasie passive , c'est primordial d'avoir compris sa beaucoup de personne ne comrenne pas cette différence !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Mar 04 Oct 2011, 11:46

Eliza a écrit:
Clochard de Dieu a écrit:
Nous constatons que l’euthanasie active est interdite juridiquement (shar’an), car elle correspond à un meurtre commis par le médecin, même lorsqu’il agit à la demande du patient en ayant l’intention d’abréger la souffrance de ce dernier. En effet, quelle que soit la méthode avec laquelle l’on met fin à une vie, cet acte ne peut être décrit que par l’homicide. Selon nous la responsabilité du médecin est évidente, d’autant plus qu’il outrepasse ses prérogatives en agissant de la sorte. Et quelle que soit l’intention qui le motive, il ne peut pas être plus miséricordieux envers le patient que Dieu qui lui a donné la vie et qui la lui reprend dans les conditions qu’il veut.
Quant à l’euthanasie passive et qui consiste à ne pas maintenir la vie du patient par des moyens artificiels et dérisoires, y compris des médicaments qui n’améliorent pas sa situation selon la règle de la causalité ou la cause à effet, c’est-à-dire sababiyya.


je trouve que les limites entre l’euthanasie active et l’euthanasie passive sont aussi minces que les territoires administratives de la chine,je résume la situation:le malade braché aux ordinateurs est mourant et souffre énormément,pour abréger sa souffrance ,il demande au médecin de débrabcher les ordinateur;nous auront là l’euthanasie active ,le médecin va refuser;d'autre part le medecin constate que les machines n'améliore pas sa santé et qu'il va mourir de toute façon:le médecin débranche les machines et nous auront-là l’euthanasie passive!!

Salam Clochard de Dieu , enfin toi tu comprends la différence entre euthanasie active et euthanasie passive , c'est primordial d'avoir compris sa beaucoup de personne ne comrenne pas cette différence !!!!

Je crois que l'approche de l’euthanasie active et l’euthanasie passive doit être plus affiner et surtout explicite sinon je ne crois pas que les gens puisse adhérer à leurs vision des choses,de mon humble point de vue toute logique froide constatera vite la limite de leur raisonnement.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Mar 04 Oct 2011, 15:34

Clochard de Dieu a écrit:
rosarum a écrit:

d'autre part, je vois une contradiction chez ceux parmi les croyants qui refusent l'euthanasie parce que seul Dieu peut donner la vie et la reprendre et qui en même temps acceptent la peine de mort.




Moi je ne peux comprendre le raisonnement d'un athé qui met sur le même pied d'égalité un criminel et un pauvre malade;un acte pour faire justice et un acte pour soulager!

le problème est le même dans les deux cas :
et qui est tu pour décider qui doit vivre et qui doit mourir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Mar 04 Oct 2011, 19:17

rosarum a écrit:
Clochard de Dieu a écrit:


Moi je ne peux comprendre le raisonnement d'un athé qui met sur le même pied d'égalité un criminel et un pauvre malade;un acte pour faire justice et un acte pour soulager!

le problème est le même dans les deux cas :
et qui est tu pour décider qui doit vivre et qui doit mourir ?

Je ne décide rien du tout si un criminelle me tue et veux me tuer encore ,je me prémunie contre lui et donne en même temps un avertissement à ceux qui ont le même projet que ,cela s'appelle de l'auto-défense;si un être souffre de quelque chose et que sa mort est inéluctable mais longue à venir et qu'il m'implore d'abréger ses souffrances,aussi pénible me soit-il je le ferai,cela s'appelle"la charité chrétienne" comme vous dites!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Mar 04 Oct 2011, 19:41

Clochard de Dieu a écrit:
rosarum a écrit:


le problème est le même dans les deux cas :
et qui est tu pour décider qui doit vivre et qui doit mourir ?

Je ne décide rien du tout si un criminelle me tue et veux me tuer encore ,je me prémunie contre lui et donne en même temps un avertissement à ceux qui ont le même projet que ,cela s'appelle de l'auto-défense;si un être souffre de quelque chose et que sa mort est inéluctable mais longue à venir et qu'il m'implore d'abréger ses souffrances,aussi pénible me soit-il je le ferai,cela s'appelle"la charité chrétienne" comme vous dites!

Salam Clochard de Dieu , euthanasie active c'est litéralement tuer une personne , euthanasie passive c'est soulager sans la moindre intention de tuer , venez tous avec moi durant 1 mois dans le service des cancéreux et vous comprendrez immédiatement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Mar 04 Oct 2011, 20:04

Eliza a écrit:
Clochard de Dieu a écrit:


Je ne décide rien du tout si un criminelle me tue et veux me tuer encore ,je me prémunie contre lui et donne en même temps un avertissement à ceux qui ont le même projet que ,cela s'appelle de l'auto-défense;si un être souffre de quelque chose et que sa mort est inéluctable mais longue à venir et qu'il m'implore d'abréger ses souffrances,aussi pénible me soit-il je le ferai,cela s'appelle"la charité chrétienne" comme vous dites!

Salam Clochard de Dieu , euthanasie active c'est litéralement tuer une personne , euthanasie passive c'est soulager sans la moindre intention de tuer , venez tous avec moi durant 1 mois dans le service des cancéreux et vous comprendrez immédiatement

Ma chère Eliza,
Je vous crois sur parole et je n'ai pas besoin de visiter;il y a des maladies qui sont sources d'une souffrance terrible que c'est un vrai péché que de les voir souffrir sans abréger leur souffrance ,seuls les sadiques et les prétendus humanistes s'y opposeront avec leur credo la vie est sacré!
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Mar 04 Oct 2011, 20:56

Clochard de Dieu a écrit:

Ma chère Eliza,
Je vous crois sur parole et je n'ai pas besoin de visiter;il y a des maladies qui sont sources d'une souffrance terrible que c'est un vrai péché que de les voir souffrir sans abréger leur souffrance ,seuls les sadiques et les prétendus humanistes s'y opposeront avec leur credo la vie est sacré!

si on admet que la vie n'est pas sacrée :

- comment vas tu décider de celle que tu estimes avoir le droit de supprimer ? es tu infaillible ?

- es tu prêt à ce que quelqu'un d'autre décide à ta place si ta vie mérite d'être supprimée ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
- mohamed -




MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Mar 04 Oct 2011, 21:17

Clochard de Dieu a écrit:
Nous constatons que l’euthanasie active est interdite juridiquement (shar’an), car elle correspond à un meurtre commis par le médecin, même lorsqu’il agit à la demande du patient en ayant l’intention d’abréger la souffrance de ce dernier. En effet, quelle que soit la méthode avec laquelle l’on met fin à une vie, cet acte ne peut être décrit que par l’homicide. Selon nous la responsabilité du médecin est évidente, d’autant plus qu’il outrepasse ses prérogatives en agissant de la sorte. Et quelle que soit l’intention qui le motive, il ne peut pas être plus miséricordieux envers le patient que Dieu qui lui a donné la vie et qui la lui reprend dans les conditions qu’il veut.
Quant à l’euthanasie passive et qui consiste à ne pas maintenir la vie du patient par des moyens artificiels et dérisoires, y compris des médicaments qui n’améliorent pas sa situation selon la règle de la causalité ou la cause à effet, c’est-à-dire sababiyya.

Tout a fait d'accord avec toi, le fait de refuser les soins n'est pas un péché, se tuer est un péché
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Mar 04 Oct 2011, 23:18

rosarum a écrit:
Clochard de Dieu a écrit:

Ma chère Eliza,
Je vous crois sur parole et je n'ai pas besoin de visiter;il y a des maladies qui sont sources d'une souffrance terrible que c'est un vrai péché que de les voir souffrir sans abréger leur souffrance ,seuls les sadiques et les prétendus humanistes s'y opposeront avec leur credo la vie est sacré!

si on admet que la vie n'est pas sacrée :

- comment vas tu décider de celle que tu estimes avoir le droit de supprimer ? es tu infaillible ?

- es tu prêt à ce que quelqu'un d'autre décide à ta place si ta vie mérite d'être supprimée ou pas ?

Bonsoir rosarum , j'ai simplement exprimé mon vécus avec les cancéreux .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Mar 04 Oct 2011, 23:46

rosarum a écrit:
Clochard de Dieu a écrit:

Ma chère Eliza,
Je vous crois sur parole et je n'ai pas besoin de visiter;il y a des maladies qui sont sources d'une souffrance terrible que c'est un vrai péché que de les voir souffrir sans abréger leur souffrance ,seuls les sadiques et les prétendus humanistes s'y opposeront avec leur credo la vie est sacré!

si on admet que la vie n'est pas sacrée :

- comment vas tu décider de celle que tu estimes avoir le droit de supprimer ? es tu infaillible ?

- es tu prêt à ce que quelqu'un d'autre décide à ta place si ta vie mérite d'être supprimée ou pas ?

Tu me pose un vrai problème de casse-tête,toi!
oui,tu as raison la vie est sacrée et mille fois sacrée, et je n'ai jamais dis que j'ai le droit de supprimer quoique ce soit-tu y vas fort toi-je ne suis pas un assassin;j'ai dis que si une personne attente à la vie d'une autre personne,si sacrée pour toi et moi,il est juste qu'il paye le juste prix -dusse-t-il être la peine de mort-sinon se sera l'anarchie et le règne du plus fort!cela est le premier point,le deuxième point,bien sûr que je ne suis pas prête à ce qu'une autre personne décide si ma vie mérite d'être supprimé,quelle idée!Mais si je suis malade d'une maladie d'une grande souffrance et mortelle et que ma mort tarde à venir et que je suis impuissant,si je supplie qu'on met fin à ma vie j'aimerai qu'on me prenne en pitié et qu'on soit charitable avec moi;remarque que c'est MOI QUI DÉCIDE ET PERSONNE D'AUTRES!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Mer 05 Oct 2011, 07:33

Salam Clochard de Dieu , tu sais le souverain Créateur celui qui est au dessus de toute chose , connaît les limites de l'être humain et il ne laissera pas un de ses enfants souffrir inutilement , et le monde médical non plus c'est la tricte vérité , le malade ne meurt pas toujours de son cancer mais de certaines complications , surtout du coeur ou des poumons donc ne t'inquiète pas trops .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Loi Leonetti .   Mer 12 Oct 2011, 17:34

La loi Leonetti en France .

Votée en 2005 , elle permet un accompagnement de la fin de vie du patient en situation incurable . Elle proscrit l'archarnement thérapeutique , autorise l'arrêt des traitements quand le patient le demande et permet le soulagement de la douleur par des sédatifs , au risque d'entrainer la mort . Elle instaure la possibilitée de rédiger des directives anticipées pour le cas où une personne serait , un jour , hors d'état d'exprimer sa volonté .

La suite demain .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   Mer 12 Oct 2011, 18:05

Eliza a écrit:
La loi Leonetti en France .

Votée en 2005 , elle permet un accompagnement de la fin de vie du patient en situation incurable . Elle proscrit l'archarnement thérapeutique , autorise l'arrêt des traitements quand le patient le demande et permet le soulagement de la douleur par des sédatifs , au risque d'entrainer la mort . Elle instaure la possibilitée de rédiger des directives anticipées pour le cas où une personne serait , un jour , hors d'état d'exprimer sa volonté .

La suite demain .


Enfin un peu de logique...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Euthanasie : qui a le droit ? qui souffre ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peut-on dire qu'il y a place pour un droit à l'euthanasie dans le dogme catholique ?
» Demande d'euthanasie
» Avortement, euthanasie: le pape appelle à un réveil des cons
» L'euthanasie
» Euthanasie:Le droit de mourrir pourrait vite devenir le devoir de mourrir....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SCIENCES, FOI et SOCIETE :: Problèmes de société, réponse des religions !!-
Sauter vers: