Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Jeunesse en danger

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptySam 14 Jan - 23:31

Bonsoir,

Je me permets de lancer un cri d'alarme en ce qui concerne l'école en France : depuis les années 70, les néo pédagogies qui sont sensées rendre les élèves plus actifs, les obligeant à "reconstruire" eux-mêmes leur savoir en s'inspirant de la maïeutique de Socrate ( l'enseignant doit faire l'animateur, il ne doit plus "faire cours", mais aider l'élève à "accoucher" de son propre savoir!!! PS : les élèves de Socrate avaient étudié pendant des années, avant de se permettre de discuter avec Socrate!! Ils en avaient dans la tête!) a considérablement baissé le niveau des élèves et produit de nombreux illettrés, encore plus dégoûtés par le système.

Marc Le Bris, ancien instituteur à la retraite pense qu'il s'agit d'un sabotage voulu en haut lieu, pour produire des citoyens ignares, incapables d'avoir un esprit critique, tout juste bons à devenir de futurs esclaves dociles, qui ne pensent qu'à s'abrutir de loisirs débiles pour oublier leur existence morne et sans perspective! Il a notamment écrit : "et vos enfants ne sauront ni lire ni écrire"

Je ne peux pas insérer de liens Internet qui parlent de ce sujet, mais en tapant les titres suivant sur "youtube" vous les retrouverez :

* L'éducation nationale : grand corps malade
* UNE FABRIQUE DE CRETINS
* L'école Républicaine en danger / Jean Paul Brighelli
* La faillite de l'école française
* Finkielkraut sur l'école
* Rachel Boutonnet, une résistante désobéissante contre la fabrique des crétins

Je suis en train de devenir moi aussi une enseignante désobéissante, car ce que l'on me demande de faire est contraire à mon éthique, je n'ai aucune envie de saboter les jeunes!!
J'estime que je suis là pour enseigner, leur ouvrir l'esprit, leur transmettre des connaissances!!! ( mais ce que je dis là est un "blasphème" aux yeux des néo-pédagogues!!) Ils disent que si le prof parle, explique, fait cours, il abêtit les élèves, leur coupe toute curiosité!!! Une véritable aberration, quand on pense que dans toute l'histoire de l'humanité, les plus vieux ont toujours transmis leurs savoirs aux plus jeunes, qui ont pu les améliorer à leur tour! Et là, j'ai l'impression que le bon sens a été perdu et que nous marchons sur la tête!


Dites -moi ce que vous en pensez! Personnellement je suis révoltée contre ce qui se passe. C'est un laminage vers le bas programmé.

roserouge

Revenir en haut Aller en bas
sabira

sabira


Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyDim 15 Jan - 21:04

Holisme a écrit:
Bonsoir,

Je me permets de lancer un cri d'alarme en ce qui concerne l'école en France : depuis les années 70, les néo pédagogies qui sont sensées rendre les élèves plus actifs, les obligeant à "reconstruire" eux-mêmes leur savoir en s'inspirant de la maïeutique de Socrate ( l'enseignant doit faire l'animateur, il ne doit plus "faire cours", mais aider l'élève à "accoucher" de son propre savoir!!! PS : les élèves de Socrate avaient étudié pendant des années, avant de se permettre de discuter avec Socrate!! Ils en avaient dans la tête!) a considérablement baissé le niveau des élèves et produit de nombreux illettrés, encore plus dégoûtés par le système.

Marc Le Bris, ancien instituteur à la retraite pense qu'il s'agit d'un sabotage voulu en haut lieu, pour produire des citoyens ignares, incapables d'avoir un esprit critique, tout juste bons à devenir de futurs esclaves dociles, qui ne pensent qu'à s'abrutir de loisirs débiles pour oublier leur existence morne et sans perspective! Il a notamment écrit : "et vos enfants ne sauront ni lire ni écrire"

Je ne peux pas insérer de liens Internet qui parlent de ce sujet, mais en tapant les titres suivant sur "youtube" vous les retrouverez :

* L'éducation nationale : grand corps malade
* UNE FABRIQUE DE CRETINS
* L'école Républicaine en danger / Jean Paul Brighelli
* La faillite de l'école française
* Finkielkraut sur l'école
* Rachel Boutonnet, une résistante désobéissante contre la fabrique des crétins

Je suis en train de devenir moi aussi une enseignante désobéissante, car ce que l'on me demande de faire est contraire à mon éthique, je n'ai aucune envie de saboter les jeunes!!
J'estime que je suis là pour enseigner, leur ouvrir l'esprit, leur transmettre des connaissances!!! ( mais ce que je dis là est un "blasphème" aux yeux des néo-pédagogues!!) Ils disent que si le prof parle, explique, fait cours, il abêtit les élèves, leur coupe toute curiosité!!! Une véritable aberration, quand on pense que dans toute l'histoire de l'humanité, les plus vieux ont toujours transmis leurs savoirs aux plus jeunes, qui ont pu les améliorer à leur tour! Et là, j'ai l'impression que le bon sens a été perdu et que nous marchons sur la tête!


Dites -moi ce que vous en pensez! Personnellement je suis révoltée contre ce qui se passe. C'est un laminage vers le bas programmé.

roserouge

Bonsoir,
Alors là ma chere Holisme tu m'apprends quelque chose, je ne savais pas que ce type d'enseignement était réellement pratiquer en France (à quelle échelle tu le sais?) et même obligée.
Je connaissais cette méthode d'éducation de Socrate qui permet de montrer que sans forcément en avoir conscience on a la réponse à certaines questions, mais de là à se contenter de cette seule éducation non, il faut un minimum apprendre par d'autres personnes, et c'est le rôle entre autres de l'école. Personne n'a la science infuse, c'est toujours enrichissant d'apprendre par quelqu'un d'autre que de se contenter de son propre savoir.
Ton action au sein de l'enseignement est noble et je te soutiens dans ton combat.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyDim 15 Jan - 23:40

ma chère Holisme.
je suis très heureux de ta présence ici.
tout ce que tu as dit là, je l'ai déjà entendu il y a plus de vingt ans de la bouche de mon professeur de philosophie et qui d'ailleurs depuis lors, m'aura influencé le reste de ma vie.
Il avait d'ailleurs à l'époque eu des problèmes de la part de sa hiérarchie. Je pense que quand un philosophe commence à être ennuyé c'est qu'il a trop pointé du doigt une vérité devant être cachée.
Je suis très heureux de constater que des professeurs se refusent à jouer le jeu de l'idiocratie et ont pour idéal de faire ce pour quoi ils vouent leur vie ===> l'enseignement.
content de te lire très chère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: jeuness gâchée   Jeunesse en danger EmptyLun 16 Jan - 8:14

J'ai trouvé une interview fort intéressante qui vous expliquera plus en détail sur ce qui se produit actuellement :

sur le blog du figaro : "Entretien sur l'école française, ce chef-d'oeuvre en péril"
avec Natacha Polony

Vous comprendrez d'où vient le malaise de l'école qui ne va faire que se renforcer avec la réforme de l'école.

Ce qui se passe est absolument dramatique, mais peu de gens en ont conscience.

Le gouvernement, habile manipulateur, détourne l'attention du public en stigmatisant les profs : fainéants, trop de vacances, tjs en grève, fonctionnaires,..etc
Séparer pour mieux régner, c'est ce qui marche le mieux!!



roserouge
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyDim 31 Mai - 14:01

Holisme a écrit:
Bonsoir,

Je me permets de lancer un cri d'alarme en ce qui concerne l'école en France : depuis les années 70, les néo pédagogies qui sont sensées rendre les élèves plus actifs, les obligeant à "reconstruire" eux-mêmes leur savoir en s'inspirant de la maïeutique de Socrate ( l'enseignant doit faire l'animateur, il ne doit plus "faire cours", mais aider l'élève à "accoucher" de son propre savoir!!! PS : les élèves de Socrate avaient étudié pendant des années, avant de se permettre de discuter avec Socrate!! Ils en avaient dans la tête!) a considérablement baissé le niveau des élèves et produit de nombreux illettrés, encore plus dégoûtés par le système.

Marc Le Bris, ancien instituteur à la retraite pense qu'il s'agit d'un sabotage voulu en haut lieu, pour produire des citoyens ignares, incapables d'avoir un esprit critique, tout juste bons à devenir de futurs esclaves dociles, qui ne pensent qu'à s'abrutir de loisirs débiles pour oublier leur existence morne et sans perspective!   Il a notamment écrit : "et vos enfants ne sauront ni lire ni écrire"

Je ne peux pas insérer de liens Internet qui parlent de ce sujet, mais en tapant les titres suivant sur "youtube" vous les retrouverez :

* L'éducation nationale : grand corps malade
* UNE FABRIQUE DE CRETINS
* L'école Républicaine en danger / Jean Paul Brighelli
* La faillite de l'école française
* Finkielkraut sur l'école
* Rachel Boutonnet, une résistante désobéissante contre la fabrique des crétins

Je suis en train de devenir moi aussi une enseignante désobéissante, car ce que l'on me demande de faire est contraire à mon éthique, je n'ai aucune envie de saboter les jeunes!!
J'estime que je suis là pour enseigner, leur ouvrir l'esprit, leur transmettre des connaissances!!! ( mais ce que je dis là est un "blasphème" aux yeux des néo-pédagogues!!) Ils disent que si le prof parle, explique, fait cours, il abêtit les élèves, leur coupe toute curiosité!!! Une véritable aberration, quand on pense que dans toute l'histoire de l'humanité, les plus vieux ont toujours transmis leurs savoirs aux plus jeunes, qui ont pu les améliorer à leur tour!  Et là, j'ai l'impression que le bon sens a été perdu et que nous marchons sur la tête!


Dites -moi ce que vous en pensez! Personnellement je suis révoltée contre ce qui se passe. C'est un laminage vers le bas programmé.

roserouge



Je profite de ton retour, ma chère HOLISME, pour te demander si tu es toujours dans l'enseignement en France et ce que tu penses de ces théories du gender dont on a beaucoup parlé il y a peu de temps ? !!!


Ceci dit, j'abonde dans ton sens ( ton propos que je cite ci-dessus), moi ex-prof à la retraite, et que j'approuve tes jugements sur notre école laïque d'aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyDim 31 Mai - 14:44

Holisme a écrit:
Bonsoir,

Je me permets de lancer un cri d'alarme en ce qui concerne l'école en France : depuis les années 70, les néo pédagogies qui sont sensées rendre les élèves plus actifs, les obligeant à "reconstruire" eux-mêmes leur savoir en s'inspirant de la maïeutique de Socrate ( l'enseignant doit faire l'animateur, il ne doit plus "faire cours", mais aider l'élève à "accoucher" de son propre savoir!!! PS : les élèves de Socrate avaient étudié pendant des années, avant de se permettre de discuter avec Socrate!! Ils en avaient dans la tête!) a considérablement baissé le niveau des élèves et produit de nombreux illettrés, encore plus dégoûtés par le système.

Marc Le Bris, ancien instituteur à la retraite pense qu'il s'agit d'un sabotage voulu en haut lieu, pour produire des citoyens ignares, incapables d'avoir un esprit critique, tout juste bons à devenir de futurs esclaves dociles, qui ne pensent qu'à s'abrutir de loisirs débiles pour oublier leur existence morne et sans perspective!   Il a notamment écrit : "et vos enfants ne sauront ni lire ni écrire"

Je ne peux pas insérer de liens Internet qui parlent de ce sujet, mais en tapant les titres suivant sur "youtube" vous les retrouverez :

* L'éducation nationale : grand corps malade
* UNE FABRIQUE DE CRETINS
* L'école Républicaine en danger / Jean Paul Brighelli
* La faillite de l'école française
* Finkielkraut sur l'école
* Rachel Boutonnet, une résistante désobéissante contre la fabrique des crétins

Je suis en train de devenir moi aussi une enseignante désobéissante, car ce que l'on me demande de faire est contraire à mon éthique, je n'ai aucune envie de saboter les jeunes!!
J'estime que je suis là pour enseigner, leur ouvrir l'esprit, leur transmettre des connaissances!!! ( mais ce que je dis là est un "blasphème" aux yeux des néo-pédagogues!!) Ils disent que si le prof parle, explique, fait cours, il abêtit les élèves, leur coupe toute curiosité!!! Une véritable aberration, quand on pense que dans toute l'histoire de l'humanité, les plus vieux ont toujours transmis leurs savoirs aux plus jeunes, qui ont pu les améliorer à leur tour!  Et là, j'ai l'impression que le bon sens a été perdu et que nous marchons sur la tête!


Dites -moi ce que vous en pensez! Personnellement je suis révoltée contre ce qui se passe. C'est un laminage vers le bas programmé.

roserouge


Bonjour Holisme

Jeunesse en danger 2129354088 pour ce sujet

J'ai des connaissances qui sont dans l'éducation nationale qui sont désespérés de voir évolution des mœurs, on fait culpabiliser les profs les accusant de mal travailler alors qu'on leur met des bâtons dans les roues.
J'ai une connaissance prof de math dans collège ZEP qui se faisait insulter tous les jours par ses élèves, ses élèves ont même agressé un de ces collègues.
La presse parle très peu du harcèlement que subissent les profs quotidiennement, les profs sont pointés du doigt quand il y a un mauvais taux de réussite.

Enfin c'est vraiment triste, et je compati.

Que Dieu te renouvelle! Sois béni!Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyMar 2 Juin - 9:49

Estandrine a écrit:

Bonjour Holisme

Jeunesse en danger 2129354088 pour ce sujet

J'ai des connaissances qui sont dans l'éducation nationale qui sont désespérés de voir évolution des mœurs, on fait culpabiliser les profs les accusant de mal travailler alors qu'on leur met des bâtons dans les roues.
J'ai une connaissance prof de math dans collège ZEP qui se faisait insulter tous les jours par ses élèves, ses élèves ont même agressé un de ces collègues.
La presse parle très peu du harcèlement que subissent les profs quotidiennement, les profs sont pointés du doigt quand il y a un mauvais taux de réussite.

Enfin c'est vraiment triste, et je compati.

Que Dieu te renouvelle! Sois béni!Very Happy


As-tu entendu, ma chère ESTANDRINE, cette information d'hier matin :

"Une bouteille contenant un mélange explosif d’acide chlorhydrique et d’aluminium avait été lancée en pleine salle de classe en direction d’une professeur de mathématiques. Quatre personnes, dont deux collégiens, avaient subi des blessures légères avant d’être conduites à l’hôpital de Bicêtre.

« On n’est plus en sécurité, assure Florence Touitou, professeure d’histoire-géographie. Dans les textes, les salariés peuvent faire jouer leur « droit de retrait » en cas de « danger grave et imminent ». Tant que l’auteur de l’attaque n’est pas retrouvé, c’est le cas ! » Alors que l’enquête policière suit son cours, les enseignants attendent plus de moyens de la part de leur autorité de tutelle."


Depuis que les prof n'ont plus le droit de gifler leurs élèves, c'est eux qui sont font "gifler" c'est clair !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyMar 2 Juin - 10:54

mario-franc_lazur a écrit:

As-tu entendu, ma chère ESTANDRINE, cette information d'hier matin :

"Une bouteille contenant un mélange explosif d’acide chlorhydrique et d’aluminium avait été lancée en pleine salle de classe en direction d’une professeur de mathématiques. Quatre personnes, dont deux collégiens, avaient subi des blessures légères avant d’être conduites à l’hôpital de Bicêtre.

« On n’est plus en sécurité, assure Florence Touitou, professeure d’histoire-géographie. Dans les textes, les salariés peuvent faire jouer leur « droit de retrait » en cas de « danger grave et imminent ». Tant que l’auteur de l’attaque n’est pas retrouvé, c’est le cas ! » Alors que l’enquête policière suit son cours, les enseignants attendent plus de moyens de la part de leur autorité de tutelle."


Depuis que les prof n'ont plus le droit de gifler leurs élèves, c'est eux qui sont font "gifler" c'est clair !

J'étais pas au courant, c'est vraiment choquant.

Reste que la prière, pour soutenir les enseignants et les enfants qui subissent ce désastre.

Que Dieu fortifie ses personnes, qu'il donne l'intelligence aux dirigeants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyMar 2 Juin - 21:01

Bonsoir,

Je suis toujours enseignante bien sûr et en SVT en plus!! Matière très riche, à la croisée des disciplines, puisque nous avons besoins de la physique -chimie, des mathématiques, de l'histoire-géo et même de la philosophie pour mieux comprendre le monde qui nous entoure!!


La méthode d’enseignement dont j'avais parlé est toujours d'actualité, plus que jamais même! Le saupoudrage d'un pseudo-savoir aussi!


Voici une vidéo qui vous illustrera le discours du "Maître" ès pédagogies nouvelles en SVT : Gérard DeVecchi. Vous verrez son discours presque haineux envers les "méthodes à l’ancienne" et vous verrez en quoi consiste sa nouvelle méthode d'investigation dans laquelle l'élève doit construire lui-même son savoir (la plupart du temps les élèves pédalent dans la semoule!!) Ils nous regardent comme des chiens battus et nous supplient d'expliquer les choses simplement sans tourner autour du pot en faisant des circonvolutions qui les perdent totalement en chemin.
J'appelle cela la pédagogie de la devinette plutôt!!


https://www.youtube.com/watch?v=qealReLd79g


Cette méthode peut être intéressante parfois, pour certains sujets. Mais on ne peux pas la systématiser, autrement elle devient artificielle, caricaturale.

Mais mettez-vous à la place de l'élève : devoir reconstruire les maths, la physique, les SVT, le français,...à chaque cours, tous les jours!!! C'est fastidieux à la fin!!


Faire semblant de réinventer la poudre en somme!!!  


Issak ASIMOV (auteur Américain de SF) avait dit : une société qui oublie son passé, son savoir, et prétend faire table rase de tout, qui ignore les sciences acquises par les anciens, tout en prétendant les découvrir en réinventant sans cesse, qui refuse de transmettre son savoir aux futures générations, est une société décadente, en train de dépérir.  (Ce n'est pas du mot pour mot, c'est l'idée générale que j'ai retenu dans l'un de ses romans (le cycle de Fondation).


Holisme



PS : le discours haineux de ce monsieur, vient de la "dent" qu'il a gardée contre ses professeurs, car apparemment quand il était plus jeune il n'était pas très brillant à l'école, ses enseignants voulaient l'orienter en technique. Alors il a cravaché dur pour leur prouver qu'ils avaient tort. Il a en a gardé un esprit de revanche très puissant!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyMar 2 Juin - 21:39

Il faut savoir que les méthodes de lecture ont une importance cruciale sur la plasticité cérébrale : ainsi la méthode globale a fait des ravages considérables depuis une vingtaine d'années en créant de fausses dyslexies.
Normalement dans une population seuls 2 % des enfants sont dyslexiques à cause d'un "mauvais câblage" neurologique. Or à cause de la méthode globale, ce taux avoisine actuellement les 20%!!
Les cabinets des orthophonistes sont gorgées d'enfants qui ont été sabotés par ces méthodes.


https://www.youtube.com/watch?v=u9b0BRiV3t8

La méthode globales, en fait idéo-visuelle consiste à reconnaître le mot en bloc, sans le décomposer, et il faut l'associer à une image. Ex : un dessin de pomme et à côté le mot "pomme".

Mais il ne s'agit pas de lire des idéogrammes chinois!!

Cette méthode avait été trouver notamment pour aider des enfants sourds ou malentendants à lire. C'était la meilleure solution adaptée à ces cas spécifiques. Mais pourquoi l'étendre à des enfants entendants?


Le problème c'est qu'il n'y a jamais d'études comparatives pour voir quelle méthode est la plus efficace.

Les inspecteurs imposent aux enseignant "la bonne méthode",, ils prétendent que la méthode syllabique est "has been", rétrograde, inutile, alors qu'elle a largement fait ses preuves.


Il y a eu visiblement un sursaut, actuellement certains enseignants utilisent des méthodes semi-globales.



Il est vrai que lorsque nous lisons, nous ne sommes pas en train de systématiquement décomposer les mots. Nous les reconnaissons globalement. Nous déchiffrons les mots nouveaux.

Le problème de la méthode globale, est que l'enfant va essayer de deviner. Il va à peine voir le mot dans sa globalité, lire peut-être le début, et le finir de façon fantaisiste. Et parfois dire n'importe quoi, inventer selon le contexte.


Néanmoins, je pense qu'il est nécessaire à l'enfant d'apprendre au début avec la méthode syllabique pour avoir des bases solides.



Pourquoi croyez-vous que de plus en plus d’enfants qui entrent en 6ème ne savent pas lire????

Il faudrait peut-être revoir les méthodes d'enseignement, et notamment les méthodes de lecture.


Peut-être que ces méthodes" has been" tant méprisées, mais qui permettaient de savoir lire en 3 mois, en étant simple et logique, qui procédaient selon le bon sens sont 1000% plus efficaces que les nouvelles méthodes très sophistiquées mais complètement inefficaces voire dangereuses, puisqu'elle "tordent et déforment" le cerveau des enfants.



Idem pour la grammaire et l'orthographe.

De plus en plus de gens font des fautes pratiquement à chaque mot. Pourquoi?

Les leçons d'orthographes ont été supprimées. Vous comprenez, c'est trop barbant. Non, le mieux est qu'au hasard de la lecture d'un texte, l'enfant remarque qq chose, et qu'une règle de grammaire soit construite par lui à la volée, et on passe à autre chose. C’est très superficiel. L'enfant ne retiendra rien.

Le cerveau a besoin de répéter pour apprendre.

Finis les exercices application type " Bled 1er en orthographe". Trop abêtissant et mécanique.

Il faut être créatif.


C'est effrayant ça aussi cette tyrannie de la créativité à tous prix.


Résultat des courses : des thésards ou des scientifiques plagient ou inventent de fausses expériences pour publier!!!!!




Imaginez si l'on appliquait ces méthodes dans les auto-écoles : "Bon mon coco, tiens les clés de la voiture. Aujourd'hui tu vas"découvrir" tout seul à quoi servent les pédales."  
"Ah mince!! Il s'est pris le mur!! Bon au moins il reconnaîtra l'accélérateur et le frein!!!"


On fait comme si les élèves étaient des élèves ingénieurs.


Les élèvent ingénieurs "bouffent" des connaissances et se bourrent le crâne de math, physique-chimie et j'en passe (de vraies connaissances, pas le saupoudrage auquel ils ont eu droit depuis 12 ans qu'ils chauffent les bancs de l'école!!), pendant 2 ans en classe prépa. Ensuite seulement, ils peuvent prétendre résoudre des problèmes inédits.


Là, l'on veut que des gamins ignares à la tête vide jouent aux ingénieurs!!!

Un vrai simulacre.


Le malheur c'est que certains profs disent que ce n'est plus leur job d'enseigner, car tout le avoir est sur Internet (voire mm Wikipédia"). Donc plus besoin de transmettre, d'expliquer.

Ils veulent juste animer des séances, pour permettre aux élèves de réfléchir.... sur du vide!!




Au lycée Masséna, à Nice, j'avais lu un article qui disait que les étudiants en classe prépa math français obtenaient des moyennes de 8-12, alors qu'ils avaient eu le BAC avec mention, alors que des étudiants chinois avaient des moyennes de l’ordre de 14-16 voire plus.

Explication : l'élève chinois a reçu un vrai enseignement solide durant sa scolarité, alors que l'élève français le pauvre, il a eu droit à un savoir déconstruit, superficiel, du saupoudrage.

L'élève français souffre en classe prépa: c'est la première fois qu'il lui faut vraiment "bosser"!!! Jusqu'à présent il fallait le maintenir dans du coton, ne pas lui donner trop de devoirs, être bienveillant avec lui.


Sauf que cela ne rend pas service à l'enfant. On ne le prépare pas aux réalités de la vie, en lui faisant croire à un monde de bisounours.

Au contraire, on lui prépare un avenir d'adulte dépressif qui se prendra en plein visage la dure loi de la jungle du monde du travail.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyMar 2 Juin - 21:55

Voici un texte de Marc Lebris à propos des méthodes "à l'ancienne":


http://marc.le.bris.free.fr/textes_pdf/lireecrire170506.pdf




Et pour ceux que cela intéresse, son site avec des fiches pour la lecture et le calcul :



http://marc.le.bris.free.fr/pages/pconf.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyMar 2 Juin - 23:36

Holisme a écrit:
Il faut savoir que les méthodes de lecture ont une importance cruciale sur la plasticité cérébrale : ainsi la méthode globale a fait des ravages considérables depuis une vingtaine d'années en créant de fausses dyslexies.
Normalement dans une population seuls 2 % des enfants sont dyslexiques à cause d'un "mauvais câblage" neurologique. Or à cause de la méthode globale, ce taux avoisine actuellement les 20%!!
Les cabinets des orthophonistes sont gorgées d'enfants qui ont été sabotés par ces méthodes.


https://www.youtube.com/watch?v=u9b0BRiV3t8

La méthode globales, en fait idéo-visuelle consiste à reconnaître le mot en bloc, sans le décomposer, et il faut l'associer à une image. Ex : un dessin de pomme et à côté le mot "pomme".

Spoiler:
 

Jeunesse en danger 2129354088 pour tout ces renseignements

Je ne savais pas que la méthode globale se basait sur des pictogrammes.
Ma petite sœur a fait la méthode globale est elle est dyslexique assez fort, moi je suis un eu dyslexique, quand j'étais à l'école je ne lisais presque jamais les consignes parce que je ne les comprenait pas, il me fallait lire 3 fois avant de comprendre, du coup je jouais aux devinettes parce que j'avais peur de demander à la maîtresse quelques chose que tout le monde a compris.

J'ai toujours un problème avec les consignes, mais maintenant je n'ai plus honte de demander je demande systèmatiquement qu'on me répète et qu'on m'explique.

Mon petit frère qui a 15ans de moins que moi, il a 9ans est autiste.
Je suis inquiète pour lui parce qu'il ne sait toujours pas lire et écrire.
Il est dans une CLIS, mais ils ne lui apprennent rien, ils disent faire du social, mais mon frère a toujours été social.
Ils ont des pictogramme partout, pour apprendre à se repérer dans le temps et l'espace.

Je me souviens que lorsque j'étais en CE2 j'ai un camarade trisomique dans la classe.
Il avait des difficultés mais il suivait bien, mon maître s'occupait très bien de lui et il avait du soutien avec des orthophoniste et AVS. Il savait lire et écrire et compter.

Je ne comprend pas que mon petit frère qui est beaucoup moins handicapé que ce camarade trisomique n'est pas pris en charge pour lui apprendre à lui et écrire. Il a un potentiel énorme, il connaissait les lettres à 4ans et les chiffres, il a une mémoire exceptionnel.
J'étais venu avec une amie un mercredi 26 et il s'est souvenu du jour et la date des mois après. Aussi mes parents été aller visiter la nouvelle maison et mon frère leur a dit le chemin il s'est souvenu de tout le trajet alors qu'il n'y avait été qu'une seule fois et c'est un long trajet.

Enfin tu es au courant de l'enseignement et méthode pour apprendre à lire au enfants handicapés?




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyMer 3 Juin - 20:36

Bonsoir

N'étant pas spécialisée dans l'enseignement pour handicapés, je ne sais pas honnêtement quelles méthodes seraient les plus préconisées pour ce profil d'enfants.

Peut-être une méthode syllabique?


Un exemple de méthode syllabique moderne : "Léo et Léa" ou "Téo et Nina". Et il y en a d'autres.

La méthode Boscher est pas mal, mais elle date des années 50 il me semble. Il y a beaucoup de termes inusités actuellement.

Léo et Léa me semble un bon compromis en tous cas.

Après, certains enseignants diront que par expérience, la méthode syllabique ne convient pas à certains élèves.

Le problème est que le processus de la lecture est complexe, et chaque enfant étant unique, difficile d'imposer "LA bonne méthode unique" pour tout le monde.


Parfois ce qui aiderait le plus l’enfant, c'est qu'un adulte (ses parents ou un enseignant,...) le fasse travailler une heure chaque jour individuellement.

Les enfants qui ont des parents qui s'y connaissent et qui sont disponibles ont la chance de faire des progrès fulgurants.

Les autres malheureusement devront se contenter de lire en classe, noyés dans le groupe, un mot, une phrase par ci, par là, ce qui peut être nettement insuffisant pour s'approprier correctement la lecture.


roserouge



Holisme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyMer 3 Juin - 23:16

Holisme a écrit:
Bonsoir

N'étant pas spécialisée dans l'enseignement pour handicapés, je ne sais pas honnêtement quelles méthodes seraient les plus préconisées pour ce profil d'enfants.

Peut-être une méthode syllabique?


Un exemple de méthode syllabique moderne : "Léo et Léa" ou "Téo et Nina". Et il y en a d'autres.

La méthode Boscher est pas mal, mais elle date des années 50 il me semble. Il y a beaucoup de termes inusités actuellement.

Léo et Léa me semble un bon compromis en tous cas.

Après, certains enseignants diront que par expérience, la méthode syllabique ne convient pas à certains élèves.

Le problème est que le processus de la lecture est complexe, et chaque enfant étant unique, difficile d'imposer "LA bonne méthode unique" pour tout le monde.


Parfois ce qui aiderait le plus l’enfant, c'est qu'un adulte (ses parents ou un enseignant,...) le fasse travailler une heure chaque jour individuellement.

Les enfants qui ont des parents qui s'y connaissent et qui sont disponibles ont la chance de faire des progrès fulgurants.

Les autres malheureusement devront se contenter de lire en classe, noyés dans le groupe, un mot, une phrase par ci, par là, ce qui peut être nettement insuffisant pour s'approprier correctement la lecture.


roserouge



Holisme

Jeunesse en danger 175602 pour ces infos, je vais me renseigner Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyDim 7 Juin - 21:34

mario-franc_lazur a écrit:
Holisme a écrit:
Bonsoir,

Je me permets de lancer un cri d'alarme en ce qui concerne l'école en France : depuis les années 70, les néo pédagogies qui sont sensées rendre les élèves plus actifs, les obligeant à "reconstruire" eux-mêmes leur savoir en s'inspirant de la maïeutique de Socrate ( l'enseignant doit faire l'animateur, il ne doit plus "faire cours", mais aider l'élève à "accoucher" de son propre savoir!!! PS : les élèves de Socrate avaient étudié pendant des années, avant de se permettre de discuter avec Socrate!! Ils en avaient dans la tête!) a considérablement baissé le niveau des élèves et produit de nombreux illettrés, encore plus dégoûtés par le système.

Marc Le Bris, ancien instituteur à la retraite pense qu'il s'agit d'un sabotage voulu en haut lieu, pour produire des citoyens ignares, incapables d'avoir un esprit critique, tout juste bons à devenir de futurs esclaves dociles, qui ne pensent qu'à s'abrutir de loisirs débiles pour oublier leur existence morne et sans perspective!   Il a notamment écrit : "et vos enfants ne sauront ni lire ni écrire"

Je ne peux pas insérer de liens Internet qui parlent de ce sujet, mais en tapant les titres suivant sur "youtube" vous les retrouverez :

* L'éducation nationale : grand corps malade
* UNE FABRIQUE DE CRETINS
* L'école Républicaine en danger / Jean Paul Brighelli
* La faillite de l'école française
* Finkielkraut sur l'école
* Rachel Boutonnet, une résistante désobéissante contre la fabrique des crétins

Je suis en train de devenir moi aussi une enseignante désobéissante, car ce que l'on me demande de faire est contraire à mon éthique, je n'ai aucune envie de saboter les jeunes!!
J'estime que je suis là pour enseigner, leur ouvrir l'esprit, leur transmettre des connaissances!!! ( mais ce que je dis là est un "blasphème" aux yeux des néo-pédagogues!!) Ils disent que si le prof parle, explique, fait cours, il abêtit les élèves, leur coupe toute curiosité!!! Une véritable aberration, quand on pense que dans toute l'histoire de l'humanité, les plus vieux ont toujours transmis leurs savoirs aux plus jeunes, qui ont pu les améliorer à leur tour!  Et là, j'ai l'impression que le bon sens a été perdu et que nous marchons sur la tête!


Dites -moi ce que vous en pensez! Personnellement je suis révoltée contre ce qui se passe. C'est un laminage vers le bas programmé.

roserouge



Je profite de ton retour, ma chère HOLISME, pour te demander si tu es toujours dans l'enseignement en France et ce que tu penses de ces théories du gender dont on a beaucoup parlé il y a peu de temps ? !!!


Ceci dit, j'abonde dans ton sens ( ton propos que je cite ci-dessus), moi ex-prof à la retraite, et que j'approuve tes jugements sur notre école laïque d'aujourd'hui !



Bonjour Mario

A propos de la théorie des genres : je suis en plein dedans en SVT, en 1ère S avec le thème féminin, masculin.

Alors attention, accrochez bien vos ceintures, ça va secouer!!!


D'abord un petit rappel :

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/02/26/theorie-du-genre-dix-liens-pour-comprendre_4372618_3224.html


Cette année, mes élèves ont réalisé des diaporamas qu’ils ont présenté devant la classe sur divers sujets : les stéréotypes masculin/ féminin, le corps féminin idéal, le corps masculin idéal, l'homosexualité, la transsexualité, l'hermaphrodisme, ...  Cela leur ouvre les horizons et prépare à la philosophie qu'ils auront l'an prochain.

Je fais également intervenir l'infirmière pour l'éducation à la sexualité.


Pour ma part, je m'occupe essentiellement de la partie biologique : le plaisir, la mise en place du phénotype sexuel masculin ou féminin (devenir homme ou femme), la sexualité et la procréation.



C'est vrai que certains stéréotypes peuvent être limitants par exemple interdire l’accès de certains emplois aux femmes, penser que les femmes ne sont bonnes qu'à faire le ménage et la cuisine, la croyance que les hommes sont meilleurs en maths et les femmes en littérature, ..... Parler de l'origine des stéréotypes de genre (le rôle d'un homme, d'une femme dans la société à travers le temps et dans diverses cultures, le rôle du contexte sociétal, de l'éducation, ... dans le façonnage de l'identité sexuelle d'un individu) tord le cou à certains schémas de pensée trop limités ou misogynes.

https://www.reseau-canope.fr/corpus/video/les-stereotypes-de-genre-110.html

https://www.reseau-canope.fr/corpus/video/sexe-et-genre-107.html

https://www.reseau-canope.fr/corpus/video/la-domination-masculine-109.html

https://www.reseau-canope.fr/corpus/video/la-hierarchie-sexuelle-108.html


Après cela, il faut regarder la réalité en face : un homme et une femme sont différents biologiquement, de par leur anatomie et leur physiologie. Cette différence s'inscrit dans leur rôle reproductif au sein de l'espèce humaine.

On en peut pas dire qu'un homme et une femme soient identiques. Élever les enfants en leur disant qu'ils sont humains "neutres" et qu'ils pourront choisir leur sexe plus tard est un peu trop abusif.Pourquoi ne pas en faire des robots, tant qu'on y est?

Ils sont différents, et cette différence est complémentaire. Aucune notion de supériorité qui justifierait une quelconque domination d'un sexe sur l'autre (en l’occurrence, classiquement, le masculin sur le féminin) à mon sens.


Saviez-vous qu'il existait un troisième genre, voire même plusieurs genres dans certaines cultures ?

https://www.dailymotion.com/video/x1545s0_tabou-troisieme-sexe_tech



clown
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyDim 7 Juin - 21:38

Voici un conte Haïtien bien sympathique sur l'origine des 2 genres :


https://www.youtube.com/watch?v=03RqgKaz3aE



Holisme
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyLun 8 Juin - 19:18

Holisme a écrit:
Je me permets de lancer un cri d'alarme en ce qui concerne l'école en France : depuis les années 70
Je partage totalement ton cri d’alarme, j’avais le même dès les années 70 !

Je n’ai pas été enseignant mais je me suis beaucoup impliqué dans la formation des jeunes, de l’enseignement élémentaire à l’enseignement supérieur et la recherche, sans omettre apprentissages jusqu’en Université et les diverses voies parallèles de formation.

J’ai toutefois donné divers cours, en qualité de vacataire, en bénévole ou rémunéré selon les statuts, en IUT, maîtrise scientifique ou de gestion, ou instituts supérieurs, jusqu’au niveau centre de recherche.

J’ai eu des difficultés depuis que les étudiants, avec la réforme de l’Université, se sont mis à déterminer ce qu’ils voulaient comme cours, au détriment de ce que, en praticien, je jugeais nécessaire de leur transmettre : des méthodes, des concepts, des façons de faire, de faire des aller-retour entre détail et système.

Mon ambition était développer chez l’étudiant ses capacités d'analyse et de synthèse : l’analyse systémique qui a depuis été étendue aux domaines les plus divers faisait alors sourire de dédain les experts…

Et depuis je serais bien incapable de passer une maîtrise d’informatique… ou en quoi que ce soit.

Le niveau et la diversité des connaissances et des outils que l’on prétend inculquer à nos jeunes… dépassent depuis les compétences de leurs enseignants tout comme leurs capacités d'assimilation.

Mais la pire épreuve que j’aie vécue a été l’introduction massive des « maths modernes ».

J’avais eu personnellement la chance insigne se suivre une scolarité disons normale, où l’on progressait par analyse pas à pas.

Parfois fastidieuse, et rares étaient les enseignants qui osaient par exemple nous donner en géométrie quelque aperçu de géométrie analytique, héritée des Grecs de l’Antiquité : ce n’était pas au programme !

«A bas Euclide!». C’est le mot d’ordre lancé en 1969. Il s’agissait d’en finir avec l’enseignement traditionnel des mathématiques où la géométrie tenait une place éminente.

Cette réforme qui met les mathématiques dites ‘’modernes’’ au programme des enseignements scolaires à partir de 1969 n’est nullement une improvisation post-soixante-huitarde : au tout début de cette aventure, il y a, dès avant 1940, un groupe de jeunes mathématiciens qui entendent restructurer l’enseignement des mathématiques à l’université.

Cela aboutit à une révision radicale des programmes de l’enseignement supérieur dès 1952, puis des classes préparatoires en 1961 : sorti des « maths à la papa » je me suis régalé des années plus tard au CNAM de ce formalisme unificateur.

Hélas ignorance facilité ou volonté de donner une prétendue égalité des chances aux élèves défavorisés par leur milieu social, on a brutalement plaqué ces maths dites modernes dans l’Enseignement scolaire : la synthèse avant l’analyse, un erzats de la méthode globale consistant à identifier un mot sans savoir ce qui le compose, un groupe par ses propriétés de groupe… sans savoir ce qu’il contient.

« Dis papy demande sa petite-fille au mathématicien Lichnerowicz en exhibant une feuille de papier avec un vague objet crayonné :

« Une patate ? »

« Mais non papy c’est un ensemble ! »
Je l'ai entendu de Lichnerowicz lui-même.

Cela a fait des ravages, moi-même n’ai par la suite rien pigé aux cours du lycée, tant c’est devenu surenchère de verbiage.

Le résultat est là : 20 % de lycéens ne savent pas calculer une vitesse.

Sans doute y a-t-il eu une tentation pour les jeunes professeurs d’enseigner… ce qu’ils venaient d’apprendre ?

Je reste persuadé qu’il y a eu volonté de tenir à l’écart les parents accusés d’être démissionnaires.

Démissionnaires ou démissionnés, depuis que l’Instruction Publique s’est érigée en Education Nationale ?

La commission présidée en 1967 par le mathématicien André Lichnerowicz, comprenait 7 universitaires, 7 membres de l’Association des professeurs de mathématiques et deux inspecteurs généraux.

La commission avait souhaité que les nouveaux programmes soient expérimentés en classe avant d’être généralisés. Mais sans doute en raison d’une volonté bien connue de créer l’irréversible, les nouveaux programmes sont mis en application en sixième et seconde dès la rentrée de 1969. Et cela sans attendre les résultats d’une expérimentation qui avait pourtant été engagée.

Notre chère très chère Education Nationale est coutumière des expérimentations dont les conclusions sont fixées avant même de les entreprendre.

Un certain François Mitterrand a ainsi commenté la définition de la ligne droite proposée par la commission ministérielle en 1972 pour les programmes de quatrième et de troisième. :

" On appelle droite un ensemble D d’éléments dits points, muni d’une bijection g de D sur IR, et de toutes celles f qui s’en déduisent de la manière suivante : a étant un nombre réel arbitraire on a : soit f ( M ) = g ( M+A ) [ …]. Restent quelques bijections, un repère normé et une abscisse à insérer dans le raisonnement, conclut François Mitterrand. Chère ligne droite ! Paul Fort, ce vrai poète […], avait une autre façon d’en parler :’’Le plus court chemin d’un point à un autre, c’est le bonheur de la journée’’ ".
Mieux vaut faire du grec classique ou mieux encore su sanscrit, dont il provient.
Ce sera plus utile et plus formateur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyMer 10 Juin - 21:25

Merci Roger pour tous ces éclaircissements concernant les mathématiques!!


Je ne savais pas que le désastre avait commencé bien avant les années 70!!!


En tous cas, tout cela est bien désastreux.



Jusqu'où ira le carnage? Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyJeu 11 Juin - 8:50

Holisme a écrit:
Merci Roger pour tous ces éclaircissements concernant les mathématiques!!


Je ne savais pas que le désastre avait commencé bien avant les années 70!!!


En tous cas, tout cela est bien désastreux.



Jusqu'où ira le carnage?  Crying or Very sad



Cela me fait penser à la théorie de la grammaire générative de Chomsky qu'il nous fallait appliquer dans les classes au Maroc !....

Je crois savoir que les Marocains en sont revenus depuis !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Roger76




Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Sujet: Re: Jeunesse en danger    Jeunesse en danger EmptyLun 15 Juin - 11:38

La jeunesse eu danger ?
Pas seulement, c'est la France entière qui est menée au désastre, d'expérimentation en expérimentation dont les "résultats positifs" sont fixés d'avance mais dont les effets pervers sont rarement reconnus.
 
RÉFORME DU COLLÈGE : JEAN D’ORMESSON ÉCRIT À HOL... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J’ai suivi avec grand intérêt la filière classique latin-grec jusqu’au bout.
Puis j’ai opté au bac pour les maths la physique la chimie.

Le grec ancien ne forme pas qu’à la littérature mais aussi à l’analyse et à la construction logique, c’est précieux pour les « faibles en maths ».
Je le mets entre guillemets, il n’y a pas de « faible en maths » comme il y a des blonds des bruns des petits des grands des pauvres des riches.
Il n’y a que des échecs en maths, la nuance importe.

Si on veut supprimer une des deux langues alors autant supprimer  le latin pour ne garder que le grec, mieux construit et plus constructeur pour l’esprit
(C’est bien ce qui a manqué aux politiques, la construction de l’esprit)

Mais j’ai une proposition de contre-réforme, allez-y, supprimez latin et grec, supprimez tout ce qui a construit la patrie, mais alors apportez du neuf, remplacez donc latin et grec par le sanskrit, le grec ancien en dérive, sut toute la scolarité, au moins tout le monde sera dans l’utopique égalité clamée et réclamée : « fort en maths », en systémique, en esprit d’analyse.

Hélas nos politiques en manquent particulièrement.
On vient d’annoncer une proposition réforme de Polytechnique.
Enfin ! C’est urgent de réformer Polytechnique Sciences Po et ENA… qui parachèvent le mauvais travail de notre chère très chère Education Nationale.

Mais j’ai déchanté, la proposition consiste à ouvrir l’accès à Polytechnique au niveau du bac.
Un écrémage en remplacerait un autre.
Pourquoi pas au niveau du Brevet des Collèges ?
A quand une pouponnière ?

On est vraiment dans le « royaume d’Absurdie ».

Je parlais un jour à un sénateur-maire, ex Professeur d’Université en droit constitutionnel, qui donnait des cours de droit à Moscou en russe, à propos de l’égalitarisme ambiant, du principe de Procuste.

Dont il ne savait rien...
Cela nous vient du grec classique
"Un lit de Procuste" : Une mutilation d'une oeuvre ou d'un projet pour les rendre conforme à un modèle.
(déformation de Procruste, en grec ancien Προκρούστης / Prokroústês, littéralement « celui qui martèle pour allonger »)
Une uniformisation au prix d'une déformation ou dégradation, ou bien d'une élimination de ce qui ne rentre pas dans le moule.

Suivez mon regard : tous égaux, aucune tête ne doit dépasser… ou rester au-dessous !
« Le tort de la Comédie-Française, c'est d'étendre ses acteurs sur un lit de Procuste, et de vouloir qu'ils aient tous même longueur, et qu'ils jouent de la même manière les mêmes pièces. On y fait ainsi des médiocrités insupportables, voilà tout »
Louis Désiré Veron - Revue de Paris – 1835

Plutôt que de marteler les petits pour leur donner la taille des… plus favorisés, on rabote les plus doués pour les niveler au plus bas.
Est-ce plus humain ?
Procustre était plus égalitaire, il ramenait grands et petits à une moyenne.
Ramener tous ceux qui dépassent au plus petits ce n’est plus de l’égalitarisme mais quoi donc ?
Du sabotage destructeur ?
Ou de la bêtise résultant du sabotage qui a précédé ?

En pleine gloire des maths modernes à l’école j’ai vu une nouvelle institutrice ne sachant pas déclarer le pourcentage de filles et de garçons dans sa classe de CE2 à la rentrée.
La Directrice en était atterrée au point de m’en parler, un comble.

La grammaire générative de Chomsky n’a rien apporté en informatique, où pourtant les travaux sur les langages ont été activement menés : le problème des langages d’analyse et des langages générateurs était crucial.
Par contre la systémique que j’enseignais dès 1970 en informatique en instituts supérieurs a maintenant conquis tous les domaines un peu complexes, a-t-elle simplement été mentionnée mario ?
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger EmptyMar 16 Juin - 10:20

Roger76 a écrit:

La grammaire générative de Chomsky n’a rien apporté en informatique, où pourtant les travaux sur les langages ont été activement menés : le problème des langages d’analyse et des langages générateurs était crucial.
Par contre la systémique que j’enseignais dès 1970 en informatique en instituts supérieurs a maintenant conquis tous les domaines un peu complexes, a-t-elle simplement été mentionnée mario ?


Non, seul Chomsky était notre dieu !!! Pas le mien remarque, mais j'étais bien obligé de suivre le mouvement !...


Et       Jeunesse en danger 987275             pour ton exposé ci-dessus !...;
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




Jeunesse en danger Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse en danger   Jeunesse en danger Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeunesse en danger
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» POUR HUB ET SON BEBE EN DANGER D'ETRE AVORTE !!!
» Benoit XVI:sécularisation,égocentrisme et superficialité=un danger
» Fraises espagnoles : DANGER
» Musique légale et qui ne représente aucun danger !
» Valmy, la patrie en danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: