Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Poèmes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyMar 30 Mar - 20:18

Rappel du premier message :

30 mars 2010

Vertueuse

Obtemperant aux versets du coran des sourates Nour et Ahzab
D'un geste de piete et de plein gre tu te couvres de ton Hijab
Qui excepte les mains et le visage te preserve entierement
Et quoique suscitant tant d'hostilites chez certains que tu assumes fierement

En tout lieu tu es cet etre discret
Cette merveille dont seul Allah detient le secret
Tu demeureras toujours symbole de la pudeur
Qualite o combien sublime comme valeur

Qui pourrait s'arroger de donner ta description
Puisque avec ton Jalabiib tu es l'abris des indiscretions
De tout esprit pervertis et des indignes regards
A l'instar de Fatima-Zahra,Mariam,Khadija,Assia et Haggar

Tu es une vertueuse mere, soeur,epouse ou fille
Une perle rare brillante sous nos pupilles
Nous t'entourons d'un pronfond respect et d'une affection
Point de crainte et d'humiliation le Tres Misericordieux te garde sous sa Protection

Quand tu seras amene a entamer le reste du voyage
Quand seras iminent le terme de l'instant de passage
Que les affres inherents a ce moment te soient facilite
Et qu'enfin tu jouisses de l'eternel felicite.

Fatima-Zahra,la fille du prophete(alayhi salam wa ala aalihi) et Khadija son epouse
Mariam mere de Jesus
Assia femme de Pharaon mentionne dans le coran sourate Al-tahrim
Haggar femme de Abraham(alayhi salam)
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Elmakoudi




Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyVen 7 Jan - 16:30

LA REPONSE a écrit:
rosedumatin a écrit:

En effet , ce n'est pas un corps qui est entré dans un corps.....
Il s'agit d'une fusion , je crois qu'on peut appeler aussi cet état l' EXTASE !
Chère Rose,
En effet on peut appeler cela l'Extase mais dans le soufisme on appelle un tel degré d'approche de Dieu "l'anéantissement en Dieu". C'est la disparition de tout ce qui dans le coeur de l'Amant peut donner la simple idée ou impression de dualité avec l'Aimé par le retour parfait a son origine .
salam alaikoum merci a la gracieuse rose et la star du soufisme{lareponse}si vous permettez j'ajouterais
c'est ce qu'on appele Vivre dans l’intime compagnie de Dieu Al-Sulamî dit à son propos « Il est l’un des maîtres notoires du soufisme et l’un des premier à avoir développer la notion d’al-Fanâ’(l’anéantissement en Dieu) ». Telle est le titre de son chapitre « Vivre dans l’intime compagnie de Dieu » en fin de son livre. Comme si, l’aboutissement du cheminant devrait être cette station.Parler de ce sujet est nécessaire pour mieux comprendre l’attitude de certains soufis qui se retranche dans les endroits les plus discrets et qui on décidait d’arriver à ce maqam au prix de tous les sacrifices terrestres en se retirant parfois de longue année en ascète afin de se faire envahir par cette présence divine.
Voici ce que dit AL-KHARRAZ:Un sage dit

« Vivre dans l’intime compagnie de Dieu est plus délicieux que l’élan du cœur vers Lui. Pour celui qui vit dans le second état, il y a une légère distance à parcourir, d’où sa passion de la rencontre. Alors que dans le premier état, on est plus proche de Dieu ».

Le sentiment d’être proche de Dieu est relatif à l’étape spirituelle (al-maqâm) que le fidèle atteint Lorsqu’il atteint l’étape de la crainte est devient convaincu que Dieu l’observe, ceci se traduira par l’attention, la peur et l’appréhension Lorsqu’il atteint l’étape de l’amour et devient convaincu que Dieu l’observe, ceci se traduira par la joie, la béatitude, et l’aspiration ardente de Son agrément. Il vise à ce que Dieu voit en lui quelqu’un qui dépense toute son énergie pour se rapprocher de Lui et qui L’aime sans limite.




j'y reviendrais incha allah
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyVen 7 Jan - 16:37

Ami Elmakoudi que ses paroles sont douces à entendre , et calme certaine tempête au plus profond de mon coeur .
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyVen 7 Jan - 16:58

Elmakoudi a écrit:
« Vivre dans l’intime compagnie de Dieu est plus délicieux que l’élan du cœur vers Lui. Pour celui qui vit dans le second état, il y a une légère distance à parcourir, d’où sa passion de la rencontre. Alors que dans le premier état, on est plus proche de Dieu ».

L'Amour, dit Djalal ed-Din Rûmi, est cette flamme qui, lorsqu'elle s'élève, brûle tout : Dieu seul reste. » C'est en ce sens que Rûmi a été le porteur d’un message d’une brûlante actualité, je dirais même d’une brûlante éternité.

Un jour est-il raconté dans une des paraboles de Rûmi, un homme vint frapper à la porte de son ami : « Qui es-tu ? » lui demande celui-ci. L’autre répond : « c’est moi ! – Vas-t’en, répond l’ami, je ne te connais pas ! ». Après un an d’absence, brûlé d’amour et de chagrin, le pauvre homme s’en revint frapper à la porte. « Qui es-tu ? lui redemande l’ami. « Je suis toi ! – Entre alors, lui dit l’ami puisque tu es moi ; il n’y a pas de place ici pour deux moi ! »

L’âme éloignée de son ultime réalité aspire à la rencontre qui lui révèlera que l’amant et l’aimé ne sont qu’un ! « Le Bien-Aimé est tout, l’amoureux n’est qu’un voile...Pour que le monde spirituel puisse se réfléchir en notre esprit comme en un miroir sans tache, le mystique, bien loin de l’orner, devra sans relâche éliminer toutes « adjonctions illusoires ». Il faut se rendre « transparent » à l’absolu, se mettre ainsi en état de réceptivité, afin de pouvoir en être totalement illuminé.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyVen 7 Jan - 17:24

très chers frères ELMAKOUDI et LA REPONSE, telle fut chez les chrétiens, Thérèse d'Avila qui sur l'ordre de ses supérieurs écrira son autobiographie qu'elle appellera "mon grand livre" "le livre des miséricordes de Dieu" ...

Récit de sa vie, certes, mais aussi la description la plus minutieuse , la plus lucide qui ait jamais été écrite des états surnaturels, et cela dans le style le plus naturel, empreint de l'humilité la plus sereine.

Ce premier contact de Teresa de Ahumada avec l'analyse des plus fines sensations qu'il soit donné à l'être humain de ressentir, coïncide avec ses débuts dans la vie active.

Entre ces deux pôles, la continuelle présence de Dieu fait le point.

Un jour, le Père Pedro Ibanez lui demanda :

- Comment passez vous votre temps ?

"Je croyais dit-il qu'elle consacrait quelques heures à l'oraison et le reste à d'autres exercices"

Il vit le beau visage de Teresa s'illuminer d'amour :

- Imaginez une personne si éprise d'une autre qu'elle ne saurait passer un instant hors de la présence de ce qu'elle aime...

"C'est ainsi , ajoute le Dominicain qu'elle vivait avec Notre-Seigneur, ne parlant que de Lui et avec Lui... n'agissant que pour Lui, n'écrivant que ses merveilles"


_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

LA REPONSE


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyVen 7 Jan - 17:42

rosedumatin a écrit:
très chers frères ELMAKOUDI et LA REPONSE, telle fut chez les chrétiens, Thérèse d'Avila qui sur l'ordre de ses supérieurs écrira son autobiographie qu'elle appellera "mon grand livre" "le livre des miséricordes de Dieu" ...

En effet La doctrine soufie semble avoir influencé l'oeuvre des grands initiés espagnols comme Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix. Par la contemplation et la Connaissance ils se sont lancé dans la recherche qui permet d'atteindre Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyVen 7 Jan - 17:56

LA REPONSE a écrit:
rosedumatin a écrit:
très chers frères ELMAKOUDI et LA REPONSE, telle fut chez les chrétiens, Thérèse d'Avila qui sur l'ordre de ses supérieurs écrira son autobiographie qu'elle appellera "mon grand livre" "le livre des miséricordes de Dieu" ...

En effet La doctrine soufie semble avoir influencé l'oeuvre des grands initiés espagnols comme Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix. Par la contemplation et la Connaissance ils se sont lancé dans la recherche qui permet d'atteindre Dieu.

Cher LA REPONSE,

Depuis quand existe la doctrine soufie ??? ???

Il est étonnant qu'on parle si peu de cette doctrine du moins à ma connaissance, cette doctrine qui est celle de l'Amour et cela est fort dommage !

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyVen 7 Jan - 19:27

rosedumatin a écrit:
LA REPONSE a écrit:


En effet La doctrine soufie semble avoir influencé l'oeuvre des grands initiés espagnols comme Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix. Par la contemplation et la Connaissance ils se sont lancé dans la recherche qui permet d'atteindre Dieu.

Cher LA REPONSE,

Depuis quand existe la doctrine soufie ??? ???

Il est étonnant qu'on parle si peu de cette doctrine du moins à ma connaissance, cette doctrine qui est celle de l'Amour et cela est fort dommage !
salam chere rose je fais de mon mieux mais je laisse a l'etoile du soufisme te donne la meilleure reponse
Le Soufisme, se réclame des temps les plus anciens puisque il conceder que Adam etait un initié par ailleurs selon les Soufis l'usage du sceau de Salomon est une des clefs pour l'interprétation de nombreux textes dont le sens a échappé à la compréhension de ceux qui ignorent les lois du symbolisme.


Le Soufisme lui meme de par sa nature est un peu comme une énigme. La racine arabe «çouf» qui comprend les trois lettres «çâd-fâ-wâw-fâ» a comme sens de base «pureté». Elle possède selon la science des lettres une identité secrète avec la racine «çfou» qui s'écrit «çâd-fâ-wâw» et qui a pour sens de base «pureté» et désignant ce qui a été passé au tamis pour séparer les graines de la balle. En outre, il découle de cette racine une forme verbale qui, si on I'écrit sans voyelle comme cela se fait couramment en arabe, est en apparence identique à «çûfi» et signifie «il a été choisi comme un ami intime». Cependant les Soufis parlent le plus souvent d'eux-mêmes en disant les Pauvres «al-fuqarâ». La pauvreté (dans le sens de savoir) a pour eux un pouvoir alchimique en tant que vide demandant à être comblé. Les premiers Soufis portaient des vêtements en laine. Or, la science des symboles nous indique que le mouton a toujours été spécialement consacré au soleil; ainsi, en portant un vêtement de laine on revêt la robe de cet «éveil du cœur» symbolisé par la lumière du soleil et constituant l'aspect central de tout ce que le Soufi entreprend de reconquérir. Les soufis justifient le port de la robe de laine en affirmant qu'elle a été l'habit des prophètes (nabi) d'avant Mohamed et notamment celui de Moîse (Moussa) et de Jésus (Isa). Le Soufisme s'appuie également sur des valeurs Gamtatriques « numériques ».

Dieu possède dans la langue arabe (99) noms allant de l'éternel en passant par le grand, le fort, le puissant, le miséricordieux, etc... Les Soufis disent que la totalisation de (99), (9) +(9), donne (18), (1) + (08) donne (9), et la multiplication de (9) par (9) donne (81). (08) +(1) = (9), la soustraction du premier et du deuxième = (0) qui se dit «sifr», en arabe, ce qui signifie littéralement «néant», d'où la recherche soufique permanente auprès de la divinité car les lois de la nature et de la physique ne reconnaissent pas le néant.
«Fais-moi entrer, ô Seigneur, dans les profondeurs de l'océan de ton unité infinie». L'océan est souvent utilisé omme référence symbolique du terme vers lequel conduit le chemin Soufi.
De temps à autre, une révélation entre guillemets «flue» comme un grand flot de marée venant de l'Océan d'lnfinitude vers les rives de notre monde fini; et le Soufisme est la vocation, la discipline et la science permettant de se plonger dans le reflux de l'une de ses vagues et d'être ramené avec elle à sa source éternelle et infinie.
Il n'y a qu'une seule eau, mais deux Révélations selon les nécessités particulières de temps et de lieu. Elles peuvent être reçues de manière diffèrentes:
•les croyants dogmatiques sont dans leur grande majorité concernés exclusivement par l'eau qui constitue l'aspect formel de la religion.
•Les Soufis se préoccupent de l'eau laissée à découvert par la vague lors du reflux. Pour les Soufis le corps ne saurait refluer c'est-à-dire revenir vers sa source primordiale, avant la résurrection: quant à l'âme, elle doit attendre la mort du corps; jusque là, elle est, bien qu'immortelle, emprisonnée dans le monde mortel. A la mort du grand Maître Soufi Ghazâlî, au 11ème siècle, on trouva sous sa tête un poème qu'il avait écrit durant sa dernière maladie:


« Je suis un oiseau :
ce corps était ma cage,
mais je me suis envolé,
le laissant comme un signe.»
mes respects a la future soufie
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyVen 7 Jan - 19:34

Elmakoudi a écrit:

salam alaikoum merci a la gracieuse rose et la star du soufisme{lareponse}si vous permettez j'ajouterais
c'est ce qu'on appele Vivre dans l’intime compagnie de Dieu Al-Sulamî dit à son propos « Il est l’un des maîtres notoires du soufisme et l’un des premier à avoir développer la notion d’al-Fanâ’(l’anéantissement en Dieu) ». Telle est le titre de son chapitre « Vivre dans l’intime compagnie de Dieu » en fin de son livre. Comme si, l’aboutissement du cheminant devrait être cette station.Parler de ce sujet est nécessaire pour mieux comprendre l’attitude de certains soufis qui se retranche dans les endroits les plus discrets et qui on décidait d’arriver à ce maqam au prix de tous les sacrifices terrestres en se retirant parfois de longue année en ascète afin de se faire envahir par cette présence divine.
Voici ce que dit AL-KHARRAZ:Un sage dit

« Vivre dans l’intime compagnie de Dieu est plus délicieux que l’élan du cœur vers Lui. Pour celui qui vit dans le second état, il y a une légère distance à parcourir, d’où sa passion de la rencontre. Alors que dans le premier état, on est plus proche de Dieu ».

Le sentiment d’être proche de Dieu est relatif à l’étape spirituelle (al-maqâm) que le fidèle atteint Lorsqu’il atteint l’étape de la crainte est devient convaincu que Dieu l’observe, ceci se traduira par l’attention, la peur et l’appréhension Lorsqu’il atteint l’étape de l’amour et devient convaincu que Dieu l’observe, ceci se traduira par la joie, la béatitude, et l’aspiration ardente de Son agrément. Il vise à ce que Dieu voit en lui quelqu’un qui dépense toute son énergie pour se rapprocher de Lui et qui L’aime sans limite.
j'y reviendrais incha allah
SALAM et me voila pour continuer
La forme d'amour la plus accomplie est "al fanaa", l'anéantissement en Dieu. Le vrai soufi ressemble à un papillon, qui vole autour de la bougie et qui s'estompe dans le feu de l'amour.
Lorsqu’il atteint l’étape de la patience son sentiment d’être proche de Dieu traduit par son endurance du malheur
Il en est de même pour chaque étape spirituelle atteinte par ceux qui ont adorés Dieu afin de se rapprocher de Lui en étant convaincus. Il s’agit de ceux qui ont emprunté la voie de Dieu et qui vont de l’avant sans régresser .
Quant aux gens du commun, ils se sont limités à l’observance des commandements et des interdictions, car leurs espérance en Dieu est faible, d’où la confusion dans laquelle ils vivent.
On rapporte que ‘Amir ibn ‘Abd Allah ( ) a dit

« Je vois la présence de Dieu plus proche que toute chose que je perçois ».

Celui qui vit dans l’intime compagnie de Dieu doit L’évoquer en son cœur et sentir qu’Il est proche de lui dans tous ses états, en tous les temps et en n’importe quel lieu.
Le sentiment le plus intime du fidèle doit être la proximité de Dieu. Une fois la lumière divine installé dans son cœur, il ne regarde le monde et ne s’oriente qu’à travers elle.
Celui qui vit dans l’intime compagnie de Dieu fuit ses proches ainsi que tous les humains.
Il trouve agréable la solitude et s’isole chez lui. Même la présence de la lampe allumée dans l’obscurité le gêne.
Il se consacre exclusivement à Dieu pour vivre dans Son intime compagnie, en L’évoquant avec délectation, loin de tout ce qui est susceptible de perturber son isolement.
Lorsque le jour se lève et met fin à ses prières nocturnes, il devient triste.
La rencontre des gens l’ennuie et représente pour lui une perte. Mais dès que le soit arrive et que les gens s’endorment, il se met à épancher ce qu’il a dans le cœur en s’adressant à Dieu, afin d’exprimer son amour ; après de longs soupirs, il atteint son but et se voit comblé des grâces divines.

suite incha allah
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyVen 7 Jan - 19:38

Eliza a écrit:
Ami Elmakoudi que ses paroles sont douces à entendre , et calme certaine tempête au plus profond de mon coeur .
salam chere eliza l'etre qui est doux voit tte chose douce et en douceur merci
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyVen 7 Jan - 19:47

Elmakoudi a écrit:
LA VOIE DE L’AMOUR
par Djalâl-od-Dîn Rûmî

L’amour est ce qui donne la joie aux créatures
L’amour est ce qui cause la joie infinie.
Ce n’est pas la mère qui nous donna la vie,
c’est l’amour.
A cette mère, cent louanges et miséricordes !
* * *
La voie de l’amour est un mystère,
il n’y est point de querelle
Il n’y a là d’autres qualités que le sens profond.
Il n’est point permis à l’amoureux de discuter
C’est de non-existence qu’il s’agit,
et non pas d’existence.
* * *
Je possède un amour plus pur que l’eau limpide.
Un tel amour est licite pour moi.
L’amour des autres toujours est changeant,
Mon amour et mon Bien-Aimé à moi sont éternels.
* * *
C’est l’amour qui détient la pierre philosophale
de la lumière
C’est un nuage porteur de cent mille éclairs.
Dans le secret de mon être, se trouve
la mer de sa gloire :
Toutes les créatures sont noyées dans cette mer.
* * *
Le cœur de l’homme est une chandelle
prête à se consumer
La déchirure due à la séparation
d’avec le Bien-Aimé est prête à coudre.
Ô toi qui ignores la patience et la brûlure
L’amour est une chose qui doit venir,
on ne peut l’apprendre.
L’amour est venu et il est comme le sang
dans mes veines et ma peau
Il m’a anéanti et m’a rempli du Bien-Aimé.
Le Bien-Aimé a pénétré dans toutes les parcelles
de mon corps
De moi ne reste plus qu’un nom, tout le reste est lui.
*-Ô toi qui dors sans la nuit sombre, le moment de la prière est venu.
Ô âme charnelle tyrannique ! le moment d'accomplir les promesses est venu.
Regarde par le trou de la serrure : ouvre la porte du repentir.
Ne laisse personne dans ta maison. C'est notre tour d'y venir.
Pourquoi ne te laves-tu pas les mains du péché et du mal ?
Purifie ton visage avec de l'eau pure, le moment de la prière est venu.
Tu te souviendras de cette qibla quand tu tourneras ta face vers la tombe ;
Les regrets ne te serviront à rien quand sonnera l'heure du destin.
Recherche la lumière de cette qibla afin qu'elle illumine ton tombeau ;
Cette lumière deviendra une roseraie, car c'est la lumière de Dieu.
Tu ne peux te libérer du monde en prêtant l'oreille
Tu ne peux te libérer de toi-même par beaucoup de paroles
Tu ne peux te libérer de tous les deux,
Du monde et de toi-même, sauf par le silence.

Si tu désires l'éternité et la victoire, ne dors pas
Brûle-toi à la flamme de l'amour de l'Ami, ne dors pas
Tu as dormi cent nuits, et tu as vu la conséquence :
Pour l'amour de Dieu, cette nuit, jusqu'au jour, ne dors pas.

O mon cœur, pendant deux ou trois jours, jusqu'à l'aube, ne dors pas.
Séparé du soleil, comme la lune, ne dors pas.
Plonge comme le seau dans les ténèbres du puits
Il se peut que tu arrives à la margelle du puits ; ne dors pas.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyVen 7 Jan - 20:23

Elmakoudi a écrit:
rosedumatin a écrit:
LA REPONSE a écrit:


En effet La doctrine soufie semble avoir influencé l'oeuvre des grands initiés espagnols comme Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix. Par la contemplation et la Connaissance ils se sont lancé dans la recherche qui permet d'atteindre Dieu.

Cher LA REPONSE,

Depuis quand existe la doctrine soufie ??? ???

Il est étonnant qu'on parle si peu de cette doctrine du moins à ma connaissance, cette doctrine qui est celle de l'Amour et cela est fort dommage !
salam chere rose je fais de mon mieux mais je laisse a l'etoile du soufisme te donne la meilleure reponse
Le Soufisme, se réclame des temps les plus anciens puisque il conceder que Adam etait un initié par ailleurs selon les Soufis l'usage du sceau de Salomon est une des clefs pour l'interprétation de nombreux textes dont le sens a échappé à la compréhension de ceux qui ignorent les lois du symbolisme.


Le Soufisme lui meme de par sa nature est un peu comme une énigme. La racine arabe «çouf» qui comprend les trois lettres «çâd-fâ-wâw-fâ» a comme sens de base «pureté». Elle possède selon la science des lettres une identité secrète avec la racine «çfou» qui s'écrit «çâd-fâ-wâw» et qui a pour sens de base «pureté» et désignant ce qui a été passé au tamis pour séparer les graines de la balle. En outre, il découle de cette racine une forme verbale qui, si on I'écrit sans voyelle comme cela se fait couramment en arabe, est en apparence identique à «çûfi» et signifie «il a été choisi comme un ami intime». Cependant les Soufis parlent le plus souvent d'eux-mêmes en disant les Pauvres «al-fuqarâ». La pauvreté (dans le sens de savoir) a pour eux un pouvoir alchimique en tant que vide demandant à être comblé. Les premiers Soufis portaient des vêtements en laine. Or, la science des symboles nous indique que le mouton a toujours été spécialement consacré au soleil; ainsi, en portant un vêtement de laine on revêt la robe de cet «éveil du cœur» symbolisé par la lumière du soleil et constituant l'aspect central de tout ce que le Soufi entreprend de reconquérir. Les soufis justifient le port de la robe de laine en affirmant qu'elle a été l'habit des prophètes (nabi) d'avant Mohamed et notamment celui de Moîse (Moussa) et de Jésus (Isa). Le Soufisme s'appuie également sur des valeurs Gamtatriques « numériques ».

Dieu possède dans la langue arabe (99) noms allant de l'éternel en passant par le grand, le fort, le puissant, le miséricordieux, etc... Les Soufis disent que la totalisation de (99), (9) +(9), donne (18), (1) + (08) donne (9), et la multiplication de (9) par (9) donne (81). (08) +(1) = (9), la soustraction du premier et du deuxième = (0) qui se dit «sifr», en arabe, ce qui signifie littéralement «néant», d'où la recherche soufique permanente auprès de la divinité car les lois de la nature et de la physique ne reconnaissent pas le néant.
«Fais-moi entrer, ô Seigneur, dans les profondeurs de l'océan de ton unité infinie». L'océan est souvent utilisé omme référence symbolique du terme vers lequel conduit le chemin Soufi.
De temps à autre, une révélation entre guillemets «flue» comme un grand flot de marée venant de l'Océan d'lnfinitude vers les rives de notre monde fini; et le Soufisme est la vocation, la discipline et la science permettant de se plonger dans le reflux de l'une de ses vagues et d'être ramené avec elle à sa source éternelle et infinie.
Il n'y a qu'une seule eau, mais deux Révélations selon les nécessités particulières de temps et de lieu. Elles peuvent être reçues de manière diffèrentes:
•les croyants dogmatiques sont dans leur grande majorité concernés exclusivement par l'eau qui constitue l'aspect formel de la religion.
•Les Soufis se préoccupent de l'eau laissée à découvert par la vague lors du reflux. Pour les Soufis le corps ne saurait refluer c'est-à-dire revenir vers sa source primordiale, avant la résurrection: quant à l'âme, elle doit attendre la mort du corps; jusque là, elle est, bien qu'immortelle, emprisonnée dans le monde mortel. A la mort du grand Maître Soufi Ghazâlî, au 11ème siècle, on trouva sous sa tête un poème qu'il avait écrit durant sa dernière maladie:


« Je suis un oiseau :
ce corps était ma cage,
mais je me suis envolé,
le laissant comme un signe.»
mes respects a la future soufie

Salam Cher ELMAKOUDI,

Merci de ce partage et de ces explications en attendant l'étoile du soufisme !

Voilà que j'en connais déjà davantage......

Je ne peux pour ma part qu'être d'accord et surtout avec ceci qui m'interpelle :

•Les Soufis se préoccupent de l'eau laissée à découvert par la vague lors du reflux. Pour les Soufis le corps ne saurait refluer c'est-à-dire revenir vers sa source primordiale, avant la résurrection: quant à l'âme, elle doit attendre la mort du corps; jusque là, elle est, bien qu'immortelle, emprisonnée dans le monde mortel. A la mort du grand Maître Soufi Ghazâlî, au 11ème siècle, on trouva sous sa tête un poème qu'il avait écrit durant sa dernière maladie:


« Je suis un oiseau :
ce corps était ma cage,
mais je me suis envolé,
le laissant comme un signe"



La future soufie te salue bien mon frère

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

LA REPONSE


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyVen 7 Jan - 23:32

Elmakoudi a écrit:
rosedumatin a écrit:


Cher LA REPONSE,

Depuis quand existe la doctrine soufie ??? ???

Il est étonnant qu'on parle si peu de cette doctrine du moins à ma connaissance, cette doctrine qui est celle de l'Amour et cela est fort dommage !
salam chere rose je fais de mon mieux mais je laisse a l'etoile du soufisme te donne la meilleure reponse
Le Soufisme, se réclame des temps les plus anciens puisque il conceder que Adam etait un initié par ailleurs selon les Soufis l'usage du sceau de Salomon est une des clefs pour l'interprétation de nombreux textes dont le sens a échappé à la compréhension de ceux qui ignorent les lois du symbolisme.

Chère Rose cher El Makoudi
Jamais je ne pourrais égaler notre frère El Makoudi dans l'explication du Soufisme pour la simple raison que c'est une question de pureté de coeur. Le Soufisme n'est pas un ensemble d'informations et de conduite a suivre seulement, mais surtout une initiation et une expérience personnelle et spirituelle a vivre. En réalité le thème de l’Amour est abondamment évoqué dans les textes fondateurs de la tradition musulmane et ce tant dans sa dimension physique que spirituelle. Ibn Arabi grand maître du Soufisme issu de la tradition chevaleresque andalouse fut un homme de connaisance qui connut une sainteté universelle et une spiritualité charnelle. Dans ces ouvrages inhabituels dans leurs présentations, il délivre un enseignement révélé, déroutant à la première lecture et pourtant dépositaire d'une grande science à travers les Futûhât.

Pour les Soufis la lettre et l'esprit de la tradition, l'ésotérisme et l'exotérisme de l'Islam ne s'opposent pas. L'esprit de la Loi sacrée est bien tributaire, au contraire, de la bonne connaissance de la lettre. Est ignorant, à leurs yeux, celui qui prétend qu'on ne peut accéder à la connaissance véritable ou encore celui qui pense qu'on peut ne pas se soumettre à la Loi. Il ne saurait, en effet, y avoir de Voie intérieure sans appui sur la Loi sacrée qui encadre et oriente celui qui cherche à canaliser ses pulsions afin de s'élever spirituellement.

Cet engagement primordial intérieur rejailli chez les soufis sous la forme de l’ivresse, du ravissement, voire de l’extinction en Dieu ou la créature se confond avec son Créateur comme la goutte d’eau avec l’océan.

C'est ainsi que les propos extatiques de certains soufis éclairés : « Celui qui s’abîme dans les manifestations de la Gloire s’exprime selon ce qui l’anéantit; quand Dieu le soustrait à la perception de son moi et qu’il ne constate plus en lui que Dieu, il Le décrit. »

Aussi Junayd considère que l’état d’extinction doit être impérativement dépassé pour parvenir à la sobriété extérieure et donc à un soufisme socialement possible. Un proverbe soufi exprime cette réalité comme suit : « Il faut avoir le corps dans la boutique et le cœur dans la Présence divine. »

Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptySam 8 Jan - 9:33

LA REPONSE a écrit:
Elmakoudi a écrit:
rosedumatin a écrit:


Cher LA REPONSE,

Depuis quand existe la doctrine soufie ??? ???

Il est étonnant qu'on parle si peu de cette doctrine du moins à ma connaissance, cette doctrine qui est celle de l'Amour et cela est fort dommage !
salam chere rose je fais de mon mieux mais je laisse a l'etoile du soufisme te donne la meilleure reponse
Le Soufisme, se réclame des temps les plus anciens puisque il conceder que Adam etait un initié par ailleurs selon les Soufis l'usage du sceau de Salomon est une des clefs pour l'interprétation de nombreux textes dont le sens a échappé à la compréhension de ceux qui ignorent les lois du symbolisme.

Chère Rose cher El Makoudi
Jamais je ne pourrais égaler notre frère El Makoudi dans l'explication du Soufisme pour la simple raison que c'est une question de pureté de coeur. Le Soufisme n'est pas un ensemble d'informations et de conduite a suivre seulement, mais surtout une initiation et une expérience personnelle et spirituelle a vivre. En réalité le thème de l’Amour est abondamment évoqué dans les textes fondateurs de la tradition musulmane et ce tant dans sa dimension physique que spirituelle. Ibn Arabi grand maître du Soufisme issu de la tradition chevaleresque andalouse fut un homme de connaisance qui connut une sainteté universelle et une spiritualité charnelle. Dans ces ouvrages inhabituels dans leurs présentations, il délivre un enseignement révélé, déroutant à la première lecture et pourtant dépositaire d'une grande science à travers les Futûhât.

Pour les Soufis la lettre et l'esprit de la tradition, l'ésotérisme et l'exotérisme de l'Islam ne s'opposent pas. L'esprit de la Loi sacrée est bien tributaire, au contraire, de la bonne connaissance de la lettre. Est ignorant, à leurs yeux, celui qui prétend qu'on ne peut accéder à la connaissance véritable ou encore celui qui pense qu'on peut ne pas se soumettre à la Loi. Il ne saurait, en effet, y avoir de Voie intérieure sans appui sur la Loi sacrée qui encadre et oriente celui qui cherche à canaliser ses pulsions afin de s'élever spirituellement.

Cet engagement primordial intérieur rejailli chez les soufis sous la forme de l’ivresse, du ravissement, voire de l’extinction en Dieu ou la créature se confond avec son Créateur comme la goutte d’eau avec l’océan.

C'est ainsi que les propos extatiques de certains soufis éclairés : « Celui qui s’abîme dans les manifestations de la Gloire s’exprime selon ce qui l’anéantit; quand Dieu le soustrait à la perception de son moi et qu’il ne constate plus en lui que Dieu, il Le décrit. »

Aussi Junayd considère que l’état d’extinction doit être impérativement dépassé pour parvenir à la sobriété extérieure et donc à un soufisme socialement possible. Un proverbe soufi exprime cette réalité comme suit : « Il faut avoir le corps dans la boutique et le cœur dans la Présence divine. »


Quel délice de vous lire mes très chers LA REPONSE et ELAMKOUDI !!

Je sens mon coeur s'enflammer pour Dieu.......

Merci mes amis,

Poèmes  - Page 5 88012

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

LA REPONSE


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptySam 8 Jan - 11:51

rosedumatin a écrit:
Quel délice de vous lire mes très chers LA REPONSE et ELAMKOUDI !!

Je sens mon coeur s'enflammer pour Dieu.......

Merci mes amis,

Poèmes  - Page 5 88012

Chère Rose,
Nous ressentons effectivement le même délice mais accompagné également d'une douleur de la nostalgie. Seule la poésie parvient à exprimer ce que vit le soufi en présence d'un Au-delà dont certaines effluves peuvent être goûtées ici bas. Afin d’exprimer la flamme entre le disciple qui aspire à l’amour spirituel et le Bien-Aimé, c’est-à dire la divinité sous son aspect de miséricorde, les soufis privilégient la poésie pour adoucir les coeurs et leurs faciliter l’élan amoureux. En réalité le soufisme est une véritable expression symbolique, allégorique d’une modalité relationnelle que peut entretenir tout homme ou toute femme avec le divin...


Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptySam 8 Jan - 14:13

LA REPONSE a écrit:
rosedumatin a écrit:
Quel délice de vous lire mes très chers LA REPONSE et ELAMKOUDI !!

Je sens mon coeur s'enflammer pour Dieu.......

Merci mes amis,

Poèmes  - Page 5 88012

Chère Rose,
Nous ressentons effectivement le même délice mais accompagné également d'une douleur de la nostalgie. Seule la poésie parvient à exprimer ce que vit le soufi en présence d'un Au-delà dont certaines effluves peuvent être goûtées ici bas. Afin d’exprimer la flamme entre le disciple qui aspire à l’amour spirituel et le Bien-Aimé, c’est-à dire la divinité sous son aspect de miséricorde, les soufis privilégient la poésie pour adoucir les coeurs et leurs faciliter l’élan amoureux. En réalité le soufisme est une véritable expression symbolique, allégorique d’une modalité relationnelle que peut entretenir tout homme ou toute femme avec le divin...



Cher LA REPONSE,

Le délice est toujours accompagné de la nostalgie, voire de la douleur amertume !

C'est très difficile à exprimer et je comprends que la voie de la poésie soit privilégiée.

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

LA REPONSE


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptySam 8 Jan - 21:47

rosedumatin a écrit:
Le délice est toujours accompagné de la nostalgie, voire de la douleur amertume !

C'est très difficile à exprimer et je comprends que la voie de la poésie soit privilégiée.

Chère Rose
Saches , chère Rose, que le soufisme nous avise que celui en qui se lèvent les caprices de l’âme, les splendeurs de l'intimité avec Dieu s’éteignent.

Elizabeth Eberardh est la première européenne à vivre l'islam à travers le soufisme au Maghreb, et à en témoigner dans ses écrits, ce n’est pas la moindre des singularités de cette étrange jeune femme, qui vivait au Sahara et qui y mourut chez-nous..

Un soir d’été en entendant la voix du muezin elle disait “ ... je sentis une exaltation sans nom emporter mon âme vers les régions ignorées de l’extase... Pour la première fois je murmurais avec leur foi inébranlable Allahou Akbar ... j’allais me prosterner dans la poussière... Je n’étais plus seul en face de la splendeur triste des mondes.”

Elle a trouvé cet Islam d'Amour qui la fascine et qui va la conduire vers une forme de dépouillement et de contemplation. « Etre sain de corps, pur de toute souillure, après de grands bains d'eau fraîche, être simple et croire, n'avoir jamais douté, n'avoir jamais à lutter contre soi-même, attendre sans crainte et sans impatience l'heure inévitable de l'éternité… » !

Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptySam 8 Jan - 22:12

LA REPONSE a écrit:
rosedumatin a écrit:
Le délice est toujours accompagné de la nostalgie, voire de la douleur amertume !

C'est très difficile à exprimer et je comprends que la voie de la poésie soit privilégiée.

Chère Rose
Saches , chère Rose, que le soufisme nous avise que celui en qui se lèvent les caprices de l’âme, les splendeurs de l'intimité avec Dieu s’éteignent.

Elizabeth Eberardh est la première européenne à vivre l'islam à travers le soufisme au Maghreb, et à en témoigner dans ses écrits, ce n’est pas la moindre des singularités de cette étrange jeune femme, qui vivait au Sahara et qui y mourut chez-nous..

Un soir d’été en entendant la voix du muezin elle disait “ ... je sentis une exaltation sans nom emporter mon âme vers les régions ignorées de l’extase... Pour la première fois je murmurais avec leur foi inébranlable Allahou Akbar ... j’allais me prosterner dans la poussière... Je n’étais plus seul en face de la splendeur triste des mondes.”

Elle a trouvé cet Islam d'Amour qui la fascine et qui va la conduire vers une forme de dépouillement et de contemplation. « Etre sain de corps, pur de toute souillure, après de grands bains d'eau fraîche, être simple et croire, n'avoir jamais douté, n'avoir jamais à lutter contre soi-même, attendre sans crainte et sans impatience l'heure inévitable de l'éternité… » !


Cher LA REPONSE, j'ai lu attentivement ce partage et je t'en remercie.

Je ne connais pas Elisabeth Eberardh , s'agit il d'une chrétienne convertie à l'Islam ???

En tous les cas ce qu'elle a vécu est très fort, c'est de la haute contemplation.

C'est admirable.

Je pense que tous les contemplatifs qui connaissent cette sorte d'extase se rejoignent et cela de quelque religion qu'ils soient car il n'y a en somme qu'UN SEUL DIEU UNIQUE !




_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

LA REPONSE


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyDim 9 Jan - 0:57

rosedumatin a écrit:
Je pense que tous les contemplatifs qui connaissent cette sorte d'extase se rejoignent et cela de quelque religion qu'ils soient car il n'y a en somme qu'UN SEUL DIEU UNIQUE !

Chère Rose,
La science spirituelle des contemplatifs d'ou qu'ils viennent prend un statut quasiment infaillible. L’inspiration qui les traverse est généralement véridique, et leurs dévoilements et visions, qui leur ouvrent l’accès aux réalités divines, nécessitent une exégèse (ta’wîl) comme s’il s’agissait de textes scripturaires. La véracité du dévoilement proviendrait du fait que, précisément, il n’y a plus de voile s’interposant entre le contemplatif et Dieu. Le mental, ou la pensée discursive, ne représente évidemment pas le moindre de ces voiles....

Dans le soufisme l"’homme à la science innée" peut concrètement ne savoir ni lire ni écrire, mais il est avant tout celui dont "le coeur n’a pas été souillé par la pensée spéculative et discursive et est donc apte à recevoir l’ouverture spirituelle. Cette nudité exprime l’innocence édénique dont on a tant besoin...
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyDim 9 Jan - 8:32

LA REPONSE a écrit:
rosedumatin a écrit:
Je pense que tous les contemplatifs qui connaissent cette sorte d'extase se rejoignent et cela de quelque religion qu'ils soient car il n'y a en somme qu'UN SEUL DIEU UNIQUE !

Chère Rose,
La science spirituelle des contemplatifs d'ou qu'ils viennent prend un statut quasiment infaillible. L’inspiration qui les traverse est généralement véridique, et leurs dévoilements et visions, qui leur ouvrent l’accès aux réalités divines, nécessitent une exégèse (ta’wîl) comme s’il s’agissait de textes scripturaires. La véracité du dévoilement proviendrait du fait que, précisément, il n’y a plus de voile s’interposant entre le contemplatif et Dieu. Le mental, ou la pensée discursive, ne représente évidemment pas le moindre de ces voiles....

Dans le soufisme l"’homme à la science innée" peut concrètement ne savoir ni lire ni écrire, mais il est avant tout celui dont "le coeur n’a pas été souillé par la pensée spéculative et discursive et est donc apte à recevoir l’ouverture spirituelle. Cette nudité exprime l’innocence édénique dont on a tant besoin...



Cher LA REPONSE,

En effet quand Dieu lève tous les voiles, l'erreur n'est pas possible. Ceux qui font cette expérience de Dieu ne doutent jamais de ce qu'ils ont ressenti...... quand bien même on leur dirait le contraire s'ils font part de cette expérience mystique.

Il n'est pas nécessaire de savoir lire ni écrire, tu as raison.....

Dieu ne se préoccupe pas de cela et ce ne sont pas ses qualités auxquelles Dieu accorde de l'importance, c'est l'élan du coeur vers Lui, l'élan du coeur sincère qui veut le recevoir, celui qui se livre à Dieu n'est jamais en erreur...... au contraire s'il s'abandonne il sera comblé !


_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyDim 9 Jan - 10:43

rosedumatin a écrit:
LA REPONSE a écrit:


Chère Rose,
La science spirituelle des contemplatifs d'ou qu'ils viennent prend un statut quasiment infaillible. L’inspiration qui les traverse est généralement véridique, et leurs dévoilements et visions, qui leur ouvrent l’accès aux réalités divines, nécessitent une exégèse (ta’wîl) comme s’il s’agissait de textes scripturaires. La véracité du dévoilement proviendrait du fait que, précisément, il n’y a plus de voile s’interposant entre le contemplatif et Dieu. Le mental, ou la pensée discursive, ne représente évidemment pas le moindre de ces voiles....

Dans le soufisme l"’homme à la science innée" peut concrètement ne savoir ni lire ni écrire, mais il est avant tout celui dont "le coeur n’a pas été souillé par la pensée spéculative et discursive et est donc apte à recevoir l’ouverture spirituelle. Cette nudité exprime l’innocence édénique dont on a tant besoin...



Cher LA REPONSE,

En effet quand Dieu lève tous les voiles, l'erreur n'est pas possible. Ceux qui font cette expérience de Dieu ne doutent jamais de ce qu'ils ont ressenti...... quand bien même on leur dirait le contraire s'ils font part de cette expérience mystique.

Il n'est pas nécessaire de savoir lire ni écrire, tu as raison.....

Dieu ne se préoccupe pas de cela et ce ne sont pas ses qualités auxquelles Dieu accorde de l'importance, c'est l'élan du coeur vers Lui, l'élan du coeur sincère qui veut le recevoir, celui qui se livre à Dieu n'est jamais en erreur...... au contraire s'il s'abandonne il sera comblé !


Ami LA REPONSE , oui il n'y a qu'un seul Dieu et Créateur il est Tout Puissant , plein de Miséricorde et de Bonté , quelque par nous sommes tous et toutes fils et filles du même Père .
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyLun 10 Jan - 12:19

LA REPONSE a écrit:
Chère Rose cher El Makoudi
Jamais je ne pourrais égaler notre frère El Makoudi dans l'explication du Soufisme pour la simple raison que c'est une question de pureté de coeur.

salam et wakha a sidi lareponse


LA REPONSE a écrit:
Chère Rose
Saches , chère Rose, que le soufisme nous avise que celui en qui se lèvent les caprices de l’âme, les splendeurs de l'intimité avec Dieu s’éteignent.

Elizabeth Eberardh est la première européenne à vivre l'islam à travers le soufisme au Maghreb, et à en témoigner dans ses écrits, ce n’est pas la moindre des singularités de cette étrange jeune femme, qui vivait au Sahara et qui y mourut chez-nous..

Un soir d’été en entendant la voix du muezin elle disait “ ... je sentis une exaltation sans nom emporter mon âme vers les régions ignorées de l’extase... Pour la première fois je murmurais avec leur foi inébranlable Allahou Akbar ... j’allais me prosterner dans la poussière... Je n’étais plus seul en face de la splendeur triste des mondes.”

Elle a trouvé cet Islam d'Amour qui la fascine et qui va la conduire vers une forme de dépouillement et de contemplation. « Etre sain de corps, pur de toute souillure, après de grands bains d'eau fraîche, être simple et croire, n'avoir jamais douté, n'avoir jamais à lutter contre soi-même, attendre sans crainte et sans impatience l'heure inévitable de l'éternité… » !

salam a sidi en esperant que la 2eme europeénne sera de belgique
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyLun 10 Jan - 12:31

Extrait des Odes Mystiques de Rumi


O toi par le regard de qui le nom et nommé sont devenus ivres !
O toi sur les lèvres de qui l'âme, cette beauté, goûte la douceur.
A quoi nous servent ces fables du boeuf qui est venu, de l'âne qui est parti...
Sois attentif à cet instant ineffable ; éloignes-toi de ces vains bruits.
O roi, exerce ta suzeraineté, glorifie l'assemblée de fête.
O toi cette âme qui répand ses bienfaits sur Vâmeq et Azrâ,
Tu es à la fois le nourricier des âmes et le fleuve de vin et de lait ;
Tu es en même temps le jardin du paradis et le vert jujubier.
Sauf celà, je ne dirai rien ; et même si je parle
Les hommes vils diront que celà est impossible et n'est que paroles vaines.
Si tu veux que je parle, donne-moi cette coupe de vin matinal,
Afin que viennent danser le firmament et cent Vénus éclatantes.
Là où se trouve l'amertume causée par les soucis de ce monde,
Notre coeur est déchiré et se lamente.
Lève-toi et ferme jalousement la porte,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyLun 10 Jan - 15:42

Salam ami Elmakoudi , tout ses poèmes me transporte dans le royaume du Ciel , cependant mon cheminement sur cette terre n'est pas fini dommage !
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyLun 10 Jan - 17:45

Elmakoudi a écrit:
Extrait des Odes Mystiques de Rumi


O toi par le regard de qui le nom et nommé sont devenus ivres !
O toi sur les lèvres de qui l'âme, cette beauté, goûte la douceur.
A quoi nous servent ces fables du boeuf qui est venu, de l'âne qui est parti...
Sois attentif à cet instant ineffable ; éloignes-toi de ces vains bruits.
O roi, exerce ta suzeraineté, glorifie l'assemblée de fête.
O toi cette âme qui répand ses bienfaits sur Vâmeq et Azrâ,
Tu es à la fois le nourricier des âmes et le fleuve de vin et de lait ;
Tu es en même temps le jardin du paradis et le vert jujubier.
Sauf celà, je ne dirai rien ; et même si je parle
Les hommes vils diront que celà est impossible et n'est que paroles vaines.
Si tu veux que je parle, donne-moi cette coupe de vin matinal,
Afin que viennent danser le firmament et cent Vénus éclatantes.
Là où se trouve l'amertume causée par les soucis de ce monde,
Notre coeur est déchiré et se lamente.
Lève-toi et ferme jalousement la porte,

Merci el Makoudi en lisant ce poème je ne peut résister sans chanter Sidi Lakhdar
Ahssan ma youqal indi besmellah w’bik nebda
Hobbak fi solttane jesdi ma âzzek ya âyn wahda
Qadr ennehla lli tesdi tebni chehda fouq chehda
Ya Mohamed aye sidi çalla llah aâlik lebda.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Poème Islam .   Poèmes  - Page 5 EmptyMer 12 Jan - 8:34

Le Pardonneur

Chaque matin que Tu fais naître
Les anges s'affaire à écrire
Sur les pages du Livre de Ma vie
Le destin Bon et Mauvais
Que Tu m'as déssiné .

Tel les arbres qui se prosternent devant Toi
Sous le vent de Tes Tempêtes
Je m'y plie et m'y résigne
Avec Volonté .

La nature témoignent de Ta vérité
Et dévoile tes Signes
Et lorsque je vois ce chêne blessé
Qui prend de sa résine
J'ai mal au coeur comme si je voyais
Le coeur de mon frère qui saigne .

La suite demain .
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyMer 12 Jan - 17:51

Elmakoudi a écrit:
Extrait des Odes Mystiques de Rumi


O toi par le regard de qui le nom et nommé sont devenus ivres !
O toi sur les lèvres de qui l'âme, cette beauté, goûte la douceur.
A quoi nous servent ces fables du boeuf qui est venu, de l'âne qui est parti...
Sois attentif à cet instant ineffable ; éloignes-toi de ces vains bruits.
O roi, exerce ta suzeraineté, glorifie l'assemblée de fête.
O toi cette âme qui répand ses bienfaits sur Vâmeq et Azrâ,
Tu es à la fois le nourricier des âmes et le fleuve de vin et de lait ;
Tu es en même temps le jardin du paradis et le vert jujubier.
Sauf celà, je ne dirai rien ; et même si je parle
Les hommes vils diront que celà est impossible et n'est que paroles vaines.
Si tu veux que je parle, donne-moi cette coupe de vin matinal,
Afin que viennent danser le firmament et cent Vénus éclatantes.
Là où se trouve l'amertume causée par les soucis de ce monde,
Notre coeur est déchiré et se lamente.
Lève-toi et ferme jalousement la porte,

Salam Cher ELMAKOUDI,

Je trouve seulement ce magnifique poème si profond, j'étais sur le forum et à la fois pas car je devais faire des réglages en contact avec l'hébergeur...... enfin me voici de retour !


_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyJeu 13 Jan - 18:02

LA REPONSE a écrit:

Merci el Makoudi en lisant ce poème je ne peut résister sans chanter Sidi Lakhdar
Ahssan ma youqal indi besmellah w’bik nebda
Hobbak fi solttane jesdi ma âzzek ya âyn wahda
Qadr ennehla lli tesdi tebni chehda fouq chehda
Ya Mohamed aye sidi çalla llah aâlik lebda.
salam sidi la reponse
Ya fares men temm djit elyoum ghezwet Mezeghran maâlouma
Ya âjlana reyedh elmeldjoum rayet djnab ech’lou mewchouma
Ya sayelni ân ttrad elyoum quessat Mezeghran maâlouma


دقة الحب ما جرت ادواها ولو نتنهد ما نفع تنهادي
صبري كمن تنوح عن باباها كيف صبري على الرسول الهادي
اعيات عيني تنوح لا من جاها بطا علي الحبيب محمّدي
اللّه اللّه والرسول الهادي
اعييته نرجى في محبوبي ماجا فيوق يا اللّه نشوف خياله
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyJeu 13 Jan - 18:06

rosedumatin a écrit:
Elmakoudi a écrit:
Extrait des Odes Mystiques de Rumi


O toi par le regard de qui le nom et nommé sont devenus ivres !
O toi sur les lèvres de qui l'âme, cette beauté, goûte la douceur.
A quoi nous servent ces fables du boeuf qui est venu, de l'âne qui est parti...
Sois attentif à cet instant ineffable ; éloignes-toi de ces vains bruits.
O roi, exerce ta suzeraineté, glorifie l'assemblée de fête.
O toi cette âme qui répand ses bienfaits sur Vâmeq et Azrâ,
Tu es à la fois le nourricier des âmes et le fleuve de vin et de lait ;
Tu es en même temps le jardin du paradis et le vert jujubier.
Sauf celà, je ne dirai rien ; et même si je parle
Les hommes vils diront que celà est impossible et n'est que paroles vaines.
Si tu veux que je parle, donne-moi cette coupe de vin matinal,
Afin que viennent danser le firmament et cent Vénus éclatantes.
Là où se trouve l'amertume causée par les soucis de ce monde,
Notre coeur est déchiré et se lamente.
Lève-toi et ferme jalousement la porte,

Salam Cher ELMAKOUDI,

Je trouve seulement ce magnifique poème si profond, j'étais sur le forum et à la fois pas car je devais faire des réglages en contact avec l'hébergeur...... enfin me voici de retour !

salam rose comment va tu en voila la suite
Notre coeur est déchiré et se lamente.
Lève-toi et ferme jalousement la porte,
Où tu te trouves, la maison devient un jardin et une roseraie.
D'où vient cette lune ? Quel est ce visage ?
C'est la lumière du Dieu Béni et Très-Haut,
Puissant et victorieux à la fois, le commencement et la fin.
Au début sont le chagrin et la noire humeur atrabilaire : à la fin la Main blanche.
A tous les coeurs qui ne tremblent pas pour toi, à tous les yeux qui ne pleurent pas,
O mon Seigneur ! Enseigne cette joie et cette contemplation....
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyJeu 13 Jan - 19:16

Elmakoudi a écrit:
rosedumatin a écrit:
Elmakoudi a écrit:
Extrait des Odes Mystiques de Rumi


O toi par le regard de qui le nom et nommé sont devenus ivres !
O toi sur les lèvres de qui l'âme, cette beauté, goûte la douceur.
A quoi nous servent ces fables du boeuf qui est venu, de l'âne qui est parti...
Sois attentif à cet instant ineffable ; éloignes-toi de ces vains bruits.
O roi, exerce ta suzeraineté, glorifie l'assemblée de fête.
O toi cette âme qui répand ses bienfaits sur Vâmeq et Azrâ,
Tu es à la fois le nourricier des âmes et le fleuve de vin et de lait ;
Tu es en même temps le jardin du paradis et le vert jujubier.
Sauf celà, je ne dirai rien ; et même si je parle
Les hommes vils diront que celà est impossible et n'est que paroles vaines.
Si tu veux que je parle, donne-moi cette coupe de vin matinal,
Afin que viennent danser le firmament et cent Vénus éclatantes.
Là où se trouve l'amertume causée par les soucis de ce monde,
Notre coeur est déchiré et se lamente.
Lève-toi et ferme jalousement la porte,

Salam Cher ELMAKOUDI,

Je trouve seulement ce magnifique poème si profond, j'étais sur le forum et à la fois pas car je devais faire des réglages en contact avec l'hébergeur...... enfin me voici de retour !

salam rose comment va tu en voila la suite
Notre coeur est déchiré et se lamente.
Lève-toi et ferme jalousement la porte,
Où tu te trouves, la maison devient un jardin et une roseraie.
D'où vient cette lune ? Quel est ce visage ?
C'est la lumière du Dieu Béni et Très-Haut,
Puissant et victorieux à la fois, le commencement et la fin.
Au début sont le chagrin et la noire humeur atrabilaire : à la fin la Main blanche.
A tous les coeurs qui ne tremblent pas pour toi, à tous les yeux qui ne pleurent pas,
O mon Seigneur ! Enseigne cette joie et cette contemplation....

Salam Elmakoudi, étincelle va bien bounce

Merci pour la suite c'est magnifique, je ne trouve pas les mots pour dire ce que je ressens mais je comprends que c'est dans le secret que nous rencontrons la lumière du Dieu Béni et Très-Haut !

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyJeu 13 Jan - 21:23

Eliza a écrit:
Salam ami Elmakoudi , tout ses poèmes me transporte dans le royaume du Ciel , cependant mon cheminement sur cette terre n'est pas fini dommage !
salam chere eliza il vaut mieux que j'arrete car on a besoin de toi chere Mme sur ce forum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyJeu 13 Jan - 21:36

Elmakoudi a écrit:
Eliza a écrit:
Salam ami Elmakoudi , tout ses poèmes me transporte dans le royaume du Ciel , cependant mon cheminement sur cette terre n'est pas fini dommage !
salam chere eliza il vaut mieux que j'arrete car on a besoin de toi chere Mme sur ce forum

Cher ami Elmakoudi , sa sera selon la volonté souveraine du Créateur , le Tout Puissant , et le seul Juste .
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyJeu 13 Jan - 21:42

Elmakoudi a écrit:

Extrait des Odes Mystiques de Rumi


O toi par le regard de qui le nom et nommé sont devenus ivres !
O toi sur les lèvres de qui l'âme, cette beauté, goûte la douceur.
A quoi nous servent ces fables du boeuf qui est venu, de l'âne qui est parti...
Sois attentif à cet instant ineffable ; éloignes-toi de ces vains bruits.
O roi, exerce ta suzeraineté, glorifie l'assemblée de fête.
O toi cette âme qui répand ses bienfaits sur Vâmeq et Azrâ,
Tu es à la fois le nourricier des âmes et le fleuve de vin et de lait ;
Tu es en même temps le jardin du paradis et le vert jujubier.
Sauf celà, je ne dirai rien ; et même si je parle
Les hommes vils diront que celà est impossible et n'est que paroles vaines.
Si tu veux que je parle, donne-moi cette coupe de vin matinal,
Afin que viennent danser le firmament et cent Vénus éclatantes.
Là où se trouve l'amertume causée par les soucis de ce monde,
Notre coeur est déchiré et se lamente.
Lève-toi et ferme jalousement la porte,
Notre coeur est déchiré et se lamente.
Lève-toi et ferme jalousement la porte,
Où tu te trouves, la maison devient un jardin et une roseraie.
D'où vient cette lune ? Quel est ce visage ?
C'est la lumière du Dieu Béni et Très-Haut,
Puissant et victorieux à la fois, le commencement et la fin.
Au début sont le chagrin et la noire humeur atrabilaire : à la fin la Main blanche.
A tous les coeurs qui ne tremblent pas pour toi, à tous les yeux qui ne pleurent pas,
O mon Seigneur ! Enseigne cette joie et cette contemplation....
Cette liberté vaut mieux que le royaume du monde.
Dans la retraite être un seul instant avec Dieu
Vaut plus que l'âme et le monde, que ceci et celà.

Le cœur de l'homme est une chandelle prête à se consumer
La déchirure due à la séparation d'avec le Bien-Aimé est prête à coudre.
O toi qui ignores la patience et la brûlure
L'amour est une chose qui doit venir, on ne peut l'apprendre.


L'amour est venu et il est comme le sang dans mes veines et ma peau.
Il m'a anéanti et m'a rempli du Bien-Aimé.
Le Bien-Aimé a pénétré dans toutes les parcelles de mon corps.
De moi ne reste plus qu'un nom, tout le reste est Lui
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptySam 22 Jan - 11:01

Dieu a dressé dans le ciel
pour le soleil une tente .

Comme un jeune époux qui
sort joyeux , de sa chambre ,
comme un champion
qui s'avance ,
ravi de prendre la course ,
surgit le soleil !

Tout est à l'orient , il se lève ,
et sa course se prolonge
jusqu'au seuil de l'horizon .
Il n'est rien qui se dérobe
à l'ardeur de ses rayons .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Pour dire je t'aime .   Poèmes  - Page 5 EmptyMer 26 Jan - 16:29

Il y a quelques mois
mon regard c'est posé sur toi
et depuis cet instant mon coeur
n'appartient plus qu'as toi .
Ton sourir est si troublant
que j'oublie le temps .
Ton regard si profond et si doux
que j'en perd la raison
chaque jour près de toi
me rend folle de joie .
Je ne suis plus la même
c'est pour te dire tout sa
que je t'écris ce poème
mais surtout pour te dire
Je t'aime .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyMer 6 Avr - 8:50




Sous le soleil radieux vous chauffant
Ne pensez pas aux soucis de demain
Ne gachez pas le présent en vous demandant :
" Qui roulera la pierre ?"
Souvent , avant de faire face à l'épreuve
Qu'ils nous est donné de vivre
Des anges sont du ciel descendus
Et ont roulé la pierre .

Auteur anonyme .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyLun 17 Oct - 13:44

Je pense à toi ,

et ton image bâtit autour de moi

une forteresse à tel point inébranlable

que ni le bélier des nuages

ni la poix molle de la pluie

ne peuvent rien

ô ma citerne de silence

contre le mur percé d'étoiles dont tu m'as circonscrit .

Michel Leiris , " Léna " Haut mal 1943
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyLun 17 Oct - 22:31

Ô homme, deviens un être humain

Si tu arrives à voler dans les airs,
Tu es devenu une mouche.
Si tu arrives à marcher sur l’eau,
Tu es devenu une araignée.
Si tu arrives à vivre dans l’eau,
Tu es devenu un crabe.
Si tu arrives à vivre dans l’obscurité,
Tu es devenu une chauve souris.
Mais si tu arrives à vivre sous le plaisir d’Allah,
Alors tu deviens un véritable être humain


La noble Attente

O croyant, O croyante,
Tu as en toi Une âme qui chaque jour t’incite,
A délaisser cette noble attente
Du Nikah, seule et unique union Licite
Entre un croyant et une croyante.

O croyant,
Lorsque, par inadvertance ton regard se pose
Sur une étrangère ne sois pas paralysé,
Laissant ton Ame sensuelle te maîtriser,
Mais sois noble comme Le Prophète Mouhammad (SAW) :
Baisse tes yeux et implore le pardon d’ALLAH.

O croyante,
Ne converse donc  pas avec un étranger,
Si  ce n’est dans un cas de vraie nécessité,
Même avec un croyant doté de la piété,
Car certes, Sheytân a très vite fait de nous piéger.
Sauve ta pudeur et tu seras InchALLAH,
Au Paradis parmi les aimées d’ALLAH.

O croyant, O croyante,
L’attente peut parfois être très éprouvante,
Mais vous n’êtes pas seuls, car ALLAH est présent.
Mon frère, ma sœur surtout soyez persévérants,
Car ce qui nous est réservé dépasse toute attente.

Tabrez
Par Tabrez - Publié dans : Poèmes - Paroles de sagesse
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyMer 19 Oct - 14:14

Je voudrais te donner



les chants des rossignols

de toute la terre

Je voudrais te donner

les silences de l'hiver

les sourires du printemps

les clartés de l'été

les flammes de l'automne .
Philippe Soupault , " Anniversaire " Poèmes retrouvés, 1982

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyMer 19 Oct - 20:56

Elmakoudi a écrit:
Ô homme, deviens un être humain

Si tu arrives à voler dans les airs,
Tu es devenu une mouche.
Si tu arrives à marcher sur l’eau,
Tu es devenu une araignée.
Si tu arrives à vivre dans l’eau,
Tu es devenu un crabe.
Si tu arrives à vivre dans l’obscurité,
Tu es devenu une chauve souris.
Mais si tu arrives à vivre sous le plaisir d’Allah,
Alors tu deviens un véritable être humain




Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou, perdre d'un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre
Et, te sentant haï sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi leur bouche folle,
Sans mentir toi-même d'un seul mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n'être qu'un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors, les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire,



Tu seras un Homme, mon fils.
Rudyard Kipling

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyMer 19 Oct - 21:31

mario-franc_lazur a écrit:
Elmakoudi a écrit:
Ô homme, deviens un être humain

Si tu arrives à voler dans les airs,
Tu es devenu une mouche.
Si tu arrives à marcher sur l’eau,
Tu es devenu une araignée.
Si tu arrives à vivre dans l’eau,
Tu es devenu un crabe.
Si tu arrives à vivre dans l’obscurité,
Tu es devenu une chauve souris.
Mais si tu arrives à vivre sous le plaisir d’Allah,
Alors tu deviens un véritable être humain




Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou, perdre d'un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre
Et, te sentant haï sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi leur bouche folle,
Sans mentir toi-même d'un seul mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n'être qu'un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors, les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire,



Tu seras un Homme, mon fils.
Rudyard Kipling
salam cher lazur et merci pour ta participation
()Mets ta confiance en Lui


Ta confiance doit être immense
Quand tu connais son excellence
Allah l'unique, Allah le grand

Notre créateur, notre sauveur
Si tu le crains, suis son chemin
Car demain n'est pas si loin
Eteins le moteur de ton scooter
Et viens prier ton créateur
Ton escalier faut l'oublier
A la mosquée, tu dois aller.

Drogué, perdu, tu ne dois plus
Car mon frère t'es pa vaincu
Allah est là, c'est lui le roi
Il te sauvera, si tu y crois
Le musulman doit pas se détruire
Bien au contraire il doit se construire
Arrêtes ce gâchis, jettes ton techi
c'est vendredi, il faut qu'on prie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 EmptyJeu 20 Oct - 5:51

Ami Elmakoudi , très heureuse de te savoir modérateur et aussi de te croisé et te lire , c'est toujours pur bonheur tes poèmes qui chante une douce mélodie .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Poèmes  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes
Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poèmes descriptifs en 6è
» poèmes comiques 4°?
» Poèmes noirs... noirs poèmes...
» Lucifer en poèmes, siouplait
» Le thème du voyage dans "Les Petits Poèmes en Prose" (Charles Baudelaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: LE COIN DES POETES-
Sauter vers: